Issuu on Google+

LAURE VEYRE DE SORAS Architecte diplômée d’État PORTFOLIO.2013


p.4

LIN ARCHITECTS URBANISTS FINN GEIPEL& GUILIA ANDI 2012 - Expériences professionnelles Work experiences

p.22

ENSAL /TU-BERLIN SEMESTRES 6-8-PFE 2009/2011 - Projets personnels School works and diploma

p.60

‘‘HELLO I LOVE YOU WON’T YOU TELL ME YOUR NAME?’’ 2013 - Exposition - avec M.Michaud Exhibition - with M.Michaud

2


p.4

p.8 LEW- LIN 2012 Concours, Leipzig Competition, offices + housings

p.14

p.22 LA VILLE ÉLARGIE PFE, ENSA Lyon 2011 Diploma, mixed-used building

p.34

p.44 TARMAC S7, TU Berlin 2009 Territory analysis + mobility hub

BPJ- LIN 2012 PC, Boulogne-Billancourt Building permit, housings

BHU- LIN 2012 Concours, Brême Competion, urban design

GREEN ARCHIPELAGO S8, TU Berlin 2010 Art foundation + housings

BEYOND THE WALL S6, ENSA Lyon 2009 Public equipment

p.54

p.60 HELLO I LOVE YOU Exposition, Lyon 2013 Exhibition 3


Ci-contre, une maquette d’étude Échelle 1:500 (juillet 2010)

01 BPJ BOULOGNE POINT DU JOUR Permis de Construire - 93 logements collectifs Boulogne-Billancourt, France, 2012 LIN Finn Geipel & Guilia Andi, Architects Urbanists

Building permit application, 2012 Boulogne-Billancourt, France The 93 housings building is located closed to Paris, in a mixed built area where heights and patterns are very heterogeneous. The project is made up of 12 blocks of housings (3 to 10 floors) and a public facility (sports center) on the ground floor. The four highest blocks contain vertical circulations and the different rooftop levels are divided into private terraces. Relationships to the outside and to the landscape are well studied. All apartments are open on two or three sides so that it enables views, natural light and ventilation.

Entre la Seine et le Bois de Boulogne, l’opération de 93 logements (T1 au T6) s’inscrit dans un environnement bâti mixte, aux gabarits et hauteurs très hétérogènes. Le projet est composé d’une série de 12 blocs (R+3 à R+10) de logements en accession et d’un équipement sportif public. 4 tours hautes abritent les circulations verticales et les différents niveaux de toiture sont partagés en terrasses privés. L’ensemble des appartements bénéficie d’une double ou d’une triple orientation. Les relations avec le contexte et les espaces paysagés sont étudiées avec soin; elles privilégient un maximum l’apport de lumière et de ventilation naturelles. DOCUMENTS RENDUS plan masse, plan de toiture, plans tous niveaux, coupes, façades 1:100, perspectives, plan sécurité 5


PLAN DE SITUATION SIMPLIFIÉ

ÉLÉVATION OUEST 6


La superficie du terrain mesure 3 824 m2 et l’ensemble immobilier environ 8 850 m2 (SHON).

PLAN D’ÉTAGE R+2 7


2

3

1

4

5

6

PLAN MASSE 8


1- bâtiment de bureaux 2- logements collectifs 3- logements collectifs 4- tour de logements existante 5- gare centrale de Leipzig 6- Jardin de l’opéra

02 LEW LEIPZIG WINTERGARTENAREAL Concours - un bâtiment de bureaux et deux immeubles de logements Leipzig, Allemagne, 2012 LIN Finn Geipel & Guilia Andi, Architects Urbanists

Competition, 2012 Leipzig, Germany The real estate company LWB (Leipzig Wohnungs- und Baugesellschaft mbH) launched a first ideas competition in 2010 which prefigured that one in 2012. The latter foreshadows an office building construction (1) and it possibly initiates two housing buildings (2 and 3) at the rear of the site. The office program is about 8 200 sq.m including different sectors of the compagny, services, cafeteria, public store, etc (surface areas for housings are not defined in the competition program). The masterplan gives no priority to one access to the public space which is already strongly marked by a high existing tower.

