Issuu on Google+

BRIDGERAMA

BR396-mars14_BR-389-jul-13 13/03/14 10:15 Page1

n° 396 mars 2014

BRIDGERAMA G R O U P E

ÉDITORIAL Une question commence à se poser d’une façon de plus en plus pressante dans le bridge français. Faut-il, oui ou non, ouvrir de 1SA avec une majeure cinquième ? Le dogme du Sans-Atout sans majeure de cinq cartes a caractérisé notre bridge pendant plusieurs décennies (au moment où nous gagnions, pourrait dire l’ami Michel Lebel…). Sous l’influence pernicieuse de nombreux champions étrangers, les meilleurs joueurs de notre pays, dans une proportion d’ailleurs inversement proportionnelle à leur âge, introduisent une dose plus ou moins grande de majeure dans leur Sans-Atout. Que faut-il en penser ? Pour vous faire une idée, rendez-vous aux pages 18 et 19 de ce mois, où Jérémie Tignel teste la convention pour nous. Comme il est jeune, il est pour, comme il est honnête, il en présente aussi les inconvénients. À vous de choisir mais le sens de l’histoire ne fait de doute pour personne… Philippe Cronier

SOMMAIRE Les TP de Michel Lebel Jouez avec moi... La bonne enchère Secret défense Partition pour quatre mains L’exemple des champions Leçon particulière… Actualités Enchérissez avec votre partenaire Solutions TP Michel Lebel Un jour, une donne... Au banc d’essai Des deux côtés du miroir Courrier des lecteurs

p. p. p. p. p. p. p. p. p. p. p. p. p. p.

1 4 5 6 8 9 10 12 13 14 15 16 18 19

numéro 396 - mensuel - mars 2014 - le numéro 4 € rédacteur en chef Philippe Cronier - comité de rédaction Jean-Paul Meyer - Norbert Lébely - Philippe Cronier secrétaire générale de rédaction Muriel Clément publicité BRIDGERAMA, Muriel Clément, 27, rue du 4 septembre, 75002 Paris - directeur de la publication Antoine Hébrard - responsable des abonnements Sophie Makeiew - 01 42 96 25 50 - création maquette B+T* - impression Léonce Deprez - Z.I de Ruitz 62620 Barlin - dépôt légal mars 2014, n°7.680 - commission paritaire 1116 K 85690 - ISSN 0184-8127.

les TP de

Michel Lebel Le répondant fitté en majeure ➔ après un contre d’appel TECHNIQUE ET PRATIQUE En enchères compétitives, il est très important d’indiquer le plus rapidement le fit en majeure. Avec un espoir de manche (ou +), vous devez faire la différence entre un fit de 3 cartes et un net soutien - 4 cartes et +.

LE SOUTIEN AVEC UN JEU FAIBLE

O

N

2♠

Avec un jeu faible en points H ➜ donnez un soutien direct.

O

❶ Le soutien au palier de 2 ➜ soutenez à 2♥ ou à 2♠ dès que possible

avec 3 atouts. ➜ soutenez également avec 4 atouts, un jeu régulier et des “valeurs défensives”. ❷ Le soutien au palier de 3 C’est une enchère de barrage avec 4 atouts.

N

2♥

exemple 1

exemple 2

O

4♥

2

E S ♠ RD9 1♥ contre ♥ 10 7 6 3 ♦ R 10 4 ♣ 754

3

E S ♠ R V 10 5 1♠ contre ♥ 10 8 7 4 2 ♦ 75 ♣ 62

N

E S ♠ A 10 8 4 1♥ contre ♥ D 9 7 5 3 ♦ 5 ♣ V62

exemple 3

O

E S ♠ R 10 5 1♠ contre ♥ 7 2 ♦ D8762 ♣ 974

N

3♠

❸ Le soutien au palier de 4 Avec au minimum 4 atouts (le plus souvent 5) exemple 4 et une bonne distribution.

EXEMPLES 1

4


BR396-mars14_BR-389-jul-13 13/03/14 10:08 Page2

…LES TP DE MICHEL LEBEL EXEMPLES Un conseil ➜ pour faire un barrage au palier de 4 : tenez compte des vulnérabilités en présence et de votre distribution.

O

N

surcontre LE SOUTIEN AVEC UN ESPOIR DE MANCHE (ou +) O

❶ Avec un soutien de 3 cartes C’est un cas particulier ➜ après un contre d’appel, vous êtes obligé de

N

surcontre

surcontrer : ➜ avec l’équivalent de la réponse de 2SA fitté : 3 atouts et 11-12 points S.

exemple 5

➜ avec un jeu plus fort, même avec un espoir de chelem.

exemple 6

O

exemple 7

➜ annoncez également 2SA avec un jeu fort et un net soutien pour

indiquer immédiatement un fit de 4 cartes ou +. C’est le 2SA illimité.

exemple 8

O

N

E S ♠ A D 10 5 1♠ contre ♥ 7 5 ♦ A5 ♣ RV 9 6 2

N

E S ♠ 9873 1♠ contre ♥ A D V ♦ A98 ♣ D 10 5

2SA

➜ en revanche, avec une distribution 4-3-3-3 et un soutien médiocre,

je vous conseille de surcontrer.

exemple 9

O

➜ vous pouvez également utiliser les sauts fittés avec une distribution

bicolore.

surcontre

Pour remplacer les Splinters ➜ la réponse de 3SA

O

Avec la valeur d’un bon soutien à 4♥ ou à 4♠ et une courte Attitude de l’ouvreur sur 3SA ➜ exemple 10 exemple 11

O

N

8

9

10

E S ♠ A 10 9 5 1♥ contre ♥ R 10 9 5 2 ♦ D 10 7 3SA Avec la force d’un Splinter. ♣ 8

indéterminée : répondez 3SA.

• Il annonce 4♥ ou 4♠ sans espoir de chelem. • Avec un espoir de chelem, il nomme son contrôle le plus économique.

7

E S ♠ 75 1♥ contre ♥ R D 9 3 ♦ AV 9 3 ♣ V 10 5

Utilisez la réponse classique de 2SA Truscott ➜ avec la valeur d’un soutien à 3♥ ou à 3♠.

6

E S ♠ A8 1♥ contre ♥ R 9 8 ♦ A RV 9 5 3 ♣ 72

N

2SA

❶ Avec un soutien de 4 cartes et +

5

E S ♠ R 10 4 1♠ contre ♥ D 9 7 4 3 ♦ AD3 ♣ 76

N

11

E S ♠ 1♥ contre ♥ ♦ 3SA passe 4♦ ♣ 4♦ dénie le contrôle à ♣ (en face de l’exemple 10).

8 AD8643 AR9 D94

LES PLAQUETTES DU BRIDGEUR

JEAN-PIERRE DESMOULINS

Huit pages pour comprendre et retenir l’essentiel d’une convention, d’une défense utile ou d’une situation d’enchères difficile.

LE 2♦ MULTI LES OUVERTURES MODERNES DE BARRAGES BICOLORES LE RUBENSOHL LES BICOLORES DE L’OUVREUR 5 euros chaque.

Éditions 2♥

www.lebridgeur.com ! 01 42 96 25 50 BRIDGERAMA 396


BR396-mars14_BR-389-jul-13 13/03/14 10:09 Page3

…LES TP DE MICHEL LEBEL

LE TEST PRATIQUE SPÉCIAL ENCHÈRES APRÈS PASSE Nord-Sud vulnérables.

1

♠ ♥ ♦ ♣

AR72 9 D 10 9 2 R987

2

♠ ♥ ♦ ♣

AV 9 7 6 2 R 10 8 4 R5 3

O

N

1♦ ?

-

O

N

1♠ ?

-

E 2♥

S -

❶ 2♠

E 2♣

S -

❶ 2♥

❷ 2SA ❸ 3♦

❷ 2♠ ❸ 4♠

D 10 9 7 2 A D 10 8 10 3 V9

O

N

E S - 1SA ?

5

♠ ♥ ♦ ♣

6

Est-Ouest vulnérables. ♠ V5 O N E ♥ A985 ♦ D72 1♠ 1SA X ♣ R985 2♠ 3♣ ?

1♦

❶ ❷ X ❸ 2♦

❶ -

S -

❷ X ❸ 3♠

Personne vulnérable.

A982 AV 7 6 5 2 3 DV

3

♠ ♥ ♦ ♣

4

Tous vulnérables. ♠ A3 O N ♥ D98 ♦ A97 1♥ 1♠ ♣ V8752

O

N

1♥ ?

-

E 3♣

S -

❶ 3♦

E ?

S -

❶ X

♠ ♥ ♦ ♣

7

❷ 3♥ ❸ 4♥

R 10 3 D862 AV 9 4 V5

O

N

1♣ -

-

E S 1♥ 1♠ ?

❶ X ❷ 1SA ❸ 2SA

Retrouvez VOTRE SCORE et les commentaires de MICHEL LEBEL en page 14

❷ 2♣ ❸ 3♥

SPÉCIAL MANIEMENT DE COULEUR

8 Entame ♦ pour l’As et ♦.

♠ ♥ ♦ ♣

R83 10 7 2 V762 985

9

N O

E

Contrat 6♥

S ♠ ♥ ♦ ♣

passer ❷ ♠ pour le Roi, 10 de ♥ et déblocage du 8 ❸ ♠ pour le Roi et ♥ pour l’impasse

Marc Ke r l e r o

AR7642 R73 R52 7

10

N O

Contrat

E

6SA

♠ ♥ ♦ ♣

A D 10 R72 R765 V82

N Entame Petit ♥.

O

E

S ♠ ♥ ♦ ♣

❶ ♠ pour le Roi et 10 de ♥ laissé

BRIDGERAMA 396

Entame Valet de ♣ pour le Roi.

AD2 ADV84 RD ARD

ous endez-v les r c 20 1 4 ave

♠ ♥ ♦ ♣

S

10 5 AV 8 2 AD87 AR4

♠ ♥ ♦ ♣

RV 3 ADV A2 A9743

❶ Impasse à ♥ et partage ♦ et ♥

❶ As de ♣ et ♣

❷ As-Roi de ♠ et ♠

❷ Petit ♣ vers le Valet

❸ 10 de ♠ laissé passer

❸ Valet de ♣ du mort

(si Ouest ne couvre pas)

bridge-kerlero.com / 02 40 90 29 59 marc.kerlero@wanadoo.fr

Contrat 6SA

Royan - erLa Palmyre : 29 mai - 1 juin (Ascension)

Village Club et SPA La Grande Baie ****. À partir de 273 € en pension complète À partir de 102 € pour le stage de bridge Réductions pour inscription rapide

Pyrénées Béarnaises :

Tout est prévu pour vos enfants ou vos petitsenfants !

