Page 1

1er juillet au 31 août 2012 www.clap.ca 418 653-2470

Les Géants

OMERTÀ • LE COCHON DE GAZA • SUR LA PISTE DU MARSUPILAMI


MOT de la rédaction De soleil et d’aventures… Ce n’est pas parce que l’été est arrivé que tout le monde ne pense qu’à jouer dehors. Le Cinéma Le Clap continue donc de vous offrir une programmation variée et originale pendant toute la saison estivale! Voici quelques titres qui sauront vous attirer dans nos salles climatisées.

POUR LES ROMANTIQUES Woody Allen n’est jamais en vacances, trop occupé à nous servir ponctuellement un film par année. ROME MON AMOUR – une production magnifique – est un véritable baume pour les torturés de l’amour. Surtout, il ne faut pas s’en priver!

Patrick Huard, Rachelle Lefevre et Stéphane Rousseau. Une belle brochette de comédiens! Soulignons également la première performance cinématographique de René Angélil. Flirtant avec le complot criminel, LIVERPOOL de Manon Briand offre un suspense plus féminin avec une facture de film d’auteur. Très rafraîchissant.

ET PUIS… Le Cinéma Le Clap vous présente un bijou du septième art. LE COCHON DE GAZA raconte une histoire un peu surréaliste, exposant une problé-

POUR LA FAMILLE SUR LA PISTE DU MARSUPILAMI, le petit dernier d’Alain Chabat, promet humour, aventure et… rebondissements! Avec l’intrépide Jamel Debbouze et M. Chabat lui-même. Quant aux GÉANTS, notre LES GÉANTS valeur sûre, il a été largement récompensé pour ses trois jeunes acteurs et sa belle photographie. Deux frères et un ami s’apprêtent à vivre des vacances hors du commun. Et ce sera le début de la grande et périlleuse aventure de leur vie...

POUR LES AMATEURS DE FILMS QUÉBÉCOIS Avec OMERTÀ de Luc Dionne (L’Enfant prodige, Aurore), retrouvez Michel Côté dans la peau de Pierre Gauthier, un agent de sécurité de haut niveau. Pour cette production, il est entouré entre autres de

| www.clap.ca |

matique à la fois loufoque et cocasse. Comment aborder l’actualité internationale de façon originale? Ce film semble avoir trouvé la recette. Avec de telles suggestions, difficile de résister à la tentation de passer quelques heures devant nos écrans pour vous reposer du soleil. Bon cinéma! (C.G.)

Magazine Le Clap n° 173 · du 1er juillet au 31 août 2012 –

3


n° 173

Sommaire En couverture · Rome mon amour · p. 5

De quoi ravir les fans de comédies! Le réalisateur américain Woody Allen récidive avec ROME MON AMOUR, 43e production d’une constante et impressionnante filmographie. Pour notre plus grand plaisir, le célèbre cinéaste à lunettes s’éloigne une fois de plus de son New York fétiche, question de nous faire voyager un peu. Bienvenue à Rome, ville bouillonnante et imposante par la richesse de son patrimoine, scène idéale pour une comédie romantique truffée de personnages colorés et toujours aussi verbomoteurs. Une invitation d’un cinéaste généreux qu’on ne peut pas refuser. (P.L.)

Dans ce numéro

12

Info-ciné

21

Liste des sorties en juillet et août

14

Le cinéma vu par... Marc Hervieux

22

Index

19

Films pour enfants

23

L’Abonne-Clap

La valeur sûre · Les Géants · p. 11

Une publication des Éditions Le Clap Éditeurs Directeur de la production Infographiste Programmation Réviseure Chroniqueurs

Horaire des films Courriel Site Internet

Michel Aubé, Robin Plamondon Simon Leclerc Martine Lapointe Michel Aubé Marie Chabot Véronique Bonnelly, Noémie Brassard André Caron, Martine Côté Claire Goutier, Nicolas Lacroix Doris Langevin, Patrick Lonergan Pier-Hugues Madore, Serge Pallascio 418 653-2470, poste 1 leclap@clap.ca www.clap.ca

Publicité · Marie Dubé : 418 956-3729 · Sans frais : 1 800 361-2470, poste 128 marie.dube@clap.ca Représentante corporative · Chantal Tremblay : 418 653-2470, poste 127 Sans frais : 1 800 361-2470, poste 127 chantal.tremblay@clap.ca Tirage - 60 000 exemplaires · Plus de 500 points de distribution

« Bouli Lanners offre ici un récit digne d’un conte de Perrault. […] Portée par des acteurs au naturel saisissant, l’histoire est racontée à hauteur d’adolescents et magnifiquement filmée en cinémascope par Lanners, toujours habile avec les personnages cabossés. » (M.C.)

Dépôt légal : Bibliothèque nationale du Québec, 3e trimestre 1987 ISSN : 1209-7012 Le Magazine Le Clap est publié 6 fois par année par les Éditions Le Clap.

Distribution · Affiche tout — Contrôle de la distribution · Marie Dubé

LE CINÉMA LE CLAP · 2360, chemin Sainte-Foy Québec (Québec) G1V 4H2 (la pyramide) en face de l’Université Laval

NICOLE GAGNON PSYCHOLOGUE CONSEILLÈRE D’ORIENTATION MÉDIATRICE FAMILIALE

Boulimie Anorexie Abus Sexuels Orientation Scolaire et Professionnelle Thérapie EMDR Sur rendez-vous

2130, parc Gomin, Sillery 4

(418) 829-0000

– Magazine Le Clap n° 173 · du 1er juillet au 31 août 2012

| www.clap.ca |


Horaire au www.clap.ca ou 418 653-2470, poste 1

ROME MON AMOUR Un film de Woody Allen · Du même réalisateur : Minuit à Paris

Bande-annonce

États-Unis · Italie · Espagne Générique : États-Unis · Italie · Espagne. 2012. 111 min (V.F. de To Rome With Love). Comédie romantique écrite et réalisée par Woody Allen. Int. : Alec Baldwin, Penélope Cruz, Roberto Benigni, Ellen Page, Jesse Eisenberg, Woody Allen, Greta Gerwig, Judy Davis.

Synopsis : Dans la ville de Rome, plus vivante que jamais, des romances fragiles s’installent parmi plusieurs personnages provenant de milieux différents. Parfois résidents, parfois touristes, les choix que chacun d’entre eux devra faire détermineront leur sort.

Notes : Fidèle à lui-même et à ses fans, Woody Allen est de retour cet été avec un nouvel opus pour notre plus grand bonheur. De quoi se réjouir puisque le voyage sera encore de la partie. Après Londres, Barcelone et Paris, le cinéaste s’attaque cette fois à la Ville éternelle : Rome. Imposante par son architecture et ses monuments d’une grande valeur historique, cette ville est en quelque sorte à l’image du prolifique réalisateur et de sa filmographie qui confronte souvent la nostalgie du passé à l’attrait de la modernité. L’amour, comme toujours, est au centre du récit, et cela, pour le meilleur et pour le pire. Certains personnages y trouvent leur compte, tandis que d’autres y creusent leur tombe. Les cinéphiles, quant à eux, se bidonnent devant le regard juste que porte le cinéaste sur les ravages de | www.clap.ca |

l’amour. Parmi la distribution, on retrouve des habitués du réalisateur dont l’actrice Judy Davis qui, à nouveau, donne la réplique à Woody Allen, luimême dans un premier rôle au grand écran depuis son film Scoop, en 2006. À la suite d’une première collaboration fort fructueuse, la toujours ravissante Penélope Cruz revient aussi devant la caméra dans un rôle tout aussi pétillant que celui qui lui a permis de remporter l’Oscar de la meilleure actrice de soutien dans Vicky Cristina Barcelona, en 2008. Heureusement, de nouveaux visages figurent aussi au générique, dont une toute nouvelle génération d’acteurs prometteurs comme Jesse Eisenberg et Greta Gerwig qui se livrent au défi qu’est celui de jouer pour Woody Allen. Un véritable défi puisque ses films sont toujours truffés de dialogues savoureusement imprévisibles qui se doivent d’être livrés spontanément. ROME MON AMOUR n’y fait pas exception. Un film à voir pour ceux qui sont amoureux de l’amour; un incontournable pour ceux qui, en quittant une salle de cinéma, aiment avoir eu l’impression de voyager. (P.L.) « Un film à voir pour ceux qui sont amoureux de l’amour; un incontournable pour ceux qui, en quittant une salle de cinéma, aiment avoir eu l’impression de voyager. » (Le Clap)

Magazine Le Clap n° 173 · du 1er juillet au 31 août 2012 –

5


Horaire au www.clap.ca ou 418 653-2470, poste 1

LE PARADIS DES BÊTES Un film de Estelle Larrivaz « Premier long métrage totalement convaincant, LE PARADIS DES BÊTES impose sa grâce et son mystère sur un sujet pour le moins escarpé. » (J. Mandelbaum, Le Monde)

Horaire au www.clap.ca ou 418 653-2470, poste 1

MINCE ALORS!

