Page 1

Volume 22, numéro 11 Décembre 2019 - Janvier 2020

RCAAQ Protes André et Marie-France André, prop.

C.P 52, Moisie (Québec) G0G 2B0 Route 138, Mani-utenam

418 927-4748 V. Lambert & P. Allard Pharmacien(ne)s - Propriétaire

2936, rue De la Faune, bur. 114 Wendake (Québec) G0A 4V0 T 418 840-5050 F 418 840-5079

cdem.ca SERVICE AUX ENTREPRISES

Heures d’ouverture Mardi au dimanche / de 11h à 22h

1006, boulevard Laure 418 968-6080 www.orientaldunord.com

Le Congrès souligne e le 50 anniversaire


ël o N x u e Joy et 0 2 0 2 e é nn A e n n o B ! O H ! O H ! O H

APPEL D’OFFRE DE SERVICES ENTRETIEN MÉNAGER Présentation de l’organisme La CDEM est une société de financement autochtone qui vise à offrir une gamme de produits financiers diversifiés et des mesures de soutien afin de favoriser le développement économique de la Nation lnnue, et ce, tant pour les entrepreneurs individuels que collectifs.

Définition du mandat La CDEM doit procéder à un appel d’offre de services pour l’entretien ménager de ses locaux situés au 1005, boul. Laure, bureau 110, à Uashat, Québec. La CDEM désire obtenir des prix de façon écrite tel que décrit à la Section 1 Spécifications et Demande de cotation - entretien ménager.

Documentation Pour obtenir le devis de soumission, vous pouvez contacter Mme Cindy Girard par téléphone au 418-968-1246 poste 205 ou par courriel : cgirard@cdem.ca

Date limite de dépôt des soumissions Les offres de services pour la réalisation de ce projet seront considérées si elles sont reçues avant le 20 janvier 2020.

2 • La Voix Des Premières Nations

[ Décembre 2019 - Janvier 2020 ]

Chaque moment passé avec les êtres chers est indispensable à notre épanouissement et à notre bonheur. La fête de Noël est une belle occasion pour vous manifester tout notre attachement, et souhaiter que se réalisent tous vos désirs pour la nouvelle année.

Veuillez acheminer votre soumission par la poste ou par courriel : CDEM a/s de Madame Cindy Girard 1005, boul. Laure, bureau 110 Uashat (Québec) G4R 456 ou cgirard@cdem.ca Note : La CDEM ne s’engage à accepter ni la soumission la plus basse ni aucune des soumissions reçues ou ouvertes. Elle ne s’ engage à aucune obligation d’ aucune sorte envers le ou les soumissionnaires .

WWW.CDEM.CA

L’équipe de la Voix des Premières Nations

Contactez-nous (No ISSN Bibliothèque Nationale du Canada : Imprimé : Innuvelle ISSN 2561 - 1275 Électronique : Innuvelle ISSN 2561 - 1283)

Vous avez une nouvelle ?

Rédactrice en chef : Suzanne Régis

418 962-3535 et 418 962-3550

Journaliste : Chantale Potvin, Christina Connelly Collaborateurs : Flore Bibeau (RCAAQ), Véronik Picard-Martineau (TAQ), Correctrice : Michèle Bergeron Crédit photo (page couverture) : RCAAQ Infographie : Yan Riverin (Yan Riverin - Designer Graphique) Tirage : 7 800 copies, maintenant disponible en version Web au https://lavoixdespremieresnations.ca Merci à l’Institut Tshakapesh, notre partenaire. Logos des nations commandités par Tourisme Autochtone Québec

Les Galeries Montagnaises 1005, boul. Laure Sept-Îles, QC G4R 4S6

info@lavoixdespremieresnations.ca

Vous avez une publicité ? 418 962-3535

Hélène Fillion

Pharmacienne propriétaire

tél. : 418 962-9711 ext. 10 Téléc. : 418 962-1912 fphx024@pharmaprix.ca www.pharmaprix.ca

pub@lavoixdespremieresnations.ca

Bureau du journal 108-B, boul. des Montagnais Uashat (Québec) G4R 5P9

Heures d’ouvertures : lundi au vendredi de 8h à 21h samedi et dimanche de 8h à 17h


PREMIÈRES NATIONS Mouvement des Centres d’amitié autochtones du Québec e

Le Congrès souligne le 50 anniversaire Par Flore Bibeau RCAAQ

Le Regroupement des centres d’amitié autochtones du Québec (RCAAQ) a tenu le 21 novembre dernier son cocktail dînatoire à l’hôtel Hilton de Québec pour marquer l’ouverture du Congrès du 50e anniversaire du Mouvement des Centres d’amitié autochtones du Québec. Plus d’une centaine de personnes étaient présentes pour l’évènement qui rassemblait directions et intervenants des Centres, partenaires locaux, provinciaux et gouvernementaux. Le lieutenant-gouverneur du Québec, Michel Doyon, la ministre responsable des Affaires autochtones Sylvie D’Amours ainsi que la cheffe du deuxième groupe d’opposition et porte-parole en matière d’affaires autochtones, Manon Massé, étaient présents parmi les différents invités. Le Congrès du 50e du Mouvement des Centres d’amitié autochtones du Québec s’est poursuivi du 22 au 23 novembre au Centre des congrès de Québec. Cet événement a offert aux employés, aux directions et aux membres des

Centres d’amitié des conférences et des ateliers afin de faire état des avancées du Mouvement, consolider sa mission et réfléchir à son avenir. Les activités ont proposé différents thèmes, notamment la gouvernance, le droit, la saine gestion et l’intervention.

Histoire du Mouvement Le Mouvement des Centres d’amitié autochtones est implanté au Canada depuis plus de 60 ans. Il s’agit de la plus grande infrastructure de services pour les Autochtones dans les villes au Canada. Les Centres d’amitié autochtones partagent une mission commune, c’est-à-dire l’amélioration de la qualité de vie des citoyens autochtones vivant ou transitant en milieu urbain. Cinquante ans se sont écoulés depuis l’ouverture du premier Centre d’amitié à Chibougamau en 1969, marquant la naissance du Mouvement des Centres d’amitié autochtones au Québec. Depuis, plusieurs Centres d’amitié ont ouvert à travers les villes de la province afin de répondre à l’augmentation croissante de la population autochtone urbaine et offrir les services manquants.

Selon le président de RCAAQ, Philippe Meilleur, « Les Centres d’amitié autochtones sont des milieux de vie où s’expriment l’identité culturelle, communautaire et sociale des Autochtones dans les villes, avec ses richesses et ses diversités. Au fil des années, nous avons favorisé la réappropriation d’un droit de parole individuel et collectif en suscitant l’émergence d’une société civile autochtone inclusive et engagée. » En 1976, le Regroupement des centres d’amitié autochtones du Québec (RCAAQ) a été fondé pour et par les Centres d’amitié qui désiraient se doter d’une structure provinciale de concertation, de coordination et de représentation. Aujourd’hui, le RCAAQ continue de représenter, concerter et soutenir le développement d’un Mouvement des Centres d’amitié autochtones dynamique, fondé sur la coopération, l’ouverture, la fierté, les relations humaines de proximité et de respect. Le RCAAQ regroupe onze Centres d’amitié autochtones affiliés dans les villes suivantes : Chibougamau, Joliette, La Tuque, Maniwaki, Montréal, Québec, Roberval, Senneterre, Sept-Îles, Trois-Rivières et Val-d’Or. [ Décembre 2019 - Janvier 2020 ]

Photo : RCAAQ

Le Regroupement des Centres d’amitié autochtones du Québec tenait son cocktail dînatoire à l’Hôtel Hilton de Québec, soulignant ainsi son 50e anniversaire.

NOTRE ÉQUIPE

NOS COLLABORATEURS

Ça pourrait être toi SUZANNE RÉGIS

Rédactrice en chef et journaliste

CHANTALE POTVIN Journaliste

CHRISTINA CONNELLY

Journaliste-pigiste

FLORE BIBEAU RCAAQ

VÉRONIK PICARDMARTINEAU

TON PRÉNOM TON NOM

Nous sommes à la recherche de pigistes autochtones

INTÉRESSÉ(E) ? CONTACTEZ-NOUS.

Organisme

TAQ

Visitez notre site web au : www.lavoixdespremieresnations.ca

La Voix Des Premières Nations • 3

Minu-nipaiamiaieku mak minupanieku ussi-pipun tshe utinakanit!


PREMIÈRES NATIONS Eau potable dans les communautés

Encore 56 communautés attendent Par Chantale Potvin Journaliste

Heures d’ouvertures pour la semaine de Noël et du jour de l’An :

Grave problème en Ontario

Ouvert du mardi au dimanche de 11h à 22h.

Au pays, notamment en Ontario, plusieurs chefs se sont offusqués devant l’urgence de la situation. Ainsi, RoseAnne Archibald, cheffe régionale pour l’Ontario de l’Assemblée des Premières Nations (APN), a fait mention du problème de l’eau potable dans son rapport annuel pour l’APN. « Les chefs de l’APN ont renouvelé leur demande d’abrogation et de remplacement de la Loi sur la salubrité de l’eau potable des Premières Nations (LSEPPN) en demandant au gouvernement de tenir sa promesse de lever tous

Fermé les 25 et 26 décembre ainsi que le 1er et 2 janvier. L’horaire habituel reprendra le 3 janvier dès 11h

1006, boulevard Laure 418 968-6080

Un projet pilote de Water First, qui s’est déroulé sur l’île Manitoulin, en Ontario, a permis à dix jeunes Autochtones, pendant un stage de 15 mois, de s’attaquer au problème du traitement des eaux dans leur communauté

les avis d’ébullition de l’eau à long terme d’ici mars 2021 », a écrit Mme Archibald.

Des communautés éloignées Dans certaines régions reculées, comme dans le nord de l’Ontario, la tâche décuple de difficulté dû au manque d’accès routier. À titre d’exemples, la Première Nation de Shoal Lake 40, qui est située à la frontière ontarienne, est sous un avis de faire bouillir l’eau depuis près de 22 ans. Pour leur part, les habitants de la Première Nation Neskantaga, au Nord de l’Ontario, doivent faire bouillir l’eau depuis plus de 20 ans.

Contamination au mercure Dans une autre communauté ontarienne, c’est plus grave encore,

Service de paiement direct ou de carte de crédit sur livraison.

www.orientaldunord.com

car depuis plus de 50 ans, la Première Nation de Grassy Narrows, située à 90 kilomètres au nord de Kendora, est aux prises avec des problèmes de contamination au mercure. Il faut rappeler qu’en juillet 1970, la papetière Dryden Chemical a déversé 10 tonnes de mercure dans la rivière Wabigoon-English, contaminant ainsi les poissons pêchés par les Autochtones. La communauté espère qu’une usine de traitement du mercure de classe mondiale sera construite pour définitivement freiner l’empoisonnement qui provoque des dommages souvent irréparables, notamment des troubles de la vision, une faiblesse musculaire, des problèmes d’élocution, des troubles cognitifs et des douleurs ou des engourdissements aux extrémités et à la bouche. Citations de RoseAnne Archibald, cheffe régionale pour l’Ontario de l’Assemblée des Premières Nations

Si ça se passait en banlieue de Toronto, on n’aurait même pas eu à avoir cette discussion, les choses auraient été réglées depuis longtemps.

Table d’hôte disponible pour le temps des Fêtes en salle à manger.

Photo : o-ring.info

4 • La Voix Des Premières Nations

[ Décembre 2019 - Janvier 2020 ]

Joyeuses Fêtes à notre clientèle et à toutes les communautés autochtones!