28 juin-5 juillet et 5-12 juillet

Village Cap France ARRIU MAGE ♥♥♥. À partir de 486 € en pension complète

Tarifs réduits pour les enfants ! À partir de 202 €

pour le stage de bridge

3♦


BR396-mars14_BR-389-jul-13 13/03/14 10:09 Page4

Jouez avec moi... Marc Kerlero

Vous êtes assis en Sud, Nord-Sud vulnérables, Sud donneur, match par quatre, avec la main suivante :

♠ AD94 ♥ A3 ♦ ARD75 ♣ R2 Le début de séquence : O N E 3♣ ?

S passe

Quelle est votre réponse ? Retenez une bonne règle : en face d’une ouverture de barrage, on ne compte pas ses points. On essaie d’évaluer le nombre de levées que l’on devrait pouvoir réaliser. Ici, par exemple, il ne semble pas utopique d’espérer trouver en Sud sept Trèfles par As-Dame. On disposerait alors de douze levées immédiates et de deux chances principales pour en trouver une treizième : l’impasse à Pique ou, mieux, l’affranchissement du cinquième Carreau. Comme celui-ci pourrait plus facilement se réaliser par la coupe, il paraît plus avisé de jouer le coup à l’atout Trèfle qu’à Sans-Atout. Conclusion, il suffit de vérifier que Sud possède bien As-Dame de Trèfle pour être en mesure de déclarer 7♣. Pour cela, vous disposez de deux moyens rapides : le Blackwood 5 As et le 5SA Joséphine (qui demande au partenaire de nommer le grand chelem s’il possède deux des trois gros honneurs à l’atout). Bien qu’il n’y ait pas eu de fit exprimé, la réponse de 4SA sur un barrage est évidemment un Blackwood : on ne voit pas ce qu’un quantitatif à Sans-Atout viendrait faire ici, non ? 5SA Joséphine : 10. 4SA Blackwood : 10. 3♦ : 7. Certes, l’enchère est forcing mais elle ne vous sert pas à grand-chose et ne vous permettra pas d’obtenir les renseignements recherchés. 6♣ : 5. Trop pessimiste. 6SA : 1. Si les Trèfles sont maîtres, 4♠

autant jouer 7♣ et, s’ils ne le sont pas, bonjour les dégâts (entame à Cœur ou pas, puisque les Trèfles de Sud risquent fort d’être inaccessibles à Sans-Atout, faute de reprise). 4♣ : 0. L’enchère n’est pas forcing, c’est juste une prolongation du barrage. Imaginions que vous ayez posé le Blackwood. Comme on pouvait s’y attendre, Sud répond 5♦. Quelle est votre enchère suivante ? Il faut le questionner maintenant à la Dame d’atout. Pour cela, on utilise la “collante” : l’enchère juste au-dessus de la réponse au Blackwood, à condition que ce ne soit pas l’atout. Dans ce cas, on décale d’un cran (si on était à l’atout Cœur, la question à la Dame d’atout sur la réponse de 5♦ serait donc 5♠). 5♥ : 10. 7♣ : 6 (un peu spéculatif). 5SA : 3 (ce n’est pas la bonne question). 6♣ : 2 (trop pessimiste). Sur 5♥, Sud répond 5SA. Connaissez-vous la signification de cette enchère ? Sur la question à la Dame d’atout, le principe est très simple : Sans la Dame, on revient dans la couleur d’atout au plus bas palier disponible. Attention : ce palier peut être celui de 5 ou de 6, selon les hiérarchies respectives de l’atout et de la question. Ici, puisque la question est posée à 5♥, la réponse négative est donc 6♣. Si l’atout était Pique, ce serait 5♠. Avec la Dame, on déclare n’importe quoi d’autre, mais sans dépasser le palier de 6 dans la couleur d’atout. Ici, par exemple, les seules enchères disponibles sont 5♠ et 5SA. Elles promettent donc toutes les deux la Dame de Trèfle mais 5♠ garantirait “quelque chose d’utile à Pique qui n’a pas encore été mentionné”. En général, il s’agit du Roi. Avec 5SA, on se contente donc de mon-

trer la Dame de Trèfle sans le Roi de Pique. Ajoutez-vous 5 points pour une bonne réponse. Passez maintenant en Sud pour négocier le contrat de 7♣.

♠ ♥ ♦ ♣

AD94 A3 ARD75 R2

N O

E

♠ ♥ ♦ ♣

10 8 2 4 32 ADV10987

S

Imaginons tout d’abord qu’on vous entame à Pique. Quelle carte appelez-vous du mort ? Il n’est évidemment pas question d’impasse à Pique. L’affranchissement d’un Carreau de longueur est un bien meilleur pari. As de Pique : 5 (cadeau). Dame de Pique : 0. Petit Pique : -5 (soyons sérieux !). Vous purgez les atouts en deux tours et encaissez As-Roi de Carreau. Si tout le monde fournit, c’est dans la poche : Dame de Carreau en jetant un Pique, Carreau coupé s’ils sont 4-2 et Cœur pour l’As afin d’aller chercher le Carreau affranchi. Bien entendu, étant donné votre légendaire déveine, Est défausse (un Cœur) sur le deuxième tour de Carreau. Si le Roi et le Valet de Pique sont tous deux à votre droite, vous allez gagner. Encaissez la Dame de Carreau en défaussant un Pique, coupez un Carreau (il n’en restera donc plus qu’un à Ouest, comme le mort), puis défilez tous vos atouts en conservant soigneusement les deux Cœurs et le Carreau du mort (en défaussant les Piques, donc). ➤ BRIDGERAMA 396


BR396-mars14_BR-389-jul-13 13/03/14 10:09 Page5

La bonne enchère Philippe Soulet Comptez vos points

Quelle est votre enchère en Ouest ?

O

E 1♣ 3♣

S passe passe

3♥ : Cette enchère est bivalente. Elle montre soit une tenue Cœur à la recherche de l’arrêt à Pique pour jouer 3 Sans-Atout, soit un contrôle à Cœur et un semi-fit à Trèfle et des velléités de chelem.

3♥ 10 3♦ 3 3SA 1

N

E 1♣

S 1♥

3♥ : Le double cue-bid montre la courte à Cœur et un énorme fit à Trèfle. Le partenaire sera mieux armé pour envisager 3SA avec des honneurs perdus à Cœur ou 5 ou 6♣ avec des cartes clés.

3♥ 2♥ 3♣

O N 2♣ 1♦ passe 2♥ ?

E contre 3♣

S passe passe

3♠ : Pas de précipitation. Le cue-bid invite Ouest à nommer les Sans-Atout avec une tenue à Trèfle mais, pour contrer, Nord a forcément une majeure quatrième. Par conséquent, vous devez en priorité nommer vos quatre cartes à Pique pour jouer une manche en majeure, bien supérieure à 3SA avec une seule tenue à Trèfle.

3♠ 10 3SA 5 4♠ 2

V 10 9 3 V2 AR DV974

O

N 1♦

E contre

S passe

2♦ : Le cue-bid montre soit les deux majeures quatrièmes et un minimum de 8DH, soit au moins 11H, toutes distributions. Sur la réponse de 2♥, 2♠ sera alors forcing. Est sera invité à vous soutenir avec quatre cartes. À défaut, on jouera la manche à Sans-Atout.

2♥ 10 4♠ 7 3SA 4

AV 10 7 73 A 10 9 3 DV4

O

N 1♥

E 1♠

S 2♥

3♥ : Le cue-bid montre un fit quatrième et propose au moins la manche. Un soutien à 3♠ serait un barrage.

3♥ 10 4♠ 5 3♠ 1

1

♠ ♥ ♦ ♣

742 D V 10 AV 10 7 3 V8

2

♠ ♥ ♦ ♣

R V 10 3 R 10 3 AV 10 7 6 4

♠ ♥ ♦ ♣

A D 10 4 V973 D 10 2 A3

♠ ♥ ♦ ♣

♠ ♥ ♦ ♣

3 4 5

N

1♦ ? O

passe

?

?

?

La position sur le dernier atout :

♠ ♥ ♦ ♣ ♠ ♥ ♦ ♣

?? V -

A3 7 -

N O

E S

♠ ♥ ♦ ♣

♠ ♥ ♦ ♣

R ?? -

Les quatre jeux

♠ ♥ ♦ ♣

10 4 8

Sur le 8 de Trèfle, Ouest est obligé de conserver le Valet de Carreau et doit donc abandonner un de ses deux Cœurs. Le mort défausse alors le vaillant 7 de Carreau (dont le rôle déterminant est maintenant terminé) et c’est au tour d’Est de suffoquer : pour garder le Roi de BRIDGERAMA 396

Pique, il doit, lui aussi, se dégarnir à Cœur : le 3 du mort fera la treizième levée ! Bravo, vous venez de réaliser votre premier double squeeze : champagne ! (Et 20 points bien mérités).

♠ ♥ ♦ ♣

76 R752 V9864 65

AD94 A3 ARD75 R2

N O

E

♠ ♥ ♦ ♣

10 8 2 4 32 A DV 10 9 8 7

S

♠ ♥ ♦ ♣

RV 5 3 D V 10 9 8 6 10 43

10 8 1

Imaginons maintenant qu’Ouest entame à Carreau. Vous prenez, purgez les atouts et découvrez ensuite le mauvais partage à Carreau. Comment continuez-vous ? Vous disposez maintenant d’une ligne de jeu simplissime : l’impasse à Pique (5 points). Un double squeeze est beaucoup plus aléatoire (et donc inenvisageable) puisqu’il exige les deux honneurs à Pique en Est. Votre score : 55 points : bravo ! 35 points : pas mal du tout. 30 points : très convenable. 25 points : pas si mal. Au-dessous : vous ferez sûrement mieux la prochaine fois. ◆ 5♦


BR396-mars14_BR-389-jul-13 13/03/14 10:09 Page6

Enchérissez avec votre partenaire

Secret défense

Les mains d’Est sont en page 7 et les commentaires en page 13.

