Magazine Beaubien • du Parc • du Musée - Monciné #5

Page 1

| GRATUIT

VOTRE RÉFÉRENCE CINÉMA 100 % QUÉBÉCOISE!

NUMÉRO 5 | VOLUME 1

le cinéma vu par...

Bryan Perro

CAHIER SPÉCIAL

la musique au cinéma

Nick Cave et Warren Ellis entrevue

À L’INTÉRIEUR

EIFFEL

NOUVELLE CHRONIQUE

portrait

Simon Lavoie

Scénariste et réalisateur

DOSSIER SPÉCIAL

Les métiers au cinéma

Les compositeurs

DOSSIER SPÉCIAL

Retour sur le phénomène

Top Gun

PLUS DE 35 FILMS EN SALLE TRÈS BIENTÔT! ARSENAULT & FILS · TOP GUN : MAVERICK · ELVIS · BABYSITTER · LIGHTYEAR

CAHIER SPÉCIAL À L’ I N T É R I E U R

Martin Bourboulon



| U N M OT D E L A R É DAC T I O N

N

ous entrons dans une période de l’année très achalandée dans les salles de cinéma du Québec. En plus des habituelles productions hollywoodiennes estivales à grand déploiement, nous avons droit, en rattrapage, à une multitude de films dont les dates de sortie ont été déplacées au cours des dix-huit derniers mois. Résultat, les sorties se succèdent à grande vitesse. Tous y trouveront leur compte, mais attention, certains films risquent de rester moins longtemps sur les écrans! N’attendez donc pas trop avant de vous rendre à votre cinéma préféré. Pour les familles, la saison commence avec PIL, film d’animation du studio qui avait produit Terra Willy en 2019, suivi par LIGHTYEAR, sur le célèbre Buzz qui a inspiré le jouet dans Histoire de jouets et les incontournables MINIONS qui débarquent avec grand bruit en juillet. Pour les amateurs de super-héros et de films d’action, c’est DOCTEUR STRANGE qui ouvre l’été dès le mois de mai, suivi par TOP GUN : MAVERICK, MONDE JURASSIQUE : LA DOMINATION, en juin, et THOR : AMOUR ET TONNERRE en juillet.

Un été

chaud,

chaud,

chaud!

Les amateurs de films québécois ne seront pas en reste avec dix films prenant l’affiche dans la première moitié de l’été, dont le suspense ARSENAULT & FILS (notre couverture) avec Guillaume Cyr, Karine Vanasse et Luc Picard, ou encore BABYSITTER, le dernier film de Monia Chokri. Du côté de la France, l’excellent ADIEU MONSIEUR HAFFMANN adapté de la pièce de théâtre du même nom avec Daniel Auteuil, Gilles Lellouche et Sara Giraudeau, ou la comédie dramatique MAISON DE RETRAITE mettant en vedette Gérard Depardieu et Daniel Prévost ne sont qu’un léger aperçu d’une programmation très diversifiée! Il y a aussi les ovnis de l’été. On parle ici de films qui ont, pour l’instant, moins d’attention médiatique, mais qui pourraient nous surprendre. Mentionnons, pour les familles, le film d’animation FUREUR SUR PATTES : LA LÉGENDE DE HANK, l’histoire d’un chien qui rêve de devenir samouraï, dont le scénario est librement inspiré de Blazing Saddles de Mel Brooks, ou encore le drame biographique, historique et musical ELVIS qui devrait ravir les fans du King.

NOUVELLE CHRONIQUE

Toujours dans le but de vous faire connaître les différents aspects du 7e art, après avoir intégré, dans le magazine MonCiné de mars 2022, la chronique « Le cinéma et ses métiers : mode d’emploi », nous amorçons une série de portraits qui vous permettra de découvrir différentes personnalités de notre industrie. Dans ce numéro, nous nous penchons sur la carrière du scénariste et réalisateur Simon Lavoie. IMAGE TIRÉE DU FILM TOP GUN : MAVERICK (2022)

Bonne lecture et bon cinéma! | R.P.

~.ca | 3


~

Le magazine MonCiné est publié 6 fois par année et est disponible en version papier dans près de 500 points de distribution, dont plus d’une trentaine de cinémas à travers le Québec. Vous pouvez consulter le magazine en version électronique ou vous abonner sur notre site Internet (moncine.ca) pour recevoir la version papier à la maison.

RÉSERVEZ UN ESPACE PUBLICITAIRE Lucie Bernier 418 653-2470, poste 133 lucie@moncine.ca

NOTRE ÉQUIPE Éditeurs Michel Aubé Robin Plamondon

Coordonnateurs du contenu Simon Leclerc Michel Aubé Directrice artistique Martine Lapointe

6 Le cinéma vu par… Bryan Perro

9 Le cinéma et ses métiers : mode d’emploi Les compositeurs

13 Retour sur le phénomène Top Gun

Directrice des ventes Marie-Christine Coulombe Infographistes Catherine Ducharme Francis Dion Réviseure Marie Chabot Chroniqueurs Pierre Blais, Aurore Engelen, Patrick Lonergan, Patrick Marleau, Éléna Laliberté, David Labrecque, Serge Durand, Marie-Chloé Boulanger, Daniel Racine Illustrations : Freepik, Vecteezy, Martine Lapointe MonCiné balado Jean-François Breton Patrick Marleau UNE PUBLICATION DE ELC · SERVICES PROMOTIONNELS DE CINÉMA 2580, boulevard Laurier, Québec (Québec) G1V 2L1 · promocinemaelc.com

4 | ~.ca

16 Portrait Simon Lavoie


s ommaire

19 Bientôt au cinéma Un début d’été ensoleillé

29 La musique au cinéma Nick Cave et Warren Ellis

32 Entrevue Martin Bourboulon

34 Livres

~.ca | 5


6 | ~.ca

CRÉDIT PHOTO : CHRISTINE BERTHIAUME


« J’AI DE BONS SOUVENIRS DE MON ADOLESCENCE AVEC MES AMIS OÙ ON SE RETROUVAIT AU CINÉMA TOUS LES VENDREDIS SOIR. ON FOUTAIT LE BORDEL AVEC LE POP-CORN ET ON N’ÉCOUTAIT PAS TOUJOURS ATTENTIVEMENT LE FILM QUI ÉTAIT PRÉSENTÉ. » (RIRE) PAT R I C K M A R L E AU

LE CINÉMA V U PA R …

Bryan Perro Écrivain, conteur et metteur en scène, Bryan Perro a d’abord enseigné le théâtre au Collège Shawinigan de 1994 à 2003, année où il lance sa série de romans jeunesse Amos Daragon. Traduite dans 22 langues et présente dans 26 pays, sa saga fantastique deviendra l’une des séries les plus vendues avec 1 700 000 exemplaires écoulés dans la francophonie canadienne. Depuis 2015, il œuvre comme directeur général et artistique de Culture Shawinigan.

PREMIER SOUVENIR LIÉ AU CINÉMA

Un de mes premiers souvenirs est celui où je suis allé au cinéma pour la première fois seul, sans mes parents. C’était pour le film Grease. Surtout, j’ai de bons souvenirs de mon adolescence avec mes amis où on se retrouvait au Cinéma Cartier de Shawinigan tous les vendredis soir. On foutait le bordel avec le pop-corn et on n’écoutait pas toujours attentivement le film qui était présenté (rire).

FILM LE PLUS MARQUANT

Je dirais The Shining, mon premier film d’horreur au cinéma. J’ai eu la chienne (rire)!

COMÉDIE QUI TE FAIT LE PLUS RIRE

Il y en a deux : La Soupe aux choux et Le Dîner de cons! Les deux films sont avec Jacques Villeret, un comédien que j’adore.

FILM QUI TE FAIT PLEURER

Sans hésitation Cinéma Paradiso. Un beau film qui m’émeut chaque fois que je le revois. Je ne peux pas m’empêcher d’avoir les larmes aux yeux à la fin.

FILM PLAISIR COUPABLE

Je dirais la comédie Podium mettant en vedette Benoît Poelvoorde, un autre comédien qui me fait bien rire. Je dois mentionner aussi que j’adore écouter, chaque année ou presque, Killer Klowns from Outer Space. C’est tellement mauvais et ridicule que ça m’amuse!

RÉALISATEUR FÉTICHE

J’irais avec Denis Villeneuve. C’est un cinéaste de grand talent qui fait des films avec une telle intelligence.

FILM QUÉBÉCOIS PRÉFÉRÉ

Encore une fois, j’en mettrais deux : Les Ordres, de Michel Brault, et 15 février 1839, de Pierre Falardeau. Ce sont deux films engagés qui sont essentiels pour connaître notre histoire.

PLUS RÉCENT COUP DE CŒUR

Arrival de Denis Villeneuve. Bon, ça remonte à quelques années (rire), mais je n’ai rien vu depuis qui m’a happé comme ce film. C’est une grande œuvre de science-fiction, intelligente et captivante. La thématique autour de la communication et du langage me rejoint complètement et j’ai adoré toute la mythologie qu’il construit dans cet univers.

QUELLE SCÈNE AURAIS-TU AIMÉ ÉCRIRE?

En fait, j’irais avec deux (rire), et elles proviennent de deux films de Quentin Tarantino. Dans Pulp Fiction, il y a toute la séquence entourant la fusillade accidentelle d’un personnage par John Travolta jusqu’à l’arrivée d’Harvey Keitel qui agit comme « nettoyeur ». J’adore le ton décalé de la scène alors que la situation lui semble complètement normale et routinière. Il y a aussi la séquence d’ouverture d’Inglourious Basterds. C’est une longue et audacieuse entrée en matière avec des dialogues qui peuvent paraître anodins, mais tellement percutants dans le contexte du film.

SI TU POUVAIS PARTAGER UN MOMENT AVEC UNE PERSONNALITÉ DU CINÉMA, VIVANTE OU DÉCÉDÉE, QUI CHOISIRAIS-TU?

Le cinéaste Stanley Kubrick. Je pense que ce serait un moment intense, mais vraiment intéressant!

Bryan Perro écrit présentement une nouvelle série de romans jeunesse : La Légende marvienne. Publiés aux Éditions Scarab, les deux premiers tomes sont maintenant offerts en librairie. |

~.ca | 7



PAT R I C K LO N E R G A N

LE CINÉMA ET SES MÉTIERS

MODE

D’EMPLOI

CRÉDIT PHOTO : FREEPIK.COM ET VECTEEZY.COM

L E S CO M P O S I T E U R S

~.ca | 9


IMAGE TIRÉE DU FILM PSYCHOSE (1960)

La musique est souvent à l’origine de grands moments de cinéma. Imaginez la scène de la douche dans Psychose, le classique d’Alfred Hitchcock, sans les cris stridents des violons de Bernard Herrmann. C’est franchement moins efficace. Pire encore, imaginez l’ouverture d’un film de La Guerre des étoiles sans la musique légendaire de John Williams. Rien à voir!

