Issuu on Google+

dĂŠc - janv

2009


Sommaire Édito vie municipale P. 2 P. P. P. P. P.

Actualité Noël Nordique

À votre service Démocratie locale Travaux Tribune des élus Jumelages

4 6 7 8 9

dossier P. 10

Des zones d’activités attractives

magazine P. 14

Solidarité Les Jardins à la Prévert : Prix Territoria 2008

Culture

P. 15 P. 16 P. 17 P. 18 P. 20

Place aux festivals !

Zoom arrière Portrait L’ESAT

Vie associative Les Restos du Cœur

Agenda

Yzeure mag n°108 revue bimestrielle déc - jan 2009 Photo de couverture : Jean-Marc Schaer Les Jardins à la Prévert

L’avenir de nos territoires passe par des collectivités prospères innovantes et dynamiques « Le monde est frappé par une crise financière et économique qui n’épargne ni notre pays, ni nos collectivités, ni nos administrés. Nous pouvons constater chaque jour l’inquiétude des acteurs économiques sur le terrain. Dans ce contexte préoccupant, nos collectivités sont concernées tout en ne disposant pas de toutes les cartes. » C’est ainsi que s’expriment les maires de toutes tendances, des villes moyennes dans une lettre ouverte au gouvernement. Les collectivités locales, dont les communes réalisent 73 % de l’investissement public au niveau national, sont des employeurs importants (2 millions de personnes). Selon l’INSEE, l’État est endetté de 1 270 milliards d’euros alors que les collectivités le sont à hauteur de 132 milliards, soit moins de 10 % de l’endettement de l’État. La dette des collectivités locales a baissé de 800 millions d’euros en 2008, celle de l’État a augmenté de 15 milliards. Les caisses de l’État sont vides. Aussi on réduit les moyens des collectivités (dotations d’État moins 250 millions, droits de mutation moins 600 millions, taxe professionnelle moins 300 millions…). En parallèle, on transfère des charges nouvelles nombreuses. Un seul exemple parmi tant d’autres : le Ministre de l’Éducation Nationale met en péril les mouvements d’Éducation Populaire qui participent à l’organisation des activités pour la jeunesse. Inévitablement, ces associations vont se retourner vers les collectivités pour éviter de disparaître. La politique actuelle d’aménagement du territoire est catastrophique. On n’en mesure pas encore toutes les conséquences. Les restructurations judiciaires, militaires, ou d’entreprises publiques, ajoutées à la crise économique, font payer aux villes moyennes et aux petites villes un lourd tribut. Ces restructurations se font d’ailleurs sans aucune concertation. Le gouvernement actuel ne voulant pas reconnaître l’échec de sa politique s’en prend aux collectivités qui seraient responsables de cette situation. Le préfet d’un département voisin n’hésite pas à parler de « l’État victime de la fiscalité des collectivités ». Veut-on justifier le démantèlement de nos territoires et s’orienter vers un bouleversement administratif de notre pays. Si une clarification des compétences est nécessaire entre les différentes collectivités, n’ajoutons pas à la crise économique et financière une crise liée à la désorganisation administrative de notre pays. Nous seront très vigilants. Cela est indispensable au développement économique. Guy Chambefort Député - Maire

Directeur de la publication : Guy Chambefort, député-maire. Rédacteur en chef : Bernard Chabert, conseiller à la Communication. Rédactrice : Louisa Roda. Comité de rédaction : Jacques Bodard, Jacky Cabanne, Bernard Chabert, Nicole Charette, Stéphanie Isavard et Jean-Paul Nesson. Conception graphique : Karim Bachi. Mise en page : Céline Guigue et Karim Bachi. Photographies : Fabrice Buffard, Jean-Marc Schaer et Lauriane Bernadac. Compogravure - Impression : Imprimerie De Chavannes. Régie publicitaire : RG publicité. Impression en braille : CTEB - Toulouse. Mairie d’Yzeure – boîte postale 29 – 03401 Yzeure Cedex tél. : 04 70 48 53 00. www.ville-yzeure.com

Yzeure mag n°108

1


Actualité

Noël Nordique La magie de Noël au rendez-vous ! Du 6 décembre au 3 janvier, Yzeure se parera de mille feux pour un Noël Nordique plein de surprises. Dès à présent, la ville réserve une surprise à tous les amoureux de la glisse ! Petits et grands, pour votre plus grand plaisir, vous pourrez de nouveau chausser vos patins ! Un programme riche d’animations nouvelles et originales va faire battre le cœur des petits et des grands : patinoire, manège pour enfants… Vous déambulerez à la découverte des Marchés de Noël. Il paraît même qu’on pourra y rencontrer le Père Noël… Petits et grands, venez patiner au moment des fêtes de fin d’année. Pour votre plus grand plaisir, la ville d’Yzeure a fait l’acquisition d’une patinoire, et pas n’importe laquelle ! Une patinoire synthétique de 300 m2, ne consommant pas d’énergie puisque ne nécessitant pas de refroidissement. Elle peut accueillir près de 80 personnes simultanément. Dorénavant, préparez-vous à chausser vos patins chaque année ! Une nocturne est prévue le 19 décembre. Pour les petits, l’arrivée du Père Noël le jeudi 18 décembre à 19 h avec le traditionnel feu d’artifice, le manège de chaises volantes, le spectacle de rue « La Reine des Neiges » présenté par la Compagnie Turbul feront leur bonheur. Le vendredi 19 décembre à 17 h 15, les enfants seront attendus au pied du sapin pour y accrocher les décorations qu’ils auront confectionnées (dessins, découpages, assemblage…). Cette année, les Marchés de Noël, organisés par le Comité de jumelage YzeureBendorf avec le soutien de la ville, fêtent leurs dix ans. Du 18 au 21 décembre,

2

Yzeure mag n°108

quatre-vingts bénévoles assureront la tenue des différents postes, de l’accueil et l’accompagnement des commerçants en passant par la buvette et le traditionnel vin chaud, les crêpes et les marrons chauds. Les visiteurs découvriront vingt-six stands, dont de nombreux proposant des spécialités du terroir et des confections artisanales. Pour le plaisir des yeux, un spectacle pyrotechnique clôturera les Marchés de Noël le dimanche 21 décembre à 18 h 30.

10e Marchés de Noël Jeudi 18 décembre : • 16 h 30 à 21 h : ouverture des stands. Ateliers de décorations de Noël et de maquillage pour enfants. • 18 h : inauguration des Marchés de Noël. • 19 h : arrivée du Père Noël place JulesFerry ; feu d’artifice ; distribution de friandises.

Vendredi 19 décembre : • 10 h 30 à 20 h : ouverture des stands. Ateliers de décorations de Noël et de maquillage pour enfants ; mascottes ; Happy Brass Band. • 17 H 30 : rencontre avec le Père Noël. Animation par les enfants de l’accueil de loisirs. Chocolat chaud offert par le Comité de jumelage.


Maisons illuminées, sous le signe de l’économie d’énergie!

Samedi 20 décembre :

Spectacles

• 10 h 30 à 20 h : ouverture des stands. Ateliers de décorations de Noël et de maquillage pour enfants. • 11 h : Happy Brass Band. • 14 h à 20 h : spectacle de rue spécial Noël « La Reine des Neiges » avec la Cie Turbul ; mascottes ; Happy Brass Brand.