OUEST 1

Les enchères sont terminées, l’entame effectuée et le mort étalé. Le déclarant fait son plan de jeu pendant que les défenseurs roupillent… Mais pas vous ! Vous aussi, vous établissez votre plan de bataille, bien sûr !

Sud donneur / Personne vulnérable.

♠ ♥ ♦ ♣

A R 10 4 7 AD87 R965

Sud ouvre de 1��� et Nord soutient à 4♥.

♠ ♥ ♦ ♣

N

2 O

Nord donneur / Personne vulnérable.

♠ ♥ ♦ ♣

932 AV 10 8 5 D92 V8

O

3 R D 10 9 8 6 3 A R D 10 A

E S

Nord ouvre de 4♠.

2♠ ♠ AV ♥ V52 ♦ 9832 ♣ 9653

N 2♦ 4♥

E passe fin

S 2♥

Entame : Roi de Pique. Attention ! Vous jouez en tournoi par paires. Comment allez-vous défendre ?

3 Sud donneur / Est-Ouest vulnérables.

♠ ♥ ♦ ♣

4 RD96 AR83 R D 10 2

♠ ♥ ♦ ♣

Sud ouvre de 4♠.

R V 10 7 6 2 52 D RV 9 2

N O

4

S

Nord donneur / Personne vulnérable.

♠ ♥ ♦ ♣

853 AD974 10 4 2 R2

♠ ♥ ♦ ♣

Nord donneur / Personne vulnérable.

2 R V 10 8 A963 AD74

Sud ouvre de 1♠ et Nord soutient à 4♠.

6 Nord donneur / Personne vulnérable.

♠ ♥ ♦ ♣

6♦

N

E

passe passe

2♥ 4♠

passe fin

S 1SA 2♠

Entame : Roi de Cœur.

Plan de jeu, s’il vous plaît…

Nord ouvre de 1♠ et Sud soutient à 4♠.

5 ♠ ♥ ♦ ♣

E

♠ 94 ♥ AV 4 ♦ RV ♣ 10 8 7 6 4 3

O

♠ ♥ ♦ ♣

R 10 6 4 8 R 10 6 D 10 6 5 2

AV 5 R942 V73 874

E S

N

5♦

5♥

E 3♦ fin

S 4♥

Entame : 6 de Carreau.

N O

O

Sud coupe l’entame, purge les atouts en un tour puis joue As-Roi de Trèfle et Trèfle (Est avait le Valet second). Vous êtes en main…

D95 7 Nord ouvre R V 10 6 5 4 de 1♥ et Sud soutient à 4♥. AV 2

BRIDGERAMA 396


BR396-mars14_BR-389-jul-13 13/03/14 10:09 Page7

Enchérissez avec votre partenaire

Marc Kerlero

Les mains d’Ouest sont en page 6 et les commentaires en page 13.

EST Inutile de vous faire des illusions, vous ne ferez pas chuter ce coup-là mais cela n’a aucune importance puisque nous jouons par paires : il vous suffit de limiter Sud à dix levées. Or, avec l’As de Cœur connu en Ouest (Sud n’a pas d’As), vous pouvez valoriser votre Valet d’atout. Prenez le Roi de Pique de l’As et insistez du Valet. Sud va couper du mort et, même s’il possède un moyen de rejoindre sa main à Carreau pour jouer Cœur, Ouest prendra de l’As et donnera un troisième tour de Pique.

Le compte des points H vous apprend qu’Ouest n’a plus rien de significatif à côté de Roi-Dame de Cœur. Pour battre, il faut donc réaliser des coupes… Mais, au fait, pourquoi Ouest n’a-t-il pas entamé de son singleton à Trèfle ? La réponse coule de source : parce que c’est une chicane ! Prenez donc le Roi de Cœur de l’As et rejouez le 10 de Trèfle. Lorsqu’on donne une coupe, on fait un appel de préférence. Ouest comprendra que vous avez le Valet de Cœur et rejouera sous sa Dame pour recevoir une deuxième coupe : 4 à 0 !

Si vous avez bien suivi, Sud avait sept Cœurs, aucun Carreau et trois Trèfles, donc exactement trois Piques. S’il a la Dame, il va faire le reste quoi que vous fassiez. Si Est possède Dame-9-x, vous pouvez rejouer n’importe quel Pique (à condition qu’Est passe le 9 quand le mort et vous jouez un petit). Jouez le Roi de Pique. Si Sud possède 97x, vous le battez à coup sûr alors qu’il peut gagner si vous jouez petit ou le 10 (vérifiez). Si Sud possède 98x, il va gagner si vous jouez petit (en passant petit du mort). Si vous jouez le Roi, il pourrait gagner à jeux vus mais il chutera peut-être s’il vous octroie Roi-Dame au lieu de Roi-10.

BRIDGERAMA 396

♠ ♥ ♦ ♣ ♠ ♥ ♦ ♣

♠ ♥ ♦ ♣

R D 10 6 5 2 A 65 RV 7 2

85 R D 10 8 6 10 8 7 6 5 3 -

N O ♠ ♥ ♦ ♣

9874 74 V74 D 10 8 4

♠ ♥ ♦ ♣

R V 10 7 6 2 52 D RV 9 2

O

R 10 6 4 8 R 10 6 D 10 6 5 2

Sud donneur / Personne vulnérable.

♠ ♥ ♦ ♣

AV V52 9832 9653

♠ ♥ ♦ ♣

93 82 R V 10 6 5 3 DV2

Sud ouvre de 1♥ et Nord soutient à 4♥.

2 Nord donneur / Personne vulnérable.

♠ ♥ ♦ ♣

N E S

♠ ♥ ♦ ♣ ♠ ♥ ♦ ♣

E S

♠ ♥ ♦ ♣

1

3 R D 10 9 8 6 3 A R D 10 A

4 RD96 AR83 R D 10 6

Nord ouvre de 4♠.

3 Sud donneur / Est-Ouest vulnérables.

♠ ♥ ♦ ♣

94 AV 4 RV 10 8 7 6 4 3

AD3 973 A942 AD5

♠ ♥ ♦ ♣

932 AV 7 3 2 10 AV 9 8

Sud ouvre de 4♠.

4 Nord donneur / Personne vulnérable.

♠ ♥ ♦ ♣

AV 5 R942 V73 874

2 R V 10 8 A963 AD74

Nord ouvre de 1♠ et Sud soutient à 4♠.

5 Nord donneur / Personne vulnérable.

N O

E

♠ ♥ ♦ ♣

972 ADV10763 AR3

S

♠ ♥ ♦ ♣

D83 5 AD98542 V9

♠ ♥ ♦ ♣

853 AD974 R 10 4 R2

Sud ouvre de 1♠ et Nord soutient à 4♠.

6 Nord donneur / Personne vulnérable.

♠ ♥ ♦ ♣

A RV 2 8 A987 R964

Nord ouvre de 1♥ et Sud soutient à 4♥.

7♥


BR396-mars14_BR-389-jul-13 13/03/14 10:09 Page8

Partition pour quatre mains Gilles Quéran Savoir déchiffrer correctement les signaux envoyés par le partenaire à l’enchère est un art parfois complexe. Saurez-vous reconnaître laquelle des quatre mains de Sud correspond à la séquence indiquée et dire ce que vous auriez fait avec les trois autres ? Tous vulnérables

O

N

passe

3♣

1

E 1♠ 4♠

S 2SA contre

2

♠ ♥ ♦ ♣

RDV A7654 A9842

♠ ♥ ♦ ♣

3 ♠ ♥ ♦ ♣

6 A2 A R D 10 6 R D 10 9 2

4 ♠ ♥ 54 ♦ A R V 10 9 ♣ A R 10 9 6 2

der un fit de trois cartes et une couvrante. Dès qu’il possède un fit et deux couvrantes ou une couvrante et un fit de quatre cartes, il doit faire un saut à 4♣ ou à 5♣. Passons à Est : voilà un garçon qui, vulnérable, bondit tout seul à 4♠ en face d’un partenaire muet, alors qu’il pourrait se contenter de parler au palier de 3. S’il n’est pas échappé de Sainte-Anne, il espère gagner 4♠ ou, au pire, pense ne chuter que d’une. À partir de là, quelle signification donner au contre de Sud ?

R4 8 AV 10 6 2 A D 10 4 2

Avec la main n° 1 , la chute à 4♠ est hautement probable, encore que rien n’empêche Est d’avoir une chicane. Mais, outre que l’intervention à 2SA avec ces deux couleurs trouées et deux levées de défense dans la couleur adverse serait hautement douteuse, vous pensez vraiment que vous allez la rencontrer souvent contre un adversaire un tant soit peu sain d’esprit ? Bien sûr que non. En un mot, le contre ne peut pas être punitif.

Analyse Commençons par l’enchère de 3♣ en Nord. Il s’agit d’une simple préférence, pouvant parfois provenir d’un doubleton à Trèfle (en cas de doubleton ou pire à Carreau, bien sûr) et qui ne promet strictement rien, ni en attaque (levées à l’atout Trèfle), ni en défense (levées pour faire chuter 4♠). Dans le meilleur des cas, Nord pourrait possé-

La main n° 2 représente un bicolore mineur banal. On n’a rien de plus que promis et on aurait passé sur 3♣ sans état d’âme si Est avait passé lui aussi. Il n’y a pas de manche chez nous, la défense à 5♣ peut coûter un score à quatre chiffres si Nord a deux petites cartes à l’atout et il y a quelque espoir

de battre 4♠, sans plus. Le passe relève du domaine de l’évidence. Avec la main n° 4 , en revanche, une surenchère unilatérale à 5♣ semble raisonnable. On n’a vraiment pas besoin de grand-chose en Nord pour gagner ce contrat et très peu d’espoir de faire chuter 4♠ : pour enchérir comme il l’a fait, on voit mal Est ne pas posséder au moins un singleton mineur. Ne reste donc plus en lice que la main n° 3 . Elle est plus forte en points que prévu mais pas en distribution et c’est exactement le message traduit par ce contre “optionnel” qui va laisser le partenaire choisir de la suite à donner à la séquence, en tenant particulièrement compte de l’existence chez lui ou non d’un fit à Trèfle, voire d’un double fit. S’il possède un fit quatrième, il rétablit automatiquement à 5♣ (on sera probablement en défense contre 4♠ qui gagne mais il arrivera aussi de gagner 5♣). Même chose avec un fit troisième et une couvrante (cette fois, le but est clairement de gagner 5♣). En revanche, sans aucun fit ou avec un fit seulement troisième dans une main nulle, il passe et il compte sur nous pour faire chuter 4♠, ce qui arrivera d’autant plus souvent que, moins on a de Trèfles et de Carreaux en Nord-Sud, plus Est-Ouest en ont et donc plus nos honneurs font des levées dans un contrat à Pique.