10 | ~.ca

Effectivement, le septième art doit beaucoup à la musique. C’est grâce à elle que le spectateur arrive vraiment à pénétrer dans l’ambiance d’un film. Pour un cinéaste, l’ajout d’une trame musicale peut être comparé à peindre un nouvel appartement. C’est donner une couleur et un ton particuliers à son film. La contribution des compositeurs au cinéma ne doit donc pas être sous-estimée. Souvent, ce sont les partitions musicales qui font que les films fonctionnent. Une bonne trame sonore va davantage marquer les esprits des spectateurs. Cette série sur les différents métiers du cinéma est donc l’occasion parfaite de célébrer et d’explorer le métier de compositeur au cinéma. Maestro!


| C I N É M A : M O D E D’ E M PLO I

UN PEU D’HISTOIRE

À l’époque des films muets, il n’y avait pas de partitions créées exclusivement pour les films. Lors des représentations, on pouvait faire jouer de la musique avec un phonographe, mais c’était encore mieux au goût de plusieurs d’engager un musicien qui jouait sur place pendant les projections. Un pianiste ou un violoniste avait l’avantage certain de pouvoir improviser en fonction du contenu et même de générer un peu de suspense! Lorsqu’il est devenu possible, vers la fin des années 1920, de synchroniser l’image et le son, Hollywood a commencé à engager des musiciens accomplis afin d’écrire la musique de ses productions. Max Steiner en est un exemple incontournable. C’est d’ailleurs lui qui a composé la musique du tout premier King Kong de 1933. Compositeur autrichien et prodige musical, il a conquis Hollywood et est devenu ce que de nombreux spécialistes qualifient de « père de la musique » du cinéma. Connaisseur en matière d’opéra, il a su transposer au cinéma certaines techniques de cette forme d’art comme l’utilisation de leitmotivs, de courtes phrases musicales qui reviennent plusieurs fois et qu’on associe à différents personnages. Au fil des décennies, les styles de trames sonores se sont diversifiés. L’arrivée du cinéma parlant a mis fin à la nécessité d’avoir une trame musicale continue. Ainsi, l’utilisation du silence devient même un outil dramatique fort puissant. L’arrivée du jazz sur la scène culturelle apporte quant à elle de nouvelles possibilités : on s’éloigne des arrangements orchestraux plus classiques. Et puis, on commence à utiliser, de manière plus fréquente, des chansons issues de la culture populaire et de groupes musicaux. Les synthétiseurs électroniques, arrivés en grande pompe dans les années 1980, ont changé une fois de plus les textures musicales possibles, pour le meilleur et pour le pire!

IMAGE TIRÉE DU FILM KING KONG (1933)

« ÊTRE UN COMPOSITEUR AU CINÉMA, CE N’EST PAS ÊTRE UNE ROCK STAR. »

ÊTRE COMPOSITEUR EN 2022

Aujourd’hui, le métier de compositeur est largement défini. Son but ultime est de créer des arrangements musicaux pour un projet visuel diffusé devant public. Les moyens, par contre, ont résolument changé. Si certains compositeurs préfèrent toujours l’enregistrement d’un orchestre symphonique, d’autres choisiront de travailler en studio, en équipe réduite. Avec tous les logiciels qui existent désormais, il est néanmoins possible de signer la trame musicale d’un film sans avoir besoin de musiciens ni d’instruments. C’est possible, mais est-ce l’idéal? La question qu’il faut plutôt se poser est celle-ci : qu’est-ce que ça prend pour être un bon compositeur au cinéma? Un prérequis semble évident : être avant tout un bon musicien. On aimerait tous être musicien. Cependant, rares sont celles et ceux qui peuvent le prétendre. Savoir jouer Für Elise en amateur, au piano, ce n’est pas assez. Les compositeurs professionnels maîtrisent souvent un sinon plusieurs instruments. De plus, l’art de la musique est très ancien. Pour cette raison, il est essentiel de bien connaître le langage de la musique dans toute sa complexité, d’être au fait de son évolution historique et de l’inventivité de ses différents styles et mouvements. Ce savoir du compositeur va lui permettre de prendre les bonnes décisions pour le projet sur lequel il travaille.

~.ca | 11


| C I N É M A : M O D E D’ E M PLO I

Imaginez un compositeur qui doit écrire la musique pour un film se déroulant en Égypte ancienne puis, tout de suite après, celle d’un autre qui se passe dans le New York des années 1970… Bien sûr que le compositeur devra changer son approche! Ce qui ne veut pas dire qu’il ne doit pas développer et posséder sa propre signature. Il est évident que d’avoir son propre style peut aider à se démarquer dans un marché qui, on l’admettra, peut être assez compétitif. Dans tous les cas, les compositeurs se doivent d’être flexibles et prêts au compromis. Être un compositeur au cinéma, ce n’est pas être une rock star. C’est un emploi… Et comme dans tout emploi, il y a un patron. À ce titre, producteurs et réalisateurs ont des attentes et des idées parfois bien précises, d’où l’importance de posséder un riche bagage culturel en matière de musique, mais aussi en matière de cinéma! * Dans le présent article, le masculin est utilisé dans le seul but d’alléger le texte.

12 | ~.ca


PAT R I C K M A R L E AU

& R E TO U R S U R L E P H É N O M È N E Q U I A PR O P U L S É L A CA R R I È R E D E TO M C R U I S E IMAGE TIRÉE DE L’AFFICHE DU FILM TOP GUN (1986)

~.ca | 13


Lorsque Top Gun est sorti en salle le 16 mai 1986, personne à Hollywood ne se doutait que le film allait terminer au premier rang du box-office cette annéelà. Avec des recettes de 176 millions en Amérique du Nord, et de plus de 353 millions à l’international, le film s’est avéré une énorme réussite pour le studio Paramount alors que la production n’avait bénéficié que d’un maigre budget pour l’époque, soit 15 millions de dollars. La popularité de Top Gun a fait de Tom Cruise une vedette internationale et un sex-symbol.

Cruise était sur le radar d’Hollywood depuis le succès de Risky Business trois ans plus tôt. Qui ne se souvient pas de la fameuse scène dans laquelle le comédien fait un lip-synch énergique en bobettes et bas blancs sur la chanson Old Time Rock and Roll de Bob Seger? Son film suivant, Legend, une fresque fantastique et coûteuse de Ridley Scott, avait plutôt déçu. Par contre, ce tournage lui avait permis de rencontrer le frère de Ridley, Tony, qui allait tourner Top Gun. Ce dernier avait été embauché à la suite d’une publicité qu’il avait réalisée pour la compagnie Saab dans laquelle une voiture sport poursuit un avion de combat. L’idée du film a germé dans l’esprit de Jerry Bruckheimer et Don Simpson, le redoutable duo de producteurs des années 1980, qui venaient de connaître deux énormes succès avec Flashdance et Beverly Hills Cop. Après avoir lu un article sur l’élite des pilotes de l’air de la base Miramar à San Diego, paru en 1983 dans le magazine California, ils ont embauché Jim Cash et Jack Epps Jr. pour rédiger le scénario qui a subi quelques modifications à la suite de la participation de la US Navy. À l’origine, la séquence d’ouverture se déroulait près de Cuba. Elle a finalement été tournée quelque part au-dessus des eaux internationales. Une scène impliquant un crash sur un porte-avion a également été supprimée. Pour trouver celui qui allait incarner le jeune pilote téméraire Pete « Maverick » Mitchell, ce fut un peu plus compliqué. Tom Cruise, le premier choix des producteurs, se laissait désirer. Afin de convaincre l’acteur, ils ont organisé une séance de vol avec un pilote dans un avion de combat. La légende dit que dès son retour sur le tarmac, il aurait téléphoné à Bruckheimer et Simpson pour accepter le contrat sur-le-champ! Chose certaine, c’est pendant le tournage qu’il a développé son goût pour la vitesse alors qu’il est devenu un redoutable conducteur de moto et un excellent pilote d’avion. D’ailleurs, il pilote lui-même les avions dans la plupart des séquences aériennes du nouveau film.

IMAGE TIRÉE DU FILM TOP GUN (1986)

14 | ~.ca


TOP GUN : RETOUR SUR LE PHÉNOMÈNE

Par contre, le casting de Tom Cruise a causé un léger problème pendant la production. Le comédien mesurait quelques pouces de moins que sa partenaire, Kelly McGillis, ce qui embêtait un peu les producteurs. Dans certaines scènes, Cruise a donc dû porter des bottes de cowboy surélevées tandis que McGillis était nu-pieds! Si la chimie était palpable entre les deux, il n’y avait pourtant pas de scènes d’amour à l’origine. Elles ont été incluses après les projections tests où on soulignait chaque fois leur absence. Elles ont donc été filmées cinq mois plus tard. D’ailleurs, on peut remarquer que les cheveux de Cruise sont un peu plus longs et que ceux de McGillis sont plus foncés alors qu’elle avait déjà entamé un nouveau tournage. C’est pour cette raison qu’elle porte une casquette dans l’une d’elles, soit celle de l’ascenseur. Toutefois, ce n’est pas Maverick qui a pris son cœur, mais « Wolfman » ou plutôt son interprète, le comédien Barry Tubb. McGillis et Tubb se sont fréquentés quelque temps après le tournage. Il semblerait que la relation entre la comédienne et Cruise étaient des plus tendues sur le plateau. L’acteur avait également une relation un peu houleuse avec son rival, Val Kilmer. Les deux

« POUR TROUVER CELUI QUI ALLAIT INCARNER LE JEUNE PILOTE TÉMÉRAIRE PETE « MAVERICK » MITCHELL, CE FUT UN PEU PLUS COMPLIQUÉ. TOM CRUISE, LE PREMIER CHOIX DES PRODUCTEURS, SE LAISSAIT DÉSIRER. » ne se sont jamais côtoyés en dehors du plateau, et même sur les lieux du tournage, ils s’évitaient, question de maintenir une certaine tension entre eux. Il faut souligner que Kilmer ne voulait pas être dans le film, mais qu’il n’avait pas eu le choix parce qu’il était sous contrat pour la Paramount. Ironiquement, son rôle de « Iceman » est probablement son plus célèbre. Évidemment, on ne peut passer sous silence que la trame sonore a grandement contribué à la popularité du film. En plus de la musique ambiante d’Harold Faltermeyer, Kenny Loggins, fort de son hit Footloose, collabore à deux chansons dont le succès Danger Zone qui, au départ, devait être enregistré par le groupe Toto. Une dispute entre leurs avocats et les producteurs a finalement mené à la participation de Loggins. Quant au groupe Berlin, il a obtenu un Oscar pour sa chanson sulfureuse Take my Breath Away. Avec plus de 9 millions d’exemplaires écoulés à ce jour, l’album se classe au neuvième rang des bandes sonores les plus vendues. En 2015, la bibliothèque du Congrès américain a ajouté Top Gun au Registre national des films, soulignant ainsi son apport au cinéma et sa pertinence culturelle. Après 36 ans, Tom Cruise, en Pete Mitchell, sera de retour cet été dans la suite Top Gun : Maverick. |

IMAGE TIRÉE DU FILM TOP GUN : MAVERICK (2022)

EN SALLE CET ÉTÉ! ~.ca | 15


DA N I E L R A C I N E

PORTRAIT

Simon Lavoie

La quête de Simon Lavoie a débuté dans sa jeunesse, alors qu’il utilisait les pinceaux pour s’exprimer. Des panoramas de son village de Petite-Rivière-Saint-François à des toiles plus près de l’abstraction, le jeune peintre troque son chevalet contre une caméra à la suite de ses études collégiales. Après quelques années à l’UQAM, Simon Lavoie raffine ses façons de faire, comme ses courts métrages en témoignent, tant par leur rythme que par leur dépouillement. Déjà, certaines thématiques s’installent, entre autres le questionnement et l’isolement de ses personnages, confrontés à leur propre existence et à la place qu’ils ou elles occupent dans la société. En s’attardant à la filmographie de Simon Lavoie, force est de constater que le scénariste et réalisateur ne manque pas de courage et d’audace. Depuis Le Déserteur, sorti en 2008, Lavoie construit des œuvres qui nous confrontent comme Québécois, à propos de notre passé, mais aussi, et peut-être surtout, à propos de notre avenir. À travers ses deux coréalisations avec son complice Mathieu Denis (Laurentie, en 2011, Ceux qui font les révolutions à moitié n’ont fait que se creuser un tombeau, en 2016), Simon Lavoie s’interroge sur notre rapport à l’autre, qu’il soit un voisin anglophone ou une personne en position d’autorité. Le cinéaste, discret et légèrement timide, exprime avec doigté ce mal-être que bien des jeunes ressentent face à l’échec du collectif et du bien commun. Il y a dans ces deux films un réel désir de bousculer le spectateur, de le pous-