Un film de Charlotte de Turckheim · De la même réalisatrise : Les Aristos « MINCE ALORS! résiste à la tentation d’aligner des gags littéralement pesants, et dresse plutôt un tableau amusé mais pertinent des impératifs imposés aux femmes par une société bourrée de contradictions. Les actrices sont exquises. » (A. Riou, Le Nouvel Observateur)

France Générique : France. 2012. 103 min (V.O.F.). Drame réalisé par Estelle

France Générique : France. 2012. 100 min (V.O.F.). Comédie de Charlotte de

Larrivaz. Scén. : Estelle Larrivaz et Guillaume Daporta. Int. : Stefano Cassetti, Géraldine Pailhas, Muriel Robin, Valentine Klingberg, Léon Brachet.

Turckheim. Scén. : Charlotte de Turckheim et Gladys Marciano. Int. : Victoria Abril, Lola Dewaere, Catherine Hosmalin, Grégory Fitoussi, Mehdi Nebbou, Julia Piaton, Martin Daquin, Anouk Aimée, Pauline Lefevre, Raphaël Lenglet, Pascal Légitimus, Charlotte de Turckheim.

Synopsis : Une dispute de trop. Une raclée presque mortelle. Une mère meurtrie. Un père violent, égoïste et affolé, qui fuit les lieux pour se réfugier avec ses deux enfants dans un grand hôtel en Suisse. Tragédie inévitable?

Notes : Après vingt ans de métier en tant que comédienne, surtout dans des seconds rôles (Le Caméléon, Le Pacte du silence), Estelle Larrivaz se lance dans la réalisation en abordant les thèmes difficiles de la violence conjugale et de la dérive des couples, mais sans apitoiement. En fixant son regard sur la fillette de dix ans, elle prête au récit une touche d’onirisme et de conte de fées qui tranche avec la dure réalité. Le dénouement serein, magique, touché par la grâce, en étonnera plus d’un. (A.C.)

6

– Magazine Le Clap n° 173 · du 1er juillet au 31 août 2012

Synopsis : Jeune, jolie et rondelette, Nina est mariée à Gaspard, distant depuis quelque temps. Rêvant d’un voyage en amoureux pour se rapprocher, elle reçoit plutôt une cure d’amaigrissement à Brides-les-Bains, lieu culte des obèses. Consternée, Nina accepte tout de même le pari, dans l’espoir de reconquérir son mari. Durant son séjour, la rencontre de deux dames ravivera sa confiance.

Notes : Décomplexant et touchant, le troisième film signé Charlotte de Turckheim respecte sa devise : « Rire de tout pour ne pas pleurer de rien ». MINCE ALORS! présente le régime comme un travail de Sisyphe, dans des situations parfois douloureuses, mais souvent hilarantes! (V.B.)

| www.clap.ca |


Horaire au www.clap.ca ou 418 653-2470, poste 1

OMERTÀ Un film de Luc Dionne

Québec Générique : Québec. 2012. 107 min (V.O.F.). Drame écrit et réalisé par Luc Dionne. Int. : Michel Côté, Rachelle Lefevre, Patrick Huard, Stéphane Brousseau, René Angelil, Michel Dumont, Paolo Noël, Mélissa Désormeaux-Poulin.

Synopsis : Ancien policier spécialisé dans le crime organisé, Pierre Gauthier est désormais à la tête d’une agence de sécurité privée haut de gamme, la Pulsar International. Un jour, son ancien patron, Gilbert Tanguay, lui demande d’enquêter sur Sam Cohen et Steve Bélanger, deux malfrats notoires liés à la mafia italienne de Montréal. Ces derniers prépareraient une opération visant à détourner des lingots d’or destinés aux coffres des principales banques centrales d’Amérique du Nord. Gauthier engage alors Sophie, ex-agente du Service de renseignement canadien, pour infiltrer l’entourage des deux gangsters. Les ramifications de cette enquête remontent jusqu’au parrain Dominic Fagazi…

Notes : La série télévisée Omertà ayant connu un franc succès et ayant remporté plusieurs prix lors de sa diffusion initiale entre 1996 et 1999 (il y a déjà une douzaine d’années!), l’auteur et cinéaste Luc Dionne a jugé qu’il était temps de revenir à cet univers interlope, surtout avec tous les scandales qui ont récemment éclaté au Québec au sujet de la corruption dans le monde de la construction ainsi que dans la politique tant provinciale que municipale. Fort de ses deux expériences de réalisation au cinéma, Aurore en 2005 et L’Enfant prodige en 2010, et armé d’une imposante recherche sur l’évolution de la mafia au Québec au cours des dix dernières années, Dionne transpose avec assurance du petit au grand écran le personnage principal de la série, Pierre Gauthier, en le plongeant dans un suspense aussi solide que prenant. Michel Côté reprend son célèbre rôle d’enquêteur chevronné, entouré d’une distribution d’enfer dont le niveau élevé de testostérone (Huard, Brousseau, Dumont) est compensé par le charme ensorceleur de Rachelle Lefevre, qui interprétait d’ailleurs Victoria, un cruel vampire, dans le premier Twilight. Mais un nouveau venu au cinéma risque fort de leur voler la vedette, car René Angelil, du haut de ses 70 ans, prête son aura d’imprésario et son charisme légendaire au personnage du parrain Dominic Fagazi. La présence de l’octogénaire Paolo Noël ne peut laisser indifférent non plus! (A.C.)

« OMERTÀ marque les débuts d’une recrue pas comme les autres en René Angelil, qui campe un parrain des plus réalistes. » (C. Bélanger, Canoë)

| www.clap.ca |

Magazine Le Clap n° 173 · du 1er juillet au 31 août 2012 –

7


Horaire au www.clap.ca ou 418 653-2470, poste 1

Horaire au www.clap.ca ou 418 653-2470, poste 1

LIVERPOOL

HORS LES MURS

Un film de Manon Briand · De la même réalisatrise : La Turbulence des fluides « Mélangeant les genres, la réalisatrice nous offre un cocktail explosif au casting intrigant. » (Le Clap)

Un film de David Lambert « On connaît surtout David Lambert pour son court métrage Vivre encore un peu qui a fait le tour du monde. » (Le Clap)

Québec Générique : Québec. 2012. (V.O.F.). Drame écrit et réalisé par Manon Briand.

France · Belgique · Canada Générique : France · Belgique · Canada. 2012. 98 min (V.O.F.). Drame écrit et

Int. : Stéphanie Lapointe, Charles-Alexandre Dubé, Louis Morissette, Gilles Renaud.

réalisé par David Lambert. Int. : Matila Malliarakis, Guillaume Gouix, Mélissa Désormeaux-Poulin, David Salles.

Synopsis : Émilie travaille au Liverpool, un bar très sélect. Un soir, tandis que la

Synopsis : Paulo est un jeune pianiste à peine sorti de l’enfance. Fragile et souffrant de solitude, il manque d’autonomie de façon flagrante. Il ne vit pas vraiment sa vie, il ne fait que la laisser s’écouler. Sa rencontre avec Ilir, un bassiste d’origine albanaise, bouleversera complètement sa morne existence. Cette passion le forcera à quitter sa fiancée pour s’installer avec son nouvel amoureux. Paulo vivra des moments intenses avec Ilir, mais aussi d’amères désillusions lorsque celui-ci le quittera abruptement.

fête se déroule comme à l’habitude, une cliente est transportée d’urgence à l’hôpital, laissant derrière elle son manteau au vestiaire. En toute bonne foi, Émilie décide de le lui rapporter, ignorant que son geste l’entraînera au sein d’un complot criminel dont elle ignore les tenants et les aboutissants. Thomas, un client secrètement amoureux d’Émilie, lui viendra en aide, mais à quel prix?