L’entreprise immobilière LWB (Leipzig Wohnungs- und Baugesellschaft mbH) organise un concours en 2010 qui préfigure celui de 2012. Ce dernier engage la réalisation d’un immeuble de bureaux, et amorce celle éventuelle de deux bâtiments de logements à l’arrière du site. Le programme de bureaux prévoit 8 200m2 de surface brute sur laquelle sont agencés plusieurs soussections de l’entreprise, les services, une caféteria, un commerce, etc. La surface envisagée pour les logements n’est pas précisée. Le plan masse privilégie l’accessibilité sans hiérarchie à l’espace public déjà dominé par la hauteur de la tour existante. DOCUMENTS RENDUS plan masse 1:500, plans tous niveaux, coupes, élévations 1:200, détails 1:20, schéma énergétique, perspective, maquette 9


Le projet insiste sur la simplicité et la lisibilité des espaces. L’ensemble des bureaux éclairés naturellement s’organise autour de l’atrium, des larges circulations et des blocs de services. La façade tend vers une simplicité de mise en oeuvre et une réduction des coûts. The project design insists on space simplicity and readability. All office units naturally lighted up are organized around a large atrium, corridors and service blocks. Facades aim to a simple implementation and cost reduction. DÉTAIL DE FAÇADE

ÉLÉVATION NORD 10


PLAN NIVEAU R+2

PLAN REZ-DE-CHAUSSテ右

COUPE LONGITUDINALE 11


DÉTAILS DE CELLULE 12


13


1- infrastructures et commerces 2- bureaux et logements 3- médiathèque 4- bureaux et services 5- hôtel et services 6- centre social 7- bibliothèque jeunesse 8- auditorium 9- restaurant 10- centre éducatif et culturel 11- logements-ateliers 12- bureaux

1 6

2

3

7

4 8 9

1 10 5

PLAN D’ENSEMBLE 14

1


03 BHU BREMEN HULSBERG VIERTEL

11

1

Concours - planification urbaine et stratégie de développement Brême, Allemagne LIN Finn Geipel & Guilia Andi, Architects Urbanists

Le projet d’aménagement de ce site hospitalier à l’ouest du centre historique prévoit la réalisation de logements, d’infrastructures, ainsi que la transformation de l’existant. C’est un exemple de quartier au trafic réduit, intégré à ceux de la ville traditionnelle. Une vision inspirée de l’image du rhizome de Deleuze: un développement multipolaire, une communication fluide et une multiplicité des échanges.

12

Les voies de communication sont des surfaces partagées: piétonne, cyclable et automobile. La végétation, l’aménagement urbain et les largeurs variables des voies sont des facteurs qui influent sur le développement d’une mobilité graduée.

La stratégie économique s’appuie sur la réalisation de spots de développement -parking et espaces commerciaux. Ce sont des objets d’investissement; ils fonctionnent d’abord en autonomie pour permettre de financer ensuite une seconde phase de logements. DOCUMENTS RENDUS plan général 1:1000, plans, coupes zoomés 1:500, phasage et surfaces bâties, perspectives, concept, maquette 1:500 15


Competition, 2012 Bremen, Germany Located west to the city center of Bremen, the former hospital complex is redesigned as a mixedused area. The city planning includes housings, infrastructures and refurbishment of some existing buildings. It is conceived as an example of innercity quarter without traffic or low dense traffic. A conception based on Deleuze’s ideas about the rhizome: a multipolar development, a flowing circulation and a multiplicity of exchanges. The economic strategy and the phasing rely on active borders with the surroundings and spots of development (carparks and public commercial programs). These are investment objects. They first work independently and then enable to finance the next infrastructures and housings phasings.