Lors de sa campagne électorale, Justin Trudeau a promis de régler ce grave problème de l’accès à l’eau potable dans les communautés autochtones concernées. Or, au moment d’écrire ces lignes, 152 avis ont été émis quant à la qualité de l’eau potable. Et selon les plus récentes données de Santé Canada et de la Régie de la santé des Premières Nations, de ces 152 avis, 104 concernent des communautés autochtones à travers le pays. Selon les dernières données, dans 56 communautés, les Premières Nations sont dans l’obligation de faire bouillir leur eau avant de la consommer ou de l’utiliser pour se brosser les dents ou cuisiner.

Photo : Water First

Uashat mak Mani-utenam - En chiffres clairs et officiels, 56 réserves autochtones n’ont pas accès à l’eau potable au Canada. Disons que le sujet est assez tiers-mondiste.

Selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS), 11 % de la population mondiale, soit 844 millions d’individus, n’ont pas accès à l’eau potable. L’eau potable est un élément essentiel de la qualité de vie. L’eau souillée cause les maladies qui font le plus de morts sur la planète.

C’est un droit fondamental d’avoir un accès à de l’eau potable. Le reste des Canadiens y ont accès, c’est une question de justice et d’équité. Plus de la moitié des Premières Nations qui vivent toujours sous un avis de faire bouillir l’eau sont en Ontario. Les Premières Nations sont prêtes à collaborer avec le gouvernement pour être sûres que cette situation soit réglée au plus vite.


PREMIÈRES NATIONS Déclaration des Nations Unies

Le Québec doit imiter la Colombie-Britannique

Journaliste

Wendake - « Le Québec doit s’inspirer de la Colombie-Britannique quant à la Déclaration des Nations Unies sur les droits des peuples autochtones », a déclaré Ghislain Picard, le chef de l’Assemblée des Premières Nations Québec-Labrador (APNQL). En effet, l’APNQL justifie cet argument par le geste posé par le gouvernement de la Colombie-Britannique qui vient de déposer un projet de loi pour la mise en œuvre de la Déclaration des Nations Unies sur les droits des peuples autochtones. L’APNQL félicite également les organisations autochtones de la province qui ont grandement participé à la rédaction du projet de loi.

Un succès assuré Selon l’APNQL, si ce projet de loi est adopté, la Colombie-Britan-

nique deviendrait la première province à être allée aussi loin. « Je suis extrêmement fier de ce que nos sœurs et frères ont réussi à accomplir avec le gouvernement de la Colombie-Britannique. Je tiens à transmettre à leurs dirigeants ainsi qu’au premier ministre Horgan, nos félicitations devant cet accomplissement majeur », a déclaré Ghislain Picard.

Uniformiser le principe au Canada Pour le chef Picard, ce serait idéal si tous les gouvernements appliquaient, mot pour mot, la Déclaration des Nations Unies qui est un symbole de respect des droits de la personne et des droits autochtones. Ainsi, par ce communiqué, l’APNQL saute sur l’occasion pour rappeler au gouvernement du Québec qu’il a encore beaucoup de travail à faire pour arriver à la cheville des actions du gouvernement de la Colombie-Britannique.

À l’Assemblée Nationale

Pour aller dans le même sens, l’APNQL souligne la motion qui a été soumise par le parti Québec Solidaire et qui a été appuyée unanimement par l’Assemblée Nationale le 3 octobre dernier. Cette motion déclare que le gouvernement doit s’engager à négocier la mise en œuvre de la Déclaration des Nations Unies sur les droits des peuples autochtones avec les Premières Nations et les Inuit. « Nous attendons des gestes concrets de la part du gouvernement Legault afin d’éviter que la motion ne tombe en poussière. Le gouvernement du Québec peut maintenant s’inspirer de la Colombie-Britannique pour passer à l’action », a tranché le chef Picard.

Il est grand temps! Parlant poussière, il faut rappeler qu’il y a presque 35 ans, en 1985, les députés

Photo : ledevoir.com

Par Chantale Potvin

Ghislain Picard souhaite imiter le geste de la Colombie-Britannique quant à la Déclaration des Nations Unies sur les droits des peuples autochtones.

et ministres de l’Assemblée Nationale avaient voté en faveur d’une résolution qui reconnaissait les droits des nations autochtones du Québec. « L’APNQL croit qu’il est maintenant temps pour le Québec d’être à l’heure du dé-

veloppement du droit autochtone au niveau international et remplacer cette résolution par une mise en œuvre de la Déclaration. C’est cet objectif fondamental et légitime que nous poursuivons », a conclu Ghislain Picard.

La Voix Des Premières Nations • 5

Crédit photo et recette : Ève Ringuette

[ Décembre 2019 - Janvier 2020 ]

www.uapan.ca


PREMIÈRES NATIONS Une unité d’élite crie

Les soldats autochtones pendant la 2e Guerre Journaliste

Lors de l’enrôlement, les militaires autochtones ont subi les ressacs des politiques de recrutement fondées sur des préjugés raciaux. Ainsi, la majorité d’entre eux étaient dirigés, contre leur gré, vers l’Armée canadienne au lieu de l’Aviation royale canadienne (ARC) ou de la Marine royale canadienne (MRC). Jusqu’en 1942, l’enrôlement dans l’ARC ne concernait que « les sujets britanniques d’ascendance européenne pure » et jusqu’en 1943, encore pire, la MRC n’acceptait que les militaires « d’ascendance européenne pure et de race blanche ».

Uashat mak Mani-utenam - Pendant la cruelle Seconde Guerre, qui s’est déroulée de 1939 à 1945, plusieurs acteurs canadiens sont méconnus. Pour dévoiler une équipe de militaires découverte en 2003, La Voix des Premières Nations vous présente l’unité Cree Code Talker menée par le Caporal métis, Charles Tomkins.

6 • La Voix Des Premières Nations

[ Décembre 2019 - Janvier 2020 ]

Un demi-siècle plus tard Pourquoi le secret a-t-il été dévoilé si tard ? Comme Charles Tomkins et son équipe avaient été assermentés au secret, ils n’ont confié leurs efforts de guerre dans l’unité Cree Code Talker que plus de cinquante ans plus tard. Même si leurs contributions à la guerre sont restées secrètes jusqu’à tout récemment, il faut insister sur le fait que leur service a permis de protéger les Alliés et de gagner la guerre, car les ennemis des Alliés n’ont jamais réussi à percer le mystère du code cri. Au fil de leurs confidences, notamment celles de Charles Tomkins, ils ont expliqué qu’ils étaient chargés de développer un système codé, basé sur la langue crie pour dissimuler le renseignement militaire.

Recrutement de locuteurs cris Photo : CBC.ca

Pendant la Seconde Guerre mondiale, Charles Tomkins a combattu l’ennemi avec un type d’arme différent. Pour insérer un code linguistique dans l’armée canadienne, il s’est servi de sa connaissance de la langue autochtone crie pour mettre au point un système de communication ultra-secret qui avait pour mission de vaincre les Allemands. Avec une équipe de militaires cris, il travaillait en étroite collaboration avec l’armée de l’air américaine et tous les messages codés étaient essentiels pour mener à la victoire.

Pendant la Seconde guerre, Charles Tomkins a combattu avec un type d’arme différent, soit l’utilisation de messages codés en langue crie. Il est né le 8 janvier 1918 et est décédé le 20 août 2003, en Alberta.

D’illustres inconnus loyaux

Une présence militaire remarquable

Malgré les services inestimables fournis aux forces alliées pendant la Guerre, un nombre important des Autochtones n’ont toujours pas été identifiés. Le problème réside dans le fait que ces militaires ont jadis juré de garder le secret et la découverte d’informations à leur sujet n’a pas été mise en priorité. Cependant, aux ÉtatsUnis, l’histoire des locuteurs du code Navajo est bien connue. C’était d’ailleurs le sujet du film d’action Windtalkers, qui mettait en vedette Nicolas Cage et Adam Beach.

Dans les années de la Seconde Guerre, malgré la discrimination raciale du Canada envers les peuples autochtones, 4 300 soldats des Premières Nations et plusieurs peuples inuit et métis du Canada ont pris les armes. Ainsi, lorsque le Canada a déclaré la guerre en 1939, les peuples autochtones se sont portés volontaires par milliers. Certains s’y rendaient pour trouver un emploi ou pour satisfaire des sentiments de patriotisme. D’autres estimaient que l’enrôlement renforcerait les revendications autochtones et mènerait à une vie meilleure dans les réserves.

Passez un joyeux temps des Fêtes ! 824, Boulevard Laure Sept-Îles (Québec) G4R 1Y5 418 968-1555

L’idée de recruter des Cris est née en août 1942, alors que le quartier général du Corps d’armée américain et le quartier général de l’armée canadienne (CMHQ) ont engagé les Canadiens qui étaient déjà en poste en Angleterre. Ils ont alors commencé à utiliser la langue crie pour dissimuler les communications alliées. Selon Charles Tomkins, les Cris ne sont pas le seul peuple autochtone recruté pour cette mission, car il se souvient d’avoir vu une centaine de soldats autochtones rassem-

blés à Londres, parmi lesquels des Ojibwés avaient été choisis pour la même mission.

En détails… Pour donner des précisions sur leur travail, le devoir des Code Talkers consistait à traduire des messages qui contenaient des informations vitales sur les forces alliées, notamment des ordres de mouvement de troupes et l’identification de lignes d’approvisionnement ou d’aéronefs devant effectuer des bombardements depuis l’Angleterre. En résumé, les locuteurs du code cri traduisaient, avant l’envoi des messages sur les champs de bataille en Europe, et un autre Cri les traduisait en anglais pour les envoyer aux commandants militaires.

Quelques exemples Dans un article rédigé pour le Reader’s Digest, Shirley Anderson, la nièce de Charles Tomkins, a donné quelques exemples de langage utilisé pendant la Guerre. Ainsi le mot « iskotew » signifiait feu pour parler d’un avion chasseur Spitfire et « pakwatastim », qui signifie cheval sauvage, faisait référence à un avion de chasse américain Mustang.

Les deux frères de Charles, Smokey et James Tomkins

Un vent de changement souffle sur Lauremat, à partir du 1 erJanvier 2020, Lauremat volera de ses propres ailes et quitte donc le groupe BMR. Cette transition est dictée par nos valeurs soit la famille et le respect de nos estimés clients. Lauremat fier partenaires dans nos communautés, on tombe à pique dans vos projets. projets.

Photo : CBC.ca

Discrimination

Par Chantale Potvin


NATION ATIKAMEKW Une première au Canada

Le laboratoire de fabrication FAB LAB autochtone Par Christina Connelly

ont gravé leur nom pour en faire un porte-clé personnalisé. Aussi, ils ont fait des impressions sur du plastique. Un jeune homme a conçu un t-shirt avec le groupe préféré de son grand-père.

Journaliste

Wemotaci – Le lancement officiel du premier FAB LAB autochtone au Canada a eu lieu au cours d’un grand dîner qui a réuni plusieurs dignitaires à Wemotaci, le 27 novembre dernier. Le FabLab est un laboratoire de fabrication et est considéré par certains comme une « troisième révolution industrielle » avec son imprimante 3D, sa découpe au laser et sa fraiseuse numérique. Il permet à chacun d’innover, de créer, de produire, de distribuer, de réparer et de recycler. Ce projet pilote a débuté au cours du mois de novembre dernier dans la communauté de Wemotaci dans le cadre du projet Fablab Nomade. FAB LAB signifie laboratoire de fabrication. L’accès à des machines d’impression 3D et

Photo : Christina Connelly

Les jeunes ont aussi appris comment utiliser un graveur de bois au laser avec lequel ils se sont pratiqués sur un cube en bois.

Cube de bois fabriqué avec impressions et découpes au laser.

à des logiciels permet de réaliser des dessins sur plusieurs sortes de matériaux. C’est un mouvement qui soutient la création libre d’auteur. Il s’agit d’images sans droit d’auteur que les jeunes recherchent sur internet. Ils peuvent aussi concevoir eux-mêmes leurs dessins et les faire imprimer sur des matériaux. Les personnes qui suivent la formation pourront développer leurs savoirs et leur créativité.

