Page 1

Auteur : « La Voix Libre »

PALESTINE, L’ETAT 2EME PARTIE

Jérusalem Est. Photographe : Sabreen Obeedat.

14/01/2017

La libération Il est parfois très difficile de prendre un miroir et de regarder en profondeur le reflet qu’il nous renvoi. Le passé, le présent et le futur sont des notions qui nous échappent parfois si fort, qu’on y perd notre temps à les poursuivre … Et pourtant nous avons, à notre échelle humaine, besoin d’en connaitre les lignes pour comprendre l’importance que peuvent avoir les cycles. Nous vivons dans un monde en 3 dimensions, sans jamais avoir ambitionné de franchir l’opportunité de cette porte ouverte à l’humanité de s’élever vers une dimension de paix. Qu’est-ce que la liberté au fond, dans un monde fait de commencements et de fins, si ce n’est la connaissance et la maitrise de l’instant !


PALESTINE, L’Etat 2eme partie

PALESTINE, L’Etat 2eme partie La libération

PREAMBULE ‫ﺑﺴﻢ ﷲ اﻟﺮﺣﻤﻦ اﻟﺮﺣﯿﻢ‬ Voici, mise à disposition la deuxième grande partie achevée. Celle-ci permettra de finaliser nos connaissances sur ce sujet, ô combien complexe qu’est la région de Palestine et son histoire. Après avoir étudié dans l’introduction de la première grande Partie, les évènements qui se sont produits de façon plus centrée en Palestine. Voici dans cette deuxième introduction les détails des dispersions et les mouvements (diasporas) des populations juives à travers le monde. Un Ier Chapitre, relate l’actualité des deux dernières années écoulées, marquant ainsi les moments les plus importants qui ont marqué l’Histoire contemporaine du « conflit ». Toujours dans la lancée de la première grande Partie, cette fois ci plus localisé au Moyen-Orient, le Chapitre II enrichira nos connaissances du monde Arabe, de son fonctionnement et de la situation géopolitique de cette région du monde. La théologie en IIIème Chapitre, ayant déjà abordé le passé de l’histoire prophétique des Hommes, je me pencherais cette fois-ci sur les prophéties qui ont tant marqué les théologiens de toutes confessions. Comment vivre pleinement l’instant présent sans avoir connaissance des grands traits du passé et de l’avenir, ainsi que des possibilités qui nous est permis de choisir … car même religieusement, la fatalité n’existe pas. En plus de la Conclusion, je rajoute à cette grande Partie un Lexique, car il y a dans la rhétorique de ce « conflit » une bataille qui se joue sur la sémantique des mots, les détournant souvent de leur sens originel. Je pensais avoir fait une faute de frappe en annonçant 3 grandes parties au lieu de 2, dans le premier préambule. Toutefois, je réalise qu’il y a des points importants qu’il reste à développer, séparément, dans une 3ème grande partie. Nécessaire, pour faire un bilan politique de la transition post 20 janvier 2017, elle permettra aussi de développer théologiquement plus en profondeur les prophéties selon le Livre, particulièrement l’évènement de Gog et Magog qui a son importance justifiant la sécurité dont a besoin la région (israéliens et palestiniens), et le lever du soleil à l’Ouest. Bonne lecture, et merci à vous pour votre patience et votre détermination à la cause Humaine. Que la Paix soit sur vous ! Autres sources web : Documents ONU : Assemblée Générale des Nations Unies : https://www.un.org/fr/ga/71/resolutions.shtml Conseil de Sécurité des Nations Unies : http://www.un.org/fr/sc/documents/resolutions/ Lexique : http://www.cnrtl.fr/ http://atilf.atilf.fr/academie9.htm http://www.academie-francaise.fr/

Page 1


PALESTINE, L’Etat 2eme partie

D E S T I NA TA I R E S : MONSIEUR FRANÇOIS HOLLANDE, PRESIDENT DE FRANÇAISE -

MONSIEUR

LA REPUBLIQUE

ANTONIO GUTERRES, SECRETAIRE GENERAL AUX

NATIONS UNIES

MONSIEUR YOUSEF BIN AHMAD AL-OTHAIMEEN, SECRETAIRE GENERAL DE L’ORGANISATION DE LA COOPERATION ISLAMIQUE -

Page 2


PALESTINE, L’Etat 2eme partie

Table des matières PREAMBULE ............................................................................................................ 1 INTRODUCTION ....................................................................................................... 5 CHAPITRE I : ACTUALITE CONTEMPORAINE .................................................... 23 Actualités 2014 ................................................................................................. 24 Actualités 2015 ................................................................................................. 24 Troisième intifada, la révolte palestinienne ................................................... 25 Actualités 2016 ................................................................................................. 26 Actualités 2017 ................................................................................................. 31 CHAPITRE II : GEOPOLITIQUE, LE MONDE ARABE ........................................... 32 Qu’est-ce que le m onde Arabe ..................................................................... 33 Le Grand Moyen-Orient .................................................................................. 36 Le Printem ps Arabe ......................................................................................... 37 Situation des principaux conflits au Moyen-Orient .................................. 43 Afghanistan ....................................................................................................... 45 Irak ..................................................................................................................... 48 Syrie ................................................................................................................... 50 Yémen ................................................................................................................ 55 Palestine/Israël ................................................................................................. 57 Etat de Palestine .............................................................................................. 57 Etat d’Israël ....................................................................................................... 61 CHAPITRE III : LES PROPHETIES ........................................................................ 64 Le Talm ud........................................................................................................... 65 Prophétie d’Ephraïm ........................................................................................ 65 Le troisièm e Tem ple ........................................................................................ 68 Les trois Temples ............................................................................................. 68 La Qibla ............................................................................................................. 72 Les deux transgressions et la mosquée ........................................................ 73 La mosquée Al Aqsa ........................................................................................ 76 Les tribulations.................................................................................................. 79 Jésus (paix sur lui) .......................................................................................... 81 Le Mashia .......................................................................................................... 81 Yeshoua ............................................................................................................. 84 Le retour de Jésus (paix sur lui) ..................................................................... 85 Le Royaum e des Cieux et de la Terre ........................................................ 85 Entre Terre et Cieux ......................................................................................... 85 Au Jugement Premier ....................................................................................... 87 Le peuple Elu, du Royaume des Cieux .......................................................... 90 La 3 è m e guerre m ondiale / Al Malham a ....................................................... 92 CONCLUSION ........................................................................................................ 93 La voix française ............................................................................................... 94

Page 3


PALESTINE, L’Etat 2eme partie

La fracture ......................................................................................................... 94 Etat d’Israël, droit de l’Homme et démocratie ............................................... 95 Le Troisième Temple........................................................................................... 95 Royaume des Cieux et de la Terre ................................................................. 97 Nouvel Ordre Mondial ......................................................................................... 97 La libération....................................................................................................... 98 Dernières étapes .............................................................................................. 98 LEXIQUE ................................................................................................................. 99

Page 4


PALESTINE, L’Etat 2eme partie

INTRODUCTION

Page 5


PALESTINE, L’Etat 2eme partie

La Première Diaspora – Depuis la Palestine et Babylone (1er millénaire avant J.C) Au IVème siècle avant J.C, les Perses sont battus par Alexandre le Grand, qui conquiert la Palestine en -332. Par la suite ce sont les Ptolémée qui la domine aux IIIème et IIème siècle avant J.C; de nombreux Juifs émigrent dans les villes côtières de Méditerranée orientale, tout particulièrement à Alexandrie.

Au cours du IIème siècle avant J.C, de grands mouvements ont lieu, les Juifs se dispersent dans tous les centres majeurs de l’empire romain, y compris à Rome. En - 63, lorsque Pompée s’empare de Jérusalem, il fait envoyer de nombreux prisonniers en esclavage à Rome. C’est l’élément fondateur de la Première Diaspora (dispersion) en Occident. Hérode Ier le Grand (-37 à -4), procède à de gigantesques travaux de restauration et d’aménagement, bâtissant « à la romaine » une immense esplanade inaugurant le deuxième Temple. La colline d’origine est ceinturée d’un énorme mur de soutènement, la surface intérieure entièrement nivelée puis comblée avec du remblai. La construction commence en -20 avant J.C. et dure environ 7 ans.

Page 6


PALESTINE, L’Etat 2eme partie

Après l’avènement du Christianisme, la première guerre Judéo-chrétienne à lieu en 70. Après plusieurs mois de siège, Titus prend Jérusalem, la ville est rasée, et son Temple est incendié. La destruction du Second Temple marque la fin de l’État hébreu de l’époque ancienne, l’autorité religieuse des grands-prêtres du Temple est transféré aux rabbins. Ces troubles marquent ainsi le début de la grande dispersion des Juifs à travers le monde. A la même période, le Livre de l’Apocalypse révèle les sept lettres aux Eglises : •

Nouveau Testament : Apocalypse 1, verset 11 : « "Ce que tu vois, écris-le dans un livre pour l'envoyer aux sept Eglises : à Ephèse, Smyrne, Pergame, Thyatire, Sardes, Philadelphie et Laodicée." »

Page 7


PALESTINE, L’Etat 2eme partie

La Deuxième Diaspora – La dispersion des juifs (70 - 500 après J.C) Pendant le règne de l’empereur Hadrien (117 à 138), les Juifs se révoltent entre 132 et 135, sous la direction de Bar-Kokhba. En 212, les juifs, comme les autres groupes, deviennent citoyens de l’Empire.

Le Moyen Age La situation de la diaspora juive dans l’empire romain se détériore fortement lorsque le christianisme devient religion d’État au IVème siècle après J.C. Ce vit une grande intolérance et la situation n’est guère meilleure à Byzance vers le VIème siècle.

1

1

sous Justinien

Byzance est une ancienne cité grecque, capitale de la Thrace, située à l’entrée du Bosphore sur une partie de l’actuelle Istanbul. La cité a été reconstruite par Constantin et, renommée Constantinople en 330 après J.C. Elle est devenue la capitale de l’Empire romain, puis de l’Empire romain d'Orient et enfin de l'Empire ottoman à partir de 1453 après J.C (date de la prise de la ville par les Turcs). Elle fut rebaptisée Istanbul en 1930.

Page 8


PALESTINE, L’Etat 2eme partie

Les Juifs de la péninsule arabique La migration de tribus juives dans la péninsule arabique serait antérieure au VIème siècle avant J.C. En 70 après J.C, il se forment d’importante communauté dans la région ouest de la péninsule arabique, le Hijaz, plus précisément dans les oasis du nord du Hijaz, Khaybar, Tayma et Yathrib (qui deviendra Médine). Aux VIème et VIIème siècles de nombreuses tribus sont implantées dans la péninsule arabique : Tribus importantes sur Yathrib (Médine) :  Banu Qainuka,  Banu Qurayza,  Banu Nadhir, Autres tribus :  Banu Awf,  Banu Harith,  Banu Jusham,

REGION DU HIJAZ,

Page 9


PALESTINE, L’Etat 2eme partie

   

Banu Alfageer, Banu Najjar, Banu Saïda, Banu Shutayba,

La conquête de la Syrie-Palestine par les Musulmans

Après avoir unis, au VIIème siècle, les tribus arabes autour d’une même religion [l’Islam], le prophète Mohamed décède en 632 après J.C. En 636, à lieu la bataille de Yarmouk, conduites par le califat Rachidun et les armées de l’Empire romain d'Orient, près de la rivière Yarmouk, qui marque aujourd’hui la frontière entre la Syrie et la Jordanie, au sud-est de la Mer de Galilée. Une grande victoire pour Khalid ibn al-Walid et ces troupes, elle met fin à la domination byzantine en Syrie. La conquête du monde Arabe est rapide. Elle est favorisée par le rejet de l'Empire Byzantin et une application tolérante (pour l'époque) de la religion. La liberté de culte est assurée (contre le versement d'un impôt).

Page 10


PALESTINE, L’Etat 2eme partie

Les différentes dominations de Jérusalem En 638 la Palestine est conquise par les Abbassides. En 675 construction de la mosquée AlAqsa. Puis le dôme du Rocher en 691. En 1078, les Turcs seldjoukides délogent les Arabes de Jérusalem et s’y installent. En 1098, viennent les Fatimides d’Égypte, En 1099 les Franques (les croisés) prennent Jérusalem, c'est la naissance des États latins d'Orient, En 1289 arrivent le temps des Mamelouks, En 1516 débute la période Ottomane.

Page 11


PALESTINE, L’Etat 2eme partie

A l’avènement de l’Islam, la condition des Juifs est améliorée après la domination musulmane, tant à Alexandrie qu’en Afrique du Nord ou en Espagne. Babylone (dans l’actuel Irak), où a été composée la version la plus importante du Talmud, reste le grand centre des Académies juives jusqu’au milieu du IXème siècle.

En 950, l’Académie de Cordoue prend ensuite le relais en Espagne, devenant alors le centre juif le plus prospère de la Méditerranée aux Xème et XIème siècles. Vers 1150, la situation se dégrade sous les Almohades qui vont brutalement changer les conditions de vie des « dhimmis 2 » juifs et chrétiens, les forçant à se convertir, en infraction, avec la tradition musulmane, qui avait jusque-là réservé aux « gens du Livre » un statut particulier. Le Portugal accueille alors les juifs.

CARTE DE L'EMPIRE ALMOHADE. SELON : QANTARA-MED.ORG

2 Terme historique du droit musulman qui désigne un citoyen non-musulman d'un État musulman, lié à celui-ci par un « pacte » de protection.

Page 12


PALESTINE, L’Etat 2eme partie

Aux XIème – XIIème siècles, est la période des croisades et de la reconquête. Le XIIIème siècle constitue un tournant pour l’Histoire juive en Occident, qui se caractérise par une rhétorique plus ferme et antijuive des élites. Celle-ci s’exprime à travers des lois et des décrets. Cette hostilité envers la communauté juive se fait plus agressive lors du quatrième concile du Latran en 1215, qui donne une base juridique à ce rejet mettant en place le port de la rouette comme signe distinctif (la rouelle, disque de couleur jaune ou rouge, symbolisant les 30 deniers de Judas). La cause étant, une volonté des élites chrétiennes de définir, dans une « Europe » largement dominée par la religion chrétienne, les contours de leur foi ; ceci afin de pouvoir se maintenir et se renforcer face aux non-chrétiens. AQUARELLE DU XVIEME SIECLE REPRESENTANT UN JUIF DE LA VILLE ALLEMANDE DE WORMS PORTANT UNE ROUELLE.

Page 13


PALESTINE, L’Etat 2eme partie

La Troisième Diaspora – L’expulsion des juifs (XIème siècle après J.C) En 1290, le roi d’Angleterre expulse ses juifs et confisque leurs biens. Ceux-ci trouvent refuge en France du Nord et en Allemagne. Entre 1132 et 1321, les juifs de France sont également expulsés et rappelés à quatre reprises. 1394 sera la dernière et restera en vigueur dans nombre de provinces jusqu’à la Révolution.

A Rome, à Byzance, ou dans l’Empire Ottoman, Il n’y eu pas moins de limitations aux activités économiques juives.

Les Séfarades En 1492, la reine Isabelle la Catholique signe le décret de l’Alhambra, resté en vigueur officiellement jusqu’en 1967, qui contraints les Séfarades 3 à quitter le pays. Ils conservent une langue proche du castillan du XVIème siècle, le judéo-espagnol, parlé encore aujourd’hui, et connaissent des expressions voisines telles que le judéo-catalan, le judéo-portugais et le ladino. Une partie de cette communauté, passe par le Portugal pour finalement s’exiler en Europe du Nord (Pays-Bas), mais la plupart se réfugient essentiellement à travers tout l'Empire Ottoman dans les pays méditerranéens : Afrique du Nord (Algérie et particulièrement Maroc), Tunisie, Avignon, Italie (Rome), Egypte, Grèce (Salonique), Constantinople.

3

Voir définition dans le Lexique.

Page 14


PALESTINE, L’Etat 2eme partie

Nombre d’entre eux sont bien accueillis dans un Empire Ottoman en expansion, venant s’ajouter à des couches plus anciennes de Juif Mizrahim 4. Le XVIème siècle est un siècle particulièrement faste pour les juifs de l’empire ottoman, obtenant d’emblée d’importantes situations dans la vie économique. Tout cela rendu possible par l’attachement des sultans musulmans au statut de « dhimmi », avec ses discriminations certes mais également sa tolérance de principe, ses garanties et une dose d’autonomie qui n’empêche cependant pas l’intégration juive dans les cadres ottomans. Après ce relatif « âge d’or », le déclin au XVIIème siècle de la prospérité commerciale de l’empire ottoman entraine irrémédiablement celle des juifs. Les séfarades de Constantinople et Salonique sont au XVIIème siècle, un des jalons du commerce international entre la Méditerranée, Amsterdam et l’Orient.

4

Voir définition dans le Lexique.

Page 15


PALESTINE, L’Etat 2eme partie

A partir du XVIIème siècle, les juifs d’Angleterre ne souffrent plus de restrictions dans leurs activités ni d’obligations particulières en matière de résidence ou de port vestimentaire. XVIIIème siècle, la Révolution française accorde aux juifs l’égalité politique et la citoyenneté pleine et entière (1791). Il faudra attendre près d’un siècle pour que l’égalité soit accordée dans la plupart des pays européens (Pays-Bas 1797, Royaume-Uni 1858, Autriche-Hongrie 1867, Italie 1870, Allemagne 1871, Suisse 1874…) Au XIXème siècle, le mouvement d’immigration en direction de la Palestine Ottomane, existait déjà de quelques milliers de Séfarades d'origine et de langue espagnole, à Jérusalem, Safed, et Hébron. Ils furent cependant submergés par l’apport des immigrants Ashkénazes 5 d’Europe centrale et orientale post-sionisme.

5

Voir définition dans le Lexique.

Page 16


PALESTINE, L’Etat 2eme partie

Les Ashkénazes À partir du XIVème siècle, suite aux persécutions commises par les chrétiens d’Europe occidentale, les juifs Ashkénazes de langue et d’origine germaniques, se déplacent vers l’Europe centrale : Bohême, Moravie, Lituanie et Pologne qui est au cœur du judaïsme ashkénaze. Dès les années 1300, les juifs jouissaient en Pologne d’une situation particulièrement favorable. Au XVIIème siècle, c’est dans cette « grande Pologne » à son apogée, qu’ils bénéficiaient du meilleur statut au monde. La plupart venant de Germanie, le yidish, parfois également appelé judéo-allemand, s’impose comme langue des Ashkénazes (Allemands). Les Cosaques à partir de 1650, les persécutes, entrainant un reflux de l’Europe centrale vers l’Europe de l’Ouest, l’Angleterre et l’Amérique. Le XVIIème siècle était en Europe celui des Sépharades, en revanche le XVIIIème siècle sera alors celui des Ashkénazes.

En 1795, la Russie hérite de la communauté juive la plus importante du monde de l’époque, après l’annexion de la Pologne. L’Empire Russe cantonne les juifs dans une ‘’zone de résidence’’ allant du Baltique à la Mer noire, comprenant la Pologne, les Lituanie, l’Ukraine, la Biélorussie et la Crimée.

Page 17


PALESTINE, L’Etat 2eme partie

Après 1825, la situation des juifs de Russie se détériore sous le tsar Nicolas Ier, qui ordonne la soustraction des enfants juifs mâles à leur famille dès l’âge de douze ans, pour passer une période de formation jusqu’à leurs dix-huit ans, avant d’être envoyés au service militaire. La situation s’améliore avec le tsar Alexandre II (1855-1881) qui supprime la conscription des enfants juifs à partir de douze ans, et ramène le service militaire, pour l’ensemble des sujets, de 25 ans à 6 ans.

1897 naissance du Sionisme, retour Chapitre I de la Première grande Partie.

… Puis le temps nous renvoie à une bien sombre partie de l’Histoire juive d’Europe. Le XXème siècle est une ère où se multiplie les génocides, mais, pour la première fois d’en l’Histoire, des hommes vont en exterminer d’autres, en exploitant pleinement le phénoménal potentiel de destruction d’une société industrielle. Cette organisation inédite du meurtre de masse s’appuie sur la science, la technologie et la bureaucratie. Produit du régime nationalsocialiste d’Adolf Hitler, elle prend pour cible les juifs et fera 6 millions de morts en l’espace de quelques années (19331945), soit 40% des juifs du monde. Son nom : la Shoah.

Page 18


PALESTINE, L’Etat 2eme partie

La Quatrième Diaspora – L’exode Palestinienne (1948-2000) A l’avènement du sionisme, les mouvements s’inversent, les autochtones qui peuplent la Palestine découvrent une nouvelle forme de diaspora, s’étendant à travers le globe.

Les Etats-Unis et les pays du Golfe demeurent les principaux lieux d’installation des expatriés palestiniens dans le monde, à l’exception de la Palestine, du Liban, de la Syrie et de la Jordanie, voir cartes suivantes datant de la fin du siècle dernier, auxquelles s’ajoutera désormais une Cinquième diaspora Syrienne, conséquence de la récente guerre de Syrie .

Page 19


PALESTINE, L’Etat 2eme partie

Page 20


PALESTINE, L’Etat 2eme partie

Page 21


PALESTINE, L’Etat 2eme partie

La Cinquième Diaspora – L’exode Syrienne (2000-2016)

En 2011 débutera la guerre en Syrie, qui fera fuir plus de 6 million de civiles hors du pays et presque autant de déplacés à l’intérieure des frontières, pour une population estimée à 24 millions d’habitants.

Page 22


PALESTINE, L’Etat 2eme partie

CHAPITRE I : ACTUALITE CONTEMPORAINE

Page 23


PALESTINE, L’Etat 2eme partie

Actualités 2014 Le 23 octobre 2014, en France une proposition de résolution est déposée devant la Chambre haute 6 . Plusieurs sénateurs Europe Ecologie- Les Verts, en faveur de la reconnaissance d'un Etat palestinien. Le 2 Décembre 2014, les députés français ont adopté par 339 voix contre 151 (68 députés n'ont pas pris part au vote et 16 se sont abstenus) la proposition de résolution 7 déposé par Benoît Hamon, Gwenegan Bui et François Loncle, membres de la Commission des Affaires étrangères, visant à reconnaître un Etat palestinien. Les groupes socialistes, écologiste et Front de gauche ont voté pour cette résolution qui « invite le gouvernement français à reconnaître l'État de Palestine en vue d'obtenir un règlement définitif du conflit ». Le gouvernement n'est cependant pas tenu de suivre cette résolution.

Actualités 2015 Le 16 janvier 2015, La procureure de la Cour Pénale Internationale (CPI) a annoncé l'ouverture d'un "examen préliminaire", étape préalable à une enquête, sur des crimes de guerre présumés commis l'été dernier (guerre de gaza 2014) par Israël dans les Territoires palestiniens, qui a fait plus de 2 100 victimes parmi la population, en majorité des civils. L'ONG Amnesty International a, quant à elle, affirmé que cet examen préliminaire « pourrait éventuellement mener à une enquête de la CPI sur les crimes commis » par les deux ‘’camps’’, israélien et palestinien. Et ainsi « briser la culture de l'impunité qui a perpétué un cycle de crimes de guerre et de crimes contre l'humanité. » Le 1er avril 2015, la Palestine devient officiellement 123ème membre de la Cour Pénale Internationale (CPI), dont la mission est de poursuivre les auteurs de génocides, crimes contre l'humanité ou crimes de guerre. Le 22 mai 2015, l’UNESCO adopte à sa 196ème session du Conseil Exécutif, la « décisions adoptées par le conseil exécutif à sa 196ème session » résolution 196EX/Décisions 8, dans laquelle il est question, au point 26 : « Palestine Occupée » Les 27 et 28 mai 2015, l’OCI publie la « Résolutions sur la cause de la Palestine, la ville d'AlQods Al-Sharif et le conflit Arabo-Israélien 9 » Le 31 juillet 2015, un incendie criminel décime la famille palestinienne Dawabsheh 10 , dont le seul survivant est un enfant de 4 ans. « L’incendie volontaire par des colons de la maison de la famille Dawabsheh, dans le village de Duma, non loin de Naplouse, a causé la mort d’Ali, 18 mois, et de ses parents, Saad et Riham ; un autre enfant âgé de quatre ans, Ahmad, a été grièvement blessé. Cette affaire a mis en lumière l’augmentation des attaques menées par des colons dans des villages palestiniens. De nombreux Palestiniens ne se sentaient plus en sécurité chez eux.

6 Sénat texte : http://www.senat.fr/leg/ppr14-049.html Étapes de la discussion : http://www.senat.fr/dossier-legislatif/ppr14-049.html 7 Résolution : http://www.assemblee-nationale.fr/14/propositions/pion2387.asp 8 UNESCO Point 26 : http://unesdoc.unesco.org/images/0023/002328/232890f.pdf#xml=http://www.unesco.org/ulis/cgibin/ulis.pl?database=&set=005629A198_1_189&hits_rec=3&hits_lng=fre 9 OCI : http://www.oic-oci.org/oicv2/subweb/cfm/42/fr/42cfm_res_pal_fr.pdf 10 http://www.lemonde.fr/proche-orient/article/2015/12/24/en-israel-les-images-choquantes-d-extremistes-juifs-celebrant-la-mort-d-unbebe-palestinien_4837817_3218.html

Page 24


PALESTINE, L’Etat 2eme partie

Des suspects ont été arrêtés par la suite, et plusieurs étaient toujours détenus à la fin de l’année. » Amnesty International. Le 17 octobre 2016, Fadel al Qawasmeh est victime d’un colon qui le tue par arme à feu dans la vieille ville d’Hébron. Des soldats israéliens sont à proximité, pourtant le meurtrier n’est pas appréhendé sur place et rien n’indiquait qu’il ferait l’objet de poursuites pénales. Amnesty International précise dans son rapport 2015/2016 que « Dans la majorité des crimes présumés commis par des colons, la police israélienne ne procédait pas à une véritable enquête contre les suspects. De ce fait, l’impunité des auteurs de violences imputables aux colons perdurait ». Le 21 octobre 2015, l’UNESCO adopte à sa 197ème session du Conseil Exécutif, le « projet de décision recommandés par la commission du programme et des relations extérieures (PX) » résolution 197EX/53 11 , dans lequel il est question, au point 33 : « Palestine Occupée ». Le 11 novembre 2015, La Commission Européenne décide d'imposer une mention d'origine sur les produits importés des colonies de peuplement israéliennes dans les Territoires palestiniens occupés depuis 48, illégales au regard du droit international, requérant également que les produits de Palestine qui ne proviendraient pas de colonies israéliennes soient indiqués comme “produits de Gaza” ou “produits de Palestine”. Les produits concernés représentent "moins de 1 %" du total des échanges commerciaux entre l'UE et l’État d’Israël, soit 154 millions d'euros en 2014, selon des chiffres de la Commission. L'UE considère qu'il s'agit avant tout d'une mesure "technique" visant à informer les consommateurs européens et non d'une décision "politique".

Troisième intifada, la révolte palestinienne Le 1er octobre 2015, suite à de nombreuses tentions accumulées, invoquant la volonté du gouvernement israélien de modifier le statu quo sur l’esplanade des mosquées, des manifestations palestiniennes s’intensifies. Un couple d’israéliens habitant d’une colonie dans les Territoires occupés Palestiniens en Cisjordanie, est assassiné dans sa voiture en présence de ses quatre enfants. A la tribune des Nations unies, Benjamin Netanyahou se dit prêt « à reprendre immédiatement » les négociations avec les Palestiniens. « Malheureusement, le président Abbas n’est pas disposé à le faire, j’espère qu’il va changer d’avis » ajoutant « Je reste attaché à la vision de deux Etats pour deux peuples ». Il n’y a en Cisjordanie, surement pas un seul enfant qui n’ai, ne serait-ce qu’une fois dans sa vie, lancé de pierre. Ce geste est, pour les Palestiniens, la seule façon qu’ils aient pour protester contre l’occupation. Toutefois cette révolte palestinienne aura également porté le nom d ’« intifada des couteaux », en raison du grand nombre d’attaques aux couteaux commises par des palestiniens. Depuis octobre 2015, le bilan est de 97 décès israéliens et 231 palestiniens.

