__MAIN_TEXT__
feature-image

Page 14

Foot féminin

Au comptoir comme au stade Les bons dribbles de Laurine

À 16 ans, Laurine Lorentz jongle entre son travail d’apprentie-serveuse et son rôle d’avant-centre de l’équipe féminine de foot d’Eauze.

Avant-centre ou goal, Laurine assure

C

’est la benjamine de l’équipe. Les autres sont plus âgées, parfois mamans. Elles forment la section féminine du Eauze football club. Pas assez pour former un groupe de 11 joueuses. On les retrouve donc dans la poule des matchs à 8. Ce dimanche 2 février, elles affrontent les filles de Mauvezin. Laurine et ses copines sont « à domicile », il y a un tout petit public, les amis, les maris, les enfants. Même s’il s’agit du plus petit niveau départemental, elles ont la gnaque. Cri de guerre en entame, solidarité dans le jeu, engagement dans les contacts. Ça ne rigole pas. Et ça tourne. Élodie, celle qui coache l’équipe, est aussi goal, elle sera ensuite au milieu, avant de se faire soigneuse quand une fille sera blessée.

« J’étais partie pour devenir pro »

Laurine a rejoint le groupe un peu après son arrivée à Eauze il y a un an et demi, migration familiale oblige. Sur son CV de très jeune joueuse, déjà quatre ans de foot et une percée au centre de formation du RC Strasbourg. « Dans ma tête, j’étais partie pour devenir une pro », se souvient-elle. Ce déménagement rebat les cartes. Elle s’inscrit à 14

Pavie en CAP Commercialisation et services en hôtel-café-restaurant, et trouve une place de serveuse en alternance au Divan, l’une des brasseries les plus animées d’Eauze. Le weekend, c’est foot, avec donc cette équipe d’Eauze reconstruite cette saison. Des filles déjà aguerries, d’autres débutantes, un niveau hétérogène, mais une belle ambiance et des résultats. Contre Mauvezin, les filles d’Eauze ont mis trois buts (deux d’Amandine), et n’en ont encaissé qu’un seul. Ça hurlait dans les vestiaires, comme des garçons. Laurine n’a pas marqué, elle avait le souffle court. Du coup, elle a remplacé Élodie dans les buts en seconde mi-temps. Elle a assuré le score.

Former une équipe de filles, pas si simple…

Le métier de serveuse, ça s’apprend

Deux équipes (de 11) se distinguent au niveau régional, Auch et Sainte-Christie-Prégnan (SCP). Mais les autres marches sont hautes. Laurine, arrivée de loin, a trouvé avec l’équipe d’Eauze une solide compagnie, et une façon d’entretenir ses dribbles. Hugues de Lestapis

#Mefoot

Une équipe récente mais soudée

Comme le dit Barbara, une des plus expérimentées du groupe, « la difficulté avec le foot féminin, c’est de… former une équipe et de la conserver en l’état au fil des rencontres ». La rigueur de l’entraînement, les déplacements, des blessures souvent, des abandons aussi. « Entre filles, l’entente n’est pas toujours évidente… ». Au plan départemental, le foot féminin progresse mais reste très loin derrière les garçons. 476 joueuses dans le Gers, selon les chiffres de Serge Camillo, référent sur le sujet au District, 184 de niveau senior, à comparer aux 1585 garçons.

Lucie Brasseur Sur le thème du foot féminin, ne manquez pas le livre-enquête de la lectouroise Lucie brasseur paru aux éditions du Rêve : l'auteure a rencontré les grandes personnalités du foot féminin et développe de nombreux sujets : l’origine des inégalités, le sexisme dans le foot, le féminisme dans le foot, les différences de pratique entre femmes et hommes, les financements du foot féminin, les rémunérations pour les joueuses, la parentalité et enfin le foot féminin à l’étranger. Bref, un must sur le sujet...

Profile for Hugues de Lestapis

Le Canard Gascon 86  

Le Canard Gascon 86 - mars-avril 2020 - Des artisans et des commerçants près de chez vous.

Le Canard Gascon 86  

Le Canard Gascon 86 - mars-avril 2020 - Des artisans et des commerçants près de chez vous.

Advertisement

Recommendations could not be loaded

Recommendations could not be loaded

Recommendations could not be loaded

Recommendations could not be loaded