PHASES DE DÉVELOPPEMENT PARCELLES ET RÉFÉRENCES, ci-contre 16


17


2

3 3

4

1

5

6

7

8

PLAN DE REZ-DE-CHAUSSテ右 ET COUPE, parcelle zoomテゥe 18


DÉTAILS EN PLANS ET COUPES, variations du rhizome

1- restaurant universitaire 2- bureaux 3- locaux médecins, pharmacie 4- service de proximité 5- marché bio 6- distributeur bio 7- café, logements étudiants 8- micro-hub

Les typologies, le programme, les stationnements, la transformation des éléments existants, les surfaces construites, etc... sont illustrés à travers le développement de trois parcelles à l’échelle 1:500. Typologies, programs, parking, existing buildings renovation, built areas, etc... are studied through the development of more precise plots (scale 1:500).

19


20


Études des surfaces à bâtir, des volumétries, de l’impact sur le site hospitalier de Brême. Variations en maquette, échelle 1:500 Built area and mass studies around the existing buildings. Model variations, scale 1:500

21


Chaque plateforme, ou collecteur d’évènements, se branche aux noeuds de mobilité dans un territoire de flux importants.

Gare de Vaulx-la-Soie > Accès direct Bellecour Presqu’île : 17 min > Aéroport St Exupéry : 15 min > Chassieu, Décines, Meyzieu

Lyon 7e > Relai métropolitain

Gare de Vénissieux > Accès direct Bellecour Presqu’île : 17 min > Feysin, Corbas, St Priest, Mions, St Fons

LYON, ville et périphérie Est. 22


04 LA VILLE ÉLARGIE UN TERRITOIRE D’ÉCHANGES Projet de Fin d’Études, 2011 ENSA Lyon, Studio SPAA, Christophe Widerski

Diploma, 2011 Lyon, France The project belongs to a network of metropolitan relay stations distributed in the expanded city, at the crossroads of the dense city and its periphery. Accessibility and new mobilities transform the territory and the traditional uses. Therefore, they leads to new typologies. The relay fits within different scale systems that define the heterogeneous city and the suburban areas. It is a fragmented territory in which urban developments must aim to establish a sane economic fabric, not exclusively commercial. We can think of pooled resources and shared places.

Le projet s’inscrit dans un réseau de relais métropolitains répartis dans la ville élargie, au carrefour de la ville dense et des territoires lyonnais en périphérie. L’accessibilité et les nouvelles mobilités transforment le territoire et les usages et peuvent initier de nouvelles typologies. Le projet s’insère dans les différents systèmes d’échelles de la ville augmentée, la ville mosaïque. C’est un territoire discontinu, fragmenté, dans lequel les efforts d’aménagement doivent tendre vers la constitution d’un tissu économique de qualité, autre qu’exclusivement commercial: ici, espaces mutualisés et lieux de partage. DOCUMENTS RENDUS étude territoriale, stratégie programmatique, plans, coupes, élévations 1:200, détail façade 1:50, perspectives, maquettes 23


MAQUETTE DE SITE 1:1000, projet en blanc

Le projet intègre deux échelles d’intervention: l’une à l’échelle métropolitaine, en intégrant ses rythmes et ses pratiques, l’autre à l’échelle locale en prélevant certains de ses fragments. Le relais métropolitain se compose d’un espace capacitaire -collecteur d’évènements- et d’un ensemble de programmes qui fonctionne en réseaux.

24

The project combines two scales of intervention: one metropolitan, by integrating its rhythms and uses, one local, by selecting some of its fragments. These fragments enable to develop the program. The relay station is made up of a flexible space for the metropolis -collecting events- and a serie of smaller programs which can work either independently or in a network.


