Page 1

Dimanche 6 Janvier 2014 Epiphanie du Seigneur. (A)

« A la vue de l’astre, ils éprouvèrent une très grande joie »

L

es Mages rencontrent les Juifs dans le palais d’Hérode. Un face à face contrasté : Melchior, Gaspard et Balthazar font face à des hommes à qui Dieu a parlé en premier. Des païens face à des croyants, des savants font à des autorités religieuses. Les Juifs connaissent le Père et attendent le Messie, les païens cherchent le Roi des Juifs mais ne connaissent pas le Père. Les Juifs savent les affaires de Dieu, connaissent les promesses de Dieu, peuvent citer sans se tromper les prophéties…. Mais les grands prêtres sont à cinq kilomètres de Bethléem et ne voient pas que le fils de Dieu vient. Les païens venus de Perse ont marché vers le Messie et l'ont trouvé. Les plus loin de Dieu trouvent Dieu, les plus proches prêchent et ne le voient pas. Pourquoi ceux qui croient ne voient pas Dieu ? Et ceux qui ne croient pas, mais cherchent, le voient ? C’est la pauvreté qui fait toute la différence. L’homme qui est pauvre espère, pas celui qui a tout. Les mages ne savent pas où est Dieu, ils cherchent. La personne qui sait ou qui a, espère moins ou n’espère plus. Le jour où nous sommes enfin exaucés, Dieu donne ce qui a cruellement manqué. Dès lors nous connaissons la source véritable de notre bonheur. Son chemin est gravé dans notre cœur. Alors nous en parlons ! Et par la parole et par notre vie, nous devenons des témoins de Celui qui nous comble ! Nous sommes venus par le chemin de la pauvreté voir le Christ, nous repartons en témoins de la lumière. Gageons que l’homme dans sa courte vie doive parcourir plusieurs fois ce chemin. Plusieurs fois… en une vie, une année, une semaine, une journée. Les mages ne savaient rien de Dieu, n’avaient pas lu les prophètes, étaient étrangers aux choses de Dieu, étaient soucieux d’eux-mêmes, mais ils ont su reconnaître le Christ. Nous aussi, nous le reconnaîtrons si nous le cherchons sincèrement. Comme les mages, nous serons dans la joie. « A la vue de l’astre, ils éprouvèrent une très grande joie ». Ils entrent dans la crèche, la maison, le lieu de la rencontre, l’Eglise… Ils offrent leur trésor, c’est-à-dire ce qui a du prix à leurs yeux. Venons à la crèche comme nous sommes. Portons au Seigneur l’or : donnons notre amour ; l’encens : offrons notre prière ; et la myrrhe, symbole de toutes nos limites. L’enfant Jésus est là pour nous recevoir.

Père Antoine d’Augustin. Bulletin N° 17


Lecture du livre d’Isaïe Is 60, 1-6

D

ebout, Jérusalem ! Resplendis ; elle est venue ta lumière, et la gloire du Seigneur s'est levée sur toi. Regarde : l'obscurité recouvre la terre, les ténèbres couvrent les peuples ; mais sur toi se lève le Seigneur, et sa gloire brille sur toi. Les nations marcheront vers ta lumière, et les rois, vers la clarté de ton aurore. Lève les yeux, regarde autour de toi : tous, ils se rassemblent, ils arrivent ; tes fils reviennent de loin, et tes filles sont portées sur les bras. Alors tu verras, tu seras radieuse, ton cœur frémira et se dilatera. Les trésors d'au-delà des mers afflueront vers toi avec les richesses des nations. Des foules de chameaux t'envahiront, des dromadaires de Madiane et d'Epha. Tous les gens de Saba viendront, apportant l'or et l'encens et proclamant les louanges du Seigneur.

Psaume 71 

Ils viennent d’Orient, apportant l’or et l’encens en Toi seront bénis tous les peuples de la terre. (messe de 11 h)

Qu’il vienne, le Seigneur : c’est lui, le roi de gloire !

