Page 1

GRATUIT

11 février au 7 avril 2005 Site Internet : www.clap.qc.ca

LE฀MAGAZINE฀DE฀CINÉMA฀INTERNATIONAL฀À฀QUÉBEC฀

No฀122

L’ASSASSINAT DE RICHARD NIXON

L’ E X É CUT ION · 5 X 2 · MAMAN LAST CALL · LA VI E EST UN MIRACLE


L’entre-deux.฀C’est฀le฀mot฀qui฀nous฀vient฀en฀tête฀au฀moment฀de฀compléter฀ la฀présente฀programmation฀qui฀couvrira฀la฀période฀charnière฀entre฀l’hiver฀ et฀ les฀ premiers฀ signes฀ du฀ printemps.฀ Particulièrement฀ faste฀ et฀ éclectique,฀ le฀menu฀cinéma฀des฀prochaines฀semaines฀saura฀contrebalancer฀les฀frustrations฀hivernales… Parmi฀les฀œuvres฀sélectionnées,฀plusieurs฀coups฀de฀cœur฀ont฀retenu฀notre฀ attention,฀même฀que฀le฀choix฀du฀film฀en฀couverture฀fut฀déchirant.฀Un฀film฀ se฀ démarque฀ tellement฀ parfois฀ qu’il฀ s’impose฀ à฀ nous.฀ Dans฀ le฀ cas฀ de฀ ce฀ numéro฀122,฀cinq฀films฀étaient฀dans฀la฀course,฀alors฀si฀BRODEUSES฀l’a฀ emporté,฀les฀quatre฀autres฀restent฀pour฀nous฀autant฀de฀couvertures฀à฀l’intérieur฀de฀votre฀magazine.฀ Pour฀la฀beauté฀de฀ses฀images,฀BRODEUSES,฀premier฀ long฀ métrage฀ d’Eléonore฀ Faucher,฀ a฀ tout฀ de฀ suite฀ su฀ nous฀ séduire.฀ Puis฀ le฀ jeu฀ de฀ la฀ jeune฀ Lola฀ Neymark฀ et฀ d’Ariane฀ Ascaride฀ a฀ confirmé฀ la฀ profondeur฀de฀ce฀récit฀sur฀la฀transmission฀de฀l’art฀et฀de฀ la฀vie.฀En฀entrevue,฀la฀réalisatrice฀se฀prête฀au฀jeu฀des฀ questions฀de฀Serge฀Pallascio฀sur฀ces฀«premières฀fois»฀ en฀tant฀que฀femme฀et฀réalisatrice.฀ Sans฀conteste,฀François฀Ozon฀est฀l’un฀des฀réalisateurs฀que฀Le฀Clap฀se฀plaît฀ à฀ voir฀ évoluer฀ à฀ travers฀ sa฀ filmographie฀ qu’il฀ construit฀ en฀ boulimique฀ de฀ cinéma.฀Il฀tourne,฀il฀tourne฀Ozon.฀Ayant฀contribué฀à฀la฀«renaissance»฀de฀ Charlotte฀ Rampling฀ dans฀ Sous฀le฀sable,฀ il฀ lui฀ donnait฀ pour฀ partenaire,฀ en฀ 2003,฀Ludivine฀Sagnier฀dans฀Swimming฀Pool.฀Entre฀ces฀deux฀œuvres฀intimistes,฀il฀y฀aura฀eu฀8฀femmes,฀précédé฀de฀Gouttes฀d’eau฀sur฀pierres฀brûlantes.฀ Chaque฀fois,฀il฀nous฀surprenait฀en฀tâtant฀un฀genre฀ différent.฀ Imprévisible,฀il฀nous฀livre฀5฀X฀2,฀sa฀vision,฀son฀interprétation,฀en฀fait,฀de฀cinq฀moments฀cruciaux฀dans฀la฀ vie฀d’un฀homme฀et฀d’une฀femme฀qu’il฀commente฀en฀ entrevue.฀Sans฀lunettes฀roses,฀Ozon฀filme฀un฀couple฀ qui฀se฀désagrège฀jusqu’à฀se฀(re)former฀au฀plan฀final.฀ Plus฀qu’un฀procédé฀original,฀c’est฀un฀Ozon฀nouveau฀

WWW.CLAP.QC.CA

qui฀ressort฀de฀ce฀constat฀plus฀réaliste฀que฀pessimiste฀sur฀les฀écueils฀évitables฀de฀la฀vie฀à฀deux.฀ Trois฀semaines฀avant฀que฀la฀communauté฀internationale฀commémore฀la฀libération฀d’Auschwitz,฀ LA฀ CHUTE,฀ du฀ réalisateur฀ allemand฀ Oliver฀ Hirschbiegel,฀ prenait฀ l’affiche฀ en฀ France฀ non฀ sans฀ créer฀ une฀ grande฀ polémique฀ autour฀ de฀ ce฀ que฀les฀uns฀considéraient฀comme฀une฀«humanisation»฀déplacée฀d’Hitler.฀Derrière฀le฀monstre,฀le฀ dictateur,฀le฀meurtrier,฀il฀y฀avait฀un฀homme.฀Le฀ film฀ s’attache฀ à฀ le฀ démontrer฀ dans฀ les฀ rapports฀ qu’il฀entretenait฀avec฀sa฀garde฀rapprochée.฀ Plus฀l’histoire฀d’un฀homme฀déçu฀par฀l’Amérique฀ que฀ celle฀ d’un฀ illuminé,฀ L’ASSASSINAT฀ DE฀ RICHARD฀ NIXON฀ exprime฀ la฀ crise฀ intemporelle฀d’un฀citoyen฀qui฀réalise฀que฀le฀beau฀rêve฀ entretenu฀par฀des฀générations฀de฀présidents฀est฀ un฀ lamentable฀ leurre.฀ Sa฀ désillusion฀ culmine฀ avec฀l’interprétation฀brillante฀de฀Sean฀Penn.฀ Tourné฀à฀Québec฀par฀un฀réalisateur฀de฀Québec฀ —฀précisons-le,฀car฀ils฀se฀font฀rares฀—,฀L’EXÉCUTION฀de฀Jeremy฀Peter฀Allen฀permet฀à฀nouveau฀ de฀ revoir฀ un฀ Roy฀ Dupuis฀ maîtrisant฀ son฀ art.฀ Après฀ s’être฀ investi฀ dans฀ la฀ quête฀ d’identité฀ d’Alexandre฀ Tourneur฀ de฀ Mémoires฀ affectives,฀ le฀ voici฀ dans฀ la฀ peau฀ d’un฀ condamné฀ qui฀ a฀ huit฀morts฀à฀jouer.฀Un฀duel฀qui฀l’oppose฀à฀Serge฀ Houde,฀ un฀ acteur฀ qui฀ nous฀ rappelle฀ la฀ carrure฀ d’un฀Jean-Louis฀Millette.฀ À฀vous฀de฀juger…฀Quel฀film฀auriez-vous฀choisi฀ pour฀la฀couverture? Bon฀cinéma!฀

S.B.-H.

Magazine฀Le฀Clap฀n°฀122฀•฀du฀11฀février฀au฀7฀avril฀2005฀–

3


Sommaire฀No฀122 11฀février฀au฀7฀avril฀2005

LA฀PROGRAMMATION Nos฀films฀฀....................................................................................................฀p.฀5 La฀valeur฀sûre฀฀.............................................................................................฀p.฀19 Calendrier฀฀...................................................................................................฀p.฀43 Index฀฀..........................................................................................................฀p.฀46

CHRONIQUES

NICOLE฀GAGNON PSYCHOLOGUE CONSEILLÈRE฀ D’ORIENTATION MÉDIATRICE฀ FAMILIALE

Boulimie฀Anorexie Abus฀Sexuels Toxicomanies Orientation฀Scolaire฀et฀Professionnelle

Ciné-psy฀par฀Marcel฀Gaumond฀....................................................................฀p.฀8 Vins฀par฀Jocelyn฀Laberge฀฀...........................................................................฀p.฀16

2130,฀parc฀Gomin,฀Sillery

Sur฀rendez-vous

(418)฀829-0000

Livres฀par฀Paul฀Jacques฀฀..............................................................................฀p.฀22 Arts฀de฀la฀scène฀par฀David฀Cantin฀฀...............................................................฀p.฀28 Le฀cinéma฀vu฀par...฀Guillaume฀Vigneault฀par฀Serge฀Pallascio฀฀.......................฀p.฀32 Bandes฀sonores฀par฀Pierre฀Blais฀฀.................................................................฀p.฀36 Arts฀visuels฀par฀Michel฀Bois฀฀........................................................................฀p.฀38 Clap฀sur฀le฀monde฀par฀Pierre฀Blais฀฀.............................................................฀p.฀40

ENTREVUES BRODEUSES฀฀ ฀ —฀Entrevue฀avec฀Eléonore฀Faucher฀par฀Serge฀Pallascio฀฀.........................฀p.฀6 5฀X฀2฀฀ ฀ —฀Entrevue฀avec฀François฀Ozon฀par฀Serge฀Pallascio฀฀..............................฀p.฀12

SERVICES฀ET฀PRIVILÈGES฀DU฀CLAP Privilèges฀de฀l’Abonne-Clap฀฀........................................................................฀p.฀47

LES JOURNÉES DES ABONNÉS Tous les lundis et jeudis, sauf les jours fériés, vous verrez votre invité admis pour seulement 2 $ à la projection pour laquelle vous vous procurerez un billet. CETTE PROMOTION NE S’APPLIQUE PAS LES JOURS FÉRIÉS.

POUR NOUS JOINDRE : HORAIRE DES FILMS :

650-CLAP ou 650-2527 ADMINISTRATION :

653-2470 BILLETTERIE :

653-2470, poste 229 TÉLÉCOPIEUR :

653-6018

leclap@clap.qc.ca http://www.clap.qc.ca

ABONNEZ-VOUS AU MAGAZINE LE CLAP VALIDE 1 AN / 7 NUMÉROS pour 23,95 $ (taxes incluses) et obtenez un laissez-passer d’une valeur de 9 $.

TABLEAU฀DES฀TARIFS

Adulte฀฀.฀.฀.฀.฀.฀.฀.฀.฀.฀.฀.฀.฀.฀.฀.฀.฀.฀.฀.฀.฀.฀.฀.฀.฀.฀.฀.฀.฀.฀.฀.฀.฀.฀.฀.฀.฀.฀.฀.฀.฀.฀.฀.฀.฀.฀.฀.฀.฀.฀.฀.฀.฀.฀.฀.฀.฀฀7,50฀$ ฀ vendredi฀au฀dimanche฀après฀18฀h .฀.฀.฀.฀.฀.฀.฀.฀.฀.฀.฀.฀.฀.฀.฀.฀฀9฀$ ฀ samedi฀et฀dimanche฀avant฀18฀h .฀.฀.฀.฀.฀.฀.฀.฀.฀.฀.฀.฀.฀.฀.฀7,75฀$ ฀ mardi฀et฀mercredi฀฀.฀.฀.฀.฀.฀.฀.฀.฀.฀.฀.฀.฀.฀.฀.฀.฀.฀.฀.฀.฀.฀.฀.฀.฀.฀.฀.฀.฀.฀.฀.฀.฀.฀.฀.฀.฀.฀.฀.฀.฀6฀$ 50฀à฀64฀ans฀.฀.฀.฀.฀.฀.฀.฀.฀.฀.฀.฀.฀.฀.฀.฀.฀.฀.฀.฀.฀.฀.฀.฀.฀.฀.฀.฀.฀.฀.฀.฀.฀.฀.฀.฀.฀.฀.฀.฀.฀.฀.฀.฀.฀.฀.฀.฀.฀฀6,75฀$ Âge฀d’or฀(65฀ans฀et฀plus)฀.฀.฀.฀.฀.฀.฀.฀.฀.฀.฀.฀.฀.฀.฀.฀.฀.฀.฀.฀.฀.฀.฀.฀.฀.฀.฀.฀.฀.฀.฀.฀.฀.฀.฀฀6฀$ 14฀ans฀et฀moins .฀.฀.฀.฀.฀.฀.฀.฀.฀.฀.฀.฀.฀.฀.฀.฀.฀.฀.฀.฀.฀.฀.฀.฀.฀.฀.฀.฀.฀.฀.฀.฀.฀.฀.฀.฀.฀.฀.฀.฀.฀.฀.฀.฀.฀.฀.฀฀6฀$ Étudiant฀(sur฀présentation฀de฀la฀carte฀étudiante) .฀.฀.฀.฀.฀.฀.฀.฀.฀฀6,50฀$ ฀ dimanche฀au฀vendredi฀après฀21฀h .฀.฀.฀.฀.฀.฀.฀.฀.฀.฀.฀.฀.฀.฀.฀.฀฀4฀$ Carte฀Abonne-Clap฀/฀฀10฀films.฀.฀.฀.฀.฀.฀.฀.฀.฀.฀.฀.฀.฀.฀.฀.฀.฀.฀.฀.฀.฀.฀.฀.฀.฀.฀55฀$ ฀ 5฀films.฀.฀.฀.฀.฀.฀.฀.฀.฀.฀.฀.฀.฀.฀.฀.฀.฀.฀.฀.฀.฀.฀.฀.฀.฀.฀35฀$

UNE฀PUBLICATION฀ DES฀ÉDITIONS฀LE฀CLAP Éditeurs฀:

Programmation฀:฀

Michel฀Aubé,฀Michelle฀Dubé

Michel฀Aubé

Michel฀Aubé

Robin฀Plamondon฀

Pierre฀Blais,฀Michel฀Bois David฀Cantin Marcel฀Gaumond Parîs฀Harnais Paul฀Jacques Jocelyn฀Laberge Serge฀Pallascio

Simon฀Leclerc

Marie฀Chabot

Montage฀infographique฀:฀฀

Distribution฀:฀

Clip฀Design฀Graphique

Affiche฀tout

Quebecor

Nella฀Cuglietta

Directeur฀en฀chef฀:

Directrice฀de฀production฀: Michelle฀Dubé

Rédactrice฀en฀chef฀:฀ Stéphanie฀Bois-Houde

Adjoint฀à฀la฀production฀:฀ Infographiste฀:

Impression฀:฀

Chroniqueurs฀:฀

Réviseure฀:฀

Contrôle฀de฀la฀distribution฀:฀ Tirage฀:฀

100฀000฀exemplaires

Publicité฀:฀

Marie฀Dubé฀:฀(418)฀653-2470,฀poste฀210

2360,฀chemin฀Sainte-Foy,฀Sainte-Foy฀(Québec)฀G1V฀4H2 (la฀pyramide)฀en฀face฀de฀l’Université฀Laval Dépôt฀légal฀:฀Bibliothèque฀nationale฀du฀Québec,฀3e฀trimestre฀1987,฀ISSN฀:฀1209-7012 Le฀Magazine฀Le฀Clap฀est฀publié฀7฀fois฀par฀année฀par฀les฀Éditions฀Le฀Clap.฀Il฀est฀tiré฀à฀100฀000฀exemplaires฀ et฀distribué฀dans฀plus฀de฀450฀points฀de฀dépôt฀situés฀dans฀l’agglomération฀urbaine฀de฀Québec฀:฀ cinémas,฀halles,฀collèges,฀université,฀supermarchés,฀centres฀commerciaux,฀cafés,฀restaurants,฀etc.฀ La฀distribution฀est฀assurée฀par฀distribution฀Affiche฀tout.

4

BOUDIN · FOIE DE VEAU · TARTARES · RIS DE VEAU · PÂTES AUX FRUITS DE MER…

–฀Magazine฀Le฀Clap฀n°฀122฀•฀du฀11฀février฀au฀7฀avril฀2005

Venez partager l’énergie passionnée de France Ruest et Bruno Perrone dans une ambiance chaleureuse et conviviale. 3440, chemin des Quatre-Bourgeois, Carrefour de la Pérade, Sainte-Foy

659-1322 WWW.CLAP.QC.CA


CANNES 2004 — GRAND PRIX DE LA SEMAINE DE LA CRITIQUE

BRODEUSES

Un฀film฀de:฀Eléonore฀Faucher «ELÉONORE FAUCHER A FABRIQUÉ BRODEUSES COMME UN OISEAU FAIT SON NID, PICORANT DES BRINS DE BANALITÉ, DES FÉTUS DE TRISTESSE, DES GRAINS DE RÊVERIE.» (M. LANDROT, TÉLÉRAMA)

«UN PREMIER FILM EXTRÊMEMENT FIN ET SÉDUISANT.» (O. PÉLISSON, MCINÉMA.COM)

France Générique:฀ France.฀ 2004.฀ 88฀min.฀ (V.O.F.)฀ Drame฀ réalisé฀ par฀ Eléo-

nore฀Faucher.฀Scén.:฀Eléonore฀Faucher฀et฀Gaëlle฀Macé.฀Mus.฀orig.:฀Michael฀ Galasso.฀Int.:฀Lola฀Neymark,฀Ariane฀Ascaride,฀Marie฀Félix,฀Thomas฀Laroppe,฀ Jacky฀Berroyer.฀

Synopsis:฀Enceinte฀de฀cinq฀mois,฀Claire฀Moutiers,฀une฀jeune฀fille฀de฀17฀ans,฀ accouchera฀loin฀d’Angoulême.฀Elle฀ne฀veut฀pas฀garder฀l’enfant.฀Cachant฀ses฀ rondeurs฀sous฀d’amples฀vestes,฀l’adolescente฀ne฀trompe฀pas฀madame฀Mélikian,฀ une฀brodeuse฀professionnelle฀qui฀l’embauche฀après฀la฀mort฀de฀son฀fils฀qui฀l’assistait.฀Petite฀main฀talentueuse,฀Claire,฀qui฀gagne฀sa฀vie฀rudement฀en฀cueillant฀ des฀choux฀et฀en฀travaillant฀comme฀caissière฀à฀l’épicerie,฀voit฀dans฀ce฀poste฀une฀ planche฀de฀salut.฀Sa฀rencontre฀avec฀cette฀mère฀en฀deuil฀lui฀renvoie฀le฀reflet฀de฀ sa฀maternité฀non฀désirée...

Notes:฀ Déesse฀ à฀ la฀ chevelure฀ de฀ feu,฀ Lola฀ Neymark,฀ la฀ jeune฀ héroïne฀ de฀ ce฀ premier฀ long฀ métrage฀ d’Eléonore฀ Faucher฀ est฀ l’incarnation฀ de฀ la฀ femme฀ WWW.CLAP.QC.CA

enturbannée฀peinte฀par฀Gustav฀Klimt฀dans฀Les฀Amies.฀Partant฀d’un฀sujet฀qui฀ n’évoque฀pas฀d’emblée฀l’esthétisme,฀hormis฀l’humilité฀de฀ces฀scènes฀de฀vie฀terrienne฀peintes฀par฀Jean-François฀Millet฀(Les฀Glaneuses),฀BRODEUSES฀porte฀ non฀seulement฀un฀regard฀sensible฀sur฀la฀maternité฀précoce,฀mais฀nous฀éblouit฀ par฀ les฀ textures฀ de฀ ces฀ images฀ qui฀ ressemblent฀ à฀ des฀ étoffes฀ piquées฀ de฀ fils฀ de฀ soie฀ et฀ de฀ passementeries.฀ Campant฀ l’intrigue฀ dans฀ une฀ campagne฀ hostile฀comme฀l’avait฀fait฀Sandrine฀Veysset฀dans฀Y฀aura-t-il฀de฀la฀neige฀à฀Noël?,฀la฀ diplômée฀de฀l’École฀nationale฀supérieure฀Louis-Lumière฀braque฀une฀caméra฀ «naturaliste»฀ sur฀ Claire฀ qui฀ travaille฀ au฀ potager,฀ rappelant,฀ avec฀ son฀ ventre฀ lourd,฀ l’histoire฀ qui฀ veut฀ que฀ les฀ bébés฀ naissent฀ dans฀ les฀ choux.฀ Frondeuse,฀ cette฀femme-enfant,฀proche฀des฀adolescents฀mis฀en฀scène฀dans฀le฀cinéma฀des฀ frères฀ Dardenne,฀ ne฀ vit฀ pas฀ moins฀ isolée,฀ loin฀ de฀ sa฀ confidente,฀ Lucille,฀ qui฀ est฀à฀Lyon฀pour฀étudier.฀Le฀retour฀de฀l’amie฀et฀de฀son฀frère฀Guillaume฀sortira฀Claire฀de฀son฀apathie,฀faisant฀basculer฀sa฀vie฀quotidienne฀vers฀son฀apprentissage฀ auprès฀ de฀ madame฀ Mélikian.฀ Celle-ci฀ lui฀ fera฀ envisager฀ sa฀ grossesse฀ d’un฀point฀de฀vue฀plus฀adulte,฀tandis฀que฀Claire฀l’aidera฀à฀฀apprivoiser฀le฀deuil฀ de฀son฀fils.฀Dans฀cette฀relation฀de฀mentor,฀la฀petite฀main฀et฀la฀brodeuse฀d’expérience฀se฀soutiendront฀spirituellement฀dans฀une฀relation฀où฀il฀est฀question฀ de฀transmission฀de฀savoir฀et฀d’amour฀de฀la฀part฀d’une฀femme฀qui฀a฀perdu฀son฀ enfant฀à฀une฀autre฀qui฀attend฀le฀sien.฀Interprète฀de฀madame฀Mélikian,฀Ariane฀ Ascaride,฀venue฀du฀cinéma฀de฀Robert฀Guédiguian฀où฀elle฀joue฀plus฀souvent฀ les฀amoureuses฀que฀la฀mater฀dolorosa,฀apparaît฀ici฀fragilisée฀et฀vieillie,฀mais฀elle฀ libère฀une฀aura฀de฀maturité฀bienveillante,฀celle฀du฀giron฀maternel.฀À฀l’instar฀ de฀La฀Jeune฀Fille฀à฀la฀perle,฀BRODEUSES฀puise฀dans฀ces฀silences฀qui฀laissent฀ parler฀une฀musique฀aussi฀austère฀qu’épurée฀et฀des฀images฀texturées฀et฀sensuelles.฀Un฀bel฀ouvrage.฀(S.B.-H.) Magazine฀Le฀Clap฀n°฀122฀•฀du฀11฀février฀au฀7฀avril฀2005฀–

5


LES฀PREMIÈRES฀FOIS฀D’ELÉONORE

Par฀Serge฀Pallascio

Entrevue฀avec฀Eléonore฀Faucher฀(BRODEUSES) Le cinéma est une lumière dans notre nuit. Cette année, la lumière se nomme Eléonore Faucher. Son premier long métrage, BRODEUSES, entraîne le spectateur de la lumière froide de l’hiver charentais à l’univers feutré d’un atelier de broderie, de la musique lyrique de Michael Galasso à celle, dionysiaque, de Louise Attaque, de l’harmonie lumineuse d’une toile de Vermeer à l’univers plus contrasté de Modigliani. BRODEUSES est un moment de bonheur que le Magazine Le Clap a voulu prolonger en donnant la parole à sa réalisatrice Eléonore Faucher. Naissance d’une cinéaste et d’un film. Le premier coup de cœur cinématographique: «Le premier dont je me souvienne est Kes de Ken Loach (NDLR: film réalisé en 1969). Tout me plaisait dans ce film: la relation du jeune garçon avec son aigle, le noir et blanc. C’était une découverte! De fait, je viens d’une famille qui n’est pas du tout cinéphile. Enfant, j’allais très peu au cinéma, même jamais. C’est grâce à mon lycée que j’ai découvert le cinéma». Le premier désir d’être cinéaste: (long silence) «Déjà, je ne sais pas trop ce que veut dire le mot cinéaste. (autre silence) Comme tout le monde, j’ai découvert les caméras vidéo lorsque j’étais jeune et aussi mon image à travers ces caméras. Je me trouvais ridicule. Ensuite, j’ai écrit un scénario avec des amis de lycée vers seize ans. C’était complètement nul! Mais le faire avait été un réel bonheur. Le vrai moment où j’ai

6

–฀Magazine฀Le฀Clap฀n°฀122฀•฀du฀11฀février฀au฀7฀avril฀2005

découvert que réaliser c’était bien, qu’on pouvait être surpris par le film qu’on tournait, qu’il s’y passait des choses qu’on ne maîtrisait pas mais qui étaient pourtant bien à nous, c’est lorsque j’ai réalisé mon premier court métrage Les Toilettes de Belle-ville. J’avais dix-neuf ans et j’étudiais à l’École Louis-Lumière pour devenir opérateur au cinéma».

Eléonore฀Faucher

La première idée du scénario de BRODEUSES: «Cela m’est arrivé un jour où j’étais en train de recoudre un vêtement. Je me trouvais obsolète. Je me suis demandé pourquoi je faisais cela. Sûrement parce que j’avais vu ma mère et ma grand-mère le faire. J’ai pris conscience à ce moment-là que j’étais faite d’un tas de choses qui venaient des gens qui m’entouraient et que je ne m’en rendais pas compte parce que finalement tout cela était remodelé pour former ma personnalité. Par ailleurs, ma

WWW.CLAP.QC.CA


grand-mère partait en maison de retraite et moi j’avais une petite fille de un an. J’avais le sentiment assez fort du renouvellement des générations. J’ai eu envie de parler de ce phénomène de transmission d’une génération à l’autre et d’une relation entre deux femmes d’âges très différents».

La première pièce était extrêmement lyrique. Quand j’ai rencontré Michael pour la première fois, je lui ai parlé de cette musique et je lui ai demandé s’il avait d’autres choses dans cet esprit. Effectivement, ce qu’il nous a proposé nous emporte avec beaucoup de force».

La première rencontre avec Lola Neymark: «La première rencontre a été de voir sa photo. Elle était tellement comme le personnage de Claire était décrit dans le scénario, non seulement physiquement mais aussi par ce qu’elle exprimait à travers son regard. Un regard profond, un peu effronté, qui scrute la personne qui regarde la photo. C’était une photo qui disait énormément d’elle».

Le premier visionnement du film: «C’était d’un ennui terrible! La responsable du montage, Joële Van Effenterre, avait commencé à le faire alors que j’étais encore en tournage. Elle a monté exactement comme c’était écrit. Or, le rythme de la lecture n’a rien à voir avec celui de la vision d’un film. J’avais passé tellement de temps à travailler le scénario que j’étais sûre qu’il n’y avait qu’à coller les plans comme il avait été prévu et que cela fonctionnerait. À l’évidence, cela n’était pas le cas. Du coup, on est reparti à zéro mais là je savais pourquoi j’allais en montage».

