Page 1

16 février 2018 - N°292 - 4€ - Prochaine parution le 9 mars 2018

A Châlon-sur-Saône (71) Programme dans notre prochaine édition Contact : 06 73 10 23 30 et 06 85 11 22 93

BP 40033 - 88801 Vittel Cedex Tél. : 03 29 05 83 83 direction@lecheval.fr

Le Cheval

« I love Patrice Delaveau et le Longines Masters de Hong Kong, c’est une histoire particulière. Lors de la première édition, en 2013, Patrice avait couru cinq des six épreuves en en remportant quatre, dont le Longines Grand Prix avec Lacrimoso*HDC, et se classant second de la cinquième. Depuis la saison dernière, le Normand, suite à la retraite des quatre principaux chevaux de son piquet international, s’était éloigné des CSI 5*, préférant peaufiner notamment Aquila*HDC à un niveau inférieur. « I love Hong Kong », jubilait-il après cette fabuleuse victoire. (Pages 13 et 14)

Votre région. Toute la France.

www.lecheval.fr

Hong Kong »

Photos Christophe Tanière

L’air de Hong Kong réussit à Patrice Delaveau ! De retour en « cinq étoiles » après une petite parenthèse au plus niveau, le cavalier normand signe une rentrée gagnante en s’offrant avec Aquila*HDC la plus belle épreuve de l’étape asiatique des Longines Masters, le Longines Grand Prix de Hong Kong.

15 jours d’actualité.

L’étape du Grand national indoor reportée D’un commun accord entre l’organisateur, Jean-Claude Heurtaux, et la Fédération Française d’Equitation, en raison des conditions climatiques de ces derniers jours, il a été décidé de reporter à une date ultérieure la 1ère étape du Grand Indoor FFE - AC Print de saut d’obstacles qui devait se courir à St Lô ce week-end. L’étape de Saint-Lô sera réintégrée au circuit indoor, constitué de Mâcon (18 au 21 octobre), Lyon (31 octobre au 4 novembre), Le Mans (9 au 11 novembre), Paris (23 au 25 novembre) et Deauville (14 au 16 décembre).

Bordeaux / Reims

Chaud show des étalons

Pages 6 à 10

Les temps sont difficiles....

Ça n’a pas traîné, il n’a fallu qu’une petite année pour que se dessine ce qui pouvait ressembler à une filière cheval. L’impalpable et protéiforme filière dont on parlait depuis des lustres sans pouvoir jamais l’identifier a maintenant un visage, celui de son président Dominique de Bellaigue. Fin connaisseur du monde des courses, président du Trot, il est le grand ordonnateur du redressement de la société mère du trot à l’horizon 2019. Il s’est donné un an pour ramener le déficit à 11 millions d’euros alors qu’il était de 29 millions en 2017. Sacré challenge. Tout ne va pas pour le mieux dans le monde des courses même si la chute des paris semble enrayée. Les enjeux ont en effet progressé de 2,70 % depuis septembre 2017. D’importantes réductions budgétaires vont affecter toute la chaîne des courses, y compris l’élevage. Le Galop est dans la même logique de draconiennes coupes sombres. Pire même puisque son équilibre financier doit être atteint cette année. Le montant de la compensation TVA en faveur des sports équestres ne sera pas versée au titre de 2017 et l’accord passé avec la FFE (pour 3 ans) ne sera pas renouvelé. Si l’objectif avoué de cette union sacrée est de gagner la bataille de la TVA, d’autres desseins l’attendent. De toutes parts, les robinets se ferment et l’atomisation de notre monde du cheval – favorisée par feu les Haras nationaux- a tendance à disparaître au profit d’un rassemblement unitaire. Pas surprenant que les Conseils des chevaux soient les grands oubliés de la nouvelle gouvernance. « Les temps sont difficiles » chantait naguère Léo Ferré. Le refrain est toujours d’actualité. Etienne Robert


2

ACTU - CULTURE

Le Cheval - N°292 - Vendredi 16 février 2018 AVENTURE

Alienor le Gouvello : 5 330 km avec trois chevaux sauvages à travers le bush australien Parisienne mais d’origine bretonne, Alienor Le Gouvello était partie il y a une dizaine d’années pour trois semaines de vacances en Australie. Tombée sous le charme de l’Outback et des grands espaces de ce vaste pays, elle n’a jamais pris son vol retour... A 20 ans elle commence à faire du travail social avec les enfants dans les communautés aborigènes. Ses loisirs, elle les occupe à voyager à travers le monde à cheval ou à moto. Dans la famille Le Gouvello, il y aussi Raphaëla, navigatrice, vétérinaire de formation qui a défié à la planche à voile l’océan atlantique, la Méditerranée, l’océan indien et le Pacifique. Rencontre avec Aliénor, une autre aventurière de la famille, qui rentre d’un périple de plus de 5000 km dans le bush australien avec trois chevaux sauvages. Pourquoi des chevaux sauvages et pourquoi un tel périple ? « Les chevaux sauvages parce que je les ai rencontrés pour la première fois quand je travaillais dans le désert chez les aborigènes et j’ai été fascinée. En tant qu’Européenne on ne voit pas des chevaux sauvages tous les jours. Ces chevaux se sont adaptés de manière incroyable à tout environnement en Australie, dans le désert, dans les montagnes, sur les côtes, dans les forêts tropicales, absolument partout. Et j’ai toujours eu le désir de faire quelque chose avec un cheval sauvage, d’apprendre à travailler avec lui, de communiquer, de le dresser de manière douce. Une amie m’a parlé de ce périple qui s’appelle The National Trail, qui est un des plus longs parcours au monde. Il traverse

Aliénor et ses chevaux (© Cat Vinton).Voir aussi son site http://guyfawkesheritagehorse.com

l’Australie du sud au nord, de Melbourne à Cooktown, traverse trois états, 18 parcs nationaux, 53 forêts domaniales et qui fait 5 330 kms. Au départ, je m’étais dit qu’éventuellement je ferais quelques parties de ce périple, et au final j’ai décidé de le faire en entier. J’ai mis 18 mois à me préparer, à trouver des chevaux sauvages, puis les dresser. La traversée a duré une an ». Quels enseignements tirez-vous de ce long périple ? « Enormément de choses. Tout d’abord ça a été un challenge assez fort, surtout comme femme de voyager dans la nature pendant 1 an, mais ce que j’en retire de plus beau c’est la relation que j’ai créée avec mes chevaux sauvages. Je monte à cheval depuis que j’ai 5 ans, mais vraiment je n’ai jamais eu ce rapport avec un cheval comme j’ai eu avec ces chevaux. Après avoir gagné leur confiance en les dressant, puis de passer 1 an sur la route ensemble où on a vécu 24h sur 24 où vraiment j’ai appris à

observer et à connaître les plus intimes traits de leurs caractères, on est devenu une famille. C’est ça que j’ai vraiment aimé. Le soir ma jument allait se mettre à côté du feu de camp avec moi, elle aimait se chauffer le ventre. Le matin un de mes hongres aimait mettre sa tête sur mon épaule et il attendait que je finisse mon bol de porridge pour le lécher comme un chien le ferait. Ils sont vraiment devenus mes meilleurs amis, ma famille. Ensemble nous avons parcouru 5 000 kms et réalisé un exploit dans la mesure ou eux n’ont eu aucune blessure, aucun souci de santé. » Et que sont-ils devenus vos 3 chevaux ? Jamais je ne m’en séparerai, ils sont en vacances en ce moment pendant que moi je suis en vacances ici en France pour revoir ma famille. Ils sont dans la propriété de mon amie en Australie. Vous allez refaire d’autres expéditions de ce genre ? Cette expérience m’a pris 3 ans.

C’est énormément de temps, de financement, d’énergie. Juste après avoir fini ma traversée de l’Australie j’ai été sponsorisée pour aller faire une course d’endurance dans le désert du Gobi en Mongolie. Maintenant je prends un peu de temps pour réfléchir à un autre voyage. Vous ferez un récit de cette aventure ? Oui. Je travaille sur un livre racontera mon voyage avec mes chevaux et surtout pour mettre la lumière sur cette région de l’Australie et promouvoir un management des aborigènes de manière responsable et humaine. Il sera très riche en images et comportera quelques anecdotes de mon voyage. J’ai soumis le projet à JeanLouis Gouraud qui m’a fait savoir que les éditions Arthaud avaient donné leur accord pour publier. Il sera terminé l’année prochaine. E. R.

Art contemporain et crottin de cheval par Jean-Louis Gouraud Bon, je sais que je vais me faire mal voir, mais tant pis. Je n’ignore pas qu’il est des sujets auxquels il vaut mieux ne pas toucher si l’on ne veut pas passer pour une sombre brute, et que l’un de ces sujets est l’art contemporain, mais qu’importe : je passerai outre cette fois, pour dire tout le mal que je pense de l’exposition que nous inflige le Musée d’Art Moderne de la Ville de Paris, un des temples du goût de notre époque, jusqu’au 22 avril de cette année 2018. J’étais pourtant venu avec un préjugé favorable, l’expo s’intitulant Urban Riders et l’affiche montrant un cavalier monté sur un cheval caparaçonné de mille rubans multicolores qui flottent au vent. Le cavalier étant noir de peau, et le cheval bariolé, cela me rappelait des scènes joyeuses vues autrefois, lors d’exhibitions équestres désordonnées et colorées comme seule l’Afrique noire savait en proposer. Mais non : il ne s’agissait pas du tout de cela. Ce que l’auteur de l’exposition, un dénommé Mohamed Bourouissa (présenté comme « l’un des artistes majeurs de sa génération », pas moins !) voulait nous montrer là se passait quelque part aux États-Unis, dans une pauvre et triste banlieue de Philadelphie, où se trouvent des « écuries associatives » pour chevaux rescapés de l’abattoir qui donnèrent à « l’artiste majeur » l’envie d’en faire la matière première d’une œuvre d’art. Il lui suffit pour cela d’inviter des plasticiens – et une rappeuse ! – à participer aux préparatifs d’une cavalcade, en aidant les solides gaillards du coin à confectionner pour leurs montures de drôles de chabraques, des capa-

raçons tapissés de vieux CD, des harnais de tête faits de bric et de broc : de l’art contemporain, quoi ! Où est la créativité de Mohamed Bourouissa dans tout cela ? D’abord, il a eu l’idée (pas très nouvelle, comme on le verra plus loin). Ensuite, il a filmé ce qu’il appelle la performance. Enfin, le truc lui a inspiré, allez savoir pourquoi, de gigantesques « sculptures » consistant en assemblages de tôles découpées sur des carcasses de vieilles bagnoles, sur lesquelles il a imprimé des photos floutées : bref, tout pour plaire ! L’exposition du Musée d’Art Moderne, qui s’étale sur plusieurs centaines de mètres carrés, comprend, outre cet ensemble sculptural, la projection de bribes du film d’amateur tourné avant et pendant la parade équestre, l’ostentation des pièces de harnachement bricolées pour l’occasion et, explicite le catalogue, « un corpus de dessins témoignant de la genèse du projet ». C’est l’aspect le plus rigolo de l’expo : certains de ces dessins ont été badigeonnés au crottin de cheval. Derrière ce bric-à-brac prétentieux (« une exposition institutionnelle », dit le texte de présentation), qui se veut innovant et, sinon révolutionnaire, du moins résolument «

contemporain », se dissimule une situation en vérité très banale. Il y a bien longtemps qu’on a songé, dans les banlieues dites difficiles de Paris ou de Marseille, dans des pénitenciers américains ou des prisons françaises d’utiliser le cheval comme médiateur, comme thérapeute, comme facilitateur de convivialité ! Ces expériences ont donné lieu à de nombreux documentaires, tournés, eux, par de bons professionnels, et diffusés à l’époque sur feue la chaîne Equidia. La « nouveauté » du propos de Urban Riders est de prétendre à l’art, ce qui ne peut que faire pleurer de consternation ou rire de commisération. Toutefois, si vous avez envie de vous bidonner - cette fois de bon cœur - mieux vaut alors vous rendre vite au spectacle de celui qui a été sacré « Humoriste de l’année », Alex Lutz (à l’Olympia, jusqu’au 25 février, en tournée ensuite en province) : lui aussi, il invite des chevaux à son show pour montrer, dans une scène mémorable, le contraste désopilant entre un homme, ce bipède maladroit, et un cheval, ce quadrupède gracieux. À la fin du spectacle, Alex Lutz a le bon goût de demander au public d’applaudir son cheval.

Le Cheval

Edité par Le Cheval SARL Constituée le 28 février 2004 au capital de 254 288 €, inscrite au RC Mirecourt B-403285729 2 rue de Touraine - 88140 Contrexéville Tél. : 03 29 05 83 83 Abonnement 1 an : 75 € Directeur de la publication : Etienne Robert : direction@lecheval.fr

Abonnements : abonnements@lecheval.fr Publicité : publicite@lecheval.fr Infographie : maquette@lecheval.fr Principaux associés : E. Robert et F. Lévy Dépôt légal : à parution Imprimé par Roto-Champagne 52000 Chaumont N° CPPAP 0219K85848 ISSN: 1771-060X


ACTU - FILIERE

Le Cheval - N°292 - Vendredi 16 février 2018

3

Dominique de Bellaigue aux rênes de la filière cheval Catherine Loisier et avec la participation de la présidente du groupe d’études cheval à l’Assemblée Nationale, la Députée Martine Leguille B a l l o y, pour entériner la création de la Gouvernance de la filière Cheval. Les Présidents des cinq organismes représentatifs de la filière équine française, France Galop, La société LeTrot, la Fédération Française d’Equitation – FFE, la Société Hippique Française – SHF, la Société Française des Equidés de Travail – SFET se sont réunis le 6 février 2018 à 14 h au Palais du Luxembourg (Sénat), à l’invitation de la Sénatrice Anne

Après des échanges, les personnes présentes ont acté les 6 articles constituant la Charte du Comité de Gouvernance de la filière équine française pour promouvoir d’une seule voix ses intérêts communs sous l’enseigne « Filière Cheval », en tant qu’interlocuteur représentatif de la filière auprès du Gouvernement, du Parlement, des institutions européennes et des organisations européennes pour les sujets d’intérêt commun du monde du cheval. Les présidents considèrent qu’il est indispensable qu’une politique française et européenne du cheval soit établie et prenne en compte les enjeux agricoles, économiques et sociaux de la

filière. En ce sens, ils prévoient de travailler en concertation avec les organisations nationales et régionales des différents secteurs d’activités, les présidents des groupes d’études cheval de l’Assemblée Nationale et du Sénat, l’IFCE. Le premier président élu ce 6 février est Dominique de Bellaigue, président de la société Le Trot. Les premiers travaux de la « Filière Cheval » porteront sur les sujets suivants : - Mener une réflexion sur la mise en place d’une politique nationale du cheval et notamment sur les différents financements de l’Etat, dans la perspective de l’élaboration d’un contrat de filière; - Travailler sur les modalités d’application d’un taux réduit aux activités de la filière au regard de la proposition formulée par la Commission européenne sur les taux de TVA; - Harmoniser les conditions de fonctionnement des opérateurs de paris pour limiter les risques de distorsion de concurrence; - Soutenir le projet d’organisation des jeux olympiques 2024 s’appuyant sur des équipements existants et visant à pérenniser les infrastructures dédiées au cheval; - Adapter la réglementation du transport des équidés notamment en ce qui concerne les capacités des véhicules et les règles relatives au transport non professionnel, en cohérence avec les règles applicables aux agriculteurs.

Les Conseils de chevaux « oubliés » par la gouvernance Michel Aubertin,
président de la Fédération Nationale des Conseils des Chevaux n’est pas content et le fait savoir dans ce communiqué : « Par voie de presse, la Fédération nationale des Conseils des Chevaux (FCC) apprend la constitution d’un groupe de gouvernance nationale de la filière équine. La FCC ne peut que se féliciter de cette nouvelle organisation nationale. Nous faisons remarquer qu’une telle organisation de la filière existe depuis longtemps en région et fonctionne avec une certaine efficacité; depuis plus de 20 ans, les socio-professionnels se sont organisés en Conseils des Chevaux pour proposer un interlocuteur unique équin en région. Nous déplorons ne pas avoir été consultés malgré nos demandes courant 2017 auprès de Madame la sénatrice Loisier. Nous

remercions M. Cunin qui a bien voulu nous entendre au mois de décembre dernier mais les jeux étaient visiblement déjà faits. Nous ne pouvons que constater que la représentativité de la filière en région est beaucoup plus large que celle du comité de gouvernance nationale. Nombre d’acteurs de la filière ne sont pas représentés par les 5 composantes du comité de gouvernance nationale. Nous avons acté le refus de cette gouvernance de nous entendre sur le sujet. Une charte nous inclut dans son dispositif de communication mais principalement à posteriori ce qui ne permettra pas à de nombreux acteurs de la filière d’être pris en compte. Nous nous interrogeons notamment, avec inquiétude, sur les réformes du mode de financement de la filière. Le Fonds Eperon est un levier indispensable grâce au-

quel les Conseils des Chevaux peuvent prétendre au soutien économique de leurs conseils régionaux. La Fédération des Conseils des Chevaux est le seul lien politique entre les filières régionales dont les conseils régionaux sont le principal soutien au développement. Les conseils régionaux se satisfont de l’organisation de la filière en région qui leur permet d’avoir une visibilité transversale sur l’efficacité et le résultat de leur politique. Afin que les services de l’Etat puissent bénéficier de l’avis constructif des filières équines régionales et nationales non représentées, en qualité de président de la Fédération des Conseils des Chevaux, j’ai demandé au ministre en charge de l’agriculture de nous solliciter pour avis lors des travaux que mèneront ses services avec le comité de gouvernance. »

Cagnes-sur-Mer : New génération cup by Barbossi pour les jeunes chevaux C’est parti pour deux semaines de concours à Cagnes-sur-Mer avec le retour du Jump GPA avec jeunes chevaux, 1 et 2* la première semaine (27 mars-1er avril), jeunes chevaux et 3 étoiles (3 au 8 avril). La nouveauté concerne les concours jeunes chevaux de 5 à 7 ans. Pour eux a été créé le challenge New Génértion Cup by Barbossi. « Ce challenge, indique l’organisateur, est créé pour mettre en avant les jeunes chevaux, l’élevage et les propriétaires qui sont la base des sports équestres de demain ». Il se déroulera durant les 2 semaines du GPA Jump Festival du 27 mars au 8 avril. Les épreuves qualificatives sont les 3 épreuves 6 ans, 7 ans et 5 ans de la première semaine et les 2 premières épreuves 6 ans, 7 ans et 5 ans de la seconde se-

maine. Soit, 5 épreuves par catégorie d’âge pour ce qualifier pour la grande finale du samedi 7 avril. Les chevaux prennent des points sur les différentes épreuves jeunes chevaux comme suit : Les 10 meilleurs de chaque catégorie d’âge sont qualifiés pour leur finale. La finale des 5 ans est dotée à 3 000 € La finale des 6 ans est dotée à 5 000 € La finale des 7 ans est dotée à 6 000 € Dans ces finales les 10 chevaux prennent des gains avec une répartition comme l’exige le règlement FEI (25% au premier...). En plus de cette dotation le meilleur 5 ans gagnera une prime de 5 000 €, le meilleur 6 ans une prime de 10 000 € et le meilleur 7 ans une prime de 20 000 € .


4 Le double « doublé » des frères Delstar Mail et Catchar Mail (fils de la vice Championne du Monde Katchina Mail) dans les Championnats de Normandie et les Championnats de France des mâles de 4 et 5 ans, a été historique. La victoire de Diego Mail (Ulmar Mail x Fergar Mail) dans le Championnat Hunter des 4 ans et la victoire de Douglas Mail (Tygar Mail x Lord z) dans le Championnat des 4 ans au Maroc ont clos une belle saison 2017. Delstar Mail (Utrillo vd Heffinck x Calvaro) reste chez son cavalier Gregoire Hercelin, installé aux Ecuries d’Outremer (50) dans le Sud de la Manche, où il fera conjointement la monte (IAF-IAR) et la compétition. Delstar sera distribué aussi partout en IAC comme son frère Catchar Mail (Diamant de Semilly x Calvaro) ou nos autres jeunes étalons comme Andain du Thalie Mail (Calvaro x Quick Star), Baloubar Mail (Baloubet du Rouet x Alligator Fontaine), Tygar Mail (Quidam de Revel x Fergar Mail) ou Ulmar Mail (Berlin x Narcos II). Dans le classement WBFSH en CCI, Jaguar Mail (Hand in Glove ps x Laudanum ps) se classe 2e meilleur étalon mondial. Le finaliste des Jeux Olympiques de Pékin (équipe de Suède) est à nouveau stationné en Grande Bretagne à AI Services. Il devrait revenir en France en 2019. Son fils Tresor Mail, (équipe de France JO/JEM) est aussi distribué en IAC. Utrillo Vd Heffinck (Clinton x Heartbreaker) 4e meilleur étalon père de jeunes chevaux (4, 5 et 6 ans) en France au classement SHF en 2017 (2e des pères de 5 ans) est l’un des nouveaux étalons très en vue en France, après avoir connu le succès avec sa production en Belgique gagnante en CSI. Utrillo revient en Normandie en 2018 et sera stationné au haras de Tamerville (50) près de Carentan chez le célèbre éleveur Denis Brohier où il sera disponible en IAF-IAR (mais aussi partout en IAC). Quite Easy (Quidam de Revel x Landgraf), mondialement connu pour sa bonne production en CSI et CCI (en 2017 Miebello a beaucoup gagné en CSI 5* avec Mark McAuley), retourne en 2018 au haras Numenor (01) dans la région de Lyon. Ulgar Mail (Corrado I x Laudanum ps) jeune frère des vedettes Jaguar Mail et Katchina Mail, va débuter les GP m40 en 2018 avec Armand Mallet et fera la monte au haras des Flagues (14) près de Bayeux. Chankar Mail (Quidam de Revel x Kannan) issu de la même lignée maternelle, est à nouveau stationné aux Ecuries de Beauvoir près de Poitiers en Aquitaine, tout

ACTU - ELEVAGE

Monte 2018

en concourant dans les 6 ans avec Pierre Antoine Giraud. Otto Mail (Weltmeyer x Hand In Glove ps) part faire la monte en Occitanie près de Toulouse, au haras d’Emy. Sa production se confirme en Jumping et Eventing. Le haras de Brullemail continue de diffuser la semence congelée des étalons Quality Touch (Quick Star x Landgraf) frère de la Championne Olympique Classic Touch, Iowa (Libero H x Nimmerdor) ou des frères Hoggar Mail (Hand In Glove ps x Almé) et Fergar Mail (Laudanum ps x Almé). Le haras de Brullemail propose aussi en exclusivité en France la semence congelée des vedettes Stakkato et Singular LS. par Paddy de France PFS et Pomone Rose des Vents PFS par Un Prince du Ruere CO, né et appartenant au GAEC Rose des Vents. par Uhland d’Aven PFS et Klara Love de Cé PFS par Selim de Siam PFS, né chez et appartenant à Charlie Garreau. par Ulk d’Eté PFS et Eryne du Paradis Z Z par Erco Van’T Roosakker BWP, né et appartenant au Haras du Paradis. par Usandro Tilia Derlenn WPB et Lyttle Girl SFA par Type d’Elle SFA, né à l’EARL Der Lenn et appartenant à l’EARL New Horses’Dream. par Syriac PFS et Jardin Secret Dot NF par Willoway Good As Gold NF, né chez et appartenant à Lauren Lecour. par Mexico de Caudard SFA et Rafale du Pinson PFS par Karisto de l’Aumont PFS, né chez et appartenant à Francis Lecouvey. par Un Caprice dechalusse SFA et Odine Elvey WB par Bolino Ravignan WB, né chez et appartenant à Marielle Jean. par Ninio de Rox SFA et Saphyre Montvert PFS par Najisco d’Haryns PFS, né chez et appartenant à JeanLouis Laurent. par Upso d’Aunou SFA et Kilina Aluinn CO par Thunder du Blin CO, né et appartenant à l’EARL Ecurie La Frênée. par Ninio de Rox SFA et Rianna d’Uranie PFS par Oscar des Chouans WB, né chez et appartenant à Sophie Maurocordato. par Ulk d’Eté PFS et Emocja OES par Heff OES, né à la SCEA Elevage de Grisien et appartenant à Dominique Calvier.

Le Cheval - N°292 - Vendredi 16 février 2018

par Sioux du Godion SFB et Caerafon Seren WD par Tireinon Llwynog WD, né chez et appartenant à Virginie Lefebvre. par Bowie Villelongue SF et Botswana Villelongue PFS par Uber de Bord PFS, né chez et appartenant à Agathe Barbecot. Machno Carwyn WD et Nitro des Herbages PFS par Island de l’Aumont PFS, né chez et appartenant à Philippe Rainteau. par Quoutsou PFS et Sitgess du Luy PFS par Thunder du Blin CO, né chez Bérangère et Marie-Noëlle Mouroux et appartenant à Olivia Renard. par Kantje’s Ronaldo NF et Manon Belplaine PFS par Ben Kebir AR, né chez Lynda Jourdain et appartenant à Michel Pouille. par Vito de Blonde PFS et Barby de Blonde SBS par Welcome Sympatico HAN, né chez et appartenant à Pascal Sauvage. par Under Cover Fast PFS et Snowdrop du Luot CO par Cyrano Pondi CO, né chez et appartenant à la SCEA Haras du Verdon, Olivier Vincenot. par Quintus D’09 BWP et Queurby du Fief WD par Dyffrynaled Gari Tryfan WD, né chez et appartenant à Caroline Favret. par Quintus D’09 BWP et Jolly Rose PFS par Quimper III CO, né chez et appartenant à François Van Hemelryck. par Aron N POET et Kadira de Tyv PFS par Envol d’Angrie PFS, né chez Romain Labarre et Aurélie Bigot et appartenant à Audrey Poezevara. par Linaro POET et Haiti des Chouans WD par Dyffrynaled Gari Tryfan WD, né chez et appartenant à Déborah Eastwood. par Rambo NF et Ouelcome Donarlo PFS par Kantje’s Ronaldo NF, né chez Joël Lequeux et appartenant à Gaetan Chaboteau. par Batman d’Eté PFS et Bulle d’Eté PFS par Dexter Leam Pondi CO, né chez et appartenant à Elise Alexandre.

par Ventra Terre Rislois PFS et Paola des Hayettes SFA par Night Fever du Don SFA, né chez et appartenant à Arnaud Bonvalet. par Quabar des Monceaux PFS et Iseult de la Butte PFS par Vazy du Viertot PFS, né chez et appartenant à Lydie Huault. par Windows VH Costersveld BWP et Arane de Blonde PFS par Rahan d’Hurl’Vent PFS, né chez et appartenant à Pascal Sauvage. , Selle Français 2010, noir homozygote (Joeris x Osier du Maury) agréé SF et AA, ISO 139 (2017 à 7 ans). IAC uniquement. 660 € TTC à Poulain Vivant 48 h. Semence distribuée par Gènes Diffusion. Bénédicte Follet, tél. 06 82 38 13 00, mail : elincourt.haras@orange.fr . IAP : 350 € TTC à la réservation (FTcompris) + 850 € TTC au poulain vivant 48 h 3 paillettes en IA profonde IAF : 330 € TTC à la réservation (FT compris) + 330 € TTC au 01/10 Jument pleine GPV. IAC : 440 € TTC à la réservation(FT compris) +  330 € TTC au 01/10 Jument pleine IAF : 165 € TTC à la réservation (FT compris) + 275 € TTC au poulain vivant 48 h tél. 03 85 53 94 23 (A suivre le 9 mars)

Monte 2018 Le Cheval publiera gratuitement dans ses éditions de début d’année la liste des étalons (chevaux et poneys) qui feront la monte en 2018. Merci de nous communiquer par mail (direction@lecheval.fr) les origines des chevaux et les conditions de monte. Bonne saison 2018 à tous.


