Édition de Juin (Vol.25 – No.4)

Page 1

Réservez votre publicité en ligne

Volume 25, numéro 4 Juin 2022

690 boul. Laure Sept-Îles (Québec) G4R 4N8 (418) 962-3373

V. Lambert & P. Allard Pharmacien(ne)s - Propriétaire

2936, rue De la Faune, bur. 114 Wendake (Québec) G0A 4V0 T 418 840-5050 F 418 840-5079

cdem.ca SERVICE AUX ENTREPRISES

livraisonde de11h 11h àà21h Livraison 21h Du dumardi Mardi au au samedi dimanche

1006, boulevard Laure 418 968-6080 www.orientaldunord.com

418 968-1555

Tshima minu takushinieku ute !

824, Boulevard Laure Sept-Îles (Québec) G4R 1Y7


LA VOIX DES PREMIÈRES NATIONS ROUTE DES POW WOW été 2022 DISTRIBUTION

plus de 7 800 copies 23 communautés 8 nations

Land back Pow Wow (Kanehsatake) 28 et 29 mai 2022

Pictou Landing First Nations traditionnal Pow Wow 4 et 5 juin 2022

Pikogan Pow Wow 10 juin 2022

Pow Wow Opitciwan 18 et 19 juin 2022

Chisasibi Traditionnal Pow Wow 1er au 3 juillet 2022

Pow Wow international de Wendake 1er au 3 juillet 2022

Grand rassemblement des Premières Nations de Mashteuiatsh 8 au 10 juillet 2022

Echoes of a proud Nation Kahnawake 9 au 10 juillet 2022

Lac Simon Pow Wow 23 et 24 juillet 2022

Pow Wow Odanak 29 au 31 juillet 2022

Pow Wow traditionnel de Pessamit 29 au 31 juillet 2022

Manawan Pow Wow 5 au 7 août 2022

Timiskaming First Nation traditionnal Pow Wow 13 et 14 août 2022

Pow Wow de Cacouna 20 et 21 août 2022

Wemotaci Pow Wow 3 et 4 septembre 2022

Akwesasne international Pow Wow

2 • La Voix Des Premières Nations

[Juin 2022]

10 et 11 septembre 2022

Contactez-nous (No ISSN Bibliothèque Nationale du Canada : Imprimé : Innuvelle ISSN 2561 - 1275 Électronique : Innuvelle ISSN 2561 - 1283)

Directeur général : Fredéric Langlais Conseillère en publicité : Vicky Régis Journalistes : Chantale Potvin Collaborateur : Shan Dak Puana Crédit photo (page couverture) : Numérik Gestion de documents Infographie : Yan Riverin (Yan Riverin - Designer Graphique) Tirage : 7 800 copies, maintenant disponible en version Web au www.lvpn.ca Merci à l’Institut Tshakapesh, notre partenaire. Logos des nations commandités par Tourisme Autochtone Québec

Vous avez une nouvelle ? 418 962-3535 et 418 962-3550

info@lavoixdespremieresnations.ca

Réservez votre publicité 418 962-3535

pub@lavoixdespremieresnations.ca

Bureau du journal 108-B, boul. des Montagnais Uashat (Québec) G4R 5P9

Bonne journée Nationale des Peuples Autochtones! Nous vous invitons à célébrer le patrimoine, la diversité culturelle et les réalisations remarquables des Premières Nations, des Inuit et des Métis! Toute l’équipe du Quality Inn Sept-Iles vous souhaite une belle journée remplie d’activités et de belles rencontres enrichissantes!


PREMIÈRES NATIONS Uashat mak Mani-utenam

Une nouvelle ère pour le Shaputuan Uashat mak Mani-utenam – Au cours des dernières semaines, un partenariat et une belle histoire de confiance s’est développée entre Gloria Vollant directrice du musée Shaputuan et Éric Allard, propriétaire de Numérik gestion de documents. Leur histoire débute par un simple besoin d’une imprimante que monsieur Allard devait apporter au musée. Mais comme Éric Allard offre un bon service à la clientèle, il prend le temps de bien évaluer les besoins de madame Vollant et comprend qu’elle doit numériser une énorme quantité de documents donc lui offre plutôt ses services de numérisation qui conviennent mieux à ses besoins. Le musée étant en pleine évolution et multipliant les nouveaux services qu’ils veulent offrir, cette offre est un cadeau tombé du ciel et un soulagement face au travail d’envergure qui se dressait devant les responsables du musée.

Après seulement quelques semaines de partenariat avec Numérik, la directrice du musée voit déjà une énorme différence dans son travail. Elle peut maintenant faire des rencontres virtuelles avec des gens des 4 coins du Québec et diriger les gens vers les documents numériques sans devoir faire des copies papier pour chaque participant. Tout est maintenant plus rapide, facile à préparer et accessible en un clic. Terminé les heures de recherche, il suffit de quelques minutes pour consulter ses documents numériques et le tour est joué. Grâce à ce virage numérique, de beaux projets sont à venir dans les écoles et au musée afin de faire connaître l’histoire des autochtones de la région. Une fierté pour la communauté qui aura enfin accès à leur histoire. L’entreprise est dotée d’équipement à la fine pointe de la technologie et permet de numériser des documents de 44 pouces de largeur jusqu’à sept huitièmes de pouces d’épais-

Éric Allard pose fièrement devant son commerce Numerik Gestion de documents qui est situé au 155a, rue Napoléon à Sept-Îles.

seur. Numérik est la seule entreprise à l’est de Québec pouvant offrir ce service.

L’équipe de Numérik compte parmi eux un archiviste et une équipe professionnelle qui ont pour mission d’aider les entre-

prises dans leur gestion de documents et faciliter leur quotidien grâce au numérique.

Soulignons ensemble l’importance de nos cultures, de nos traditions, de nos langues et de l’héritage que nous léguons. D e l a N a t i o n W 8 b a n a k i à l a vô t r e , l e C o n s e i l d e s A b é n a k i s d ’O d a n a k vo u s s o u h a i t e u n e

J O Y E U S E

CONSEIL DES ABÉNAKIS

Journée nationale des peuples autochtones

La Voix Des Premières Nations • 3

Numérik gestion de document permettra la numérisation des cartes, documents, itinéraires sur acétates, bref, tout le patri-

Gloria Vollant a eu très peur de perdre tous les précieux documents historiques lors du début d’incendie survenu au musée le 3 mai dernier. Des documents irremplaçables et d’une valeur inestimable auraient pu disparaître à tout jamais. C’est à ce moment qu’elle a réalisé à quel point sa décision de prendre un virage numérique était la solution idéale pour assurer la sauvegarde des documents du patrimoine.

[Juin 2022]

Depuis plusieurs années, Gloria Vollant aimerait prendre sa retraite, mais elle est le fil conducteur entre tous les documents et elle seule est en mesure d’assurer une recherche efficace lorsque nécessaire. Cette responsabilité pèse beaucoup, mais heureusement, la proposition de monsieur Allard vient de lui permettre de planifier une retraite dès la fin de la numérisation de tout le matériel.

moine autochtone raconté par des aînés qui dressent l’histoire complète de leur communauté.


PREMIÈRES NATIONS Exposition Piqutiapiit (chose précieuse)

Une tournée dans la vie des Inuit Mashteuiatsh- Fondé par Joannie Gill, Utapi Consultants est une entreprise qui a été créée pour sensibiliser et accompagner les organismes, gestionnaires de projets, groupes de travail, professionnels en santé ou en éducation, ou toute personne qui souhaite se former sur les enjeux des peuples autochtones afin de passer à l’action. Un projet de livre est dans l’air et votre histoire deviendra peut-être un conte illustré pour enfants.

Services offerts chez Utapi Consultants Consultations, accompagnement, ateliers et formations sont offerts pour se rapprocher des peuples autochtones, pour partager des outils pour les causes autochtones, pour soutenir la réflexion décoloniale d’un projet, pour inclure les perspectives et les visions autochtones dans une organisation, pour décoloniser des documents de travail, pour former des équipes relativement aux ré-

alités des peuples autochtones et pour bénéficier d’une expertise grâce à une équipe de consultantes autochtones et d’Allié.(es).