Concert de Noël Dimanche 14 décembre, 14 h 30 à l'église Sainte-Jeanne-d’Arc des Bataillots : La chorale du club des aînés « Chantons en chœur » vous donne rendez-vous pour son traditionnel concert de Noël. Entrée libre.

Dimanche 21 décembre

Concerts du Nouvel An

• 10 h 30 à 18 h : ouverture des stands. Ateliers de décorations de Noël et de maquillage pour enfants. • 11 h : Happy Brass Band. • 14 h à 18 h : spectacle de rue spécial Noël « La Reine des Neiges » avec la Cie Turbul ; mascottes ; Happy Brass Band. • 18 h 30 : clôture pyrotechnique des Marchés de Noël.

• Dimanche 4 janvier, 17 h à Yzeurespace : Orchestre Symphonique Lyonnais « Hymnes à l’amour », extraits d'opéras Retrouvez les grands airs et duos d'amour extraits des plus célèbres opéras : Samson et Dalila, Carmen, la Bohême, West Side Story, Rigoletto, Les noces de Figaro... Réservation : service Culture, 04 70 48 53 80.

Vin chaud, crêpes, marrons chauds, saucisses, Bratwurst, frites…

• Dimanche 11 janvier, 16 h à Yzeurespace : Horizon musical d’Yzeure Réservation : 04 70 44 13 02

Du 6 décembre au 3 janvier Patinoire Horaires d’ouverture :

Tarif :

Scolaires : de 9 h à 12 h et de 14 h à 17 h. Tout public : de 12 h à 14 h et de 17 h à 19 h. Vacances scolaires, mercredis et week-ends : de 10 h à 19 h. Nocturne le 19 décembre (jusqu’à 22 h).

Adultes : 3 € Étudiants, lycéens : 2,50 € Enfants de -16 ans : 2 € Établissements scolaires, associations, comités d’entreprise : 1,50 € La location des patins est comprise dans le prix.

Manège pour enfants

Illuminez votre habitat en adoptant des gestes écolos ! Moins de lumière et plus de créativité, voici la tendance 2008 ! La ville encourage les participants à s’orienter vers des techniques moins gourmandes en énergie. Déclinez les décorations et imaginez des décors naturels ! Utilisez des feuillages ou des éléments végétaux persistants, associezles à de simples photophores ou à des dispositifs lumineux peu énergivores comme les LED qui consomment une faible quantité d’énergie pour un effet lumineux identique à celui des lampes traditionnelles. L’emploi des matériaux naturels confèrera un cachet du meilleur goût aux compositions présentées, alors que les nouvelles technologies apporteront modernité et innovation. Le jury du concours des maisons illuminées passera visiter les habitations dans la première quinzaine de décembre. Il sera particulièrement sensible à la notion d’économie d’énergie et récompensera particulièrement les candidats qui auront mis en œuvre de telles décorations. Les récompenses seront remises à tous les participants le vendredi 19 décembre. Du pavillon à l’appartement en passant par le commerce, contribuez à donner un air de fête en cette fin d’année !

Tarif : 1 € Yzeure mag n°108

3


À votre service L’Escalette Relais Assistantes Maternelles Noël arrive à grands pas. Les enfants, accompagnés de leur assistante maternelle, réaliseront au Relais Assistantes Maternelles des activités manuelles en rapport avec ce thème pour décorer le traditionnel sapin. Le mardi 16 décembre, le Relais fêtera Noël. Un spectacle surprise, un goûter et bien sûr la venue du Père Noël seront au programme de cette journée festive. Assistantes maternelles, enfants et parents seront les bienvenus.

Salle Daniel-Balavoine

Foyer de la Baigneuse

Atelier jeux de mémoire pour adulte

Activités pour les retraités yzeuriens

Vous souhaitez faire travailler votre mémoire par des jeux et des échanges à thème ? Rendez-vous tous les lundis de 9 h 30 à 11 h 30 à la salle Daniel-Balavoine, au Plessis. Renseignements et inscriptions au 04 70 20 55 09 ou 04 70 44 49 87.

Du lundi au vendredi de 14 h 30 à 17 h, le service Solidarité vous propose des activités physiques, récréatives, des ateliers mémoire avec le Pac « Euréka » (méthode proposée par la Mutualité Sociale Agricole) pour lutter contre les trous de mémoire, et bien d’autres encore. Renseignements et inscriptions au 04 70 48 53 49 ou 04 70 44 49 87.

Salle Coup de pouce Atelier bien-être Envie de garder la forme ? Ouvert à tous, ce nouvel atelier vous propose de nombreuses activités autour du bien-être tous les jeudis de 9 h 30 à 11 h 30 à la salle Coup de pouce, au Plessis. Renseignements et inscriptions au 04 70 20 55 09 ou 04 70 46 09 38.

Police municipale La police municipale est installée dans ses nouveaux locaux, boulevard JeanMoulin.

Accueil de loisirs Crèche familiale Des activités de bricolage permettront aux enfants de décorer leur maison et la salle d’activités. La fête de Noël de la crèche familiale se déroulera le jeudi 18 décembre. À cette occasion, petits et grands pourront suivre Adèle, une marionnette géante bien connue des enfants, dans une aventure avec un drôle de personnage… Un goûter sera également proposé avant l’arrivée tant attendue du Père Noël.

Structure multi-accueil Les tout-petits apprendront à s’habiller tout seuls ! L’atelier « Je m’habille, tu t’habilles, il s’habille… » accompagnera l’enfant vers le chemin de l’autonomie en favorisant le développement de l’imaginaire et du langage. Diverses activités complèteront cet atelier : peinture, déguisements, jeux éducatifs, coin poupées, contes et chansons… La préparation de Noël sera bien évidemment au rendezvous !

4

Yzeure mag n°108

Pendant les vacances de Noël, l’accueil de loisirs ouvrira ses portes du 22 décembre au 2 janvier 2009. Les tout-petits fabriqueront entre autres des objets pour le sapin et les plus grands découvriront la magie du Noël Nordique. Pour les vacances d’hiver, les inscriptions auront lieu du 5 au 14 janvier 2009 au service Jeunesse, 25 bis, place Jules-Ferry.

Campagne de récupération de bois de chauffage Le chantier d’insertion est en campagne de bûcheronnage. Le bois coupé représente près de deux cents stères. C’est pourquoi, une campagne de récupération, mais non d’exploitation, valorisant le bois de chauffage est organisée par les Services techniques. Composé de chêne, de charme et de peuplier, ce bois de chauffage non trié est proposé aux particuliers. Vendu 18,60 € le stère, les personnes intéressées peuvent s’inscrire aux Services techniques au 04 70 48 54 10. La vente est limitée à cinq stères par personne et par an.