Fusion entre tradition et innovation Ils ont appris à fabriquer des t-shirts avec des impressions personnalisées en vinyle. Certains ont imprimé des images autochtones comme des plumes, des aigles et des animaux. Certains

Comme en témoigne un participant, Allen Tolley, les techniques sont faciles et bien expliquées par les deux formatrices Sandra Long et Sarah Katz.

Dignitaires Organisé par le Conseil des Atikamekw de Wemotaci, secteur développement de la main d’œuvre, le lancement a réuni les participants de la formation ainsi que les dignitaires provenant du Centre d’amitié autochtone de La Tuque, de l’Emploi et déve-

loppement social du Canada, du Conseil de la Nation Atikamekw et des trois conseils atikamekw, pour souligner ensemble ce magnifique projet.

Plus qu’une formation On peut recevoir des nouvelles du groupe sur leur page Facebook : Centre d’Innovation des Premiers Peuples. La formation va se poursuivre à Manawan et à Opitciwan. La formation de courte durée en compétences numériques et de nouvelles technologies peut suggérer des initiatives d’entreprenariat chez les jeunes participants. En effet, il faut démontrer aux jeunes de nouvelles techniques et de l’innovation. Des étudiants se sont fait proposer de suivre une autre formation de 6 mois à Gatineau afin d’être en mesure par la suite d’enseigner à d’autres membres des Premières Nations dans le cadre du projet pilote.

Tél. : 418.968.1248 Sans frais : 1.800.463.2216 info@cdem.ca | www.cdem.ca

À gauche, Céline Auclair directrice générale CIPP et quelques participants avec les formatrices

Kaiatusseshiht anite mashinaikanitshuapit CDEM tshimishta-atamishkakuaut. Tshima minu-nipaiamiaieku mauk ume uss-pipun minikuieku tshiamenitamun, minuinniun, minuenitamun kie uenutishiun. L’équipe de la CDEM vous souhaite un très Joyeux temps des Fêtes et une année de paix, de santé, de bonheur et de prospérité.

La Voix Des Premières Nations • 7

110-1005, boul. Laure Uashat (Québec) G4R 4S6

Photo : Christina Connelly

Photo : Christina Connelly

À gauche, Helene Niquay du Conseil des Atikamekw de Wemotaci secteur développement social et de la main-d’œuvre, les deux formatrices et deux participants du projet.

Actuellement, il y a 10 jeunes femmes et 10 jeunes hommes sur la communauté de Wemotaci qui suivent cette formation en compétences numériques, d’une durée de 6 semaines.

[ Décembre 2019 - Janvier 2020 ]

Le Conseil de la Nation Atikamekw en collaboration avec le Centre d’Innovation des Premiers Peuples souhaite que ce beau projet profite aux jeunes de moins de 30 ans issus des trois communautés atikamekw, soient Manawan, Obedjiwan et bien sûr Wemotaci.


Éditorial

Critique de Kuessipan

Un film qui marquera l’histoire Journaliste

Uashat mak Mani-utenam- Je suis allée voir KUESSIPAN au cinéma du Zoo sauvage de Saint-Félicien. Sur 10, pour sa véracité, sa sensibilité et son brillant scénario, c’est 10! Avant de commencer à énumérer les raisons pour lesquelles j’ai apprécié le film, il est important d’annoncer que KUESSIPAN a reçu le prix du Meilleur film canadien dans le cadre du Festival international du film de Windsor. La réalisatrice, Myriam Verreault, a obtenu, avec ce prestigieux prix, une bourse de 10 000$. Le jury était composé de Karen

Bruce, directrice générale de Women in Film and Television Toronto, Isabelle Corriveau, journaliste de Radio-Canada et Joshua Riehl, auteur réalisateur. KUESSIPAN a été choisi parmi dix films finalistes. « Je suis très heureuse de cette belle reconnaissance et remercie le festival WIFF et toute l’équipe du film. Je vais créer la BOURSE KUESSIPAN dotée de 10 000 $ pour un projet de film de fiction d’un ou d’une cinéaste autochtone du Québec. J’annoncerai les détails de sélection de la bourse au début de 2020 », a commenté Mme Verreault.

Une confidence Quand nous sommes arrivés au cinéma, au moment de choisir

parmi les films offerts, il faut avouer que mon chum ne courait pas vers l’affiche de KUESSIPAN. Il trippait davantage sur Terminator 2 : Le Jugement dernier ou sur Docteur Sleep de Stephen King. « Allez, on y va. Si c’est trop plate, on s’en ira », lui ai-je minouché pour le convaincre. Vaincu par mon grand pouvoir de persuasion, il a accepté.

Surprise! Sans mentir, j’avais peur qu’il lâche prise dans les 15 premières minutes. Or, il tenait le coup et très rapidement, il est entré dans l’histoire. Moi aussi! Du début à la fin, le scénario nous a tenus en haleine. Aussi, les acteurs, même si ce ne sont pas des professionnels, ont fort bien joué. J’insiste sur Sharon Fontaine-Ishpatao. Wow! Elle est crédible du début à la fin. C’est vraiment une championne. Or, tous les autres acteurs ont été sincèrement agréables à entendre et à regarder.

8 • La Voix Des Premières Nations

Photo : Laurent Guérin

[ Décembre 2019 - Janvier 2020 ]

Des mots sur Facebook

Yamie Grégoire et Sharon Fontaine Ishpatao ont tourné des scènes émouvantes.

Tout comme moi, des internautes ont apprécié KUESSIPAN. Voici quelques courtes critiques. « Je suis allée voir le film et je suis sortie toute émue. J’avais l’impression d’avoir vécu avec elles, avec eux… J’ai ri, j’ai pleuré… et les mots poétiques… Wow! Je recommande le film et je recommande aux gens d’apporter des mouchoirs. C’est sûr que j’irai chercher le livre. Bravo à tous les acteurs ». Un autre écrit : « Ce film est une clé vers la compréhension absolument essentielle entre nos peuples. Par le rire, par le choc culturel, par l’amour, par la tristesse, nous vivons le quotidien d’une communauté,

Photo : Laurent Guérin

Par Chantale Potvin

Dans la production de Max Films Média et Filmoption International, tournée à Uashat mak Mani-utenam, Sharon Fontaine Ishpatao joue avec Yamie Grégoire, Cédrick Ambroise, Étienne Galloy, Caroline Vachon, Mike Innu Papu McKenzie, Douglas Grégoire, Anniss Desterres et Brigitte Poupart.

son questionnement, ses déchirements et nous en sortons la larme à l’œil. Déjà, le changement commence... ». Les gens ont adoré… « C’est un film exceptionnel et très touchant que je recommande sans hésitation. Voyez des acteurs authentiques ».

Partout au Québec Pour les prochaines semaines, Kuessipan fera un très large circuit de plus d’une vingtaine de salles à travers toutes les régions.

Rappelons que le film raconte l’histoire de deux amies inséparables qui grandissent dans une communauté innue. « Mikuan vit au sein d’une famille aimante, tandis que Shaniss recolle les morceaux d’une enfance bafouée. Enfants, elles se promettent de toujours rester ensemble, coûte que coûte. Or, à l’aube de leurs 17 ans, leur amitié se craquelle lorsque Mikuan s’amourache d’un Blanc et se met à rêver de sortir de cette réserve trop petite pour ses ambitions », peut-on lire sur l’affiche de Kuessipan.

Le temps des Fêtes une période de réjouissances et de partage. C’est le temps de revoir nos familles éloignées, nos amis de toujours, qui sont les liens les plus précieux de nos vies.

Lorraine Richard Députée de Duplessis

Ces merveilleux moments nous permettent d’échanger, de festoyer en gardant également une pensée particulière pour ceux ayant moins de chance. Que vous souhaiter de mieux qu’une parfaite santé pour vous et vos proches, de la prospérité et de la passion dans vos projets et de l’amour autour de vous durant toute l’année.

Un Noël magique et une fabuleuse année 2020


2020 Calendrier Janvier D

L

M

M

J

Février V

S

D

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 21 22 23 24 25 26

27

28

D

L

M

29

30

31

J

V

L

M

J

V

S

D 1

3

4

5

6

7

8

10

11

12

13

14

15

17

18

19

20

21 22

23 24 25 26 27 28 29

Mai M

M

Mars L

S

D

M

M

M

J

V

S

D

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31

Juin L

M

Avril L

M

V

S

D

L

M

M

J

V

S

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30

Juillet J

M

Aout J

V

S

D

L

M

M

J

V

S

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31

Septembre

Octobre

Novembre

Decembre

D

L

M

M

J

V

S

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30

D

L

M

M

J

V

S

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31

D

L

M

M

J

V

S

D

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30

L

M

M

J

V

S

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31

accueil ressourcement 4 et 5eme étape (7 jours)

Journée 5ème étape

accueil ressourcement dépendance affective (6 jours)

accueil thérapie

ressourcement employé

accueil ressourcement prévention de la rechute (6 jours)

sortie des résidents

note: sujet à changement sans préavis

Au nom des employés et des membres du conseil d’administration du Centre Miam Uapukun, nous vous souhaitons un Joyeux Noël et une bonne et belle Année.

INFORMATION : 418 927-2254 • 1 800 563-2254 (SANS FRAIS) • INFO@MIAMUAPUKUN.CA

La Voix Des Premières Nations • 9

Profitez de ce temps pour vous retrouver en famille et entre amis. Que la nouvelle année en soit une de découvertes et de sobriété.

[ Décembre 2019 - Janvier 2020 ]

session de thérapie en innu session de thérapie en francais semaine de relache printemps vacance de noel


PREMIÈRES NATIONS Cinéma musical

La musique pour abbatre les frontières Par Chantale Potvin Journaliste

Photo : Frangments Distribution

Montréal - CHAAKAPESH, une production de Fragments Distribution et MAX FILMS, réalisée par Roger Frappier et Justin Kingsley sera en salle le 13 décembre prochain au Québec. C’est promis, seulement la bande-annonce vous attendrira! On y entend de poignants témoignages sous les ressacs de trames sonores qui bouleversent l’âme.

Quels magnifiques sons! Pour les besoins de CHAAKAPESH, c’est à l’automne 2018 que l’Orchestre symphonique de Montréal, sous la direction du talentueux Kent Nagano, faisait naître l’opéra de chambre Chaakapesh. En résumé, c’est une histoire musicale qui raconte, à travers un récit teinté d’humour, le périple d’un héros fondateur du peuple innu. Le texte est narré en trois langues, soit en innu par Florent Vollant, en cri par Ernest Webb et en inuktitut par Akinisie Sivuarapik.

Le conte Chaakapesh est l’œuvre du dramaturge cri Tomson Highway, qui a été décoré de l’Ordre du Canada. Originaire du Manitoba, il a écrit des pièces de théâtre, des romans et des livres pour enfants. Il est aussi pianiste et s’exprime couramment en cri, en français et en anglais. Au fil de sa carrière littéraire, il a été reconnu pour Les reines de la réserve (The Rez Sisters) et Dry Lips devrait déménager à Kapuskasing (Dry Lips Oughta Move to Kapuskasing), œuvres pour lesquelles il a reçu plusieurs prix. Il est aussi le parolier du premier opéra écrit en langue cri et intitulé The Journey or Pimooteewin.

Un long voyage Pour ses débuts, « CHAAKAPESH a trouvé toute son expression musicale dans sa collaboration avec le compositeur de musique contemporaine canadien, Matthew Ricketts », a cité le communiqué. C’est dans une tournée gigantesque que l’orchestre sillonne le Québec pour présenter l’œuvre dans le Grand Nord et la Côte-Nord du Québec. Ainsi, les communautés de Kuujjuaq, Salluit, Kuujjuarapik, Oujé-Bougoumou, Mashteuiatsh et Mani-utenam ont été visitées. « Bien plus qu’une simple tournée, CHAAKAPESH, le film, nous place aux premières loges d’un espace de rencontres absolument exceptionnelles, autant pour les artistes que pour les communautés. Des témoignages poignants, des discours essentiels et un Maestro Kent Nagano comme on ne l’a jamais vu », a lancé le responsable des communications de Fragments Distribution.