11

UNESCO Point 33 : http://unesdoc.unesco.org/images/0023/002350/235080f.pdf

Page 25


PALESTINE, L’Etat 2eme partie

Actualités 2016 En 2016, Amnesty International publie son rapport annuel 2015/2016 12 , dans lequel l’association dénonce les violations commisses par l’Etat d’Israël ainsi que les colons extrémistes, envers les citoyens palestiniens. Extrait : « En Cisjordanie, y compris à Jérusalem-Est, les forces israéliennes ont tué illégalement des civils palestiniens, dont des enfants, et ont arrêté plusieurs milliers de Palestiniens qui exprimaient, lors de manifestations ou sous une autre forme, leur opposition au maintien de l’occupation militaire israélienne. Plusieurs centaines de personnes ont été placées en détention administrative. Des actes de torture et d’autres mauvais traitements étaient régulièrement infligés aux détenus, en toute impunité. Les autorités ont continué de promouvoir les colonies illégales en Cisjordanie et ont imposé des restrictions sévères à la liberté de circulation des Palestiniens, qui ont été renforcées à la suite d'une escalade de la violence à partir d’octobre. Cette escalade a été marquée par des attaques de Palestiniens contre des civils israéliens, et par des exécutions extrajudiciaires manifestes imputables aux forces israéliennes. En Cisjordanie, des colons israéliens ont attaqué des Palestiniens et détruit leurs biens pratiquement en toute impunité. Israël a maintenu le blocus militaire de la bande de Gaza, punissant de façon collective ses habitants. Les autorités ont continué de procéder à des expulsions forcées et à des démolitions d’habitations palestiniennes en Cisjordanie et en Israël, tout particulièrement dans les villages bédouins du Néguev/Naqab. Elles ont aussi placé en détention et expulsé des milliers de demandeurs d’asile africains, et emprisonné des objecteurs de conscience israéliens. » Janvier 2016, le Ministre des Affaires Etrangères français, Lauren Fabius, fait une proposition pour organiser une conférence internationale impliquant les Etats-Unis, l'Europe et les pays arabes « afin de préserver et de faire aboutir, si c'est possible, la solution des deux Etats ». La France qui a su tisser des liens étroits avec l’Etat d’Israël 13, se lance dans cette « Initiative pour la paix au Proche-Orient ». Le 18 janvier 2016, le Conseil de Sécurité rend public la Conclusions du Conseil sur le processus de paix au Proche-Orient 14. « 3. L'UE est convaincue qu'il ne peut être mis fin à la violence que par le rétablissement d'un horizon politique et la reprise du dialogue. Des mesures de sécurité ne peuvent à elles seules mettre un terme au cycle de violence. Il faut s'attaquer aux causes profondes du conflit. » Février 2016, l'ONG israelienne Yesh Din publie un rapport intitulé "De l'occupation à l'annexion" (en anglais) 15 Le 24 mars 2016, Elor Azaria, Franco-Israélien de 19 ans, en service dans l’armée Tsahal, est filmé à son insu, achevant Abdel Fattah al-Sharif, Palestinien de 21 ans, d’une balle dans la tête, alors que celui-ci gisait blessé au sol et ne présentait pas de signe de menace. Après le meurtre, aucun des spectateurs ne semble surpris. Personne ne s’en prend à Azaria ni ne court vers alSharif pour voir s’il peut être maintenu en vie. Bien au contraire, les spectateurs continuent simplement de discuter entre eux comme si de rien n’était. Le soldat sera déclaré coupable d’homicide involontaire. Le député Ayman Odeh, président de la Liste arabe unie à la Knesset, déclare que le soldat est certes « responsable de ses actions mais les vrais responsables sont les gouvernements d’Israël 12

Amnesty International : https://www.amnesty.org/fr/countries/middle-east-and-north-africa/israel-and-occupied-palestinianterritories/report-israel-and-occupied-palestinian-territories/ 13 http://basedoc.diplomatie.gouv.fr/exl-php/util/documents/accede_document.php 14 http://media.wix.com/ugd/9ae846_2636211c6f4d4cb09ce018cf29b60d26.pdf 15 www.yesh-din.org/en/ rapport : http://media.wix.com/ugd/9ae846_cd9cc2e600c94f77a5c41435684fa491.pdf

Page 26


PALESTINE, L’Etat 2eme partie

qui ont, depuis cinquante ans, choisi de faire des jeunes hommes et des jeunes femmes des soldats dont le rôle est de maintenir la loi militaire sur une population civile privée de droits ». En revanche, aucune réaction ne sera observée du coté Français. Le 11 avril 2016, l’UNESCO adopte à sa 119ème session du Conseil Exécutif, le « projet de décision présenté par l’Algérie, l’Egypte, le Liban, le Maroc, Oman, le Qatar, et le Soudan » résolution 119EX/19 16, dans lequel il est question, au point 19 : « Palestine Occupée ». Le 29 avril 2016, de violents affrontements ont lieu au sein de la mosquées Al Aqsa entre les soldats de l’occupant et les fidèles. Le 6 mai 2016, Le Sénat français, met en ligne le rapport de groupe interparlementaire du groupe d'amitié France-Palestine n° 133, intitulé : « La vie quotidienne en territoires palestiniens occupés » 17. Le 3 juin 2016, une réunion ministérielle 18 à lieu à Paris et marque la première étape de l’Initiative pour la paix au Proche-Orient. Les participants qui souhaitent préserver la solution à deux Etats dressent les trois points essentiels qui se dégagent des travaux :  1/ « La solution des deux États est en grave danger. Nous approchons d'un point de nonretour »  2/ « Il est urgent de recréer la confiance. Israéliens et Palestiniens, seuls eux, pourront faire la paix »  3/ « Nous pouvons proposer un cadre et des soutiens qui permettront la tenue de négociations directes entre les parties » Le 13 Octobre 2016, l’UNESCO adopte la résolution 200 EX/25 19, dans lequel il est question au point 25 : « Palestine Occupée ». « Le Secrétariat général de l'OCI (Organisation de Coopération Islamique) s’est félicité de l’adoption par l'Organisation des Nations Unies pour l'éducation, les sciences et la culture UNESCO de cette décision confirmant que la mosquée Al-Aqsa est l'un des lieux saints exclusivement islamiques. Il a également souligné que cette décision exprime la condamnation et le rejet par la communauté internationale de toutes les mesures et politiques de l’Occupation israélienne visant à brouiller les faits historiques et à porter atteinte aux droits inaliénables politiques, culturels et religieux du peuple palestinien à Al-Quds, la capitale de l'Etat de Palestine. » Le 2 novembre 2016, à l’occasion du 99ème anniversaire de la déclaration Balfour, des responsables de PSC (Palestine Solidarité Campaign) une organisation britannique de solidarité avec la Palestine, ont relevé qu’il n’était pas du droit des Britanniques « d’offrir un pays à distance, et par un simple écrit », que le Royaume-Uni devrait en assumer les conséquences aujourd’hui. « Le Royaume-Uni a une responsabilité particulière et devrait, de ce fait, veiller à ce que les Palestiniens puissent jouir de tous leurs droits, comme tout autre peuple, à la liberté, à la justice et à la considération », insiste l’organisation. Début novembre 2016, Israël rappel sa position vis-à-vis de la proposition Française d’une prochaine conférence internationale : « La position de l'État d'Israël est sans équivoque : on ne progressera véritablement vers la paix et on ne parviendra à un accord que par des négociations 16

UNESCO Point 19 : http://unesdoc.unesco.org/images/0005/000598/059843f.pdf Sénat : http://www.senat.fr/ga/ga133/ga133_mono.html#fn1 18 http://www.diplomatie.gouv.fr/fr/dossiers-pays/israel-territoires-palestiniens/processus-de-paix/initiative-pour-la-paix-au-procheorient/article/initiative-pour-la-paix-au-proche-orient-03-06-16 19 UNESCO Point 25 : http://unesdoc.unesco.org/images/0024/002463/246369f.pdf 17

Page 27


PALESTINE, L’Etat 2eme partie

directes entre Israël et l'Autorité palestinienne, et toute autre initiative ne fait qu'éloigner la région d'un tel processus ». Paris quant à elle estime que la tenue d'une grande conférence internationale impliquant des Israéliens et des Palestiniens avant la fin de l'année pourrait relancer le processus de résolution du conflit mutuel. Le 13 novembre 2016, la commission ministérielle des lois israélienne, adopte la proposition de loi du député du parti d’extrême droite (Le Foyer Juif), Moti Yogev. Le texte fait référence aux nuisances sonores causées par l’appel des muezzins des mosquées, qui sont d’après lui source de "bruit et de souffrance" pour de nombreux citoyens israéliens ; en Galilée, dans le Néguev, à Jérusalem, à Tel Aviv-Jaffa et dans d’autres endroits dans le centre d’Israël. La loi devrait ensuite être votée prochainement au Parlement israélien. Le premier ministre y est favorable, mais propose le 24 novembre, un projet de loi limitant l’interdiction sur certaines plages horaires, afin de faire baisser les vives tensions qui se font sentir non seulement du côté Palestinien (tant les Mosquées que les Eglises), mais dans l’ensemble du monde musulman. Le 21 novembre 2016, une première amande de 200e est envoyée par la municipalité israélienne et reçu par une mosquée d’Al-Ludd (Lod), pour son Appel à la prière (Adhan), considérés comme une "pollution sonore". Le 22 novembre 2016, un incendie éclate à Jérusalem et se propage rapidement dans tout le territoire occupé 48. De nombreuses colonies sont ainsi ravagées par les flammes, aidées d’un vent et d’une sècheresse météorologique propice, pouvant atteindre jusqu’à 7 mètre de hauteur et engloutir des immeubles. Au troisième jour, Benjamin Netanyahou échoue à maitriser le feu et demande une aide internationale. Plusieurs pays prêtent main forte à l’Etat d’Israël en envoyant des canadairs. Les incendies dureront près de 7 jours, ferons de nombreux blessés israéliens, un grand nombre de foyer évacués, et aurons couté près de 600 millions de Dollars au gouvernement. En 1935, le FNJ (Fonds National Juif) avait planté 1,7 million de pins sur une superficie totale de 1 750 acres. Durant les cinquante années suivantes, le FNJ a planté plus de 260 millions d’arbres (pour la plupart, des pins) sur des terres très majoritairement confisquées à des propriétaires palestiniens. Il n’y avait aucun pin en Palestine avant les années Trente. Le 24 novembre 2016, Le Ministère français de l'Economie décide d’émettre un avis aux opérateurs économiques relatif à l'indication de l'origine des marchandises issues des territoires occupés par Israël depuis juin 1967, en application la décision du 11 novembre 2015, de la Commission Européenne, concernant l’étiquetage des produits issus des produits alimentaires fabriqués dans les colonies de Cisjordanie et du plateau du Golan occupés par Israël depuis 1967. JORF n°0273 du 24 novembre 2016 texte n° 81 20. La France est le premier pays d’Europe à entamer l’application de la décision de la Commission Européenne. Le 15 décembre 2016, Mohammed Al-Zaori, scientifique tunisien expert en aviation âgé de 49 ans, est abattu d'une vingtaine de balles, dans la ville tunisienne de Sfax au seuil de son domicile 21 . L'opinion publique Tunisienne et le Hamas accusent directement l'unité du Mossad israélien "Kidon" spécialisée dans les assassinats, d’être derrière le meurtre de l’ingénieur. Après enquête le gouvernement Tunisien confirme l’implication d’Israël dans cet assassinat. Le 22 décembre 2016, « La France accueillera, le 15 janvier 2017, une nouvelle conférence internationale sur la paix au Proche-Orient, en présence de 70 pays, et nous recevrons les

20 21

https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000033464109&categorieLien=id http://www.huffpostmaghreb.com/2016/12/16/meurtre-sfax-crime-_n_13671540.html?utm_hp_ref=tunisie

Page 28


PALESTINE, L’Etat 2eme partie

responsables israéliens et palestiniens lors des réunions séparées », déclare Jean-Marc Ayrault, Ministre français des Affaires Etrangères. (Comprendre la position française 22 ) Le 23 décembre 2016, lors d’une manifestation contre un projet d’expansion d’une colonie à Kafr Qaddum, dans les Territoires palestiniens occupés de Cisjordanie, un groupe de soldats armés et masqués s’en est violemment pris aux manifestants, s’emparent d’un enfant palestinien de 7 ans terrorisé qui finit par fuir de ses assaillants. Ce même jour, l’Assemblée Générale des Nations Unies, adopte, à sa 71ème session, la résolution A/RES/71/247 23 (A/71/470) intitulée « Souveraineté permanente du peuple palestinien dans le Territoire palestinien occupé, y compris Jérusalem-Est, et de la population arabe dans le Golan syrien occupé sur leurs ressources naturelles ». Pour la première fois depuis 1979, les Etats Unis, toujours sous l’administration du Président B.Obama, n’utilisera pas son droit de véto. Un premier vote avait eu lieu dans la veille au matin, jeudi, se soldant par un report demandé par l’Egypte, qui avait pourtant déposé le projet au bureau du Conseil de sécurité des Nations unies le 21 décembre au soir. A l’origine de ce revirement de l’Egypte, l’intervention directe du Président élu des Etat Unis D.Trump, qui ne prendra officiellement ses fonctions que le 20 janvier 2017. A l'initiative de la Nouvelle-Zélande, du Sénégal, de la Malaisie et du Venezuela, après une volteface du Caire, elle a finalement été présentée au vote vendredi, et adopté par 168 voix pour (dont la France 24), 7 voix contre (Canada, États fédérés de Micronésie, États-Unis, Îles Marshall, Israël, Nauru et Palaos) et 11 abstentions. Les jours suivants, les réactions pro-israéliennes, se font violence démesurée, alors que cette résolution n’est autre qu’une ouverture à de nouvelles négociations, sur des bases accordées au droit international.  Donald Trump écrit sur son compte Twitter, en allusion à sa date d’investiture : « En ce qui concerne l’Onu, tout changera après le 20 janvier »  Le Premier ministre, Benjamin Netanyahou, déclare : « qu’Israël rejette cette résolution anti-israélienne honteuse des Nations unies et ne s'y conformera pas et s'apprête, en parallèle, à revoir ses rapports avec l'Onu  Le premier Ministre rappel également 12 de ses ambassadeurs, issus des pays ayant voté pour la résolution : la France, la Chine, la Russie, la Grande-Bretagne, l’Espagne, l’Egypte, le Japon, l’Ukraine, l’Angola, l’Uruguay, la Nouvelle-Zélande et le Sénégal auquel il fait savoir qu’il mettrait fin à tout programme d’aide destiné à ce pays.  A son tour, le ministre israélien de la Défense, qualifie de nouveau procès Dreyfus la conférence organisée par la France prévue le 15 janvier 2017. Le 28 décembre 2016, à la demande du Premier ministre Benyamin Netanyahu, la municipalité de Jérusalem a annulé et reporté, un vote prévu sur l'octroi de permis de construire pour 492 logements dans les implantations de Ramot et de Ramat Shlomo, à Jérusalem-Est occupée et annexée, afin d'éviter qu'il n'y ait plus de tensions avec les Etats-Unis. La municipalité israélienne de Jérusalem a toutefois approuvé ce jour, la construction d'un bâtiment de quatre étages pour des colons dans un quartier palestinien à Jérusalem-Est, peu avant le discours de John Kerry, selon Ir Amim 25, une ONG israélienne. Ce projet concerne le quartier de Silwan, situé en contrebas de la vieille ville. On trouve dans ce secteur de la ville un important site archéologique communément appelé « la cité de David », où, selon la tradition, le roi David avait établi sa

22

http://www.diplomatie.gouv.fr/fr/dossiers-pays/israel-territoires-palestiniens/processus-de-paix/ http://www.un.org/fr/documents/view_doc.asp?symbol=S/RES/2334(2016) 24 http://www.diplomatie.gouv.fr/fr/dossiers-pays/israel-territoires-palestiniens/processus-de-paix/evenements/article/proche-orientexplication-de-vote-de-francois-delattre-representant-permanent 25 http://www.ir-amim.org.il/en 23

Page 29


PALESTINE, L’Etat 2eme partie

capitale. Les heurts sont fréquents avec les Palestiniens depuis que des familles juives se sont installées dans le quartier. Le jour même, dans un discours 26 à Washington sur le processus de paix israélo-palestinien, John Kerry déclare les implantations être un obstacle à la paix, que la solution à deux États est « la seule voie possible pour obtenir une paix juste et durable entre Israéliens et Palestiniens », mais qu’elle est « en grave danger ». Il dénonce : « la politique des colons est en train de décider de l'avenir d'Israël. Leur objectif déclaré est clair : ils croient en un seul Etat, le grand Israël ». « Soyons clairs : l’expansion des colonies n’a rien à voir avec la sécurité d’Israël. De nombreuses colonies ne font en fait qu’accroître le poids qui pèse sur les Forces de défense israéliennes. Par ailleurs, les dirigeants du mouvement des colons sont motivés par des impératifs idéologiques qui ignorent totalement les aspirations palestiniennes légitime » « La solution à deux Etats est en grave danger, en réalité la tendance sur le terrain, la violence, le terrorisme, la colonisation et l’occupation qui s’emble sans fin. Tout ceci s’additionne pour détruire les espoirs de paix de chaque côté, et cela cimente de façon irréversible une réalité avec un seul Etat dont la majorité des gens ne veulent pas actuellement. Il y a un nombre similaire d’israéliens et de palestiniens qui vivent entre le Jourdain et la Mer Méditerrané, ils ont le choix, ils peuvent choisir de vivres ensemble dans un seul Etat ou de se séparer en deux Etats. Mais ici, il y a une réalité fondamentale, si c’est une solution a un seul Etat, Israël peut être juif ou démocratique, mais ne peut pas être les deux ou alors il n’y aura jamais de paix. » « Donc, s’il n’y a qu’un seul État, des millions de Palestiniens vivront en permanence dans des enclaves séparées au centre de la Cisjordanie, sans droits politiques réels, systèmes juridiques, d’éducation et de transport distincts, avec des disparités de revenus considérables, sous un régime d’occupation militaire permanent qui les prive des libertés les plus fondamentales — on aurait une séparation sans égalité. Et personne ne peut expliquer comment cela fonctionne. Un Israélien accepterait-il de vivre ainsi ? Un Américain accepterait-il de vivre ainsi ? Et le monde l’accepterait-il ? » « Une chose est sûre : si Israël suit la voie d’un État unique, il ne sera jamais vraiment en paix avec le reste du monde arabe, et je peux le dire avec certitude. Les pays arabes ont clairement dit qu’ils ne feront pas la paix avec Israël sans résoudre le conflit israélo-palestinien. Ce n’est pas conforme à leurs engagements ni à leur politique. Mais il y a quelque chose de nouveau ici. Des intérêts communs dans la lutte contre les activités déstabilisatrices de l’Iran et contre les extrémistes, ainsi que la diversification de leurs économies, permettent d’entrevoir de réelles possibilités de changement si Israël saisit cette opportunité de paix. J’ai passé beaucoup de temps avec des dirigeants arabes clés à explorer cette situation, et il ne fait aucun doute qu’ils sont prêts à avoir une relation fondamentalement différente avec Israël. Cela figurait dans l’Initiative de paix arabe, il y a des années. Et dans toutes mes conversations récentes, les leaders arabes ont confirmé leur disposition, dans le contexte de la paix israélo-palestinienne, non seulement à normaliser les relations, mais à travailler ouvertement pour parvenir à cette paix avec une coopération régionale importante en matière de sécurité. Elle est à notre portée. Il suffit de la saisir. Beaucoup ont manifesté leur volonté de soutenir des négociations israélo-palestiniennes sérieuses et de prendre des mesures sur la voie de la normalisation des relations — y compris des réunions publiques — à la condition de progrès significatifs vers une solution à deux États. Il s’agit là d’une réelle opportunité à ne pas manquer. » John Kerry aura également abordé le sujet des réfugiés : « Nous devons trouver une solution juste, acceptée, équitable et réaliste au problème des réfugiés palestiniens : avec l’assistance internationale, cela inclut des compensations, des options et de l’assistance pour trouver des 26 Extraits en français : https://medium.com/@USAenFrancais/extraits-de-discours-de-john-kerry-secr%C3%A9taire-detat-sur-la-paixau-moyen-orient-d4bb69f34c22#.rhyjl1vp9

Page 30


PALESTINE, L’Etat 2eme partie

logements permanents et la reconnaissance de la souffrance ainsi que d’autres mesures nécessaires pour un règlement global consistant en deux Etats pour deux peuples. » En réaction le premier Ministre israélien Benyamin Netanyahu déclarera que « pendant plus d'une heure, M. Kerry s'en est pris obstinément aux implantations et a très peu évoqué la racine du conflit - l'opposition palestinienne à un Etat juif quelles que soient ses frontières » Il s’étonne : « Le Proche-Orient est en flamme. Des pays entiers disparaissent. Le terrorisme se déchaîne. Et pendant une heure complète, le secrétaire d'Etat attaque le seul pays démocratique de la région, qui préserve la stabilité au Proche-Orient. » Le futur président des Etats Unis, Donald Trump, twitte : « Nous ne pouvons pas continuer à laisser Israël subir un tel mépris et un tel manque de respect, écrit-il sur Twitter. Les États-Unis ont été leur grand ami, mais ce n'est plus le cas. L'horrible accord avec l'Iran a été le début de la fin et maintenant il y a ça [la résolution de l'ONU] ! Reste fort, Israël, le 20 janvier arrivera vite. » Xavier Abu Eid, porte-parole de l'Organisation de Libération de la Palestine, explique : « John Kerry a été dur avec l'occupation israélienne. Il a parlé en tant qu'ami d'Israël, et il l'a dit clairement, mais nous avons compris que son intention est de soutenir la solution à deux Etats. » « C'est, comme il l'a dit, un intérêt national pour les Etats-Unis. C'est important, non seulement pour la prochaine administration américaine, mais aussi pour le monde entier, de comprendre que la paix entre les Israéliens et les Palestiniens s'établira avec la fin de l'occupation, l'établissement de deux Etats et le respect des droits des Palestiniens selon les standards des lois internationales. » M. Abbas rappel quant à lui, qu'il est prêt à reprendre les négociations de paix « à la minute où le gouvernement israélien cessera la colonisation » dans les Territoires palestiniens, y compris à Jérusalem-Est 27.

Actualités 2017 Le 08 janvier 2017, une attaque au camion-bélier sur des soldats de l’armée occupante israélienne à Jérusalem Est occupé est opérée par un palestinien de 33 ans. Le bilan fait état de 4 soldats décédés, une quinzaine blessée dont certain grièvement. Les Autorités Israéliennes qualifient cet acte de « terroriste », quand les palestiniens eux même le revendiquent comme résistant à l’occupant selon leur droit à l’autodétermination des peuples sous occupation. Le 10 janvier 2017, Des soldats de l'armée occupant les Territoires Palestiniens, ont lors d'une perquisition au domicile de la famille de Mohammed Al-Salhi 33 ans, tiré sur celui-ci, alors qu’il se tenait fermement derrière sa porte. Des "bavures" de soldats israéliens, coûte très régulièrement, la vie de nombreux civiles palestiniens. La répression du régime occupant contre les civiles autochtones est visiblement sans limite. Aucune réaction officielle ne sera notée. Le 14 Janvier 2017, Ce jour, le Pape François recevra en audience le président palestinien Mahmoud Abbas 28. Le 15 Janvier 2017, aura lieu, à Paris, la conférence internationale sur la paix au Proche-Orient, en présence de 70 pays.

27 28

http://www.rfi.fr/moyen-orient/20161229-discours-kerry-processus-paix-reactions-israel-palestine http://fr.radiovaticana.va/news/2017/01/10/le_pape_recevra_mahmoud_abbas_au_vatican/1284664

Page 31


PALESTINE, L’Etat 2eme partie

CHAPITRE II : GEOPOLITIQUE, LE MONDE ARABE

Page 32


PALESTINE, L’Etat 2eme partie

Qu’est-ce que le monde Arabe  Politique La ligue des Etats Arabes est une organisation régionale, rassemblant 22 Etats membres dont les Territoires Palestiniens et les Comores. Créée en 1945 par sept Etats : Egypte, Irak Liban, Arabie Saoudite, Syrie, Jordanie, Yémen du Nord, son but étant d’affirmer tant économiquement que politiquement, l’unité des peuples Arabes.

Or, elle a été affaiblie à plusieurs reprises, par l’opposition entre Etats socialistes qui étaient proche de l’URSS (ex : Libye, Syrie) – et les Etats proches des Etats Unis (ex : Arabie Saoudite, UAE). Affaiblie également par l’exclusion de l’Egypte pendant 10 ans, après sa reconnaissance de l’Etat d’Israël lors des accords de Camp David en 1979. Ou encore lors de la guerre du Golfe en 1990/1991, lorsqu’un des pays membres (Irak) a envahi un autre pays membre (Koweït).

Page 33


PALESTINE, L’Etat 2eme partie

 Géographie Géographiquement le monde Arabe diffère légèrement de la composition des Etats formants la ligue Arabe. Il se divise en 3 grandes régions : le Maghreb, le Machrek 29 et la Péninsule Arabique  Langue Arabe Si l’on rajoute le critère de la langue arabe comme langue officielle, c’est, en plus de la liste des Etats membres de la ligue Arabe, qu’il faut rajouter le Tchad, l’Erythrée et Israël.

Pays ayant l'arabe comme langue officielle : Vert : seule langue officielle Bleu : langue parlée par une majorité Bleu céleste : langue parlée par une minorité ou pour des raisons culturelles

Il y a aussi, au sein de ces pays dont la langue officielle est l’arabe, des peuples qui ne se définissent pas comme tel : les berbères au Maghreb ou les Kurdes en Irak ou en Syrie. La langue arabe à également différant dialectes en fonction des régions, mais l’Arabe littéraire est universel et c’est la langue du Coran.

29 En arabe : ‫ اﻟﻣﺷرق اﻟﻌرﺑﻲ‬al-Mashreq al-Arabi, désigne l'Orient arabe. Réduit à la région couvrant l'Irak, la Syrie, le Liban, la Jordanie et la Palestine.

Page 34


PALESTINE, L’Etat 2eme partie

 Religion La religion devrait donc être un facteur structurant du monde Arabe. Pourtant lorsque l’on représente l’empreinte de la religion musulmane, on remarque dans un premier temps que l’Islam et le monde arabe ont un lien étroit puisque c’est dans la Péninsule Arabique, que la révélation Coranique a été faite.

Toutefois, on remarque que la plupart des musulmans répartis à travers le globe, vivent hors du monde Arabe. La ligue arabe, ne représente donc que quelques 20% de la totalité des musulmans vivants dans le monde, sans oublier les nombreux arabes pratiquant d’autres religions, et vivant dans les pays Arabe.

Page 35


PALESTINE, L’Etat 2eme partie

Le Grand Moyen-Orient Le Grand Moyen-Orient « Greater Middle East » est un terme utilisé par l’administration de l’ancien président Américain, George W. Bush, pour désigner un espace s'étendant du Maghreb et de la Mauritanie au Pakistan et à l'Afghanistan, en passant par la Turquie, le Machrek et l'ensemble de la péninsule Arabique, s’adressant à 22 Etats.