Salons des etalons

6

Le Cheval - N°292 - Vendredi 16 février 2018

Coups de projecteurs à Bordeaux et Reims

Bordeaux : Arome Mirabelle

Bordeaux : Power du Puychety

Bordeaux : Carinjo

Deux b o n s crus pour ces deux shows de Bordeaux et de Reims avant le grand rendez-vous quasi international de St Lô à la fin du mois et celui plus régional de Mâcon ce samedi 17 février. Celui de Bordeaux, 2e du nom, a pris du volume avec une fréquentation en nette hausse et une organisation impeccable. Les étalonniers ont largement adhéré avec une soixantaine de chevaux et poneys présentés. Les grandes maisons étaient là : GFE, BLH, France étalons, haras de Villers, Brullemail, haras d’Elle ainsi que les écuries de compétition dont les sires évoluent ou ont évolué sur les pistes 5*. BLH, toujours t r è s classe dans les présentations, dévoilait ici sa nouvelle re c r u e C o r-

net’s Stern, fils Cornet Obolensky Quel plaisir de revoir Topinambour et Orient Express, en pleine forme tous les deux. Plaisir encore plus fort lorsqu’on a suivi la victoire de Patrice Delaveau un peu plus tard à Hong Kong. Génétique Anglo avait déplacé trois de ses chefs de race dont l’élégant et bouillant Potter du Manaou. Son fils Prestige Kalone né chez Magali Dessalles, a profité de l’occasion pour réaliser quelques sansfautes sous la selle de Philippe Rozier dans les épreuves réservées aux jeunes étalons. Coincidence heureuse encore pour le haras lorrain de Castille qui présentait entre autres le KWPN Sheraton dont le fils, Well Done, venait de gagner une épreuve à 150 sous la selle de Julien Gonin; Long déplacement aussi pour l’autre lorrain, Arome Mirabelle (Norway de la Lande) sous la selle de Benoît Aubry. La région nantaise était représentée par le haras de Cordemais, celle de Bourgogne par le haras de Charmoy et son champion des

Bordeaux : Orient Express

étalons de 2 et 3 ans Cher Epoux. Belle organisation et belle affluence d’un « grand public » étonné par de belles démonstrations. Etalonniers et Stud-books ont bénéficié ici d’une bonne exposi-

tion. Bonne occasion aussi pour les centres de mise en place de la région de se faire connaître comme le haras de Chasseneuil (16) où est distribué Power du Puichety (Ideal de la Loge).

Bordeaux : Cher Epoux


Le Cheval - N°292 - Vendredi 16 février 2018

Salons des etalons

Bordeaux : Potter du Manaou

Bordeaux : Cornet’s Stern

Bordeaux : Sheraton

Reims : Champagne ! Une incontestable réussite de l’organisation de Cheval Grand Est. Dans ce grand hall (chauffé) qui jouxtait le salon Reims en selle, l’association des éleveurs du Grand Est a montré son savoir-faire en matière d’organisation. Ce premier événement à Reims en appelle d’autres et fixe définitivement l’alternance avec le pôle hippique de Rosières. Deux nouveaux sires ont fait leur apparition ici, c’était la surprise annoncée par le haras du Bois Margot : Conte Bellini, (Cornet Obolensky x Ramiro) e t Canto

(Canturo x Limbus). Quant à Qlassic Bois Margot, il fera ses adieux à la compétition à la fin du mois à St Lô. Sa semence est disponible en frais. A total, une cinquantaine d’étalons chevaux e t poneys ont fait le show sur la piste aménagée par Equi-Plus devant un bon public d’éleveurs venus du Grand Est mais aussi des Hauts de France et d’île de France. E. R.

Reims : Canto Bois Margot

7

Reims : à l’heure des trophées


Salons des etalons

8

Le Cheval - N°292 - Vendredi 16 février 2018

Reims : Tip Top du Monteil sous la selle de sa cavalière Sophia Mariller

Reims : Espoir du Faubourg

Reims : Querlibet Hero

Reims : Volnay du Boisdeville

Photos ER

Reims : Conte Bellini Bois Margot

Reims : Easy Star de Talma

Zangersheide : 23 étalons approuvés

Reims : Satisfaction

Trois semaines après le triomphe de Taloubet Z sous la selle de Christian Ahlmann à Leipzig, pour le dernier concours de sa carrière avant de rejoindre les prés de Lanaken, soixante étalons se disputant l’approbation dans le stud-book Zanghersheide ont affronté les 10 & 11 février le jury international au Pôle International du Cheval de Deauville. Vingt-trois étalons sont approuvés lors de cette cinquième édition. Le jury international était composé du Belge Luc Tilleman, de l’Allemand Heinz Meyer et du cavalier français champion du monde en 2002, Eric Levallois, alors que ces deux journées étaient animées au micro par Mehdi Jedraoui.

vient quatre fois dans les pères des approuvés et de l’étalon confirmé. Le Bwp (également approuvé au sBs et SF) Nabab de Reve est bien représenté également par trois produits. Belle brochette de génétique européenne présente à Deauville, avec des mâles issus d’autres étalons prestigieux tels Toulon, Casall, Berlin, Diarado, Goldfever, ou d’étalons plus jeunes tels Telstar de la Pomme, I’m Special de Muze, Emerald van’t Ruytershof, etc.

Marlou des Etisses, ici avec Nicolas Delmotte (© Patrick Jean)

Le samedi 10 février se sont déroulées la présentation en main et la 1re phase du saut en liberté pour les mâles âgés de 3 et 4 ans, la 2e phase se tenant le dimanche matin, ainsi que le saut monté.

Parmi les approuvés, quatre étalons ont pour père un étalon du Z, que ce soient les confirmés Air Jordan Z et Calvaro Z et les étalons plus jeunes Chellano Alpha Z et Comilfo Plus Z. Le Selle Français Diamant de Semilly re-

Nombre des mâles présentés sont issus de familles maternelles reconnues et ayant fourni de nombreux gagnants ou/et étalons, telles les souches d’Elle, du Château, du Tillard, de Chalusse, de Blondel, des Etisses, ou encore les lignées de VDL Corland, Cella, Corrado I, Trésor de Virton, Pommeau & Qadillac du Heup, Action-Breaker, Abbervail van het Dingeshof ou encore Come On. Douze des vingt-trois approuvés sont nés en France. C. Robert

■■Les étalons approuvés Coran Van’t Kruis Z (Comilfo Plus Z x Argentinus), Intrepide Colmont Z (I’m Special de Muze x Quidam de Revel) né chez Michel Lagoutte (53), Quitte ou Double Z (Quality Time x Graf Grannus) né chez Emmanuel Spynnewyn (53), Topaz Pomme Z (Telstar de la Pomme x Chin Chin) né au Haras de la Pomme (14), Crackchou de Queen Z (Chellano Alpha Z x Diamant de Semilly) né chez Jean-François Besnard (37), Demerald R Z (Diamant de Semilly x Guidam, ex Adagio IV), Pajou van Beaugaarde (Toulon x Flamenco de Semilly), Agano du Piedroux Z (Again du Toultia (E.T.) x Kashmir V Schuttershof), Elite du Lys Z (Emerald Van’t Ruytershof x Quattro B) né chez Thierry Ripoche (36), Carlo du Piedroux (Calido I x Calato),Coldplay des Premices (Casall x Calido I), Airforce SBK Z (Air Jordan Z x Lancer II), Ozzy vd Bisschop (Diamant de Semilly x Utrillo Z), Oke Jon (Jon Pleasure Vd Mispelaere x Obourg), Divin du Boisset (Goldfever x Darco) né chez Pierre-Benoît Vaganay (69), Dream de Baussy (Nabab de Reve x Diamant de Semilly) né chez Navet T. Roux (14), Diamant Noir (Diarado x Calido I), Bolero de Beaufour (Nabab de Reve x Diamant de Semilly) né chez Eric Levallois (14), Velours de Soie (Berlin x Damoiseau d’Or) né chez Stéphane Saunier (61), Dali PP Z (Diamant de Semilly x Quidam’s Rubin), Congo du Mirador Z (Calvaro Z x Lasandos), Marlou des Etisses (Quidam de Revel x Persan II) né chez JF Batillat (50), Made in Tillard (Cabdula du Tillard x Laudanum XX) né chez Bernadette Lejeune (14), Darko Rose des Vent Z (Diamant de Semilly x Clinton) né chez Elie Terrier (59) - Confirmé. Reims : Falcone rouge


JUMPING DE BORDEAUX

Le Cheval - N°292 - Vendredi 16 février 2018

9

Zinius confirme

Harrie Smolders et Emerald (© RBPresse - S. Rispail)

Bon concours pour le local de l’étape, Aldrick Cheronnet/Tanaël des Bonnes (© ER)

Vendredi 3 février, jour du Grand Prix Longines FEI Coupe du Monde. Quarante-etun pilotes dans la première qualif pour tenter de glaner le ticket pour l’épreuve phare du week-end. Ce prix French Tour Generali a sorti huit sans faute. Le tour le plus rapide est signé par Harrie Smolders et Zinius. Après sa belle victoire, le cavalier vainqueur s’est exprimé ainsi « Au départ, nous l’avions acheté pour remplacer Regina Z, pour les épreuves de second rang à 1m50. Et puis il gagne la Coupe du monde de Malines en décembre. Cela a été un peu une surprise. Mais désormais, j’ai trois chevaux de Grand Prix ». Comme Il Faut a, comme d’habitude, fait sensation avec Marcus Ehning en s’octroyant une belle deuxième place. François Mathy. Jr et Casanova de L’Herse réalisent un parcours suffisamment rapide pour compléter le podium.

Athos d’Elle/Hubert Pignolet (© ER)

Côté français, Julien Gonin et Soleil de Cornu CH réalisent la

meilleure performance et se hissent à la quatrième place.

JB

Julien Gonin/Well Done (© ER)

Le Grand Prix Land Rover pour le n°2 mondial Éclatante conclusion du Jumping International de Bordeaux, le Grand Prix Land Rover a livré cette année un de ses plus beaux vainqueurs. Monté par le n°2 mondial, le Néerlandais Harrie Smolders, l’étalon alezan Emerald NOP est

assurément l’un des plus élégants chevaux du circuit doté de plus d’un style absolument parfait, un vrai régal pour les yeux. Mais c’est surtout un très grand performer et cette victoire n’a absolument rien d’une surprise.

Emerald a largement contribué l’an dernier à l’accession de son cavalier à la deuxième place du classement mondial, la Longines Ranking List. Alors Emerald et Harrie Smolders ne pouvaient pas décevoir les 7 500 spectateurs bordelais… même si ceux-ci, auraient préféré voir gagner Simon Delestre et Gain Line, quelque temps en tête de l’épreuve avant d’être délogés par un premier

Hollandais, Jur Vrieling en selle sur un cheval au nom des plus simples à prononcer : VDL Glasgow v. Merelsnest N.O. Les Français ont été globalement plus heureux que la veille avec trois représentants parmi les 14 barragistes, mais le plus heureux d’entre eux était bien sûr Simon Delestre qui, après sa 2e place du matin dans le Prix France Info-France Bleu avec Filou Carlo

Zimequest, menait Gain Line à la 3e place de ce Grand Prix Land Rover : « Gain Line n’a pas encore beaucoup d’expérience à ce niveau. J’avais hésité à l’engager dans la Coupe du monde, mais j’ai finalement préféré le Grand Prix d’aujourd’hui et cela a bien porté ses fruits. Il est sur la bonne voie pour la suite des Grands Prix. A part l’étape Coupe du monde où je ne suis pas parvenu à gagner les der-

niers points pour la qualification pour la finale, ce fut un excellent week-end bordelais pour moi. » Un excellent week-end pour l’organisation également pour le Jumping International de Bordeaux et son Salon du cheval qui ont enregistré pendant les quatre jours plus de 57 000 entrées, soit une hausse de 21% par rapport à l’an dernier.


JUMPING DE BORDEAUX

10

Pieter Devos plein d’Espoir La douzième étape Coupe du Monde avait pour cadre le gigantesque Parc des Expositions de Bordeaux. « Le public est de plus en plus connaisseur constatait Eric Vilmont, président du Jumping. Nous avons atteint un niveau de qualité réceptive exceptionnelle. Nous avons rajouté 300 places cette année, je ne pense pas que l’on puisse pousser les murs infiniment. 7 500 personnes étaient présentes ce soir. » A l’issue d’un barrage mieux dosé que l’année passée (dix-neuf couples sans faute à l’issue du tour initial en 2017), Pieter Devos s’est imposé face à ses dix adversaires. Avec Espoir, illustre fils de Surcouf de Revel, le Belge a laissé derrière lui la pointure internationale Marcus Ehning, accompagné de son complice, pressenti pour Paris Bercy, Cornado NRW. Marcus Ehning : « Le barrage était très technique. Il y avait beaucoup de choix de distances. J’ai essayé mais je n’ai pas réussi aujourd’hui. » Quant au vainqueur : « C’était chaud mais je voulais gagner alors il fallait prendre des risques. J’ai perdu du temps après l’oxer rouge, mais pour moi la vraie prise du risque était dans la ligne 1-2. » L’espagnol Manuel Fernandez Saro, en selle sur Cannavaro 9, se hisse, quant à lui, sur la belle troisième marche du podium. Coté français, c’était la chute libre. Seul Roger-Yves Bost

Le Cheval - N°292 - Vendredi 16 février 2018

Etonnant Michael Jung

Le Belge Pieter Devos triomphe avec Espoir, fils de Surcouf de Revel

sur son Olympique Sydney Une Prince s’était qualifié pour le barrage et malheureusement a fauté sur l’avant-dernier obstacle… Ce qui le relèguera à la septième

place. Uliano Vezzani, le constructeur de cet évènement bordelais, s’est exprimé au sujet de son parcours : « Je suis vraiment content. Je pense que le podium parle de

lui-même. Les chevaux ont bien sauté, le parcours n’était pas facile, seul un obstacle n’est pas tombé. » J. B. © ER

Max Thirouin : de la théorie à la pratique Vaste espace livres à Bordeaux où les auteurs sont venus dédicacer. Comme chaque année, Pierre Durand fait le plein. A ses côtés se trouvaient le dessinateur Patrice Marsaudon auteur de la BD Caramel et Max Thirouin, compétiteur et auteur de trois ouvrages didactiques sur la façon de monter en compétition. Tour d’horizon avec Max. « Mon premier livre date de 2007 et en fait la première idée que j’avais eu c’était de faire une cassette qui devait s’appeler Equibulle chez Jumping Vidéo. Par la suite j’ai pensé que c’était mieux d’écrire. Rien ne vaut le support papier. Donc l’idée du premier livre, c’était de mettre des exercices à disposition pour tout le monde mais sans méthode. Quand je suis allé aux Etats-Unis, Pierre Jolicœur m’avait dit « Vous en France vous n’avez pas de méthode, vous ouvrez la poche quand vous donnez un stage, vous mettez l’argent dedans, et vous repartez. Les gens n’ont pas de canevas de travail ». Donc je me suis dit, si je prends ce langage-là vis-à-vis des Français, je vais me faire défoncer, alors je ne vais pas écrire ma méthode comme l’avait fait si bien Jean d’Orgeix, je vais d’abord faire un livre sur des petits exercices à faire à la maison avec

Grand moment de sport avec l’indoor derby Devoucoux de Complet et la victoire du Champion olympique individuel de concours complet, Michael Jung,

n’importe quelle méthode. Voilà, ça c’était en 2007. Plus tard, j’ai écrit comment je voyais les choses, quelles sont mes façons de choisir une embouchure, bien seller un cheval, puis tous les petits détails du quotidien pour les cavaliers. Ce fut mon deuxième livre « Des conseils pour s’améliorer ». Ensuite, j’ai eu pas mal de demandes pour des parcours, donc je suis allé faire le stage de chef de piste à Aix-la-Chapelle, j’ai eu mon diplôme. J’ai pu écrire ce livre, en collaboration avec Joachim Pozzoli, et toujours illustré par Yvan BenoistGironière. Donc le troisième ce sont des parcours à installer chez soi avec des conseils pour aborder les bidets ou les rivières.

Michel Jung est un surdoué, paré de tous les titres de la Terre en concours complet, il est capable d’enchaîner un Grand Prix de dressage (mais la discipline ne le passionne pas plus que cela) ou un Grand Prix de saut d’obstacles,

CSI5*-W - Jumping de Bordeaux (33) 1er-4 février

Le premier a été réédité deux fois, il a été vendu à 15 000 exemplaires, les autres ont été édités à 5 000 exemplaires et maintenant il y a aussi la vidéo. » ■■On te voit où à cheval prochainement ? « Le programme c’est Royan pour démarrer en internationaux et après je vais faire une petite tournée à Arezzo, Le Touquet et l’objectif, mais il faut qu’il y ait une place pour moi, c’est La Baule. Le réel objectif pour moi c’est La Baule, donc mon plan c’est de préparer Utopie pour qu’elle soit au mieux pour La Baule. Mais si on a besoin de moi pour une Coupe des Nations la semaine d’avant La Baule j’irai faire la Coupe des Nations avec

discipline qu’il pratique donc au haut niveau pendant la trêve hivernale du complet. A Bordeaux, Jung est venu avec son cheval de concours complet, Corazon, une jument hanovrienne de 8 ans, et ses chevaux de saut d’obstacles : FischerSolution, une jument westphalienne de 9 ans, et FischerChelsea, également westphalienne, mais de 10 ans. Pour 39e centièmes, une différence infime sur un parcours d’un kilomètre, il a dominé le cavalier français en forme du moment, Maxime Livio.

Max Thirouin/Utopie 2 (© SP)

l’équipe de France parce que mon objectif c’est vraiment d’être en équipe de France. » E. R.

CSI5*-W - Prix Foire Internationale de Bordeaux (1,40 m) : 1. Julien Gonin (Fra)/Well Done; 2. Harrie Smolders (Ned)/Monaco; 3. Marcus Ehning (Ger)/Cornado Nrw; 4. Daniel Deusser (Ger)/Tobago Z; 5. Eduardo Alvarez Aznar (Esp)/Rokfeller de Pleville Bois Margot. CSI5*-W - Prix French Tour Generali - Trophée Nouvelle Aquitaine (1,50 m) : 1. Harrie Smolders (Ned)/Zinius; 2. Marcus Ehning (Ger)/Comme Il Faut; 3. François Jr Mathy (Bel)/Casanova de l’Herse; 4. Julien Gonin (Fra)/Soleil de Cornu CH; 5. Mark Mc Auley (Irl)/ Valentino Tuilière. CSI5*-W - Prix Hôtel Burdigala - Trophée Bordeaux Métropole (1,45 m) : 1. Felix Hassmann (Ger)/SL Brazonado; 2. Olivier Robert (Fra)/Forest Gump 29; 3. Jur Vrieling (Ned)/ Dallas Vdl; 4. Gregory Wathelet (Bel)/Iphigeneia de Muze; 5. Mark McAuley (Irl)/Valentino Tuilière. Super As Poney Elite - GP Excellence : 1. Arthur Delplace (Fra)/Tralala des Salines (0+0 et 34’’38); 2. Romane Orhant (Fra)/Quabar des Monceaux (0+0 et 39’’22). CSI5*-W - Prix France Info - France Bleu (1,50 m) : 1. Mark McAuley (Irl)/Valentino Tuilière; 2. Simon Delestre (Fra)/Filou Carlo Zimequest; 3. Michael Jung (Ger)/FischerChelsea; 4. Jur Vrieling (Ned)/Dallas Vdl; 5. François Jr Mathy (Bel)/Falco van de Clehoeve. CSI5*-W - Longines Fei World Cup™ (1,60 m) : 1. Pieter Devos (Bel)/Espoir (0+0 et 36’’53); 2. Marcus Ehning (Ger)/Cornado Nrw (0+0 et 38’’09); 3. Manuel Fernandez Saro (Esp)/Cannavaro 9 (0+0 et 38’’40); 4. Paul Estermann (Sui)/Lord Pepsi (0+0 et 39’’47); 5. Carlos Enrique Lopez Lizarazo (Col)/Admara 2 (0+4 et 37’’79). CSI5*-W - GP Land Rover - Trophée Mairie de Bordeaux (1,60 m) : 1. Harrie Smolders (Ned)/Emerald NOP (0+0 et 33’’06); 2. Jur Vrieling (Ned)/VDL Glasgow v. Merelsnest NO (0+0 et 33’’62); 3. Simon Delestre (Fra)/Gain Line (0+0 et 34’’60); 4. Robert Whitaker (Gbr)/Catwalk IV (0+0 et 34’’68); 5. Irma Karlsson (Swe)/Ida van de Bisschop (0+0 et 34’’72).


Le Cheval - N°292 - Vendredi 16 février 2018

ACTU - NUTRITION

11

SANTE

Le Respect de la Physiologie du Cheval, pour son Bien-être Nous avons publié dans un précédent numéro les réflexions du Dr Lescroart sur les élements qui agissent sur la santé et le bien-être du cheval. Suite et fin aujourd’hui. Le Dr Lescroart est aussi l’inventeur du « Pipolino » un instrument qui facilite la vie du cheval au box.

gazeuses ; - de l’acide lactique et de l’histamine qui, en passant dans le sang du cheval, sont responsables de douleurs musculaires, d’engorgement des membres, de congestion des sabots, de fourbure aigue, et de déformation des articulations suite à des positions antalgiques. Ces malpositions, lorsqu’elles persistent, favorisent les douleurs dorsolombaires, les arthrites et arthroses au niveau des membres, la maladie naviculaire et la fourbure chronique.

Les ulcères intestinaux, sont également aggravés par les vers intestinaux (comme les ulcères gastriques par les œstres), qui s’y accrochent et les creusent pour consommer plus facilement le sang de leur hôte. Puis, au fur et à mesure que l’ouverture permanente du pylore s’agrandit, des aliments non prédigérés par l’estomac passent dans l’intestin : non absorbés par l’intestin grêle, ils sont alors dégradés par la flore intestinale présente dans le caecum. Les amidons, qui auraient dû, dans l’estomac, être transformés en sucres absorbables par l’intestin grêle, sont fermentés dans le caecum par des bactéries opportunistes, qui produisent -des gaz minéraux (gaz carbonique, méthane, …) responsables de ballonnement intestinal et de coliques

Dans tous ces cas, sans traitement de la cause primaire, l’ostéopathie ne peut donner que des résultats provisoires, souvent avec report de douleurs vers d’autres parties du corps que celles traitées. Les protéines non digérées seront putréfiées par une flore pathogène, produisant, d’une part des antibiotiques qui vont nuire à la flore microbienne utile qui transforme la cellulose au profit du cheval (avec, pour conséquences, des carences responsables de défauts du pelage, retards de cicatrisation, infections diverses, …), et, d’autre part, des toxines protéiques qui, soit irritent le colon et favorisent les colites et empêchent l’absorption de l’eau et des nutriments produits à partir de la cellulose, soit passent dans le sang et provoquent des phénomènes inflammatoires ou dégénératifs au niveau de nombreux organes tels

que le foie, les reins, le cœur, les articulations, les muscles, le système nerveux, qui se manifestent alors le plus souvent sous forme d’apathie, d’appétit capricieux, de difficultés locomotrices, puis de faiblesse et de dépérissement. Heureusement, des solutions efficaces existent pour éviter et supprimer les ulcères gastriques et la mal digestion dont souffrent beaucoup de chevaux et poneys. En priorité, utiliser tous les moyens existants pour favoriser une ingestion lente et bannir auges au mur et râteliers suspendus : prairie préalablement pâturée par les bovins, auge au sol, coffre à foin grillagé (à défaut, filet à foin), systèmes de distribution lente des concentrés… Un effort particulier doit être réalisé pour les chevaux et poneys boulimiques (pour lesquels l’adaptation aux moyens ci-dessus se fera progressivement, afin de ne pas déclencher un stress de privation très mal vécu), pour les tiqueurs, et pour tous les grands consommateurs de concentrés (plus de 2 Kg/ repas pour un cheval de 450 Kg), qui souffrent le plus souvent en silence et sont en risque de coliques, d’obstructions œsophagiennes, de fourbure ou d’autres complications parfois mortelles, et souvent de réforme anticipée. Les mashs améliorent les problèmes gastriques, mais favorisent une mal digestion intestinale, et ne

seront donc employés que ponctuellement, au plus un jour par semaine. Il est également important de vermifuger régulièrement ; le constat de résultats favorables, visibles après vermifugation sur votre cheval, doit inciter à le vermifuger plus souvent. Enfin, la modification du crottin ou l’apparition de flatulences justifient de rechercher leurs causes, pour les traiter au plus tôt. Les grandes capacités d’adaptation du cheval ont permis à l’homme, non seulement de le domestiquer pour la réussite des emplois les plus divers (monte, trait, sports, loisirs, …) et en faire « sa plus noble conquête », mais aussi de le loger à l’économie par ignorance de sa sensibilité, et de mal le nourrir par méconnaissance de sa physiologie. Aujourd’hui, en fonction des connaissances scientifiques acquises et de nos responsabilités vis à vis des animaux que l’on détient, il est de notre devoir d’apporter aux chevaux et aux poneys les meilleures conditions de vie, pour leur bien-être et notre bonheur. Pascal LESCROART, docteur vétérinaire, concepteur du distributeur mobile d’aliments concentrés Pipolino

Témoignages Après avoir constaté tous les effets favorables de la version destinée aux chats sur leur bien-être et leur santé, et rapproché ces résultats de son expérience de vétérinaire auprès des chevaux et poneys, le docteur Lescroart a souhaité concevoir un PIPOLINO spécifique pour les chevaux, afin d’améliorer leurs conditions de vie. « Voici quelques nouvelles de notre cheval qui utilise le PIPOLINO-XXL depuis maintenant 7 mois. Nous avons débuté avec le Pipolino car c’est un cheval qui tique et qui avait beaucoup de gaz dans les intestins. Mon cheval avait beaucoup de problèmes en relation avec la nourriture et à chaque heure des repas, il devenait limite agressif. Il fallait donc faire attention. J’ai donc commencé à nourrir avec le Pipolino et j’ai passé très lentement à 4 trous. Ses problèmes de gaz sont petit à petit partis. Il a bien fallu tout de même 3 mois pour arriver à un cheval en bonne santé digestive. Il devait également souffrir d’ulcères vu son comportement. Christine Schüpbach, Suisse « Nous avons notre cheval depuis 4 ans, un BWP assez stressé. Dès son arrivée, il a fait 2 bouchons œsophagiens car il engloutissait ses rations. Nous avions vu vos Pipolino au salon du cheval et avons décidé d’essayer. Nous mettons donc sa ration matin, midi et soir dans le Pipolino et tout se passe bien depuis. Plus aucun problème à tel point que notre cheval étant beaucoup moins stressé maintenant nous n’osons même pas lui enlever de peur qu’il refasse un bouchon. » Nadège R.


12

ACTU - SPORT

Le Cheval - N°292 - Vendredi 16 février 2018


Le Cheval - N°292 - Vendredi 16 février 2018

ACTU INTERNATIONALE

13

Le soleil brille aux quatre coins Durant ces trois semaines éprouvantes pour le monde équestre, entre averses et flocons, les stars françaises brillent en faisant oublier Bordeaux : Kevin Staut avec Silver Deux de

Kevin Staut et Ayade de Septon gagnent samedi (P.Vacher)

■■CSI5* W Zurich : Staut sur tous les fronts Des trente-neuf qualifiés pour le Grand Prix Coupe du Monde de Zurich, huit jours avant Bordeaux, quatorze vont prendre un ticket pour le barrage. Barrage à haut risque donc, où la vitesse allait être décisive : être sans-faute n’allait pas assurer un podium. Huit d’entre eux vont réussir ce challenge. Des quatre cavaliers suisses élus, Romain Duguet ne pourra éviter la faute avec la jument SF Twentytwo des Biches, pas plus que Werner Muff et le Kwpn Daimler (Canturano). Il reste deux Suisses au barrage, et le public espère : depuis le début de l’épreuve il a souffert : la chute d’Alain Jufer, avec Rahmannshof Tic Tac, l’abandon de son couple-fétiche, Martin Fuchs/Clooney, le gagnant du Grand Prix Longines 1,55 m à barrage du vendredi soir, et de la vitesse avec un nouveau venu, un sBs de 9 ans, Dubai du Bois Pinchet. Puis ce fut la faute de son champion olympique Steve Guerdat et le jeune SF Ulysse des Forets, 10 ans, fils de Col Canto. Et son rêve semble se réaliser : Pius Schwizer a une cartouche de choix : About A Dream, juste 9 ans, mais le sang de Clinton par Indoctro. Le couple boucle son tour en 39’’90. Kevin Staut et Silver Deux de Virton HDC (Kashmir van Schuttershof x Heartbreaker), au mieux de leur forme, ne peuvent faire mieux : 40’’72. C’est alors qu’une jeune Suédoise de 27 ans va leur damer le pion : avec une audace incroyable elle sera la seule à réaliser une option qui lui fera gagner une précieuse seconde, et l’emporte en 38’’79, avec une jument suédoise, Flip’s Little Sparrow (Cardento 933 x Robin Z 723)  ! Cette jeune cavalière est magnifiquement coachée par Peder and Lisen Fredricson, dont elle partage l’écurie en Suède. On savait le Suédois cavalier hors pair, on le découvre entraîneur d’exception ! Pius rate la victoire et se contente de la deuxième place, Kevin troisième assure sa place de leader du classement Coupe du Monde pour la ligue

Virton HDC et Ayade de Septon et Hdc à Zurich, Patrice Delaveau et Aquila HDC à Hong Kong. Le voltigeur Clément Taillez est troisième de l’étape coupe du Monde d’Offen-

Patrice Delaveau et Aquila HDC (© PSI for EEM)

d’Europe de l’Ouest. Le samedi Kevin remportait déjà la grosse épreuve du jour, la vitesse 1,50 m, avec la jument sBs de 12 ans Ayade de Septon et Hdc (Wandor van de Mispelaere) ; il est par ailleurs 5è d’une 1,45 m avec une nouvelle venue, Fleurbelle N (Heartbreaker), une jument Kwpn de 8 ans. Le Petit Grand Prix du dimanche, une 1,50  m à barrage, est remporté par le Suédois Peter Fredricson avec l’étalon suédois de 10 ans Hansson Wl, suivi du Britannique Michaël Whitaker et son étalon SF de 9 ans Valmy de la Lande (Mylord Carthago).Troisième, une Norvégienne, Marit Haarr Skollerud, avec un étalon du Z, Dublin van Overis (Darco), 10 ans.

