Page 1


Vous parlez déjà français... Parlez-le encore mieux grâce à TV5MONDE !

Agence O Cédille - Photo © Getty Images

Rendez-vous sur

APPRENDRE.TV5MONDE.COM

La chaîne culturelle francophone mondiale


Édito Florence Teste, rédactrice en chef

Pour cette rentrée de septembre, nous avons souhaité vous proposer un numéro sur l’Art. Pour cela, nous nous sommes posé de nombreuses questions : qu’estce que l’Art ? à partir de quels éléments peut-on décider que tels objets, tels sons, telles images entrent dans la catégorie des œuvres d’art ? Bien sûr, nous n’avons pas la prétention de donner une réponse définitive à ces questions d’importance. Mais nous avons voulu vous faire partager ici notre propre conception de l’Art : l’Art est un moyen d’expression. Et dans cette optique, tout devient de l’Art. Depuis les magnifiques tableaux et sculptures que l’on trouve dans les célèbres musées comme le Louvre ou l’Art Institute of Chicago, jusqu’aux kilomètres de fils tricotés pour embellir la ville. Depuis l’incroyable architecture des sept merveilles du monde, jusqu’à l’« art du déplacement » de certains sportifs. Depuis les mots de Marcel Proust jusqu’aux surprenantes réalisations de l’« art modeste ». Depuis le talent d’Amal Agoumi jusqu’au cinéma singulier de JeanLuc Godard. Nous espérons que vous prendrez autant de plaisir à lire ce numéro que nous avons eu à le préparer ! Pour La litote aussi, c’est la rentrée : dès le 7 septembre, vous retrouverez notre supplément numérique tous les mercredis dans votre boîte mail. Elle vous permettra d’approfondir le thème du mois grâce à des articles parus dans de précédents numéros de LCFF, des listes de vocabulaire, des conseils cinématographiques, des citations à méditer, des recettes, des jeux, etc. N’hésitez pas à partager son contenu sur vos réseaux sociaux. Vous avez fréquenté une école de français pendant l’été ? Pensez à aller visiter notre site monecole-de-francais.com. Vous pourrez y déposer vos commentaires sur cet établissement et ainsi, contribuer à la réussite de votre école préférée. Aidez-nous à faire vivre cet annuaire des lieux où l’on peut étudier la langue française à travers le monde ! Bonne lecture à tous !

P.

6

P.

9

P.

15

PIERROT LE FOU CINÉMA

LES SEPT MERVEILLES DU MONDE ARTS

L’ÉTÉ SLOVÈNE LIVRE


DOMAINE DE CHAUMONT-SUR-LOIRE FESTIVAL INTERNATIONAL DES JARDINS

2016 2 1 AV R I L 0 2 NOVEMBRE

JARDINS DU SIÈCLE À VENIR

© Flamia création

W W W. D O M A I N E - C H A U M O N T. F R

T. 0 2 5 4 2 0 9 9 2 2


ROMAN À SUIVRE

LES PIEDS DANS L’EAU, Chapitre 3 LITTÉRATURE FRANCOPHONE

LE BAL D’ IRÈNE NÉMIROVSKY CHANSON

CÉZANNE PEINT VIVRE EN FRANCE

L’ART EN FRANCE HISTOIRE

LE LOUVRE, LE PALAIS DES ARTS ARTS

LES ARTS À TRAVERS LES SIÈCLES

P.

QUIZ CULINAIRE

16 P. 17 P. 18 P.

26

P.

28

P.

31

P.

34

P.

36

P.

38

AUTEUR

MARCEL PROUST PORTRAIT

AMAL AGOUMI TV5 MONDE

SKOPJE

P.

AGITOX

P.

21

P.

SPORT

LE PARKOUR ET L’ART DU DÉPLACEMENT

14

ART INSTITUTE OF CHICAGO AMÉRIQUES

P.

25

P.

32

TRICOTER LA VILLE ENVIRONNEMENT

40

43 P. 47 P.

CORRESPONDANTS

PARAPLUIE DE L’AUBE CONSOMMER À L’OEIL

P.

48

JEUX

P.

49

EXPRESSION FRANÇAISE

LES BEAUX-ARTS IMAGIER

P.

Les articLes sont adaptés à des niveaux B1 à c2. La difficuLté de L’articLe est représentée par Le pictogramme en forme de Livre en haut de La page.

Les

articLes qui comportent ce

pictogramme existent en version audio

LE VIN DANS LES ARTS VINS

44


© cinema-godard

Pierrot le fou

de Jean-Luc Godard Cinéma En effet, la littérature, la poésie, la peinture, la chanson et la bande dessinée sont autant de moyens d’exprimer les idées du réalisateur suisse, anciennement rédacteur de la célèbre revue critique Les cahiers du cinéma.