PAS À PAS EN ACTION

Robert Berthe, Norbert Lébely et Johannes Leber

ENFIN LE LOGICIEL ! L’assurance de progresser au jeu de la carte. 69 euros.

Éditions 8♠

www.lebridgeur.com ! 01 42 96 25 50 BRIDGERAMA 396


BR396-mars14_BR-389-jul-13 13/03/14 10:09 Page9

L’exemple des champions Norbert Lébely

Ne perdez pas le nord ! Sélection seniors 2014 - Finale Est donneur – Personne vulnérable. Assis en Sud, vous possédez la main suivante :

♠ 10 7 ♥ ARDV953 ♦ 942 ♣ A Est, votre adversaire de droite, ouvre de 1♣ en première position.

O

N

E

S

Piganeau Tarrazi Leenhardt Palau

1♣

?

Que faites-vous ? Contrer d’appel “toutes distributions” ne convient pas, car vous ne possédez que 14 points H, et intervenir à 1♥ ne rend pas vraiment compte du potentiel offensif de cette main. Aussi, Jean-Jacques Palau saute-t-il directement à 4♥. La séquence ne s’arrête pas là. Ouest surenchérit à 5♣ et Nord à 5♥, contrat final.

♠ ♥ ♦ ♣

N E S ♠ ♥ ♦ ♣

Existe-t-il une chance d’y parvenir ? Oui, et vous le constatez d’entrée de jeu car, lorsque vous tirez l’As de Cœur à la deuxième levée, Ouest fournit le 10. Et alors ? Vous êtes maintenant en mesure de triompher des Piques 4-2...

AR842 876 V75 V4

O

Est-ce possible ? Oui, à condition de pouvoir jouer la couleur une fois de plus que le côté long adverse (inconnu pour le moment) : a) partage 3-3 ♠ AR842 ♠ D9X ■ ♠ VXX ♠ 10 7 Pour encaisser les deux Piques maîtres, il vous faudra jouer quatre fois la couleur, ce qui ne sera possible que si les atouts sont répartis 2-1 grâce au 8 de Cœur troisième de Nord (après qu’As-Roi de Cœur auront été encaissés, bien entendu). b) partage 4-2 ♠ AR842 ♠ D9XX ■ ♠ VX ♠ 10 7 Dans ce cas, pour tirer parti du cinquième Pique, la couleur devra être jouée cinq fois.

10 7 ARDV953 942 A

Contrat : 5 Cœurs - Entame : 2 de Trèfle. Combien de gagnantes possédez-vous ? Vous en avez dix, avec sept plis maîtres à Cœur, As-Roi de Pique et l’As de Trèfle. Que faut-il faire ? Établir le Pique cinquième du mort pour bénéficier de levées de longueur.

Allez-y… Vous tirez As-Roi de Pique (= 2 fois) : tout le monde fournit. Quand vous poursuivez d’un petit Pique du mort (= 3 fois), Est met la Dame. Et vous… ? Vous coupez gros (de la Dame, du Valet ou du 9 de Cœur), non seulement parce que vous redoutez une surcoupe mais aussi parce que vous devez impérativement préserver le 3 et le 5 de Cœur de votre main afin de pouvoir remonter deux fois supplémentaires au mort. Ouest défaussant le 3 de Trèfle, les Piques sont 4-2. La suite (et fin) devrait être simple : le 3 de Cœur pour le 7, Pique coupé gros et enfin le 5 d’atout pour le 8 afin d’accéder au 8 de Pique affranchi, votre onzième pli.

♠ ♥ ♦ ♣ ♠ ♥ ♦ ♣

96 10 A D 10 8 6 10 8 7 3 2

AR842 876 V75 V4

N O

E

♠ ♥ ♦ ♣

10 7 ARDV953 942 A

S

♠ ♥ ♦ ♣

DV53 42 R3 RD965

Et si le 10 d’atout avait été doubleton ? Alors, il aurait fallu que les Piques soient partagés 3-3 pour gagner 5 Cœurs.

Variations sur une main Quelle enchère sélectionnez-vous en Ouest ?

♠ ♥ ♦ ♣ 1

2 D V 10 8 3 RD4 10 7 6 5

O

N

E 1♥

S passe

N passe

E 1♥

S passe

N

E 1SA

S passe

? 2

O passe ?

3 O

? 4

O

N

?

E 2♦(*)

S passe

E 1♦ 1♠

S passe passe S passe passe S passe passe passe

(*) Forcing de manche.

5

6

7

O

N

1♥ ?

passe

O

N

2♣ ?

passe

E 1SA 2♠

O

N passe passe passe

E 1♦ 1♠ 2♥

1♥ 1SA ?

➤ BRIDGERAMA 396

9♥


BR396-mars14_BR-389-jul-13 13/03/14 10:09 Page10

…L’EXEMPLE DES CHAMPIONS Solutions 1 3♠ : Splinter, afin d’atteindre un petit chelem à Cœur en acier trempé si Est possède une main “idéale” telle que ♠6543 ♥AR965 ♦A7 ♣A4, c’est-à-dire 15H constitués uniquement de top cartes et accompagnés de quatre petits Piques. En revanche, avec ♠RV3 ♥AR965 ♦AV ♣R82 (19H), ses honneurs à Pique et sa distribution 5-3-3-2 devraient refroidir ses ardeurs. 2 2SA : Saut conventionnel après passe, destiné à décrire un fit au moins quatrième, une dizaine de points H et un singleton indéterminé. S’il veut connaître celui-ci, votre partenaire relaiera à 3♣ et vous direz 3♠ pour atteindre le meilleur contrat (manche ou chelem) en fonction de sa main.

Leçon particulière… Robert Berthe

Même si tu avais particulièrement bien maîtrisé le sujet que nous avons abordé le mois dernier, je te propose d’y revenir à l’occasion de ces quelques exercices. Je suis prêt, gonflé à bloc ! Voyons voir ça… Tu joues 4♠ :

♠ ♥ ♦ ♣

N

3 2♣ : Stayman. Avec 7-8H, une majeure cinquième et un singleton, il ne serait pas très bien joué de faire un Texas suivi d’une redemande à 2SA. Si l’ouvreur répond 2♦ sur 2♣, vous direz 2♥ (non forcing), qui, en fait, est peut-être le seul contrat gagnant s’il a la main suivante : ♠RD3 ♥965 ♦AV10 ♣RD43. 4 2♥ : À cause du singleton, en dépit de vos 8H. En effet, si vous répondez 2SA sur 2♦ et qu’Est dit 3♠, vous aurez perdu beaucoup d’espace, ce qui ne sera pas le cas après 2♦- 2♥. Par la suite, vous ferez un effort en fonction de la tournure des événements. 5 1SA : Faute de mieux, comme si Est avait ouvert de 1♠. Répéter les Cœurs en face d’un partenaire qui peut parfaitement être singleton (voire chicane) à Cœur serait trop risqué. 6 2SA : Sans pouvoir mentionner vos cinq Cœurs (3♥) car, dans cette séquence, il s’agirait d’une enchère artificielle “déclic” de chelem avec un fit à Pique. S’il a une main maximum et trois cartes à Cœur, Est n’omettra pas de déclarer 3♥ pour le cas où, comme ici, vous auriez cinq cartes à Cœur. 7 4♥ : Dans le cadre de notre système, Est détient une main 5-4-3-1 de 15-17H avec cinq Carreaux, quatre Piques, trois Cœurs et donc un seul Trèfle, ce qui tombe très bien en face de votre 10 quatrième dans la couleur, en raison de l’absence de “points perdus” en face de sa courte. Attendez-vous donc à ce qu’il possède par exemple ♠AR43 ♥R65 ♦AV1097 ♣3 et sautez à la manche. 10 ♦

643 872 9654 10 6 3

O

E S

♠ ♥ ♦ ♣

AR752 AR53 ARD 5

O

N

E

passe passe passe

2♥ 2SA 4♠

passe passe fin

S 2♦ 2♠ 3♥

Ouest entame de l’As de Trèfle et poursuit du Roi. À toi… Avec un Trèfle et un Cœur irrémédiablement perdants, je ne peux pas gagner si les Piques sont 4-1. Ils sont donc 3-2, par hypothèse de nécessité. Parfait. Continue.

sont dans la même main, à condition de soigner ton timing. Voyons voir… Il faut que j’encaisse AsRoi de Pique pour ne laisser traîner dehors que l’atout maître adverse mais il faut aussi que j’ouvre la coupe à Cœur… Or, si je commence par les atouts, la défense pourrait donner ellemême le troisième tour de Pique et adieu ma coupe. Il faut donc jouer Cœur d’abord. Si je joue As-Roi de Cœur et Cœur, Est-Ouest prennent et peuvent insister eux-mêmes à Cœur, avant que je n’aie eu le temps d’encaisser As-Roi de Pique… Si je suis surcoupé par la main des trois atouts, ce n’est pas grave mais, sinon, c’est la chute. Tout ceci est exact. Alors, comment ouvrir la coupe à Cœur sans risquer de voir l’adversaire donner le quatrième tour de la couleur ? J’ai trouvé ! Il faut jouer Cœur à blanc. La défense prend et ne peut ni donner le troisième tour de Pique puisqu’on n’en a jamais joué, ni le quatrième tour de Cœur, puisqu’il n’y en a eu qu’un. Admettons qu’elle rejoue Trèfle. Je coupe, j’encaisse maintenant As-Roi de Pique puis je joue mes Cœurs : si je suis coupé, ce n’est pas grave car ce sera par l’atout maître adverse et rien ne m’empêchera plus de couper mon quatrième Cœur avec le troisième atout du mort. Parfait. Les quatre jeux :