Hong Kong », jubilait-il après cette fabuleuse victoire. Une belle victoire : les trois cavaliers du podium se tenant dans une fourchette de... quinze centièmes de secondes. Parmi eux, l’Allemand Daniel Deusser, en tête au provisoire en 37’’96, grâce au sans-faute de l’éblouissant Cornet D’Amour, pour quinze centièmes, réalise que le Grand Slam indoor lui échappe avec ses 2,25 millions d’euros promis à celui qui aligne les trois Grand Prix dans l’ordre d’une seule et même saison à Paris, Hong Kong et New York. Pour Patrice, le challenge s’ouvre devant lui : gagner les deux prochaines étapes : New York en avril, Paris en décembre prochain.

■■CSI5*-W Hong Kong : le retour 5* d’Aquila HDC Magnifique retour de Patrice Delaveau parmi le tout haut niveau, huit jours après l’étape de Bordeaux : à Hong Kong, qu’il avait déjà remporté en 2013 avec le fabuleux Lacrimoso*HDC, le cavalier Normand de l’Ecurie HDC triomphe lors du Longines Grand Prix avec Aquila*HDC, le Kwpn de 13 ans, fils de Ovidius et d’une mère par Bollvorm’s Lauriston. Deuxièmes, l’Autrichien Max Kühner et Cielito Lindo 2, troisièmes l’Allemand Daniel Deusser et Cornet d’Amour, qui avaient pourtant ouvert le bal des victoires le vendredi, qui ratent là le Grand Slam... La veille Patrice était deuxième du Long Speed Challenge avec Vestale de Mazure Hdc (Old, Landor S x Quidam de Revel), ancienne monture d’Axel Van Colen.

Pour Deusser, il fut surpris par l’Autrichien d’origine allemande, Max Kühner qui fera mieux que lui de huit centièmes de seconde (37’’88) avec l’étalon Holsteiner de 11 ans (du nom d’une chanson mexicaine de renommée mondiale) Cielito Lindo 2, le plus jeune des trois cracks. Des douze couples disputant le barrage, notons la 5e place du Britannique Michael Whitaker, dernier double sans-faute avec Calisto

Blue (Chacco Blue), peu après la terrible chute de son frère aîné, John, heureusement, semble-t-il, sans conséquence. Simon Delestre signe une belle 7e place avec le puissant fils de Casall, Chesall Zimequest. Kevin Staut ferme la marche des barragistes avec Silver Deux de Virton (Kashmir van Schuttershof). Dernier Frenchie, l’Aquitain Olivier Robert est 15e avec Tempo de Paban, le fils de Jarnac par Quatar de Plape, qui poursuit son ascension en 5*. Patrice Delaveau savoure ce retour : « C’était grandiose aujourd’hui, mon cheval a été tout simplement fantastique ». Rendez-vous est maintenant donné à New York du 26 au 29 avril prochains pour le troisième opus de cette Saison III des Longines Masters.

porte la finale de coupe du monde en attelage à Bordeaux. La surprise vient du Suisse Jérôme Voutaz et son attelage de Franches Montagnes, barrant la route des stars néerlandaises : Koos de Ronde est seulement troisième et Bram Chardon, le fils (vainqueur à Mechelen), bat son père, Ijsbrand Chardon, déçu, même pas qualifié pour le second tour.

■■Eric Navet ne va pas à Bercy Eric Navet jouait sa qualification pour la Finale Coupe du Monde de Bercy à au CSI5*W de Thermal. Malheureusement, fautif lors du premier parcours du Grand Prix Coupe du monde avec le Hanovrien Catypso, un fils de Catoki, il rate sa qualification. Ils seront trois à se qualifier : Richard Spooner, et deux cavaliers méconnus en Europe, Mandy Porter et Jamie Barge.

■■Clément Taillez/Dyron 3e à Offenburg Clément Taillez est troisième de l’étape coupe du Monde d’Offenbourg (DE) le premier week-end de février avec Dyronn, longé par Cedric Cottin Holzberger, grâce à une belle 2e place dans la seconde manche, derrière le Suisse Lukas Heppler et Acardi van de Kapel, longé par Monika Winkler.Vincent Haennel est 5e avec Quartz d’Holbiche. Manon Noël avec Kirch de la Love, longée par Kevine Moneuse, prend la cinquième place du classement également, alors que la victoire revient à l’Allemande Kristina Boe avec Daviana, longée par Ines Nawroth.

■■CAI5*-W Bordeaux : Boyd Exell, 8e victoire ! Toujours impressionnant le CAI5* de Bordeaux, parce que la piste est toute proche... C’est l’Australien Boyd Exell qui rem-

En 2013, 1re édition de cette étape asiatique du circuit Longines sur trois continents, Patrice avait gagné pas moins de quatre des six épreuves, et fini second de la cinquième. Après la retraite en 2017 de quatre chevaux de son piquet international, il a préparé avec patience ses « jeunes » chevaux, dont Aquila*HDC, en grand homme de cheval qu’il est.Avec raison : le hongre du Haras des Coudrettes prouve sa grande valeur. « I love

Le geste de victoire de Stéphanie Holmen, s’offrant le luxe de priver de victoire Pius Schwizer avec Flip’s Little Sparrow (© FEI/Katja Stuppia)

bourg. En attelage Boyd Exell fête sa 8e victoire à Bordeaux et en dressage l’Américaine Laura Graves monte, monte, monte avec Verdades.

Daniel Deusser et Cornet d’Amour sont troisièmes (© PSI for EEM)

■■CDI 5* Wellington : Laura Graves La jeune Américaine Laura Graves, trente ans, rafle sans partage le Grand Prix et le Grand Prix Freestyle avec Verdades, son hongre de 17 ans, avec la moyenne excellente de 84,375 %. Nul doute que sa médaille de bronze par équipe aux Jeux olympiques d’été de 2016 à Rio de Janeiro ne sera pas la dernière...

C. Robert

Clément Taillez/Dyron sont 3es à la Coupe du Monde d’Offenbourg (© FEI)


ACTU INTERNATIONALE

14

Le Cheval - N°292 - Vendredi 16 février 2018

Du côté des 4, 3 et 2 Etoiles... Si Aquila HDC s’était déjà fait remarquer à Amsterdam, tandis qu’Isabel Werth éblouissait toujours avec Weihegold Old, Fuchs oublie Bâle à Treffen et Kreuth, et les champions français s’illustrent à Oliva. ■■CSI 4* Amsterdam : Aquila, le retour Les traditionnels CSI4* et CDI4* d’Amsterdam se tenaient du 25 au 28 janvier. La Néerlandaise Lisa Nooren l’emporte dans le Grand Prix CSO du samedi devant ses fans avec le Kwpn Dienillie (Berlin x Lupicor), barrant la route au Britannique John Whitaker/Crumley (Han, Cassus ) et à l’Allemand Felix Hassmann et le 9 ans SIG Captain America (Westf, Captain Fire). A noter le beau retour de Patrice Delaveau avec le Kwpn Aquila HDC (Ovidius), après un arrêt de six mois, même s’il rate le barrage pour un point de temps dépassé ; il prend la 11e place. Le Grand Prix dominical est néerlandais, avec sept cavaliers en tête.Victoire de Marc Houtzager et le fils de Quidam de Revel, Sterrehof’s Calimero, meilleur des trois doubles sans-faute, suivi de Michel Hendrix et Baileys (Indoctro) et Michaël Greeve/ Whitney Bb (Nabab de Reve). ■■CDI 4* Amsterdam Werth toujours

:

■■CSI3* Treffen : Fuchs, Fuchs, Fuchs ! Vainqueur du Grand Prix CSI 5* de Bâle avec Clooney courant janvier, alors que Zurich lui échappe, Martin Fuchs se rattrape dans le Grand Prix CSI 3* de Treffen (Aut) le 4 février avec le Holsteiner nouveau venu dans ses écuries, Cool and Easy, (Contender), privant Gerco Schröder, chez lui, de la victoire. Gerco devra se contenter de la quatrième place sur son Glock’s London, 16 ans maintenant (Nabab de Rêve).

Le précieux écrin d’Arville

Il empoche également le Grand Prix 2* de Kreuth en Allemagne le 11 février avec la 9 ans Chica B Z, une fille de Canturano par Berlin. ■■CSI2* Oliva : good, girls & boys ! Quatre semaines à Oliva, sous le soleil de la Costa del Azahar (Fleur d’Oranger), au sud de Valencia, quoi de mieux pour les chevaux et leurs cavaliers pour une mise en bouche ? De nombreux cavaliers français se sont illustrés. Revue de détails Deseuzes 3e Dans le Grand Prix du premier dimanche, un duel de barragistes se conclut par une victoire suisse de Jordan Schoch en selle sur une jument allemande, C’est Sue B (Casiro I) devant le Belge Constant Van Paesschen et le jeune SF de 9 ans Veneur d’Isigny (Diamant de Semilly). Nicolas Deseuzes s’offre la troisième place, grâce au parcours le plus

(Darco) 2 produits chacun. Lors de la vente qui a suivi, le Top Price est un fils de Cornet Obolensky, Picasso VD Zwartbleshoeve, vendu au Holstein 72 000 €. Harold Boisset et Quolita Z, ici à Fontainebleau (© ER)

par Clément Boulanger et Vaya de Lacke (Spotlight Z), sur cinquante-six couples au départ. Edward Levy 3è Le samedi 10 février, l’Italien Alberto Zorzi remporte l’épreuve majeure avec la jument née chez Raphaël Dulin, Ulane de Coquerie, fille de l’Arc de Triomphe. Il est talonné par le Brésilien Marlon Modolo Zanotelli et la jument Bwp de 10 ans Isabeau de Laubry (Cardento I). Le jeune Frenchie Edward Levy monte sur la troisième marche du podium grâce au double sans-faute de la jeune jument de 9 ans, Umbrella Ter Wilgen Z (Udarco Van Overis). Edouard Mathe le suit avec la jument SF Ukraine d’Artemis (Ideal de la Loge), au pied du podium alors que trois Vestes Bleues se disputent la suite du classement, tous doubles sansfaute : Clément Boulanger et le SF Uranus d’Omonville, Aldrick Cheronnet et le Bwp Iorio, Valentine Belooussoff et le Kwpn Dindoctro. Julien Epaillard 1er Le dimanche 11 février le soleil lui pour Julien Epaillard et son étalon Safari d’Auge (Diamant de Semilly), très régulier décidément, qui battent 58 autres couples, devant l’Italien Lorenzo De Luca montant un Kwpn de 10 ans fils de Flipper d’Elle, De Flipper, 2e. Thierry Rozier monte sur la troisième marche du podium, grâce au double sansfaute de Venezia d’Ecaussines, la jument sBs fille de Kashmir Van Schuttershof. Au pied du podium, le Belge Constant van Paesschen et l’étalon SF de 9 ans, Veneur d’Isigny (Diamant de Se-

milly) devant Aldrick Cheronnet, le cavalier de l’Ecurie du Herrin, et Uris de la Roque (Capital), qui sont 5e. Harold Boisset 1er Harold Boisset remporte l’épreuve réservée aux jeunes chevaux de sept ans le 8 février avec la jument Baya du Ter, fille de Kannan par Poor Boy, devant le Britannique Scott Brash et le hongre Hello Franklin (Billy Mexico) et la Suissesse Jennifer Meylan, troisième et quatrième avec, respectivement, la jument Manola LS La Silla (Manzanillo LS) et le sBs Furby van de Kranenburg, un fils de Flamenco de Semilly. Le même jour, la jeune cavalière de l’Ecurie du Herrin, Valentine Belooussoff, dame le pion avec Unzip d’Ick (Diamant de Semilly x Adelfos) à Julien Epaillard/Valentino d’Auge (Guarana Champeix) dans la vitesse, ce dernier se retrouvant 3e derrière l’Ukrainienne Anastasiia Yershova/Osman. ■■BWP : 72 000 € pour Picasso La deuxième phase de l’expertise des étalons du BWP, stud-book « frère » du sBs en Belgique, avait lieu du 18 au 20 janvier à Azelhof. Lors de cette deuxième phase (modèle et au saut en liberté), 47 étalons sont retenus en CSO, six en dressage. La troisième phase (Saut monté) se déroulera du 15 au 17 mars. Le père le plus représenté est Cornet Obolensky avec 7 produits retenus, Comme Il Faut 3 produits, Emerald van ‘t Ruytershof (Diamant de Semilly) et Iron Man van de Padenborre

Isabell Werth et Weihegold Old (© FEI)

Le dressage sacre une fois de plus la suprématie de l’Allemande Isabell Werth et Weihegold Old, remportant le Grand Prix et Le Grand Prix Freestyle, où elle obtient la superbe moyenne de 88,540 %, réitérant sa victoire de 2017. Le Néerlandais Edward Gal prend la deuxième place avec Glock’s Zonic N.O.P. grâce à la moyenne de 81,860  %. Sa compatriote Helen Langehanenberg était absente à cause d’une blessure de Damsey FRH. L’Allemande Jessica von Bredow-Werndl est troisième avec Unee BB (81,195 %). La Française Marie-Emilie Bretenoux et Quartz of Jazz obtiennent la moyenne de 71,225 % dans le Grand Prix Freestyle, et prennent la quatorzième place.

rapide des fautifs du premier parcours avec Stella de Preuilly, fille de Baloubet du Rouet. Harold Boisset 2e Le premier vendredi, c’est une victoire belge, Constant Van Paesschen avec le Holsteiner de 11 ans Compadre van de Helle, un fils de Casall, dans la 145 à barrage, sur pas moins de 68 autres couples. Le Montpelliérain Harold Boisset rafle la deuxième place avec sa jument de tête, Quolita Z, fille de Quazimodo Z. Troisième, le Suisse Pius Schwitzer et une nouvelle venue, la Jument Chidame Z (Chippendale Z). Edward Levy rate le podium pour moins de deux dixièmes de seconde avec une jument SF, Rafale d’Hyvernière (Chef Rouge). La vitesse 1,40 m est remportée

■■Coupe des Nations : ça bouge !

Julien Epaillard Safari d’Auge, ici au CSI de Beaumont Hague

La FEI a annoncé les étapes des Coupes des Nations Longines 2018 avant la traditionnelle finale de Barcelone, début octobre. Deux étapes disparaissent : l’étape de Lummen (Be), à cause de problèmes financiers, et Rome, qui, loin de jeter l’éponge, prend son indépendance comme Aachen. Etapes de la Division I européenne : Samorin (SVK) 26-29 avril 2018 ; La Baule (FRA) 17-20 mai;

St-Gall (SUI) 31 mai - 3 juin; Sopot (POL) 14-17 juin; Rotterdam (HOL) 21-24 juin; Falsterbo (SUE) 12-15 juillet; Hickstead (GBR) 26-29 juillet; Dublin (IRL) 8-12 août. Finale : Barcelone (ESP) 4-7 octobre. ■■Event Rider Masters : étape belge Le calendrier de l’Event Rider Masters, le prestigieux circuit de concours complet créé en 2016 comportera en 2018 six étapes : ainsi, s’ajoutent aux nouvelles étapes 2017 de Jardy et de Wiesbaden (DE) le beau CCI d’Arville, ville belge située en Région wallonne dans la province de Luxembourg. Cependant disparaissent les étapes de Gatcombe et Blenheim (GBR). Dommage... Le calendrier : Chatsworth 12 et 13 mai 2018, Wiesbaden, 18 et 19 mai, Arville, 23 et 24 juin, Barbury, 7 et 8 juillet, Jardy, 14 et 15 juillet, et la Finale - Blair Castle, 25 et 26 juin. C. Robert

Longue Liste Complet-dressage Au sein de l’équipe de France JO/JEM, les objectifs Jeux pour les prochaines grandes échéances sont les Jeux Equestres Mondiaux 2018 de Tryon (USA) et les Jeux Olympiques 2020 de Tokyo (JAP). De nouveaux chevaux apparaissent. Sans doute le plus enthousiaste, Alexis Goury se confie : « Voilà c’est officiel Trompe l’œil d’Emery a intégré la prestigieuse liste de la FFE - Equipes de France. Grâce à ses bons résultats 2017 il est à présent qualifié pour toutes les grandes échéances et donc est inscrit sur la liste JO / JEM ! Les stages ont commencé cette semaine et tout le monde travaille dur en vue de cette nouvelle saison. » CONCOURS COMPLET • Cadeau du Roi – JO/JEM, Cédric Lyard • Debby – JO/JEM, Nicolas Touzaint • Molakai – JO/JEM, Astier Nicolas • Opium de Verrieres – JO/JEM, Maxime Livio • Piaf de B’Neville – JO/JEM, Astier Nicolas • Pivoine des Touches – JO/JEM, Adj. Donatien Schauly • Qalao des Mers – JO/JEM, Maxime Livio • Qatar du Puech Rouget – JO/JEM, Cédric Lyard • Qing du Briot*ENE-HN – JO/JEM, Lt. Col. Thibaut Vallette • Romantic Love – JO/JEM, Gwendolen Fer • Seashore Spring – JO/JEM, Aurelien Leroy • Sherazad de Louviere – JO/JEM, Raphael Cochet • Swing de Perdriat – JO/JEM, Sidney Dufresne • Traumprinz – JO/JEM, Gwendolen Fer • Tresor Mail – JO/JEM, Sidney Dufresne • Trompe l’Oeil d’Emery– JO/JEM, Alexis Goury • Trouble Fete*ENE-HN – JO/JEM, Matthieu Van Landeghem • Upsilon – JO/JEM, Thomas Carlile • Vinci de la Vigne – JO/JEM, Astier Nicolas DRESSAGE • After You – JO/JEM, Ludovic Henry • Badinda Altena – JO/JEM, Pierre Volla • Don Luis – JO/JEM, Karen Tebar • Quartz of Jazz – JO/JEM, Marie-Emilie Bretenoux • Ultrablue de Massa – JO/JEM, Arnaud Serre


Le Cheval - N°292 - Vendredi 16 février 2018

ACTU - RACES

15

ASSEMBLEE GENERALE DE L’ANAA

Des actions pour revitaliser l’anglo-arabe L’Assemblée Générale de l’ANAA s’est tenue le vendredi 2 février 2018 à l’hippodrome de Bordeaux à deux pas du Jumping International de Bordeaux qui se déroulait cette même fin de semaine. Alain James, Président élu en 2017, a souhaité réunir les éleveurs en cette période hivernale avant le début de la saison de monte et des poulinages, et à l’occasion du Jumping International de Bordeaux, événement majeur dans le Sud-Ouest, précisément dans le berceau de la race anglo-arabe. Avant de débuter l’Assemblée statutaire Alain James a souhaité rendre hommage aux figures de l’anglo-arabie disparues en 2017 et en ce début d’année 2018 : Georges Lemaigre du Breuilh, Charles de Chaisemartin, Jacques Bastin Lavauzelle, La Marquise de Moratalla et très récemment Patrick Delaunay, un des administrateurs de l’ANAA.

Des avancées positives en 2017 Dans son rapport moral, le Président se réjouit de l’augmentation du nombre de naissances, preuve d’un regain d’intérêt pour la race anglo-arabe, tant en sport qu’en course. Il rappelle en effet que le stud-book anglo-arabe tire sa force et se démarque des autres races grâce à ces deux orientations historiquement liées entre elles. Malgré une trésorerie encore fragile, du fait de la baisse des dotations, l’ANAA poursuit ses efforts d’autofinancement grâce à des partenariats avec des entreprises locales et des associations qui partagent la même philosophie autour de la notion de terroir. Ainsi en 2017 de nombreuses actions ont pu être réalisées. D’abord en termes de promotion et de communication : l’année 2017

aura été marquée par le renouveau de la revue de l’association, nommée Anglo’Mania en référence à tous les passionnés de la race. Ce nouveau numéro spécial chevaux à vendre sorti en fin d’été 2017 fut un véritable succès car transmis à tous les établissements équestres du grand Sud-Ouest. A l’ère du numérique, l’ANAA a souhaité valoriser la revue dans une version papier mais également digitale. Parallèlement le site internet a subi un relooking total, pour une plus grande facilité d’utilisation. Concernant les salons, l’ANAA a fait le choix de cibler les événements stratégiques pour la race. Ainsi les manifestations autour du concours complet et de l’endurance ont été privilégiées : Grande Semaine Pompadour, Grand Show Anglo à La Teste, Mondial du Lion, finale d’endurance à Uzès, 4 étoiles de Pau. Enfin une ligne de vêtement est en cours de développement pour une meilleure visibilité de la race sur les concours. Alain James fait ensuite part du succès du premier fonds participatif organisé en faveur des éleveurs. Basé sur la récolte de dons en ligne, ce financement participatif a permis de mettre en place le challenge du meilleur jeune angloarabe et ainsi récompenser par le biais d’une prime de 500 €, les 9 naisseurs des meilleurs jeunes anglos sur le circuit SHF en CSO, CCE et Endurance. « Nous sommes conscients que cela ne finance pas une saison de concours, mais nous souhaitions, au travers de cette prime, montrer notre reconnaissance vis-à-vis des naisseurs qui représentent le premier maillon de la filière » explique Alain James. Cette initiative innovante ainsi que la création d’un Club des partenaires de l’anglo-arabe marquent la volonté de l’association de tendre vers une autonomie financière. Les Championnats d’élevage ont connu un regain de participation. Malgré le temps qui n’était pas de la partie, les Journées Internationales de l’Anglo-Arabe à Pompa-

Fin de la collaboration entre Pénélope Leprévost et le haras de Clarbec Selon un communiqué qui vient d’être rendu public par Geneviève Mégret, patronne du haras de Clarbec, « Le Haras de Clarbec et Pénélope Leprévost ont décidé de mettre fin, après concertation et en accord avec la Fédération Française d’Equitation, à leur collaboration en ce qui concerne leur écurie de haut niveau. Le Haras de Clarbec et Pénélope Leprévost rappellent que leur collaboration étroite a été marquées par de grandes réussites sportives , comme au Championnat du monde de Caen, aux Jeux Olympiques de Rio, aux Finales coupe

du monde de Las Vegas et de Göteborg, et par de nombreuses victoires en Grand prix, de nombreuses Coupes des Nations courues avec Nayana, Topinambour, Flora de Mariposa, Vagabond de la Pomme, Ratina d’la Rousserie... Le Haras de Clarbec et Pénélope Leprévost ont l’intention de garder des relations personnelles étroites. Le Haras de Clarbec formule ainsi à Pénélope tous ses voeux de réussite de ses projets en compétition ainsi que dans les activités de commerce et de coarching qu’elle a développées ces derniers temps. De la même façon Pénélope Leprévost souhaite au Haras de Clarbec les plus grandes réussites sportives dans le futur. Aucune décision n’a été prise quant aux affectations futures des chevaux du Haras confiés à Pénélope Leprévost. Le Haras de Clarbec prendra ses décisions sans urgence. »

Plus d’infos sur www.lecheval.fr (Identifiant : votre e-mail, votre mot de passe y sera envoyé)

elle a su tirer son épingle du jeu en compétition et prouve encore en 2017 que la race est bien présente sur les podiums des belles épreuves internationales à l’instar d’Alertamalib’Or champion du monde des 7 ans en complet en octobre dernier.

Donner une nouvelle impulsion à la race dès 2018

Yvon Chauvin, président de la SHF et Alain James, président de l’Anaa

dour ont connu un franc succès avec 115 engagés, la participation de nos amis Polonais et Suèdois, et des échanges commerciaux à la clé. En octobre le premier championnat de 3 ans CCE au Lion d’Angers a également bien réussi aux Anglos. C’était une opération menée en partenariat avec le studbook Selle-Français, organisateur majeur de cet événement, et plébiscité pour une nouvelle édition en 2018. Enfin le Grand Show Anglo sur l’hippodrome de la Teste a connu une fréquentation record en 2017 tant au niveau des participants (plus de 100 Anglos de 2 ans !) que de la présence de nombreux professionnels de la filière. La formation des juges et des éleveurs se poursuit, avec toujours des journées bien suivies. Il s’agit là de tendre vers une harmonisation des jugements et échanger pour mieux orienter la production et l’adapter au marché car la finalité pour un éleveur reste la commercialisation.

Concernant les relations à l’international, l’Anglo-Arabe a toujours été très apprécié à l’étranger et c’est au tour de la Chine de s’intéresser particulièrement à la race pour la course. A tel point qu’en 2017 une demande a été formulée pour la création d’une antenne du stud-book en Chine. L’UNIC et la Chambre syndicale de commerce de chevaux de France sont des interlocuteurs privilégiés pour faire aboutir ce dossier qui reste tout de même complexe à mettre en oeuvre. Les comptes 2017 présentés par le trésorier Patrick Davezac ont été approuvés à l’unanimité. Le commissaire aux comptes a d’ailleurs salué la rigueur de la tenue des finances, faisant apparaitre une baisse significative des dettes tout en menant des actions. La race anglo-arabe est dans un tournant de son existence. Malgré un faible effectif qui repart à la hausse depuis maintenant 3 ans,

En Hunter, toutes !

Circuit National Style et Equitation La Fédération française d’Equitation a communiqué les dates du nouveau circuit que la commission fédérale Hunter met en place pour 2018, le « National Style et EquitaDates 10-11 mars 14-15 avril 11-12-13 mai 9-10 juin du 11 au 15 août Du 22 au 23 septembre Octobre-novembre

tion» : il comptera 6 étapes et la finale. Dates du nouveau circuit mise en place par la commission fédérale, le « National Style et Equitation ». Lieux Angoulême (16) Compiègne (60) Val de Reuil (27) Cluny (71) Royan (17) Vichy (03) ou Riom (63) Equitalyon (Finale) (69)

Sultan des Paluds (suite) Sultan des Paluds (Soliman de Hus / De Niro) hanovrien né en France chez le Dr Bouillot près de Arles, et qui lui appartient toujours a été sacré vice champion du monde des chevaux de dressage 7 ans à Ermelo sous la selle de la talentueuse et jeune Kristen Brouwer (NL) (note moyenne : 83,616) Ce cheval français avait été sélectionné par l’Allemagne (pour

le compte du sb hanovrien) et courait sous les couleurs de sa cavalière. Sultan vient de remporter le Prix Saint Georges du Jumping d’Amsterdam avec près de 73%) et se classe deuxiéme de la RLM inter I avec 76,917 juste derrière Adelinde Cornelissen à 77,083. Il est en outre qualifié pour les championnats de dressage indoor des Pays Bas.