1- Gare de Perrache 2- Place Bellecour, centre ville 3- Gare de la Part-Dieu 4- Laurent Bonnevay, centre d’échange 5- Vaulx-La Soie, pôle de mobilité 6- Aéroport St Exupéry 7- Eurexpo, parc d’expositions 8- ancienne usine TASE 9- maisons individuelles 10- jardins partagés 11- zone agricole

5

Bonnevay

15min

6

9 4

10 11

17min

7

8 Bellecour

2

Perrache

1 Part-Dieu

3 Rhône Express

T3 Metro A

PÔLE DE MOBILITÉ DE VAULX-LA SOIE, relevé de fragments existants 25


mobilité(s)

relais n°

mobilité(s)

friche

écoles

> Dispositifs généraux des réseaux friche

travail

foodcourt

sieste

relais

relais

foodcourt

jardin

relais n°

atelier

foodcourt

relais

mobilité(s)

jardin

culture

marché

crèche

logement

logement

logement

relais n°

jeux proximité d’usage contiguité visuelle

jardins ouvriers

écoles

biennale

culture

atelier

marché

foodcourt

relais

jardin

mobilité(s)

relais n°

1

2

distance reliée

logement

proximité d’usage

proximité d

contiguité visuelle

contiguité v

distance reliée

distance re

3

travail marché

friche atelier jeux

culture culture

logement crèche

food-court jardin

jeux logement

marché

sieste

relais

food-court

sieste

relais

travail

jardin jardin

atelier

culture

jeux jeux

atelier culture

travail

culture logement

friche sieste

ÉTUDE PROGRAMMATIQUE, stratégie d’agencement et dispositif spatial 26

friche


RELAIS = logement + travail + marché + foodcourt + jardin + atelier + polyculture

They are not all connected to maintain their inherent quality or their autonomy.

Le travail d’agencement programmatique établit un dispositif qui relie ou éloigne certaines parties du relais. Toutes ne sont pas reliées pour conserver leur signification ou leur autonomie.

This spatial layout opens the research of a non-hierarchical and multipolar structure.

Ce dispositif spatial ouvre la recherche vers une structure non hiérarchique et polycentrique.

The strategy used to organise the program establishes a spatial layout which links or separates some parts of the relay.

27


L’espace ouvert reliant l’ensemble des programmes est un espace indéterminé, capable d’abriter une multitude d’évènements. The open space that crosses the whole project is an undefined space which can host various events and promote new kinds of uses.

1.

2.

3.

4.

1. Continuum morphologique 2. Autonomies programmatiques 3. Flexibilité et temporalités 4. Circulations linéaire et transversale 28


1- polyculture 2- crèche 3- hébergements temporaires 4- espaces de travail mutualisés, ateliers 5- food-court 6- halle de marché, puces 7- amphithéâtre 8- terrain de pétanque 9- biergarten

8

4

1

6

7

3

9

5

2

EXTRAIT DE PLAN REZ-DE-CHAUSSÉE 29


Vue sur la halle de marché

COUPE LONGITUDINALE, un paysage d’usages

ÉLÉVATION NORD 30


Vue sur les espaces mutualisĂŠs

31


32


33


PLAN MASSE DE L’ARCHIPEL, tours et bâtiments existants

‘‘Berlin as a green archipelago’’ Oswald Mathias Ungers, 1977, suivi du diagramme du projet.

34


05 GREEN ARCHIPELAGO A CITY WITHIN A CITY Rethinking Berlin, Archipelago Architecture, 2010 Technische Universität Berlin, ADIP Studio - Mark Lee B. Corret, L. Veyre de Soras 

Master 1, semester 8, 2010 Berlin, Germany In a series of essays, O. M. Ungers, H. Kollhoff, R. Koolhaas and A. Ovaska suggest a new interpretation of Berlin’s urban space after its partial destruction: Berlin as a green archipelago.

Dans une série d’essais, O.M. Ungers, H. Kollhoff, R. Koolhaas and A. Ovaska proposent une nouvelle interprétation de l’espace urbain berlinois à la suite de sa destruction partielle: Berlin as a green archipelago.

