Page 2

POLITIQUE

3

ÉLECTIONS

2012

Janvier 2012 — www.le13dumois.fr

Élections 2012

QUESTIONS À DENIS BAUPIN, CANDIDAT AUX LÉGISLATIVES DANS LA 10e CIRCONSCRIPTION.

Propos recueillis par David Even Photographie Mathieu Génon

A

près le psychodrame automnal qui a agité Europe Écologie - Les Verts (EELV) et le Parti socialiste (PS) sur la question du partage des circonscriptions en vue des prochaines législatives, c’est finalement l’adjoint de Bertrand Delanoë aux transports puis au développement durable, Denis Baupin - le « M. couloirs de bus » de Paris - qui a chipé la place de candidat dans la 10e circonscription au député socialiste sortant Serge Blisko. Pour le cadre du parti écologiste c’est l’occasion de donner une autre dimension à son action. LE 13 DU MOIS : Ne craignez-vous pas d’être accusé d’avoir pris la place de candidats plus ancrés dans l’arrondissement comme l’écologiste Yves Contassot ou le socialiste Serge Blisko ? DENIS BAUPIN : Si être adjoint au maire de Paris et se présenter à Paris est considéré comme un parachutage alors je ne comprends plus rien. De toute façon, comme mon parti, je milite pour des législatives à la proportionnelle. La question du lien entre un député et son territoire est donc moins importante pour moi que

LES AUTRES CANDIDATS COMMENCENT À SORTIR DU BOIS - Du côté des communistes : Emmanuelle Becker, déjà conseillère de Paris, vise la députation dans la 9e circonscription au nom du Front de gauche. À l’ouest, dans la 10e circonscription, les tractations devraient accoucher d’un candidat d’ici à la fin du mois de janvier. - Du côté du PS : Jean-Marie Le Guen est reconduit sans surprise dans « sa » 9e circonscription. - Du côté de l’UMP : Patrick Trémège est 10

du genre à s’accrocher. Il fête cette année sa trentième année d’élu dans le 13e arrondissement. Leader de la droite du 13e depuis le départ de Jacques Toubon, c’est lui qui repart au charbon - comme en 2007 - contre Jean-Marie Le Guen. À l’ouest, rien n’est acté pour le moment. - Enfin, au Front national, dont le siège de la fédération parisienne se situe rue Jeanne d’Arc, on attend la fin du mois de janvier avant de désigner qui que ce soit.

dans d’autres formations politiques. Le rôle d’un député, c’est avant tout de faire la loi. Or, la loi est la même pour tous de Brest à Marseille, du 13e au 20e. Comprenez-vous la fronde des militants PS du 13e contre la mise sur la touche de Serge Blisko ? Je comprends l’amertume de Serge Blisko, surtout que le choix de réserver cette circonscription à EELV a été fait par son propre parti. Cependant, il faut que tout le monde fasse avec, cela fait partie des inconvénients du système électoral majoritaire qui consiste à réserver des circonscriptions. EELV n’est pas assez fort pour être majoritaire mais la gauche à besoin d’EELV pour l’être. Dans ce cas, il faut faire des alliances, et des répartitions de candidatures. Il y a automatiquement des déçus et des heureux, dans les deux camps. Je pense que les militants et sympathisants comprennent que cette alliance est indispensable. C’est le sens de l’histoire. Ce qui est sûr, c’est que le nombre de députés écologistes élus à Paris [trois au maximum, ndlr] sera très faible par rapport à l’électorat écolo de la capitale. Lâcherez-vous votre poste d’adjoint au maire de Paris en cas d’élection en juin prochain ? Bien sûr et je ne serais alors pas non plus candidat aux prochaines municipales en 2014. C’est la règle du parti et une question de salubrité mentale pour moi. Après 10 ans de politique locale à Paris, je souhaite absolument passer à autre chose, à une autre échelle, être député pour mettre en œuvre une transformation politique au niveau national. Trop souvent notre action au niveau local a été bloquée à l’échelon supérieur. !

Le 13 du Mois n°14  

Le magazine indépendant du 13e arrondissement

Le 13 du Mois n°14  

Le magazine indépendant du 13e arrondissement

Advertisement