La première rencontre avec Ariane Ascaride: «C’était au festival Premier Plan d’Angers, un festival où on fait devant public la lecture de premiers scénarios dans leur intégralité. On avait retenu mon scénario de BRODEUSES et on m’a proposé Ariane pour la lecture. Je la trouvais beaucoup trop jeune. J’aurais préféré une personne plus âgée. Mais, en la voyant et en l’entendant, je me suis vite rendu compte qu’elle pouvait tenir le rôle de madame Melikian. Au départ, ce personnage était d’origine tchèque, mais à l’instigation d’Ariane, on en a fait un personnage arménien. Cela pouvait être justifié par une certaine évidence physique, mais il faut aussi savoir qu’Ariane a depuis longtemps pris fait et cause pour le peuple arménien». Le premier jour de tournage: «Le premier jour de tournage, je tenais absolument à ce que l’on fasse la scène du champ de choux. Je savais que cette scène donnait son ton et son rythme au film. Par ailleurs, j’avais besoin qu’il fasse beau, car je n’avais que trois jours pour le tournage extérieur. On a eu une chance incroyable. La lumière était magnifique». La première rencontre avec la musique de Michael Galasso: «Michael Galasso a fait la musique du film In the Mood for Love. Mais j’avais aussi entendu la musique qu’il a composée pour un album intitulé Scenes.

La première influence picturale: «C’est compliqué! Je n’ai jamais parlé de peinture avec mon chef opérateur. On a plutôt parlé de cinéma et notre référence commune était le film de Jane Campion, An Angel at my Table. Mais je sais qu’il aime l’école flamande alors que je préfère Modigliani ou Vuillard. Tous ceux qui ont vu mon film ont parlé de Botticelli ou de Vermeer, particulièrement La Jeune Fille à la perle, pour la lumière dans l’atelier. J’entends. Mais un des plans qui me plaît le plus, c’est ce moment où Claire ouvre la lettre de sa copine. Elle est dans sa chambre et ses cheveux orange se détachent sur le bleu des murs. Cet aplat bleu, que mettent en évidence ses cheveux éclairés, apporte une sorte de douceur autour de son visage. Voilà pourquoi je crois qu’il faut beaucoup plus penser à Modigliani ou Vuillard qu’à des œuvres plus anciennes».

Eléonore Faucher termine notre conversation en rappelant que «la couture est une métaphore du cinéma par la minutie, le long travail caché et la perfection à atteindre». Force est de constater que l’artisane qu’elle est a bien su tisser sa toile et nous envoûter. On ne peut qu’en redemander!

Il฀y฀a฀une฀fissure,฀une฀fissure฀dans฀tout.฀฀ ฀ Comme฀ça,฀la฀lumière฀peut฀entrer.

Leonard฀Cohen

FRANÇOIS฀BERTRAND฀M.Ps. P S Y C H O L O G U E

•฀Difficultés฀relationnelles฀•฀Questionnement฀amoureux฀฀฀ •฀Deuil฀•฀Sens฀à฀la฀vie฀•฀Épuisement฀professionnel฀ •฀Dépression฀•฀Problèmes฀reliés฀à฀l’orientation฀sexuelle 2360,฀Chemin฀Sainte-Foy,฀bureau฀440,฀Sainte-Foy฀(QC)฀G1V฀4H2฀฀

Tél.฀:฀(418)฀650-9357฀฀฀฀฀Téléc.฀:฀(418)฀650-9377 www.psycho-ressources.com/francois-bertrand.html

WWW.CLAP.QC.CA

Magazine฀Le฀Clap฀n°฀122฀•฀du฀11฀février฀au฀7฀avril฀2005฀–

7


Par฀Marcel฀Gaumond

Père฀et฀mère฀tu฀honoreras Commentaire฀sur฀le฀film฀VIPÈRE฀AU฀POING

S’il n’y avait pas cette promesse d’ivresse anticipée dans le jeu de la bête à deux dos. S’il n’y avait pas cette force qui porte tantôt le nom vertical d’Éros et tantôt le nom tout horizontal de li-bi-do, une force qui me précipite bon gré mal gré dans l’abîme des étreintes. S’il n’y avait pas l’angoisse de la solitude et l’illusion terrible qu’en devenant parent, je deviendrai possesseur d’un bien qui comblera mon manque. Que j’aurai l’assurance d’une relève qui réalisera mes plus folles aspirations et que je serai pour toujours auprès de quelqu’un qui répondra à ma charge amoureuse par un amour plus fort encore. S’il n’y avait pas ces ailes du désir et ce courant marin, souterrain. Que rien n’arrête. Si je n’étais pas sourd et aveugle, mais sensible à tout ce que signifie la naissance d’un enfant. À ces premières heures d’existence, déjà marquées par un passage douloureux. À ces premières nuits extra-utérines, logées à l’enseigne des privations. Loin du ventre et du cœur de la mère. À ces gestes brusques ou à ces manipulations envahissantes contre lesquelles, il n’existe à cet âge, nulle défense. À ce lait tiède contaminé par le laid froid. Tout cela qui donne matière aux cauchemars et nourrit le sentiment que l’abandon est imminent, inéluctable. Tous ces pleurs impuissants à trouver un accueil dans le chant rassurant d’une berceuse. Ces innombrables tentatives pour établir avec l’autre, par définition «compagne/compagnon de jeu», un rapport outillant pour l’exercice des tâches à venir… Et puis toutes ces années de l’enfance où il faudrait se dire heureux et satisfait d’occuper la case du «petit». Où c’est avec gentillesse et politesse qu’il faudrait dire oui aux ordres et aux caprices des autorités en place. Où les apprentissages n’en finissent plus avec, souvent, comme toute récolte pour les efforts consentis, l’expérience de l’échec, le sentiment accru des lacunes et des limitations, l’horizon qui se rétrécit. La petite vie. S’il n’y avait pas, en moi, cette naïve spontanéité qui m’incite à suivre le cou- Catherine฀Frot rant et à me soumettre aux diktats biologique et psychique, est-ce que, dé-libé-ré-ment, en toute lucidité, je choisirais d’actualiser mon «désir d’enfant»? La question qui précède m’est venue après avoir vu VIPÈRE AU POING et avoir relu le livre éponyme dont Philippe de Broca s’est inspiré pour réaliser son film. Devant le fardeau de misères qui pèse sur le dos de Jean/Brasse-Bouillon Rezeau, alias Hervé Bazin, «à peine entré dans la vie», on serait tenté, en effet, de se dire qu’il aurait mieux valu que cet enfant ne voie jamais le jour. Car avec un père mou comme le sien, ayant «plus d’esprit que d’intelligence et plus de finesse que de profondeur», «beaucoup de connaissances mais peu d’idées», un homme aux «jugements pauvres et sectaires lui tenant lieu de volonté», jamais capable d’être lui-même, mais «changeant à vue de personnage dès que le décor tourne», quel scénario de vie Jean pouvait-il envisager de

«J’entre à peine dans la vie et, grâce à toi, je ne crois plus en rien, ni à Personne. Celui qui n’a pas cru en son père, celui-là n’entrera pas dans le royaume des cieux. Celui qui n’a pas cru en sa mère, celui-là n’entrera pas dans le royaume de la terre. Toute foi me semble une duperie, toute autorité un fléau, toute tendresse un calcul.» Hervé Bazin (Vipère au poing)

mettre en chantier? Que pouvait-il espérer construire à partir d’un tel modèle, sur un fondement aussi peu solide? Et avec une mère au regard de vipère, habitée par la haine, sèche comme une peau de serpent mort, mais prodigieusement forte de tempérament, comment imaginer un seul instant que la vie future puisse être autre chose pour lui qu’une lutte perpétuelle pour ne pas être écrasé comme une mouche? Un combat perdu à l’avance. Allons donc! C’est bien cette moitié de père fadasse et cette enragée de marâtre que le commandement divin exhorterait à «honorer»? À vrai dire, ce serait absurde, si cette présentation peu flatteuse de l’un et de l’autre ne cachait un revers bouillonnant de possibilités. Voyons ce que Jean lui-même en dit: «… si ma mère a des antennes, j’en ai aussi. Quels sont du reste les qualités et surtout les défauts que je ne tienne pas d’elle? Nous partageons tout, hormis le privilège de la virilité, que le ciel lui a refusé par inadvertance et qu’elle usurpe allégrement. Il n’est aucun sentiment, aucun trait de mon caractère ou de mon visage que je ne puisse retrouver en elle. Mes trop grandes oreilles, mes cheveux secs, ma galoche de menton, le mépris des faibles, la méfiance envers la bonté, l’horreur du mièvre, l’esprit de contradiction, le goût de la bagarre, de la viande, des fruits et des phrases acides, l’opiniâtreté, l’avarice, le culte de ma force et la force de mon culte… Salut, Folcoche! Je suis bien ton fils si je ne suis pas ton enfant.» Voilà qui nous donne une idée de cette part d’héritage, qu’en digne fils de sa mère, Brasse-Bouillon se doit bien d’honorer! Et quant à son père, il se devra de lui être non moins reconnaissant, quand, au moment de quitter la maison familiale, il recevra de celui-ci l’outil symbolique qui lui permettra de transformer en œuvre littéraire tous les éléments, négatifs comme positifs, du bagage parental qu’il apportera avec lui. Discrètement, mais avec quelle complicité et quelle perspicacité (!), Jacques Rezeau remettra à son fils cette plume-fontaine qui fera de lui Hervé Bazin, acclamé comme grand écrivain, dès la parution de VIPÈRE AU POING. Je comprends aujourd’hui pourquoi on m’a retiré ce livre, lorsque j’avais quatorze ans et qu’à sa lecture, j’y trouvais les mots pour envelopper ma propre révolte: ce livre était à l’Index, m’avait dit le prêtre censeur; on y trouvait des propos allant à l’encontre de plusieurs commandements divins. Je ne m’en offusque plus, car je sais que ce qui m’importe maintenant, c’est d’honorer ce que j’ai reçu, en transformant les éléments de ce patrimoine culturel en création personnelle!

VOUS ÊTES CORDIALEMENT INVITÉS À :

UNE RENCONTRE DU CINÉ-PSY SUR LE FILM VIPÈRE AU POING avec Gilles Pellerin, essayiste, éditeur et nouvelliste (dernier titre paru: ï (i tréma)).

Le฀mardi฀1er฀mars,฀à฀17฀h฀30฀(souper)฀et฀à฀19฀h฀(exposé฀et฀échange),฀au฀café-restaurant฀Mille฀Feuille,฀1394,฀chemin฀Sainte-Foy.฀Nous฀prions฀ceux฀et฀celles฀qui฀veulent฀casser฀la฀croûte฀avant฀l’échange฀sur฀VIPÈRE฀AU฀POING฀ de฀réserver฀le฀plus฀tôt฀possible฀(681-4520)฀et฀de฀se฀présenter฀dès฀17฀h฀30฀afin฀de฀ne฀pas฀retarder฀le฀début฀de฀la฀rencontre฀qui฀sera฀encadrée฀par฀Marcel฀Gaumond,฀psychanalyste.฀ Prix฀d’entrée฀:฀5฀$฀(3฀$฀pour฀les฀détenteurs฀de฀l’Abonne-Clap).฀www.cine-psy.com 8

–฀Magazine฀Le฀Clap฀n°฀122฀•฀du฀11฀février฀au฀7฀avril฀2005

WWW.CLAP.QC.CA


VIPÈRE฀AU฀POING

Un฀film฀de:

Philippe฀de฀Broca Du฀même฀réalisateur:

Le฀Bossu

France Générique:฀France.฀2003.฀100฀min.฀(V.O.F.)฀Drame฀réalisé฀par฀Philippe฀de฀

Broca.฀ Scén.:฀ Philippe฀ de฀ Broca฀ et฀ Olga฀Vincent฀ d’après฀ le฀ roman฀ d’Hervé฀ Bazin.฀ Mus.฀ orig.:฀ Brian฀ Lock.฀ Int.:฀ Catherine฀ Frot,฀ Jacques฀ Villeret,฀ Jules฀ Sitruk,฀Cherie฀Lunghi,฀Hannah฀Taylor฀Gordon,฀Richard฀Bremmer,฀William฀ Touil,฀Pierre฀Stevenin,฀Wojtek฀Pszoniak,฀Annick฀Alane.

Synopsis:฀Jean฀Rezeau฀et฀son฀frère฀aîné฀Freddie฀vivent฀auprès฀de฀leur฀grand-

mère฀ au฀ château฀ de฀ La฀ Belle฀ Angerie.฀ Leur฀ enfance฀ insouciante฀ prend฀ fin฀ lors฀de฀la฀mort฀de฀la฀vieille฀dame.฀Forcés฀de฀revenir฀d’Indochine฀pour฀s’occuper฀d’eux,฀leurs฀parents฀s’installent฀à฀nouveau฀en฀France฀avec฀Marcel,฀leur฀fils฀ cadet฀né฀en฀Asie.฀Condamnant฀la฀liberté฀avec฀laquelle฀sa฀belle-mère฀a฀élevé฀ ses฀fils,฀Paule฀Rezeau฀a฀la฀ferme฀intention฀de฀redresser฀l’éducation฀de฀ces฀têtes฀ fortes.฀Pour฀Jean,฀dit฀Brasse-Bouillon,฀c’est฀la฀fin฀de฀la฀récréation฀et฀le฀début฀ d’un฀combat฀impitoyable฀contre฀sa฀marâtre฀de฀mère.฀Affublée฀du฀sobriquet฀de฀ Folcoche฀–฀la฀contraction฀de฀folle฀et฀de฀cochonne฀–฀madame฀Rezeau฀multiplie฀ les฀punitions฀et฀encourage฀ses฀fils฀à฀moucharder.฀Madame฀leur฀vole฀leurs฀plus฀ belles฀années,฀celles฀qu’elle฀n’a฀pas฀eues.฀Jean฀le฀comprend฀et฀l’oblige฀à฀cracher฀ WWW.CLAP.QC.CA

son฀venin.฀Épris฀des฀mouches฀qu’il฀collectionne,฀monsieur฀Rezeau฀ne฀bataille฀ plus฀contre฀son฀épouse,฀même฀qu’il฀ferme฀les฀yeux฀lâchement฀sur฀la฀poudrière฀ que฀son฀foyer฀est฀devenu...

Notes:฀«Où฀peut-on฀être฀mieux฀qu’au฀sein฀d’une฀famille?฀Partout฀ailleurs».฀

C’est฀ce฀que฀pensait฀Hervé฀Bazin฀en฀écrivant฀Vipère฀au฀poing,฀un฀roman฀autobiographique฀sur฀son฀enfance฀sous฀le฀joug฀d’une฀femme฀enragée฀contre฀la฀vie.฀ «Grand-mère฀mourut.฀Ma฀mère฀parut.฀Et฀ce฀récit฀devient฀drame.»฀Condensant฀les฀années฀de฀tyrannie฀passées฀auprès฀de฀la฀mère฀indigne฀dépeinte฀dans฀ ce฀récit฀cruel,฀le฀réalisateur฀Philippe฀de฀Broca฀s’est฀concentré฀sur฀la฀passation฀ des฀pouvoirs:฀de฀la฀mort฀de฀la฀grand-mère฀adorée฀à฀l’entrée฀en฀scène฀de฀Paule฀ Rezeau,฀ femme฀ sèche฀ aux฀ principes฀ rigidement฀ enchâssés฀ dans฀ une฀ religion฀ de฀pénitence.฀Sans฀prétendre฀à฀l’enfer฀d’une฀Aurore,฀l’enfant฀martyre,฀les฀fils฀ Rezeau฀sont฀enfermés฀dans฀un฀bagne฀sous฀la฀tutelle฀de฀ce฀tyran฀à฀qui฀l’actrice฀ Catherine฀ Frot฀ (Chaos)฀ donne฀ des฀ airs฀ de฀ vautour.฀ Ses฀ yeux฀ cernés฀ de฀ khôl฀ rappellent฀le฀regard฀furieux฀d’Alice฀Sapritch,฀l’actrice฀qui฀l’a฀précédée฀dans฀le฀ rôle฀de฀Folcoche.฀Chez฀Frot,฀on฀décèle฀la฀faille฀derrière฀ce฀corps฀cambré฀par฀ une฀colère฀intérieure,฀assassine.฀Philippe฀de฀Broca฀aurait฀sans฀doute฀pu฀se฀restreindre฀à฀un฀parricide฀psychologique,฀mais฀il฀a฀eu฀l’habilité฀d’alléger฀ce฀climat฀ d’hostilité฀grâce฀aux฀scènes฀«d’évasion»฀–฀très฀bellement฀filmées฀–฀où฀le฀père฀et฀ ses฀fils฀s’enfuient฀de฀leur฀geôle฀pour฀batifoler฀heureux.฀Si฀Frot฀se฀distingue฀par฀ le฀côté฀pervers฀et฀avaricieux฀de฀son฀personnage,฀Jacques฀Villeret฀(Le฀Dîner฀de฀ cons)฀incarne฀un฀homme฀lâche,฀dépossédé฀de฀ses฀droits฀de฀père,฀qui฀achète฀une฀ paix฀factice.฀Il฀trouve฀là฀un฀rôle฀touchant฀comme฀le฀jeune฀Jules฀Sitruk฀(Monsieur฀Batignole),฀sevré฀à฀la฀dure฀de฀l’amour฀maternel.฀(S.B.-H.)

Magazine฀Le฀Clap฀n°฀122฀•฀du฀11฀février฀au฀7฀avril฀2005฀–

9


PRIX DAVID DI DONATELLO 2004 — MEILLEUR ACTEUR À SERGIO CASTELLITTO - MEILLEURE ACTRICE À PENÉLOPE CRUZ

ÉCOUTE-MOI Un฀film฀de:฀Sergio฀Castellitto Du฀même฀réalisateur:฀Libero฀Burro «POUR SON DEUXIÈME FILM, LE CINÉASTE ET COMÉDIEN RÉUSSIT À ÊTRE SULFUREUX SANS VOYEURISME, DÉCLENCHANT UNE AVALANCHE DE SENTIMENTS CONTRADICTOIRES [...]» (S. BENAMON, STUDIO)

tructrice,฀puis฀sincèrement฀amoureuse.฀Partagé฀entre฀Elsa,฀son฀épouse฀lisse฀et฀ parfaite,฀et฀sa฀godiche฀aimante,฀le฀médecin฀se฀hait฀et฀se฀perd฀entre฀elles฀jusqu’au฀jour฀où฀les฀deux฀femmes฀deviennent฀enceintes...฀

Notes:฀Acteur฀charismatique฀qui฀a฀joué฀avec฀les฀Arthur฀Joffé,฀Ettore฀Scola,฀

Italie฀·฀Espagne฀·฀Royaume-Uni Générique:฀ Italie฀ ·฀ Espagne฀ ·฀ Royaume-Uni.฀ 2003.฀ 125฀ min.฀ (V.O.฀ ita-

lienne฀ avec฀ s.-t.฀ français฀ de฀ Non฀ ti฀ muovere)฀ Drame฀ écrit฀ et฀ réalisé฀ par฀ Sergio฀ Castellitto฀ d’après฀ le฀ roman฀ Écoute-moi฀ de฀ Margaret฀ Mazzantini.฀ Mus.฀ orig.:฀Lucio฀Godoy.฀Int.:฀Sergio฀Castellitto,฀Penélope฀Cruz,฀Claudia฀Gerini,฀ Elena฀Perino.฀

Synopsis:฀À฀la฀suite฀d’un฀accident฀de฀scooter,฀la฀fille฀de฀Timoteo,฀un฀chi-

rurgien,฀est฀entre฀la฀vie฀et฀la฀mort.฀Pendant฀que฀son฀enfant฀est฀opérée,฀il฀revit฀ mentalement฀l’histoire฀(dans฀l’ordre฀chronologique)฀de฀haine฀et฀d’amour฀qu’il฀ a฀entretenue฀avec฀Italia,฀une฀Albanaise฀qu’il฀a฀connue฀l’année฀de฀la฀conception฀d’Angela,฀seize฀ans฀auparavant...฀En฀panne฀dans฀un฀bidonville฀non฀loin฀ de฀Rome,฀c’est฀là฀qu’il฀rencontre฀la฀femme฀de฀chambre฀un฀peu฀vulgaire฀qu’il฀ viole฀et฀vers฀laquelle฀il฀revient,฀poussé฀par฀une฀pulsion฀d’abord฀animale,฀des-

Victor฀fait฀du฀hamburger฀ une฀œuvre฀d’art Ta b l e ฀ d ’ h ô t e ฀ 1 7 , 9 5 ฀$

Québec 145,฀rue฀Saint-Jean 529-7702

VENEZ฀DÉCOUVRIR฀฀ NOTRE฀NOUVEAU

Sainte-Foy 2778,฀chemin฀Sainte-Foy฀ 651-8187

à ฀฀ à ฀ p a r t i r ฀ d e ฀ 1 7 ฀h

Chez฀Victor

menu฀déjeuners฀ À฀SAINTE-FOY฀!

Marco฀Bellocchio฀et฀Giuseppe฀Tornatore,฀Sergio฀Castellitto฀ne฀manque฀pas฀ d’air฀en฀scénarisant,฀réalisant฀et฀jouant฀dans฀ce฀drame฀sordide฀et฀rédempteur฀ adapté฀du฀roman฀Écoute-moi฀signé฀Margaret฀Mazzantini,฀sa฀femme.฀Reprenant฀l’expérience,฀là฀où฀le฀couple฀l’avait฀laissée฀avec฀Libero฀Burro,฀une฀précédente฀collaboration฀consacrant฀le฀premier฀roman฀de฀l’écrivaine฀qui฀a฀obtenu฀ depuis฀ le฀ Premio฀ Strega,฀ le฀ Goncourt฀ italien,฀ avec฀ Écoute-moi,฀ et฀ le฀ passage฀ de฀l’acteur฀derrière฀la฀caméra,฀ÉCOUTE-MOI,฀le฀film,฀est฀le฀résultat฀d’une฀ alliance฀synergique.฀De฀l’écriture฀carrée฀de฀l’auteure,฀le฀réalisateur฀a฀conservé฀ le฀caractère฀direct฀et฀brut฀dans฀les฀rapports฀douloureux฀et฀frustrants฀entre฀le฀ médecin฀et฀les฀femmes฀qu’il฀aime.฀Qui฀plus฀est,฀Castellitto฀enveloppe฀sa฀confession฀ d’homme฀ écartelé฀ entre฀ ses฀ désirs฀ et฀ ses฀ obligations฀ dans฀ un฀ climat฀ d’une฀ douce฀ tristesse฀ non฀ sans฀ évoquer฀ la฀ nostalgique฀ gravité฀ d’un฀ Nanni฀ Moretti฀de฀La฀Chambre฀du฀fils.฀Cernée,฀trop฀maquillée,฀Penélope฀Cruz฀cache฀ sa฀beauté฀derrière฀la฀laideur฀infiniment฀plus฀remuante฀du฀personnage฀d’Italia฀ qui฀porte฀les฀cicatrices฀d’une฀vie฀miséreuse฀sur฀son฀corps฀en฀entier.฀Sa฀fragilité฀renvoie฀à฀Timoteo฀—฀Castellitto฀tourmenté฀par฀sa฀double฀vie฀—฀avec฀une฀ dureté฀implacable฀le฀reflet฀de฀son฀ignominie.฀Un฀aveu฀intérieur฀troublant฀d’un฀ père฀à฀sa฀fille.฀(S.B.-H.)

TAI CHI TAOÏSTE Un฀art฀de฀santé฀agréable฀à฀pratiquer฀dans฀une฀atmosphère฀détendue,฀aux฀bienfaits฀ multiples,฀à฀la฀portée฀de฀tous฀et฀procurant฀un฀exercice฀complet. Venez฀voir฀sur฀place฀sans฀obligation. Cours฀offerts฀à฀Québec฀-฀Lévis฀-฀Charny฀-฀Stoneham฀-฀Sainte-Foy฀-฀Saint-Augustin฀-฀Charlesbourg À฀Québec,฀au฀766,฀rue฀Kirouac,฀2e฀étage,฀porte฀d’entrée฀rouge. À฀Charny,฀au฀9335,฀boulevard฀du฀Centre-Hospitalier.

Pour฀information฀et฀horaire฀des฀cours฀:฀688-1199

ou www.taichitaoiste.org

QXCI

la฀thérapie฀du฀XXIe฀siècle Le฀QXCI฀est฀un฀outil฀révolutionnaire฀de฀ biofeedback,฀qui฀permet฀de฀tester฀plus฀ de฀8฀000฀paramètres฀selon฀votre฀propre฀ signature฀énergétique฀:฀allergies,฀vitamines, stress,฀déficit฀d’attention,฀blocages฀émotionnels,฀etc.

MENU฀DU฀JOUR฀À฀8,50฀$ DÉJEUNERS฀SAMEDIS฀ET฀DIMANCHES฀ CHEZ฀VICTOR (SAINTE-FOY฀SEULEMENT) 10

–฀Magazine฀Le฀Clap฀n°฀122฀•฀du฀11฀février฀au฀7฀avril฀2005

Anne฀Deshaies,฀M.Ps. (418)฀626-4756 WWW.CLAP.QC.CA


FESTIVAL DU FILM DE VENISE 2004 — PRIX PASINETTI DE LA MEILLEURE ACTRICE À VALERIA BRUNI TEDESCHI

5฀X฀2

Un฀film฀de฀François฀Ozon Du฀même฀réalisateur:฀8฀femmes «LE NOUVEAU FILM DE FRANÇOIS OZON EST UNE CURIOSITÉ. ET UNE VRAIE RÉUSSITE. À LA FOIS UN BRILLANT EXERCICE DE STYLE ET LA CHRONIQUE ÉMOUVANTE D’UNE RUPTURE ANNONCÉE.» (É. LEPAGE, TÉLÉCINÉOBS)

France Générique:฀ France.฀ 2004.฀ 90฀ min.฀ (V.O.F.)฀ Drame฀ réalisé฀ par฀ François฀

Ozon.฀ Scén.:฀ François฀ Ozon฀ et฀ Emmanuèle฀ Bernheim.฀ Mus.฀ orig.:฀ Philippe฀Rombi.฀Int.:฀Valeria฀Bruni฀Tedeschi,฀Stéphane฀Freiss,฀Françoise฀Fabian,฀ Michael฀Lonsdale,฀Antoine฀Chappey,฀Géraldine฀Pailhas.฀

Synopsis:฀Du฀divorce฀au฀premier฀chapitre฀de฀leurs฀amours,฀Marion฀et฀Gilles฀ se฀désunissent฀en฀cinq฀étapes,฀remontant฀ainsi฀le฀fil฀de฀leur฀histoire฀jusqu’à฀leur฀ rencontre฀sur฀une฀plage฀de฀la฀Riviera฀italienne.