Berlin is described as a collection of selected “places of reason” scatered on a green grid. They are fragments of architecture, History, culture, places of plurality and confrontation in the vast garden of the city.

Berlin est décrite comme une collection de ‘‘lieux de la raison’’ sélectionnés et dispersés sur une grille verte. Ils sont des fragments d’architecture, d’Histoire, de culture; des lieux de pluralité dans le vaste parc de la ville.

These statements set the base for further urban renewal strategies ; and it is these statements we chose to inject and transcribe into the process of our architectural production.

Ces recherches posent les bases de stratégies de renouvelement urbain à venir et ce sont ces déclarations que nous avons choisi d’injecter dans notre processus de production. DOCUMENTS RENDUS plan masse, plans tous niveaux, coupes, élévations 1:200, détail façade 1:50, perspectives, maquettes 35


36


The project combines nine towers around two existing buildings to embrace a large and mixed program (cultural and educational spaces, apartment buildings and single family houses). To maintain a medium density on the ground, the art foundation biggest exhibition room is buried. It connects every parts of the art foundation program contained inside the towers.

Le projet associe neuf tours à deux bâtiments existants pour recevoir un large programme mixte (espaces culturels et éducatifs, habitats individuels et collectifs). Pour conserver une densité moyenne en surface, l’espace majeur d’exposition est enterré. Il connecte tous les espaces de la fondation situés aux niveaux supérieurs de chaque tour.

Town houses are distributed into the first two levels of each tower. Entrances are located on the ground floor and they are widely open to the garden. Au pied de chacune se glissent alors des maisons de ville, toutes accessibles en rez-de-chaussée et ouvertes sur un jardin privé.

COUPE ET ÉLÉVATION OUEST, projet et bâtiments existants 37


4 3

5 2

1

PLAN DU SOUS-SOL, bâtiments existants en pointillÊs 38

1- accueil 2- galerie 3- librairie 4- patio 5- grands ateliers


Les éléments du parc et de la rue -encadrée par les deux bâtiments existants- composent l’Archipel. Le sous-sol entoure l’ensemble du projet; il fait le lien entre architecture existante et architecture ajoutée. Les éléments dispersés entre la structure enterrée et les pièces hautes et illuminées sont tous reliés et assurent ainsi la cohésion générale. The two sides, green and urban, constitute the Archipelago. The underground surrounds the whole area; it makes the link between old and contemporary architecture. Components separated between the deep underground structure and the high light rooms are all connected. It reinforces the global cohesion.

COUPE, projet et bâtiments existants 39


1

2

3

Chaque bâtiment occupe une position spécifique et participe à un dessin global, à l’articulation des éléments programmatiques dans leur contexte. Les vues, l’extension du parc et la lisibilité de l’ensemble sont des facteurs déterminants pour la conception. Each building occupies a specific position and participates to a global design and articulation of programatic elements discussing with the site. Views, green areas and space readability are decisive factors in the design process.

4

5

6

1- ateliers 2- café 3- galeries 5- ateliers 6- administration 7- administration 8- entrée 9- stockage 10- auditorium 11- café 12- logements 13- puit de lumière *Les niveaux 0 et 1 de chaque tour (cf. plan RDC) sont réservés aux maisons de ville.

7

PLANS DES NIVEAUX 4,3,2, fondation culturelle 40


2 1

3

13

10

4

12

9

5

11

6

7

8

PLAN REZ-DE-CHAUSSテ右, projet et bテ「timents existants 41


Vue sur les jardins privĂŠs

42


Vue depuis le parc public

43


Le travail procède à l’analyse des territoires suburbains de Paris; dans ce cas, la municipalité de Bagneux, où se construit actuellement une nouvelle station de métro.