Passons aux Cœurs. S’ils sont 3-3, je ne peux pas chuter. Ils sont donc 4-2 (ou pire), par hypothèse de crainte. Excellent ! Il faut donc que j’arrive à couper mon quatrième Cœur au mort. Comme je serai fatalement en position de surcoupe, il faudrait que je sois surcoupé par l’adversaire qui a trois atouts. Comme ça, il le ferait avec son argent. C’est juste, mais tu peux quand même gagner, même si les deux doubletons

♠ ♥ ♦ ♣ ♠ ♥ ♦ ♣

DV8 V964 V 10 2 AR4

643 872 9654 10 6 3

N O

E S

♠ ♥ ♦ ♣

♠ ♥ ♦ ♣

10 9 D 10 873 DV9872

AR752 AR53 ARD 5 BRIDGERAMA 396


BR396-mars14_BR-389-jul-13 13/03/14 10:09 Page11

D63 862 A742 D64

♠ ♥ ♦ ♣

N O

♠ ♥ ♦ ♣

E S

♠ ♥ ♦ ♣

O passe passe fin

N 2♠ 3♦

AR742 95 R5 AR53

95 RDV4 V9863 V9

E passe passe

S 1♠ 2SA 4♠

Tu joues en tournoi par paires. Ouest entame du Roi de Cœur et la défense donne trois tours de la couleur. Tu coupes et encaisse l’As puis la Dame de Pique. Premier cas de figure : tout le monde fournit. Ton contrat est dès lors assuré. Comment continues-tu ? Là encore, il faut que j’arrive à couper mon quatrième Trèfle (sauf partage 3-3, bien sûr). C’est une manœuvre de Guillemard : je laisse traîner le petit atout adverse et je joue As de Trèfle, Dame de Trèfle et Trèfle vers mon Roi. Si le détenteur du dernier atout possède quatre Trèfles, il fournit, ainsi que lorsque je coupe le dernier. Je lui enlève son atout ensuite et fais onze levées. S’il me coupe un honneur, ce n’est pas grave car je pourrais toujours couper mon quatrième Trèfle : je n’aurai rien gagné, mais rien perdu non plus. Dis donc, tu as mangé du lion, aujourd’hui !

Marc Kerlero

N O

E S

♠ ♥ ♦ ♣

Le bon départ

D63 862 A742 D64 ♠ ♥ ♦ ♣

V 10 8 A 10 7 3 D 10 10 8 7 2

♠ ♥ ♦ ♣

O

Vous me l’avez déjà dit souvent : lorsqu’un adversaire m’embête, il faut que je le mette en second. Je joue Dame de Trèfle et Trèfle du mort. Si Est coupe, il le fait dans le vide et avec son argent. Quoi qu’il rejoue, je table. Il doit donc fournir ou défausser et je fais le Roi de Trèfle. Je rejoins le mort à Carreau et je recommence. Là encore, il doit fournir ou défausser. Je passe donc l’As de Trèfle à la volée et peux jouer Trèfle coupé, Est surcoupant si ça l’amuse. Bravissimo ! Les quatre jeux :

♠ ♥ ♦ ♣

9 RDV4 V98 V9872

D63 862 A742 D64

N O

E S

♠ ♥ ♦ ♣

E S

Imagine maintenant qu’Ouest défausse sur la Dame de Pique. Avec un atout à donner, se débarrasser du Trèfle perdant est devenu vital, qu’on soit par paires ou en duplicate.

♠ ♥ ♦ ♣

ADV964 732 A53 7

N

AR742 95 R5 AR53

♠ ♥ ♦ ♣

V 10 8 5 A 10 7 3 D 10 6 3 10

AR742 95 R5 AR53 ◆

LEBEL ULTIMATE 2

♠ ♥ ♦ ♣

10 3 A R D V 10 V86 R 10 3

Contrat : 4♥. Ouest est intervenu à Trèfle et le mort a nommé les Piques. Entame : 8 de Pique. Comment jouez-vous ?

BRIDGERAMA

♠ ♥ ♦ ♣

C’est vrai, je me sens en forme. Les quatre jeux :

Solution : Cette entame dans la couleur du mort sent le singleton à plein nez ! Plongez de l’As, purgez les atouts et affranchissez vos Piques (le 10 pris du Valet). Certes, Est prendra du Roi pour jouer Trèfle mais votre 10 interdira à la défense d’encaisser plus de deux levées dans la couleur et vous aurez tout le loisir ensuite de défausser vos Carreaux perdants sur les Piques.

Donne suivante :

partenaire des

Trophées du Voyage

un simultané commenté par

Philippe Soulet

Un logiciel d’entraînement au jeu de la carte, à base de donnes aléatoires générées à l’infini.

89,95 €

BRIDGERAMA 396

www.lebridgeur.com ! 01 42 96 25 50

BRIDGE INTERNATIONAL

LE TOUR OPÉRATEUR DES BRIDGEURS

190 rue Lecourbe • 75015 Paris Tél. : 01 48 28 72 23• Fax : 01 48 28 52 34

11 ♠


BR396-mars14_BR-389-jul-13 13/03/14 10:09 Page12

Actualités DN1 par équipes

Championnat de France juniors par paires

Intouchables Monégasques

La victoire en riant : Claudio Nunes, Fulvio Fantoni, Geir Helgemo et Tor Helness. Franck Multon et Pierre Zimmermann ont couru prendre l’avion.

Le quatrième et dernier week-end du championnat de France par équipes, la DN1, regroupait les quatre premières formations issues de la poule du dernier trimestre 2013. L’équipe de Pierre Zimmermann (Fantoni - Nunes, Helness - Helgemo, Zimmerman - Multon) s’est imposée avec une insolente facilité, remportant sa demi-finale contre l’équipe Doussot de 144 imp en 64 donnes avant de disposer en finale de l’équipe Zaleski (Bessis - Bessis, Pilon - Toffier, Cronier - Zaleski), de 152 imp en 80 donnes cette fois. On ne voit guère, dans l’Hexagone, de formation capable d’enrayer la machine de guerre monégasque.

Le doublé de Thibault Coudert Dans l’épreuve qui permet de juger de la relève du bridge français, Thibault Coudert s’affirme décidément comme une valeur sûre ! Vainqueur l’an dernier en face de Cédric Lorenzini, il s’est engagé cette année avec Anne Rouanet-Labé, la championne d’Europe Girls de l’été dernier.

Anne Rouanet-Labé et Thibault Coudert.

Les deux jeunes champions se sont imposés sans difficulté : 1 Mlle Rouanet-Labé - Coudert 63,81% 2 Bellicaud - Guillemin 61,62% 3 Marié - Vincenot 59,30%

Nouveauté en librairie Ruses et astuces Les ouvrages sur le jeu de la carte abordent presque toujours le bridge sous l’angle de la seule technique, négligeant son aspect psychologique. Avec son style brillant, Jacques Delorme répare cet outrage en réhabilitant la ruse. Car la ruse, à condition évidemment d’être loyale, fait partie intégrante de l’intelligence du jeu. Au fil des 78 donnes de l’ouvrage, tout le talent du déclarant ou du défenseur consiste à semer le doute dans l’esprit de l’adversaire. En refermant ce livre, vous aurez rencontré assez de manœuvres pour devenir un fin renard prêt à berner les naïfs corbeaux assis à votre table. Ruses et astuces au bridge, de Jacques Delorme. Éditions du Bridgeur, 164 pages, 24 euros.

Agenda Les tournois se déroulant dans une ville dont le nom est imprimé en rouge font, ont fait ou feront l’objet d’une publicité dans le Bridgeur (01 42 96 87 42).

avril 2014

19-21 Lons-Lescar Reims Toulouse 21 Arcachon Hénin-Beaumont 22-29 El Jadida 24 Talence 30/4-7/5 Croisière Rhin 30 Beaune

05 62 94 64 30 06 14 67 25 29 06 15 75 54 05 05 56 83 86 40 06 72 82 93 13 01 83 64 62 99 06 83 42 80 42 01 48 28 72 23 03 80 26 41 07

mai 2014 1er Compiègne Chaville Caen Calas Ney Sedan Beaulieu-sur-Dordogne 12 ♥

03 44 86 62 31 01 47 50 59 61 06 70 56 06 46 06 12 30 74 16 06 48 48 61 52 06 89 19 26 16 06 70 23 44 85

2-9 2-11 4 7 8

8-9 11-17 12-26 15-21 16-23 17

Bourges Foix Douai Yvetôt LLoret de Mar Zanzibar Châtellerault Pessac L’Aigle Vierzon Agon-Coutainville Dax Albi Obernai Crète Biarritz Sicile Saint-Genis-Laval Wimereux Châteaurenard

06 13 03 47 75 06 08 51 15 74 06 78 50 05 10 06 08 02 81 70 06 87 41 42 96 01 48 28 72 23 06 82 01 31 67 06 13 15 94 33 06 81 38 55 47 06 19 84 39 38 02 33 45 88 20 05 58 97 80 04 06 12 69 03 10 0 825 003 211 01 48 28 72 23 01 83 64 62 99 06 84 00 58 72 06 77 33 04 75 06 23 79 26 28 06 03 40 17 82

18

18-25 23-30 23/5-5/6 24 25/5-1er/6 29

30/5-10/6 31

Seyssins Châteauroux Mont-Saint-Aignan Fécamp Péronne Tours La Baule Bénodet Sorrente Juan-les-Pins La Roche-Posay Trégastel Romorantin Saint-Romain-de-Colbosc Riom Ouzbékistan Saint-Saturnin Tain

06 08 36 16 21 02 54 34 64 93 06 75 80 00 35 06 09 60 82 95 06 81 87 62 31 02 47 54 41 43 02 40 19 35 80 01 48 28 72 23 01 83 64 62 99 04 93 61 28 99 06 74 68 75 03 01 48 28 72 23 02 54 83 82 78 02 35 20 14 02 06 33 28 12 08 01 48 28 72 23 06 87 50 30 37 06 51 24 87 65 BRIDGERAMA 396


BR396-mars14_BR-389-jul-13 13/03/14 10:09 Page13

Enchérissez avec votre partenaire Olivier Beauvillain

1 OUEST

♠ ♥ ♦ ♣

A R 10 4 7 AD87 R965

EST ♠ ♥ ♦ ♣

S/P

Le faux choix, suite

93 82 R V 10 6 5 3 DV2

Le mois dernier, nous avons vu le principe du faux choix qui consiste à demander à son partenaire son avis puis de passer outre :

Sud ouvre de 1♥, Nord soutient à 4♥.