Des citations Du jour au lendemain, je n’avais plus de parents, je n’avais plus de repère.

On a toute une histoire à réécrire et on n’a jamais entendu notre version. Florent Vollant dans l’extrait de la bande-annonce de Chaakapesh

La musique a la capacité de vraiment transmettre l’humanité sans imposer de frontière. Kent Nagano dans l’extrait de la bande-annonce de Chaakapesh

Un des beaux messages du film est que plus on ira dans la culture de chacun, plus la vie sera possible. Le film ne donne pas toutes les réponses, mais pose quelques questions qui vont peut-être amener des réponses. Roger Frappier, producteur et réalisateur

Je considère le film et l’initiative de maestro comme une carte de route. On l’a fait, ça marche et il n’y a pas de perdants dans ce projet. C’est une méthodologie à adopter. Justin Kingsley, producteur et réalisateur

Photo : Frangments Distribution

10 • La Voix Des Premières Nations

[ Décembre 2019 - Janvier 2020 ]

Le grand Highway

Florent Vollant, qui a reçu le premier prix Artiste autochtone de l’année lors du gala ADISQ 2019, s’apprête à jouer sur les plus prestigieuses scènes musicales de ce monde.

Roger Frappier et Kent Nagano répondent aux questions des journalistes lors d’une présentation de CHAAKAPESH


Un souhait de notre équipe de Minibus Fontaine pour célébrer les Fêtes MINIBUS FONTAINE ENR. 29, rue Tibasse Mani-utenam (Québec) G4R 4K2

De notre coin de pays tellement choyé par l'hiver, nous vous souhaitons en choeur de vivre un Noël rempli de mille douceurs avec vos proches, enfants, petits-enfants et arrière-petits-enfants. Nous vous souhaitons par-dessus tout une bonne santé pour bien profiter de ce que la vie offre de meilleur pour la nouvelle année.

Tél. : 418 927-2271 / 418 960-6099 / C : 418 927-2697 minibusfontaine@hotmail.com

Antonio (Pipo) Fontaine Propriétaire

Tshima milupaliek umeNipaimahanan mahk Utshemitunan ! 1671, rue Ouiatchouan Mashteuiatsh (Québec) G0W 2H0 www.mashteuiatsh.ca Chef Clifford Moar, Stacy Bossum, Patrick Courtois, Jonathan Germain, Stéphane Germain, Élizabeth Launière et Charles-Édouard Verreault

Au nom de la Première Nation des Pekuakamiulnuatsh, Pekuakamiulnuatsh, nous vous offrons nos meilleurs vœux à l’occasion du temps des fê!tes. fê!tes.

Nous souhaitons que la nouvelle année soit inspirante et qu’elle permette à nos Premières Nations de franchir de grands pas vers l’avenir, l’avenir, en perpétuant la tradition d’amitié et d’échanges qui nous unit. unit.

Apu takuak tshishiku anu menuat tshetshi ititat «Tshinashkumitinan» katshi miniat tshishutshenitamunuau ume nutim eshpishat pipun.

Tshima ume ussi-pipun minikauieku uenutishiun mak tshetshi shapenitameku kassinu tshekuan tshe tutameku !

Tshima minuatameku ussi-pipun !

Katakuaitshet Germain St-Onge mak ukupaniema

Il n'y a pas de moment mieux choisi pour vous dire «Merci» de la confiance que vous nous avez accordée tout au long de l'année. Nous vous souhaitons des moments « innu-bliables » et chaleureux auprès de votre famille et de vos amis. Pour ceux qui partent vers le territoire, je vous souhaite une abondance de repos, de joie, de rire, de plaisir... et beaucoup de gibier! Que la nouvelle année vous apporte la prospérité et la passion dans vos activités !

Bonne et Heureuse Année !

Le directeur Germain St-Onge et son équipe

La Voix Des Premières Nations • 11

Tshipakushenimitinan tshetshi natshishk tshissitutameku mak tshetshi shuenimituieku ume mamu tshe taieku ashit tshikanishuauat mak tshuitsheuakanuauat. Anitshenat tshe kushpiht, nipakusheniten tshetshi mishta-ashteieshkushieku, tshetshi minuatameku ashit tshetshi shapenitameku... mak tshetshi mishta-nipatatsheieku !

De très Joyeuses Fêtes !

[ Décembre 2019 - Janvier 2020 ]

Tshima mishta,-minuatameku umeni Tshishe-minashtakana !

Joyeuses fêtes !


PREMIÈRES NATIONS Chronique touristique

11 activités à découvrir sur le Québec autochtone cet hiver Chalet Shabogamak II

Club Odanak

Dans le but de véhiculer la culture, les valeurs et de bâtir des ponts entre les peuples autochtones et allochtones. Le Centre d’entraide et d’amitié autochtone de Senneterre possède une boutique d’artisanat autochtone ainsi qu’un chalet. Le nouveau chalet Shabogamak II est situé aux abords du lac Parent dans un site enchanteur, et c’est l’endroit idéal pour faire des activités culturelles.

Dans une région où les lacs, les rivières, les collines et les forêts offrent une surenchère de paysages exceptionnels, existe une pourvoirie en communion avec la nature : le Club Odanak. Vous n’aurez pas le temps de vous ennuyer avec des sentiers pédestres, activités nautiques, pêche sur glace et bien plus. Une aventure inoubliable sur le Nitaskinan, en territoire atikamekw !

Anicinapek de Kitcisakik

Chalet de l’anse Ste-Hélène

Région : Lanaudière

Une immersion communautaire inoubliable dans un environnement d’exception ! Au cœur de la réserve faunique La Vérendrye, dans le grand territoire anicinape, vous êtes invité à vivre un séjour de sensibilisation à notre culture. Vous expérimenterez de nombreuses activités en plein air et ferez la découverte du savoir-faire et de la culture millénaires des Anicinapek.

Les Chalets de l’Anse Ste-Hélène, dans la communauté mi’gmaque de Gesgapegiag, offrent une vue saisissante sur la Baie des Chaleurs et des levers de soleil à couper le souffle. Nos chalets tout équipés sont parfaits pour des vacances en famille, des escapades pittoresques ou encore des week-ends en amoureux. Venez passer un séjour inoubliable au bord de la baie!

TAQ

L’hiver se vit et se célèbre de différentes façons partout au Québec. La première neige nous charme tous chaque année ! Profitez de toutes les activités extérieures que l’hiver nous offre en visitant les communautés autochtones. Parfois, l’hiver, on aime également se réchauffer à l’intérieur. Voici donc quelques idées d’activités intérieures et extérieures à faire sur le Québec autochtone cet hiver ! Région : Abitibi-Témiscamingue

Région : Abitibi-Témiscamingue

Région : Gaspésie

Région : Mauricie

Site Matakan

Le site traditionnel Matakan, localisé sur une des îles de l’immense lac Kempt, près de Manawan, vous propose, été comme hiver, des activités authentiques pratiquées par les Atikamekw. Des forfaits de 3 à 5 jours vous sont offerts comprenant l’hébergement en tipi, la randonnée, le canot, la cuisine traditionnelle et des activités culturelles dans un environnement naturel !

Hotel Musée Premières Nations

12 • La Voix Des Premières Nations

Situé à Wendake, cet hôtel-boutique 4 étoiles offrant 55 chambres révèle un lieu où la tradition côtoie habilement la modernité. Le fameux restaurant LA TRAITE propose une cuisine raffinée du terroir du Nord. Profitez d’un moment de détente au spa nature d’inspiration autochtone aménagé dans un décor enchanteur ou encore à la piscine intérieure de l’hôtel ! Photo : Stéphane Audet

[ Décembre 2019 - Janvier 2020 ]

Région : Capitale-Nationale

Plumes et pacotilles Région : Centre-du-Québec Club Odanak

Dans la communauté autochtone de Wôlinak, le talent et l’inspiration

Photo : Mathieu Dupuis

Par Véronik Picard-Martineau

Kitcisakik

ont un nom et une adresse : Plumes et Pacotilles. Artiste, chanteuse et artisane d’art, Sylvie Bernard est l’âme de cet atelier-boutique qui porte haut les couleurs de l’art et de l’artisanat abénakis. Elle marie avec finesse les matériaux traditionnels et contemporains. Une créatrice passionnée et passionnante !

Complexe Agara Région : Côte-Nord

Accessible et accueillant, le Complexe Agara vous offre une immersion totale au sein de la communauté innue de Uashat. Vous y découvrirez un petit hôtel, une galerie d’art, un atelier de confection et la renommée boutique Atikuss qui regorge de produits authentiques issus des Premières Nations et du terroir. Un véritable lieu de repos et de création !

Station Uapishka Région : Côte-Nord

Au cœur du Nitassinan de Pessamit et d’une réserve mondiale de la biosphère de l’UNESCO, la Station Uapishka vous offre la nordicité dans ce qu’elle a de plus authentique et de plus spectaculaire, au pied des majestueux monts Uapishka et aux abords du réservoir Manicouagan, sur

la Côte-Nord. Avec ses infrastructures multifonctionnelles d’hébergement, la Station est le lieu idéal pour découvrir la culture innue et un territoire ancestral unique au Québec !

Nuuhchimi Wiinuu

Région : Eeyou Istchee Baie-James Bienvenue chez les Cris ! Anna et David Bosum, d’Oujé-Bougoumou, ont depuis des années mis en valeur la culture crie dans leur communauté. En hiver, les randonnées en raquettes, la pêche sous la glace, l’artisanat traditionnel et la trappe constituent les activités principales, sans compter la gastronomie typiquement crie !

Parc National des Pingualuit Région : Nunavik

Dans l’immensité du ciel arctique se profile un territoire d’une beauté exceptionnelle. Niché au cœur d’une toundra quasi lunaire, le parc national des Pingualuit fascine par son cratère météoritique de 1,4 million d’années et par les eaux bleutées d’une rare pureté du lac circulaire Pingualuk. Venez y faire du ski de fond, de la motoneige, du traîneau à chiens et du paraski.

Nous vous souhaitons de Joyeuses Fêtes Offrez un cadeau à la carte

EN TÊTE DE VOTRE LISTE POUR LES FÊTES, C’EST SPORTS EXPERTS À SEPT-ÎLES ! PLACE DE VILLE • 770, Boul. Laure, Sept-Îles • Tél. : 418 962-7424 / 1-800-463-4208 • Service C.O.D


Tshima minu-nipaiamiaiek ! Tshima minu-utshemitunanitsheieku ! u

Kenny Fontaine

Administrateur

Lise-Andrée Fontaine

Administratrice

Rose-Anne Grégoire

Secrétaire-trésorière

Jonathan Pinette Grégoire

Président

Noëlla Ambroise

Vice-présidente

Mélodie Fontaine Jourdain

Administratrice

Tshimishta-atamashkakuauat Takuuaikan ute Kushapitshikanit, tshishemishku mak nutim ukupaniema. Tshimishta-nashkumitinan ka ishpish uitshiat ume pipun 2019.

La Voix Des Premières Nations • 13

Kie ume ussi-pipun 2020 tshe utinamaku, minishkuieku kassinu tshekuan eshi-pakushenitameku.

Administrateur [ Décembre 2019 - Janvier 2020 ]

Eukuan minuat uetitshipanit Nipaiamianan tshe natshishkatuht innuat mamu utauassimuaua, uitsheuakanuaua miam ka tutahk tshikanishinuat. Tshima uashtenitamakuieku ume mishta-tshishiku anite atamitshiteiuat.

