Page 1

La stone therapy (p. 20)

Malika Bellaribi L’opéra en campagne

Henry Chevallier Le prix de l’eau

Cyrille Courtade Pierre Campanini Sylvie Cheylan Thibault Renaudin Le coursayre trompettiste Un pro de la motoculture Entre Gascogne & Provence Un lion d’Armagnac

Jean-Bernard Maurat Paula Houri Luc Thiriet & son équipe Jean-Marie & Monique 2 maisons à construire Le Domaine de Marseli Kevin Travaux La crèperie Mariana1


Exceptionnel à Mont-de-Marsan

Le Soldat rose Mardi 14 octobre

à 19 h 30 à l’espace François Mitterrand Tarifs (à partir de 4 ans) : 1ère série 39 € / 2ème série 34 € (places numérotées) Billetterie : Office de tourisme

05 58 05 87 37

www.fnac.com et réseaux habituels Fort de plus de 400.000 albums vendus, le conte musical de Louis Chedid et PierreDominique Burgaud est devenu une comédie musicale à part entière. Si toutes les chansons qui ont fait le succès du disque sont au rendez-vous, l’adaptation en revanche, sera pleine de surprises, avec des parties dialogues et chorégraphiques, des musiciens « live » et une toute nouvelle troupe d’artistes, le tout emmené par la mise en scène poétique et drôle de Corinne et Gilles Benizio (Shirley et Dino).

Un spectacle organisé par La Ville de Mont-de-Marsan 05 58 05 87 57 2


Edito

On a gagné !

P

lus fort que les Chinois, plus fort que les Américains ! Au moment où j’écris cet édito, nous sommes encore dans la fièvre des Jeux Olympiques (à deux jours de la fin exactement). Les Chinois sont actuellement les grands vainqueurs, au nombre de médailles d’or. La France est en douzième position et on ne manquera sûrement pas de critiquer nos occasions ratées et la très petite moisson aurifère de l’hexagone en comparaison des résultats d’Athènes. Pour l’anecdote, je me suis amusé à comptabiliser les résultats de l’Union Européenne (environ 495 millions d’habitants pour 27 états membres). C’est proprement stupéfiant : 66 médailles d’or, 75 médailles d’argent, 68 médailles de bronze. Un total de 209 médailles, loin – très très loin – devant la Chine (81 médailles dont 45 en or) et les EtatsUnis (86 médailles dont 27 en or) ! Aussitôt je me suis pris à rêver de voir nos athlètes participer sous le maillot européen pour les prochains jeux de Londres en 2012. Rien n’empêcherait de mettre le nom du pays sous la bannière de l’Europe, comme on le fait sur l’envers de notre monnaie. Au lieu de terminer les jeux avec la frustration d’être largués et insignifiants derrière les trois grandes puissances (Etats-Unis, Chine, Russie), peut-être cela aiderait-il à prendre conscience de l’incroyable potentiel du Le Canard Gascon

Quartier Lartigue - 32110 - Arblade-le-Haut. Tél. : 05 62 08 89 35 - Mobile : 06 81 13 97 64 Web : www.le-canard-gascon.com. Mail : info@le-canard-gascon.com Rédaction : Directeur de la publication et rédacteur en chef : Jean-Louis Le Breton. Rédaction : Fafouine Babouin, Arthur Pagani, Jean-Louis Le Breton Illustrations du canard : Elger Impression : Imprimé en Espagne Publicité et diffusion : Caroline Le Breton (06 81 84 29 24) Editeur : Anyware sarl Quartier Lartigue - 32110 - Arblade-le-Haut Dépôt légal 3ème trimestre 2008

Abonnement : 25 euros pour 6 numéros France métropolitaine. Autres régions, nous consulter.

Photo de couverture : © Fotum - Fotolia Autres photos : p. 3 (femme enceinte) © Kavita-Fotolia, p. 4 (terre) © DX-Fotolia, p. 5 (eau) © Fotum–Fotolia, p. 8 (framboises) © Marek Mnich-Fotolia, p. 12 (intérieur yourte) © Christian Quest-Fotolia, p. 16 (Amalthée) © Giorgio Gruizza-Fotolia, (Les Carrecs) © khz-Fotolia Cet été, je suis allé à l’abbaye de Flaran pour voir la fameuse collection Simonov. J’en avais tellement entendu parler. Je m’attendais au top de la culture, façon « mini-Louvre » au cœur du Gers. Argll... grosse déception ! Deux salles avec un très petit nombre d’œuvres exposées. Et encore, des œuvres vraiment mineures. Bref, en attendant que les travaux des anciens dortoirs (qui doivent servir de lieu d’expo) soient terminés, le tout ne casse pas trois pattes à un canard. M’enfin, l’abbaye est toujours très belle, c’est vrai...

vieux continent. L’an passé, j’avais pris parti en faveur du « oui  » à la constitution européenne. Je veux bien battre ma coulpe et reconnaître que le texte était trop compliqué et, somme toute, incompréhensible. Mais l’idée de se regrouper dans une grande entité démocratique et moderne est toujours là. Les citoyens ne comprennent pas ce que l’Europe peut leur apporter. Ils voient que la mise en place de l’Euro a coïncidé avec une douloureuse perte du pouvoir d’achat. Ils supposent que Bruxelles est un centre de réglementation technocratique qui prend des décisions loin de chez eux. Mais l’Europe unie c’est d’abord la garantie de la paix dans ses frontières et un véritable poids pour peser sur l’avenir de la planète. Au moment où tout le monde s’accorde à voir un virage de civilisation avec la fin prochaine des énergies fossiles et une demande croissante des matières premières (deux grandes raisons planétaires pour se taper sur la gueule), dépêchons-nous de la faire, l’Europe. Même depuis le fin fond de la Gascogne ou de l’Armagnac. Jean-Louis Le Breton

Le coup de gueule de Pépé Louis

Entre inconscience et balle dans le pied

Depuis quelques temps, un décret oblige à apposer un logo sur les bouteilles d’alcool, prévenant des risques de consommation pendant la grossesse. Il est bien évident qu’il est stupide pour une femme enceinte de prendre des cuites, ou même de consommer régulièrement de l’alcool. Mais placarder ce genre d’avertissement n’est-il pas l’affligeant constat que la simple éducation, familiale ou scolaire, ne fait plus son boulot ? Et les femmes enceintes sont-elles vraiment inconscientes pour qu’on leur rappelle cette évidence ? Ou bien est-ce une protection juridique pour les producteurs qui, ce faisant, se tirent aussi une balle dans le pied ? Car cette réglementation n’est pas européenne et pénalise les ventes d’alcool français à l’étranger. Qu’est-ce que vous en pensez ? Pépé Louis

3


Savoir gérer...

L’eau précieuse : un bien rare... et cher ! Entretien avec Henry Chevallier

Henry Chevallier, secrétaire du Conseil Permanent Régional des Associations d’Environnement (COPRAE), dénonce les incohérences de la future application de la réforme de l’eau. à nouveau repartis pour une nouvelle consultation du public, avec des forums de l’eau, un « bus de l’eau » et un questionnaire, déposé – en principe – dans chaque boîte à lettres.

Henry Chevallier

T

ous les états européens sont d’accord : il est urgent d’appliquer une politique garantissant un bon état écologique des eaux de surface et un bon état chimique des eaux souterraines. Une directive cadre européenne (DCE) a été établie dans ce sens en octobre 2000. En France, la loi sur l’eau date de 1992. Un nouveau projet de loi a été initié à partir de 2003. Henry Chevallier a suivi de près ce processus et ses conséquences dans la région. Le Canard Gascon : Qu’en est-il de la réforme de la loi sur l’eau ? Henry Chevallier : En 2005, ce n’était qu’un projet de loi qui émanait du ministère de l’écologie. Le Sénat l’a amendé de façon réactionnaire et certaines mesures allaient même contre la DCE ou étaient en retrait par rapport à la loi de 1992. Elle a finalement été votée le 30 décembre 2006. Les mesures d’application sont en cours d’élaboration dans ce qu’on appelle des SDAGE : des Schémas Directeurs d’Aménagement et de Gestion des Eaux, spécifiques à chaque bassin administratif. Des Commissions Territoriales ont été mises en place dont une sur le bassin de l’Adour. Nous voilà 4

L.C.G. : C’est plutôt une bonne chose que de consulter le public ? H. C. : Un autre questionnaires a déjà été fait en 2005. Je ne vois pas l’utilité du nouveau, si ce n’est pour nous préparer à une copieuse augmentation de notre facture d’eau. D’ailleurs une question tendancieuse va complètement dans ce sens. On demande carrément aux « aqua-citoyens  », c’est-à-dire à nous tous, «  quelle augmentation vous paraîtra acceptable ? » : moins de 10 €, de 10 à 20 €, etc. C’est ce que j’appelle une question orientée et je déconseille d’y répondre car cette enquête constitue pour moi une parodie de démocratie participative. L.C.G. : Mais l’augmentation de la facture d’eau n’est-elle pas un mal inévitable ? H. C. : Non, car cette facture est totalement dévoyée. A l’origine, elle devait servir à financer l’obtention et la distribution de l’eau potable et l’épuration des eaux usées domestiques. Mais en Adour-Garonne, l’Agence de l’Eau a géré son budget de façon catastrophique, à mes yeux, au détriment de ses missions premières. Elle a utilisé sa trésorerie pour financer des barrages réservoirs d’irrigation, pour financer la dépollution agricole via le Programme de Maîtrise des Pollutions d’Origine Agricole, et la dépollution industrielle. Le résultat est un trou financier qu’il va falloir boucher... L.C.G. : Que faut-il faire selon vous ? H. C. : Au moment où les pollutions aquatiques ne cessent de croître, il faut prendre des mesures draconiennes. Il faut interdire les rejets polluants des éta-

Il va falloir faire des choix pour l’eau...

blissements « classés  » et appliquer la directive « nitrates » sur tout le territoire. Mais personne n’ose le faire. Il faut réduire les pollutions agricoles diffuses et promouvoir l’agriculture biologique et l’agroécologie. Il faut augmenter les redevances d’irrigation pour obliger les irrigants à économiser l’eau. Je suis partisan de l’application d’un système de quotas avec une facturation progressive par tranche, tant pour les agriculteurs que pour les particuliers. Cela pousserait les agriculteurs à opter pour des cultures sèches ou à économisier l’eau. Enfin il faut supprimer les dépôts miniers et industriels qui polluent les Gaves et le Lot en métaux lourds. L.C.G. : Cela n’alourdirait pas notre facture ? H. C. : Non. Car la dépollution agricole ou industrielle ne doit pas être partie prenante de cette facture. De même que le financement de ces barrages. Mais sur le secteur, on incite les agriculteurs à se regrouper pour créer de vastes réservoirs. Evidemment, cela implique des travaux importants pour des grosses entreprises. Politiquement, c’est bien plus intéres-


... l’eau ! adoptés définitivement en 2009. Les particuliers et les associations doivent se regrouper pour élaborer des contrepropositions. Pour ma part, je demande l’accès à l’eau potable pour tous. C’est-à-dire la gratuité du compteur et un quota gratuit pour les personnes démunies. Ensuite une facturation progressive par tranches pour inciter les particuliers à économiser. Enfin la fixation d’un quota pour les agriculteurs, encore une fois pour les inciter à mieux gérer l’eau.