16 | ~.ca

CRÉDIT PHOTO : JUAN CARLOS GARCIA

Simon Lavoie n’a pas chômé dans les derniers mois, nous présentant l’automne dernier son sixième long métrage, Nulle trace, en plus de scénariser le récent Norbourg, réalisé par Maxime Giroux. Depuis qu’il a remporté, en 2006, le Jutra du meilleur court ou moyen métrage de fiction avec Une chapelle blanche, le quarantenaire originaire de Charlevoix n’a pas arrêté de peaufiner son art, comme s’il cherchait une certaine forme d’aboutissement dans ses explorations cinématographiques.

ser à réfléchir au-delà du discours convenu, et l’audace de mettre en images et en sons une colère trop souvent refoulée. Dans ses projets plus personnels, Simon Lavoie installe ses histoires loin du bruit de la grande ville, souvent dans des lieux reclus, là où les repères viennent à manquer. En adaptant pour le cinéma la nouvelle d’Anne Hébert (Le Torrent, en 2012) et le roman de Gaétan Soucy (La Petite Fille qui aimait trop les allumettes, en 2017), le cinéaste a prouvé qu’il pouvait rendre justice à ces chefs-d’œuvre littéraires, jugés inadaptables. À l’aide du savoir-faire de Mathieu Laverdière (Le Torrent) et de Nicolas Canniccioni (La Petite Fille…), deux de nos directeurs photo les plus accomplis, Simon Lavoie traduit les mots en de sombres et magnifiques poèmes visuels, tirant profit de chaque inflexion de la lumière. Les phrases de ces textes deviennent un espace-temps malléable, laissant toute


« ... force est de constater que le scénariste et réalisateur ne manque pas de courage et d’audace. Depuis Le Déserteur, sorti en 2008, Lavoie construit des œuvres qui nous confrontent comme Québécois, à propos de notre passé, mais aussi, et peut-être surtout, à propos de notre avenir. »

la place aux déploiements de ces récits et à leurs composantes métaphoriques. Ces longs métrages, autant Le Torrent que La Petite Fille…, continuent de vivre en nous longtemps après avoir quitté la salle de cinéma, comme des braises ardentes. Avec ses deux plus récents projets, nous pourrions croire que Simon Lavoie tente de faire dévier la trajectoire de sa démarche artistique. Pourtant, il y a dans Nulle trace et dans Norbourg des éléments communs aux autres composantes de sa filmographie. Ses protagonistes se retrouvent encore en situation d’opposition, soit de leur plein gré ou par un nébuleux concours de circonstances. Le futur pas trop lointain et incertain de Nulle trace fait écho à celui du Torrent, tout comme Norbourg tente d’échapper aux lois, un peu comme Le Déserteur. Il y a aussi beaucoup de menaces, qui prennent différentes formes, dans l’univers de Simon Lavoie. Comme une nation

prisonnière de ses vieux démons, le seul moyen de s’affranchir de son passé, c’est de le revisiter, de le comprendre, de l’embrasser. Plus à l’aise quand il écrit que lorsqu’il dirige, le scénariste Simon sait ce dont le réalisateur Lavoie a besoin pour mener à bien ses nouvelles créations. Il semble en être de même avec Norbourg. Maxime Giroux propulse les didascalies et les dialogues de Simon Lavoie dans la bonne direction. En passant le flambeau de son texte à un autre cinéaste, Lavoie a compris qu’il a encore de nombreuses histoires à nous raconter, mais qu’il réservera son travail d’orfèvre réalisateur à celles qui lui ressemblent le plus, à mi-chemin entre l’ombre et la lumière. |

~.ca | 17



ENFIN LE BEAU TEMPS!

L

e printemps s’en vient, les beaux jours avec et nous avons amplement de bonnes œuvres cinématographiques à vous proposer pour que vous puissiez trouver le temps de venir vous évader tranquillement dans l’une de nos neuf salles. Au Cinéma Beaubien, les importants travaux de maçonnerie se termineront en juin, mais nous restons ouverts aux horaires habituels durant toute la période, et nos employés sont au rendez-vous pour vous accueillir dès 10 h le matin. Pourquoi ne pas venir jardiner avec Catherine Frot dans LA FINE FLEUR, où jardinage et réinsertion sociale s’entremêlent ? Il faut aussi souligner l’intriguant film de Céline Sciamma, PETITE MAMAN, coup de cœur de notre équipe de programmation et qui propose du cinéma comme il s’en fait peu aujourd’hui. LA PANTHÈRE DES NEIGES, César du Meilleur film documentaire, vous en mettra aussi plein la vue! L’offre de cinéma québécois n’est pas en reste non plus. Aux très attendus NORBOURG et NOÉMIE DIT OUI, qui sont encore à l’affiche, s’ajoutent sept autres films québécois, dont un de nos coups de cœur, ARSENAULT & FILS de Raphaël Ouellet – un film de brigands braconniers. Unique en son genre, ce film vous tiendra en haleine jusqu’à la fin. C’est aussi le retour attendu de Monia Chokri à la réalisation, avec sa comédie engagée BABYSITTER, qui adapte la pièce de théâtre de Catherine Léger. Le très beau documentaire GABOR qui dresse le portrait de l’un de nos plus grands photographes prendra quant à lui l’affiche dans nos trois cinémas.

IMAGE TIRÉE DU FILM LA PANTHÈRE DES NEIGES (2021)

Du côté du Cinéma du Parc, de grands auteurs présentent leurs dernières œuvres : Gaspar Noé avec VORTEX, et son précédent LUX AETERNA dans le cadre de la série Minuit au Parc, Apichatpong Weerasethakul s’arrête en exclusivité à Montréal le temps d’une semaine avec MEMORIA, et Alex Garland nous présente le très attendu et stupéfiant EUX (MEN). Enfin, David Cronenberg nous offre son nouveau film choc après en huit ans d’absence, CRIMES OF THE FUTURE, avec une excellente distribution. Pour finir, au Cinéma du Musée, nous présentons le très touchant DU CHOCOLAT POUR LA PAIX, une histoire d’intégration comme on en voit trop rarement au cinéma. Nous continuons aussi bien sûr nos très bonnes séries thématiques LES DIMANCHES ARGENTIQUES, CINÉ-HISTOIRE, et nous ajoutons le nouveau cycle RETOUR EN ITALIE (voir page 4). Du bon cinéma en perspective pour nourrir les appétits de chacun et ouvrir nos horizons ! Au plaisir de se voir, au cinéma ! J-F.L.


CLAP.CA/CINESPECTACLE

CENDRILLON

JULES MASSENET 15 MAI � CINÉMA DU MUSÉE 16 MAI � CINÉMA DU PARC 18 ET 20 MAI � CINÉMA BEAUBIEN OPÉRA | 2 H 40 (dont un entracte de 30 min)

Opéra en quatre actes et six tableaux (1899) Orchestre et chœurs de l’Opéra national de Paris DISTRIBUTION Cendrillon (Lucette) : Tara Erraught Madame de la Haltière : Daniela Barcellona Le prince charmant : Anna Stephany La fée : Kathleen Kim Noémie : Charlotte Bonnet Dorothée : Marion Lebègue

2 | CAHIER SPÉcial

Enchanter son époque. Telle pourrait avoir été la volonté de Jules Massenet en mettant en musique le récit de Charles Perrault. Avec Cendrillon, le compositeur livre une œuvre parmi ses plus séduisantes, qui diffère des autres adaptations lyriques du conte. La malicieuse Lucette et les femmes qui l’entourent dictent à l’œuvre sa tonalité, dont les nombreuses nuances valident les mots de Claude Debussy qui voyait en Massenet « l’historien musical de l’âme féminine ». En conférant à la fée le timbre irréel de colorature, en travestissant le rôle du prince chanté par une soprano, le compositeur nous offre un festival vocal porté par une orchestration panachée, oscillant entre finesse mozartienne, citations stylistiques baroques et grandes inflexions romantiques. Pour l’entrée au répertoire de l’Opéra de Paris de Cendrillon, Mariame Clément joue avec la féerie du mythe et réfléchit à la nature profonde des personnages, tout en les affranchissant de leurs étroits costumes et souliers. |

LA TRAVIATA

GIUSEPPE VERDI 29 MAI � CINÉMA DU MUSÉE 30 MAI � CINÉMA DU PARC 1ER ET 3 JUIN � CINÉMA BEAUBIEN OPÉRA | 3 H 20 (incluant deux entractes)

Dans la prestigieuse société de Paris, Alfredo tombe amoureux de Violetta, une courtisane. Mais sous la surface de cette histoire d’amour se trouve un courant plus sombre qui mènera à une fin tragique. On y entend, entre autres mélodies, la célèbre « Brindisi » ainsi que l’exubérante « Sempre libera », qui expriment toutes deux le lyrisme de l’opéra italien et séduisent immédiatement. La production de Richard Eyre pour le Royal Opera fait ressortir toutes les couleurs émotionnelles, de la découverte insouciante de l’amour à la conclusion inévitable, en passant par une confrontation douloureuse. |


bientôt au cinéma

VORTEX

CINÉMA DU PARC | 6 MAI (V.O.S.-T.A.)

Un film de Gaspar Noé 2021 | 142 min. FRANCE

Drame écrit par Gaspar Noé. Int. : Françoise Lebrun, Dario Argento, Alex Lutz et Kylian Dheret. SÉLECTION OFFICIELLE AU FESTIVAL DE CANNES 2021.

La vie est une courte fête qui sera vite oubliée. Life is a short party that will soon be forgotten. |

JAZZ FEST: A NEW ORLEANS STORY CINÉMA DU PARC | 10 JUIN (V.O.A.)

Un film de Frank Marshall et Ryan Suffern 2022 | 94 min. ÉTATS-UNIS

Film documentaire. Avec : Bruce Springsteen, Jimmy Buffett, Katy Perry, Earth, Wind & Fire, et de nombreux autres artistes. JAZZ FEST: A NEW ORLEANS STORY ne se contente pas de documenter l’emblématique événement musical et culturel, qualifié de plus grand festival d’Amérique, dans toute sa beauté et sa gloire... Il plonge également dans la riche culture de La Nouvelle-Orléans, aussi appelée The Big Easy.

A film that not only captures the signature annual music and cultural event that has been called America’s greatest festival in all of its beauty and glory, but also delves deep into the rich culture of The Big Easy. |

DU CHOCOLAT POUR LA PAIX

CINÉMA DU MUSÉE | 6 MAI (V.O.S.-T.F.)