Notes:฀Sur฀un฀ton฀radicalement฀agressif,฀Gaspard฀Noé฀racontait฀à฀contre-

courant฀ une฀ histoire฀ d’amour฀ trash฀ avec฀ Irréversible.฀ À฀ partir฀ d’un฀ viol฀ sordide฀ culminant฀ en฀ fin฀ de฀ film฀ avec฀ une฀ scène฀ d’amour฀ d’une฀ douceur฀ infinie,฀ il฀ avait฀ construit฀ son฀ œuvre฀ à฀ l’envers.฀ Reprenant฀ ce฀ procédé,฀ François฀ Ozon฀s’en฀sert฀pour฀suivre฀un฀couple,฀de฀l’usure฀à฀la฀naissance,฀en฀cinq฀scènes฀ de฀ vie฀ conjugale.฀ Dès฀ sa฀ séparation,฀ scène฀ charnière฀ sur฀ laquelle฀ s’ouvre฀ ce฀drame฀intimiste,฀la฀genèse฀de฀ce฀couple฀est฀résumée฀dans฀une฀ultime฀baise฀ révélatrice.฀Après฀avoir฀signé฀les฀papiers฀du฀divorce,฀Marion฀et฀Gilles฀s’entenWWW.CLAP.QC.CA

dent฀«comme฀au฀cinéma»฀pour฀faire฀l’amour฀dans฀un฀hôtel฀anonyme.฀Méthodiquement,฀comme฀de฀vieux฀amants,฀ils฀passent฀sous฀les฀couvertures฀avant฀que฀ l’ex-mari,฀ enragé,฀ prenne฀ violemment฀ Marion,฀ évacuant฀ les฀ frustrations฀ qui฀ minent฀leur฀relation.฀Avec฀ce฀dernier฀et฀premier฀chapitre,฀Ozon฀indique฀par฀ un฀seul฀plan฀rapproché฀sur฀les฀alliances฀qu’ils฀n’ont฀ni฀l’un฀ni฀l’autre฀retirées฀ que฀les฀symboles฀autant฀que฀les฀moments-clés฀de฀la฀vie฀du฀couple฀lui฀serviront฀à฀jauger฀les฀réactions฀contradictoires฀et฀en฀demi-teintes฀de฀ces฀personnages฀auxquels฀on฀s’identifie.฀Solitude,฀trahisons,฀infidélités,฀5฀X฀2฀explore฀avec฀ une฀ mélancolie฀ «bergmanienne»฀ l’érosion฀ de฀ l’amour฀ à฀ partir฀ de฀ sentiments฀ diffus฀qui฀nous฀submergent฀un฀jour฀ou฀l’autre.฀Sans฀conclure฀à฀la฀faillite฀systématique฀de฀l’institution฀qu’est฀le฀couple,฀le฀réalisateur฀de฀Sous฀le฀sable฀—฀l’histoire฀du฀déni฀d’une฀femme฀refusant฀d’envisager฀la฀mort฀de฀son฀mari฀disparu฀ —฀observe,฀en฀retrait,฀le฀détachement฀progressif฀provoqué฀par฀les฀heurts฀de฀ la฀vie฀à฀deux฀alors฀que฀dans฀l’œuvre฀précédemment฀citée฀il฀filmait฀une฀Charlotte฀Rampling฀diaphane฀en฀veuve฀s’accrochant฀à฀la฀force฀du฀lien฀amoureux.฀ Film฀atmosphérique฀par฀sa฀bande฀sonore฀—฀Sparring฀Partner฀de฀Paolo฀Conte฀ nous฀poursuit฀longtemps฀après฀la฀projection฀—,฀l’opus฀d’Ozon,฀qui฀transcende฀ les฀genres฀encore฀une฀fois฀après฀la฀comédie฀musicale฀8฀femmes฀et฀son฀drame฀ fantasmé฀ Swimming฀ Pool,฀ semble฀ s’installer฀ dans฀ le฀ minimalisme฀ de฀ Sous฀ le฀ sable฀et฀de฀sa฀«Piscine».฀Son฀5฀X฀2฀serait฀toutefois฀dénué฀de฀sens฀s’il฀n’était฀ endossé฀par฀le฀magnétisme฀d’un฀Stéphane฀Freiss฀au฀regard฀empreint฀de฀la฀lassitude฀d’un฀jeune฀Jean-Louis฀Trintignant฀et฀d’une฀Valeria฀Bruni฀Tedeschi฀en฀ Marion฀fatiguée,฀acceptante฀à฀outrance.฀Son฀spleen฀doux-amer฀nous฀poursuivant,฀5฀X฀2฀s’insinue฀en฀nous฀comme฀une฀chanson฀de฀Benjamin฀Biolay฀(coqueluche฀de฀la฀nouvelle฀chanson฀française)฀qui฀murmure฀Des฀lendemains฀qui฀chantent...฀(S.B.-H.) Magazine฀Le฀Clap฀n°฀122฀•฀du฀11฀février฀au฀7฀avril฀2005฀–

11


«FRAGMENTS฀D’UN฀DISCOURS฀AMOUREUX»

Par฀Serge฀Pallascio

Entrevue฀avec฀François฀Ozon฀(5฀X฀2) François Ozon. Trente-sept ans. Sept longs métrages en sept ans. L’une des valeurs les plus sûres du nouveau cinéma français. Le cinéaste reconnaît d’emblée que son éducation fut très catholique et très stricte. Alors que d’aucuns pourraient le regretter, lui s’en réjouit car grâce à la religion, avoue-t-il, «j’ai découvert le goût du péché et de la transgression». À l’occasion de la sortie de son dernier long métrage énigmatiquement intitulé 5 x 2, François Ozon nous propose quelques «fragments d’un discours amoureux» pour reprendre le titre de l’ouvrage de Roland Barthes. Propos irrévérencieux et politiquement incorrects d’un cinéaste qui a «toujours pensé qu’il fallait exprimer les pires choses dans son art». ADULTÈRE: «L’adultère est a priori quelque chose de négatif parce qu’il induit l’idée de tromperie. Ce qu’il m’intéressait de montrer dans mon film, c’est que l’adultère peut paradoxalement avoir un effet positif sur la relation. Quand Marion trompe son mari, ce n’est pas parce qu’elle n’aime pas son mari, mais justement pour éprouver le sentiment de l’amour qu’elle a pour son mari. Les choses ne sont jamais simples».

AMOUR: «Est-ce une utopie? On m’a dit que mon film était pessimiste quant à l’avenir du couple. Pour moi, il est simplement lucide. On peut avoir plusieurs histoires d’amour dans sa vie. Vivre cinq ou six ans avec une personne puis avoir une relation avec une autre. Ce n’est pas la durée qui est la chose la plus importante dans le couple, mais l’intensité». Valeria฀Bruni฀Tesdeschi et฀Stéphane฀Freiss

ÉROTISME: «L’érotisme me semble nécessaire à toute histoire d’amour même s’il y a parfois des histoires d’amour platoni-

que qui peuvent tout aussi bien être viables. Ce n’est pas la sexualité qui cause problème dans mon film. L’érotisme et le désir sont toujours là».

FAMILLE: «J’ai tué beaucoup de gens de ma famille dans mes films. Mon premier court métrage était en super-8. Mes parents avaient accepté d’y jouer et mon frère les assassinait. Ma mère m’avait dit: «On préfère que tu fasses cela dans tes films plutôt que dans la vie. Si ça peut être thérapeutique pour toi, on accepte de jouer les cadavres». FEMME: «Je prends un plaisir énorme à filmer les femmes. Il y a quelque chose d’extrêmement sexuel dans le rapport entre une caméra, le réalisateur et une actrice. J’ai l’impression d’avoir couché avec toutes mes actrices à travers la caméra. Les actrices sont beaucoup plus aptes à donner et à s’ouvrir que les acteurs qui ont du mal à accepter le regard d’un autre

Cours฀de฀jardinage฀écologique Le฀Potager฀au฀naturel

par

auteure฀du฀livre฀Le฀jardinage฀éconologique

Sur฀présentation฀de฀votre฀Abonne-Clap,฀obtenez Le฀forfait฀fondue฀chinoise* 27,95฀$฀pour฀2฀personnes Le฀forfait฀steak฀frites* 31,95฀$฀pour฀2฀personnes Le฀forfait฀crevettes* 30,95฀$฀pour฀2฀personnes

Les฀cours฀auront฀lieu฀au฀Collège฀Saint-Charles-Garnier Un฀soir฀par฀semaine฀de฀19฀h฀30฀à฀22฀h฀ Durée฀:฀5฀semaines Début฀:฀23฀février,฀22฀mars,฀avril฀(à฀déterminer) Coût฀:฀100฀$฀(190฀$฀pour฀deux฀inscriptions) inclut฀les฀taxes฀et฀le฀manuel฀de฀cours฀

lili.michaud@sympatico.ca฀·฀(418)฀522-5654

Tous฀les฀forfaits฀ incluent฀1/2฀litre฀ de฀vin฀ou฀1฀pichet฀ (60฀oz)฀de฀bière. *Valide฀au฀rez-de-chaussée฀seulement฀entre฀le฀11฀février฀et฀le฀7฀avril฀2005

2360,฀chemin฀Sainte-Foy,฀Sainte-Foy฀(la฀pyramide)

651-9222

12

–฀Magazine฀Le฀Clap฀n°฀122฀•฀du฀11฀février฀au฀7฀avril฀2005

WWW.CLAP.QC.CA


homme derrière la caméra. C’est plus gênant parce que ça met leur féminité de l’avant et il y a des acteurs qui n’acceptent pas cette part de féminité en eux. Mais ceux qui l’acceptent sont de grands acteurs. J’ai souvent l’impression de faire des autoportraits à travers des portraits de femmes».

éternelles. Le mariage est une utopie qui rassure les gens comme la religion».

FIDÉLITÉ: «Pour moi, la fidélité est quelque chose de très agréable à vivre. J’aime

à la chanson de Jeanne Moreau J’aime tes mensonges. Au cinéma, j’aime beaucoup les personnages qui mentent aux autres et qui souValeria฀Bruni฀Tesdeschi,฀Stéphane฀Freiss฀ vent se mentent à eux-mêmes. Par et฀Géraldine฀Pailhas exemple, ils peuvent avoir un discours amoureux sur leur vie mais leurs actes sont en décalage total par rapport à ce qu’ils disent. Je trouve que ce décalage est touchant».

cette idée de se retenir de tromper. Tout le monde a des désirs en dehors de la vie de couple. Nos rêves, notamment les plus sexuels, ne sont pas forcément avec la personne avec qui on est. La fidélité assure la continuité d’une relation, mais permet aussi d’avoir une vie fantasmatique très forte. Disons que je suis fidèle dans la vie et que je commets des infidélités dans mes films».

FRANCHISE: «La franchise est à double tranchant. Il y a des mensonges et des cachotteries qui sont utiles. Je pense qu’il ne faut pas tout dire. Il faut savoir garder un mystère au sein de son couple pour toujours éveiller le désir. Quand tout est dit, tout est raconté, le désir s’estompe et surtout, c’est une arme pour l’autre. Les relations de couple sont souvent basées sur des rapports de domination et de soumission. Si on se livre complètement à l’autre, l’autre vous possède sur tous les plans».

HOMME: «J’ai beaucoup de mal à m’identifier aux hommes dans mes films. J’ai l’impression de ne pas avoir la distance suffisante pour parler directement de moi en ayant un homme qui interprète ce que je ressens. Les hommes dans mes films ont de la difficulté à prendre la parole, à exprimer leurs sentiments. Ce sont des êtres fermés de l’intérieur qui vivent dans le silence. Ils expriment souvent leur désespoir par une certaine violence».

Valeria฀Bruni฀Tesdeschi฀et฀Stéphane฀Freiss

WWW.CLAP.QC.CA

MARIAGE: «Le mariage est quelque chose de très abstrait que j’ai du mal à comprendre. Cela a peu à voir avec la réalité, car je crois que les histoires d’amour ne sont pas

MENSONGE: «Cela me fait penser

SÉDUCTION: «Dans tous les rapports humains, il y a de la séduction. C’est ce qui fait le sel de la vie. Quand on a envie de séduire, quand on est séduit, il y a une excitation qui fait qu’on a envie de faire des choses ensemble. Dans mon rapport de travail avec les acteurs, les actrices, les techniciens, il faut qu’il y ait de la séduction, du désir. Un désir qui n’est pas forcément sexuel, mais un désir d’être ensemble et de partager. Quand il n’y a plus de séduction, quand il n’y a plus de désir, il n’y a plus d’envie de vivre».

SEXUALITÉ: «Quand j’écris un scénario, je m’interroge toujours sur la sexualité de mes personnages. Une scène de sexe peut prendre une ligne dans mon scénario et durer cinq minutes à l’écran. La sexualité est une manière de dévoiler un personnage, de raconter quelque chose de son intimité, de son essence même. Mais je sais aussi qu’à force de tout dévoiler, tout raconter, la sexualité perd de son mystère. La sexualité n’a jamais plus d’attrait que lorsqu’elle est cachée, masquée, interdite». Il y a eu Le Nouveau Désordre amoureux de Pascal Bruckner et Alain Finkielkraut. Il y a eu Fragments d’un discours amoureux de Roland Barthes. Il y a eu Le Choc amoureux de Francesco Alberoni. Il y a maintenant le cinéma de François Ozon. Incontournable pour ne pas aimer peinard. Osons Ozon!

Magazine฀Le฀Clap฀n°฀122฀•฀du฀11฀février฀au฀7฀avril฀2005฀–

13


ILS฀SE฀MARIÈRENT฀ET฀EURENT฀ BEAUCOUP฀D’ENFANTS

CLAUDE฀SAUTET฀ OU฀LA฀MAGIE฀INVISIBLE

Un฀film฀de:

Yvan฀Attal

Un฀film฀de:

Nguyen฀Trung฀Binh

Du฀même฀réalisateur:

Ma฀femme฀est฀une฀actrice

«CLAUDE SAUTET MÉRITAIT CE DOCUMENTAIRE DONT LA GRANDE QUALITÉ EST DE LAISSER LA PART BELLE AUX COMMENTAIRES DU CINÉASTE AUJOURD’HUI DÉFUNT

«JUBILATOIRE. [...] YVAN ATTAL A RÉUNI UN CASTING INATTENDU [...] LE PLAISIR QU’ILS NOUS DONNENT, TOUS, NE DEMANDE QU’À ÊTRE PARTAGÉ.»

[...]» (C.BÉGIN, VOIR)

(J.-P. LAVOIGNAT, STUDIO)

France

France฀·฀Allemagne

lisée฀par฀Yvan฀Attal.฀Mus.฀orig.:฀Christian฀Chevalier฀et฀Brad฀Mehldau.฀ Int.:฀Charlotte฀Gainsbourg,฀Yvan฀Attal,฀Alain฀Chabat,฀Alain฀Cohen,฀ Emmanuelle฀Seigner,฀Anouk฀Aimée,฀Claude฀Berri.฀

taire฀ réalisé฀ par฀ Nguyen฀Trung฀ Binh.฀ Scén.:฀ Nguyen฀Trung฀ Binh฀ et฀ Dominique฀Rabourdin.฀Mus.฀orig.:฀Olivier฀Hutman฀et฀Philippe฀Sarde.฀ Avec฀Bertrand฀Tavernier,฀Philippe฀Sarde,฀Jean-Paul฀Rappeneau,฀Jacques฀Fieschi.

Générique:฀France.฀2003.฀100฀min.฀(V.O.F.)฀Comédie฀écrite฀et฀réa-

Synopsis:฀C’est฀l’histoire฀classique฀de฀trois฀mecs฀dans฀la฀jeune฀qua-

rantaine฀ qui฀ ont฀ peur฀ de฀ louper฀ le฀ train฀ de฀ la฀ vie!฀ Deux฀ d’entre฀ eux,฀ Vincent฀et฀Georges,฀ont฀une฀femme฀chouette฀et฀un฀enfant.฀N’empêche฀ qu’ils฀ envient฀ la฀ liberté฀ de฀ Fred,฀ le฀ troisième,฀ un฀ célibataire฀ qui฀ voudrait฀ se฀ caser.฀ Moins฀ limpide฀ qu’il฀ ne฀ paraît,฀ Vincent฀ entretient฀ une฀ liaison฀avec฀«une฀maîtresse»฀en฀s’imaginant฀que฀Gabrielle,฀sa฀femme,฀ l’ignore...

Notes:฀ «Trompé»฀ par฀ Charlotte฀ Gainsbourg,฀ sa฀ femme฀ à฀ la฀ ville,฀

jouant฀ Charlotte฀ dans฀ Ma฀ femme฀ est฀ une฀ actrice,฀ son฀ film฀ précédent,฀ Yvan฀Attal฀lui฀rend฀la฀monnaie฀de฀sa฀pièce฀dans฀sa฀nouvelle฀comédie฀ douce-amère฀sur฀le฀couple฀et฀l’angoisse฀de฀décevoir฀l’autre.฀(S.B.-H.)

Générique:฀France฀·฀Allemagne.฀2003.฀85฀min.฀(V.O.F.)฀Documen-

Notes:฀ En฀ 2000฀ s’éteignait฀ le฀ réalisateur฀ Claude฀ Sautet,฀ cinq฀ ans฀

après฀ avoir฀ conclu฀ sa฀ filmographie฀ sur฀ un฀ treizième฀ long฀ métrage,฀ Nelly฀et฀Monsieur฀Arnaud,฀avec฀Emmanuelle฀Béart฀et฀Michel฀Serrault.฀ Rejoignant฀les฀acteurs฀qu’il฀a฀dirigés฀avec฀instinct฀—฀les฀Romy฀Schneider,฀Yves฀Montand,฀Lino฀Ventura฀et฀Philippe฀Léotard฀—฀le฀réalisateur฀ artisan,฀dit฀d’une฀qualité฀française,฀est฀raconté฀à฀travers฀une฀série฀d’entrevues,฀ dont฀ celle฀ de฀ Bertrand฀Tavernier,฀ dans฀ un฀ témoignage฀ filmé฀ par฀ ce฀ rédacteur฀ de฀ la฀ revue฀ de฀ cinéma฀ Positif.฀ Au-delà฀ des฀ anecdotes฀des฀pairs,฀la฀parole฀revient฀à฀Sautet฀lui-même,฀qui฀livre฀une฀grande฀ leçon฀de฀cinéma฀à฀l’image฀de฀ses฀œuvres.฀(S.B.-H.)

Plus grande, entièrement renouvelée Votre librairie culturelle à Québec

Librairie

www.librairielaliberte.com

La฀Liberté

฀inc.

2360,฀chemin฀Sainte-Foy,฀Sainte-Foy฀·฀658-3640 14

–฀Magazine฀Le฀Clap฀n°฀122฀•฀du฀11฀février฀au฀7฀avril฀2005

WWW.CLAP.QC.CA


PRIX DU CINÉMA BAVAROIS 2005 — PRIX DU PUBLIC - PRIX DU MEILLEUR ACTEUR - BRUNO GANZ

LA฀CHUTE

Un฀film฀de:฀Oliver฀Hirschbiegel Du฀même฀réalisateur:฀L’Expérience «CETTE REPRÉSENTATION D’HITLER AU CINÉMA ÉCRASE TOUTES CELLES CONNUES À CE JOUR. INSTRUCTIVES, TERRIBLES, BOULEVERSANTES [...]» (M. REBICHON, STUDIO)

Allemagne฀·฀Italie Générique:฀ Allemagne฀ ·฀ Italie.฀ 2003.฀ 150฀ min.฀ (V.F.฀ de฀ Der฀ Untergang)฀

Drame฀ réalisé฀ par฀ Oliver฀ Hirschbiegel.฀ Scén.:฀ Bernd฀ Eichinger฀ d’après฀ les฀ ouvrages฀ Les฀ Derniers฀ Jours฀ d’Hitler฀ de฀ Joachim฀ Fest฀ et฀ Jusqu’à฀ la฀ dernière฀ heure…฀ de฀Traudl฀ Junge.฀ Mus.฀ orig.:฀ Stephan฀ Zacharias.฀ Int.:฀ Bruno฀ Ganz,฀ Alexandra฀ Maria฀ Lara,฀ Corinna฀ Harfouch,฀ Ulrich฀ Matthes,฀ Juliane฀ Köhler,฀ Heino฀Ferch.

Synopsis:฀Berlin,฀avril฀1945.฀Pendant฀que฀la฀capitale฀allemande฀subit฀le฀feu฀

incessant฀des฀bombardements฀alliés฀et฀que฀l’Armée฀rouge฀est฀aux฀portes฀de฀la฀ ville,฀le฀IIIe฀Reich฀vit฀ses฀dernières฀heures.฀Hitler฀se฀réfugie฀avec฀ses฀généraux฀ et฀ses฀plus฀proches฀partisans฀dans฀un฀bunker฀situé฀dans฀les฀jardins฀de฀la฀chancellerie.฀Traudl฀ Junge,฀ jeune฀ femme฀ fascinée฀ par฀ le฀ Führer,฀ est฀ choisie฀ pour฀ être฀sa฀secrétaire฀personnelle,฀témoin฀privilégié฀de฀son฀déclin.฀฀฀฀

Notes:฀ Dire฀que฀le฀film฀d’Oliver฀Hirschbiegel฀aura฀suscité฀moult฀débats฀et฀

polémiques฀ est฀ un฀ euphémisme.฀ Illustrer฀ les฀ derniers฀ jours฀ du฀ dictateur฀ le฀ plus฀tristement฀célèbre฀du฀siècle฀dernier฀et฀en฀même฀temps฀évoquer฀la฀fin฀du฀ WWW.CLAP.QC.CA

régime฀ nazi฀ relevaient฀ de฀ la฀ véritable฀ gageure฀ et฀ du฀ parcours฀ piégé.฀ C’était฀ compter฀sans฀la฀rigueur฀documentaire฀des฀auteurs฀qui฀se฀sont฀appuyés฀sur฀deux฀ ouvrages฀phares:฀Les฀Derniers฀Jours฀d’Hitler฀de฀l’historien฀Joachim฀Fest฀et฀Jusqu’à฀la฀dernière฀heure…,฀témoignage฀de฀Traudl฀Junge,฀secrétaire฀particulière฀du฀ Führer.฀Son฀personnage฀sert฀en฀quelque฀sorte฀de฀point฀de฀vue฀au฀spectateur,฀ nous฀permettant฀d’appréhender฀l’intimité฀d’Hitler฀comme฀jamais฀aucun฀film฀ n’avait฀ osé฀ l’envisager฀ auparavant.฀ Une฀ approche฀ qui฀ s’éloigne฀ des฀ représentations฀convenues฀et฀caricaturales฀pour฀mieux฀faire฀apparaître฀le฀personnage฀ dans฀toute฀sa฀complexité฀psychologique.฀À฀ce฀titre,฀on฀ne฀peut฀qu’être฀époustouflé฀ par฀ la฀ performance฀ de฀ Bruno฀ Ganz฀ qui฀ parvient฀ à฀ incarner฀ le฀ monstre฀humain฀au-delà฀de฀l’imaginable.฀L’acteur฀apporte฀des฀nuances฀inédites฀au฀ portrait฀ du฀ dictateur,฀ lequel฀ est฀ montré฀ dans฀ des฀ moments฀ d’attention฀ pour฀ ses฀proches฀et฀sa฀secrétaire,฀puis฀l’instant฀d’après฀nous฀rappelle฀par฀son฀hystérie฀ belliqueuse฀ les฀ desseins฀ destructeurs฀ qui฀ l’animent.฀ Le฀ climat฀ de฀ folie฀ et฀de฀paranoïa฀est฀ici฀accentué฀par฀le฀choix฀de฀situer฀l’action฀presque฀exclusivement฀ à฀ l’intérieur฀ du฀ bunker,฀ la฀ sensation฀ d’un฀ huis฀ clos฀ étouffant฀ faisant฀monter฀inexorablement฀la฀tension.฀L’entourage฀d’Hitler฀y฀est฀décrit฀avec฀ une฀très฀grande฀précision฀historique,฀des฀époux฀Goebbels฀à฀Himmler,฀en฀passant฀par฀l’architecte฀attitré฀Speer,฀sans฀oublier฀la฀célèbre฀maîtresse฀Eva฀Braun.฀ Les฀confrontations฀avec฀son฀état-major฀montrent฀la฀soumission฀de฀ses฀sectateurs฀et฀l’aveuglément฀total฀d’un฀Hitler฀qui฀ne฀veut฀pas฀croire฀à฀la฀fin฀du฀IIIe฀ Reich,฀alors฀qu’au฀dehors฀le฀chaos฀règne,฀entraînant฀le฀peuple฀allemand฀avec฀ lui฀dans฀sa฀chute.฀Film฀sans฀concession฀qui฀essaye฀de฀comprendre฀les฀mécanismes฀de฀cette฀folie฀collective,฀LA฀CHUTE฀permet฀aussi฀la฀démythification฀ d’une฀figure฀historique฀pour฀mieux฀faire฀ressortir฀son฀abjection.฀Une฀épreuve฀ qui฀a฀ici฀une฀valeur฀de฀mémoire฀indispensable.฀(P.H.) Magazine฀Le฀Clap฀n°฀122฀•฀du฀11฀février฀au฀7฀avril฀2005฀–

15


Par฀Jocelyn฀Laberge

CABERNET SAUVIGNON, MERLOT, 2002

PENASCAL 2001

Vin rouge (551911) 15,95 $

Vin rouge, Espagne (343434) 12,25 $

Sumac Ridge, Okanagan Valley

La Colombie-Britannique est à l’honneur! Voici un beau vin de couleur rouge rubis moyen. Le bouquet a une bonne ampleur qui dégage une gamme de fruits rouges. Puis, nous percevons des nuances boisées rehaussées d’un goût de vanille. La bouche est ronde, riche en arômes. Avec une bonne longueur, la présence des tanins se fond sur un élégant manteau de notes corsées.

CONSEILS DU SOM MELIER Ce vin sera apprécié avec toutes les grillades, les côtes de bœuf et de veau. Essayez-le avec des viandes saignantes accompagnées d’une sauce aux champignons. Il représente un bon achat à cause de son rapport qualité-prix. Il est prêt à boire dès cette année. Température de service: environ 15 oC.

CHIANTI CLASSICO DOCG 2002 Villa Cafaggio,

Vin rouge, Toscane, Italie (571539) 24,35 $ Voici un vin coloré, d’un rubis foncé, avec une robe opaque. Son bouquet est large et profond, enveloppé de fruits rouges et noirs, bien en chair, du pur sangiovese. La bouche confirme ce que nous avons senti auparavant. Les saveurs sont concentrées, corsées, pleines d’éclats avec des tanins fermes et onctueux. Il est agréable et savoureux avec une finale longue et bien présente.