Propos recueillis par Jean-Louis Le Breton

La France est l’un des plus grands consommateurs mondiaux de pesticides

sant que de laisser chaque agriculteur gérer ses propres petits réservoirs comme on le faisait dans le temps. D’autant qu’une subvention est allouée... mais elle ne concerne pas les retenues collinaires de moins de 25 000 m3. On voit bien qu’on encourage les

grands travaux qui peuvent favoriser la carrière de certains politiques ou fonctionnaires... L.C.G. : Quand va-t-on aboutir à des mesures concrètes ? H. C. : Les SDAGEs doivent être

Henry Chevallier

est l’auteur de L’Eau, un enjeu pour demain (Editions Sang de la Terre) www.sang-de-la-terre.com Dans nos prochaines éditions, nous aborderons d’autres aspects du problème de l’eau avec lui.

5


Un Gascon...

Thibault, comme un lion... la volonté d’agir et de s’engager

Thibault Renaudin est un garçon engagé et entreprenant. Il est président de l’association des Lions de Termes qui gère les spectacles de la Tour de Termes d’Armagnac. Il est aussi l’un des directeurs nationaux de l’Afev, association d’étudiants bénévoles qui parrainent les jeunes des quartiers en difficulté. Thibault Renaudin à Termes

L

e Canard Gascon : depuis quand vous intéressez-vous à la Tour de Termes ? Thibault Renaudin : Quand j’étais petit, nous faisions le mur de l’école de Termes, et nous venions jouer dans la Tour qui était ouverte aux quatre vents. C’était un magnifique terrain de jeu qui a construit en partie mon identité. Dans les années 80, mon père et d’autres personnes ont créé l’association des Amis du Panache Gascon, devenue Les Amis de la Tour, qui gère aujourd’hui le Musée de la Tour. Des animations ont commencé à voir le jour. Il y a treize ans, nous avons fait un voyage au château de Mauvezin, dans les Hautes-Pyrénées, qui était très actif. J’ai pensé que nous devions faire la même chose à Termes. J’ai alors monté l’association des Lions de Termes dont le but est de renforcer le travail des Amis de la Tour sur la partie animation en faisant vivre l’histoire. Nous sommes aujourd’hui une centaine de bénévoles. Tous les spectacles sont mis en place par les Lions et co-organisés par les deux associations. L.C.G. : Comment s’est monté le spectacle «  Le Mystère Armagnac  » qui a

6

fait le succès de la Tour, cet été ? T. R. : Nous avions déjà réalisé trois sons et lumières à Termes : Par l’épée pour la Gascogne, Salam et Moi Thibault d’Armagnac, Seigneur de Termes. Notre projet, pour cette année, était de passer à autre chose, de plus théâtral, tout en gardant l’aspect grandiose du lieu. Le spectacle a été écrit par François Grand-Clément. Nous sommes amis depuis très longtemps. Nous avons associé la pièce de théâtre à la visite d’un village du moyen-âge. François a eu l’idée de construire un « polar médiéval » avec une intrigue à la fois captivante et humoristique. Il l’a fait merveilleusement bien, avec une vraie « patte », une vraie écriture. Une autre originalité est que chaque personnage a été imaginé autour de la personnalité de l’acteur qui allait le jouer. Pour les spectateurs locaux, ça donne encore plus de sel au spectacle. L.C.G. : Pourquoi neuf représentations ? T. R. : C’est la première fois que nous jouons un spectacle neuf fois. C’est peu et beaucoup pour une organisation comme la nôtre. D’habitude nous jouons trois fois ou six fois. Avec l’aspect théâtral, je voulais prolonger les représentations pour éviter toute frustration de l’équipe. Je pense que nous avons ouvert une nouvelle page dans l’histoire de Termes avec ce spectacle.

Thibault Renaudin dans Le Mystère Armagnac

Le village médiéval au pied de la tour

Nous essayons de montrer que le Gers, parallèlement à de grosses manifestations comme Jazz in Marciac ou Tempo Latino, propose également un maillage culturel local. Nous allons porter ce spectacle pendant au moins deux ans. Mais bien sûr, il y aura beaucoup de nouveautés l’année prochaine. Nous voulons toujours surprendre le public. L.C.G. : Parlons de vos autres engagements... Tout cela remonte à l’enfance ? T. R. : Je suis né à Paris. Jusqu’à l’âge de cinq ans, j’ai vécu à Trappes. Puis, mes parents se sont installés à Termes d’Armagnac pour prendre leur retraite. Mon père travaillait à la RATP et ma mère était assistante sociale. Mes parents ont toujours été très engagés dans la vie politique. Je suis issu d’une famille de militants communistes. Mes grands-parents avaient été des grands résistants et ça a marqué la famille. L.C.G. : Quel parcours vous a mené dans la vie associative ? T. R. : J’ai fréquenté le collège puis le lycée de Nogaro. Ensuite, j’ai suivi des études d’histoire à l’université du Mirail


...dans l’action à Toulouse. Je voulais m’orienter vers le journalisme. Très rapidement je me suis engagé dans la vie syndicale étudiante. Même si c’était très utile, je trouvais que ça n’était pas complètement satisfaisant. J’ai alors adhéré aux Restos du Cœur. J’ai également été bénévole dans l’association où je travaille aujourd’hui et qui s’appelle l’Afev (Association de la Fondation Etudiante pour la Ville). L.C.G. : Quel est le rôle de l’Afev ? T. R. : Son but est de tisser du lien entre les universités et les jeunes des quartiers populaires. Nous avons sur toute la France un réseau de 8000 étudiants bénévoles qui vont parrainer des jeunes dans les quartiers, à raison de deux heures par semaine. Ils font de l’accompagnement à la scolarité, de l’insertion sociale, de la lecture, de la santé, etc. 300 personnes travaillent dans cette association dont je suis l’un des cinq directeurs

nationaux. J’ai également en charge la région Aquitaine/Midi-Pyrénées.

une bonne construction de l’individu, chacun de ces tiers doit jouer son rôle.

L.C.G. : Comment l’Afev est-elle financée ? T. R. : Inutile de dire que ce n’est pas simple. Les ministères sont notre première source de financement. Mais nous avons de nombreux partenaires, ce qui est assez complexe pour un réseau comme le nôtre. Les collectivités locales nous aident énormément. Nous sommes dans une période de transfert de compétences et les services de l’Etat reculent dans leur aide.

L.C.G. : Et sur le plan rural ? T. R. : Nous intervenons principalement sur la ville, parce que c’est là que se joue beaucoup de l’avenir de notre pays. On y trouve la plus forte concentration de problèmes sociaux, éducatifs et humains. Les jeunes y sont très nombreux et la notion d’abandon est forte dans les quartiers. Mais lorsque les étudiants habitent encore à la campagne, comme dans le Tarn ou les Hautes-Pyrénées, nous mettons en place des dispositifs ruraux.

L.C.G. : Ce ne devrait pas être le rôle de l’Education Nationale ? T. R. : Justement non. Je suis convaincu que le « tiers-éducatif » est essentiel. Par définition, il existe trois tiers : l’Education Nationale, les parents et le tiers secteur dont nous faisons partie. Et pour

Propos recueillis par Jean-Louis Le Breton

Plus d’info : Afev : www.afev.org Tour de termes : www.tourdetermes.fr

Quelques photos du spectacle Le Mystère Armagnac joué cet été à la Tour de Termes (photos Laurent Katz)

Gérald Deturck et Adeline Grand-Clément

Adeline, la fille du Comte d’Armagnac

Hervé Saint-Mézard

Gérald Deturck et David Dubernard

François Grand-Clément, auteur... et acteur !

David, Hervé et Gérald : les 3 fils du Comte

Gérald Deturck, époustouflant dans le spectacle.

Pierre Gual et Cora Cardot

Bernard Saint-Pé (le Comte Armagnac) 7


Plaisirs de bouche... Après la confiture... la gelée de fruits ! (bande de gourmands)

Si on variait les plaisirs du palais ? Après la confiture, voici comment préparer de la gelée de fruits...

Comment la préparer ?

Nettoyez vos fruits et rincez-les à l’eau froide. Placez-les dans une bassine à confiture. Echauffez quelques minutes pour les ramollir. Placez les fruits dans

une étamine et pressez-les pour en extraire le jus. Ajoutez ensuite le même poids de sucre que le jus de fruit extrait et ajoutez le jus d’un citron. Faites cuire pendant 18 minutes en mélangeant sans arrêt. Ecumez et versez dans les confituriers et couvrez immédiatement.

DR

F.B.

A

la différence de la confiture, la gelée de fruits se fait avec le jus des fruits pressés et non pas avec les fruits entiers. Les proportions sont d’environ un kilo de sucre pour un kilo de fruits.

8

Les ingrédients pour la gelée de fruits

1 kg de sucre ultra fin 1 citron 1 kg de fruits : groseilles, framboises, cassis (ou autres...)


... De bouche à oreille Malika Bellaribi en campagne pour l’opéra La mezzo-soprano (re)vient de loin...

Le parcours de Malika Bellaribi-Le Moal est étonnant à plus d’un titre. Fille d’immigrée, issue d’un milieu défavorisé, elle est devenue une cantatrice généreuse et engagée. Elle a donné cet été une série de récitals en Gascogne.

En duo avec Christian Le Moal Malika Bellaribi au Domaine de Laxé, à Fourcès

L

e destin emprunte parfois des chemins détournés pour favoriser l’éclosion des personnalités. Rien ne prédestinait Malika Bellaribi à devenir chanteuse d’opéra. Fille d’immigrés algériens, elle est née en 1956 dans un bidonville de Nanterre au milieu d’une nombreuse fratrie. A l’âge de trois ans, elle est renversée par un camion : jambes et bassin fracturés. Elle passera des années entre l’hôpital, les maisons de rééducation et sa famille. Les relations avec sa mère sont houleuses. A Cannes, dans une maison de repos, « jambes de fer », « fille de bicot » est prise en charge par les sœurs qui l’initient au christianisme et lui font découvrir le chant religieux. Un vrai choc émotionnel. C’est le premier pas vers une nouvelle vie. Ses études de comptabilité ne la satisfont pas. Elle s’inscrit dans une chorale, puis prend des cours de chant. C’est dur. Elle s’accroche au milieu des pimbêches qui la toisent comme le vilain petit canard. Mais son acharnement aura raison des épreuves et des regards en biais.

La Diva des quartiers

Diplômée de l’Ecole Normale de Musique de Paris et du Conservatoire International de Musique de Paris, elle se produit en soliste depuis 1987. Son mari, Christian Le Moal, qui l’accompagne à l’occasion, l’a toujours soutenue dans le développement de sa carrière. Elle pourrait chanter régulièrement dans des salles internationales, mais elle a généreusement choisi de s’investir dans différents projets pédagogiques avec des jeunes de banlieue. Surnommée « La Diva des quartiers » elle sensibilise les jeunes défavorisés à la musique.