Un film de Jonathan Keijser 2022 | 96 min. CANADA

Après avoir vu la chocolaterie de son père bombardée en Syrie, Tareq, un jeune réfugié, a du mal à s’adapter à sa nouvelle vie dans la petite ville d’Antigonish, en Nouvelle-Écosse. Il est alors pris entre son rêve de poursuivre ses études et celui de son père de reconstruire

la chocolaterie familiale. Un film inspiré d’une histoire vraie. After the bombing of his father’s chocolate factory, a charming young Syrian refugee struggles to settle into his new Canadian small-town life, caught between following his dream to become a doctor and preserving his family’s chocolate-making legacy. Based on the internationally recognized true story. |

CAHIER SPÉcial | 3


cinéma ET SÉRIES THÉMATIQUES puis en juin QUI RIDO IO / THE KING OF LAUGHTER de Mario Martone présenté à la Mostra de Venise 2021, avec le fameux Toni Servillo.

Nos séries thématiques se poursuivent avec toujours pour objectif de présenter sur grand écran de grands classiques de l’histoire du cinéma, des pépites méconnues, et du cinéma contemporain peu diffusé en Amérique du Nord.

En mai et juin, le cycle MINUIT AU PARC présente aux cinéphiles plusieurs films en versions restaurées dont INLAND EMPIRE de David Lynch, ainsi que les classiques THE GODFATHER de Francis Ford Coppola et SOLARIS de Andreï Tarkovski, à l’occasion de leur cinquantième anniversaire respectif. À découvrir également, en plus de VORTEX en programmation régulière, le

INLAND EMPIRE (2006)

4 | CAHIER SPÉcial

kaléidoscopique LUX AETERNA de Gaspar Noé en programme double avec ASMODEUS de Éric Falardeau, et bien d’autres. À cette même période au Cinéma du Musée, les projections de classiques en format 16 et 35 mm des DIMANCHES ARGENTIQUES se poursuivent avec notamment KISS ME DEADLY de Robert Aldrich ou YOU ONLY LIVE TWICE de Lewis Gilbert. Le cycle historique CINÉ-HISTOIRE continue également d’explorer le 18ème siècle à travers les films LIAISONS ROYALES de Nikolaj Arcel et LA MORT DE LOUIS XIV de Albert Serra. Ces projections seront toujours suivies

QUI RIDO IO / THE KING OF LAUGHTER (2021)

de discussions animées par des historien.ne.s. Enfin, une nouvelle série thématique vient étoffer notre offre au Cinéma du Musée avec RETOUR EN ITALIE, un cycle né de la collaboration avec l’Institut Culturel Italien de Montréal, et qui se consacre à la découverte du cinéma italien contemporain. Vous pourrez ainsi découvrir en mai le dernier film de Nanni Moretti, TRE PIANI, présenté au dernier Festival de Cannes,

Ces films sont présentés dans un esprit d’éducation à l’image. Faites-nous confiance et vous allez vouloir tout voir!

THE GODFATHER (1972)


CAHIER SPÉcial | 5


6 | CAHIER SPÉcial


SRI LANKA LE

12 ET LE 29 MAI

2020 | 75 min

Peu de pays d’Asie peuvent se vanter d’avoir une variété si exceptionnelle sur un territoire si petit! Michel vous fera découvrir le Sri Lanka sous toutes ses coutures! Vous visiterez son littoral et ses plages spectaculaires, vous monterez à bord d’un des trains les plus renommés au monde, vous parcourrez la route sinueuse au cœur de la région des collines d’Ella à Haputale, vous ferez un arrêt dans la ville emblématique de Kandy et vous visiterez les temples majestueux du triangle culturel au centre du pays. Dépaysement garanti!

CAHIER SPÉcial | 7


8 | CAHIER SPÉcial


INDEX DES FILMS

IMAGE TIRÉE DU FILM DOWNTON ABBEY, UNE NOUVELLE ÈRE (2022)

38 NOUVEAUTÉS

BIENTÔT EN SALLE! ARSENAULT & FILS Rafaël Ouellet s’est entouré d’une équipe de comédiens de haut calibre pour donner à son film une grande crédibilité : Guillaume Cyr, Pierre-Paul Alain, Karine Vanasse, Luc Picard, Micheline Lanctôt et Julien Poulin sont criants de réalisme et l’œuvre se retrouvera certainement au rang des classiques du cinéma québécois. Ces « bougons » de la chasse font preuve d’une inventivité qui s’est transmise au fil des générations, mais voilà que leurs stratagèmes seront rudement mis à l’épreuve. DOWNTON ABBEY, UNE NOUVELLE ÈRE Le très talentueux réalisateur Julian Fellowes nous propose un nouveau volet avec ce film événement. Ce retour très attendu de la famille Crawley réunit les acteurs favoris de la série pour un grand voyage dans le sud de la France afin de découvrir le mystère de la villa dont vient d’hériter la comtesse douairière. Du bonbon!

ELVIS Le réalisateur australien Baz Luhrmann, spécialiste du monde musical, décortique les rapports complexes du chanteur déifié, King du déhanchement, avec son gérant, le colonel Tom Parker, qui contrôlera sa destinée pendant une vingtaine d’années. Elvis demeurera sous le joug de cet être autoritaire de son ascension fulgurante à son épuisement. Un regard sur l’Amérique qui passe de l’innocence aux multiples bouleversements sociaux. LA PANTHÈRE DES NEIGES La documentaliste Marie Amiguet et l’extraordinaire photographe animalier Vincent Munier, lauréat de plusieurs prix du Wildlife Photographer of the Year, initient l’écrivain Sylvain Tesson à l’affût et célèbrent la beauté du monde sauvage du Tibet à la recherche de la panthère des neiges. On est éblouis par tant de beauté et par la musique de Nick Cave et Warren Ellis qui contribue à donner à ce documentaire un caractère méditatif. À voir deux fois plutôt qu’une. Joyeux printemps dans nos salles! | M.A.

CLASSEMENT DES FILMS En attente de classement.

Adieu monsieur Haffmann_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ p. 20 Alors on danse _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ p. 20 Arsenault & fils _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ p. 23 Au-delà des hautes vallées _ _ _ _ _ _ _ _ _ p. 24 Babysitter _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ p. 23 Bob’s Burger : le film _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ p. 28 Brigade, La _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ p. 20 Lightyear _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ p. 28 Charlie _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ p. 28 Chronique d’une liaison passagère _ _ _ _ p. 20 Cœurs vaillants _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ p. 22 Coda : la vie en musique _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ p. 27 Compétition officielle _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ p. 27 Crimes du futur, Les _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ p. 26 Croisade, La _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ p. 22 Downton Abbey, une nouvelle ère _ _ _ _ _ p. 27 Elvis _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _p. 21 Eux _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ p. 28 Gabor _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ p. 24 Gagarine _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ p. 22 Good Luck to You, Leo Grande _ _ _ _ _ _ _ p. 26 Humus _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ p. 24 Inès _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ p. 24 Lac des hommes, Le _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ p. 24 Maison de retraite _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ p. 22 Memoria _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ p. 26 Minions 2 : il était une fois Gru, Les _ _ _ _ p. 28 Monde jurassique : la domination _ _ _ _ _ p. 28 Panthère des neiges, La _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ p. 22 Pas d’chicane dans ma cabane _ _ _ _ _ _ _ p. 23 Petite maman _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ p. 20 Pil _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ p. 22 Pleasure _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ p. 20 Téléphone noir, Le _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ p. 26 The Innocents _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ p. 26 Top Gun : Maverick _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ p. 25 Très belle journée _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ p. 24 Ville d’un rêve, La _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ p. 26

Peut être vu par des personnes de tous âges.

Ne peut être vu que par des personnes âgées de 16 ans et plus.

Ne peut être vu que par des personnes âgées de 13 ans et plus ou accompagnées d’une personne majeure.

Ne peut être vu que par des personnes âgées de 18 ans et plus.

~.ca | 19


CHRONIQUE D’UNE LIAISON PASSAGÈRE Un film de Emmanuel Mouret 2022 | 100 min FRANCE

ALORS ON DANSE

Un film de Michèle Laroque 2022 | 87 min FRANCE

Comédie réalisée par Michèle Laroque. Scén. : Michèle Laroque, Stéphane Ben Lahcene, d’après le scénario original de Nick Moorcroft et Meg Leonard. Mus. orig. : Alexis Rault. Int. : Michèle Laroque, Isabelle Nanty, Thierry Lhermitte, Patrick Timsit, JeanHughes Anglade. Bien décidée à reprendre sa vie en main après avoir découvert les infidélités de son mari, Sandra se réfugie chez sa sœur Danie. À l’opposé l’une de l’autre, elles se retrouvent autour de leur passion commune : la danse. Avec les pieds nickelés de la chorégraphie Lucien et Roberto, des amis de sa sœur, Sandra trouve enfin la liberté et le grain de folie qui manquaient à sa vie. Une nouvelle vie commence : parce qu’on a tous le droit à une deuxième danse! |

20 | ~.ca

Comédie dramatique réalisée par Emmanuel Mouret. Scén. : Pierre Giraud, Emmanuel Mouret. Int. : Sandrine Kiberlain, Vincent Macaigne, Georgia Scalliet, Maxence Tual. Une mère célibataire et un homme marié deviennent amants. Engagés à ne se voir que pour le plaisir et à n’éprouver aucun sentiment amoureux, ils sont de plus en plus surpris par leur complicité. |

ADIEU MONSIEUR HAFFMANN Un film de Fred Cavayé 2022 | 116 min FRANCE

Drame historique réalisé par Fred Cavayé. Scén. : Fred Cavayé, Sarah Kaminsky, d’après l’œuvre de JeanPhilippe Daguerre. Mus. orig. : Christophe Julien. Int. : Daniel Auteuil, Sara Giraudeau, Gilles Lellouche, Anne Coesens, Mathilde Bisson.

« UNE LEÇON D’HISTOIRE SUBTILE ET TERRIBLEMENT EFFICACE. » G. Kerdreux Ouest France

PETITE MAMAN

Un film de Céline Sciamma 2022 | 72 min

Paris 1941. François Mercier est un homme ordinaire qui n’aspire qu’à fonder une famille avec la femme qu’il aime, Blanche. Il est aussi l’employé d’un joaillier talentueux, M. Haffmann. Mais face à l’occupation allemande, les deux hommes n’auront d’autre choix que de conclure un accord dont les conséquences, au fil des mois, bouleverseront le destin de nos trois personnages. |

LA BRIGADE

Un film de Louis-Julien Petit 2022 | 97 min FRANCE

Comédie réalisée par LouisJulien Petit. Scén. : Louis-Julien Petit, Liza Benguigui, Sophie Bensadoun, Thomas Pujol. Mus. orig. : Laurent Perez del Mar. Int. : Audrey Lamy, François Cluzet, Chantal Neuwirth. Depuis toute petite, Cathy rêve de diriger son propre restaurant. Mais à 40 ans, rien ne s’est passé comme prévu et elle se retrouve contrainte d’accepter un poste de cantinière dans un foyer pour jeunes migrants. Son rêve semble encore s’éloigner… ou pas? |

PLEASURE

Un film de Ninja Thyberg

FRANCE

2021 | 109 min

Drame fantaisiste écrit et réalisé par Céline Sciamma. Int. : Joséphine Sanz, Gabrielle Sanz, Nina Meurisse, Stéphane Varupenne, Margot Abascal, Florès Cardo.

FRANCE · PAYS-BAS · SUÈDE

Drame écrit et réalisé par Ninja Thyberg. Mus. orig. : Karl Frid. Int. : Sofia Kappel, Revika Anne Reustle, Evelyn Claire, Chris Cock, Dana DeArmond.