Décoloniser les prénoms Le nom du projet est « Uihtamashi tan ishinikashin usham nuitshisseliten tanite uetut » qui se traduit de l’Ilnu-aimun vers le français par Dis-moi comment tu t’appelles pour que je comprenne d’où tu viens. « Je veux romancer les récits de prénoms tradition-

nels et leur donner des sens. Mon souhait est d’écrire des histoires qui vont aider sur le plan pédagogique », a lancé Joannie Gill, une Ilnue de Mashteuiatsh.

propriation culturelle pour les parents autochtones, car lire des histoires décoloniales, ça renforcit notre identité et notre fierté », a sagement précisé Joannie Gill.

Quelques mots…

La naissance d’Abigaëlle

« Pour moi, raconter l’histoire d’un prénom traditionnel, c’est encourager la pédagogie autochtone dans les garderies et les classes du Québec. Je veux que ce soit un moyen de faire connaître nos histoires et leurs symboles. C’est d’autant plus un projet de réap-

Pour donner un exemple concret en lien avec son projet, Joannie Gill a raconté la naissance de sa fille cadette Abigaëlle-Mikuniss, qui se traduit par petite plume. « Par sa naissance, ma fille a sauvé une famille de canards parce que son père n’a pas pu se rendre à la chasse aux canards cette nuitlà, alors que c’en était l’ouverture. Toujours aujourd’hui, elle porte bien son nom parce qu’elle est légère et volatile comme une plume».

Jusqu’au 8 juillet Les familles autochtones ont jusqu’au 8 juillet, 16 h 30, pour envoyer leur récit de prénom traditionnel à l’adresse www.utapi-consultants.com et cliquer sur l’onglet prénoms décoloniaux.

4 • La Voix Des Premières Nations

[Juin 2022]

Joannie Gill songe à écrire des contes grâce aux histoires relatives aux prénoms autochtones.

Bonnes célébrations à l’occasion de la Journée nationale des Autochtones!

Photo : Radio-Canada / Alexandre Lamic

Citation Je veux offrir aux écoles et aux garderies des outils pour enseigner les perspectives autochtones dès le plus jeune âge. Quand tu saisis une langue ou des mots dans une langue autochtone, tu peux mieux comprendre comment la vision du monde est perçue par les différentes nations autochtones. Joannie Gill

Tshima minuatimeku umue anutshish innu-tshishuku

Bureau politique

Chef Jean-Marie Vollant Conseillers: Jérôme Bacon St-Onge, Suzanne Bacon-Charland, Gérald Hervieux, Jean-Noël Riverin et Marielle Vachon


PREMIÈRES NATIONS KWE! À la rencontre des peuples autochtones

Une programmation pour tous les goûts Par Chantale Potvin

Initiative de journalisme local

Wendake- KWE! À la rencontre des peuples autochtones 2022 aura lieu du 17 au 21 juin 2022 à la place Jean-Béliveau, dans la Ville de Québec.

Activités nombreuses À la lecture de la programmation, plusieurs activités ont été soigneusement préparées. Culture, cuisine, expositions-découvertes et prestations musicales permettront aux participants de se rassembler pour en connaître un peu plus quant aux cultures des 11 Nations autochtones au Québec. Pour la tenue de l’événement, qui souhaite accueillir des gens de tous les âges, le gouvernement du Québec a investi 288 000 $.

Les objectifs de l’événement

De 0 à 99 ans! Hormis l’espace librairie Hannenorak, la boutique des artisans, l’atelier de fabrication, les activités culinaires, le bingo et autres, des prestations seront offertes et des activités meubleront la Journée nationale des autochtones qui aura lieu mardi, le 21 juin. Du vendredi au mardi, des artistes connus offriront des spectacles. Nommons ainsi Kathia Rock, Scott Pien Picard, Florent Vollant, Émile Bilodeau, Dan L’Initié, Régis Niquay, Pascal Ottawa, Laura Niquay, Q-052, Miigwin, Anachnid, Dan-Georges McKenzie, Ninan, Mick Paul et Béatrice Deer. Aussi, des soirées thématiques comme la Soirée Hip Hop et la Soirée Atikamekw seront organisées.

Lieux de vie des Autochtones Il est important de préciser qu’une exposition immersive présentera des habitations traditionnelles autochtones du Québec afin de montrer le patrimoine, le mode de vie ancestral et les artistes et artisans autochtones. En plus d’être installée « physiquement », cette exposition sera aussi disponible en ligne.

Des remerciements

tion huronne-wendat, la Fondation canadienne des relations raciales, Puamun Meshkenu, l’Institut Tshakapesh, le Studio Makusham, Radio-Canada, Wapikoni Mobile et la Commission des droits de la personne et de la jeunesse du Québec.

Sur internet… Afin de connaître les détails, la programmation complète de KWE! À la rencontre des peuples autochtones 2022 est disponible en ligne à kwefest.com et sur la page Facebook de l’événement à l’adresse www.facebook.com/ kwequebec/.

Citations Il nous fait grand plaisir de pouvoir présenter une édition pleine grandeur de KWE! Nous avons tous et chacun fait preuve de résilience au cours des deux dernières années, et avec l’amorce du printemps, il est temps de donner à la relance son plein sens. Comme peuples autochtones, nous sommes fiers de

tendre la main à tous les citoyens curieux d’en savoir davantage sur nos cultures, notre diversité, nos talents artistiques, et nos réalités. Je tiens à souligner que toute l’équipe a déployé beaucoup d’énergie, avec nos partenaires, pour offrir une programmation de KWE! qui, nous l’espérons, vous donnera le goût d’en découvrir encore plus. Ghislain Picard, Chef de l’Assemblée des Premières Nations Québec-Labrador et président de KWE! À la rencontre des peuples autochtones Souvent, des gens demandent ce qu’ils peuvent faire pour soutenir les peuples autochtones; venir au festival KWE! fait partie des gestes que vous pouvez poser. Il s’agit d’une action qui favorise le cheminement vers la réconciliation tant souhaitée. Nous invitons la population et les familles de Québec et d’ailleurs à profiter de ce festival unique au pays, offert gratuitement et dans l’authenticité des 11 Nations au-

tochtones au Québec. Rémy Vincent, Grand Chef de la Nation huronne-wendat KWE! est une occasion unique de découvrir les cultures des peuples autochtones. C’est aussi une formidable opportunité de rencontres et d’échanges enrichissants. Je suis donc heureux d’inviter le grand public québécois à y participer et à venir nous rencontrer dans un esprit de réconciliation et d’amitié. Je serais personnellement ravi de marcher avec vous lors de la Marche de Puamun Meshkenu ! Dr. Stanley Vollant, chirurgien innu et fondateur de Puamun Meshkenu, porte-parole de KWE! depuis la première édition en 2017 On peut dire aujourd’hui que KWE!, malgré son jeune âge, est déjà en voie de devenir un événement phare de la programmation estivale! Ian Lafrenière, ministre responsable des Affaires autochtones

L’équipe de la Voix des Premières Nations Nous sommes à la recherche de pigistes autochtones

FREDÉRIC LANGLAIS

Directeur général

VICKY RÉGIS

Conseillère en publicité

CHANTALE POTVIN Journaliste

SHAN DAK PUANA

INTÉRESSÉ(E) ? CONTACTEZ-NOUS.

Chroniqueuse

Visitez notre site web : www.lvpn.com

Ça pourrait être toi TON PRÉNOM TON NOM Organisme

La Voix Des Premières Nations • 5

Pour avoir contribué à la réalisation de l’événement, le comité organisateur remercie la Ville de Québec, ExpoCité, le gouvernement du Québec, Rio Tinto, Société Makivik, Institut culturel Avataq, le Grand Marché de Québec, Tourisme Autochtone Québec, le Conseil de la Na-

Cette photo de joueurs de tambours a été prise l’an dernier, dans le cadre d’une édition de KWE! À la rencontre des peuples autochtones.