En campagne pour l’opéra

C’est aussi son goût du partage qui l’a amenée dans le SudOuest à l’occasion du festival « De bouche à Oreille en Gascogne ». Cet été, dans des lieux enchanteurs de la campagne du Gers, accompagnée d’une pianiste et d’une clarinettiste japonaises, elle a interprété de nombreux airs d’opéra avec le thème de la femme comme fil conducteur. Nous l’avons écoutée au Domaine de Laxé, près de Fourcès. Sa gentillesse, sa facilité de contact avec le public et sa voix chaude au timbre rare ont su séduire un public pas forcément habitué à ce genre de musique. En 2008, Malika Bellaribi a publié un livre émouvant, Les sandales blanches (Calman Lévy) qui retrace son long parcours, depuis l’enfance jusqu’à la scène. Jean-Louis le Breton (photos Laurent Katz)

Accompagnée par Junko Hata au piano et Hiromi Fukushima à la clarinette

Contact : www.malikabellaribi.com Voix en Développement 4 avenue Winston Churchill 94220 Charenton Le Pont Tel : 06 63 70 58 58 9


Trompette...

Cyrille Courtade : le coursayre trompettiste Grand amateur de course landaise et de tauromachie depuis son plus jeune âge, Cyrille Courtade a choisi la voie musicale pour assouvir sa passion.

Cyrille (à droite) et Yannick Truchat

Cyrille Courtade : un trompettiste accompli

T

out petit déjà, Cyrille Courtade accompagnait son père dans les arènes. « C’était un rituel magique... Je rêvais d’écarter, mais aussi de faire de la musique.  » A seize ans, il intègre l’école taurine. «  Comme tous les jeunes, j’ai commencé à m’entraîner avec une chambre à air, puis avec une vache électrique. Je n’étais pas particulièrement doué, mais j’ai travaillé le geste avec acharnement... » Il participe à plusieurs courses. Les débuts sont laborieux. « Pour mon premier écart à Larrivière, j’ai été malmené par une vache de chez Pussacq

qui se nommait Rabonere. » Pourtant, une semaine plus tard, à Maubourguet, il remporte un trophée sur trois écarts, devant le Landais Guillaume Mallet. Un pur instant de bonheur pour ce jeune garçon sensible.

Mauvaise tumade à 17 ans

Mais le 7 mai 1994, à Tarsac, il est encorné par une vache lors de son troisième écart. Bilan : 30 points de sutures et un mois avant de remarcher. « J’ai voulu écarter à nouveau dès que j’ai été remis. Mais je me suis rendu compte que ce n’était plus ça... »

« J’ai failli tomber dans les pommes... »

Cyrille à l’entrainement 10

Renonçant à une carrière d’écarteur, il se tourne vers la musique, sa seconde passion (qu’il doit en partie à sa mère, grande fan de Claude François devant l’éternel). « J’ai intégré très tôt l’école de musique de Riscle dirigée par Monsieur Vaux. Pendant deux ans, j’ai touché à tous les instruments. Puis mes grands parents m’ont offert une cassette de la banda Los Calientes et la trompette a été une révélation ! » En 1989, on lui offre sa première trompette. Six mois plus tard, il est classé

premier ex-aequo au concours musical d’Eauze. Depuis, son instrument ne l’a plus quitté. Il entre dans les Echos de l’Adour (l’harmonie de Riscle) et créé une banda éphémère avec quelques copains (les Maougits), puis joue avec les Armagnacs (qu’il accompagne encore aujourd’hui). « En 1990, j’ai interprété mon premier solo de trompette sous la halle de Riscle avec l’harmonie. J’étais tellement ému que j’ai failli tomber dans les pommes... »

Chez les Tchikito...

C’est le chanteur Jacky Perria qui lui donne sa chance et lui met véritablement le pied à l’étrier dans le monde de la musique professionnelle. « Je le considère comme mon père de cœur. Il m’a toujours soutenu lorsque je suis devenu trompettiste titulaire dans l’orchestre Tchikito. »

Avec Michel Etcheverry...

En 2003, nouvelle étape dans sa carrière. « Le trompettiste Michel Launay m’a demandé de le dépanner pour accompagner Michel Etcheverry. Moins d’un an plus tard, j’intégrai la formation du chanteur basque. Avec lui, j’ai fait plus de 130 galas. Nous avons effectué deux voyages aux Etats-Unis dont je garde un formidable souvenir. » En 2004, il a l’occasion de rencontrer l’un des maîtres de la trompette qu’il admire depuis toujours : Maurice André.


... et course landaise !

Un musicien professionnel épanoui

Enfin épanoui

Aujourd’hui, Cyrille Courtade est un homme heureux et épanoui. « La musique m’a permis de prendre une revanche sur les difficultés de la vie. Le soutien

enthousiaste de ma compagne Valérie m’apporte également beaucoup. » Il a enregistré son premier album en tant que trompettiste solo et interprète des mélodies variées (Espana cani, Concerto pour un été, Non je ne regrette rien, Petite fleur, Ave Maria, etc.). La passion de la course est toujours vive et il lui arrive encore de descendre dans l’arène pour le plaisir d’un écart. Sur le plan professionnel, il anime de nombreuses soirées ou des après-midis dansants avec le groupe Week-End Musette*. Il donne des cours à l’école de Bahus Soubiran. Le classique l’attire. Il cherche un producteur qui pourrait l’aider à développer et mettre encore plus en valeur ses qualités musicales. Alors pour le plaisir de la trompette ou de l’animation dansante, n’hésitez pas à contacter ce jeune musicien de talent. F. B.

*contact de l’orchestre Week-End Musette : Jacqueline Pontens: 06 30 57 92 02

Découvrez Cyrille :

Le CD de Cyrillle Courtade - 15 € à commander à Cyrille Courtade 5, lotissement du Bourdalat - 32800 Riscle

Cyrille Courtade

Tél.: 05 62 69 72 04 www.cyrille-courtade.com Mail : cyrille.courtade@wanadoo.fr

Cyrillle Courtade a participé au disque « Prévention Féria ». Une façon originale et festive de lutter contre le fléau de l’alcool. (en vente : 5 €)

11


Habitat

Un puits canadien : quésaco ? la climatisation naturelle

Le puits canadien est un système de climatisation naturelle, facile à installer et qui peut générer des économies.

La prise d’air d’un puits canadien

E

DR

mique pour prétraiter l’air qui ventile la maison. Cet air sera donc plus frais en été et plus chaud en hiver. Concrètement, on fait circuler de l’air filtré dans un tuyau d’une quinzaine de centimètres de diamètre, enterré à environ 2 m de profon-

n ces temps où le prix de l’énergie grimpe en flèche, tout est bon pour faire des économies dans la maison. Le puits canadien (ou puits provençal) est un système basé sur le constat que la température reste constante à environ 1,60 m de profondeur dans le sol. Sa moyenne est de 17°C en été et de 4°C en hiver. On utilise donc cette inertie ther-

12

deur autour de la maison. Puis, on le fait passer par la ventilation mécanique avant de le redistribuer dans la maison. Lorsqu’il est prévu dès la construction, le coût de ce système est marginal. F. B.


Habitat

Sos-Co : des projets concrets

pour une habitation respectueuse de la nature, de votre santé, de votre budget Une maison saine et peu coûteuse en énergie, c’est aujourd’hui possible. Jean-Bernard Maurat, de la société SOS-CO vous propose des projets concrets. Un chantier SOS-CO à Aizieu

technologies : la thermodynamie ou l’aérothermie. Dans les deux cas, on utilise une pompe à chaleur réversible dans une configuration air/air ou air/fluide. SOSCO maîtrise également la technologie solaire pour le chauffe eau et photovoltaïque pour la production d’électricité.

La maison passive aussi...

L

es maisons à ossature bois que vous propose SOS-CO sont de fabrication française (et de bois français). L’entreprise s’engage sur des objectifs clairs. Chaque réalisation fait l’objet d’un contrat de construction de maison individuelle (CCMI) vous amenant toutes les garanties du constructeur et la garantie décennale. SOS-CO vous conseille diverses solutions pour vous chauffer ou vous climatiser en utilisant de nouvelles

La notion de maison passive vient d’Allemagne. Il s’agit d’une habitation autonome, à très faible consommation énergétique offrant une température ambiante agréable toute l’année. Dans ce domaine SOS-CO a également mené des projets de construction. Conseil, construction, contrat, confort, confiance sont les engagements de SOS-CO.

SOS-CO Jean-Bernard Maurat : 06 77 53 38 04

daniel.maurat@gmail.com

www.sos-co.fr

offres SOS-CO

A.P.

MAISON NEUVE : 2 OFFRES SOS-CO Á SAISIR - INTERESSÉ ? APPELEZ LE 06 77 53 38 04 OFFRE 1 OFFRE 2

Lieu : près de Nogaro Terrain : 3000 m² Maison : ossature bois (contrat CMI) Surface habitable : 93 m² + mezzanine de 42,42 m² = 135,42 m² Niveau de fabrication : clé en main (reste à faire les peintures et le revêtement de sol dans les chambres. Les pièces de jour sont carrelées)

n aiso is ! m e Votr ature boin à oss le terra +

Lieu : près de Nogaro Terrain : 1600 m² Maison : ossature bois (contrat CMI) Surface habitable : 79,87 m² + garage de 23,26 m² et terrasse de 13,46 m² Niveau de fabrication : clé en main (reste à faire les peintures et le revêtement de sol dans les chambres. Les pièces de jour sont carrelées)

Tarif, tout compris

Maison : 125 000 € Terrain 3000 m² : 27 000 € Frais de notaire (environ) : 3 400 € Assainissement et terrassement : 7 000 €

Total : 162 400 €

Financement complet possible. Toutes garanties (bancaires, dommage-ouvrage, etc.)

nt ceme ible n a n Fi oss let p p m co

Tarif, tout compris

Maison : 122 600 € Terrain 1600 m² : 28 000 € Frais de notaire (environ) : 2 800 € Assainissement et terrassement : 4 000 €

Total : 157 000 €

Financement complet possible. Toutes garanties (bancaires, dommage-ouvrage, etc.)

13


Habitat

Vivre dans une yourte ? DR

la mode nomade

On commence à voir fleurir dans le Sud-Ouest ces drôles d’habitations originaires de Mongolie.

F

pas nécessaire, mais... il faut déplacer sa yourte une fois par an pour qu’elle soit considérée comme une habitation nomade (!!!). Même si ce déplacement n’est que de deux mètres ! Cependant, si vous voulez habiter en permanence dans votre yourte, le code de l’urbanisme dit que le permis de construire est nécessaire.

acile à monter et à démonter, la yourte trouve souvent sa place comme habitation d’à point dans un jardin. Plus importante qu’une tente, elle a été développée par des générations de Mongoles, ces peuplades nomades des steppes froides de l’Asie centrale. Le mot de yourte vient du russe yurt, mais les Mongoles la nomment ger. Les murs sont généralement des treillis en mélèze assemblés avec des cordes. La structure des perches, de la couronne centrale et de la porte est également en bois. Toit et murs sont couverts de couches de feutre fabriquées avec de la laine de mouton battue à la main et arrosée d’eau et de lin.

Permis ou pas ?

En France, un permis de construire n’est

14

Nettement plus grand qu’une tente...

On trouve en France des yourtes de 20 m² à partir de 2000 €. Le prix moyen, pour 30 m² est d’environ 3000 €. (voir www.gandan-yourte.com) F.B.

DR

Le prix d’une yourte


Jardinage & loisirs

Pierre & Ingrid Campanini

des pros de la motoculture, des quads et des voiturettes En une trentaine d’années, Pierre et Ingrid Campanini ont créé dans le Gers un réseau spécialisé dans la vente, la réparation et l’entretien de produits de motoculture (tondeuses, débroussailleuses, etc.), de quads et de voiturettes sans permis.

