__MAIN_TEXT__
feature-image

Page 1

DOSSIER TOUTE L’ACTUALITÉ SUR LA CRÉATION ET LA REPRISE D’ENTREPRISES

Tiago Coiffure

u vea NouCoiff ure femmes

À PARTIR DU 18 NOVEMBRE

DE TOURS

JEUDI 13 novembre 2014 - n° 266

sur FORFAIT à 25€* SHAMPOING + COUPE + COIFFAGE

HEBDOMADAIRE GRATUIT www.tribune-tours.fr

2014, toujours plus chaud !

Réduction

-5€ Profitez-en !! 1ére visite

CLIMAT

Les températures des dix premiers mois de l'année placent 2014 en tête des années les plus chaudes depuis 1922 ! Et côté ensoleillement, on bat aussi tous les records en Touraine. PAGE 3

200 rue Honoré de Balzac 37700 St PIERRE DES CORPS 02 47 51 53 21

JOUÉ-LÈS-TOURS PAGE 4

Quel avenir pour le Temps Machine ?

CONSOMMATION PAGE 5

Les dépôts-vente ont la cote FOOTBALL PAGE 12

Le TFC en sursis ? 37E PARALLÈLE PAGE 14

Une nouvelle fabrique à spectacles pour Tours PORTRAIT PAGE 16

Elephanz, un poids lourd de la pop music ! 

C’EST L’HEURE DU

primeur.

*Jusqu’au 31 décembre 2014. Pour cheveux courts. (mi-longs : 28€, longs : 30€)

P. 7 À 11

du 20 au 23 novembre aux halles de tours, le 21 novembre à amboise, les 22 et 23 novembre à montrichard. www.vinsduvaldeloire.fr

l’ a b u s d ’ a l c o o l e s t d a n g e r e u x p o u r l a s a n t é , à c o n s o m m e r a v e c m o d é r a t i o n .


Infos Touraine Actu People !

RETROUVEZ VOTRE HEB DO SUR FACEB OOK

oo faceb

UN TRAMWAY NOMMÉ DESIGN POUR RÉGINE CHARVET-PELLO

LA TRIBUNE DE TOURS Jeudi 13 novembre 2014 - n° 266

k.c om/t uneto rib

Le tram de Tours qu'elle a dessiné n'en finit plus de lui valoir des distinctions. Après Londres et The Light Rail Award à Londres il y a un an, Paris et une étoile du design pour son originalité, la designeuse tourangelle a reçu le German Design Award dans la catégorie «Excellent product design - Transportation and Public Design» qui récompense, on l'aura compris, le design innovant et original du tram de Tours ! Elle recevra ce prix lors d'une cérémonie en février prochain ! Congratulations ou plutôt, wir gratulieren !

ERIC MARAVÉLIAS, DE SAINT-PIERRE-DES-CORPS AUX ÉDITIONS GALLIMARD La saison des prix littéraires bat son plein, et si Eric Maravélias, n'a pas (encore ?) reçu de distinction, il a déjà décroché une belle récompense en voyant son premier roman, «La faux soyeuse» édité par la grande maison française, dans sa collection la Noire. Ce n'est pas donné à tout le monde et cela démontre un réel talent pour cet auteur qui raconte l'histoire de Franck, un héroïnomane qui raconte sa descente aux enfers pendant les derniers jours de sa vie d'addiction. Pas très gai mais jubilatoire sous la plume d'un auteur qui a su prendre de la hauteur par rapport à un sujet qui le touche de près...... Eric Maravélias sera en dédicace à la Boîte à Livres de Tours samedi 6 décembre.

KAMARA TOUCHE AU BUT AVEC LE TFC Il a à peine 18 ans et il a découvert la Ligue 2 à Laval avec le Tours FC le 31 octobre dernier avant d'être reconduit à son poste contre Auxerre (défaite 1-2). Après les hésitants Sallès et Bertrand, Alexandre Dujeux a choisi de lancer dans le grand bain le gardien champion de France des U19, une «liane» de 1,92 m pour 85 kg. Pas du tout impressionné, le jeune Franco-Sénégalais, originaire de Brétigny-sur-Orge en région parisienne, tient sa place avec brio. Et si Bingourou était l'ange gardien tant attendu qui pourrait redonner des motifs d'espoir au Tours FC bien empêtré dans de sales filets à la dernière place de Ligue 2 ?

ur s

2

PUBLI-RÉDACTIONNEL

Les céréales et leur imaginaire s’invitent à Tours

ÉVÈNEMENT Le vendredi 21 novembre, les céréales seront en tête d’affiche d’une soirée unique à l’Université François Rabelais de Tours. Cet événement public* est organisé dans le cadre des Rencontres François Rabelais, organisées par l’Institut européen d’histoire et des cultures de l’alimentation.

À

l'heure où l'alimentation revient sur le devant de la scène, où le plaisir de manger reprend sa juste place, Passion Céréales propose un événement inédit à l’Université François Rabelais de Tours pour tous les amateurs d'Histoire, de culture et de gastronomie, ou tout simplement curieux.

UN VOYAGE DANS L’IMAGINAIRE DES CÉRÉALES Les céréales font partie de notre quotidien : la tartine de pain du matin, le biscuit croqué au bureau, le plat de pâtes partagé en famille... Mais derrière ces moments gourmands, il y a un imaginaire collectif qui s’est construit au fil de l’histoire, de l’évolution de nos pratiques et de nos cultures : le pain dans la religion, les champs de blé dans la peinture… Et au-delà, il y a aussi des savoir-faire et des

imaginaires personnels à partager. Pendant cette soirée, vous découvrirez ainsi les témoignages de six personnalités qui portent sur les céréales un regard éclairé et singulier.