En bref… Campagne de bûcheronnage aux Vesvres Après le jardinage en automne, les six ouvriers du chantier d’insertion effectuent des travaux de bûcheronnage dans la forêt des Vesvres. Comme cette activité comporte des risques, une formation de sécurité leur a été dispensée par l’ONF (Office National des Forêts). Ils ont ainsi appris à sécuriser le chantier, à utiliser une tronçonneuse et à être vigilant visà-vis d’eux-mêmes et des autres. Depuis le 20 novembre, ils dégagent les sous-bois à proximité des chemins de randonnée. Ils abattent les arbres dangereux, sélectionnent les espèces, débroussaillent. Les ramifications sont ensuite broyées. Au printemps, les amoureux de la nature pourront flâner le nez au vent dans une forêt entretenue. Source d’énergie, ce bois coupé représente une richesse qu’il ne faut pas perdre. C’est pourquoi, le service Espaces verts de la ville le récupère pour le vendre aux particuliers. Une campagne de récupération, mais non d’exploitation, qui valorise ainsi le bois de chauffage.

Saint-Fiacre de retour dans sa chapelle. Il aura fallu un an à Agnès Moyer pour restaurer le tableau anonyme de SaintFiacre daté de la fin du XVIIe siècle. Un travail de longue haleine car ce tableau en cachait un autre. Rappelons qu’au XVIIIe siècle, la méthode utilisée pour restaurer un tableau consistait à le repeindre. Pour le conserver tel que nous le connaissons, Agnès Moyer a fait le choix de restaurer uniquement la partie supérieure du tableau. À la suite de ce travail, de nouveaux éléments sont apparus. Dorénavant, vous pourrez apercevoir une deuxième chapelle qui était jusqu’alors occultée. Saint-Fiacre, patron des jardiniers et du quartier des Bataillots, peut de nouveau être admiré à l’église Saint-Pierre.

Tableau avant et après restauration

Yzeure mag n°108

5


Démocratie locale

CMEJ Les élections du 18e Conseil Municipal d’Enfants et de Jeunes d’Yzeure (CMEJ) se sont déroulées du 29 septembre au 3 octobre 2008. Les élèves de CM1 et CM2 ont voté, mais seuls ceux du CM2 étaient éligibles.

Réunions des associations Les associations yzeuriennes sont conviées à une réunion avec les adjoints aux sports, à la culture et à la solidarité, et avec la conseillère municipale déléguée à la vie associative. Mardi 9 décembre - 18 h 30 salle de Démocratie locale

Pot de l’amitié Depuis l’année 2000, la ville propose à tous les Yzeuriens de se retrouver pour partager un moment de convivialité avant le début des fêtes de fin d’année. Mercredi 31 décembre - de 18 h à 20 h foyer de la Baigneuse

Vœux aux associations Jeudi 15 janvier - 18 h 30 Yzeurespace

Assemblée communale consultative À l’issue de ce vote, 21 enfants de CM2 et 12 élèves, préalablement inscrits, des classes de 6e, 5e, 4e et 3e du collège François-Villon représenteront leurs camarades de classes. Au total, 33 jeunes élus seront les porte-parole de leurs électeurs. Leur mandat leur permettra de vivre concrètement l’expérience de la démocratie et de la citoyenneté. La séance d’installation officielle s’est déroulée le jeudi 20 novembre, à la salle de Démocratie locale sous la présidence du député-maire Guy Chambefort.

Les nouveaux élus : • école des Cladets : Adrien Bernet, Olivier Falco, Julie Martinez, Camélia Menaut ; • école Ampère : Chloé Coulon, Lucas Defaut, Océane Guillebaud, Léopoldine Nicol, Lucie Rebuffo, Océane Tauveron ; • école Jacques-Prévert : Paméla Léon, Coline Peltier, Manon Vif ; • école St Pierre : Ulysse Gardette ; • école Jules-Ferry : Kenza Benmansour, Cynthia Chiarbonello, Léa Lepoul,

6

Yzeure mag n°108

Tristan Martinek, Antony Nifosi, Valentine Tissier, Lisa Villebesseix ; • collège François-Villon : Hugo Bloux, Pierre Bordage, Ondine Geoffroy, Quentin Jaboin, Alexis Jarlaud, Flavien Joubert, Guillaume Laplace, Célya Marcelo, Quentin Martinerie, Alexis Pecut, Jeanne Richard, Gaëtan Vasseur.

Lundi 26 janvier - 18 h 15 salle de Démocratie locale

Conseils municipaux • Rapport d’orientation budgétaire Jeudi 5 février - 20 h 30 salle de Démocratie locale • Vote du budget Vendredi 27 mars - 20 h 30 salle de Démocratie locale

Conseil des sages Installée le 27 novembre, cette instance de concertation se réunira deux à trois fois par an en séance plénière et travaillera également dans le cadre de commissions thématiques. Ainsi les quarante-trois membres du Conseil des Sages sont appelés à faire part de leur avis sur les projets de la municipalité, et à formuler des propositions sur les différents domaines de l'action municipale. Les membres du Conseil des Sages : Angèle Biziaud, Daniel Bloux, Jacqueline Bocq, Georges Bouiller, Marcelle Cantat, Jeanne Chaussard, Fernand Cognet, Pierre Combemorel, Michel Delaurat, Robert Deschamps, Ginette Duffault, Lucien Eguillon, Robert Fauconnier, André Fontgarnand, Louis Frobert, Danièle Galand, René Galland, Gérard Gallet, Madeleine Goudouneix, Pierre Goudouneix, François Guillot, MarieHélène Guillot, Jean-Claude Klein, Roland Larchevêque, Jean Lejosne, Daniel Luquin, André Marc, Jean-Pierre Mielot, Daniel Naphetat, Bernard Nicolas, René Nocin, Christian Noni, Gérard Parguel, Roger Portejoie, Simone Ravat, Henri Reveret, Florentin Reynaud, Suzanne Rogier, Pierre Rosier, Michel Roy, Louis Sennepin, Roger Vial, Jacques Vivier.


Travaux

Pour cette fin d’année... Les travaux prévus pour l’année 2008, sont sur le point d’être achevés. Ainsi le prolongement du réseau d’eau potable depuis le rond-point de l’Europe vers le chemin des Ozières a été réalisé. Les travaux d’éclairage public ont pris fin avec la pose de sept nouveaux candélabres, route de Montbeugny. Cette année, la rue Laussedat, l’allée Claude-Dussour, la rue Marie-Laurencin, ont fait l’objet d’importants travaux. Désormais, la liaison de l’étang Chaveau à la Bâche est facilitée par un cheminement piéton sécurisé. Depuis le mois de septembre, la police municipale est installée dans ses nouveaux locaux à Yzatis. Les travaux d’entretien dans les écoles, les équipements sportifs et culturels ont également été exécutés selon le planning prévu.

Voirie Rue François-Coli La réfection de bordures de trottoirs fait partie des derniers travaux de l’année. Coût : 46 351 € TTC

Espaces verts Les étanchéités modernes ont l’avantage d’être neutres vis-à-vis de l’eau potable. Ces travaux d’étanchéité représentent la moitié du montant global prévu pour la réfection des châteaux d’eau. Coût : 58 512 € TTC Coût global de la réfection : 131 318 € HT

Bâtiments

Élagage de mise en sécurité dans les parcs, espaces verts et voies publiques de la ville.

Boulevard François-Mitterrand La plantation, sur le large trottoir, d’une haie mélangée, d’arbustes de taille relativement basse isolera les maisons, contribuera au rétrécissement de la voie et mettra ainsi les piétons en sécurité.