Pierre Campanini

L

es parents de Pierre Campanini tenaient un magasin « multi-commerce » dans les Hautes-Pyrénées. Son père avait également de solides compétences comme électricien. Mais il aimait se diversifier et vendait aussi des bonbons et des jouets dans les fêtes foraines. Tout jeune, Pierre a donc baigné dans cette ambiance de commerce «  multi-services ». Après une bonne formation commerciale, il est revenu dans le sud-ouest et a démarré avec son épouse Ingrid une activité de vente et d’entretien de produits de motoculture. «  Nous nous sommes installés dans un grand bâtiment au centre de Masseube en 1975. Puis, au début des années quatrevingt, nous avons construit un local plus approprié dans la Zone Artisanale de la ville.  » Ayant hérité du tempérament éclectique de ses parents, Pierre Campanini n’a pas tardé à élargir son activité et son réseau au domaine du véhicule utilitaire et de loisirs. Il emploie aujourd’hui une dizaine de personnes, représente de nombreuses marques de façon exclusive et dispose d’une trentaine de points de vente sur le département du Gers.

Une équipe motivée

Les quads

Spécialisé dans la motoculture traditionnelle (on trouve chez lui des tondeuses, des débroussailleuses, des taille-haies, des tronçonneuses, des souffleurs, des motobineuses, des nettoyeurs hautepression, etc.) il s’est ouvert à la vente de quads. « Depuis quelques temps, ces engins sont homologués pour aller sur la route, ce qui leur confère un nouvel attrait » explique-t-il. «  Les quads intéressent beaucoup les agriculteurs qui l’utilisent professionnellement pour désherber ou mettre de l’anti-limaces. On se déplace plus facilement en quad qu’en tracteur. Mais c’est aussi un véhicule de loisirs qui peut être biplace et qui permet de belles balades dans la nature. Ces machines ont considérablement évolué sur le plan technique avec des moteurs à injection, par exemple. Nous distribuons de nombreuses marques dont le haut de gamme (Can Am Bombardier), le moyen de gamme (TGB) ou l’entrée de gamme (Hytrac). »

La voiture sans permis

Les établissements Campanini à Masseube

moyen oscille entre 12 et 15 000 €. » Pierre Campanini vend, entretient et répare également du matériel d’occasion. Son entreprise fait partie du groupe «  Monsieur Jardinage  » qui assure le service après-vente et la fourniture de pièces détachées, toutes marques confondues. Dernier détail : il commercialise aussi des cyclomoteurs et scooters Peugeot 50 cc ! Le choix, le service, la qualité : Pierre et Ingrid Campanini ont su développer ces trois axes tout en conservant une entreprise à taille humaine où l’accueil et la gentillesse restent deux valeurs fondamentales. J.-L. L. B.

Etablissements Pierre Campanini

32140 Masseube - Tél.: 05 62 66 04 57 Sur Internet : www.campanini-motoculture.com Quelques marques chez Campanini : Stihl, Viking, Etesia, Wolf, Mtd, Yardman, Cubcadet, Bolens, Staub, Mini-kiva, Columbia, Iseki, voiturettes JDM, scooters Peugeot, moteurs Briggs et Stratton, Lombardini, Kohler, Kawasaki, etc. Et les quads : Can-am, TGB, Adly, Hytrack, Masaï

La voiturette sans permis a été longtemps utilisée par des personnes âgées. « Aujourd’hui, elle a trouvé une nouvelle clientèle : les jeunes qui n’ont pas leur permis mais également ceux qui l’ont perdu à cause des retraits de points. Dans ce domaine aussi, les véhicules ont gagné en technologie et en confort. Nous sommes concessionnaires pour la marque JDM. Ces voitures sont fabriquées près d’Angers et leur prix 15


16


Viticulture et Restauration Le Domaine de Marseli

...et l’hôtel-Restaurant du Commerce à Nogaro Paula et Abdelhak Houri gèrent avec passion le domaine viticole de Marseli à Cravancères et l’hôtel-restaurant Le Commerce à Nogaro.

Paula...

P

et Abdelhak Houri

aula est d’origine portugaise, Abdelhak est d’origine marocaine. Ils se sont connus en Suisse où tous les deux travaillaient dans le monde médical. En 2002, ils ont quitté le climat un peu trop rude des montagnes helvétiques pour s’installer dans le sud-ouest et effectuer une étonnante reconversion professionnelle.

treprenante. Ensemble, ils ont pensé qu’une activité dans le domaine de l’hôtellerie et de la restauration favoriserait le développement et la commercialisation de leurs produits viticoles. En 2004, ils ont donc saisi une opportunité en rachetant l’hôtel-restaurant Le Commerce à Nogaro. « Abdelhak ayant encore quelques intérêts à gérer en Suisse, il m’arrivait de m’ennuyer lorsque je me retrouvais seule. Je voulais plus d’occupation. Grâce au soutien constant d’Abdelhak, à qui je dois énormément, le projet a pris vie. L’hôtel-restaurant a été l’occasion de monter une équipe soudée et conviviale. »

Le Domaine de Marseli

Sur la petite route qui mène de Nogaro à Cravencères s’élève un imposant bâtiment neuf et rose dans un parc dont l’aménagement n’est pas tout à fait terminé. Il est cerné de vignes parfaitement entretenues. C’est le Domaine de Marseli : un ensemble de 33 ha dont 17,5 ha de vignes. Ici, Paula et Abdelhak Houri ont entrepris de produire et commercialiser une gamme de vins de qualité. En six ans, le vignoble a été restructuré pour fournir un excellent vin rouge (cabernet-franc, cabernet-sauvignon, merlot et tannat), des vins blancs secs et moelleux (sauvignon, colombard, chardonnay, gros-manseng, petit-manseng et ugni-blanc), du rosé et du floc. Pour donner vie à leur projet, ils ont créé de toutes pièces un magnifique chai équipé d’outils de vinification modernes et traditionnels, et ils ont confié la production à une équipe de professionnels assistés d’un œnologue réputé. Le résultat est à la hauteur de leurs espérances et leur vin connaît d’ores et déjà un joli succès auprès des connaisseurs.

L’hôtel-restaurant du Commerce

Paula est une femme dynamique et en-

L’équipe du Commerce à Nogaro

De fait, le restaurant emploie cinq personnes qui travaillent dans une ambiance familiale et chaleureuse. La cuisine du terroir a trouvé sa clientèle qui se partage entre amateurs de bons plats et travailleurs locaux qui apprécient le menu du jour (12,60 €) à base de produits frais souvent issus de producteurs régionaux. A la carte, les gourmets savoureront quelques spécialités alléchantes comme la poêlée de langoustines au magret séché ou le mignon de porc aux morilles. Le tout accompagné, si le client le désire, des vins du Domaine de Marseli, bien sûr...

Le couscous aussi...

Paula Houri a aussi une passion pour la culture marocaine. Elle a entièrement décoré l’une des salles du restaurant dans

L’une des salles du restaurant

cet esprit et organise périodiquement (sur réservation) des soirées « Couscous Royal  » qui permettent de découvrir toutes les finesses de la cuisine nordafricaine. « Nous le préparons de façon traditionnelle, avec cinq viandes : poulet, merguez, boulettes, agneau et bœuf. Les épices et l’huile viennent du Maroc. Il est également accompagné d’une pâtisserie orientale faite-maison ». En plus de leurs activités, Abdelhak et Paula ont trouvé le temps de rénover entièrement l’hôtel qui dispose désormais de 14 belles chambres pimpantes et confortables. Le livre d’or de l’établissement montre clairement que les clients apprécient ici l’accueil de l’équipe et la qualité des prestations. F.B.

Domaine de Marseli

A. et P. Houri - 32110 Cravancères Tel/Fax.: 05 62 03 77 78 - 05 62 03 77 79

Hotel Restaurant Le Commerce 2, place des Cordeliers - 32110 Nogaro Tel: 05 62 09 00 95 - Fax : 05 62 09 14 40

Réservez vos soirées Couscous Royal ! Tarif : 20 € Samedi 13 septembre 2008 Samedi 11 octobre 2008 (apéritif, couscous royal, patisserie orientale, café ou thé)

05 62 09 00 95

17


18


Barbotan-Les-Thermes

Entre Gascogne et Provence L’Ermitage et Château Virant

Sylvie et Pascal Cheylan partagent leur temps entre la Provence (où Pascal produit du vin et de l’huile d’olive sous l’appellation Château Virant) et la Gascogne où ils ont acquis à Barbotan-les-Thermes la résidence de l’Ermitage.

lSylvie Cheylan : la passion de l’accueil

C

’est l’amitié qui a conduit Sylvie et Pascal Cheylan en Gascogne. « Nous avons d’excellents amis à Gabarret qui nous ont fait découvrir et apprécier la région. Nous connaissions aussi Claude et Christine Saint-Blancard, producteurs de foie gras à Magnan dans le Gers, qui viennent régulièrement chez nous en Provence pour présenter leurs produits... Et nous nous sommes liés d’amitié » raconte Sylvie. Cette jeune femme enthousiaste et passionnée ne tarit pas d’éloges sur la région et se passionne pour son nouveau métier de gestionnaire de résidence.

Une résidence refaite à neuf

la résidence est située dans un parc, au calme

L’acquisition du joli bâtiment de l’Ermitage, situé dans un parc verdoyant à quelques minutes des thermes est, pour ce jeune couple, un vrai défi. « Nous avions besoin de nous investir dans un nouveau projet. J’aime ce lieu, à la fois proche de tout et très calme » explique Sylvie. Pour autant, il leur a fallu travailler dur pour mettre la résidence à un niveau de confort et d’équipement de qualité. Les dix appartements de 27 m² chacun (classés T1) disposent d’une

cuisine équipée claire, d’une salle de bains avec wc indépendants et de balcons avec de larges portes vitrées donnant sur le parc. « Ils sont entièrement meublés et reçoivent la TNT ainsi qu’Internet par le WIFI » précise Sylvie qui a veillé elle-même à la décoration. La résidence de l’Ermitage est ouverte toute l’année. «  Nous avons beaucoup travaillé au niveau du site Internet pour développer les réservations. Mais je

Les appartements ont été rénovés

passe aussi énormément de temps au téléphone. J’adore présenter la résidence aux personnes qui désirent venir passer quelque temps à Barbotan-les-Thermes pour se relaxer ou faire la cure. » Sur place, la chaleureuse Lilly est chargée au quotidien de la relation avec les résidants et de l’entretien général. Elle assure une permanence tous les mercredis de 17 h à 18h. Sylvie et sa fille Morgane sont également très souvent présentes à l’Ermitage.

Château Virant : du vin et de l’huile d’olive...

