__MAIN_TEXT__

Page 2

PROVOQUER POUR FAIRE RÉAGIR La consultation sur l’avenir du Paris métropolitain devrait faire date. Elle s’inscrit dans le fil (interrompu ?) des grandes réflexions sur l’agglomération parisienne associant dans un même objet la question spatiale, la question sociétale, la question de la gouvernance, la question de l’architecture, de l’espace public, de l’esthétique de la ville et la question des représentations. Elle marque aussi la volonté de la métropole parisienne de réaffirmer sa position sur la scène métropolitaine : quête d’une identité renouvelée, comme Londres en son temps, Barcelone, Madrid plus récemment, Berlin après 1989, Shanghai et Pékin, les Emirats... De ce point de vue, il faut reconnaître que Paris a pris un certain retard. À la fois causes et effets, l’échec des candidatures de Paris aux Jeux Olympiques de 2008 puis de 2012 sont, parmi les symptômes d’un déficit de visibilité/lisibilité, celui qu’on peut le plus manifestement attribuer à un déficit de projet métropolitain.

148

La consultation sur l’avenir du Paris métropolitain est particulière : elle n’est pas déclenchée par la perspective d’un grand événement international mais elle s’inscrit dans le cadre d’un foisonnement extraordinairement riche de réflexions, de projets, de travaux de recherche, de publications, de débats institutionnels et publics... qui croisent questionnement sur la gouvernance, sur l’organisation spatiale, la structure de l’appareil économique, l’architecture métropolitaine : révision du schéma directeur d’Île-deFrance, conférence métropolitaine puis syndicat mixte Paris Métropole, grands projets sur des territoires stratégiques, de la Plaine Saint-Denis au Plateau de Saclay, de Seine Amont au Mantois Seine Aval..., plan de transports, réflexions et projets sur la hauteur à Paris ou sur le renouveau du quartier d’affaires de la Défense... Le contexte parisien change, et il faut rendre ce changement plus visible, plus manifeste. Ce n’est pas selon nous une affaire de coordination, de mise en cohérence, de synthèse ou d’intégration ; ce type d’approche est dépassé, serait voué à l’échec et ne nous intéresse pas. C’est plutôt une affaire d’agitation, de production d’idées, de stimulation. C’est pour cela une opportunité rare, certainement unique. Le nouveau contexte qui se met progressivement en place autour de la question métropolitaine, les nouvelles catégories, les nouveaux défis qui caractérisent l’après Kyoto, ouvrent un champ illimité pour la production d’idées et pour l’expérimentation, aussi bien dans le domaine de la spatialité métropolitaine que des méthodes d’analyse et de projet ou des outils de communication et de représentation. Nous ne prétendons pas épuiser le sujet mais nous proposons, à travers la spécificité de notre démarche, d’ouvrir quelques brèches dans le bloc sclérosé des représentations, des réflexes et des modes de production de la métropole parisienne : provoquer pour faire réagir.

Articulation.indd 148

15/04/09 19:20:44

Profile for l'AUC

Grand Paris Stimulé - extrait  

Grand Paris Stimulé - extrait  

Advertisement