Notes : LIVERPOOL marque le retour au grand écran de la cinéaste québéNotes : HORS LES MURS raconte une histoire d’amour pure, intense et vraie.

coise Manon Briand, originaire de Baie-Comeau. Son dernier film, La Turbulence des fluides, remonte à 2002. Mélangeant les genres, la réalisatrice nous offre un cocktail explosif au casting intrigant. On retrouve, entre autres, l’ex-star académicienne Stéphanie Lapointe, qui s’impose lentement mais sûrement sur la scène du cinéma québécois, et Louis Morissette dans un registre dramatique que l’on ne lui connaissait pas. (P.L.)

Le jeu des acteurs, tout en demeurant très pudique, traduit l’ampleur du désir chez deux jeunes gens amoureux fous. Quelques scènes légères feront sourire le spectateur, mais l’ensemble du film demeure plutôt dramatique. L’alchimie qui s’est créée au fil du tournage entre les deux acteurs principaux ne sera certainement pas étrangère au succès que le film devrait connaître en salle. (D.L.)

L’ÉCOLE

ALLEMANDE D.S.Q. (ancien T.C.A.)

POUR ADOLESCENTS ET ADULTES

Professeurs diplômés Tarifs imbattables : Adultes : 220 $ pour 45 h Étudiants du secondaire et du cégep : 180 $ pour 45 h NOUVEAUTÉ : cours pour enfants de 3 à 7 ans Les cours se donnent le samedi matin. Inscription le 8 septembre 2012 de 9 h 30 à midi au Centre Brulart Premier cours le 15 septembre 2012 Pour informations :

418 687-6601 ou

418 839-2048

1229, av. du Chanoine-Morel, Sillery www. ecolesallemandes.org/quebec

8

– Magazine Le Clap n° 173 · du 1er juillet au 31 août 2012

| www.clap.ca |


Horaire au www.clap.ca ou 418 653-2470, poste 1

LE COCHON DE GAZA Un film de Sylvain Estibal CÉSAR 2012 - MEILLEUR PREMIER FILM

France · Allemagne · Belgique Générique : France · Allemagne · Belgique. 2012. 99 min (V.F. de When Pigs Have Wings). Comédie dramatique écrite et réalisée par Sylvain Estibal. Int. : Sasson Gabay, Baya Belal, Myriam Tekaïa.

Synopsis : Un jour, Jafaar, un pêcheur palestinien de Gaza, remonte dans ses filets un cochon tombé d’un cargo. Catastrophé, il doit absolument se débarrasser de cet animal jugé impur par ses pairs musulmans. Il prend toutefois une décision qui lui fera vivre toutes sortes d’aventures absurdes : il accepte de vendre la semence du cochon à des Israéliens pour tenter d’améliorer son triste sort.

| www.clap.ca |

Notes : Avec cette histoire à l’humour mordant, Sylvain Estibal a voulu illustrer l’absurdité de la situation que vivent les peuples palestinien et israélien à Gaza. Il exploite les angles humain et burlesque en excluant l’agressivité ou les jugements de valeur, mais sans ménager les parties en cause. Dans le film, les deux camps sont unis par le rejet du cochon, mais c’est aussi de lui que naîtra le début d’une entente. Ce cochon vietnamien devient en quelque sorte une colombe de la paix! (D.L.) « LE COCHON DE GAZA : une farce ni casher ni halal qui aimerait réconcilier » (I. Regnier, Le Monde)

Magazine Le Clap n° 173 · du 1er juillet au 31 août 2012 –

9


Horaire au www.clap.ca ou 418 653-2470, poste 1

L’ASCENSION DU CHEVALIER NOIR Un film de Christopher Nolan · Du même réalisateur : Le Chevalier noir « Avec L’ASCENSION DU CHEVALIER NOIR, le cinéaste Christopher Nolan et l’acteur Christian Bale complètent la série Batman, envisagée depuis le départ comme une trilogie. » (Le Clap)

Horaire au www.clap.ca ou 418 653-2470, poste 1

DES HOMMES SANS LOI Un film de John Hillcoat Fort de son casting quatre étoiles, de sa photo et musique admirables, DES HOMMES SANS LOI [...] se hisse sans peine et avec un réel brio aux côtés des récentes tentatives du genre [...]. (L. Pécha, Écran large)

États-Unis · Royaume-Uni Générique : États-Unis · Royaume-Uni. 2012. (V.F. de The Dark Knight

États-Unis Générique : États-Unis. 2012. 115 min (V.F. de Lawless). Drame réa-

Rises). Drame réalisé par Christopher Nolan. Scén. : Jonathan Nolan, Christopher Nolan et David S. Goyer. Int. : Christian Bale, Tom Hardy, Anne Hathaway, Marion Cotillard, Michael Caine.

lisé par John Hillcoat. Int. : Tom Hardy, Gary Oldman, Jessica Chastain, Shia LaBeouf.

Synopsis : C’est en Virginie, dans les années 30, en plein cœur de la proSynopsis : Huit ans après avoir combattu le Joker et assumé la responsabilité des crimes commis par Harvey Dent, Batman fait face à Bane, un terrible adversaire qui menace Gotham City. Bruce Wayne fait également connaissance avec Selina Kyle, une jeune femme ayant ses propres secrets.

Notes : Avec L’ASCENSION DU CHEVALIER NOIR, le cinéaste Christopher Nolan et l’acteur Christian Bale complètent la série Batman, envisagée depuis le départ comme une trilogie. Malgré les rumeurs de l’automne dernier, Nolan a choisi de ne pas intégrer à son film des scènes d’émeutes du mouvement Occupy Wall Street. Des séquences ont cependant été tournées dans le quartier des finances de New York. (N.L.)

10

– Magazine Le Clap n° 173 · du 1er juillet au 31 août 2012

hibition, que les trois frères Bondurant, d’importants trafiquants d’alcool, veulent se venger des attaques du shérif. Se croyant immortel, ce trio est prêt à toutes les violences pour régler ses comptes. À travers les coups de feu, l’alcool et le sang se glisse la femme, et avec elle, la romance...

Notes : John Hillcoat sait utiliser la force des archétypes pour brosser le portrait d’un pays en pleine révolution. Ses personnages, des hors-laloi qu’on respecte, n’ont que la violence comme moyen de communication. Cela n’empêche pas une idylle de se développer sur fond de paysages enchanteurs. Ce film de gangsters satisfait tant par son traitement visuel que par sa mise en scène solide. (N.B.)

| www.clap.ca |


Horaire au www.clap.ca ou 418 653-2470, poste 1

LES GÉANTS

Un film de Bouli Lanners · Du même réalisateur : Eldorado CANNES 2011 – PRIX SACD ET ART CINEMA AWARD / FESTIVAL INTERNATIONAL DU FILM FRANCOPHONE DE NAMUR 2011 – BAYARD D’OR DU MEILLEUR COMÉDIEN – ZACHARIE CHASSERIAUD, MARTIN NISSEN, PAUL BARTEL BAYARD D’OR DE LA MEILLEURE PHOTOGRAPHIE – JEAN-PAUL DE ZAEYTIJD

Bande-annonce

Belgique · France · Luxembourg Générique : Belgique · France · Luxembourg. 2011. 84 min (V.O.F.). Comédie dramatique réalisée par Bouli Lanners. Scén. : Bouli Lanners et Elise Ancion. Int. : Paul Bartel, Zacharie Chasseriaud, Martin Nissen.