6 PERSONNALITÉS INSPIRANTES Pour partager cette culture plusieurs fois millénaire comme on partage un bon pain, Passion Céréales invite 6 personnalités à explorer et partager leur imaginaire, leurs émotions et leurs souvenirs de céréales et de produits céréaliers. Véritable moisson de plaisir, de saveurs et d’odeurs, de symboles, de gestes et de rituels de dégustation, ce voyage dans

l’imaginaire des céréales ouvert par François Bonneau, Président de la région Centre, se déroulera en compagnie de : •Olivier Arlot, chef étoilé, restaurant La Chancelière à Montbazon •François Bellan, Boulanger et Directeur Technique, Festival des pains •Virginie Charreau, ingénieur et diététicienne nutritionniste •Paul-Henri Doublier, agriculteur, délégué Passion Céréales en région Centre •Marc de Ferrière Le Vayer, professeur d’histoire, Université de Tours, président de l’IEHCA •Philippe du Janerand, comédien

Un parcours gastronomique sera proposé pour prolonger les échanges avec les personnalités présentes. ↗ PRATIQUE

Lieu : Université François Rabelais - Amphi Thélème 3 rue des tanneurs - 37000 Tours Horaires : 18h45 : Accueil des participants 19h15 à 20h30 : Voyage dans l'imaginaire 20h30 : Parcours gastronomique participatif Pour plus d'information ou pour s'inscrire : http://imaginaire.passioncereales.fr/ tours2014 *Entrée gratuite, sur inscription Dans la limite des places disponibles


Société

LA TRIBUNE DE TOURS Jeudi 13 novembre 2014 - n° 266

3

2014 : année la plus chaude de l’histoire en Touraine ! CLIMAT Les relevés de températures des dix premiers mois de l’année à la station Météo France de Parçay-Meslay font apparaître que 2014 est, pour le moment, l’année la plus chaude depuis près d’un siècle. Avec un record d’ensoleillement en vue d’ici la fin de l’année... Par Patrice NAOUR

«À

moins d’une fin d’année sibérienne et glaciale, 2014 risque d’être l’année la plus chaude depuis 1922, année des premiers relevés». Les ingénieurs de la station Météo France située à Parçay-Meslay se montrent prudents quant aux six dernières semaines qui nous séparent de la fin de 2014, car, si leur métier est de prévoir le temps, ils ne sont pas non plus devins... En

revanche, une chose est certaine : les 10 premiers de l’année, jusqu’au 31 octobre, font de 2014 l’année la plus chaude en Touraine depuis près d’un siècle et l’existence des relevés. La température moyenne mesurée sur cette période est de 14,1° contre 12° à 12,5°, valeur médiane pour une année habituelle. «Tant que l’année n’est pas achevée, on n’a pas la température moyenne sur douze mois, mais, jusqu’à fin octobre, le réchauffement est indéniable»,

13 Salon e

précise encore Météo France. Sur les dix premiers mois de l’année, 2014 est bien l’année la plus chaude jamais observée à Tours depuis 1922 (excepté les années de guerre absentes). Elles devance dans l’ordre, 2011, 1990, 2003, 2005, 2006, 1999, 2007, 1989 et 1995. Il est à noter que sur ces dix années les plus chaudes, six concernent les années 2000, deux les années 90 et deux autres au tournant des années 89-90. Si on n’est pas dans une période

Le 6 novembre, la Loire était bien basse sous un soleil qui a battu tous les records de présence en 2014... Photo : La Tribune de Tours / P.N.

d’octobre ! Cela se retrouve forcément au niveau des heures d’ensoleillement : jusqu’à fin octobre, l’ensoleillement cumulé sur l’année est de 1.827 heures, à 6 heures seulement du total d’une année pleine qui se monte à 1.833 heures en moyenne. «Même s’il n’y a plus la moindre heure de soleil, nous serons au-dessus de cette valeur moyenne en fin d’année», explique Météo France, car lors des premières journées de novembre, le soleil a déjà brillé plus de 6 heures... Sans pour autant avoir la certitude que 2014 battra le record d’ensoleillement. Verdict au 31 décembre. En revanche, au niveau des précipitations, 2014 est pour l’instant dans la moyenne annuelle. Si septembre a été déficitaire, octobre a été excédentaire avec 83 mm de pluie (contre 58-60 en moyenne). Surtout, ces précipitations se sont concentrées sur cinq jours principalement. Ce qui signifie qu’elles ont été plus concentrées qu’à l’accoutumée.    

Sous le haut patronage du

Études supérieures des

Choisir ses études de Bac à Bac +5

de réchauffement, ça y ressemble curieusement... Les mois de septembre et d’octobre tout particulièrement, mais aussi la période janvier-février, laissent apparaître un excédent des températures impressionnant. Ainsi, sur le seul mois d’octobre, la température moyenne observée à Tours est de 15°C, soit + 2.3°C par rapport à la normale qui est de 12.7°C. Cet excédent place octobre 2014 au 6e rang des mois d’octobre les plus chauds depuis 1922 à Tours. Même s’il est assez loin tout de même du record de 2005 et ses 16.4°C. Comme en septembre, où l’été s’était enfin installé après un été maussade, ce sont les températures maximales (obtenues l’après-midi au plus chaud de la journée) qui contribuent le plus à ce résultat. Elles sont supérieures de 2.6°C aux normales. Octobre a ainsi affiché des températures au-dessus des normales au cours de 25 jours sur 31 à Tours ! Le 31, on a même atteint 24.2°C l’après-midi, à 0.3°C seulement du record de 2005, soit +10.3°C par rapport à la normale d’une journée

son r i s s Réu ntation orie

400 formations | Conférences | Conseillers

22 novembre TOURS

Centre International de Congrès Vinci 10h | 18h

Invitation gratuite

studyrama.com


4

Agglomération

DEVENEZ

> temps pour le Temps Machine Sale CULTURE Symbole de la culture de gauche, «bobo» et «élitiste», pour une partie de la droite tourangelle, la salle des musiques actuelles inaugurée en avril 2011, a été l'objet d'attaques lors de la campagne des municipales. Et avec l'arrivée de Philippe Briand à la tête de Tour(s)plus, financeur du projet, se pose la question de l'avenir de cette salle...