L’ANAA continue à poursuivre ses efforts en termes de communication et de promotion, grâce à l’Anglo’Mania et le développement du Club des partenaires associés aux événements où l’ANAA sera présente. L’autre ambition de l’association est de développer les actions en faveurs de l’anglo-arabe d’endurance, avec entre autre la création dès 2018 d’un championnat d’élevage anglo-arabe à orientation endurance à Monpazier. « Avec plus de 400 juments saillies en 2017 pour produire de l’anglo-arabe d’endurance, cela représente près d’un quart de la production totale d’anglo-arabes. L’ANAA a toujours eu la volonté de soutenir les éleveurs d’anglo-arabes d’endurance, mais elle se doit aujourd’hui d’être plus présente auprès de ces éleveurs. C’est pour cela qu’elle souhaite encourager l’endurance au même titre que le CCE ou le CSO dans le cadre de son programme d’élevage. » expose Alain James. L’autre grand chantier en 2018, sera l’encouragement à la production en race pure et la valorisation des jeunes anglos. Ce sujet a fait l’objet d’une table ronde avec des éleveurs et des étalonniers. « L’augmentation des naissances fait suite à 10 ans de baisse des naissances anglo-arabes et la part de la section III du stud-book (c’est-à-dire les produits issus de croisement avec d’autres races) ne cesse d’augmenter. Autre constat alarmant, à peine plus de la moitié des juments angloarabes produisent dans la race, et seulement 5 % de ces juments

ont des points PACE et produisent en race pure. Cela veut donc dire que les juments anglos et leurs produits sont peu ou pas valorisés en compétition ». Cela implique 2 grandes lignes d’actions. La première, il faut aider à produire en race pure, et cela passe par une labellisation des reproducteurs, pour ainsi identifier et encourager les meilleurs reproducteurs et leurs produits. La seconde, il s’agit d’aider à valoriser les jeunes anglo-arabes et particulièrement en race pure, et aider la voie mâle qui souffre d’un cruel manque de renouvellement. De ces deux axes découlent des mesures proposées par l’association qui seront soutenues par le Fonds EPERON et le Ministère de l’Agriculture. « Nous devons discuter de la mise en œuvre de ces mesures avec le conseil d’administration nouvellement élu, puis nous communiquerons très rapidement auprès des éleveurs grâce à un petit guide explicatif» précise le Président. Après les interventions d’Yves Chauvin pour la SHF, de PierreYves Pose pour le Conseil des Equidés Nouvelle Aquitaine, de François Cazes pour le Conseil des Equidés d’Occitanie et d’Olivier Legouis pour l’IFCE, les délégués des associations locales et régionales ont pris part au vote pour élire 13 nouveaux administrateurs de l’ANAA. Ont été élus dans le collège des éleveurs : Bay Isabelle, Caillouet Pascale, Catry Jean, Davezac Patrick, De La Raitrie Xavier, Herrmann Hélène, James Alain, Lafargue Aurélien, Lebourlot Mathieu, Minetti Fabienne, Pinthon Raphael; dans le collège propriétaire de chevaux de sport : De Lauriere Marie-Christine; dans le collège propriétaire de chevaux de course : Lorenzoni Antoine Dominique. Ce nouveau conseil aura à cœur de mettre en marche ce plan de relance de l’anglo-arabe indispensable à la revitalisation de la plus ancienne race de terroir française.


ACTU - ELEVAGE

18

Le Cheval - N°292 - Vendredi 16 février 2018

Le calendrier des Cycles Classiques Auvergne-Rhône-Alpes 13-15 mars 20-21 mars 3-4 avril 10-12 avril 17-18 avril 1er-3 mai 8-9 mai 15-16 mai 22-23 mai 22-23 mai 29-31 mai 13-17 juin 27-28 juin 17-18 juillet

Bourg Lent (01) - Shr de Lent Roanne Vougy (42) Earl Ecurie Perreau et Fils Chazey sur Ain (01) Parc du Cheval en Rhône Alpes Chalamont (01) SH de Chalamont Riom (63) Assoc Hippique La Vendée Bourg en Bresse (01) Sté d’Equitation Bressane Vichy (03) - SHF Roanne Vougy (42) Earl Ecurie Perreau et Fils Bourg en Bresse (01) Bourg Sports Equestre Saint Paul Trois Chateaux (26) Galop Tricastin Arnas Sauvageonne (69) Domaine de la Sauvageonne Andrezieux Boutheon (42) Jump Horse Events 42 Chazey sur Ain - Parc du Cheval (01) Parc du Cheval en Rhône Alpes Vichy (03) - SHF

Bourgogne Franche-Comté 27-29 mars

Mâcon (89) - Horse Events Saint Valérien (89) 9-11 avril Scea La Martiniere 10-11 avril Rahon (39) - Rahon Sport Equitation Sainte Cécile (71) 17-18 avril Syndicats des Eleveurs Charollais Cluny SHF (71) 23-25 avril Equivallée Haras National de Cluny Dole (39) 15-16 mai Sté Sports Hippiques de Dole 29-30 mai Salans (39) - Ecuries des Calmants Cluny SHF (71) 4-6 juin Equivallée Haras National de Cluny Dijon Bonvaux (21) 12-13 juin AC du Prieuré de Bonvaux Mâcon-Chaintré (89) 18-20 juin Assoc Mâcon Chaintré Evénements 3-4 juillet Les Maillys (21) - ACEO de Lyr Cluny SHF (71) 10-11 juillet Equivallée Haras National de Cluny 26-29 juillet Cluny CIR (71) - SHF

7-8 août

Les Maillys (21) - ACEO de Lyr

Bretagne

4-6 juin 12-13 juin

27-28 mars 4-5 avril 10-11 avril 17-18 avril 24-25 avril 24-25 avril 1 -2 mai er

1 -2 mai er

15-16 mai 15-16 mai 22-23 mai 22-23 mai 29-30 mai 5-6 juin 12-13 juin 12-13 juin 26-27 juin 3-4 juillet 19-22 juillet

26-28 mars 27-28 mars 3-4 avril 17-19 avril 23-25 avril 15-16 mai 22-23 mai 4-6 juin

20-21 mars

Hennebont (56) - Shn d’Hennebont

27-29 mars

Lamballe I (22) - Sch de Lamballe

19-21 juin

10-12 avril

9-10 juillet

24-26 avril

Lamballe II (22) - Sch de Lamballe Betton (35) CE de la Petite Hublais Dinard 1 (35) - Ecurie du Val Porée

15-17 mai

Lamballe III (22) - Sch de Lamballe

29-30 mai

Dinard 2 (35) - Ecurie du Val Porée Betton (35) CE de la Petite Hublais Rennes Vayrie SHF (35) Ecurie de la Vayrie

26-28 juin

Centre-Val de Loire 21 mars 27-28 mars 3-4 avril 10-11 avril 16-18 avril 24-25 avril 1er-2 mai 8-9 mai 15-16 mai

Sandillon (45) Assoc Concours Maurice Besson Olivet Shn (45) Shn et Poney Club d’Olivet Nouans les Fontaines (37) Nouans Jump Lignieres en Berry (18) Ass Compet Vallée de l’Arnon Bonneval MJA JC (28) Milsey Jumps Association Tours Pernay (37) Bel Air Organisation Nouans les Fontaines (37) Nouans Jump Lamotte Beuvron (41) Haras du Cottard Tours Pernay (37) Bel Air Organisation

Cheminot (57) - Haras de la Vannoue La Wantzenau (67) Alsace Cycles Classique Rosières aux Salines (54) Cheval Grand Est Châlons en Champagne (51) Le Destrier Glatigny Jump SHF (57) - Equi Plus St Etienne à Arnes (08) ACE Arnes Equestre Brienne le Château (10) SCH Briennoise Rosières aux Salines (54) Cheval Grand Est Ribeauvillé (68) Alsace Cycles Classiques Vittel (88) Vittel Coordination Cheval Coolus (51) SARL Les Ecuries de Coolus Glatigny Jump SHF (57) - Equi Plus Parc de Champagne (51) - SH de Reims St Etienne à Arnes (08) ACE Arnes Equestre Brienne le Château (10) SCH Briennoise Glatigny Jump SHF (57) - Equi Plus Pôle Equestre de Belleray (55) EPL Agro Rosières aux Salines (54) Cheval Grand Est Rosières aux Salines CIR (54) - SHF

Hauts-de-France

Lamballe (22) - Sch de Lamballe

12-13 juin

3-5 juillet 23-24 juillet 25 août 2 septembre

9-10 juin

17-18 juillet 30 juillet 2 août

Verquigneul (62) ASE du Parc de la Loisne Fay les Etangs (60) SCH du Vexin Français Villers Vicomte (60) Ecurie Lambert Compétition Compiègne (60) Asso Derby Compiègne Sancourt (59) Earl L’Etrier du Cambresis Phalempin (59) - SHR de Phalempin Amiens Demuin (80) Ecurie de la Falize Verquigneul (62) ASE du Parc de la Loisne Verquigneul (62) ASE du Parc de la Loisne Compiègne (60) Asso Derby Compiègne Béthune (62) - SHR de Béthune Genech Shf (59) Amis du Cheval de Genech Compiègne CIR (60) - SHF

Ile-de-France 19-20 mars 26-27 mars 3-5 avril 23-25 avril 24-25 avril

Barbizon (77) - Haras des Brulys Maisons-Laffitte * SHF (78) JEM Organisation Fontainebleau (77) - SHF Liverdy en Brie SHF (77) Haras de Liverdy Genainville (95) - ACG

13-15 mars 20-22 mars 27-28 mars 3-5 avril 3-5 avril 9-11 avril 10-12 avril 16-18 avril 16-19 avril 24-26 avril 24-26 avril 1er-3 mai 7-9 mai 7-10 mai 14-16 mai 15-17 mai 22-24 mai 23-24 mai 28-30 mai 29-31 mai 5-7 juin 5-7 juin 11-13 juin 12-14 juin 19-20 juin 19-20 juin 25-27 juin 25-27 juin 2-4 juillet 3-5 juillet 9-11 juillet 17-18 juillet 17-19 juillet 24-25 juillet 24-25 juillet 31 juillet 1er août 6-8 août

13-14 mars 20-21 mars

7-8 mai

Mantes la Jolie (78) - AH Mantois Vexin

20-21 mars

15-17 mai

Fontainebleau (77) - SHF

27-28 mars

29-30 mai

Magnanville (78) - CE de Magnanville Ozoir la Ferrière (77) ACE Sport Jumping Idf Les Loges en Josas SHF (78) HDC JUMP Liverdy en Brie SHF (77) Haras de Liverdy Boissy le Châtel (77) Haras de Monthome St Germain sur Morin (77) Ecuries du Vieux Moulin

11-13 juin 18-20 juin 26-27 juin 26-28 juin

Saint Lô - Shf I (50) Synd Mixte du Pôle Hippique de St Lô Deauville (14) Pôle International du Cheval Notre Dame d’Estrées (14) Jump Pays d’Auge Auvers (50) Afae des Ecuries d’Auvers Canteleu (76) Assoc du Club des Trois Canteleu (76) Assoc du Club des Trois Gavray (50) - CE Val de Sienne Saint Lô - Shf II (50) Synd Mixte du Pôle Hippique de St Lô Le Pin au Haras (61) Haras National du Pin Auvers (50) Afae des Ecuries d’Auvers Quincampoix Ecuries Lefebvre (76) Victory Jump Sainte Mère Eglise (50) SHR de Ste Mère Eglise Saint Lô - Shf III (50) Synd Mixte du Pôle Hippique de St Lô Le Pin au Haras (61) Haras National du Pin Canteleu (76) Assoc du Club des Trois Greville Hague (50) SHR de Beaumont Hague Sartilly (50) - SH de Sartilly Cabourg (14) - SH de Cabourg Quincampoix Ecuries Lefebvre (76) Victory Jump Brecey (76) - SHR de Brecey Auvers (50) Afae des Ecuries d’Auvers Deauville (14) Pôle International du Cheval Le Pin au Haras (61) Haras National du Pin La Haye Pesnel (50) SHR de la Haye Pesnel Les Pieux (50) - SHR Les Pieux Notre Dame d’Estrées (14) Jump Pays d’Auge Auvers CIR 4 ans (50) - SHF Auvers (50) Afae des Ecuries d’Auvers Le Pin au Haras (61) Horse Together Sartilly (50) - SH de Sartilly Saint Lô - Shf IV (50) Synd Mixte du Pôle Hippique de St Lô Bayeux - SHR de Bayeux Trévières Villedieu les Poêles (50) SHR de Villedieu les Poêles Greville Hague (50) SHR de Beaumont Hague Notre Dame d’Estrées (14) Jump Pays d’Auge Saint Vaast la Hougue (50) SH de St Vaast la Hougue Saint Lô CIR - SHF

Nouvelle-Aquitaine

30 avril-2 mai Gambais Jump (78) - Ecuries Nessi

5-6 juin

Senlisse (78) - AE de Malvoisine Auvers St Georges (50) CE du Bois Moret Fontainebleau - Finale JC CSO (77) SHF

Normandie

Grand Est

21 mars

17-18 avril

Lignieres en Berry (18) Ass Compet Vallée de l’Arnon Bonneval (28) Milsey Jumps Association Sandillon (45) Assoc Concours Maurice Besson

29-30 mai

27-28 mars 10-11 avril 10-11 avril 10-11 avril 17-18 avril 17-18 avril

Barbaste (47) SARL Pôle Hippique Lou Chibaou Ascain (64) Association Pays Basque Jumping 64 Pompadour (19) - IFCE Mazeray - E. Jérôme Gachignard (17) AS Cavaliers de Mazeray Pau (64) - Pau Promotion Equestre Brive/Malemort (19) Ecuries de Novert Niort (79) - Club Hippique Niortais St Seurin sur l’Isle (33) SH de St Seurin sur l’Isle Angoulême (16) - Etrier Charentais Ascain (64) Association Pays Basque Jumping 64

24-25 avril 24-25 avril

Barbaste (47) SARL Pôle Hippique Lou Chibaou Bressuire (47) - CE de Bressuire

24-25 avril

Pompadour (19) - IFCE Ascain (64) 8-9 mai Association Pays Basque Jumping 64 8-9 mai Royan (17) - Royan Horse Compétition Barbaste (47) 15-16 mai SARL Pôle Hippique Lou Chibaou Saint Yrieix la Perche (87) 15-16 mai Ecurie du Riol Mazeray - E. Jérôme Gachignard (17) 29-30 mai AS Cavaliers de Mazeray 29-30 mai Pau (64) - Pau Promotion Equestre La Rochelle la Jarne (17) 5-6 juin Sh Aunis la Rochelle Saint Yrieix la Perche (87) 5-6 juin Ecurie du Riol 12-13 juin Niort (79) - Club Hippique Niortais Mazeray - E. Jérôme Gachignard (17) 19-20 juin AS Cavaliers de Mazeray La Sauve Majeure (33) 26-27 juin Earl Ecurie Les Luacas Limoges (33) 26-27 juin Les Chevaux de Montcontour Barbaste (47) 28 juin-1er juillet SARL Pôle Hippique Lou Chibaou 7-8 juillet Pompadour - Finale Rég. (19) - IFCE

10-12 juillet Pompadour CIR (19) - SHF Poitiers (86) 24-25 juillet Assoc Poneys Poitou Charentes 7-8 août Pompadour (19) - IFCE

Occitanie 20-21 mars

3-4 avril

Uzès (30) - Societe Hippique d’Uzès Montpellier - Grabels (34) St Georges Equitation Muret (31) - Ecurie Pierre Barrère

10-11 avril

St Gely du Fesc (34) - CE des Verries

24-25 avril

Nimes Costières (30) - CE des Costières

1er-2 mai

29-30 mai

Saint Orens (31) - Jumping 31 Montpellier - Grammont (34) CE Grammont St Etienne de Tulmont (82) Stade Equestre de Pitray Nimes (30) - AC du Grand Mas d’Assas

9-10 juin

Aurin (31) - CE d’Aurin

12-13 juin

Saint Orens (31) - Jumping 31

19-20 juin

Muret (31) - Ecurie Pierre Barrère

27-28 mars

9-10 mai 22-23 mai

Pays de la Loire 13-14 mars

La Roche sur Yon (85) - SH Yonnaise Le Mans Boulerie Jump 12 SHF (72) 26-28 mars Assoc des Bouleries Le Lion d’Angers (49) 3-4 avril Le Lion Equestre Cholet (49) 10-11 avril Comité de Concours Hipp. de Cholet 17-18 avril La Roche sur Yon (85) - SH Yonnaise Le Mans Boulerie Jump 15 SHF (72) 30 avril-1er mai Assoc des Bouleries Champagne les Marais (85) 8-9 mai SHR de Champagne les Marais 15-16 mai La Roche sur Yon (85) - SH Yonnaise Les Herbiers (85) 22-23 mai Assoc Eleveurs et Cav. Herbretais 29-30 mai Angers-Corne (49) - Etrier de Corne

5-6 juin

Saumur (49) - Ifce Saumur Le Mans Boulerie Jump 18 SHF (72) 18-20 juin Assoc des Bouleries Le Lion d’Angers - Finale Rég. (49) 30 juin-1er juillet Le Lion Equestre Le Lion d’Angers (49) 3-4 juillet Le Lion Equestre 16-19 juillet Le Lion d’Angers CIR (49) - SHF

Provence-Alpes-Côte d’Azur

Aix-Meyreuil (13) Aix Meyreuil Sports Equestres Aix-Marseille (13) 30 avril-1er mai CH d’Aix-Marseille

2-3 avril


Le Cheval - N°292 - Vendredi 16 février 2018

NORMANDIE

19

Salon des étalons de Saint-Lô

Pluie d’étoiles montantes à Saint-Lô ! Les 24 et 25 février, le Pôle Hippique de SaintLô organise avec le Stud-Book Selle Français, l’Association Syndicale des Etalonniers Privés (ASEP) et l’Organisation Normandie Poney (ONP) une nouvelle fois le plus grand Salon des étalons chevaux et poneys de sport de France... ■■5 champions de France Ce ne sont pas moins de 5 Champions de France que les éleveurs verront parader avec en premier lieu, les 2 jeunes espoirs couronnés en 2017 : - Le Champion des 2 ans, Selle Français Originel, Falcone Rouge SF, issu du fameux élevage local des Leredde, qui a fait sensation lors du Championnat Étalons en octobre. Propriété d’un étalonnier allemand, le public aura le privilège d’apprécier au plus près le modèle sport de ce grand poulain provenant d’une lignée maternelle Pur-Sang croisée au sang du chef de race Papillon Rouge. - Le Champion des 3 ans, Eldorado d’Elle SF, lui-aussi pur produit du cru Saint-Lois, né chez la famille Pignolet. C’est avec plaisir que nous reverrons évoluer en piste celui qui a impressionné lors du Championnat sur les ateliers à l’obstacle, tant en liberté que monté. Son père Qlassic Bois Margot SF connaîtra justement un temps fort particulier la veille lors de ses adieux au sport. À leurs côtés, les aînés seront présents en nombre avec les deux frères Champions de France des 4 et 5 ans Delstar Mail SF & Catchar Mail SF de l’élevage de Bernard Le Courtois, leur acolyte Champion de France des 4 ans CCE Dartagnan de Béliard SF, ou les challengers des Finales

comme Dagon des Baleines SF (5e des 4 ans), Cicave du Talus SF (3e des 5 ans), Bornthis Way Chapelle SF (3e des 6 ans) ou le remarqué El Diarado d’Euskadi SF. Ils ne seront pas les seuls à porter le projet du Programme Génétique Avenir Selle Français... ■■Programme Jeune Génétique Avenir Il encourage les éleveurs à utiliser la jeune génétique mâle en sur-valorisant les primes PACE des poulinières qu’ils lui destinent, ce programme sera représenté à Saint-Lô par pas moins d’une trentaine de jeunes étalons de 3 à 8 ans. Un large panel pour les éleveurs qui pourront les apprécier aussi bien : - au boxe au modèle, avec les conseils personnalisés de leurs étalonniers - en piste : en main, sous la selle ou à l’obstacle, avec un temps fort spécial « Jeune Génétique SF » dimanche en ouverture d’après-midi rassemblant les nouveaux approuvés 2017 de la génération des « E » et « F » - ou pour certains en condition de compétition lors de la passionnante soirée Masters L’Eperon & Grand Match du samedi. Les heureux éleveurs naisseurs d’un produit Selle Français performant au niveau régional ou national, issu d’un jeune étalon, se verront remettre leurs chèques de récompense lors d’une cérémonie « Génétique Avenir » samedi en fin de matinée.

Dexter et Quabar en guest-stars chez les poneys ! ■■De grands moments en perspective Le panel d’étalons inscrits pour cette édition 2018, confirme l’essort pris par le Salon des étalons de Saint-Lô depuis quelques années. Outre le nombre, la qua-

lité exceptionnelle des étalons va offrir un large choix pour les éleveurs... Au programme, 64 exposants (étalonniers ou commerciaux : soins et alimentation, équipements, médias, filière...), 132 étalons chevaux approuvés à reproduire en Selle Français (liste à venir) et 27 poneys seront présentés en main ou montés lors de ces 2 journées de présentation. Ils seront également visibles au boxe et vous pourrez rencontrer leurs étalonniers. Le samedi soir verra se dérouler pour la deuxième année consécutive au Salon des étalons, les Masters l’Eperon ainsi que le traditionnel Grand Match. Cerise sur le gâteau, les éleveurs pourront tenter de remporter des saillies... ■■L’élite des étalons poneys Quabar des Monceaux, étalon Poney Français de Selle (PFS), (Élevage des Monceaux), gagnant de nombreux Grands Prix As Excellence et internationaux, double champion de France, Quabar a été sacré double champion d’Europe de CSO en 2014 et médaillé de bronze par équipes l’année suivante. Un palmarès unique pour un poney français. Il est le père de 6 étalons PFS approuvés et de lauréats en concours d’élevage (dont Balrine des Monceaux, championne suprême des femelles PFS). Onze de ses produits sont indicés à plus de 130 (IPO - Indice de Performance à l’Obstacle). Dexter Leam Pondi (Haras de la Bouloye), médaillé d’argent puis de bronze par équipe aux Championnats d’Europe en CSO), il a produit notamment le champion d’Europe 2014, Rexter d’or et le champion de France As poney Elite Uhelem de Seille. Ces deux champions seront honorés comme il se doit pour leurs carrières sportives.

Mathis Burnouf : dans les traces de Kevin Staut Mathis Burnouf a rejoint depuis quelques semaines les écuries de Kevin Staut, Une opportunité que le jeune cavalier de 17 ans espère pérenniser. Fils d’un éleveur, Mathis a toujours vécu parmi les chevaux. Il commence à monter à 3 ans et se voit rattraper par le virus de la compétition à 6 ans. Depuis il n’a cessé de travailler pour réussir. « J’ai fait ma première Coupe des nations à Deauville en children en 2014. C’était le jour de mon anniversaire et on l’a gagné » se souvient le jeune cavalier. Et c’est grâce à une connaissance commune à Mathis et à Kevin Staut que les deux cavaliers se sont retrouvés lors d’un dîner. «  Kevin Staut m’a alors proposé de venir faire un essai. Depuis trois semaines, je monte les chevaux de commerce. Kevin est très gentil, très ouvert. Il donne énormément de conseils. En trois semaines, j’ai vu mon équitation progresser. Ce sont des détails qui font la diffé-

rence. Lorsqu’il est à cheval, il a un œil sur nous » expliquait Mathis, plein de respect. « C’est une vraie chance pour moi de monter des bons chevaux et d’évoluer dans mon équitation et vers le haut niveau » savourait le junior qui a toujours eu comme idole, Kevin Staut, son patron aujourd’hui. Avec deux Coupes des Nations

Super As à Saint-Lô (50)

dans son escarcelle, une place de 5e par équipe aux Europe de 2015 et une place de 4e par équipe aux Europe junior l’année passée, Mathis a comme objectif de réussir chez Kevin Staut et de créer quelque chose sur du long terme. « Avec ma jument Viva de Malica, je souhaite me classer sur des Grands Prix 1,45 m et pourquoi pas courir les championnats d’Europe en fin de saison. Mais mon objectif est de bien monter les chevaux que Kevin me confie car ils sont à vendre. Ce week-end, Kevin m’a dit de prendre, Fia Colada, jument suédoise, meilleure 7 ans par les gains et de lui donner mon ressenti. Il fait confiance et il cherche à voir si j’ai le bon œil pour choisir les chevaux » À 17 ans, Mathis est mature. Il a des responsabilités qu’il assume pleinement. Il sait qu’il a la chance incroyable de travailler avec le 4e cavalier mondial. Une aubaine pour réussir et rejoindre ainsi l’élite. Kevin ne sait pas tromper, Il sait que son protégé a le potentiel et la carrure pour le faire. S. P.

Ilona Mezzadri et Callas Rezidal Z 1ers Super As L’association Poneys sous les Pommiers a organisé en janvier une Tournée des As avec la première Super As de l’année. Le Grand Prix As Élite Excellence a vu la victoire d’Ilona Mezzadri sur Callas Rezidal Z. Le podium du Grand Prix As Élite Excellence. (© Poneys sous les Pommiers) Le Grand Prix As Élite Excellence s’est la Buqueuse*Litierecheval.com, 4 points au premier tenu le dimanche à 15 heures. Sur les neuf couples au départ, seules tour. deux cavalières réussissaient à trouver les clés du Ilona Mezzadri et Callas Rezidal Z étaient décidéparcours : Ilona Mezzadri avec Callas Rezidal Z ment en forme ce week-end puisqu’elles remporde La Clémenterie (78) et Louise Desmaizières taient déjà l’épreuve de vitesse As Élite du samedi. accompagnée de Swee-ty Vertefeuille de l’Écurie Les meilleurs couples poneys ont désormais rende Sevennes (31). Au barrage, Ilona Mezzadri se dez-vous au Jumping de Bordeaux. montrait la plus rapide et surtout signait le seul double sans-faute de l’épreuve car Louise Desmai- Le classement : 1. Ilona Mezzadri et Callas Rezizières faisait tomber une barre, la reléguant à la dal Z 2. Louise Desmaizieres et Sweety Vertefeuille 2e place. Sur la troisième marche du podium, on 3.Alice Laine et Simili de la Buqueuse*Litierecheval. retrouvait Alice Lainé en compagnie de Simili de com


NORMANDIE / PAYS DE LA LOIRE

20

Le Cheval - N°292 - Vendredi 16 février 2018

Clément Boulanger : saison déterminante Après le concours international de Nantes mi-janvier, où il s’illustra, Clément Boulanger était engagé au Pôle Européen du Cheval au Mans. Une compétition pour lancer une saison déjà écrite et décisive. Nouvelle victoire, avec Volupté de la Jarthe. Le concours sarthois avait des allures de détente pour les chevaux de Clément Boulanger : « Ils ont de l’expérience et ils sont tellement contents de repartir en concours, qu’ils sont un peu frais. Je préfère qu’ils soient facétieux ici », sourit le cavalier. Demain ? Il enchaînera par trois semaines de concours en Espagne : « À Oliva, ce sont des concours deux et trois étoiles. L’objectif sera de les remettre dans le bain tout de suite ». Car le cavalier, qui fait partie des meilleurs de sa génération, a des objectifs cette saison : « Faire des concours cinq étoiles car j’ai de bons chevaux. Quelques étapes du Grand National sont aussi programmées ». Il précise : « L’objectif est surtout de prendre des points dans la Ranking

List ». Car le Normand qui a goûté l’an dernier à l’équipe de France avec une participation en Coupe des Nations a bien l’intention de revêtir de nouveau la veste bleue. Sachant qu’il reste lucide et qu’il aura aussi sa place à défendre en deuxième ligue. Ambitieux et armé de trois chevaux d’expérience (Uranus d’Omonville, Volupté de la Jarthe et Cristal Clear Z), Clément pense aussi aux échéances majeures comme les Jeux Méditerranéens. Pour cela son planning de l’année est arrêté. « J’ai des zones rouges où c’est important, là où il faudra être le meilleur et des zones bleues et vertes. Cela jusqu’au concours de Paris en décembre. Et sur chaque zone, j’ai toujours deux options, une bonne et une moins bonne », explique Clément qui sait déjà qu’il devra être bon à Monaco, La Baule, Cannes et sur les concours du Global Tour. Confiant et entouré d’associés qui lui font confiance, Clément a l’ambition de rivaliser avec de bons cavaliers comme Marc Dilasser et Mathieu Billot. Et pourquoi pas de former avec eux, une équipe tricolore redoutable. S. P.

Clément Boulanger a déjà marqué d’une croix rouge, les concours où il devra performer pour prétendre se montrer en vue d’une place en équipe de France (P. S. Proust)

Les classements GP Amat 3 (1 m) : 1. Ludovic de Meritens/Coco Pop Malo; 2. Ines Fouque/Alkor du Val; 3. Deborah Albou/Ubaye de l’Oize. GP Pro 3 (1,20 m) : 1. Swan Bourven/Alchimie des Saules; 2. Guillaume Batillat/Ugo de Coquerie; 3. Camilla Vittadini/ Best Of de Wilsen. GP Pro 2 (1,30 m) : 1. Alexis Deroubaix/Soho du Plessis; 2. Joanna Parkinson/La Grande Z; 3. Guillaume Batillat/Vital

Chance. GP Amat 3 (1 m) : 1. Louna Lebreton/Crack d’Azur; 2. Clara Moura/Bassia d’Estuaire; 3. Evan Lezaire/Ritamitsou. GP Amat 1 (1,15 m) : 1. Toscane Carloni Richard/Aloha des Rondets (0+0 et 38’’92); 2. Sophie Laroze/Corn’s Surprice (0+0 et 43’’18); 3. Benjamin Derouault/Autan d’Ici (0+4 et 39’’26). GP Amat Elite (1,25 m) : 1. Oksana Gigou/Adagio d’Iscla;

2. Sébastien Cavaillon/Ungaro de Mesille; 3. Vérane Nicaud/ Panda de Reims. GP Pro 2 (1,35 m) : 1. Clément Boulanger/Volupte de la Jarthe (0+0 et 44’’18); 2. Guillaume Batillat/Vital Chance (0+0 et 45’’56); 3. Joanna Parkinson/Inch Allah Db (0+0 et 45’’75).