© cinema-godard

Ce mois-ci, à travers ses différentes rubriques, LCFF vous fait découvrir différents visages du monde de l’art. J’ai donc choisi de vous présenter une œuvre majeure du cinéma français, Pierrot le fou, de JeanLuc Godard. Lorsqu’il commence le film en 1965, Godard a déjà réalisé neuf films dont A bout de souffle qui a posé les bases de son œuvre singulière. Pierrot le fou est une libre adaptation du roman policier de Lionel White, Le démon de onze heures. Ce film montre à

lui seul que le cinéma peut nourrir et se nourrir des autres arts. Il raconte l’histoire d’un amour fou et porte un regard critique sur la société de consommation ainsi que sur la politique de son temps. De nombreux moyens artistiques y sont mis en scène. 6

Il s’agit de l’histoire de Ferdinand, un professeur d’espagnol désabusé1. Il est marié à une très riche italienne et père de famille. Après avoir laissé ses enfants à la baby-sitter, le couple se rend à une soirée où tous les invités s’expriment d’une façon bizarre, en utilisant des slogans publicitaires. Notre personnage traverse la soirée comme il traverse le plan fixe de la caméra dont les filtres changent de couleur au fur et à mesure2. Enfin, Ferdinand rencontre le cinéaste Samuel Fuller. Lui, parle simplement de cinéma et d’émotions. Cette rencontre a l’effet d’une révélation3 pour le jeune homme : sa vie a soudain un sens, devient authentique. En signe de contestation, il jette un gâteau au visage des invités et s’en va.


Depuis le début du film, on remarque que ce dernier est très pictural5 avec des jeux sur la couleur bleue comme le ciel, la mer, la couleur de Pierrot le rêveur, qui s’oppose au rouge, la couleur de l’énergie, de la vie mais aussi du sang, la couleur de Marianne. Elle s’appelle Renoir comme le peintre. De plus, certaines images du film montrent des tableaux comme ceux de Nicolas de Staël et Picasso, entre autres. Sur l’île, nous pouvons voir la relation amoureuse entre les deux êtres évoluer et s’achever tragiquement après la trahison de Marianne. Il faut dire que Pierrot lit, écrit (et de toutes les couleurs, d’ailleurs) tandis que Marianne s’ennuie et répète le célèbre « Qu’est-ce que je peux faire ? / chais pas quoi faire ». Elle rêve d’aventure, de luxe, d’argent. Les

© cinema-godard

En rentrant chez lui, Ferdinand abandonne sa famille et part dans une voiture volée avec Marianne, la baby-sitter, qui se révèle être une ancienne petite amie. Elle l’appelle désormais Pierrot. Ils tuent, sont recherchés par la police, fuient4 vers le sud de la France sur une île déserte. Comme celle du capitaine Grant de Jules Verne. Ainsi, de nombreuses références sont faites à la littérature et la poésie. Le poète A. Rimbaud est plusieurs fois cité, notamment à la fin du film lorsqu’il ne reste plus rien de l’histoire, des héros : « Je l’ai retrouvée / Quoi ? / L’éternité / C’est la mer allée / Avec le soleil. »

chansons qu’elle entonne6 spontanément montrent sa vitalité7, comme dans une comédie musicale. Jean-Luc Godard s’inspire de sa rupture avec la comédienne qui était sa compagne à la ville8. Tout comme Jean-Paul Belmondo / Pierrot, Anna Karina / Marianne a plusieurs fois joué dans les films de Jean-Luc Godard. Ainsi, le film est en quelque sorte un film bilan ; il est comme une synthèse des thématiques de ses films précédents : A bout de souffle (1960), Le petit soldat (1960), Une femme est une femme (1961), Vivre sa vie (1962), Le mépris (1963), Bande à part (1964), Alphaville (1965)… à tel point que Godard dira luimême que « Pierrot le Fou, c’est un petit soldat qui découvre avec mépris qu’il faut vivre sa vie, qu’une femme est une femme et que dans ce monde nouveau, il faut faire bande à part pour ne pas se retrouver à bout de souffle. »

Patricia Favreau

Lexique 1. désabusé (adj. m.s.) : désenchanté, qui ne s’étonne de rien 2. au fur et à mesure (loc. adv.) : progressivement 3. révélation (n. f.s.) : prise de conscience 4. fuient (v. fuir) : partent précipitamment

5. pictural (adj. m.s.) : comme une image, une photo 6. entonne (v. entonner) : chante 7. vitalité (n. f.s.) : énergie de vie 8. à la ville : dans la réalité, dans la vraie vie

7


9


10


11


12


Les pieds dans l’eau Chapitre 3

Stéphanie Grousset-Charrière

L

ouisa se rongeait les ongles. Marius lui fit signe de s’asseoir près de lui et il prit ses mains dans les siennes. « - Où sont leurs corps ? - Dans la chambre de Maman. » Elle chuchotait1 presque. Marius aussi baissait le ton, par mimétisme2. « - Le prêtre s’est-il enfin prononcé3 sur le jour et l’heure des obsèques4 ? - Oui, elles auront lieu demain matin, à huit heures trente. - Il est bien matinal, ce curé  ! » s’exclama Alessio, la bouche pleine de raisin qu’il venait de chaparder5 dans la cuisine. » Louisa resserra la main de Marius. Celui-ci intervint : « - Bon, ça va Alessio, un peu de décence quand même ! - De décence  ! Attends, on parle bien de la même chose, là  ? C’est bien l’enterrement de nos parents  ? Treize ans qu’ils ne

m’adressaient plus la parole, je te rappelle… A toi non plus d’ailleurs… au cas où tu l’aurais oublié ! - Ce n’est plus le moment de régler tes comptes. » rétorqua Marius. Louisa remporta le plateau. Alessio ronchonnait6 : « - De toute manière, conduire encore à son âge, c’était idiot. Ça montre bien à quel point il pouvait être fier et buté7… » La voix cassée8 de Marius s’éleva brusquement : « - Quand bien même9 tu aurais raison, ils ne méritaient pas de mourir écrasés sur un conifère10. D’autant que Maman ne conduisait pas, elle. Elle obtempérait11, comme tu dis si délicatement… - C’est bien pareil pour moi, tu vois  ! Si elle avait eu du cran12, elle ne l’aurait jamais laissé nous faire subir tout ça. Elle ne valait

