__MAIN_TEXT__
feature-image

Page 25

Parlons gascon - Parlem gascon La rubrique de Bertrand Duthil Ador a Pòrt de Labrit

Lo bocau d'Ador que hasó hèra viatges au cors deus atges tau com au cors de las modificacions istoricas, geologicas e geograficas.

L’Adour à Port-d’Albret

L’embouchure de l’Adour a fait de nombreux voyages au cours des âges et au cours des modifications historiques, géologiques et géographiques.

A l'Edat Mejana, lo bocau qu'es unic e que's tròba a Capberton. En mila cinc cent seishanta dus, Carles IX comanda de recercar la solucion entà balhar au Au Moyen-Âge, l’embouchure se situe à Capbreton. En 1562, Charles IX fluvi un bocau a Baiona e que començan de cavar un agau long de mila ueit ordonne de rechercher la solution pour donner au fleuve une embouchure à cents mètres de cap a la mar grana. Lo rei que vien visitar Baiona dab la soa Bayonne et on commence à creuser un chenal long de 1800 m vers l’océan. cort en tot desbrombar de pagar las còstas d'aubergatge, aquò de que los baioLe roi vient visiter Bayonne avec sa cour oubliant de payer les frais d’hébergenés que's bromban enqüèra arron quate sègles, mes dejà los ediles profieitan ment, ce dont les Bayonnais se souviennent encore quatre siècles plus tard, d'aqueth desbromb entà establir navèras taxas a carga de la populacion. mais déjà les édiles profitent de cet oubli pour établir des taxes nouvelles à la Lo ueit de heurèr mila cinc cent setanta e un, lo rei nomenta Loís de Foish, charge de la population. arquitècte-engenhaire, entà miar las òbras. Que'u hè aubrir un crèdit sus la Le 8 février 1571, le roi désigne Louis de Foix, architecte-ingénieur, pour dicorona egau a la soma de la soa estima.Lavetz, qu'avançan lo cavament de riger les travaux. Il lui fait ouvrir un crédit sur la couronne égal au montant de l'agau capvath las tucas de sable e, au Torçoat, sus lòc on Ador s'arrevira a son devis. On avance alors le creusement du chenal à travers les dunes de l'escaire cap a bisa tà seguir lo son cors secular, que construseishen ua paisable et, au Troussoit, sur le lieu où l’Adour tournait à angle droit vers le Nord shèra entà destornar aqueth cors pour suivre son cours séculaire, on dret cap a sococ e la mar grana dens construit un barrage afin de détourl'agau qui'u an preparat. Lo bastiment ner ce cours tout droit vers l’Ouest de la paishèra que's hè devath lo reine et l’océan sur le chenal qui lui a été d'Enric III. préparé. La construction du barrage Que començan per en-honsar tres arse fait sous le règne d’Henri III. On règas cada ua de setanta e cinc arbes commence par enfoncer trois ranescairats e herrats, aquò sus ua longées chacune de 75 arbres équarris gor de tres cents mètres haut o baish, et ferrés, cela sur une longueur de aquò completat per ua solida murralha 300 m environ, le tout complété par de pèira. L'espessor d'aqueth obratge une solide muraille de pierre. L’épaisque serà de setanta e cinc mètres. seur de l’ouvrage sera d’environ 75 A Baiona, los ediles pretextan deu còst m. À Bayonne, les édiles prétextent de las òbras tà apesantir la carga fisdu coût des travaux pour alourdir la cau qui pesa totun suus poblants en charge fiscale qui pèse déjà sur les L'adour en 1848 - Lithographie de René Ancely har la colpa aus landés d'aqueth còst. habitants en accusant les Landais Aquò qu'endeuta enqüèra mei las relacions enter baionés e ribarencs d'Ador d’être la cause du coût des travaux. Voilà qui obère encore plus sérieusement maritime. Har dens l'aiga ua paishèra tant importanta dens aquera epòca qu'ei les relations entre Bayonnais et riverains de l’Adour maritime. d'ara endavant un esplèit. Mes que caló tanben acarà's aus actes d'oposicion Réaliser dans l’eau un barrage de cette importance à cette époque est déjà deus landés, injustament acusats, qui's vedón constrenhuts de temptar l'imposun exploit. Mais il fallut aussi faire face aux