P R O P R I É T A I R E EN

> MONNAIE

LE HAUT DE LA CHESNAIE Maisons neuves en location-accession

Par Patrice NAOUR

TVA

«I

RÉDUITEl y a une délégation

de service public qui court jusqu'en 2016 et nous la respecterons...» Quand on lui pose la question sur l'avenir du Temps Machine, la salle des musiques actuelles située à Joué-lès-Tours, Cédric de Oliveira, le nouveau

T3 ET T4 vice-président de Tour(s)plus en charge des équipements culturels, se veut rassurant. Tout comme le président de l'agglo, Philippe Briand qui, lors du dernier conseil communautaire, a soutenu l'association qui gère le Temps Machine depuis son ouverture en 2011 comme la corde le pendu. Avec un soupçon de mauvaise foi et de populisme mêlé, le député-maire de Saint-Cyr a ainsi déclaré : «Il est hors de question de remettre en cause l'action de l'équipe actuelle, au contraire, nous devons l'aider à remplir cette salle prévue pour 600 personnes et qui en compte souvent

Le Temps machine, une salle de concerts mais pas que...

TOUTE Photo : Archives.

Les élus qui avaient porté le projet en son temps, c'est-à-dire Marie-France Beaufils, la maire PCF de Saint-Pierre-des-Corps, vice-présidente de Tour(s)plus en charge de la culture dans le précédent mandat, et Philippe Le Breton ex-maire de Joué et ancien vice-président de l'agglo, ne manquent pas de rappeler que «la mission du Temps Machine ne se limite pas à organiser des concerts, c'est aussi un lieu de résidence avec des studios et des salles de répétition qui accueille de nombreux groupes chaque année et c'est en plus un outil de diffusion culturelle avec des interventions auprès des jeunes dans de nombreux établissements de l'agglomération». Conclusion : il n'est pas convenable de rapporter le coût annuel du lieu à la seule fréquentation des concerts.... Au-delà de cette bataille de chiffres, le Temps Machine a avant tout représenté un enjeu dans la campagne des dernières municipales à Joué-lès-Tours. La salle a constitué un angle d'attaque facile pour le candidat de droite, élu maire depuis, Frédéric Augis, face à l'ancien

maire PS Philippe Le Breton. Taper sur la culture, surtout quand elle n'est pas «mainstream», ça ne mange pas de pain et ça peut rapporter beaucoup de voix en ces temps de crise... Personne ne peut aujourd'hui s'exprimer au nom du Temps Machine puisque la direction a démissionné l'été dernier et un recrutement est en cours pour la remplacer. Une démission prévue de longue date et n'ayant aucun lien avec le climat actuel, assuret-on au sein de l'équipe. Mais on ne peut éviter de poser la question l'avenir et de la destination future de cet équipement. Philippe Briand a clairement laissé entendre qu'il faudra mener une réflexion quant à l'utilisation etRÉDUITE aux missions du Temps Machine. Devra-t-on faire évoluer la programmation pour attirer plus de public et modifier le cahier des charges dans le cadre du prochain appel d'offres ? C'est toute la question qui est posée aux élus et aux futurs porteurs de projets en vue du renouvellement de la délégation de service public en 2016...

SÉCURITÉ

> TOURS RÉSIDENCE GOYA*

ment de l'équipement qui s'élève à 660.000 € par an. Effectivement, le résultat du calcul revient bien à 136 € par spectateur... Les «défenseurs» du Temps Machine ont alors beau jeu de rétorquer que ce mode de calcul, additionnant coût de construction et subvention annuelle de fonctionnement, n'est pas le plus pertinent pour ce qui concerne des équipements, et pas seulement culturel... Ou alors faut-il fermer le Vinci dont la ville de Tours paie encore la (lourde) facture 20 ans après sa construction et qui coûte très cher en fonctionnement chaque année ? Sans oublier que Le Temps Machine a bien été conçu comme un lieu d'expérimentation et de création, pas comme une salle destinée à accueillir des humoristes à succès... Même Philippe Briand en convient.

Appartements en location-accession DU T2 AU T4 AVEC TERRASSE

100...» Et l'ancien vice-président de Jean Germain - qui avait donc validé le projet en son temps de rajouter : «À l'heure où nous sommes comptables des deniers publics qui se font de plus en plus rares, il est difficile d'expliquer aux Tourangeaux que chaque spectateur qui assiste à un concert dans cette salle coûte 136 € à la collectivité». Pour obtenir ce chiffre, Philippe Briand rapporte le nombre d'entrées annuelles (10.000 environ) au montant de la subvention accordée chaque année par Tour(s) plus, soit 700.000 €, auquel il additionne le coût d'amortisse-

> MONNAIE Lancement commercial e LEDisponible HAUT DE CHESNAIE 2 LA semestre 2016

TVA

Lancement commercial

Disponible 3e trimestre 2017

> JOUÉ-LÈS-TOURS RÉSIDENCE LES HALLES*

> SAINT-PIERRE-DES-CORPS COUR LINE PORCHER*

DU T1 BIS AU T5 DUPLEX

DU T2 AU T4

En centre-ville

BBC

LA TRIBUNE DE TOURS Jeudi 13 novembre 2014 - n° 266

En centre-ville

TVA

TVA

RÉDUITE

RÉDUITE

À partir de 97 760 € e

Disponible 2 trimestre 2015

À partir de 119 000 €

Disponible immédiatement

*Conformément à l’article L721-1 du CCH, ce bien est soumis au statut de la copropriété. Renseignez-vous auprès de nos équipes pour connaître le nombre de lots et l’estimation des charges annuelles.