Benoit St-Onge


[ Décembre 2019 - Janvier 2020 ]

14 • La Voix Des Premières Nations

Conseil des Innus de Unamen Shipu

Noël... Noël, synonyme de chants remplis d’émotion et de francs rires à l’unisson dans chaque famille, dans chaque maison, tandis que le coeur repose sur la main. Noël! que de doux souvenirs éveille ce petit mot porteur de mille merveilles, à l’image du sapin orné, chargé de scintillantes décorations, autour duquel se déroulent toutes nos célébrations.


Section de Theo le lutin Cher(e) Ami(e), Cette année encore, moi et mes amis lutins avons fabriqués des milliers de jouets dans l’atelier du Père Noël. Nous nous sommes vraiment amusés et nous souhaitons que vous en ferez autant.

En attendant que le Père Noël vienne porter des cadeaux sous le sapin, amusez-vous bien et restez bien sages.

La Voix Des Premières Nations • 15

Théo le lutin

[ Décembre 2019 - Janvier 2020 ]

Mère Noël a lue toutes vos lettres et elle est bien fière de tous les efforts que vous avez faits cette année.


16 • La Voix Des Premières Nations [ Décembre 2019 - Janvier 2020 ]

Aide Théo le lutin à retrouver les cadeaux du Père Noël


Aide Théo à relier les points

[ Décembre 2019 - Janvier 2020 ]

La Voix Des Premières Nations • 17


18 • La Voix Des Premières Nations [ Décembre 2019 - Janvier 2020 ]

Complète le coloriage de Théo le lutin


Le merveilleux Noël de Mashkuss

Par : Yan Riverin

Il y a plusieurs siècles de cela, un ourson vivait dans le nutshimit, aux abords de la majestueuse rivière nommée Mishta shipu en raison de sa beauté et sa limpidité. L’ourson en question s’appelait Mashkuss et il adorait s’amuser avec ses amis Kakuss, Mushiss et Atikuss. À la veille de Noël, les premiers gros flocons de neige tombent du ciel pour recouvrir le sol et faire le bonheur des quatre amis. Alors que Mashkuss et ses amis construisent un bonhomme de neige, ils entendent un cri de détresse provenant de la rivière : « Uitshiku ! Ne shetshin !! Au secours ! J’ai peur !! »

Les amis observent attentivement la rivière couler et soudain, ils voient une forme émerger de l’eau. C’est la tête d’un jeune louveteau qui se nomme Maikaniss. Épuisé, il est agrippé à un tronc d’arbre flottant. Très courageux, Mashkuss ne se fait pas attendre et court au secours de Maikaniss qui risque la noyade. Il plonge en s’écriant : « Ne t’en fais pas, j’arrive ». Le petit ours nage d’une cadence assez élevée pour rejoindre le petit loup en détresse. En arrivant près de lui, Mashkuss lui dit : « Agrippe-toi à mon dos, je nous ramène sur la terre ferme ». D’une voix fatiguée, Maikaniss lui répond simplement : « D’accord ».

Atikuss est à bout de force, il tremble et il a froid. Ses pattes et son museau sont gelés. Mushiss propose alors à Atikuss de le porter sur son dos. Atikuss accepte l’offre généreuse de son ami. Plus la journée passe, plus la neige s’accumule sous les pattes de nos amis et bientôt, le groupe ne peut plus avancer. « Vite, il faut trouver une solution avant qu’il ne soit trop tard ! » s’exclame Kakuss. En fermant les yeux, une douce sensation de bien-être envahit Mashkuss et il se remémore la lettre que le Père Noël lui avait fait parvenir l’an dernier. À voix haute, Mashkuss cite alors à ses amis un extrait du texte du vieil homme : « Fais de bonnes actions en aidant les personnes dans le besoin sans rien attendre en retour. À l’approche du temps des Fêtes, regarde vers le ciel et fait un vœu. Tu vas voir que la magie de Noël va opérer ». Au même moment, Atikuss formule un souhait au Père Noël : « Je souhaite du plus profond de mon cœur que mes amis Mashkuss, Mushiss, Kakuss et Maikaniss puissent retrouver leur famille et qu’ils puissent fêter Noël en famille ». Comme par magie, une lueur apparaît du ciel et un doux son de clochettes se fait entendre. « Wow !» S’exclament-ils en apercevant dans le ciel étoilé un magnifique traîneau lumineux tiré par des rennes. Le traîneau atterrit proche de nos amis et le Père Noël dit au petit caribou : « Ho ! Ho ! Ho ! Je suis fier de toi Atikuss, tu as fait le plus beau des vœux de Noël et pour cette raison, je vais te récompenser pour ce geste de bonté envers tes amis. À partir d’aujourd’hui, tu prendras place à l’avant de l’attelage de mon traîneau afin que ton immense cœur nous guide dans la magie de Noël ».

Maikaniss continue son récit : « Je ne sais pas, j’aimerais vraiment les retrouver car je m’ennuie d’eux. Je sais qu’ils ont survécu car ils ont réussi à s’agripper sur un rocher avant que je tombe de la grande chute ».

Tout heureux, Atikuss ne se fait pas prier pour accepter l’offre du Père Noël et comme par magie, le nez de Atikuss se met à scintiller d’une couleur rouge et il se met à voler.

N’écoutant que son courage, Mashkuss dit à ses amis. « Nous connaissons la forêt comme le fond de notre poche ! aidons Maikaniss à retrouver ses parents pour qu’ils puissent être réunis pour Noël ». Les amis partent alors en direction de Tshiuetin, le territoire du nord. Peu de temps après leur départ, le vent commence à se lever et un violent blizzard s’abat sur le Nitassinan. « Que devons-nous faire ? » s’exclame Kakuss ? Mashkuss lui répond : « Nous devons continuer et ne pas lâcher ».

Le Père Noël dit à Mashkuss et ses amis : « Montez, Atikuss va nous conduire jusqu’à chez vous et vos parents attendent votre arrivée ». Et c’est ainsi que tous nos amis ont pu passer un joyeux Noël en famille. Et voilà, l’histoire se termine ainsi !! Ah ! oui !!, j’allais oublier... Depuis cet instant, Atikuss occupe le devant du traîneau du Père Noël pour livrer les cadeaux aux millions d’enfants de la terre. Certains le surnomment aussi « Rudolph » ou le petit renne au nez rouge mais pour moi, ce sera toujours Atikuss, nuitsheuakan.

La Voix Des Premières Nations • 19

Les quatre amis se sont écriés sur un ton étonné : « Woah !!! Et qu’est-ce qui est arrivé ? Tes parents sont où ? »

[ Décembre 2019 - Janvier 2020 ]

Rendus aux abords de la rivière et tout trempé, Maikaniss raconte sa mésaventure à ses nouveaux amis. « Moi et mes parents étions sur notre canot en direction du campement de mes grands-parents pour passer Noël avec eux lorsque soudainement, notre embarcation a chaviré ».

Les amis décident malgré tout de continuer leur expédition. La neige s’accumule et bientôt, les amis ont de la misère à avancer.


Page spéciale des Fêtes

LA VOIX DES PREMIÈRES NATIONS

Recette de cipâte de Roch Voisine INGRÉDIENTS 900 g (6 tasses) de farine tout usage non blanchie 5 ml (1 c. à thé) de sel 625 ml (2 1/2 tasses) d’eau 45 ml (3 c. à soupe) de bouillon de poulet en poudre 1 litre (4 tasses) d’eau bouillante 450 g (1 lb) de gras de bœuf 1,6 kg (3 1/2 lb) d’un mélange de viandes sauvages (chevreuil, orignal, lièvre, perdrix), épongées et coupées en gros morceaux (voir note) 5 oignons, coupés en gros morceaux 1,6 kg (3 1/2 lb) de pommes de terre, pelées et coupées en gros morceaux (environ 12 pommes de terre) PRÉPARATION Placer la grille au centre du four. Préchauffer le four à 200 °C (400 °F). Dans un grand bol, mélanger la farine avec le sel. Ajouter l’eau et mélanger à l’aide d’une cuillère de bois jusqu’à ce qu’une boule se forme. Sur un plan de travail fariné, pétrir la pâte jusqu’à ce qu’elle soit lisse. Couper la pâte en deux parts. Façonner chaque part en un disque. Sur un plan de travail légèrement fariné, abaisser les disques de pâte en deux abaisses de 30 cm (12 po) de diamètre. Réserver. Dans un pichet, diluer le bouillon de poulet dans l’eau bouillante. Réserver.

Dans le fond d’une grande cocotte en fonte d’environ 28 cm (11 po) de diamètre et d’une capacité de 10 litres (40 tasses), répartir en une couche le gras de bœuf. Ajouter la moitié du mélange de viandes, la moitié des oignons et la moitié des pommes de terre. Saler et poivrer. Couvrir d’une abaisse. Répéter cette étape. Couvrir de la deuxième abaisse. Rabattre l’excédent de pâte pour bien emprisonner la viande et les pommes de terre. La pâte devrait arriver à la hauteur de la cocotte. À l’aide d’un couteau, faire une incision au centre du cipâte d’environ 7,5 cm (3 po) de longueur jusqu’au fond de la cocotte. Y verser le bouillon de poulet jusqu’à la hauteur de la pâte. Couvrir. Cuire au four 1 heure. Réduire la température du four à 105 °C (225 °F). Poursuivre la cuisson de 3 heures à 3 heures 15 minutes ou jusqu’à ce que la viande soit tendre. Ajouter du bouillon, au besoin. En fin de cuisson, si la pâte est trop humide, retirer le couvercle pour la faire sécher. NOTE

Pour le chevreuil et l’orignal nous avons utilisé de la surlonge et du haut de surlonge. Le lièvre et la perdrix ne sont pas désossés car leur viande délicate s’assècherait. Le lièvre est entier et la perdrix coupée en deux seulement. Attention aux petits os !

20 • La Voix Des Premières Nations

[ Décembre 2019 - Janvier 2020 ]

Des idées de jeux à faire avec les invités pendant les partys des fêtes EN FAMILLE

Le bas de Noël

Bien sûr, les réunions de famille sont nombreuses en cette période de l’année. C’est le moment de se créer des souvenirs pour l’avenir :

Remplissez un gros bas de plusieurs objets : cuillère en bois, orange, lunettes de soleil, livre, etc. Les enfants doivent glisser la main dans le bas et deviner, sans regarder, quels sont les objets qui s’y trouvent.

Le jeu des mimes Il faut diviser le groupe en équipes de 3 personnes. Le jeu consiste à faire deviner aux membres de son équipe une situation, un animal, un lieu, un évènement ou un personnage. Pour aider les joueurs, vous pouvez préparer des petits papiers avec des idées que les personnes pigeront à tour de rôle. Bien sûr, vous devriez rester dans le thème de la soirée : le renne au nez rouge, la fée des étoiles, la dinde farcie, la messe de minuit, le sapin de Noël, la crèche, etc. Beaucoup de fous rires en perspective! Concours de chant Séparez les invités en équipes de 3-4 personnes. Chaque équipe choisit un chant de Noël (ou toute autre chanson populaire qu’ils connaissent tous) et doit changer quelques-unes des paroles pour se l’approprier. Ensuite, ils devront présenter leur chanson devant les autres. Et pourquoi ne pas ajouter une chorégraphie au défi?

JEUX POUR LES ENFANTS Les plus jeunes sont souvent hyper excités en attendant le père Noël... Pour canaliser un peu leur énergie, il n’y a rien de mieux qu’organiser quelques jeux amusants.

Course dans la neige Lorsque le bruit devient insupportable dans la maison, pourquoi ne pas prévoir une activité à l’extérieur? Il suffit d’attacher les enfants par deux (par le pied) et à leur faire faire une course par équipe. L’activité est déjà amusante en plein été, alors imaginez-les dans la neige avec leurs grosses bottes d’hiver! Leur effort pourrait être récompensé par une tasse de chocolat chaud. Les fêtes de fin d’année n’existent pas sans cadeaux... Voici quelques trucs pour ajouter un peu de piquant à votre échange de cadeaux : On définit à l’avance le prix du cadeau pour que tout le monde soit à l’aise : 15 à 20 $ est généralement correct. On peut choisir une thématique : le cadeau doit être rond, se manger, faire du bruit, etc. Pour l’échange en tant que tel, il existe de nombreuses manières de procéder. On peut jouer les cadeaux aux dés, aux cartes, les échanger une fois ou plus, les voler, les déballer avant ou après les échanges. L’important, c’est de s’amuser... et que chaque personne reparte avec un petit quelque chose!