Synopsis : C’est l’été dans la campagne belge. Seth, quinze ans, et son frère Zac, treize ans et trois quarts, sont laissés à eux-mêmes. Sans argent, sans parents, les mauvais coups semblent le seul projet de vacances.

volent pour manger, mais qui, en même temps, profitent à fond de leur liberté, tels des Tom Sawyer des temps modernes. Sauvages, crus, mais terriblement attachants, ces gamins gagnent notre cœur et notre respect. Portée par des acteurs au naturel saisissant, l’histoire est racontée à hauteur d’adolescents et magnifiquement filmée en cinémascope par Lanners, toujours habile avec les personnages cabossés. (M.C.) « Une grande aventure et un grand délire. À mourir de rire. » (F. Leclerc, L’Express)

Notes : Bouli Lanners offre ici un récit digne d’un conte de Perrault. Des enfants abandonnés, qui doivent se débrouiller dans un monde sans pitié, où les adultes existent à peine. Le quotidien est dur pour ces jeunes qui

| www.clap.ca |

Magazine Le Clap n° 173 · du 1er juillet au 31 août 2012 –

11


Info-ciné Légendes V.F. Version française V.O.A. Version originale anglaise V.O.S.-T.F. Version originale avec sous-titres français V.O.S.-T.A. Version originale avec sous-titres anglais

Classement des films En attente de classement. Peut être vu par des personnes de tous âges. Ne peut être vu que par des personnes âgées de 13 ans et plus ou accompagnées d’une personne majeure. Ne peut être vu que par des personnes âgées de 16 ans et plus. Ne peut être vu que par des personnes âgées de 18 ans et plus. Le Magazine Le Clap dans votre boîte aux lettres! Pour la modique somme de 25 $ (taxes incluses) par année, vous pouvez recevoir le Magazine Le Clap à votre domicile. Contactez Marie Dubé au 418 653-2470, poste 128, pour plus de détails.

ESPACE PUBLICITAIRE

12

– Magazine Le Clap n° 173 · du 1er juillet au 31 août 2012

Les lecteurs du Magazin Réservez votre espace pu Marie Dubé, 418 956-372

| www.clap.ca |


Réduction étudiants

Tableau des tarifs Carte Abonne-Clap / 9 films Des frais de 3 $ par film s’appliquent pour les représentations en 3D.

Adulte ·························· 69,95 $ 65 ans et plus ················· 61,95 $ Étudiant·························· 51,95 $

Ajoutez l’option VIP pour 14,95 $

Cinéma pour groupe

(détails au www.clap.ca) RÉGULIER

Sur présentation de la carte de leur établissement d’enseignement, toutes les représentations dès 21 h sont au tarif de 6,50 $ pour les étudiants.

3D

Adulte ································································ 11 $ lundi au jeudi (sauf les jours fériés) ······························· 9 $ vendredi avant 17 h (sauf les jours fériés) ····················· 9 $

14 $ 12 $ 12 $

Âge d’or (65 ans et plus) ································ 8 $

11 $

Étudiant dès 21h (sur présentation de la carte d’étudiant) ·· 6,50 $ en tout temps ···················································· 7,50 $

9,50 $ 10,50 $

14 ans et moins ··············································· 7 $

10 $

0-18 mois ············································································ gratuit

Pour nous joindre 2360, chemin Sainte-Foy, Québec, QC, G1V 4H2 (la pyramide) Téléphone ..................................................... 418 653-2470 Horaire des films ............................... 418 653-2470, poste 1 Courriel ......................................................... leclap@clap.ca Site Internet ...................................................... www.clap.ca

Réservez au plus tôt une salle du Cinéma Le Clap et profitez de nos tarifs avantageux. Nous serons heureux de vous présenter le film de votre choix*. Réservations : 418 653-2470, poste 127 * Certaines conditions s’appliquent.

Cinéma parents-bébés PARENTS, PRENEZ L’AIR ! Profitez de notre cinéma parents-bébés pour vous évader avec vos petits sans avoir à vous inquiéter. Lors de ces représentations adaptées, nous vous offrons un environnement tolérant. Bienvenue aux futurs cinéphiles ! (Gratuit pour les 0-18 mois)

Les réductions Les cartes Abonne-Clap, VIP et ClaPrivilège vous permettent d’obtenir des réductions de 10 à 25 % dans plusieurs établissements de Québec. Consultez la liste complète au www.clap.ca.

Les journées des abonnés Tous les lundis et jeudis, sauf les jours fériés, vous verrez votre invité admis pour seulement 3$ à la projection pour laquelle vous vous procurerez un billet.

gazine Le Clap ont un niveau de scolarité supérieur et un revenu annuel élevé. Source : sondage SOM. Faites connaître votre entreprise et vos services… ace publicitaire dès maintenant en communiquant avec l’une de nos représentantes! 6-3729 · sans frais 1 800 361-2470, poste 128 · marie.dube@clap.ca | Chantal Tremblay, 418 653-2470 · sans frais 1 800 361-2470, poste 127 · chantal.tremblay@clap.ca

| www.clap.ca |

Magazine Le Clap n° 173 · du 1er juillet au 31 août 2012 –

13


LE CINÉMA VU PAR... MARC HERVIEUX Marc Hervieux est un enfant du quartier Hochelaga-Maisonneuve à Montréal. Il conserve une mémoire phénoménale de cette période de sa vie. Les séances gratuites de cinéma le samedi aprèsmidi, dans le sous-sol de l’église paroissiale. Le cinéma Mercier dans Hochelaga, rue SainteCatherine. Le circuit d’autobus 34 qui l’emmenait au-delà de son quartier pour se rendre au cinéma Champlain, coin Papineau et Sainte-Catherine. L’enseignant de secondaire 1 qui, le premier, lui a fait lire un roman de Michel Tremblay, un événement fondateur dans la vie du chanteur. Marc Hervieux n’a rien oublié. Comment le pourrait-il d’ailleurs puisque lui et son quartier ont les mêmes lettres comme initiales?

PAR

SERGE PALLASCIO

Le Clap : Quel est votre premier souvenir cinématographique? Marc Hervieux : Mon premier souvenir de cinéma est associé au sous-sol de l’église du quartier Hochelaga-Maisonneuve. Le samedi, il y avait des projections gratuites et mon premier film a été Dumbo (Walt Disney, 1947). Le sous-sol était plein de jeunes aussi peu fortunés que moi. C’est un moment remarquable qui a marqué l’enfance de la plupart d’entre nous. Le Clap : Et qu’en est-il par la suite? M.H. : Dans mon cinéma de quartier, je vois des films comme Rocky (John G. Avildsen, 1976) ou Elvis Gratton (Pierre Falardeau, 1981). Mais le film le plus marquant a été E.T. (Steven Spielberg, 1982). J’avais treize ans et j’avais livré des commandes d’épicerie pour pouvoir m’acheter un billet de cinéma et du pop-corn. Pour la première fois, je sortais de mon quartier et j’apprenais l’autonomie. Les trucages du film, qui aujourd’hui nous font rire, étaient à l’époque de la véritable magie. Le Clap : Quel est le film qui scelle définitivement votre relation avec le cinéma? M.H. : C’est Apocalypse Now de Francis Ford Coppola. Dans Hochelaga, on vivait comme dans un village et on n’imaginait pas que le monde pouvait être différent de nous. Le film de Coppola m’a confronté à des réalités comme la guerre du Vietnam et la violence. Le Clap : Que demandez-vous à un film? Quelles sont vos attentes? M.H. : Je choisis mes films en fonction de mon humeur au moment où ça se passe. Je peux avoir envie de me divertir ou de réfléchir. C’est selon et je ne demande pas tout au même film. Mais surtout, je lis beaucoup de biographies. Mes choix cinématographiques reflètent donc mon intérêt pour la vie des gens. Je revenais d’Italie il y a deux semaines et, dans l’avion, j’ai vu Intouchables (Éric Toledano, 2012). C’est un film magnifique et une histoire extraordinaire. Ceci dit, je suis bon public, je me laisse emporter facilement et je braille allègrement. Le Clap : Quels sont les trois films qu’il faudrait voir pour comprendre votre géographie intérieure? M.H. : Je choisis tout de suite La vita è bella (Roberto Benigni, 1997). Quand j’ai vu ce film, j’étais incapable de sortir du cinéma tant j’étais bouleversé par le don de soi de ce père pour sauver son fils. Mon second film, c’est À la recherche du bonheur (Gabriele Muccino, 2007); un film sans prétention que j’aime pour la performance de Will Smith ainsi que pour des raisons personnelles. Mon troisième film. c’est La Liste de Schindler (Steven Spielberg, 1993) que j’ai dû voir une quinzaine de fois et qui, encore aujourd’hui, me jette à terre. Le Clap : Quel est le film dans lequel vous auriez aimé jouer? M.H. : Mon film culte, c’est la trilogie du Parrain. Je la traîne avec moi dans mon portable partout où je vais, tout comme on y retrouve Un zoo la nuit de Jean-Claude Lauzon (1987). Ce film est un des grands moments du cinéma mondial. J’ai toujours en tête cette image gigantesque du fils qui lave son père en même temps qu’on entend la chanson Voir un ami pleurer de Jacques Brel. Aujourd’hui encore, Un zoo la nuit me bouleverse totalement. Quant à avoir joué dans ce film, je n’y pense même pas, car il est beaucoup trop proche de moi. Je préfère les rôles de composition. Le Clap : Y a-t-il un acteur qui retient particulièrement votre attention?