Nelly vient de perdre sa grand-mère et aide ses parents à vider la maison d’enfance de sa mère. Elle explore la maison et les bois environnants. Un jour, elle rencontre une petite fille du même âge qui construit une cabane dans les arbres. |

Une jeune Suédoise de vingt ans arrive à Los Angeles dans le but de faire carrière dans l’industrie du porno. Sa détermination et son ambition la propulsent au sommet d’un monde où le plaisir cède vite la place au risque et à la toxicité. |


bientôt au cinéma

Un film de Baz Luhrmann | Du même réalisateur : Moulin rouge AUSTRALIE · ÉTATS-UNIS. 2022.

Drame biographique, historique et musical réalisé par Baz Luhrmann. Scén. : Baz Luhrmann, Sam Bromell, Craig Pearce, Jeremy Doner. Mus. orig. : Elliott Wheeler. Int. : Austin Butler, Tom Hanks, Olivia DeJonge. Dans les années 50, Elvis Aaron Presley se fait remarquer grâce à sa voix chaude et à sa gestuelle unique, voire ses déhanchements lascifs. Petit à petit, de Tupelo à Memphis, il se fait un nom dans le milieu de la musique rock et pop de l’Amérique. Son ascension est supervisée et surtout habilement orchestrée par celui qu’on surnommait le colonel Parker. En compagnie de son imprésario, Elvis gravira les échelons de la célébrité, devenant le chanteur le plus populaire au monde durant les années 60, enchaînant succès après succès, sur disque, sur scène et même au cinéma.

« Festif, exubérant, épique, explosif, débordant, entraînant, flamboyant. » (A. Duchesne, La Presse+)

IMAGE TIRÉE DU FILM ELVIS (2022)

Baz Luhrmann s’était fait rare depuis sa relecture de Gatsby le magnifique en 2013. L’année 2022 marque le retour du cinéaste australien avec un film fort attendu sur la vie d’Elvis, chanteur mythique décédé en 1977. L’avant-première de son long métrage est déjà annoncée au Festival de Cannes en mai prochain et sa bande-annonce endiablée, mise en ligne en début d’année, en a fait saliver plus d’un. Le drame musical mise sur Austin Butler pour interpréter l’icône du rock sur grand écran. Le récit nous montrera comment Elvis franchit les différentes étapes de sa carrière, et ce, à travers les yeux du colonel Parker interprété par Tom Hanks. Pour l’anecdote, lors du tournage interrompu pour cause de pandémie en Australie, l’acteur avait été la première célébrité à annoncer publiquement être atteint de la COVID-19. Côté musique, les enregistrements monos qui précèdent les années 60 ne pouvant être utilisés, c’est Butler qui reprend lui-même les premiers succès sur 45 tours du chanteur. Ensuite, c’est un mélange de la voix du jeune acteur trentenaire et de celle d’Elvis qu’on peut entendre au fil d’une aventure parsemée de chansons inoubliables. Sur scène, les chorégraphies sont encadrées par Polly Bennett, celle-là même qui avait supervisé le jeu sur scène de Rami Malek dans Bohemian Rhapsody. Le film a le mérite de souligner la fascination d’Elvis pour la musique gospel et de mettre en scène des personnages légendaires ayant influencé celui qu’on surnommait le King comme Jimmie Rodgers, Little Richard et B.B. King. Elvis, le film, est l’occasion de revisiter les États-Unis pendant des décennies marquées par des luttes raciales déterminantes et les gestes d’éclat d’une jeunesse avide d’émancipation. (P.B.)

~.ca | 21


CŒURS VAILLANTS

Un film de Mona Achache 2021 | 85 min FRANCE

Drame historique réalisé par Mona Achache. Scén. : Valérie Zenatti, Mona Achache, Christophe Offenstein, Jean Cottin, Anne Berest. Mus. orig. : Benoit Rault. Int. : Camille Cottin, Swann Arlaud, Patrick d’Assumçao, Léo Riehl. Pendant la Seconde Guerre mondiale, six enfants juifs de cinq à seize ans sont cachés, là où personne ne penserait aller les chercher, au milieu des œuvres d’art du Louvre stockées dans le château de Chambord. Se battant contre le chagrin et la peur, pourchassés, en errance dans la forêt avoisinante, ils n’en restent pas moins des enfants occupés à jouer, à lire et construire, à se disputer et se réconcilier. |

GAGARINE

Un film de Fanny Liatard et Jérémy Trouilh 2021 | 98 min

Youri, seize ans, a grandi à Gagarine, immense cité de briques rouges d’Ivry-sur-Seine, où il rêve de devenir cosmonaute. Quand il apprend qu’elle est menacée de démolition, Youri décide d’entrer en résistance. Avec la complicité de Diana, Houssam et des habitants, il se donne pour mission de sauver la cité, devenue son « vaisseau spatial ». |

2022 | 89 min FRANCE

Film d’animation écrit et réalisé par Julien Fournet. Mus. orig. : Olivier Cussac. Voix : Kaycie Chase, Paul Borne, Julien Crampon, Pierre Tessier, Gauthier Battoue.

MAISON DE RETRAITE

Un film de Thomas Gilou 2022 | 97 min FRANCE

Comédie réalisée par Thomas Gilou. Scén. : Kev Adams, Catherine Diament. Mus. orig. : Julien Cohen, Claude Morgan. Int. : Kev Adams, Gérard Depardieu, Daniel Prévost, Marthe Villalonga.

FRANCE

22 | ~.ca

Un film de Julien Fournet

Drame écrit et réalisé par Fanny Liatard et Jérémy Trouilh. Int. : Alséni Bathily, Lyna Khoudri, Jamil McCraven.

Un film de Louis Garrel 2021

Abel et Marianne découvrent que leur fils Joseph, treize ans, a vendu en douce leurs objets les plus précieux. Ils comprennent rapidement que Joseph n’est pas le seul, ils sont des centaines d’enfants à travers le monde associés pour financer un mystérieux projet. Ils se sont donnés pour mission de sauver la planète. |

PIL

FRANCE

LA CROISADE

Film réalisé par Louis Garrel. Scén. : Louis Garrel, JeanClaude Carrière. Int. : Louis Garrel, Laetitia Casta, Joseph Engel.

Au cœur des hauts plateaux tibétains, le photographe Vincent Munier entraîne l’écrivain Sylvain Tesson dans sa quête de la panthère des neiges. Il l’initie à l’art délicat de l’affût, à la lecture des traces et à la patience nécessaire pour entrevoir les bêtes. En parcourant les sommets habités par des présences invisibles, les deux hommes tissent un dialogue sur notre place parmi les êtres vivants et célèbrent la beauté du monde. |

LA PANTHÈRE DES NEIGES Un film de Marie Amiguet et Vincent Munier 2021 | 92 min FRANCE

Documentaire réalisé par Marie Amiguet, Vincent Munier. Scén. : Marie Amiguet, Vincent Munier, d’après l’œuvre de Sylvain Tesson. Mus. orig. : Nick Cave, Warren Ellis. Avec Vincent Munier, Sylvain Tesson.

Afin d’éviter la case prison, Milann, 30 ans, est contraint d’effectuer 300 heures de travaux d’intérêt général dans une maison de retraite, Les Mimosas. Ses premières semaines sont un véritable enfer! Mais il se fait rapidement adopter par les retraités, en particulier par une bande de sept inséparables qui lui apprennent, chacun à leur manière, leur vision de la vie. Au fil des semaines, Milann découvre que l’établissement profite de la vulnérabilité de ses pensionnaires pour les arnaquer. Il décide alors d’organiser une grande évasion, mais il n’est pas au bout de ses peines... |

Pil, une petite orpheline, vit dans les rues de la cité de Roc-en-Brume. Avec ses trois fouines apprivoisées, elle survit en allant chiper de la nourriture dans le château du sinistre régent Tristain, qui usurpe le trône. Un beau jour, pour échapper aux gardes qui la poursuivent, Pil se déguise en enfilant une robe de princesse. La voilà alors embarquée malgré elle dans une quête folle et délirante pour sauver Roland, l’héritier du trône victime d’un enchantement et transformé en… chapoul (moitié chat, moitié poule). Une aventure qui va bouleverser tout le royaume et apprendre à Pil que la noblesse peut se trouver en chacun de nous.. |


bientôt au cinéma

ARSENAULT & FILS Un film de Rafaël Ouellet 2022 QUÉBEC

Drame écrit et réalisé par Rafaël Ouellet. Mus. orig. : Robin-Joël Cool. Int. : Guillaume Cyr, Pierre-Paul Alain, Karine Vanasse, Luc Picard, Micheline Lanctôt, Julien Poulin. Les Arsenault, une famille tissée serrée qui tire profit de la chasse illégale, font la loi depuis plusieurs générations dans un petit village du Bas-du-Fleuve. Le retour au bercail d’Anthony, l’impétueux cadet de la famille, puis l’arrivée d’Émilie, une animatrice de radio qui exerce un ascendant sur Anthony et son frère aîné Adam, viendront mettre à l’épreuve l’harmonie du clan. |

« UNE COMÉDIE DES PLUS ACTUELLES. » P. Blais

BABYSITTER

Un film de Monia Chokri 2021 QUÉBEC

Comédie dramatique réalisée par Monia Chokri. Scén. : Catherine Léger, d’après son œuvre. Int. : Nadia Tereszkiewicz, Patrick Hivon, Steve Laplante, Monia Chokri. Cédric ne s’attendait pas à perdre son emploi chez Ingénierie Québec. C’est pourtant ce qui arrive à la suite de sa blague sexiste qui a fait exploser les réseaux sociaux. Heureusement, son frère est là pour le soutenir dans son projet d’écrire un livre qui aplatirait sa courbe misogyne. Nadine, la conjointe de Cédric, elle, est davantage tentée par les étonnants jeux thérapeutiques proposés par leur nouvelle babysitter. | P.B.

PAS D’CHICANE DANS MA CABANE Un film de Sandrine Brodeur-Desrosiers 2022 | 88 min QUÉBEC

Comédie familiale réalisée par Sandrine Brodeur-Desrosiers. Scén. : Sandrine BrodeurDesrosiers, Maryse Latendresse. Int. : Charlotte St-Martin, Isabelle Blais, Pierre-Luc Brillant.