CONSEILS DU SOM MELIER Il s’agit d’un vin passe-partout qui accompagnera agréablement les pâtes sauce tomate ou les saucisses italiennes épicées. Tentez l’expérience avec des escalopes de veau sauce tomate, du risotto ou une lasagne à la viande. Il fera des heureux avec tous les mets italiens relevés. Ce vin est agréable, harmonieux, de qualité supérieure. Malgré son prix, il représente un bon achat. À boire immédiatement afin d’apprécier sa jeunesse et son côté fruité. Par contre, il pourra vous attendre quelques années. Il est important de le placer en carafe une heure avant le service à une température de 16 oC environ.

Vino de la Tierra de Castilla y Leon La Castille nous livre cet harmonieux mariage du costaud tempranillo et de la douce grenache. La robe de ce vin est rouge cerise. Le nez perçoit des arômes de fruits rouges confits de fraises et de mûres. En remuant le verre, de doux parfums vanillés nous chatouillent les narines. En bouche, ce vin généreux dégage des saveurs plaisantes de fruits sucrés et de vanille. Les notes boisées se mêlent parfaitement aux tanins souples bien présents, conférant à ce vin une texture veloutée.

CONSEILS DU SOM MELIER Cet agréable vin accompagne les pâtes, les viandes rouges ou blanches. Je pense à un poulet sauce aux canneberges. Son côté corsé conviendra aux fromages fins comme La Dame du Lac (Pohénagamook), le Tomme de la Grosse-Île (L’Isle-aux-Grues). Essayez-le avec des mets espagnols genre paella ou tapas. Ce vin est prêt à boire. Servez-le entre 16 et 17 oC.

PORTO VINTAGE CHARACTER TRIBUTE

Vin rouge, Portugal (573436) 16,95 $ Le Porto Vintage Character est un assemblage issu de plusieurs millésimes, vieilli en fût de chêne de cinq à sept ans. D’une belle couleur grenat, il est suave, velouté, sucré, sans excès de fruits, tout y est. Les arômes de cerises confites sont invitants. Les saveurs en bouche sont profondes, corsées, sucrées et alcoolisées. Voici un porto alléchant au style particulier.

CONSEILS DU SOM MELIER C’est le porto qu’on boit avec un filet de bœuf ou de gibier accompagné d’une sauce aux baies de cassis. Il convient à tous les types de fromages bleus. Je pense au Stilton, au bleu d’Auvergne ou au Roquefort. On le savoure aussi avec plaisir avec des canapés ou des amandes salées. De plus, il sera agréable avec tous les desserts chocolatés. Un petit rappel, nous servons les portos Vintage et les LBV à une température entre 16 et 18 oC.

JOCELYN LABERGE EST SOMMELIER. VOUS POUVEZ LE JOINDRE AU (418) 683-6484 · JOCELYNSOMMELIER@ORICOM.CA

Kemia,฀boureks,฀grillades,฀couscous, pâtisseries฀algériennes฀à฀emporter

BOUTIQUE D’IMPORTATIONS฀ D’AFRIQUE฀ DU฀NORD฀: tagines,฀théières…

1286,฀avenue฀Maguire,฀Sillery

1282,฀AVENUE฀MAGUIRE,฀SILLERY฀·฀687-9725฀฀·฀฀www.rameaudolivier.qc.ca 16

–฀Magazine฀Le฀Clap฀n°฀122฀•฀du฀11฀février฀au฀7฀avril฀2005

WWW.CLAP.QC.CA


L’EXÉCUTION Un฀film฀de:

Jeremy฀Peter฀Allen Notes:฀ Réalisateur฀originaire฀de฀Québec,฀Jeremy฀Peter฀Allen฀prolonge฀une฀

Québec Générique:฀Québec.฀2004.฀104฀min.฀(V.F.฀de฀Manners฀of฀Dying)฀Drame฀écrit฀ et฀réalisé฀par฀Jeremy฀Peter฀Allen฀d’après฀la฀nouvelle฀Manners฀of฀Dying฀de฀Yann฀ Martel.฀Mus.฀orig.:฀Éric฀Pfalzgraf.฀Int.:฀Roy฀Dupuis,฀Serge฀Houde,฀Tony฀Robinow,฀Vlasta฀Vrana,Gregory฀Hlady,฀Christopher฀James฀Yarwood,฀Kevin฀McCoy.

Synopsis:฀ Condamné฀ à฀ être฀ exécuté฀ par฀ injection฀ létale,฀ Kevin฀ Barlow฀ est฀ transféré฀au฀pénitencier฀de฀Cantos฀où฀il฀sera฀mis฀à฀mort฀selon฀une฀procédure฀ prévue฀ minute฀ par฀ minute฀ et฀ respectée฀ au฀ quart฀ de฀ tour฀ par฀ l’équipe฀ de฀ surveillants.฀Dictant฀à฀sa฀mère฀les฀détails฀de฀sa฀mort,฀le฀directeur฀de฀la฀prison,฀Harry฀ Parlington,฀un฀homme฀obéissant฀aux฀règlements,฀raconte฀la฀fin฀de฀Barlow...

WWW.CLAP.QC.CA

expérience฀de฀lecteur฀en฀adaptant฀la฀nouvelle฀de฀Yann฀Martel.฀Happé฀par฀le฀ texte฀à฀sa฀lecture,฀en฀1998,฀il฀décide฀d’en฀faire฀un฀film.฀Les฀droits฀ayant฀déjà฀ été฀cédés,฀Allen฀garde฀contact฀avec฀l’auteur฀d’Histoire฀de฀Pi฀qui฀lui฀apprend,฀ en฀2001,฀qu’il฀détient฀à฀nouveau฀les฀droits,฀le฀précédent฀projet฀ne฀s’étant฀pas฀ réalisé.฀S’enclenche฀alors฀le฀processus฀d’écriture฀du฀scénario฀et฀des฀dialogues฀ absents฀ dans฀ la฀ nouvelle,฀ une฀ démarche฀ à฀ laquelle฀ Martel฀ collabore฀ en฀ relisant฀les฀épreuves฀jusqu’à฀ce฀que฀le฀récit฀soit฀prêt฀pour฀le฀tournage.฀Désaffectée฀depuis฀plusieurs฀années,฀c’est฀la฀prison฀Gomin฀qui฀devient฀le฀pénitencier฀ de฀Cantos฀où฀l’intrigue฀se฀déroule฀dans฀une฀atmosphère฀oppressante.฀Là฀où฀le฀ film฀aurait฀pu฀s’enfermer฀dans฀un฀huis฀clos฀sur฀les฀dernières฀heures฀d’un฀condamné,฀le฀réalisateur,฀habilement,฀oppose฀et฀entrechoque฀les฀thèmes฀comme฀ le฀droit฀à฀la฀vie฀et฀à฀la฀mort,฀la฀contrition฀et฀la฀révolte,฀la฀peur฀et฀la฀joie฀d’en฀ finir.฀Sans฀jamais฀jouer฀sur฀la฀pitié฀ou฀tenter฀de฀susciter฀de฀la฀sympathie฀pour฀ le฀détenu฀—฀magistralement฀interprété฀par฀Roy฀Dupuis,฀alternant฀du฀repentir฀à฀l’hilarité฀—,฀Allen฀s’applique฀néanmoins฀à฀filmer฀son฀drame฀à฀travers฀le฀ spectre฀des฀réactions฀multiples฀d’un฀homme฀confronté฀à฀sa฀fin฀prochaine฀sans฀ appel฀possible฀de฀la฀sentence.฀Plus฀audacieux฀par฀sa฀forme฀et฀moins฀émouvant฀ qu’une฀œuvre฀comme฀Dead฀Man฀Walking,฀L’EXÉCUTION฀s’avère฀une฀joute฀ verbale฀et฀psychologique฀musclée฀entre฀Barlow฀et฀Parlington,฀un฀homme฀plus฀ tiraillé฀entre฀son฀devoir฀et฀ses฀principes฀qu’il฀n’en฀a฀l’air.฀Interprète฀du฀directeur,฀Serge฀Houde฀(Pierre฀Laporte฀dans฀Octobre฀de฀Pierre฀Falardeau)฀fascine฀ par฀l’expression฀de฀fermeture฀de฀son฀jeu.฀L’intransigeance฀de฀son฀personnage฀ renforce฀ ses฀ contradictions฀ face฀ à฀ l’absurdité฀ de฀ la฀ macabre฀ mise฀ en฀ scène฀ autour฀de฀l’exécution.฀Son฀trouble฀nous฀atteint,฀suscitant฀une฀réflexion฀humaniste฀sur฀l’éthique฀au฀sujet฀de฀la฀peine฀de฀mort฀(S.B.-H.)

Magazine฀Le฀Clap฀n°฀122฀•฀du฀11฀février฀au฀7฀avril฀2005฀–

17


CARNETS฀DE฀VOYAGE Un฀film฀de:฀Walter฀Salles

ARGENTINE฀·฀BRÉSIL฀·฀CHILI฀ PÉROU฀·฀ÉTATS-UNIS Générique:฀Argentine฀·฀Brésil฀·฀Chili฀·฀Pérou฀·฀

États-Unis.฀2004.฀130฀min.฀(V.O.฀espagnole฀avec฀ s.-t.฀ français฀ de฀ Diarios฀ de฀ motocicleta)฀ Drame฀ historique฀ réalisé฀ par฀Walter฀ Salles.฀ Scén.:฀ José฀ Rivera.฀ Mus.฀ orig.:฀ Gustavo฀ Santaolalla.฀ Int.:฀ Gael฀García฀Bernal,฀Rodrigo฀de฀la฀Serna.

LA฀MER฀INTÉRIEURE

LES฀CHORISTES

Un฀film฀de:฀Alejandro฀Amenábar

Un฀film฀de:฀Christophe฀Barratier

ESPAGNE฀·฀FRANCE฀·฀ITALIE

FRANCE฀·฀SUISSE

125฀ min.฀ (V.O.฀ espagnole฀ avec฀ s.-t.฀ français฀ de฀ Mar฀ Adentro)฀ Drame฀ réalisé฀ par฀ Alejandro฀Amenábar.฀Scén.:฀Alejandro฀Amenábar฀ et฀ Mateo฀ Gil.฀ Mus.฀ orig.:฀ Alejandro฀ Amenábar.฀ Int.:฀ Javier฀ Bardem,฀ Belén฀ Rueda,฀ Lola฀ Dueñas,฀Mabel฀Rivera,฀Celso฀Bugallo.

(V.O.F.)฀ Comédie฀ dramatique฀ réalisée฀ par฀ Christophe฀ Barrratier.฀ Scén.:฀ Christophe฀ Barratier฀ et฀ Philippe฀ Lopez-Curval.฀ Mus.฀ orig.:฀ Bruno฀ Coulais.฀ Int.:฀ Gérard฀ Jugnot,฀ François฀ Berléand,฀ Jean-Baptiste฀ Maunier,฀ Jacques฀ Perrin,฀Maxence฀Perrin.

Générique:฀ Espagne฀·฀France฀·฀Italie.฀2003.฀

Générique:฀ France฀ ·฀ Suisse.฀ 2003.฀ 95฀ min.฀

Synopsis:฀ En฀ 1952,฀ Alberto฀ Granado฀ et฀

Synopsis:฀ Alité฀depuis฀28฀ans฀à฀la฀suite฀d’un฀ accident฀ dont฀ il฀ sort฀ tétraplégique,฀ Ramón฀ Sampedro฀ revendique฀ le฀ droit฀ de฀ mettre฀ fin฀ à฀ses฀jours.

Synopsis:฀ Nouvellement฀ embauché฀ à฀ l’internat฀ en฀ rééducation฀ du฀ Fond฀ de฀ l’étang,฀ Clément฀Mathieu฀organise฀une฀chorale฀pour฀discipliner฀ses฀élèves.฀

Notes:฀ Levant฀ le฀ voile฀ sur฀ les฀ prémices฀ d’un฀

Notes:฀ Sujet฀ d’actualité฀ qui฀ n’est฀ pas฀ sans฀ heurter฀les฀sensibilités,฀l’euthanasie฀assistée฀est฀ le฀thème฀du฀dernier฀film฀d’Alejandro฀Amenábar,฀une฀œuvre฀sensible฀rompant฀avec฀le฀surnaturel฀Les฀Autres.฀Un฀requiem฀célébrant฀la฀vie฀et฀ la฀dignité.฀(S.B.-H.)

Notes:฀Pour฀maître฀de฀musique,฀Gérard฀Jugnot,฀ fortement฀ identifié฀ à฀ la฀ France฀ de฀ l’aprèsguerre฀ depuis฀ Monsieur฀ Batignole,฀ joue฀ ce฀ perdant฀ magnifique฀ qui฀ révolutionne฀ le฀ monde฀ à฀ petite฀échelle.฀Rassembleur฀par฀son฀positivisme,฀ LES฀CHORISTES฀est฀un฀beau฀film฀populaire.฀ (S.B.-H.)

Ernesto฀ Guevara,฀ deux฀ jeunes฀ Argentins฀ ayant฀ terminé฀ leurs฀ études฀ de฀ médecine,฀ partent฀ à฀ la฀ découverte฀ de฀ l’Amérique฀ latine฀ sur฀ une฀ moto฀ baptisée฀La฀Puissante.฀

destin฀prodigieux,฀Walter฀Salles฀réalise฀à฀la฀fois฀ un฀ film฀ historique฀ et฀ contemporain฀ avec฀ Gael฀ García฀Bernal฀qui฀y฀confirme฀sa฀carrure฀de฀grand฀ acteur.฀(P.H.)฀

18

–฀Magazine฀Le฀Clap฀n°฀122฀•฀du฀11฀février฀au฀7฀avril฀2005

WWW.CLAP.QC.CA


L’ASSASSINAT฀DE฀RICHARD฀NIXON Un฀film฀de:฀Niels฀Mueller «SEAN PENN LIVRE UNE AUTRE PERFORMANCE PUISSANTE...» (R. EBERT, CHICAGO SUN TIME) lusions฀qu’il฀lui฀reste฀envers฀la฀société฀américaine,฀il฀s’isole฀dans฀la฀paranoïa.฀ Un฀ jour,฀ il฀ militerait฀ auprès฀ des฀ Black฀ Panthers฀ pour฀ libérer฀ les฀ Noirs฀ de฀ la฀ tyrannie฀blanche,฀le฀lendemain,฀il฀formerait฀un฀nouveau฀groupe฀«métis»฀pour฀ libérer฀ le฀ monde...฀ Son฀ délire฀ d’homme฀ «abandonné»฀ par฀ la฀ société฀ civile฀ le฀ pousse฀à฀élaborer฀un฀plan฀pour฀assassiner฀le฀37e฀président฀afin฀de฀délivrer฀le฀ peuple฀du฀joug฀d’un฀menteur.

Notes:฀ C’est฀ probablement฀ l’intemporalité฀ de฀ cette฀ prise฀ de฀ conscience฀

États-Unis฀·฀Mexique Générique:฀États-Unis฀·฀Mexique.฀2003.฀95฀min.฀(V.F.฀de฀The฀Assassination฀ of฀Richard฀Nixon)฀Drame฀social฀réalisé฀par฀Niels฀Mueller.฀Scén.:฀Kevin฀Kennedy฀et฀Niels฀Mueller.฀Mus.฀orig.:฀Steven฀M.฀Stern.฀Int.:฀Sean฀Penn,฀Naomi฀ Watts,฀Don฀Cheadle,฀Jack฀Thompson,฀Brad฀Henke,฀Michael฀Wincott. Synopsis:฀Citoyen฀ordinaire,฀Sam฀Bicke,฀un฀vendeur฀de฀mobilier฀de฀bureau,฀

croyait฀ en฀ son฀ pays฀ avant฀ que฀ le฀ président฀ Nixon฀ ne฀ soit฀ éclaboussé฀ par฀ le฀ scandale฀du฀Watergate.฀Citant฀Nixon฀en฀exemple฀de฀stratège฀de฀la฀vente,฀le฀ patron฀de฀Bicke฀explique฀à฀son฀employé฀que฀si฀le฀républicain฀a฀été฀réélu,฀en฀ décembre฀1968,฀c’est฀qu’il฀a฀su฀convaincre฀ses฀électeurs฀qu’il฀mettrait฀fin฀à฀la฀ guerre฀ au฀ Vietnam.฀ Ce฀ qui฀ ne฀ l’a฀ pas฀ empêché,฀ renchérit-il,฀ d’endosser,฀ en฀ 1969,฀les฀bombardements฀au฀Cambodge.฀Le฀cynisme฀de฀ce฀discours฀perturbe฀ l’esprit฀de฀Bicke,฀l’idéaliste฀déjà฀instable.฀Perdant฀progressivement฀le฀peu฀d’il-

Disques฀compacts,฀ DVD฀et฀cassettes,฀neufs฀et฀usagés.

t cha

a

Instruments฀de฀musique,฀cordes฀de฀ guitare฀à฀prix฀réduit.

vente éch

excessive,฀sujet฀de฀ce฀premier฀long฀métrage฀de฀Niels฀Mueller,฀qui฀dérange฀le฀ plus฀ après฀ le฀ jeu฀ brillant฀ de฀ Sean฀ Penn฀ dans฀ le฀ rôle฀ d’un฀ homme฀ qui฀ refuse฀ d’accepter฀ que฀ le฀ rêve฀ américain฀ soit฀ devenu฀ un฀ leurre.฀ Loin฀ du฀ mercenaire฀ qu’interprétait฀Michael฀Douglas฀dans฀Falling฀Down฀de฀Joel฀Schumacher฀où฀ un฀homme฀enragé฀mitraillait฀dans฀tous฀les฀sens฀ce฀qui฀lui฀semblait฀inacceptable,฀Sean฀Penn฀joue฀un฀Robin฀des฀Bois฀moral฀obéissant฀d’abord฀à฀des฀principes฀ de฀respect.฀Produit฀entre฀autres฀par฀le฀réalisateur฀Alexander฀Payne฀(Sideways),฀ L’ASSASSINAT฀DE฀RICHARD฀NIXON฀raconte฀l’ordinaire฀d’un฀insatisfait฀du฀type฀Monsieur฀Schmidt฀(un฀film฀d’Alexander฀Payne)฀évoluant฀dans฀un฀ univers฀de฀requins฀que฀revendiquerait฀Neil฀LaBute฀(In฀the฀Company฀of฀Men)฀ dans฀une฀mise฀en฀scène฀très฀«écrite»฀à฀la฀manière฀d’une฀pièce฀de฀David฀Mamet฀ (Glengarry฀Glen฀Ross).฀N’ayant฀su฀se฀blinder฀contre฀la฀fin฀des฀illusions,฀ce฀personnage฀de฀Sam฀Bicke฀—฀inspiré฀d’une฀histoire฀vraie฀—฀modernise฀et฀récrit฀la฀ légende฀d’un฀David฀incapable฀d’atteindre฀un฀Goliath฀invincible.฀Ajoutant฀une฀ couche฀d’humanité฀à฀ce฀beau฀personnage฀perdu฀d’avance,฀la฀voix฀hors฀champ฀ de฀Penn฀nous฀lit฀la฀lettre฀que฀Bicke฀expédie฀au฀compositeur฀Leonard฀Bernstein฀—฀pour฀sa฀musique฀«si฀pure฀et฀honnête»฀—฀afin฀que฀l’Amérique฀sache฀ qui฀il฀était฀vraiment...฀(S.B.-H.)

Taxes฀incluses฀sur฀tout฀ en฀magasin.

ang

e

Consultez฀nos฀produits฀sur฀Internet www.musiquedufaubourg.com 623,฀rue฀Saint-Jean,฀Québec฀•฀tél./téléc.:฀529-4848

Maintenant certifiée biologique !

Plus฀qu’une฀boulangerie… Pour la SAINT-VALENTIN et PÂQUES, venez découvrir nos pâtisseries et nos chocolats fins maison. • Prêt-à-manger • Produits équitables • Chocolats fins

1483, chemin Sainte-Foy, Québec · tél. : (418) 688-7538

WWW.CLAP.QC.CA

Magazine฀Le฀Clap฀n°฀122฀•฀du฀11฀février฀au฀7฀avril฀2005฀–

19


MAMAN฀LAST฀CALL

Un฀film฀de:

François฀Bouvier Du฀même฀réalisateur:

Histoires฀d’hiver

Québec Générique:฀ Québec.฀ 2004.฀ 97฀ min.฀ (V.O.F.)฀ Comédie฀ réalisée฀ par฀ Fran-

çois฀Bouvier.฀Scén.:฀Nathalie฀Petrowski฀d’après฀son฀roman.฀Mus.฀orig.:฀Michel฀ Corriveau.฀ Int.:฀ Sophie฀ Lorain,฀ Patrick฀ Huard,฀ Stéphane฀ Demers,฀ AnneMarie฀ Cadieux,฀ Patricia฀ Nolin,฀ Julie฀ Le฀ Breton,฀ Anick฀ Lemay,฀ Denis฀ Bouchard,฀Robert฀Toupin.฀

Synopsis:฀Si฀elle฀n’a฀pas฀dit฀non฀à฀l’idée฀d’avoir฀un฀enfant,฀Alice฀Malenfant฀

n’a฀pas฀dit฀oui฀non฀plus!฀À฀37฀ans,฀la฀journaliste฀qui฀fume฀comme฀une฀cheminée฀et฀boit฀douze฀cafés฀par฀jour฀est฀plus฀centrée฀sur฀sa฀carrière฀que฀sur฀une฀ future฀maternité.฀Formant฀un฀triumvirat฀d’enfer฀avec฀James฀Beaulieu,฀critique฀ de฀cinéma฀et฀Myriam฀Monette,฀une฀Miss฀Météo฀amie฀d’enfance,฀Alice฀l’hypocondriaque,฀qui฀craint฀autant฀une฀grossesse฀qu’un฀cancer,฀jouit฀de฀sa฀liberté฀en฀ se฀répétant฀que฀«la฀vie฀est฀trop฀courte฀aussi฀bien฀en฀profiter฀maintenant».฀En฀ couple฀avec฀Louis฀Saint-Amand,฀un฀journaliste฀à฀la฀radio฀qui฀gobe฀de฀la฀nouvelle฀autant฀qu’elle,฀ni฀l’un฀ni฀l’autre฀ne฀parle฀de฀projet฀de฀famille.฀Jusqu’au฀jour฀ où฀Alice,฀abasourdie,฀découvre฀qu’elle฀est฀enceinte!฀Incapable฀de฀se฀faire฀avorter฀ou฀de฀s’imaginer฀dans฀un฀bungalow฀en฀train฀de฀catiner,฀Alice฀panique.฀Elle฀ 20

–฀Magazine฀Le฀Clap฀n°฀122฀•฀du฀11฀février฀au฀7฀avril฀2005

va฀perdre฀son฀job฀ou฀pire฀être฀reléguée฀aux฀horoscopes...฀Angoissée฀à฀l’idée฀de฀ perdre฀l’amitié฀de฀James฀et฀Myriam฀qui฀ne฀lui฀pardonneront฀pas฀de฀se฀conformer,฀apeurée฀en฀pensant฀qu’elle฀pourrait฀devenir฀une฀mère฀narcissique฀comme฀ Simone,฀la฀sienne,฀Alice฀«a฀la฀chienne...»฀

Notes:฀ Chroniqueuse฀à฀La฀Presse,฀Nathalie฀Petrowski฀passe฀à฀la฀scénarisation฀en฀adaptant฀pour฀le฀cinéma฀son฀roman฀autobiographique,฀Maman฀Last฀ Call,฀publié฀en฀1995,฀trois฀ans฀après฀sa฀grossesse.฀Même฀si฀l’horloge฀biologique฀ sonne฀ plus฀ tard฀ en฀ 2005฀ qu’en฀ 1992฀ —฀ aujourd’hui,฀ 37฀ ans฀ correspond฀ plus฀souvent฀à฀l’âge฀du฀wake฀up฀call฀qu’à฀celui฀du฀last฀call฀—,฀le฀propos฀de฀la฀ comédie฀ douce-amère฀ réalisée฀ par฀ François฀ Bouvier฀ (Histoires฀ d’hiver),฀ s’il฀ amuse฀par฀le฀ton฀comique฀de฀l’intrigue฀et฀le฀caractère฀«névrotique฀sous฀contrôle»฀de฀son฀héroïne,฀ne฀touche฀pas฀moins฀par฀la฀bande฀un฀sujet฀sensible฀chez฀ les฀femmes,฀celui฀des฀acquis.฀Ayant฀atteint฀une฀notoriété฀suffisante฀pour฀avoir฀ sa฀colonne฀dans฀un฀journal฀et฀pour฀faire฀enrager฀l’animateur฀de฀tribune฀téléphonique฀Gilles฀Proulx,฀Alice฀craint฀que฀sa฀grossesse฀ne฀soit฀un฀frein฀à฀sa฀carrière.฀Sans฀patauger฀dans฀un฀interminable฀«je฀le฀veux,฀je฀le฀veux฀pas»,฀le฀tandem฀Bouvier-Petrowski฀se฀tourne฀vers฀les฀facteurs฀qui฀influencent฀le฀conflit฀ intérieur฀d’Alice,฀c’est-à-dire฀la฀pression฀pour฀se฀maintenir฀au฀sommet฀et฀les฀ rivalités฀dans฀une฀salle฀de฀presse.฀Devant฀cette฀description฀parfois฀caricaturale฀ de฀la฀profession฀—฀critique฀cynique,฀jeune฀première฀prête฀à฀tout฀—,฀on฀comprend฀les฀tiraillements฀et฀les฀craintes฀légitimes฀de฀la฀journaliste.฀Même฀s’il฀est฀ difficile฀de฀se฀détacher฀de฀l’image฀de฀Nathalie฀Petrowski,฀Sophie฀Lorain฀interprète฀sans฀excès฀une฀Alice฀en฀crise฀qui,฀par฀la฀franchise฀de฀ses฀répliques,฀s’attirera฀une฀sympathie฀très฀certainement฀féminine...฀(S.B.-H.)