LE MUSÉE IMAGINAIRE DE MARC HERVIEUX Un auteur : Émile Nelligan. Une œuvre littéraire : Thérèse et Pierrette à l’école des Saints-Anges de Michel Tremblay. Ce roman m’a ouvert les portes de la culture et de la lecture. Un musicien : Giacomo Puccini. Une œuvre musicale : Le Requiem de Giuseppe Verdi. Un peintre : Jean-Paul Riopelle. Une œuvre picturale : Les dessins de Frédéric Back pour illustrer L’Homme qui plantait des arbres de Jean Giono. Un lieu géographique : Le parc Güell à Barcelone.

14

– Magazine Le Clap n° 173 · du 1er juillet au 31 août 2012

M.H. : Plusieurs films que j’ai aimés avaient Jean Lapointe comme interprète. C’est un comédien d’une vérité exceptionnelle même si le film dans lequel il joue peut être plutôt « ordinaire », de Ti-Mine, Bernie pis la gang (Marcel Carrière, 1976) jusqu’au Dernier Tunnel (Érik Canuel, 2004). Le Clap : Complétez la phrase, « Si le cinéma n’existait pas… » M.H. : Si le cinéma n’existait pas, notre imaginaire serait probablement encore plus grand.

Marc Hervieux adore le cinéma. Il constate qu’à l’évidence le cinéma québécois, grâce à une production diversifiée, a développé une signature qui lui est propre. On ne peut en dire autant du cinéma canadien-anglais qui a tendance à se confondre avec celui du voisin américain. « Personne ne fait du cinéma français comme les Français. Personne ne fait du cinéma québécois comme les Québécois », lance-t-il dans un grand rire. | www.clap.ca |

Photo : Éléanor LeGresley

« Je me laisse emporter facilement »


Horaire au www.clap.ca ou 418 653-2470, poste 1

UN AMOUR DE JEUNESSE Un film de Mia Hansen-Løve

France · Allemage Générique : France · Allemage. 2011. 110 min (V.O.F.). Comédie dramatique de Mia Hansen-Løve. Int. : Lola Creton, Sebastian Urzendowsky, Magne Havard Brekke.

Synopsis : Camille est une jeune adolescente de quinze ans qui vit une première histoire d’amour avec Sullivan de quatre ans son aîné. Quand celui-ci part pour l’Amérique du Sud, il la laisse derrière et ne lui donne aucune nouvelle pendant plusieurs années. Camille a bien du mal à s’en remettre. À peine a-t-elle rencontré Lorenz que Sullivan refait surface. Fera-t-elle enfin le deuil de ce premier amour?

| www.clap.ca |

Notes : Mia Hansen-Løve, jeune réalisatrice et comédienne française, n’en est pas à ses premières armes; sa feuille de route est déjà longue. Elle a un talent pour la direction d’acteurs, en particulier celle des enfants. Elle aime traiter de drames humains à petite échelle, de blessures intérieures qui laissent une empreinte indélébile. (C.G.) Déchirant, profond et d’une très grande élégance esthétique et morale. (L. Calet, TéléCinéObs)

Magazine Le Clap n° 173 · du 1er juillet au 31 août 2012 –

15


Horaire au www.clap.ca ou 418 653-2470, poste 1

SI TU MEURS, JE TE TUE

Un film de Hiner Saleem · Du même réalisateur : Kilomètre zéro « La comédie la plus drôle, la plus vive, la plus intelligente que l’on ait vue depuis longtemps. » (P. Mérigeau, Le Nouvel Observateur)

Horaire au www.clap.ca ou 418 653-2470, poste 1

JE N’AI RIEN OUBLIÉ

Un film de Bruno Chiche · Du même réalisateur : Barnie et ses petites contrariétés « […] cette satire au vitriol de la bourgeoisie et de ses sales magouilles est aussi une étude romanesque de la maladie d’Alzheimer. » (J.-L. Drouin, Le Monde.fr)

« […] Hiner Saleem renoue avec ce qui a fait son succès, le mélange des registres drolatique et tendre. » (Le Clap)

France Générique : France. 2011. 95 min (V.O.F.). Comédie écrite et réalisée par

France · Allemagne Générique : France · Allemagne. 2010. 93 min (V.O.F.). Drame écrit et

Hiner Saleem. Int. : Jonathan Zaccaï, Golshifteh Farahani, Özz Nüjen.

réalisé par Bruno Chiche. Int. : Gérard Depardieu, Alexandra Maria Lara, Françoise Fabian, Niels Arestrup, Nathalie Baye, Yannick Renier.

Synopsis : Alors qu’il sort de prison, Philippe rencontre Avdal, un jeune Kurde qui rêve de faire venir sa fiancée à Paris. L’amitié naissante sera de courte durée : Avdal meurt d’une crise cardiaque. Et voilà Philippe avec le cadavre de son nouvel ami sur les bras, une fiancée à contacter et une famille kurde endeuillée à gérer.

Synopsis : Plus l’on devient vieux, plus le passé se rapproche… Depuis quelque temps, la mémoire de Conrad fait défaut. Si, parfois, le quotidien lui paraît éphémère, des fragments du passé s’impriment dans sa conscience. Hébergé par la riche famille Senn, Conrad se remémore des secrets, au grand désarroi d’Elvira, la matriarche du foyer.

Notes : Pour son huitième film, Hiner Saleem renoue avec ce qui a fait son succès, le mélange des registres drolatique et tendre. Le réalisateur, qui a fui l’Irak à dix-sept ans, est installé à Paris, dont il aime montrer le visage populaire. Il explore encore une fois le sort du peuple kurde, ici sous l’angle du combat d’une femme pour sa liberté. L’actrice Golshifteh Farahani (Body of Lies de Ridley Scott), vertement critiquée par l’Iran pour s’être présentée aux Oscars non voilée, trouve un rôle à la mesure de son charisme lumineux dans le personnage de la fiancée. On note aussi les caméos de Maurice Bénichou et de Jane Birkin. (M.C.)

Notes : À la lecture de Small World de Martin Suter, Bruno Chiche a catalysé un film poétique. Un peu à la façon de Claude Chabrol, JE N’AI RIEN OUBLIÉ ne cherche pas à dramatiser le mal, mais plutôt à rassurer le malade. Gérard Depardieu (Conrad) nous plonge dans un univers enfantin et naïf, où la perversité bourgeoise semble oubliée. (V.B.)

LA SOURCE DES FEMMES

Un film de Radu Mihaileanu · Du même réalisateur : Le Concert « D’une tonalité à la fois grave et joyeuse, le long métrage offre à une pléiade d’actrices d’origine maghrébine une partition chorale tonique et attachante. » (H. Lizé, Le Parisien)

France · Belgique · Italie Générique : France · Belgique · Italie. 2011. 136 min (V.O.F.). Comédie dramatique réalisée par Radu Mihaileanu. Scén. : Alain-Michel Blanc et Radu Milhaileanu. Int. : Leila Bekhti, Hafsia Herzi, Biyouna, Sabrina Ouazani, Saleh Bakri.