Justine croit dur comme fer qu’elle sera plus heureuse une fois ses parents divorcés. Le seul hic? Ceux-ci n’envisagent aucunement cette éventualité. Tannée de la chicane et du climat qui règne à la maison depuis la fausse couche de sa mère, Justine rallie ses amis dans le but de créer un tribunal. Son plan n’ira pas comme prévu et elle devra apprendre (même si ça fait mal) à communiquer sa peine pour que l’harmonie revienne. |

~.ca | 23


Selon l’Organisation des Nations unis pour l’agriculture et l’alimentation (FAO), la totalité des terres arables de la planète pourraient avoir disparu d’ici 60 ans. Avec l’humilité qu’exige désormais le degré de destruction planétaire, un couple de maraîchers travaille à mettre en œuvre dans leurs jardins les grands principes de la nature, à la recherche d’une nouvelle alliance avec le vivant. |

INÈS

Un film de Renée Beaulieu 2021 | 89 min QUÉBEC

TRÈS BELLE JOURNÉE

Un film de Patrice Laliberté 2022 | 75 min QUÉBEC

Drame réalisé par Patrice Laliberté. Scén. : Nicolas Krief, Guillaume Laurin, Patrice Laliberté, Geneviève Beaupré. Mus. orig. : Marc-Antoine Barbier. Int. : Guillaume Laurin, Sarah-Jeanne Labrosse, MarcAndré Grondin, Marc Beaupré, Christine Beaulieu, Mathieu Dufresne, Sandrine Bisson. Jérémie, coursier à vélo, sillonne la ville à pleine vitesse ; il livre des sacs à dos anonymes, suivant aveuglément les instructions de son patron Dom. Solitaire et routinier, son quotidien est bouleversé par l’arrivée d’une nouvelle voisine, Élyane Boisjoly, une instagrameuse célèbre pour qui il développe une fascination. Sa vie bascule lorsqu’une nuit, son obsession pour Élyane le trouble au point de lui faire manquer une livraison. Dans une violente chasse à l’homme orchestrée par Dom, Jérémie n’a d’autre choix que d’agir. |

Drame écrit et réalisé par Renée Beaulieu. Int. : Rosalie Bonenfant, Roy Dupuis, Noémie Godin-Vigneau, Nikki Bohm, Maxime Dumontier Prise dans une relation fusionnelle avec son père, Inès (vingt ans) s’engage sur un chemin difficile pour tenter de se soustraire à cet homme imposant afin de se construire une identité et devenir une femme adulte. |

GABOR

Un film de Joannie Lafrenière 2021 | 102 min QUÉBEC

Documentaire écrit et réalisé par Joannie Lafrenière. Mus. orig. : Gervaise. Avec Gabor Szilasi, Joannie Lafrenière. Dialogue entre la réalisatrice Joannie Lafrenière et le photographe d’origine hongroise Gabor Szilasi, le long métrage dresse un portrait tendre et coloré de cet artistehumaniste qui a passé les 60 dernières années à documenter l’éloquence du quotidien de sa terre d’accueil, le Québec. |

AU-DELÀ DES HAUTES VALLÉES Un film de Maude Plante-Husaruk et Maxime Lacoste-Lebuis 2021 | 84 min QUÉBEC

Documentaire écrit et réalisé par Maude Plante-Husaruk et Maxime Lacoste-Lebuis. Mus. orig. : Maxime LacosteLebuis. Avec Lalita Gharti Magar. Dans une région reculée de l’Himalaya, les habitants du village de Maikot se préparent pour la récolte d’un mystérieux champignon aphrodisiaque valant plus que de l’or. |

24 | ~.ca

HUMUS

Un film de Carole Poliquin 2022 | 94 min QUÉBEC

Documentaire écrit et réalisé par Carole Poliquin. Mus. orig. : Delphine Measroch. Avec François D’Aoust, Mélina Plante.

LE LAC DES HOMMES

Un film de Marie-Geneviève Chabot 2021 | 75 min QUÉBEC

Documentaire écrit et réalisé par Marie-Geneviève Chabot. Mus. orig. : Serge Nakauchi Pelletier. Avec Laurent Sirois, Stéphane Sirois, Jean-Pierre Sirois, Jérôme Sirois. Dans l’espoir de renouer avec leur père, trois frères s’embarquent pour un voyage de pêche avec celui qui les aura marqués par son absence. Pour Stéphane, Jean-Pierre, Jérôme et Laurent, ce sera l’occasion d’obtenir quelques réponses et peutêtre de faire la paix avec le passé. À bord du bateau qui tangue, leurs rêves et leurs regrets se faufilent parmi les lignes qui s’entremêlent. Ce voyage est une quête douceamère vers un idéal familial perdu. Une incursion dans un univers masculin à réconcilier, où le courage se révèle parfois en brisant le silence. |


Un film de Joseph Kosinski ÉTATS-UNIS. 2020. 97 MIN.

Film d’action réalisé par Joseph Kosinski. Scén. : Ehren Kruger, Eric Warren Singer, Christopher McQuarrie, basé sur des personnages créés par Jim Cash et Jack Epps Jr.. Mus. orig. : Harold Faltermeyer, Hans Zimmer. Int. : Tom Cruise, Miles Teller, Jennifer Connelly. Après plus de 30 ans passés parmi les meilleurs pilotes de la Marine américaine, Pete « Maverick » Mitchell résiste toujours aux promotions qui le forceraient à cesser de voler. Il est cependant confronté à son passé lorsqu’il est embauché pour former une nouvelle escouade d’élite qui inclut Bradley Bradshaw, fils de son défunt partenaire Goose.

Les démarches pour tourner une suite à Top Gun, champion du box-office en 1986, ont débuté il y a dix ans, alors que le studio Paramount a approché le réalisateur de l’original, Tony Scott, ainsi que le producteur Jerry Bruckheimer. Tom Cruise, propulsé dans la stratosphère des superstars du cinéma par le film original, était aussi intéressé. À l’époque, Tom Scott voulait mettre en opposition les combats aériens traditionnels et ceux que permettaient de plus en plus les drones robotisés. Le suicide du réalisateur, en 2012, a forcé la mise sur pause du projet. Bruckheimer a continué à exercer des pressions pour qu’il se réalise, appuyé par Cruise et Val Kilmer, le « Iceman » du film original. On a donc retenu les services de Joseph Kosinski, qui a dirigé Cruise en 2013 dans le film de science-fiction L’Oubli en plus d’avoir déjà aussi tourné avec Miles Teller et Jennifer Connelly, pour réaliser la suite.

Le casting s’est amorcé en 2017 et s’avère un mélange de continuité et de nouveauté. Jon Hamm, Ed Harris, Teller, Connelly et Manny Jacinto sont les nouveaux visages de la saga. Parlant de nouveaux visages, Jean Louisa Kelly (Oncle Buck) remplace Meg Ryan dans le rôle de Carole Bradshaw, épouse de Goose et mère de Bradley. Deux navires ont été utilisés pour les séquences de porte-avion : le USS Abraham Lincoln et le USS Theodore Roosevelt. Certaines scènes ont été tournées à la station navale de l’île Whidbey, dans l’État de Washington. En entrevue, l’acteur Jon Hamm assure que « le film contient tout ce que vous espérez. C’est le parfait mélange de nostalgie et de continuité de l’histoire et des personnages. » Oh! Rassurez-vous : Kenny Loggins a confirmé que sa chanson Danger Zone fera partie du nouveau film. (N.L.)

IMAGE TIRÉE DE L’AFFICHE DU FILM TOP GUN : MAVERICK (2022)

~.ca | 25


LA VILLE D’UN RÊVE

Un film de Annabel Loyola 2022 | 74 min QUÉBEC

Documentaire écrit et réalisé par Annabel Loyola. Mus. orig. : Fabienne Lucet. Avec Pascale Bussières, Alexis Martin.

Dans un futur proche, l’humanité a appris à vivre sans son enveloppe corporelle. Cette évolution amène les humains à dépasser leur état naturel et à se métamorphoser, en modifiant leur composition biologique. Saul Tenser est un « performeur » qui a adopté le syndrome de l’évolution accélérée, faisant apparaître des organes nouveaux et inattendus dans son corps. Avec sa partenaire Caprice, Tenser a transformé l’ablation de ces organes en un spectacle que ses fidèles adeptes peuvent admirer en temps réel... |

Montréal est née d’un rêve, celui de personnes qui croyaient en la possibilité de créer un monde meilleur en Nouvelle-France. Qui étaient ces gens? Quel idéal poursuivaient-ils et pourquoi? Les réponses se trouvent dans un manuscrit du XVIIe siècle qui serait les mémoires cachés de Jeanne Mance. |

THE INNOCENTS Un film de Eskil Vogt 2021 | 117 min NORVÈGE · SUÈDE · FINLANDE · PAYS-BAS · ÉTATS-UNIS

Thriller fantastique écrit et réalisé par Eskil Vogt. Mus. orig. : Pessi Levanto. Int. : Rakel Lenora Fløttum, Alva Brynsmo Ramstad, Sam Ashraf, Mina Yasmin Bremseth Asheim. Un été, quatre enfants se découvrent d’étonnants pouvoirs et jouent à tester leurs limites, loin du regard des adultes. Mais, ce qui semblait être un jeu prend peu à peu une tournure inquiétante. |

MEMORIA

Un film de Apichatpong Weerasethakul 2021 | 136 min

LES CRIMES DU FUTUR

CRIMES OF THE FUTURE

Un film de David Cronenberg 2022 | 107 min CANADA · GRÈCE · FRANCE

Drame de science-fiction écrit et réalisé par David Cronenberg. Mus. orig. : Howard Shore. Int. : Viggo Mortensen, Léa Seydoux, Kristen Stewart, Scott Speedman, Don McKellar.

26 | ~.ca

ALLEMAGNE · COLOMBIE · CHINE · FRANCE · MEXIQUE · QATAR · ROYAUME-UNI · SUISSE · THAÏLANDE

GOOD LUCK TO YOU, LEO GRANDE Un film de Sophie Hyde 2022 | 97 min ROYAUME-UNI

Drame écrit et réalisé par Apichatpong Weerasethakul. Mus. orig. : César López. Int. : Tilda Swinton, Jeanne Balibar, Daniel Giménez Cacho. Agnes Brekke, Jerónimo Barón.

Comédie dramatique réalisée par Sophie Hyde. Scén. : Katy Brand. Mus. orig. : Stephen Rennicks. Int. : Emma Thompson, Daryl McCormack, Isabelle Laughland.

Au lever du jour, j’ai été surprise par un grand BANG et n’ai pas retrouvé le sommeil. À Bogota, à travers les montagnes, dans le tunnel, près de la rivière. Un bang. |

Une ex-enseignante quinquagénaire, qui n’a jamais eu d’orgasme, engage un travailleur du sexe d’une vingtaine d’années pour remédier à la situation. |

LE TÉLÉPHONE NOIR THE BLACK PHONE

Un film de Scott Derrickson 2021 | 102 min ÉTATS-UNIS

Film d’horreur réalisé par Scott Derrickson. Scén. : Scott Derrickson, C. Robert Cargill, d’après la nouvelle de Joe Hill. Int. : Mason Thames, Madeleine McGraw, Jeremy Davies, James Ransone, Ethan Hawke. Finney Shaw, un garçon de treize ans timide mais malin, est kidnappé par un tueur sadique et enfermé dans un sous-sol insonorisé dans lequel il ne sert à rien de crier. Lorsqu’un téléphone débranché, accroché au mur, commence à sonner, Finney découvre qu’il peut entendre les voix des anciennes victimes du tueur. Et elles sont résolues à ce que Finney ne subisse pas le même sort qu’elles. |


bientôt au cinéma

DOWNTON ABBEY, UNE NOUVELLE ÈRE

DOWNTON ABBEY: A NEW ERA

Un film de Simon Curtis 2022 | 125 min ROYAUME-UNI · ÉTATS-UNIS

Drame historique réalisé par Simon Curtis. Scén. : Julian Fellowes. Mus. orig. : John Lunn. Int. : Hugh Bonneville, Elizabeth McGovern, Maggie Smith, Imelda Staunton, Dominic West, Laura Haddock, Samantha Bond. 1928. Alors que la famille Crawley s’apprête à célébrer deux mariages à Downton Abbey, elle se retrouve sens dessus dessous quand elle apprend qu’un réalisateur hollywoodien débarque sans prévenir pour transformer la demeure en plateau de cinéma. Elle constate également que Lady Violet vient d’hériter d’une villa située dans le sud de la France. La comtesse douairière enjoint alors les membres de sa famille à se rendre sur la côte d’Azur en quête de son mystérieux passé. |