O

N

E

contre

4♥

5♦

S 1♥ fin

Pas trop, trop difficile : Ouest a un contre d’appel évident et, sur 4♥, Est a envie de jouer 5♦, ni plus ni moins, donc il nomme le contrat. Malgré son beau contre, Ouest est prié de s’incliner, son partenaire ne lui demande pas son avis… On est bien d’accord ?

2 OUEST

♠ ♥ ♦ ♣

932 AV 10 8 5 D92 V8

EST ♠ ♥ ♦ ♣

N/P

4 RD96 AR83 R D 10 6

Nord ouvre de 4♠.

O 5♥

N 4♠ fin

E S contre passe

Sur l’ouverture de 4♠, Est possède un contre très pur : distribution parfaite, des levées de défense. Ouest, avec sa main agréable mais peu puissante, nomme 5♥. Ce qui est important pour cela, c’est la possession d’une longue. En effet, le contre ne peut pas promettre toutes les couleurs quatrièmes, aussi une couleur cinquième est nécessaire. Est pourrait envisager de reparler mais Ouest n’a fait BRIDGERAMA 396

cela indique des réserves de valeurs. Et c’est particulièrement utile à haut palier quand la place manque cruellement. Quelques exemples ?

que répondre au contre d’appel. Aussi, doit-il sagement s’incliner et passer. Dur, dur, mais passe est souvent l’enchère la plus difficile à produire !

3 OUEST

♠ ♥ ♦ ♣

4 RD96 AR83 R D 10 2

EST S/EO ♠ 932 ♥ AV 7 3 2 ♦ 10 ♣ AV 9 8

Sud ouvre de 4♠.

O

N

E

S 4♠ contre passe 4SA passe 5♣ passe 5♥ passe 6♥ fin Cette fois, le répondant possède une main plus forte, presque l’ouverture, et une enchère directe de 5♥ serait insuffisante. Comment faire passer le message ? Tout simplement en indiquant un bicolore (4SA), avant de revenir à Cœur. Si Est voulait jouer 5♥ quoi qu’il arrive, il l’aurait nom mé tout de suite. Cette arrivée en deux temps indique une vélléité de chelem et Ouest peut cette fois dire 6♥ en toute tranquillité.

4 OUEST

♠ ♥ ♦ ♣

853 AD974 10 4 2 R2

EST ♠ ♥ ♦ ♣

N/P

2 R V 10 8 A963 AD74

Nord ouvre de 1♠ et Sud soutient à 4♠.

O 5♥

N 1♠ fin

E contre

S 4♠

Sur le contre d’appel, Ouest se doit de nommer le contrat à Cœur avec sa longue mais, de son point de vue, il n’y a pas de chelem en face d’un contre normal. D’où son enchère “compétitive” en attaque-défense, bien connue maintenant. Son partenaire est content du contrat et, n’ayant rien de spécial, il se contente de passer. 5 OUEST

♠ ♥ ♦ ♣

2 R V 10 8 A963 AD74

EST N/P ♠ 853 ♥ AD974 ♦ R 10 4 ♣ R2

Sud ouvre de 1♠ et Nord soutient à 4♠.

O

N

E

S 1♠ contre 4♠ 4SA passe 5♣ passe 5♥ passe 6♥ fin

Mêmes mains, mais avec un Roi de plus, il est possible d’espérer. Comment le dire sans danger ? Maintenant, vous le savez, il faut utiliser le “faux choix” : dire 4SA appel aux mineures puis transformer à Cœur quelle que soit la réponse. Cela demande au partenaire de regarder sa main et de surenchérir s’il en a envie. Singleton à Pique, bon soutien, bon contre, bons contrôles, tout est là et Ouest peut pousser au chelem… tabulaire. Voyez la différence obtenue dans les ren sei gnements entre les deux séquences… 6 OUEST

♠ ♥ ♦ ♣

D95 7 R V 10 6 5 4 AV 2

EST ♠ ♥ ♦ ♣

N/P

A RV 2 8 A987 R964

Nord ouvre de 1♥ et Sud soutient à 4♥.

O

N E S 1♥ contre 4♥ 4SA passe 5♣ passe 5♦ passe 6♦ fin Plus difficile. Avec les Carreaux, vous n’êtes pas certain que cela va fonctionner ! En effet, avec un 4-3 mineur, le partenaire va préférer directement les Carreaux mais il faut essayer ! Sur 4SA, appel aux mineures, quand Est nomme les Trèfles, le retour à Carreau garde la même signification car, avec des Carreaux et des Piques, on aurait répondu à Pique au palier de 4 ! Muni d’un superbe 4-1-4-4, Est peut alors nommer le chelem, alors que sur une enchère de 5♦ directe, il aurait passé. ◆ 13 ♦


BR396-mars14_BR-389-jul-13 13/03/14 10:09 Page14

…LES TP DE MICHEL LEBEL

LE TEST PRATIQUE - solutions de la page 3 SPÉCIAL ENCHÈRES APRÈS PASSE

1

❶ 2♠ = 5 ❷ 2SA = 3 ❸ 3♦ = 10

Votre partenaire possède 5 cartes à ♥ et (un minimum) de 4 cartes à ♦ avec environ 10 points H. Ne passez pas sur 2♥ ! Et annoncez le meilleur contrat : 3♦.

2

❶ 2♥ = 6 ❷ 2♠ = 5 ❸ 4♠ = 10

La réponse de 2♣ Drury, utilisée après avoir passé d’entrée, montre un fit à ♠ et un minimum de 10 points H. Demandez directement la manche à 4♠. Évitez si possible de donner des renseignements à vos adversaires.

3

❶ 3♦ = 10 ❷ 3♥ = 1 ❸ 4♥ = 6

Après le saut fitté à 3♣, votre jeu est très nettement revalorisé. Le chelem est environ à 90% si votre partenaire possède ♠74 ♥R943 ♦76 ♣AR1062. Ne concluez pas à 4♥, annoncez 3♦ pour laisser les enchères ouvertes.

4

❶ X = 10 ❷ 2♣ = 1 ❸ 3♥ = 4

Attention ! Après passe et une intervention, il n’y a plus ni Drury ni 2SA fitté. Avec un soutien de 3 cartes et un espoir de manche, utilisez le contre Spoutnik et revenez à 3♥ au tour suivant.

5

= 3 ❶ ❷ X = 10 ❸ 2♦ = 6

Votre adversaire de gauche a ouvert en troisième position, votre partenaire peut avoir un jeu fort. Après avoir passé d’entrée, contrez 1SA. Votre partenaire, qui possède ♠V ♥V72 ♦AD986 ♣RD76, sera ravi. Entamez du 10 de ♦ et attendez la suite !

6

= 10 ❶ ❷ X = 3 ❸ 3♠ = 4

Votre partenaire a ouvert non vulnérable contre vulnérable en troisième position puis a enlevé votre contre punitif par 2♠. Il possède certainement une ouverture faible ou très faible. Laissez vos adversaires jouer 3♣.

7

❶ X = 3 ❷ 1SA = 10 ❸ 2SA = 6

Vous devez faire une enchère à Sans-Atout avec un jeu régulier, un arrêt à ♠ et seulement 4 cartes à ♥. Une manche est très peu probable après le passe de votre partenaire qui a ouvert en troisième. Annoncez 1SA pour marquer dans votre colonne.

SPÉCIAL MANIEMENT DE COULEUR

8

❶ = 5 ❷ = 10 ❸ = 3

9

Le bon maniement consiste d’abord à partir du 10 de ♥ pour capturer le Roi troisième. Ensuite pensez à débloquer le 8, pour rejouer le 7 si Est possède le Roi d’atout quatrième et Ouest le 9 sec.

Jouez le 10 de ♠. Pas de problème si les ♠ sont 3-2. En cas de partage 4-1, le contrat est sur table si Ouest possède Dame-Valet quatrièmes et Est le 8 ou le 9 sec. Si Ouest couvre, rentrez en main et rejouez ♠ vers le mort. Il s’agit du bon maniement de la couleur et non d’un jeu de sécurité.

VOTRE SCORE de 85 à 100 de 68 à 84 de 50 à 64 - de 50

= = = =

SUPER En forme Convenable Pas terrible Lisez la Majeure 5ème nouvelle génération !

14 ♣

❶ = 2 ❷ = 5 ❸ = 10

10

❶ = 3 ❷ = 10 ❸ = 6

Il s’agit d’un maniement classique : jouez ♣ vers le Valet. Votre meilleure chance est de trouver D10 ou R10 secs en Ouest. Si Ouest plonge de la Dame ou du Roi, rentrez au mort et avancez le Valet de ♣ pour écraser le 10 d’Ouest. En défense : à la place d’Ouest pensez à fournir - sans hésiter - le 10 avec R10 secs.

À RETENIR ❶ Quelle que soit l’ouverture, le saut dans une nouvelle couleur montre un fit après passe d’entrée. Les sauts en majeure sur l’ouverture mineure ne sont pas forcing, les sauts sur l’ouverture majeure le sont. ❷ Le maniement de couleur du test n°9, qui permet de gagner avec DV9x et DV8x en Ouest et également avec D98x et V98x si Ouest couvre le 10 ! BRIDGERAMA 396


BR396-mars14_BR-389-jul-13 13/03/14 10:09 Page15

Un jour, une donne... Philippe Toffier

Chaque pays possède son propre championnat de Division nationale, dans lequel les meilleures équipes du moment s’affrontent sur plusieurs week-ends. La Suède n’échappe pas à la règle et la donne qui va suivre fut l’une des donnes les plus déterminantes de la finale d’il y a deux ans. Le gain ou la chute d’un chelem est en jeu et probablement le titre qui va avec. Les enchères :

O passe passe passe

N passe 4♣(2) 6♠

E 2♣(1) passe fin

S 2♠ 4♥(3)

(1) Cinq Trèfles ou plus, 8-18DH. (2) Splinter. (3) Contrôle.

♠ ♥ ♦ ♣

D V 10 8 8742 AR754 -

N O

E S

♠ ♥ ♦ ♣

AR632 A9 10 8 DV72

ABON-

NEZ-

VOUS !