[Juin 2022]

Clairement inscrits dans la programmation, les objectifs de KWE! À la rencontre des peuples autochtones 2022 sont d’abord de rapprocher les peuples autochtones et non autochtones pour contribuer à leur réconciliation et de créer des occasions de rencontres et d’interactions culturelles pour briser les préjugés et lutter contre le racisme et la discrimination. L’événement souhaite aussi contribuer à faire rayonner le talent des artistes autochtones en leur offrant une occasion de se faire connaitre, de produire de façon professionnelle des spectacles et des prestations artistiques des Premières Nations et des Inuits du Québec, de promouvoir les savoir traditionnels et sensibiliser aux réalités et aux enjeux qui touchent les peuples autochtones. Le but

est également de créer des opportunités d’emplois, de stage et de bénévolat.


PREMIÈRES NATIONS L’indien malcommode

Bientôt disponible dans les écoles Par Chantale Potvin

Des prix prestigieux

Initiative de journalisme local

Depuis sa sortie, le film a fait sa marque sur le circuit des festivals cette année. Ainsi, des prix ont été remis dans le cadre du Festival international du film de Toronto (TIFF) et lors du Festival international du film de Vancouver. Aussi, lors des Rencontres internationales du documentaire de Montréal (RIDM) en novembre 2021, Michelle Latimer a remporté le Grand Prix de la compétition nationale longs métrages et le prix Magnus-Isacsson.

Montréal- Afin d’outiller les enseignants quant aux réalités autochtones, le documentaire L’Indien malcommode sera disponible pour la distribution à titre de ressource pédagogique et pour des projections communautaires, et ce, à compter de l’automne 2022.

Synopsis

À la lumière du communiqué de presse, en plus du narrateur et écrivain Thomas King, L’Indien malcommode met en vedette Christi Belcourt, Alethea Arnaquq-Baril, Nyla Innuksuk, The Halluci Nation, Skawennati, Ja-

King, qui réécrit cette histoire grâce aux voix puissantes de celles et ceux qui perpétuent la tradition de la résistance autochtone », stipule un communiqué de presse.

« L’Indien malcommode » est à la fois un ouvrage d’histoire et une subversion de l’histoire officielle. En somme, c’est le résultat de la réflexion personnelle et critique que Thomas King a menée depuis un demi-siècle sur ce que cela signifie d’être Indien aujourd’hui en Amérique du Nord. Ce livre n’est pas tant une condamnation du comportement des uns ou des autres qu’une analyse suprême-

Pour nous, peuples autochtones du Canada, Thomas King est notre Mark Twain ; sagace, désopilant, incorrigible. Richard Wagamese, The Globe and Mail Fascinant, souvent hilarant, toujours d’une terrible vérité, « L’Indien malcommode » est appelé à devenir un classique dans le genre du récit historique. Une lecture essentielle pour tous ceux qui veulent mieux comprendre les Premières Nations, et à plus forte raison pour ceux qui ne veulent rien comprendre. » Joseph Boyden, écrivain aux origines autochtones

Le film… Titré en anglais par Inconvenient Indian et réalisé par Michelle Latimer en 2020, le documentaire dure 90 minutes. Il a été produit en anglais, en inuktitut, en cri et en anishinaabemowin avec soustitres anglais et la version française est sous-titrée. Pour le résumer, le film relate, à sa façon, l’histoire des peuples autochtones d’Amérique du Nord. Inspiré du livre, c’est Thomas King, lui-même, qui fait la narration dans le film.

[Juin 2022]

« Produit à une époque de changements décisifs et de réexamens essentiels, L’Indien malcommode met en évidence la brillante déconstruction du discours colonial d’Amérique du Nord à laquelle procède Thomas

Quelques visages… Le livre de Thomas King compte 320 pages. Publié chez Boréal, L’Indien malcommode est présenté comme un portrait inattendu des Autochtones d’Amérique du Nord.

Citations

ment intelligente des liens complexes qu’entretiennent les Blancs et les Indiens. Extrait du communiqué de presse

Photo : Westwood Creative artists / Trina Koster

L’Indien malcommode est le livre Thomas King, qui, par son travail d’écriture a souhaité « révéler les mensonges et la désinformation qu’on appelle « Histoire », a cité la maison d’édition du livre, soit Boréal. Il est important de préciser que Thomas King est l’un des plus importants intellectuels issus des Premières Nations au Canada. Depuis 50 ans, en plus de militer pour plusieurs causes touchant les Autochtones, il enseigne la littérature autochtone dans des universités canadiennes et américaines. Il a aussi publié des essais, des nouvelles et des romans et il a reçu plusieurs prix, dont le Prix du gouverneur général, le prix Trillium et le prix du Commonwealth.

Photo : Boréal

Tout part d’un livre

son Edward Lewis, Carman Tozer, Steven Lonsdale et Kent Monkman. Stuart Henderson (90th Parallel Productions), Justine Pimlott (ONF) et Jesse Wente ont assuré la production du film ; Gordon Henderson, de 90th Parallel Productions, et Anita Lee, responsable du Studio de l’Ontario de l’ONF à Toronto, en ont signé la production exécutive.

Âgé de 79 ans et né en Californie, Thomas King est un romancier, essayiste et un animateur de télévision canadien qui s’est démarqué par ses écrits sur les premières nations dont il est un ardent défenseur. Cet intellectuel est de descendance cherokee, grecque et allemande.

6 • La Voix Des Premières Nations

Honorons notre héritage Bonne fête nationale à tous les autochtones Tshima minuatameku innu tshishiku www.galeriesmontagnaises.com


PREMIÈRES NATIONS Mine Letondal

Entente avec les Atikamekw Par Chantale Potvin

Initiative de journalisme local

Wemotaci- Le Conseil des Atikamekw de Wemotaci (CAW) et Imerys Canada Inc. (Imerys) ont récemment conclu un accord de développement pour l’exploitation de la mine de phlogopite (mica) du Lac Letondal.

Quelques informations La mine est située à quelque 42 kilomètres de la communauté de Wemotaci. L’accord, dont il est question, a été signée à La Tuque, en présence de François Néashit, Chef du Conseil des Atikamekw de Wemotaci et de messieurs Philippe Fournier-Bélanger, Directeur d’Imerys Canada et John Taylor, vice-président industriel pour la région nord-ouest de l’Amérique d’Imerys.

Objectifs Pour le définir, l’accord a pour mission d’établir des modalités quant aux activités actuelles

et futures d’Imerys Canada inc. L’objectif est aussi de renforcir les échanges et les opportunités d’affaires avec le CAW tout en contribuant au développement économique et social de la Première Nation atikamekw de Wemotaci.

Des suites harmonieuses En plus de favoriser le bon développement économique, ce projet favorisera une relation durable et mutuellement profitable, une relation fondée sur la confiance, le respect, la transparence, et la collaboration. « Cet accord confirme la volonté d’Imerys Canada d’être un acteur responsable et s’inscrit pleinement dans le cadre des engagements de développement durable de notre organisation. En tant qu’entreprise qui exploite des ressources naturelles, il est essentiel que nous établissions un dialogue constructif avec les différentes parties prenantes présentes sur le territoire, le tout dans le respect de leurs traditions », a déclaré Philippe Fournier-Bélanger.

Des détails importants

Citations

Hormis les modalités administratives, l’accord a inscrit des mesures qui ont pour but de faire participer les membres de la Première Nation atikamekw de Wemotaci aux activités de la mine de mica du Lac Letondal. De ce fait, un comité composé à 50% de membres représentants du CAW et à 50% d’Imerys sera mis sur pied pour installer un dialogue permanent entre les parties et pour respecter, dans leur intégralité, les clauses de l’accord.