> POUR PLUS D’INFORMATIONS : 02 47 87 14 91

→ POUR PLUS D’INFORMATIONS 02 47 87 14 91 POUR PLUS D’INFORMATIONS service.ventes@valtourainehabitat.fr > RETROUVEZ-NOUS service.ventes@valtourainehabitat.fr - Tél. 06 62 91 38www.valtourainehabitat.fr AU SALON DE L’HABITAT 50 www.valtourainehabitat.fr

du 10 au 12 octobre


Société

LA TRIBUNE DE TOURS Jeudi 13 novembre 2014 - n° 266

5

Les dépôts-vente ne connaissent pas la crise ! C'est à ce(s) prix - très compétitifs effectivement - que tout le monde y trouvera son compte. La commerçante, mais aussi ses «fournisseuses» qui lui déposent des articles et qui, par définition, sont réglées après leur vente. Sans oublier toutes les clientes qui font une belle affaire et repartent en regardant l'occasion Autrement...

TENDANCE À Tours, deux nouveaux dépôts-vente de vêtements-bijouxaccessoires viennent d'ouvrir dans le quartier Cathédrale. Et les clientes sont au rendezvous ! Preuve que vendre ou acheter de l'occasion est dans l'air du temps... Par Patrice NAOUR

Q

uiproco, Réplique, Essentiel et Mélusine : elles étaient déjà quatre boutiques à se partager le «marché» du dépôt-vente de vêtements et d'accessoires pour femmes (et un peu pour hommes) sur Tours. Sans compter la boutique spécialisée «Vintage» de Marylou rue du Grand marché... Depuis cet été, il faut compter avec deux nouvelles venues, Autrement et Occasionnel, implantées toutes deux dans le quartier Cathédrale. Tout le monde a remarqué la vitrine

chamarrée installée depuis mi-septembre 132 rue Colbert. Avec cette enseigne Autrement, Caroline Blin a ouvert la boutique dont elle rêvait et qu'elle ne trouvait pas sur Tours. «Mon concept est vraiment le vide-dressing, on a toutes des vêtements oubliés dans des armoires, autant en faire profiter les autres, lance cette chineuse invétérée, amoureuse des vieux objets, qui vit avec un brocanteur. Je fonctionne au coup de coeur, ce n'est pas la marque qui m'intéresse, mais l'originalité du produit. J'aime les choses pas banales qui ont un esprit, une

couleur originale et qui se démarquent du prêt-à-porter sans âme. C'est dommage que ces produits dorment dans les penderies, je suis là pour leur redonner vie !» s'exclame encore celle qui se déclare «ravie» du démarrage de son activité. Il faut dire que, tant la qualité des «fringues» qu'elle sélectionne que les prix qu'elle pratique, a de quoi séduire les Tourangelles les plus difficiles. «Si l'on veut que les produits vivent, il faut des tarifs abordables, je ne suis pas là pour faire du stock, mais pour créer un lien et faire que les affaires circulent !»

Dans sa boutique de la rue Colbert, Caroline Blin aide à consommer et s'habiller "Autrement"... Photo : La Tribune de Tours / P.N.

À quelques mètres de là, rue Lavoisier, au pied de la cathédrale, Makerli Syrozinski est tout aussi satisfaite du démarrage de sa boutique Occasionnel ouverte en juillet dernier, en plein coeur de l'été pourtant. «J'ai eu la chance de bénéficier d'emblée d'une clientèle d'étrangers, explique cette Brésilienne, ancienne avocate de Sao Paulo, et installée en France depuis 10 ans maintenant. Ce mode de consommation est très répandu dans le monde, la France est en retard et c'est pour cela que j'y crois beaucoup ici...» Mais contrairement à Caroline, Makerli s'est positionnée sur les marques, voire le luxe. «On ne peut pas jeter des beaux produits, et c'est un gâchis de les laisser dormir dans une armoire alors qu'ils ont été

conçus pour être vus, portés...» Il est vrai qu'un carré Hermès ou un sac Longchamp à moitié prix, ça ne se refuse pas. Pour elle, pas de doute, l'Occasionnel n'en est qu'à ses débuts : «J'ai aussi voulu ouvrir cette boutique par conviction écologique : on ne peut plus consommer n'importe comment, il faut économiser les matières premières, produire moins, mais mieux, et donc recycler et réutiliser, l'occasion est appelée à se développer et il y aura de la place pour tout le monde», conclut-elle. Cécile, qui a ouvert voilà 20 ans son magasin Quiproco, dans le Vieux-Tours puis près des Halles, ne dit pas le contraire : «Le métier a évolué, car on ne vend plus les mêmes choses, mais la tendance est forte, l'occasion est à la mode, la société aussi a évolué, dans le bon sens pour les dépôts-vente, ça marche toujours autant sinon mieux...», se félicite cette pionnière, la deuxième à s'être installée à Tours après Troc Mélusine et qui s'est positionnée sur le prêt-à-porter de marques. Pas de doute, grâce à la crise, l'occasion ne la connaît pas lui, la crise !