Pascal Cheylan vient également, mais consacre le plus clair de son temps à la proSylvie et pascal Cheylan duction de vin et d’huile d’olive en Provence (avec sa famille et son fils Nicolas). « Les activités de Pascal près de Lançon-de-Provence fonctionnent bien. La propriété de Château Virant, développée par ses parents dès le début des années soixante-dix,

Morgane, Sylvie et Lilly...

produit des vins AOC qui sont régulièrement récompensés et référencés dans les meilleures tables de restaurants. En arrivant en Gascogne, nous avons pensé à faire découvrir cette production de qualité aux restaurateurs de la région. On trouve déjà nos vins, et en particulier notre rosé de Coteaux d’Aix en Provence, dans des établissements comme l’Auberge de Pémoura, la Palmeraie, l’Oustal ou le Bon Roy Henry à Barbotan. » L’autre production de Château Virant est une huile d’olive d’exception classée en AOC et appréciée internationalement. Elle est le fruit d’un long travail de patience initié par ses parents et que Pascal entretient et développe avec passion. Bref, chez les Cheylan, on ne sait pas faire les choses à moitié. Et même si leur cœur est désormais partagé en deux entre Gascogne et Provence, leur engagement est à 100% dans chacune de leurs activités ! Jean-Louis Le Breton

L’Ermitage

9, av. Henri IV - D656 32150 Barbotan-les-Thermes Tél.: 05 62 08 67 00 Mobile : 06 11 19 68 83 Fax : 04 90 56 40 75 www.residencelermitage.fr contact@residencelermitage.fr

Château Virant

www.chateauvirant.com

19


Zen La Stone Therapy (I can get satisfaction)

Massages aux pierres chaudes ou utilisation des cristaux : la stone therapy et la lithothérapie sont à la mode.

© khz – Fotolia.com

n 1993, la californienne Mary Hannigan a lancé la mode de la guérison par les pierres chaudes. Elle a été initiée à cette technique par un guide spirituel mexicain qu’elle surnommait «San Jaunette». Depuis, elle a écrit plusieurs livres et popularisé l’utilisation des pierres chaudes auprès d’une large population influencée par le mouvement «new-age».

20

Ouvrir les chakras...

En France, on pratique les massages aux pierres chaudes dans un but de relaxation, d’apaisement des tensions du corps et de l’esprit. La pierre de basalte (la plus couramment utilisée) est chauffée à 50° et posée sur des points clés du corps : les chakras. Certains massages se font également avec des pierres froides, des gemmes semi-précieuses. On les utilise plus particulièrement pour le visage car elles améliorent la micro-circulation sanguine.

La lithothérapie

La lithothérapie, pour sa part, est une médecine non-conventionnelle qui utilise les propriétés des cristaux (améthyste, quartz, rubis, turquoise, aigue-

© NiDerLander– Fotolia.com

E

marine, etc.). Ceux-ci émettraient une résonance ou une vibration capable d’améliorer le bien-être de la personne. Le cristal peut être porté sous forme de pendentif, de collier ou de bracelet. La lithothérapie est basée sur d’anciennes croyances et se rattache aux idées d’auto-guérison. Elle n’est toutefois pas considérée comme une science et n’est pas reconnue par la médecine. F.B.


Art

Jean-Pierre Latappy... à la trace !

Peintre et sculpteur, Jean-Pierre Latappy (qui signe sous le pseudonyme d’Apy) développe une œuvre originale, inspirée par les notions de traces, de contraste et par l’art primitif.

L

e Montois Jean-Pierre Latappy (formé aux Beaux-Arts de Bordeaux et à l’atelier Penninghen de Paris) a exposé une partie de ses œuvres à Aignan, cet été. Une exposition qui nous a touché par la beauté primitive du graphisme et le traitement des couleurs. Les noirs et les bruns y jouent un rôle essentiel. « En 1947, lors des grands incendies des Landes, j’ai été frappé par les traces noires des grands pins brûlés. Cette vision a sans doute influencé ma peinture... » raconte-t-il. On voudrait respirer les tableaux pour mieux sentir l’odeur du brûlé ou les parfums âcres de la terre. Jean-Pierre Latappy est aussi un pas-

sionné de tauromachie. Il a d’ailleurs réalisé l’affiche des fêtes de Pâques à Aignan. Sa prochaine exposition (sur le thème de la tauromachie) se tiendra du 6 au 11 novembre au Cloître des Jacobins, à Saint Sever. J.-L. L.B.

Jean-Pierre Latappy (Apy)

245, rue du Midou 40190 Saint-Cricq Villeneuve Tél.: 05 58 45 21 57/ 06 87 23 07 89

21


Auto...

La fête aux estafettes camionnettes de notre enfance

Lorsqu’après la guerre il fallu reconstruire la France, les véhicules utilitaires furent largement mis à contribution. Estafettes et camionnettes sont aujourd’hui devenues des pièces de collection.

L

a collection et l’entretien de voitures anciennes a toujours été une passion pour beaucoup. Mais l’estafette et la camionnette sont restées les parents pauvres de ce mouvement.

22

Aujourd’hui, certains se souviennent avec nostalgie des véhicules utilitaires de notre enfance (ou de celle de nos parents) : les vieilles deux-chevaux jaunes des facteurs, la camionnette


... rétro ! A gauche : le vieux «panier à salade» citroën. Ci-dessous l’utilitaire PTT Citroën (photos DR)

rouille. Dans l’ouvrage Camionnettes de notre enfance (Terres Editions) il remonte le fil des « trente glorieuses » (1945-1975) pour rendre hommage à ces utilitaires. Au fil des pages, par le biais d’une iconographie riche et variée et d’un texte très documenté, on redécouvre ces véhicules d’antan dont les modèles disparus font désormais partie de notre patrimoine.

Peugeot ou Renault de l’épicier ou du boulanger itinérant, ou encore le fameux « panier à salade » de la police. Francis Dréer, grand spécialiste de la question s’est penché sur le glorieux passé de ces stars discrètes aujourd’hui usées et vaincues par la

Camionnettes de notre enfance Francis Dréer Terres Editions 28 € Voir aussi le site : www.big-block.com

23


Société

Faut-il brûler les micro-ondes ?

Depuis son apparition en 1947, le four micro-ondes a été l’objet de nombreuses critiques. Faut-il le rayer du paysage familial ou simplement prendre quelques précautions ?

Vérifier l’étanchéité de la porte

L

’américain Percy Spencer travaillait à la construction de magnétrons pour le compte de la société Raytheon en 1946. Les magnétrons sont des dispositifs qui transforment l’énergie cinétique en énergie électro-magnétique sous forme de micro-ondes. On les utilise principalement dans la construction de radars. Or, Spencer s’aperçut que lorsqu’il se trouvait près d’un magnétron en fonctionnement, il ressentait une étrange chaleur et les barres de chocolat fondaient dans sa poche. Il testa l’utilisation des micro-ondes sur du pop-corn, puis sur un œuf qui explosa. En 1947, Raytheon commercialisa le premier four à micro-ondes baptisé Radarange. Il pesait 340 kilos pour une puissance de 3000 watts et était refroidi par un système à eau.

Gare aux fuites

Le rayonnement émis par un four micro-ondes n’est pas ionisant. Il est

24

moins dangereux que les rayons X ou gamma. Toutefois le point important est les fuites possibles. Le niveau maximal de fuite toléré par les normes est de 5 mW/cm² à 5 cm du four, soit l’équivalent d’un téléphone GSM de 2 W. Malheureusement, le corps ne détecte pas les radiations qu’il absorbe. Il est donc important de ne pas utiliser un four dont la porte est endommagée, car le niveau de fuite dépasse rapidement le seuil toléré. L’usage de vieux fours est à déconseiller. Par ailleurs, la densité de puissance des micro-ondes diminue lorsqu’on s’éloigne du four. Il est donc prudent de ne pas rester près du four lorsque celui-ci fonctionne à plein régime. Ne laissez pas les enfants coller leur visage contre la vitre pour regarder tourner le plateau.

Ne pas s’approcher de la fenêtre

qué que des personnes se plaignaient de céphalées, de troubles du sommeil ou de fatigue oculaire lorsqu’elles étaient exposées aux micro-ondes, sans qu’un lien scientifique direct n’ait jamais été établi. Le doute subsiste. Enfin, on a du ajouter des blindages aux fours actuels pour éliminer le risque d’interférence avec des stimulateurs cardiaques. Fafouine Babouin

Les effets sur le corps humain

Certaines parties du corps comme les yeux, les testicules ou le cerveau sont plus sensibles car elles ne peuvent pas éliminer la chaleur supplémentaire qu’elles emmagasinent. Toutefois, des dommages n’apparaîtraient vraiment que lors d’une très longue exposition à des densités supérieure à celles fournies par les fours micro-ondes. Certains disent qu’on manque encore de recul pour mesurer les conséquences réelles de l’utilisation de ces fours. On a remar-

Quelques conseils d’utilisation de votre four micro-ondes

Ne pas le faire tourner à vide Ne pas se tenir près d’un four si vous portez un stimulateur cardiaque l Vérifiez régulièrement le joint d’étanchéité de la porte l Ne placez pas votre visage près de la fenêtre l Restez à distance lorsque le four fonctionne l

l


Jardinage

Le compostage domestique L

Le compost est produit par la fermentation de déchets organiques en présence d’oxygène. C’est un excellent fertilisant et il est facile d’en produire dans son jardin.

a plupart des syndicats de traitement d’ordures ménagères vous proposent aujourd’hui d’acquérir un composteur pour une somme ridicule (10 € pour les Sictoms du Gers) à installer dans votre jardin. C’est utile et écologique.

trognons de chou, qu’il vaut mieux broyer avant. • les graines de certaines plantes (tomates, potirons, etc.) qui peuvent regermer. La viande peut tout à fait être compostée pour autant qu’on la mette hors d’atteinte des animaux et qu’elle soit placée en petits morceaux au centre du tas.

Les déchets à composter

• les déchets de cuisine : épluchures, coquilles d’oeufs, marc de café, filtres en papier, pain, laitages, croûtes de fromages, fanes de légumes, fruits et légumes abîmés... • les déchets de jardin : tontes de gazon, feuilles, fleurs fanées, mauvaises herbes... • les déchets de maison : mouchoirs en papier et essuie-tout, cendres de bois, sciures et copeaux, papier journal, cartons salis (mais non souillés par des produits

Les déchets à ne pas composter Un bac à composter

polluants), plantes d’intérieur, etc.

A composter avec précaution

• les déchets très ligneux ou durs : tailles, branches, os, noyaux, coquilles,

Plastique et tissus synthétiques, verre et métaux ne se dégradent pas. On évitera aussi le contenu des sacs d’aspirateur. Les bois de menuiseries et de charpente, la litière pour chat et les couches-culottes. D’une façon générale, aucun produit chimique, huile de vidange, etc, ne doit être mélangé au compost. F.B. (source ADEME)

25


Livres

A se mettre sous la pupille... Les Vignes du bout du monde Michel Verrier

De Borée – 9 €

Clément vient d’hériter d’une prospère usine de tissage et de nombreuses vignes. Pourtant, il est prêt à tout abandonner pour rejoindre la jolie Manana, fille d’un esclave que la IIe République a rendu libre. Cette relation hors-norme, qui le transporte au bout du monde, va-t-elle résister aux nombreux obstacles qui se dressent sur sa route ? Après des études de lettres, l’auteur, Michel Verrier, s’est consacré à l’enseignement. Journaliste, il a élu domicile dans un village, au pied des vignes.