actes d’opposition des Landais, sible tà méter fin a las òbras pr'amor lo fluvi constituiva entad eths, desempuish injustement accusés, qui se virent contraints à tenter l’impossible pour mettre hèra sègles, un element vitau, lo lor mejan de subsisténcia, la hont de la lor fin aux travaux dès lors que le fleuve constituait pour eux, depuis des siècles, existéncia, lo lor encastre acostumèr. un élément vital, leur moyen de subsistance, la source de leur existence, leur Qu'es ua violenta tempestada qui va tot arreglar. Dempuish seteme mila cinc cadre familier. cent setanta ueit, plujas diluvianas que s'abaten sus tota l'arribèra d'Ador. Chic C’est une violente tempête qui va tout régler. Depuis septembre 1578, des a chic, tots los afluents en-hlan tau com lo fluvi eth medish. pluies diluviennes s’abattent sur tout le bassin de l’Adour. Petit à petit, tous les L'aigat ganha Baiona on lo nivèu de l'aiga puja de mei en mei. La populacion affluents grossissent en même temps que le fleuve lui-même. que s'esvarja e comença d'acusar lo Loís de Foish tau com la paishèra de TorL’inondation gagne Bayonne où le niveau de l’eau monte de plus en plus. La çoat qui supausa har empach a l'escorrement de las aigas. Qu'es d'aulhors drin population s’affole et commence à accuser Louis de Foix et le barrage du vertadèr : l'arquitècte-engenhaire que hè activar la barradura deu fluvi entà proTroussoit qui est supposé faire obstacle à l’écoulement des flux. C’est d’ailvocar ua pujada de las aigas ; de mei, que hè horadar rapidament dus caneròts leurs un peu vrai : l’architecte-ingénieur fait activer la fermeture du fleuve pour dens lo boçon de sable ; enfin, que jòga dab las òras de mareja. provoquer une montée du flot ; en outre, il fait creuser rapidement deux petites Vertat que la mareja au pè de la paishèra, situada just a trenta cinc quilomètres rigoles dans le bouchon de sable ; enfin, il joue avec les heures de marée. C’est de Pòrt de Labrit, arriba haut o baish sheis òras mei tard qu'au pè de çò que que la marée au pied du barrage situé à près de 35 km de Port d’Albret arrive damora deu boçon de duna. environ 6 heures plus tard qu’au pied de ce qui reste du bouchon de dune. De cap au vint e tres octobre, la ploja que dobla de violéncia sus Bascoat, çò Vers le 23 octobre, la pluie redouble de violence sur le Pays basque, ce qui qui provòca ua considerabla aumentacion de l'aigada de Niva qui èra dejà hèra provoque une considérable augmentation du flux de la Nive qui était déjà très gròssa e inondava. Baiona patit aqueth navèth assaut dab esvarjada. grosse et en phase d’inondation. Bayonne subit ce nouvel assaut dans l’affoLo nivèu d'Ador que puja enqüèra mei e l'aigada comença de s'infiltrar dens lement. los caneròts deu boçon de sable horadats de nau mentre que la mareja qu'es Le niveau de l’Adour monte à nouveau et le flux commence à s’infiltrer dans quasi baisha. les rigoles, nouvellement creusées, du bouchon de sable alors que la marée Lo vint e cinc d'octobre, hèra viste, lo sable qu'es emportat de mei en mei est presque basse. Le 25 octobre, très vite, le sable se trouve emporté de plus grandament e de mei en mei rapidament de tau sòrta que hòrt lèu lo boçon en plus grandement et de plus en plus vite de telle sorte qu’en peu de temps, despareish e qu'Ador ganha lo son navèth lheit de cap a la mar grana per lo le bouchon a disparu et que l’Adour a gagné son nouveau lit vers l’océan à son nouveau Boucau. son navèth Bocau.

25

Profile for Hugues de Lestapis

Le Canard Gascon 86  

Le Canard Gascon 86 - mars-avril 2020 - Des artisans et des commerçants près de chez vous.

Le Canard Gascon 86  

Le Canard Gascon 86 - mars-avril 2020 - Des artisans et des commerçants près de chez vous.

Advertisement

Recommendations could not be loaded

Recommendations could not be loaded

Recommendations could not be loaded

Recommendations could not be loaded