Synopsis : Quelque part entre l’Afrique du Nord et le Moyen-Orient, dans un village isolé, une jeune mariée déterminée propose aux autres femmes de faire une grève du sexe tant et aussi longtemps que les hommes n’accepteront pas d’apporter l’eau eux-mêmes au village.

Notes : LA SOURCE DES FEMMES s’inscrit parfaitement dans la filmographie du réalisateur Radu Mihaileanu. Ce dernier s’est doucement, mais sûrement, positionné sur la scène internationale par son courage et sa signature engagée. Un style enlevant et empreint d’humanité qui se transpose souvent en poésie à l’écran. Pas de misérabilisme ici, le cinéaste nous impose son optimisme et ose même la comédie malgré la lourdeur du sujet. (P.L.)

16

– Magazine Le Clap n° 173 · du 1er juillet au 31 août 2012

| www.clap.ca |


Horaire au www.clap.ca ou 418 653-2470, poste 1

LE CHEVAL DE TURIN Un film de Béla Tarr et Ágnes Hranitzky Des mêmes réalisateurs : L’Homme de Londres « Ce film, le plus noir sans doute de Béla Tarr [...], est aussi le plus âprement beau. » (D. Péron, L’Humanité)

Horaire au www.clap.ca ou 418 653-2470, poste 1

TRISHNA

Un film de Michael Winterbottom « Un couple éblouissant; une héroïne fragile et forte à la fois. » (Le Clap)

Hongrie · France · Allemagne · Suisse · États-Unis Générique : Hongrie · France · Allemagne · Suisse · États-Unis. 2011.

Grande-Bretagne Générique : Grande-Bretagne. 2011. 117 min (V.F. de Trishna). Drame

146 min (V.O. hongroise avec sous-titres français de A Torinói ló). Drame réalisé par Béla Tarr et Ágnes Hranitzky. Scén. : Béla Tarr et László Krasznahorkai. Int. : Erika Bók, János Derzsi, Mihály Kormos, Ricsi.

de Michael Winterbottom. Scén. : Thomas Hardy. Int. : Freida Pinto, Riz Ahmed.

Synopsis : La vie de Trishna, une jeune beauté, bascule alors que des Synopsis : À Turin, en 1889, Nietzsche enlace un cheval d’attelage épuisé avant de perdre la raison. Qu’est-il donc arrivé au cheval? Voilà la question à laquelle tente de répondre le film. Ohlsdorfer est cocher et sa fille s’occupe de l’écurie. Tous deux vivent reclus dans leur ferme. Ils mènent une existence difficile et monotone et survivent grâce à leur unique source de revenu provenant d’un fiacre et d’un vieux cheval.

Notes : Béla Tarr et László Krasznahorkai ont voulu illustrer la mortalité à laquelle nous sommes condamnés, assortie à la profonde douleur que nous éprouvons tous. Pour bien faire ressentir ces émotions au public, ils misent sur la répétition des mouvements des acteurs, le cycle des saisons et les heures du jour leur dictant un rythme et une routine auxquels ils semblent inexorablement assujettis. (D.L.)

changements sociaux rapides heurtent les valeurs familiales traditionnelles de la société rurale indienne. La demoiselle se fait prendre au piège par ses rêves et ses ambitions. L’élément déclencheur? Son amour pour Jay Singh, un jeune homme d’affaires anglais venu en Inde pour travailler dans un hôtel luxueux appartenant à son père. Trishna est victime des circonstances, de sa situation sociale et de ses désirs.

Notes : Le réalisateur Michael Winterbottom aime aborder des questions sociales ou politiques. Il est aussi amateur de scènes explicites. TRISHNA est un projet qui combine ses deux penchants. (C.G.)

LES INFIDÈLES

Un film de Alexandre Courtès, Emmanuelle Bercot, Éric Lartigau, Fred Cavayé, Gilles Lellouche, Jean Dujardin et Michel Hazanavicius « Décousu, impoli, trash, mais régulièrement hilarant, LES INFIDÈLES surprend pour de vrai. Pour le meilleur. » (R. Le Vern, Excessif)

France Générique : France. 2011. 109 min (V.O.F.). Comédie réalisée par Alexandre Courtès, Emmanuelle Bercot, Éric Lartigau, Fred Cavayé, Gilles Lellouche, Jean Dujardin et Michel Hazanavicius. Scén. : Nicolas Bedos, Philippe Caverivière, Jean Dujardin, Stéphane Joly et Gilles Lellouche. Int. : Jean Dujardin, Gilles Lellouche, Guillaume Canet.

Synopsis : Machos, coureurs de jupons, tricheurs ou encore « courailleux », les hommes qui commettent l’adultère n’ont jamais de bonnes raisons ni de bonnes excuses pour se faire pardonner. Le film LES INFIDÈLES présente dix personnages de cette espèce dans neuf sketches tordants, osés et grivois pour tenter de trouver une explication au fait que tant d’hommes ont ce désir viscéral d’aller voir ailleurs.

Notes : Après avoir fait la controverse avec ses affiches trop dégradantes pour la femme et avoir été amputée de deux sketches, la comédie a connu un bon succès en France. Lellouche et Dujardin interprètent chacun cinq personnages tous aussi ridicules et machistes les uns que les autres. (P.-H.M.) | www.clap.ca |

Magazine Le Clap n° 173 · du 1er juillet au 31 août 2012 –

17


Horaire au www.clap.ca ou 418 653-2470, poste 1

LA NOUVELLE GUERRE DES BOUTONS Un film de Christophe Barratier · Du même réalisateur : Les Choristes « Sa fresque romanesque a du souffle, celui de la jeunesse et de la rébellion. » (O. Delcroix, Le Figaroscope)

Horaire au www.clap.ca ou 418 653-2470, poste 1

SUR LA PISTE DU MARSUPILAMI

Un film de Alain Chabat · Du même réalisateur : Astérix et Obélix : mission Cléopâtre « Une grande aventure et un grand délire. À mourir de rire. » (F. Leclerc, L’Express)

France Générique : France. 2011. 100 min (V.O.F.). Comédie réalisée par

France Générique : France. 2012. 105 min (V.O.F.). Comédie réalisée par Alain

Christophe Barratier. Scén. : Christophe Barratier, Stéphane Keller et Thomas Langmann d’après l’œuvre de Louis Pergaud. Int. : Laetitia Casta, Guillaume Canet, Kad Merad.

Chabat. Scén. : Alain Chabat et Jeremy Doner, d’après l’œuvre originale d’André Franquin. Int. : Jamel Debbouze, Alain Chabat, Fred Testot, Lambert Wilson, Géraldine Nakache, Liya Kebede, Patrick Timsit, The Great Khali.

Synopsis : Nous sommes en 1944 en pleine campagne française. Deux villages voisins – Longeverne et Velrans – se livrent bataille depuis toujours. Mais voilà que la bataille prend cette fois une drôle de tournure : pour « gagner », les combattants doivent amasser le maximum de boutons des vêtements de leurs adversaires. Le prisonnier qui se fait prendre se retrouve ainsi presque nu et humilié.

Notes : Le film de Christophe Barratier superpose la guerre des enfants à celle des adultes, offrant une nouvelle perspective à l’histoire cinq fois reprise au cinéma et rendue célèbre par la délicieuse réplique : « Si j’avais su, j’aurais pas venu » (La Guerre des boutons, 1962). (C.G.)

Synopsis : Journaliste sur le déclin, Dan Geraldo part en mission en Palombie afin de percer le secret des Payas. Accompagné d’un guide local, Pablito, il se rend dans la forêt amazonienne. Prêts à affronter un botaniste infâme, un dictateur suspicieux et une tribu sauvage, ils découvrent une nouvelle sensationnelle : le Marsupilami, animal mythique et facétieux, existe. Houba houba!

Notes : En adaptant la bande dessinée de Franquin, Alain Chabat relève un défi : redonner vie au Marsupilami dans un film d’aventures hilarant. Empreint de l’amour de Chabat pour le 9e art, SUR LA PISTE DU MARSUPILAMI transpose somptueusement la bestiole à l’écran. Voilà une comédie estivale pour toute la famille! (V.B.)