WWW.CLAP.QC.CA


FESTIVAL DU FILM DE LONDRES 2004 — TROPHÉE SUTHERLAND ATTRIBUÉ AU RÉALISATEUR DU MEILLEUR PREMIER FILM

TARNATION Un฀film฀de:฀Jonathan฀Caouette «UN CROISEMENT PARFAIT ENTRE RÉCIT DE LA MARGE ET INNOVATION TECHNOLOGIQUE. [...] BRILLANT ET DÉCONCERTANT...» (P. BLOUIN, LES INROCKUPTIBLES)

États-Unis Générique:฀États-Unis.฀2004.฀88฀min.฀(V.O.฀anglaise฀avec฀s.-t.฀français฀de฀ Tarnation)฀ Documentaire฀ écrit฀ et฀ réalisé฀ par฀ Jonathan฀ Caouette.฀ Mus.฀ orig.:฀ John฀ Califra฀ et฀ Max฀ Avery฀ Lichtenstein.฀ Avec฀ Jonathan฀ Caouette,฀ Renee฀ Leblanc,฀Adolph฀et฀Rosemary฀Davis฀et฀David฀Sanin฀Paz. Notes:฀ Autobiographie฀ de฀ Jonathan฀ Caouette,฀TARNATION฀ —฀ contrac-

tion฀en฀argot฀texan฀des฀mots฀eternal฀et฀damnation฀—฀est฀le฀journal฀intime฀d’un฀ enfant฀des฀années฀70฀ballotté฀entre฀une฀mère฀maniacodépressive฀et฀de฀nombreuses฀familles฀d’accueil฀où฀il฀est฀victime฀d’abus.฀Ayant฀rompu฀avec฀son฀passé฀ malheureux฀en฀s’installant฀à฀New฀York,฀Caouette฀reprend,฀en฀2003,฀la฀route฀de฀ perdition฀vers฀son฀Texas฀natal฀lorsqu’il฀apprend฀que฀sa฀mère฀relève฀in฀extremis฀ d’une฀ overdose฀de฀ lithium.฀ «Survivant฀ grâce฀ au฀ cinéma»฀ qui฀ a฀ été฀ sa฀ soupape฀ dès฀qu’il฀a฀su฀manipuler฀une฀caméra,฀il฀a฀la฀ferme฀intention฀de฀sauver฀Renee฀

WWW.CLAP.QC.CA

Leblanc,฀sa฀mère,฀avec฀son฀amour.฀L’enfant฀maltraité฀par฀ses฀grands-parents,฀ qui฀ont฀reproduit฀avec฀lui฀ce฀qu’ils฀avaient฀fait฀à฀leur฀fille,฀décide฀de฀retirer฀de฀ leur฀influence฀malsaine฀sa฀mère฀qu’il฀prend฀en฀charge.฀Diagnostiqué฀personnalité฀borderline,฀Caouette฀se฀dénude฀sur฀le฀plan฀émotif,฀sans฀protection,฀dans฀ sa฀ confession฀ qu’est฀ TARNATION.฀ Narcissique,฀ son฀ journal฀ cinématographique฀accuse฀sa฀propension฀à฀l’exhibitionnisme฀jusqu’à฀susciter฀une฀impression฀dérangeante฀de฀voyeurisme.฀Toutefois,฀ce฀collage฀subjectif฀de฀morceaux฀de฀ vie฀tournés฀par฀Caouette฀depuis฀l’âge฀de฀onze฀ans฀se฀détache฀de฀la฀catharsis฀et฀ de฀l’univers฀obsessionnel฀de฀son฀auteur฀pour฀devenir฀un฀objet฀d’art฀moderne.฀ Indescriptible฀unilatéralement.฀Éclaté฀dans฀son฀style,฀mais฀ordonné฀chronologiquement,฀TARNATION฀vous฀convie฀à฀la฀naissance฀progressive฀d’un฀artiste฀ dont฀l’enfance,฀marquée฀au฀fer฀rouge,฀est฀le฀matériel฀brut฀pour฀créer.฀Ponctué฀ de฀ crises฀ d’angoisse฀ de฀ Renee,฀ de฀ démonstrations฀ du฀ gâtisme฀ de฀ ses฀ grandsparents฀ et฀ de฀ scènes฀ de฀ jeux฀ de฀ rôle฀ où฀ Jonathan,฀ adolescent,฀ affirmait฀ son฀ homosexualité,฀ son฀ récit฀ dépasse฀ la฀ sphère฀ de฀ l’intime.฀ Sciemment฀ ou฀ pas,฀ Caouette฀brosse฀ainsi฀un฀portrait฀parfois฀décousu,฀mais฀sincère฀de฀la฀marginalité฀associée฀aux฀troubles฀de฀comportements฀d’une฀famille฀qui฀vit฀de฀graves฀problèmes฀en฀lien฀avec฀sa฀pauvreté.฀Produit฀par฀Gus฀Van฀Sant฀(Elephant)฀qui฀cernait฀dans฀ses฀premières฀œuvres฀(Drugstore฀Cowboy฀et฀My฀Own฀Private฀Idaho)฀ la฀détresse฀d’une฀jeunesse฀délinquante฀en฀quête฀de฀son฀identité฀sexuelle,฀TARNATION฀révèle฀une฀nouvelle฀signature฀«sous฀influence»฀et฀le฀projet฀minimaliste฀d’un฀cinéaste฀ayant฀monté฀et฀postproduit,฀avec฀le฀logiciel฀iMovie,฀un฀film฀ provoquant฀grâce฀auquel฀il฀exhume฀son฀lourd฀passé.฀Une฀carrière฀à฀suivre.฀Soit฀ que฀Caouette฀persiste฀ou฀que฀son฀témoignage฀extrême฀se฀limite฀à฀l’anonymat฀ relatif฀d’un฀premier฀film฀salué฀pour฀sa฀force฀de฀frappe.฀(S.B.-H.)

Magazine฀Le฀Clap฀n°฀122฀•฀du฀11฀février฀au฀7฀avril฀2005฀–

21


Par฀Paul฀Jacques

LE DÉCLIN DE L’EMPIRE HOLLYWOODIEN,

LE VOL DU CORBEAU,

La thèse de l’auteur – nullement improvisée – est que le numérique sonne le glas de l’empire hollywoodien. Pourquoi? Parce que la production et la distribution numériques des films vont tuer les bobines 35 mm auxquelles s’accrochent encore désespérément les grands studios et les distributeurs qui les contrôlent. Une thèse surprenante et articulée.

1962. Le sud de l’Ontario. Une base militaire. Jack, Mimi et leurs deux enfants ont toutes les raisons du monde de s’imaginer qu’ils vivront à jamais un bonheur bien douillet. Mais la communauté où ils habitent est bientôt secouée par un événement horrible qui obligera chacun à faire des choix aux répercussions dramatiques. Intense et bouleversant.

LE SOLEIL DES SCORTA, par Laurent Gaudé, Actes Sud

EN ATTENDANT LE SOLEIL, par Hitonari Tsuji, Belfond

Surprise! Le prix Goncourt est allé l’automne dernier à un auteur dont l’éditeur ne faisait normalement pas le poids. Tant mieux, car le roman primé est réellement délicieux. Il met en scène la famille Scorta, dont les tribulations se déroulent sous le soleil de l’Italie du Sud pendant un siècle. Des tribulations marquées par la rage de vivre, les passions, la violence et la tendresse.

Sur fond d’histoire, trois destins particuliers s’entrecroisent habilement. Celui d’Inoue, un grand réalisateur qui tient à son chef-d’œuvre à l’approche de la mort, celui de Shiro, qui attend le retour à la vie de son frère comateux, et celui de Fujisawa, un yakusa qui cherche un document vital. Un roman prenant qui témoigne de la puissance de la littérature japonaise actuelle.

SOUS LE MASQUE DE RÊ, par Paul Doherty, L’Archipel

LE DEMI-FRÈRE, par Lars Saabye Christensen, JC Lattès

L’an 1492 av. J.-C. Amerotkê est juge en chef sous Touthmôsis II. Un jeune scribe est assassiné, puis c’est au tour du général Balet, l’un des héros du royaume. Selon la reine Hatusu, la liste risque de s’allonger et même le Pharaon pourrait être visé. Elle fait donc appel à Amerotkê. Écrit par un des maîtres incontestés du genre, voilà un polar historique rondement mené.

Nous sommes à Oslo, dans les années 60. Fred et Barnum grandissent ensemble dans une famille élargie, une famille marquée par les forces, les faiblesses et surtout les outrances de trois générations de femmes. Attention: nous sommes très loin ici du roman familial classique. Les caractères et les situations sortent des sentiers battus. Un roman enchanteur qu’on a peine à quitter.

par Hervé Fisher, VLB éditeur

par Ann-Marie MacDonald, Flammarion Québec

Les฀Horloges฀Grand-Père du฀Québec L’unique฀boutique à฀Québec฀spécialisée en฀horlogerie฀mécanique.

76฀ans฀de฀qualité

Plus฀de฀100฀modèles฀en฀magasin ·฀Horloges฀Grand-Père฀traditionnelles฀ murales฀et฀de฀foyer. ·฀Coucous฀authentiques฀ de฀la฀Forêt-Noire.

Westminster

(418)฀831-5024 140-4,฀route฀du฀Pont฀(132),฀Saint-Nicolas http://clik.to/grandpere

22

–฀Magazine฀Le฀Clap฀n°฀122฀•฀du฀11฀février฀au฀7฀avril฀2005

WWW.CLAP.QC.CA


COURT SERPENT, par Bernard du Boucheron, Gallimard

LE NOUVEAU LITTRÉ, Garnier

Ce roman est l’une des belles surprises littéraires de l’automne dernier et a été couronné par l’Académie française elle-même! Il gravite autour d’un groupe d’Européens qui s’est établi au nord du Nord pour finalement vivre coupé du reste du monde. Des siècles plus tard, une expédition se donne pour tâche de les secourir. Le rencontre sera fatale. Une œuvre vraiment étonnante.

La publication de cet ouvrage représente un authentique événement éditorial. Il s’agit de la reprise du célèbre Petit Littré, paru en 1874, mais d’une reprise revue et augmentée, comportant entre autres un dictionnaire du français oublié et une histoire détaillée des origines multiples du lexique français. Un incontournable, tant pour les professionnels que pour les amoureux de notre langue.

LA SIXIÈME ÎLE, par Daniel Chavarria, Rivages

LE DERNIER SAFARI, par Wilbur Smith, Presses de la Cité

Lou est un des pontes d’ITT. Informé d’une découverte décisive pour l’armée, il projette de la détourner au profit de sa compagnie. Bernardo, un orphelin uruguayen surdoué, est chassé d’un monastère jésuite. Alvaro, lui, au XVIIe siècle, a trouvé un trésor. Intéressantes en elles-mêmes, ces trois histoires s’entremêlent et débouchent sur un final inattendu. Un régal!

Il y a plusieurs années, Smith a entrepris la rédaction d’une saga consacrée aux Courtney. Le dixième des onze volumes prévus, maintenant traduit, se concentre sur Sean, le fils aîné de l’illustre Shaza. Expert dans la chasse et la contre-guérilla, Sean se verra coincé, pendant la guerre du Mozambique, entre les troupes du gouvernement et celles des rebelles. Divertissant et instructif.

LA CONFRÉRIE DES ÉVEILLÉS, par Jacques Attali, Fayard

L’ÉVANGILE DE JIMMY, par Didier van Cauwelaert, Albin Michel

L’action démarre au XIIe siècle à Cordoue. Un jeune juif, Maïmonide, et un jeune musulman, Averroès, sont sur les traces d’un livre qui pourrait dévoiler le secret le plus important de l’histoire humaine. Mais une mystérieuse confrérie leur barre continuellement la route. Un roman qui a tout pour ravir les amateurs d’enquêtes métaphysiques et historico-policières.

Il s’appelle Jimmy. Il a 32 ans. Il entretient des piscines dans le Connecticut. Il ne le sait pas, mais il est (peut-être) le clone de Jésus, produit à partir du suaire de Turin. Divers groupes, dont l’entourage du président américain, veulent lui mettre le grappin dessus pour l’utiliser à leur avantage. Un roman qui fait rigoler et réfléchir.

S’AIDER SOI-MÊME, par Lucien Auger, Éd. de l’Homme

LES NOUVELLES ESCAPADES, par Jean O’Neil, Libre Expression

Les ouvrages de psychologie populaire ont souvent comme défaut de flatter nos émotions sans vraiment nous aider à les dominer. Ce petit livre – réédition d’un classique du genre –, sous-titré Une psychothérapie par la raison, fait tout le contraire en présentant une méthode éprouvée pour se libérer des troubles affectifs paralysants. Clair et réfléchi.

Ceux qui ont fréquenté l’œuvre de Jean O’Neil le savent bien: lire ses livres, c’est apprendre à arpenter et à apprécier le territoire québécois et ses habitants. Pendant de nombreuses années, il a rédigé des textes pour le magazine Géo plein air. Ce petit livre en regroupe 28, qui sont autant d’instantanés de la vie d’ici. Jean O’Neil: un maître observateur.

WWW.CLAP.QC.CA

Magazine฀Le฀Clap฀n°฀122฀•฀du฀11฀février฀au฀7฀avril฀2005฀–

23


NATIONAL BOARD OF REVIEW 2004 MEILLEURE ACTRICE DE SOUTIEN - LAURA LINNEY

KINSEY Un฀film฀de:

Bill฀Condon Du฀même฀réalisateur:

Gods฀and฀Monsters « [...] UNE DES MEILLEURES BIOGRAPHIES QUE NOUS AIT DONNÉES LE SEPTIÈME ART CES DERNIÈRES ANNÉES.» (N. HOULE, LE SOLEIL)

États-Unis฀·฀Allemagne

Générique:฀ États-Unis฀·฀Allemagne.฀2004.฀118฀min.฀(V.F.)฀Drame฀ biographique฀ écrit฀ et฀ réalisé฀ par฀ Bill฀ Condon.฀ Mus.฀ orig.:฀ Carter฀ Burwell.฀ Int.:฀ Liam฀ Neeson,฀ Laura฀ Linney,฀ Chris฀ O’Donnell,฀ Peter฀ Sarsgaard,฀Timothy฀Hutton,฀John฀Lithgow.

Synopsis:฀ En฀ 1948,฀ le฀ chercheur฀ Alfred฀ Kinsey฀ lance฀ une฀ bombe฀

aux฀États-Unis฀en฀publiant฀son฀étude฀sur฀le฀comportement฀sexuel฀du฀ mâle฀américain.฀Précédés฀d’un฀parfum฀de฀scandale,฀les฀travaux฀de฀Kinsey,฀professeur฀d’entomologie฀ayant฀bifurqué฀vers฀l’enseignement฀de฀la฀ «sexologie»฀à฀l’université,฀contribueront฀à฀libéraliser฀les฀mœurs฀sexuelles฀dans฀un฀pays฀puritain...

Notes:฀ S’il฀ n’avait฀ qu’un฀ mérite,฀ le฀ film฀ de฀ Bill฀ Condon,฀ hormis฀ sa฀ mise฀ en฀ scène฀ classique,฀ serait฀ d’avoir฀ adopté฀ le฀ langage฀ clinique฀ et฀ direct฀de฀Kinsey฀pour฀parler฀de฀sexe.฀Sans฀être฀cru฀pour฀autant,฀le฀réalisateur฀ n’adhère฀ que฀ mieux฀ à฀ la฀ croisade฀ du฀ chercheur฀ —฀ excellent฀ Liam฀Neeson฀—฀pour฀vaincre฀les฀tabous฀de฀l’époque฀et฀cesser฀de฀diaboliser฀la฀sexualité.฀(S.B.-H.)

24

–฀Magazine฀Le฀Clap฀n°฀122฀•฀du฀11฀février฀au฀7฀avril฀2005

WWW.CLAP.QC.CA


FESTIVAL INTERNATIONAL DU FILM D’ISTANBUL 2004 PRIX SPÉCIAL DU JURY - PRIX FIPRESCI

L’ESQUIVE

GENESIS Un฀film฀de:

Un฀film฀de:

Claude฀Nuridsany฀et฀ Marie฀Pérennou

Abdellatif฀Kechiche

Du฀même฀réalisateur:

La฀Faute฀à฀Voltaire

«GENESIS EST UN FABULEUX VOYAGE QUI REMONTE AUX ORIGINES DE L’UNIVERS ET AUX SOURCES DE LA VIE.»

«LA BANLIEUE COMME THÉÂTRE DE JEU, DES JEUNES DE CITÉS COMME COMÉDIENS PRINCIPAUX, L’ESQUIVE EST UN AUDACIEUX PARI ADMIRABLEMENT RÉUSSI PAR LE CINÉASTE.

Du฀même฀réalisateur:

Microcosmos,฀le฀peuple฀de฀l’herbe

(M.-N. TRANCHANT, LE FIGARO)

(M. MÉLINARD, L’HUMANITÉ)

France฀·฀Italie

France

écrit฀et฀réalisé฀par฀Claude฀Nuridsany฀et฀Marie฀Pérennou.฀Mus.฀orig.:฀ Bruno฀Coulais.฀Int.:฀Sotigui฀Kouyate.

Abdellatif฀ Kechiche.฀ Scén.:฀ Abdellatif฀ Kechiche฀ et฀ Ghalia฀ Lacroix.฀ Int.:฀Osman฀Elkharraz,฀Sara฀Forestier,฀Sabrina฀Ouazani,฀Hafet฀BenAhmed,฀Aurélie฀Ganito.

Générique:฀ France฀ ·฀ Italie.฀ 2004.฀ 81฀ min.฀ (V.O.F.)฀ Documentaire฀

Notes:฀ Féru฀ de฀ sciences฀ naturelles฀ et฀ fasciné฀ par฀ la฀ «micro-vie»,฀ le฀

tandem฀Nuridsany-Pérennou฀relevait,฀en฀1996,฀le฀défi฀d’une฀carrière:฀ filmer฀les฀insectes฀à฀leur฀hauteur.฀Aujourd’hui,฀les฀réalisateurs฀reviennent฀à฀la฀charge฀avec฀un฀conte฀s’inspirant฀du฀chamanisme,฀GENESIS฀ ou฀la฀genèse฀racontée฀à฀travers฀le฀règne฀végétal฀et฀animal.฀Tourné฀en฀ Polynésie,฀en฀France,฀aux฀îles฀Galápagos฀ainsi฀qu’à฀Madagascar฀et฀en฀ Islande,฀ce฀récit฀merveilleux฀s’ouvre฀sur฀«le฀commencement฀du฀commencement»,฀explique฀le฀griot฀africain฀(Sotigui฀Kouyate),฀narrateur฀de฀ ce฀ film฀ qui฀ utilise฀ la฀ technologie฀ pour฀ saisir฀ les฀ minuscules฀ portions฀ d’éternité฀que฀sont฀les฀déplacements฀des฀grenouilles,฀entre฀autres,฀jusqu’à฀la฀luminosité฀éblouissante฀de฀la฀lave฀en฀fusion฀projetée฀par฀un฀volcan฀islandais.฀(S.B.-H.)

Générique:฀ France.฀ 2003.฀ 117฀ min.฀ (V.O.F.)฀ Drame฀ réalisé฀ par฀

Synopsis:฀Libre฀depuis฀que฀Magalie฀a฀rompu฀avec฀lui,฀Krimo฀lutine฀ du฀côté฀de฀Lydia,฀une฀fille฀délurée.฀La฀zizanie฀ne฀tarde฀pas฀à฀éclater.

Notes:฀ Depuis฀ La฀ Haine฀ de฀ Mathieu฀ Kassovitz,฀ peu฀ de฀ caméras฀

avaient฀rendu฀compte฀de฀la฀vie฀dans฀une฀cité฀parisienne,฀son฀langage,฀ ses฀codes฀intrinsèques฀ainsi฀que฀des฀amours฀parfois฀houleux฀d’adolescents฀en฀quête฀d’identité.฀Se฀servant฀du฀théâtre฀de฀Marivaux฀(Le฀Jeu฀de฀ l’amour฀et฀du฀hasard),฀le฀réalisateur฀y฀juxtapose฀une฀réflexion฀lucide฀sur฀ le฀fait฀qu’on฀échappe฀difficilement฀à฀sa฀condition฀encore฀aujourd’hui.฀ En฀se฀référant฀mentalement฀au฀Jeune฀Werther฀de฀Jacques฀Doillon,฀on฀ appréciera฀que฀mieux฀la฀proximité฀établie฀par฀Kechiche฀entre฀sa฀caméra฀ et฀ces฀jeunes฀qu’il฀ne฀juge฀pas,฀mais฀qu’il฀observe฀de฀près.฀(S.B.-H.)

Chaudière-Appalaches฀ Cabane฀à฀sucre฀chez •฀Repas฀traditionnels •฀2฀salles฀à฀manger฀avec฀foyer •฀Vaisselle฀de฀porcelaine •฀Tire฀sur฀neige฀à฀volonté •฀Produits฀maison฀(pain) •฀Promenades฀en฀traîneaux •฀Permis฀SAQ

Venez vous sucrer le bec à la mode d’autrefois ! Producteur and ighl de viande H nnée Méchoui à l’a

7723,฀Marie-Victorin,฀Lotbinière฀(Québec)฀฀G0S฀1S0 Téléphone฀et฀téléc.฀:฀(418)฀796-3265 www.erabliereguenette.com

SÉJOURS฀LINGUISTIQUES฀VTE IMMERSION฀DE฀QUALITÉ

ANGLAIS à partir de

959$฀

ESPAGNOL

฀฀ à partir de 769 $ 2฀semaines฀:฀฀ cours฀+฀hébergement฀+฀repas

SOIRÉE฀INFO฀

Permis฀du฀Québec

16฀FÉVRIER฀/฀16฀MARS 13฀AVRIL฀/฀18฀MAI

1฀800฀463-2265

UNE฀ ÉQUIPE฀ DYNAMIQUE฀ À฀ VOTRE฀SERVICE฀! WWW.CLAP.QC.CA

Brochure฀gratuite฀฀ ou฀฀ www.immersion-vte.com Magazine฀Le฀Clap฀n°฀122฀•฀du฀11฀février฀au฀7฀avril฀2005฀–

25


UN฀LONG฀DIMANCHE฀ DE฀FIANÇAILLES

MALABAR฀PRINCESS

Un฀film฀de:

Un฀film฀de:

Jean-Pierre฀Jeunet

Gilles฀Legrand

Du฀même฀réalisateur:

«UN JOLI FILM TOUT EN NUANCES SERVI PAR D’EXCELLENTS ACTEURS: JACQUES VILLERET TOUT EN FINESSE. CLAUDE BRASSEUR AUTHENTIQUE EN GARAGISTE RÉCUPÉRATEUR D’ÉPAVE.»

Le฀Fabuleux฀Destin฀ d’Amélie฀Poulain «[...] UN PASSIONNANT PUZZLE, D’UNE HUMANITÉ CHALEUREUSE, FRATERNELLE ET BOULEVERSANTE.»

(B. BAUDIN, LE FIGAROSCOPE)

(J.-P. LAVOIGNAT, STUDIO)

France

France

lisé฀ par฀ Jean-Pierre฀ Jeunet.฀ Scén.:฀ Jean-Pierre฀ Jeunet฀ et฀ Guillaume฀ Laurant฀ d’après฀ le฀ roman฀ de฀ Sébastien฀ Japrisot.฀ Mus.฀ orig.:฀ Angelo฀ Badalamenti.฀Int.:฀Audrey฀Tautou,฀Gaspard฀Ulliel,฀Dominique฀Pinon,฀ Chantal฀Neuwirth.

réalisée฀ par฀ Gilles฀ Legrand.฀ Scén.:฀ Gilles฀ Legrand฀ et฀ Marie-Aude฀ Murail.฀ Mus.฀ orig.:฀ René฀ Aubry฀ et฀ Andréa฀ Sedlacockova.฀ Int.:฀ Jacques฀Villeret,฀Jules฀Bigarnet,฀Claude฀Brasseur,฀Michèle฀Laroque,฀Clovis฀Cornillac.

Générique:฀France.฀2004.฀134฀min.฀(V.O.F.)฀Drame฀historique฀réa-

Synopsis:฀ Deux฀ ans฀ après฀ avoir฀ quitté฀ Mathilde฀ pour฀ la฀ Grande฀ Guerre,฀Manech,฀son฀fiancé,฀n’est฀toujours฀pas฀rentré฀dans฀sa฀Bretagne฀natale.฀À฀l’aube฀de฀ses฀vingt฀ans,฀en฀1919,฀la฀jeune฀boiteuse฀nourrit฀l’espoir฀de฀le฀retrouver.฀Incrédule฀jusqu’à฀l’aveuglement,฀elle฀entreprend฀une฀enquête฀pour฀ramener฀Manech฀du฀front.

Notes:฀ Sans฀ transition฀ avec฀ l’univers฀ fantaisiste฀ d’Amélie฀ Poulain,฀

Jean-Pierre฀Jeunet฀passe฀à฀l’enfer฀des฀tranchées฀de฀la฀Première฀Guerre฀ mondiale.฀ Au฀ lieu฀ du฀ bonbon฀ acidulé฀ qu’était฀ son฀ précédent฀ long฀ métrage,฀le฀réalisateur฀nous฀tend฀une฀pastille฀amère฀avec฀une฀Audrey฀ Tautou฀à฀la฀ferveur฀amoureuse฀aussi฀mystique฀que฀juvénile.฀Une฀œuvre฀ belle฀et฀brutale.฀(S.B.-H.)

26

–฀Magazine฀Le฀Clap฀n°฀122฀•฀du฀11฀février฀au฀7฀avril฀2005

Générique:฀ France.฀ 2003.฀ 94฀ min.฀ (V.O.F.)฀ Comédie฀ dramatique฀

Synopsis:฀Perturbé฀par฀la฀mort฀de฀sa฀mère฀cinq฀auparavant฀lors฀d’une฀ expédition฀sur฀le฀Mont-Blanc,฀Thomas,฀un฀gamin฀dyslexique฀de฀huit฀ ans,฀ apprivoise฀ la฀ vie฀ à฀ la฀ montagne฀ avec฀ Gaspard,฀ son฀ grand-père.฀ Impressionné฀par฀les฀récits฀de฀Robert,฀un฀chasseur฀d’épave฀à฀la฀recherche฀du฀trésor฀du฀Malabar฀Princess,฀un฀avion฀d’Air฀India฀s’étant฀écrasé฀ 50฀ans฀plus฀tôt฀à฀flanc฀de฀glacier,฀le฀petit฀s’imagine฀retrouver฀un฀jour฀ sa฀maman...

Notes:฀Dans฀la฀veine฀du฀Papillon฀ou฀de฀Moi฀César,฀10฀ans฀1/2,฀1฀m฀39,฀ MALABAR฀PRINCESS฀permet฀aux฀adultes฀d’entrer฀dans฀le฀monde฀ imaginaire฀de฀l’enfance฀et฀de฀dédramatiser฀la฀mort.฀Villeret฀(Le฀Dîner฀ de฀cons)฀y฀incarne฀un฀grand-père฀fort฀attachant.฀(S.B.-H.)

