Page 1

LAURA CASANOVAS WORKS


Laura Casanovas Perera Architecte Cuba 27b Boulevard Jourdan Paris 75014 +33772277531 falcasanovas1990@gmail.com

Architecte Synthèse Professionnel de l´Architecture, et l´Urbanisme, Champs de « Conception et Gestion des projets architecturales et urbaines », « Réhabilitation du Patrimoine », « Economie du Sol et de l´Immobilier » «Illustration graphique»

Compétences Parle couramment « Espagnol », « Anglais » et « Français » / Connaissances avances sur « Microsoft Office », « AutoCad », « Adobe Photoshop », « Adobe Illustrator », « Adobe InDesign », « SketchUp », «ArcGIS »


Parcours Professionnel 2018-2019 DSA Architecture et Projet Urbain. ENSA Paris Belleville. 2018 Dyplômé Master 2 « Techniques, Patrimoine, Territoires de l’Industrie » TPTI. « Tallapiedra portail Virtuel », plateforme numérique pour la valorisation du patrimoine industriel de l’ électricité à La Havane, Cuba. Université Paris 1 Panthéon Sorbonne et Conservatoire National des Arts et Métiers. Paris, France Consulter portal virtuel sur: https://www.tallapiedra.com/ Consulter mémoire sur: https://univ-paris1.academia.edu/LauraCasanovas 2018 Février-Mars Certification en « Economie du Sol et de l´Immobilier I ». Ecole Polytechnique Fédérale de Lausanne, Suisse. 2017-2018. Septembre- Janvier Mobilité Master 2 TPTI à l´Universidade de Évora, Portugal. « Gestion et valorisation en patrimoine et paysages culturels de la production ». Portugal 2017-2018. Janvier- Juin Mobilité Master 2 TPTI à l´Università degli Studi di Padova, Italie. « Conservation et didactique du patrimoine industriel ». Italie 2016-2017. Septembre- Janvier Mobilité Master 2 TPTI à l´Université Paris 1 Panthéon Sorbonne, France « Histoire des Techniques ». France 2014-2016 Free-lance en CAP. Prestation de service d’architecture habitational. 2015 Certification en « Conservation et valorisation durable du patrimoine hydraulique, industriel, architectural et urbain » Centre Universitaire José Antonio Echeverría (CUJAE). Cuba 2014-2015 « Réhabilitation de la Faculté de Télématique et Satellite » Étude de materiaux et factibilité. Universidad Technológica de La Habana (CUJAE). Cuba Projet de Réhabilitation du Laboratoire CEDER. Étude de materiaux et factibilité. Universidad Technológica de La Habana (CUJAE). Cuba 2013-2014 Mise en situation professionnel avec « Ampliation du Musée d’Art Universal ». Entreprise de projets pour l´Industrie (EPROB). Cuba 2013-2016 Professeur Adjoint de « Dessin Architecturel et Urbaine » (DAU). Centre Universitaire José Antonio Echeverría (CUJAE). Cuba Professeur Adjoint de « Théorie, Critique et Histoire de l´Architecture et l´Urbanisme » (TCHAU). Universidad Technológica de La Habana (CUJAE). Cuba 2008-2013 Diplôme en Architecture Faculté d´Architecture. Universidad Technológica de La Habana (CUJAE). « Projet d’idées pour l’aménagement du secteur industriel dans Baie de La Havane, Cuba »


Contenu 01

BIOTERIUM. LABORATORY

02

MODULAR HOUSING BUILDING

03

MIPULAJA. COMUNITY ART CENTER

04

ESTE 3. URBAN DESIGN PROJECT

05

UN CITADIS DE ALSTON À MARNE-LA-VALLÉE


Marianao. LaHabana. Cuba. 2012

BIOTERIUM. LABORATORY In a context surronded by pharmaceutics industries, it was commanded to project a Bioterium. The most important requiremet was the system of barriers, building protection and isolation. The solution is a volume conformation that works them self as a natural barrier. Depress the floor to isolate the building form external. Undergrown was preferred for laboratory and educational activities. The level 0.00 has the technical equipment, in order to easily maintenance, the tower for administration matters.