En Bref GalArt 2019

Le Musée des Abénakis est honoré

Odanak (CP) - Le 21 novembre dernier, dans le cadre de la 16e édition du GalArt de Culture Centre-du-Québec, une soirée annuelle de reconnaissance des intervenants culturels, le Musée des Abénakis a reçu le Prix Patrimoine et muséologie pour son exposition temporaire l’Indien au-delà d’Hollywood. « Sous le thème Culture physique, le GalArt 2019 a tracé des parallèles entre l’artiste et l’athlète. Il a mis en valeur ceux qui utilisent le corps comme moyen d’expression; a souligné la force, l’endurance et la souplesse requises par plusieurs disciplines; a reconnu nombre de tâches physiques incluses dans le métier. À l’instar de la vie d’athlète, être artiste requiert de la rigueur et de la sueur pour passer maître dans sa discipline. Il s’avère juste de dire qu’en ce domaine, inspiration rime souvent avec transpiration », ont cité les responsables du GalArt pour féliciter, entre autres, les employés du Musée des Abénakis. Importantes félicitations Pour sa part, lors de la remise du prestigieux prix, le Musée des Abénakis, par la voix de Geneviève Bédard, directrice du Musée, a félicité les Archives Bois-Francs, pour leur vidéo promotionnelle ainsi que le Conseil des Abénakis de Wôlinak, pour leur série documentaire. Les Abénakis de Bécancour, d’hier à aujourd’hui, un projet qui a aussi été finaliste 2019 pour le Prix Patrimoine et muséologie. Musée des Abénakis Fondé en 1965, le Musée des Abénakis est le premier musée autochtone au Québec. Il est voué à la conservation, à la documentation et à la diffusion du patrimoine des Abénakis.

ÉCOUTE TÉLÉPHONIQUE 24/24 soutien et suivi individualisé

Vous n’êtes plus seule

TSHIPA TSHI UITSHIKUN 418 962-3397 • 1 866 962-3397

De la part de toute l’équipe,

Joyeux Noël et Bonne Année

La Voix Des Premières Nations • 21

RIEN NE JUSTIFIE LA VIOLENCE

[ Décembre 2019 - Janvier 2020 ]

Hébergement femmes et enfants Accompagnement ressources spécialisées

Le Centre d’hébergement Tipinuaikan vous souhaite de passer un joyeux temps des Fêtes en famille et entre amis.


Meilleurs vœux pour 2020 !

22 • La Voix Des Premières Nations

[ Décembre 2019 - Janvier 2020 ]

Kassinu innu tshetshi minupuan umue nipaiamianan kie ussei pupun ! Ishpitenitamun•• minuenimun • shatshitun•• uauitshitun Le savoir faire et l’envie d’aller de l’avant sont les moteurs de notre détermination à foncer vers l’avenir... Voilà les fondements de notre réussite.

35, ru e Manitou , Eku anitshit (Qu ébec ) G0G 1V0 • 4 18 9 4 9 -2 2 34 • c onseil@eku anitshit.c a

www.eku anitshit.c om


En Bref Réélection de Justin Trudeau

Promesses à tenir

Wendake (CP) - Selon le chef de l’Assemblée des Premières Nations Québec-Labrador (APNQL), un gouvernement canadien minoritaire est une solution viable pour une véritable réconciliation. Lors des élections fédérales, Ghislain Picard, chef de l’APNQL, a tenu à souligner la victoire de Justin Trudeau et de son parti, ainsi que des députés qui forment maintenant un nouveau gouvernement minoritaire. « Celui qui dit que la relation la plus importante est celle avec les Autochtones devra poursuivre dans le cheminement de la réduction des écarts socioéconomiques et des iniquités auxquels sont confrontées les Premières Nations au Québec-Labrador et à travers le pays », a publié Ghislain Picard, par le biais d’un communiqué. Cesser de se battre! « J’en appelle à tous les élus pour s’attaquer de front aux aberrations et situations inacceptables qu’aucun Canadien n’accepterait, comme par exemple avoir accès à de l’eau potable ou encore, offrir des services à nos enfants et nos familles sans discrimination. Il est temps de faire cesser, une fois pour toutes, ces violations sans devoir se battre devant les tribunaux pour faire respecter les droits fondamentaux de la personne », a déclaré le chef de l’APNQL, qui a insisté sur une reconnaissance pleine et entière des titres et droits inhérents ancestraux et issus de traités de toutes les Premières Nations.

Respect, harmonie et entraide

Horaire des Fêtes

24 décembre • 7 h à 21 h 25 décembre • 11 h à 19 h 26 décembre• 9 h à 23 h 31 décembre • 7 h à 21 h 1er janvier • 11 h à 19 h 2 janvier • 9 h à 23 h

Afin de réussir à traverser ensemble la période économique difficile qui s’annonce, souhaitons-nous une année remplie de respect, d’harmonie et d’entraide.

À tous et à toutes, de joyeuses fêtes et une bonne année !

Dépanneur Voisin Essipit • 44, rue de la Réserve Essipit (Québec) G0T 1K0 • Tél. : 418 233-2202

La Voix Des Premières Nations • 23

Dépanneur Voisin Essipit

Dans la foulée de cette tradition, le Conseil de la Première Nation des Innus d’Essipit souhaite à tous ses membres, à leur famille, aux membres des Premières Nations du Québec ainsi qu’à la population de la Haute-Côte-Nord, un Noël illuminé par la joie des enfants, le bonheur des parents et la sagesse des aînés.

[ Décembre 2019 - Janvier 2020 ]

La période des fêtes représente pour chacun d’entre nous, l’occasion de célébrer en famille et de souhaiter à ceux qu’on aime, nos meilleurs voeux de bonheur, de prospérité et d’amitié pour l’année qui vient.


1, rue du Père-Divet Sept-Îles (Québec) G4R 5B6 418 962-9187

En cette période de Noël, nos pensées se tournent avec gratitude vers ceux et celles qui rendent possible notre succès.

is Depu 1930

De toute l’équipe, merci et joyeuses fêtes ! Secrétariat de l’Assemblée des Premières Nations du Québec et du Labrador

Secretariat of the Assembly of the First Nations of Québec and Labrador

MILUILNIUIEKU – ASHTEIELITAMUMUN KANUELITAMEKU – MILUELIMUN - SHATSHITUN

C’est le cœur rempli d’espoir pour nos jeunes, et de gratitude pour nos aînés, que nous souhaitons à tous les lecteurs de La Voix des Premières Nations de très joyeuses Fêtes empreintes de SANTÉ, de PAIX, de BONHEUR et d’AMOUR. Chef Ghislain Picard et le personnel de l’APNQL

24 • La Voix Des Premières Nations

[ Décembre 2019 - Janvier 2020 ]

250, Place Chef Michel Laveau, bureau 201 Wendake (Québec) G0A 4V0 • 418 842-5020 • www.apnql.com

Tshitishaimakunan animun tshetshi etatu shutshikapauiaku. Tshima ume Nipaiamianan minikuieiku tshiam-inniun anite tshiteiuat, minuenitamun anite tshitshuanat mak minuinniun ishkanipipuna. Tshima ume pipun 2020, kassinu tapishkut itenitamaku tshetshi aieshkushtaiaku tshe ishinakuak aishkat mak tshima uitshikuiaku tshetshi kau minukapauiaku E ishpintenitamakannit kassinu auen eshi shutshenitak.

Tshima minupanieku neme pipun 2020 !

La vie nous amène des épreuves et ce, pour mieux se relever. Que ce Noël apporte la Paix dans vos coeurs, la Joie dans vos maisons et la Santé durant toute l’année! Qu’un même élan nous unisse en 2020 pour construire l’avenir et nous aide à nous rebâtir dans le respect de chacunes de nos convictions.

Bonne Année 2020 ! Courriel : reception.conseil@pakuashipu.net • Tél. : 418 947-2253 Téléc. : 418 947-2622

Conseil des Innus de Pakua Shipu C.P. 178, Nitassinan Pakua Shipu (Québec) G0G 2R0 Chef Denis Mestenapéo Conseillers : Jacques Mark, Guy Mestenapéo, Maurice Bellefleur, Roger Mark Directrice générale : Marie Mark


En Bref Croissance démographique

Près de 20% d’augmentation

Uashat mak Mani-utenam (CP) - Une étude intitulée Mobilité de réponse et croissance de la population d’identité autochtone, de 2006 à 2011 et de 2011 à 2016, réalisée par Vivian O’Donnell et Russell LaPointe, permet de conclure que la population autochtone au Canada connaît une croissance remarquable. Pour donner des chiffres clairs, entre 2011 et 2016, la population d’identité autochtone a augmenté de 19,5 %, par rapport à une hausse de 4,2 % dans le cas de la population non autochtone. Les mêmes statistiques pour la période de 2006 à 2011 sont de 19,8 % et la population non autochtone s’est accrue de 5,2 %. La population autochtone de l’étude Pour les besoins de l’étude, la population d’identité autochtone a été répartie en trois groupes, soit les Premières Nations, les Métis et les Inuit. La population des Premières Nations a été répartie entre les personnes qui déclarent être des Indiens inscrits et celles qui déclarent ne pas être des Indiens inscrits. Il y avait aussi la catégorie « Autre » qui englobe le reste de la population d’identité autochtone : les personnes qui s’identifient à plus d’un groupe d’identité autochtone, et les personnes qui ne s’identifient ni aux Premières Nations, ni aux Métis, ni aux Inuit, mais qui ont indiqué être des Indiens inscrits et/ou membres d’une Première Nation ou bande indienne.

www.mamit-innuat.com

La Voix Des Premières Nations • 25

MAMIT INNUAT - Services consultatifs • 350, rue Smith, bureau 250, Sept-Îles (Québec) G4R 3X2 • Tél. : (418) 968-0201 - Téléc. : (418) 962-2591

[ Décembre 2019 - Janvier 2020 ]

La période des Fêtes est à nos portes, profitons de ces moments de réjouissance pour apprécier les gens qui nous entourent et pour remercier la vie de ce qu’el e nous offre. Que la nouvelle année nous apporte l’enthousiasme de relever de nouveaux défis et l’occasion de partager les moments de joie et de paix. Tshima minu-niapiamiaiek !


STATION INNU

100 BOUL. DES MONTAGNAIS UASHAT (Québec) G4R 5P9

Il n’y a pas de moment mieux choisi pour vous dire merci de la confiance que vous nous avez témoignée tout au long de l’année.

Dépanneur ouvert 7 jours sur 7 dès 7h Service de livraison rapide avec paiement INTERAC

TÉL. : 418-968-4866 Ronald Fontaine, propriétaire

De toute l’équipe,

joyeuses Fêtes et une bonne année. Tshima milu-nipaiamiaieku mak milu-utshemitunanitsheieku ! Ume tshe nipaiamianut mak tshe utshemitunanut, tshitatamishkatinan matinuemitun, shatshitun mak tshiam-ilniun. Eukuanlu ka pet nakatamatukut tshimushuminuat aianishkat.

26 • La Voix Des Premières Nations

[ Décembre 2019 - Janvier 2020 ]

Ilnu-utshimau René Simon ashit Ukaumauat Jérôme Bacon-St-Onge, Éric Canapé, Suzanne Bacon-Charland, Gérald Hervieux, Jean-Noël Riverin mak Marielle Vachon.