En plus d’établir une relation respectueuse avec Imerys, cet accord démontre aux hautes instances de l’industrie minière qu’il est avantageux pour les entreprises de travailler dans un esprit de collaboration et de respect avec les Premières Nations. Je tiens à remercier Imerys Canada Inc. et son directeur, monsieur Philippe Fournier-Bélanger, pour leur collaboration et leur ouverture d’esprit démontrées au

cours des négociations. François Néashit, Chef du Conseil des Atikamekw de Wemotaci Cette entente nous permet d’encadrer cette relation avec les membres de la communauté Atikamekw de Wemotaci. Je tiens à remercier le Chef Néashit pour son soutien, de même que l’ensemble des personnes qui ont permis de rendre cet accord possible. Philippe Fournier-Bélanger, Directeur d’Imerys Canada

Quelques mots sur la mine La mine de phlogopite du lac Letondal est le seul gisement de mica qui est présentement exploité au Canada. Situé à 11 kilomètres au nord du lac Letondal, le gisement est une intrusion de roches à très haute teneur en phlogopite, qui est connue sous le nom de « mica suzorite ». Pour sa part, Imerys fournit des micas lamellaires principalement pour l’industrie des polymères, des revêtements, de la construction et des cosmétiques.

En haut, de gauche à droite, Patrick Petiquay Conseiller, Guy Laloche Conseiller, Patrick Boivin Conseiller et Marcel Boivin, Chef de Territoire. En bas, de gauche à droite, Paul Niquay Chef de Territoire, Alys Quoquochi Vice-Cheffe, Philippe Fournier-Bélanger, directeur des opérations pour Imerys Canada et John Taylor, Vice-président industriel pour la région nord-ouest de l’Amérique d’Imerys.

[Juin 2022]

À l’arrière des Galeries Montagnaises

Sept-Îles / Uashat

La Voix Des Premières Nations • 7

1er au 5 juin 2022


An Malis Jourdain – Femme innue disparue et/ou assassinée au Lac Ste- Anne en 1957 Une simple histoire parmi tant d’autres pour la GRC et une histoire inachevée pour la famille Jourdain

J

e me présente, je m’appelle Shan Dak Puana alias Jeanne d’Arc Vollant, je suis la fille d’An Malis Jourdain. Je suis née à la crèche StVincent de Paul à Québec et j’ai eu la chance d’être adoptée par une famille innue de Pessamit donc je n’ai pas perdu mon identité. En 1985, je retrouve ma parenté biologique sauf ma mère An Malis Jourdain puisqu’elle a disparu sur le Nitassinan en 1957.

rêtent sur les traces de traineau et des chevaux. Les innus se rendent au campement des bûcherons mais ceux-ci leur refusent de rentrer à leur campement. Son père n’insiste pas car il craint les représailles et les affrontements. Un policier de la GRC a été aperçu pendant les recherches près du campement mais personne ne sait ce qu’il a trouvé et aucun rapport ni de suivi a été fait avec la famille Jourdain.

sa précieuse collaboration et de sa disponibilité malgré qu’elle occupât d’autres fonctions.

blème de crédibilité puisque c’est une unité de la GRC tel que : •

Le 23 juin 2020, La famille Jourdain (Edmond Jourdain, Marie Jourdain, Denise Fontaine, Jeanne d’Arc Vollant et Me François Lévesque via la conférence téléphonique) rencontre l’Unité des enquêtes spéciales de la GRC au Musée Shaputuan pour la présentation et explication du processus d’enquête et de règlement des plaintes du public.

• • •

Le manque d’indépendance face à la GRC (financier (salaire) et contractuel (employeur-employé) ; Une enquête interne de la GRC sur la GRC (enquête de la police sur la police); La transparence, l’impartialité et l’objectivité (lien avec la GRC) ; La fiabilité du résultat de leur travail (enquête biaisée).

Histoire d’An Malis Jourdain En novembre 1957, An Malis part accompagner d’un jeune innu Adrien Grégoire âgé de 12 ans faire le tour des pièges à castor sur le Nitassinan, près du Lac Ste- Anne sur la Côte-Nord. Ils ne reviennent pas au campement à la suite d’une grosse tempête de neige. Son père Georges Jourdain, grand chasseur et trappeur organise une battue pour les rechercher. Ils trouvent le jeune Adrien gelé sous un arbre, il porte les gants et le manteau d’An Malis. Ils identifient les traces d’An Malis près du sentier du campement des bûcherons allochtones, ses empreintes de pas s’ar-

Pendant 6 décennies, les blessures de la famille Jourdain ont façonné leur quotidien en se retrouvant devant cette histoire pleine de mystère et de questionnements :

A-t-elle embarqué dans ce traineau? Combien de bucherons dans ce traineau? Si oui, a-t-elle été agressée sexuellement ? An Malis Jourdain est toujours portée disparue. Il est important de spécifier que son père faisait face à de nombreux obstacles pour la retrouver car celui-ci a une méconnaissance du système juridique et administratif sans oublier la non-maîtrise de la langue française.

8 • La Voix Des Premières Nations

[Juin 2022]

DÉPÔT D’UNE PLAINTE DU PUBLIC CONFORMÉMENT AU PARTIE VII SECTION 45.53 DE LA LOI DE LA GRC

An Malis Jourdain

Lors de l’Enquête Nationale dur les Femmes et les Filles Autochtones Disparues et Assassinées en novembre 2017, mon oncle Edmond Jourdain : frère d’An Malis, aujourd’hui décédé et enfants de celle-ci : ma sœur Denise Fontaine et Jeanne d’Arc Vollant avons témoigné sur la disparition d’An Malis. Et la Commission a demandé à la Gendarmerie Royale du Canada de faire le nécessaire pour donner suite aux préoccupations soulevées lors de nos témoignages concernant les motifs raisonnables de croire à l’existence d’une inconduite commise par la GRC. Je tiens à remercier Mme Michèle Audette, commissaire de l’ENFFADA de

À la fin de cette rencontre, nous avons indiqué notre désir de procéder à un dépôt d’une plainte du public qui vise uniquement à la conduite d’un policier de la GRC au moment de la disparition d’An Malis Jourdain selon cet article : 45.53(1) : Tout particulier peut déposer une plainte concernant la conduite, dans l’exercice de fonctions prévues par la présente loi, … de toute personne qui, au moment de la conduite reprochée, était un membre ou une autre personne nommée ou employée sous le régime de la partie I.

45.53(1) : Tout particulier peut déposer une plainte concernant la conduite, dans l’exercice de fonctions prévues par la présente loi, … de toute personne qui, au moment de la conduite reprochée, était un membre ou une autre personne nommée ou employée sous le régime de la partie I. L’enquête est menée par la GRC sur la GRC Unité des enquêtes spéciales L’enquête a duré environ 2 ans à cause de la pandémie COVID. Comme je suis la porte-parole de ce dossier, je reçois un suivi téléphonique et une lettre en innu/ français et ce, mensuellement. Selon moi, l’unité des enquêtes spéciales de la GRC représente un sérieux pro-

Cette unité des enquêtes spéciales de la GRC ne favorise pas à renforcer la confiance envers les autochtones puisque ce climat de méfiance a une histoire coloniale sur leur rôle sous le régime des Pensionnats Indiens. En 1952, lorsque le Pensionnat Indien de Mani-utenam ouvre sa résidence, la GRC était nommée par la Loi sur les Indiens comme «agents de surveillance » pour obliger les enfants à fréquenter les pensionnats et ramener les fugueurs. Ainsi, les innus ont une grande défiance envers la GRC en raison des pensionnats et pour leur racisme et pratiques discriminatoires.

« C’est quand on est venus ici (Uashat), quand le gouvernement a décidé d’amener les pensionnats, c’est là que... Même, ils (les aînés) disent: ‘Ils (les policiers) allaient dans le bois pour les amener les enfants innus dans le pensionnat. »1 Il est important de comprendre le contexte de cette époque. De 1949 à 1958, les innus de Uashat (réserve indienne de Sept-Îles constituée en 1925) vivent de l’intimidation et de menaces de la part de la mine IOC, de la ville de Sept-Îles, du clergé de même que les policiers de la GRC car ils résistent au déménagement planifié par l’État vers la nouvelle réserve Mani-utenam situé à l’est de Sept-Îles. Ce terrain est un lieu de rassemblement des innus en août, mois de la prière, avant le grand départ vers l’in-


térieur du Nitassinan. Cet emplacement appartient au gouvernement du Québec mais les innus ayant l’usufruit, personne ne peut les déloger. Grâce à cette résistance, Uashat existe aujourd’hui.