WWW.CLAP.QC.CA


CANNES 2004 — PRIX DE L’ÉDUCATION NATIONALE

LA฀VIE฀EST฀UN฀MIRACLE

Un฀film฀de:฀Emir฀Kusturica

Du฀même฀réalisateur:฀Underground «AVEC LA VIE EST UN MIRACLE, EMIR KUSTURICA CONFIRME SON TALENT DE CONTEUR ET DE MAESTRO CINÉMATOGRAPHIQUE.» (R. BÉGIN, VOIR)

tes s i l a i Spéc ein air l du p

France฀·฀Serbie-Monténégro

Générique:฀ France฀ ·฀ Serbie-Monténégro.฀ 2004.฀ 155฀ min.฀ (V.O.฀ en฀ serbo-croate,฀anglais,฀allemand฀et฀hongrois฀avec฀s.-t.฀français)฀Comédie฀ dramatique฀réalisée฀par฀Emir฀Kusturica.฀Scén.:฀Emir฀Kusturica฀et฀Ranko฀ Bozic.฀Mus.฀orig.:฀Dejan฀Sparavalo฀et฀Emir฀Kusturica.฀Int.:฀Slavko฀Stimac,฀Natasa฀Solak,฀Vesna฀Trivalic,฀Vuk฀Kostic,฀Aleksandar฀Bercek.

Synopsis:฀ Bosnie,฀ 1992฀ –฀ Luka,฀ ingénieur฀ serbe,฀ est฀ venu฀ avec฀ sa฀

Vêtements

femme฀ Jadranka฀ et฀ son฀ fils฀ Milos฀ s’installer฀ dans฀ un฀ village฀ afin฀ d’y฀ construire฀une฀ligne฀de฀chemin฀de฀fer฀qui฀permettra฀de฀développer฀le฀ tourisme.฀Lorsque฀finalement฀la฀guerre฀éclate,฀sa฀vie฀bascule฀du฀jour฀au฀ lendemain.฀ Sa฀ femme฀ disparaît฀ au฀ bras฀ d’un฀ musicien฀ tandis฀ que฀ son฀ fils฀est฀appelé฀sous฀les฀drapeaux.฀Bientôt฀les฀militaires฀serbes฀lui฀confient฀Sabaha,฀une฀musulmane฀gardée฀en฀otage,฀dont฀il฀tombe฀amoureux.฀ Mais฀son฀fils฀fait฀prisonnier฀doit฀être฀échangé฀contre฀la฀jeune฀femme.฀ Luka฀se฀trouve฀alors฀face฀à฀un฀cruel฀dilemme,฀car฀il฀voudrait฀bien฀sauver฀Milos฀mais฀également฀garder฀Sabaha…฀฀฀฀

- isolés - multicouches - de ski de fond

Notes:฀ Il฀aura฀fallu฀attendre฀six฀ans฀(depuis฀Chat฀noir,฀chat฀blanc,฀en฀ 1998)฀pour฀que฀Kusturica฀nous฀livre฀enfin฀une฀nouvelle฀œuvre฀de฀fiction,฀ après฀ l’intermède฀ que฀ constituait,฀ en฀ 2001,฀ son฀ documentaire฀ musical฀ Super฀ 8฀ Stories.฀ À฀ l’instar฀ de฀ l’opulent฀ et฀ ambitieux฀ Underground฀ qui฀ lui฀ valut฀ la฀ Palme฀ d’or฀ à฀ Cannes,฀ en฀ 1995,฀ le฀ réalisateur฀ mêle฀ encore฀ une฀ fois฀ de฀ manière฀ étroite฀ l’histoire฀ récente฀ et฀ chaotique฀des฀Balkans฀à฀un฀récit฀plus฀intimiste฀mais฀dont฀la฀portée฀est฀résolument฀ universelle.฀ Entre฀ Shakespeare฀ et฀ Gogol,฀ l’auteur฀ nous฀ décrit฀ avec฀sa฀fougue฀habituelle฀et฀son฀sens฀du฀baroque฀si฀caractéristiques฀une฀ histoire฀d’amour฀impossible฀prise฀dans฀le฀tourbillon฀de฀la฀guerre.฀Mais฀ là฀où฀la฀plupart฀opteraient฀pour฀un฀traitement฀sérieux฀et฀grave฀d’un฀tel฀ sujet,฀l’auteur฀donne฀libre฀cours฀à฀sa฀fantaisie฀et฀déploie฀comme฀à฀l’accoutumée฀son฀gigantesque฀cirque฀esthétique.฀Sur฀un฀rythme฀effréné,฀la฀ première฀partie฀met฀en฀scène,฀dans฀un฀joyeux฀capharnaüm,฀le฀début฀du฀ conflit฀serbo-bosniaque.฀Loin฀de฀désigner฀un฀coupable,฀Kusturica฀préfère฀décrire฀l’absurdité฀de฀cette฀situation฀en฀la฀soulignant฀par฀une฀ironie฀ mordante฀et฀salvatrice.฀La฀deuxième฀partie฀vient฀partiellement฀rompre฀ ce฀train฀d’enfer฀pour฀mieux฀se฀concentrer฀sur฀la฀relation฀entre฀le฀héros,฀ Luka,฀et฀son฀otage,฀Sabaha,฀dont฀il฀s’éprend฀peu฀à฀peu.฀Leurs฀rapports฀ tumultueux,฀à฀l’image฀du฀contexte฀qui฀les฀entoure,฀se฀transforment฀graduellement฀en฀amour-passion฀que฀le฀réalisateur฀illustre฀avec฀un฀lyrisme฀ et฀une฀poésie฀débridée,฀glissant฀quelques฀séquences฀oniriques฀dont฀il฀a฀ le฀secret.฀Avec฀cette฀parabole฀tragicomique,฀Kusturica฀nous฀prouve฀que฀ sa฀verve฀et฀son฀inspiration฀ne฀se฀sont฀pas฀épuisées,฀l’émotion฀et฀la฀farce฀ faisant฀ici฀bon฀ménage฀au฀service฀d’un฀regard฀humaniste฀toujours฀lucide฀ et฀jamais฀naïf.฀(P.฀H.)

Location d’équipement

WWW.CLAP.QC.CA

Chaussures - isolées - de randonnée

Sacs à dos

Ski de fond Télémark Raquette Escalade Camping Magazine฀Le฀Clap฀n°฀122฀•฀du฀11฀février฀au฀7฀avril฀2005฀–

27


Par฀David฀Cantin

À LA RECHERCHE DE SYLVIA PLATH Photo : Guillaume Simoneau

Après un accueil carrément dithyrambique au Théâtre de Quat’Sous, l’an dernier à Montréal, La Cloche de verre d’après le roman de l’Américaine Sylvia Plath s’arrête au Théâtre de la Bordée, du 1er au 5 mars. En plus de compter sur l’apport de l’excellente comédienne Céline Bonnier, c’est nulle autre que Brigitte Haentjens qui est à l’origine de ce spectacle sur la détresse et la solitude absolue d’une écrivaine en proie à son époque. On s’entretient donc avec Brigitte Haentjens, codirectrice (avec Marie Gignac) du Carrefour international de théâtre, à propos de cette descente dans l’univers mental d’Esther Greenwood.

Brigitte฀Haentjens

28

sion de l’été 1953, la tentative de suicide, l’hôpital psychiatrique, de même que les électrochocs. Belle, talentueuse et instruite, elle doit cependant choisir entre la vie de l’épouse parfaite et les ambitions d’une carrière d’écrivaine. Un pareil conflit intérieur sème le désordre.

Photo : Pascal Sanchez

Née et formée en France, notamment chez Lecoq, Brigitte Haentjens ne cesse d’être au premier plan de la création théâtrale au Québec. Après des adaptations de Malina d’Ingeborg Bachmann et d’Éden Cinéma de Marguerite Duras, elle poursuit avec La Cloche de verre une réflexion cruciale sur l’identité féminine. Lors de notre entretien téléphonique, la metteure en scène transmet un réel engouement pour la voix, aussi riche que solitaire, de Sylvia Plath. «Il existe chez elle un être fragile qui doit sans cesse lutter contre de nombreux paradoxes. On retrouve également dans l’écriture une exigence littéraire qui me fascine par-dessus tout. Ce spectacle représente, à mon avis, un travail de pure dentelle». Dans cet unique roman (The Bell Jar), Esther Greenwood, l’alter ego de la grande poétesse, raconte une véritable descente aux enfers: la dépres-

Céline฀Bonnier฀dans฀La฀Cloche฀de฀verre

–฀Magazine฀Le฀Clap฀n°฀122฀•฀du฀11฀février฀au฀7฀avril฀2005

Comme le mentionne Haentjens: «Il a fallu sacrifier des scènes, mais l’important était de rester le plus fidèle possible au livre. J’avais aussi en tête de mettre à l’épreuve ce corps féminin sous contraintes face à une langue aussi précise qu’ironique. Une certaine angoisse naît d’un tel combat». Dans un décor d’Anick La Bissonnière qui suscite immédiatement un effet d’inconfort, la gestuelle très subtile de Céline Bonnier compte aussi pour beaucoup. «Il m’aurait été difficile [poursuit-

WWW.CLAP.QC.CA


Photo : Pascal Sanchez

Céline฀Bonnier฀dans฀La฀Cloche฀de฀verre

elle] d’imaginer quelqu’un d’autre que Céline pour ce rôle. Pendant près de deux heures, elle amène le public avec elle à travers la vie et l’œuvre de Plath. C’est une interprète magistrale qui était en mesure de transmettre sur scène ce ton auto-ironique que l’on retrouve dans la prose de La Cloche de détresse». Par ailleurs, quel est le principal défi pour Brigitte Haentjens d’une mise en scène à l’autre? «Mon objectif est de ne jamais refaire la même chose. Chaque spectacle se doit d’être unique. D’une certaine façon, ma démarche reste toujours humble par rapport au texte». Il y a aussi son autre travail à la codirection artistique du Carrefour international de théâtre. Sans toutefois révéler d’indices au sujet de la prochaine édition de Théâtres d’Ailleurs (qui se tiendra à Québec, du 24 mai au 5 juin prochains), elle ajoute que «cette tâche représente une véritable source d’oxygène. Il y a une souplesse, une ouverture d’esprit, de même qu’une créativité dans cette équipe qui me motive énormément». Avant d’assister au rendez-vous théâtral en alternance avec le Carrefour, le public de Québec pourra enfin découvrir cette exploration bouleversante que propose Haentjens dans le monde tumultueux d’une figure majeure de la littérature américaine de la seconde moitié du XXe siècle. La Cloche de verre, d’après le roman de Sylvia Plath. Mise en scène: Brigitte Haentjens. Interprétation: Céline Bonnier. Une création du Théâtre de Quat’Sous en coproduction avec Sibyllines. Au Théâtre de la Bordée, du 1er au 5 mars 2005.

NOS CHOIX Le Projet Andersen de Robert Lepage. Au Théâtre du Trident (Grand Théâtre de Québec), du 22 février au 19 mars 2005. En ce début d’année, Le Projet Andersen fait figure d’événement culturel à Québec. Commande du Danemark dans le cadre du 200e anniversaire de l’auteur célèbre pour ses contes pour enfants, ce spectacle, conçu et interprété par Robert Lepage, explore les thèmes de l’identité sexuelle, des fantasmes inassouvis et d’une certaine soif de reconnaissance. Après cette première mondiale, ce nouveau solo fera route vers les plus grandes villes européennes. On suggère de se procurer des billets assez rapidement. Mois Multi 6 Hybridation Au Complexe Méduse, jusqu’au 28 février 2005. Déjà à sa 6e édition, le Mois Multi favorise les rencontres avec l’inhabituel et l’hétéroclite. Événement dédié à la diffusion des arts multidisciplinaires et électroniques, il a lieu chaque hiver au cours du mois de février au Complexe Méduse. Sous l’égide de l’hybridation, en 2005, on attend la visite d’une cinquantaine d’artistes d’un peu partout au Canada, de San Francisco et de Saint-Pétersbourg. On visite le site www.moismulti.org pour en savoir davantage sur la programmation ainsi que pour connaître l’horaire complet.

Erratum Dans notre dernière chronique, nous tenons à rectifier que Karine Ledoyen n’est pas l’unique fondatrice de la Coopérative de danseurs professionnels de Québec (L’Artère). Cet organisme comprend neuf membres fondateurs, dont les initiatrices sont Rosalie Trudel et Judith Lessard. WWW.CLAP.QC.CA

Magazine฀Le฀Clap฀n°฀122฀•฀du฀11฀février฀au฀7฀avril฀2005฀–

29


LA฀MAUVAISE฀ÉDUCATION

À฀LA฀PETITE฀SEMAINE

Un฀film฀de:

Un฀film฀de:

Pedro฀Almodóvar

Sam฀Karmann

Du฀même฀réalisateur:

Du฀même฀réalisateur:

«PLUS QUE JAMAIS CHEZ LE METTEUR EN SCÈNE DE PARLE AVEC ELLE, LE FEU BRÛLE DE L’INTÉRIEUR.»

«[...] UN RARE MÉLANGE DE BON CINOCHE POPULAIRE ET DE CINÉMA AU PRÉSENT [...]»

Parle฀avec฀elle

Kennedy฀et฀moi

(O. DE BRUYN, PREMIÈRE)

(A. MASSON, LES INROCKUPTIBLES)

Espagne

France

français฀de฀La฀Mala฀Educación)฀Drame฀écrit฀et฀réalisé฀par฀Pedro฀Almodóvar.฀Mus.฀orig.:฀Alberto฀Iglesias.฀Int.:฀Gael฀García฀Bernal,฀Fele฀Martínez,฀Javier฀Cámara,฀Daniel฀Giménez฀Cacho,฀Lluís฀Homar.

réalisée฀par฀Sam฀Karmann.฀Scén.:฀Désir฀Carré฀et฀Sam฀Karmann.฀Int.:฀ Gérard฀Lanvin,฀Jacques฀Gamblin,฀Clovis฀Cornillac.฀

Générique:฀ Espagne.฀ 2004.฀ 105฀ min.฀ (V.O.฀ espagnole฀ avec฀ s.-t.฀

Synopsis:฀Au฀collège,฀Ignacio฀et฀Enrique฀se฀lient฀d’amitié฀et฀décou-

Générique:฀ France.฀2002.฀100฀min.฀(V.O.F.)฀Comédie฀dramatique฀

Synopsis:฀À฀sa฀sortie฀de฀prison,฀Jackie฀débarque฀Chez฀Roger฀où฀ses฀

vrent฀l’amour฀ensemble.฀Épris฀d’Ignacio,฀le฀père฀Manolo,฀jaloux,฀sépare฀ les฀ garçons฀ en฀ renvoyant฀ Enrique.฀ Plusieurs฀ années฀ plus฀ tard,฀ alors฀ qu’il฀est฀devenu฀réalisateur,฀Enrique฀reçoit฀la฀visite฀d’un฀jeune฀acteur฀ qui฀prétend฀être฀son฀ancien฀camarade.

amis฀l’attendent฀autour฀d’une฀partie฀de฀cartes.฀S’il฀veut฀se฀tenir฀loin฀des฀ embrouilles,฀son฀copain฀Francis฀ne฀comprend฀pas฀ses฀réserves฀à฀propos฀ de฀Marcel,฀le฀caïd,฀qui฀compte฀sur฀l’ex-taulard฀pour฀reprendre฀du฀service.฀Pour฀Francis,฀un฀chômeur฀qui฀suit฀secrètement฀des฀cours฀de฀théâtre,฀le฀recel฀de฀bijoux,฀c’est฀sans฀conséquence...฀

Notes:฀ Récit฀d’amours฀juvéniles฀détournées฀par฀l’ange฀noir฀qu’est฀le฀

Notes:฀Après฀avoir฀adapté฀Kennedy฀et฀moi฀de฀Jean-Paul฀Dubois,฀Sam฀

père฀Manolo,฀LA฀MAUVAISE฀ÉDUCATION฀témoigne฀de฀l’accomplissement฀ d’Almodóvar฀ à฀ titre฀ de฀ metteur฀ en฀ scène.฀ Au-delà฀ de฀ ses฀ prouesses฀de฀scénariste,฀le฀réalisateur฀de฀Parle฀avec฀elle฀traite฀du฀sujet฀ délicat฀ de฀ la฀ pédophilie฀ avec฀ une฀ humanité฀ intelligente฀ opposant฀ la฀ pureté฀de฀l’enfance฀aux฀pulsions฀sordides฀du฀prêtre.฀(S.B.-H.)

Karmann฀ ajoute฀ un฀ nouveau฀ chapitre฀ à฀ «son฀ étude»฀ de฀ l’univers฀ des฀ hommes.฀ Sans฀ s’enfermer฀ dans฀ le฀ drame฀ policier฀ en฀ décrivant฀ seulement฀les฀petits฀trafics฀de฀ces฀mecs฀ordinaires,฀ni฀voyous฀ni฀tout฀à฀fait฀ irréprochables,฀il฀réactualise฀ce฀qu’on฀serait฀tenté฀de฀qualifier฀de฀polar฀ social฀en฀parlant฀de฀solidarité฀masculine.฀(S.B.-H.)

AVEZ-VOUS LE SENS DU REPOS? Auberge et Centre฀de฀Santé Kamouraska

www.lagrandvoile.ca (418) 492-2539

LE PLUS GRAND NOUVEAUTÉS · RÉPERTOIRE PFILMS RARESP CENTRE DE LOCATION DE FILMS VHS ET DVD À QUÉBEC FORFAIT DE Vous avez manqué un film au Clap ? LOCATION INCROYABLE! Nous l’aurons pour vous en location !

VidéoDrome

2DE FILMS LOCATIONS PAR JOUR PENDANT 30 JOURS POUR SEULEMENT $ 1 PAR JOUR

30

LOCATION P VENTE P ÉCHANGE

1325, route de l’Église (coin chemin Saint-Louis)

SAINTE-FOY · 658-7000

–฀Magazine฀Le฀Clap฀n°฀122฀•฀du฀11฀février฀au฀7฀avril฀2005

WWW.CLAP.QC.CA


AGENTS฀SECRETS Un฀film฀de:

Frédéric฀ Schoendoerffer Du฀même฀réalisateur:

Scènes฀de฀crimes

«[...] FRÉDÉRIC SCHOENDOERFFER RÉUSSIT UN FILM D’ESPIONNAGE PARANOÏAQUE ET TROUBLANT, CAPTIVANT ET GLAÇANT.» (P. FABRE, STUDIO)

France฀·฀Italie฀·฀Espagne

Générique:฀ France฀ ·฀ Italie฀ ·฀ Espagne.฀ 2003.฀ 109฀ min.฀ (V.O.฀ fran-

çaise฀ et฀ multilingue฀ avec฀ s.-t.฀ français)฀ Drame฀ d’espionnage฀ réalisé฀ par฀ Frédéric฀ Schoendoerffer.฀ Scén.:฀ Frédéric฀ Schoendoerffer฀ et฀ Olivier฀Douyere.฀Mus.฀orig.:฀Bruno฀Coulais.฀Int.:฀Vincent฀Cassel,฀Monica฀ Bellucci,฀André฀Dussollier,฀Charles฀Berling.

Synopsis:฀Lors฀de฀la฀découverte฀du฀cadavre฀d’un฀homme฀mystérieux,฀

les฀ services฀ secrets฀ français฀ trouvent฀ sur฀ le฀ macchabée฀ une฀ puce฀ sur฀ laquelle฀ sont฀ enregistrées฀ des฀ informations฀ au฀ sujet฀ d’Igor฀ Lipovsky,฀ trafiquant฀d’armes฀russe.฀Mandatés฀pour฀saboter฀une฀livraison฀d’armes฀ de฀Lipovsky฀à฀des฀rebelles฀angolais,฀le฀capitaine฀Georges฀Brisseau฀et฀sa฀ partenaire฀Lisa฀partent฀en฀mission฀à฀Casablanca฀afin฀de฀couler฀le฀Anita฀ Hans,฀navire฀du฀mercenaire฀du฀pays฀de฀la฀perestroïka...

Notes:฀Thriller฀politique,฀AGENTS฀SECRETS,฀plus฀qu’un฀prétexte฀

à฀déployer฀l’arsenal฀d’effets฀spéciaux,฀observe฀de฀l’intérieur฀la฀duplicité฀ des฀services฀de฀renseignements.฀฀(S.B.-H.)

WWW.CLAP.QC.CA

Magazine฀Le฀Clap฀n°฀122฀•฀du฀11฀février฀au฀7฀avril฀2005฀–

31


Guillaume Vigneault «Je฀veux฀qu’on฀me฀conte฀des฀histoires…»

Par฀Serge฀Pallascio

En deux romans – Carnets de naufrage en 2000 et Chercher le vent en 2001 – Guillaume Vigneault s’est imposé comme un incontournable de la nouvelle littérature québécoise. Même s’il n’hésite pas à s’afficher d’abord et avant tout comme un littéraire, il n’en demeure pas moins fasciné par l’image mais aussi méfiant à son égard. Or, comme la vie n’est qu’un immense paradoxe, les projets cinématographiques fusent actuellement de toutes parts pour Guillaume Vigneault. Réflexions à voix haute d’un enfant du siècle pour qui «la langue même est une espèce de grand récit». Le Clap: Croyez-vous que vous aviez un rendez-vous avec le cinéma ou que c’est un cadeau de la vie?

deux fois par année. Donc, tout a commencé par la télévision. Puis, quand j’ai eu huit ou neuf ans, un gros club vidéo s’est installé à Oka. C’était la manne. À partir de ce moment-là, le cinéma est devenu une fixation pour moi.

Guillaume Vigneault: Il y a une anecdote à laquelle je ne porte pas beaucoup de crédit mais que je trouve amusante. Il y a deux ans, j’ai appris que ma mère avait fait faire ma carte du ciel lors de ma naissance et on lui avait dit que j’écrirais pour le cinéma. Le cinéma m’a toujours attiré. Je suis un gros «cinéphage». Mais en même temps je m’en méfie. J’ai la manie du contrôle. Or, écrire pour le cinéma, c’est laisser le contrôle à beaucoup de gens, un réalisateur, des acteurs, des techniciens, alors qu’en littérature, je suis dieu et maître.

Guillaume Vigneault: Ça remonte à l’enfance, aux séries télévisées. J’habitais un petit village près du lac des Deux Montagnes et on allait au cinéma peut-être

Guillaume Vigneault: Surtout des films d’aventures, d’espionnage. De la même manière que je tripais sur les aventures de Bob Morane en littérature, je tripais sur James Bond au cinéma. Je connais toutes les répliques par cœur. Je veux qu’on me conte des histoires. Je suis plus attiré par ce que racontent les images que par les images elles-mêmes. Photo : Martine Doyon

Le Clap: Comment devient-on «cinéphage»?

Le Clap: Qu’est-ce que vous regardiez alors?

Le Clap: À quel moment êtes-vous entré en contact avec des réalisateurs qui proposent des univers plus personnels?

Guillaume฀Vigneault

Sécurité - Prévention - Incendie de la Capitale Expertise et formation en prévention des sinistres

Mario Hébert

Consultant et inspecteur en prévention

Téléphone : (418) 627-3981 Cellulaire : (418) 254-0718

Plan de mesures d’urgence - Plan d’évacuation Expertise des normes, lois et règlements en prévention Analyse des dangers et des moyens de détection et de protection des incendies Formation en prévention Édifices publics en tout genre

32

–฀Magazine฀Le฀Clap฀n°฀122฀•฀du฀11฀février฀au฀7฀avril฀2005

WWW.CLAP.QC.CA


Guillaume Vigneault: J’ai commencé à voir un autre cinéma à partir du cégep et de l’université. De la même manière, en littérature, je suis passé de Bob Morane et Agatha Christie aux existentialistes et aux romantiques. Je me suis rendu compte qu’il y avait des manières différentes de raconter et que cela était intrinsèquement lié à l’histoire elle-même. Évidemment, la question suivante sera de donner des exemples, mais je ne me souviens pas facilement des noms. Je dirais cependant que je préfère le cinéma indépendant américain. Ces jeunes cinéastes qui filment la banlieue avec honnêteté sont les créateurs les plus efficaces dans la narration du désespoir de notre petit monde occidental. Je pense aussi à des films comme Elephant ou Lost in Translation même si c’est du cinéma d’auteur plutôt mainstream. Et puis, il y a la science-fiction. Je suis un sucker (sic) de la science-fiction. Ma connaissance de tout ce qui s’est fait avant 1980 est plutôt «butinante», mais à partir de 80, je suis «incalable». Star Treck. Star Wars. Dune de David Lynch m’a foutu à terre. C’est brillant. Le Clap: Que pensez-vous du cinéma de David Lynch en général? Guillaume Vigneault: Je me définirais comme étant ni pro- ni anti-Lynch, mais un borderline Lynch. J’ai adoré Twin Peaks. C’est un film et une série télévisée que j’apporterais sur une île déserte. Wild at Heart, absolument. Lost Highway également. Mais Mulholland Drive, non. J’ai un problème avec Lynch quand il décolle trop d’une narration et qu’on ne peut plus s’y retrouver. Par contre, je suis plus flexible en littérature, j’accepte beaucoup plus facilement les changements d’univers. Le Clap: Dans quel lieu préférez-vous voir un film: en salle ou à la maison? Guillaume Vigneault: Il faut que je dise que je suis paresseux. J’ai une grosse télévision, donc je reste le plus souvent chez moi même si je préfère la salle de cinéma. Le DVD a enrichi mon expérience du cinéma. Je suppose que c’est mon inclinaison littéraire, mais j’ai une fascination pour les dialogues. Quand je ne saisis pas une réplique, j’ai l’impression de m’être fait voler. En salle, je ne

WWW.CLAP.QC.CA

peux pas faire de retour en arrière. Et puis j’ai horreur des films doublés. Je suis incapable d’entendre Bernard Fortin doubler la voix de Al Pacino. Le Clap: Quelle est selon vous la nature des liens que la littérature entretient avec le cinéma? Guillaume Vigneault: Le cinéma y perd lorsqu’il veut jouer sur le même terrain que la littérature. Au cinéma, on n’a pas accès à l’intériorité des personnages. Le cinéma ne doit pas faire le pari de vouloir rendre l’œuvre mais doit plutôt inspirer une autre œuvre. C’est le grand défi de l’adaptation et c’est rarement réussi. Combien de fois n’entend-on pas que le livre est meilleur que le film? Le livre, c’est le film idéal. Quand je lis, je suis le réalisateur, j’ai tout le budget du monde, tout le casting du monde. J’ai tout le temps pour faire mon film. Je l’invente au fur et à mesure. Je ne pense pas que le roman soit la forme la plus appropriée pour le cinéma. Le roman va dans des territoires où on ne peut aller en deux heures. Le cinéma ampute toujours le roman de quelque chose. La nouvelle me semble être une forme qui s’adapte mieux. The Shawshank Redemption est un bel exemple. C’est une petite nouvelle de Stephen King mais en se l’appropriant, en la développant, le scénariste et le réalisateur en ont fait un film ample qui respire (NDLR: film réalisé par Frank Darabont, en 1994). Quoi qu’il en soit, la littérature et le cinéma sont de faux amis. Le Clap: Qu’aimeriez-vous apporter au cinéma québécois qui n’existe pas encore? Guillaume Vigneault: (longue pause) Une nouvelle façon de parler de l’intériorité des gens. Créer des dialogues sans mots, des dialogues silencieux. En arriver à la parole transparente. La parole transparente! Notre conversation vient tout à coup de changer de registre. Pour peu on se croirait sur le terrain des koans zen. Est-ce l’effet du lieu où nous sommes qui, tel le destin nous faisant un clin d’œil, se nomme le café Les entretiens?

