Page 1

Projection de la Vidéothèque

Le mardi 18 janvier 2011 à 17h, A l’Ecole Nationale Supérieure des Beaux-Arts de Paris. Salle située au Palais des études. Escalier de droite, 1er étage.

ENSBA

14, rue Bonaparte 75272 Paris Cedex 06

Entrée libre Informations - Contacts

La Vidéothèque

La Videothèque

www.lavideotheque.org lavideotheque@live.fr88 +33 (0) 685 582 524

ENSBA - Martine Markovits martine.markovits@ensba.fr + 33 (0) 147 035 045

La Vidéothèque, Invitée de l’ENSBA


Au programme Plastique Raymond de Christophe Lucien, 2006, 4 min. Cose naturali de Laurent Ait Benalla, 2010, 6 min. Interstices - Solution de continuité de Combes&Renaud, 2009, 14 min. Bleue de Guillaume Baychelier, 2010, 10 min. Camera dei sogni de Jérôme Schlomoff, 2002, 6 min. Disparition de Noemi Veberic Levovnik, 2009, 6 min. La bagarre de Laetitia Bourget, 2003, 10 min. The space between de Mirza - Butler, 2010, 12 min. Résonances d’Ismail Bahri, 2008, 8 min.

«Percevoir dans l’obscurité du présent cette lumière qui cherche à nous rejoindre et ne le peut pas, c’est cela, être contemporain.» Giorgio Agamben

La projection se fera en présence des artistes et sera précédée d’une présentation de la Vidéothèque aux élèves de l’ENSBA.


Les artistes Ismail Bahri (France) Ses travaux vont du dessin à la vidéo,

de la photographie à l’installation. Chacune de ses oeuvres explore des procédés et matériaux qui lui sont propres mais ont en commun leur minimalisme et leur forte teneur graphique. Ses recherches portent sur des épiphénomènes où se jouent d’infimes mutations. Aussi y décèle-t-on des notions telles que l’éphémère, l’impreceptible et le vulnérable. www.ismailbahri.lautre.net « Orientations » 2010 / « Lignes fantôme » 2009 / « Coulée douce », 2007 Guillaume Baychelier (France), plasticien. Il explore de nombreux médium et techniques (installation, vidéo, musique, photographie, dessin) pour interroger les rapports entre le présent et l’absent, le réel et le fantasme. Son travail cherche à rendre perceptible l’entre-deux, l’indéterminé, tout ce qui nous habite mais reste à la lisière du conscient. www.baychelier.net « Passage I / Résonances », 2010 / « Blinding Light », 2010 « Chimère », 2010 / « - Et pour s’en retourner chez lui, il rentra dans la forêt », 2009 Laurent Ait Benalla (France) Pratique le cinéma documentaire, la photographie et le son. Va où son travail le mène, entre interrogations historiques et esthétiques. www.slab-net.com «Les filles de la lune» 2003 / « Un couteau et un coeur » (documentaire audio) 2009 / « Sur mes épaules » (photographies) 2010 « Marcel Hanoun, chemin faisant » 2010 Laëtitia Bourget (France) Depuis 1997, elle développe une activité artistique mettant en relation expérience de vie humaine, implantation dans un environnement, contexte social et cycles de vie, à travers des formes variées de production (vidéo, photo, édition, installation, sculpture, dessin, intervention in situ, écriture...). www.laetitiabourget.org « La rencontre et l’accueil », 2007 / « Les hybrides », 2007 « Coquillages & Crustacés », 2002