Joyeux Noël et Bonne Année ! En cette période des Fêtes, nous vous souhaitons le partage, l’amour et la paix. C’est l’héritage que nous ont légué nos ancêtres.

www.pessamit.org

JOYEUSES FÊTES HAPPY HOLIDAYS

Wli nib8ïamih8mek

Weli nipialalasutmamk

Mino manadjito-kijig

Mitho Makosi Kesikansi

Lotshennónnia’t ki wentanó:ron’s

Jutdlime pivdluarit ukiortame pivdluaritlo Tshima minu-nipaimiaiek

Eskwawentïo

Wel-nuelewumg

Miro nipa aimhan kaie miro aromkotatokw


Conte de Noël - Le Père Noël a enfin compris Par : Chantale Potvin

Il était une fois un lutin qui ne voulait pas obéir aux ordres formels du Père Noël. Dans l’usine de jouets, il fabriquait des objets bien étranges. Ainsi, il arrachait des yeux aux poupées pour en mettre trois sur les toutous. Il dévissait les boulons et les essieux des voitures et des trains. Il vêtait drôlement tous les jouets qui portaient des habits et son imagination pour modifier les jouets n’avaient pas de limite. Or, devant l’immensité du travail et le nombre incalculable de jouets qui étaient fabriqués chaque jour, il fallut une bonne dizaine d’années avant que le Père Noël ne réalise le subterfuge. C’est en décachetant une lettre qu’il découvrit l’épouvantable pot-auxroses.

Cher Père Noël, Cette nuit, j’ai reçu une poupée. Elle est jolie, sauf que je me demande pourquoi elle n’a qu’une seule jambe et qu’elle fume la pipe comme un vieillard. Après avoir lu cette lettre, le Père Noël en relut une, puis une autre… Il réalisa que plusieurs enfants, provenant de tous les pays du monde, racontaient tous à peu près les mêmes histoires.

Pendant plusieurs jours, Lutin Brillant vérifiait les outils et les boîtes et était aux aguets pour attraper celle ou celui qui faisait pleurer tant d’enfants dans le monde à chaque Noël.

quait que le jouet avait pour mission de faire accepter les différences. Et étrangement, comme le hasard fait bien les choses, les toutous avec trois yeux, les poupées

borgnes et les trains sur lesquels il manquait une roue étaient presque tous offerts à des enfants qui avaient une toute petite tendance à être méchants.

Nous vous souhaitons à tous un joyeux temps des fêtes !

Une nouvelle année, de nouveaux horizons… Chaque année signe un nouveau départ, et chacun de ces départs promet un nouveau succès. Un succès qui sera le vôtre en cette nouvelle année, une fois de plus. Toute notre équipe est heureuse des relations de confiance entretenues avec vous et vous adresse ses meilleurs vœux pour une année riche en succès.

- Je… Je… essaya de prononcer Lutin Boiteux. Quand le calme fut revenu, le Père Noël, d’un ton plus posé, demanda : « Pourquoi as-tu brisé les jouets des enfants? » - Je ne brisais pas les jouets, Père Noël. Je leur fabriquais une différence. - Une différence? - Oui, Père Noël! Moi, j’ai une jambe plus courte que l’autre et j’arrive à avoir des amis et à être heureux. Le Père Noël resta silencieux et se mit à réfléchir. - C’est magnifique! Tu es extraordinaire, Lutin Boiteux, lui lança-t-il en le serrant dans ses bras. Le Père Noël avait alors compris que Lutin Boiteux luttait, à sa façon, contre un fléau : l’intimidation.

Transport ferroviaire Tshiuetin 148, Boulevard des Montagnais Uashat (Québec) G4R 5R2

INFORMATION & RÉSERVATION

Tél. : 418 962-5530 Sans frais : 1 866 962-0988 www.tshiuetin.net

La Voix Des Premières Nations • 27

Lors de son réveil, il eut la mauvaise idée de se déguiser en espion pour se rendre compte de ce qui se passait dans sa gigantesque usine. Les lutins riaient à gorge déployée. Même sans son manteau et ses bottes, il était très facile à reconnaître. Quand il réalisa qu’il ne ferait jamais un bon enquêteur, il demanda au Lutin Brillant de lui venir en aide et d’être lui-même l’espion afin de découvrir qui était le lutin malfaisant parmi les milliers de lutines et lutins qui fabriquaient les jouets.

- Tu es congédié, Lutin Boiteux. Je n’arrive pas à le croire. Lutin Boiteux, inconsolable, hoquetait de chagrin. - Pourquoi as-tu agi ainsi? Nous sommes dans cette usine pour rendre des enfants heureux, pas pour les faire pleurer.

Pour finir cette histoire, dans les années qui ont suivi, il faut préciser que tous les jouets modifiés étaient maintenant offerts avec une lettre qui expli-

[ Décembre 2019 - Janvier 2020 ]

Triste le Père Noël avala d’un trait son verre de lait et monta à sa chambre. Il se convainquit que la nuit allait certainement lui porter conseil et qu’il allait trouver une solution à ce grave problème.

Un bon soir, alors que tous les lutins étaient rentrés et avaient terminé leur quart de travail, Lutin Brillant et le Père Noël entreprirent de fouiller les lieux de travail de tous les départements. L’un fouillait les poupées, l’autre les jouets roulants, bref, tous les recoins étaient explorés. Alors que les lampes étaient éteintes et que les deux comparses, presque découragés, allaient mettre fin à l’enquête, ils virent briller un cadenas doré qui barrait une boîte camouflée sous une table, dans le département de l’emballage. Avec des cisailles, le Père Noël coupa le cadenas et découvrit un épouvantable contenu. La boîte était remplie d’yeux, de bras, de vêtements, de têtes de poupées, de toutous rafistolés et de tout ce qui avait servi au carnage. C’était le poste de travail de Lutin Boiteux que le Père Noël se promit de congédier dès le lendemain matin. En s’endormant, le Père Noël était si malheureux qu’il fit un geste qu’il ne faisait jamais : il pleura!


Joyeux Noël et bonne année

PIÈCES/ACCESSOIRES MOTOCROSS, VTT ET MOTONEIGE Protes André et Marie-France André, prop.

C.P 52, Moisie (Québec) G0G 2B0 Route 138, Mani-utenam

418 927-4748

Service de livraison et C.O.D. dans les communautés

Joyeuses Fêtes

881, Laure, Sept-Îles

418 962-0660 / 1 877 962-0660 962-0660

À toute notre clientèle, merci de votre confiance et

joyeuses Fêtes

Que la nouvelle année en soit une de santé et de bonheur Tél. : 418 962-1460 • Fax : 418 962-6056

desmarais.avocats@globetrotter.net

Merci à nos employés, clients et partenaires d’affaires!

mishkau.com 418 927-2615

Des activités de glisse pour toute la famille ! Glissade en tubes•Ski •Planche•Raquette •Pente-école

418 766-7547 • www.skigallix.com

Toute l’équipe vous souhaite

un merveilleux temps des Fêtes RBQ : 5648-0387-01

28 • La Voix Des Premières Nations

[ Décembre 2019 - Janvier 2020 ]

Venez vous amuser à la

Jonathan Genest-Jourdain

Avocat 1005, boul. Laure, bur 401, Sept-Îles gjourdain@jgjavocat.qc.ca Cell. 418.964.9300 • Bur. 418.960.1234

et profite de cette fin d’année pour vous remercier de votre support. Michel Rock, propriétaire 110, boulevard des Montagnais Uashat (Québec) G4R 5P9 418 350-2683 / fax : 418 968-1357


LE MILIEU DE LA SANTÉ VOUS INTÉRESSE? DEVENEZ PRÉPOSÉ AUX BÉNÉFICIAIRES OU AUXILIAIRE AUX SERVICES DE SANTÉ ET SOCIAUX

17 bourses de 7 500 $ disponibles dans la région! Le programme de formation « ASSISTANCE À LA PERSONNE EN ÉTABLISSEMENT ET À DOMICILE » vous permet de développer des compétences en milieu de travail.

À VOUS D’EN PROFITER!

Des bourses de 1 700 $ sont aussi offertes à des étudiants qui se démarqueront par leur éthique et leur motivation.

Ce programme vous offre : • Possibilité d’obtenir une bourse de 7 500 $ pour les personnes inscrites aux études à temps complet et qui s'engagent à travailler un minimum de 2 ans au CISSS de la Côte-Nord. • Les personnes peuvent valider leur admissibilité à la mesure de formation de la main-d’œuvre en contactant leur bureau de Services Québec ou leur centre local d’emploi.

Sept-Îles et les environs

Manicouagan-Haute-Côte-Nord

Début de la formation : 4 février 2020 Date limite d’inscription : 20 décembre 2019

Début de la formation : Avril 2020 Date limite d’inscription : 28 février 2020

Sept-Îles : 10 décembre 13 h 30 et 19 h Lieu : CFP A.-W.-Gagné, 9, rue De La Vérendrye (local 124) Port-Cartier : 12 décembre à 13 h 30 Lieu : Centre éducation des adultes, 18, boul. des Îles (local B-141)

Centre de formation professionnelle de Sept-Îles

Centre de formation professionnelle de l’Estuaire Pour information ou inscription Mme Brigitte Bouchard 34, 11e Rue, Forestville Téléphone : 418 587-4735, poste 6306 ou 418 589-0867, poste 6306 eric.desbiens@csestuaire.qc.ca

Inscription en ligne : www.srafp.com ou sur place.

La Voix Des Premières Nations • 29

Pour information ou inscription Mme Pascale Cormier 9, rue De la Vérendrye, Sept-Îles Téléphone : 418 964-2702 pascale.cormier@csdufer.qc.ca

[ Décembre 2019 - Janvier 2020 ]

Séances d’information d’une heure :


Joyeuses Fêtes !

Tout le personnel du Conseil de la Première Nation de Nutashkuan se joint à moi pour souhaiter aux familles de notre communauté ainsi qu’aux autres nations un temps des Fêtes chaleureux et serein. Que ce soit pour vous, une occasion de vous rapprocher des personnes avec qui vous partagez des affinités, des valeurs ou des traditions. Que la nouvelle année vous apporte amour, santé et paix sur le sentier de votre vie.

30 • La Voix Des Premières Nations

[ Décembre 2019 - Janvier 2020 ]

Tshima umue ussi-pipun 2020, shatshitun, minuenimun, minueniun mak tshiam-inniun takuak anite tshimeshkanamuau !

RODRIGUE WAPISTAN, innutshimau/chef MAK PITAU INNUTSHIMAUAT / ET SES CONSEILLERS, Marcel Mestokosho, Paul-Émile Wapistan, Richard Malec et Pierre Kaltush ainsi que tous les employés des secteurs : Administration • Négociation • Pourvoirie Hipou • Service de santé • Service sociaux Pêche • Développement économique • Communication • Développement social Éducation • Sécurité publique • Habitation • Services techniques 78 , ru e Masku sh, Natashqu an (Qu ébec ) G0G 2 E0 • Tél. : 4 18 72 6-352 9 • Fax : 4 18 72 6-3017


En Bref Expositions

Des travaux rassembleurs

Odanak (CP) - L’exposition Vague démographique : mouvance des cultures a été présentée du 17 octobre au 17 novembre au Musée des Abénakis à Odanak. L’exposition avait été organisée par la commissaire et coordonnatrice, Frédérique Guichard. L’évènement a réuni quatorze artistes, soit six en provenance de Trois-Rivières, sept artistes autochtones, dont l’artiste abénakise Christine Sioui Wawanoloath, ainsi que la Britannique d’origine chinoise Wuon-Gean Ho. Collaboration artistique Chaque artiste trifluvien était jumelé avec un artiste des Premières Nations. Pendant l’événement, chaque duo a appris à se connaître, a suivi des ateliers communs et a partagé son vécu. Au final, cette collaboration aura permis la création de vingt-huit estampes traditionnelles; quatorze de grands formats et quatorze plus petites. Ces dernières ont été reliées en un livre d’artistes, autour du conte d’Ariane Gélinas, Lune perdue, conçu spécifiquement pour la tenue de ce projet.