DEVENEZ PROPRIETAIRE DE VOTRE APPARTEMENT POUR 44 EUROS* PAR MOIS FRAIS DE NOTAIRE

OFFERTS*

JUSQU AU 30/11/2014

Résidence

Les terrasses du Cèdre Tours

*Voir conditions en cabinet

ELIGIBLE LOI DUFLOT / PINEL • • • • • • • •

Prix de l’appartement D 101 .......................................... 145 400 € Apport personnel ................................................................0 € Prêt sur 20 ans, taux 2,80 %, remboursement mensuel .......826 € Loyer mensuel .................................................................540 € Réduction d’impôts sur 6 ans ......................................17 448 € Réduction d’impôts sur 9 ans ......................................26 172 € Réduction d’impôts sur 12 ans ...................................30 534 € Epargne mensuelle sur 9 ans .............................................44 €

Contactez Vinciane VACHAUD

Tél. : 02 47 05 06 75 Portable : 06 77 11 60 85

v.d.l.p@wanadoo.fr www.valdeloirepatrimoine.com


6

Société

LA TRIBUNE DE TOURS Jeudi 13 novembre 2014 - n° 266

L'écologie moderne dialogue avec les agriculteurs RÉACTIONS La publication dans notre dernier numéro d'un éditorial consacré aux écologistes a soulevé beaucoup de réactions. Parmi celles-ci, Christophe Rossignol, conseiller régional EELV...

L'

éditorial de la Tribune de Tours paru le 6 novembre dernier interroge avec une plume acérée le rôle du mouvement écologiste. Inutile de nier qu'il existe parmi les écolos des militants dont l'idéologie mêle sectarisme, voire mysticisme et que d'anciens militants d'extrême-gauche se sont recyclés dans l'écologie, ripolinant la lutte des classes en "écologie de combat" et souhaitant revivre le mai 68 de leur jeunesse. Pourtant, ce sont les écologistes qui ont diagnostiqué le dérèglement cli-

matique, la destruction de la biodiversité et les épidemies de maladies dites de civilisation (cancers, obésité, diabètes..), tous liés au modèle ultra-consumériste et productiviste. Faut il encore rappeler la crise de la vache folle, du poulet au dioxine, le drame de Fukushima ? Loin des caricatures que distille la FNSEA, les écolos comprennent les réelles difficultés du monde agricole et connaissent les angoisses de ces femmes et hommes qui travaillent sans relâche. Ils ont ainsi permis l'élection d'une agricultrice comme vice-présidente en région Centre qui impulse des projets de développement rural et soutient, entre autre, l'agriculture bio. Ouverts au dialogues, ils refusent en revanche le gaspillage de l'argent public et des ressources naturelles et c'est parce qu'ils connaissent la nécessité de préserver des terres agricoles qu'ils s'opposent aux côtés des agriculteurs locaux à la construction d'un nouvel aéroport à Nantes. C'est parce qu'ils

connaissent la noblesse du métier d'agriculteur qu'ils refusent les "fermes usines" destructrices d'emplois et productrices d'aliments de piètre qualité. Alors, si comme l'écrit Laurent Rouault il existe " toujours quelque chose en nous qui aimerait que rien de change" ce n'est pas le cas de la majorité des écologistes qui défendent avec les associations et entreprises l'innovation, la recherche, les énergies renouvelables, l'économie circulaire, l'économie de partage... de nouveaux process de production économes en ressources et argent public mais riches en emplois. Oui la France est en panne de croissance, mais parce que les conservateurs tentent de préserver un modèle dépassé et leurs rentes au détriment d'une nouvelle ère plus respectueuse de la planète et de ses habitants. Face aux défis que nous devons affronter l'écologie est une chance. Cela suppose, il est vrai, ouverture d'esprit, pédagogie et dialogues.

TOURS : PROCHAIN CONSEIL MUNICIPAL LUNDI 17 C'est lundi 17 novembre à 17h que se réunira le prochain conseil municipal de Tours avec, au programme, entre autres, les comptes-rendus d'activité de la SET (Société d'équipement de la Touraine) sur les projets d'aménagement actuellement en cours (haut de la rue Nationale, casernes Beaumont-Chauveau, site Mame, etc).

"C'EST AU TOUR(S) DU PEUPLE" DÉCIDÉ À PRÉSENTER DES CANDIDATS AUX DÉPARTEMENTALES Claude Bourdin, ancien conseiller municipal et tête de liste lors des dernières municipales à Tours, a annoncé que le collectif «C'est au Tour(s) du Peuple» avait décidé de participer aux élections Départementales de mars prochain, «seul ou avec des partenaires de gauche». En apportant une précision importante : «De ce fait, nous échangerons avec des organisations politiques sur un

en Bref programme départemental pour une alternative de gauche, sociale et écologique. Compte tenu de la politique néo-centriste libérale menée par le PS, nous excluons tout accord avec ce parti qui n'est plus considéré à gauche par de nombreux citoyens». Voilà qui a la mérite d'être clair...

LA NOUVELLE AUBERGE DE JEUNESSE PLACE ANATOLE L'auberge de jeunesse, qui avait fermé ses portes à Tours fin 2012, devrait rouvrir sous 2 ans à quelques mètres de son ancien site, sur les quais de Loire, place Anatole France. Dans le cadre du réaménagement du haut de la rue Nationale, la SET, aménageur du site, devrait récupérer d'anciens locaux désaffectés de l'université situés au 3, place A. France qui devraient être cédés par l'État. Cela permettra d'accoler aux deux futurs hôtels 4 et 3 étoiles (170 chambres), une auberge de jeunesse de 2.000 m2 environ pour une cinquantaine de chambres.