Le 24 janvier 2004, lors de son discours sur l'état de l'Union, George W.Bush déclara : « Tant que le Moyen-Orient restera un lieu de tyrannie, de désespoir et de colère, il continuera de produire des hommes et des mouvements qui menacent la sécurité des États-Unis et de nos amis. Aussi, l’Amérique poursuit-elle une stratégie avancée de liberté dans le Grand MoyenOrient », proposant ainsi les bases de ce qu'on appelle « la doctrine Bush ». Les pays concernés ainsi que l’Europe émirent leur critique. La doctrine Bush, représente toutefois une impasse géopolitique dans la mesure où elle ne permet pas de saisir les divisions internes à cet ensemble de territoires. L'enlisement du conflit irakien en une lutte fratricide entre factions chiites et sunnites ou l’enlisement de la guerre en Syrie, prouvent l'inopérabilité du projet américain.

Page 36


PALESTINE, L’Etat 2eme partie

Le Printemps Arabe Débutant à partir de décembre 2010, le Printemps arabe est un ensemble de contestations populaires, variant en ampleur et intensité d’un pays à l’autre du monde arabe. Pour mieux comprendre ces mouvements, il faut avoir en tête les facteurs qui en ont été les déclencheurs et qui expliquent ces révoltes.

Chute du gouvernement Réformes Guerre civile Mouvement d'ampleur prolongé Autres protestations Pays non arabes touchés par un mouvement social simultanément aux révoltes arabes

 Les régimes politiques Il y plusieurs régimes politiques. On y trouve : - Des monarchies : Maroc, Jordanie et dans plusieurs Etats de la Péninsule Arabique ; - Et des républiques dont deux, en Libye et en Syrie, ont un régime à parti unique. Malgré ces différences, on retrouve une réalité commune : - lorsqu’elle existe l’opposition est muselé, - l’économie est dans les mains de clans restreints et proches du pouvoir, - les mêmes dirigeants se retrouvent au pouvoir le plus longtemps possible. • En 1969, Kadhafi arrive au pouvoir en Libye • En 1970, La famille Asad en Syrie • En 1978 Saleh au Yémen • En 1981, Moubarak en Egypte • En 1987, Benali en Libye Pour maintenir leur pouvoir en place, tous, s’appuient sur des organes de sécurités omniprésents, ainsi que sur l’absence de respect des droits et des libertés individuelles.

Page 37


PALESTINE, L’Etat 2eme partie

 Les corruptions L’organisation Transparency International 30, dresse en 2010, un indice sur le niveau de corruption de près de 177 pays dans le monde. L’étude se base sur un indice qui mesure le niveau perçu de corruption dans le secteur public à travers l’opinion d’experts. L’indice varie de 0 (très corrompu) à 100 (non corrompu).

Dans le monde Arabe, 84% des 17 pays de la région du Moyen-Orient et de l’Afrique du Nord (tous sauf les Émirats arabes unis et le Qatar) ont obtenu un score inférieur à 50, sur une échelle variant de 0 à 100, selon le rapport.

30

http://www.transparency.org/

Page 38


PALESTINE, L’Etat 2eme partie

 Démographie

Les situations démographiques de ces régions sont disparates, mais tous ces pays sont jeunes. Les moins de 15 ans y représentent plus du quart de la population totale, et ces proportions sont encore plus importantes si on y ajoute les jeunes entre 15 et 25 ans. - En Tunisie, 42,5 % de la population a moins de 25 ans, - En Egypte c’est 51%, - En Syrie 57 %, - Jusqu’à 66% au Yémen.

Page 39


PALESTINE, L’Etat 2eme partie

 Alphabétisation & chômage

Le taux d’alphabétisation des jeunes âgés de plus de 15 ans et de moins de 25 ans :

Taux d'alphabétisation entre 15 à 25 ans 120 100 80 60 40 20 0

Taux d'alphabétisation entre 15 à 25 ans

Algérie : 92% Arabie Saoudite : 98% Bahreïn : 100% EAU : 98% Egypte : 85% Jordanie : 99% Koweït : 99% Libye : 100% Maroc : 79% Oman : 98% Qatar : 98% Syrie : 94% Tunisie : 97% Yémen : 84% Les pays Arabe, ont dans leur ensemble un très bon niveau de scolarisation et d’alphabétisation. Les jeunes inscrits en grand nombres dans les écoles supérieures sont diplômés et pourtant au chômage car le marché du travail reste très fermé. Le taux de chômage moyen, pour les 15 / 25 ans y est, de près de 23%.

Page 40


PALESTINE, L’Etat 2eme partie

 Les Outils de communications

Les outils qui ont servi à mettre en place ces révoltes sont presque partout les mêmes. Le premier a été la télévision, via notamment la chaîne Al Jazeera. Chaîne d’information Qatarie diffusée dans l’ensemble du monde Arabe, elle a été le relai de toutes les manifestations, qu’elle a couvert en continu, contribuant à rapprocher symboliquement les manifestants, en leur donnant aussi la parole grâce à l’interaction d’internet et les réseaux sociaux. Internet a été un outil central, un outil de diffusion, mais pas un facteur de déclenchement. Cidessous un graphique qui montre la part de la population ayant accès à internet en 2010, par rapport à la population total.

Taux d'accès internet 2010 100 90 80 70 60 50 40 30 20 10 0

Taux d'accès internet 2010

A quelques exceptions près : Bahreïn, Emirat Arabe Unis, Qatar ; on constate que les proportions sont faibles, au regard de la population du pays, mais il faut les mettre en relation avec cette jeunesse nombreuse, éduquée, et demandeuse de liberté. Les pouvoirs politiques sont parfaitement conscients de cette montée en puissance et ont pris des mesures. En mars 2011, l’ONG Reporter Sans Frontières, répertoriait plusieurs de ces gouvernements, dans son classement des ennemis d’internet. Car dans les contextes sociaux politiques ci-dessus cités, où les médias traditionnels sont contrôlés et censurés, les réseaux web deviennent des outils de communication, d’information de transmission, qui aident les uns et les autres à comprendre que l’on n’est pas seul à être en colère, et que l’on n’est pas isolé.

Page 41


PALESTINE, L’Etat 2eme partie

 Chronologie Le 17 décembre 2010, début de la révolution tunisienne, après l'immolation de Mohamed Bouazizi à Sidi Bouzid ce jour-là. Le 14 janvier, fuite du président Ben Ali vers l'Arabie saoudite, mais la contestation se poursuit. Le 27 février, démission du Premier ministre Mohamed Ghannouchi remplacé par Béji Caïd Essebsi. Le 23 octobre, le mouvement islamiste Ennahdha remporte ces élections. Le 4 mai 2012, Un bilan officiel fait état de 338 morts et 2174 blessés. Le 28 décembre 2010, début du mouvement en Algérie, par des manifestations de quelques milliers de personnes. Le 24 février 2011, le gouvernement lève l'état d'urgence en vigueur depuis 1992. Le 15 avril 2011, le président Bouteflika promet une réforme constitutionnelle. Le 29 décembre 2010, début de la révolution yéménite, lancé par des étudiants, est rejoint par l'opposition, puis par d'importantes tribus, puis par une partie des généraux de l'armée, sous forme d'importantes manifestations et de sit-in. Le 2 février 2011, le Président Ali Abdallah Saleh annonce qu'il ne se représentera pas en 2013, limoge son gouvernement et propose un référendum constitutionnel, des élections législatives et présidentielles avant fin 2011. Le 18 mars 2011, 57 manifestants sont tués à Sanaa et provoque une vague de critiques internationales et défections de l'armée, suivi de 3,5 millions de manifestants dans seulement Sanaa et Taez. Fin mai 2011, le mouvement dégénère en révolte avec début d'affrontements armés entre insurgés tribaux. Le 22 mai, 1,5 millions d'opposants manifestent à Sanaa et l'attaque contre un campement à Taez fait 57 morts. Le 27 février 2012, départ du président Ali Abdallah Saleh ; son vice-président, Abd Rab Mansour Hadi lui succède. Le gouvernement de transition dresse un bilan de +2000 morts dont 143 enfants et 20 femmes et 22 000 blessés pendant la révolution. Le 14 janvier 2011, début du mouvement de protestations en Jordanie. D’importantes manifestations ont lieu. Le 1er février, démission du gouvernement du premier ministre Samir Rifaï remplacé par Maarouf Bakhit. Le 17 janvier 2011, Mouvements de grèves et de manifestations à Oman. Le gouvernement annonce des mesures sociales et une réforme. Le 25 janvier 2011, début de la révolution égyptienne. Manifestations massives et renouvelées dans les grandes villes, la répression du régime de Moubarak aurait fait 840 morts. Le 11 février, démission d'Hosni Moubarak. Bilan totale 979 morts. Le 26 janvier 2011, début du soulèvement contre Assad en Syrie. Auto-immolations et quelques protestations marqueront le printemps arabe, puis laisseront place à la révolte syrienne et enfin à la guerre. Le 10 février 2011, Manifestations importantes en Irak. Le 25 février, « journée de la colère » meurtrière Le 15 février 2011, début du soulèvement contre Kadhafi en Libye. Manifestations, émeutes, insurrection armée ; le mouvement est réprimé par des massacres et les protestataires prennent rapidement les armes avec le soutien d'une importante partie de l'armée. L’ONU vote l’envoie de renfort aérien. Le 20 octobre 2011 sera capturé et tué le jour même. L'après Kadhafi voit se dérouler une seconde guerre civile. Le nouveau gouvernement s'avère incapable de construire un véritable pouvoir central et de mettre un terme au désordre et à la violence dans le pays, où

Page 42


PALESTINE, L’Etat 2eme partie

milices, clans régionaux et tribaux se font la guerre Le bilan des victimes se compte en dizaine de milliers. Le 14 février 2011, début du soulèvement à Bahreïn. Manifestations importantes, occupation d'espaces public, sit-in. Le 26, le roi procède à un remaniement ministériel. Le 18 février 2011, quelques protestations au Koweït. Le 31 mars 2011, le gouvernement du Koweït présente sa démission. Le 20 février 2011, début du mouvement de protestations au Maroc. Le 9 mars, le roi Mohammed VI annonce une importante réforme constitutionnelle.

Situation des principaux conflits au Moyen-Orient Alors que de 1979 (Accords Camp David) à 2001, la base du contrat était soutenue des Etats Unis à des régimes Arabes autoritaires en échange d’un accès garanti au pétrole et l’absence de toute nouvelle attaque contre Israël, ainsi que le soutient Américain aux « islamistes » Afghan du moment qu’ils étaient antisoviétiques, rendent 20 ans plus tard le constat amer. Depuis les accords de Camp David (1979), 20 ans de soutient aveugle et financier, des Etats Unis aux régimes Arabes, ont laissé le temps à ces derniers de se figer dans le plus total immobilisme, de créer des frustrations économiques, démographiques, sociales, creusant le nid de l’Islamisme, et son courant radical et armé. Si l’intervention Américaine a pour objectif d’éradiquer les réseaux d’Al Qaïda, de capturer le Mollah omar, de stabiliser le pays sous un régime pro-Américain, on peut en conclure que les deux premiers objectifs ont échoué et que le troisième est incertain. En 2003, avec la guerre en Irak les Etats Unis tentent encore de renforcer leur influence dans la région. Le contrat pétrolier doit se poursuivre avec la région, mais les contrats politiques ont été rompu depuis le 11 septembre 2001, et à cause de l’immobilisme des régimes Arabes. D’où cette idée Américaine d’un plan « Grand Moyen Orient ». Pendant les 30 dernières années, le décrochage est très net par rapport à l’Asie et les « Islamistes » prospèrent sur la pauvreté et les frustrations politiques. Mais le revers de cette influence Américaines, sur cette région en générale et en particulier sur l’Irak, c’est qu’ils fabriquent du terrorisme au lieu de l’éradiquer.

Page 43


PALESTINE, L’Etat 2eme partie

Cartes des influences sunnites et shiites au Moyen-Orient

Page 44


PALESTINE, L’Etat 2eme partie

Afghanistan Il y a dans la guerre de l’Afghanistan plusieurs phases historiques qui ont mené à la situation actuelle : En 1978, Le parti Communiste Afghan Stalinien qui a pris le pouvoir lors d’un coup d’Etat à Kaboul, brutalise le peuple, qui prend les armes spontanément. En décembre 1978, l’URSS intervient pour soutenir le parti Communiste Afghan et envahit le territoire ce qui fait largement réagir le peuple qui se soulève en masse, et forme une insurrection contre la présence de l’armée Soviétique dans le pays. En 1989, après le départ de l’armée rouge, se propage une guerre civile entre factions Afghane puis, En 1996, prise du pouvoir par les Talibans, qui instaurent une dictature islamiste dans le pays, et auquel s’oppose le front unis. Après Septembre 2001, la coalition militaire ISAF (Force Internationale d'Assistance à la Sécurité) dirigée par les Etats Unis intervient.

Page 45


PALESTINE, L’Etat 2eme partie

Autre facteur important la répartition des différentes ethnies dans la région : - Au centre, les Hazaras chiites. - Au nord, le Tadjiks et les peuples turcophones : Ouzbeks, Turkmènes. - A l’est, les Nouristanis. - Au sud-est, les Baloutches. - Au sud les, Pachtounes. Les Pachtounes, sont le peuple dominant du pays, que ce soit dans l’histoire de la lignée des monarques Afghan, puis des chefs du parti Communiste, puis des Talibans, enfin aujourd’hui le clan Karzai, le pouvoir politique est toujours aux mains des Pachtounes en Afghanistan. Sur la carte ci-contre, on remarque tout de même que ce peuple Pachtoune s’étend sur les territoires Pakistanais, car en 1893 une frontière (ligne Durand) avait été établi entre l’Afghanistan et l’Empire Britannique des Indes. En Afghanistan, la culture du pavot est une source de revenu classique du pays, qui représente à lui seul 90% de la production mondiale d’opium. Les lieux de cultures et de transformation des pavots sont contrôlés par les Talibans. D’ailleurs les mouvements de guérilla Talibans, d’Al Qaïda … sont généralement localisés dans les mêmes secteurs que les cultures dont ils puisent les revenus. En juin 2011, la coalition de l’ISAF comptait 132.000 soldats, et 48 nations. Le pays a été divisé en plusieurs régions militaires, chacune sous le commandement d’un pays de la coalition.

Page 46


PALESTINE, L’Etat 2eme partie

Le premier objectif de l’ISAF étant de combattre Al Qaïda, celui-ci est atteint, quant au second objectif qui était de tenir à l’écart les Talibans ne l’a pas été. Le pays n’est nullement pacifié, car c’est dans les territoires nord Pakistanais, que les dirigeants Talibans sont parvenu à rassembler leurs forces, affaiblies par les attaques de l’ISAF depuis 2001. Même si politiquement ces deux zones sont dissociées, le théâtre Afghan ne peut être dissocié militairement du théâtre Pakistanais. Il est donc impossible pour les troupes de l’OTAN d’y organiser de vastes opérations pour frapper les commandements Talibans, qui attendent le départ des troupes pour se réinstaller. Il y aurait depuis 2006 jusqu’à 2014, selon plusieurs organisations des Droits de l’homme, plus de 20.200 civiles tués dans ce conflit.

BILAN DES PERTES HUMAINES ENTRE 2005 ET 2009 SELON LES DOCUMENTS PUBLIES PAR WIKILEAKS

Page 47


PALESTINE, L’Etat 2eme partie

Irak Le 20 mars 2003, l'armée américaine intervient en Irak. George W. Bush et les membres de son gouvernement n'auront de cesse de convaincre leurs alliés que Saddam Hussein détiendrait des armes de destruction massive. Cette invasion de l'Irak par la coalition menée par les États-Unis fut en effet une immense partie de poker menteur qui se solda par plusieurs centaines de milliers de morts. Dix ans plus tard le bilan est lourd, l'Irak étant loin d'être une démocratie rêvée. En janvier 2005, La guerre civile s’institutionnalise à l’occasion des premières élections. Le CICR (Comité International de la Croix Rouge) qualifie le conflit irakien de « conflit armé interne internationalisé » du fait qu’à une guerre interne s’ajoute également une guerre contre des troupes étrangères d’occupation. La chute du régime de Saddam Hussein et les développements politiques en Irak changent profondément la situation régionale. L’effondrement de l’Irak baasiste a introduit trois éléments nouveaux : - Emergence d’un Irak dominé par les chiites ; - Consolidation de l’autonomie kurde ; - Présence américaine omniprésente au cœur du Moyen-Orient. Les pouvoirs sunnites s’inquiètent de l’émergence d’un croissant chiite.

Page 48


PALESTINE, L’Etat 2eme partie

Point de rupture entre sunnite et chiite, entre les Etats-Unis et leurs opposants, l’Irak devient désormais le nouveau champ de batail du djihad, d’où naitra l’EI suite à « la bataille de Faloudja 2003 », et après qu’Al Qaïda y est placé sa base territoriale.

Depuis 2003, l’Irak est entré progressivement dans un état de crise chronique. L’urgence humanitaire tend à se pérenniser sous l’effet de la mise en place d’une société de guerre. La guerre lancée par George W. Bush, n’a nullement été un moteur de démocratisation du MoyenOrient ni d’une sécurisation de l’ordre international. Au contraire, l’action militaire américaine a créé le chaos.

Page 49


PALESTINE, L’Etat 2eme partie

Syrie La République Arabe Syrienne est gouvernée d'une main de fer depuis 40 ans par le régime Assad (Hafez al-Assad puis son fils Bachar). La Syrie se nourrie actuellement de plusieurs « guerres » :    

Une révolution civile ; Un conflit régional entre monde perse et arabe entre chiites et sunnites ; Un face à face ente Russie et Etat Unis sur fond de guerre froide ; Une bataille énergétique autour du gaz.

Page 50


PALESTINE, L’Etat 2eme partie

Guerre civile : La révolution Syrienne 2011 Le 16 février 2011, Naief Abazid 31 un jeune adolescent de 14 ans, habitant à Deraa, dans le sud-ouest de la Syrie, tag sur un mur de sa ville : “Vous êtes le prochain sur la liste, Dr Bachar El-Assad”. Cet évènement est appelé le “moment Sarajevo” de la guerre civile syrienne, en référence à l’assassinat de l’archiduc François-Ferdinand d’Autriche le 28 juin 1914, événement déclencheur de la Première Guerre mondiale. Naief est alors arrêté avec 22 autres jeunes par le régime, qui leur font subir des tortures pendant de longues semaines. Les citoyens de Deraa n’admettent pas que leurs enfants disparaissent aux mains du régime. Une révolte éclate. Le 17 février 2011, une première manifestation à Damas scande : “Le peuple syrien ne se laissera pas humilier”. Les violentes réprimes du régime contre les protestations enflerons les rebellions. Le 15 mars 2011, Dans la foulée des Printemps arabes, débute des manifestations sans précédent dans tout le pays. La violente répression des manifestants est condamnée par les Etats Unis, la France et le Royaume Unis. La rébellion prend de l’ampleur. Le 20 mars 2011, les jeunes sont libérés et rendus à leurs proches. Le 17 juillet 2012, encadrées par des déserteurs et regroupant des civils ayant pris les armes, l'Armée Syrienne Libre (ASL) est la principale composante de la rébellion. Elle lance la bataille de Damas, mais le régime contrôle fermement la capitale et la défend. Trois jours plus tard, c’est à d'Alep (nord) que la bataille est lancée, depuis divisée entre zones contrôlées par les rebelles (Est) et celles du régime (Ouest). Le 30 avril 2013, Le chef du Hezbollah chiite libanais Hassan Nasrallah reconnaît l'engagement de ses combattants au côté du régime. Le 24 septembre 2013, 13 groupes rebelles présents sur le terrain ont formé une alliance (L’alliance Islamique). Elle est composée de groupes qui opéraient jusqu'ici sous le commandement du Conseil militaire syrien du général Sélim Idriss, considéré par les pays occidentaux comme l'interlocuteur de référence, ainsi que par des jihadistes de Jabhat al-Nosra. S’y ajoute le Front islamique syrien, Liwa al-Tawhid, et Liwa al-Islam.

31 http://www.courrierinternational.com/article/document-rencontre-avec-lado-qui-declenche-la-revolution-ensyrie?utm_source=Twitter&utm_medium=Social&utm_campaign=Echobox&utm_source=Slate+x+Titiou&utm_campaign=2265a8b3b2Slate_x_Titiou_010_29_2015&utm_medium=email&utm_term=0_d7bb8be269-2265a8b3b2-131123601#link_time=1481184894

Page 51


PALESTINE, L’Etat 2eme partie

Les Différents groupes « rebels » actifs en Syrie : o L’Etat Islamique avec un effectif de près de 50.000 combattants, o L’Armée Syrienne Libre (ASL), composée d’un grand nombre de brigade avec un effectif d’environ 40.000 combattants, o Al Qaïda, composé du Front al-Nosra et du groupe Khorassan, effectif 15.000 combattants environ, o Le groupe Ajnad al-Sham Islamic Union, effectif 15.000 combatants. o Authenticity and Development Front, avec environ 13.000 combattants, o Army of Mujahedeen, 8.000 combattants, o Jabhat al-Akrad, groupe kurde composé d’environ 6.000 combattants en Syrie, o Muhajirin wa-Ansar Alliance, avec 6.000 combattants, o Frères musulmans en Syrie, sont au nombre de 6.000 combattants, o Front Ansar Dine, 3.000 combattants, o o o o o

Syrian Revolutionary Command Council, Levant Front, Volcan de l'Euphrate, Mujahideen Shura Council, Ghuraba al-Sham,

Page 52


PALESTINE, L’Etat 2eme partie

Bataille énergétique : gazoduc La Syrie est au cœur des intérêts de deux états, le Qatar et l’Iran. Ces deux voisins partagent le plus grand champ gazier du monde, soit 97 km² dans le Golfe Persique. En 2009, le Qatar a proposé de lancer un pipeline de gaz naturel passant par l’Arabie Saoudite, à travers la Syrie et la Turquie vers l’Europe. Au lieu de cela, Assad a forgé un pacte avec l’Irak et l’Iran pour faire courir un pipeline vers l’Est, permettant à ces pays à domination chiite d’accéder au marché européen du gaz naturel tout en en refusant l’accès à l’Arabie saoudite sunnite et au Qatar.

Conflit régional : Sunnites et Chiites Assad et son régime appartient à la communauté alaouite (10% de la population), issue du chiisme, alors que la majorité de la population est sunnite. En Syrie, les sunnites ont essayé de renverser les Alaouites depuis que la France les a installés au pouvoir pendant le mandat français qui se terminait en 1943. Mais maintenant à cause du gaz naturel, les enjeux sont montés d’un cran.

Bilan de 5 ans de guerre Les enfants sont particulièrement affectés par cette guerre. En mars 2016, l’UNICEF estimait qu’ils étaient environ 7 millions à vivre dans la pauvreté, victime de perte et de privation. Des centaines de milliers de personnes ont péris au cours d’intervention militaires divers, fusillades, tirs de mortiers ou frappes aériennes. L’ancienne place économique Alep et les environs de Damas, sont les zones qui ont payé le plus lourd tribu au conflit.

Page 53


PALESTINE, L’Etat 2eme partie

Plus de 6 million de civiles ont fui le pays et presque autant ont été déplacés à l’intérieure des frontières, pour une population estimée à 24 million d’habitants, et accueillant déjà des réfugiés. Les structures médicales ont subi plus de 336 attaques, accours desquelles près de 700 personnels de santé ont péri. Les organisations de défense des Droits de l’Homme estiment que toutes les parties ont commis des crimes de guerre en Syrie, et que le conflit a fait plus de 280.000 morts.

Une grande partie de monuments et lieux, classés au patrimoine mondial de l’UNESCO, ont été détruits : telle que la vieille ville d’Alep et son histoire architecturale datant des périodes byzantines et romaines ... dont il ne reste que des ruines.

Page 54


PALESTINE, L’Etat 2eme partie

28 MAI. 2015 SOURCE : AFP, WWW.DIASPORAENLIGNE.NET – DIASPORA SYRIENNE VERS L’EUROPE.

Yémen La République du Yémen, est un pays majoritairement musulman et sunnite situé au sud de la péninsule arabique. Dans l'antiquité, le Yémen est un territoire du Royaume de Saba. [1Roi 10 ;1-3] [Isaïe 60 ;6] [Psaume 72 ;15]. La partie nord du Yémen fut soumise à l'Empire ottoman jusqu'en 1918. La partie Nord du Yémen [République Arabe du Yémen] fusionne avec la partie sud [République démocratique populaire du Yémen], pour donner la République du Yémen dont la capitale est Sanaa. Depuis 2014, le Yémen est le théâtre d’un violent conflit, qui l’oppose d’un côté aux forces gouvernementales fidèles au président Abd Rab Mansour Hadi, et de l’autre la rébellion Houthistes (groupe shiite) qui s’est emparé d’une partie du pays. Le Yémen est un pays déjà marqué par les rivalités entre tribus locales, les ingérences étrangères, les montées sécessionnistes, et la présence d’Al Qaïda. Le 25 mars 2015, l’offensive des Houthistes sur la ville d’Aden, entraine la fuite du président Hadi à Riad [Arabie Saoudite]. Dès le lendemain l’Arabie réagie et déclenche l’opération « tempête décisive ». Cette opération est menée par une coalition de 9 pays arabes : l’Arabie Saoudite, l’Egypte, la Jordanie, le Soudan, le Qatar, Bahreïn, le Koweït, les UAE et le Maroc.

Page 55


PALESTINE, L’Etat 2eme partie

Mars 2016, les violences dans le pays ainsi que les bombardements aériens de la coalition, ont fait plusieurs milliers de victimes parmi les civiles et plus de 300.000 déplacés. La situation humanitaire est alarmante dans ce pays qui était déjà l’un des plus pauvre du monde Arabomusulman. L’ONU estime que 80% de la population aurait besoin d’une aide humanitaire, or, cette aide peine à venir. Le 10 avril 2016, un cessé le feu est entré en vigueur et des négociations ont été ouverte fin avril au Koweït, sous l’égide des Nations Unis. Mais certains acteurs du conflit ne sont pas inclus dans les négociations, ce sont les groupent djihadistes sunnites. Le Yémen est en fait l’un des points de tension, cachant une guerre froide régionale entre les grandes puissances du Moyen-Orient ; l’Arabie Saoudite et l’Iran. Chacun repose sur une instrumentalisation des principales branches de l’Islam ; le sunnisme et le chiisme. Le conflit a fini par amplifié la menace djihadiste, Al Qaïda renforce ses positions dans le sud du pays et l’EI s’impose au conflit.

Page 56


PALESTINE, L’Etat 2eme partie

Palestine/Israël Etat de Palestine Composition du gouvernement Le 2 juin 2014, sous l'autorité du président palestinien Mahmoud Abbas et dirigé par le Premier ministre sortant Rami Hamdallah, se forme un gouvernement de transition, après un accord, entre les partis du Fatah et du Hamas, faisant suite à sept ans de tensions entre les deux partis 32. Il y avait donc avant cet accord, deux gouvernements distincts, l'un dirigé par le Fatah en Cisjordanie et l'autre par le Hamas dans la bande de Gaza. Alors que l'Union européenne, l'Organisation des Nations unies, les États-Unis, la Chine, l'Inde, la Russie et la Turquie conviennent de travailler avec ce nouveau gouvernement palestinien,

32 Le Monde, 2 juin 2014 : http://www.lemonde.fr/proche-orient/article/2014/06/02/le-nouveau-gouvernement-d-union-palestinien-a-preteserment_4430332_3218.html

Page 57


PALESTINE, L’Etat 2eme partie

Israël par la voix de Benyamin Netanyahou 33, le rejette et relance massivement la colonisation en guise de représailles. À l'opposé, le gouvernement d'union reçoit le soutien du Président israélien sortant Shimon Peres 34. Le porte-parole du gouvernement israélien, Miri Eisin, a déclaré « Israël attend d'un nouveau gouvernement qu'il respecte et accepte l'ensemble des trois principes de la communauté internationale : la reconnaissance d'Israël, l'approbation de tous les précédents accords de paix et la renonciation à toute forme de terreur et de violence » 35

Colonisation et annexion de territoire Si dessous les différentes phases de l’annexion de l’Etat de Palestine.