[ Décembre 2019 - Janvier 2020 ]

La Voix Des Premières Nations • 31


Conception et réalisation graphique : Line Hervieux | Photo : Production Manitu, archives, Institut Tshakapesh

[ Décembre 2019 - Janvier 2020 ]

32 • La Voix Des Premières Nations

Ninan kassinu etashiat kaiatusseshiht, nipakushenitenan tshetshi minuenimuiekᵘ, minuinniuiekᵘ kie uenut-apashtaiekᵘ tshinuau mak tshikanishuauat ume Nipaiamianan mak Utshemitunan ! Au nom de toute l’équipe, nos souhaits chaleureux de bonheur, de santé et de prospérité à vous et vos proches à l’occasion de Noël et du Nouvel An !


Les Astres et Vous

Par : Innustradamus, Medium... Saignant Né en avril – La truite grise

Né en août – Le porc-épic

Le temps des Fêtes approche à grands pas et vous n’avez rien acheté pour les cadeaux de vos petits-enfants. Il y aurait lieu de mettre une priorité afin de ne pas les décevoir. Évitez les machines à poker de Loto-Québec. Vous mettez trop d’argent empêchant ainsi l’achat de nourriture. Vous manquez de trop de denrées indispensables pour votre famille. L’année 2020, vous permettra de sortir de vos problèmes financiers. Vous réussirez à vous sortir de votre maladie de jouer. Faites de bons choix dans vos investissements.

Une simple analyse sanguine démontrera que votre tension artérielle a augmenté de beaucoup et cela affectera votre quotidien. Le fait de fumer un paquet de cigarettes par jour en est la cause. Une décision importante devra être prise. Pour 2020, quelques ennuis de santé viendront perturber votre vie. Il y aura lieu de faire attention à ce que vous mangez. Il faudra éviter les restaurants et les nombreux chips que vous mangez en une journée. Il faut commencer à marcher à tous les jours.

Vous êtes une personne prévenante et presque tous vos achats des Fêtes sont déjà faits. Il ne reste que les cadeaux de votre bellemère et votre beau-père. Ceux-ci vous ont grandement aidé dans l’achat de meubles pour la maison. Pour le réveillon de Noël, toute la famille sera au grand complet. Un repas familial qui passera à l’histoire, pas moins de 75 convives. Pour 2020, quelques voyages parsèmeront votre année. Vous qui rêviez de Las Vegas, votre rêve se réalisera.

Né en janvier- Le caribou

Né en mai – L’outarde

Né septembre – La ouananiche

Un début de mois de décembre qui vous rapportera un gain important aux loteries. Vous aurez l’occasion de gâter votre entourage et vos enfants. Possible qu’un voyage se fasse dans la deuxième semaine de décembre. N’oubliez pas d’acheter un nouveau frigo, le vôtre rendra l’âme prochainement. Pour l’année 2020, rien de très spécial. Votre partenaire de vie vous aime de plus en plus et un projet d’avoir un enfant fait son chemin. Côté financier, quelques petits gains à la loterie seront les bienvenus.

La période des Fêtes n’est même pas commencée que vous avez déjà débuté vos partys. À ce rythme, vous serez brûlé pour la fête de Noël. Il faudrait commencer à vous ménager un peu. Pour éviter des abus, prenez des marches de santé et faites du pelletage. Pour 2020, pas de changement, l’alcool vous rendra malade et c’est votre foie qui vous fera mal. Vous serez dans l’obligation de cesser complètement les boissons alcoolisées. Une thérapie s’imposera. Ce sera la seule solution.

Pour les vacances des Fêtes, ce sera un voyage dans votre territoire de chasse. Deux semaines qui seront bien remplies et que vous apprécierez au plus haut point. Une bonne chasse sera au rendez-vous. Beaucoup de lièvres et peut-être un caribou. Vos enfants seront fous de joie. Pour 2020, quelques petits ennuis financiers. Il faudra refaire votre budget qui laisse à désirer. De nombreuses dépenses sont inutiles. Il faut revoir vos priorités. Côté amour, il n’y aura pas de problème.

Né en février – La martre

Né en juin – Le saumon

Né en octobre – Le loup

De la visite rare pour le temps des Fêtes. La parenté venant de Schefferville viendra fêter avec votre famille. Vous serez une vingtaine de personnes dans la maison. Plusieurs situations loufoques parsèmeront la durée de leur visite surtout la journée de Noël. L’année 2020 sera d’un bon augure. Vous ferez de nombreuses acquisitions pour votre maison. Vous serez stupéfait d’apprendre que vos enfants ont de grandes chances de réussir dans des domaines inespérés.

Un voyage est prévu dans les prochaines semaines. La destination n’est pas encore déterminée. Possiblement un voyage dans le sud. Un gain de 100,000$ à la 6/49 vous permettra de faire ce beau voyage avec votre partenaire de vie. C’est la première fois de votre vie que vous bronzerez. Pour 2020, une grande surprise, votre conseil de bande vous donnera la maison que vous attendiez, bien sûr il faudra payer votre loyer mensuel. Enfin, tous vos enfants auront leur chambre. Félicitations!

L’achat d’un véhicule automobile est un projet qui sera réalisable en décembre. Un cadeau que vous vouliez offrir à votre famille depuis près de deux ans. Vous aurez aussi la chance de construire deux chambres au sous-sol pour vos enfants. L’année 2020 sera bénéfique à votre portefeuille. Un nouvel emploi mieux rémunéré et quelques gains à la loterie vous aideront à vous payer de nombreuses choses de la vie. Côté santé, évitez les gras et les restaurants. Vous devrez perdre quelques kilos.

Né en juillet – Le renard

Né en novembre – Le castor

Vous serez invité prochainement pour aller voir un match des Canadiens de Montréal. Un petit voyage qui vous fera du bien. Une sortie imprévue qui sera agréable pour votre couple. Faite un saut au casino, on ne sait jamais. L’année 2020 vous apportera beaucoup de bonheur. La naissance d’un enfant entre autres. Vous aurez également un nouvel emploi dans le domaine de vos études. Il faudra faire attention à vos cartes de crédit. Les astres voient des absences de paiement.

Une demande en mariage vous sera faite d’ici les prochains jours. Une attente que vous entreteniez depuis dix ans. Le moment est venu d’unir votre destinée à celle de la personne que vous aimez follement. Pour 2020, en juin plus précisément, sera le mois de votre mariage. Ce sera une union grandiose. Plus de 300 convives seront présents. Un voyage de noces inoubliable ayant pour destination l’Italie. Et à ne pas ignorer, les nombreux cadeaux que votre couple recevra.

Né en mars – Le vison Vos factures s’accumulent et vous ne savez plus où donner de la tête. Une réunion familiale s’imposera afin de trouver des solutions pour diminuer vos dettes. La période des Fêtes sera difficile, mais tout de même, vous allez passer à travers. En 2020, c’est le côté santé qui sera préoccupant. Votre tension artérielle et le diabète viendront vous frapper de plein fouet. Vous mangez trop de sel et de sucre. Il vous sera nécessaire de maîtriser cela. Vous devrez prendre des médicaments.

Tshima minu-nipaiamiaieku Léo St-Onge, directeur général L’équipe de l’AMIK veut profiter de cet heureux temps des Fêtes pour vous rappeller que les bureaux de l’agence sont situés au : 283-A, boul. des Montagnais, Uashat (Québec) G4R 5R1 Vous pouvez nous rejoindre au 418 962-0103 Télécopieur : 418 962-0136 / www.l-amik.ca

La Voix Des Premières Nations • 33

MEILLEURS VOEUX DE NOËL AINSI QU’UN BON DÉBUT POUR UNE ANNÉE 2020, REMPLIE DE SUCCÈS !!!

[ Décembre 2019 - Janvier 2020 ]

Né en décembre – Le lièvre


Miro nipa aiamiha ! Joyeuses Fêtes ! Ota Atikamekw masinahikewokamokok ka otmirotcik nataweritamok kitci Miro aiamihaiekw. Ocki pipoke, ni nataweritenan mocak kitci asprimoiekw kotc ke nto kackitamasoekw.

Le Conseil de la Nation Atikamekw vous souhaite un Joyeux temps des Fêtes. Que l’année à venir soit porteuse d’espoir et de réalisations personnelles ou collectives.

290, rue St-Joseph, C.P. .848, La Tuque (Québec) G9X 3P6 • Tél. : 819 523-6153

34 • La Voix Des Premières Nations

[ Décembre 2019 - Janvier 2020 ]

Que souhaiter de mieux ? Une parfaite santé pour vous et vos proches, de la prospérité et de la passion dans vos activités, de l’amour autour de vous durant toute l’année.

Passez un joyeux Noël et une très bonne année 2020

Conseil des Atikamekw de Manawan 135 rue Kicik Manawan (Québec) J0K1M0 Tél. : 819.971.8813 Fax : 819.971.8848

Courriel : conseil@manawan.com

Chef Paul-Émile Ottawa

Miro nipa aiamihakw kaie Miro arimikotatokw!

Conseiller Glenn Dubé Conseillère Céline Quitich Conseiller Ghislain Quitich Conseiller Sipi Flamand Conseiller Mario Ottawa Conseillère Claudia Néwashish


Kawawachikamach

For us, the holiday season is...

• Prier pour nos familles, nos jeunes, nos aînés et ceux qui nous ont quittés ; • Festoyer autour d’une table avec des mets traditionnels ; • Échanger nos bons vœux et nos souhaits pour l’année qui s’en vient ; • Donner des présents à ceux qui nous tiennent à cœur ; • Partager avec les plus démunis.

• Praying for our families, our youth, our elderly and for all those who left us ; • Celebrating around a table with traditional food ; • Exchanging seasons greetings and good wishes and wishes for the coming year ; • Giving gifts to all ones close to our heart ; • Sharing with destitute and poweless.

Chief Noah Swappie

Deputy Chief Jimmy James Einish • Councillor George Shecanapish • Councillor Paul Mameanskum Councillor Edward Shecanapish • Councillor Silas Nabinicaboo

Naskapi nation of Kawawachikamach

La Voix Des Premières Nations • 35

JOYEUX NOËL ET BONNE ANNÉE!

MERRY CHRISTMAS AND HAPPY NEW YEAR!

[ Décembre 2019 - Janvier 2020 ]

Pour nous, le temps des Fêtes c’est…


Conseiller Jonathan St-Onge

Conseiller Zacharie Vollant

Chef Mike «Pelash» McKenzie

Vice Chef Antoine «Maniteu» Grégoire

Conseiller Dave Vollant

Conseiller Kenny Régis

MEILLEURS VOEUX Utinetau umenua Kamishta-minashtakana tshetshi minuatikushunit mak minu-uitshetun shakassineshkakuiak u. Tshima shakassineshkakuiek u tshiteiuat minutatikushun mak shatshitun ume eshi-atamishkakuiak u umenua Kamishta-minashtakana Nipaiamianan mak Utshemitunan ! Innu-takuaikan Uashat mak Mani-utenam, Innu-utshimau Mike Pelash McKenzie, pitu-utshimauat tshitatamishkakuauat minuenimunnu, nussiteieunnu mak tshiam-inniunnu ume ussi pipun 2020 tshe utinamak u. Il faut profiter de cette belle occasion pour faire de cette célébration un temps rempli de joie et d’amitié. Que la paix et la promesse de Noël vous remplissent le coeur de joie et d’amour. Innu Takuaikan Uashat mak Mani-utenam, le chef Mike Pelash McKenzie et les conseillers vous souhaitent beaucoup de bonheur, de douceur et de sérénité pour la nouvelle année 2020.

Conseiller Normand Ambroise

Profile for lavoixdespremieresnations

Déc.-jan. 2019-20  

Déc.-jan. 2019-20  

Advertisement