26

Michel Agruna : Une vie de défis

Le Gers, Délit Délicieux

Bruno Cazalis - 15 €

Marie d’Halluin, Jean-Claude Kubicki et

les libraires du sud-ouest ou sur la boutique du site de la Fédération Française de Course Landaise : www.courselandaise.org/boutique.php)

Le Gers, ce pays d’une beauté discrète et subtile emporte chacun de nous dans un tourbillon d’émotions. Seul moyen pour ces trois artistes de le sublimer, de le capter audelà des mots : la photo. Des instants volés au détour d’un champ, d’une rue, d’une ferme. Des lieux magiques, inoubliables, ancrés à jamais dans leurs mémoires. L’émotion se comprend à chaque page de ce livre, comme des témoignages de respect envers ce Gers tant aimé. Et puis, pour le plaisir, ils y ont ajouté des recettes. Pas n’importe lesquelles. Autant de rencontres entre la tradition d’ici, et celles d’ailleurs. Surprenantes,

Cet été à Saint-Sever, le monde coursayre a rendu hommage à Michel Agruna à l’occasion de son jubilé. L’homme a toujours eu la course landaise et la tauromachie pour passions. Dans le livre intitulé « Michel Agruna, une vie de défis », Bruno Cazalis retrace les étapes de sa vie. Depuis son enfance sportive, à Bayonne, lorsqu’il commençait à sauter des coursières et à inventer des figures. Son parcours est jalonné de défis; les plus excitants étant sans nul doute le fait d’affronter des toros comme il l’a fait à Bilbao, Pampelune ou Vic Fézensac. (Chez

Dominique Julien- Editions Gypaete – 29,90 €


Livres & CD

... et dans les oreilles !

déroutantes, elles raviront les plus sceptiques d’entre vous. Alors on pourra qualifier certaines associations de délits. Qu’importe, elles sont délicieuses. A lire (un peu), à regarder (beaucoup), à déguster (passionnément), à dévorer (à la folie).

Contes des Royaumes oubliés Marguerite-Marie Roze- Publibook – 20 €

Décidément, Marguerite-Marie Roze a la plume créative. A chaque nouvelle édition du Canard Gascon, nous recevons un nouveau recueil de contes. Le tout nouveau est intitulé Contes des royaumes oubliés. Chacun de ses textes semble être un rêve qu’elle aurait conté sur le divan douillet d’un psychanalyste. Plusieurs thèmes y reviennent de manière franche ou sous-jacente : les rapports (oedipiens ?) d’une mère et de son fils, les amours impossibles, la solitude, la guerre. On se promène de Bretagne en Birmanie, de maison de retraite

Godmak

du berceau au pinceau

Les Editions du Canard Gascon – 25 €

en moulin isolé. Comme à son habitude, le style littéraire est précieux, poétique, parfois à la limite du maniérisme. Et puis soudain, il est cassé par un retour à des considérations plus terre à terre de notre époque. Bref, Marguerite-Marie Roze a trouvé son mode d’écriture personnel et inclassable.

(Vous pouvez le commander chez M.-M. Roze, La Jalousie, route de Cazaubon, 40240 Labastide d’Armagnac)

Musique Eldorado Stephan Eicher

L’album Eldorado de Stephan Eicher est sorti en 2007... et cet été, on le trouvait Jean-Claude Godmak est né pendant la guerre. Sa mère chantait dans les cafés et les cabarets. Son père, marin, œuvrait en cachette pour la Résistance : il sera fusillé par les Allemands. Les aléas de cette période trouble ont fait que le petit Jean-Claude, d’abord abandonné, puis repris par sa mère, sera finalement placé dans diverses institutions jusqu’à son adolescence. C’est cette enfance chaotique, confrontée à la violence et semée d’épreuves qui nous est ici contée. Durant ce long cauchemar de jeunesse, quelques personnalités lui ont tendu la main pour l’amener vers les chemins de la création. Jean-Claude Godmak, aujourd’hui peintre, sculpteur, maquettiste et artificier a voulu leur rendre hommage. Ce beau livre contient 80 pages en couleurs : des reproductions de ses peintures, mais aussi des photos de ses sculptures, des armes du Moyen-Age qu’il a façonnées, des maquettes volantes qu’il a réalisées. Un étonnant voyage dans la vie d’un artiste désormais Gersois. (voir bon de commande en dernière page de couverture ou sur le site www.lecanardgascon.

déjà dans les bacs des soldes à moins de 7 € ! C’est peut-être un mal pour un bien qui permettra au plus grand nombre de (re) découvrir le travail subtil de ce chanteur suisse. Eldorado est presque un retour aux sources pour Stephan Eicher : des musiques très intimistes qui ne sont pas sans rappeler ses premières compositions datant de plus de vingt ans. La collaboration avec l’écrivain Philippe Djian est toujours de mise. Il signe ici plusieurs paroles de chansons, mais aussi une musique (Pas déplu). Eicher a également mis à contribution Mickael Furnon de Mickey 3D et le chanteur Raphael. Bref, que du beau monde pour un album passé trop inaperçu. J.-L. L.B.

com)

Peintre, sculpteur, forgeron, artificier, tous les talents de Godmak sont à découvrir dans ce livre. 27


Les bonnes adresses... Le Cabas Gascon à Fourcès

Si nos bonnes adresses vous intéressent, passez-y de la part du canard gascon. Vous serez toujours bien reçus

... et si vous voulez figurer dans les bonnes adresses appelez le : 06 81 84 29 24

M

élita et Christian Stosse ont quitté Sainte-Maxime en 2006 pour s’installer à Fourcès et redonner vie au commerce local. Le Cabas Gascon, qu’ils ont repris en 2007, est une épicerie familiale qui pratique également la restauration et fait office Mélita Stosse de Relais Poste, de dépôt de pain et de journaux. D’origine croate, Mélita adore passer du temps derrière ses fourneaux. Elle mijote pour ses clients des spécialités provençales (ratatouille, soupe au pistou, La terrasse fleurie bouillabaisse, etc.) mais elle a très vite appris la cuisine gasconne et sa délicieuse croustade est déjà très réputée. Courageux et accueillants, ils ouvrent Le Cabas Gascon tous les jours et servent des repas tous les midis et le samedi soir (menus de 13 à 15 €). Mélita propose aussi des plats à emporter selon son inspiration du moment : tomates ou poivrons farcis, poulet basquaise, brandade de morue, etc. Et dans l’épicerie, vous trouverez des produits L’épicerie sélectionnés de la région et des vins locaux. Bref, ce Cabas Gascon est décidément un lieu plein de charme qui redonne de la vie au village de Fourcès.

Au Cabas Gascon 32250 Fourcès Tél.: 05 62 29 58 36

Kad Steph & Dany Pat 28

Monique Massot


... du Canard Gascon Antiquités et encadrement à Manciet

L

e métier d’encadreur d’art se perd. Viviane Vitrant est l’une des rares à le pratiquer dans la région. Formée par Jean Kaïfas, elle s’y adonne avec passion et patience. Car il faut du temps et de l’expérience pour réaliser des lavis ou créer des biseaux dans du carton. « L’encadrement est une formidable mise en valeur de l’œuvre et participe au plaisir de l’œil » commente-t-elle. « Et même si c’est un petit investissement, lorsqu’un tableau ou une gravure sont encadrés, c’est pour la vie. Et bien entendu, ils gagnent en valeur. » Pour pratiquer son métier, elle dispose d’un large éventail de baguettes dorées et moulurées qui s’adaptent à tous les styles et toutes les époques. Viviane Vitrant possède également un magasin d’antiquités à Manciet où les pièces rares et originales cohabitent avec ses encadrements. Un lieu plein de charme, propice aux découvertes et qui nous rappelle les greniers d’antan .

Viviane Vitrant Antiquités Encadrements 32370 Manciet Tél. : 05 62 03 70 42

Art et Couleur à Aignan

S

téphanie Fourrier adore discuter avec ses clients. Si ce n’est pas la qualité essentielle d’une coiffeuse, c’est un élément fondamental dans son salon. Cette jeune femme de 28 ans est pleine de gaité et d’enthousiasme. Née à Boulogne-surmer, elle a beaucoup voyagé avec ses parents (son père était gendarme) avant de se poser à Aignan. Titulaire d’un CAP de coiffure et d’un brevet professionnel, elle a une passion pour son métier. « J’ai une spécialité de visagiste artistique. J’aime les effets de couleur et les effets de mèche. » En avril 2007, elle a repris le salon de Sylvie Garcia (qui travaille encore avec elle). La bonne relation avec le client lui paraît primordiale : « Je privilégie un accueil personnalisé. Le coiffeur a un rôle d’écoute et parfois de conseiller. D’ailleurs, ça me manque lorsque je suis en vacances. L’ambiance d’un salon doit être conviviale et amicale... J’offre le thé ou le café à mes clients et je propose une carte de fidélité : la 8e coupe est offerte ! » Elle coiffe autant les femmes que les hommes, les jeunes et les personnes plus âgées.

Stéphanie Fourrier Art et Couleur

1, rue Guillaume Vital (à côté de la boulangerie) - 32290 Aignan Tél.: 05 62 09 20 39 Fermé le mardi, mais ouvert le lundi 9 h -12 h & 14 h - 19 h (samedi 18 h)

10% de remise sur présentation du magazine

Mariana : la crêperie bretonne et conviviale au naturel à Larée ! Monique et Jean-Marie ont ouvert la crêperie Mariana dans un cadre idyllique, à deux pas de Cazaubon, sur la route d’Eauze. Leur credo : des produits naturels, de la cuisine de qualité... et l’accueil, bien sûr ! Jean-Marie et Monique

Le potager

J

ean-Marie est d’origine bretonne. Naturopathe et géobiologue, il a également longtemps tenu une crêperie en Bretagne. Les hasards de la vie ont mené ses pas dans le Sud-Ouest où il a rencontré Monique. Ensemble, ils ont décidé de mener un projet en adéquation avec leurs idées et leur mode de vie écologique. Leur potager jouxte la terrasse de la crêperie. Ils y cultivent des légumes de qualité, à la manière bio (sans l’appellation, trop contraignante à obtenir). Ces produits sains et naturels sont l’une des composantes essentielles de leur cuisine.

Crêpes et galettes traditionnelles

« Nos galettes et nos crêpes sont faites à partir de farine de sarrasin ou de châtaigne. Cette dernière se marie très bien avec le foie gras » explique Jean-Marie. « Nous utilisons également du lait d’amandes, du lait d’avoine ou de soja et le quinoa, une céréale péruvienne, en farine ou en lait. Et je précise que certaines de nos crêpes sont sans gluten... » La qualité des ingrédients de base n’exclut pas le talent du cuisinier. Ainsi, l’appétissante « Galette Mariana » se compose d’une pâte couverte d’un lit de légumes du jardin (tomates, courgettes, poivrons, blettes, haricots verts...), de magrets, de gésiers confits, de foie gras, de noix et de miel !

La convivialité avant tout

« Nous privilégions la convivialité et le contact. Il nous arrive même parfois de dîner avec le client » racontent-ils. Ouverte depuis le premier juillet, la crêperie peut accueillir jusqu’à vingt personnes en salle climatisée La salle et dispose d’une jolie terrasse ombragée. « Nous organisons des repas de groupe, des anniversaires et toutes sortes d’animations demandées par nos clients. » Ils prévoient également des expos de photos, de peintures et de sculptures. La crêperie est aussi un lieu où l’on découvre des produits normands et bretons : du cidre ( naturel, sans sucre et sans eau), du jus de pomme, du pommeau, du chouchen (ou hydromel : un alcool obtenu par fermentation du miel )... et bien sûr du calva pour rissoler les crêpes ! La crêperie Mariana est ouverte tous les jours de 16 h à 23 h. Elle peut ouvrir le midi pour des groupes. Le mercredi et le jeudi, Monique et Jean-Marie proposent des fondues au chocolat sur réservation.