La GRC était-il dépourvu de préjugés, de stéréotypes ou de discrimination envers les innus en 1957 ? Est-ce possible que la GRC s’est juste dit : ce n’est qu’une indienne ou ce sont que des Indiens ? Pourquoi la GRC ne dispose d’aucun résumé des activités qu’il devait envoyer au district de Québec de façon régulière ? Réception du rapport d’An Malis Jourdain Le 17 mai dernier, Me François Levesque reçoit ce rapport par la poste. L’unité des enquêtes spéciales de la GRC n’a pas respecté l’attente prise avec moi soit de présenter ce rapport final avec la famille Jourdain à Uashat. Lors de ma conversation téléphonique, la représentante de cette unité n’était pas favorable que la famille du 2e mariage soit les Fontaine assiste lors de cette dernière rencontre. La GRC me démontre formellement qu’il est toujours un levier de colonisation en contrôlant la dernière étape de ce processus de traitement de la plainte, aucun respect de notre spécificité innu en ne tenant pas compte de notre culture, nos us, coutumes et surtout la différence de notre vision du monde du concept de la famille. L’unité des enquêtes spéciales de la GRC qui intervient dans ce processus de plainte auprès de notre famille

Photo : Michèle Audette

Quelle a été la participation de la GRC pour contraindre les innus à l’obéissance et à la soumission ? L’implication de la GRC dans la communauté Uashat mak Mani- utenam lors de la création de la réserve a pu avoir d’autres impacts indirects sur la disparition d’An Malis ? Voici mes questionnements :

Au centre : Edmond et Marie Jourdain au Rassemblement à Houston, Schefferville, septembre 2016.

ignore la famille élargie. Pour les Innus, la famille ne se limite pas aux parents et à leurs enfants, mais comprend aussi un réseau élargi de personnes apparentées comme les enfants issus du 2e mariage d’Upikan Jourdain, des grands-parents aux oncles et tantes, aux cousins et cousines, auxquels s’ajoutent les liens de parenté formés par l’adoption. La GRC a intérêt de prendre connaissance de l’histoire sur nos façons d’être, de faire et d’agir avant d’intervenir auprès de nous c’est-à-dire lorsqu’il s’agit d’un sujet particulier. Sa décision de ne pas présenter le Rapport An Malis est culturellement inadéquate pour notre famille Jourdain, la GRC n’a pas su adapter ce service afin que tous puissent en bénéficier.

Incompréhension du contexte innu par la GRC

ter le résultat du Rapport An Malis par l’unité des enquêtes spéciales de la GRC.

Aucune empathie de la GRC, cette unité ne comprend pas qu’à l’absence de corps, ma famille Jourdain a été laissée sans réponse, cette épreuve est particulièrement douloureuse, ne pas savoir ce qui est arrivé à leur sœur est une expérience traumatisante. Toute notre famille élargie s’en trouve affectée et ce, de multiples façons. Je rends hommage à ma famille Jourdain en soulignant leur résilience en dépit de leur traumatisme sur cette disparition.

Selon article 45.7(1) de la Loi de la GRC, nous avons allons demander une révision auprès de la Commission Civile d’examen et de Traitement des Plaintes relative à la GRC puisque nous ne sommes pas satisfaits de la manière que l’Unité des Enquêtes Spéciales de la GRC a traité notre plainte. La Commission Civile d’examen et de Traitement des Plaintes relative à la GRC est un organisme fédéral distinct et indépendant de la GRC. Son rôle est de veiller à ce que les plaintes du public relatives à la conduite d’un membre de la GRC soit examinées de façon juste et équitable.

Photo : Gracieuseté

Commémoration An Malis le 14 octobre 2018

Notre combat se poursuit Bien que nous sommes conscients que le racisme structurel est omniprésent dans les institutions étatiques, d’un commun accord, nous avons décidé de contes-

https://papyrus.bib.umontreal.ca/xmlui/bitstream/handle/1866/14385/Mailloux_Carole_2004_these.pdf?sequence=1&isAllowed=y

1

«…toute personne qui songe à accomplir quelque chose rencontrera des difficultés mais en dépit de cela, elle ne devra jamais se décourager. Elle devra constamment garder son idée dans sa pensée et ne devra pas renoncer au moindre obstacle. » An Antane Kapesh

Shan Dak Puana

La Voix Des Premières Nations • 9

Bien entendu, ce rapport spécifie qu’il a été impossible d’identifier l’existence de l’inconduite commise par la GRC concernant l’enquête sur la disparition d’An Malis Jourdain. À mon avis, cette enquête est biaisée par la composition de cette unité plus généralement du déni de leur propre histoire avec les autochtones et sur la méconnaissance des impacts intergénérationnels des survivants de personne disparue ou assassinée surtout de la persistance des préjugés envers nous.

Je termine par un enseignement d’une aînée de ma communauté, un repère de la longue marche pour la survie de mes ancêtres, transmis de génération en génération, c’est mon guide morale pour entamer une autre étape de la recherche de vérité sur la disparition d’An Malis Jourdain.

[Juin 2022]

Cette unité est inutile si elle ne prend pas en compte les souffrances des survivants des personnes disparues ainsi que les rapports de la colonisation de la GRC qui entraînent des conséquences toujours actuelles. Ce traitement de plainte de public surtout avec les autochtones est une fausse réconciliation que je qualifie de futile voire trompeur.


Événement annuel d'ITUM pour la

FÊTE DES PÈRES!

DIM

AN CH 19 E JUI N 202 2

Au site communautaire du chalet scandinave à Shipit, tous les membres de la communauté de Uashat mak Mani-utenam sont invités pour un dîner communautaire traditionnel avec messe d’ouverture.

11H

Au menu : Bernache, patés, salades, bannique, graisse de caribou... et plus! Animation et prestations musicales Tirages cadeaux Remise des prix pour le Concours Utshashumek u 2022

Venez en grand nombre pour célébrer la Fête des pères et la montaison annuelle du saumon Utshashumeku !

José

10 • La Voix Des Premières Nations

[Juin 2022]

lito

Jeux

s!

ble a l f n

go

En Font aine spectac et le | Atshuk le: urs m | usiciLaurent McKe ens nzi

21 JUIN 2022, JOURNÉE NATIONALE DES peuples AUTOCHTONES

e

M Soup INI POW er co mmunWOW auta ire

À compter de 10h, au site de l'Agora, rue De Quen

Présenté par le Musée Shaputuan et ITUM

Pour INFOS : 418-962-4000


La Voix des Premières Nations vous souhaite une merveilleuse Journée Nationale des Peuples Autochtones !

[Juin 2022]

La Voix Des Premières Nations • 11


OUPE OLIVIER, nous continuons servir pendant le confinement.

115, rue Monseigneur Blanche, Sept-Îles, Québec, G4R 3G6 Ventes :1 844 361-3867 Entretien, Pièces & Service : 418 968-6000

Chez GROUPE OLIVIER, prenez la route en profitant d’un service 5 pour vos escapades estivales ! 690, avenue Brochu, Sept-Iles, Québec, G4R 2X5 1 844 361-3866

OUPE OLIVIER, nous continuons OUPE continuons servirOLIVIER, pendant nous le confinement. servir pendant le confinement. OUVERT

100 %

119, rue Monseigneur Blanche, Sept-Iles, Québec, G4R 3G7 115, rue Monseigneur Blanche,

HEURES D’OUVERTURE Sept-Îles,:Québec, G4R 3G6

Ventes :1 844 361-3867 8 h à 12 h et de 13 h à 17 h115, (lundi vendredi) rueau Monseigneur Blanche,

Entretien, Pièces & Service : 418 968-6000 Sept-Îles, Québec, G4R 3G6 DÉPARTEMENT SERVICE ET PIÈCES Ventes :1 844 361-3867 Nos départements de service et de Entretien, Pièces & pièces Servicesont : 418ouverts. 968-6000 Récupération des pièces au comptoir à l’intérieur Service à l’intérieur également

DÉPARTEMENT DES VENTES

Nos départements des ventes sont ouverts en ligne seulement.