44


06 TARMAC AN EXPERIMENTAL FIELD Future Typologies, Le Grand Paris, 2010 Technische Universität Berlin, LIA Studio - Finn Geipel M. Maurice, T. Pierron, J. Tartia, L. Veyre de Soras, C. Vullierme

Master 1, semester 7, 2009 Berlin, Germany This project is engaged in the discussion of the development of Grand Paris, which is handled by Finn Geipel, his office LIN, and his laboratory LIA at the TU Berlin. The work conducts a territory analysis of Paris’ suburban areas, in this case the municipality of Bagneux, in which a new Metro station will be built. It is possible to find fragments where uses are multiple, shapes are heterogenous and instability is sensible. We imagined that an intensification strategy would be efficient on these becoming fragments which are still open for a transformation.

Ce projet s’inscrit dans le débat sur le développement du Grand Paris, dirigé par Finn Geipel, son agence LIN, et son laboratoire LIA (TU Berlin). À la suite d’une étude territoriale, nous avons imaginé une stratégie d’intensification sur des fragments encore ouverts aux transformations, où les usages sont multiples, les formes hétérogènes et l’instabilité tangible. La comparaison des usages et des formes urbaines entre Paris et sa banlieue la plus proche fait émerger plusieurs oppositions avec le modèle traditionnel de Paris.

DOCUMENTS RENDUS analyse territoriale (potentialités, mobilités, urbanité) et stratégie, plans, coupes 1:500, perspectives, maquettes 45


Quelques différences mettent en évidence des paysages et des qualités spécifiques qui pourraient être intensifiés pour révéler leur potentiel complet: faible densité, fort développement le long des axes de mobilité, grands parcs et petits espaces naturels pour un développement écosystèmique. Certains autres aspects apparaissent malgré tout comme des situations urbaines conflictuelles: ségrégation fonctionnelle et enclaves. L’idée essentielle est la suivante: Bagneux est une ville-collage typique de l’urbanisme d’après-guerre. Bien qu’individuellement cohérentes, les structures urbaines sont monofonctionnelles et génèrent des espaces indéfinis entre chacune de ces différentes îles (complexe industriel, ZAC, logements sociaux, zone pavillonaire). Nous nous sommes concentrés sur ces interfaces pour développer une stratégie qui, en améliorant le réseau de mobilité, pourrait transformer l’espace non bâti de notre territoire. Nous avons utilisé un concept de Hub comme relais pour les mobilités -modes doux en particulier.

46

We conducted a comparison of uses and urban shapes between Paris and its closest suburbia. It emerged several oppositions with the traditionnal pattern of Paris. Some differences define specific landscapes and qualities which could be intensified to reveal their complete potential : lower density, intense development along strong mobility axes, some great parks and small natural spaces for an ecosystemic development. Nevertheless, some other aspects appear as conflictual urban situations : fonctionnal segregation and enclaves. The essential idea is that Bagneux is a typical collage area of the post war urbanism. Though each of them is coherent, the urban structures are monofunctional and generate an undefined space between these different islands (e.g. industrial complex, ZAC, social housing, pavillonaire area). We decided to focus on these interfaces and we developed a strategy in which an improvement in the mobility network could transform the unbuilt part of our territory. We employed a concept of Hub as a relay for mobility and especially for soft mobility.


L’urbanité de Bagneux, un patchwork de structures urbaines qui génèrent des espaces non définis à leurs interfaces.

grands ensembles

néo historique

zones interdites

parcs

industriel

bureaux

pavillonaire

campus

grands ensembles

grands ensembles

parcs

neo-historiques

neo historical

village

zones interdites

forbidden areas

zones industrielles

offices

campus

village

parks

industrial

zones pavillonaires single family house

campus

bureaux villages

47


PLAN MASSE DU TARMAC, nouvelles typologies en gris 48


To develop this precise typology of Hub, we worked on the area of the new Metro station on a smaller scale. We designed this Hub, a future important point for mobility in the city of Bagneux, as an «experimental field». This Tarmac absorbs and connects mobility flows on the scale of the neighborhood : pedestrian, metro, bike, bus, car, scooter... but, it spreads mobility networks and uses on its surface. It isn’t a mobility point, it’s a plan ; the Tarmac is able to transform, on a large field around, uses, landscape and buildings.