pas mieux que lui ! » De lourds sanglots13 résonnèrent14 dans la cuisine. Les frères se turent15. Alessio recommença de fouiner16 dans les recoins17. Marius rejoignit Louisa et passa son bras autour de son épaule : « - Allons les voir. - Tu es sûr ? » Au bout du long couloir, la porte était close. Louisa se tourna vers son frère : « - Veux-tu que je te laisse seul avec eux un instant ? - Sûrement pas, non. » Il la laissa passer devant.

Lexique 1. chuchotait (v. chuchoter) : parlait à voix basse 2. mimétisme (n. m.s.) : imitation 3. s’est prononcé (v. se prononcer) : a donné son avis 4. obsèques (n. f. toujours pluriel.) : enterrement 5. chaparder (v.) : voler 6. ronchonnait (v. ronchonner) : râlait, montrait qu’il n’était pas content 7. buté (adj. m.s.) : têtu, obstiné 8. cassée (adj. f.s.) : qui marque l’émotion 9. quand bien même (loc. prép.) : même si

14

10. conifère (n. m.s.) : famille d’arbres (pin, sapin, …) 11. obtempérait (v. obtempérer) : obéissait 12. cran (n. m.s.) : courage 13. sanglots (n. m.p.) : pleurs 14. résonnèrent (v. résonner) : se firent entendre 15. se turent (v. se taire) : firent silence 16. fouiner (v.) : chercher, fouiller 17. dans les recoins : partout


15


© Dmitri Kardovski

Le bal

Irène Némirovsky

Littérature francophone Ce mois-ci, je vous présente un texte relativement court mais d’une belle densité littéraire : Le bal, de l’auteure Irène Némirovsky, publié en 1930. Ses thèmes sont l’enfance (ou plutôt la fin de l’enfance), la richesse, les relations et les conventions sociales dans un univers bourgeois parisien des « années folles ». Bref et réaliste, le roman se focalise sur quelques personnages seulement. Le personnage principal est Antoinette. Elle a quatorze ans et elle est la fille de M. et Mme Kampf qui sont récemment devenus très riches. Les deux seuls autres personnages sont la gouvernante anglaise et la professeure de piano d’Antoinette, ainsi que les domestiques de la maison qui font plutôt office1 de figurants. Pour montrer à un maximum de personnes leur ascension sociale fulgurante2, les Kampf se mettent en tête d’organiser un bal prestigieux dans leur nouveau domicile. Ils n’ont pas l’intention d’y inviter leur fille alors que celle-ci en meurt d’envie. Malgré ses supplications, aucun des parents ne cède3. La relation entre la mère et la fille est très tendue4. Il y a une sorte de rivalité entre elles. Chacune d’elles estime avoir le droit de commencer à vivre sans être freinée5 par l’autre. De vexation en vexation, Antoinette nourrit une sorte de haine envers ses parents et commence à avoir en tête des idées de vengeance. Elle finit par mettre celles-ci à exécution6 en jetant dans la Seine l’inté-

gralité des cartons d’invitation rédigés pour le bal. La seconde partie du texte est ainsi consacrée à l’attente des deux époux Kampf qui espèrent de minute en minute l’arrivée des invités. Leurs nerfs sont mis à rude épreuve7. En particulier ceux de Mme Kampf qui n’arrive plus à se contenir8 et qui perd progressivement pied9. S’il est largement romancé, cet épisode de la vie d’Antoinette s’inspire néanmoins du vécu personnel de l’auteure. Une certaine hostilité de la mère envers la fille, un père affectueux mais souvent absent, un milieu aisé10 mais hypocrite et superficiel : ces éléments font de la jeune fille le double romanesque de l’auteure. Toute la vie d’Irène Némirovsky ressemble d’ailleurs à un roman, depuis son exil forcé de son Ukraine natale vers la France jusqu’à son assassinat à Auschwitz en 1942. Il est remarquable que sa vie d’écrivaine ne se soit pas terminée avec sa mort puisqu’une de ses filles avait emporté dans sa fuite un manuscrit inachevé. Le roman Une vie française sur l’exode et la première moitié de l’Occupation devient son chef-d’oeuvre posthume11.

Lexique 1. font office : sont, représentent 2. fulgurante (adj. f.s.) : très rapide 3. cède (v. céder) : accepte 4. tendue (adj. f.s.) : difficile

16

5. freinée (adj. f.s.) : limitée 6. mettre à exécution : faire, réaliser

Christelle Ducrot 7. mis à rude épreuve : agressés, sollicités 8. se contenir (v.) : rester calme 9. perd pied : ne se contrôle plus 10. aisé (adj. m.s.) : assez riche 11. posthume (adj. m.s.) : après la mort


17


18


19


17 juin - 16 octobre 2016 MUSÉE DES BEAUX-ARTS PALAIS LONGCHAMP marseilleau18e.marseille.fr

Jean HENRY, dit HENRY D'ARLES- Tempête - inv. BA 172-Huile sur toile-Musée des Beaux-arts Marseille©Jean Bernard

LES ANNÉES DE L’ACADÉMIE 1753-1793


© Pinotgris

The Art Institute of Chicago Fabuleux et francophile !