Yzatis Les travaux d’aménagement de la première phase viennent de débuter.

Terrain C du stade Serge-Mésonès Un talus végétalisé sera planté pour éviter les travaux d’entretien.

Service des eaux Millepertuis La pose d’une conduite d’adduction d’eau agricole desservira prochainement l’entreprise horticole située à Millepertuis. Les travaux sont effectués par le personnel communal. Coût : 6 000 € TTC

Châteaux d’eau des Maisons Neuves Réfection intérieure : • étanchéité des cuves • étanchéité des sous-faces des coupoles.

La Maison des Arts et des Sciences Réalisés par le personnel communal (plâtrerie, peinture, faux plafonds, revêtement de sol et menuiserie intérieur) et par des entreprises (électricité, chauffage, plomberie, ventilation), les travaux de la dernière phase s’achèveront fin décembre. Coût : 40 000 € TTC Yzeure mag n°108

7


Tribune des élus Groupe communiste et républicain Résumons la crise financière : 1 : les banquiers américains prêtent beaucoup d’argent à des ménages à risques qui veulent devenir propriétaires. 2 : les taux montent, le prix de l’immobilier baisse, certains ménages ne peuvent plus rembourser. 3 : ces prêts sont revendus de par le monde. 4 : les défauts de paiement s’accélèrent, les banques vendent les maisons, le prix de l’immobilier chute, c’est la crise bancaire. 5 : les gouvernements renflouent les banques en faillite, plus de 2000 milliards pour la seule Europe. Même pas 2 % de cette somme suffirait à régler le problème de la faim dans le monde !

La crise financière est une crise globale du capitalisme. Elle prospère sur la misère de centaines de millions d’hommes, de femmes et d’enfants, et les mêmes vont payer cette crise ! Pour eux, le plus dur est à venir ! Nicolas Sarkozy et son gouvernement nous font le coup du bon et du mauvais capitalisme, ne nous laissons pas abuser. Leur politique a créé les conditions de la crise : cadeaux fiscaux aux plus riches qui spéculent, services publics soumis à la concurrence… Comment sortir de cette situation ? Les élus communistes et républicains proposent la création d’un pôle financier

public. Il faut mettre en œuvre une politique du crédit incitative pour les projets d’investissements utiles, dissuasive pour les investissements financiers. En même temps il faut donner aux salariés de nouveaux pouvoirs dans la gestion des entreprises. Il faut aussi augmenter les salaires, les retraites, améliorer les services publics, investir dans le logement, l’éducation, la santé, les transports… Ce seront autant de milliards utilement dépensés pour se nourrir, s’habiller, se loger, s’instruire, et non pas alimenter les marchés financiers.

Groupe socialiste et républicain La politique du gouvernement qui se dit « vertueux » relève d’une certaine provocation, car elle consiste à l’appropriation des richesses par quelques-uns tout en appauvrissant les plus fragiles. Sur fond de crise, la période actuelle commande des mesures courageuses orientées vers le soutien à l’activité économique et au pouvoir d’achat. Les collectivités locales (communes, départements, régions) peuvent y contribuer pleinement puisqu’elles réalisent 73 % de l’investissement public. Or nous entrons dans une période très sombre des relations entre l’Etat et les collectivités locales. Alors que la droite

jette le discrédit sur leurs élus en leur reprochant une soi-disant mauvaise gestion, dans le même temps, le garrottage financier est largement commencé. Jamais aucun gouvernement n’aura été à la fois aussi impécunieux et chiche de ses contributions puisque la progression des dotations de l’Etat est limitée à 0,4 % quand simultanément les dépenses augmentent mécaniquement de 5 %. Assumer, dans ces conditions, un aménagement équilibré de la ville par une politique de développement économique, de logements sociaux, d’aides aux activités culturelles et sportives ne pourra se faire qu’avec peine

d’autant plus que le renchérissement du crédit risque d’impacter sur le budget. Confrontés à des choix impossibles : augmenter la fiscalité locale pour maintenir les services au public ou renoncer à des projets d’investissement, les élus socialistes cherchent une troisième voie qui consiste à mettre en œuvre, au quotidien et en proximité, des politiques appuyées sur les valeurs de justice sociale visant à agir pour tous et protéger chacun.

Groupe « Yzeure pour vous » À Yzeure, il fait bon vivre ! Prenons l’exemple des Coquinets. Avec l’arrivée de 6 immeubles, dont 3 donnent directement sur les jardins de pavillons voisins, le plaisir des nouveaux propriétaires aura été de courte durée ! Monsieur le Maire l’a reconnu et a promis la mise en place d’un aménagement paysager afin de préserver l’intimité des riverains, à suivre… Par contre pour les soucis rencontrés par les locataires du lotissement du grand Meaulnes, circulez il n’y a rien à voir ! Surtout quand on fait partie de l’opposition. Il faut dire que la municipalité 8

Yzeure mag n°108

et Allier Habitat se renvoient la patate chaude, question d’amitié peut-être ? On vous dit que tout va bien à Yzeure. La délinquance n’augmente que de 64 % par an : vive la sécurité sur Yzeure ! Votre voisinage pourra profiter de vos prochaines soirées entre amis ! Mais les impôts locaux sont stables… Parlons, pour finir, d’argent public et de cadeaux de la part de la municipalité. Comme vous le savez, la nouvelle tribune du stade a eu un léger retard de livraison. Le Conseil municipal avait alors posé la question des indemnités liées au retard. La réponse de Monsieur le Maire avait

été claire : l’entreprise règlera la pénalité ! Et bien, bonne nouvelle, Monsieur le Maire fait cadeau de 7 000 € à l’entreprise. Pourquoi ne souhaite-t-il pas percevoir la pénalité ? La ville est-elle à ce point si bien gérée qu’elle peut s’asseoir sur 7 000 € ?


Jumelages

Bendorf

Depuis plusieurs mois le Comité de jumelage travaille à l’organisation des Marchés de Noël. Le Conseil d’administration met la dernière main aux préparatifs de la dixième édition qui mobilisera quelque 80 bénévoles du 18 au 21 décembre. Plusieurs centaines de visiteurs sont attendus durant ces 4 jours où l’on retrouvera les commerçants fidèles à la manifestation mais également de nouveaux exposants, ainsi que des animations pour les enfants à commencer par l’arrivée toujours très suivie du Père Noël. Le 18 décembre, la première rencontre de l’année 2009 pour les adhérents sera la traditionnelle galette des Rois le 22 janvier à 18 h 30 à la salle Dieter Trennheuser aux Ozières. Le Comité de jumelage donne d’ores et déjà rendez-vous aux enfants de maternelles pour la manifestation du lapin de Pâques, le lundi 13 avril au Château de Panloup. À cette même époque les salles du château accueilleront une exposition sur le carnaval allemand.