Comment auriez-vous négocié ce petit chelem à Pique sur entame à l’atout ?

♠ ♥ ♦ ♣

En salle ouverte, le déclarant misa sur le partage 3-3 des Carreaux et 2-2 des atouts. Faible probabilité, en vérité. Il prit l’entame au mort puis joua trois tours de Carreau, le dernier coupé (tout le monde fournit), avant de remonter au mort à Pique. La défausse d’un Trèfle en Est mit définitivement fin à ses rêves de victoire. En salle fermée, le même contrat un peu poussé fut rapidement atteint et le Suédois assis en Sud se remémora qu’avec quatre cartes restantes dans une couleur, la probabilité de trouver cette couleur répartie 3-1 est de 50% alors que le partage 2-2 n’est que de 40%. De plus, il visualisa qu’il était tout à fait possible de gagner son contrat, même avec les atouts mal partagés. Voyez-vous comment ? En jouant en mort inversé ! Il fournit le 10 de Pique à l'entame puis il joua Cœur pour l'As et Cœur. Est, qui n'avait plus d'atout (mais cela n’aurait rien changé s’il en avait eu encore un), rejoua Trèfle, coupé au mort. Le déclarant rentra en main en coupant un Cœur puis il rejoignit le mort avec l'As de Carreau avant de couper le dernier Cœur du mort avec l'As de Pique. La position à six cartes de la fin :

N O ♠ ♥ ♦ ♣

Par courrier :

Bulletin à renvoyer accompagné de votre règlement à : BRIDGERAMA 27, rue du Quatre-Septembre 75002 Paris

R6 10 V72

La fin du coup fut un jeu d’enfant : Sud remonta au mort avec le Roi de Carreau puis il coupa un Carreau avec le Roi de Pique. Le 6 de Pique, précieusement conservé, lui permit de remonter au mort et d’enlever les deux derniers atouts d’Ouest. Well done ! Les quatre jeux :

♠ D V 10 8 ♥8742 ♦AR754 ♣♠974 ♥ V 10 6 5 3 ♦D92 ♣A 6

N O

E S

♠5 ♥RD ♦ V63 ♣ R 10 9 8 5 4 3

♠AR632 ♥A9 ♦ 10 8 ♣D V 7 2 ◆

BRIDGERAMA

www.lebridgeur.com 01 42 96 25 50

E S

Sur internet :

Par téléphone :

DV R754 -

Nom . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Prénom . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Adresse . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . ..........................................................................

Code postal . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Ville . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . E-mail . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . n° FFB

..............................................................

Classement

.......................................................

• France 1 an (11 n°) : 40€ • DOM-TOM et étranger 1 an : 45€ • Supplément avion/an :

19€

TARIFS APPLICABLES JUSQU’AU 30 JUIN 2014

03/14

Un jour, votre destin a croisé celui d’une donne. Anecdote heureuse ou dramatique, celle-ci est restée imprimée dans votre mémoire. Récit.


BR396-mars14_BR-389-jul-13 13/03/14 10:09 Page16

Au banc d’essai Jérémie Tignel

Vouloir améliorer le système standard de base en y greffant un certain nombre de conventions part d’un bon sentiment... mais encore faut-il les maîtriser et, surtout, vérifier qu’elles apportent réellement un plus à votre système. Aujourd’hui sur la sellette : L'OUVERTURE DE 1SA AVEC UNE MAJEURE CINQUIÈME Vous avez sûrement déjà pris un zéro suite à l’ouverture de 1SA de votre adversaire avec une majeure cinquième. Ou peut-être votre ami première série vous a-t-il conseillé de le faire vousmême. Une chose est sûre : ce type d'ouverture n'est plus tabou en France et alimente les débats depuis quelques années. Voici quelques éléments pour vous aider à vous décider. Principe Le principe est très simple, il s'agit d'inclure, dans l'ouverture de 1SA, les mains 5-3-3-2 de 15-16 H comportant une majeure cinquième. Les développements ultérieurs ne sont en rien modifiés par rapport au Standard. Avantages I• Éviter les problèmes de redemande Le Standard préconise, avec une majeure cinquième et 15-16 H, d'ouvrir de 1 en majeure puis, sur une éventuelle réponse de 1♠ ou 1SA, de faire un faux bicolore économique à 2♣ ou 2♦. Mais avouez qu'il n'est pas franchement enthousiasmant d'annoncer 2♦ avec la main et le début de séquence suivants : ♠ ♥ ♦ ♣

AR2 AD854 10 5 3 R4

S 1♥ ?

II• Zoner rapidement la main L'ouverture de 1SA ayant une force bien délimitée, le répondant prendra facilement la décision de s'arrêter en partielle ou de prospecter la manche (ou plus). Ainsi, avec les deux jeux précédents, la séquence devient :

S 1SA 3♣ 3SA

O passe passe

N 2♠(1) 3♠(2)

E passe passe

O passe

N 1SA

E passe

du camp en attaque est plus forte que l'autre, que l'entameur se jette dans ses fourchettes, plutôt qu’elle soit traversée à l’entame si le coup est joué par la main faible. IV• Barrer l’adversaire Ce petit bonus peut à l’occasion rapporter gros lorsque vous avez les Cœurs et que votre adversaire de gauche a du jeu avec cinq cartes à Pique mais une main plate (donc pas de quoi se manifester sur l'ouverture de 1SA). Voici l’exemple d’une main où EstOuest gagnent 4 Piques (même en ratant la Dame de Trèfle) :

♠ ♥ ♦ ♣

(1) Texas Trèfle. (2) Main de manche avec un singleton à Cœur.

Tandis qu'avec les jeux suivants on s'arrête tranquillement à 2 Cœurs au lieu de 3 Cœurs :

♠ ♥ ♦ ♣

10 4 AV 10 9 2 864 973

N

Sud 1SA 2♥

N 2♦

Sud 1♠ 2♦ 3♥

O passe passe

N 1SA 2♥

E

O S

♠ ♥ ♦ ♣

V 10 7 5 A9 10 8 6 2 A 10 4

R62 RDV84 RD3 D7

E passe passe

Inconvénients Le seul inconvénient est de rater un éventuel fit 5-3 ou 5-4 en majeure, ce qui peut aboutir à plusieurs conséquences fâcheuses.

AD872 RD5 D53 R4

O passe

N

E passe

S ♠ ♥ ♦ ♣

AD843 10 5 2 A5 RV 3

9 763 V974 98652

Sur l'ouverture de 1♥, Ouest intervient à 1♠, Est fait un cue-bid à saut (3♥) pour montrer quatre atouts et un espoir de manche et Ouest accepte la proposition. Mais si Sud choisit l’ouverture de 1SA, Ouest a un jeu trop plat pour se manifester : il passe et, Est n'ayant pas de quoi réveiller, la séquence en reste là.

E

O

♠ ♥ ♦ ♣

♠ ♥ ♦ ♣

Au lieu de :

Non seulement ce n’est pas très naturel mais en plus on risque de 16 ♠

jouer 2 Carreaux en fit 3-3 lorsque le partenaire a un singleton Cœur et pas de quoi annoncer 2SA ! Au risque d’empailler 3 Sans-Atout si, par exemple, Nord détient ♠1085 ♥7 ♦D74 ♣AD8762.

III• Faire jouer la main forte Il est préférable, lorsqu'une des mains

I• Jouer la mauvaise partielle Lorsque le répondant n’a ni cinq cartes dans l'autre majeure, ni de quoi faire BRIDGERAMA 396


BR396-mars14_BR-389-jul-13 13/03/14 10:09 Page17

un effort de manche, on joue 1 SansAtout au lieu de 2 Cœurs ou 2 Piques, ce qui est rarement meilleur. Pire encore, le fait de ne pas connaître la majeure cinquième de l’ouvreur peut empêcher le répondant de se battre pour la partielle, comme dans cette donne :

♠ ♥ ♦ ♣ ♠ ♥ ♦ ♣

V4 V63 A 10 6 DV832

95 R 10 7 4 V982 965

N E

O S ♠ ♥ ♦ ♣

♠ ♥ ♦ ♣

A R 10 8 7 2 8 754 A 10 4

D63 AD952 RD3 R7

Si Sud ouvre de 1♥, rien n'empêchera Nord-Sud d'aller jusqu’à 3 Cœurs contre la partielle adverse à 2 Piques : le mieux qu’Est-Ouest puissent faire est de défendre à 3 Piques et de chuter d’une levée. Alors que si Sud ouvre de 1SA, Nord n'a pas de quoi faire un Stayman et Est réveille à 2♠ : le fit à Cœur est enterré car ni Sud ni Nord n’ont de quoi faire une action. II• Empailler la manche (ou jouer la mauvaise) Échangez l’As et le Valet de Carreau dans les mains d’Ouest et de Nord dans le diagramme ci-dessus. La manche à Cœur tient à la place de l’As de Trèfle (en l’occurrence, elle gagne) mais elle est empaillée sur l’ouverture

de 1SA car il manque 1 point à Nord pour faire un Stayman. Certes, après le réveil d’Est à 2♠, Nord pourra, à son tour en position de réveil, contrer d’appel pour défendre la partielle mais on jouera 3 Cœurs au lieu de 4… Il arrivera également que Nord conclue à 3SA avec un jeu plat sans majeure quatrième, alors que son camp possède un fit majeur 5-3. Une solution pour éviter cela serait de jouer le Puppet Stayman. Une autre solution, sans rien changer au système, est d'exercer son jugement à l'ouverture et d'ouvrir de 1SA avec une majeure cinquième seulement si la main se prête au jeu à Sans-Atout (présence de fourchettes et de “points mous” : pas une main toute en levées de tête). III• Rater le chelem majeur Regardez le drame de cette donne, où il manque un peu de jeu au répondant pour annoncer 4SA quantitatif, ce qui conduit à l’empaillage d’un chelem en béton armé !