De nombreuses organisations, ont, puis la création de l’Etat d’Israël, fait de nombreux rapports concernant la situation que vit le peuple palestinien sous occupation en Cisjordanie. Le rapport du groupe interparlementaire du groupe d'amitié France-Palestine n° 133, intitulé : « La vie quotidienne en territoires palestiniens occupés » 36, répond aux questions que l’on peut se poser sur la colonisation.

33 RFI, 3 juin 2014 : http://www.rfi.fr/moyen-orient/20140603-israel-rejette-le-gouvernement-union-palestinien-abbas-netanyahu-hamasfatah/ 34 Libération 12 juin 2014 : http://www.liberation.fr/planete/2014/06/12/avant-son-depart-shimon-peres-soutient-le-gouvernement-d-unitepalestinien_1039381 35 L’OBS, le 9 février 2007 : http://tempsreel.nouvelobs.com/monde/20070209.OBS1526/le-hamas-refuse-toujours-de-reconnaitreisrael.html 36 Sénat : http://www.senat.fr/ga/ga133/ga133_mono.html#fn1

Page 58


PALESTINE, L’Etat 2eme partie

Page 59


PALESTINE, L’Etat 2eme partie

Page 60


PALESTINE, L’Etat 2eme partie

Etat d’Israël Composition du gouvernement L’État moderne d'Israël, en sa qualité d'« État juif », se fonde partiellement sur la Halakha orthodoxe pour quelques domaines de statuts familiaux et personnels, notamment les lois sur le mariage et le divorce. Le Likoud, fondé en 1973, est un parti sioniste de la droite libérale, nationaliste et conservatrice israélienne, dont le président est l’actuel Premier Ministre depuis 1996 Benjamin Netanyahou. Le parti milite pour un « grand Israël » incluant la Cisjordanie (Judée Samarie) et la bande de Gaza. La charte du Likoud ne reconnaît pas l'existence d'un État Palestinien, et que Jérusalem est la capitale "éternelle et indivisible" de l’État d’Israël et seulement de l’État d’Israël, elle rejette fermement toute proposition palestinienne envisageant la division de Jérusalem Le grand Israël est un terme géopolitique et idéologique de l'histoire du sionisme et de la politique en Israël relative à l’expansion de la terre d'Israël dans des frontières historiquement biblique. Dans la Genèse, cette surface géographique est décrite dans les versets suivants : •

Torah : Genèse 15, versets 18 à 21 : « Ce jour-là, l’Éternel conclut avec Abram un pacte, en disant : "J’ai octroyé à ta race ce territoire, depuis le torrent d’Egypte jusqu’au grand fleuve, le fleuve d’Euphrate : (19) le Kénéen, le Kenizzéen, le Kadmonéen; (20) le Héthéen, le Phérézéen, les Rephaim; (21) l’Amorréen, le Cananéen, le Ghirgachéen et le Jébuséeen." »

Ce pacte que conclut l’Eternel avec Abraham, s’accomplit du temps du roi David, dont le règne s’étendit de -1010 à -970, lorsque celui-ci bâtît le royaume Israelite avec Jérusalem comme capitale.

Page 61


PALESTINE, L’Etat 2eme partie

Colonisation et annexion de territoire La plupart des pays arguent que le peuplement israélien est une violation du droit international, notamment de la IVème convention de Genève. L'État d’Israël ne reconnaît pas le territoire comme étant sous occupation et nie les accusations d'une violation des conventions de Genève en permettant à des Israéliens de s'installer en « territoire conquis ». Il déclare, qu'aucun traité de paix n'a établi de statut juridique sur ces territoires, que la présence de communautés juives à Hébron est plurimillénaire ou que leur création à Jérusalem ou en Samarie est attestée dès le mandat britannique sur la Palestine 37. Parmi les 380 000 juifs implantés en Cisjordanie, 60 000 viendraient des Etats Unis 38 . Les révolutions violentes, escalades militaires, des conflits armés se sont produits en Egypte, en Libye, en Syrie, En Irak ... Et dans bien d’autres pays. Des groupes agissants parfois pour le compte d’Etats, tentent de saper ces régimes. Israël qui se trouve au centre de toutes ces turbulences, voit sa sécurité menacée par des groupes armés aux méthodes peut conventionnelles. Or les traités de paix conclus avec l’Egypte et la Jordanie, permettent désormais à Israël de faire des concessions territoriales. La vallée du Jourdain, est une zone stratégique que contrôle actuellement l’occupation, la décrivant comme un obstacle naturel et une défense géographique. La crête est un obstacle topographique entre la vallée du Jourdain et le principal centre d’Israël, difficilement franchissable par des moyens conventionnels tel des formations de chars. Il n’existe que 5 passages, qui restent toutefois facilement défendables. Israël pense que s’ils ne contrôlaient pas cette zone, des groupes terroristes pourraient y pénétrer et rejoindre facilement le revers occidental des crêtes des montagnes qui domine toute la cote Israélienne.

37 38

En Anglais : http://www.mfa.gov.il/mfa/foreignpolicy/peace/guide/pages/israeli%20settlements%20and%20international%20law.aspx http://www.lemonde.fr/proche-orient/visuel/2016/03/23/la-filiere-americaine-des-colonies-israeliennes_4888529_3218.html

Page 62


PALESTINE, L’Etat 2eme partie

Le plateau du Golan, situé en remontant la vallée du Jourdain vers le nord jusqu’à atteindre le mont Hermon, et les hauteurs du Golan. Avant la guerre de 1967, le village de Kibboutz Haon sur la rive du Lac de Tibériade, était quotidiennement bombardé et pilonné par des groupes installés sur les hauteurs dominants le Lac de Tibériade.

Page 63


PALESTINE, L’Etat 2eme partie

CHAPITRE III : LES PROPHETIES

Page 64


PALESTINE, L’Etat 2eme partie

Le Talmud

"Talmud, Iebhammoth 61a : Les juifs ont droit à être appelés « homme », pas les Non-juifs." Rav Ron CHAYA 39 explique le sens donné par ce passage assez surprenant du Talmud : « La mystique juive considère que toute les âmes juives sont constituées des parties de l'âme de premier homme ; dans cette mesure, le juif a une seule grande âme et est donc appelé « homme », un seul homme, une seule âme (d'où la grande solidarité qui existe entre les juifs du monde entier). Par contre, les autres peuples sont considérés comme les fils de l'homme, ce sont des descendants de l'homme, ils sont différents les uns des autres au niveau de leurs âmes. Ainsi, en Hébreu, on appelle les êtres humains (dans les textes sacrés en hébreu moderne) « béné Adam », des fils d'Adam. Le peuple juif est Adam, les autres êtres humains sont des fils d'Adam. »

Prophétie d’Ephraïm •

39

Ancien Testament : Ezéchiel 37, versets 16 à 28 : « "Or toi, fils de l'homme, prends une pièce de bois et écris dessus : "Pour JUDA et pour les enfants d'Israël, ses associés. Puis, prends une autre pièce de bois et écris dessus : Pour JOSEPH, SOUCHE d'EPHRAÏM, et toute la maison d'Israël, ses associés. (17) Rapproche ces pièces l'une de l'autre, pour n'avoir qu'une pièce unique ; et elles seront réunies dans ta main. (18) Et lorsque les enfants de ton peuple te parleront ainsi : "Ne nous révéleras-tu pas ce que tu entends par là ? " (19) Réponds-leur Ainsi parle le Seigneur Dieu : Voici, je vais prendre l'arbre de Joseph qui est dans la main d'Ephraïm, et les tiges d'Israël, ses associées ; je les lui adjoindrai avec l'arbre de Juda, et j'en ferai un arbre unique, et ils ne feront qu'un dans ma main. (20) Or, les pièces de bois sur lesquelles tu auras écrit seront dans ta main, [visibles] à leurs yeux, (21) puis dis-leur : Ainsi parle le Seigneur Dieu : Voici, je vais prendre les enfants d'Israël d'entre les nations où ils sont allés, je les rassemblerai de toutes parts et je les conduirai sur leur territoire. (22) Je les constituerai en nation unie dans le pays, sur les montagnes d’Israël ; un seul roi sera le roi d'eux tous : ils ne formeront plus une nation double et ils ne seront plus, plus jamais, fractionnés en deux royaumes. (23) Ils ne se souilleront plus par leurs idoles abjectes, par leurs turpitudes, par tous leurs forfaits ; je les tirerai de toutes les demeures où ils ont péché, et je les purifierai : alors ils seront pour moi un peuple et moi, je serai pour eux un Dieu. (24) Mon serviteur David régnera sur eux, il n'y aura qu'un pasteur pour eux tous ; ils suivront mes lois, ils garderont mes statuts et s'y conformeront. (25) Ils habiteront le pays que j'ai donné à mon serviteur Jacob, qu'ont habité vos pères ; ils y demeureront, eux et leurs enfants et leurs petits-enfants pour toujours, et David, mon serviteur, sera leur prince pour toujours. (26) Je contracterai avec eux une ALLIANCE DE PAIX, une ALLIANCE ETERNELLE leur sera accordée, je les rétablirai. Je les rendrai grands, et je mettrai mon sanctuaire au milieu d'eux pour toujours. (27) Ma résidence sera près d’eux ; je serai leur Dieu, et eux seront mon peuple.

http://www.leava.fr/questions-reponses/explications-sur-la-bible/15443_question-cedric.php

Page 65


PALESTINE, L’Etat 2eme partie

(28) Et les nations sauront que moi, l'Eternel, je sanctifie Israël, puisque mon Sanctuaire sera au milieu d'eux pour toujours." » •

Psaume : David, chapitre 37 : « De David. Ne jalouse pas les malfaiteurs, ne porte point envie aux ouvriers d’iniquité ; (2) car, comme l’herbe, rapidement ils sont fauchés, et comme le vert gazon ils se flétrissent. (3) Aie confiance en l’Eternel et agis bien ; ainsi tu habiteras LE PAYS en cultivant la loyauté. (4) Cherche tes délices en l’Eternel, et il t’accordera les demandes de ton cœur. (5) Remets ta destinée à l’Eternel ; confie-toi à lui : il fera [le nécessaire]. (6) Il fera éclater ta vertu comme la lumière, et ton bon droit comme le grand jour. (7) Repose-toi en silence sur l’Eternel, et espère en lui ; ne jalouse pas celui qui voit réussir ses entreprises, l’homme qui accomplit de mauvais desseins. (8) Laisse tout dépit, renonce à la colère ; ne t’emporte pas : certes ce serait mal agir. (9) Car les malfaiteurs seront exterminés, mais ceux qui espèrent en l’Eternel posséderont, eux, le pays. (10) Encore un peu, et le méchant ne sera plus ; tu observeras sa place, il en aura disparu. (11) Tandis que les humbles [/doux] auront le pays en partage et se délecteront dans une paix parfaite.

‫ﬠנָוִ ים יִ ְירשׁוּ אָ ֶרץ וְ הִ ְת ַﬠנְּ גוּ ﬠַל רֹ ב שָׁ לוֹם‬ ֲ ‫ ַו‬. (12) Le méchant complote contre le juste, et grince des dents contre lui. (13) Le Seigneur rit de lui, car il voit venir le jour de son châtiment. (14) Les impies ont TIRE L’EPEE et bandé LEUR ARC, pour faire tomber le pauvre et le malheureux, pour immoler ceux dont la voie est droite. (15) Leur épée entrera dans leur propre cœur, et leurs arcs seront brisés. (16) Mieux vaut la médiocrité du juste que l’opulence d’une foule de méchants (17) car les bras des méchants seront brisés, mais l’Eternel est le soutien des justes. (18) L’Eternel protège les jours des hommes intègres, leur héritage est assuré à jamais. (19) Ils ne seront pas confondus au temps de la calamité, aux jours de la famine ils seront rassasiés. (20) Car les méchants périront, les ennemis de l’Eternel passeront comme la parure des prés ; ils s’en vont en fumée, ils s’évanouissent. (21) Le méchant emprunte et ne paie pas ; le juste est compatissant et il donne. (22) Car ceux que Dieu bénit possèdera la terre, et ceux qu’il maudit seront exterminés. (23) L’Eternel affermit le pas de l’homme [intègre], et il prend plaisir à sa conduite. (24) S’il tombe, il ne reste pas terrassé, car l’Éternel soutient sa main. (25) J’ai été jeune et je suis devenu vieux : jamais je n’ai vu un juste délaissé, ni ses enfants obligés de mendier leur pain. (26) Tous les jours il fait l’aumône, il prête ; et ses descendants deviennent une bénédiction. (27) Fuis le mal et fais le bien : tu habiteras éternellement [le pays]. (28) Car le Seigneur aime le droit et il ne délaissera pas ses fidèles : ils sont protégés à jamais ; mais la race des méchants sera exterminée. (29) Les justes posséderont la terre, et ils y habiteront pour toujours. (30) La bouche du juste profère la sagesse, et sa langue énonce le droit. (31) La loi de son Dieu est dans son cœur, ses pas ne chancellent point. (32) Le méchant fait le guet pour perdre le juste, il cherche à lui donner la mort.

Page 66


PALESTINE, L’Etat 2eme partie

(33) L’Eternel ne l’abandonne pas entre ses mains ; il ne le laisse pas condamner quand il paraît en justice. (34) Tourne ton attente vers l’Eternel et garde sa voie, et il t’élèvera en te donnant la possession du pays ; tu assisteras à l’extermination des méchants. (35) J’ai vu le méchant triomphant et majestueux comme un arbre verdoyant ; (36) il n’a fait que passer, et voici, il n’est plus ; je l’ai cherché, impossible de le trouver. (37) Observe l’homme intègre, regarde le juste ; certes il y a une postérité pour L’HOMME PACIFIQUE.

‫ כִּ י אַ ח ֲִרית לְ ִאישׁ שָׁ לוֹם‬:‫שׁמָ ר תָּ ם ְוּראֵ ה יָשָׁ ר‬. ְ [Version Bible de Jérusalem : Psaume 37 ;37 : « Regarde le parfait, vois l'homme droit : il y a pour le pacifique une postérité »] (38) Les pécheurs, au contraire, seront détruits tous ensemble. La postérité des méchants sera exterminée. (39) Le salut du juste vient de l’Eternel ; il est leur citadelle au temps de la détresse. (40) L’Eternel les aide et les délivre, il les délivre des méchants, il les sauve, car ils se sont abrités en lui.

Evangile : Matthieu 5, verset 3 et 5 : « (3) "Heureux ceux qui ont une âme de pauvre, car le Royaume des Cieux est à eux. (5) Heureux les doux [/humbles], car ils posséderont la terre. » μακάριοι οἱ πενθοῦντες ὅτι αὐτοὶ παρακληθήσονται .

Ancien Testament : Daniel chapitre 12 : « (1) En ce temps-là, Mikhaël, le prince supérieur, qui a mission de protéger les enfants de ton peuple, sera à son poste ; et ce sera un temps de détresse tel qu'on n'en aura pas vu depuis qu'existent des nations jusque-là. En ce temps-là, la délivrance viendra pour ton peuple, pour tous ceux qui se trouvent inscrits dans le livre. [Mikaël est l’ange de la fin des temps] (2) Beaucoup de ceux qui dorment dans la poussière du sol se réveilleront, les uns pour une vie éternelle, les autres pour être un objet d'ignominie et d'horreur éternelle. [Beaucoup de ceux qui dorment », ne veux pas dire tous, il s’agit là du premier jugement.] (3) Les sages resplendiront comme l'éclat du firmament, et ceux qui auront dirigé la multitude dans le droit chemin comme les étoiles, à tout jamais. (4) Quant à toi, Daniel, tiens cachées ces révélations et scelle le livre jusqu'au temps final, où beaucoup se mettront en quête et où augmentera la connaissance. [Nous y sommes.] (5) Et moi, Daniel, je remarquai comme deux autres personnages se tenaient là, l'un d'un côté, sur la rive du fleuve, et l'autre sur l'autre rive du fleuve.

Page 67


PALESTINE, L’Etat 2eme partie

(6) L'un [d'eux] demanda au personnage vêtu de lin qui se trouvait en amont des eaux du fleuve : "Jusqu'à quand [se fera attendre] la fin de ces événements extraordinaires ?" (7) Et j'entendis le personnage vêtu de lin et placé en amont des eaux du fleuve [faire cette déclaration], tout en levant la main droite et la main gauche vers le ciel et en jurant par celui qui vit éternellement, qu'au bout d'une période, de deux périodes et demie, quand la puissance du peuple saint sera entièrement brisée, tous ces événements s'accompliraient. [Le peuple saint, ce fameux peuple élu !]

(8) Moi, j'entendis cela, mais sans comprendre, et je dis : "Mon seigneur, quelle sera l'issue de tout cela ?" (9) Il me répliqua : "Va, Daniel ! Car ces choses demeureront cachées et scellées jusqu'au temps final. (10) Beaucoup seront triés, épurés et passés au creuset ; mais les impies exerceront leurs impiétés, et tous les méchants manqueront de compréhension, tandis que les sages comprendront. (11) Et depuis le moment où sera supprimé l'holocauste perpétuel et établie l'abomination horrible, il se passera mille deux cent quatre-vingt-dix jours. (12) Heureux celui qui attendra avec confiance et verra la fin de mille trois cent trente-cinq jours ! (13) Et toi, marche vers la fin ; tu entreras dans le repos, puis tu te relèveras pour recevoir ton lot, à la fin des jours. »

Le troisième Temple Les trois Temples  Le Temple de Salomon Vers -970 avant J.C, débute la construction du premier Temple par Salomon [1 Roi 6 ;1]. C’est dans le passage de Jérémie 52 ; 12-23, que l’on a la description de la destruction du Temple lors de l’Exil à Babylone, par Nabuchodonosor II, soit en -586 avant J.C.

RECONSTITUTION DU TEMPLE DE SALOMON

 Le second Temple En -538 avant J.C, Cyrus le Grand, ordonne et déclare la reconstruction du Temple [2 Chroniques 36 ;22-23]. Les travaux de reconstruction reprirent et aboutirent [Ezra 5 ;6-17 / 6 ;1-15], sous les injonctions, conseils et adjonctions des prophètes Aggée et Zacharie.

Page 68


PALESTINE, L’Etat 2eme partie

RECONSTITUTION DU SECOND TEMPLE

Nouveau Testament : Chronique II 36, verset 23 : « "Ainsi parle Cyrus, roi de Perse : L’Eternel, Dieu du ciel, m’a mis entre les mains tous les royaumes de la terre, et c’est lui qui m’a donné mission de lui bâtir un temple à Jérusalem, qui est en Judée. S’il est parmi vous quelqu’un qui appartienne à son peuple, que l’Eternel, son Dieu, soit avec lui, pour qu’il monte !" »

La ville et le Temple sont rasés par les Romains en l’an 70, seul en subsiste ce qui constitue aujourd'hui le Mur occidental et des tours. •

Evangile : Matthieu 23, 37 à 39 : « "Jérusalem, Jérusalem, toi qui tues les prophètes et lapides ceux qui te sont envoyés, combien de fois ai-je voulu rassembler tes enfants à la manière dont une poule rassemble ses poussins sous ses ailes... et vous n'avez pas voulu ! (38) Voici que votre maison va vous être laissée déserte. (39) Je vous le dis, en effet, désormais vous ne me verrez plus, jusqu'à ce que vous disiez : Béni soit celui qui vient au nom du Seigneur !" »

Page 69


PALESTINE, L’Etat 2eme partie

 Le Troisième Temple La vision du « Temple des Temps futurs » telle qu'elle apparaît dans le Livre d'Ézéchiel [chapitres 40 à 48]. Le Temple décrit dans ce passage, avec un luxe de détails étonnant, ne ressemble en rien aux deux premiers Temples, ni par ses dimensions (beaucoup plus importantes), ni par la disposition des parties qui le composent, ni même par sa situation géographique, il est décrit comme étant le Troisième Temple « à venir ». En 361 l'empereur Julien, décide de reconstruire le Temple de Jérusalem, mais aux premiers coups de pioche des jets de flammes surgirent de terre et tue des ouvriers. Après une autre tentative un tremblement de terre se fait ressentir, les ouvriers terrifiés ne reprenons jamais les travaux, la reconstruction du Temple est abandonnée. Puis, vient la révélation de l’Islam : •

Coran : Les Prophètes 21, Versets 95 à 106 : « Il est défendu [aux habitants] d'une cité que Nous avons fait périr de revenir ! (96) Jusqu'à ce que soient relâchés les Yâjûj et les Mâjûj et qu'ils se précipiteront de chaque hauteur ; (97) c'est alors que la vraie promesse s'approchera, tandis que les regards de ceux qui ont mécru se figent : « Malheur à nous ! Nous y avons été inattentifs. Bien plus, nous étions des injustes ». (98) « Vous serez, vous et ce que vous adoriez en dehors d'Allah, le combustible de l'Enfer, vous vous y rendrez tous. (99) Si ceux-là étaient vraiment des divinités, ils n'y entreraient pas ; et tous y demeureront éternellement. (100) Ils y pousseront des gémissements, et n'y entendront rien. (101) En seront écartés, ceux à qui étaient précédemment promises de belles récompenses de Notre part. (102) Ils n'entendront pas son sifflement et jouiront éternellement de ce que leurs âmes désirent. (103) La grande terreur ne les affligera pas, et les Anges les accueilleront : « voici le jour qui vous a été promis ». (104) Le jour où Nous plierons le ciel comme on plie le rouleau des livres. Tout comme Nous avons commencé la première création, ainsi Nous la répéterons ; c'est une promesse qui Nous incombe et Nous l'accomplirons ! (105) Et Nous avons certes écrit dans le Zabûr, après l'avoir mentionné (dans le Livre céleste), que LA TERRE [ ‫ض‬ َ ‫ ] ْٱﻷ َ ْر‬sera héritée par Mes bons serviteurs ». (106) Il y a en cela [ces enseignements] une communication à un peuple d’adorateurs !»

Page 70


PALESTINE, L’Etat 2eme partie

Page 71


PALESTINE, L’Etat 2eme partie

La Qibla Au début de l’Hégire, suivant les révélations précédentes, c’est en direction de Jérusalem que se tournent les musulmans pour faire leurs prières lorsque celles-ci leur sont prescrites, après l’ascension du Prophète (paix sur lui) à Jérusalem. •

Ancien Testament : Premier Livre des Rois 8, versets 29-30 et 44 : « (29) que tes yeux soient ouverts nuit et jour sur cette maison, sur ce lieu dont tu as dit : "Mon nom y règnera", et que tu entendes les prières que ton serviteur t'y adressera. (30) Oui, tu entendras les supplications de ton serviteur et de ton peuple Israël, proférées en ce lieu ; du haut du ciel où tu résides, tu les écouteras et tu pardonneras. (44) Quand ton peuple ira en guerre contre l'ennemi, là où tu l'enverras, et qu'ils t'adresseront leur prière, Seigneur, tournés vers la ville que tu as élue et vers la maison que j'ai bâtie en ton honneur, »

Ancien Testament : Daniel 6, verset 11 : « Or, Daniel, dès qu'il apprit que l'édit avait été rédigé, rentra chez lui. II avait, dans sa chambre supérieure, des fenêtres ouvertes dans la direction de Jérusalem, et trois fois par jour il se mettait à genoux, priant et louant Dieu tout comme il avait fait auparavant. »

Quelques 17 ou 18 mois plus tard, en l’an 2 de l’Hégire, la révélation du verset [2 ;144], demande aux fidèles de ne plus se diriger vers Jérusalem, mais désormais en direction de la Kaaba.