Accademic project Atelier of Architectural and Urban Design Module of Industry Projects Supervisor: Prof. Dr. Arq. Jorge Pena


Marianao. LaHabana. Cuba. 2012

BIOTERIUM. LABORATORY

NIVEL 0.00

OUTER PUBLIC SPACE

STAIR WAY MAIN ACCES BUILDING NIVEL -4.00

SEMIPUBLIC SPACE. BURIED COURTYARD

NIVEL -4.00

GLASS SHUTTERS WALL. VISUAL TRANSPARENCY

NIVEL -4.00

INNER GALLERIE NIVEL -4.00

INNER PUBLIC SERVICES

A


Marianao. LaHabana. Cuba. 2012

BIOTERIUM. LABORATORY Nivel +- 0,00

1

COMEDOR

2

PANTRY DEL COMEDOR

3

LOCAL DE OPERACIÓN Y CONTROL

4

LAVANDERÍA

5

ÁREA DE CALDERAS

8

6

ÁREA DE CHILLERS

9

7

SISTEMAS DE AIRE COMPRIMIDO

8

ALMACENAMIENTO DE SAL

9

ÁREA DE BOMBAS

19

2 11

11 5

18

4

3 1

20

6 7

10

11

11

13

12

10

10

TAQUILLAS

11

SERVICIOS SANITARIOS

14 PASARELA

12

OFICINA DEL JEFE DEL TALLER DE MANTENIMIENTO

15

20

MA

MA

MA

20

20

20

17

MA

MA

MA

MA

MA

MA

MA

MA

MA

13

TALLER DE MANTENIMIENTO

14

LOCAL PARA BANCO DE TRANSFORMADORES

15

LOCAL PARA DOS GRUPOS ELECTRÓGENOS

16

LOCAL PARA EQUIPOS CGD

17

MANEJADORAS DE AIRE

18

VESTÍBULO DE LA TORRE DE OFICINAS

19

GARITA Y OFICINA DE SEGURIDAD Y PROTECCIÓN

20

FALSOTECHO REGISTRABLE

MEZZANINE

MA

MA

MA

MA

MA

MA

MA

16

20

20

20

20

PASARELA

7 6

5 2

2

3

1

8

5

4

1 1


Nivel -4m

9

1

RECEPCIÓN

2

SALA DE ESTANCIA/BAR

3

ÁREA DE APOYO AL BAR

4

SERVICIOS SANITARIOS

5

OFICINA DEL JEFE DEL BIOTERIO

6

COMEDOR

7

BIBLIOTECA/SALA DE LECTURA

8

PANTRY DEL COMEDOR

9

SALA DE COMPUTACIÓN

16

8

15

14 36

10 6

7 13

10

SALA DE CONFERENCIA

11

PLAZA INTERIOR

12

5

17

12

4

4

34

12

12 11

3

LABORATORIOS DE INVESTIGACIÓN

13

LABORATORIOS DE DIAGNÓSTICO

14

OFICINA DEL JEFE DE LABORATORIO

15

OFICINA DE ECONOM., CONTAB., REC. HUMANOS

16

OFICINA DE CONTROL DE LA CALIDAD

17

CUARTO DE LIMPIEZA

18

TAQUILLAS DEL PRIMER CAMBIO

19

TAQUILLAS DEL SEGUNDO CAMBIO

2 18

18

33 1

PASILLO CONVENCIONAL

PASILLO CONVENCIONAL

21

21 32

20

23

20

23

20

20

25

26

27

19

19

22

22

28

PASILLO LIMPIO

23

23

23

23

23

23

23

23

30

31

29

24

24

24

24

24

24

24

24

20

ALOJAMIENTO DE LAGOMORFOS

21

CUARENTENA

22

ADAPTACIÓN

PASILLO CONVENCIONAL

35

23

LOCAL DEL PROCEDIMIENTO

24

ALOJAMIENTO DE ROEDORES

25

ALMACÉN DE JERINGAS Y MATERIAL DESECHABLE

26

ESTERILIZACIÓN

27

ALMACÉN DE ESTERILIZACIÓN

28

FREGADO

29

ESTRACCIONES

30

NECROPSIA

31

DESECHOS

32

ALMACÉN DE CAMAS Y ALIMENTOS

33

RECEPCIÓN DE ANIMALES

34

ALMACÉN GENERAL

35

ALMACENAMIENTO DE COMBUSTIBLE

36

CISTERNAS


ELECTRICITY NIVEL +11.00

ENTRADA

NIVEL +8.00

NIVEL +5.00

NIVEL +-0.00

NIVEL -4.00

INNER ELECTRIC RUSH TRAVELING MAJOR STREET RUSH


WATER

NIVEL +11.00

CLIMA

NIVEL +11.00

NIVEL +8.00

NIVEL +8.00

NIVEL +5.00

NIVEL +5.00

NIVEL +-0.00

NIVEL +-0.00

ENTRADA

ENTRADA

NIVEL -4.00

NIVEL -4.00


Zanja, LaHabana. Cuba. 2015