Un petit air de Paris

Depuis son ouverture en 1879, le musée s’est agrandi plusieurs fois. Le bâtiment actuel date de 1893, année où la ville de Chicago s’est embellie pour accueillir l’Exposition universelle. Les architectes Shepley, Rutan et Coolidge l’ont fait construire selon le style de l’Ecole des Beaux-Arts de Paris. L’entrée est gardée par deux majestueux lions en bronze. Ces statues ont été réalisées par l’artiste Edward Kermeys qui a étudié à Paris et a été influencé, dit-on, par le sculpteur français Antoine-Louis Barye.

Impressionnants impressionnistes

Les impressionnistes et leurs successeurs (« post », « néo »-impressionistes ou pointillistes) sont mis à l’honneur dans un espace spécialement dédié. Bazille, Boudin, Caillebotte, Cézanne, Degas, Manet, Monet, Renoir, Seurat, Sisley, Toulouse-Lautrec... tous sont exposés à l’Art Institute. On peut s’attarder1 devant Les meules (série de six tableaux) ou encore Les Nénuphars de Claude Monet.

On reste admiratifs devant deux œuvres monumentales, parmi les plus populaires du musée : tout d’abord Rue de Paris, temps de pluie de Gustave Caillebotte (1877). Ce tableau, où les personnages du premier plan sont représentés à taille réelle, nous transporte littéralement dans le Paris haussmannien du XIXe siècle et la beauté triste d’un jour pluvieux. Citons également Un dimanche après-midi sur l’île de la Grande Jatte (1884-1886) de Georges Seurat, où l’on observe les classes bourgeoises2 et ouvrières de la banlieue parisienne partager un même moment de détente sur les bords de Seine. Cette toile de deux mètres sur trois est un exemple remarquable du style pointilliste.

© THE ART INSTITUTE OF CHICAGO

The Art Institute of Chicago est le deuxième plus grand musée d’art d’Amérique du Nord après le Metropolitan Museum of Art de New York. Il a été élu meilleur musée du monde en 2014 et 2016 par le site TripAdvisor et accueille environ deux millions de visiteurs chaque année. Il possède, entre autres, une collection de peintures impressionnistes et post-impressionistes d’une richesse exceptionnelle, la plus importante au monde après celle du Musée d’Orsay à Paris. Nous avons traversé l’Atlantique afin de vous faire découvrir cette institution pas comme les autres. Bonne visite !

© Phil Roeder

Amériques

21


Avec sa prestigieuse collection d’art américain, comprenant d’autres peintures très célèbres comme Nighthawks d’Edward Hopper et American Gothic de Grant Wood, ses galeries d’arts africains, asiatiques ou européens jusqu’aux œuvres les plus contemporaines visibles dans la nouvelle et lumineuse Modern wing, le musée a l’art et la manière de valoriser son patrimoine aux yeux du public.

Camille Grand-Dewyse Responsable de collection à l’Art Institute Au cours de notre visite, nous avons rencontré Camille Grand-Dewyse, Française expatriée travaillant au musée comme responsable de collection pour le département des arts décoratifs européens. Cette jeune Parisienne, membre active du Woman’s Board de l’Alliance Française de Chicago, est passionnée par son métier et partage avec nous son enthousiasme.

Quel a été votre parcours avant de rejoindre l’Art Institute de Chicago ? « J’ai effectué ma maîtrise d’histoire à Tulane University en Louisiane pour la Sorbonne, tout en enseignant le français. De retour à Paris, je me suis engagée dans un doctorat d’histoire à la Sorbonne, centré sur une production artistique de la Renaissance française. J’ai complété ma formation par des cours à l’Ecole du Louvre. Ayant adoré mon année aux Etats-Unis, je n’avais qu’une envie, y retourner, et je suis partie à The University of Chicago où j’ai effectué mon doctorat de la Sorbonne tout en enseignant à nouveau le français. Je suis ensuite retournée en France, mais Chicago me manquait 22

trop ! Après avoir travaillé quelques années dans le domaine des archives3, j’ai eu l’opportunité de rejoindre l’Art Institute de Chicago au poste de responsable de collection et coordinatrice du département des objets d’art européens (métal, mobilier4, verre et céramique d’environ 1600 au début du XXe siècle) ».

Quel est le rôle d’un responsable de collection ? «  C’est un poste aux responsabilités variées. Par exemple, j’organise et supervise tous les mouvements des objets dans les salles et les réserves. Je m’occupe aussi des nouvelles acquisitions5,

© THE ART INSTITUTE OF CHICAGO

Où l’expo est un art

Dormir dans un tableau, vous n’y pensiez pas ? L’Art Institute, si ! De février à mai 2016, le musée a créé l’événement autour de son exposition sur La Chambre à coucher de Van Gogh, dont il possède la version de 1889. Lors d’une opération de communication particulièrement originale, Van Gogh en personne (!) proposait aux visiteurs de louer sa chambre pour une nuit sur le site AirBnB  ! Reproduite à l’identique du tableau, la chambre offrait une expérience multi-sensorielle à ses occupants grâce à des animations mêlant sons et lumières.