Mirza – Butler (Angleterre) Films, peintures, installations, photographies, performances, publications et galerie. Leur travail interroge des thèmes comme le rôle traditionnel de l’artiste-producteur et du public-récepteur. www.mirza-butler.net « The space between », 2005 / « Actual Space» Noemi Veberic Levovnik (Slovénie) Vivant en France, elle travaille dans divers médiums (dessin, peinture, collage,écriture, photographie, performance, vidéo, son), présentés indépendament ou combinés dans des installations en forme de chambres. Corps et méchanismes psychiques, faire son cinéma, le genre, le queer et la femme, l’autobiographie et la fiction, espaces (réels et rêvés), enfermement dans la répétition, identité et fantôme. http://vimeo.com/noemivl « Ocean »2008 / « Disparition » 2009 / « The boy is mine » 2010) Christophe Lucien (France) Des expériences... Manipuler la réalité pour mettre le doute en évidence. Voir si ça marche, ou au moins ce qui se passe, quand l’anomalie se glisse dans le cours ordinaire des choses, quand l’invraisemblable apparait cohérent, l’absurde ordinaire, le détail essentiel. Tous les médiums sont bons. www.christophelucien.com «Feu l’armoire, 2009 / «Plastique Raymond, 2006 / La vague et le rocher», 2007 / «C’est sympa, tu verras» ??????200 Combes&Renaud (France) sont deux photographes vidéastes. Leur travail se situe entre la photographie et la vidéo. Ils ont développé une recherche commune sur les diptyques. Le travail sur diptyques implique plus qu’une dualité : un mouvement entre des images duelles et un vide passager. www.combesrenaud.com « Nitescence », 2010 / « Interstices - solution de continuité «, 2009 « Ramification », 2009 / « Pornographie », 2008 « Eric », 2008 Jerôme Schlomoff (Pays-Bas) est photographe. En 2000, il construit sa caméra sténopé 35mm en carton et entreprend, image après image, la réalisation de films cinématographiques 35mm, où il prend le temps de poser un regard sur la ville, avec en tête toujours cette même question : « Comment habiter la ville aujourd’hui ? » www.schlomoff.hautetfort.com « New York Zéro Zéro », 2008 / « Fenêtre hollandaise », 2009 « La villa K », 2008 / « Babil babel », 2008


La Vidéothèque

cinéma expérimental, création vidéo & réflexions autour de l’image www.lavideotheque.org lavideotheque@live.fr +(0) 33 685 582 524

La Vidéothèque

Notre partenaire

l’e.space generic Galerie arts visuels contemporains vidéo, film, installations mixtes, images, son, texte...

Prochaine projection La condition sine qua non pour qu’il y ait image est l’altérité. Serge Daney

La Vidéothèque est une association loi 1901 dont le but

est de soutenir la création vidéo, le cinéma expérimental et amener à une réflexion sur l’image. Née en avril 2010, elle se développe grâce à une vidéothèque en ligne, en s’appliquant à suivre et montrer le travail d’artistes vidéastes. Porteuse de cette création contemporaine, elle donne à voir des images plurielles et sensibles à un certain état du monde. Dans la continuité de son travail éditorial, la Vidéothèque organise aussi des projections cinématographiques dans diverses lieux et régions françaises. Elle a déjà édité un premier DVD réunissant quelques oeuvres vidéos.

Chloé Dragna la Vidéothèque

“Résistance(s)” : films expérimentaux arabes Le 21 janvier 2011 au Centre Federico Fellini de Montpellier. Pour cette projection, la Vidéothèque a choisi d’investir le lieu Fellini, très marqué par le cinéma méditerranéen et d’y projeter 8 oeuvres vidéos de la création contemporaine du Maghreb et du Moyen-Orient. Wael Noureddine, Mounir Fatmi, Zoulikha Bouabdellah, ...

Edition d’un DVD

“2010 la Vidéothèque s’expose, un regard sur la création vidéo” 8 oeuvres vidéos. En vente à 15 euros. Ecrire à lavideotheque@live.fr

La Vidéothèque - saison 2010/2011 Adhésion à 5 euros

La Vidéothèque remercie l’ENSBA Monique Bonaldi, Martine Markovits, ainsi que les artistes ayant accepté de montrer leur film durant l’évènement.

La Vidéothèque, invitée de l'ENSBA  

La Vidéothèque, invitée de l'ENSBA