MODULAR HOUSING BUILDING Located in a corner in a high degradated urban compact context. It was commanded to design a housing low cost building using the prefabricated modular system “Presitu”, patented in Cuba. The building dimensions integrates with the morphology of the context. To avoid the heavyness of what it could be a full-fill volume of 690m2 it is proposed a modular fragmentation of towers. While trying with modular structural system it is needed to think about the way to avoid monotoy in the dessin expression. The modular pieces proposed plays alterning in the building so façade less buried.

Contest of Social housing Lauched by “Colegio de Arquitectos de Cuba”


Zanja, LaHabana. Cuba. 2015

MODULAR HOUSING BUILDING PREVIOUS STATE

MODULE

PROJECT. AERIAL VEW


APPARTMENTS TYPE

2 BEDROOM TYPE GROUND FLOOR

2 BEDROOM TYPE

2 BEDROOM TYPE

3 BEDROOM TYPE. DUPLEX

1 BEDROOM TYPE. ROOF TOP


Grounfloor. +0,20


+3,00/ +5,80.


+8,70.

PREFABRICATED SYSTEM SPECIFICATION


+11,60.


Centro Havana, LaHabana. Cuba. 2012

MIPULAJA. COMUNITY ART CENTER

Laura Casanovas (CUB) / Jack Wilson (GER) / Puja Shafaroudi (GER)/ Miranda Savva (UK) Center location in a hignt density area. Art workshop for local artist. Maintaining the compact morphology of the area, the space is delimitated by three volumens related between them by an internal court yard. This court yard opens to the street creating a directly connection between public and private. In order to decrease the compacity of volumens it was decided to incorporate as mainly loovers plans, this also works as well as solar protection and natural ventilation. Chimneys are designed to to enphasize the composition and they have a practical use as conduct evacuation, one in bathroom and the main one in the furnance shop.

3rd International Caribbean Winter Workshop School of Architecture of MĂźnster and CUJAE Supervisor: BOLLES & WILSON Arq. Julia Bolles and Arq. Peter Wilson


Centro Havana, LaHabana. Cuba. 2012

MIPULAJA. COMUNITY ART CENTER

01. ROOF PLAN


02. GROUND FLOOR

01. INSERT STREET

02. INSERT PATIO

03. EXTEND VOLUMES

04. HEIGHT DEPTH LENGTH

05. CIRCULATION

06. VISUAL CONNECTIONS

07. ICONIC CHIMNEY

08. SCENOGRAPHIC RAMP

03. FIRST FLOOR

04. SECOND FLOOR


Centro Havana, LaHabana. Cuba. 2012

MIPULAJA. COMUNITY ART CENTER


Centro Havana, LaHabana. Cuba. 2012

MIPULAJA. COMUNITY ART CENTER


East Havana, Cuba. 2014

ESTE 3. URBAN DESIGN PROJECT Land on the north coast of the city of Havana, east of the bay of Havana. This area bordering the sea began to be urbanized at the beginning of 1950, with the aim of developing tourist poles and entertainment spaces there, the playland of Latin America. In 1959 with the triumph of the revolution, this type of project was stopped, prioritizing other objectives such as access to housing for all and improving the quality of life of the habitat. In 1960, a new town called Camilo Cienfuegos was built, which is located to the left of this land. The program consists in urbanizing the area in question, giving priority to the theme of housing, public space and the mixture of services. One of the principles for the conception of the project was the spatial densification, the recovery of the human scale of the city, lost with the principles of the modern movement, and for an urban design that adapts to the clima.