LA VALLÉE DES LARMES

Un film de Maryanne Zéhil · De la même réalisatrice : De ma fenêtre, sans maison « Un discours inhabituel sur les événements. Des images d’une grande beauté. » (Le Clap)

Québec Générique : Québec. 2012. 95 min (V.O.F.). Drame écrit et réalisé par Maryanne Zéhil. Mus. orig. : Nathalie Coupal. Int. : Nathalie Coupal, Janine Sutto, Nathalie Mallette.

Synopsis : Marie, une éditrice québécoise, reçoit le manuscrit d’un auteur anonyme qui raconte le massacre de Palestiniens réfugiés dans des camps au Liban, en 1982. En lisant le récit de l’homme, elle revit cet épisode sanglant du conflit libano-palestinien.

Notes : Maryanne Zéhil, ancienne journaliste au Liban, a mené plusieurs entrevues avec des victimes du massacre de 1982, mais aussi avec des bourreaux. Maintenant cinéaste québécoise, elle raconte la tragédie à partir d’une histoire fictive, loin du discours habituel sur les événements. Tourné en partie au Liban, le film donne à voir des images d’une grande beauté grâce au travail inspiré du directeur photo Pierre Mignot. Et c’est à la fin des journées de tournage au Liban que l’actrice Nathalie Coupal, musicienne depuis toujours, a imaginé la musique qu’on entend dans LA VALLÉE DES LARMES. (M.C.)

18

– Magazine Le Clap n° 173 · du 1er juillet au 31 août 2012

| www.clap.ca |


| www.clap.ca |

Magazine Le Clap n° 173 · du 1er juillet au 31 août 2012 –

19


Horaire au www.clap.ca ou 418 653-2470, poste 1

FLAMENCO, FLAMENCO

Un film de Carlos Saura · Du même réalisateur : Salomé « Envolées de robes, chatoiement de couleurs, arabesques et volutes : Saura ne fait pas le malin mais fixe, capte. Et envoûte. » (I. Danel, Première)

Espagne Générique : Espagne. 2011. 97 min (V.O. espagnole avec sous-titres français). Documentaire musical réalisé par Carlos Saura.

Notes : Carlos Saura a consacré presque toute sa carrière à filmer l’art. Le tango, le fado, l’opéra et le flamenco, maintes et maintes fois. Ici, il délaisse la trame narrative pour nous offrir un film totalement musical, une succession de numéros de flamencos, dansés entre autres devant des grands chefs-d’œuvre de la peinture andalouse. Défilent devant nos yeux les stars Paco de Lucia et José Mercé et les figures montantes du flamenco, Sara Baras, Miguel Poveda. Seize ans après le film Flamenco, Carlos Saura voulait une suite pour montrer à quel point le flamenco est un art qui ne cesse de se métisser, de se renouveler. Il en est de même pour le réalisateur : Carlos Saura, 80 ans, 40 films à ce jour, s’est mis au numérique et poursuit sa quête pour créer des images toujours plus sublimes. (M.C.)

20

– Magazine Le Clap n° 173 · du 1er juillet au 31 août 2012

| www.clap.ca |


À L’AFFICHE juillet - août

au Clap

Obtenez l’horaire en tout temps au www.clap.ca ou au 418 653-2470, poste 1.

Notre horaire

http://m.clap.ca

SORTIES DE FILMS POUR LE MOIS DE JUILLET Toujours à l’affiche le 6 juillet

Nouveautés à l’affiche à partir du 27 juillet

CLOCLO : LA FABULEUSE HISTOIRE DE CLAUDE FRANÇOIS · Un film de Florent-Emilio Siri TOMBOY · Un film de Céline Sciamma TAKE THIS WALTZ : UNE HISTOIRE D’AMOUR · Un film de Sarah Polley

FLAMENCO, FLAMENCO · Un film de Carlos Saura LES GÉANTS · Un film de Bouli Lanners MINCE ALORS! · Un film de Charlotte de Turckheim TRISHNA · Un film de Michael Winterbottom

Nouveautés à l’affiche à partir du 6 juillet

LE CHEVAL DE TURIN Un film de Béla Tarr et Ágnes Hranitzky

HORS LES MURS · Un film de David Lambert

SORTIES DE FILMS POUR LE MOIS D’AOÛT Nouveauté à l’affiche à partir du 3 août

LIVERPOOL · Un film de Manon Briand Nouveautés à l’affiche à partir du 10 août

Nouveauté à l’affiche à partir du 11 juillet

OMERTÀ · Un film de Luc Dionne

LA SOURCE DES FEMMES · Un film de Radu Mihaileanu SUR LA PISTE DU MARSUPILAMI Un film de Alain Chabat

Nouveautés à l’affiche à partir du 13 juillet

LE COCHON DE GAZA · Un film de Sylvain Estibal L’ÈRE DE GLACE : LA DÉRIVE DES CONTINENTS · Un film de Steve Martino et Mike Thurmeier UN AMOUR DE JEUNESSE · Un film de Mia Hansen-Løve

ZARAFA · Un film de Jean-Christophe Lie et Rémi Bezançon Nouveautés à l’affiche à partir du 17 août

JE N’AI RIEN OUBLIÉ · Un film de Bruno Chiche LE PARADIS DES BÊTES · Un film de Estelle Larrivaz PARANORMAN · Un film de Sam Fell et Chris Butler

Nouveautés à l’affiche à partir du 18 juillet

Nouveautés à l’affiche à partir du 24 août

LA NOUVELLE GUERRE DES BOUTONS

LES INFIDÈLES · Un film de Alexandre Courtès, Emmanuelle Bercot,

Un film de Christophe Barratier

Éric Lartigau, Fred Cavayé, Gilles Lellouche, Jean Dujardin et Michel Hazanavicius

SI TU MEURS, JE TE TUE · Un film de Hiner Saleem

LA VALLÉE DES LARMES · Un film de Maryanne Zéhil

Nouveautés à l’affiche à partir du 20 juillet

Nouveauté à l’affiche à partir du 29 août

L’ASCENSION DU CHEVALIER NOIR

DES HOMMES SANS LOI · Un film de John Hillcoat

Un film de Christopher Nolan

ROME MON AMOUR · Un film de Woody Allen | |www.clap.ca www.clap.ca| |

Les dates de sorties sont sujettes à changement sans préavis. Veuillez vérifier l’horaire au www.clap.ca ou au 418 653-2470, poste 1. Magazine MagazineLe LeClap Clapn° n°173 173··du du11ererjuillet juilletau au31 31août août2012 2012 –

21


Index Des films Films à l’affiche n° 173 Ascension du chevalier noir, L’ Un film de Christopher Nolan....................................à partir du 20 juillet .... p. 10

Cheval de Turin, Le Un film de Béla Tarr et Ágnes Hranitzky....................à partir du 6 juillet ...... p. 17

Cochon de Gaza, Le Un film de Sylvain Estibal .........................................à partir du 13 juillet ........ p. 9

Des hommes sans loi Un film de John Hillcoat ...........................................à partir du 29 août ..... p. 10

Ère de glace : la dérive des continents, L’ Un film de Steve Martino et Mike Thurmeier ............à partir du 13 juillet .... p. 19

Flamenco, flamenco Un film de Carlos Saura............................................à partir du 27 juillet .... p. 20

Géants, Les Un film de Bouli Lanners ..........................................à partir du 27 juillet .... p. 11

Hors les murs Un film de David Lambert.........................................à partir du 6 juillet .......... p. 8

Infidèles, Les Un film de Alexandre Courtès, Emmanuelle Bercot, Éric Lartigau, Fred Cavayé, Gilles Lellouche, Jean Dujardin et Michel Hazanavicius ...à partir du 24 août ..... p. 17

Je n’ai rien oublié Un film de Bruno Chiche...........................................à partir du 17 août ..... p. 16

Liverpool Un film de Manon Briand ..........................................à partir du 3 août............ p. 8

Mince alors! Un film de Charlotte de Turckheim ...........................à partir du 27 juillet ........ p. 6

Nouvelle Guerre des boutons, La Un film de Christophe Barratier ................................à partir du 18 juillet .... p. 18