Kafountine

Après un bon hivernage, les pluies ont été particulièrement abondantes cette année, voici venir le temps des récoltes. Elles s’annoncent excellentes : des rendements multipliés par trois pour le maïs, des récoltes de riz et de sorgho qui doubleront par rapport aux années précédentes, voilà qui devrait mettre nos amis sénégalais à l’abri des aléas des marchés mondiaux en ces périodes troubles. Ne plus dépendre du nord, arriver à l’autosuffisance alimentaire, grâce aux cultures vivrières un moment délaissées n’est sans doute pas une utopie et nos amis africains sont sur la bonne voie. Le retour de la saison sèche permet également la reprise des travaux sur l’important chantier

Gherla

Les « journées de Gherla » Pierre Guillot et Jacky Berthon ont représenté la ville aux « journées de Gherla », une grande fête populaire qui, chaque année, reste l’événement incontournable de la cité transylvanienne. Reportées cette année à la fin du mois d’août en raison des élections municipales qui se sont déroulées en juin, les « journées de Gherla » n’ont pas dérogé à la règle…

Trois jours d’une fête colorée au cours de laquelle alternent les spectacles de musique traditionnelle, les concerts pop’rock et les concerts classiques… Des milliers de spectateurs se retrouvent

en cours : la réhabilitation du marché. À ce jour, les première et deuxième tranches sont quasiment terminées. Rappelons qu’à terme cette réalisation permettra aux femmes de commercer sur une structure comprenant 42 tables ciment carrelées et 25 petites boutiques (souks). Autre projet : les villages insulaires connaissent de graves problèmes de pénurie d’eau à la fin de la saison sèche et l’eau des puits se charge rapidement en sel. Le fonçage de puits, un moment envisagé, n’est pas la bonne solution, et une association, Enda Tiers Monde, envisage une autre approche : la construction de cuves à impluvium. Nos partenaires se sont

autour d’un vaste podium au centre de la ville pour des soirées qui se prolongent tard dans la nuit… Les stands de restauration font le plein des promeneurs qui se régalent des plats traditionnels roumains et de l’alcool local… dans une ambiance bon enfant, en attendant le feu d’artifice du dimanche soir qui clôturera les festivités. Pierre Guillot et Jacky Berthon en ont profité pour rencontrer le maire de Gherla et lui offrir un exemplaire du « carnet de voyage » réalisé pour la dernière édition de « Moulins Foirexpo ».

Une rizière près du village d’Haër

tournés tout naturellement vers nous pour participer au montage financier de ce dossier qui concerne 5 villages. Les études sont en cours. Projets en cours, projets à venir, le travail ne manque pas, sans compter que la nouvelle équipe en place ne manquera sans doute pas de nous solliciter à son tour : plus que jamais nous aurons besoin de toutes les bonnes volontés ! Yzeure mag n°108

9


Des zones d’activités attractives Les principales zones d’activités économiques de l’agglomération se situent sur le territoire yzeurien. Si le climat n’est pas propice à la création d’activités, de nombreuses entreprises cherchent à s’implanter à Yzeure. C’est pourquoi, la ville a toujours offert des espaces pour les accueillir.

Parc d’activités de la Mothe

Quelque 500 activités commerciales, artisanales et industrielles sont implantées à Yzeure.

Aujourd’hui, quelque 500 activités commerciales, artisanales et industrielles sont implantées à Yzeure. Le tissu économique est essentiellement composé d’artisanats et commerces, mais également d’entreprises importantes. Ainsi les secteurs du bâtiment et des travaux publics, du commerce, du transport, de l’agroalimentaire, de l’industrie, de la santé, des services publics, financiers et assurances emploient plus de 5 500 salariés. Au fil du temps, Yzeure a développé différents secteurs d’activités. Ainsi, sur des espaces privés comme le quartier de la plaine Bodin, les routes de Lyon, de Bourgogne, les quartiers des Bataillots, des Pouzeux et le centreville, environ trois cents activités sont implantées. D’autres zones, dites zones d’activités économiques, sont le siège, quant à elles, de deux cents entreprises.

dernières années a été atteint : compléter toutes les parcelles de terrain potentiellement disponibles sur le territoire communal.

Les zones d’activités économiques Ces dernières années, l’ouverture du contournement et ses nombreux échangeurs a renforcé significativement l’attractivité d’Yzeure pour les entreprises à la recherche d’un lieu d’implantation. Sur une superficie de 81 ha environ, quatre zones d’activités économiques et une zone commerciale

Les réserves foncières constituées et aménagées par la ville accueillent de nouvelles implantations commerciales et artisanales. L’objectif fixé depuis ces Répartition des entreprises yzeuriennes par secteur d’activités

10

Yzeure mag n°108


Parc de la Mothe (env. 3 ha) ZA de Robet (env. 43 ha)

Zone commerciale Cap Sud (env. 4 ha)

ZA de Michelet (env. 10 ha) ZA de Rancy (env. 24 ha)

ont ainsi pu être aménagées et complétées. Certaines ont d’ailleurs choisi de se spécialiser, en regroupant sur un même lieu des entreprises complémentaires ayant vocation à travailler ensemble. Chacune de ces zones possède ses spécificités et ses atouts. À la limite de Toulon-sur-Allier et d’Yzeure, la zone d’activités de Michelet-Sud existe depuis plus de trente ans. Elle compte dix-huit entreprises essentiellement commerciales et environ cent cinquante emplois.

Zone d’activités de Rancy

Yzeure mag n°108

11


la plate-forme de préparation et distribution du courrier YzeureMoulins s’est installée rue Colbert, occupant ainsi 7 700 m2. Elle regroupe les agents courrier d’Avermes et de Moulins. Les facteurs, qui en partent, distribuent le courrier de quinze communes. Cette plate-forme dispose également d’un guichet dédié aux entreprises et aux professionnels. Elle emploie cent trente postiers. Une autre implantation a vu le jour cet été : la salle de sport « Foot & Balls ». Ce complexe sportif de loisirs de 1 300 m2 propose du squash, du badminton et du foot en salle.

Zone de Michelet-Sud

Sur un terrain de 23 ha environ, la zone d’activités de Rancy bénéficie, elle aussi, d’un emplacement intéressant puisqu’elle se trouve à proximité de l’échangeur 47. Non loin de cette zone, un pépiniériste « Le temps des fleurs » est en cours d’implantation sur plus de 5 ha.

À l’est de Moulin-Robet, les anciens entrepôts militaires ont été acquis, puis aménagés en parc d’activités par la ville Un tissu dès 1985. Les 8 000 m2 de terrain économique encore disponibles en 2 000 essentiellement ont trouvé preneurs. Aujourd’hui, le Parc d’activités composé de la Mothe est complet. d’artisanats D’une surface de 3 ha,

Zone Moulin-Robet

il accueille vingt-trois entreprises à vocation industrielle, commerciale et artisanale. Deux nouvelles enseignes, Cuisines Mobalpa et Allier Médical,

et commerces.

La zone de Moulin-Robet, située en limite de la zone d’habitat du Plessis, s’étend sur 43 ha. Proche de la RN7, elle regroupe plus de soixante entreprises. Cet automne,

Les nouvelles implantations Parc d’activité de la Mothe • L’Esperluette : magasin d’alimentation bio et de produits écologiques (1 240 m2) • Cuisines Mobalpa : vente de cuisines (1 750 m2) • Allier médical : vente et location de matériel médical (300 m2)

Millepertuis-Est Le temps des fleurs : pépinière (environ 57 500 m2)

Zone d’activités Moulin-Robet

Zone de Moulin-Robet

12

Yzeure mag n°108

• Foot & Balls : complexe sportif de loisirs (1 300 m2) • La plate-forme de préparation et distribution du courrier (7 700 m2)


Mobalpa et Allier médical

se sont implantées cette année. Dans ce même secteur, rue des ÉpouxContoux, une enseigne commerciale, le biocoop l’Esperluette, vient compléter les activités commerciales et artisanales préexistantes. Ces implantations ont ainsi créé une douzaine d’emplois.

