__MAIN_TEXT__

Page 17

MODE

LES DÉGONFLÉS ÉCOLO ET ORIGINAL

L

es Dégonflés a été créé en novembre 2012 et connaît depuis une ascension remarquable. La créatrice de cette jeune marque de bijoux souhaite se pencher, comme elle le dit, sur des « vêtements de bonne qualité, demandant une faible production d’énergie, réalisés par des créateurs locaux, avec des matières premières biologiques ou upcyclées ». Les Dégonflés s’engage dans un combat écologique – les matières premières sont recyclées et tout est fabriqué en France, de manière artisanale - et tente de montrer que l’upcyclage peut produire des pièces désirables, très portables et pourquoi pas tendances – bien que la créatrice privilégie une consommation réfléchie à un changement perpétuel, résultat des phénomènes de mode qui ne sont pas en accord avec ses convictions écologiques. L’upcyclage constitue la transformation d’un objet ayant une utilité propre pour lui en donner une toute nouvelle. C’est ce qui se passe ici avec les chambres à air. La créatrice nous propose des accessoires et bijoux en chambre à air recyclée : c’est son matériau de base. Elle en fait des boucles d’oreilles, des bracelets, des colliers, des ceintures et bientôt des sacs ; les bijoux ont l’apparence du cuir, mais avec l’avantage qu’il est difficile de les abîmer. Outre l’originalité du concept, les créations sont plus que réussies. Une imagination débordante et de nombreux voyages donnent des bijoux aux influences ethniques légères ou assumées, qui peuvent s’accorder à de nombreuses silhouettes. En effet, les boucles d’oreilles plumes se marieront très bien avec un look urbain, mode, un peu street mais peuvent aussi relever un tailleur noir des plus classiques, ou encore, les gros colliers aux diverses franges iront très bien au-dessus d’un t-shirt blanc simple ou dans le décolleté d’une chemise ouverte en haut. Pour l’instant, on ne trouve cette marque dans aucun magasin, mais

on peut espérer tomber sur la créatrice à l’occasion d’une vente itinérante ou salon créateur, ou alors aller visiter le site internet de la marque où l’on peut se procurer toutes les créations. On trouve Les Dégonflés également sur le site La Cocarde-Verte qui fait la promotion de créations écologiques et sur A Little Market qui met en avant les créations fait-mains. Leurs emplacements sont donc bien stratégiques. « La création (...), c’est mettre en forme une idée qui nous trotte dans la tête. C’est aussi exprimer ce que l’on a au fond de ses tripes, nos émotions, nos coups de gueules. » Créatrice engagée, l’initiatrice de ce projet considère que l’art est accessible à tous, elle entend par là que tout le monde peut devenir artiste, c’est une question de « lâcher prise ». Elle met tout ce qu’elle a dans ce qu’elle crée et espère que son engagement touchera, par ses créations, un large public, car en effet, sa cliente peut être étudiante ou avoir la quarantaine, fashionista ou aller rarement dans un magasin de vêtement, cela l’importe peu. Elle s’est d’abord intéressé à la chambre à air en elle-même, ensuite lui est venue l’idée des bijoux, facilement adaptables à ce matériau. Elle n’a d’ailleurs pas une formation de créatrice de mode mais artistique : un passage aux Beaux-arts, dans quelques théâtres, une sensibilité à la musique, un amour de la bidouille et de la retouche en tout genre qui se retrouve dans une admiration portée à Royal de Luxe ont forgé sa personnalité et ses goûts. Ambitieuse, elle souhaite que Les Dégonflés parvienne à un inscrire sa place, et que le succès soit au rendez-vous car elle espère faire passer son message écologique au plus de monde possible. On lui souhaite également ; son engagement, ses convictions et ses créations sont convaincants et méritent d’être (re) connus. PAR MAXIME LAPRADE

Profile for Bizart  Magazine

Bizart magazine #2  

Art and Fashion are our religion

Bizart magazine #2  

Art and Fashion are our religion