Page 72


PALESTINE, L’Etat 2eme partie

Coran : La Vache 2, verset 144 : « Certes nous te voyons tourner le visage en tous sens dans le ciel. Nous te faisons donc orienter vers une direction qui te plaît. Tourne donc ton visage vers la Mosquée sacrée. Où que vous soyez, tournez-y vos visages. Certes, ceux à qui le Livre a été donné savent bien que c'est la vérité venue de leur Seigneur. Et Allah n'est pas inattentif à ce qu'ils font. »

ْ ‫ﺿ ٰﯨ َﮭﺎ ۚ ﻓَ َﻮ ِّل َوﺟْ َﮭﻚَ ﺷ‬ ُ ‫َﻄ َﺮ ْٱﻟ َﻤﺴ ِْﺠ ِﺪ ْٱﻟ َﺤ َﺮ ِام ۚ َو َﺣﯿ‬ ‫ْﺚ َﻣﺎ ُﻛﻨﺘ ُ ْﻢ‬ ‫ﺐ َوﺟْ ِﮭﻚَ ﻓِﻰ ٱﻟ ﱠ‬ َ ‫ﺴ َﻤﺎ ٓ ِء ۖ ﻓَﻠَﻨُ َﻮ ِﻟّ َﯿﻨﱠﻚَ ﻗِ ْﺒﻠَ ۭﺔً ﺗ َْﺮ‬ َ ‫ﻗَ ْﺪ ﻧ ََﺮ ٰى ﺗَﻘَﻠﱡ‬ ۟ ُ ‫َﻄ َﺮ ۥهُ ۗ َو ِإ ﱠن ٱﻟﱠﺬِﯾﻦَ أُوﺗ‬ ۟ ‫ﻓَ َﻮﻟﱡ‬ ْ ‫ﻮا ُو ُﺟﻮ َھ ُﻜ ْﻢ ﺷ‬ َ‫ﻋ ﱠﻤﺎ َﯾ ْﻌ َﻤﻠُﻮن‬ َ ‫ﺐ ﻟَ َﯿ ْﻌﻠَ ُﻤﻮنَ أَﻧﱠﮫُ ْٱﻟ َﺤ ﱡﻖ ِﻣﻦ ﱠر ِﺑّ ِﮭ ْﻢ ۗ َو َﻣﺎ ٱ ﱠ ُ ِﺑ ٰﻐَ ِﻔ ٍﻞ‬ َ َ ‫ﻮا ْٱﻟ ِﻜ ٰﺘ‬

Symbolique dans l’histoire de l’Islam, La mosquée Al Qiblatain, à Médine, possédait donc deux mihrabs, l’une vers Jérusalem et l’autre vers la Mecque. Ce changement soudain n’était, au regard de Dieu, qu’une épreuve pour déterminer ceux qui, à cette époque, suivraient Sa voie. •

Coran : La Vache 2, verset 143 : « Et aussi Nous avons fait de vous une communauté de justes pour que vous soyez témoins aux gens, comme le Messager sera témoin à vous. Et Nous n'avions établi la direction (Qibla) vers laquelle tu te tournais que pour savoir qui suit le Messager [Muhammad] et qui s'en retourne sur ses talons. C'était un changement difficile, mais pas pour ceux qu'Allah guide. Et ce n'est pas Allah qui vous fera perdre [la récompense de] votre foi, car Allah, certes est Compatissant et Miséricordieux pour les hommes. »

Les deux transgressions et la mosquée •

Coran : Le voyage nocturne 17, versets 4 à 8 : « Nous avions décrété pour les enfants d'Israël, (et annoncé) dans le Livre : « Par DEUX FOIS vous sèmerez la corruption sur terre et vous allez transgresser d'une façon excessive. » (5) Lorsque vint l'accomplissement de la première de ces deux [prédictions,] Nous envoyâmes contre vous certains de Nos serviteurs doués d'une force terrible, qui pénétrèrent à l'intérieur des demeures. Et la prédiction fut accomplie. (6) Ensuite, Nous vous donnâmes la revanche sur eux ; et Nous vous renforçâmes en biens et en enfants. Et Nous vous fîmes [un peuple] plus nombreux : (7) « Si vous faites le bien ; vous le faites à vous-mêmes ; et si vous faites le mal, vous le faites à vous [aussi]. » Puis, quand vint la dernière [prédiction,] ce fut pour qu'ils affligent vos visages et entrent dans la MOSQUEE ( ‫ ) ٱ ْﻟ َﻣﺳ ِْﺟ َد‬comme ils y étaient

Page 73


PALESTINE, L’Etat 2eme partie

entrés la PREMIERE FOIS, et pour qu'ils détruisent complètement ce dont ils se sont emparés. (8) Il se peut que votre Seigneur vous fasse miséricorde. MAIS SI VOUS RECIDIVEZ, NOUS RECIDIVERONS. Et Nous avons assigné l'Enfer comme camp de détention aux infidèles. »

‫ﻋﻠُ ۭوا‬ ُ ‫ض َﻣ ﱠرﺗَﯾ ِْن َوﻟَﺗ َ ْﻌﻠُ ﱠن‬ ِ ‫ب ﻟَﺗ ُ ْﻔ ِﺳد ﱠُن ﻓِﻰ ٱ ْﻷ َ ْر‬ ِ َ ‫ﺿ ْﯾﻧَﺎ ٓ إِﻟَ ٰﻰ ﺑَﻧِ ٓﻰ إِﺳ ٰ َْٓر ِءﯾ َل ﻓِﻰ ٱ ْﻟ ِﻛ ٰﺗ‬ َ َ‫َوﻗ‬ ٰ ۟ ‫ﺳ‬ ً ۭ ُ‫ﺎر ۚ َو َﻛﺎنَ َو ْﻋ ۭ ًدا ﱠﻣ ْﻔﻌ‬ (5) ‫وﻻ‬ َ ‫س‬ ۢ ٍ ْ ‫ﻓَﺈ ِ َذا َﺟﺎ ٓ َء َو ْﻋ ُد أُوﻟَ ٰﯨ ُﮭ َﻣﺎ ﺑَﻌَﺛْﻧَﺎ َﻋﻠَ ْﯾ ُﻛ ْم ِﻋﺑَﺎ ۭ ًدا ﻟﱠﻧَﺎ ٓ أ ُ ۟و ِﻟﻰ ﺑَﺄ‬ ُ ‫ﺷدِﯾ ۢ ٍد ﻓَ َﺟﺎ‬ ِ َ‫وا ِﺧﻠَ َل ٱﻟ ِ ّدﯾ‬ (6) ‫ﯾرا‬ ً ‫ﺛ ُ ﱠم َر َد ْدﻧَﺎ ﻟَ ُﻛ ُم ٱ ْﻟ َﻛ ﱠرة َ َﻋﻠَ ْﯾ ِﮭ ْم َوأ َ ْﻣ َد ْد ٰﻧَ ُﻛم ﺑِﺄ َ ْﻣ ٰ َو ۢ ٍل َوﺑَﻧِﯾنَ َو َﺟﻌَ ْﻠ ٰﻧَ ُﻛ ْم أ َ ْﻛﺛ َ َر ﻧَ ِﻔ‬ ۟ ُ‫وا ُو ُﺟو َھ ُﻛ ْم َو ِﻟﯾَ ْد ُﺧﻠ‬ ۟ ‫سۥٓـ‬ (7) ‫وا‬ ِ ‫ﺳﺄْﺗ ُ ْم ﻓَﻠَ َﮭﺎ ۚ ﻓَﺈ ِ َذا َﺟﺎ ٓ َء َو ْﻋ ُد ٱ ْل َء‬ ُ َ‫اﺧ َرةِ ِﻟﯾ‬ َ َ ‫ﺳﻧﺗ ُ ْم ِﻷَﻧﻔُ ِﺳ ُﻛ ْم ۖ َوإِ ْن أ‬ َ ْ‫ﺳﻧﺗ ُ ْم أَﺣ‬ َ ْ‫إِ ْن أَﺣ‬ ۟ ‫ﺳ ِﺟ َد َﻛ َﻣﺎ َد َﺧﻠُوهُ أ َ ﱠو َل َﻣ ﱠر ۢةٍ َو ِﻟﯾُﺗ َ ِﺑّ ُر‬ ‫ﯾرا‬ ْ ‫ٱ ْﻟ َﻣ‬ ً ِ‫وا َﻣﺎ َﻋﻠَ ْو ۟ا ﺗَﺗْﺑ‬ ٰ (8) ‫ﯾرا‬ ُ ‫ﻋدﺗ ﱡ ْم‬ ُ ‫ﺳ ٰﻰ َرﺑﱡ ُﻛ ْم أَن َﯾ ْر َﺣ َﻣ ُﻛ ْم ۚ َوإِ ْن‬ ً ‫ﺻ‬ ِ ‫ﻋ ْدﻧَﺎ ۘ َو َﺟ َﻌ ْﻠﻧَﺎ َﺟ َﮭﻧﱠ َم ِﻟ ْﻠ َﻛ ِﻔ ِرﯾنَ َﺣ‬ َ ‫َﻋ‬ (4) ‫ﯾرا‬ ً ۭ ِ‫َﻛﺑ‬

La première prédilection : « Dieu envoie certains de Ses serviteurs doués d’une force terrible. » La deuxième prédilection : invasion de la mosquée et sa destruction totale.

Si l’on prend en considération la description des deux prédilections dans ces versets, et les faits historiques, on constate que les similitudes montrent bien, qu’il s’agit dans ce passage du coran, du Temple de Salomon. Le terme employé pour nommer le bâtiment est Masajid ( َ‫ ) ْٱﻟ َﻤﺴ ِْﺠﺪ‬/ Mosquée. Mosquée / Masjid Le nom commun féminin mosquée, dans la langue française, est un emprunt à l’italien moschea/moscheta, lui-même de l’arabe ‫ ﻣﺴﺠﺪ‬/ masjid, lui-même emprunté à l'araméen « masged ». Arabe ‫ ﻣﺴﺠﺪ‬/ masjid Hébreu : ‫ מסגד‬/ misgad Grec : τζαμί / tzamí Le mot arabe masjid signifie « l’endroit du culte » « lieu de prosternation » et dérive du radical ‫ ﺳﺠﺪ‬sajada qui signifie « poser son front à terre, se prosterner » en référence aux gestes exécutés pendant les prières. Un Hadith de l’Imam Muslim décrivant le voyage nocturne (l’ascension) : •

Hadith : Sahîh Muslim n° 234 : « Selon 'Anas ibn Mâlik (qu'Allah soit satisfait de lui), le Prophète (paix et bénédictions sur lui) a dit : "Al-Burâq" - une monture blanche, plus grande qu'un âne et plus petite qu'une mule, qui se trouvait d'un bond où son regard s'arrêtait, me fut amenée. Je la montai et fus transporté à Jérusalem. Là-bas, je l'attachai à l'anneau destiné à l'usage des Prophètes. Je pénétrai dans la mosquée où je priai deux rak`a. A ma sortie, Gabriel m'offrit deux récipients : l'un contenant du vin, l'autre du lait. Je choisis le lait ; et Gabriel me déclara alors que j'avais élu la voie primordiale. Porté par lui, je m'élevai jusqu'aux régions célestes. Gabriel demanda la permission d'y accéder. - "Qui estce ?", demanda-t-on. - "C'est Gabriel ", répondit-il. - "Et qui t’accompagne ?". - "C'est Mohamed ". - "At-il donc reçu la Mission ?". - "Oui". On nous ouvrit et je vis aussitôt Adam qui me souhaita la bienvenue et invoqua (Allah) en ma faveur. Puis, je fus porté au second ciel, demanda qu'on nous ouvrît. - "Qui

Page 74


PALESTINE, L’Etat 2eme partie est-ce ?", demanda-t-on. - "C'est Gabriel ", répondit-il. - "Et qui t’accompagne ?". - "C'est Mohamed ". "A-t-il donc reçu la Mission ?". - "Oui". On nous ouvrit et je vis aussitôt les deux cousins maternels : Jésus, le fils de Marie et Jean Baptiste, fils de Zacharie (qu'Allah leur accorde Ses bénédictions) qui me souhaitèrent la bienvenue et le bien. Puis, je fus porté au troisième ciel, et Gabriel demanda aussi la permission d'y pénétrer. - "Qui est-ce ?", demanda-t-on. - "C'est Gabriel ", répondit-il. - "Et qui t’accompagne ?". - "C'est Mohamed ". - "A-t-il donc reçu la Mission ?". - "Oui". On nous ouvrit et je trouvai aussitôt Joseph (youssef) (paix sur lui) à qui a été assignée la moitié de la beauté humaine. Celui-ci me souhaita la bienvenue et le bien. Je fus ensuite porté au quatrième ciel et Gabriel demanda qu'on nous ouvrît. - "Qui est-ce ?", demanda-t-on. - "C'est Gabriel ", répondit-il. - "Et qui t’accompagne ?". - "C'est Mohamed ". - "A-t-il donc reçu la Mission ?". - "Oui". On nous ouvrit et je trouvai Anoch ('Idris) qui me souhaita la bienvenue et le bien. Allah - à Lui la puissance et la gloire - dit à ce sujet : Et Nous l'élevâmes à un haut rang. Je fus alors porté au cinquième ciel et Gabriel demanda qu'on nous ouvrît. - "Qui est-ce ?", demanda-t-on. - "C'est Gabriel ", répondit-il. - "Et qui t’accompagne ?". - "C'est Mohamed ". - "A-t-il donc reçu la Mission ?". - "Oui". On nous ouvrit et je trouvai Aaron (Hârûn) (paix sur lui) qui me souhaita la bienvenue et le bien. Je fus ensuite porté au sixième ciel et Gabriel demanda qu'on nous ouvrît. - "Qui est-ce ?", demanda-t-on. - "C'est Gabriel ", répondit-il. - "Et qui t’accompagne ?". - "C'est Mohamed ". - "A-t-il donc reçu la Mission ?". - "Oui". On nous ouvrit et je trouvai Moïse (Moussa) (paix sur lui) qui me souhaita la bienvenue et le bien. Je fus porté enfin au septième ciel et Gabriel demanda qu'on nous ouvrît. - "Qui est-ce ?", demanda-t-on. - "C'est Gabriel ", répondit-il. - "Et qui t’accompagne ?". - "C'est Mohamed ". - "A-t-il donc reçu la Mission ?". - "Oui". On nous ouvrit et je trouvai Abraham (Ibrahim) (paix sur lui), le dos appuyé contre la Maison Peuplée dans laquelle pénètrent journellement un nouveau groupe de soixante-dix mille Anges. Puis, il m'emmena vers "Sidrat al-Muntaha" (le Lotus de la limite extrême) dont les feuilles ressemblaient aux oreilles d'éléphants et les fruits étaient (grands) comme les cruches. Au moment où -par l'ordre d'Allah- le lotus fut couvert de ce qui le couvrit, il se transforma et aucune des créatures d'Allah ne pourrait décrire sa splendeur. Allah me révéla, alors, ce qu'Il voulut, et prescrivit l'accomplissement de cinquante prières par jour. Je retournai voir Moïse (paix sur lui) qui me demanda : "Qu'est-ce qu'a prescrit le Seigneur à ta Communauté ?". - "Une cinquantaine de prières", lui dis-je. - "Retourne à ton Seigneur et demande-Lui la réduction de ce nombre, car ta Communauté ne supportera point cette prescription. Je connais bien les israélites ; je les avais mis à l'épreuve et je m'étais employé à les ramener sur la bonne voie". Le Prophète poursuivit : Je retournai à mon Seigneur et je Lui demandai de réduire le nombre des prières pour la faveur de ma Communauté. Il m'exauça en les amoindrissant de cinq prières. J'allai ensuite trouver Moïse pour l'informer de la réduction des cinq prières. Toutefois, il me répéta : "Retourne à ton Seigneur et demande Lui la réduction de ce nombre, car ta Communauté ne le supportera point". Je ne cessai alors de faire la navette entre mon Seigneur et Moïse (que la paix soit sur lui) pour demander plus de réduction encore jusqu'à ce qu'Allah me décréta : "O Mohamed ! Je prescris irrévocablement cinq prières jour et nuit, dont chacune équivaut à dix, cela fait alors cinquante. Quiconque a dessein de faire une bonne action et ne la fait pas, on lui inscrira une récompense à son actif ; s'il l'exécute, une récompense équivalente à dix bonnes actions lui sera inscrite. Tandis que quiconque a l'intention de perpétrer une mauvaise action et qu'il ne l'accomplit pas, rien ne sera inscrit à son passif ; si au contraire il l'accomplit, on lui inscrira la punition d'une seule mauvaise action". Je redescendais et arrivai auprès de Moïse (que la paix soit sur lui) pour l'informer de la chose, mais il me dit : "Retourne à ton Seigneur et demande-Lui une nouvelle réduction". "J'ai déjà retourné plusieurs fois à mon Seigneur, jusqu'à ce que j'aie trouvé inconvenant de Lui adresser encore une fois cette demande." répondis-je à Moïse (paix sur lui). »

1er ciel 2ème ciel 3ème ciel 4ème ciel 5ème ciel 6ème ciel 7ème ciel

Adam Jésus, le fils de Marie et Jean Baptiste, fils de Zacharie Joseph (youssef) Anoch ('Idris) Aaron (Hârûn) Moïse (Moussa) Abraham (Ibrahim)

Un autre hadith nous parlant des fleuves du septième ciel : •

Hadith : Sahîh Muslim n° 238 : « D'après Mâlik ibn Sa`sa`a (qu'Allah soit satisfait de lui), le Prophète (paix et bénédictions sur lui) a dit : Pendant que je me trouvais auprès de la Maison sacrée (la Kaaba) dans un état intermédiaire entre le réveil et le sommeil, j'entendis quelqu'un appeler : "L'homme se

Page 75


PALESTINE, L’Etat 2eme partie trouvant entre les deux autres !". (Il y avait, selon les commentateurs, deux hommes à côté du Prophète). J'y répondis. On m'emmena et m'offrit ensuite un bassin d'or rempli de l'eau de Zamzam. On me fendit la poitrine d'ici jusque-là. Un autre transmetteur, Qatâda, s’enquérit : "Et qu'a-t-il entendu par (d'ici jusque-là) ?". - "Jusqu'au bas-ventre", répliqua 'Anas. - On m'extrait le cœur, dit le Prophète (paix et bénédictions sur lui), et après l'avoir lavé avec l'eau de Zamzam, on me le remit à sa place en le bourrant de la foi et de la sagesse. Puis, me fut amenée "Al-Burâq" -une monture blanche, plus grande qu'un âne et plus petite qu'une mule, qui se trouvait d'un bond où son regard s'arrêtait- ; sur laquelle on me fit monter. Puis, je m'en allai avec Gabriel, jusqu'à atteindre le ciel le plus proche où il demanda qu'on nous ouvrît. - "Qui est-ce ?", demanda-t-on. - "C'est Gabriel ", répondit-il. - "Et qui t’accompagne ?". - "C'est Muhammad ". - "A-t-il donc reçu la Mission ?". - "Oui". On nous ouvrit donc en disant : "Qu'il soit donc le bienvenu ! Quelle heureuse arrivée que la sienne !". J'y trouvai alors Adam (que la paix soit sur lui)". Et le Prophète se mit à relater la suite des événements (déjà mentionnés dans le hadith précédent) en disant qu'il avait rencontré au second ciel, Jésus ('Isa) et Jean-Baptiste (Yahiya) (que la paix soit sur les deux) ; au troisième, Joseph (Yûsuf) ; au quatrième, Anoch ('Idris) ; et au cinquième, Aaron (Hârûn) (que la bénédiction d'Allah soit sur eux tous). - Nous parvînmes enfin au sixième ciel, continua le Prophète, là je vis Moïse (Mûsa) (que la paix soit sur lui) que je saluai. Et lui de me répondre : "Sois le bienvenu, frère vertueux et Prophète vertueux !". A peine l'avais-je dépassé, qu'il se mit à pleurer. "Pourquoi tu pleures ?", lui demanda-t-on. - "O Seigneur, répondit-il, ce jeune homme, vous l'avez envoyé après moi ; et pourtant une multitude de sa Communauté iront au Paradis, tandis que ceux qui y accéderont parmi ma Communauté seront moins nombreux". Puis, nous montâmes au septième ciel où je vis Abraham ('Ibrâhim). Or, le Prophète (paix et bénédiction sur lui) raconta qu'il avait vu quatre fleuves : deux apparents et deux autres sous terre. "O Gabriel ! Quels sont donc ces fleuves ?", demanda-t-il. L'Archange répondit : "Les deux fleuves souterrains sont du Paradis ; quant aux deux autres, ils sont le Nil et l'Euphrate". Le Prophète poursuivit son récit : Puis, on me montra la Maison Peuplée à son endroit sur laquelle j'interrogeai Gabriel qui me dit : "C'est la Maison Peuplée où chaque jour, soixante-dix mille Anges font la prière pour une seule fois dans leur vie". Ensuite, on m'apporta deux récipients : l'un contenant du vin et l'autre du lait. Je choisis celui-ci. "Vous y êtes ! Qu'Allah te bénis pour la faveur de ta Communauté ! Tu as opté pour la voie primordiale", constata Gabriel. Aussi, il me fut prescrit d'accomplir cinquante prières par jour..." Et le Prophète relata ce qui s'était passé à ce sujet. »

La mosquée Al Aqsa Construite au VIIème siècle, la mosquée Al Aqsa fait partie, des trois mosquées sacrées de l’Islam. La mosquée se situe au Sud Est de la ville d’Al Qods (ancienne ville). Elle était avant 1955, la plus grande mosquée au monde. Les années 1950-1960 ont été marquées par l’agrandissement de la mosquée Al Haram de La Mecque et de la mosquée Nabawi de Médine. La forme de sa superficie ressemble à un polygone irrégulier, dont le côté ouest fait 491 m, le côté est 462 m, le côté nord 310 m et le côté sud 281 m. Il est important de rappeler que les limites géographiques de la mosquée Al Aqsa n’ont pas changé à travers les siècles, cette dernière n’a en effet jamais connu aucun agrandissement depuis qu’elle a été édifiée sur terre, ce qui n’est pas le cas en revanche des mosquées de La Mecque et de Médine qui ont été l’objet de divers agrandissements et aménagements durant leur longue histoire. La construction date de la période omeyyade ; les rénovations ont été effectuées au cours des périodes abbaside, fatimide, ayyoubide, mamelouke et ottomane : • • • • • • •

Calife Abd al-Malik bin Marwan (r. 65-86 H / 685-705 J.C) Al-Walid bin Abd al-Malik (r. 86-96 H / 705-715 J.C). L’édifice a été restauré à plusieurs reprises sous les règnes du calife abbasside Abou Ja’far al-Mansour (r. 136-158 H / 754-775 J.C), Calife Al-Mahdi (r. 158-169 H / 775-785 J.C), Calife fatimide Al-Dahir (r. 411-427 H / 1021-1036 J.C), Sultan Salah al-Din Ayyoubi (Saladin, r. 564-589 H / 1169-1193 J.C), Sultan mamelouk al Nasir Muhammad bin Qalawun, qui régna à trois reprises (693-694 H / 1294-1295 J.C ; 698-708 H / 1299-1309 J.C ; 709-741 H / 1309-1340 J.C),

Page 76


PALESTINE, L’Etat 2eme partie

Enfin d’un certain nombre de souverains ottomans.

MOSQUEE AL AQSA DANS SON ENSEMBLE

La mosquée Al Aqsa, représente toute la surface ceinturée par la muraille, et dispose de nombreux édifices, soit plus de 200 sur son esplanade. Parmi les plus importants édifices, l’on trouve la mosquée Qibli, le Dôme du Rocher et la Misalla Marwani. La superficie totale de la mosquée Al Aqsa est de 144 000 m², soit 16,6% de l’ancienne ville d’Al Qods, et dispose de 14 portes, dont les portes Rahma, Maghariba, Silsila, Al Hadid, Al Majlis, Al Ghawanima, Al Hutta. Quatre de ces portes dons fermées. Concernant la porte Maghriba, les forces de l’occupations israélienne, ont volé les clefs et contrôle la porte depuis 1967. Parmi les édifices de la mosquée Al Aqsa, la mosquée Qibli construite par Omar Ibn Khatab au début de la conquête musulmane, se situe au sud de la Mosquée Al Aqsa, le plus proche de la Qibla. Sa superficie est de 4000 mètres carrés et dispose de 11 portes. La Mussala Marwani, construite par le Calife Ibn Marwan, se situe au sud-ouest de la Mosquée Al Aqsa, sa superficie est de 3775 mètres carrés.

Page 77


PALESTINE, L’Etat 2eme partie

La mosquée du Dôme du Rocher (Qubat Sakhra), est une construction octogonale, disposant de 4 portes, construite par le Calife Abdu Al Malik Ibn Marwan, en l’an 66 de l’hégire. La construction fût terminée en l’an 72 de l’hégire. A l’intérieur du Dôme du Rocher, se trouve un rocher nommé « Sakhra » ( ‫) اﻟﺼﺨﺮة‬, lieu à partir duquel le Prophète Mohamed (paix sur lui), a fait le miraj (ascension au ciel) durant le voyage nocturne [Coran 17 ;1]. Sous le Rocher, côté sud-est, accessible par un escalier, se trouve, une grotte dont la voûte communique, par un oculus, avec la surface, aussi appelé « puit des âmes ». La Mussala Al Buraq, située au sud Est de la mosquée Al Aqsa, correspond au lieu où le Prophète Mohamed (paix et bénédictions sur lui), aurait attaché sa monture (Al Burak) durant le voyage nocturne (Al Isra wa Miraj). Le mur Al Burak fait partie intégrante de la Mosquée Al Aqsa, les juifs l’appellent le mur des lamentations, reste de l’ancien édifice du Temple de Salomon. Masajid Al Maghariba, se situe dans l’angle Sud Est de la mosquée Al Aqsa. Il y a également le sous terrain Al Aqsa Al Qadim (sous la mosqué Qibli). C’est en direction de la Mosquée Al Aqsa que les musulmans tournèrent leur visage avant que la qibla se redirige vers la Kaaba comme nous le raconte le compagnon Anas. 

Hadith : Muslim : « Nous avons prié en compagnie du Prophète 16 ou 17 mois vers le Quds, puis nous avons changé pour la mosquée de la Mecque ».

Page 78


PALESTINE, L’Etat 2eme partie

Les tribulations

Évangile : Matthieu 24, versets 14 et 15 : « Cette Bonne Nouvelle du Royaume sera proclamée dans le monde entier, en témoignage à la face de toutes les nations. Et alors viendra la fin. (15) "Lors donc que vous verrez l'abomination de la désolation, dont a parlé le prophète Daniel, installée dans le saint lieu (que le lecteur comprenne !) » En référence au livre de Daniel chapitre 12, verset 11.

Ancien Testament : Ézéchiel 8, Versets 8 à 18 : « Et il me dit : "Fils de l'homme, creuse donc dans le mur," et je creusai dans le mur, et voici qu'il y avait une entrée. (9) Et il me dit : "Entre et vois les exécrables abominations qu'ils commettent ici." (10) J'entrai et je vis qu'il y avait toutes les formes de reptiles et d'animaux immondes, et toutes les idoles de la maison d'Israël gravées sur le mur, tout alentour. (11) Et soixante-dix hommes des anciens de la maison d'Israël, avec Yaazania, fils de Schafan, debout parmi LE KOTEL HAKATAN - MUR NORD eux, se tenaient devant elles, chacun son encensoir à la main, et un épais nuage d'encens s'élevait. (12) Et il me dit : "As-tu vu, fils de l'homme, ce que les anciens d'Israël font dans les ténèbres, chacun dans ses chambres d’images ? Car, disent-ils, l'Eternel ne nous voit pas, l'Eternel a abandonné le pays !" (13) Et il me dit : "Tu verras encore d'autres grandes abominations qu'ils commettent." (14) Il me mena à l'entrée de la maison de l'Eternel qui regarde au

Page 79


PALESTINE, L’Etat 2eme partie

nord, et voici que des femmes y étaient assises, pleurant le Tammouz. (15) Et il me dit : "As-tu vu, fils de l’homme ? Tu verras encore des abominations plus grandes que celles-là." (16) Il me fit entrer dans la cour intérieure de la maison de l'Eternel, et voici qu'à l'entrée du sanctuaire de l'Eternel, entre le parvis et l'autel, il y avait quelque vingt-cinq hommes qui avaient le dos tourné au sanctuaire de l'Eternel et la face vers l'ORIENT, et ils se prosternaient vers l'ORIENT devant le soleil. (17) Et il me MUR DES LAMENTATION - JERUSALEM dit : "As-tu vu, fils de l’homme ? Est-ce trop peu de chose pour la maison de Juda de faire les abominations qu'ils ont faites ici, pour qu'ils remplissent le pays de violence et recommencent à m’irriter ? Et voilà qu'ils portent les rameaux à leur nez. (18) Et moi aussi j'agirai avec colère, mon œil ne sera pas indulgent et je n'aurai pas pitié ; ils crieront à mes oreilles à grand bruit mais je ne les écouterai point. »

Hadith : « Le prophète (paix et bénédiction sur lui) a dit : " L'Heure ne sera pas établie jusqu'au lever du soleil de l'OUEST. Et quand il se lèvera et que les gens le verront, ils croiront tous et ce sera quand : {Sourate 6, verset 158} : « Le jour où certains signes de ton Seigneur viendront, la foi en Lui ne profitera à aucune âme qui n’avait pas cru auparavant ou qui n’avait acquis aucun MOSQUEE AL-AQSA – DOME DU ROCHE mérite de sa croyance " »  Sahih Al-Bukhari : Livre de Commentaire de sourate AlAna'am [n°4636]  Sahih Muslim : Livre de la Foi [n°157] d’après le hadith d'Abû Huraira (paix sur lui) ORIENT - Définition Nom masculin (Latin oriens, -entis, de oriri, se lever) • Partie du ciel où le soleil, quand il se lève, apparaît à l'observateur ; levant, EST. • Celui des quatre points cardinaux où le soleil se lève à l'équinoxe. • (avec une majuscule) Ensemble de pays de l'Ancien Monde situés à l'est (orient) par rapport à la partie occidentale de l'Europe. (Il englobe toute l'Asie, une partie de l'Afrique du Nord-Est, avec l'Égypte et, dans une acception ancienne, une partie même de l'Europe balkanique.) • Reflets irisés que présente une perle. • Ville où se trouve une loge maçonnique. Larousse : http://www.larousse.fr/dictionnaires/francais/orient/56469 Se prosterner Verbe pronominal conjugaison (Latin prosterner, étendre à terre) • S'incliner profondément devant quelqu'un, quelque chose en signe de grand respect, d'adoration, d'humilité : Les pèlerins se prosternaient devant la statue miraculeuse. • Littéraire. Manifester à quelqu'un une obéissance, un respect serviles : Ils sont prosternés devant les puissants.