Installation du « Temps des fleurs » à Millepertuis

Une politique de développement économique engagée La politique économique de la ville s’articule autour d’un grand axe : enrichir le tissu économique local en créant des conditions favorables à l’accueil de nouvelles entreprises.

L’Esperluette

La ville a acquis des terrains et des réserves foncières pour favoriser l’aide à la création d’activités. Dans le quartier de la plaine Bodin et sur la route de Lyon de nouvelles enseignes verront prochainement le jour. La création d’emplois s’appuie surtout sur le potentiel des PME locales et aussi

sur l’activité commerciale et artisanale. Depuis 2001, la compétence économique est de la responsabilité de la Communauté d’Agglomération. Elle perçoit la taxe professionnelle unique (TPU) des vingt-six communes membres. Dans la conjoncture actuelle, cet équilibre reste fragile car la crise financière sans précédent aura sans nul doute un impact négatif sur l’économie tout entière. La baisse des heures supplémentaires, de l’emploi intérimaire, la mise à l’arrêt temporaire d’usines, participent à cette crise de confiance. Dans ce contexte de ralentissement économique, la ville mesure chaque jour sur le terrain l’inquiétude des acteurs économiques.

Yzeure mag n°108

13


Solidarité

Les Jardins à la Prévert : Prix Territoria 2008 Le 5 novembre dernier, au Sénat, Yzeure a reçu le prix Territoria 2008 de la concertation. Un prix qui récompense l’initiative originale des Jardins à la Prévert. Chaque année, depuis 1986, l’Observatoire National de l’Innovation Publique Territoria, première banque nationale de données sur l’innovation dans les collectivités territoriales, organise le prix Territoria. Un challenge qui récompense les innovations originales réalisées par les villes, les départements, les régions dans tous les domaines.

Yzeure aux côtés de Paris, Bordeaux, Marseille… La qualité novatrice des travaux, leur capacité à être transposés à d’autres collectivités et la bonne utilisation des deniers publics ont été les critères de sélection des dossiers. Seize collectivités territoriales ont été récompensées pour leurs actions innovantes dans des domaines aussi variés que la concertation, la citoyenneté, l’aménagement de l’espace public, la culture, l’évaluation des politiques publiques, les ressources humaines, la santé ou la prévention. La ville d’Yzeure, la seule ville d’Auvergne et la plus

14

Yzeure mag n°108

petite au niveau national, a été distinguée dans la catégorie « concertation » pour son projet des Jardins à la Prévert, devançant ainsi l’Ardèche et la Seine et Marne. Le député-maire, Guy Chambefort, accompagné des animateurs municipaux, Pierre-Éric Lengellé et Olivier Dudun, et d’un agent du service Espaces verts, Jean-Pierre Montagnier, ont reçu le trophée Territoria des mains du président du Sénat, Gérard Larcher, le 5 novembre dernier.

Les Jardins à la Prévert, une action innovante Transformer 8 ha de terre, en une parcelle cultivable, toujours libre d’accès et ouverte à tous, tel était l’objectif des services Solidarité et Espaces verts de la ville pour aménager, en 2002, le pré de la Tireuse situé dans le quartier du Plessis. Son action repose sur l’idée de solidarité et de diversité. Plus qu’un jardin ouvrier, les Jardins à la Prévert permettent de partager et d’échanger des savoir-faire grâce à la concertation et à la participation des différents acteurs du site. Au fil du temps, diverses actions autour du jardinage se sont mises en place à destination de différents publics : chantier d’insertion, habitants, écoles, Accueil de loisirs, associations, retraités, etc.

Depuis huit ans, le chantier d’insertion, qui assure la bonne tenue du site, a permis à soixante demandeurs d’emploi de longue durée de retrouver le monde du travail. Chaque année, l’école de jardinage accueille près de 500 enfants de 6 à 12 ans pour les initier à l’art de faire pousser des fleurs et des légumes. Support pédagogique pour les écoles, les Jardins à la Prévert reçoivent également les écoles, les crèches et la halte-garderie. Des stages pour adultes accompagnés par un professionnel abordent divers domaines : tailles, greffes, compositions florales… En septembre, la « fête des jardins » rassemble plus de 2 000 personnes de diverses tranches d’âge, favorisant ainsi la mixité sociale et valorisant le travail effectué sur le site. Ensemble, ils ont su gérer l’espace collectif, choisir les espèces à cultiver et organiser des événements forts comme la « fête des jardins ». L’expérience des Jardins à la Prévert permet de comprendre que de la concertation naissent la richesse et le respect du travail des autres.


Culture

Place aux festivals ! En décembre et en janvier, arts plastiques, patrimoine et sciences vous proposent des expositions, des animations et des spectacles vivants ! Des évènements transversaux à ne pas manquer ! Décembre en Mongolie

« Décembre en Mongolie » Sur les pas des Jardins à la Prévert Le concours organisé par l’atelier poésie, lors de la fête des jardins, a sélectionné deux poèmes. Jardin d’ici Jardin des uns, jardin des autres Il est le tien, il est le nôtre Fleur de lupin, graine d’épeautre Où est le lien qui nous unit ? Est-ce le vent ?, est-ce la pluie ? Qui fait naître ce radis C’est la patience, la minutie C’est le travail bien fait pardi ! Des jardiniers grands ou petits Et c’est ici Au cœur du Plessis Poème d’adulte

Envie d’évasion ? En décembre, la Maison des Arts et des Sciences vous invite à découvrir la Mongolie. François Monnet, photographe, comédien et écrivain, exposera de multiples images rapportées de ses pérégrinations durant l’exposition « Steppes de Mongolie ». Les plus curieux pourront participer au café des Curiosités « Carnet de voyages en Mongolie » dans lequel François Monnet évoquera ce monde « où le temps est suspendu, l’espace illimité ». Les plus jeunes, quant à eux, voyageront et découvriront la Mongolie à travers ses contes.

« Oh les filles, oh les filles… »

Balkanes

avec Sandrine Redersdorff sur les stéréotypes, représentation de la femme dans l’église… Le service Culture vous invite à redécouvrir la femme. Envie d’une petite pause musicale ? « Oh les filles, oh les filles… » vous propose également de venir écouter la voix gouailleuse de Carmen Maria Vega, l’hymne à la femme audacieuse et sensuelle de Claire Diterzi, et l’hommage à la feminité des Balkanes.