Alain Devineau, ancien adjoint à l'urbanisme de 2008 à 2014, réagit

25 ANS DE QUALITÉ 3500 CLIENTS SATISFAITS

www.maisons-ericlor.fr ÉTUDE GRATUITE

02 47 22 20 30

27 bis Bd Winston Churchill - 37000 TOURS

PRÉCISIONS Suite à l'article paru dans La Tribune de Tours n°264 du 30 octobre et intitulé «Urbanisme : Serge Babary affiche sa différence», l'ancien adjoint de Jean Germain a tenu a apporter les précisions suivantes :

«L

a situation des entreprises du bâtiment est très fragile et la politique de gel des projets n'est pas une bonne nouvelle pour l'emploi dans l'agglomération à un moment où de grandes entreprises du bâtiment sont très inquiètes pour leur avenir. Dans un contexte de réduction des investissements publics, c'est une mauvaise nouvelle de plus pour l'économie de la Touraine. Ces dernières années, Tours était citée en exemple pour son dynamisme en matière de projets urbains novateurs. Ce n'est plus le cas aujourd'hui et je ne peux que le déplorer. En aucun cas l'immobilisme ne peut tenir lieu de politique et je crains que l'attractivité de Tours n'en souffre si cette situation devait perdurer. Au-delà de ces considérations économiques, je tiens à rappeler que l'urbanisme à Tours n'a rien d'anarchique ou d'improvisé comme le laisse entendre le nouveau maire. Il est le fruit d'un travail de plusieurs années et d'une réflexion de plus de trois ans avec les différents acteurs et professionnels du secteur, dont l'Agence de l'urbanisme de Tours. Cette réflexion a débouché en juillet 2011 par le vote du PLU qui est est un outil d'urbanisme et d'aménagement de la ville conforme au Grenelle de

l'environnement et qui n'a rien d'improvisé. Il a été complété en décembre 2013 par l'extension du secteur sauvegardé qui est un autre document d'urbanisme qui a été établi après plusieurs années de travail et de concertation et qui a été salué par toutes les autorités compétentes locales et nationales. Enfin, il y a aussi la première ligne de tramway qui connaît un grand succès de fréquentation. Cette ligne a non seulement modifié les habitudes de déplacements des Tourangeaux, mais structure aussi la ville pour les années à venir, car c'est un véritable corridor urbain à partir duquel va s'articuler la ville et pas seulement un moyen de transport. Avec ces trois éléments, qui représentent plusieurs années d'un vrai travail de fond, la ville s'est donné un cadre et des axes directeurs en matière d'urbanisme pour la décennie à venir. Un mot aussi sur le quartier Monconseil : je rappelle simplement qu'il a été distingué tant par le gouvernement Fillon que par le gouvernement Ayrault et qu'il a obtenu le label Écoquartier du ministère du Logement en 2013. Il est montré en exemple par de nombreux urbanistes qui viennent de loin pour le visiter. C'est une opération exemplaire menée par Tours Habitat. En ce qui concerne les grands projets urbains, l'aménagement du haut de la rue Nationale était bouclé techniquement et administrativement et la nouvelle équipe n'a eu qu'à reprendre le dossier en l'état. Ce qui est à craindre, malheureusement, c'est que ce soit le seul grand projet à voir le jour, ce qui serait catastrophique pour le dynamisme et l'attractivité de Tours. Alors que la ville était en ordre de marche pour devenir une vraie métropole régionale, j'espère qu'elle ne va pas redevenir «la belle endormie».


Dossier de la semaine

LA TRIBUNE DE TOURS Jeudi 13 novembre 2014 - n° 266

7

Forum création-reprise d'entreprise : préparez votre venue ! ENTREPRISE Vendredi 21 et samedi 22 novembre, le Forum création-reprise triconsulaire, organisé par la CCI Touraine, la CMA 37 et la chambre d'agriculture d'Indre-etLoire, accueillera entre 400 et 500 porteurs de projets. Qui peuvent déjà préparer leur venue en amont en prenant déjà des rendez-vous avec l'un des cinquante experts qui délivreront leurs conseils gratuitement. Par Patrice NAOUR

C'

est devenu un rendez-vous incontournable de la vie économique en Touraine : deux fois par an désormais, en juin et en novembre, les

trois chambres consulaires (la CCI Touraine, la Chambre de Métiers et de l'Artisanat 37 et la Chambre d'Agriculture) unissent leurs moyens pour organiser le Forum de la Création-reprise d'entreprise. Cette nouvelle édition se déroulera dans les locaux de la CMA 37, route de Saint-Avertin à Tours sud. Ce rendez-vous s'adresse à tous ceux qui ont dans l'idée de créer leur entreprise ou d'en reprendre une, les

opportunités étant nombreuses actuellement avec les départs à la retraite des chefs d'entreprises nés au cours du baby-boom de l'après-guerre. «L'avantage, c'est que tous les experts et conseillers compétents sont présents dans un même lieu au même moment, ce qui permet au porteur de projet d'avoir immédiatement des réponses à ses questions». Valérie Verneau, en charge de l'organisation du forum pour la Chambre de Métiers