Crêperie Mariana.

Monique et Jean-Marie 32150 LaréeTél.: 05 62 08 34 74 La terrasse vue du jardin 29


Les bonnes adresses... Béa aux petits soins pour vos cheveux

O

riginaire de Caupenne, la sympathique Béatrice Ayrau anime un salon de coiffure sous l’enseigne B’A. « J’ai commencé à travailler très tôt chez Régine Rieux. Puis en 1997, elle m’a confié la responsabilité du salon de Barbotan que j’ai repris à mon compte en avril 2006. » Cette professionnelle de la coiffure maîtrise toutes les techniques de coupes, de mèches avec glaçage et de permanentes. Elle est aussi visaBéatrice Ayrau giste et revendique une part artistique dans son travail : « je dois avoir un rôle de conseil car nous changeons l’aspect de la personne...» Spécialisée dans le soin et la revitalisation du cheveu (en particulier avec les produits Kerastase) elle sait faire face à tous les problèmes : « les cheveux sont fragiles. Ils peuvent être desséchés par le soleil, abîmés par les médicaments, l’âge ou le stress... » Elle identifie son salon à son propre intérieur. «Ici, je reçois les gens comme chez moi. Je les accueille, je les coiffe, je les écoute... Je sais que ça leur fait du bien...» De temps à autre, comme pour se ressourcer, et de la même façon qu’elle donne du mouvement à une coiffure, elle change les meubles et les étagères de place. Béatrice vend également des produits de beauté et des foulards. Le salon est ouvert tous les jours (du mardi au samedi), sans interruption de 9 h à 18 h.

L’iPhone 3G est chez Mobistore à Nogaro !

L

’iPhone est le tout nouveau téléphone d’Apple : une façon révolutionnaire de communiquer ! Son interface sensitive réagit au doigt et à l’oeil. En plus de la fonction téléphone, il sait se connecter à Internet en présence d’un réseau wi-fi. Une fonction GPS permet de se localiser et de calculer des itinéraires. L’appareil photo produit des images de qualité et, bien sûr, c’est aussi un baladeur audio et vidéo. Il existe en deux versions (8 ou 16 Go) et deux coloris (noir ou blanc). Venez l’essayer à Nogaro chez Mobistore. Le magasin représente la marque Orange et assure 90% des actes qui étaient auparavant dévolus à France Télécom. Les activités principales sont la vente des téléphones mobiles Orange, les abonnements Internet, la commercialisation de téléphones fixes, fax, et, bien sûr, le conseil. Chez Mobistore, vous trouverez toutes les grandes marques de téléphone. Le magasin est animé par Michel Galabert et Emilie Pellefigue.

Mobistore Nogaro Wellcom Multimédia 19, rue Nationale 32110 Nogaro Tél. : 09 60 13 76 26 Fax : 05 62 09 18 85

Béatrice Ayrau-Coiffure B’A Le salon à Barbotan

25, av. des Thermes 32150 Barbotan tél.: 05 62 09 52 40

Lou Barricot : Bourret et Vin Nouveau à Aire

C

’est la rentrée chez les cavistes aussi ! Angel et Martina Buceta, qui gèrent la Cave Lou Barricot, vous proposent dès la fin du mois de septembre un excellent bourret. Ce délicieux breuvage est fait de jus du raisin Angel et Martina Buceta blanc qui continue sa fermentation. Cette alchimie magique lui donne un petit pétillant en bouche que tous les gascons connaissent et apprécient. La rentrée, c’est également la période du vin nouveau. Dès le troisième jeudi d’octobre, vous pourrez déguster chez Angel et Martina les primeurs de vins de pays, comme la Colombelle, par exemple. Puis, un mois plus tard, c’est l’arrivée du fameux Beaujolais Nouveau, des Côtes du Rhône et du Gaillac primeurs. Bref, la fête des vins commence dès septembre chez Lou Barricot. C’est aussi la période des promotions de fin d’été, en particulier sur les rosés et les petits vins de pays. A ne pas manquer ! Venez découvrir le bourret et les vins nouveaux

Cave Lou Barricot Angel et Martina Buceta 26, rue Gambetta 40800 Aire-sur-l’Adour Tél.: 05 58 71 99 20

30

Le Bistrot des Armagnacs à Panjas

J

ean-Paul Sorbets qui a repris le Bistrot des Armagnacs à Panjas en décembre dernier est désormais propriétaire du fonds. Une raison supplémentaire de s’investir complètement pour ce jeune chef passionné de cuisine. Il a déjà réaménagé et redécoré l’endroit. Tous les midis (du mardi au dimanche) on y déjeune d’une cuisine traditionnelle de qualité (menus à 12, 15 et 20 €). L’accueil est ici primordial : « Je veux que les gens Jean-Paul Sorbets se sentent détendus dans le bistrot. » Le soir, sur demande, Jean-Paul organise des soirées thématiques. Toutes les idées sont les bienvenues. Cet été les convives se sont retrouvés autour de la musique (les Fêtes de Pampelune à Panjas avec 50 musiciens !), mais aussi dans une ambiance bretonne, avec galettes et cidre... « Je pense mettre très vite au point la programmation de soirées d’animation ou culturelles » confie-t-il. Les amateurs du club de rugby de Panjas l’ont compris et aiment déjà à se réunir dans cet agréable lieu de vie et de gastronomie.

Le Bistrot des Armagnacs

Jean-Paul Sorbets 32110 Panjas Tél. : 05 62 09 13 25

Un lieu festif et de gastronomie


... du Canard Gascon Les Cygnes : Restauration & Bijouterie

C

arine et Michel Ok ont placé leur restaurant sous le signe du dragon et de la cuisine exotique. Venus d’Asie, ils vous proposent de découvrir des spécialités chinoises, vietnamiennes ou thaïlandaises comme les planchettes de fruits de mer à base de calamars, de coquilles Saint-Jacques, de seiche, de crevettes et de cabillaud, etc.

Karine et Michel Ok

Plats à emporter

Vous pouvez également profiter de leur service de plats à emporter pour déguster chez vous ou entre amis une cuisine originale et véritablement dépaysante. L’accueil est aussi l’un des atouts du restaurant Les Cygnes (également hôtel). La gentillesse des propriétaires prend toute sa dimension dans la salle qu’ils ont redécorée aux couleurs de l’Asie.

Artisan Bijoutier

Michel Ok est également un artisan bijoutier de talent. Il crée, répare et sertit toutes sortes de bijoux. N’hésitez pas à faire appel à lui.

Restaurant Les Cygnes Artisan Bijoutier

Karine et Michel OK 63, rue des Thermes 32150 Barbotan-les-Thermes Michel Ok dans son atelier Tél.: 05 62 09 52 33

Boutique Marie-José à Barbotan

L

a dynamique Marie-José tient une boutique de bijoux fantaisie, d’accessoires de mode, de déco et de cadeaux dans la rue centrale de Barbotan. Ses bijoux, sont en ambre, turquoise ou argent. Elle vend aussi ses propres créations à base de perles Swarovski. Elle fait office d’épicerie fine et commercialise des produits du terroir : les délicieuses conserves de la Sourbère, les vins du Cheval Blanc, du Floc, mais aussi du thé en boîte ou en vrac, etc. Elle peut, à la demande, vous préparer de très jolis paniers gourmets personnalisés à offrir. Mais ses talents ne s’arrêtent pas là. Elle anime des ateliers de création de bijoux (colliers ou bagues) dans le cadre des universités du temps libre à Barbotan, le lundi de 14 h 30 à 18 h (20 € l’après-midi, kit fourni, ouvert à tous*). Elle saura aussi vous conseiller pour la création d’assiettes ou de plats décorés. Bref ses talents sont multiples et son enthousiasme sans limites !

Boutique Marie-José

27, rue des Thermes 32150 Barbotan-les-Thermes (ouvert toute l’année) * réservations : 05 62 08 37 65

Kevin Travaux : terrasser, assainir, déconstruire Luc Thiriet à Estang réalise vos travaux d’assainissement, de terrassement et de « déconstruction propre »

L

uc Thiriet (de la société Kevin Travaux) et son équipe sont spécialisés dans les chantiers d’assainissement, tant pour les maisons neuves que pour les rénovations et les mises en conformité. Ce secteur particulier de travaux d’aménagement requiert un savoir-faire spécifique, sans cesse renouvelé. L’entreprise vient d’ajouter une corde à son arc. « Nous sommes désormais installateur agréé Eparco » précise Luc Thiriet. « Ce système d’assainissement individuel est tout spécialement conçu pour les bâtiments qui sont placés sur des petits terrains ou qui manquent de place. Il comprend une fosse de 5000 litres et un bassin filtrant au zéolithe de seulement 5 m² ! ». En plus de l’assainissement individuel, Kevin Travaux assure la mise en réseau et donc les raccordements EDF, téléphone et l’adduction d’eau, ainsi que le branchement «tout à l’égout» et la mise en place d’un réseau pluvial avec récupération d’eau de pluie.

Luc Thiriet et son fils Kevin

Terrassement et « démolition propre »

Le terrassement, la création de chemins d’accès ou l’empierrement sont une autre activité de Luc Thiriet. «Nous pratiquons également la démolition, mais je préfère le terme de ‘déconstruction’ qui signifie ‘démolition propre’. Nous avons le souci de trier les matériaux et les gravats en vue de leur réutilisation ou de leur recyclage». Avec plus de vingt ans d’expérience, son entreprise est détentrice d’une Charte Qualité délivrée par la Chambre de Commerce du Gers. Le travail bien fait et les chantiers «raisonnés» sont deux des valeurs qui font avancer Luc Thiriet.