à partir du moment où le directeur du département repère6 une œuvre d’art à intégrer dans nos collections, jusqu’à l’installation de cette œuvre dans nos galeries. Je prends en charge les demandes de prêt pour les expositions et il m’arrive d’accompagner les œuvres d’art dans leurs déplacements. Je réponds également aux questions des visiteurs, étudiants et chercheurs sur les œuvres de notre collection. Une autre partie de mon travail est relative à tous les aspects budgétaires et logistiques de mon département. J’ai donc un poste très touche-à-tout7 par lequel je suis en contact avec toutes les instances8 du musée, et c’est passionnant ! »

œuvre originaire de France, qui va contribuer au rayonnement de l’art et la culture de mon pays ici à Chicago. L’Art Institute est exceptionnel par sa capacité à vouloir montrer des œuvres atypiques13 qui vont ouvrir l’esprit du visiteur d’une autre manière, en établissant des liens avec une époque au-delà du strict champ artistique, ici un aspect de l’histoire politique et religieuse de notre pays. »  Plus d’infos sur www.artic.edu/visit/bienvenue

Quelle œuvre du musée appréciez-vous particulièrement et pourquoi ?

© THE ART INSTITUTE OF CHICAGO

« Il est difficile de choisir une œuvre parmi toutes celles que j’aime au musée, mais un objet me tient particulièrement à cœur. Il s’agit d’un reliquaire9 en bronze doré et en bois, conçu10 par l’architecte Viollet-le-Duc et exécuté par l’orfèvre Bachelet vers 1861. Ce reliquaire s’inscrit dans le renouveau de l’orfèvrerie11 religieuse au XIXe siècle, après les dégâts12 causés par la Révolution et alors que les églises avaient besoin de se fournir à nouveau en mobilier et objets religieux. Ce modèle a connu un tel succès qu’il a été présenté à l’Exposition universelle de Paris en 1889.  Il est pour moi toujours émouvant d’accueillir une

Marie-Laurence Meckler-Leluc

Lexique 1. s’attarder (v.) : prendre son temps 2. bourgeoises (adj. f.p.) : des classes moyennes 3. archives (n. f.p.) : documents anciens conservés 4. mobilier (n. m.s.) : meubles 5. acquisitions (n. f.p.) : achats 6. repère (v. repérer) : remarque, choisit 7. touche-à-tout (adj. m.s.) : varié

8. instances (n. f.p.) : départements, parties, services 9. reliquaire (n. m.s.) : boîte destinée à conserver les restes du corps d’un personnage important 10. conçu (adj. m.s.) : créé 11. orfèvrerie (n. f.s.) : art de fabriquer des bijoux 12. dégâts (n. m.p.) : dommages 13. atypiques (adj. f.p.) : différentes des autres

23


Eau de Paris

présente

30 mai au 30 décembre 2016 Du lundi au vendredi 10h00-18h00 Entrée libre www.eaudeparis.fr

LE COLORADO FRANCK VOGEL par

Le fleuve qui n’atteint plus la mer

Exposition au Pavillon de l’eau 77 Avenue de Versailles Paris 16e

Téléchargez l’application pour une visite unique en réalité augmentée.

immersion tools http://immersion.tools


25


26


27


Les arts à travers les siècles Arts

Stéphanie Grousset-Charrière

Combien d’époques et/ou œuvres d’art reconnaissez-vous dans cette fresque ?

Fresque Histoire de l’Art Préhistoire - 31000 av JC Art primitif

Antiquité -3300 av JC / -395 av JC Arts asiatique, égyptien, inca, maya, aztèque, grec & romain.

Moyen-Age -Temps modernes 395 av JC / 1492 -1492 / 1792 Evangéliaire de St Mathieu La Joconde (de Vinci)

28


Nuit étoilée (Van Gogh-1889) Epoque contemporaine Tête de femme (Picasso-1935) 1792 à nos jours Les montres molles (Dali-1931) Impression Soleil Levant (Monet-1872) La dame à la licorne L’arbre de vie & Le baiser (Klimt-1907/1909) Ballet (Degas-1876) Composition n°8 (Kandinsky-1923) La création d’Adam (Michel-Ange) Le cri (Munch-1893) La danse (Matisse-1809) Blanc sur blanc (Malevich-1918) Petit homme (Miró-1950) L’homme de Vitruve (de Vinci) Cubisme/Pointillisme La liberté guidant le peuple (Delacroix-1830) 29


Eau de Paris présente

La Seine sous la surface Une exposition d’Anne-Cécile Monnier

Exposition au Pavillon de l’eau Du 25 avril au 30 décembre 2016 Du lundi au vendredi 10h00 - 18h00 Entrée libre 77, avenue de Versailles - Paris 16e www.eaudeparis.fr


31


33


Quiz culinaire Répondez aux questions suivantes. Attention, certaines questions peuvent avoir plusieurs réponses correctes.