CCE - Vernoil-le-Fourrier (49) - 4 février

Reprises polaires des Lemoine, Sans, Schauly and Co

La 8e édition du CPEDI*** de Deauville se déroulera du 5 au 8 avril 2018 au Pôle International du Cheval. Unique Concours ParaÉquestre de Dressage International sur l’hexagone, les meilleurs para-dresseurs français et étrangers reviennent chaque année avec l’espoir de remporter un des 11 titres de ce rendez-vous devenu incontournable ! L’an passé, pas moins de 18 nations étaient représentées avec 42 couples en lice.

Salon des étalons trotteurs Le 23 février, le Salon des Etalons Trotteurs revient pour une 3e édition ! Cette année, un nouveau format en semi-nocturne accueillera le public vendredi de 17 h à 22 h au Pôle Hippique de Saint-Lô. Le Salon des Etalons Trotteurs est un rendez-vous incontournable de la filière trot. L’événement, co-organisé par le Conseil des Chevaux de Normandie, le Pôle Hippique de Saint-Lô et l’école des courses hippiques AFASEC de Graignes, a été pensé pour valori-

Le Cheval

ser tous les acteurs de ce secteur. Pour sa 3e édition, le Salon des Etalons Trotteurs prend de l’ampleur : 18 étalonniers seront à l’honneur et présenteront en main plus de 30 étalons. L’occasion pour le public de découvrir des champions et pères de champions tels que Up and Quick, Tresor Wic, Gazouillis, Amiral Sacha ou encore Timoko, invité d’honneur de l’événement, le crack aux 15 Groupe 1 et dernier gagnant de l’Elitloppet. Les hommes et les femmes du secteur trot se verront également récompensés pour leur travail et leur investissement pour faire vivre une discipline unique et forte en Normandie.

en vente également à :

• Villedieu les Poëles, 50800 - SA Granville Presse ZA des Sierine - Tél. 02 14 13 30 00 • Alençon, 61000 - Caval’Orne - 9 rue Marchand Saillant Tél. 02 33 31 02 39

Suivez-nous sur twitter Journalcheval

A Vernoil-le-Fourrier reprenait la saison de concours complet, plus exactement au haras de la Mouline grâce au professionnalisme de son équipe organisatrice et de son chef de piste Philippe Mull. 80 Amateurs et Pros ont disputé avec impatience les épreuves Amateur 1, Elite et les épreuves Pro 2, 3 et 4, malgré une météo...polaire. Mathieu Lemoine enlève la Pro 2, Eddy Sans la Pro 3, Eurydice Schauly la Pro 4. Ce fut l’occasion des premiers parcours de quelques jeunes chevaux d’avenir. Deuxième lors de l’Amateur Elite de St Mars d’Outillé en 2017, c’est le jeune cavalier Yoann Wyzuj du Maine et Loire qui remporte le trophée en gagnant l’Amateur Elite, premier dès le dressage, et malgré une faute à l’obstacle, toujours avec l’étalon de 11 ans Tik Tak du Ha, un fils d’Otto Mail. Son frère, Stephen, gagne l’Amateur 1, également dès le dressage, malgré un peu de pénalité au temps sur le cross, avec Athena de Kerguelen (West, Cockpit), une jeune jument grise née

Eurydice Schauly rafle la Pro 4 avec Appy d’Hulm (© Elevage d’Hulm)

chez Jean-Paul Magnen. La Pro 2 revient dans l’escarcelle du champion olympique de 34 ans Mathieu Lemoine, originaire de Mont de Marsan, qui domine nettement sa classe, sans partage, avec un dressage classieux, un cross sans tache et le CSO parfait, avec Tropic d’Heauville, le Selle Français né chez Denis Travert, mêlant les sangs de Nec-

Saumur Voltige fête ses trente ans En 2018, l’événement déménage et aura lieu à l’Ecole Nationale d’Equitation. Ce changement de lieu permet d’accueillir athlètes et chevaux dans des conditions optimum en vue de la préparation des Jeux Equestres Mondiaux de Tryon (USA) cet été. Pour le public, nombreux chaque année, le nombre de places en tribunes sera beaucoup plus élevé qu’auparavant. L’entrée est toujours libre & gratuite. Des solutions de restauration seront à votre disposition sur place. De plus, plusieurs exposants seront présents dans le hall du Grand Manège de l’ENE.

tar des Forêts et Royal Ardent. Laurent Boyer, venu du Centre Equestre La Foucheraie en Ille et Vilaine, et la jument grise Selle Français Trendy Foucheraie (Fedor de Seves), née chez lui, terminent deuxièmes, CSO et cross parfaits, au dressage perfectible, juste devant la cavalière de Maine et Loire Lise Deze et Swing de Sancy, un fils de Damiro L né chez Alexandrine Difko. C’est le cavalier de l’Oise Eddy Sans qui empoche la Pro 3, grâce à l’excellent dressage et au Cross et hippique sans faute de Tom du Cers (Yarlands Summer Song), Selle Français de 11 ans. Mathieu Lemoine prend la 2e place avec l’étalon SF de 9 ans Valmy Biats, né chez Philippe Brivois, un fils du Bwp Orlando. C’est la Saumuroise Eurydice Schauly qui rafle la Pro 4 disputée par pas moins de 29 couples, avec Appy d’Hulm (Bwp, Visage Van de Olmenhoeve), un pie à l’œil bleu de 8 ans. Ce fut une partie acharnée entre elle et Nicolas Touzaint, deuxième, meilleur qu’elle en dressage, mais qui perdra quelques précieux points de temps sur le cross, avec Absolut Gold (Trak, Grafenstolz), Selle Français également. Jean-Louis Bigot est troisième, malgré qu’il soit maxi sur le cross, et sans-faute à l’hippique, avec l’Anglo-arabe Anglo du Mazes, un fils de Quercus du Maury, par le Pur-Sang Pitchounet. C. Robert

Autres commentaires, résultats et images sur

www.lecheval.fr Accès gratuits à nos abonnés (Identifiant : votre e-mail, votre mot de passe y sera envoyé)


Le Cheval - N°292 - Vendredi 16 février 2018

BRETAGNE

21

Début d’année en un clin d’œil...

■■Hennebont

28 46 57 97 - se présenter obligatoirement au bureau avant le parcours) • Réservation possible de boxes • Accès des chevaux à la carrière par l’entrée se situant au niveau du centre technique

Le parcours mis à disposition est sous la responsabilité des cavaliers qui doivent s’organiser pour établir un ordre de passage et prévoir également une personne pour remettre en place les obstacles. Tout matériel cassé doit être signalé. Une surveillance sera en place pour un bon déroulement de ces journées. L’entretien des pistes sera assuré par l’IFCE de Lamballe. ■■L’endurance se réunit

Un Entraînement de saut d’obstacles pour Jeunes chevaux se déroulera au SHN d’Hennebont, les mardi 27 février et mardi 13 mars, au coût de 10 € le tour. A 10 h débutent les 4 ans, 5 ans et 6 ans à suivre. Les Inscriptions se font sur le terrain.

La suite de cette réunion a été consacrée aux perspectives pour 2018 : d’abord par l’étude des modifications (minimes) du règlement endurance, puis par l’évocation de la préparation des Championnats des As 2018 et des autres actions de formation (juges et élèves-vétérinaires). Le calendrier 2018 a ensuite été présenté, détaillant les 24 week-ends d’endurance sur la Bretagne. Henri Lucas a ensuite présenté le nouvel agenda, fruit d’un important travail de préparation, en collaboration avec Bernard Le Roy. Cet agenda qui a ensuite été distribué aux personnes présentes sera disponible sur tous les concours d’endurance de Bretagne. Moment bien sympathique : la remise des prix du challenge CREB/ sellerie Gaston Mercier (c’est Gérard Bellec qui remporte la magnifique selle) puis celle des trophées du CREB aux gagnants de CEI**, CEI***, Ama E et Ama E GP. Un repas convivial a ensuite été partagé par toute l’assemblée. ■■Stage CCE

■■Lamballe

L’IFCE mettra à la disposition des cavaliers un parcours d’entraînement sur la carrière du haras les mardi 20 février, mercredi 21 février, jeudi 22 février et vendredi 23 février. Une autre session se déroulera tous les jours entre le lundi 26 février et le vendredi 2 mars. Enfin, dernière session du lundi 5 mars au vendredi 9 mars, aux horaires suivants : de 9 h à 12 h et de 13h30 à 17 h. Modalités concernant les parcours d’entraînement : • Engagements de 10 € par cheval - règlement uniquement par chèque à l’ordre de l’IFCE (inscriptions obligatoires auprès de Noël Marechal au 06

Le samedi 27 janvier a eu lieu la réunion générale des cavaliers d’endurance de Bretagne à Canihuel (22). C’est devant une assistance fournie que Henri Lucas, Président de la commission endurance du CREB, a ouvert cette traditionnelle réunion en remerciant tous ceux grâce à qui l’endurance existe (organisateurs, bénévoles, signaleurs, techniciens, vétérinaires). Il a également adressé de chaleureux remerciements à la sellerie Gaston Mercier pour son partenariat dans le challenge CREB/sellerie Gaston Mercier (qui sera renouvelé en 2018) ainsi qu’aux annonceurs qui apportent une aide financière à l’organisation des concours et à la réalisation de l’agenda. Un bilan de l’année 2017 a été effectué en soulignant les belles performances réalisées au haut niveau par les cavaliers bretons et par les jeunes aux Championnats de France des As à Aumont-Aubrac. Jean-Pierre Allégret a présenté les statistiques qu’il a réalisées, montrant à nouveau une progression du nombre total des engagements sur les différentes épreuves. Henri Lucas a détaillé les formations qui ont eu lieu en 2017, en direction des jeunes cavaliers, formation des juges, formation de chronométreurs, formation des élèves-vétérinaires.

L’hippique lors du CCE de Geven

Un stage de concours complet est organisé à Caudan (56) le dimanche 4 mars. Il sera animé par Pierre Souvestre. Non le créateur de Fantomas, mais le Major section équestre de St Cyr ! Email et tel du contact : creb@wanadoo.fr / 02 97 84 44 00 (Actu CREB)

■■Calendrier des Championnats Mars 2018 Attelage Championnat d’Ille et Vilaine de TREC en Attelage Amateur Club à Cardroc (35) le 11/03 Attelage Amateur Club SHF à Quessoy (22) du 24 au 25/03 Février 2018 Hunter : championnat du Finistère Amateur Club à Plabennec (29) le 25/02.

CSO - Rennes Vayrie (35) 9-11 février GP Amat 2 (1,05 m) : 1. Andrea Deschamps/Quesada de Brulis; 2. Gwenola Gillet/Verywell Gevaudan; 3. Louise Margerit/Quilby du Garlai. GP Amat 1 (1,15 m) : 1. Enora Couturier/Ushuaia du Cèdre; 2. Mickael Guillerm/Denver de Hus Z; 3. Nicolas le Blevec/Aby Doll Ar Trienn. GP Pro 2 (1,30 m) : 1. Pierre Athenour/Barsa du Pestel; 2.Valentin Besnard/ l’Opéra Bois Margot Z; 3. Nicolas le Blevec/Union Stone. GP Amat 2 (1,05 m) : 1. Mickael Guillerm/Ubisco de l’Ardrais; 2. Peggy Garcia/ Oracle des Auges; 3. Louis Etienne Chopin/Bientina Del Bosco. GP Amat 1 (1,15 m) : 1. Mickael Guillerm/Denver de Hus Z; 2. Thomas Guilbault/Umbria de Cammat; 3. Hugo Barreteau/Unie des Pins. GP Pro 2 (1,30 m) : 1. Axelle Borel/ Sircinq; 2. Sébastien Delaporte/Una Bel Delisee; 3. Baptiste Pommier/Vegas de la Roque.

Retrouvez-nous sur

Le Cheval

La section Equine de GDS Bretagne propose une action d’envergure : le soutien à la vaccination contre la rhinopneumonie équine Jean-François Treguer, président de GDS Bretagne et Yannick Rolland, président de la section équine de GDS Bretagne vont présenter la nouvelle action Vaccination contre la Rhino-pneumonie mardi 20 février, de 11 h à 12 h à la salle Armorique de la Maison de l’Agriculture,

rue Maurice le Lannou à Rennes. Plusieurs intervenants (notamment vétérinaire, membre de la section équine, représentant de la filière) rappelleront les enjeux de la vaccination contre cette maladie très fortement impactante en élevage, ainsi que les modalités

techniques et financières de cette nouvelle action collective - unique en France. Un seul mot d’ordre : « Protéger chaque élevage, agir collectivement, vaccinons un maximum d’équidés et protégeonsnous ensemble contre la rhinopneumonie ! ».


22

HAUTS DE FRANCE / CENTRE-VAL-DE-LOIRE

Quand le Cadre Noir se livre

Fin des Anes à Lignières...

Sur la piste de Gayant Expo à la veille des représentations

Le prestigieux Cadre Noir de Saumur ne se déplacera en 2018 que dans trois villes, dont Douai, soit un véritable honneur pour Les Hauts de France. Gayant Expo Concerts s’offre ainsi un bien bel anniversaire pour fêter ses 20 ans, nous permettant d’ admirer pas moins de 30 chevaux, 20 écuyers pour 17 tableaux dans une nouvelle mise en scène autour d’un magnifique et poétique voyage. Garant d’une tradition équestre française reconnue mondialement inscrite à l’Unesco depuis 2011, le Cadre Noir décline ses représentations autour des incontournables courbettes, croupades et cabrioles, la reprise des sauteurs en main, le travail des longues rênes.

■■La Loire parle… Nouveauté cette année, la mise en scène donne la parole à la Loire, ce fleuve qui décline l’évolution et l’esprit du Cadre Noir. L’idée étant toujours de rendre accessible à tous ce rayonnement de notre équitation de tradition française et d’assurer sa transmission auprès d’un public le plus large possible. La veille de la première représentation, une vingtaine de privilégiés ont pu accéder aux coulisses sous la responsabilité de Frédérique Mercier, responsable de la communication, et assister ainsi à la détente matinale des chevaux avant de se rendre très exceptionnellement dans les écuries. Accompagnée de deux écuyers, Fréderique nous a présenté l’Ecole et son très large éventail de formations tandis que nous pouvions nous inspirer et admirer (le terme n’est pas usurpé) le relâchement et la communion des chevaux et des cavaliers en train de détendre leurs chevaux sur la piste. Quand faire corps avec sa monture prend tout son sens dans une ambiance sereine et feutrée. Autant de calme durant la visite des écuries

est impressionnant. Quelques anecdotes sur les chevaux, sur les détails de l’équipement résolument traditionnel mais amélioré par des matériaux modernes plus légers, émaillèrent la visite. ■■Le Bleu et le Noir Dernières petites précisions : en 1815, les premiers écuyers recrutés sont des civils, souvent officiers en retraite. Pour se distinguer de l’encadrement militaire de l’école, vêtu de bleu, la couleur de la cavalerie, ils vont adopter progressivement une tenue noire. Aujourd’hui, pour différencier civils et militaires, c’est subtil : les galons arborés sur les tuniques et les képis lors des présentations et galas sont différents. Le képi des écuyers civils est orné d’un petit soleil doré (symbole du rayonnement de l’équitation française à travers le monde), et celui des écuyers militaires, d’une grenade enflammée. Le nom de Cadre Noir vient de l’une de ses missions, l’encadrement (« cadre »), et « Noir » pour la tenue. Véro Lecocq

Le vécu du débourrage C’est une nouvelle session de débourrage qui a été réalisée par les apprentis de Terminales CGEH (Bac Pro Conduite et Gestion de l’Entreprise Hippique) et un élève en CS ETJE (Certificat de Spécialisation Education et Travail des Jeunes Equidés) du CFA de Lesquin du lundi 5 au jeudi 8 février 2018. Durant ces quelques jours, 13 jeunes chevaux, tous âgés de 3 ans, confiés par les éleveurs adhérents de l’AECCP ont été débourrés avec succès par les apprentis, encadrés par Hélène Gaffet. L’occasion pour ces poulains de démarrer le travail dans de bonnes conditions dans les installations mises à disposition par les Ecuries de la Loisne de Bernard et Monique Lesage. Ce partenariat existe depuis de nombreuses années, toutes les parties sont gagnantes, éleveurs, apprentis et bien sûr les chevaux. « Gageons que nous puissions continuer ainsi encore longtemps. » nous confiait Monique Lesage.

Le Comité d’Organisation de La Foire aux Anes et aux Mules, annonce avoir décidé de ne pas reconduire l’organisation de la Foire aux Anes en 2018 : baisse de fréquentation, de subventions, de recettes. Ce Comité a publié un communiqué qui dit toute leur déception : «  En tant que gestionnaires responsables, avec les éléments dont nous disposons aujourd’hui et devant les incertitudes auxquelles nous sommes confrontés pour boucler le budget de l’édition 2018, nous avons décidé, avec un immense regret, en étant conscients des conséquences que cela aurait sur la vie locale, qu’il était temps de poser les armes en ne faisant pas « La Foire » de trop... Malheureusement, malgré nos efforts pour réduire les coûts de fonctionnement tout en maintenant un programme axé sur l’originalité et la qualité, force est de constater très objectivement que : - le nombre d’ânes présents sur

le foirail ne cesse de diminuer : en 2017 ils n’étaient plus que 80 et 0 mule. (Pour mémoire, 350 animaux, ânes et mules, en 1994) - le nombre d’éleveurs est de moins en moins représentatif de l’élevage local. - les participants aux concours, qui sont les mêmes au fil des années, n’accordent que bien peu d’intérêt à notre organisation. Certains éleveurs, ne participant pas aux différents concours, nous reprochent de ne pas leur offrir le déjeûner et d’autres, nous demandent de les indemniser pour leur déplacement. Ce qui était vrai en 1986 ne l’est certainement plus en 2018. Autres temps, autres mœurs... - les recettes directes sont en baisse. - les subventions, au fil des années, sont également en nette diminution. Certes aujourd’hui, une page se tourne pour Lignières et pour bon nombre d’entre vous, mais sachez que nous sommes persuadés d’avoir pris la bonne décision, même si cela n’a pas été simple pour nous, croyez le bien ! Nous vous remercions pour toutes ces années passées à nos côtés. »

Grand Noir du Berry Les éleveurs de l’association de l’âne Grand Noir du Berry se sont réunis samedi 3 février 2018 à Saint Hilaire en Berry en Assemblée Générale

L’équipe des Jeunes apprentis réunie autour de Hélène Gaffet

Le prochain cycle aura lieu en octobre 2018 avec les apprentis en CS ETJE.

Plus d’info sur la formation CS « Education et Travail des Jeunes Equidés » ? Contact : Institut de Genech, Genech Formation - Romain Taverne sur r.taverne@institutdegenech.fr ou sur www.institutdegenech.fr

CSO - Marcq-en-Baroeul (59) - 10-11 février

Victoire d’Aurore Laloux et Baladine de Flusel Le couple en bronze lors du Critérium des enseignants à Saumur en octobre, Aurore Laloux Baladine de Flusel, débute la saison par une victoire dans le Grand Prix 1,25 m. Avec seulement deux doubles sans-faute, la deuxième place revient à Romain David et Eclipse, cheval que David montait pour la première fois dans une compétition. Comme à son habitude, Jimmy Vandeven, associé à

Le Cheval - N°292 - Vendredi 16 février 2018

Fortuna de Charoli Z, est le plus rapide (moins trois secondes) mais sort de piste avec une faute. Quant à Gilbert Penin et son fidèle Tsar d’ Amour il sera le seul à descendre en dessous des 21 secondes dans le Grand prix Amateur 0,95 m. Le centre équestre régional René Dujardin va maintenant se préparer à deux weekend successifs consacrés au Horse Ball.

Cette journée a commencé par un déjeûner partagé, moment de convivialité apprécié de tous les adhérents venus des quatre coins de la France pour participer à cette assemblée générale, aprés le discours de bienvenue du président Jean-Pierre Chedeau. A l’issue de ce déjeûner divers points importants ont été abordés concernant la race de l’âne Grand Noir du Berry : - point sur les naissances passant de 14 à 22 en 2018. - devenir de la race et notamment

CENTRE

Le Cheval

les dangers de la consanguinité future étant donné le faible taux de reproduction (nombre de baudets en baisse, nombre de saillies stagnantes voire en légére augmentation). - conséquences du réglement zootechnique européen : les associations nationales de race, dont fait partie l’AFAGNB, deviennent organisme de sélection de la race suite au désengagement de l’IFCE. - Nécessité de mettre en place un programme raisonné d’élevage. Le CERC via le contrat de Pays Berry Saint Amandois a prévu une action dans ce sens qui devrait, en plus de l’action promotion de la race, être inscrit dans le prochain contrat de Pays. - La subvention du Pays Berry Saint Amandois reçue par l’association suite au dossier monté par le CERC (8 600 €) devrait permettre d’inciter les éleveurs à produire des anons.

en vente chez

• Chambray-lès-Tours, 37170 - 7 bis rue Mickael Faraday Tél. 02 47 25 80 45

NPDC/PICARDIE

Le Cheval

en vente chez

• Capinghem, 59160 - 153 rue Poincaré - Tél. 03 20 93 41 56

Les classements GP Amat 2 (1,05 m) : 1. Camille Decock/ Scorpio d’Epic; 2. Sonia Caloone/Soprano River d’Amaury; 3. Marion Debaere/Cupidon de Gineau. GP Amat 1 (1,20 m) : 1. Margot Brouillard/ Urma du Courtil; 2. Corentin Maerten/Uros des Chardons; 3. Pauline Latarget/Uva de Fervac. GP Amat 3 (0,95 m) : 1. Gilbert Penin/ Tsar d’Amour; 2. Mailys Ringard/Guidam; 3.

Eugénie Dehaynin/Zo Dermus. GP Amat Elite (1,25 m) : 1. Aurore Laloux/ Baladine de Flusel (0+0 et 38’’38); 2. Romain David/Eclipse (0+0 et 39’’19); 3. Jimmy Vandeven/Fortuna de Charoli Z (0+4 et 35’’83). GP Amat 2 (1,10 m) : 1. Jimmy Vandeven/ Aghislaine (0+0 et 26’’67); 2. Sybeline Lepers Catteau/Riverside de Imana (0+0 et 26’’82); 3. Marcus Bernast/Hareu du Dieu d’Arras (0+0 et 29’’77).

Le Cheval

Aurore Laloux/Baladine de Flusel

en vente également à :

• Lecelles, 59226 - Ets Deltombe - 1673 rue des Fèves Tél. 03 27 48 42 30 • Isques, 62360 - Equi-Passion - 66 Route Nationale 1 Tél : 03 21 31 64 52 • Saint-Martin-au-Laert, 62500 - Le Paddock Rue du Maroc - Zone du Château Cambronne - Tél. 03 21 39 39 59


GRAND EST

Le Cheval - N°292 - Vendredi 16 février 2018

23

Uraeus Blanc*HDC, le rêve meusien

Le « petit » Uraeus Blanc*HDC est de retour à la compétition avec son crack pilote Kevin Staut. On les a vus sur la piste du 5 étoiles et lors du show étalons de Bordeaux. Retour sur l’histoire de cet excellent compétiteur né dans la Meuse. Né et élevé à Boncourt-sur-Meuse chez Xavier Cerf à l’élevage de la Maison Blanche, il a été acheté il y a deux ans par le non moins prestigieux Haras des Coudrettes. Le nom de cet étalon évoque le serpent naja qui figure dressé au front de la couronne du pharaon et de certaines divinités égyptiennes symbolisant l’œil de Rê brûlant de fureur. Un bon présage ? Peut-être. Issu d’une génétique exceptionnelle, il est le fils de Nabab de Rêve (Médaille de Bronze par équipe aux Jeux Equestres Mondiaux de 2002 à Jerez de la Frontera avec le Belge Philippe Lejeune) et de Quellistar de Montsec par Al-

www.lecheval.fr

Centre de soins La Rivière

L’accès à un cours d’eau permet des soins spécifiques

Le site internet est en cours de réalisation: www.centredesoinslariviere.com Ingrid Hirault-Lieu dit La Rivière-51130 Bergères les Vertus-Ingrid.hirault@sfr.fr-Tél 06 30 59 49 66

CSO - Liverdy-en-Brie (77) - 15-17 décembre

L’Unica de Frédéric Alves En ces temps où il ne fait pas bon sortir en Ile de France, point de concours depuis ce début de saison. Le dernier indoor ayant réuni les cavaliers du crû s’était déroulé mi-décembre, à quelques jours de Noël, à Liverdyen-Brie, où près de 350 engagés profitaient du dernier concours de la saison. Le cavalier international Frédéric Alves/Unica de Viana, seuls doubles sans-faute, remportent la Pro 2.

Frédéric Alves, ici à Saint Valérien (© P.Vacher)

deplus (Lando), hongre Selle Français de 10 ans, qui avait offert une belle 10e place au Top of Creif du Salon de Paris quinze jours plus tôt, dont la plus belle victoire de la saison 2017 fut le Grand Prix 1,30 m du Touquet, l’emportant alors sur soixante-dix adversaires. Bonne saison 2018 à tous ! C. Robert

Les classements GP Amat 3 (1 m) : 1. Estelle Dallaserra/Star de Laye; 2. Aurélie Bourdet/Vision du Carel; 3. Charlotte Davis/J’adore Gris Z. GP Pro 3 (1,20 m) : 1. Isabelle Strom/Argentino; 2. Isabelle Strom/ Berlinbreaker M Z; 3. Léa Blanchart/Choppine du Bidou. GP Amat 2 (1,10 m) : 1. Florence Brouard/Uloane de s’Noville (0+0 et 37’’66); 2. Maud El Hassani/Very Sweet du Devant (0+0 et

Dressage : Nathalie Monvel rapporte une médaille de bronze à Cheminot

Nathalie Monvel, cavalière au centre équestre du Haras de La Vannoue à Cheminot, a participé au championnat de France d’équitation qui s’est déroulé à Sandillon, près d’Orléans. Elle y a décroché la 3e place avec So in love, son cheval, dans la discipline dressage major amateur 1, discipline pour les plus de 40 ans. Elle répond à nos ques-

ILE-DE-FRANCE

Lors de cette Pro 2, il eût pu y avoir barrage, car ils étaient deux, mais l’un des protagonistes, en l’occurrence la cavalière de l’Espace Marcel Rozier, Océane Barascut, accompagnée d’Amerigo (Ephebe For Ever), Kwpn de 13 ans, préféra jeter l’éponge. Elle donna la victoire sans bataille au cavalier installé depuis les années 2000 dans l’Yonne, au Haras des Courlis, Frédéric Alves et une jument SF, Unica de Viana (Dollar Dela Pierre), après une saison 2017 où elle accumula de nombreux classements. Manière de finir en beauté ! Troisième, alors qu’il se faisait piéger par le temps comme quatre autres couples, Benoît Fauchard et Un-

legreto (plusieurs participations aux Coupes des Nations) et Etoile du Château (gagnante en CSI 5*). Ce beau Selle Français a été débourré à la « maison » par Emmanuelle Casses, instructrice (BEES 2°) et formatrice en éthologie (BFEE 3°), compagne de Xavier Cerf. « Il a tout de

Nathalie Monvel et sa monture So in Love, du Haras de La Vannoue sont rentrées avec une médaille de bronze du championnat de France de dressage.

Ingrid Hirault ouvre un centre de soins, au mois d’avril, à Bergère les Vertus (51) en Champagne-Ardennes. Son originalité ? Bien connaître, pour avoir travaillé avec eux, à la fois les trotteurs et les chevaux de sport, et leurs besoins et pathologies spécifiques. A l’origine Meneur-Accompagnateur de Tourisme Equestre, la jeune femme travaille dans un élevage de trotteurs, puis de chevaux de sports, avant de s’installer en 2012 dans la côte des Blancs à Bergères les Vertus. En 2015 elle comprend que les soins aux chevaux sont une évidence pour elle, et se forme au haras de la Belletière chez Thierry Neuzillet en 2016. Depuis 2017 l’installation se concrétise et le centre de soins ouvrira au printemps. Ingrid a les yeux qui brillent quand elle parle de son métier : « Même si le centre n’est pas encore en activité, j’ai déjà plusieurs cas à mon actif, notamment une réparation d’un tendon du muscle extenseur au postérieur droit, une fourbure (voir la photo cheval dans l’eau) et de plusieurs remises en état physique. » Dans ce centre de soins, seront effectués remises en forme/Récupération physique, préparation physique, préparation de yearling aux ventes, soins post traumatiques et rééducation.