Page 80


PALESTINE, L’Etat 2eme partie

Jésus (paix sur lui) •

Coran : La Famille d'Imran 3, verset 59 : « Pour Allah, 'Isa (Jésus) est comme Adam qu'Il créa de poussière, puis Il lui dit : « Sois » : et il fut. »

Le Mashia Hébreu : ‫ משיח‬Mashia'h - Messie Grec : Χριστός Christos - Christ Arabe : ‫ اﻟﻤﺴﯿﺢ‬Al-Masih - L'Oint

Les évènements post Mashia

Torah : Deutéronome 29, versets 23 et 24 : « et quand ils diront, tous ces peuples : "A quel propos l'Éternel a-t-il ainsi traité ce pays ? Pourquoi s'est allumée cette grande colère ?" (24) On répondra : "Parce qu'ils ont abandonné l'alliance de l'Éternel, Dieu de leurs pères, l'alliance qu'il avait contractée avec eux, après les avoir fait sortir du pays d’Egypte ;»

Torah : Deutéronome 30, versets 1 à 20 : « "Or, quand te seront survenus tous ces événements, la bénédiction ou la malédiction que j'offre à ton choix; si tu les prends à cœur au milieu de tous ces peuples où t'aura relégué l'Éternel, ton Dieu, (2) que tu retournes à l'Éternel, ton Dieu, et que tu obéisses à sa voix en tout ce que je te recommande aujourd'hui, toi et tes enfants, de tout ton cœur et de toute ton âme, (3) l'Éternel, ton Dieu, te prenant en pitié, mettra un terme à ton exil, et IL TE RASSEMBLERA DU SEIN DES PEUPLES PARMI LESQUELS IL T'AURA DISPERSE. (4) Tes proscrits, fussent-ils à l'extrémité des cieux, l'Éternel, ton Dieu, te rappellerait de là, et là même Il irait te reprendre. (5) Et IL TE RAMÈNERA, L'ÉTERNEL, TON DIEU, DANS LE PAYS QU'AURONT POSSÉDÉ TES PÈRES, et tu le posséderas à ton tour ; et il te rendra florissant et nombreux, plus que tes pères. (6) Et l'Éternel, ton Dieu, circoncira ton cœur et celui de ta postérité, pour que tu aimes l'Éternel, ton Dieu, de tout ton cœur et de toute ton âme, et assures ton existence. (7) Et l'Éternel, ton Dieu, fera peser toutes ces malédictions-là sur tes ennemis, sur ceux dont la haine t'aura persécuté. (8) Tandis que toi, revenu au bien, tu seras docile à la voix du Seigneur, accomplissant tous ses commandements que je te prescris aujourd'hui. (9) Et le Seigneur, ton Dieu, te prodiguera des biens en favorisant tout le travail de ta main, le fruit de tes entrailles, le fruit de ton bétail, le fruit de ton sol ; car il se plaira de nouveau, le Seigneur, à te faire du bien, comme il s'y est plu pour tes ancêtres, (10) pourvu que tu écoutes la voix de l'Éternel, ton Dieu, en gardant ses préceptes et ses lois, tracés dans ce Livre de la doctrine ; que tu reviennes à l'Éternel, ton Dieu, de tout ton cœur et de toute ton âme. (11) Car cette loi que je t'impose en ce jour, elle n'est ni trop ardue pour toi, ni placée trop loin. (12) Elle n'est pas dans le ciel, pour que tu dises : "Qui montera pour nous au ciel et nous l'ira quérir, et nous la fera entendre afin que nous l’observions ?" (13) Elle n'est pas non plus au-delà de l'océan, pour que tu dises : "Qui traversera pour nous l'océan et nous l'ira quérir, et nous la fera entendre afin que nous l’observions ?" (14) Non, la chose est tout près de toi : tu l'as dans la bouche et dans le cœur, pour pouvoir l’observer ! (15) Vois, je te propose en ce jour, d'un côté, la vie avec le bien, de l'autre, la mort avec le mal. (16) En faisant ce que je te recommande en ce jour : aimer l'Éternel, ton Dieu, marcher dans ses voies, garder ses préceptes, ses

Page 81


PALESTINE, L’Etat 2eme partie

lois et ses décrets, tu vivras, tu grandiras et tu seras béni de l'Éternel, ton Dieu, dans le pays où tu vas entrer pour le conquérir. (17) Mais si, m'aliénant ton cœur, tu deviens indocile ; si tu t'égares jusqu'à te prosterner devant des dieux étrangers et leur rendre un culte, (18) je vous le déclare aujourd'hui, vous périrez à coup sûr ! Vous n'aurez pas de longs jours sur cette terre où vous allez pénétrer, en passant le Jourdain, pour en faire la conquête ! (19) J'en atteste sur vous, en ce jour, le ciel et la terre : j'ai placé devant toi la vie et la mort, le bonheur et la calamité ; choisis la vie ! Et tu vivras alors, toi et ta postérité. (20) Aime l'Éternel, ton Dieu, écoute sa voix, reste-lui fidèle : c'est là la condition de ta vie et de ta longévité, c'est ainsi que tu te maintiendras dans le pays que l'Éternel a juré à tes pères, Abraham, Isaac et Jacob, de leur donner." » [Le retour des ISRAÉLITES en Terre d’Israël]

Prophétie de sa venue

Ancien Testament : Livre d'Isaïe 1, versets 24 à 26 : « Eh bien ! Voici la parole du Seigneur, de l’Éternel Cebaot, le puissant Maître d’Israël : Oh ! j'aurai satisfaction de mes adversaires, je prendrai ma revanche sur mes ennemis. (25) De nouveau, je laisserai tomber ma main sur toi, j'éliminerai tes scories comme fait l'alcali, et je te purgerai de tout alliage. (26) Je RESTAURERAI TES JUGES COMME AUTREFOIS, TES CONSEILLERS COMME A L'ORIGINE. Ensuite, on t'appellera ville de Justice, cité fidèle. » [Datation VIIIème – VIème siècle avant J.C]

Ancien Testament : Livre d'Isaïe 7, verset 14 : « Ah certes ! Le Seigneur vous donne de lui-même un signe : Voici, la jeune femme [ ‫ ﬠַלְ מָ ה‬- jeune VIERGE ] est devenue enceinte, elle va mettre au monde un fils, qu'elle appellera Immanouel. [ ‫ ﬠִ מָּ נוּ אֵ ל‬- "Dieu avec nous" ]» [Datation VIIIème – VIème siècle avant J.C]

‫ הִ נֵּה הָ ﬠַ לְ מָ ה הָ ָרה וְ יֹ לֶדֶ ת בֵּ ן וְ קָ ָראת ְשׁמוֹ ﬠִ מָּ נוּ אֵ ל‬:‫ ָלכֵן יִ תֵּ ן אֲדֹ נָי הוּא ָלכֶם אוֹת‬. •

Ancien Testament : Livre d'Isaïe Chapitre 9, verset 5 : « C'est qu'un enfant nous est né, un fils nous est accordé : la souveraineté repose sur son épaule, et on l'a appelé Conseiller merveilleux, Héros divin, Père de la conquête, Prince de la Paix.» [Datation VIIIème – VIème siècle av. J.C]

‫כִּ י ֶילֶד יֻלַּד לָנוּ בֵּ ן נִ תַּ ן לָנוּ ו ְַתּהִ י הַ ִמּ ְשׂ ָרה ﬠַל ִשׁכְ מוֹ וַיִּקְ ָרא ְשׁמוֹ ֶפּלֶא יוֹﬠֵץ אֵ ל גִּ בּוֹר אֲבִ י ﬠַד שַׂ ר שָׁ לוֹם‬. •

Coran : La Famille d'Imran 3, Verset 47 : « Elle (Marie) dit : "Seigneur ! Comment auraisje un enfant, alors qu'aucun homme ne m'a touchée ?" - "C'est ainsi !" dit-Il. Allah crée ce qu'Il veut. Quand Il décide d'une chose, Il lui dit seulement : "Sois" [ ‫ ] ُﻛﻦ‬et elle est aussitôt. »

ْ َ‫ﻗَﺎﻟ‬ ُ ‫ﺖ َربّ ِ أَﻧﱠ ٰﻰ َﯾ ُﻜ‬ ُ‫ﻀ ٰ ٓﻰ أ َ ْﻣ ۭ ًﺮا ﻓَﺈِﻧﱠ َﻤﺎ َﯾﻘُﻮ ُل ﻟَﮫۥ‬ َ ‫ﺴ ْﺴﻨِﻰ َﺑﺸ ۭ ٌَﺮ ۖ ﻗَﺎ َل َﻛ ٰﺬَ ِﻟ ِﻚ ٱ ﱠ ُ َﯾ ْﺨﻠُ ُﻖ َﻣﺎ َﯾ‬ َ َ‫ﺸﺎ ٓ ُء ۚ ِإذَا ﻗ‬ َ ‫ﻮن ِﻟﻰ َوﻟَ ۭﺪٌ َوﻟَ ْﻢ َﯾ ْﻤ‬ ُ ‫ﻛُﻦ ﻓَﯿَ ُﻜ‬ ‫ﻮن‬

Page 82


PALESTINE, L’Etat 2eme partie

Coran : Marie 19, verset 19 : « Il (Gabriel) dit : « Je suis en fait un Messager de ton Seigneur pour te faire don d'un fils pur ».

ُ ‫َﺐ ﻟَ ِﻚ‬ ‫ﻏ ٰﻠَ ًۭﻤﺎ زَ ِﻛ ۭﯿﺎ‬ ُ ‫ﻗَﺎ َل ِإﻧﱠ َﻤﺎ ٓ أَﻧ َ۠ﺎ َر‬ َ ‫ﺳﻮ ُل َر ِﺑّ ِﻚ ِﻷَھ‬ •

Coran : La Vache 2, verset 253 : « Parmi ces messagers, Nous avons favorisé certains par rapport à d'autres. Il en est à qui Allah a parlé ; et Il en a élevé d'autres en grade. A 'Issa fils de Maryam Nous avons apporté les preuves, et l'avons fortifié par le SAINTESPRIT. Et si Allah avait voulu, les gens qui vinrent après eux ne se seraient pas entretués, après que les preuves leur furent venues ; mais ils se sont opposés : les uns restèrent croyants, les autres furent infidèles. Si Allah avait voulu, ils ne se seraient pas entretués ; mais Allah fait ce qu'Il veut. »

ۢ ٍ ‫ﻀ ُﮭ ْﻢ َﻋﻠَ ٰﻰ َﺑ ْﻌ‬ ٍ ۢ ‫ﻀ ُﮭ ْﻢ دَ َر ٰ َﺟ‬ َ‫ﺴﻰ ٱﺑْﻦ‬ ُ ‫ﻟﺮ‬ ‫۞ ﺗِ ْﻠﻚَ ٱ ﱡ‬ َ ‫ﺾ ۘ ِ ّﻣ ْﻨ ُﮭﻢ ﱠﻣﻦ َﻛﻠﱠ َﻢ ٱ ﱠ ُ ۖ َو َرﻓَ َﻊ َﺑ ْﻌ‬ َ ‫ﺳ ُﻞ ﻓَﻀ ْﱠﻠﻨَﺎ َﺑ ْﻌ‬ َ ‫ﺖ ۚ َو َءاﺗ َ ْﯿﻨَﺎ ِﻋﯿ‬ ‫ﺷﺎ ٓ َء ٱ ﱠ ُ َﻣﺎ ٱ ْﻗﺘَﺘ َ َﻞ ٱﻟﱠﺬِﯾﻦَ ِﻣ ۢﻦ َﺑ ْﻌ ِﺪھِﻢ ِ ّﻣ ۢﻦ َﺑ ْﻌ ِﺪ َﻣﺎ َﺟﺎ ٓ َءﺗْ ُﮭ ُﻢ ٱ ْﻟﺒَ ِﯿّ ٰﻨَﺖُ َو ٰﻟَ ِﻜ ِﻦ‬ َ ‫ﺖ َوأَﯾﱠ ْﺪ ٰﻧَﮫُ ِﺑ ُﺮوحِ ٱ ْﻟﻘُﺪ ُِس ۗ َوﻟَ ْﻮ‬ ِ َ‫َﻣ ْﺮ َﯾ َﻢ ٱ ْﻟﺒَ ِﯿّ ٰﻨ‬ ۟ ُ‫ﺷﺎ ٓ َء ٱ ﱠ ُ َﻣﺎ ٱ ْﻗﺘَﺘَﻠ‬ ۟ ُ‫ٱ ْﺧﺘَﻠَﻔ‬ ُ ‫ﻮا َو ٰﻟَ ِﻜ ﱠﻦ ٱ ﱠ َ َﯾ ْﻔ َﻌ ُﻞ َﻣﺎ ﯾ ُِﺮﯾﺪ‬ َ ‫ﻮا ﻓَ ِﻤ ْﻨ ُﮭﻢ ﱠﻣ ْﻦ َءا َﻣﻦَ َو ِﻣ ْﻨ ُﮭﻢ ﱠﻣﻦ َﻛﻔَ َﺮ ۚ َوﻟَ ْﻮ‬ Ses miracles •

Ancien Testament : Livre d'Isaïe 35, versets 4 à 6 : « Dites à ceux dont le cœur chancelle : "Prenez courage, ne craignez pas ! Voici votre Dieu ; la vengeance vient ; elles viennent, les représailles de Dieu ! Il va vous secourir !" (5) Alors s'ouvriront les yeux des aveugles, et les oreilles des sourds seront débouchées. (6) Alors le boiteux bondira comme le chamois, la langue du muet entonnera des chants ; car des sources d'eau jaillissent dans le désert, des rivières dans la plaine aride. » [Datation VIIIème – VIème siècle avant J.C]

Évangile : Matthieu 11, versets 4 à 6 : « Jésus leur répondit : "Allez rapporter à Jean ce que vous entendez et voyez : (5) les aveugles voient et les boiteux marchent, les lépreux sont purifiés et les sourds entendent, les morts ressuscitent et la Bonne Nouvelle est annoncée aux pauvres ; (6) et heureux celui qui ne trébuchera pas à cause de moi !" » [Datation 70-100 après J.C]

Coran : La Famille d'Imran 3, verset 49 : « et Il sera le messager aux enfants d'Israël, [et leur dira] : "En vérité, je viens à vous avec un signe de la part de votre Seigneur. Pour vous, je forme de la glaise comme la figure d'un oiseau, puis je souffle dedans : et, par la permission d'Allah, cela devient un oiseau. Et je guéris l'aveugle-né et le lépreux, et je ressuscite les morts, par la permission d'Allah. Et je vous apprends ce que vous mangez et ce que vous amassez dans vos maisons. Voilà bien là un signe, pour vous, si vous êtes croyants ! »

Sa monture •

Ancien Testament : Livre de Zacharie 9, verset 9 et 10 : « Réjouis-toi fort, fille de Sion, jubile, fille de Jérusalem ! Voici que ton roi vient à toi juste et victorieux, humble, monté sur un ÂNE, sur le petit de l'ÂNESSE. (10) Plus de chars en Ephraïm, plus de chevaux à Jérusalem, plus d'arc de guerre ! Il dictera la paix aux nations. Son empire s'étendra d'une mer à l'autre, et du fleuve aux extrémités de la terre. »

Page 83


PALESTINE, L’Etat 2eme partie

Évangile : Matthieu 21, versets 7 à 10 : « ils amenèrent l'ÂNESSE et l'ÂNON. Puis ils disposèrent sur eux leurs manteaux et Jésus s'assit dessus. (8) Alors les gens, en très nombreuse foule, étendirent leurs manteaux sur le chemin ; d'autres coupaient des branches aux arbres et en jonchaient le chemin. (9) Les foules qui marchaient devant lui et celles qui suivaient criaient : "Hosanna au fils de David ! Béni soit celui qui vient au nom du Seigneur ! Hosanna au plus haut des cieux !" (10) Quand il entra dans Jérusalem, toute la ville fut agitée. "Qui est-ce ?" Disait-on, » [Datation 70–100 après J.C]

Yeshoua Hébreu : ‫( ישע‬yeshoua) / sauveur Grec : Ἰησοῦς / Iēsoûs Arabe : ‫ ﻋﯿﺴﻰ‬/ Issa

Ancien Testament : Livre d'Isaïe 56, verset 1 : « Ainsi parle l’Éternel : "Observez la justice et faites le bien ; car mon (secours) [ ‫ יְ שׁוּ ָﬠ‬/ yeshoua ] est près de venir et mon salut de se manifester. » [Datation Vème siècle avant J.C]

‫ כִּ י קְ רוֹבָ ה יְ שׁוּﬠָ ִתי לָבוֹא וְ צִ ְדקָ ִתי לְ הִ גָּלוֹת‬:‫כֹּ ה אָ מַ ר יְ הוָה ִשׁ ְמרוּ ִמ ְשׁפָּט ַוﬠֲשׂוּ צְ דָ קָ ה‬. •

Ancien Testament : Livre d'Isaïe 52, verset 10 : « L’Éternel déploie son bras auguste aux regards de tous les peuples, et tous les confins de la terre sont témoins de l'œuvre de (salut) [ ‫ יְ שׁוּ ַﬠ‬yeshoua ] de notre Dieu. » [Datation VIème siècle avant J.C]

{‫ }ס‬.‫חָ שַׂ ף יְ הוָה אֶ ת זְרוֹ ַﬠ קָ ְדשׁוֹ לְ ﬠֵינֵי כָּל הַ גּוֹיִ ם וְ ָראוּ כָּל אַ פְ סֵ י אָ ֶרץ אֵ ת יְ שׁוּﬠַ ת ֱא הֵ ינוּ‬ •

Évangile : Matthieu 1, verset 21 : « elle enfantera un fils, et tu l'appelleras du nom de Jésus [ Ἰησοῦν ]: car c'est lui qui sauvera son peuple de ses péchés." » [Datation 70–100 après J.C]

Coran : La Famille d'Imran 3, Verset 45 : « (Rappelle-toi) quand les Anges dirent : "O Maryam, voilà qu'Allah t'annonce une parole de Sa part : son nom sera "Al-Masîh","'Issâ" [ ‫ﺴﻰ‬ َ ‫] ْٱﻟ َﻤﺴِﯿ ُﺢ ِﻋﯿ‬, fils de Maryam, illustre ici-bas comme dans l'au-delà, et l'un des rapprochés d'Allah". »

ٓ ِ َ‫إِ ْذ ﻗَﺎﻟ‬ ِ ‫ﺴﻰ ٱﺑ ُْﻦ َﻣ ْﺮﯾَ َﻢ َو ِﺟﯿ ۭ ًﮭﺎ ﻓِﻰ ٱﻟﺪﱡ ْﻧﯿَﺎ َوٱ ْل َء‬ ِ‫اﺧ َﺮة‬ َ ‫ﺖ ٱ ْﻟ َﻤ ٰﻠَﺌِ َﻜﺔُ ٰﯾَ َﻤ ْﺮﯾَ ُﻢ ِإ ﱠن ٱ ﱠ َ ﯾُﺒَ ّﺸ ُِﺮ ِك ﺑِ َﻜ ِﻠ َﻤ ۢ ٍﺔ ِ ّﻣ ْﻨﮫُ ٱ ْﺳ ُﻤﮫُ ٱ ْﻟ َﻤﺴِﯿ ُﺢ ِﻋﯿ‬ َ‫َو ِﻣﻦَ ٱ ْﻟ ُﻤﻘَ ﱠﺮﺑِﯿﻦ‬

Page 84


PALESTINE, L’Etat 2eme partie

Le retour de Jésus (paix sur lui)

Evangile : Matthieu 24, versets 29 et 30 : « Aussitôt après ces jours de détresse, le soleil s'obscurcira, la lune ne donnera plus sa lumière, les étoiles tomberont du ciel, et les puissances des cieux seront ébranlées. (30) Alors le signe du Fils de l'homme paraîtra dans le ciel, toutes les tribus de la terre se lamenteront, et elles verront le Fils de l'homme venant sur les nuées du ciel avec puissance et une grande gloire. »

Nouveau Testament : Luc 21, versets 20 à 33 : « "Mais lorsque vous verrez Jérusalem investie par des armées, alors comprenez que sa dévastation est toute proche. (21) Alors, que ceux qui seront en Judée s'enfuient dans les montagnes, que ceux qui seront à l'intérieur de la ville s'en éloignent, et que ceux qui seront dans les campagnes n'y entrent pas ; (22) car ce seront des jours de vengeance, où devra s'accomplir tout ce qui a été écrit. (23) Malheur à celles qui seront enceintes et à celles qui allaiteront en ces jours-là ! "Car il y aura grande détresse sur la terre et colère contre ce peuple. (24) Ils tomberont sous le tranchant du glaive et ils seront emmenés captifs dans toutes les nations, et Jérusalem sera foulée aux pieds par des païens jusqu'à ce que soient accomplis les temps des païens. (25) "Et il y aura des signes dans le soleil, la lune et les étoiles. Sur la terre, les nations seront dans l'angoisse, inquiètes du fracas de la mer et des flots ; (26) des hommes défailliront de frayeur, dans l'attente de ce qui menace le monde habité, car les puissances des cieux seront ébranlées. (27) Et alors on verra le Fils de l'homme venant dans une nuée avec puissance et grande gloire. (28) Quand cela commencera d'arriver, redressez-vous et relevez la tête, parce que votre délivrance est proche." (29) Et il leur dit une parabole : "Voyez le figuier et les autres arbres. (30) Dès qu'ils bourgeonnent, vous comprenez de vous-mêmes, en les regardant, que désormais l'été est proche. (31) Ainsi vous, lorsque vous verrez cela arriver, comprenez que le Royaume de Dieu est proche. (32) En vérité, je vous le dis, cette génération ne passera pas que tout ne soit arrivé. (33) Le ciel et la terre passeront, mais mes paroles ne passeront point. » (Luc 19 :41-44 // 21:20-24 // 22:28, 29).

Le Royaume des Cieux et de la Terre Entre Terre et Cieux •

Coran : La Table Servie 5, verset 18 : « Les Juifs et les Chrétiens ont dit : « Nous sommes les fils d'Allah et Ses préférés. » Dis : « Pourquoi donc vous châtie-t-Il pour vos péchés ? » En fait, vous êtes des êtres humains d'entre ceux qu'Il a créés. Il pardonne à qui Il veut et Il châtie qui Il veut. Et à Allah seul appartient LA ROYAUTE DES CIEUX ET DE LA TERRE et de ce qui se trouve ENTRE LES DEUX. Et c'est vers Lui que sera la destination finale. »

------------•

Coran : Al A'râf 7, verset 185 : « N'ont-ils pas médité sur LE ROYAUME DES CIEUX et DE LA TERRE, et toute chose qu'Allah a créée, et que leur terme est peut-être déjà proche ? En quelle parole croiront-ils après cela ? »

Page 85


PALESTINE, L’Etat 2eme partie

ۖ ‫ب أ َ َﺟﻠُ ُﮭ ْﻢ‬ ِ ‫ﺴ ٰ َﻤ ٰ َﻮ‬ ِ ‫أَ َوﻟَ ْﻢ ﯾَﻨ ُﻈ ُﺮ ۟وا ﻓِﻰ َﻣﻠَﻜُﻮ‬ ‫ت ٱﻟ ﱠ‬ ِ ‫ت َو ْٱﻷَ ْر‬ َ ‫ﺴ ٰ ٓﻰ أَن ﯾَ ُﻜﻮنَ ﻗَ ِﺪ ٱ ْﻗﺘ ََﺮ‬ َ ‫َﻰ ۢ ٍء َوأ َ ْن‬ َ ‫ﻋ‬ ْ ‫ض َو َﻣﺎ َﺧﻠَﻖَ ٱ ﱠ ُ ِﻣﻦ ﺷ‬ ٍ ۭ ‫ى َﺣﺪِﯾ‬ َ‫ﺚ ﺑَ ْﻌﺪَ ۥهُ ﯾُﺆْ ِﻣﻨُﻮن‬ ّ ِ َ ‫ﻓَﺒِﺄ‬ •

Coran : Yusuf 12, versets 2 et 105 : « (2) Nous l'avons fait descendre, un Coran en [langue] arabe, afin que vous raisonniez. (105) Et dans LES CIEUX et sur LA TERRE que de signes auprès desquels les gens passent, en s'en détournant !