1 B

C

D

3 5 A

B

C

D

A

B

C

D

La Pink lady est une cerise une poire une fraise une pomme

La bouillabaisse est un plat à base de viandes légumes poissons fruits

A B © Lynn

C D

A B C

34

2

Qu’est-ce qu’un Paris-Brest ? un gâteau un fromage un plat de légumes une salade d’endive

9

8

A B

C

A B C D

D

4

Le foie gras vient du canard du porc du bœuf du mouton

6 7 10 A

B

C

D

Parmi les herbes de Provence, il y a la menthe l’ail le thym le laurier

Les olives vertes et les olives noires peuvent être de la même espèce mais à un stade de maturité différent peuvent être de la même espèce mais ont une taille différente sont de deux espèces différentes

Quel vin conseille-t-on en général avec le poisson ? le rouge le blanc le rosé le gris de gris

© Nikodem Nijaki

A

A B

C

D

A

B

C

D

Le cassoulet est un plat originaire d’Alsace du Sud-ouest de Picardie d’Allemagne

Chez un traiteur, on achète des légumes frais des plats surgelés des plats préparés des produits laitiers

Le Chablis est un vin qui vient de la région de Bordeaux de Bourgogne des Côtes du Rhône du Languedoc


11 A B

© Myrabella

C

D

12

Le Rocamadour est un fromage de brebis de vache de chèvre de vache + brebis

A B

C

D

Qu’est-ce qu’une maryse ? un plat un outil de cuisine une race de chèvre une boisson alcoolisée

13 14 15 B

C

D

Le vin rouge se boit entre 5 et 10°C entre 10 et 15°C entre 15 et 20°C entre 20 et 25°C

A B

© jules

C

D

A B

C

D

La mayonnaise se prépare sans œuf avec un œuf entier avec un jaune d’œuf avec un blanc d’œuf

Qu’est-ce que l’Appenzell ? un fromage suisse un gâteau anglais une charcuterie espagnole un alcool allemand

16 A

© André Karwath

A

B

C

D

17

18

19

20

A B

C

D

A B

C

D

Ecaler signifie enlever la coquille d’un œuf enlever les écailles d’un poisson enlever la peau d’un fruit enlever les os d’une viande

A B

C

D

La pomme de terre est originaire de Chine d’Amérique d’Europe d’Afrique

© holger

Quelle spécialité mange-t-on à la Chandeleur ? des crêpes des oreillettes des écorces d’orange confites des biscuits au chocolat

Le chocolat est issu de petites graines d’une racine des feuilles d’un gros fruit

A B

C

D

La pintade est un gibier une volaille un poisson un légume

Réponses page 50 35


36


37


38


39


Destination francophonie

DE, c TV5MON e v a t ia r a s plus En parten ouverte de c é d la à s gue parton our la lan p s e v ti ia belles init de ans le mon française d /df

Skopje Skopje est une ville qui a eu plusieurs vies. La capitale de la République de Macédoine, ce petit pays des Balkans, vit aujourd’hui une nouvelle métamorphose. Des dizaines de statues et de monuments néoclassiques surgissent de terre pour faire revivre l’histoire du pays comme cette immense statue d’Alexandre le Grand, dit de Macédoine. Pourtant, en 1963, Skopje a déjà vécu une métamorphose : la ville a été rasée par un terrible tremblement de terre. Elle a ensuite été totalement reconstruite. Pour doter le tout nouveau Musée d’Art moderne de la ville, Jean-Paul Sartre a fait appel aux plus grands artistes français de l’époque, comme Picasso, pour que chacun donne gracieusement une œuvre. Une centaine d’artistes a fait de même et la collection française de Skopje est née. Les étudiants de français viennent régulièrement de tout le pays pour la découvrir.

o w w w.t v 5 m

n d e.c o m

Cette collection fait vibrer la flamme de la francophonie. Une flamme qu’il faut raviver aujourd’hui. L’Institut français de Skopje et ses partenaires macédoniens s’y emploient. Il faudrait aussi que des entreprises francophones viennent s’installer dans le pays pour que le français soit perçu comme une langue de l’art autant que comme une langue d’avenir professionnel. Ivan Kabacoff

Répondez aux questions suivantes avant de regarder la vidéo. 1

Où se trouve la ville de Skopje ? en Europe en Asie en Amérique en Océanie

3

Citez au moins 4 types de catastrophes naturelles. .......................................................................... .......................................................................... .......................................................................... ..........................................................................

40

2

Quel pays est voisin ? le Laos le Pérou la Grèce la Nouvelle-Zélande

Vérifiez la réponse aux questions précédentes, regardez la vidéo puis répondez aux questions suivantes.

Accédez à la vidéo h t t p : / / w w w. t v 5 m o n d e. c o m / c m s / c h a i n e francophone/Revoir-nos-emissions/DestinationFrancophonie/Episodes/p-31427-lg0-DestinationSkopje.htm


4

Qu’y a-t-il en grand nombre dans la ville de Skopje ?

11

........................................................................................

Qui sont les visiteurs du musée que l’on voit dans la vidéo ? des élèves français des élèves internationaux des élèves de la ville de Skopje des élèves de tout le pays

........................................................................................ ........................................................................................

5 Pour quelle raison la Pologne a-t-elle

offert un musée à Skopje ?

6

12

........................................................................................

........................................................................................

........................................................................................

........................................................................................

........................................................................................

........................................................................................

Que trouve-t-on dans ce musée ?

13

........................................................................................ ........................................................................................

Comment le musée s’est-il procuré les œuvres d’art qui le composent ? ........................................................................................

14

........................................................................................

........................................................................................ ........................................................................................

Relevez au moins 3 noms d’artistes ? ........................................................................................ ........................................................................................

15

........................................................................................

........................................................................................ ........................................................................................

musée ?

10 Que fait l’Ambassade de France pour

Quel est l’objectif du professeur de français ? ........................................................................................