Dieu donne au roi tes pouvoirs À ce fils de roi ta justice Qu’il gouverne ton peuple avec justice Qu’il fasse droit aux malheureux En ces jours là fleurira la justice Grande paix jusqu’à la fin des lunes Qu’il domine de la mer à la mer Et du fleuve jusqu’au bout de la terre Les rois de Tarsis et des îles apporteront des présents Les rois de Saba et de Seba feront leur offrande Tous les rois se prosterneront devant lui Tous les pays le serviront Il délivrera le pauvre qui appelle Et le malheureux sans recours Il aura souci du faible et du pauvre Du pauvre dont il sauve la vie.

Lecture de la lettre de saint Paul Apôtre aux Ephésiens Ep 3, 2…6

F

rères, vous avez appris en quoi consiste la grâce que Dieu m’a donnée pour vous : par révélation, il m'a fait connaître le mystère du Christ. Ce mystère, il ne l'avait pas fait connaître aux hommes des générations passées, comme il l'a révélé maintenant

par l'Esprit à ses saints Apôtres et à ses prophètes. Ce mystère, c'est que les païens sont associés au même héritage, au même corps, au partage de la même promesse, dans le Christ Jésus, par l'annonce de l'Evangile.

Evangile de Jésus Christ selon saint Matthieu Mt 2, 1-12

J

ésus était né à Bethléem en Judée, au temps du roi Hérode le Grand. Or, voici que des mages venus d'Orient arrivèrent de Jérusalem et demandèrent : « Où est le roi des Juifs qui vient de naître ? Nous avons vu se lever son étoile et nous sommes venus nous prosterner devant lui. » En apprenant cela, le roi Hérode fut pris d'inquiétude, et tout Jérusalem avec lui. Il réunit tous les chefs des prêtres et tous les scribes d'Israël, pour leur demander en quel lieu devait naître le Messie. Ils lui répondirent : « A Bethléem en Judée, car voici ce qui est écrit par le prophète : Et toi, Bethléem en Judée, tu n'es certes pas le dernier parmi les chefs-lieux de Judée ; car de toi sortira un chef, qui sera le berger d'Israël mon peuple. » Alors Hérode convoqua les mages en secret pour leur faire préciser à quelle date l'étoile était apparue ; Puis il les envoya à Bethléem, en leur disant : « Allez vous renseigner avec précision sur l'enfant. Et quand vous l'aurez trouvé, avertissezmoi pour que j'aille, moi aussi, me prosterner devant lui. » Sur ces paroles du roi, ils partirent. Et voilà que l'étoile qu'ils avaient vue se lever les précédait ; elle vint s'arrêter au-dessus du lieu où se trouvait l'enfant. Quand ils virent l'étoile, ils éprouvèrent une très grande joie. En entrant dans la maison, ils virent l'enfant avec Marie sa mère ; et, tombant à genoux, ils se prosternèrent devant lui. Ils ouvrirent leurs coffrets, et lui offrirent leurs présents : de l'or, de l'encens et de la myrrhe. Mais ensuite, avertis en songe de ne pas retourner chez Hérode, ils regagnèrent leur pays par un autre chemin.

La Communauté des Prêtres et des Diacres de Saint Honoré d'Eylau vous souhaite en ce temps de Noël et pour l'An 2014 Joie et Paix dans le Seigneur.


Semaine Liturgique : Dimanche 5 Janvier…

Epiphanie du Seigneur.

Dimanche 12 Janvier…

Baptême du Seigneur.

Reprise de la messe des familles à 10 h 30.

Activités paroissiales : Lundi 6 Janvier 

20 h 30 – 22 h, salle Marbeau, 69 rue Boissière, Ecole de la Foi. Cette année seront étudiées les vertus théologales : foi, espérance et charité. Contact : Pères Michel Gueguen, Antoine d’Augustin, Matthieu Villemot. ecolefoisthonore@yahoo.fr

Mercredi 8 Janvier 

12 h 45, à l’issue de la messe, à la chapelle Sainte Thérèse, groupe « Prière et vie active ». Un temps de prière de 15 à 20 mn pour ceux qui travaillent dans le quartier et souhaitent confier leur activité à Jésus, ou déposer leurs intentions personnelles ou professionnelles.

19 h 30, Chapelle Ste Thérèse : l'équipe de l'accueil Lazare (association "aux captifs la libération”) célèbre une “prière rue” avec les personnes de la rue et du bois de Boulogne, et les paroissiens qui le désirent. La prière est suivie d’un repas.

20 h 30, à l’Eglise, groupe d’adoration et d’intercession.