Uraeus Blanc HDC au show des étalons à Bordeaux (©ER)

43’’72); 3. Brice Poinsard Bodry/Tison de Moyon (0+4 et 42’’96). GP Pro 2 (1,30 m) : 1. Frédéric Alves/Unica de Viana (0+0 et 43’’01). GP Amat 1 (1,20 m) : 1. Camille Jacob/Vlady Love Villiers (0+0 et 35’’63); 2. Fabiola Versini/Best Of Lando (0+0 et 38’’77); 3. Fiona Delfini/Pegasus Son (0+4 et 35’’03).

suite fait preuve d’une rare intelligence. Le dressage a duré un mois au lieu de deux habituellement », confie-t-elle. Le dressage et la valorisation sont confiés à Georges Ngan Sassi (3 fois champion de France en cadets et juniors, vice-champion de France Pro 2 en 2008) qui emmène Uraeus jusqu’à la finale des Championnats du Monde des Chevaux de 7 ans à Lanaken en septembre 2015. L’hiver suivant, le petit cheval est remarqué par l’équipe de Fabrice Schmidt, des écuries Les Laurentides à Lemberg (57). « Il se trouvait en prélèvement à Saint-Lô lorsque Maxime-Pierre Baldeck l’a repéré. On l’a essayé. On l’a rentré. Son modèle nous a vite séduits, petit, énergique, disponible, un vrai cheval de concours, un guerrier. Il s’est montré de plus en plus joueur sur les sauts au fil des concours, avec une envie d’apprendre extrême. Kevin Staut l’a suivi dès le départ. Il est toujours plaisant de valoriser un cheval lorrain, ce qui est assez rare. Avec Uraeus Blanc tout est possible, tout est réuni pour qu’il aille au bout, pourquoi pas aux JO de Tokyo en 2020 ».

tions. Qu’avez-vous ressenti lors de votre victoire ? Nathalie Monvel : « Conquérir un titre ou une médaille lors du championnat de France est un événement majeur dans la vie d’un cavalier et de son entraîneur, ainsi que pour son établissement équestre. Cette performance concrétise un travail quotidien. » À quand remonte votre passion pour l’équitation ? « Je monte à cheval depuis l’âge de 11 ans et j’en ai maintenant 54. J’ai fréquenté d’autres haras en Alsace, pendant dix ans, avant de venir en Lorraine. » Avez-vous d’autres victoires à votre palmarès ?

« Je fais des compétitions depuis longtemps. J’ai concouru lors de championnats de saut d’obstacles amateur : je suis arrivée 2e au Grand Régional Amateur 3, 5e au Grand Est et 4e au championnat de Lorraine. Depuis cinq ans maintenant, je suis passée en catégorie dressage amateur et je gravis les échelons. » Comment voyez-vous votre année ? « Tout cet hiver, je me prépare avec mon entraîneur, Arnaud Perrin, qui est un professionnel du dressage. Cette année, je monte en catégorie amateur Élite et nous nous préparons déjà pour le concours dressage Pro Élite qui se déroulera les 27, 28 et 29 avril prochains au Haras de La Vannoue, à Cheminot. »


GRAND EST

24

Le Cheval - N°292 - Vendredi 16 février 2018

CSO - Rosières-aux-Salines Indoor (54) - 19-21 janvier

Kevin Caprin prend de la hauteur

Kevin Caprin/Charly de Lagnival

Romain Schaefer/Belista

Le premier indoor de saut d’obstacles Amateurs et Pros à Rosières aux Saline, organisé par le Pôle Hippique de Lorraine fut assez humide, le grand froid n’étant pas encore venu du Grand Nord... Kevin Caprin marque le weekend de son sceau, avec deux victoires et une troisème place, avec trois chevaux différents : Kalisco du Hautmont, Forman de Virton et Charly de Lagnival. Les cavaliers avaient engagé chacun deux ou trois chevaux, dans les Pro 2, Benoît Aubry, Romain Schaefer, Guillaume Roland Billecart, Samy Colman, Thomas Clanget, Farid Alejandro Hernandez Herrera ou encore Kevin Caprin. Le Chef de piste Ron Hammon ne força pas trop la dose : après tout c’était la reprise... Des trente-quatre engagés, ils sont onze sans-faute. Si le cavalier des Ecuries d’Amy dans l’Aube, Kevin Caprin, s’impose facilement, avec Kalisco du Hautmont (Han, Enrico Vd Wi-

Sofian Misraoui/Vasco de Kerglenn

thoeve), hongre Bwp de 8 ans, deux secondes plus rapide que la Meusienne de Madine Céline Thieriot et un fils de Watch Me, Theo du Libaire, cette dernière est suivie de près par Farid Alejandro Hernandez Herrera avec la jument Galante B, installé à l’Ecurie de Lauvallières en Moselle, tous trois dans un mouchoir de poche. Le Meusien Alain Fortin rate le podium, quatrième deux secondes plus tard avec le 7 ans Brazyl du Mezel (Halou-

bet de Gorze), né chez Lucien Hecht. Le cavalier du domaine de la Forge, Romain Schaefer, le suit avec une westphalienne, Belista (Belitys de la Demi-Lune), 5e, puis le Meurthe et Mosellan Guillaume Roland Billecart, accompagné de la jument de 9 ans Chaccare (Chacco Blue), avant que Kevin Caprin ne prenne la septième place, sur Charly de Lagnival (Ugano Sitte), le même qui sera 3e de la 1,35 m le lendemain, hongre sBs gris de 10 ans.

Le Grand Prix Pro 2 du dimanche ne sauva que sept couples au barrage, barrage qui élimina Farid Alejandro Hernandez Herrera et Calnauto. Seuls trois As vont réitérer leur sans-faute : Sofian Misraoui et l’excellent étalon de 9 ans Vasco de Kerglenn (Cassini II) né chez Alain Richard, en 39’’79, devance Romain Schaefer avec l’Allemande de 9 ans Belista, 41’’70. Kevin Caprin n’est pas loin, 3e avec Charly de Lagnival, en 42’’60. Des trois suivants, deux seront plus rapides, mais iront à la faute : le Mosellan Thomas Clanget avec la jument SF Utopista (Chacco Blue), en 37’’41, Kevin Caprin (encore lui !) avec le sBs Kalisco du Hautmont en 38’’32. Benoît Aubry en 41’’25 prend la 6e place, en selle sur l’étalon SF Arome Mirabelle (Norway de la Lande). Dans le Grand Prix Pro 3, Kevin Caprin s’impose cette fois avec l’étalon sBs de 7 ans Forman de Virton (Aragorn Van Schuttershof), 2e au GP 135 au Mans quinze jours plus tard, devant Antoine Casanova et un autre étalon, SF celui-ci, Ulrick de Landette (Mr Fly de Landette). Troisième, la cavalière junior de l’Equipe de France, Laura Klein, en selle sur la jument Very Good Girl, une fille d’Iman du Rozel. C. Robert

Les classements GP Pro 2 (1,30 m) : 1. Kevin Caprin/Kalisco du Hautmont; 2. Céline Thieriot/Theo du Libaire; 3. Farid Alejandro Hernandez Herrera/Galante B. GP Amat 2 (1,10 m) : 1. Fanny Kostyra/ Rainier de Luppy; 2. Colyne Bragantini/Autentik de Piole; 3. Marion Paulus/Shanel de Bedon. GP Amat 1 (1,15 m) : 1. Theo Ogorzaly/ Unique de Mandres (0+0 et 36’’03); 3. Charlotte Jeanson/Mandigo de la Crête (0+0 et 40’’87). GP Pro 2 (1,35 m) : 1. Sofian Misraoui/ Vasco de Kerglenn (0+0 et 39’’79); 2. Romain Schaefer/Belista (0+0 et 41’’70); 3. Kevin Caprin/Charly de Lagnival (0+0 et 42’’60). GP Amat Elite (1,25 m) : 1. Marine Hermal/Valeur de la Cense; 2. Céline Thieriot/Up And Down de Chesny; 3. Marie Klein/Happy Boy Vt Lindehof. GP Pro 3 (1,25 m) : 1. Kevin Caprin/Forman de Virton; 2. Antoine Casanova/Ulrick de Landette; 3. Laura Klein/Very Good Girl.

CSO - Rosières-aux-Salines Indoor (54) Le podium du Grand Prix à l’honneur

9-11 février GP Pro 2 (1,30 m) : 1. Nicolas Houzelle/ Urricanne des Celtes; 2. Nicolas Houzelle/ Chippie de Montsec; 3. Audrey Paris/Ultrachic de Charmois. GP Amat 2 (1,10 m) : 1. André Jactel/C Zena; 2. Octavie Michel/Tina d’Helby; 3. Valentin Bohn/Lorelei. GP Amat 1 (1,15 m) : 1. Laury Dehlinger/ Farasha (0+0 et 31’’83); 2. Charlotte Jeanson/Mandigo de la Crête (0+0 et 32’’98); 3. Céline Humbert/Utwo d’Argonne (0+0 et 34’’70). GP Pro 2 (1,35 m) : 1. Nicolas Houzelle/

Chippie de Montsec (0+0 et 35’’38); 2. Guillaume Roland Billecart/Vienzo Delorme (0+0 et 36’’47); 3. Fabrice Schmidt/Vagabon des Forets (0+0 et 38’’18). GP Amat Elite (1,25 m) : 1. Farid Alejandro Hernandez Herrera/Jilip’t; 2. Lise Boulanger/Rêve du Tyl; 3. Corinne Woirgard/ Tahiti du Lerchenberg. GP Pro 3 (1,25 m) : 1. Nicolas Houzelle/ Angelina Gibay; 2. Thomas Clanget/Dream Dancer; 3. Nathalie Dumartin Lindner/Lordabel Z.

Les mardis au haras Environ 110 jeunes chevaux et chevaux d’âge s’étaient donné rendez-vous au PHL pour le mardi de Rosières CSO de février ! Malgré les températures hivernales une

très bonne journée de préparation sur des parcours allant de 1 m à 1,30 m. Prochain rendez-vous pour les mardi de Rosières CSO le 6 mars.

BOURGOGNE-FRANCHE-COMTE CSO - Mâcon By Winter Tour (71) 3 février GP Amat 3 (0,95 m) : 1. Pauline Cantat/Réglisse Rouge. GP Amat 3 (1 m) : 1. Maia Giraud/Volcania Dansant; 2. Camille Grumblatt/Kato Van Prinseveld; 3. Remy Jeunet/Del Boy du Rondeau. GP Amat 2 (1,05 m) : 1. Pauline Cantat/Réglisse Rouge; 2. Péroline Neyroud/Shadeh du Verseau; 3. Andy Rorato/Shangai de la Valière. GP Amat 2 (1,10 m) : 1. Philippine Bertrand/Saskia de Falère; 2. Clara Ballarini/Uxem de Vassy; 3. Charline Saint Cyr/Tequilla II. GP Amat 1 (1,15 m) : 1. Jean Baptiste Michel Perrin/Alcapone de Malaval; 2. Remy Jeunet/Aubane d’Huiriat; 3. Isabelle Baratier/Thalia des Coutots. GP Amat 1 (1,20 m) : 1. Geoffroy Choppin de Janvry/Qalin de Morce; 2. Eloise Viricel/Tekila de Crochet; 3. Isabelle Baratier/Thalia des Coutots. GP Amat Elite (1,25 m) : 1. Fabien Cannelle/Phlox des Essarts.

Carnet Louis Alamartine, père d’Hubert, vient de nous quitter à l’âge de 96 ans. C’est à Avrilly, dans l’Allier qu’il passa sa vie dans l’agriculture, l’élevage et les sports équestres. Très connu et estimé dans la région de Cluny où la famille Alamartine compte de nombreux amis, Louis se passionna très tôt pour les chevaux et la compétition. Il fut cavalier, chef de piste à la Clayette notamment et organisateur de concours comme celui de Marsigny.

Marchand et éleveur il pratiqua beaucoup la compétition avec entre autres bons chevaux Bourg le Comte issu de son propre élevage. Les plus anciens se souviennent de Versoix qui deviendra champion de France en Complet. Sa passion, il l’a transmise à Hubert qui avec ses « Fruitier » a constitué un bel élevage. Notre sympathie attristée à la famille.


Le Cheval - N°292 - Vendredi 16 février 2018

AGENDA INTERNATIONAL

25

Concours FEI en France 2018 Auvergne-Rhône-Alpes

5 mai

60 Compiègne

CEI1*

15-17 juin

19 Pompadour

CCI1*, CIC1*

17-20 mai

60 Compiègne

CDI2*, CDI3*, CDIO5*

16-17 juin

47 Soumensac

CEI1*, CEI2*

CSI1*, CSI3*, CSIYH1*

22-24 juin

19 Pompadour

CDI2*, CDI3*

24-25 mars

07 La Voulte sur Rhône CEI1*

18-21 mai

62 Béthune

22 avril

38 Agnin

CEI1*

31 mai-3 juin

60 Chaumont en Vexin CCI1*, CIC2*

1 juillet

24 Loubejac

CEI1*

3-6 mai

26 Valence

CSI2*, CSI3*, CSIYH1*

31 mai-3 juin

62 Hardelot

CSI1*, CSI2*

12-15 juillet

33 Blaye

CSI1*, CSI2*

17-20 mai

01 Bourg en Bresse

CSI1*, CSI2*

7-10 juin

60 Sancourt

CSI1*, CSI2*, CSIYH1*

29 juillet

47 Castillonnès

CEI1*

24-27 mai

01 Bourg en Bresse

CSI2*, CSI4*, CSIYH1*

14-17 juin

60 Compiègne

CSI1*, CSI3*, CSIYH1*

24-26 août

24 Monpazier

CEI1*, CEI2*, CEI3*

31 mai-3 juin

43 Costaros

CEI1*, CEI2*, CEI3*, CEIYJ2*

12-15 juillet

60 Chantilly

CSI1*, CSI2*, CSI5*, CSIYH1*

20-23 septembre

19 Pompadour

CICYH1*

1er-3 juin

03 Moulins

CSI1*, CS2*, CSIYH1*

2-5 août

62 Le Touquet

CSI1*, CSI2*, CSIYH1*

19-20 octobre

40 Tartas

CEI1*, CEI2*

14-17 juin

26 Valence

CSI2*, CSIYH1*

13-16 septembre

02 La Capelle

CSI1*, CSI2*, CSIL1*, CSIYH1*

24-28 octobre

64 Pau

CAIO 4*, CCI4*, CIC2*

28 juin-1er juillet

03 Vichy

CSI3*, CSIYH1*

20-23 septembre

02 La Capelle

CSI1*, CSI2*, CSIL1*, CSIYH1*

18-22 juillet

74 Megève

CSI1*, CSI3*

18-21 octobre

59 Dunkerque

CSI1*, CSI2*

CEI1*, CEI2*, CEIYJ2*

19-22 juillet

43 Jullianges

9-12 août

69 Arnas-Champburcy CSI1*, CSI2*, CSIYH1*

10-12 août

01 Crozet

CDI2*, CDI3*

3 mars

77 Villiers sous Grez

16-19 août

26 Valence

CSI2*, CSI4*, CSIYH1*

16-18 mars

18-19 août

38 St Ismier

CEI1*, CEI2*

23-26 août

26 Valence

6-9 septembre

01 Chazey sur Ain

31 oct.-4 nov.

69 Lyon

22-25 novembre

01 Chazey sur Ain

46 Labastide Marnhac

CEI1*

28-29 avril

30 Uzès

CEI1*, CEI2*, CEIYJ2*

CEI1*

19-21 mai

82 Castelsagrat

CEI1*, CEI2*, CEI3*, CEIYJ2*

75 Paris

CSI5*

10 juin

82 Vaissac

CEI1*

30-31 mars

77 Fontainebleau

CEI1*, CEI2*, CEI3*, CEIYJ2*

28-29 juillet

30 Camprieu

CEI1*, CEI2*, CEIYJ2*

CSI2*, CSI5*, CSIYH1*

30 mars-2 avril

77 Barbizon

CSI1*, CSI2*, CSIYH1*

11-13 août

48 Aumont

CEI1*, CEI2*, CEIYJ2*

CSI1*, CSI2*, CSIYH1*

10-15 avril

75 Paris

CSI2*, CSI3*

6-9 septembre

48 Florac

CEI1*, CEI2*, CEI3*

CSI2*, CSI5*, CSIYH1*

18-19 avril

77 La Chapelle la Reine CRI3*, CRIJ3*, CRIY3*

21-23 septembre

82 Nègrepelisse

CEI1*, CEI2*

CSI1*, CSIYH1*

27-29 avril

78 Mantes la Jolie

CSI1*, CSI2*, CSIYH1*

30 septembre

46 Dégagnazès

CEI1*

3-6 mai

91 Palaiseau

CSI1*, CSI2*, CSIYH1*

25-28 octobre

34 Montpellier

CSI1*, CSI3*

4-6 mai

92 Jardy

CCI1*, CIC1*, CIC2*

3-4 novembre

46 Montcuq

CEI3*

10-13 mai

77 Fontainebleau

CSI1*, CSI2*, CSIL1*, CSIYH1*

14-18 novembre

34 Le Pouget

CCI1*, CCI2*, CIC1*, CIC3*

13 mai

78 Rambouillet

17-18 novembre

09 Pamiers

CEI1*, CEI2*

12-16 juillet

92 Jardy

19-22 juillet

77 Fontainebleau

Ile-de-France

15-18 février

39 Mâcon-Chaintré

CSI1*, CSIYH1*

5-8 avril

39 Mâcon-Chaintré

CSI1*, CSI2*, CSIYH1*

20-22 avril

71 Sommant en Morvan CEI1*, CEI2*, CEI3*

7-10 juin

39 Lons le Saunier

CSI1*, CSI3*, CSIYH1*

27 juin-1er juillet

89 Chablis

CAI2*, CAI3*

3-8 juillet

71 Ste Cécile

CSI1*, CSI2*, CSIL1*, CSIYH1*

26-29 juillet

77 Fontainebleau

2-5 août

39 Lons le Saunier

CSI1*, CSI3*, CSIYH1*

23-26 août

78 Maisons-Laffitte

CEI1* CCI1*, CCI2*, CIC1*, CIC2*, CIC3*, CICYH1* CSI1*, CSI2*, CSIL1*, CSIYH1* CSI1*, CSI2*, CSI3*, CSIL1*, CSIYH1* CSI1*, CSI2*

13-16 septembre

39 Mâcon-Chaintré

CSI1*, CSI3*, CSIYH1*

14-16 septembre

92 Jardy

20-23 septembre

39 Mâcon-Chaintré

CSI1*, CSI2*, CSIYH1*

21-23 septembre

4-7 octobre

21 Dijon

CSI1*, CSI2*

11-14 octobre

58 Nevers

CSI1*, CSI2*

Bretagne 14-15 avril

56 Moustoir-Ac

CEI1*

28-29 avril

29 Landivisiau

CEI1*

10-13 mai

22 Corlay

CEI1*, CEI2*, CEIYJ2*

1er-3 juin

22 St Nicolas du Pélem CEI1*, CEI2*, CEI3*

30 juin-1er juillet

56 Silfiac

2-5 août

35 Dinard

18-19 août

22 Corlay

CEI1*, CEI2*, CEIYJ2* CSI1*, CSI2*, CSI3*, CSI5*, CSIYH1* CEI1*, CEI2*

29-30 septembre

22 Plourivo

CEI1*, CEI2*, CEI3*

14 octobre

35 Le Pertre

CEI1*

27-28 octobre

29 Plougonven

CEI1*

Centre-Val de Loire 14-15 avril

18 Lignières

CEI1*, CEI2*, CEIYJ2*

23-24 juin

18 Lignières

CEI1*, CEI2*, CEI3*, CEIYJ2*

4-5 août

18 Lignières

CEI1*, CEI2*, CEI3*, CEIYJ2*

30 août-2 sept.

45 Sandillon

CCI1*, CCI2*, CIC1*, CIC2*

3-7 octobre

18 Lignières

CCI2*, CIC1*

Grand Est 88 Vittel

9-10 mai

68 Mooslargue

24-27 mai

51 Reims

CSI1*, CSI3*, CSIYH1* CRI1*, CRI2*, CRI3*, CRIJ3*, CRIY3* CSI1*, CSI3*, CSIYH1*

1 -2 septembre

67 Wimmenau

CEI1*, CEI2*, CEI3*

6 octobre

55 Madine

CEI1*, CEI2*, CEI3*

er

Occitanie 7-8 avril

Bourgogne-Franche-Comté

12-15 avril

er

Pays de la Loire 15-18 février

72 Le Mans

CDI2*, CDI3*

16-18 mars

72 Le Mans

CSI1*, CSI2*, CSIYH1*

30 mars-1er avril

49 Saumur

92 Jardy

CCIP1*

3-6 mai

49 Saumur

CSI1*, CSI2* CVI1*, CVI2*, CVI3*, CVIJ1*, CVIJ2* CDI2*, CDI3*

28-30 septembre

92 Jardy

CCI1*, CIC1*, CIC2*

17-20 mai

44 La Baule

CSI1*, CSIO5*

28-30 septembre

77 Barbizon

CSI1*, CSI2*, CSIYH1*

24-27 mai

49 Saumur

CCI1*, CCI3*, CIC2*

4-7 octobre

78 La Boissière Ecole

CSI1*, CSI3*, CSIL1*, CSIYH1*

6-10 juin

49 Saumur

CAI2*, CAI3*, CAIO4*

29 nov.-2 déc.

75 Paris

CSI1*, CSI2*, CSI5*

8-10 juin

72 Le Mans

CSI1*, CSI2*, CSIYH1*

28 juin-1 juillet

85 Bazoges en Pareds

CCI1*, CCI2*, CIC1*, CIC2*

29 juin-1 juillet

72 Le Mans

CSI1*, CSI2*, CSIYH1* CSI1*, CSI2*, CSIYH1*

Normandie

er er

2-4 mars

14 Lisieux

CAI2*, CAI3*

27-29 juillet

72 Le Mans

5-8 avril

14 Deauville

CPEDI3*

9 septembre

72 St Pierre du Lorouër CEI1*

26-27 mai

50 Dragey Ronthon

CEI1*, CEI2*, CEIYJ2*

14-16 septembre

49 Saumur

CDI2*, CDI3*

14-17 juin

14 Deauville

CSI1*, CSI2*, CSIYH1*

11-14 octobre

44 Châteaubriant

CCI1*, CIC2*

14-15 juillet

61 Argentan

CEI1*, CEI2*, CEI3*

12-14 octobre

72 Le Mans

CSI1*, CSI2*, CSIYH1*

19-22 juillet

14 Deauville

CDI2*, CDI3*

18-21 octobre

72 Le Mans

CDI2*, CDI3*

25-29 juillet

61 Le Pin au Haras

CAI2*, CAI3*

18-21 octobre

49 Le Lion d’Angers

CCI1*, CCI2*

9-14 août

61 Le Pin au Haras

CCI1*, CCI2*, CCIP2*, CIC1*, CICO3*

11 novembre

44 Pontchâteau

CEI1*, CEI2*

10-12 août

50 St Lô

CSI1*, CSI3*

7-9 décembre

72 Le Mans

CSI1*, CSI2*, CSIYH1*

16-19 août

14 Deauville

CSI1*, CSI3*

17-19 août

50 Auvers

CSI1*, CSIL1*, CSIYH1*

22-24 août

50 Auvers

CSI1*,CSI2*,CSIL1*,CSIYH1*

15-16 septembre

76 Vatteville la Rue

CEI1*

20-23 septembre

76 Canteleu

CSI1*, CSI2*

28-30 septembre

76 Canteleu

CSI1*, CSI3*, CSIYH1*

18-21 octobre

14 Deauville

CSI1*

23-28 octobre

50 St Lô

CSI1*, CSI2*, CSI3*

15-18 novembre

76 Rouen

CSI1*, CSI4*

22-25 novembre

50 St Lô

CSI1*, CSI2*

Nouvelle-Aquitaine

Provence-Alpes-Côte d’Azur 22-25 février

06 Nice

CSI1*, CSIL1*, CSIYH1*

28 février-4 mars

06 Villeneuve-Loubet

CSI1*, CSI2*, CSIL1*, CSIYH1*

1 -4 mars

06 Nice

CDI3*

7-11 mars

06 Villeneuve-Loubet

CSI1*, CSI2*, CSIL1*, CSIYH1*

14-18 mars

06 Villeneuve-Loubet

CSI1*, CSI2*, CSIL1*, CSIYH1*

27 mars-1er avril

06 Cagnes sur Mer

CSI1*, CSI2*, CSIL1*, CSIYH1*

3-8 avril

06 Cagnes sur Mer

CSI1*, CSI3*, CSIL1*, CSIYH1*

31 mai-3 juin

83 St Tropez

CSI2*, CSI5*

7-9 juin

06 Cannes

CSI1*, CSI5*

2-5 août

06 Nice

CDI3*

9-12 août

06 Nice

CSI1*, CSIL1*, CSIYH1*

er

Hauts-de-France

21-25 février

17 Royan

CSI1*, CSI2*, CSIYH1*

7-8 avril

60 Avilly St Leonard

CEI1*, CEI2*

24-25 février

64 Hasparren

CEI1*

4-7 octobre

06 Cagnes sur Mer

CSI1*, CSI2*, CSIL1*, CSIYH1*

12-15 avril

60 Sancourt

CSI1*, CSI2*, CSIYH1*

28 février-4 mars

17 Royan

CSI1*, CSI2*, CSIYH1*

4-7 octobre

06 Nice

CDI3*

26-29 avril

59 Maubeuge

CSI3*, CSIYH1*

29 mars-2 avril

40 Tartas

CCI1*, CCI2*, CIC1*, CIC2*

11-14 octobre

06 Cagnes sur Mer

CSI1*, CSI2*, CSIL1*, CSIYH1*

3-6 mai

62 Le Touquet

CSI1*, CSI2*, CSI3*, CSIYH1*

26-29 avril

64 Pau

CAI2*

24 novembre

13 Port St Louis

CEI1*


BOURGOGNE-FRANCHE-COMTE

26

Le Cheval - N°292 - Vendredi 16 février 2018

La Jument Verte à Courlans

Pierre-Alain Mortier, valorisateur de jeunes chevaux L’acualité du moment à la Jument verte à Courlans (39) est double, voire triple. En cette fin janvier, c’est Reynald Angot qui dirigeait la manœuvre côté sport avec l’animation d’un stage pour les élèves du sport-études excellence. Reynald est le référent à la Jument verte. Il y vient deux fois par an en début de saison. Les élèves sont ravis et ses conseils portent leurs fruits puisqu’on retrouve les jeunes pousses très souvent en tête des palmarès tels Léa marin et Etienne Criner. La deuxième actu est musicale (lire ci-contre) et annonciatrice d’un grandiose événement. La troisième, c’est le sport et la compétition. Cavalier formateur de jeunes chevaux, PierreAlain attaque la saison avec enthousiasme et optimisme. Deux très bons 4 ans sont dans ses écuries. Easy Star de Talma d’abord. Ce fils de Quick Star et de Talma de Toscane (Souche Fanny du Murier) né chez Michel Guiot a été acquis à Fences par un investisseur suisse qui l’a confié à Pierre-Alain. Le cheval, agréé étalon en octobre 2017, a impressionné lors du testage à St-Lô. C’est une valeur sûre que Pierrot tentera d’amener au plus haut niveau comme il le fait avec quasiment tous ses chevaux tels Just do it (Aktion Breaker-Baloubet) et Uruguay Courcelle ( Lamm de Fétan-Qredo de Paulstra), l’un acquis à 5 ans, l’autre à 4. Euphorie des Forets (Ogano Sitte - Quaprice Bois Margot) né chez Fabrice Paris dans la Manche est un autre 4 ans acquis lui aussi à Fences par le propriétaire d’Easy Star de Talma. Fort potentiel. Cody des Fontenottes (Conrad) mâle de 6 ans né chez Joêl Gaulard vient d’être acheté par Pierre-Alain. Porteur de grands espoirs. Il a pour voisins d’écurie Beau Gosse Courcelle (Corofino-Désir du Château) né comme tous les Courcelle chez Yvon Chauvin mais apparte-

1er-5 aout

Catherine Ringer mettra le feu au CSI 3* de Courlans

Avec Easy Star de Talma

nant à Pierrot ainsi que deux 8 ans, Antilope de Lara (Mylord Carthago) et Astings du Buisson (Quality Bois Margot) qui étaient à la finale des 7 ans. Autres vieux chevaux Annabel (holst x Casall), Aberdenn (old x Araconit), Uruguay et Just Do It avec lequel il a gagné le GP 2* de Nevers, le petit GP 4* de Rouen et obtenu des classements à Montpellier. Son objectif sportif c’est bien sûr de confirmer et de monter d’un cran dans la hiérarchie ce qui est en bonne voie après le stage haut niveau de Marcoussis. A la Jument verte, l’enseignement des sports-

études est assuré par Pierre-Alain secondé depuis l’été dernier par Paul Lamotte. Autre corde à son arc, l’école d’équitation qui vient de rouvrir. Piste en sable, piste en herbe, paddock, marcheur, manège, 50 boxes. Laurent Elias vient d’y animer un stage de deux jours sous l’égide de la SHF. En octobre 2018, lors du régional 3 ans qualificatif pour Lyon, une vente de chevaux de 3 ans y est envisagée. L’association organisatrice du CSI 3* vient de changer de président, c’est désormais Pierre Criner, propriétaire de chevaux, qui la préside. E. R.