َ‫ِإﻧﱠﺎ ٓ أَﻧﺰَ ْﻟ ٰﻨَﮫُ ﻗُ ْﺮ ٰ َءﻧًﺎ َﻋ َﺮﺑِ ۭﯿﺎ ﻟﱠ َﻌﻠﱠ ُﻜ ْﻢ ﺗ َ ْﻌ ِﻘﻠُﻮن‬ َ‫ﻋ ْﻨ َﮭﺎ ُﻣ ْﻌ ِﺮﺿُﻮن‬ ِ ‫ﺴ ٰ َﻤ ٰ َﻮ‬ ‫( َو َﻛﺄَﯾِّﻦ ِ ّﻣ ْﻦ َءاﯾَ ۢ ٍﺔ ﻓِﻰ ٱﻟ ﱠ‬105) ِ ‫ت َو ْٱﻷَ ْر‬ َ ‫ض ﯾَ ُﻤ ﱡﺮونَ َﻋﻠَ ْﯿ َﮭﺎ َو ُھ ْﻢ‬ (2)

Coran : Le Voyage Nocturne 17, versets 103-104 : « [Pharaon] voulut donc les expulser du pays. Alors Nous les noyâmes tous, lui et ceux qui étaient avec lui. (104) Et après lui, ۟ ُ‫] ٱ ْﺳ ُﻜﻨ‬. Puis, Nous dîmes aux Enfants d'Israël [ ‫ﻞ‬ َ ‫ ] ِﻟﺒَﻨِ ٓﻰ ِإﺳ ٰ َْٓﺮ ِءﯾ‬: "Habitez la terre" [ ‫ض‬ َ ‫ﻮا ْٱﻷ َ ْر‬ lorsque viendra la promesse de la (vie) dernière, Nous vous ferons venir en foule. » (103) ‫ﺟ ِﻤﯿ ۭﻌًﺎ‬ ِ ‫ْٱﻷ َ ْر‬ َ ُ‫ض ﻓَﺄ َ ْﻏ َﺮ ْﻗ ٰﻨَﮫُ َو َﻣﻦ ﱠﻣﻌَ ۥﮫ‬

َ‫ﻓَﺄ َ َرادَ أَن ﯾَ ْﺴﺘ َ ِﻔ ﱠﺰ ُھﻢ ِ ّﻣﻦ‬ ۟ ُ‫ﺳﻜُﻨ‬ ْ ُ‫ض َﻓﺈِذَا َﺟﺎ ٓ َء َو ْﻋﺪ‬ (104) ‫اﺧ َﺮةِ ِﺟﺌْﻨَﺎ ﺑِ ُﻜ ْﻢ ﻟَ ِﻔﯿ ۭﻔًﺎ‬ ِ ‫ٱل َء‬ َ ‫ﻮا ْٱﻷَ ْر‬ ْ ‫ﺳ ٰ َٓﺮ ِءﯾ َﻞ ٱ‬ ْ ‫َوﻗُ ْﻠﻨَﺎ ِﻣ ۢﻦ َﺑ ْﻌ ِﺪِۦه ِﻟﺒَﻨِ ٓﻰ ِإ‬ •

Coran : Les Prophètes 21, Versets 95 à 106 : « Il est défendu [aux habitants] d'une cité que Nous avons fait périr de revenir ! (96) Jusqu'à ce que soient relâchés les Yâjûj et les Mâjûj et qu'ils se précipiteront de chaque hauteur ; (97) c'est alors que la vraie promesse s'approchera, tandis que les regards de ceux qui ont mécru se figent : « Malheur à nous ! Nous y avons été inattentifs. Bien plus, nous étions des injustes ». (98) « Vous serez, vous et ce que vous adoriez en dehors d'Allah, le combustible de l'Enfer, vous vous y rendrez tous. (99) Si ceux-là étaient vraiment des divinités, ils n'y entreraient pas ; et tous y demeureront éternellement. (100) Ils y pousseront des gémissements, et n'y entendront rien. (101) En seront écartés, ceux à qui étaient précédemment promises de belles récompenses de Notre part. (102) Ils n'entendront pas son sifflement et jouiront éternellement de ce que leurs âmes désirent. (103) La grande terreur ne les affligera pas, et les Anges les accueilleront : « voici le jour qui vous a été promis ». (104) Le jour où Nous plierons le ciel comme on plie le rouleau des livres. Tout comme Nous avons commencé la première création, ainsi Nous la répéterons ; c'est une promesse qui Nous incombe et Nous l'accomplirons ! (105) Et Nous avons certes écrit dans le Zabûr, après l'avoir mentionné (dans le Livre céleste), que LA TERRE [ ‫ض‬ َ ‫ ] ْٱﻷ َ ْر‬sera héritée par Mes bons serviteurs ». (106) Il y a en cela [ces enseignements] une communication à un peuple d’adorateurs !» (105) -

‫َوﻟَﻘَ ْﺪ َﻛﺘ َ ْﺒﻨَﺎ ِﻓﻰ ﱠ‬ َ‫ﺼ ِﻠ ُﺤﻮن‬ َ ‫ُﻮر ِﻣ ۢﻦ َﺑ ْﻌ ِﺪ ٱﻟ ِﺬّ ْﻛ ِﺮ أَ ﱠن ْٱﻷ َ ْر‬ ‫ِى ٱﻟ ٰ ﱠ‬ ِ ‫ٱﻟﺰﺑ‬ َ ‫ض َﯾ ِﺮﺛ ُ َﮭﺎ ِﻋ َﺒﺎد‬

[‫ض‬ َ ‫] ْٱﻷ َ ْر‬

Coran : L'Agenouillée 45, versets 26 à 29 : « Dis : « Allah vous donne la vie puis Il vous donne la mort. Ensuite Il vous réunira le Jour de la Résurrection, il n'y a pas de doute à ce sujet, mais la plupart des gens ne savent pas. (27) A Allah appartient LE ROYAUME DES CIEUX et DE LA TERRE. Et le jour où l'Heure arrivera, ce jour-là, les imposteurs seront perdus. (28) Et tu verras chaque communauté agenouillée. Chaque communauté sera appelée vers son livre. On vous rétribuera aujourd'hui selon ce que vous ouvriez. (29) Voilà

Page 86


PALESTINE, L’Etat 2eme partie

Notre Livre. Il parle de vous en toute vérité car Nous enregistrions [tout] ce que vous faisiez’’. » (27) َ‫ْﻄﻠُﻮن‬ ِ ‫ﺴ ٰ َﻤ ٰ َﻮ‬ ِ ‫ﺴ ُﺮ ْٱﻟ ُﻤﺒ‬ ‫ض ۚ َو َﯾ ْﻮ َم ﺗَﻘُﻮ ُم ٱﻟ ﱠ‬ ‫َو ِ ﱠ ِ ُﻣ ْﻠﻚُ ٱﻟ ﱠ‬ ِ ‫ت َو ْٱﻷَ ْر‬ َ ‫ﺴﺎ َﻋﺔُ ﯾَ ْﻮ َﻣﺌِ ٍۢﺬ َﯾ ْﺨ‬ ٰ ۢ ُ ْ (28) َ‫ﻰ ِإﻟَ ٰﻰ ِﻛﺘ َ ِﺒ َﮭﺎ ٱﻟ َﯿ ْﻮ َم ﺗُﺠْ ﺰَ ْونَ َﻣﺎ ُﻛﻨﺘ ُ ْﻢ ﺗ َ ْﻌ َﻤﻠُﻮن‬ ٰٓ ‫ﻋ‬ َ ‫َوﺗ ََﺮ ٰى ُﻛ ﱠﻞ أ ُ ﱠﻣ ۢ ٍﺔ َﺟﺎﺛِ َﯿ ۭﺔً ۚ ُﻛ ﱡﻞ أ ﱠﻣ ٍﺔ ﺗ ُ ْﺪ‬ ُ ‫ﻖ ۚ ِإﻧﱠﺎ ُﻛﻨﱠﺎ ﻧَ ْﺴﺘ َﻨ ِﺴ‬ (29) َ‫ﺦ َﻣﺎ ُﻛﻨﺘ ُ ْﻢ ﺗ َ ْﻌ َﻤﻠُﻮن‬ ِ ‫ٰ َھﺬَا ِﻛ ٰﺘ َﺒُﻨَﺎ َﯾ‬ ِ ّ ‫ﻨﻄ ُﻖ َﻋﻠَ ْﯿ ُﻜﻢ ﺑِ ْﭑﻟ َﺤ‬ •

Evangile : Matthieu 8, versets 10 et 9 : « Entendant cela, Jésus fut dans l'admiration et dit à ceux qui le suivaient : "En vérité, je vous le dis, chez personne je n'ai trouvé une telle foi en Israël. (11) Eh bien ! je vous dis que BEAUCOUP VIENDRONT du LEVANT et du COUCHANT prendre place au festin avec Abraham, Isaac et Jacob dans le ROYAUME DES CIEUX, »

Evangile : Matthieu 21, Verset 43 : « Aussi, je vous le dis : le ROYAUME DE DIEU vous sera retiré pour être confié à un peuple qui lui fera produire ses fruits." »

Psaumes : Anonyme 33, versets 10 à 12 : « L'Éternel renverse les desseins des nations, Il anéantit les projets des peuples ; (11) Les desseins de l'Éternel subsistent à toujours, Et les projets de son cœur, de génération en génération. (12) Heureuse la nation dont l'Éternel est le Dieu ! Heureux LE PEUPLE qu'IL CHOISIT POUR SON HERITAGE ! »

Ancien Testament : Daniel 2, verset 44 : « Et du temps de ces trois-là, le Dieu du ciel suscitera un empire qui ne sera jamais détruit, un empire qui ne cédera la place à aucun autre peuple : il écrasera et anéantira tous les autres empires et subsistera lui-même éternellement, »

Ancien Testament : Daniel 7, versets 22 à 27 : « jusqu'au moment où, l'ancien des jours étant venu, justice fut rendue aux saints du Dieu suprême, et le temps arriva où les saints furent mis en possession de la royauté. (23) Voici quelle fut sa réponse : "La quatrième bête représente un quatrième empire qui s'élèvera sur la terre et se distinguera de tous les empires ; il dévorera toute la terre, la foulera et la broiera. (24) Les dix cornes, ce sont rois qui naîtront de cet empire ; et après eux s'en élèvera un autre, différent des précédents, et qui abaissera trois rois. (25) II proférera des paroles contre le Très-Haut, opprimera les saints de l'être suprême ; il aura la prétention de changer les solennités et la loi ; et tous seront livrés entre ses mains durant une période, deux périodes et une demipériode. (26) Puis, la cour de justice tiendra séance, et on lui enlèvera le pouvoir, de façon à le ruiner et à le détruire de fond en comble. (27) Mais la royauté, la domination et la puissance des royaumes qui sont sous toute l'étendue des cieux seront données au peuple des saints du Très-Haut : son empire sera un empire éternel, et toutes les puissances lui seront assujetties et lui obéiront. »

Au Jugement Premier Première résurrection 

Coran : Les Prophètes 21, versets 95 à 97 : « Il est défendu [aux habitants] d'une cité que Nous avons fait périr de revenir ! (96) Jusqu'à ce que soient relâchés les Yaʾjuj (Gog) et les Maʾjuj (Magog) et qu'ils se précipiteront de chaque hauteur ; (97) c'est alors que la vraie promesse s'approchera, tandis que les regards de ceux qui ont mécru se figent : « Malheur à nous ! Nous y avons été inattentifs. Bien plus, nous étions des injustes. »

Page 87


PALESTINE, L’Etat 2eme partie

َ‫َو َﺣ ٰ َﺮ ٌم َﻋﻠَ ٰﻰ ﻗَ ْﺮ َﯾ ٍﺔ أ َ ْھﻠَ ْﻜ ٰﻨَ َﮭﺎ ٓ أَﻧﱠ ُﮭ ْﻢ َﻻ َﯾ ْﺮ ِﺟﻌُﻮن‬ ْ ‫َﺣﺘ ﱠ ٰ ٓﻰ ِإذَا ﻓُ ِﺘ َﺤ‬ (96) َ‫ﺴﻠُﻮن‬ ِ ‫ب َﯾﻨ‬ ٍ ۢ َ‫ﺖ َﯾﺄ ْ ُﺟﻮ ُج َو َﻣﺄ ْ ُﺟﻮ ُج َو ُھﻢ ِ ّﻣﻦ ُﻛ ِّﻞ َﺣﺪ‬ ٰ ۢ ۟ ‫ﺼ ُﺮ ٱﻟﱠﺬِﯾﻦَ َﻛﻔَ ُﺮ‬ َ ‫ﻏ ْﻔﻠَ ٍﺔ ِ ّﻣ ْﻦ ٰ َھﺬَا َﺑ ْﻞ ُﻛﻨﱠﺎ‬ َ ‫وا ٰﯾَ َﻮ ْﯾﻠَﻨَﺎ ﻗَ ْﺪ ُﻛﻨﱠﺎ ِﻓﻰ‬ َ ٰ ‫ِﻰ‬ َ‫ظ ِﻠ ِﻤﯿﻦ‬ َ ‫َوٱ ْﻗﺘ ََﺮ‬ َ ٰ ‫ﺼﺔٌ أ َ ْﺑ‬ َ ‫ﺷ ِﺨ‬ َ ‫ب ْٱﻟ َﻮ ْﻋﺪُ ْٱﻟ َﺤ ﱡﻖ ﻓَﺈِذَا ھ‬ (95)

(97)

Ancien Testament : Daniel 12, versets 2 à 4 : « Beaucoup de ceux* qui dorment dans la poussière du sol se réveilleront, les uns pour une vie éternelle, les autres pour être un objet d'ignominie et d'horreur éternelle. (3) Les sages resplendiront comme l'éclat du firmament, et ceux qui auront dirigé la multitude dans le droit chemin comme les étoiles, à tout jamais. (4) Quant à toi, Daniel, tiens cachées ces révélations et scelle le livre jusqu'au temps final, où beaucoup se mettront en quête et où augmentera la connaissance. » * Comprendre pas tous ?!

Premier Jugement •

Coran : Les Fourmis 27, versets 83 à 87 : « Et le jour où Nous rassemblerons, de CHAQUE COMMUNAUTÉ, UNE FOULE de ceux qui démentaient Nos révélations, et qu'ils seront placés en rangs. (84) puis, quand ils seront arrivés, [Allah] dira : « Avez-vous traité de mensonges Mes signes sans les avoir embrassés de votre savoir ? Ou que faisiez-vous donc ? » (85) Et la Parole leur TOMBERA DESSUS à cause de leurs méfaits. Et ils ne pourront RIEN DIRE. (86) N'ont-ils pas vu qu'en vérité, Nous avons désigné la nuit pour qu'ils y aient du repos, et le jour pour voir ? Voilà bien des preuves pour des gens qui croient. (87) Et le jour où l'on soufflera dans la Trompe, tous ceux qui sont dans les cieux et ceux qui sont dans la terre seront effrayés, - SAUF ceux qu'Allah a voulu [préserver] ! - Et tous viendront à Lui en s'humiliant. »

Coran : Le Tout Miséricordieux 55, versets 39 à 41 : « Alors, ni aux hommes ni aux djinns, on ne posera des questions à propos de leurs péchés. (40) Lequel donc des bienfaits de votre Seigneur nierez-vous ? (41) On RECONNAÎTRA les criminels à leurs traits. Ils seront donc saisis par les toupets et les pieds. »

Coran : La Nouvelle 78, verset 38 : « Le jour où l'Esprit et les Anges se dresseront en rangs, nul ne saura parler, sauf celui à qui le Tout Miséricordieux aura ACCORDE LA PERMISSION, et qui dira la vérité. »

Evangile : Jean 14, verset 6 : « Jésus lui dit : "Je suis le Chemin, la Vérité et la Vie. Nul ne vient au Père que par moi." »

Evangile : Matthieu 19, Versets 27 et 28 : « Alors, prenant la parole, Pierre lui dit : "Voici que nous, nous avons tout laissé et nous t'avons suivi, quelle sera donc notre part ?" (28) Jésus leur dit : "En vérité je vous le dis, à vous qui m'avez suivi : dans la RÉGÉNÉRATION, quand le Fils de l'homme siégera sur son trône de gloire, vous siégerez vous aussi sur douze trônes, POUR JUGER les douze tribus d'Israël. »

Nouveau Testament : Apocalypse 7, Versets 1 à 17 : « Après quoi je vis quatre Anges, debout aux quatre coins de la terre, retenant les quatre vents de la terre pour qu'il ne soufflât point de vent, ni sur la terre, ni sur la mer, ni sur aucun arbre. (2) Puis je vis un autre Ange monter de l'ORIENT, portant le sceau du Dieu vivant ; il cria d'une voix puissante aux quatre Anges auxquels il fut donné de malmener la terre et la mer : (3) "Attendez, pour malmener la terre et la mer et les arbres, que nous ayons MARQUÉ au

Page 88


PALESTINE, L’Etat 2eme partie

front les serviteurs de notre Dieu." (4) Et j'appris combien furent alors marqués du sceau : 144.000 de toutes les tribus des fils d'Israël. (5) De la tribu de Juda, 12.000 furent marqués ; de la tribu de Ruben, 12.000; de la tribu de Gad, 12.000; (6) de la tribu d'Aser, 12.000; de la tribu de Nephtali, 12.000; de la tribu de Manassé, 12.000; (7) de la tribu de Siméon, 12.000; de la tribu de Lévi, 12.000; de la tribu d'Issachar, 12.000; (8) de la tribu de Zabulon, 12.000; de la tribu de Joseph, 12.000; de la tribu de Benjamin, 12.000 furent marqués. (9) Après quoi, voici qu'apparut à mes yeux une foule immense, que nul ne pouvait dénombrer, de toute nation, race, peuple et langue ; debout devant le trône et devant l'Agneau, vêtus de robes blanches, des palmes à la main, (10) ils crient d'une voix puissante : "Le salut à notre Dieu, qui siège sur le trône, ainsi qu'à l’Agneau !" (11) Et tous les Anges en cercle autour du trône, des Vieillards et des quatre Vivants, se prosternèrent devant le trône, la face contre terre, pour adorer Dieu ; (12) ils disaient : "Amen ! Louange, gloire, sagesse, action de grâces, honneur, puissance et force à notre Dieu pour les siècles des siècles ! Amen !" (13) L'un des Vieillards prit alors la parole et me dit : "Ces gens vêtus de robes blanches, qui sont-ils et d'où viennent-ils ?" (14) Et moi de répondre : "Monseigneur, c'est toi qui le sais." Il reprit : "Ce sont ceux qui viennent de la GRANDE ÉPREUVE : ils ont lavé leurs robes et les ont blanchies dans le sang de l'Agneau. (15) C'est pourquoi ils sont devant le trône de Dieu, le servant jour et nuit dans son temple ; et Celui qui siège sur le trône étendra sur eux sa tente. (16) Jamais plus ils ne souffriront de la faim ni de la soif ; jamais plus ils ne seront accablés ni par le soleil, ni par aucun vent brûlant. (17) Car l'Agneau qui se tient au milieu du trône sera leur pasteur et les conduira aux sources des eaux de la vie. Et Dieu essuiera toute larme de leurs yeux." » [Jean 1, 29 Le lendemain, il voit Jésus venir vers lui et il dit : "Voici l'AGNEAU de Dieu, qui enlève le péché du monde. / Jean 1, 36 Regardant Jésus qui passait, il dit : "Voici l'AGNEAU de Dieu."] •

Nouveau Testament : Apocalypse 20, Versets 4 à 6 : « Puis je vis des trônes sur lesquels ILS S'ASSIRENT, et on leur remit le JUGEMENT ; et aussi les âmes de ceux qui furent décapités pour le témoignage de Jésus et la Parole de Dieu, et tous ceux qui refusèrent d'adorer la [bête] et son image, de se faire marquer sur le front ou sur la main ; ils reprirent vie et RÉGÉNÈRENT avec le Christ mille années. (5) Les autres morts ne purent reprendre vie avant l'achèvement des mille années. C'est la PREMIÈRE RÉSURRECTION. (6) Heureux et saint celui qui participe à la première résurrection ! La SECONDE mort n'a pas pouvoir sur eux, mais ils seront prêtres de Dieu et du Christ avec qui ils régneront mille années »

Ancien Testament : Daniel 7, versets 22 à 27 : « jusqu'au moment où, l'ancien des jours étant venu, justice fut rendue aux saints du Dieu suprême, et le temps arriva où les saints furent mis en possession de la royauté. (23) Voici quelle fut sa réponse : "La quatrième [bête] représente un quatrième empire qui s'élèvera sur la terre et se distinguera de tous les empires ; il dévorera toute la terre, la foulera et la broiera. (24) Les dix cornes, ce sont dix rois qui naîtront de cet empire ; et après eux s'en élèvera un autre, différent des précédents, et qui abaissera trois rois. (25) II proférera des paroles contre le Très-Haut, opprimera les saints de l'être suprême ; il aura la prétention de changer les solennités et la loi ; et tous seront livrés entre ses mains durant une période, deux périodes et une demipériode. (26) Puis, la COUR DE JUSTICE tiendra séance, et on lui enlèvera le pouvoir, de façon à le ruiner et à le détruire de fond en comble. (27) Mais la royauté, la domination et la puissance des royaumes qui sont sous toute l'étendue des cieux seront données au PEUPLE DES SAINTS DU TRÈS-HAUT : son empire sera un empire éternel, et toutes les puissances lui seront assujetties et lui obéiront. »

Page 89


PALESTINE, L’Etat 2eme partie

Le peuple Elu, du Royaume des Cieux •

Coran : La Table Servie 5, verset 54 : « O les croyants ! Quiconque parmi vous apostasie de sa religion... Allah va faire venir UN PEUPLE qu'IL AIME et QUI L'AIME, modeste envers les croyants et fier et puissant envers les mécréants, qui lutte dans le sentier d'Allah, ne craignant le blâme d'aucun blâmeur. Telle est la grâce d'Allah. Il la donne à qui Il veut. Allah est Immense et Omniscient. »

۟ ُ‫ٰﯾَٓﺄَﯾﱡ َﮭﺎ ٱﻟﱠﺬِﯾﻦَ َءا َﻣﻨ‬ ‫ﻋﻠَﻰ ْٱﻟ ُﻤﺆْ ِﻣﻨِﯿﻦَ أ َ ِﻋ ﱠﺰ ٍة‬ َ ‫ف ﯾَﺄْﺗِﻰ ٱ ﱠ ُ ﺑِﻘَ ْﻮ ۢ ٍم ﯾ ُِﺤﺒﱡ ُﮭ ْﻢ َوﯾ ُِﺤﺒﱡﻮﻧَ ٓۥﮫُ أَذِﻟﱠ ٍﺔ‬ َ َ‫ﻮا َﻣﻦ ﯾَ ْﺮﺗَﺪﱠ ِﻣﻨ ُﻜ ْﻢ َﻋﻦ دِﯾﻨِِۦﮫ ﻓ‬ َ ‫ﺴ ْﻮ‬ ‫ﻋ ِﻠﯿ ٌﻢ‬ َ َ‫ﻀ ُﻞ ٱ ﱠ ِ ﯾُﺆْ ﺗِﯿ ِﮫ َﻣﻦ ﯾ‬ ْ َ‫ﺳﺒِﯿ ِﻞ ٱ ﱠ ِ َو َﻻ ﯾَﺨَﺎﻓُﻮنَ ﻟَ ْﻮ َﻣﺔَ َﻻٓﺋِ ۢ ٍﻢ ۚ ٰذَﻟِﻚَ ﻓ‬ َ ‫ﺸﺎ ٓ ُء ۚ َوٱ ﱠ ُ ٰ َو ِﺳ ٌﻊ‬ َ ‫َﻋﻠَﻰ ْٱﻟ ٰ َﻜ ِﻔ ِﺮﯾﻦَ ﯾُ ٰ َﺠ ِﮭﺪ ُونَ ﻓِﻰ‬ •

Evangile : Matthieu 22, versets 1 à 14 : « Et Jésus se remit à leur parler en paraboles : (2) "Il en va du ROYAUME DES CIEUX comme d'un roi qui fit un festin de noces pour son fils. (3) Il envoya ses serviteurs convier les invités aux noces, mais eux ne voulaient pas venir. (4) De nouveau Il envoya d'autres serviteurs avec ces mots : "Dites aux invités : Voici, J'ai apprêté Mon banquet, Mes taureaux et Mes bêtes grasses ont été égorgés, tout est prêt, venez aux noces. (5) Mais eux, n'en ayant cure, s'en allèrent, qui à son champ, qui à son commerce ; (6) et les autres, s'emparant des serviteurs, les maltraitèrent et les tuèrent. (7) Le roi fut pris de colère et envoya ses troupes qui firent périr ces meurtriers et incendièrent leur ville. (8) Alors Il dit à Ses serviteurs : La noce est prête, mais les invités n'en étaient pas dignes. (9) Allez donc aux départs des chemins, et conviez aux noces tous ceux que vous pourrez trouver. (10) Ces serviteurs s'en allèrent par les chemins, ramassèrent tous ceux qu'ils trouvèrent, les mauvais comme les bons, et la salle de noces fut remplie de convives. (11) "Le roi entra alors pour examiner les convives, et Il aperçut là un homme qui ne portait pas la tenue de noces. (12) Mon ami, lui dit-Il, comment es-tu entré ici sans avoir une tenue de noces ? L'autre resta muet. (13) Alors le roi dit aux valets : Jetez-le, pieds et poings liés, dehors, dans les ténèbres : là seront les Pleurs et les grincements de dents. (14) Car beaucoup sont appelés, mais peu SONT ELUS » Le Roi = Dieu Le festin de noce = Le Royaume des Cieux Les invités = les Israelites Les serviteurs = les Prophètes Autres invités = un autre peuple Leur ville = Jérusalem La tenue de noces = la fidélité aux commandements de Dieu

Ancien Testament : Zacharie 13, versets 8 et 9 : « Et il arrivera que, dans tout le pays, dit l’Éternel, deux tiers seront retranchés et périront, et qu'un tiers seulement y restera en vie. (9) Et ce tiers, je le ferai passer au feu, et je l'affinerai comme on affine l'argent, je l'éprouverai comme on éprouve l'or. II invoquera mon nom et moi, je l'exaucerai. Je dirai : "C'EST LA MON PEUPLE !" Et lui dira : "L’ÉTERNEL EST MON DIEU !" »

Ancien Testament : Daniel 7, verset 27 : « Mais la royauté, la domination et la puissance des royaumes qui sont sous toute l'étendue des cieux seront données au PEUPLE DES SAINTS DU TRÈS-HAUT : son empire sera un empire éternel, et toutes les puissances lui seront assujetties et lui obéiront. »

Page 90


PALESTINE, L’Etat 2eme partie

Psaume : Anonyme 33, verset 12 : « Heureuse la nation dont l'Éternel est le Dieu ! Heureux LE PEUPLE qu'il choisit pour SON HÉRITAGE ! »

Nouveau Testament : Apocalypse [Au jugement premier] Chapitre 7, Versets 4-9-10 : « (4) Et j'appris combien furent alors marqués du sceau : 144.000 de toutes LES TRIBUS des FILS D'ISRAËL. (...) (9) Après quoi, voici qu'apparut à mes yeux une foule immense, que nul ne pouvait dénombrer, de TOUTE NATION, RACE, PEUPLE et LANGUE ; debout devant le trône et devant l'Agneau, vêtus de robes blanches, des palmes à la main, (10) ils crient d'une voix puissante : "Le salut à notre Dieu, qui siège sur le trône, ainsi qu'à l’Agneau ! » [Genèse 16 ;10 : L'envoyé du Seigneur ajouta : "Je rendrai ta race très nombreuse, tellement qu'elle ne pourra être comptée."]

Nouveau Testament : Apocalypse 18, versets 1 à 5 : « Après quoi, je vis descendre du ciel un autre Ange, ayant un grand pouvoir, et la terre fut illuminée de sa splendeur. (2) Il s'écria d'une voix puissante : "Elle est tombée, elle est tombée, Babylone la Grande ; elle s'est changée en demeure de démons, en repaire pour toutes sortes d'esprits impurs, en repaire pour toutes sortes d'oiseaux impurs et dégoûtants. (3) Car au vin de ses prostitutions se sont abreuvées TOUTES LES NATIONS, et les rois de la terre ont forniqué avec elle, et les trafiquants de la terre se sont enrichis de son luxe effréné." (4) Puis j'entendis une autre voix qui disait, du ciel : "Sortez, Ô MON PEUPLE, quittez-la, de peur que, solidaires de ses fautes, vous n'ayez à pâtir de ses plaies ! (5) Car ses péchés se sont amoncelés jusqu'au ciel, et Dieu s'est souvenu de ses iniquités. »

Il ne pas confondre le Peuple Élu du Jugement Premier à Apocalypse 7;14 : « Et moi de répondre : "Monseigneur, c'est toi qui le sais." Il reprit : "Ce sont ceux qui viennent de la grande épreuve : ils ont lavé leurs robes et les ont blanchies dans le sang de l'Agneau. », avec l'ensemble de la Oummah et de l'humanité depuis la nuit des temps, réuni au Jugement Dernier inscrits dans Les Fourmis 27;87 : « Et le jour où l'on soufflera dans la Trompe, tous ceux qui sont dans les cieux et ceux qui sont dans la terre seront effrayés, - sauf ceux qu’Allah a voulu [préserver] ! - Et tous viendront à Lui en s'humiliant. »)

Page 91


PALESTINE, L’Etat 2eme partie

La 3 è m e guerre mondiale / Al Malhama

Évangile : Matthieu 24, versets 1 à 34 : « Comme Jésus sortait du Temple et s'en allait, ses disciples s'approchèrent pour lui faire voir les constructions du Temple. (2) Mais il leur répondit : "Vous voyez tout cela, n'est-ce pas ? En vérité je vous le dis, il ne restera pas ici pierre sur pierre qui ne soit jetée bas." (3) Et, comme il était assis sur le mont des Oliviers, les disciples s'approchèrent de lui, en particulier, et demandèrent : "Dis-nous quand cela aura lieu, et quel sera le signe de ton avènement et de la fin du monde." (4) Et Jésus leur répondit : "Prenez garde qu'on ne vous abuse. (5) Car il en viendra beaucoup sous mon nom, qui diront : C'est moi le Christ, et ils abuseront bien des gens. (6) Vous aurez aussi à ENTENDRE PARLER DE GUERRES ET DE RUMEURS DE GUERRES ; voyez, ne vous alarmez pas : car il faut que cela arrive, mais ce n'est pas encore la fin. (7) On se dressera, en effet, NATION CONTRE NATION et ROYAUME CONTRE ROYAUME. Il y aura par endroits des famines et des tremblements de terre. (8) Et tout cela ne fera que commencer les douleurs de l'enfantement. (9) "Alors on vous livrera aux tourments et on vous tuera ; vous serez haïs de toutes les nations à cause de mon nom. (10) Et alors beaucoup succomberont ; ce seront des trahisons et des haines intestines. (11) Des faux prophètes surgiront nombreux et abuseront bien des gens. (12) Par suite de l'iniquité croissante, l'amour se refroidira chez le grand nombre. (13) Mais celui qui aura tenu bon jusqu'au bout, celui-là sera sauvé. (14) "Cette Bonne Nouvelle du Royaume sera proclamée dans le monde entier, en témoignage à la face de toutes les nations. ET ALORS VIENDRA LA FIN. (15) "Lors donc que vous verrez l'abomination de la désolation, dont a parlé le prophète Daniel, installée dans le saint lieu (que le lecteur comprenne !) (16) alors que ceux qui seront en JUDÉE s'enfuient DANS LES MONTAGNES, (17) que celui qui sera sur la terrasse ne descende pas dans sa maison pour prendre ses affaires, (18) et que celui qui sera aux champs ne retourne pas en arrière pour prendre son manteau ! (19) Malheur à celles qui seront ENCEINTES et à celles qui ALLAITERONT en ces jours-là ! (20) Priez pour que votre fuite ne tombe PAS EN HIVER, NI UN SABBAT. (21) Car il y aura ALORS une grande tribulation, telle qu'il n'y en a pas eu depuis le commencement du monde jusqu'à ce jour, et qu'il n'y en aura jamais plus. (22) Et si ces jours-là n'avaient été abrégés, nul n'aurait eu la vie sauve ; mais à cause DES ÉLUS, ils seront abrégés, ces jours-là. (23) "Alors si quelqu'un vous dit : Voici : le Christ est ici ! ou bien : Il est là ! n'en croyez rien. (24) Il surgira, en effet, des FAUX CHRISTS et des FAUX PROPHÈTES, qui produiront de grands signes et des prodiges, au point d'abuser, s'il était possible, même LES ÉLUS. (25) Voici que je vous ai prévenus. (26) "Si donc on vous dit : Le voici au désert, n'y allez pas ; Le voici dans les retraites, n'en croyez rien. (27) Comme l'éclair, en effet, PART DU LEVANT ET BRILLE JUSQU'AU COUCHANT, ainsi en sera-t-il de l'avènement du Fils de l'homme. (28) Où que soit le cadavre, là se rassembleront les vautours. (29) "Aussitôt après la tribulation de ces jours-là, le SOLEIL s'obscurcira, la LUNE ne donnera plus sa lumière, les ETOILES tomberont du ciel, et les puissances des cieux seront ébranlées. (30) Et ALORS APPARAÎTRA dans le ciel le signe du Fils de l’homme ; et alors toutes les races de la terre se frapperont la poitrine ; et l'on verra le Fils de l'homme venant sur les nuées du ciel avec puissance et grande gloire. (31) Et il enverra ses anges avec une trompette sonore, pour rassembler SES ELUS des quatre vents, des extrémités des cieux à leurs extrémités. (32) "Du figuier APPRENEZ CETTE PARABOLE. Dès que sa ramure devient flexible et que ses feuilles poussent, vous comprenez que l'été est proche. (33) Ainsi vous, lorsque vous verrez tout cela, comprenez qu'Il est proche, aux portes. (34) En vérité je vous le dis, cette génération ne passera pas que tout cela ne soit arrivé. » Allah seul est savant.