9 Combien d’œuvres d’art y a-t-il dans ce

76 165 175 176

Quel est l’objectif de l’Ambassade de France ? ........................................................................................

........................................................................................

8

Quels avantages a cette méthode d’apprentissage du français ? elle est scolaire elle est basée sur les émotions elle est éducative elle est ludique

........................................................................................

7

Que font-ils après avoir visité le musée ?

16

Le travail à propos de l’art développe les connaissances l’émotivité la sensibilité la curiosité

faire la promotion du musée ?

........................................................................................

Florence Teste

........................................................................................ ........................................................................................

41


Agitox, la gazette FLE-Édu du site Agito sort chaque vendredi avec des actus, une rubrique pour s’informer, des ressources pour enseigner, des outils pour se former et un coup de coeur. Retrouvez le Best of Agitox chaque mois dans LCFF !

L’histoire en image L’Histoire par l’image fait découvrir l’Histoire en image. Près de « 2420 œuvres, 1308 études et 119 animations » sont mises à disposition. Elles permettent d’aborder des événements historiques autrement. http://bit.do/agitox16

Les collections des musées de Paris en ligne Les collections des musées de Paris sont en ligne ! Plus de 180 000 œuvres photographiées avec leurs informations techniques. La navigation est facile et elle permet de découvrir des oeuvres qui proviennent de nombreux musées parisiens. http://bit.do/agitox17

Atelier enquête policière Charlotte Guiot a mis en place un atelier  Enquête policière  avec ses apprenants de l’université de Pune. Descriptif avec réflexions et photos et tout le matériel nécessaire à l’organisation de ce petit meurtre chez la baronne sont mis à disposition. http://bit.do/agitox18

43


44


45


Parapluie de l’aube Correspondants Parapluie de l’aube Cache-moi du soleil Sous ton manteau noir, Car ses rayons brûlent mes yeux Et ma peau de porcelaine. Ombrelle du crépuscule1 Ouvre-moi aux étoiles Sous ta voûte2 vaporeuse3, Car leur éclat ravive4 mon sang Et mon cœur endolori5. Dans le creux de la nuit Soudain une lumière Une pierre a roulé Un passage s’est ouvert Un chemin s’est tracé L’obscurité a fui6. Dans le frais du matin Sa voix m’a appelée Sa main a pris la mienne « Viens vers moi, petit loup. » J’ai repris feu ce matin.

Audrey Chambon, 30 ans, artiste, Paris J’écris vraiment depuis quelques années, mais j’ai des choses à dire depuis toujours. Le dessin a été mon premier moyen d’expression et maintenant j’écris autant que je dessine. Des chroniques, poèmes, textes engagés, ci et ça et encore ça... Avec les mots, je m’exprime, divague et joue, c’est magique !

Khalid EL Morabethi, étudiant, Oujda, Maroc J’ai commencé à écrire dès l’age de 12 ans. J’aime écrire, parfois j’écris les mêmes phrases, les mêmes mots mais surtout pas les mêmes sentiments. Je voudrais juste écrire un message mais il me faut juste cette chose, ce stylo d’or, cette force, cette voix, cette muse du ciel.

Notre blog : http://viamvitaeetviammortis.jimdo.com

Lexique 1. crépuscule (n. m.s.) : coucher du soleil

4. ravive (v. raviver) : redonne de la force

2. voûte (n. f.s.) : ciel

5. endolori (adj. m.s.) : qui a mal

3. vaporeuse (adj. f.s.) : transparente, légère

6. a fui (v. fuir) : est partie

47


© VIK

Consommer à l’œil Expressions françaises

= gratuitement Avant d’en arriver à la gratuité complète, l’expression voulait dire que quelqu’un qui « consommait à l’œil » pouvait boire ou manger à crédit. Comment savoir qu’il était solvable et qu’il viendrait un jour solder son ardoise ?

Coût d’œil

© zoetnet

C’est là qu’intervenait l’œil - pas celui du client, mais celui du patron. Voyant entrer la personne dans son estaminet, celui-ci était capable, d’un seul regard, de la jauger sur l’apparence - sur sa bonne mine - et d’en déduire qu’il rentrerait un jour dans ses fonds. Le glissement du crédit à la gratuité est plus obscur, sachant qu’en général, ce qui n’est pas payé comptant coûte plus cher, en vertu des intérêts, sauf à envisager un effacement de la dette

En partenariat avec

48


Jeux de mots

1. PEINTRES

Charlotte Kleineidam

Remettez les lettres dans l’ordre pour retrouver ces peintres célèbres. VNA GHGO : ______________ POSASIC : ________________ METNO : _________________ DINEVIC : ________________ CAZENEN : _______________

2. MOTS MÊLES Retrouvez les mots qui sont dans le cadre (verticalement, de bas en haut et de haut en bas ; et horizontalement, de gauche à droite et de droite à gauche). P