Pour développer cette typologie précise, nous avons travaillé à plus petite échelle sur l’environnement de la nouvelle station de métro. Nous avons imaginé ce Hub, futur point de mobilité pour la ville de Bagneux, comme un champ expérimental. Ce Tarmac absorbe et connecte les flux de mobilité à l’échelle du quartier: piétons, métro, vélos, bus, cars, scooters... Il déploie les réseaux et les usages sur sa surface. Ce n’est pas un point de mobilité, c’est un plan; le Tarmac est capable de transformer, sur un large champ, les usages, le paysage et le bâti.

CONTEXTE URBAIN 49


PLAN DU TARMAC, b창timents existants en noir 50


observatoire office du tourisme entrée de métro

station de métro

entrée de métro bureaux

This Tarmac implants itself over roads, existing buildings, Metro station... It is an abstract grid, a neutralization of the traditional hierarchy. It becomes a major and recognizable space for the city, it hosts tempory events as markets, public manifestations, popular celebrations...

bureaux logements collectifs rez-de-chaussée commercial

garderie arrêt de bus

parc à vélos

Ce Tarmac s’implante par-dessus les rues, les bâtiments existants, la station de métro... C’est une grille abstraite, une neutralisation de la hiérarchie traditionnelle. Il devient l’un des lieux majeurs de la ville; il accueille des événements temporaires comme le marché, les manifestations publiques, les fêtes populaires... 51


Vue depuis le parc au sud du Tarmac

« S’il y a dans ce travail une méthode à suivre, ce serait celle de l’idéalisation systématique ; une surestimation automatique de l’existant ; un bombardement spéculatif qui, avec des charges conceptuelles et idéologiques rétroactives, investit même ce qu’il y a de plus médiocre. » Rem Koolhaas 52


Vue nocturne depuis la rue

53


PLANS DES NIVEAUX RDC ET R+1 54


07 BEYOND THE WALL

Un équipement culturel à Vénissieux, 2009 ENSAL, Licence 3, J.L. Blondeau, B. Crépet

Bachelor, semester 6, 2009 Vénissieux, France This cultural centre project is included in a larger urban development in a suburb beside the city of Lyon. The long and solid facade along the street leads to the public space in front of the main entrance. Inside the building, views are large and open and a transparent glass circulation corridor runs around the park. Northern light enters the library and the exhibition rooms to avoid direct light. Patio and skylights upstairs incruise penetration of natural light into the ground floor.

Le projet de centre culturel s’inscrit dans un projet urbain plus large, lui-même situé à Vénissieux, une banlieue proche de la ville de Lyon. La façade pleine du projet oriente les flux vers la place publique qui s’étend devant l’entrée principale. Une fois le seuil couvert franchi, la vue se dégage et les circulations intérieures s’articulent autour du parc planté à l’arrière du site. La lumière du nord éclaire largement la bibliothèque et les espaces d’exposition en évitant toutefois les rayonnements directs. À l’étage, un patio accentue l’apport de lumière naturelle dans le projet.

DOCUMENTS RENDUS plan masse 1:500, plans, coupes et élévations 1:100, coupe détaillée 1:50, détails 1:20, perspectives 55