Omertà Un film de Luc Dionne ..............................................à partir du 11 juillet ........ p. 7

Paradis des bêtes, Le Un film de Estelle Larrivaz ........................................à partir du 17 août ......... p. 6

ParaNorman Un film de Sam Fell et Chris Butler ...........................à partir du 17 août ..... p. 19

Rome mon amour Un film de Woody Allen.............................................à partir du 20 juillet ........ p. 5

Si tu meurs, je te tue Un film de Hiner Saleem...........................................à partir du 18 juillet .... p. 16

Source des femmes, La Un film de Radu Mihaileanu .....................................à partir du 10 août ..... p. 16

Sur la piste du Marsupilami Un film de Alain Chabat ............................................à partir du 10 août ..... p. 18

Trishna Un film de Michael Winterbottom .............................à partir du 27 juillet .... p. 17

Un amour de jeunesse Un film de Mia Hansen-Løve ....................................à partir du 13 juillet .... p. 15

Vallée des larmes, La Un film de Maryanne Zéhil .......................................à partir du 24 août ..... p. 18

Zarafa Un film de Jean-Christophe Lie et Rémi Bezançon ...à partir du 10 août ..... p. 19

22

– Magazine Le Clap n° 173 · du 1er juillet au 31 août 2012

| www.clap.ca |


Adulte 65 ans et plus Étudiant

69,95 $ 61,95 $ 51,95 $

X

Aucune date d’expiration pour le visionnement des films. Certaines conditions s’appliquent. Des frais de 3 $ par film s’appliquent pour les représentations en 3D.

Cette carte comprend également les privilèges suivants pour une période d’un an : Lundis et jeudis des abonnés : tarif réduit pour votre invité Réductions chez les marchands

Essayez aussi la carte VIP!

Consultez le www.clap.ca pour connaître les marchands participants.

À partir d’aussi peu que 14,95 $, profitez de tarifs avantageux et de privilèges uniques pour cinéphiles avertis!

Réduction de 10 % au comptoir de rafraîchissements Les mercredis à tarif réduit

Consultez le www.clap.ca pour plus de détails.

Plutôt que d’utiliser une entrée sur votre carte, profitez du tarif réduit du mercredi pour vous procurer un billet.

10 %

AU COMPTOIR DE RAFRAÎCHISSEMENTS

VOUS AVEZ L’ABONNE-CLAP VIP? OBTENEZ

20 %

DE RÉDUCTION AU COMPTOIR DE RAFRAÎCHISSEMENTS.

15 %

20 % 25 %

Applicable sur le prix courant seulement. Ne peut être utilisée avec une autre promotion.

TOUS LES PRIVILÈGES SERONT ANNULÉS APRÈS LA DATE D’EXPIRATION DE VOTRE CARTE.

CRACKPOT CAFÉ

LES JARDINIERS DE L’EAU

LESERVEUR.CA

CLINIQUE BIO-SYNERGIE

PREMIER ACTE

Sur le temps studio.

Sur la première consultation à domicile.

Aux nouveaux clients en hébergement Web seulement. Domaine non inclus.

À la première visite en kinésithérapie.

Sur le prix courant.

1005, route de l’Église, Sainte-Foy

lesjardiniersdeleau.com

LA BARBERIE

VIDÉODROME SAINTE-FOY

Sur le carrousel de dégustation.

Sur la location d’un film.

310, rue Saint-Roch, Québec

1325, route de l’Église, Sainte-Foy

SOINS ESTHÉTIQUES CAMÉLÉON

KETTO DESIGN

1024, av. des Maires-Gauthier (coin René-Lévesque près de Holland)

FUTON ETC.

Sur le prix courant.

951, av. Cartier (coin Crémazie), Québec

14, rue Saint-Amand, bur. 116, Québec

TUSCANOS RESTAURANT CAFÉ 1445, av. Jules-Verne, Sainte-Foy (à côté du Cinéplex Odéon Sainte-Foy)

Sur soins et produits. À votre première visite.

LE CLUB MUSICAL DE QUÉBEC

ARIANA

ORCHESTRE SYMPHONIQUE DE QUÉBEC

102, boul. René-Lévesque Ouest, Québec

ANIMALERIE BOUTIQUE TROPICALE

EXTRÊME PITA

CHEZ VICTOR

2778, ch. Sainte-Foy, Sainte-Foy 2360, ch. Sainte-Foy (la pyramide), Sainte-Foy 825, boul. Lebourgneuf, Québec 145, rue Saint-Jean, Québec Achat minimum de 10 $. Sur le menu à la carte.

SOULIERS TOUT CONFORT

1485, ch. Sainte-Foy (coin Eymard)

AU BONNET D’ÂNE

298, rue Saint-Jean, Québec

Sur le plat du soir.

2600, boul. Laurier, Sainte-Foy 710, rue Bouvier, Québec 2360, ch. Sainte-Foy, Sainte-Foy 354, boul. Charest Est, Québec

LE RAMEAU D’OLIVIER 1282, av. Maguire, Sillery

Sur une table d’hôte en soirée.

PHO TONKINOISE

2383, ch. Sainte-Foy (face au Cinéma Le Clap) À l’achat d’un plat principal.

870, av. de Sallaberry, Québec

261, rue Saint-Vallier Est, Québec

1265, rue des Artisans, Québec

Sur le prix courant à la billetterie du Grand Théâtre de Québec.

1626, rue Notre-Dame, L’Ancienne-Lorette

L’ENCADREUR DES ARTISTES

Sur le menu à la carte du dimanche au jeudi. Boissons et déjeuners exclus.

1028, av. Cartier, Québec

10 %

VEUILLEZ PRÉSENTER VOTRE CARTE AVANT TOUT ACCÈS AUX PRIVILÈGES.

401, Grande Allée Ouest, Québec

LES HORLOGES GRAND-PÈRE DU QUÉBEC

THÉÂTRE PÉRISCOPE

939, av. de Salaberry, Québec

140, route du Pont, bur. 4, Saint-Nicolas Sur articles sélectionnés.

4 $ de réduction sur le prix adulte courant (maximum de 4 billets).

LE PALAIS MONTCALM

FUTON ETCETERA

Sur le prix courant à la billetterie. Spectacles présentés par la Société du Palais Montcalm seulement.

Sur le prix courant.

995, place D’Youville

441, rue Saint-Jean, Québec

À l’achat de billets au guichet pour les concerts de l’OSQ. Cette réduction est offerte seulement à la billetterie au bureau de l’OSQ.

THÉÂTRE DE LA BORDÉE

315, rue Saint-Joseph Est, Québec 3 $ de réduction sur le prix courant.

À LA BONNE OCCASION

24B, boul. René-Lévesque Est, Québec

LA POPESSA

2360, ch. Sainte-Foy (la pyramide), Sainte-Foy 825, boul. Lebourgneuf, Québec Achat minimum de 10 $.

FAKS CAFÉ

1304, av. Maguire, Sillery Achat minimum de 5 $.

LA PIAZZETTA

63, rue Saint-Paul, Québec 6375, rue Saint-Joseph, Québec 6975, av. Isaac-Bédard, Charlesbourg 1191, av. Cartier, Québec 707, rue Saint-Jean, Québec 5410, boul. de la Rive-Sud, Lévis

LA MAISON DES 100 THÉS 1515, ch. Sainte-Foy, Québec 10 % sur tout en magasin.

BISTRO LA BRIGADE 859, rue Myrand, Québec Achat minimum de 10 $.

Achat minimum de 10 $.

Vous pouvez consulter les publicités des marchands dont le numéro de page est indiqué. SEULEMENT LA PERSONNE DÉTENTRICE DE L’ABONNE-CLAP PEUT BÉNÉFICIER DE CES RÉDUCTIONS. Sur présentation de votre carte, obtenez de 10 à 25 % de réduction chez les marchands participants. Toutes ces réductions sont applicables aux prix courants seulement, pour la durée de ce magazine. Non applicable sur les chèques-cadeaux et les abonnements. Ne peut être utilisée avec une autre promotion. Non monnayable. Tous les privilèges sont annulés après la date d’échéance de l’Abonne-Clap.


Magazine Le Clap n°173  
Advertisement
Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you