Issuu on Google+

Dimanche 3 Mars 2013 Troisième Dimanche de Carême. (C)

D'un Pape à l'autre

A

vec la renonciation de Benoît XVI à sa charge, l'Eglise et le monde vivent un événement quasi inédit. Le temps de s'y faire, les commentaires ont fusé ; certains pour opposer la décision du renonciateur à la persévérance avec laquelle Jean-Paul II avait assumé sa mission jusqu'au bout de ses forces et de sa vie. Leur répond le commentaire de Jésus sur la manière dont sa génération opposait l'attitude de Jean Baptiste à la sienne. Il la compare à des « gamins » pris à leurs jeux bruyants « sur une place » et conclut: « La Sagesse a été justifiée par ses propres œuvres ». Karol Wojtyla s'était fait anthropologue pour approfondir et rénover la vision de l'Eglise sur la personne, son corps, sa sexualité, le couple, le mariage, la famille, en opposition ouverte et radicale aux dérives athées, matérialistes et totalitaires. Mais sa 'théologie du corps' restait inachevée jusqu'à ce qu'un attentat au pape qu'il était devenu provoque son déclin physique et lui fasse dire devant les 'media' médusés: « J'ai compris que Dieu a besoin d'un pape malade ». Ce n'était pas le pouvoir qui le retenait, mais un dernier service : montrer à la planète entière que vieillir, souffrir et mourir sont des temps privilégiés pour notre sanctification, alors que le monde les méprise et les occulte. L'appauvrissement qu'ils provoquent n'est pas une catastrophe, car il sollicite la charité mutuelle et nous mène à la première des Béatitudes, clef de toutes les autres. L'auteur de l'encyclique « Foi et raison », loin d'avoir perdu l'une et l'autre, nous y confirmait, au contraire, dans le legs de celui qui allait le remplacer. Joseph Ratzinger, préfet de la Foi devenu Benoît XVI, avait pris largement la mesure du combat intérieur et extérieur à l'Eglise que le Souverain Pontife doit soutenir en ces temps tourmentés. Le « prince de ce monde » y étale sa puissance chaque jour davantage. Sa renonciation est un électro-choc pour tout chrétien. Demandons, en ce « temps favorable » du Carême, que « La Sagesse » soit de plus en plus « justifiée par ses propres œuvres ».

Père Ippolito Zandonella. Bulletin N° 27


Lecture du livre de l’Exode Ex 3, 1…15

M

oïse gardait le troupeau de son beau-père Jéthro, prêtre de Madiane. Il mena le troupeau au-delà du désert et parvint à l'Horeb, la montagne de Dieu. L'Ange du Seigneur lui apparut au milieu d'un feu qui sortait d'un buisson. Moïse regarda : le buisson brûlait sans se consumer. Moïse se dit alors : « Je vais faire un détour pour voir cette chose extraordinaire : pourquoi le buisson ne brûle-t-il pas? » Le Seigneur vit qu'il avait fait un détour pour venir regarder, et Dieu l'appela du milieu du buisson : « Moïse ! Moïse! » Il dit : « Me voici. » Dieu dit alors : « N'approche pas d'ici ! Retire tes sandales, car le lieu que foulent tes pieds est une terre sainte ! Je suis le Dieu d'Abraham, Dieu d'Isaac, Dieu de Jacob. » Moïse se voila le visage car il craignait de porter son regard sur Dieu. Le Seigneur dit à Moïse : « J'ai vu, oui, j'ai vu la misère de mon peuple qui est en Égypte, et j'ai entendu ses cris sous les coups des chefs de corvée. Oui, je connais ses souffrances, je suis descendu pour le délivrer de la main des Égyptiens et le faire monter de cette terre vers une terre spacieuse et fertile, vers une terre ruisselant de lait et de miel, vers le pays de Canaan. Et maintenant, va ! Je t'envoie chez Pharaon : tu feras sortir d'Égypte mon peuple, les fils d'Israël. » Moïse répondit : « J'irai donc trouver les fils d'Israël, et je leur dirai : “Le Dieu de vos pères m'a envoyé vers vous.” Ils vont me demander quel est son nom ; que leur répondrai-je ? » Dieu dit à Moïse : « Je suis celui qui suis. Tu parleras ainsi aux fils d'Israël : “Celui qui m'a envoyé vers vous, c'est : Je-suis.”» Dieu dit encore à Moïse : « Tu parleras ainsi aux fils d'Israël : “Celui qui m'a envoyé vers vous, c'est Yahvé, c'est Le Seigneur, le Dieu d'Abraham, Dieu d'Isaac, Dieu de Jacob.” C'est là mon nom pour toujours, c'est le mémorial par lequel vous me célébrerez, d'âge en âge. »

Psaume 102

Seigneur, nombreuses sont tes tendresses : délivre-moi par ta Parole ! (Messe de 11 h)