COUPES, ÉLÉVATIONS OUEST ET SUD, sur la rue

ÉLÉVATIONS EST ET NORD, sur le parc 56


57


PLAN MASSE

COUPE TRANSVERSALE 58


59


#1 STUDIO MUMBAI Bombay

#5 MIKAN Yokohama

#9 MIN I DAY San Francisco

#2 EARTH INSTITUTE Auroville

#6 SIX DEGREES Melbourne

#3 SCHEMATA ARCHITECTS Tokyo

#7 DURBACH BLOCK JAGGERS Sydney

#4 TAKEHIKO NEZ Tokyo

#8 CHENCHOW LITTLE Sydney

#10 #11 #12 FUTURE CITIES LAB San Francisco

JOHNSTON MARKLEE Los Angeles

BUREAU SPECTACULAR Chicago

#13 #14 #15 #16 ARO New-York

60

SOFTLAB New-York

INTERBORO PARTNERS New-York

MOS New-York


08 ‘‘HELLO, I LOVE YOU, WON’T YOU TELL ME YOUR NAME?’’ ©JIM MORRISON Exposition - Bourse Initiative Étudiant ENSAL, janvier - février 2013 Magali Michaud, Laure Veyre de Soras

Exhibition, 2013 Lyon, France In november 2011, we started a six months trip around the world to discover parts of India, Singapore, Japan, Australia, New-Zealand and the UnitedStates. In each of these countries with very different cultures and landscapes, we met several offices which make contemporary architecture nowadays. Based on the interviews and pictures we made, and helped by some significant projects, we exposed 16 places of production and research. It gives an idea about diversity in the process of making architecture.

Parties en novembre 2011, nous avons entrepris un voyage de six mois autour du monde qui nous a permis de découvrir en partie l’Inde, Singapour, Tokyo, l’Australie, la Nouvelle-Zélande et les États-Unis. Dans chacun de ces lieux, aux cultures et aux paysages très différents, nous avons rencontré plusieurs agences qui font l’Architecture d’aujourd’hui. Sur la base de nos interviews et de nos photos, et en s’appuyant sur certains projets significatifs, nous avons présenté quelques uns des lieux de la production et de la recherche architecturale en exposant chaque agence/profil rencontré(e).

CONTENU EXPOSÉ 2 planches A1 par agence (profil, rencontre, démarche, projets significatifs), panneau de présentation, planisphère A0 61


Ci-contre le visuel de l’affiche créée dans le cadre de l’exposition. Conception graphique: Magali Michaud et Laure de Soras

En observant ce qu’il se passe ailleurs, nous nous tenons informées des questions qui touchent la discipline dans des contextes de production variés. Le titre ‘‘Hello, I love you, won’t you tell me your name?’’ évoque de manière amusante la démarche et la curiosité qui nous ont poussées à concrétiser ce projet pendant notre voyage: découvrir un profil, s’y intéresser, tenter d’en savoir davantage. Rencontrer les auteurs des projets qui nous ont marquées nous renseigne sur la fabrication et l’organisation des villes dans lesquelles ils travaillent.

62

By observing what is happening elsewhere, one can keep himself informed about the questions which occur in the discipline in diverse contexts of production. The title we chose ‘‘Hello, I love you, won’t you tell me your name?’’ evokes in a fun way the approach and curiosity that led us to fulfill this project while traveling: discovering a profil, being interested in, and trying to learn more about it. Meeting the people who worked on projects we were sensitive to told us about the fabrication and organisation of the city they practice in.


63


1

2

2, 3, 7, 13, 14, 15 montage avec Maxime Bon, Thomas Soulier, Diane de Soras, Antoine Kersse, Suzie Passaquin Magali Michaud, Laure de Soras.

3 8

4

6 64

5

11

7

13


5, 6, 8, 9, 10 photographies de l’exposition à l’École Nationale Supérieure d’Architecture de Lyon. 1, 4 - panneau de présentation avec l’affiche, le trajet et les dates du voyage, la démarche adoptée pour le projet. 11, 12 - planisphère avec «indicateurs de localité» pour permettre d’enregistrer et de diffuser d’autres expériences à l’international.

9

10

12

14

15 65


LAURE VEYRE DE SORAS laure@desoras.fr +33 6 73 56 96 76 issuu.com/ldesoras


PORTFOLIO 2013