690, avenue Brochu, Sept-Iles, Québec, G4R 2X5 https://www.olivierchryslerseptiles.com/fr 1 844 361-3866 https://www.olivierfordseptiles.com/fr 690, avenue Brochu, https://www.oliviernissanseptiles.com/fr Sept-Iles, Québec, G4R 2X5

VISITEZ NOS SITES WEB :

1 844 361-3866

OUVERT Vente 100 % en ligne & service sur

100 %

1 844 361-3868 *Sur RDV seulement 1 833 604-1668 Pièces : 1 833 604 1669 1 844 361-3868

3 | Le mercredi 20 janvier 2021 | Le Nord-Côtier

12 • La Voix Des Premières Nations

[Juin 2022]

Vente 100 % en ligne & service sur RDV

1 844 361-3868 *Sur RDV seulement 1 833 604-1668 Pièces : 1 833 604 1669


Pêcheries Uapan mak SDEUM, tshitekuau tshima minuatemek ume innu-tshishik! Pêcheries Uapan et SDEUM vous souhaitent une bonne journée nationale des peuples autochtones!

[Juin 2022]

Le 21 juin est une journée qui permet aux communautés de se célébrer elles-mêmes, et ce, avec fierté, en plus d’être une opportunité pour les allochtones d’en apprendre davantage sur la richesse de la culture, des langues et des traditions autochtones.

La Voix Des Premières Nations • 13

Joyeuse Fête nationale des peuples autochtones u u Tshima minuatamek ume innu tshishik


PREMIÈRES NATIONS Bourses Nikanewin

Des entrepreneurs honorés Par Chantale Potvin

Initiative de journalisme local

Wendake- La Commission de développement économique des Premières Nations du Québec et du Labrador (CDEPNQL) vient de souligner la deuxième édition de la remise des Bourses Nikanewin. C’est avec plaisir que La Voix des Premières Nations dévoile les noms des onze heureux lauréats qui se sont partagé 27 500 $ en prix.

Beaucoup de femmes! À chaque année, l’objectif principal de cette remise de bourses est « d’inciter le plus possible de membres des Premières Nations ayant un projet d’affaires à passer du stade de l’idée à celui de l’action », a précisé le communiqué de presse qui confirme que le projet a connu beaucoup de succès avec la réception 56 candidatures provenant de huit nations et de vingttrois communautés. Il faut préciser que 75 % de ces candidatures étaient représentées par des femmes autochtones.

14 • La Voix Des Premières Nations

[Juin 2022]

Les lauréats Les lauréats des bourses Nikanewin de 2 500 $ sont Eli Isaac de Listiguj, il opère le Restaurant chef, Food truck. Mireille Asselin-Bouchard de Mashteuiatsh a remporté une bourse pour son Service d’intervention psychosocial et Tracie Bélanger de Wôlinak pour l’entreprise Designer vêtements pour adolescents. Pour leur part, Guillaume Paul-Bouchard de Mashteuiatsh a reçu le prix pour sa Ferme écologique et Jocelyne Bellefleur d’Uashat pour son entreprise de Confection de vêtements et accessoires traditionnels de cérémonie et de pow-wow.

D’autres gagnants Deux autres bourses sont allées à Kanessa Michel de Maliotenam pour Designer graphique et Marie-Anne Louis d’Ekuanitshit pour Service-conseil en bureau-

tique. Quant à elle, Valéry Larouche de Mashteuiatsh en a gagné une pour son entreprise Designer de mode en transformation et revitalisation de matières premières.

Les autres bourses Les autres bourses ont été remises à Megan Hébert-Lefebvre et Valérie Laforce de Wôlinak pour Niaka, une agence en graphisme. Nora Gould de Gesgapegiag en a reçu une pour son entreprise Fabrication de chandelles personnalisées.

Pour un projet collectif Il faut ajouter qu’une bourse de 2 500 $, versée par le service d’économie sociale de la CDEPNQL, a été octroyée pour encourager la réalisation de projets collectifs. Ainsi, le prix a été décerné à Georges Savard de Wendake et aux membres de son organisation pour Musique Nature.

Aide offerte Pour terminer, la CDEPNQL félicite les gagnants, mais aussi tous ceux qui ont déposé une candidature. « Même si votre projet ne s’est pas vu attribuer une bourse, vous pouvez bénéficier gratuitement du soutien et de l’accompagnement de notre équipe pour le développer », ont conclu les responsables de la CDEPNQL, qui a pour mission de représenter, de promouvoir, de soutenir et de défendre les intérêts des Premières Nations du Québec et du Labrador.

Citations Pour participer au concours, chaque candidat devait soumettre une lettre de motivation et un dossier de candidature, dans lequel il devait expliquer son parcours individuel, son projet d’affaires et sa compréhension du marché dans lequel celui-ci s’inscrit. Extrait du communiqué de presse Tous les dossiers de candidatures étaient intéressants et pertinents et avaient le

potentiel de se concrétiser en projets d’affaires et de prendre de l’expansion. Un important travail d’éva-

luation a donc dû être fait par les membres du comité de sélection afin de déterminer quels projets se ver-

raient allouer une des onze bourses. Extrait du communiqué de presse


[Juin 2022]

Mireille Asselin-Bouchard de Mashteuiatsh a remporté la bourse pour la reconnaissance de son service d’intervention psychosocial.

Crédit photo : Mireille Asselin-Bouchard

Photo 2 :

Le travail agricole de Guillaume Paul-Bouchard de Mashteuiatsh a été souligné. Il pose avec sa conjointe et associée, Lydia Cloutier.

Crédit photo : Guillaume Paul-Bouchard

Photo 3 :

Les efforts des associées Megan Hébert-Lefebvre et Valérie Laforce de Wôlinak ont été reconnus pour Niaka, une agence en graphisme.

Crédit photo : Megan Hébert-Lefebvre

Photo 4 :

Jocelyne Bellefleur d’Uashat a été reconnue pour son entreprise de Confection de vêtements et accessoires traditionnels de cérémonie et de pow-wow.

Crédit photo : Jocelyne Bellefleur

La Voix Des Premières Nations • 15

Photo 1 :


Suivez ces conseils, ils pourraient vous sauver la vie.

Nashatamuku etashumakauieku, tshipa tshi ushimuitishunau. RESTEZ LOIN DES VOIES FERRÉES

16 • La Voix Des Premières Nations

[Juin 2022]

Les trains sont habituellement beaucoup plus près qu’ils n’en ont l’air—et roulent beaucoup plus vite. Il ne faut jamais marcher, faire du vélo ou rouler sur les voies ferrées. Il est difficile d’estimer à quelle distance se trouve un train ou à quelle vitesse il roule.

RESTEZ EN SÉCURITÉ

ANITE KATAKU TSHE TAIEKU ISHKUTEUTAPAN-MESHKANAT. Apu nita pimutenanut, pimautishunanut kie apu nita papamipatananut anite ishkuteutapan-meshkanat. Apu tshi tshissenitakanit eshpish katakushish takuak kie ishpishipanit ishkuteutapan.

SHUTSHI-NAKATUENITAMUKU.

Les voies ferrées, les tunnels, les ponts et les gares de triage sont des endroits dangereux. Ils ne sont pas faits pour que des enfants ou des adultes s’y promènent. C’est aussi contraire à la loi de jouer à ces endroits – vous pourriez recevoir une amende s’élevant jusqu’à 50 000 $.

Ishkuteutapan-meshkanaua, uipitatshishekaua, ashukana mak anite mitshuapa uet pushunanut kushtikuan anite. Apu ishinakuak tshetshi papamuteht auassat, napeuat kie ishkueuat. Apu tapuetakanit anite ut takuaikan- mashinaikanit tshetshi metuenanut anite. Tshipa tshi nashauakanu auen nuash 50 000 $.