En janvier, les femmes sont à l’honneur. Expos photos, invitation poétique, entretien

Dans mon jardin Dans mon jardin, J’ai perdu mon petit chien, Mon petit chien coquin. Dans mon jardin oh la la, J’ai perdu mon petit chat, Mon petit chat maladroit. Dans mon jardin en le cherchant, J’ai trouvé des fleurs, Des fleurs pour ton cœur ma maman. Elise Pires-Prata

Nathalie Duffault, Directrice du service Culture. « Avec la réorganisation du service Culture, une nouvelle synergie est née entre le tourisme, le patrimoine, la culture scientifique, les arts plastiques et le spectacle vivant. Elle est palpable tout au long de la saison à travers l’idée

de cycles thématiques où se mêlent des expositions, des impromptus, des cafés et des spectacles. »

Poème d’enfant Yzeure mag n°108

15


Zoom arrière

11 novembre : Commémoration du 90e anniversaire de la victoire du 11 novembre 1918

13 octobre : Impromptu « Exploration culinaire ou scientifique ? »

’ESAT, connu sous le nom de Centre d’aide par le travail (CAT) jusqu’en 2005, est une structure médico-sociale pour des personnes en situation de handicap qui permet l’insertion par le travail. Les personnes, qui n’ont pas les aptitudes pour exercer une activité professionnelle dans le secteur ordinaire de production, peuvent ainsi accéder à une vie sociale et professionnelle grâce à des conditions de travail aménagées. Pour chaque travailleur, un projet d’accompagnement visant à favoriser le développement, l’autonomie de la personne et l’insertion par le travail, est établi.

L 17 et 18 octobre : Soirée « Théâtre aux chandelles »

Du 10 au 14 novembre : Exposition sur « La Grande Guerre »

L’ESAT d’Yzeure À Yzeure, le Centre d’aide par le travail a ouvert ses portes en 1988. Jusqu’alors, aucune structure n’existait à Yzeure pour accueillir les adultes qui sortaient des instituts médico-éducatifs (IME).

4 novembre : Grand cru musical d’Auvergne AOC 16

Yzeure mag n°108

4 et 5 octobre : Fête des vendanges et du vin bourru

À ce jour, quatre-vingts ouvriers rémunérés, répartis sur les sites du Haut-Barrieux et de Godet, travaillent à l’ESAT. Encadrés par quatorze moniteurs, ils trouvent ainsi leur place dans des tâches adaptées à leurs capacités. L’établissement, géré par l’association l’Envol,


Portrait

L’ESAT Le 24 septembre dernier, pour fêter les vingt ans de la structure, l’ESAT a organisé une journée portes ouvertes. L’occasion de présenter au public le chemin parcouru depuis son ouverture. Un travail de longue haleine aux résultats probants. Une véritable activité économique Aujourd’hui, l’ESAT compte cinq ateliers professionnels : le maraîchage, les espaces verts, la sous-traitance, la rénovation et l’entretien des locaux.

a su évoluer en développant ses activités pour donner aux ouvriers la possibilité de mettre en place un vrai projet de vie. Ainsi, les notions de soutien et d’activité professionnelle se recouvrent.

Un projet de vie Structure médico-sociale, l’ESAT dispense les soutiens nécessaires à l'intéressé pour qu’il puisse pratiquer une activité professionnelle.

En 1988, le maraîchage est le premier atelier à voir le jour sur le site du HautBarrieux. Aujourd’hui, il permet à vingtsept ouvriers de mettre en culture cinq hectares de champs et 3 000 m2 de serres. Situé dans un marché bien particulier, celui de l’agriculture biologique, l’ESAT commercialise les produits récoltés sur les marchés de Moulins et d’Yzeure.

Une autre image des personnes en situation de handicap.

Un premier soutien permet l’apprentissage des compétences nécessaires à la progression professionnelle du travailleur. Il insiste principalement sur l’organisation de la production et l'adaptation des tâches des postes de travail et des outillages. D’autres activités formatrices, éducatives et ludiques, orientées vers la socialisation, contribuent au développement de l’accès à l’autonomie et à l’intégration sociale du travailleur. Ce soutien permet d’aider la personne dans sa vie quotidienne.

Dans le cadre de contrats réguliers et ponctuels, trois équipes entretiennent les espaces verts des particuliers et des entreprises, ainsi que ceux du quartier de SaintBonnet depuis 1989. Les ouvriers participent depuis cinq ans à des formations théoriques et techniques au lycée professionnel de Marmilhat.

L’atelier de sous-traitance propose aux vingt-sept ouvriers un large éventail d’activités dans différents domaines industriels. Ils sont spécialisés dans les travaux de traitement du courrier, mise sous pli, mailing, groupage de documents. Le Conseil général, la CAF, ABIDEC et

de nombreuses entreprises utilisent les savoir-faire de cette unité de travail installée sur le site de Godet.

En 2005, l’atelier de rénovation a été créé pour assurer les travaux de restauration du site de Godet et entretenir les espaces verts de l’immense parc. Aujourd’hui, les travaux étant sur le point de se terminer, cette équipe va se consacrer à réaliser des travaux de rénovation chez les particuliers. Un dernier atelier se charge de l’entretien des locaux du Haut-Barrieux. Une monitrice de l’ESAT de Moulins et quelques membres de son équipe viennent prêter main forte aux deux ouvrières de l’ESAT d’Yzeure. La nature des activités développées joue un rôle intégrateur important. Rémunérés, les ouvriers fournissent un travail et acquièrent ainsi un statut social. L’ESAT a su donner une autre image des personnes en situation de handicap. Yzeure mag n°108

17


En bref… Le recensement continue ! Depuis 2004, dans les communes de plus de 10 000 habitants ou plus comme Yzeure, la collecte se déroule chaque année par sondage auprès d’un échantillon d’adresses réparties sur le territoire et représentant 8 % des logements de la commune. En 5 ans, durée légale d’un cycle de recensement, l’ensemble du territoire de la commune est pris en compte et 40 % de la population recensée. En janvier 2009, au terme du premier cycle de 5 ans, la ville d’Yzeure aura connaissance du chiffre officiel de sa population légale. À compter de 2009, l’enquête annuelle viendra s’ajouter aux précédentes afin de constituer un cycle de 5 ans et d’ajuster tous les ans le chiffre de population légale. Cette nouvelle méthode de recensement permettra de disposer tous les ans de résultats récents et régulièrement actualisés. Les agents recenseurs, identifiables grâce à une carte officielle tricolore sur laquelle figurent leur photographie et la signature du député-maire, se rendront au domicile des personnes recensées entre le 15 janvier 2009 et le 21 février 2009 et rempliront une feuille de logement et un bulletin individuel. Participer au recensement est un acte civique. Aux termes de la loi du 7 juin 1951, c’est également une obligation. Aussi, la mairie remercie-t-elle chacun de réserver le meilleur accueil aux agents recenseurs.

Les Restos du Cœur Campagne d’hiver 2007-2008 : 9 400 repas et soixante-quatre familles bénéficiaires. Le 2 décembre, le Centre yzeurien a ouvert ses portes. Seize semaines et vingt-quatre bénévoles pour distribuer gratuitement des produits alimentaires et apporter leur soutien aux plus démunis. our la vingt-deuxième campagne d’hiver, les bénévoles donneront de leur générosité, de leur esprit de convivialité et de leur sens de l’écoute.

P

Pour tout renseignement, contacter le service Population au 04 70 48 53 06.

Tournoi de tennis d’hiver Le tournoi de tennis d’hiver se déroulera du 11 décembre au 4 janvier à la salle omnisports de Bellevue, aux gymnases François-Villon et de l’Europe. Ouvert à tous les licenciés de la Fédération Française de Tennis, vous pouvez vous inscrire jusqu’au 8 décembre au 04 70 20 60 49 ou 06 83 42 67 11.