Magazine฀Le฀Clap฀n°฀122฀•฀du฀11฀février฀au฀7฀avril฀2005฀–

33


Films pour enfants ฀BOB฀L’ÉPONGE฀—฀LE฀FILM฀·฀Un฀film฀de฀Stephen฀Hillenburg États-Unis Générique: États-Unis. 2004. 90 min. (V.F. de The SpongeBob SquarePants Movie) Dessin animé réalisé par Stephen Hillenburg. Scén.: Stephen Hillenburg, Derek Drymon, Tim Hill, Kent Osborne, Aaron Springer, Paul Tibbitt. Mus. orig.: Gregor Narholz. Synopsis: Flanqué de son ami Patrick, l’étoile de mer, Bob, la sympathique éponge de la populaire série télé, part à la recherche de la couronne du roi Neptune afin de sauver le royaume de Bikini Bottom des griffes de ces vilains voleurs... (S.B.-H.)

฀ZIG฀ZAG฀:฀L’ÉTALON฀ZÉBRÉ฀·฀Un฀film฀de฀Frederik฀Du฀Chau Afrique฀du฀Sud฀·฀États-Unis Générique: Afrique du Sud · États-Unis. 2003. 102 min. (V.F. de Racing Stripes) Film d’animation réalisé par Frederick Du Chau. Scén.: David Schmidt, Steven P. Wegner, Kirk De Micco, Frederick Du Chau. Mus. orig.: Mark Isham.

Synopsis: Un bébé zèbre qui se prend pour un cheval de course parvient à réaliser son rêve de caracoler avec les chevaux de race grâce à ses amis de la ferme... (S.B.-H.)

฀LES฀INCROYABLE฀·฀Un฀film฀de฀Brad฀Bird États-Unis Générique: États-Unis. 2004. 115 min. (V.F. de The Incredibles) Film d’animation écrit et réalisé par Brad Bird. Mus. orig.: Michael Giacchino.

Synopsis: Vivant dans une banlieue où il leur est défendu d’exercer leurs pou-

voirs de superhéros, les membres de la famille Incroyable broient du noir... Patriarche de cette famille peu banale, Bob Parr, pour ses voisins, voit une planche de salut dans une mission top secret l’engageant à se rendre sur une île mystérieuse... (S.B.-H.)

34

–฀Magazine฀Le฀Clap฀n°฀122฀•฀du฀11฀février฀au฀7฀avril฀2005

WWW.CLAP.QC.CA


Animation ฀EMBARQUEMENT฀IMMÉDIAT

Programme฀de฀courts฀métrages฀de฀l’ONF ฀

68฀ min฀ ·฀ L’ONF฀ présente฀ un฀ programme฀ unique฀de฀courts฀métrages฀d’animation฀où฀les฀réalisateurs฀ s’éclatent฀ artistiquement.฀ Tandis฀ que฀ Jacques฀Drouin฀manipule฀les฀épingles฀pour฀créer฀ EMPREINTES,฀Georges฀Schwizgebel฀raconte฀ sa฀ vision฀ de฀ Faust฀ grâce฀ à฀ la฀ magie฀ du฀ cellulo฀ dans฀L’HOMME฀SANS฀OMBRE.฀Poèmes฀sur฀

Documentaires ฀JOURNÉE฀DE฀LA฀FEMME

90฀ min฀ ·฀ Vidéo฀ Femmes฀ et฀ le฀ Groupe฀ Intervention฀Vidéo฀de฀Montréal฀proposent฀une฀programmation฀conjointe฀pour฀souligner฀la฀Journée฀ internationale฀de฀la฀femme.฀Réunies฀en฀un฀pro-

gramme฀de฀sept฀courts฀et฀moyens฀métrages,฀les฀ œuvres฀de฀réalisatrices฀du฀Québec฀et฀du฀Canada฀ commentent฀à฀travers฀leur฀regard฀engagé฀l’évolution฀de฀la฀situation฀de฀la฀femme.฀฀฀

฀MÉDECINE฀SOUS฀INFLUENCE

Un฀film฀de฀Lina฀B.฀Moreco

77฀ min฀ ·฀ Miraculés฀ lilliputiens฀ de฀ la฀ science,฀ les฀ grands฀ prématurés฀ sont-ils฀ des฀ victimes฀ de฀ l’acharnement฀ thérapeutique฀ des฀ médecins,฀ même฀ des฀ cobayes฀ d’une฀ science฀ où฀ l’on฀ ne฀ mesure฀ pas฀ encore฀ les฀ conséquences฀ de฀ ces฀ «sauvetages»?฀ Quelles฀ sont฀ les฀ séquelles฀ chez฀ ces฀enfants?฀Quels฀sont฀les฀contrecoups฀au฀sein฀ des฀ familles?฀ Le฀ document-choc฀ et฀ bouleversant฀ de฀ Lina฀ B.฀ Moreco฀ y฀ répond฀ avec฀ franchise฀et฀respect.

la฀ violence฀ déferlante,฀ BLEU฀ COMME฀ UN฀ COUP฀DE฀FEU฀et฀BIENVENUE฀AU฀KENTUCKY฀fréquentent฀les฀univers฀moins฀hostiles฀ d’ANGELI,฀ d’ACCORDÉON,฀ de฀ PARFUM฀ DE฀LUMIÈRE฀et฀d’ÎLOT฀où฀l’on฀embarque฀à฀ bord฀du฀Sedna฀IV...

FRANCINE LECLERC

1317 ,฀ AVENUE฀MAGUIRE,฀SILLERY WWW.CLAP.QC.CA

683-6667

Photo฀:฀Guy฀Couture

DESIGNER JOAILLIÈRE

Magazine฀Le฀Clap฀n°฀122฀•฀du฀11฀février฀au฀7฀avril฀2005฀–

35


LES DISQUES SONT UNE GRACIEUSETÉ DE

1354, AVENUE MAGUIRE, SILLERY

Par฀Pierre฀Blais

Depuis plusieurs années, on constate que les ventes de bandes sonores sont en hausse en Occident. D’ailleurs, vous n’avez qu’à remarquer l’espace que ces dernières occupent dans les présentoirs des disquaires pour constater l’effervescence de ce marché. Ainsi, certaines bandes sonores se vendent à des millions d’exemplaires, comme The Bodyguard (16 millions), Saturday Night Fever (15 millions) et Forrest Gump (12 millions), pour n’en nommer que quelques-unes. Aujourd’hui, presque tous les films américains distribués largement ont leur bande sonore comme outil de marketing. L’envers de la médaille, ce sont les ventes très discrètes des bandes sonores qui n’utilisent que la musique instrumentale du compositeur sans ajouter de chansons pop pour appuyer le film en question. Au Québec, on a compris le phénomène, et maintenant rares sont celles qui ne comportent pas une chanson d’Éric Lapointe, d’Isabelle Boulay ou de Garou afin de rentabiliser la sortie du disque. Comme quoi cet essor ne dépend pas seulement de la qualité du film ou du compositeur choisi, mais aussi de la vedette vocale invitée pour l’occasion!

THE AVIATOR

Tourné en partie à Montréal, THE AVIATOR fait justement appel à une famille montréalaise, bien connue dans le milieu, sur trois des chansons de la bande sonore. Ainsi, Loudon Wainwright III (le père), Rufus Wainwright (le fils) et Martha Wainwright (la fille) prêtent leurs voix à ce retour du swing. À leurs côtés, nous retrouvons les airs dansants de l’orchestre de Vince Giordano, la voix de Bing Crosby, la guitare de Django Reinhardt, une composition de Fats Waller, la musique de Glenn Miller et même une chanson du père des bluesmen, Lead Belly, portant sur Howard Hughes. Bref, cela ressemble à l’atmosphère des films de Woody Allen, adorateur de la musique américaine des années 30 et 40. Une bande sonore qui swingue autant que la vie de l’excentrique multimillionnaire. À noter qu’une deuxième bande sonore du film THE AVIATOR vient de faire son apparition sur le marché avec les musiques instrumentales originales signées par Howard Shore, ancien sbire musical de David Cronenberg.

THE AVIATOR, ARTISTES DIVERS, SONY MUSIC, 2004.

36

–฀Magazine฀Le฀Clap฀n°฀122฀•฀du฀11฀février฀au฀7฀avril฀2005

THE CRIMINAL

Cette bande sonore est des plus inspirées par les ambiances musicales des films de gangsters des années 70. C’est du moins ce à quoi font penser les sonorités du CD du film THE CRIMINAL. Ici, Alex Wurman s’est amusé à reproduire à l’orgue les couleurs musicales jazz funk et soul du temps où régnaient Jimmy Smith et Isaac Hayes. Entraînante et distinguée à la fois, la bande sonore nous fait découvrir un excellent compositeur en Wurman, connu pour être à l’origine des musiques de Confessions of a Dangerous Mind de George Clooney. S’ajoutent à l’ensemble deux pièces du trio de jazz Medeski Martin & Wood, une du Max Roach Quintet avec Clifford Brown et enfin Roudalay du Oscar Peterson Trio avec Clark Terry. C’est la bande sonore idéale à mettre lors de vos soirées de poker ou lorsque vous ressortez votre jeu de Clue au grand dam de vos convives.

THE CRIMINAL, ALEX WURMAN, MILAN RECORDS, 2004.

WWW.CLAP.QC.CA


UN LONG DIMANCHE DE FIANÇAILLES

Surtout reconnu comme étant le compositeur attitré de David Lynch et cantonné dans des ambiances musicales glauques et sordides, Angelo Badalamenti retrouve pour une deuxième fois Jean-Pierre Jeunet pour sa plus récente fresque, UN LONG DIMANCHE DE FIANÇAILLES. Après avoir collaboré au travail de Jeunet pour La Cité des enfants perdus, Badalamenti offre cette foisci au cinéaste des couleurs musicales romantiques et dramatiques orchestrées de manière très classique par Phil Marshall. Les instruments à cordes prédominent, mais il est cependant dommage de constater la pauvreté du livret du disque concernant les interprètes invités. Entièrement instrumental, l’album rappelle, surtout pour le thème de Mathilde qui revient de manière récurrente au fil de l’écoute, les ambiances répétitives et accrocheuses de Michael Nyman, pensons notamment à celles de La Leçon de piano. Le résultat est à la hauteur des attentes et, malgré le lyrisme de l’ensemble, il fait bon d’écouter Badalamenti sans craindre l’apparition d’un univers parallèle.

UN LONG DIMANCHE DE FIANÇAILLES, ANGELO BADALAMENTI, NONESUCH RECORDS, 2004.

OCEAN’S TWELVE

David Holmes est un musicien DJ d’origine irlandaise qui s’est définitivement fait un nom dernièrement avec la bande sonore de Ocean’s Eleven de Steven Soderbergh. Récemment, il concoctait aussi celles de CODE 46 et STANDER. Pour OCEAN’S TWELVE, il a amalgamé des pièces instrumentales et chantées de diverses origines, récentes ou anciennes, surtout européennes, puisées à même l’énergie des années 60 et 70, façon Henri Mancini et groove motownesque. L’écoute vaut le détour uniquement pour la chanson Faust 72 de Dynastie Crisis. À noter que sur le Net, de nombreux fans déplorent l’absence sur le disque de plusieurs chansons entendues dans le film, dont Thé à la menthe du groupe rap français La Caution.

OCEAN’S TWELVE, DAVID HOLMES ET ARTISTES DIVERS, WARNER MUSIC, 2004.

HOUSE OF FLYING DAGGERS

Pour son tout dernier long métrage, le Chinois Zhang Yimou a fait appel au compositeur et pianiste japonais Shigeru Umebayashi, un habitué des films de Wong Kar-Wai. Umebayashi s’est fait principalement connaître pour son travail sur In the Mood for Love et 2046 (qui sortira ici bientôt). Si les percussions sont particulièrement remarquables sur la bande sonore du SECRET DES POIGNARDS VOLANTS, notons aussi l’apport des voix de la soprano Kathleen Battle pour la pièce Lovers et celle de la comédienne principale Zhang Ziyi sur Beauty Song. Les pièces instrumentales sont quant à elles à l’image du film, épiques et épicées aux arômes de l’ancien Empire chinois.

HOUSE OF FLYING DAGGERS, SHIGERU UMEBAYASHI, SONY MUSIC, 2004.

LE CLASSIQUE:

LAST TANGO IN PARIS

Ce film de Bertolucci, lancé en 1972, a bien fait jaser à sa sortie, et ce, pour plusieurs raisons, dont la musique qui était celle de Gato Barbieri. Argentin d’origine, Barbieri s’est fait une réputation comme saxophoniste émérite du côté du jazz latin durant les années 60. Au fil des années, cette bande sonore est devenue une référence. Elle est d’ailleurs rééditée en disque compact avec en boni une suite inédite (formée d’une série de courtes pièces), d’une durée de plus de 27 minutes. Le thème principal respire l’érotisme, tout comme les onze pièces successives qui en découlent. Et, on s’étonne d’apprendre qu’il a composé instinctivement les musiques du film en moins de trois jours, ponctuant de ses airs les eaux amoureuses et troubles où baignèrent Marlon Brando et Maria Schneider. Du tango certes, mais surtout un musicien au sang latin inspiré, qui créa, voilà plus de 30 ans, des partitions musicales inoubliables au grand écran!

LAST TANGO IN PARIS, GATO BARBIERI, EMI MUSIC, 1969.

Consultation฀naturopathique฀ Irrigation฀du฀côlon Bio-psycho-généalogie PNL Ateliers฀et฀conférences

Lohry Louise Dubé n.d.

Pascale Parent n.d.

Dubé, Parent Naturopathes WWW.CLAP.QC.CA

682-8622 Reçus฀pour฀assurances

1009, route de l’Église, bureau 210, Sainte-Foy Magazine฀Le฀Clap฀n°฀122฀•฀du฀11฀février฀au฀7฀avril฀2005฀–

37


Par฀Michel฀Bois

La Grange des Phares: la culture par le beau Il y a cinq ans, naissait à SaintAntoine-de-Tilly, dans une immense grange occupée jadis par les fondeurs Jean-Paul Garneau et Huguette Joncas, une boutique d’antiquités des plus intéressantes. C’est sous le nom La Grange des Phares que Sylvie La฀Grange฀des฀Phares Stoeckel, diplômée de l’École supérieure d’ébénisterie d’Avignon et son conjoint, le Québécois Jean-François Côté, ont voulu faire connaître la culture d’ici et d’Europe par la restauration de meubles anciens. Et ils ont réussi! À un point tel que depuis quelques semaines, pour répondre à la demande, on a doublé la superficie de l’espace d’exposition en aménageant tout le deuxième étage. Vraiment impressionnant tant par l’architecture du bâtiment ancien que par la variété des objets offerts. Pour l’apprécier à sa juste valeur, l’endroit exige au moins une heure de visite. On y trouve de tout. Certains secteurs sont consacrés au meuble traditionnel québécois, d’autres au mobilier ancien en provenance d’Europe. Et puis il y a cette galerie où les rétines n’en finissent plus de se frotter à la féerie des couleurs des paysages de la Provence transposés par l’imaginaire d’un Gérard Bru proche du style épuré d’un Nicolas de Staël. Idem pour les bronzes de la Belge Gigi Warni dont la qualité d’exécution des petits personnages n’a d’égale que la fureur du rêve. Et que dire de cette collection unique de matrices italiennes servant à modeler des éléments de théâtre en papier mâché, datées 1884, et portant la marque du lieu de création: Santa Venezia? Sinon qu’il s’agit de pures merveilles!

Mais à la première visite, ce qui accroche l’œil, c’est le grand choix de meubles et d’objets offerts. Et on note rapidement l’importance qu’y accordent les proprios dont le souci est de les mettre en valeur par cette touche à saveur provençale. Le bois, les tissus, le parfum de la lavande, l’éclairage des luminaires et le jaune moutarde des murs, tout est mis à contribution pour que le visiteur sente qu’il entre dans un monde nouveau. Un monde dans lequel on découvre que les proprios ont le béguin pour les meubles à rangement, des meubles de métier, qu’ils soient à 8, 12, 20, 40 ou 72 tiroirs. Avis aux fanas de pièces rares: on vient de recevoir, des îles de la Madeleine, deux vitraux d’église aux coloris exceptionnels. Meubles traditionnels québécois et meubles anciens d’Europe restaurés avec le savoir particulier des teintures, des peintures au lait et des cires artisanales, luminaires, objets décoratifs, savons et tissus s’y font les témoins d’une culture toujours vivante. Une culture qui, à n’en pas douter, continuera à vivre avec les bons soins du couple et l’amour des passionnés au-delà de nos propres vies.

LA GRANGE DES PHARES, 837, RUE DES PHARES, SAINT-ANTOINE-DE-TILLY, TÉL.: 886-2230.

Machin Chouette: antiquités et créations exclusives Il y a dix ans, Lyse Maheu quittait un poste d’enseignante au Cégep de SainteFoy pour se consacrer à sa passion: une vie d’antiquaire touche-à-tout, résolument branchée sur la restauration et la création d’objets exclusifs, résultat d’une culture postmoderne à saveur urbaine. Or, si Lyse Maheu a toujours travaillé à faire reconnaître la valeur du savoir-faire patrimonial, il n’en demeure pas moins que son plaisir est de penser, dessiner et redéfinir la fonction de plusieurs objets anciens qu’elle accumule dans son atelier. Aussi, tout en respectant la valeur intrinsèque des objets antiques, s’attaque-t-elle à la nature même de l’objet, à son matériau, à sa structure, à sa fonction. De manière à

Me Joël Lafrenière notaire฀et฀conseiller฀juridique

Cessionnaire฀du฀greffe฀de฀Me฀Benoît฀Groleau

·฀TESTAMENT฀ ET฀ MANDAT฀ EN฀ CAS฀ D’INAPTITUDE ·฀CÉLÉBRATION฀ D’UNIONS฀ ET฀ DE฀ MARIAGES฀ CIVILS ·฀CURATELLE฀·฀TUTELLE฀·฀DROIT฀ IMMOBILIER฀฀฀ ·฀DROIT฀ SUCCESSORAL฀

NOUVELLE฀ADRESSE

1279,฀avenue฀Maguire,฀Sillery฀(Québec)฀G1T฀1Z2 Téléphone฀:฀(418)฀651-5435฀฀·฀฀Télécopie฀:฀(418)฀653-1447

38

–฀Magazine฀Le฀Clap฀n°฀122฀•฀du฀11฀février฀au฀7฀avril฀2005

WWW.CLAP.QC.CA


concevoir un objet décoratif ou utilitaire, sans bavure aucune, design. Dès l’entrée de la boutique située rue Saint-Paul, ce qui frappe, c’est le mélange d’antiquités, d’objets métamorphosés et de créations exclusives voisinant avec la vaisselle, les bijoux, les affiches et les accessoires. Tout ici nous ramène à l’objet merveilleux d’une créativité ingénieuse à l’esprit ludique. Qu’il s’agisse d’un mannequin de couture surmonté d’une lampe à la place de la tête, d’une surface de verre déposée sur les patins d’une luge en guise de table à café, d’une étagère assemblée à partir d’un diable de manufacture en bois, tout semble se confondre en un heureux mariage entre le nouveau et l’ancien. Signalons au passage la confection d’un support pouvant contenir jusqu’à douze CD, ainsi qu’une série de petites ardoises soutenues à la base par un rabot en bois trouvant ici une valeur esthétique des plus originales. Une visite s’impose! Machin฀Chouette

225, RUE SAINT-PAUL, QUÉBEC, TÉL.: 525-9898.

LE CLAP PROPOSE: PIERRE BLANCHETTE Beaucoup de peintres croient comprendre la nature de la matière et de la couleur, mais il y en a peu qui, comme Pierre Blanchette, prennent une part aussi intime à sa féerie, et qui cherchent à réaliser, avec des moyens sensibles, une communication charnelle avec l’œuvre. Monumentale presque dans l’effleurement, sa peinture est avant tout une synthèse entre l’émotion de la peinture gestuelle des automatistes et la rigueur des structures géométriques exemptes de tout apport accidentel qu’on retrouve chez les plasticiens. L’œuvre de Blanchette est un formidable hommage tonique à la force des couleurs et à l’élan de la création qu’il veut nous faire partager de l’intérieur. Sorte de rapport à établir entre la raison et le cœur, les liens qu’il tisse entre la couleur et la forme, et entre la géométrie et les mouvements sur la toile, semblent correspondre aux manifestations d’une vie intérieure propulsée par un élan vital fait de pulsations et de cadences où les éléments se mêlent avec les couleurs, le bleu avec le noir, le rouge, le blanc et le gris, le vert avec le jaune et le violet, en un vertige qui est le résultat de sa perception profonde des lois régissant la représentation d’une cosmologie des plus personnelles.

GALERIE LACERTE, 1, CÔTE DINAN, DU 19 MARS AU 11 AVRIL.

WWW.CLAP.QC.CA

Sans฀titre,฀2003฀par฀Pierre฀Blanchette

Magazine฀Le฀Clap฀n°฀122฀•฀du฀11฀février฀au฀7฀avril฀2005฀–

39


Par฀Pierre฀Blais

TOURNAGES ET ÉVÉNEMENTS D’ICI ET D’AILLEURS : Dans le cadre de la série des Classiques de la Cinémathèque, le Musée National des beaux-arts présente, le dimanche 27 février, à 14 h, Le Faucon maltais (1941) de John Huston, avec Humphrey Bogart, chef-d’œuvre du film noir américain. Ce sera suivi, le dimanche 13 mars, toujours à 14 h, par le drame de Jean Faurez, Histoires extraordinaires (1950), adaptation de trois contes d’Edgar Allan Poe. Jusqu’au mois de mai, la bibliothèque Gabrielle-Roy présente Escales cinématographiques, une série de films de fiction permettant au public de découvrir un pays ou une ville où l’intrigue se déroule. Ainsi, les lundis et mercredis après-midi et les jeudis soir de février et mars, vous pourrez découvrir ou redécouvrir des films comme L’Auberge espagnole de Cédric Klapisch, Roma de Fellini et Un thé au Sahara de Bertolucci. La bibliothèque présentera aussi des films thématiques tous les mardis de février afin de souligner le Mois de l’histoire des Noirs. Les soirées Nouveautés de l’ONF sont de retour à l’auditorium Joseph-Lavergne, les mardis soir, à 19 h 30. Six nouveaux documentaires sont au programme dont ÉDITH ET MICHEL sur la maladie d’Alzheimer, DEUX MILLE FOIS-

40

–฀Magazine฀Le฀Clap฀n°฀122฀•฀du฀11฀février฀au฀7฀avril฀2005

PAR JOUR sur les reboiseurs en Abitibi et LE POIDS DU MONDE qui porte sur la lutte contre l’obésité. Des échanges avec le public suivent la projection des films qui profite presque toujours de la présence des réalisateurs sur les lieux. L’entrée est gratuite à condition de réserver votre place au (418) 691-7400. Les Rendez-vous du cinéma québécois seront à l’affiche du Musée de la civilisation, du 21 au 27 février 2005. Deux réalisateurs de Québec verront leurs films ouvrir cette 23e édition. REDITE, un court métrage de Patrick Boivin (réalisateur de Phylactère Cola), ouvrira le bal, suivi du premier long métrage de Jeremy Peter Allen, mettant en vedette Roy Dupuis, MANNERS OF DYING, adapté d’une nouvelle de Yann Martel. Pour connaître les détails de la programmation, consultez le site officiel du Musée de la civilisation au www.mcq.org.

ÉVÉNEMENTS EN BREF L’organisme Spirafilm annonce une réduction de 95 % de ses tarifs de location d’équipement aux réalisateurs dont les projets sont acceptés. Prochaine date de dépôt pour soumettre un projet de film: le 15 mars 2005. Pour infos: (418) 523-1275 ou www.spirafilm.com. Il est encore temps de soumettre votre court métrage afin de participer au festival du Très Court qui aura lieu les 22 et 23 avril au Musée de la civilisation. La durée de votre court métrage ne doit pas dépasser trois minutes. Informations à l’adresse suivante: jeff@trescourt. com. Toujours au Musée de la civilisation, le samedi 12 mars s’y arrêtera le Projet Y, soit le Festival de cinéma universitaire. Et si vous sortez de Québec, le festival REGARD sur le court métrage au Saguenay aura de nouveau lieu cette année, du 23 au 27 février, en plein cœur de la ville de Saguenay. Informations disponibles sur le site www.caravane.tv.

WWW.CLAP.QC.CA


EN BREF

L’un฀reste,฀l’autre฀part

Claude Berri qui vient de lancer en France son plus récent film, L’UN RESTE, L’AUTRE PART, mettant en vedette Daniel Auteuil et Charlotte Gainsbourg, a annoncé que son prochain projet sera l’adaptation cinématographique du livre d’Anna Gavalda ENSEMBLE, C’EST TOUT. Le chanteur Nick Cave signe le scénario de THE PROPOSITION, film dans lequel Guy

Pearce tiendra le rôle principal. De son côté, l’écrivain américain Don Delillo signe le scénario de GAME SIX, histoire se déroulant durant les Séries mondiales de baseball de 1986, où s’opposaient les Mets et les Red Sox. Le cinéaste Alan Parker (Birdy, Angel Heart) vient de lancer un premier roman intitulé LE BAISER DU VOLEUR aux Éditions de l’Archipel, livre qui raconte la vie d’un petit orphelin dans le San Francisco du début du XXe siècle. Après Alys Robi, Denise Filiatrault portera à l’écran le classique du théâtre québécois BOUSILLE ET LES JUSTES de Gratien Gélinas. Enfin, François Girard travaillerait présentement sur l’adaptation du style comédie musicale Broadway de Tigre et Dragon.D’ailleurs, le réalisateur rêve toujours de porter le roman Soie d’Alessandro Baricco à l’écran.

