__MAIN_TEXT__
feature-image

Page 24

Traditions populaires

Salles d’Armagnac

Mystère autour de la construction de l’église Ou l’histoire étrange d’un seigneur qui n’arrive pas à faire édifier une église contre son château. Chaque nuit, une main invisible défait les travaux…

L’église, une construction de style roman

Vue presque féérique sur l’église

S

alles d’Armagnac est un petit village de 131 habitants, situé entre Bourrouillan et Caupenne, au nord de Nogaro. Son patrimoine est constitué d’un château et d’une église du XIIe siècle, nichée au cœur d’un vallon, au pied du château, domaine de production viticole. L’histoire de cette église est peu banale.

La légende : des matériaux qui se déplacent la nuit

Le vallon au pied du château était occupé autrefois par des marécages. Pourtant une église y a été construite au XIIe siècle ! Pourquoi ? Le Seigneur du lieu voulait la bâtir à côté de son château. Il avait déjà jeté les fondements. Mais quelle ne fut pas sa surprise quand, un matin, les matériaux avaient disparu. On les retrouva en contrebas dans le vallon de Coume-Gleyse, près d’une fontaine miraculeuse, celle de Saint-Jean-Baptiste. On les remonta, mais cela recommença. Les matériaux reprenaient toujours le même chemin. Le Seigneur et la population se résignèrent, pensant que c’était un signe divin.

l’église. D’après l’Abbé Cazauran, auteur de La Baronnie de Bourrouillan, de nombreux pèlerins venaient le 24 juin pour la Saint-Jean, demander une guérison des maladies d’yeux, mais aussi des écrouelles. Il décrit, au nord de l’édifice, « un bois délicieux, plein de mystère, les arbres formant une voûte féérique ». Le député gersois Joret fit assécher les marécages dans la première partie du XIXe siècle. En 1967 une dalle et une petite trappe furent aménagées au chœur de l’église pour atteindre la source. On y pratique des baptêmes et quelques personnes viennent encore y guérir leurs yeux. On peut noter également que cette église possède la sacristie la plus ancienne de la région. Les marais sont asséchés, mais des ruisseaux abondants déversent des eaux ferrugineuses dans un étang.

Qu’est devenu le château ?

Sur l’emplacement de l’ancien château féodal a été édifiée une bâtisse plus récente, dont une partie est apparentée au XVIIIe siècle. C’est maintenant un domaine viticole ; la famille Hébert y produit de l’armagnac et du floc, avec un chai de vieillissement enterré. Les eaux ferrugineuses et guérisseuses côtoient les eaux-devie dans la quiétude des lieux. Rose-Marie Richard

Une source guérisseuse

L’église fut donc construite en contrebas, sur cette source, renommée pour soigner les maladies des yeux. Lors de la construction, une passerelle fut jetée sur pilotis pour atteindre 24

Dans le chai du château, pour d’autres mystères

Profile for Hugues de Lestapis

Le Canard Gascon 86  

Le Canard Gascon 86 - mars-avril 2020 - Des artisans et des commerçants près de chez vous.

Le Canard Gascon 86  

Le Canard Gascon 86 - mars-avril 2020 - Des artisans et des commerçants près de chez vous.

Advertisement

Recommendations could not be loaded

Recommendations could not be loaded

Recommendations could not be loaded

Recommendations could not be loaded