Page 92


PALESTINE, L’Etat 2eme partie

CONCLUSION

Page 93


PALESTINE, L’Etat 2eme partie

La voix française Le français, est l’une des six langues officielles et une des deux langues de travail (avec l’anglais) de l’Organisation des Nations Unies, et est également langue officielle ou de travail de plusieurs organisations internationales ou régionales, dont l’Union européenne et l’OIC. Dans les traductions françaises de la déclaration d’indépendance de l’Etat d’Israël, le « peuple juif » tel qu’il est traduit tout au long du document officiel, apparait comme une faute ‘’orthographique’’. Je rappelle que l’usage des majuscules en français est encadré par des conventions orthographiques et typographiques via l’Académie française. Les noms des adeptes d'une religion s'écrivent usuellement sans majuscule initiale, mais les noms des peuples prennent en revanche la majuscule. En anglais la distinction des deux termes « juif » [adjectif] et « Juif » [nom] est légèrement moins subtile. Les « juifs » [adjectif] d’appartenance au même groupe ethno-religieux, s’écrit alors « Jewish » [adjectif], quant au peuple « Juif » [nom] descendants des hébreux issus de la tribu de Juda, cela donne « Jews » [nom]. La prononciation des deux termes diffère en anglais lorsque qu’en français elles se confondent l’une, l’autre. C’est dans la déclaration Balfour que l’on trouve le plus bel exemple. La traduction fait ostensiblement la différence entre le « peuple juif » étendu à travers le monde, en anglais « Jewish people », et les « Juifs » qui peuplent la Palestine, en anglais « Jews ». Extrait : « Le gouvernement de Sa Majesté envisage favorablement l'établissement en Palestine d'un foyer national pour le peuple juif [Jewish people], et emploiera tous ses efforts pour faciliter la réalisation de cet objectif, étant clairement entendu que rien ne sera fait qui puisse porter atteinte ni aux droits civils et religieux des collectivités non juives [non-Jewish] existant en Palestine, ni aux droits et au statut politique dont les Juifs [Jews] jouissent dans tout autre pays. » Le plus surprenant dans cette déclaration, c’est qu’elle admet clairement vouloir créer un « foyer national » pour le « peuple juif », tout en faisant une différence avec les Juifs (descendants de la tribu de Juda), qui peuplaient la Palestine et les pays voisins, jouissant visiblement en ce temps, de droit et de statut politique correct dans ces pays. Finalement, l’expression « peuple juif » est une illusion idéologique qui ne représente pas plus un peuple que les chrétiens, bouddhistes ou musulmans … n’en représente un. La sémantique utilisée est importante, car elle peut parfois être une « arme ». L’un des termes le plus détournés de son sens en temps d’occupation, étant « terrorisme » affilié à une « résistance » légale, tel qu’il fut utilisé jadis par le 3ème Reich pour étouffer la résistance qui l’opposait. C’est pourquoi il serait temps, en cette ères de violence, que les Nations déterminent définitivement une définition claire et complète de ce qu’est le terrorisme, car prétendre le combattre sans en connaitre la définition, est hors de sens !

La fracture D’après l’organisation des nations unies c’est à la résolution 242 de 1967, adoptée par le Conseil de sécurité que se trouve les ingrédients nécessaires à une solution d’une paix juste et durable, à savoir d’une part, « le retrait des forces armées israéliennes des territoires occupés lors du récent conflit (guerre des 6 jours) », et d’autre part « la cessation de toutes assertions de

Page 94


PALESTINE, L’Etat 2eme partie

belligérance ou de tous états de belligérance et la reconnaissance de la souveraineté, de l’intégrité territoriale et de l’indépendance politique de chaque État de la région et de son droit de vivre en paix à l’intérieur de frontières sûres et reconnues à l’abri de menaces ou d’actes de force. » La résolution affirme aussi l’inviolabilité territoriale de chaque État de la région et la nécessité « de réaliser un juste règlement du problème des réfugiés ». En théorie, c’est exactement la résolution qui aurait dû, de grés ou de force mettre un terme au conflit et assurer la viabilité de la solution à deux Etats. Or, en pratique, c’est exactement la passivité dans la mise en œuvre de cette résolution, qui a ouvert la voie à la colonisation grandissante de l’Etat de Palestine par l’Etat d’Israël, et ceux jusqu’à ce jour. 49 ans plus tard, la situation géopolitique locale et internationale, humanitaire, archéologique … nous renvoie inexorablement au plus sombre scénario de l’Apocalypse. Etat d’Israël, droit de l’Homme et démocratie Dans le domaine des droits de l’Homme, la source du droit provient du domaine de l’individus, alors que dans les démocraties la source du droit est par définition dérivé de la volonté générale. Or, c’est lorsque ces deux notions de droits entrent en conflits, que les sociétés doivent trouver un équilibre en conciliant les deux notions. L’exemple le plus criant étant que chacun bénéficie de la liberté d’expression, sans toutefois avoir le droit de porter atteinte à la liberté des autres. La liberté d’expression trouve donc sa limite dans l’expansion de celle d’autrui. L’Etat d’Israël dit être un Etat démocratique, qui plus est le seul Etat démocratique de la région. Le gouvernement est actuellement régi par le parti sioniste de droite « Likoud ». Le Likoud est un parti qui a développé la culture d’une colonisation basée sur le spirituel religieux du Judaïsme proclament la légalité dans la colonisation, qu’ils nomment implantation, des terres qui s’étendent de la méditerrané au Jourdan, allant jusqu’au projet ‘’religieux’’ du « grand Israël ». Les colons ne sont, pour le gouvernement, que l’un de ses instruments, loin d’être une source de sécurité. Il exploite l’extrémisme de certains colons prêt à tout pour assouvir leurs fantasmes et fanatismes messianique, pour en faire un « bouclier » qui grignote, en toute conscience, peu à peu le territoire de l’Etat de Palestine. Ce qui m’aura tout de même le plus marqué dans le fanatisme de certains colons extrémistes, c’est la façon dont ils interprètent et appliquent le Talmud, Iebhammoth 61a : « Les juifs ont droit à être appelés « homme », pas les Non-juifs. ». Grossièrement, cela veut dire que les Droits de l’Homme leurs sont exclusivement dû ... et malheureusement le constat qui alarme, est que le monde s’y soumet en amputant aux Palestiniens leurs droits Humains, contribuant ainsi, indirectement à cette forme d’Apartheid. Le Troisième Temple Alors que la plupart des exégèses considèrent que ce Temple devra descendre du ciel, d’autres mouvements messianiques affirment que le Messie ne viendra pas tant que la tâche visant à entreprendre la reconstruction ne sera pas entamée. Tout d’abords rappelons que le Messie n’est autre que le prophète Jésus (paix sur lui), qui blâmant Jérusalem, va prévenir les Israelites « que leur maison va leur être laissée déserte » [Matthieu 23 ;

Page 95


PALESTINE, L’Etat 2eme partie 38].

En 70, la ville et le Temple seront effectivement détruits, suite aux transgressions du pacte qu’ils avaient conclu avec Dieu brisant ainsi l’Alliance Première.

Par la suite, quelques tentatives de reconstructions du Temple se solderons étrangement par un échec. Or, gardons à l’esprit que l’on s’appuie désormais, sur la présente Théorie du Livre, qui nous a permis de déterminer que Dieu à conclut une alliance avec les « enfants d’Israël » [Genèse 17 ;19]. En contrepartie de leur obéissance à Sa religion, Il les a autorisés à habiter la « Terre Promise » [Coran 17 ;104] jusqu’à l’accomplissement de Sa promesse. Mais, Dieu a également fait une promesse à la descendance d’Ismaël via le patriarche Abraham [Genèse 17 ; 20], d’en faire une grande Nation. La parabole de [Matthieu 21 ; 33 à 43], décrivant comment l’alliance passerait à un autre peuple, suite à la transgression des Israelites, qui tuèrent les prophètes, marque l’instant où Dieu décide de mettre en place Sa prophétie et d’envoyer Sa dernière révélation à l’humanité, via un homme descendant direct de la ligné d’Ismaël, fils d’Abraham. A l’avènement de l’Islam, Le prophète fait une ascension nocturne de la Mecque à Jérusalem qui, dans une suite spirituelle logique, reste le centre des prières. Après quelques mois, Dieu demande le changement définitif de direction (Qibla) pour la Kaaba à la Mecque [Coran 2 ;144], qui a été bâtit par les aïeux de Mohamed : Ismaël et Abraham (paix sur eux). Jérusalem perd donc son statut Sacrée mais reste un lieu Saint, par l’emplacement du sanctuaire, où la « Mosquée lointaine » - Al Aqsa. La reconstruction de la mosquée Al Aqsa, qui si on garde cette suite logique du Livre, est le troisième Temple, se fera après la mort du dernier des Prophètes (paix sur lui). Le passage [Le voyage nocturne 17 ; 4 à 8], qui décrit visiblement la destruction du premier et du deuxième Temple lors des transgressions des enfants d’Israël, prévient au verset 8 « Il se peut que votre Seigneur vous fasse miséricorde. Mais si vous récidivez, nous récidiverons. » or, comment Dieu pourrait réitérer et détruire à nouveau la Mosquée (/le Temple), en cas de récidive des enfants d’Israël, s’il n’y en a pas une troisième de construite ... En 675, bien des années près l’ascension et la révélation prophétique, la Mosquée Al Aqsa est érigée. Revenons-en à présent aux enfants d’Israël. Toujours sur le même principe d’un seul Dieu et d’une seule révélation continue, ceux des enfants d’Israël qui ont suivient la dernière des révélations, l’Islam, sont donc d’une part gardiens de l’alliance divine via Isaac (paix sur lui) en ayant écouté la voix de Dieu, et d’autre part bénéficient de la promesse divine via Ismaël (paix sur lui). Doublement béni, doublement fécond, comme la traduction hébraïque du nom de leur tribu : Ephraïm. Quant au devenir d’une partie* de ceux qui dévièrent de la voie, alors que le « troisième Temple » est déjà là sous leurs yeux voilés, la prophétie d’[Ézéchiel 8 ;8-18] explique les tribulations de nouvelles pratiques religieuses non révélées par Dieu, précisant que des hommes « avaient le dos tourné au sanctuaire de l'Eternel et la face vers l'orient » [Ezéchiel 8 ;16]. [*Une partie puisque Dieu dit dans le Coran verset [5 ;69] « Ceux qui ont cru, ceux qui se sont Judaïsés, les Sabéens, et les Chrétiens, ceux parmi eux qui croient en Allah, au Jour dernier et qui accomplissent les bonnes ouvres, pas de crainte sur eux, et ils ne seront point affligés. »] Décrit par Jacob [Genèse 49 ;22] comme « fertile au bord d'une fontaine, dépassant les autres rameaux le long de la muraille », les bénédictions que recevra Joseph surpasserons celles de ces frères, c’est donc par lui et plus précisément via Ephraïm [Genèse 48 ;19], dont sera issu une génération de cette tribu, « prise en haine par de fiers archers, exaspéré et frappé de leurs flèches. » [Genèse 49 ;23].

Page 96


PALESTINE, L’Etat 2eme partie

Le Psaume 37 de David est fort explicite sur le sujet. Tout comme [Genèse 49 ;23], [Psaume 37 ;14] conte comment « les impies tirent l’Epée et bandent leur Arc, pour faire tomber le pauvre et le malheureux (…) ». Ces passages bibliques ne décrivent pas un combat, une bataille ou un conflit, mais une injustice. Royaume des Cieux et de la Terre C’est un Royaume qui apparaitra à la fin des temps, qui sera décidé par Dieu et dont la loi sera la Sienne. Il sera gouverné par un seul dirigeant (/roi) : Jésus (paix sur lui), qui y fera prospérer La Paix Divine, dominant par son avènement, toutes les Nations du monde. Je n’ai toujours pas déterminé si ce royaume débutera avant ou après le lever du soleil à l’ouest, mais une chose est claire, il est question à plusieurs versets du Coran de royaume des Cieux ET de la Terre : « Et à Allah seul appartient la royauté des Cieux te de la Terre et de ce qui se trouve entre les deux. Et c'est vers Lui que sera la destination finale. » [Coran 5 ;18] Sachant que le royaume des Cieux est forcément après le lever du soleil, qui sera le point zéro d’une nouvelle dimension (voir 3ème grande Partie), le royaume de la Terre en est-il précurseur, ou ne forment-ils qu’un ? Je ne développerais pas plus ce sujet de crainte de nous égarer, tenons-nous-en donc aux versets tirés du Livre, paragraphe : « Le Royaume des Cieux et de la Terre » dans le Chapitre III. Nouvel Ordre Mondial S’il y a bien une chose que j’ai appris au fil des découvertes sur le sujet, concernant l’ONU, c’est que leurs moyens d’action sont finalement assez limités. Il y a les associations dépendantes de l’Organisation qui travaillent en collaborations avec les Etats membres, les associations et organisations indépendantes qui œuvrent pour la défense des droits humains. Mais que serait le Nouvel Ordre Mondial, sans tous les « observateurs » de l’humanité, ceux qui vivent et font les peuples souverains de ce monde, ceux qui observent des quatre coins de la Terre les Gouvernements faire et défaire les lois, les trêves et les guerres. À nous le droit de regard sur leurs actes. Les habitants de la terre, citoyens du monde, ne doivent pas oublier qu’ils ont un droit d’observation, et de rappel aux manquements de leurs dirigeants, l’ONU le rappel également à chaque clique sur son site via sa phrase d’accueil « Bienvenu dans VOTRE monde ». Après la mise en ligne de la première grande partie, j’ai par exemple, personnellement pu constater les changements que cela avait pu produire. De nombreuses voix se sont élevés de-ci de-là, et c’est exactement cette mobilisation générale, que je souhaiterais voir perdurer. Nous avons chacun à notre échelle une part de responsabilité, de pouvoir ou de moyens à mettre en œuvre pour changer pacifiquement les choses. Si certains ont voulu un nouvel ordre mondial, alors soyons en les garants.

Page 97


PALESTINE, L’Etat 2eme partie

La libération Le peuple israélien a droit à sa sécurité tout comme le peuple palestinien, mais pour atteindre ce but, il leurs faudra sans doute accepter de regarder, au-delà des murs. La situation que vit la région depuis l’avènement du sionisme, ne peut-être autre que la volonté de Dieu, qu’elle soit bonne ou mauvaise. Nous ne pourrons revenir en arrière, ni même accélérer ou modifier ce qui a été prédestiné. Si le Très Haut a voulu pour les tribus de Juda et Ephraïm, un seul « royaume » avec un seul « roi » en dernière étape avant de parachever Sa Création et y mettre un terme, cela se fera inévitablement. Seulement, nul n’a connaissance de l’Heure où se produiront ces évènements, ni même de la façon dont ils apparaitront. Ce n’est donc pas à nous, humains, de mettre en place cette structure d’un Etat unique pour les deux peuples, même si pour ma part je penche pour cette option pour des raisons évidement religieuses. Toutefois pour que cette transition se réalise en douceur et pacifiquement l’étapes de deux Etats structurés avec des frontières définis et surs serait indispensable. Il n’y aura jamais ni de « grand Israël » ni de Palestine seule, mais un Etats d’Israël au côté d’un Etat de Palestine, car il est écrit : « Je les constituerai en nation unie dans le pays, sur les montagnes d’Israël ; un seul roi sera le roi d'eux tous : ils ne formeront plus une nation double et ils ne seront plus, plus jamais, fractionnés en deux royaumes. » [Ezéchiel 37 ;22], or, depuis la création de l’Etat d’Israël, il n’y a encore jamais eu deux Etats (/royaumes). Deux Etats matures, capables d’échanges économiques, sécuritaires (importance concernant le partage sécuritaire du Golan et du Jourdain développé dans la 3ème grande Partie), spirituelles (avec des libres passages aux lieux Saints, en respect des lois de chacun des Etats) ... est-ce une réalité possible ou une fiction ? Il ne s’agit effectivement pas de n’importe quelle terre mais de « LA terre » [ ‫ض‬ َ ‫] ْٱﻷ َ ْر‬, et c’est au Créateur qu’il incombe de la donner à qui Il veut, nul extrémisme ou idéologie humaine, encore moins un Etat allochtone à la région, n’a le droit ni même la capacité d’en décider autrement. Deux Etats mûrement réfléchis, c’est la seule solution pacifique. Viennent ensuite les négociations dont les dirigeants officiels ont la charge. En dehors de cette solution c’est le néant ! Dernières étapes Quelles sont donc les dernières étapes pour une transition pacifique vers le royaume des Cieux ? Je dirais, que chacun y réfléchisse … les moyens d’actions sont multiples et je n’en ai pas la réponse. D’une lettre écrite, en passant par une manifestation, aux pétitions … en sommes continuer à faire maintenir pacifiquement les droits humains. Toutefois une réelle remise à jour de certaines structures, est à revoir : o Des systèmes scolaires par exemple dans lesquels l’apprentissage de l’histoire, qui tient un rôle important, y est erroné ; o Du système médiatique qui diffuse l’information et ancre les idées ou les y en prives ; o Les débats publiquo-politique qui manque de diversité ... ect. A chacun donc de trouver sa place dans tout ça.

Page 98


PALESTINE, L’Etat 2eme partie

LEXIQUE

Page 99


PALESTINE, L’Etat 2eme partie

Ashkénaze : cette appellation désigne les juifs de l'Europe occidentale, centrale et orientale qui sont d'origine et de langue germaniques par opposition à ceux qui sont originaires d'Espagne et sont dits séfarades (sefardim). Selon la définition de la 9ème édition, en cours d’élaboration, du Dictionnaire de l’Académie française : « Emprunté de l'hébreu ashkenazzi, dérivé de Ashkenaz, nom d'un des descendants de Japhet. Personne qui se rattache à la communauté et aux traditions des Juifs de l'Europe non méditerranéenne, par opposition à Séfarade. Un, une Ashkénaze. Adjt. Le judaïsme ashkénaze. La communauté ashkénaze. » 40 Apartheid : signifiant « séparation, mise à part » est une politique dite de « développement séparé » affectant des populations selon des critères raciaux ou ethniques dans des zones géographiques déterminées. Conflit : « 1. (…) • Spécialt. Lutte armée entre deux pays ou deux groupes de nations. Le dernier conflit mondial. Un conflit sanglant. » Dictionnaire de l’Académie française 9ème édition 41 Démocratie : Le terme démocratie, désigne le plus souvent un régime politique dans lequel le peuple a le pouvoir. Elle peut aussi désigner ou qualifier plus largement une forme de société, une forme de gouvernance de toute organisation, ou encore un système de valeurs. « Système d'organisation politique dans lequel la souveraineté et les décisions qui en découlent sont exercées théoriquement ou réellement, directement ou indirectement, par le peuple, c'est-à-dire par l'ensemble des citoyens. » [Dictionnaire de l’Académie française 9ème édition]. Hébreu : qui appartient au peuple issu d'Abraham et dont l'histoire est relatée dans la Bible. Le terme hébreu est également employé pour désigner la langue hébraïque. Israelite : hébreu, descendant des douze fils de Jacob. Israélien : citoyen de l'Etat d'Israël. Judaïsme : depuis la diaspora (vers -300 avant J.C), L'exil de Babylone a modifié les identités ethno-religieuses. A leur retour en Judée, les populations se réclamant des anciens Israélites sont réparties en deux groupes pratiquant des religions proches : les Judéens pratiquant le « judaïsme », et les Samaritains pratiquant une tradition israélite : le « samaritanisme » ou « culte Israelite ». Le Judaïsme n’est en soit pas une religion révélée. La base du judaïsme est la religion d’Abraham et la Kabbale et de Moïse dont la loi Ecrite et révélée est la Torah, à partir de laquelle les prêtres et scribes ont régulièrement fait des coupes, des modifications et des ajouts à partir du VIème siècle avant J.C, agrémentés du Talmud (Mishna et Gemara). Judéen : habitant du royaume de Juda ou vivant en Judée, ou qui en était originaire. Juif et juif : L’usage des majuscules en français est encadré par des conventions orthographiques et typographiques inscrites lors de la rédaction du premier tome de la neuvième édition du Dictionnaire de l’Académie française 42 . Les noms des adeptes d'une religion s'écrivent usuellement sans majuscule initiale (les chrétiens, les bouddhistes, les musulmans, les juifs etc.), les noms des peuples prennent par contre la majuscule (les Français, les Allemands, les Jésuites, les Dominicains etc.).

40

http://atilf.atilf.fr/academie9.htm http://www.cnrtl.fr/definition/academie9/conflit 42 http://www.academie-francaise.fr/questions-de-langue#47_strong-em-majuscules-em-strong 41

Page 100


PALESTINE, L’Etat 2eme partie

 Définition 9ème édition du dictionnaire de l’Académie française 43 : « Juif : (…) Personne descendant de l'ancien peuple d'Israël ; personne qui professe le judaïsme (dans les emplois où ce deuxième sens est prédominant, on ne met pas la majuscule). Les Juifs de Pologne, d'Allemagne, de France. Juif ashkénaze, sépharade, voir Ashkénaze et Sépharade. Un juif pratiquant. Le Juif errant, voir Errant. Adjt. Le peuple juif. La religion juive. La Pâque juive. Un quartier juif. La communauté juive, les institutions juives d'un pays. L'État juif, l'État d'Israël. (…) » 44  Avec une minuscule, l’adjectif juif désigne ceux qui appartiennent à un groupe ethnoreligieux, dont les membres définissent leur identité ethnique par la combinaison, d’un héritage ancestral et de la religion commune du Judaïsme, y incluant leurs descendants, qu’ils soient de nos jours, pratiquants ou laïques.  Avec une majuscule initiale, le nom Juif est donné aux descendants des hébreux issus de la tribu de Juda, quatrième fils de Jacob [Israël], à partir du schisme des royaumes, Israelite au nord et Judéen au sud. Kabbale : Les Feuillets d’Abraham, les plus anciens livres de la littérature mystique juive nommé Sefer Yetzirah ["Livre de la création" en Hébreu, ‫] ספר יצירה‬, attribué à Abraham pourrait être issu de ces fameux feuillets. Il relate la formation du monde au moyen des lettres de l’alphabet hébraïque et de leurs combinaisons. Le meilleur manuscrit (probablement l’original), datant du tournant du Xème au XIème siècle, serait conservé au Vatican. Il est actuellement considéré comme relevant davantage de la Kabbale, « Loi orale et secrète » donnée par YHWH (Dieu) à Moïse sur le mont Sinaï. Mizrahim : Les termes « Mizrahi » ‫מזרחי‬, littéralement traduit par « Oriental », (‫ מזרח‬désignant l'est en hébreu) et « Edot HaMizra'h » (Assemblée de l'Est) sont une traduction de l'arabe Mashriqiyyun, qui fait référence dans son acception originelle aux habitants de la Syrie, de l'Irak et d'autres pays de l'Asie. Les Juifs mizrahim, sont les descendant des communautés juives du Moyen-Orient. Sont inclus sous ce terme les Juifs arabes, ou plutôt les réfugiés juifs des pays arabes, les Juifs d'Irak, les Juifs du Yémen, les Juifs d'Iran, les Juifs de Boukhara, les Juifs d'Inde, les Juifs de Géorgie, les Juifs du Caucase (parfois appelés « Juifs des montagnes ») et les Juifs du Kurdistan. En dépit de leurs origines hétérogènes, le rite de ces Juifs est principalement celui des sépharades. Palestine : en latin « Palaestina », dérivé du grec « Παλεστίνα / Palestina », lui-même issu de « Σ υ ρ ι ́ α η ̔ π α λ α ι σ τ ι ́ ν η » [Syrie de Palestine], est l’expression attestée depuis l’écrivain grecque Hérodote (484-420 avant JC) désignant géographiquement, la région historique et géographique du Proche-Orient située entre la mer Méditerranée et le désert à l'est du Jourdain et au nord du Sinaï. De plus le terme grec tire ses origines de l’hébreu biblique « Peleshet ‫פלשת‬ », que l’on retrouve dans la Genèse pour nommer le pays des Philistins également situé dans la même région. La région de Palestine comprend donc aujourd'hui : l'État d'Israël, les territoires Palestiniens occupés, la bande de Gaza et parfois également une partie du royaume de Jordanie, le Liban du Sud et le plateau du Golan.

43 44

http://atilf.atilf.fr/dendien/scripts/generic/showp.exe?163;s=233976015;p=pseudomen.txt http://www.cnrtl.fr/definition/academie9/juif

Page 101


PALESTINE, L’Etat 2eme partie

Alors qu’il n’y a aucune définition du mot « Palestine » pour Larousse, son Encyclopédie consacre tout de même une page Histoire 45 et une autre Géographie 46. Dans son élaboration de l’Histoire, les éditions Larousse nous enseignent Samaritain : peuple peu nombreux se définissant comme descendant des anciens Israélites, et vivant en Israël et en Cisjordanie. On appelle parfois leur religion le samaritanisme. Séfarade : (Celui, celle) qui appartient à la branche « espagnole » du peuple juif, c'est-à-dire au judaïsme du pourtour méditerranéen par opposition aux Ashkénazes.

45 46

http://www.larousse.fr/encyclopedie/divers/Palestine/187758 http://www.larousse.fr/encyclopedie/autre-region/Palestine/136839

Page 102

Palestine l'Etat, 2eme partie  
Palestine l'Etat, 2eme partie  
Advertisement