PORTRAIT D’UN COMPOSITEUR D’ICI En janvier sortait le film LE GOÛT DES JEUNES FILLES adapté d’un roman de Dany Laferrière. La musique du film est l’œuvre de Ned Bouhalassa, compositeur qui, depuis dix ans, se forge un nom dans la musique de films au Québec. Né en France, non loin de Paris, en 1962, Bouhalassa immigre au Québec avec sa famille, en 1967. Tout jeune, il adore la musique et apprend à jouer de la guitare en écoutant la radio. Ned฀Bouhalassa Suivant son engouement musical, il s’inscrira par la suite à l’université Concordia en musique, se dirigeant vers le jazz à titre de bassiste. Dès la fin des années 1980, le musicien développe deux passions, l’une pour les ordinateurs, l’autre pour la musique électroacoustique. Il abandonne ses études afin de créer son propre studio avec un ami et il vit de ses compositions conçues pour des publicités. Par la suite, il obtient quelques contrats pour la conception de musiques pour des documentaires et il rencontre des gens du milieu, notamment Roger Cantin, qui l’inciteront à persévérer dans le domaine.

Étonnamment, Ned Bouhalassa se joindra à l’équipe de plusieurs séries ou téléfilms anglophones durant les années 1990, dont un film réalisé par sa conjointe intitulé Jack and Ella. Après avoir mis en musique le film Ne dis rien, mettant en vedette Patrick Labbé, il rencontre Éric Tessier qui l’engage pour composer les partitions du film d’horreur Sur le seuil. Puis récemment, ce sont les producteurs du GOÛT DES JEUNES FILLES qui l’ont présenté au réalisateur John L’Écuyer. Ce dernier apprécia rapidement ses idées pour le film, Ned voulant lui fournir des sonorités boisées, voire africaines, impliquant ainsi l’utilisation de carillons en bois, de kalimbas et de marimbas. Fan du travail minimaliste de Steve Reich autant que de salsa ou de grunge, Ned Bouhalassa a de nombreuses influences rattachées principalement à ses souvenirs d’enfance, comme les séries télé de science-fiction et la musique de Jerry Goldsmith (Alien) et de Sergio Leone. Ces dernières années lui ont également démontré l’audace du milieu musical télévisuel surtout grâce à 24, ALIAS et CSI. Et s’il déplore un certain conservatisme dans le milieu de la musique québécoise, il espère malgré tout faire sa marque dans la musique de film au cours des prochaines années. En attendant, il s’applique à boucler la réalisation d’un deuxième album solo qui le fera davantage connaître, ici comme ailleurs.

Barbara Maltais

Avocate฀et฀médiatrice฀accréditée฀ Plus฀de฀20฀ANS฀D’EXPÉRIENCE฀en฀: •฀Médiation฀familiale,฀civile฀et฀commerciale •฀Droit฀de฀la฀famille฀•฀Responsabilité฀civile฀ •฀Vices฀cachés฀

Première฀consultation฀GRATUITE

Deux centres d’affaires pour mieux vous servir

SILLERY, QUÉBEC · 687-9764 JONQUIÈRE, SAGUENAY · (418) WWW.CLAP.QC.CA

695-0410 Magazine฀Le฀Clap฀n°฀122฀•฀du฀11฀février฀au฀7฀avril฀2005฀–

41


CANNES 2004 — CAMÉRA D’OR

CHER฀FRANKIE

MON฀TRÉSOR฀(OR) Un฀film฀de:

Keren฀Yedaya

Un฀film฀de:

«UN SUJET DÉLICAT TRAITÉ AVEC NUANCE ET PORTÉ PAR DEUX INTERPRÈTES BRILLANTES.»

Shona฀Auerbach

(M. BILODEAU, LE DEVOIR)

Royaume-Uni

France฀·฀Israël

Drame฀réalisé฀par฀Shona฀Auerbach.฀Scén.:฀Andrea฀Gibb.฀Mus.฀orig.:฀ Alex฀Heffes.฀Int.:฀Jack฀McElhone,฀Emily฀Mortimer,฀Gerard฀Butler.

s.-t.฀français)฀Drame฀réalisé฀par฀Keren฀Yedaya.฀Scén.:฀Keren฀Yedaya฀et฀ Sari฀Ezouz.฀Int.:฀Ronit฀Elkabetz,฀Dana฀Ivgy,฀Meshar฀Cohen.

Générique:฀ Royaume-Uni.฀2004.฀103฀min.฀(V.F.฀de฀Dear฀Frankie)฀

Générique:฀ France฀ ·฀ Israël.฀ 2004.฀ 100฀ min.฀ (V.O.฀ en฀ hébreu฀ avec฀

Synopsis:฀Pour฀protéger฀son฀fils฀Frankie,฀un฀enfant฀de฀neuf฀ans฀atteint฀ de฀surdité,฀Lizzie,฀sa฀mère,฀lui฀écrit฀une฀lettre฀chaque฀mois฀qu’elle฀signe฀ du฀nom฀du฀père,฀un฀marin฀au฀loin.฀L’ennui,฀c’est฀que฀Frankie฀n’a฀pas฀ de฀papa,฀du฀moins฀pas฀officiellement.฀Pire,฀le฀mensonge฀maternel฀est฀ compromis฀parce฀que฀l’Accra,฀le฀bateau฀sur฀lequel฀il฀est฀censé฀travailler,฀ accostera฀ dans฀ quelques฀ jours.฀ Finalement,฀ Lizzie฀ doit฀ tout฀ avouer฀ à฀ Frankie฀ou฀convaincre฀un฀inconnu฀de฀jouer฀le฀père฀parfait...

Synopsis:฀À฀dix-sept฀ans,฀Or฀materne฀Ruthie,฀sa฀mère,฀qui฀se฀prosti-

Notes:฀ Présenté฀ à฀ Cannes฀ dans฀ la฀ section฀ Un฀ Certain฀ Regard,฀

Notes:฀ Compte฀ rendu฀ lancinant฀ du฀ double฀ visage฀ de฀ la฀ condition฀

CHER฀FRANKIE฀est฀le฀premier฀long฀métrage฀de฀Shona฀Auerbach฀ qui฀ réunit฀ à฀ nouveau฀ Jack฀ McElhone฀ et฀ Emily฀ Mortimer,฀ vus฀ dans฀ Young฀Adam,฀qui฀a฀été฀présenté฀sur฀la฀Croisette฀l’an฀dernier.฀Une฀belle฀ ode฀à฀l’amour฀maternel.฀(S.B.-H.)

tue฀depuis฀vingt฀ans.฀Malade฀et฀usée฀par฀la฀vie,฀celle-ci฀refuse฀de฀quitter฀la฀rue฀malgré฀les฀demandes฀répétées฀d’Or฀qui฀lui฀déniche฀un฀travail฀ de฀femme฀de฀ménage.฀Entre฀la฀plonge฀du฀restaurant฀où฀elle฀travaille฀ et฀ses฀cours฀qu’elle฀rate฀souvent฀pour฀vendre฀des฀bouteilles฀consignées,฀ le฀quotidien฀de฀la฀jeune฀fille฀en฀est฀un฀de฀labeur฀pour฀protéger฀sa฀mère฀ malgré฀elle... féminine฀en฀Israël,฀MON฀TRÉSOR฀(OR)฀scrute฀le฀lien฀étroit฀mèrefille฀dans฀une฀inversion฀des฀rôles฀où฀la฀jeune฀Dana฀Ivgy฀(Or),฀intense,฀ s’engage฀sur฀la฀voie฀de฀«l’autodestruction».฀Un฀portrait฀de฀femmes฀de฀ Tel-Aviv฀dur,฀réaliste฀et฀sans฀complaisance.฀(S.B.-H.)

Suivi complet de maternité : Vous฀attendez฀un฀bébé... Suivi de grossesse Accouchement Suivi postnatal à domicile L’équipe de la maison de naissance Mimosa est là pour vous. 182, rue de l’Église Saint-Romuald, 839-0205 www.mimosa.qc.ca

SERVICES GRATUITS

42

Un service du réseau de la santé et des services sociaux

–฀Magazine฀Le฀Clap฀n°฀122฀•฀du฀11฀février฀au฀7฀avril฀2005

WWW.CLAP.QC.CA


CONSULTEZ LE SITE INTERNET POUR L’HORAIRE DES FILMS WWW.CLAP.QC.CA LÉGENDES V.F. Version française V.O.A. Version originale anglaise V.O.S.-T.F. Version originale avec sous-titres français

V.O.A.S.-T.F. Version originale anglaise avec sous-titres français V.O.S.-T.A. Version originale avec sous-titres anglais

Catherine฀Talbot฀M.Ps.฀ PSYCHOLOGUE฀(membre฀de฀l’OPQ,฀RCPOSS)

•฀Si฀vous฀désirez฀une฀thérapie฀à฀très฀court฀terme,฀ cela฀ est฀ maintenant฀ possible฀ grâce฀ à฀ la฀ technique฀ EMI฀(EMDR),฀une฀approche฀innovatrice฀qui฀conduit฀à฀une฀résolution฀rapide฀des฀problèmes฀reliés฀à฀ des฀traumas฀passés฀ou฀récents฀(l’intégration฀neuroémotionnelle฀par฀les฀mouvements฀oculaires). •฀Madame฀Talbot฀intègre฀aussi฀l’hypnose฀et฀un฀suivi฀en฀thérapie฀brève. Pour plus de renseignements : le livre Guérir du Dr David Servan-Schreiber · http://www.guerir.fr/

Pour฀rendez-vous฀à฀Sainte-Foy฀:฀951-9903 Courriel฀:฀ctalbot@videotron.ca CLINIQUE฀MÉDICALE฀DU฀CHATEL 9195,฀boul.฀de฀l’Ormière,฀Neufchâtel฀·฀843-5141

WWW.CLAP.QC.CA

Magazine฀Le฀Clap฀n°฀122฀•฀du฀11฀février฀au฀7฀avril฀2005฀–

43


CONSULTEZ LE SITE INTERNET POUR L’HORAIRE DES FILMS WWW.CLAP.QC.CA *RYAN฀(V.O.A.S.T.-F.)฀·฀EN LICE POUR L’OSCAR DU MEILLEUR COURT MÉTRAGE

Du 11 au 17 mars, toutes les représentations de 5 X 2 seront précédées du court métrage RYAN.

Réalisé et scénarisé par Chris Landreth, RYAN raconte la vie et la carrière de Ryan Larkin. Aujourd’hui mendiant dans les rues de Montréal, cet ancien réalisateur a créé plusieurs films d’animation pour l’ONF dont l’un a obtenu une nomination aux Oscars.

OPINION฀DE฀LA฀VALEUR฀MARCHANDE฀DE฀VOTRE฀PROPRIÉTÉ฀SANS฀FRAIS.

courtier฀immobilier฀agréé franchisé฀indépendant฀et฀autonome de฀RE/MAX฀Québec฀inc.

Lise

Marc

HARDY 948-1000

l i s e e t m a rc h a rd y.c o m

• 44

–฀Magazine฀Le฀Clap฀n°฀122฀•฀du฀11฀février฀au฀7฀avril฀2005

lise.hardy@remax-quebec.com marc.hardy@remax-quebec.com agent฀immobilier฀agréé agent฀immobilier฀affilié 1538,฀av.฀Jules-Verne,฀Sainte-Foy,฀Québec฀฀G2G฀2R5฀฀฀฀฀฀฀฀877-3903 WWW.CLAP.QC.CA


CONSULTEZ LE SITE INTERNET POUR L’HORAIRE DES FILMS WWW.CLAP.QC.CA TABLEAU DES TARIFS Adulte ............................................. 7,50 $ ven. au dim. après 18 h ........................ 9 $ sam. et dim. avant 18 h ................... 7,75 $ mardi et mercredi.................................. 6 $ 50 à 64 ans ..................................... 6,75 $ Âge d’or (65 ans et plus) ........................ 6 $ Étudiant ............................................ 6,50 $ Du dimanche au vendredi après 21h ............ 4 $ (sur présentation de la carte d’étudiant)

14 ans et moins .................................... 6 $ Carte Abonne-Clap

10 films ............. 55 $ 5 films ............. 35 $

CLASSEMENT DES FILMS En attente de classement. Peut être vu par des personnes de tous âges. Ne peut être vu que par des personnes âgées de 13 ans et plus. Celles ayant moins de 13 ans doivent être accompagnées d’une personne majeure. Ne peut être vu que par des personnes âgées de 16 ans et plus. Ne peut être vu que par des personnes âgées de 18 ans et plus.

LES JOURNÉES DES ABONNÉS Les lundis et jeudis, sauf les jours fériés, vous verrez votre invité admis pour seulement 2$ à la projection pour laquelle vous vous procurerez un billet.

JOURNÉE

DES ABONNÉS NON VALIDE LE LUNDI 28 MARS (PÂQUES)

Les฀Galeries฀Saint-Jean,฀848,฀rue฀Commerciale,฀local฀103, Saint-Jean-Chrysostome,฀834-2334 WWW.CLAP.QC.CA

Magazine฀Le฀Clap฀n°฀122฀•฀du฀11฀février฀au฀7฀avril฀2005฀–

45


#฀4 5 X 2 · Un film de François Ozon

du 25 février au 24 mars . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p. 11

A฀4 À la petite semaine · Un film de Sam Karmann

du 4 au 24 mars . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p. 30

4 Agents secrets · Un film de Frédéric Schoendoerffer

du 18 février au 3 mars . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p. 31

4 Assassinat de Richard Nixon, L’ · Un film de Niels Mueller

du 11 février au 10 mars . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p. 19

B฀4 Bob l’éponge — le film · Un film de Stephen Hillenburg

du 18 février au 10 mars . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p. 34

4 Brodeuses · Un film de Eléonore Faucher

du 11 mars au 7 avril . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p. 5

C4 Carnets de voyage · Un film de Walter Salles

du 11 au 17 février . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p. 18

4 Cher Frankie · Un film de Shona Auerbach

du 18 mars au 7 avril . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p. 42

4 Choristes, Les · Un film de Christophe Barratier

du 11 au 17 février . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p. 18

4 Chute, La · Un film de Oliver Hirschbiegel

du 11 mars au 7 avril . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p. 15

4 Claude Sautet ou la magie invisible · Un film de Nguyen Trung Binh

du 1er au 7 avril . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p. 14

E฀4 Écoute-moi · Un film de Sergio Castellitto

du 11 mars au 7 avril . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p. 10

4 Embarquement immédiat

du 25 février au 3 mars . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p. 35

4 Esquive, L’ · Un film de Abdellatif Kechiche

du 25 mars au 7 avril . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p. 25

4 Exécution, L’ · Un film de Jeremy Peter Allen

du 4 au 24 mars . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p. 17

G฀4 Genesis · Un film de Claude Nuridsany et Marie Pérennou

du 25 mars au 7 avril . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p. 25

I฀ 4 Ils se marièrent et eurent beaucoup d’enfants · Un film de Yvan Attal

du 25 mars au 7 avril . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p. 14

4 Incroyable, Les · Un film de Brad Bird

du 25 février au 3 mars . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p. 34

K฀4 Kinsey · Un film de Bill Condon

du 11 au 24 février . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p. 24

M฀4 Malabar Princess · Un film de Gilles Legrand

du 25 février au 17 mars . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p. 26

4 Maman Last Call · Un film de François Bouvier

du 11 février au 10 mars . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p. 20

4 Mauvaise Éducation, La · Un film de Pedro Almodóvar

du 11 au 24 février . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p. 30

4 Médecine sous influence · Un film de Lina B. Moreco

du 18 au 24 février . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p. 35

4 Mer intérieure, La · Un film de Alejandro Amenábar

du 11 février au 3 mars . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p. 18

4 Mon trésor (Or) · Un film de Keren Yedaya

du 11 au 24 février . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p. 42

R฀4 Ryan · Un film de Chris Landreth

du 11 au 17 mars . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p. 44

T฀4 Tarnation · Un film de Jonathan Caouette

du 1er au 7 avril . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p. 21

U฀4 Un long dimanche de fiançailles · Un film de Jean-Pierre Jeunet

du 11 au 17 février . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p. 26

V฀4 Vidéo Femmes — Journée de la femme

le 8 mars . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p. 35

4 Vie est un miracle, La · Un film de Emir Kusturica

du 18 février au 10 mars . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p. 27

4 Vipère au poing · Un film de Philippe de Broca

du 18 février au 10 mars . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p. 9

Z฀4 Zig Zag: l’étalon zébré · Un film de Frederik Du Chau

du 25 février au 10 mars . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p. 34 46

–฀Magazine฀Le฀Clap฀n°฀122฀•฀du฀11฀février฀au฀7฀avril฀2005

WWW.CLAP.QC.CA


À฀l’achat฀de฀votre฀Abonne-Clap฀ entre฀le฀11฀février฀et฀le฀7฀avril,฀ vous฀courez฀la฀chance฀de฀gagner฀: L’un฀des฀10฀chèques-cadeaux฀d’une฀ valeur฀de฀20฀$฀chacun

au฀restaurant฀LES฀BARJOTS. (voir฀publicité฀à฀la฀page฀21)

LES ABONNÉS QUI ONT GAGNÉ LES REPAS POUR 2 PERSONNES AU CAFÉ DU CLOCHER PENCHÉ POUR LE N°121 : MME CHRISTINE REDAÏ DE SAINT-ROMUALD ET M. JEAN BROCHU DE QUÉBEC LES ABONNÉES QUI ONT GAGNÉ LES COURS DE CUISINE À L’ACADÉMIE CULINAIRE POUR LE N°121 : MME CHRISTIANE SIMON DE QUÉBEC, MME LINDA CROTEAU DE SILLERY ET MME GABY DORION DE QUÉBEC

VEUILLEZ PRÉSENTER VOTRE CARTE AVANT TOUT ACCÈS AUX PRIVILÈGES

LES LUNDIS ET JEUDIS DES ABONNÉS :

55 $ POUR 10 FILMS OU 35 $ POUR 5 FILMS : Seulement les renouvellements de cartes effectués AVANT LA DATE D’EXPIRATION vous permettent de transférer les films non utilisés sur votre nouvelle carte. Valide un an à partir de la date d’achat. La date d’expiration apparaît sur chaque billet et au dos de la carte. SUR PRÉSENTATION DE L’ABONNE-CLAP, obtenez 10 %* de réduction au comptoir de rafraîchissements et au Café Le Clap. *Applicable sur le prix courant seulement, ne peut être combiné à aucune autre offre. Ne s’applique pas aux prix réduits ni aux boissons alcooliques. TOUS LES PRIVILÈGES SONT ANNULÉS APRÈS LA DATE D’ÉCHÉANCE DE L’ABONNE-CLAP.

KETTO DESIGN 205, rue St-Vallier Est (coin Caron), Québec 25 % de réduction.

38

CRACKPOT CAFÉ

STUDIO CRÉATIF DE CÉRAMIQUE 987, route de l’Église, Ste-Foy 25 % sur le temps studio

MONSIEUR BALAYEUSE

25% sur la location d’une laveuse à tapis pour 24 h.

ROCK’N’LIVRE

3054, 1re Avenue, Québec

2 $ de réduction à chaque tranche de 10 $ d’achat.

40 OXYGÈNE COIFFURE 2854, rue Légaré, Ste-Foy

20 % de réduction du lundi au mercredi sur le service de coloration avec coiffeurs sélectionnés.

37

TUSCANOS RESTAURANT CAFÉ

1445, av. Jules-Verne, Ste-Foy (à côté de Star Cité) 20 % de réduction sur le menu à la carte du dimanche au jeudi. Boissons et déjeuners exclus.

18

THÉÂTRE PÉRISCOPE

4 $ de réduction sur le prix adulte courant. (maximum de 4 billets).

BOUQUINERIE TRAIT D’UNION Place Fleur de Lys

SOINS ESTHÉTIQUES CAMÉLÉON

1024, av. des Maires-Gauthier

(coin René-Lévesque près de Holland) 15 % sur soins et produits.

LE THÉÂTRE DU TRIDENT 15 % de réduction à l’exception des supplémentaires selon la disponibilité des sièges; sur tarif courant au Grand Théâtre de Québec seulement.

24 THÉÂTRE DE LA BORDÉE 315, rue St-Joseph Est, Québec 4 $ de réduction sur le prix courant pour un adulte.

2 $ de réduction à chaque tranche de 10 $ d’achat.

12 LA TABLE DU ROI 2360, ch. Ste-Foy, Sainte-Foy 20 % de réduction sur le menu à la carte, le vin et la bière en fût.

LA GROLLA

815, côte d’Abraham, Québec

15 % de réduction du dimanche au jeudi.

LE CLUB MUSICAL DE QUÉBEC 15 % de réduction sur le prix courant à la billetterie du Grand Théâtre de Québec.

PARADISIO RESTO-GALERIE

281, rue de la Couronne, Québec 15 % de réduction. Achat minimum de 10 $.

FUTON ETCETERA 15 % de réduction.

21 LES BARJOTS 850, av. Myrand, Sainte-Foy 15 % de réduction sur l’addition.

12

LES VIOLONS DU ROY

15 % sur le prix courant à la billetterie du Grand Théâtre de Québec.

En déboursant 2 $, tous les lundis et jeudis, vous verrez votre invité admis à la projection pour laquelle vous vous procurerez un billet. Cette promotion ne s’applique pas les jours fériés.

IMPORTANT :

À l’achat de votre Abonne-Clap, n’oubliez pas de remplir le formulaire pour vous inscrire au fichier central. En cas de perte ou de vol , seulement ces informations peuvent nous permettre de remplacer votre carte.

BISTRO LUCIANO

CHEZ ULYSSE ET PÉNÉLOPE

15 % sur l’addition. Le soir seulement. Achat minimum de 5 $.

15 % de réduction.

150, boul. René-Lévesque Est, Québec

2520, ch. Ste-Foy, Ste-Foy

AUX GRAINS D’SEL

ORCHESTRE SYMPHONIQUE DE QUÉBEC

969, av. Myrand, Ste-Foy

À l’achat de billets au guichet pour les concerts de l’OSQ. Cette réduction est offerte seulement à la billetterie au bureau de l’OSQ. 15 % de réduction.

LIBRAIRIE LA FEUILLE ENCHANTÉE

LES HORLOGES GRAND-PÈRE DU QUÉBEC

22

140, route du Pont, bureau 4, Saint-Nicolas

15 % de réduction sur articles sélectionnés.

BRIN DE FOLIE

38, boul. Champlain, Québec 15 % de réduction sur les poupées russes.

LES GOURMANDISES DE LA CHUTE

2569, av. Royale, Beauport (en haut de la chute Montmorency) 15 % de réduction sur les tables d’hôte du soir à l’achat d’une consommation. Non valide les soirs de Grands Feux Loto-Québec.

IBIZA

57, rue du Petit-Champlain, Québec 15 % de réduction.

BOUTIQUE DU MUSÉE DU ROYAL 22E RÉGIMENT

1, côte de la Citadelle, Québec 10 % de réduction.

25

15 % de réduction.

1028, av. Cartier, Québec 10 % de réduction.

OBLIQUE

770, rue St-Jean, Québec 28, Carignan, Victoriaville 10 % de réduction. Sur les livres seulement.

10 CHEZ VICTOR 145, rue St-Jean, Québec 2778, ch. Ste-Foy, Ste-Foy

Place de la Cité 10 % de réduction.

40 MOMENTO 1144, av. Cartier, Québec

10% de réduction. Un Abonne-Clap par addition en soirée seulement.

10 % de réduction. Sur achat minimum de 10 $. Sur le menu à la carte.

14

FOCACCIA CAFÉ CUISINE VACANCES

2383, ch. Ste-Foy, Ste-Foy 10 % de réduction. En soirée, menu à la carte.

MÂ MOBILIER ACTUEL

261, rue St-Anselme

10 % sur tous les accessoires.

31 RESTAURANT TOAST! 17, rue Sault-au-Matelot, Vieux-Port, Québec 10 % sur l’addition.

44 SOPHIORI 205, rue St-Vallier Est, Québec

ANIMALERIE BOUTIQUE TROPICALE

MANOIR DE TILLY

3854, ch. de Tilly, St-Antoine-de-Tilly

10 % de réduction sur la table d’hôte uniquement. Non applicable sur les chèques-cadeaux. Ne peut être utilisé avec une autre promotion.

38 FAKS CAFÉ 1308, av. Maguire, Sillery

10 % de réduction.Sur l’addition. Achat minimum de 5 $.

34

LE CAFÉ DU CLOCHER PENCHÉ

203, rue St-Joseph Est, Québec 10 % de réduction. Sur table d’hôte seulement.

LE PAPARAZZI

1363, av. Maguire, Sillery 10 % de réduction. Sur la nourriture seulement. Sur le menu à la carte.

ACADÉMIE CULINAIRE

La Baie / Place Laurier 10 $ de réduction à l’achat d’un cours de cuisine.

22 MILLE-FEUILLE 1394, ch. Sainte-Foy, Québec 10 % de réduction sur la nourriture seulement. Achat minimum de 10 $.

LES DAMES DE SOIE

16 LE RAMEAU D’OLIVIER 1282, av. Maguire, Sillery

2, rue D’Auteuil, Québec

BISTRO LA COHUE

14 LIBRAIRIE LALIBERTÉ 2360, ch. Ste-Foy, Ste-Foy

10 % de réduction sur une table d’hôte en soirée.

4

3440, ch. des QuatreBourgeois, Sainte-Foy (Carrefour de la Pérade) 10 % de réduction. Achat minimum de 10 $.

15 % de réduction sur les produits Sophiori.

10 % de réduction sauf sur les chapeaux Duguay.

10 % de réduction. Sauf sur les manuels scolaires.

ESPACE MAGIQUE

1086, rue Saint-Jean, Québec 10 % de réduction.

Vous pouvez consulter les publicités des marchands dont le numéro de page est indiqué dans un cercle rouge ! LES RÉDUCTIONS SONT APPLICABLES À LA PERSONNE DÉTENTRICE DE L’ABONNE-CLAP. Sur présentation de votre carte, obtenez de 10 à 25 % de réduction chez les marchands participants.

Toutes ces réductions sont applicables aux prix courants seulement, pour la durée de ce magazine (jusqu’au 7 avril 2005). Ne peut être utilisé avec une autre promotion.


Magazine Le Clap n°122  

FÉVRIER, MARS & AVRIL 2005 Valeur sûre: L'assassinat de Richard Nixon

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you