18

Yzeure mag n°108

Deux matinées par semaine, ils réceptionneront les marchandises et les distribueront aux bénéficiaires de l’aide alimentaire. La distribution sera ainsi l’occasion d’établir des contacts qui déboucheront sur une aide à la personne. Soumis aux directives nationales, les vingt-quatre bénévoles doivent souscrire une charte et se former. Aline, responsable, insiste sur le

caractère polyvalent des bénévoles : « Leur savoir-faire et leur bonne volonté assurent le bon déroulement de nos actions. Nos compétences sont variées. Cette complémentarité est un facteur essentiel pour le bon fonctionnement du Centre. » À Yzeure, de décembre à mars, deux services hebdomadaire de distribution gratuite permettront à chaque bénéficiaire de prendre des repas complets et équilibrés. Sans l’aide de la municipalité, du Centre de Moulins qui alimente celui d’Yzeure, et des donateurs, cette distribution ne pourrait pas se faire. Cette année, le supermarché Champion a de nouveau passé une convention avec le Centre local. Une aide très appréciable, notamment pour les produits frais. Au fil du temps, une autre mission, tout aussi vitale, s’est développée. Au-delà de l’aide alimentaire, l’autre priorité des Restos du Cœur est de pouvoir sortir durablement les gens


Vie associative

Les inscriptions peuvent se faire tout au long de la campagne, de décembre 2008 à mars 2009. Pour toute demande et pour tous renseignements, s’adresser à l’accueil de la mairie au 04 70 48 53 00 qui transmettra.

Jours de distribution alimentaire : le mardi et le vendredi matin à la salle DanielBalavoine au Plessis.

Apprentissage du français : le mardi après-midi, de mi-novembre à fin juin.

de la précarité en leur apportant une aide à la personne. Les jours de distribution, un coin café est ouvert à tout le monde. Lieu d’écoute et d’accueil, chacun peut y évoquer ses problèmes, ses espoirs, ses envies… « Nous apportons une aide, aux bénéficiaires ou non de l’aide alimentaire, sans jugement de valeur, dans le respect absolu de l’autre », précise Véronique, co-responsable.

une bonne image. Le vêtement est donc important, non seulement pour avoir chaud l’hiver, mais aussi pour améliorer son paraître. C’est pourquoi, le Centre local a mis en place une aide vestimentaire.

tendent la main, ce n’est pas seulement de pain dont elles ont besoin, mais d’une main tendue en retour pour les aider à dépasser l’assistanat et à sortir de l’impasse. »

« Nous apportons

En décembre, les Restos n’oublient pas les enfants. Le Centre fête Noël ! Cette année, le Père Noël demandera aux lutins d’une école primaire d’Yzeure de remplir sa hotte de jouets avant de les distribuer aux enfants des bénéficiaires. Un temps de joie et de bonheur en famille, et un moment magique pour les enfants.

une aide

sans jugement

de valeur, dans

Le Centre a aussi diversifié ses actions pour répondre au mieux aux attentes des personnes en difficulté. Afin de favoriser l’intégration, des heures d’apprentissage du français sont mises en place de novembre à juin. Ainsi, six bénévoles dispensent des cours à une douzaine de personnes. Pour se réinsérer dans la vie sociale et pour l’estime de soi, il est indispensable d’avoir

le respect absolu de l’autre »

Véritables chevilles ouvrières de la solidarité, les bénévoles œuvrent, jour après jour, pour améliorer le quotidien de ces personnes. Car « quand les familles

Charte des bénévoles : • Respect, solidarité envers toutes les personnes démunies. • Bénévolat, sans aucun profit direct ou indirect. • Engagement sur une responsabilité acceptée. • Convivialité, esprit d’équipe, rigueur dans l’action. • Indépendance complète à l’égard du politique et du religieux. • Adhésion aux directives nationales et départementales.

Yzeure mag n°108

19


Agenda

Divers Spectacles ÉLISA MONTE DANCE Danse modern jazz, le 6 décembre à 20 h 30, Yzeurespace.

CONTES DE MONGOLIE Contes, le 16 décembre à 19 h, le 17 décembre à 15 h, Maison des Arts et des Sciences Henri-Laville.

Loisirs

ORCHESTRE SYMPHONIQUE LYONNAIS « Hymnes à l’amour », le 4 janvier à 17 h, Yzeurespace.

AGY

« Avent et après », histoire, le 13 décembre à 19 h, église Saint-Pierre, gratuit.

CAFÉ DES CURIOSITÉS « Carnet de voyage en Mongolie », café voyage, le 17 décembre à 20 h 30, Maison des Arts et des Sciences Henri-Laville.

CAFÉ DES CURIOSITÉS « Femmes du monde », café voyage, le 10 janvier à 20 h 30, Maison des Arts et des Sciences Henri-Laville.

IMPROMPTU

Loto, le 1er février à 14 h, salle Dieter Trenheuser, les Ozières, payant, inscription sur place.

Sports ASY TENNIS Tournoi de tennis d’hiver, du 11 décembre au 4 janvier de 9 h à 22 h, salle omnisports de Bellevue.

Expos « STEPPES DE MONGOLIE » Exposition gratuite, du 3 au 21 décembre, Maison des Arts et des Sciences Henri-Laville.

« FEMME AU SINGULIER FEMME AU PLURIEL » Exposition gratuite, du 10 au 25 janvier, Château de Panloup, Maison des Arts et des Sciences Henri-Laville. 20

IMPROMPTU

Yzeure mag n°108

CARMEN MARIA VEGA Chanson, le 13 janvier à 20 h 30, Yzeurespace.

« Rimons frippon… », chanson, le 13 janvier à 19 h, Yzeurespace.

CLAIRE DITERZI « Tableau de chasse »,

ASSOCIATION AIDE AUX LOISIRS DES HANDICAPÉS

chanson théâtralisée, le 16 janvier à 20 h 30, Yzeurespace.

Assemblée générale, le 17 janvier à 15 h, salle Émile-Guillaumin, foyer de la Baigneuse.

BALKANES Polyphonies bulgares, le 18 janvier à 17 h, église Saint-Pierre.

« NOSFERATU » Théâtre d’objets interdit aux mauviettes de moins de 8 ans, le 27 janvier à 19 h, le 28 janvier à 15 h, tout public, le 30 janvier à 20 h 30, Yzeurespace.

CAFÉ DES CURIOSITÉS « Femmes dans la religion », café histoire, le 18 janvier à 15 h 30, église Saint-Pierre.

CAFÉ DES CURIOSITÉS « Femmes et stéréotypes », café société, le 20 janvier à 20 h 30, Maison des Arts et des Sciences Henri-Laville.

« MINI MINO »

CERCLE PHILATÉLIQUE BOURBONNAIS

Théâtre pour les 3-7 ans, le 27 janvier à 19 h, le 28 janvier à 10 h 30 et 15 h, Yzeurespace.

Assemblée générale, le 25 janvier de 10 h à 12 h, salle Charles-louis-Philippe, foyer de la Baigneuse.


Yzeure Mag 108