♠ ♥ ♦ ♣

10 4 AV 2 ADV96 D93

N E

O S ♠ ♥ ♦ ♣

Sud 1SA

AV 8 R D 10 5 3 R53 R4

O passe

N 3SA

E

Au lieu de :

Sud 1♥ 2SA 3♠ 4SA 6♥

O passe passe passe passe

N 2♦ 3♥ 4♦ 5♥

E passe passe passe passe

Bilan Les exemples ci-dessus peuvent avoir freiné vos ardeurs. Pourtant, en termes de fréquence, il est rare que le répondant soit juste en-dessous de la zone permettant de trouver le bon contrat, alors qu’il est fréquent que l’ouverture en majeure ne permette pas d'aboutir au contrat optimal. Il y a donc plus à gagner qu'à perdre à tolérer l'ouverture de 1SA avec une majeure cinquième. Cette innovation est d'ailleurs plébiscitée par la majorité des champions français... à condition de l'appliquer avec discernement ! Attention donc à ne pas adopter cette attitude de manière systématique si vous ne voulez pas tomber plus souvent sur les inconvénients que sur les avantages. Les conditions requises pour une telle ouverture sont : • Une main distribuée 5-3-3-2 : on ne va pas tolérer une entorse supplémentaire en ouvrant de 1SA les 5-4-3-1 ! • 15-16 H : avec 17 H, on peut tranquillement ouvrir de 1 en majeure et redemander à 2SA. • Trois cartes dans l'autre majeure : le but étant de découvrir aisément le fit 5-3 dans l'autre majeure et de jouer le contrat de la main forte. • Une main avec des “points mous” plutôt que des As, ce qui atténue les risques d’empaillage. ◆

BRIDGE ET BALNÉO À ABANO TERME Proche de Venise et ses gondoles… Du dimanche 8 au dimanche 15 juin 2014 Pension complète 8j/7 nuits 638 €. Single : 690 € Bridge, cours et tournois journaliers : 110 € Hôtel La Résidence 4****. Restaurant gastronomique. 3 piscines, aquagym, fitness. 3 golfs à proximité. CLUB NATURE ET BRIDGE. Tél : 04 78 23 44 42 et 06 10 90 12 05. albertliochon@hotmail.com

BRIDGERAMA 396

17 ♥


BR396-mars14_BR-389-jul-13 13/03/14 10:09 Page18

Des deux côtés du miroir Philippe Caralp

Salle fermée, table1, dernier match

♠ ♥ ♦ ♣

R2 DV3 D 10 8 6 4 975

N O

E S

♠ ♥ ♦ ♣

ADV976 A74 V A32

O

N

E

passe passe

1SA 4♠

passe

S 1♠ 3♠

L’adversaire entame du 10 de Cœur couvert par la Dame, le Roi et l’As. C’est le moment de puiser dans votre jeu une carte de la plus belle eau pour rincer l’adversaire et remplir votre contrat. Détestant naviguer en eau trouble, vous établissez une manœuvre courante en comptabilisant les perdantes. Elles ruissellent de trois fontaines. Il en jaillit deux à Trèfle, une à Cœur et une à Carreau. Il faudrait faire disparaître au moins l’un de ces quatre éléments. Rien de transparent ne vous vient à l’esprit et, pour éviter un dégât, vous continuez à creuser. Miroirs, le Trèfle et le Cœur apparaissent aussi inodores qu’incolores et le Carreau, seul, semble couleur bénite. Oui mais, comment le distiller ? Alors, vous jetez l’éponge ? Allez, il faut vous mouiller ! Heureusement, vous n’êtes pas tombé de la dernière pluie et vous laissez l’affaire

18 ♣

suivre son cours en présentant le Valet de Carreau. L’adversaire de droite le capture du Roi et rejoue Cœur mais vous n’en avez cure. Après avoir réalisé la levée du Valet au mort, le dernier Cœur de votre main s’évapore sur la Dame de Carreau. L’adversaire de gauche a beau prendre de l’As et contre-attaquer à Trèfle, il flotte maintenant au mort le 10 de Carreau, seul maître à bord. Vous vous emparez de la levée avec l’As de Trèfle et suivez le fil en tirant l’As d’atout, avant de rejouer le 6, pour le Roi devenu sec. Les adversaires ont beau fournir les deux fois, la peur d’une coupe vous fait quand même un peu frémir tandis que vous défaussez le 2 de Trèfle sur le 10 de Carreau du mort. Ouf, le dernier atout adverse ne vous fait pas barrage, les flancs fournissant le 7 et le 5. La retenue du 9 de Carreau empêche la manœuvre de Guillemard, mais tant pis. Maintenant, tout coule de source. Il n’y a plus qu’à couper le 3 de Cœur d’un Pique maître pour éviter les fuites puis tirer le dernier atout et revendiquer le contrat. Débordant d’enthousiasme, votre bouillante partenaire vous inonde de louanges, «Vous me donnez des vapeurs» ditelle, toute rouge. Mais vous, vous restez de glace en consignant la manche sur votre feuille.

contrat de 4 Piques sur l’entame du 10 de Cœur du partenaire. L’adversaire appelle la Dame du mort. Comment allez-vous défendre pour essayer de défaire ce contrat ? On vous l’a souvent répété, il ne faut pas céder aux automatismes ! Vous teniez déjà machinalement le Roi de Cœur en main - n’est-il pas fait pour capturer une Dame ? - quand vous vous êtes ravisé. Il sera toujours bien temps de couvrir le Valet. Et puis vous avez eu la révélation ! Votre partenaire n’entamerait jamais sous un As à la couleur, cette carte est chez le déclarant. Vous seriez la risée de tout le club s’il avait pris la fantaisie à l’adversaire de fournir la Dame du mort avec l’As sec en main. Réservant précieusement votre honneur, vous jouez le 6 de Cœur et laissez la Dame se faire. Miracle, cela empêche la reprise du Valet au mort et supprime une communication vitale entre les deux mains adverses. Dès lors, impossible d’affranchir la dixième levée à Carreau et le déclarant doit concéder quatre levées à la défense. Les quatre jeux

♠ ♥ ♦ ♣

Salle ouverte

♠ ♥ ♦ ♣

R2 DV3 D 10 8 6 4 975

N O

E S

♠ ♥ ♦ ♣

853 R865 R72 RV 4

Après une séquence identique à celle de la salle fermée, vous défendez contre le

♠ ♥ ♦ ♣

10 4 10 9 2 A953 D 10 8 6

R2 DV3 D 10 8 6 4 975

N O

E S

♠ ♥ ♦ ♣

♠ ♥ ♦ ♣

853 R865 R72 RV 4

ADV976 A74 V A32 ◆

BRIDGERAMA 396


BR396-mars14_BR-389-jul-13 13/03/14 10:09 Page19

Courrier des lecteurs Marc Kerlero

À travers les gouttes Voici le diagramme complet et la séquence à notre table (match par quatre, Nord donneur, Est-Ouest vulnérables).

♠R9 ♥V763 ♦ RV 6 ♣D 7 5 3 ♠ A 10 8 2 ♥RD854 ♦D872 ♣-

N O

E S

♠V54 ♥2 ♦ 9543 ♣ R 10 9 6 2

♠D763 ♥ A 10 9 ♦ A 10 ♣ AV 8 4

O

N E passe passe contre(*) surcontre 2♣ contre 3♦ 2♥ passe 3SA fin

S 1SA passe 3♠

(*) Alerté comme montrant une majeure cinquième et une mineure quatrième.

Résultat : une de chute, alors que j’aurais contré 3♦ pour 800 ! Maurice Froissart, Verrières-le-Buisson. Je comprends votre frustration ! Il n’y a rien de plus agréable au bridge que de placer un bon gros contre punitif bien juteux, si vous me permettez l’expression ! Après trois tours d’atout et le retour à Trèfle, vous auriez effectivement marqué 800. Je ne sais pas ce qui a pu passer par la tête de votre partenaire pour débarquer

BRIDGERAMA 396

à 3♠. Votre surcontre et votre premier contre punitif à 2♥ montraient pourtant clairement l’intention de punir les imprudents qui n’avaient sans doute pas vu la couleur de l’étui. Bon, ce n’est pas grave, votre partenaire aura sûrement retenu la leçon et, la prochaine fois, vos adversaires ne passeront pas à travers les gouttes !

Resté dans l’étui Nous n’avons pas su déclarer cet excellent chelem (Ouest donneur, Est-Ouest vulnérables) :

♠ R10876542 ♥2 ♦642 ♣3

O passe 1♠ 4♠

N O

N passe passe fin

E S E 1♥ 3♣

♠AD3 ♥R9654 ♦♣A R 9 8 6

S passe passe

Dans l’autre salle, Ouest a ouvert de 4♠ et le chelem a été facilement annoncé. Raymond Houlière, Saint-Jean-le-Blanc. Laissez-moi tout d’abord vous dire que l’ouverture de 4♠ rouge contre vert me donne froid dans le dos ! J’aurais enchéri exactement comme vous : passe d’abord, 1♠ ensuite puis 4♠ sur le jump à 3♣ forcing de manche. D’après le principe de la vitesse d’atteinte, 3♠ forcing suivi de 4♠ serait plus encourageant. On pourrait

aussi envisager de répondre 4♠ directement sur 1♥. En revanche, je ne suis pas emballé par les enchères de votre partenaire : d’abord, il n’est pas assez fort pour jumper à 3♣ . Rappelons que cette enchère n’est pas un bicolore cher mais un bicolore à saut, forcing de manche, ce qui est tout à fait exagéré avec 16 points pour l’instant misfittés (la chicane vaut 0 tant qu’un fit n’a pas été trouvé), alors que vous n’en avez promis que 5 ou 6. Ensuite, avec un fit miraculeux (As-Dame troisièmes !) quand vous imposez les Piques alors qu’il aurait pu posséder un petit singleton ou même une chicane dans la couleur, il aurait évidemment dû reparler (par 6♠, tout simplement, un grand chelem semblant improbable, par 5♦ plus technique, au cas où vous pourriez déclarer 5♥, qui montre forcément l’As, ce qui pourrait le conduire à essayer 7♠). Et si vous avez deux petits Cœurs ? Il faudrait encore que l’adversaire entame dans la couleur (peu probable après l’ouverture de 1♥) et que l’As soit derrière le Roi. Il faut donc négliger ce cas. Une séquence raisonnable :

O passe 1♠ 4♠

N passe passe passe

E 1♥ 2♣ 6♠

S passe passe fin ◆

Bridgerama Courrier des lecteurs 27, rue du Quatre-Septembre 75002 PARIS

19 ♥


BR396-mars14_BR-389-jul-13 13/03/14 10:08 Page20


Bridgerama - Mars 2014