Le Seigneur est tendresse et pitié. Bénis le Seigneur ô mon âme Bénis son nom très saint tout mon être Bénis le Seigneur ô mon âme N’oublie aucun de ses bienfaits Car il pardonne toutes tes offenses Et te guérit de toute maladie Il réclame ta vie à la tombe Et te couronne d’amour et de tendresse Le Seigneur fait œuvre de justice Il défend le droit des opprimés

Lecture de la première lettre de saint Paul Apôtre aux Corinthiens. 1 Co 10, 1…12

F

rères, je ne voudrais pas vous laisser ignorer ce qui s'est passé lors de la sortie d'Égypte. Nos ancêtres ont tous été sous la protection de la colonne de nuée, et tous ils ont passé la mer Rouge. Tous, ils ont été pour ainsi dire baptisés en Moïse, dans la nuée et dans la mer ; tous, ils ont mangé la même nourriture, qui était spirituelle ; tous, ils ont bu à la même source, qui était spirituelle ; car ils buvaient à un rocher qui les accompagnait, et ce rocher, c'était déjà le Christ. Cependant, la plupart n'ont fait que déplaire à Dieu, et ils sont tombés au désert. Ces événements étaient destinés à nous servir d'exemple, pour nous empêcher de désirer le mal comme l’ont fait nos pères. Cessez de récriminer contre Dieu comme l'ont fait certains d'entre eux : ils ont été exterminés. Leur histoire devait servir d'exemple, et l'Écriture l'a racontée pour nous avertir, nous qui voyons arriver la fin des temps. Ainsi donc, celui qui se croit solide, qu'il fasse attention à ne pas tomber.

Évangile de Jésus Christ selon saint Luc. Lc 13, 1-9

U

n jour, des gens vinrent rapporter à Jésus l'affaire des Galiléens que Pilate avait fait massacrer pendant qu'ils offraient un sacrifice. Jésus leur répondit : « Pensez-vous que ces Galiléens étaient de plus grands pécheurs que les autres Galiléens pour avoir subi un tel sort ? Eh bien non, je vous le dis ; si vous ne vous convertissez pas, vous périrez tous comme eux. Et ces dixhuit personnes, tuées par la chute de la tour de Siloé, pensez-vous qu'elles étaient plus coupables que les autres habitants de Jérusalem ? Eh bien non, je vous le dis ; si vous ne vous convertissez pas, vous périrez tous de la même manière. » Jésus leur disait encore cette parabole : « Un homme avait un figuier planté dans sa vigne. Il vint chercher du fruit sur ce figuier, et n'en trouva, pas. Il dit alors à son vigneron : “Voilà trois ans que je viens chercher du fruit sur ce figuier, et je n'en trouve pas. Coupe-le. À quoi bon le laisser épuiser le sol ?” Mais le vigneron lui répondit : “Seigneur, laisse-le encore cette année, le temps que je bêche autour pour y mettre du fumier. Peut-être donnera-t-il du fruit à l'avenir. Sinon, tu le couperas.”»

BIBLIOTHEQUE POUR TOUS BOISSIERE 18, rue Mesnil - PARIS 16e ' 01 45 01 67 55

Pendant les vacances scolaires la bibliothèque sera ouverte de 15 h à 18 h 00, les mardis 5 et 12 mars et les jeudis 7 et 14 mars.

Il révèle ses desseins à Moïse Aux enfants d’Israël ses hauts faits

de 10 h 30 à 12 h 30, les samedis 2, 9 et 16 mars.

Le Seigneur est tendresse et pitié Lent à la colère et plein d’amour

Reprise des horaires habituels le mardi 19 Mars

Comme le ciel domine la terre Fort est son amour pour qui le craint


Semaine Liturgique : Dimanche 3 Mars … 3ème Dimanche de Carême Année de la foi : La foi comme… don de Dieu, apostolique et personnel. 1er scrutin des catéchumènes Jeudi 7 Mars…

Saintes Perpétue et Félicité, martyres, … 203 à Carthage.

Vendredi 8 Mars…

Saint Jean de Dieu, religieux, fondateur des Frères Hospitaliers, … 1550 à Grenade.

Samedi 9 Mars…

Sainte Françoise Romaine, mère de famille puis religieuse, … 1440 à Rome.

Dimanche 10 Mars … 4ème Dimanche de Carême (Laetare) Année de la foi : La foi comme… lumière, acte de croire. 2ème scrutin des catéchumènes

Activités paroissiales :

Reprise de la messe des familles, dimanche 17 mars à 10 h 30

Mardi 5 Mars …

§

18 h30, Réunion du Conseil Paroissial pour les Affaires Economiques

Mercredi 6 Mars …

§

20 h 30, à l’Eglise, temps d’enseignement et d’adoration.

Jeudi 7 Mars …

§

15 h – 18 h, bridge des aînés, 71 rue Boissière Paris 16e. Contact : 01 45 53 80 52.