Lancement official de Rock’n Horses avec Reynald à la guitare, Pierre-Alain à la batterie et Alain à la basse (© ER)

Les Mortier aiment le rock et le font savoir depuis 5 ans, depuis qu’ils organisent avec bonheur et un succès certain leur concours international jumelé à un festival de rock’n roll. Le rose était la couleur choisie par la Jument verte l’an dernier pour son premier 3 étoiles. Le jour, c’est le concours, la nuit, c’est la musique et cette année c’est la diva des Rita Mitsouko, Catherine Ringer (20 000 personnes l’an dernier à son concert à Metz) qui va allumer le feu autour des pistes jurassiennes. Du grand spectacle allié à du grand sport : c’est la recette gagnante du CSI3*, 1*, YH et Amat de Courlans.

Voici un aperçu de la programmation musicale : • Mercredi 1er août : soirée pique-nique gitan, avec le groupe Compas • Jeudi 2 août : French Floyd Tribute to Pink Floyd • Vendredi 3 août : Breakfast in Paris - Tribute to Supertramp • Samedi 4 août : Catherine Ringer / french fuse et 1re partie electric hat. Information sur les concerts
: 06 87 51 55 79
 Tél (La Jument verte) : 03 84 24 52 68 www.rocknhorsescourlans.com Email : rocknhorsescourlans@gmail.com

Nouvelle orientation aux Ecuries de la Plaine

Rachetées en milieu d’année dernière par Valérie Vuillet et Romaric Lecorché, les Ecuries de la Plaine à Houtaud (25) spécialisées dans l’élevage de Paint Horses se sont ouvertes au CSO avec des Selle Français et comptent maintenant

Jeunes élèves autour de Reynad Angot

un club hippique (250 licenciés), une école d’équitation et une pension. Le cheptel est d’une centaine de chevaux destinés à l’élevage et à la vente. Portes ouvertes à l’établissement chaque 1er samedi de septembre.

AUVERGNE - RHONE-ALPES CSI1* - Chazey sur Ain (01)

Philippe Bernard : bis repetita Le Grand Prix du CSI1* de Chazey sur Ain, ce dimanche 28 janvier 2018, organisé par l’association présidée par Jérôme Ringot, Horse Events, est remporté par le cavalier rhône-alpin Philippe Bernard et Urfée d’Illiat, suivi de François Giffon/Korrigan d’Olen tandis que Jean Xhemal prend la troisième place, en selle sur Faust de Hus Z. Philippe Bernard, le cavalier de Châtillon sur Chalaronne, était engagé avec deux chevaux, mais c’est la belle jument noire Urfée d’Illiat, née chez Christophe Mongin, fille de Feu du Château par le Pur-sang Prince Jeff, qui remporte la mise, en réalisant

le meilleur temps d’un barrage à six âprement disputé, puisque les trois premiers se tiennent dans le délai des 41 secondes. Urfée l’emporte en 41’’03. Il ne sera pas le seul des six à réaliser le double sans-faute : ils seront quatre en tout à déjouer les pièges concoctés par le chef de piste Grégory Bodo : fautif avec Utopie de Cormeilles (Joyau de Bloye), le plus rapide (39’’90) Romain Ozzola prend la cinquième place, suivi du dernier barragiste, Olivier Perreau et Venus du Miral, 9 ans, fille de Diamant de Semilly par Voltaire. C’est François Giffon, venu de Saône et Loire et l’étalon de 20 ans Korrigan d’Olen (Baloubet du Rouet) qui réaliseront le deuxième meilleur temps, en 41’’47. Le jeune cavalier de la Loire Jean Xhemal, en selle sur le jeune hongre de 8 ans Faust de Hus Z, un fils du Hanovrien For Hero, fait sensation, troisième en bouclant son barrage en 41’’79. Quatrième, Jean-Charles Pirot,

venu de l’Indre avec l’étalon Sisley de la Tour Vidal (Ogano Sitte) est le dernier des doubles sansfaute de ce Grand Prix couru par vingt-trois couples. Le CSI réservé aux poneys est gagné par Clémence Defouilhoux et Tygann Vuzit, double sans-faute comme la deuxième, Alice Xhemal avec Audanum de Gragues. Triplé français également dans la vitesse du samedi soir, avec le doublé du cavalier de l’Ain Nicolas Tayol, premier avec Altea de

Saint’A (Calvaro), jument angloarabe de 8 ans, et troisième avec une autre jument de 8 ans, Chelsea NT (Clinton). Julien Gonin prend la deuxième place, battu de quelques centièmes de seconde, en 70’’67, avec Calwhino d’I (Calvaro), hongre suisse de 8 ans, qu’il a engagé pour la première fois au Celtik Jump de Lorient trois mois plus tôt, derrière Nicolas, qui réalise un chrono de 70’’46. C. Robert

Les classements

CSI1* GP Horse Events : 1. Philippe Bernard/Urfée d’Illiat (0+0 et 41’’03); 2. François Giffon/Korrigan d’Olen (0+0 et 41’’47); 3. Jean Xhemal/Faust de Hus Z ‘0+0 et 41’’79); 4. Jean-Charles Pirot/Sisley de la Tour Vidal (0+0 et 4’’’00); 5. Romain Ozzola/Utopie de Cormeilles (0+4 et 39’’90); 6. Olivier Perreau/Venus du Miral (0+8 et 42’’85); Thibault Touron/ Udarde St Martin; 8. Louise Frantz/Toum du Marois; 9. Sylvain Cœur/Balthazar de Baudignies; Julien Gonin/Vipper du Lavoir. CSI1* Actemis Avocats - samedi : 1. Nicolas Tayol/Altea de Saint’A; 2. Julien Gonin/Calwhino d’I; 3. Nicolas Tayol/Chelsea NT; 4. Didier Fumeaux/Contendo Magic CH; 5. Alexandre Louchet/Apache de la Cig; 6. Adeline Meot/Sea Bird du Reverdy; 7. Julien Gonin/ Valaida de la Chatre; 8. Rudie Wallerbosch/Nuna du Perchet; 9. Sandrine Richard/Vaillante de Moens; 10. Jessica Hirt/Hardy de Bonnefontaine CH.

Urfée d’Illiat/Philippe Bernard (© Patrick Jean)


Le Cheval - N°292 - Vendredi 16 février 2018

AUVERGNE - RHONE-ALPES

27

Equid’ain : faire et faire-savoir Equid’ain : faire et faire-savoir tenait son assemblée générale dernièrement. Pascal Bouvet, son président, a retracé les grandes lignes des actions 2017 et détaillé les orirntations 2018. Avec humour et efficacité. En voici un large extrait. « Force est de constater que les équidés sont dans l’Ouest beaucoup plus nombreux que chez nous, puisque les Normands ont adopté le slogan « Normandie Terre de chevaux » alors que depuis 2013 Equidain se contente de « L’Ain Terre de cheval » ! Ceci explique sans doute qu’au printemps 2017 le président de la région Normandie a annoncé que 6 millions d’euros seront injectés chaque année pour affirrmer l’excellence de leur filière équine.
Passé ce trait d’humour, ou d’humeur, il ne me viendrait pas à l’idée de contester la suprématie numérique normande. Cependant chacun a ses propres atouts à faire valoir. La Filière Cheval AuvergneRhône-Alpes ne nous a pas envoyé le signal d’une démarche collective structurée dans ce sens, aussi Equid’ain poursuit son bonhomme de chemin, cherchant à mettre en avant notre département sans pour autant se désintéresser du sort de ses voisins.
 Loin de nous substituer aux diverses organisations ou associations de professionnels, dont la majorité a d’ailleurs intégré le Conseil d’Administration d’Equid’ain, nous nous donnons pour mission de faire partager la connaissance que nous avons de

leurs compétences en matière équine. Nous ne sommes pas là pour établir des chiffres, il y a des institutions qui le font très bien, et notre manière est plutôt dans le « Faire » que dans le « Dire ». Ainsi pour communiquer efficacement, continuerons-nous à imaginer et à créer des évènements supports de communication; le Département de l’Ain dirait « être créateur d’instants ». Ainsi, ni envieux ni looser, à la mesure de ses moyens, Equid’ain construit... » Après la rétrospective 2017 marquée par un soutien important au jumping de Bourg (voyage presse,création de Horse’innov,) à l’Equirando, Pascal Bouvet a dévoilé le programme 2018. ■■RECONDUCTION D’ACTIONS Le calendrier annuel des manifestations équestres dans l’Ain sera reconduit, il est surtout à destination du grand public et la distribution de 6 000 exemplaires dans les Offices du Tourisme et autres lieux de rencontre correspond à cet objectif. L’annuaire des professionnels adhérents, avec plus de 160 entrées, sortira dans sa nouvelle version papier en mai. Nous continuerons à soutenir les manifestations dont le rayonnement est international, et dans cet esprit notre campagne « Ici c’est l’Ain Terre de passion et Terre de cheval » s’exportera en Suisse dans le « Cavalier Romand  » sans abandonner les pages du journal «  Le Cheval ». ■■HORSE’INNOV Horse’innov, la nouveauté de 2017, soutenu par la Région Auvergne - Rhône- Alpes, sera renouvelé et remodelé lors de

l’édition 2018 du Jumping International de Bourg-en-Bresse. ■■GRAND NATIONAL CSO Et puisque chaque année il faut une nouveauté, 2018 sera celle du soutien à une équipe engagée dans le Grand national de CSO. Philippe Bernard et FrançoisEric Fedry arboreront tout au long de la saison nos couleurs et l’équipe qu’ils composent sera engagée sous le nom d’Equid’ain; ils seront les ambassadeurs de notre association dans tout le quart sud-est, auprès des autres professionnels mais aussi de la presse et ils pourront témoigner du dynamisme de notre association.

d’étude, mais le budget n’est pour l’instant pas complètement assuré. ■■PARTENAIRES Tout cela n’est possible que grâce aux cotisations de nos adhérents, à l’engagement de nos bénévoles et au soutien de nos partenaires dèles que sont le Département de l’Ain, E.Leclerc, le Crédit Agricole Centre-Est, Béligneux-le-Haras, Horse’Up, rejoints en 2018 par M. Joseph Cuocci, Agent Général d’Assurances à Lyon, pour le groupe Le Conservateur, que nous accueillons avec plaisir.

■■SOUTIEN CAVALIER Marine Valot, jeune cavalière de dressage de 28 ans, championne Auvergne -Rhône-Alpes, a quant à elle déjà une équipe pour le Grand National de dressage, qu’elle a déjà couru, et c’est à titre individuel qu’elle aussi portera nos couleurs aux quatre coins de la France. Nous sommes ravis de l’accompagner dans son rêve olympique pour 2024. Avec ces trois cavaliers nous chercherons à créer des occasions de communication avec la presse et ils seront aussi, nous l’espérons, une occasion de fierté pour nos adhérents qui voudront bien aller les soutenir. ■■VIDEO(S) DE PROMOTION Après les actions déjà décidées il reste un peu de place pour les intentions et pour le rêve, celui de faire entrer Equid’ain dans la communication de demain par l’image. La conception et la réalisation de vidéos pour les réseaux sociaux sont en cours

NOUVELLE AQUITAINE Stage de Voltige

À vos agendas ! Trois Grands Régionaux 2018 sont organisés cette année en Nouvelle Aquitaine qui totaliseront 25 étapes : le Grand Régional de CSO contient 12 étapes, le Grand Régional de CCE 7 étapes et le Grand Régional d’Endurance, 6 étapes. Voici le calendrier complet des étapes :

Animé par Nicolas Andreani pour les voltigeurs et par Marina Joosteen Dupond pour les enseignants. Du 18 au 20 février 2018 à l’école nationale d’équitation de Saumur. Retrouvez les bulletins d’inscription sur le site Internet du CRE Nouvelle Aquitaine (http://www.chevalnouvellaquitaine.fr), rubrique Formations/Stages

Grands Régionaux Coup d’envoi du circuit Grand Régional Endurance le 18 février prochain aux Ecuries de la Haute Yerle à Alles sur Dordogne (24). Epreuves : Amateur 2 (60 km) à Amateur 1 GP (80 km)

Retrouvez les règlements ainsi que les calendriers sur le site Internet du CRE Nouvelle Aquitaine (http://www.chevalnouvelleaquitaine.fr), rubrique Sports/Grand Régional : ■■Grand Régional de CSO, 12 étapes : http://www.chevalnouvelleaquitaine.fr/grcso-reglement-et-calendrier/ Les étapes : - 1er et 2 avril à Mazeray (17) - 14 et 15 avril à Moncontour (87) - 5 et 6 mai à Pompadour (19) - 26 et 27 mai à Royan (17) - 9 et 10 juin à Lège (33) - 23 et 24 juin à Brive-Mallemort (19) - 7 et 8 juillet à Ascain (64) - 28 et 29 juillet à Antonne (24) - 18 et 19 août à Niort (79) - 15 et 16 septembre à Villeneuve sur Lot (47) - 22 et 23 septembre à Coimeres (33) - 29 et 30 septembre à Angoulême (16) FINALE ■■Grand Régional de CCE, 7 étapes : http:// www.chevalnouvelleaquitaine.fr/gr-cce-reglement-et-calendrier/

(© Cre Nouvelle Aquitaine)

Les étapes : - 7 et 8 avril Royan (17) - 20 et 21 mai St Antoine d’Auberoche (24) - 24 juin Ste Foye la Grande (33) - 7 et 8 juillet Ste Hélène (33) - 28 et 29 juillet St Cyr du Doret (17) - 26 et 27 aout Tartas (40) - 13 et 14 octobre Pompadour (19) FINALE ■■Grand Régional d’Endurance, 6 étapes : http://www.chevalno velleaquitaine.fr/grendurance-reglement-et-calendrier/ Les étapes : - 18 février Alles sur Dordogne (Dordogne) - 25 mars Durance (Lot et Garonne) - 1er avril Nexon (Corrèze) - 27 mai La Souterraine (Creuse) - 24 juin St Palais du Né (Charente) - 16 septembre Tosse (Landes) FINALE


OCCITANIE

28

Le malaise des centres équestre expliqué aux élus Offensive de Jacob Legros, président du Comité Régional d’Equitation Occitanie en direction des élus et pouvoirs publics de sa région pour leur expliquer ce qu’est l’équitation et comment les structures équestres sont gravement impactées par la fiscalité. Lui plaide pour un retour au taux réduit de 5,5 %. Un passage à 10  % serait, explique-t-il, une catastrophe économique pour la filière centres équestres. La représentation nationale a reçu une lettre et un exposé de la situation. Très utile à un moment où les élus vont devoir se prononcer sur cette fiscalité. En voici des extraits. • Lettre aux Député(e)s de la Région Occitanie « L’avenir de la pratique de l’équitation et de la filière équine en France est au cœur des débats de la prochaine directive Européenne et fera très prochainement débat dans l’hémicycle. Cet avenir est entre vos mains. Entré au patrimoine mondial et immatériel de l’UNESCO, le savoir faire Français en matière d’équitation et de la relation avec le cheval est mondialement reconnu et ré-

compensé. (...) Bien sûr, notre Fédération Nationale bénéficie d’un plébiscite pour sa pratique associée à son modèle, unique au monde, particulièrement démocratisé, en font le troisième sport National. C’est ainsi que son accès au plus grand nombre dans le cadre du sport pour tous est jusqu’à aujourd’hui encore envisageable. Organisé en majorité en structures privées, notre secteur peu bénéficiaire de financements publics, est générateur de création d’entreprises, d’emplois et support de formations. L’équitation est le premier employeur du domaine sportif privé et entraîne dans son sillage une économie favorable à l’ensemble des métiers autour du cheval et de ses fournisseurs. C’est un atout formidable pour l’insertion sociale et ce milieu est particulièrement favorable à la réalisation de soi. Le Handicap y trouve de nombreuses vertus pour une pratique adaptée mais aussi pour le soin d’un certain nombre de pathologies physiques ou psychiques. La pratique scolaire permet bien sûr un accès encore plus vaste mais surtout s’associe pleinement aux différents programmes d’éveil, d’histoire de la civilisation, mais aussi de géographie, etc… pour l’humanité de la préhistoire à nos jours. Notre élevage et nos cavaliers brillent au meilleur niveau, l’équitation française ramène régulièrement des médailles au plus haut niveau mondial et participent au développement des nouvelles

technologies. L’équitation est le premier sport pratiqué par les femmes, plaçant ainsi notre Fédération comme première Fédération Nationale par le nombre de licences féminines. Une prise de conscience collective serait salutaire pour que ce public féminin trouve dans vos décisions à venir, un accompagnement au travers de la fiscalité qui ne viendrait pas alourdir les prestations déjà gonflées par les coûts de production mais surtout d’entretien et de soins de nos chevaux dans le plus grand respect du bien être animal ». • La situation de l’équitation en Occitanie « En cette période de vœux, le Comité Régional d’Equitation Occitanie forme celui de l’urgente ouverture d’un débat national en profondeur avec la puissance publique sur le sujet du taux de TVA appliqué à la pratique du sport et des arts équestres, sujet qui mobilise ce secteur depuis 2014 lors du passage de ce taux de 5,5 à 20 %. Il est important de rappeler les données que notre secteur met dans la balance à un moment où il est fortement menacé par cette hausse considérable des coûts de production. Le nombre de licenciés fédéraux a fortement chuté depuis cette décision, des clubs ont été contraints à la fermeture, d’autres ont dû licencier des professionnels d’encadrement. (...) Nous alertons l’opinion publique sur deux faits importants : le sport et les arts équestres, sous leur versant fédéral, sont particulièrement performants et ramènent régulièrement à notre Nation des médailles valorisant le savoir-faire et le sport

Français. Champions d’Europe, Champions du Monde ou Champions Olympiques se conjuguent au féminin comme au masculin et la spécificité de cette discipline est que femmes et hommes se disputent les accessits sur les mêmes épreuves, à armes égales. Pour les femmes, de Janou Lefevbre à Pénélope Leprevost en passant par Margit Otto Crépin et la célèbre Alexandra Ledermann. Pour les hommes, de Astier Nicolas à Kevin Staut en passant par Bosty et autre Jean Teulère et en équitation l’égalité des sexes est une réalité. Mais à l’occasion des Jeux Olympiques de Paris 2024 aurons-nous encore des cavalières Françaises aux meilleurs accessits ? (...) Si ces pouvoirs publics acceptent le débat que nous leur proposons, nous pourrons porter à leur connaissance les conséquences du passage d’un taux de 5,5  % (que connaissent tous les sports mais aussi les œuvres d’art vendues par les artistes) à celui de 20 %. Nous pourrons les informer sur quelques faits alarmants, tels que chaque année depuis 2014 la perte de 2 à 5 % de pratiquants selon les clubs.Avant 2014 il y avait 700 000 licenciés et la Fédération nationale s’était fixé pour objectif d’atteindre le million. Aujourd’hui plus personne n’ose évoquer un quelconque chiffre. L’activité des clubs est menacée, ce qui veut dire la perte de 2 emplois chaque fois que l’un d’entre eux fermera. (...) Nous espérons que des rencontres pourront avoir lieu et qu’elles permettent de redonner toutes ses chances au service public autonome du sport et des arts équestres. »

ParA Cheval : aidons-les ! L’Association ParA Cheval (loi 1901) a été créée par Nicolas Francais pour venir en aide à tous les cavaliers atteints de handicap (déficiences motrices, visuelles, auditives, etc) qui ne pouvaient participer aux épreuves que grâce à l’aide bienveillante des membres du jury. Pour qu’ils puissent participer sans difficulté cette association s’est créée : elle aide les organisateurs à programmer des épreuves para équestres qui s’intègrent aux concours existants; elle aide les cavaliers dans leurs recherches de moyens de transports, d’équidés, de guides. Nicolas Français : « Notre association s’intéresse au dressage déjà reconnu discipline para olympique et présente aux Jeux Olympiques de Paris 2024 mais aussi aux disciplines non reconnues encore au niveau international comme le saut d’obstacles, l’attelage, l’endurance… Depuis janvier

Le Cheval

aiderons aussi dans la communication de vos événements para.

Romy Montaut Guerrini des Ecuries de Madère (31) avec Vrillant Le Courtal II, 2e au classement national provisoire en para dressage club, membre de l’association

2017 pour le saut d’obstacles une simple licence Fédération Française d’Equitation permet de participer aux épreuves de Cso para équestre. Il n’est plus nécessaire d’avoir une licence de la Fédération Française Handisport. » Nicolas en appelle aux organisateurs de concours : « L’Association ParA Cheval remercie pour leur soutien tous les organisateurs de

en vente chez

• Vallauris, 06220 - 1609 chemin Saint Bernard - Tél. 04 93 64 39 73 • Lons, 64120 - 69, avenue Didier Daurat - Tél. 05 59 33 93 64

concours qui ont facilité l’ouverture d’épreuves para équestres. Nous invitons les autres organisateurs à nous contacter afin d’ajouter des épreuves et établir un calendrier cohérent pour 2018 pour les épreuves de saut d’obstacles et dressage para équestre clubs et amateurs. Nous serons ravis de les conseiller et les aider dans la saisie des épreuves. Nous vous

Le Cheval

Notre association repose sur les épaules de bénévoles mais il nous faut acheter du matériel : • Des panneaux d’affichage pour lire le chrono en direct, les résultats pour les cavaliers sourds et malentendants ; • Une imprimante braille pour impression des listes de départ et résultats pour les non-voyants ; • Un système pour faciliter la mise à cheval des cavaliers ayant un handicap moteur… L’association dispose d’un compte au Crédit Agricole. Elle peut donc bénéficier de vos Tookets. Les Tookets sont une monnaie solidaire distribuée par le Crédit Agricole à ses sociétaires. Merci de vous rendre sur le site www.tookets. com et nous sélectionner dans la liste des associations référencées. Nous encourageons les cavaliers à se manifester mais aussi toutes les entreprises qui peuvent nous aider sous forme de participation ou tous ceux qui souhaiteraient apporter de l’aide sous quelque forme que ce soit, ponctuelle ou de plus longue durée. L’aide de tous nous serait précieuse : particuliers, entreprises ou grands noms de notre société. assoparacheval@gmail.com h t t p s : / / w w w. f a c e b o o k . c o m / APAC-Association-ParA-Cheval-376365289452052

en vente également à :

• Toulouse, 31100 - Equestra - 16, rue Henri Turner - Tél. 05 61 41 30 40 • Chis, 65800 - Univers Cheval - Ferme Saint Ferréol Tél. 05 62 38 17 94

Le Cheval - N°292 - Vendredi 16 février 2018

Trophée des Sports Occitanie 2017 : Fourcade 1, Fer 2

Gwendolen savoure sa victoire au CCI4* de Pau, sous le regard esbaudi de son maire... (©Nicolas Hodys Photos)

Un prix des lecteurs et internautes est décerné chaque année par les rédactions de La Dépêche du Midi et de Midi Libre et la nouvelle Région Occitanie/Pyrénées-Méditerranée : le Trophée des Sports Occitanie. Le trophée 2017 a été décerné à Martin Fourcade le jeudi soir 8 février, à l’Arena de Montpellier, sans surprise : le porte-drapeau

de la délégation française aux JO de Pyeongchang, à 29 ans, quatre médailles olympiques (argent dans la mass start à Vancouver 2010, or dans la poursuite et dans l’individuelle puis argent dans la mass start à Sotchi 2014), est le plus médaillé des sportifs français aux Jeux d’hiver. La Toulousaine Gwendolen Fer, avec 24 voix d’écart, est deuxième sur le podium ! Preuve s’il en est que l’Equitation occupe dans la région une place de choix ! Le décathlonien de Montpellier, Kevin Mayer, complète le podium.

Le classement : 1. Martin Fourcade (biathlon, Céret), 1419 votes; 2. Gwendolen Fer (équitation, Toulouse), 1395 votes; 3. Kevin Mayer (décathlon, Montpellier), 729 votes; 4. Antoine Dupont (rugby, Castres Olympique puis Stade Toulousain), 631 votes; 5. Myriam Nicole (VTT, Montpellier), 440 votes; 6. Les handballeurs de Montpellier, 401 votes; 7. Gaëlle Nayo; Ketchanke (haltérophilie, Clermont; l’Hérault), 389 votes; 8. Perrine Laffont (ski de bosses, Lavelanet en Ariège), 242 votes; 9. Mohamed Mimoune (boxe, Toulouse), 206 votes; 10. Barthélémy Chinenyeze (volley; ball, Toulouse), 33 votes.

Première naissance

La première naissance annoncée de cette année 2018 a eu lieu au haras de la Gesse, à Boulogne-surGesse, Midi-Pyrénées, chez Bertrand Arnoud. Le communiqué des heureux naisseurs dit leur joie :

« Première naissance de l’année 2018. Jolie pouliche PSL fille de Escorial (SRB) x Jaipur de la Gesse par Harmonioso (OGC) née dans la nuit du 3 au 4 février ... Bienvenue ma belle. »

PACA CSO - Aix-Meyreuil (13) - 9-11 février GP Pro 2 (1,30 m) : 1. Véronique Garin/ Taganelle du Moulinet; 2. Benjamin Negron/ Vrai Star d’Azur; 3. Tressy Muhr/Corrada d’Enfer. GP Amat 1 (1,20 m) : 1. Valentine Perrier/Brenda Lee de Lyna; 2. Carla Canterini/ Quadillac de Hus Z; 3. Marion Trosset/Layton. GP Amat 3 (1 m) : 1. Clément Groupierre/ Ballindoon Cosmo; 2. Mathilda Caruchet/

Poésie des Vernedes; 3. Thais Cammas/Biz Ness du Garon. GP Pro 2 (1,30 m) : 1. Manon Marcoux/ Tiloubet du Painbenit (0+0 et 38’’49); 2. Véronique Garin/Taganelle du Moulinet (0+0 et 40’’65); 3. Caroline Bittan/Borneo des Collines (0+0 et 40’’67). GP Amat 2 (1,10 m) : 1. Pierre Alexandre Ingenito/Actros Z; 2. Mallaury Moussa/Rissa du Vivier; 3. Marie Verderol/Anciais Bidou.

Plus d’infos

sur www.le cheval.fr Accès gratuit pour nos abonnés (Identifiant : votre e-mail)


AGENDA

Le Cheval - N°292 - Vendredi 16 février 2018

AUVERGNE - RHÔNE-ALPES CSO

23-25 février : F ST ETIENNE L’HOPITAL LE GRAND (42), clôture : 19 février, Pro-Amat, piste (Toubin-Clément, 90x60). 24-25 février : F SCIEZ SUR LEMAN (74), clôture : 19 février, Pro-Amat. 2-4 mars : F MASSONGY (74), clôture : 26 février, Pro-Amat, carrière (Bord Sol) F ROANNE VOUGY (42), clôture : 26 février, Pro-Amat, piste (Toubin-Clément, Qualisol, 90x45). 9-11 mars : F ROANNE VOUGY (42), clôture : 5 mars, Pro-Amat, piste (Toubin-Clément, Qualisol, 90x45). 23-25 mars : F ST MAURICE DE GOURDANS (01), clôture : 19 mars, Pro-Amat, piste 1 (Toubin-Clément, 87x50).

Hunter 24 février : F MASSONGY (74), clôture : 19 février, Amat, carrière (Bord Sol). 25 février : F ISSOIRE (63), clôture : 19 février, Amat.

CCE

25 février : F PIERRELATTE (26), clôture : 19 février; Amat.

Dressage

17 février : F MASSONGY (74), Amat, carrière (Bord Sol). 4 mars : F LA TOUR DU PIN (38), clôture : 26 février, Amat F PRIVAS-CHALLENGE DRESSAGE (07), clôture : 26 février, Amat.

BOURGOGNE FRANCHE-COMTE CSO

24-25 février : F BESANCON MICROPOLIS INDOOR (25), Pro-Amat, piste concours. 1er-4 mars : F STE CECILE (71), clôture : 26 février, ProAmat, pistes Romulus, Rémus. 16-18 mars : F HARAS DES MARTINIERES (89), clôture : 12 mars, Pro-Amat, piste principale. 17-18 mars : F LONS LE SAUNIER (39), clôture : 12 mars, Amat.

CCE 11 mars : F ST FARGEAU (89), clôture : 5 mars, Amat.

Endurance

4 mars : F CHANTELOUP (58), clôture : 26 février, Amat.