En collaboration avec Transport ferroviaire Tshiuetin

Source : Opération Gareautrain


Au nom de Dieu : la religion catholique aux antipodes de la spiritualité autochtone eux visions du monde s’entrechoquent entre les missionnaires catholiques et les autochtones sur l’aspect religieux et spirituel. Selon le christianisme, Dieu a créé les personnes humaines à son image et leur a donné le contrôle sur tout donc la création, les humains dominent les autres créations de Dieu (état de domination morale) tandis que pour la spiritualité autochtone, le Créateur a fait en sorte qu’il y a égalité de tous y compris les personnes humaines, les animaux, les plantes et les roches soit l’ordre de la création – terre – végétation – animaux – êtres humains dépend des créations précédentes (état d’égalité morale et d’interdépendance). L’Église – une aide précieuse à la colonisation L’Église est marquée par des empreintes colonisatrices comme on peut le constater au Québec et au Canada. En 1868, l’instauration de La loi sur les Indiens vise à transformer physiquement et moralement les autochtones pour qu’ils deviennent comme la société dominante. La loi sur les Indiens a 149 ans, et par suite des pressions des groupes politiques autochtones, certains articles ont été modifié mais demeure toujours actuel.

Suite aux sépultures anonymes trouvées sur les sites de Pensionnat Indiens, une délégation des Premières Nations a rencontré le Pape pour demande d’excuses officiels. Pour cette visite, cette délégation a visité le musée ethnologique Anima Mundi du Vatican qui expose plusieurs objets traditionnels, la restitution de ces artéfacts fait partie de leurs demandes. L’héritage de l’Église génère de profondes souffrances et de traumatismes chez les autochtones à la suite de l’adhésion forcée au christianisme en délaissant leurs fondements culturels et spirituels. Père Alexis Joveneau – prêtre et anti-prêtre Le père Alexis Joveneau était un missionnaire catholique de la congrégation des Oblats de Marie-Immaculée a œuvré de 1953 jusqu’à son décès en 1992, dans les communautés de Pakua Shipi et d’Unamen Shipu et décédé en 1992. Au nom de l’Église, il instaure une tyrannie en exerçant un pouvoir quasi absolu à l’intérieur de ces communautés pendant près de 40 ans. En novembre 2017 à l’Enquête Nationale sur les Femmes Autochtones Disparues et Assassinées - Mani-utenam, un lourd secret est dévoilé, les victimes ont enfin rompu le silence sur les agressions sexuelles qu’elles ont subi par celui qui était surnommé le Pape de la CôteNord. Conséquemment, celui-ci aurait aussi agressé des enfants, des hommes

d’Unamen Shipu mais également sa propre nièce : Marie-Christine Joveneau.

Mais où était Dieu ? Recours collectif contre le pape de la Côte-Nord En mars 2018, une demande d’action collective a été déposé par Noëlla Mark, Unamen Shipu, déclare avoir été agressée sexuellement environ une fois par semaine pendant 7 ans par le Père Alexis Joveneau de la Congrégation Les Missionnaires Oblats de Marie-Immaculée. En 2021, le recours collectif a été accueilli par le juge Thomas M. Davis de la cour supérieure. Ce recours collectif vise toutes les personnes et leurs héritiers {…} ayant été agressés sexuellement par tout religieux, membre ou employé de la congrégation religieuse Les Missionnaires Oblats de Marie-Immaculée, la période s’étend du 1er janvier 1950 au 31 décembre 2018 et les indemnités réclamées en dommages moraux pourraient atteindre jusqu’à 300 000 $ par victime. Environ 200 présumés victimes provenant d’une douzaine de communautés incluant les allochtones se sont inscrits auprès du cabinet d’avocats Arsenault et Lemieux. Jusqu’à maintenant, 8 oblats sont visés dans ce recours. Il est fort possible que la liste des victimes et des Oblats risque de s’allonger. Quand le diable se cache dans le sacré La culture d’abus sexuels est enracinée dans l’Église, une institution perverse et hypocrite. Non seulement, cela concerne les prêtres agresseurs mais également les Sœurs qui auraient elles aussi, commis des agressions envers les enfants de sexe masculin ou féminin au Québec et un

recours collectif est en cours. Le secret de l’Église a permis aux prêtres de poursuivre leur abus en toute immunité, hiérarchiquement, ils étaient protégés sciemment de la justice puisque ces prêtres qui avaient des allégations d’abus sexuels étaient tout simplement transférés dans autre une communauté ou dans un refuge en France. Malgré les scandales et d’abus sexuels au sein l’Église, la génération des aînés Conclusion Mais, le déclin s’accentue graduellement envers l’église au sein des communautés selon les générations. Les survivants de Pensionnats Indiens ont connu des expériences traumatisantes avec les prêtres, plusieurs se sont éloignés de la religion catholique pour un retour de la tradition. Enfin, l’autochtone colonisé se défait de l’identité imposée par la société dominante. Il retrouve son identité détruite par la réappropriation culturelle de ses traditions, sa culture et sa spiritualité ancestrale. La résurgence de la spiritualité autochtone se centre sur une vision du monde et les traditions pour construire un monde meilleur par la guérison individuelle et collective, c’est un acte de résistance.

Les ancêtres m’ont dit : « Ton âme a rêvé bien avant toi. Ton cœur a entendu la terre ». Joséphine Bacon

Shan Dak Puana

PLACE DE VILLE • 770, Boul. Laure, Sept-Îles • Tél. : 418 962-7424 / 1-800-463-4208 • Service C.O.D

La Voix Des Premières Nations • 17

VOTRE DESTINATION SPORTIVE À SEPT-ÎLES !

[Juin 2022]

La contribution de l’Église à la civilisation autochtone par l’assimilation agressive consistait à leur faire abandonner leur mythologie par la conversion au christianisme, un endoctrinement sans précédent, un vol de l’âme autochtone. Jusqu’en 1951, certains rituels autochtones étaient interdits au Canada sous peine de punition. Les pratiques traditionnelles, comme la croyance aux rêves, l’usage du tambour, le maquillage du corps sont considérées comme mauvaises par les missionnaires. Les Au-

tochtones, qui souhaitent vivre dans la mission, sont forcés de suivre ces règlements. Les objets rituels et sacrés furent ainsi confisqués ou obtenus par de manières détournées pour être confiés aux musées ou vendus illégalement.


UNE JOURNÉE POUR S’INITIER, MAIS C’EST MIEUX TOUTE L’ANNÉE!

UNE NOUVELLE COLLECTION DE LIVRES, EN INNU-AIMUN ET EN FRANÇAIS

RENDEZ-VOUS : SALON DU LIVRE DE LA CÔTE-NORD, DU 12 AU 15 MAI 2022 Aréna Guy-Carbonneau de Sept-Îles

18 • La Voix Des Premières Nations

[Juin 2022]

3 COHORTES 2019-2020 2020-2021 2021-2022

BRAVO AUX GAGNANTS ET MERCI À TOUS LES PARTICIPANTS – TSHINASHKUMITINAN! DÉCOUVREZ LES OUTILS :

i n n u - a i m u n

.ca

t s h a k a p e s h

.ca


Les Astres et Vous

Par : Innustradamus, Medium... Saignant Né en mai – L’outarde

Né en septembre – La ouananiche

Né en janvier – Le caribou

Ce mois-ci, il faudra surveiller votre alimentation, car pour une raison inconnue, vous développerez une intolérance… au SIROP D’ÉRABLE de votre marque préférée. Au travail, tout se passera comme sur des roulettes. Vous développerez plusieurs idées intéressantes et vous les partagerez. En amour, si vous êtes célibataires, vous resterez seuls tels de vieux ermites, mais cela vous fera le plus grand bien. Les outardes qui sont en couple, risquent de se retrouver à passer la nuit sur le divan pendant une longue période. Côté monétaire, il serait important de réviser votre budget.