Plus de 400 porteurs de projet sont attendus sur le forum... Photo : DR

et de l'Artisanat, fait évidemment référence à la cinquantaine d'experts présents (banquiers, comptables, notaires, avocats, assureurs...) qui dispensent leurs conseils au cours de rendez-vous personnalisés de 20 minutes. Il est donc conseillé aux porteurs de projet de s'inscrire sur le site www.entreprendre-touraine.fr pour réserver à l'avance les créneaux avec les experts de leur choix. «Et c'est totalement gratuit !», insiste Valérie Verneau. En plus de ces rendez-vous avec des experts, la journée du vendredi et la matinée du samedi sont entrecoupées de quatre tables rondes qui permettent d'échanges avec des professionnels et des chefs d'entreprise sur toutes les thématiques concernant la création-reprise, c'est-à-dire le financement, les aides, la définition de son projet, le statut à adopter pour l'entreprise et le chef d'entreprise, etc... Évidemment, les porteurs de projets pourront prolonger ces deux journées par des stages de formation ou des rendez-vous avec les conseillers des

différentes chambres consulaires... Vous vous sentez une âme d'entrepreneur et avec une idée ou un projet ? Rendez-vous vendredi 21 et samedi 22 novembre dans les locaux de la CMA 37 ! îî PRATIQUE Forum création-reprise d'entreprises, 21 et 22 novembre, à la CMA 37, 36-42 route de Saint-Avertin à Tours sud. Vendredi 21 : de 9h à 12h30 et de 13h30 à 18h ; samedi 22 : de 9h30 à 12h30. Entrée libre et gratuite ; infos, inscriptions et prise de rendez-vous sur www.entreprendre-touraine.fr

PROGRAMME DES TABLES RONDES DE 45 MN : Vendredi 21 9h : le porteur de projet et son marché 11h : le financement de la création 15h45 : reprendre une entreprise Samedi 22 10h45 : les aides à la création d'entreprises

Equipez-vous tout en préservant votre trésorerie Crédit-bail mobilier

Avec le crédit-bail mobilier, vous disposez d’une solution simple et rapide pour financer l’achat ou le renouvellement de vos équipements professionnels. Vous donnez vie à vos projets tout en préservant votre trésorerie pour les autres besoins de votre activité. Lixxbail - Société Anonyme au capital de 69 277 663,23 euros - Société agréée par l’Autorité de Contrôle Prudentiel et de Résolution - Siège social : 12, place des Etats-Unis - 92120 Montrouge – France 682 039 078 RCS Nanterre – Siret 682 039 078 00832 - TVA intracommunautaire : FR 22 682 039 078

Caisse Régionale de Crédit Agricole Mutuel de la Touraine et du Poitou, Société coopérative à capital variable, agréée en tant qu’établissement de crédit, dont le siège social est 18, rue Salvador Allende BP 307 – 86008 POITIERS CEDEX – Siège administratif : Boulevard Winston Churchill 37041 TOURS CEDEX – 399 780 097 RCS POITIERS – Société de courtage d’assurance immatriculée au Registre des Intermédiaires en Assurance sous le n°07 023 896. Crédit Photo : Thinkstock. Document non contractuel. Edité par Dessine moi un objet. Ed.10/14


8

Dossier de la semaine

LA TRIBUNE DE TOURS Jeudi 13 novembre 2014 - n° 266

La reprise ne connaît pas la crise ENTREPRENDRE Créer ou racheter ? La question se pose souvent aux aspirants entrepreneurs. Et la réponse est aussi diverse que le profil des porteurs de projets. Mais une bonne reprise mérite de respecter quelques paramètres incontournables. Le point avec Gérard Vincent, vice-président en charge de la créationreprise-transmission au sein de la CCI Touraine.

LES 7 ÉTAPES D'UNE BONNE REPRISE 1-Se préparer à l’enjeu et bien s'assurer d'être prêt à devenir chef d'entreprise 2-Trouver la bonne entreprise à reprendre 3-Faire le bon diagnostic et la bonne évaluation 4-Monter le plan de reprise 5-Financer la reprise

Par P. N.

6-Négocier et conclure

uand il s'agit de se lancer, les aspirants entrepreneurs privilégient souvent la création à la reprise d'une entreprise. Et ce d'abord, pour des raisons économiques, la création de «sa» petite boîte coûtant moins cher qu'un rachat d'une entreprise existante. «Mais cela dépend aussi du secteur d'activité, du profil du repreneur que de l'envergure de son projet, tempère Gérard Vincent, vice-président de la CCI Touraine. Un dossier de rachat d'entreprise bien monté trouve plus facilement des financements qu'un projet de création. Les banques préfèrent financer le rachat d'une société qui tourne bien qu'une création incertaine...» Et Valérie Verneau, en charge de ce secteur à la CMA, confirme : «Prenons l'exemple dans le secteur artisanal d'un professionnel qui veut monter un garage automobile : vaut-il mieux qu'il créé son activité avec le terrain ou le local à trouver, la clientèle à constituer, ce qui prend du temps et donc coûte de l'argent ? Ou vaut-il mieux racheter un garage existant avec un bâtiment et une clientèle ?» Poser la question, c'est y répondre... À condition d'avoir les fonds donc un apport pour convaincre les banques de vous accompagner... Le secteur (plus ou moins porteur), comme la taille de l'entreprise a son importance. Il y a des entreprises de taille importante qu'on ne pourra pas recréer et qu'il faudra donc racheter si leurs dirigeants veulent les céder. Cela dépend aussi du profil du repreneur. Celui-ci devant inspirer confiance aux financeurs de son projet de rachat. Il doit non seu-

7-Assurer la transmission et devenir dirigeant

Q

Pour aller plus loin www.apce.com, le site de l'Agence pour la création d'entreprise.