Jeudi 9 Janvier 

15 h – 18 h, bridge des aînés, 69bis rue Boissière - Paris 16e. Contact : 01 45 53 80 52.

17 h 30, Conférence Saint Vincent de Paul, 32 rue Copernic Paris 16°

L’exposition « La grande aventure des chrétiens d’Orient » L’exposition aura lieu du 10 Janvier au 3 Février, salle Point d’Ho, 64bis avenue Raymond Poincaré. Mardi 28 Janvier, salle Marbeau : Conférence : « Les Chrétiens d’Orient : Histoire, Défis et Avenir » par Mgr Gollnisch, directeur de l’œuvre d’orient.

Vie de la Paroisse : Baptême  Suzanne FAURE-MILLER.

N’oubliez pas le Denier de l’Eglise 2013... il est encore temps ! Si vous voulez bénéficier de la déduction fiscale 2013, les chèques, à l’ordre de la Paroisse Saint Honoré d’Eylau – ADP, doivent être datés au plus tard du 31 décembre 2013, et nous parvenir impérativement avant le 14 janvier 2014 dernier délai.


Chants

Samedi 4 et dimanche 5 Janvier 2014

Chant d’Entrée :

A pleine voix chantons pour Dieu. (XVI° siècle) (Harm. JM. Dieuaide)

1. A pleine voix chantons pour Dieu 2. Ne pensons pas que Dieu se tait Nos chants de joie, nos chants de fête ! Quand il se dit par sa naissance ! Dieu est présent dans un enfant : Dieu est ici et tout est dit : Sa Gloire habite notre terre ! Cherchons où lève sa semence ! A pleine voix… Ne pensons pas… 3. Pour annoncer les temps nouveaux, Prenons le pain de sa tendresse ! Vienne le jour de son retour : Que tous les hommes connaissent ! Pour annoncer…

Kyriale : Messe Royale de Du Mont. Gloria : (E. Daniel). Gloire à Dieu, au plus haut des cieux, et paix sur la terre aux hommes qu’il aime. Nous te louons, nous te bénissons, nous t’adorons, nous te glorifions, nous te rendons grâce, pour ton immense gloire, Seigneur Dieu, Roi du Ciel, Dieu le Père tout-puissant. Seigneur, Fils unique, Jésus Christ,

Seigneur Dieu, Agneau de Dieu, le Fils du Père ; toi qui enlèves le péché du monde, prends pitié de nous ; toi qui enlèves le péché du monde, reçois notre prière ; toi qui es assis à la droite du Père, prends pitié de nous. Car toi seul es saint, toi seul es Seigneur, toi seul es le Très-Haut : Jésus Christ, avec le Saint-Esprit Dans la gloire de Dieu le Père. Amen.

Credo : Symbole des Apôtres Je crois en Dieu, le Père tout-puissant, Créateur du ciel et de la terre. Et en Jésus Christ, son Fils unique, notre Seigneur ; qui a été conçu du Saint Esprit, est né de la Vierge Marie, a souffert sous Ponce Pilate, a été crucifié, est mort et a été enseveli, est descendu aux enfers ; le troisième jour est ressuscité des morts, est monté aux cieux, est assis à la droite de Dieu le Père tout-puissant, d'où il viendra juger les vivants et les morts. Je crois en l'Esprit Saint, à la sainte Église catholique, à la communion des saints, à la rémission des péchés, à la résurrection de la chair, à la vie éternelle. Amen Offertoire :

Marche des Rois. (Harm. J. Noyon, maître de chapelle à St Honoré d’Eylau).

Communion :

Puisque Dieu nous a aimés (J.P. Lécot)

Refrain

Puisque Dieu nous a aimés jusqu’à nous donner son Fils, ni la mort, ni le péché ne sauraient nous arracher à l’amour qui vient de lui. 1. Depuis l’heure où le péché s’empara du genre humain, Dieu revait de dépêcher, en ami sur nos chemins, le Seigneur Jésus son Fils.

2. A l’étable de Noël, les bergers ont vu l’enfant et les anges dans le ciel leur ont dit ce nouveau chant de la paix pour l’univers.

2014 0106  

Feuille d'Information Paroissiale de St-Honoré d'Eylau du 6 janvier 2014

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you