Academique Cours: Dessin Architectural et Urbaine Sous la direction de: Msc. Architecte.Orlando Inclรกn


East Havana, Cuba. 2014

ESTE 3. URBAN DESIGN PROJECT


ASSEMBLY PLAN

ZONES

6

5 1

4

3

2


East Havana, Cuba. 2014

ESTE 3. URBAN DESIGN PROJECT


ZONES 1 AND 2


East Havana, Cuba. 2014

ESTE 3. URBAN DESIGN PROJECT .3. HOUSE TYPE

.4. HOUSE TYPE

12000

8000


12000

.5. HOUSING BUILDING


East Havana, Cuba. 2014

ESTE 3. URBAN DESIGN PROJECT 12000

24000

8000


Marne-la-Vallée, Île de France. 2018

UN CITADIS DE ALSTON À MARNE-LA-VALLÉE L’insertion d’un mode alternative de déplacements dans la ville nouvelle

L’accord transport urbain-logistique urbaine dans la conception des projets de mobilité, est un sujet actuel et qui reste approfondir. En Ile de France, l’organisation et la distribution de marchandise en ville est majoritairement routière. La région de l’Est est la plus impacté depuis 2006 du fait de l’emplacement de grand nombre d’entrepôts entre première et deuxième couronne et du flux de marchandise générés à travers ‘’l’arc de Francilien’’ (Roissy-Marne la Vallée- Evry Sénart). Marne-la-Vallée, située à 10 km à l’Est de Paris, sur un territoire de 20 km de long, son périmètre englobe des territoires différents essentiellement du département de Seine-et-Marne, mais aussi du Val-de-Marne et de la Seine-Saint-Denis. Deux axes routières majeures fractionnent le territoire. L’axe Nord-Sud (104) un axe de déplacement de marchandise à enjeux intrarégionale, tandis que l’axe Est-Ouest (Autoroute de l’est) s’étend jusqu’à Strasbourg en reliant les implantations logistiques de l’Est. Ces spécificités font que Marne la vallée aille une position stratégique et un rôle décisif comme territoire d’échange et redistribution de marchandise à différentes échelles. Les fluxes générés traversant ce territoire sont considérables : flux intrarégional = 52% (68Mt/131Mt) flux national = 24% (24Mt/101 Mt). Le divorce entre organisation logistique et planification urbaine est ressentie spécialement à Marne la vallée. La situation de la distribution de marchandise dans ce territoire qui repose sur une offre purement routière, contribue, dans une grande partie, aux malheurs urbains dont souffre aujourd'hui ce territoire. Les impacts négatifs sont multiples et de nature diverse. Du point de vue environnemental, contribution importante à l’émission de gaz à effet de serre, polluants locaux et à la production de nuisances. Concernant la mobilité, participation à la congestion du réseau viaire, avec l’occupation du 20% de l’espace de la voirie. Associé à l’image urbaine et aussi aux déplacements, on constat dans les dernières années une augmentation considérable du trafic routière qui a impacté l’accessibilité dans le territoire et ses possibilités de déplacement. Au contraire du rêve de la campagne et de la ville nouvelle, on assiste aujourd’hui à une subordination de la ville par l’autoroute, en provoquant un habitat morcelé et clôturé par des voiries. Comment l’intégration du maillon logistique dans les projets de mobilité peut-elle modifier le territoire et lui rendre plus performant en matière de mobilité ?

Projet Urbain ENSA Paris Belleville. Atelier Métropole parisienne


AÈROPORT ROISSY

UN CITADIS DE ALSTON À MARNE-LA-VALLÉE

PORT DE MEAUX (VNF)

L’insertion d’un mode alternative de déplacements dans la ville nouvelle

UN TERRITOIRE LOGISTIQUE SUBORDONNÉ À LA DESSERTE DE LA PETITE COURONNE

MARNE LA VALLÉ DANS LA LOGISTIQUE DE L’EST Reciclage (Traitement d’ordures) Stockage, Hubs de grand distribution

PORT DE LAGNY (VNF) GARE TRIAGE CHELLES PORT NEUILLY SUR MARNE VAL D’EUROPE PARIS

Industriel materiaux de construction Industriel metaux Industriel mixte production d’energie Aèrodrome de Lognes Port