Dressage

22 février : F BESANCON MICROPOLIS INDOOR (25), Amat, piste concours.

BRETAGNE CSO

18 février : F PLOUHINEC (56), Amat. 23-25 février : F RENNES VAYRIE (35), clôture : 19 février, Pro-Amat, Central Park II (sol Lastik), piste Blanche (sol Lastik). 4 mars : F MORLAIX (29), clôture : 26 février, Amat, piste (indoor, sable fibré Lastik).

Dressage

4 mars : F DOL DE BRETAGNE (35), clôture : 26 février, Amat.

CENTRE - VAL DE LOIRE CSO

18 février : F CE D’AZAY LE RIDEAU (37), Amat, carrière 1. 16-18 mars : F TOURS PERNAY-HARAS DE BEL AIR (37), clôture : 12 mars, Pro-Amat, piste 1, piste 2.

CCE

18 mars : F MARCILLY EN VILLETTE (45), clôture : 12 mars, Amat.

Dressage 3-4 mars : F VIERZON (18), clôture : 26 février, Pro-Amat, piste 1, piste 2.

CORSE CSO

16-18 février : F BASTELICACCIA (20), Pro-Amat, piste n°1 (90x60). 2-4 mars : F LUCCIANA (20), clôture : 26 février, Pro-Amat.

GRAND EST CSO

16-18 février : F REIMS-PARC DES EXPOSITIONS (51), Pro-Amat, piste Hall 1 (sol sable blanc fibré EquiPlus). 2-4 mars : F MULHOUSE-CE REGIONAL (68), clôture : 26 février, Pro-Amat, manège.

Hunter 18 février : F CHANTRAINE (88), Amat, manège (ToubinClément, 60x20).

Dressage 2-4 mars : F ROSIERES AUX SALINES (54), clôture : 19 février, Pro-Amat, Grand Manège.

Hauts de france CSO

17-18 février : F STRAZEELE (59), Amat, piste (indoor sable blanc fibré). 23-25 février : F EDHEC JUMPING (59), clôture : 19 février, Pro-Amat-Para Equestre, manège. 25 février : F FAY LES ETANGS (60), clôture : 19 février, Amat, piste A (sable, irriguée, 100x80), piste B (sable, irriguée, 80x60) F GRAVELINES (59), clôture : 19 février, Amat, manège. 4 mars : F NOYON (60), clôture : 26 février, Amat, carrière (extérieure, Fibersoil, sable, 80x45). 9-11 mars : F SANCOURT (59), clôture : 5 mars, ProAmat, carrière d’honneur (sable blanc fibré). 11 mars : F AMIENS DEMUIN (80), clôture : 5 mars, Amat, grande carrière (sable, 80x60). 23-25 mars : F ECURIES DE BERTICHERES (60), clôture : 19 mars, Pro-Amat, carrière d’Honneur.

8 avril : F ERQUERY (60), clôture : 2 avril, Amat, carrière 1 (80x50).

Hunter

17-18 février : F LE TOUQUET PARIS PLAGE (62), Amat, carrière Jappeloup. 8 avril : F AMIENS DEMUIN (80), clôture : 2 avril, Amat, grande carrière (sable, 80x60).

Dressage 25 février : F LILLE RONCHIN (59), clôture : 19 février, Amat.

Endurance 4 mars : F AVILLY ST LEONARD-FORET DE CHANTILLY (60), clôture : 26 février, Amat.

Ile-de-France

29 CSO

17-18 février : F ST MARS D’OUTILLE (72), Pro-Amat, piste (sable).

Dressage

16-18 février : F LES ARCS (83), Pro-Amat, carrière. 18 février : F AIX-MEYREUIL (13), Amat. 22-25 février : F NICE WINTER CSI (06), CSI1*, CSIAm-B, CSIL1*, CSIYH1*, carrière Phoenix (Microsand Bord Sol). 24-25 février : F AIX-MEYREUIL (13), clôture : 19 février, Amat. 28 février-4 mars : F VILLENEUVE LOUBET TOUR 2018 1 (06), clôture : 19 février, CSI1*, CSIL1*, Royale. 2-4 mars : F CUERS PIERREFEU - JUMPING D’HIVER (83), clôture : 26 février, Pro-Amat, piste (Bord sol GG ***) F VILLENEUVE LOUBET (06), clôture : 26 février, Pro-Amat. 7-11 mars : F VILLENEUVE LOUBET TOUR 2018 2 (06), clôture : 26 février, CSI1*, CSIL1*, Royale. 9-11 mars : F BERRE L’ETANG (13), clôture : 5 mars, Pro-Amat. 14-18 mars : F VILLENEUVE LOUBET TOUR 2018 3 (06), clôture : 5 mars, CSI1*, CSIL1*, Royale. 16-18 mars : F VILLENEUVE LOUBET (06), clôture : 12 mars, Pro-Amat. 17-18 mars : F AIX-MEYREUIL (13), clôture : 12 mars, Amat. 22-25 mars : F JUMP IN PASTRE (13), clôture : 12 mars, Pro-Amat, carriere centrale (Toubin-Clément, 89x74). 30 mars-2 avril : F AIX-MEYREUIL (13), clôture : 26 mars, Pro-Amat. 7 avril : F AIX-MEYREUIL (13), clôture : 2 avril, Amat.

25 février : F LA HAGUE (50), clôture : 19 février, Amat.

CSO

Endurance

25 février : F PONT D’OUILLY (14), clôture : 19 février. 1er avril : F POLE HIPPIQUE ST LO (50), clôture : 26 mars, Amat.

16-17 février : F HARAS DE JARDY - DERBY EVENTING (92), Amat. 23-25 février : F FONTAINEBLEAU (77), clôture : 19 février, Pro-Amat, O’delant 1, O’delant 2, Carrière de Diane. 18 mars : F JABLINES (77), clôture : 12 mars, Amat.

Dressage

16-17 février : F HARAS DE JARDY (92), Pro-Amat, terrain (sable Toubin-Clément). 3-4 mars : F PARIS ETRIER (75), clôture : 26 février, ProAmat F ST QUENTIN (78), clôture : 26 février, Pro-Amat. 15 avril : F VIGNY (95), clôture : 9 avril, Amat.

Endurance

15 avril : F ENDURANCE DU VEXIN (95), clôture : 9 avril, Amat.

NOUVELLE-AQUITAINE CSO

17-18 février : F PAU-DOMAINE DE SERS (64), Amat. 18 février : F LES MATHES/LA PALMYRE (17), Amat, carrière. 21-25 février : F ROYAN (17), CSI1*, piste centrale. 25 février : F NIORT (79), clôture : 19 février, Amat. 28 février-4 mars : F ROYAN (17), clôture : 19 février, CSI1*, piste centrale. 1er-4 mars : F BARBASTE (47), clôture : 26 février, ProAmat, piste 1 (Lastik Blanc), piste 2 (Lastik Blanc). 2-4 mars : F LEGE CAP FERRET (33), clôture : 26 février, Amat, piste (Toubin Clément, 80x60) F ST YRIEIX LA PERCHE (87), clôture : 26 février, Pro-Amat. 7-11 mars : F ROYAN (17), clôture : 5 mars, Pro-Amat, terrain central (sable fibré equiplus). 10-11 mars : F BERNOS BEAULAC (33), clôture : 5 mars, Pro-Amat, carrière (sable fibré, arrosage automatique). 17-18 mars : F NIORT (79), clôture : 12 mars, Pro-Amat. 23-25 mars : F BRESSUIRE (79), clôture : 19 mars, ProAmat, piste (sable blanc de Fontainebleau). 30 mars-2 avril : F LEGE CAP FERRET (33), clôture : 26 mars, Pro-Amat, piste (Toubin-Clément, 80x60). 5-8 avril : F BARBASTE (47), clôture : 2 avril, Pro-Amat, piste 1 (Lastik Blanc), piste 2 (Lastik Blanc). 19-22 avril : F BARBASTE (47), clôture : 16 avril, ProAmat, piste 1 (Lastik Blanc), piste 2 (Lastik Blanc).

Hunter 10-11 mars : F ANGOULEME (16), clôture : 5 mars, Amat, terrain de concours (sable de Fontainebleau, 100x50).

CCE 18 février : F ANGLET (64), Amat. 24-25 février : F TARTAS (40), clôture : 19 février, Pro-Amat. 4 mars : F ST JORY DE CHALAIS (24), clôture : 26 février, Amat.

Dressage 18 février : F AGEN (47), Amat. 25 février : F ST MAIXENT L’ECOLE (79), clôture : 19 février, Amat. 4 mars : F LES CAVALIERS DU PLAISIR (17), clôture : 26 février, Amat F MAULAY LA BUISSONNIERE (86), clôture : 26 février, Amat. 11 mars : F LANDIRAS (33), clôture : 5 mars, Amat. 18 mars : F ST YRIEIX SOUS AIXE (87), clôture : 12 mars, Amat.

Endurance 18 février : F ALLES SUR DORDOGNE (24), Amat. 24-25 février : F HASPARREN (64), clôture : 19 février, Amat.

NORMANDIE

CCE

2-4 mars : F DEAUVILLE (14), clôture : 26 février, ProAmat, grande carrière (6 350 m2) 9-11 mars : F NOTRE DAME D’ESTREES (14), clôture : 5 mars, Pro-Amat, piste 1 (sable blanc), piste 2. 15-18 mars : F AUVERS (50), clôture : 12 mars, Pro-Amat, piste du Château (Toubin-Clément), piste du Marais (ToubinClément). 22-25 mars : F AUVERS (50), clôture : 19 mars, Pro-Amat, piste du Château (Toubin-Clément), piste du Marais (ToubinClément). 23-25 mars : F HAUTOT SUR SEINE (76), clôture : 19 mars, Pro-Amat, carrière.

16 février : F LA CARRIERE DE LA VALLEE (91), Amat-Enseignants. 17 février : F LA CARRIERE DE LA VALLEE (91),Amat. 16-18 février : F LIVERDY EN BRIE (77), Pro-Amat, piste (indoor, Prosol Toubin-Clément). 17-18 février : F ST QUENTIN - JUMPING (78), clôture : 12 février, Amat, grande carrière. 23-25 février : F GAMBAIS JUMP (78), clôture : 19 février, Pro-Amat, piste principale (sable blanc de Fontainebleau arrosé, renivellée, arrosage automatique et éclairage) F LIVERDY INDOOR (77), clôture : 19 février, Pro-Amat, piste indoor (Prosol Toubin-Clément), piste 1. 2-4 mars : F LIVERDY EN BRIE (77), clôture : 26 février, Pro-Amat, piste indoor ou piste 1. 9-11 mars : F LIVERDY EN BRIE (77), clôture : 5 mars, Pro-Amat, piste indoor ou piste 1. 10-11 mars : F BARBIZON-ST-MARTIN-EN-BIERE (77), clôture : 5 mars, Pro-Amat, La Centrale (100x60), La Forêt (piste concours). 16-18 mars : F BOISSY LE CHATEL-HDM JUMP EVENEMENT (77), clôture : 12 mars, Pro-Amat, piste (sable arrosé, 90x55) F MAISONS LAFFITTE (78), clôture : 12 mars, Pro-Amat, carrière d’Honneur. 22-25 mars : F MANTES LA JOLIE - PARC EXPO (78), clôture : 12 mars, Pro-Amat, piste (Toubin-Clément, 100x50). 23-25 mars : F LIVERDY EN BRIE (77), clôture : 19 mars, Pro-Amat, piste 1. 30 mars-2 avril : F LIVERDY EN BRIE PRESTIGE (77), clôture : 26 mars, Pro-Amat, piste 1 ou piste 2. 14-15 avril : F BOISSY SOUS ST YON (91), clôture : 9 avril, Amat, piste 1.

CCE

mars, Amat, carrière de concours.

OCCITANIE CSO

22-25 février : F LEZI JUMP (11), clôture : 19 février, ProAmat, carrière (Bord Sol). 25 février : F SOUILLAC (46), clôture : 19 février, Amat. 2-4 mars : F VACQUIERS (31), clôture : 26 février, ProAmat, piste 1 (Toubin-Clément). 3-4 mars : F ECURIE LES NOISETIERS (82), clôture : 26 février, Amat. 4 mars : F MURET (31), clôture : 26 février, Amat, piste exercice (Toubin-Clément, 90x50). 16-18 mars : F UZESC (30), clôture : 12 mars, Pro-Amat, piste A.

Dressage

18 février : F AMELIE LES BAINS (66), Amat. 3-4 mars : F ST ETIENNE DE TULMONT (82), clôture : 26 février, Pro-Amat-Para Equestre, Manège (indoor, ToubinClément). 11 mars : F ST GILLES (30), clôture : 5 mars, Amat.

Endurance

18 février : F ST MAURICE DE CAZEVIEILLE (30), Amat. 25 février : F CREMPS (46), clôture : 19 février, Amat.

PAYS DE LA LOIRE CSO

23-25 février : F LE MANS BOULERIE JUMP 7 (72), clôture : 19 février, Pro-Amat. 2-4 mars : F LE MANS BOULERIE JUMP 9 (72), clôture : 26 février, Pro-Amat. 3-4 mars : F SAUMUR (49), clôture : 26 février, Pro-Amat, carrière Morgat (Toubin-Clément). 4 mars : F COUERON (44), clôture : 26 février, Amat, carrière. 16-18 mars : F LE MANS BOULERIE JUMP 11 (72), clôture : 12 mars, Pro-Amat. 31 mars-1er avril : F ST BERTHEVIN (53), clôture : 26

Dressage 18 février : F ANGERS-ECURIES DE BELLEVUE (49), Amat F ST GERVAIS LES PRESNES (85), Amat.

PROVENCE-ALPES CÔTE-D’AZUR CSO

Hunter 17-18 février : F CHATEAUNEUF DU PAPE (84), Amat. 18 février : F CARNOULES (83), Amat, piste 1 (40x75). 18 mars : F NICE-CHALLENGE D’HIVER (06), clôture : 12 mars, Amat.

CCE

23-25 février : F VEDENE (84), clôture : 19 février, Pro-Amat.

Dressage 18 février : F RAPHELE LES ARLES (13), Amat, carrière (80x40). 3-4 mars : F ST REMY DE PROVENCE (13), clôture : 26 février, Pro-Amat. 4 mars : F MARSEILLE (13), clôture : 26 février, Amat. 18 mars : F NICE CHALLENGE D’HIVER (06), clôture : 12 mars, Pro-Amat.

Endurance

25 février : F AUX ECURIES D’AIGUILLON (84), clôture : 19 février, Amat.


PETITES ANNONCES

■■A la vente : chevaux de sport orientés CSO.A partir de 3 ans.Tous niveaux. Amateurs et pros. Chevaux d’âge pour compétition. Suivi cavaliers possible. Sur la structure à Luxeuil-les-Bains : insémination, échographie, suivi gestation, poulinage. Débourrage, préparation concours de modèle et allures, préparation de chevaux

63. Reve de Barel née le 6 mai 2017 fille de Elusive City Haras D’Etreham, n° sire : 46958897 U, et de MELEA n° sire : 12193508L, magnifique, trés tonique Tél. 06 30 60 66 21

95. Baccarat des Simons, 7 ans. Gentil cheval qui a un super potentiel pour l’obstacle et dressage. Très franc, de belles allures. Tél. 06 75 91 77 74

BEL. Cheval pure race espagnole, entier. Pleins papiers espagnols. Très gentil. Niveau L dressage. Ne billarde pas. Cheval sécurisant en balades. Tél. +32/492803195

■■Contact : 11 rue Grammont 70300 Luxeuil-les-Bains Tél 06 14 98 50 94 et delforgef@wanadoo.fr

44. A vendre Boréale de Thouaré, pfs 7 ans, 1m39. Incroyable jument d’obstacle, en saison sur 1m10. Potentiel As1 mini. 8 000 € négociable ! Tél. 06 58 24 93 81

55. Vends Crapule de Cose, poney 1m48 par Magicleam Pondi, pour CSO, 5 ans, prix TTC 7 000 €. Tél. 06 32 32 18 09

Site - 292-293

63. A vendre : Fils de Saint de Saint, mâle né le 10 mars 2017, fils de Balka du Désert, elle meme fille de Balco. Photos et informations sur demande. Tél. 06 30 60 66 21

entiers et valorisation pour CSO. Une équipe à votre disposition encadrée par Sophie, Frédéric et Paul Delforge.

Vente de poneys

52. Hongre bai 7 ans, idéal amateur. 1,80 m. Plusieurs mois sous la selle d’une bonne dresseuse dans le cadre du CS dressage. Facile d’utilisation.Visite ok. Tél. 06 50 98 48 43

Site - 291-292

Site - 292-293

85. Cheval de 7 ans. Etalon approuvé. Par Calvaro et Traviata de Talma. Gros Moyens. CC ans qualifié Fontainebleau. CC 6 ans.Visible Vendée. Tél. 06 45 70 37 62

Site - 292-293

Site - 292-293 Site - 292-293

Campagne achats chevaux 2018, la Garde républicaine recherche : Race  :  SF Mâle ou hongre - Robe franche  : aIz, bai, noir pangaré, gris fer - Né en 2015 - Taille : entre 1,65 et 1,70 m non ferré - Bons aplombs - Bons pieds - Cheval porteur Calme de caractère. Prix moyen : 5 500 € TTC. Contact : cavaleriegr@gmail.com

Site - 292-293

LC -291-296

52.Vds Hongre 3 ans par Pézétas du Rouet-Soir d’Avril V-Count Ivor, joli modèle très respectueux. D’autres poulains à vendre. Tél. 06 07 62 99 19

Site - 292-293

Site - 292-293

Site - 291-292

Vente de chevaux

Le Cheval - N°292 - Vendredi 16 février 2018

Site - 292-293

30

95. Vos chevaux chez vous a 15 kms de paris. Superbe propriété, maison de caractère,carrière, boxes, paddocks,accès direct foret. 1 190 000 €. Tél. 06 12 71 46 89

13. Rare à la vente, maison dans le sud de la France pour amoureux d’équitation. Exposition idéale, sans vis à vis, au calme absolu, secteur protégé. 2 231 m2. Tél. 06 11 79 86 73

01. Grand cheval plein de sang et de force.Tardif du fait de son développement physique, il est affûté sur 130/140 et a encore une marge de progression. Tél. 06 68 23 62 91

12. Très belle ferme équestre en Aveyron avec un gros potentiel de tourisme équestre. Tél. 06 71 76 79 75

Site - 291-292

Belgique. Superbe propriété entièrement clôturée de 4,5 hectares, avec 2 accès, box pour un cheval et piste drainée (50m x 30m). M. Bourlet au 0498/52.03.01

Site - 291-292

Site - 291-292

84. Eyra Belle Errance par Nube BE PSL et Verona d’Estelle KWPN par Gribaldi. Enorme potentiel en dressage. Née : 2014. 1,70 m. Pour plus de rens. : Tél. 06 07 21 28 25

Site - 291-292

41. Pur-sang arabe pur Egyptien, hongre 6 ans, débourré, gris truité, prêt à commencer une carrière, intelligent, gentil et très vif ! Tél. 02 54 72 11 60

Site - 292-293

77. Vds hongre de 9 ans, alezan. Uno du Hamel fils de Flipper d’Elle. Compétition CSO et dressage. Prix : 15 000 € à débattre. Tel. 06 70 31 03 59

Site - 292-293

www.lecheval.fr

Site - 291-292

Site - 291-292

Immobilier

33. Proche Branne, propriété avec 2 maisons (415 m² possibles et 90 m²), 6 boxes. Dépendances. Piscine. Sur plus d’1 ha 30. Vue sur la vallée. Tél. 06 70 91 60 57

62. Centre équestre prox ville, 39 boxes, aires de pansage, douche, stockage, silos, selleries, plusieurs ha attenants, possibilité manège-carrière. Tél. 06 17 67 67 02

Votre petite annonce sur 3 supports (webs et journal) pour 1 tarif : 35 € sur www.lecheval.fr/pa

ou Rédigez-la !

Votre rubrique

p Chevaux p Poneys p Pensions p Véhicules p Immobilier p Emploi p Matériel-Sellerie p Rencontres p Divers

(Attention, elle ne correspond pas à la mise en page définitive)

A renseigner Vente de chevaux et poneys : prix, nom du cheval, race, sexe, robe, année de naissance, discipline.

A retourner au Journal Le Cheval accompagné de votre règlement : Service PA - BP 40033 - 88801 Vittel cedex ou par mail à maquette@lecheval.fr (photo en jpg ou pdf) La rédaction se réserve le droit de refuser la publication de toute annonce, et particulièrement celles qu’elle jugerait à caractère raciste, sexiste, discriminatoire ou contraire aux bonnes mœurs.

Vos coordonnées Nom : Prénom : Adresse : CP : Tél. : E-mail :

Localité :

Votre mode de règlement p Par CB :— — — — / — — — — / — — — — / — — — — Date d’expiration : — — / — — Signature : Cryptogramme visuel (3 derniers chiffres au dos de votre carte) :— — — p Par chèque bancaire à l’ordre de Le Cheval p Facture

N°292 du 16/02/18

RDV directement


Site - 292-297

57. Vds Van Cheval Liberté Minimax 3 places Diagonal 2015.Très bon état. 11 200 €.Visible Metz. Tél 06 08 35 27 77

Pour optimiser vos sols de carrière et le confort de vos chevaux. Faciles d’utilisation, entièrement réglables pour un travail rapide et efficace. Site - 291-292

Largeur : 1,90 m Poids : 100 kg Avec lame de bourrelet Le Rivier 38300 Saint Savin Tél. : 04 74 92 49 09 Fax : 04 74 92 48 81 cdrgauthier@aol.com www.cdrgauthier.com

Site - 292-293

Site - 291-292

CONCEPT SOL recherche un conducteur de pelles à chenilles et de pelles à pneus de 5 à 25to. Personne en charge du terrassement et nivellement de plateformes ainsi que de l’aménagement paysager. Expérience : 5 ans min. Qualités requises : rigueur, précision. La personne devra faire preuve d’une grande mobilité géographique. CV et lettre de motivation à : contact@concept-sol.com

Véhicules

61. Centre pré-entrainement pour courses d’obstacles région Argentan cherche cavalier(e) de 6h30 à 13 h du lundi au samedi inclus. Tél. 06 20 63 24 70

30. Selle dressage zaldi Carlos Pinto série limitée millenium, excellent état, cuir noir, taille 16’, très peu servie. 1 200 €. Tél. 06 71 56 32 19

75. Selle Maurel 17’’ 3/2 selle mixte modèle progress coloris havane. Parfait état, neuve mars 2017, 1 850 €. valeur neuve 3 400 €. Tél. 06 08 46 22 57 78. Vds selle CWD très bon état, très confortable taille 17 quartiers 3 L. Année  : 2013. Essai possible contre chèque de caution. Vendue avec sa housse. Tél. 06 03 64 50 30

Prochaine parution le vendredi 9 mars Date limite de réception des annonces le vendredi 2 mars

LC - 269-270

Site - 291-292

16. Camion mercedes 1317, 4 chevaux, home car (refait 2015), nombreux rangements, peinture refaite 2016, vidéo chevaux, 648000 kms, ct ok 27/12/2017. Tél. 06 21 95 20 39

Le centre de formation professionnelle de Cenves (69) propose formation diplômante : animateur assistant d’équitation. Ce diplôme donne accès à un emploi d’animateur soigneur. Début de formation 04.03.2018. Niveau requis : Galop 6. Tél. 04 74 04 67 05 poneyclubdecenves@gmail.com

Site - 292-293

POITOU CHARENTES. Vds Propriété 18e tte rest, close, 350 m2 hab, terrain 3ha420, piscine, tennis, paddocks, boxes et abris. Prix : 760 000 €. Tél. 06 07 41 32 06

49. Stage adulte toute l’année initiation perfectionnement. A 1h30 de Paris, 30 minutes de nantes en train. Infos : www.lesecuriesdelamairerie.com Tél. 06 63 96 23 40

74. Vds Van Fautras Oblic +2, 2011, gris anthracite, 1re main, ayant peu roulé, très bon état, visible en Haute-Savoie. Tél. 06 60 67 65 02

Emploi

Site - 291-292

Site - 292-293

12. Véritable Saloon américain, 600 m² de bâti, sur un hectare de parc avec sa piscine, ses 13 chambres. Tous renseignements au 06 23 57 29 27

Site - 291-292

Site - 292-293

Immobilier

31

Matériel Equitation

Site - 291-292

Herses de carrière

Site - 292-293

PETITES ANNONCES

Le Cheval - N°292 - Vendredi 16 février 2018

Vacances

38.Vds Van Bockmann Portax E, neuf 2017, 2 places XL grands chevaux, 2.4T, parois et planché en aluminium, gde sellerie, avec options, TVA recuperable. Tél. 06 62 11 83 98

Je choisis l’abonnement liberté pour 1,54 € par semaine, soit 6,67  € par mois seulement au lieu de 8,00  €, par prélèvement sur mon compte bancaire ou postal. Je remplis le Mandat de prélèvement SEPA (depuis le 01/02/2013, remplace l’autorisation de prélèvement) et je joins le mandat ci-dessous. Je peux résilier ce service à tout moment par simple lettre, les prélèvements seront aussitôt arrêtés. Je recevrai 20 numéros à l’année à mon domicile. Mandat de prélèvement SEPA

« En signant ce formulaire de mandat, vous autorisez la SARL Le Cheval, 2 rue de Touraine-88140 Contrexéville à envoyer des instructions à votre banque pour débiter votre compte conformément aux instructions ci-dessus de la SARL Le Cheval. Vous bénéficiez d’un droit de remboursement par votre banque selon les conditions décrites dans la convention que vous avez passée avec elle. Toute demande de remboursement doit être présentée dans les 8 semaines suivant la date de débit de votre compte pour un prélèvement autorisé. Vos droits concernant le présent mandat sont expliqués dans un document que vous pouvez obtenir auprès de votre banque. Envoyez-nous votre RIB en plus des données vous concernant ci-dessous,

24.Au cœur du Périgord pourpre, venez découvrir un élevage de frisons dans une ancienne grange rénovée alliant charme d’autrefois et confort moderne. Tél. 05 53 82 04 24 ou 06 78 33 63 90

Site - 291-292

Site - 292-293

1 Compte à débiter : - Code BIC (Code international d’identification de votre banque) 45. Vends Renault Master Théault dec 2012, 150 cv, 84 000 km, clim, cabine 5 places transformable couchettes. visible Loiret. 41 000 €. Tél. 06 11 81 73 43

Site - 291-292

Signature Date d’expiration — — / — — Cryptogramme visuel — — — (les 3 derniers chiffres au dos de votre carte) Par chèque à l’ordre de le Cheval

Mes coordonnées Nom : Prénom : Elevage :

Code postal :

2 Titulaire du compte Nom Prénom Adresse

Localité : Tél. :

Port. : E mail :

Ville

Signature :

Par virement : RIB

Site - 292-293

Par carte bancaire : — — — — / — — — — / — — — — / — — — —

Adresse :

En application de l’article L.27 de la loi du 6 janvier 1978, relative à l’informatique et aux libertés, vous disposez d’un droit d’accès et de rectification pour toute information vous concernant en vous adressant à notre siège. Les informations requises sont nécessaires à l’établissement de votre commande. Elles pourront également être cédées à des organismes extérieurs sauf avis contraire de votre part.

90. Vends Camion Man 26 400 Equix 4 chevaux appartement tte option avec grand pop-out et 6 pers, living groom avec salon et 4 pers. Tél. 06 07 19 28 89

Indiquez votre mode de règlement

- N° IBAN (Code international de votre compte, débutant par : FR)

Code postal 3 Date, lieu :

49. Séjour toute l’année à 10 minutes d Angers du lundi au vendredi pour les adolescents et les adultes. Retrouvez nous sur www.lesecuriesdelamairerie.com Tél. 06 63 96 23 40

Je préfère l’abonnement 1 an (20 numéros) à 75 € (et sa remise par rapport au prix au numéro : 96€/an)

SARL LE CHEVAL Domiciliation : PEX VITTEL

IBAN international : FR76 1720 6002 6557 7661 4201 041 CODE BIC : AGRIFRPP872

Facture Cadre réservé au journal

Date de réception

• Par téléphone 03 29 05 83 83 • Par courrier

Num à

accompagné de votre RIB ou de votre chèque à : Le Cheval - Service abonnements BP 40033 - 88801 Vittel Cedex

Fin de l’offre : le 3 mars 2018

33. Propriété équestre en activité à 1h30 de Bordeaux sur 26 hectares. Zone touristique côte Atlantique. Prix : 700 000 €. Tél. 06 16 57 07 90

Site - 292-293

Site - 291-292

Je m’abonne au journal Le Cheval


292  
292  
Advertisement