C

B R

R S

C

N F

P

P

O U L

E

U

O S

S

E

T

S

A R

I

S T E

E

N

L

Y A O P

T A U

I

U

E

O P

I

E

Y

B T

N

A

T

N N L

T

L

L

R

T

N

S

S

V E

T O E E

R

C

I

X U A S

E

I

A A L P

I

N C E

A

U X

W E

G O U A C H E M S

R

ARTISTE BROSSE COULEURS CRAYONS FEUTRES GOUACHE NUANCIER PASTELS PEI NTRE PINCEAUX TABLEAU TOILE STYLO

Solutions des jeux page 51

3. LA RENTRÉE Retrouvez les noms des fournitures de bureau.

a.__________________

c._____________

b.___________________

e._____________

d.___________________ 49


Réponses Quiz culinaire (page 34) 1. Le Paris-Brest est un gâteau à base de pâte à choux et de crème chantilly. 2. En général, on conseille de boire du vin blanc avec le poisson. 3. La Pink lady est une espèce de pomme. 4. Le foie gras vient du canard ou de l’oie. 5. La bouillabaisse est un plat à base de poissons originaire de Marseille. 6. Le cassoulet est un plat originaire du Sud-Ouest, c’est la spécialité de Toulouse et de Castelnaudary. 7. Chez un traiteur, on achète principalement des plats préparés. 8. Parmi les herbes de Provence, il y a le thym et le laurier mais aussi le romarin, le basilic, l’origan, etc. 9. Les olives vertes et les olives noires peuvent être de la même espèce mais à un stade de maturité différent : ramassées en octobre, elles sont vertes ; cueillies en décembre, elles sont noires (elles sont plus mûres). 10. Le Chablis est un vin qui vient des vignes cultivées dans le département de l’Yonne, en Bourgogne. 11. Le Rocamadour est un fromage fabriqué avec le lait cru de la chèvre. 12. Une maryse est un outil de cuisine en forme de spatule qui sert à racler le fond des plats. 13. Le vin rouge se boit entre 15 et 20°C, pas plus froid et pas plus chaud ! 14. L’Appenzell est un fromage suisse qui comporte des trous. 15. La mayonnaise se prépare avec un jaune d’œuf et de l’huile. 16. Le chocolat est issu du gros fruit du cacaoyer (comme une noix de coco), qui s’appelle une cabosse. 17. A la Chandeleur, on mange des crêpes auxquelles on ajoute du sucre, ou de la confiture, ou du chocolat, de la crème Chantilly, ou... tout ce qu’on veut ! 18. La pomme de terre est originaire d’Amérique ; elle a été ramenée en Europe par les conquistadors espagnols au XVIe siècle. 19. Ecaler signifie enlever la coquille d’un œuf dur (après 11 minutes dans l’eau bouillante). 20. La pintade est une volaille originaire d’Afrique. Sa chair est appréciée pour son goût et sa faible quantité de gras.


Solutions des jeux de la page 49 JEU 1 - Peintre VNA GHGO : Van Gogh POSASIC : Picasso METNO : Monet DINEVIC : De Vinci CAZENEN : Cézanne Edition

Langue et Cultures Françaises et Francophones ISSN : 2267-4705 n° CPPAP : 1016 K 91889 SIRET : 799 544 846 00022 Siège : 17, rue Durand 34000 Montpellier contact@lcf-magazine.fr

JEU 2 - Mots mêlés

P

C

O

U

L

E

U

R

S

C

B

R

O

S

S

E

N

F

P

P

S

A

R

T

I

S

T

E

E

N

Directrice de publication

L

Y

A

O

P

T

A

U

I

U

Directeur artistique

E

O

P

I

E

Y

B

T

N

A

T

N

N

L

T

L

L

R

T

N

S

S

V

E

T

O

E

E

R

C

A

A

L

I

X

U

A

S

E

I

P

I

N

C

E

A

U

X

W

E

G

O

U

A

C

H

E

M

S

R

Florence TESTE - direction@lcf-magazine.fr Rémi ORZALESI

Rédactrice en chef Florence TESTE

Comité de relecture Florence TESTE Khiem TRAN-DINH

Assistante de publication Michèle LESEL

Assistante commerciale Oumeima RHAZOUANI

Rédacteurs AGITOX Françoise ARGOD-DUTARD Christelle DUCROT Patricia FAVREAU Stéphanie GROUSSET-CHARRIERE Philippe JEANMICHEL Charlotte KLEINEIDAM Marie-Laurence MECKLER- LELUC Axelle NEGRIGNAT Rémi ORZALESI Elodie RESSOUCHES Oumeima RHAZOUANI Magali ROUX-PAGNARD Florence TESTE Anita VIEL

JEU 3 - La rentrée a. une trousse b. un marqueur c. un compas d. un classeur e. un cahier

Maquette

Charlotte KLEINEIDAM

Publicité

La régie du FLE - laregie.fle@gmail.com

Impression

Impact Impression 483, ZAC des Vautes 34980 Saint-Gély-du-Fesc

Routage

Sud Routage 110, route de Rouquairol 30900 Nîmes

Remerciements

Amal AGOUMI Richard BOSSUET - TV5 MONDE

Audrey CHAMBON Khalid EL MORABETHI Camille GRAND-DEWYSE - Art Institute of Chicago Audrey BRY - Editions LAROUSSE Ivan KABACOFF - TV5 MONDE

En produisant sa version papier, LCFF Magazine veut participer à la protection de la planète. Pour cela, nous avons choisi de faire confiance à un imprimeur qui travaille dans le respect des labels écologiques :


Lcff magazine n°43 L'Art  

LCFF#43- SEPTEMBRE 2016 Quarante et trois numéro du magazine LCFF (Langue et Cultures Françaises et francophones). Ce mensuel a pour objecti...

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you