COMPÉTITION OFFICIELLE COMPETENCIA OFICIAL

Un film de Mariano Cohn et Gastón Duprat 2021 | 114 min ARGENTINE · ESPAGNE

Comédie réalisée par Mariano Cohn et Gastón Duprat. Scén. : Mariano Cohn, Andrés Duprat, Gastón Duprat. Int. : Antonio Banderas, Penélope Cruz, Oscar Martinez, Pilar Castro. Un homme d’affaires milliardaire décide de faire un film pour laisser une empreinte dans l’Histoire. Il engage alors les meilleurs : la célèbre cinéaste Lola Cuevas, la star hollywoodienne Félix Rivero et le comédien de théâtre radical Iván Torres. Mais si leur talent est grand… leur ego l’est encore plus! |

CODA : LA VIE EN MUSIQUE

Un film de Claude Lalonde 2019 | 100 min CANADA

Drame réalisé par Claude Lalonde. Scén. : Louis Godbout. Int. : Patrick Stewart, Katie Holmes, Giancarlo Esposito. Henry Cole est un pianiste célèbre qui effectue un retour sur scène après une absence prolongée. Lors du concert inaugural, il est frappé d’un trac sévère et échappe de jus-

tesse à la catastrophe. Par la suite, sa condition psychologique continue de se dégrader, au point où sa carrière est en péril et, avec elle, son identité et le sens de sa vie. Arrive alors Helen Morrison, une expianiste devenue critique musicale, qui souhaite obtenir une entrevue et écrire un article sur Henry. Mais ce dernier est un homme réservé et austère, qui n’aime pas les épanchements. Helen persiste néanmoins et finit par gagner sa confiance. Ainsi naît une relation singulière, fondée sur une sensibilité commune et sur l’amour de la musique. |

~.ca | 27


indéfiniment l’accès aux clients, les plans des Belcher pour une saison estivale réussie sont ruinés. Alors que Bob et Linda luttent pour maintenir l’entreprise à flot, leurs enfants tentent de résoudre un mystère qui pourrait bien sauver l’établissement familial. |

EUX MEN

Un film de Alex Garland 2022 ÉTATS-UNIS

Drame d’horreur écrit et réalisé par Alex Garland. Mus. orig. : Geoff Barrow, Ben Salisbury. Int. : Jessie Buckley, Rory Kinnear, Paapa Essiedu, Gayle Rankin. Après une tragédie personnelle, Harper se retire seule dans la belle campagne anglaise, espérant trouver un endroit pour se rétablir. Mais quelqu’un ou quelque chose dans les bois environnants semble la traquer. Ce qui n’est au départ qu’une crainte latente devient un cauchemar total, où ressurgissent ses souvenirs et ses peurs les plus sombres. |

extraordinaire de pyrokinésie. Mais Charlie a désormais onze ans et elle a de plus en plus de mal à maîtriser ses émotions – et donc le déclenchement du feu. Lorsque l’agence découvre le lieu où elle et ses parents séjournent, un mystérieux agent est envoyé en mission pour traquer la famille et s’emparer de Charlie. Mais la jeune fille ne compte pas se laisser faire… |

LIGHTYEAR

Un film de Angus MacLane 2022 ÉTATS-UNIS

Film d’animation réalisé par Angus MacLane. Scén. : Pete Docter. Mus. orig. : Michael Giacchino. Int. : Chris Evans, Keke Palmer, Dale Soules, Taika Waititi, Peter Sohn, Uzo Aduba. Spin-off de la série Histoire de jouets consacrée à la jeunesse de Buzz l’Éclair, le légendaire space ranger qui a inspiré le jouet éponyme. |

MONDE JURASSIQUE : LA DOMINATION

JURASSIC WORLD : DOMINION

Un film de Colin Trevorrow 2022 | 146 min ÉTATS-UNIS

CHARLIE FIRESTARTER

Un film de Keith Thomas 2022 | 110 min ÉTATS-UNIS

Thriller fantastique réalisé par Keith Thomas. Scén. : Scott Teems d’après l’œuvre de Stephen King. Mus. orig. : Cody Carpenter, John Carpenter, Daniel A. Davies. Int. : Zac Efron, Ryan Kiera Armstrong, Sydney Lemmon, Michael Greyeyes, Gloria Reuben. Andy et Vicky sont constamment entre deux déménagements pour échapper à une agence fédérale obscure qui cherche à capturer leur fille Charlie qui dispose d’une faculté

28 | ~.ca

BOB’S BURGERS : LE FILM THE BOB’S BURGERS MOVIE

Un film de Loren Bouchard et Bernard Derriman 2022 | 92 min ÉTATS-UNIS

Film d’animation réalisé par Loren Bouchard, Bernard Derriman. Scén. : Loren Bouchard, Jim Dauterive, Nora Smith d’après Bob’s Burgers de Loren Bouchard. Mus. orig. : Heitor Pereira, Theodore Shapiro. Int. : Kristen Schaal, H. Jon Benjamin, John Roberts, Dan Mintz, Eugene Mirman, Larry Murphy, Zach Galifianakis. Lorsqu’une rupture de canalisation crée un énorme gouffre juste devant leur restaurant, bloquant

Film d’aventures réalisé par Colin Trevorrow. Scén. : Emily Carmichael, Derek Connolly, Colin Trevorrow. Mus. orig. : Michael Giacchino. Int. : Chris Pratt, Bryce Dallas Howard, Sam Neill, Laura Dern, Jeff Goldblum, Omar Sy. Quatre ans après la destruction d’Isla Nublar, les dinosaures font désormais partie du quotidien de l’humanité entière. Quand la jeune Maisie est enlevée par des braconniers, Owen et Claire se lancent à son secours jusque dans une réserve de dinosaures gérée par une corporation aux intentions sinistres, sur laquelle enquêtent aussi Alan Grant et Ellie Sattler. |

LES MINIONS 2 : IL ÉTAIT UNE FOIS GRU MINIONS : THE RISE OF GRU

Un film de Kyle Balda, Brad Ableson et Jonathan del Val 2022 | 90 min ÉTATS-UNIS

Film d’animation réalisé par Kyle Balda, Brad Ableson et Jonathan del Val. Scén. : Matthew Fogel, Brian Lynch. Mus. orig. : Heitor Pereira. Int. : Pierre Coffin, Steve Carell, Michelle Yeoh, Taraji P. Henson, Jean-Claude Van Damme. Alors que les années 70 battent leur plein, Gru met sur pied un plan machiavélique à souhait pour réussir à intégrer un groupe célèbre de super méchants, connu sous le nom de Vicious 6, dont il est le plus grand fan. Il est secondé dans sa tâche par les Minions, ses petits compagnons aussi turbulents que fidèles. Ensemble, ils vont déployer des trésors d’ingéniosité afin de construire leur premier repaire, expérimenter leurs premières armes, et lancer leur première mission. |


PI E R R E B L A I S

LA MUSIQUE AU C I N É M A

NICK CAVE ET WARREN ELLIS

Le chanteur Nick Cave est devenu au fil des années une icône du rock adulée par des milliers de fans dans le monde avec des albums parfois très rock, parfois sombres et intimistes. Ses tournées endiablées ont établi sa réputation autant d’ange ténébreux que de bête de scène. Bien que moins célèbre, Warren Ellis, son complice depuis le milieu des années 90 au sein des Bad Seeds (groupe de musiciens accompagnateur, comme le Crazy Horse de Neil Young ou les Heartbreakers de Tom Petty), doit recevoir tout le crédit créatif qui lui revient pour son travail aussi bien sur disque que sur scène ou pour le cinéma. Car les deux musiciens, en dehors de leur vitrine rock, s’investissent depuis maintenant vingt ans dans la musique pour le grand écran. Avec la sortie prochaine du majestueux documentaire La Panthère des neiges, dans lequel la musique d’Ellis épouse les reliefs montagneux du Tibet et où la voix de Cave, douce et caverneuse, signe tout en beauté la finale, il est bon de revenir sur le parcours cinématographique des deux Australiens d’origine.

IMAGE TIRÉE DU FILM DJANGO (2017)

~.ca | 29


« LE ROMAN ET LE FILM MISENT SUR LA MÉTAMORPHOSE DES PERSONNAGES ET DES SAISONS »

IMAGE TIRÉE DU FILM GAUGUIN - VOYAGE DE TAHITI (2017) C’est en 2005 que le cinéaste John Hillcoat, lui aussi Australien, offre à Cave et Ellis de composer les morceaux instrumentaux du film The Proposition, dont le scénario a d’ailleurs été écrit par le chanteur. Le long métrage est un western d’atmosphère tourné dans l’arrière-pays désertique de l’Australie. Les images illustrant le récit concordent parfaitement avec l’humeur musicale des deux artistes, qui aiment bien mettre de l’avant divers instruments habilement maîtrisés, à savoir le violon, la guitare et la mandoline pour Ellis et, bien sûr, le piano pour Cave.

30 | ~.ca


| L A M U S I Q U E AU C I N É M A

La Panthère des neiges est né d’un projet de voyage du couple formé par le photographe animalier Vincent Munier et la documentariste Marie Amiguet. Accompagnés dans leur périple au Tibet par l’auteur Sylvain Tesson, ils désiraient tourner un documentaire sur ce voyage dépaysant. Sylvain Tesson devait, quant à lui, en profiter pour écrire un récit sur les coulisses de ce voyage. Son livre est sorti deux ans avant le documentaire, en 2019. Une fois en librairie, le succès fut instantané : 500 000 exemplaires vendus, et le prix Renaudot 2019 à la clé.

IMAGE TIRÉE DU FILM LA PANTHÈRE DES NEIGES (2021)

Après One More Time with Feeling, sorti en 2016, le cinéaste Andrew Dominik lancera en 2022 un second documentaire sur Nick Cave, intitulé This Much I Know to Be True. Celui-ci a connu une fort belle avant-première au tout dernier Festival du film de Berlin. Le documentaire s’intéresse à la création par le chanteur, toujours accompagné par Ellis, de Ghosteen et Carnage, deux disques teintés par la mort accidentelle de son fils Arthur Cave, en juin 2015, décès qui sera suivi par la mort, trois ans plus tard, du claviériste des Bad Seeds, Conway Savage.. Les critiques sont élogieuses pour ce film au budget modeste et la musique du tandem, elle, remporte le prix de la meilleure bande sonore à la cérémonie des Australian Film Institute Awards. Dès lors, les projets pour le cinéma se succèderont. Cave et Ellis, parfois en solo mais presque toujours à deux, concocteront les trames sonores de nombreux longs métrages comme The Assassination of Jesse James by the Coward Robert Ford, The Road, West of Memphis, Lawless, Quelques heures de printemps, Far from Men, Hell or High Water, Wind River, War Machine, Kings, Mustang, Bad Girl, Django, Gauguin - Voyage de Tahiti, Earwig. Presque toutes des œuvres filmiques qui ont en commun de mettre en scène des atmosphères brumeuses laissant transparaître des paysages de bout du monde sauvages et désertiques. Dans ce contexte d’imagerie sonore, il n’est donc pas étonnant de retrouver ce printemps leur signature sur la musique de La Panthère des neiges, réalisé par Marie Amiguet et Vincent Munier et qui a obtenu

récemment le César du meilleur documentaire en France. La Panthère des neiges nous fait voyager à travers les steppes et les monts enneigés du Tibet. C’est Warren Ellis qui, cette fois, est à l’origine des musiques instrumentales d’une aventure qui a aussi pris la forme d’un livre à succès de Sylvain Tesson. En entrevue, les deux cinéastes derrière le documentaire rappellent l’intensité des deux mois passés à plus de 5 000 mètres d’altitude au cœur du Tibet, à capter des images spectaculaires malgré le froid intense, immortalisant la vie des nomades (adultes et enfants) qui vivent en harmonie avec une nature aussi fascinante qu’aride où cohabitent les yaks sauvages et la rarissime panthère. La musique d’Ellis est ici méditative, spirituelle et ancrée dans ce territoire peu hospitalier pour l’homme. Le couple de documentaristes précisera que c’était un rêve que de travailler avec Warren Ellis. C’est d’ailleurs parce que ce dernier, marié à une Française, a un pied-à-terre à Paris, qu’il a facilement été contacté. Les deux cinéastes prenaient ses pistes comme musiques témoins avant de finalement lui envoyer le film une fois monté. « Ellis a été bouleversé par ce qu’il a vu et a dès lors voulu créer des musiques originales. Après coup, Nick Cave s’est joint à lui et en quatre jours, tout était finalisé. Ils ont donné de la hauteur au film », de conclure Marie et Vincent, enchantés par cette collaboration inespérée. Précisons que le documentaire se clôt avec la fort belle chanson We Are not Alone, dont les paroles ont été écrites par Sylvain Tesson, une pièce bercée par la douce voix de Nick Cave. Sorti en 2021, l’album du film inclut aussi une pièce de la Danoise Agnes Obel, qui complète en beauté l’une des plus belles bandes sonores des dernières années. | N.B. : Stranger than Kindness : l’exposition Nick Cave est présentée jusqu’au 7 août à la galerie de la Maison du Festival de Montréal.