Kevin Travaux

Luc Thiriet Zone Artisanale 32240 Estang Tél.: 06 08 99 00 45 Luc Thiriet avec son équipe sur un chantier 31


Sur l’agenda... Bons plans du Gers

Schola Auscitana

Dans le cadre des journées patrimoines et la thématique Création, concert de musique vocal « a capella ». Œuvres mariales de la renaissance espagnole. 16 h, entrée gratuite Eglise 32140 Mont d’Astarac Tel : 05 62 05 13 79

Du 01/09/2008 au 31/10/2008

4eme édition de livres d’artistes - Masseube

Expositions en plusieurs lieux. Week-end animations les 4 & 5 octobre. Performances, ateliers, tables rondes, lectures. Salle d’exposition de l’Office de tourisme de Masseube 32140 Masseube tel : 05 62 66 12 22 Du 15 au 30/09/2008

Exposition broderies et robes anciennes de Madame Ruiz Espace Saint-Michel 32100 Condom Tel : 05 62 28 09 39

Les 20 & 21/09/2008

Festival N’amasse pas mousse

7e édition pour ce festival de

32

spectacles. Danse, théâtre, musique et jeune public. 30 représentations pour un week-end de fête. Parc Lannelongue 32140 Castéra-Verduzan Tel : 05 62 68 19 00 www.petitepierre.net 21/09/2008

Foire artisanale

32150 Barbotan-les-Thermes Hall de l’Office du Tourisme 9 h-18 h, entrée gratuite Tel : 05 62 08 37 65 21/09/2008

Concert par la

28/09/2008

32150 Barbotan-les-Thermes Hall de l’Office du Tourisme 9 h-18 h, entrée gratuite Tel : 05 62 08 37 65 Les 04 & 05/10/2008

47ème Grand Prix Auto GT FIA

Circuit Paul Armagnac 32100 Nogaro Tel : 05 62 69 05 44 www.circuit-nogaro.com

Virade de l’Espoir

Manifestation pour récolter des fonds afin d’aider à financer la recherche pour lutter contre la mucoviscidose Stands divers, associations, produits artisanaux, patisseries, boutique de la virade, kermesse pour enfants Place du village 32250 Montréal-du-Gers Tel : 05 62 29 42 85 04/10//2008

Foire aux produits régionaux

et les 4 meilleurs sauteurs de la saison 2008 Arènes Robert Castagnon 32110 Nogaro Tel : 05 62 09 13 30 11/10/2008

Vide-grenier et Foire Bourret et Châtaignes

Stand de vente de vin nouveau et châtaignes grillées. Buvette, repas et sandwiches Rue Principale 32100 Nogaro Tel : 05 62 09 13 30 Les 11 & 12/10/2008

Ferias du Houga : Encierro,

05/10/2008

Championnat de France des Ecarteurs :

grande course landaise Dans les arènes de Nogaro, à 14 h 30, vont s’affronter les 6 meilleurs écarteurs

course landaise, novillada Arènes et espace folgarien 32110 Le Houga Tel : 05 62 08 90 84 12/10/2008

Foire aux plantes rares ou méconnues

Exposition vente de plantes, brocante de jardin, outils, mobilier, confitures de fleurs,


... du Canard Gascon Bons plans des Landes

livres, sculpture céramique Entrée gratuite- Au village 32350 Ordan-Larroque Tel : 06 81 60 91 68 Du 16 au 19/10/2008

Festival Ciné32

18/10/2008

Valérie Costa : il était une femme

Tour de chant spectacle, 21 h Ce tour de chant retrace la vie d’une femme dans notre société. Salle d’Animations de Nogaro Tel : 05 62 69 02 20 Indépendances et Création Projections, rencontres dans une dizaine de salles Art et Essai du Gers Festival Ciné32 32000 Auch Tel 05 62 60 61 15 www.cine32.com Les 17 & 18/10/2008

Rencontres Peugeot Sport Circuit Paul Armagnac 32100 Nogaro Tel : 05 62 69 05 44 www.circuit-nogaro.com

Du 24/10/2008 au 01/11/2008

Circa, festival de cirque actuel

Circa fête les 20 ans de la Fédération Française des Ecoles de cirque et accueille la Rencontre Nationale des Ecoles de Cirque Circuits – Scène conventionnée Centre Cuzin Rue Guynemer - 32000 Auch Tel : 05 62 61 65 00 www.cirtuits-circa.com

Du 04/04 au 30/11/2008

Six sens pour la vie

Exposition ludique et interactive conçue grâce à la collaboration de nombreux chercheurs. Manipulations scientifiques, démonstrations, conférences. Musée de la Chalosse 480 chemin Sala 40380 Montfort en Chalosse 05 58 98 69 27 Les 05 & 06/09/2008

Colloque « comment nourrir la planète demain ? » Mairie de Saint-Sever 40500 Saint-Sever Tel : 05 58 76 00 02 Entrée gratuite Les 13 & 14/09/2008

Colloque sur l’abbaye

de Saint-Sever

Le point sur l’histoire de cette abbaye exceptionnelle : histoire, architecture, manuscrit de Beatus, seront abordés sous un jour nouveau grâce à la traduction de textes inédits. Jacobins de Saint-Sever 40500 Saint-Sever Tel 05 58 76 34 63 Entrée gratuite Du 11/08 au 24/10/2008

Exposition « Hommes de sciences du temps des

Lumières aux scientifiques du 19ème siècle. »

L’exemple des Landes Archives départementales des Landes 25 place de la caserne Bosquet 40000 Mont-de-Marsan Tel : 05 58 05 40 40 www.archives.landes.org 29/09/2008

Grande foire de la Saint-Michel

Le jour de la fête de Saint Michel les paysans et les bergers s’y rendaient traditionnellement avec leur attelage de bœufs ou en échasses. De nos jours, plus de 500 marchands se répartissent sur le carrefour des anciens chemins et vous proposent leurs produits. Informations mairie 40110 Ousse Suzan 05 58 51 73 80 Du 26 au 28/09/2008

Salon des antiquaires Hall des Nahuques

33


Agenda Avenue de Villeneuve 40000 Mont-de-Marsan Tel 05 58 05 87 37 De 10 à 19h 28/09/2008

5e Salon de l’artisanat, du commerce et du compagnonnage en Pays Gabardan Placeau des arènes 40310 Gabarret Tel : 05 58 44 34 95

Les 04 & 05/10/2008

Rencontre Métiers d’Art : la mode Labastide d’Armagnac

Le 4 à 15 h : Défilés sur la place Royale avec les créations des artisans et la participation de boutiques de prêt-à-porter 20 h : repas ouvert à tous en compagnie des artisans Le 5 à 14 h 30 : spectacle théâtral « le petit cabaret

34

munes du Tursan 40320 Geaune Tel : 05 58 44 50 01

Salle d’animations 40800 Aire-sur-l’Adour Tel : 05 58 71 64 70

devenu une comédie musicale à part entière. Si toutes les chansons qui ont fait le succès du disque sont au rendez-vous, l’adaptation en revanche, sera pleine de surprises, avec des parties dialogues et chorégraphiques, des musiciens « live » et une toute nouvelle troupe d’artistes, le tout emmené par la mise en scène poétique et drôle de Corinne et Gilles Benizio (Shirley et Dino). 19 h 30, 39 € / 34 € Espace François Mitterand 610 rue Ferme du Conte 40000 Mont-de-Marsan Tel : 05 58 05 87 37 / 05 58 05 87 57

Les 11 & 12/10/2008

Les 18 & 19/10/2008

Floralies & vide grenier

des personnages ordinaires, comédie burlesque de la compagnie Gloubiboulga 15 h 30 : Défilés sur la place Royale avec les créations des artisans et la participation de boutiques de prêt-à-porter Toute la journée : confection de marionnettes à doigts, ouvert à tous Place Royale 40240 Labastide d’Armagnac Tel : 05 58 44 67 56

animent ce site historique et botanique avec des plantes de toutes catégories, pour tous les jardins et appartements, et pour tous les publics, curieux, connaisseurs ou promeneurs. Château de Gaujacq 2 route de Brassempouy 40330 Gaujacq Tel : 05 58 89 24 22 14/10/2008

Le soldat rose

Du 6 au 11/10/2008

Festival de théâtre

13e édition du salon « Lire en Tursan » avec

Vente-exposition de plantes RANAPECO

Rassemblement National des Pépiniéristes Collectionneurs Grande exposition vente de plantes rares à ne manquer sous aucun prétexte. Venus de toute la France, des exposants de très grande qualité,

Fort de plus de 400.000 albums vendus, le conte musical de Louis Chedid et Pierre-Dominique Burgaud est

pour thème principal : le secret. L’occasion cette année de décliner le secret sous toutes ses formes : secret des vins, secret de dégustation, secret de familles, secret d’écrivains… Communauté de com-

21/10/2008

Dom Juan, le festin de Pierre

De Molière, mise en scène de et jouée par Philippe Torreton avec Jean-Paul Farré et 8 autres comédiens. 20 h 30, 30,60 € / 26,50 € Espace François Mitterand 610 rue Ferme du Conte 40000 Mont-de-Marsan Tel : 05 58 05 87 37 / 05 58 05 87 57 25/10/2008

8 h – 18 h 40310 Gabarret Tel : 05 58 44 34 95

envoyez vos infos à info@le-canard-gascon.com ou sur notre répondeur : 05 62 08 89 35


35


Jeux Sudoku Les grilles du Canard Gascon (solutions en fin de magazine) Niveau facile

Niveau difficile

Mots barrés « couleurs »

Mots barrés de François Sumien

31 mots à barrer horizontalement, verticalement, en diagonale, dans un sens ou dans l’autre. A la fin, 6 des lettres inutilisées donneront, une fois remises dans l’ordre, le mot répondant à la définition suivante : «variété de gris». (Solution en fin de magazine)

ANTHRACITE - AZUR – BEIGE – BLANC – BLEU – BRUN – CASSIS – CERISE – CITRON – CLAIR – DORE – ECRU – EMERAUDE – FUCHSIA – JAIS – JAUNE – MIEL – NOIR – OCRE – ORANGE – OUTREMER – PRUNE – PRUSSE – ROSE – ROUGE – ROUX – THE – VANILLE – VERMILLON – VERT – VIOLET

36


Jeux Chassé croisé

Chassé Croisé de François Sumien

La première colonne (encadrée en gras) mentionne le nom de l’auteur et le titre de l’œuvre de laquelle est extrait le texte composant la seconde grille. Chaque ligne du tableau supérieur, repérée par une lettre, contient un mot et sa définition. Chaque case du mot à trouver comporte un nombre. En reportant chaque lettre du mot découvert dans le second tableau (repérage alphanumérique), vous reconstituerez un texte qui se lit « à suivre », les mots étant séparés par des cases noires.

37


Solutions des jeux Mots barrés « couleurs »

Solution : Le mot à découvrir est PERLE

Solutions des grilles Sudoku

Chassé croisé

www.lecanardgascon.com info@le-canard-gascon.com

Sur le site du Canard Gascon, vous pouvez télécharger les numéros gratuits en version pdf, ou télécharger l’article qui vous intéresse ! Vous pouvez également vous abonner en ligne pour recevoir la version papier chez vous, ou encore commander les numéros payants de l’ancienne formule et nous envoyer vos informations (agenda, associations, etc.) 38


39


GODMAK du berceau au pinceau

Ce livre retrace, sous forme de roman autobiographique, le parcours étonnant, souvent douloureux et chaotique, qui a mené Godmak sur les chemins de la création. Peintre, sculpteur, artificier, maquettiste : les talents de Jean-Claude Godmak sont multiples. Découvrez-les dans ce très bel ouvrage comportant 80 planches en couleurs : ses peintures, ses sculptures, les armes et les machines de guerre qu’il a forgées, ses plus belles maquettes, etc. Godmak vit aujourd’hui dans le Gers et expose régulièrement ses oeuvres. ISBN : 978-2-917977-00-2

Godmak, du berceau au pinceau Format 170 x 240, 204 p. dont 80 planches en couleurs. Couverture cartonnée et pelliculée, relié dos carré. Texte de Jean-Louis Le Breton. Les éditions du Canard Gascon 2008 25 € + 5 € de frais d’emballage et de port.

Déjà disponible - Tirage limité - Commandez votre exemplaire numéroté et signé par l’artiste !

$

Oui, je commande

Godmak, du berceau au pinceau à 30 € pièce (port inclus)

exemplaire(s) du livre et je joins un chèque de : € à l’ordre du Canard Gascon. A envoyer à : Le Canard Gascon - Lartigue - 32110 Arblade-le-Haut

Nom : Prénom : Adresse : CP : Ville : Tél.: Mail :

roté numé né i s et g iste art par l’

Le Canard gascon n°22  

L'eau, une denrée précieuse et chère

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you