Vendredi 8 Mars … Chemin de croix à 15 h.

§

12 h 45, à l’issue de la messe, à la chapelle Sainte Thérèse, le groupe « Prière et vie active » rassemble des paroissiens et chrétiens travaillant dans le quartier pour un temps de prière et de partage fraternel pendant le Carême. Le temps de prière (15 à 20 mn) sera suivi d'un pique-nique frugal à la salle Point d'HO, av. Raymond Poincaré. Venez nombreux !

Vie de la Paroisse : Baptêmes :

♥ Maximilien de LESTANVILLE, Clément LAFOURCADE, Faustine GIROD, Aloïs BELLEC. Obsèques :

… Micheline PIERINI.

Mercredi 20 Mars – Journée du Pardon Confessions de 8 h 30 à 22 h

Date à retenir : A l’occasion du Jubilé des 850 ans de la cathédrale Notre-Dame, la paroisse vous invite à un pèlerinage en bateau-mouche le Dimanche 14 Avril, après la messe de 11 h. Il n’y aura que 400 places disponibles. Si vous êtes intéressés, vous pouvez laisser vos coordonnées à l’accueil ou par mail à paroisse.saint.honore@wanadoo.fr Participation demandée : 15€ par personne. Départ du Pont de l’Alma à 13 h, pique-nique tiré du sac sur le bateau. Arrivée à Notre-Dame, pèlerinage sans office. Retour vers 17/18 h en métro.


Chants

Samedi 2 et dimanche 3 Mars 2013

Orgue : Toccata du Triptyque en Ut BWV 564 (J. S. BACH)

§

Entrée

:

Rends-nous la joie de ton salut. H. Schütz

1.

Rends-nous la joie de ton salut, que ton jour se lève. (Bis) Donne-nous ton pardon, lave-nous de tout péché, donne-nous ta grâce.

2.

Ce n’est pas seulement de pain que nous devons vivre (bis) Ô Seigneur, chaque jour, par le pain de ton amour tu nourris nos âmes.

3.

Ceux qui tâtonnent dans la nuit cherchent la lumière (bis) Viens Seigneur, aujourd’hui, lave-nous de tout péché et nous transfigure.

4.

L’homme qui croit en Toi, Seigneur, Ton amour le sauve (bis) Du péché, délie-nous, comme fut sauvé jadis, Seigneur, tout ton peuple.

-

Kyriale

-

Acclamation :

-

Prière Universelle : O, Seigneur, écoute et prends pitié.

:

Messe de San Lorenzo Voix des apôtres pour toute la terre ! Parole de Dieu aux limites du monde !

Orgue : Récit de Tierce en taille (N. DE GRIGNY)

-

Offertoire :

Ave verum. (Ch. Gounod)

Ave verum corpus natum Ex Maria virgine Vere passum immolatum In cruce pro homine

Salut corps véritable Né de la Vierge Marie Qui a vraiment souffert Et fut crucifié pour les hommes

Ô clemens, ô pie Ô dulcis Jesu Fili Mariae

-

Cujus latus perforatum Vero fluxit sanguine Esto nobis praegustatum Mortis in examine

Toi dont le côté transpercé Laissa couler l'eau et le sang Sois notre réconfort À l'heure de la mort

O bon, O miséricordieux O doux Jésus fils de Marie

Anamnèse : Jésus, Messie humilié, nous rappelons ta mort sur une croix. Amen ! Jésus, Messie victorieux, nous célébrons ta résurrection d’entre les morts. Amen ! Jésus, Messie triomphant, nous appelons le jour de ta venue dans la gloire. Amen !

Orgue : Cantabile des 3 Pièces (C. FRANCK)

§

Communion :

Peuple de Dieu n’aie pas de honte (H. Carol)

Texte : Patrice de la Tour du Pin

1.

Peuple de Dieu, n’aie pas de honte, montre ton signe à ce temps-ci ! En traversant l’âge du monde, cherche ton souffle dans l’Esprit ; Lève ton hymne à sa puissance, tourne à sa grâce ton penchant : Pour qu’il habite tes louanges et soit visible en ses enfants.

2.

Tiens son amour, tiens son épreuve ; c’est dans la joie qu’il te confiât Toute la charge de son œuvre pour qu’elle chante par ta voix : Ne te replie pas sur toi-même comme si Dieu faisait ainsi ! C’est quand tu aimes que Dieu t’aime, ouvre ton cœur, fais comme lui.

3.

Va, puise dans ton héritage et, sans compter, partage-le. Gagne l’épreuve de cet âge, porte partout le nom de Dieu ! Qu’il te rudoie, qu’il te réveille : tu es son corps, dans son Esprit ! Peuple d’un Dieu qui fait merveille, sois sa merveille d’aujourd’hui.

Orgue : Fugue du Triptyque en Ut BWV 564 (J. S. BACH)


FIP de SHE du 3 mars 2013