~.ca | 31


PI E R R E B L A I S

E N T R EV U E AVE C L E R É A L I S AT E U R

MARTIN

BOURBOULON PLATEAU DE TOURNAGE DU FILM EIFFEL (2021)

POUR LA SORTIE DU FILM EIFFEL

Après avoir obtenu un énorme succès avec ses deux comédies familiales mettant en vedette Marina Foïs et Laurent Lafitte, Papa ou maman 1 et 2, le réalisateur Martin Bourboulon a changé de registre en s’attaquant à une fresque relatant la construction de la tour Eiffel. Eiffel est un récit historique qui s’articule autour de son concepteur prénommé Gustave (joué par Romain Duris) qui, alors que son nom circule partout à la suite de la construction de la statue de la Liberté, est appelé par le gouvernement français à concevoir une tour qui marquera la tenue de l’Exposition universelle de Paris, en 1889. Les délais serrés de construction et les retrouvailles avec un amour de jeunesse seront au cœur du défi relevé par ce génie de l’époque.

Martin Bourboulon réalise présentement deux longs métrages inspirés par l’œuvre d’Alexandre Dumas, Les Trois Mousquetaires. Au générique de ces films on retrouvera François Civil (D’Artagnan), Romain Duris (Aramis), Vincent Cassel (Athos), Pio Marmaï (Porthos), Eva Green (Milady), Lyna Khoudri (Constance Bonacieux), Louis Garrel (Louis XIII), Vicky Krieps (Anne d’Autriche).

32 | ~.ca


| E N T R EV U E AVE C M A RT I N B O U R B O U LO N

Martin Bourboulon, ce projet de film autour de Gustave Eiffel ne date pas d’hier?

Effectivement, ça date de près de vingt ans. Moi, je suis arrivé en 2017 au moment où le scénario de Caroline Bongrand était presque terminé. Mais tout était encore à faire, le budget n’étant même pas encore bouclé. L’intérêt de Pathé comme producteur était là, c’est tout. Cela dit, le scénario final est complètement différent de celui de 2017. Au final, il fallait que le budget suive, car un film d’époque, c’est énorme. L’ambition ne pouvait demeurer à moitié.

Oui, heureusement on a pu jouer avec ça tout en étant très fidèle aux faits. On n’a rien inventé concernant la rencontre entre Gustave et Adrienne Bourgès, son amour de jeunesse. Ils devaient vraiment se marier, et puis on a joué avec la fiction pour leurs retrouvailles qui correspondaient aux années de la construction de la tour. On voulait montrer que cet amour passé et inoubliable a véritablement affecté Eiffel. Romain Duris est un acteur talentueux et adulé. Sa polyvalence au grand écran ne fait plus de doute et il endosse le costume de Gustav Eiffel avec aisance. Sa partenaire qui incarne Adrienne Bourgès, Emma Mackey, est cependant moins connue. Elle a été découverte dans la série de Netflix, Sex Education. Comment s’est-elle imposée pour le rôle?

C’est une idée de ma productrice Vanessa Van Zuylen. Au moment du casting, le visage d’Emma n’était pas encore très connu des Français et elle correspondait parfaitement au personnage. De plus, la chimie avec Romain était au rendez-vous. À la sortie, il y a bien eu quelques critiques sur leur différence d’âge et ça m’a étonné. Qui se questionne sur celle entre Daniel Craig et Léa Seydoux dans James Bond? Personne ne s’en formalise. Romain et Emma correspondaient aux rôles et à l’écran, ils vieillissent sous nos yeux. Ces dix années d’écart liées aux époques évoquées dans le film, pour moi, ça tient la route. D’un côté plus technique maintenant, les séquences reconstituant la construction de la tour sont totalement fascinantes. Ces scènes démontrent tout le savoir-faire de l’époque en ingénierie.

Oui, ce sont des scènes que j’aime beaucoup, car elles mettent en valeur le talent de ces ingénieurs et elles plaisent énormément au public en salle. C’était astucieux comme façon de faire en ingénierie et ça rend hommage au talent de ces hommes. On a fait un beau travail de recherche pour recréer à l’écran cette expertise tout en respectant la chronologie de la construction dans son ensemble. On imagine donc l’énorme travail de recherche historique en amont, mais toute la postproduction a aussi dû prendre beaucoup de temps, non?

Ça a demandé beaucoup de travail en montage, 36 semaines au total. Il fallait rendre crédible l’histoire de la tour tout comme l’histoire d’amour, au passé et au présent, et tisser des liens entre ces trois trajectoires. Et ça, c’est sans compter l’intégration des effets spéciaux pour recréer le Paris d’alors et faire voyager le spectateur durant deux heures. Le plus grand défi, c’est qu’on croit que tout est vraisemblable. Pas réaliste, vraisemblable. Et d’y arriver, pour moi, c’est primordial, et ce, dans tous mes films. | Cette entrevue a été réalisée dans le cadre des Rendez-vous du cinéma 2022 d’UniFrance.

PLATEAU DE TOURNAGE DU FILM EIFFEL (2021)

Eiffel est à la fois un drame historique, biographique et romantique. Avez-vous eu une réelle liberté pour adapter à votre manière une aventure ancrée dans le temps et dans l’histoire de la France au tournant du XXe siècle?

« Le roman et le film misent sur la métamorphose des personnages et des saisons » Depuis son érection, la tour Eiffel est devenue l’un des principaux attraits touristiques à l’échelle mondiale. Elle fut expressément construite pour la tenue de l’Exposition universelle de 1889, à Paris. Avec ses 330 mètres de hauteur, elle attire des millions de touristes chaque année. Elle est constituée de 18 000 pièces fabriquées en fer puddlé et rattachées par 2 500 000 rivets. Symbole parisien par excellence, elle démontre depuis près d’un siècle et demi le savoir-faire du génie industriel français. Sa création visait à souligner le 100e anniversaire de la prise de la Bastille. Des milliers d’ouvriers et plus de 50 ingénieurs, sous la supervision de Gustave Eiffel, se sont attelés à la construire sur une période de deux ans, soit le double du temps prévu au départ.

~.ca | 33


le plaisir de lire 34 | ~.ca

1

1

2 PAR ÉLÉNA LALIBERTÉ, LIBRAIRE

LE CIGARE AU BORD DES LÈVRES Akim Gagnon

Au premier abord, c’est le récit d’une certaine déchéance. Une déchéance racontée avec bonhomie, où s’enchaîne une multitude d’anecdotes tirées de la vie « bien arrosée » du narrateur, Akim Gagnon lui-même. L’ensemble a quelque chose d’un peu vulgaire, mais est somme toute… réconfortant (qui l’eût cru?). On sent le regard moqueur que porte l’auteur sur son personnage (lui !). C’est sans filtre qu’il nous confie son quotidien, devant lequel on ne peut s’empêcher de sourire et de secouer la tête dans un mélange de perplexité, d’amusement et à l’occasion, disons-le, de découragement. Le ton est sincère, empreint d’une forme de naïveté colorée. Au terme du récit, l’amour et un sentiment de réalisation personnelle semblent triompher, une sorte de fin heureuse inattendue pour cet objet littéraire hors du commun. |

3

PAR JONATHAN HUARD, LIBRAIRE

L’ORDRE DU JOUR Éric Vuillard

Dans son livre L’Ordre du jour (Goncourt, 2017) paru en 2017 chez Actes Sud, Éric Vuillard raconte la prise de l’Autriche par Hitler et l’armée allemande. Les rencontres, les menaces, les feintes et les stratagèmes que l’on croyait connaître sont présentés ici d’une manière si précise et avec une telle finesse dans l’écriture qu’on désire suivre l’auteur jusqu’au fond des choses, quitte à s’enfoncer dangereusement dans les ténèbres de notre histoire. Ainsi, on voit la terreur insidieuse se frayer un chemin à travers un peuple. Vuillard expose les échecs, l’absurdité des ratés et la banalité des rencontres qui ont mené à cette folie meurtrière. Il est alors possible de réaliser la proximité entre la violence et le quotidien. Derrière un ton souvent léger, on trouve toute la subtilité de l’auteur. La maîtrise est totale. Chaque mot, comme chaque instant, a son pendant de noirceur. Un livre nécessaire, terriblement bouleversant en ces temps de crises. |

3

4

2

PAR SERGE DURAND, COLLABORATEUR

BRASSENS ET MOI Maxime Le Forestier

2021, on a célébré le 100e anniversaire de la naissance de Georges Brassens. Voici un livre ni encyclopédique, ni dithyrambique, ni « redondantique ». Le Forestier, connu pour son art d’écrire des chansons, va droit au but sans écrire comme ci, ou comme ça, pour faire semblant de cela. Il est d’une grande franchise. Que fut Brassens pour lui? « Pas un ami. Les siens étaient d’enfance, de captivité ou de culture. Ce n’était pas non plus un père. Son héritage appartient à tout le monde et personne ne descend de lui. » Ses 500 spectacles partout dans le monde lui auront permis de créer une merveilleuse intégrale en 171 chansons. Après chaque récital, ce poncif revenait : il y a eu un avant et un après Brassens. La conclusion de Maxime : « Chanter ce répertoire agit comme un vaccin contre la connerie, et tous les vaccins ont besoin de temps en temps de rappel. » |

4

PAR DAVID LABRECQUE, LIBRAIRE

COLONNE Adrien Bosc

C’est dans un style limpide et précis qu’Adrien Bosc nous introduit dans la vie de Simone Weil pour son dernier roman, Colonne. S’intéressant à son bref passage – 45 jours dont nous ne savons presque rien – dans l’Espagne en ébullition de 1936, l’auteur tente de restituer dans la chair et le sang l’engagement de la philosophe passionnée auprès des anarchistes de la colonne Durruti. Fort d’une documentation conséquente, il convoque une galerie de personnages historiques comme autant de nuances dans les contradictions de la guerre. Des lettres d’archives de Simone Weil viennent ponctuer le livre, dont celle écrite à l’écrivain Georges Bernanos, qui nous la révèle telle qu’elle fut toute sa vie : idéaliste, dévouée, intransigeante et éprise de la vérité. À la mort de Bernanos, des années plus tard, on retrouva la lettre pliée, usée, dans son portefeuille, comme la trace discrète d’une âme pure. |