Votre état de santé en surprendra plus d’un, puisqu’à force de manger des épinards, vous deviendrez soudainement aussi fort que Popeye. Au boulot, quelqu’un fera tirer des billets pour le concert de votre groupe de musique préféré. Vous ne les gagnerez malheureusement pas, mais vous serez traité aux petits oignons par vos collègues. En amour, les célibataires qui ont quelqu’un en vue pourraient se faire devancer par leur rival(e) de longue date. Si vous êtes en couple, vous ferez beaucoup d’activités et de sorties à l’extérieur. Côté monétaire, quelqu’un vous donnera 10$.

Ce mois-ci, une vilaine bactérie risque de déstabiliser votre système immunitaire ; heureusement, elle est inoffensive. En revanche, vous vous retrouverez avec une couleur de cheveux qui sort de l’ordinaire : rose bonbon. Au travail, tout le monde viendra complimenter votre magnifique chevelure d’enfer. Concernant votre vie amoureuse, si vous êtes célibataires, attendez-vous à voir votre premier amour débarquer. Pour vous qui êtes en couple, vous irez de surprise en surprise. En ce qui a trait à l’argent, vous vous réveillerez un matin et vous trouverez un beau billet de 20$ sous votre oreiller.

Né en juin – Le saumon Au cours d’une excursion dans la forêt, il est très probable que vous vous blessiez légèrement la cheville à cause d’une branche de mélèze. Au boulot, vous serez souvent distrait par une jeune collègue nouvellement embauchée. Cette dernière cherchera à vous embêter à la moindre occasion dans le but d’occuper votre poste un jour. En amour, les célibataires verront leur cote de popularité augmenter soudainement. Pour les saumons ayant un partenaire, vous réglerez un problème haut la main et cela vous rapprochera énormément. En ce qui a trait à vos finances, tout ira pour le mieux.

Né en juillet – Le renard

Vous entamerez votre mois de mai avec une nouvelle paire de lunettes. En effet, votre vue aura baissé d’environ 0,5 ; n’ayez crainte, la nouvelle paire vous ira à merveille. Par ailleurs, ce nouvel accessoire accompagné de votre sourire ravageur fera grandement diminuer votre charge de travail. En ce qui a trait aux histoires de cœur, les célibataires rechercheront activement l’élu de leur cœur. Pourtant, il ou elle se trouvera au bout de votre nez. Pour ceux et celles qui sont en couple, quelqu’un vous donnera un bouquet de marguerite, ce qui aura pour effet d’inquiéter votre conjoint(e). Finalement, votre situation financière sera plutôt stable.

Né en novembre – Le castor Vous déborderez d’énergie comme jamais. Il serait préférable de mettre de côté tout aliment contenant de la caféine, faute de quoi vous deviendrez inarrêtable. Au boulot, vous serez entraîné dans une situation délicate en raison d’un travail que vous aviez remis en août 2021. En amour, les célibataires trébucheront en sortant les poubelles et à ce moment-là, votre preux chevalier fera son apparition et vous tendra la main. Les castors qui sont en couple, apprendront de leur partenaire une très bonne leçon de vie. Côté monétaire, vous retournerez une situation à votre avantage.

Né en décembre – Le lièvre Vous serez en bonne santé. Cependant, sur votre lieu de travail, vous commettrez quelques petites erreurs. En effet, par la simple force de votre pensée, vous pourriez casser votre crayon ou au moment de vous assoir, vous pourriez aussi briser votre chaise de bureau. Côté cœur, les lièvres rencontreront l’âme sœur un beau vendredi soir assise sur l’un des bancs du parc près de chez eux. Pour ceux et celles qui sont déjà en couple, vous vivrez quelques petits accrochages avec votre partenaire, mais vous surmonterez tous ces problèmes avec une grande facilité. Votre situation financière sera stable.

Au niveau de la santé, il serait préférable de transporter quelques mouchoirs sur vous, au risque d’éternuer sur un membre de votre famille. En effet, vos allergies seront de retour. Au travail, tout se déroulera à merveille. Vos employeurs seront tellement satisfaits, qu’ils vous accorderont quelques congés payés. Du côté de la romance, les célibataires se rendront compte qu’ils ont beaucoup de points en commun avec le (la) caissier(ère) de leur restaurant préféré. Si vous êtes en couple, les fous rires ne manqueront pas au sein de votre relation. Votre situation financière sera plutôt catastrophique. La cause? Vos achats compulsifs sur Amazon.

Né en mars – Le vison Votre mois de mai s’annonce plein de surprises. Votre santé sera excellente ; le seul bémol, c’est que vous risquez de vous frapper très souvent le menton avec votre spatule favorite. Au travail, vous surmonterez les obstacles comme personne d’autre. Vous aurez l’impression de pouvoir tout accomplir et c’est ce que vous ferez. En amour, les célibataires rencontreront une personne qui leur semblera familière au moment de partir faire leurs courses. Si vous êtes en couple, vous passerez des moments inoubliables en compagnie de l’être aimé. Côté monétaire, vous trouverez un billet de cinq dollars.

Né en avril – La truite grise Ce mois-ci, vous risquez de vous faire piquer par une abeille mutante. Cette dernière vous donnera certains super pouvoirs, notamment celui de communiquer avec les membres de son espèce. Au boulot, tout se déroulera à merveille. Vous serez très demandé et occupé, mais vous vous épanouirez. Côté cœur, les célibataires feront une rencontre incroyable dans le pub du coin un soir vers la mi-mai. Si vous êtes en couple, attendez-vous à recevoir une pluie de compliments de la part de votre partenaire. En ce qui a trait à l’argent, une situation tournera à votre avantage.

La Voix Des Premières Nations • 19

Né en août – Le porc-épic

Si on ignore le fait qu’un étrange grain de beauté en forme de cœur apparaîtra sur votre torse, vous serez en très bonne santé. Au travail, une situation qui vous a longtemps préoccupé sera réglée d’ici la fin du mois. Sur le plan sentimental des célibataires, alors qu’ils s’apprêteront à embrasser leur conquête, ils croiseront leur propre mère. Cette dernière leur fera des signes de la main en guise d’approbation et tout cela accompagné de quelques clins d’œil. Si vous êtes en couple, votre douce moitié rentrera joyeusement à la maison avec un bouquet de fleurs en vous annonçant qu’elle a gagné le gros lot.

Né en février – La martre

[Juin 2022]

Vous déborderez d’énergie à un point tel que vous aurez le sentiment de pouvoir déplacer des montagnes. Au travail, vous accomplirez des merveilles et la presse ira même jusqu’à chanter vos louanges dans quelques articles. Concernant la romance, les célibataires seront assez maladroits. Au cours d’une sortie au restaurant, il y a de forte chances pour que vous vous retrouviez avec une feuille de laurier coincé entre les dents. Les renards en couple recevront la visite de leur ami George. Ce dernier leur apportera une bonne nouvelle. Côté monétaire, attendez-vous à quelques imprévus.

Né en octobre – Le loup


LES STUDIOS DE CRÉATION MOBILES BIENTÔT LÀ !

NUTASHKUAN 3 - 27 JUIN

EKUANITSHIT 1 - 25 JUILLET

PESSAMIT 29 JUILLET - 22 AOÛT

Les destinations et les dates peuvent être sujettes à modifications. Projection de courts-métrages du Wapikoni

LA TOURNÉE CINÉMA QUI ROULE SERA PRÉSENTE :

TADOUSSAC - 15 JUIN, 20 H 30 : GRAND PUBLIC UASHAT MAK MANI-UTENAM - 16 JUIN, 20 H 30 : GRAND PUBLIC

17 JUIN, 20 H 30 : JEUNESSE

EKUANITSHIT - 18 JUIN, 20 H 30 : GRAND PUBLIC NUTASHKUAN - 21 JUIN, 20 H 30 : GRAND PUBLIC

SUIVEZ TOUTES NOS ACTIVITÉS : EVENEMENTSWAPIKONI.CA Ces activités sont rendues possibles grâce au soutien de nos partenaires :