AÈRODROME DE LOGNES

PORT DE BONNEUIL SUR MARNE

GARE TRIAGE VILLENEUVE-SAINT-GEORGE

Commerce de Grosse Gare RER A

3km

AÈROPORT ORLY

MATERIAUX CONSTRUCTION

ALIMENTATION

ELECTRONIQUE

MODE ET VÊTEMENT

MESSAGERIE

HUBS_DISTRIBUTION / RETAILERS WAREHOUSE CONSUMMATEURS / RETAILER OUTLET

2km

MESSAGERIE


A1 N3

CONCURRENCE D’UNE OFFRE ROUTIÈRE ET AUGMENTATION CONSIDÉRABLE DU TRAFIC PAR MODE ROUTIÈRE. AU CONTRAIRE DU RÊVE DE LA CAMPAGNE, ON ASSISTE A86 AUJOURD’HUI À UNE SUBORDINATION DE LA VILLE PAR L’AUTOROUTE, EN PROVOCANT UN HABITAT MORCELÉ ET CLÔTURÉ PAR Periph DES VOIRIES.

A104 N370 D934

EVOLUTION DU TRAFIC ROUTIER

N34

N370

LE DEPLACEMENT DE MARCHANDISE

D934 N34

D199

Plus de 15% de 5 à 15% de 1 à 5%

D199 A4

de -5 à -1% de -15 à -5% Moins de 15%

A4

Très fort trafic (150 000 - 300 000 vehicules) Fort trafic ( 75 000 - 150 000 vehicules)

A104

Trafic moyen ( 25 000 - 75 000 vehicules)

3km DIMINUTION

POUR TRAITER CETTE QUESTIONNE DES NOMBREUX SUJETS SONT MIS EN JEUX : LA MUTUALISATION DU RÉSEAU DU TRANSPORT, LES VÉHICULES, LE FONCIER LOGISTIQUE ET LA STRUCTURE COMMERCIALE. EN LES COMBINANT, DES SCÉNARIOS VERTUEUX POUR LA MOBILITÉ URBAINE DU FUTUR PEUVENT ÊTRE IMAGINÉS.


1,5 km

Chelles Lagny sur Marne St Thibault des Vignes

Champs sur Marne

Torcy Noisiel

Serris

Gouvernes Josigny

Lognes Collegien

Bussy St Georges

FerriĂŠres en Brie Emeranville

Croissy Beaubourg

1,5 km


STRATEGIE_GENERALITÉS Dispositifs serveurs

CONFORMATION DU RESEAU DANS LE TEMPS

Dispositifs desservies

Commerces mieux deservis au présent.

Stations RER A

Entrepôts à réorganiser

TISSU COMMERCIAL Alimentation Electronique Centre commercial Materiaux de construction Mode et vêtement Messagerie GRANDS EQUIPAMENTS Aerodromes Université LIGNE TRAM-FRET Parcour proposé Voies banalisés. Route existente. Section 25m Route existente. Insertion en site propre. Section 32m

UN PROJET INTERCOMMUNAL

CONFORMATION DU RESEAU DANS LE TEMPS

Communes concernés Commencement de l’ aménagement modeste de voiries existentes

Serris

L’aménagement de carrefours giratoires affectés.

Franchisement des aires logistiques. Nouvelles routes

Tronçon affecté par innondations Parcour proposé (23km) Continuité future du reseau

SECTEURS DE PROJET

A LONG THERME Parcours a definir Bypass avec ligne T4 à Montfermeil (en projet) Ligne T4


PROJET POUR SECTEUR

ÉTAT DU SECTEUR: 1776457 m2

A

B

A

C

Occupé par Entrepôts et commerce de gros

C

Voirie abandonnée Passage du tramway proposé Dalle existente

B

Conformation du nouveau front. Modification de 21600 m2 d’aire logistique et réorientation du bâti vers la nouvelle voirie. Disposition de services publiques et commerciaux vers le nouvel front urbain et recule de fonctions d’entreposage à l’intérieur de l’îlot. Stratégie topographique. Il se propose la densification des activités par l’utilisation du sous-sol, agir par le souterrain comme véhicule de densification sans affecter directement l’image urbaine. Aussi il est proposé l’aménagement de la topographie comme espace publique pour l’accès piétonne. L’objective est de desserrer les grands îlots. Plateau haut. Espaces de nivelation topographique pour la manuoeuvre.

C

B

7000

18000


19000

2000

A

18000

5000

5000

11000

3200 800 320000

3200 600

3200 12600

11000

5000

2000

Profile for Laura Casanovas Perera

Laura CASANOVAS Portfolio  

Laura CASANOVAS Portfolio  

Advertisement