LES AIDES À LA REPRISE Plusieurs organismes dont on peut trouver les coordonnées sur les sites Internet de la CCI Touraine et de la Chambre des Métiers délivrent des prêts d’honneur (à 0% sans garantie). Ils sont attribués selon des critères propres à chaque organisme, mais vont généralement de 3.000 € à 50.000 €. Il existe des aides régionales qui sont actuellement en pleine refonte pour 2015. Elles peuvent prendre la forme, soit de prêts d'honneur, soit de subventions (non remboursables). La CMA 37 propose également des aides aux artisans qui se lancent à certaines conditions. Les demandeurs d'emploi peuvent aussi percevoir une partie de leurs allocations Pôle emploi pour constituer un capital afin de créer ou racheter une entreprise dans le cadre de l'ACCRE (Aide aux Chômeurs Créateurs ou Repreneurs d'Entreprise) qui permet d'être exempté de charges sociales pendant un an. Que ce soit l'ARCE (Aide à la reprise ou à la création d'entreprise) ou NACRE (Nouvel accompagnement pour la création et la reprise d'entreprise), il existe plusieurs dispositifs pour accompagner les créateurs-repreneurs. Pour aller plus loin www.cma-tours.fr www.entrepredre-touraine.fr www.touraine.cci.fr

lement être compétent, mais aussi convaincant et prêt à se mouiller financièrement pour convaincre les banques de plonger avec lui... C'est cela qui explique aussi que de nombreuses reprises sont faites par d'anciens cadres ou managers, soit de l'entreprise elle-même, soit de groupes importants désireux de devenir chef d'entreprise à leur tour. On peut citer l'exemple bien connu d'Olivier Delpech, ancien cadre chez Michelin à Joué-lèsTours qui a repris et développé

l'imprimerie Graphival à Ballan-Miré. Ou encore celui de Ludovic Fauvarque, ancien cadre dans un grand groupe cimentier, qui a racheté Millet-Meltis en 2008. Avec le succès que l'on sait. «Il faut savoir aussi que les aides comme les prêts d'honneur existent aussi pour la reprise alors que trop souvent dans l'esprit des gens les aides ne concernent que la création», poursuit Gérard Vincent. Ces aides peuvent même être plus élevées pour une reprise que pour

L'accompagnement est fondamental dans la création comme dans la reprise. Photo : DR.

une création dans le cadre d'un prêt d'honneur par exemple.   En outre, une reprise présente de multiples avantages. Pas seulement si l'entreprise est en bonne santé, ce qui permet de s'attacher au développement, mais même si elle est en difficultés. Avec une nouvelle stratégie, une adaptation à son marché, voire une restructu-

Il faut savoir aussi que les aides comme les prêts d'honneur existent aussi pour la reprise alors que trop souvent dans l'esprit des gens les aides ne concernent que la création Gérard Vincent, vice-président de la CCI Touraine

ration, l'entreprise peut repartir de l'avant grâce à une nouvelle équipe dirigeante, regagner des parts de marché et prospérer à nouveau. Pour autant, une reprise nécessite du temps et a a besoin d'être étudiée soigneusement, le repreneur devant être «adoubé» sinon «adopté» par le cédant. «Une reprise réussie est très souvent une affaire d'hommes, d'atomes crochus entre le cédant et le repreneur, confirme Gérard Vincent. La

rencontre des deux est toujours un moment important : le cédant est généralement comme un père qui se séparer de son enfant, tout particulièrement quand c'est lui qui a créé la société, il a un lien très fort avec elle et ne veut pas la confier à n'importe qui, il faut qu'ils partagent les mêmes valeurs». La dimension psychologique et affective n'est donc pas à négliger dans une cession. Sans compter qu'ancien et futur dirigeants sont appelés à travailler ensemble, une bonne transmission passant par une période d'accompagnement du second par le premier Viennent ensuite les problématiques financières avec l'étude des bilans et la négociation d'un prix de vente. Bien connaître l'entreprise qu'on veut reprendre est le préalable. «Mais ce n'est pas toujours facile, tout n'apparaît pas dans les bilans, les perspectives, le potentiel, la qualité des équipes en place font aussi partie des éléments à prendre en compte par le repreneur», indique Gérard Vincent. C'est aussi pour cela qu'en plus des repreneurs, la CCI Touraine accompagne le cédant, ne serait-ce que pour le conforter dans sa démarche et le mettre en contact avec des personnes a priori adaptées. Pour que la cession soit aussi une union réussie...


Dossier de la semaine

LA TRIBUNE DE TOURS Jeudi 13 novembre 2014 - n° 266

9

Se former au «métier» d'entrepreneur FORMATION Les porteurs de projets peuvent bénéficier d'un accompagnement, non seulement financier ou juridique, pour créer leur entreprise mais également d'une formation plus ou moins importante pour apprendre à devenir chef d'entreprise. Par Patrice NAOUR

D

epuis l'entrée en application de la Loi Pinel cet été, un SPI (stage préparatoire à l'installation) est obligatoire pour tout créateur d'entreprise artisanale. Mais une formation préalable à la gestion et aux grands principes de la direction des entreprises est aussi fortement conseillée pour tous les secteurs, commercial, industriel ou dans les services. Tout porteur de projet, selon son

secteur, peut trouver des informations auprès des conseillers des chambres consulaires, CCI Touraine ou Chambre de Métiers et de l'Artisanat d'Indre-et-Loire. Soit il passe par la Forum de la création-reprise (voir p. 7), soit il peut participer aux

Jeudis de la création co-organisés par la CCI et la CMA pour obtenir toutes les informations préalables à la création d'une entreprise. Ensuite, selon l'état d'avancement de son projet et sa faisabilité, le même porteur de projet peut ensuite bénéficier d'un

LE forum 2014 création reprise

d’entreprise Vendredi Samedi 21 Nov. 22 Nov. 9h-12h30 /14h à 18h

9h30 à 12h30

A la Chambre de Métiers et de l’Artisanat d’Indre-et-Loire

Les chambres consulaires dispensent aussi des formations pour les futurs entrepreneurs... Photo : DR

rendez-vous avec un conseiller ad hoc auprès de l''une ou l'autre chambre consulaire afin d'évaluer ses besoins en matière de formation. Si le SPI proposé par la Chambre de Métiers, la formation la plus dispensée est le module «Entreprendre» de 245 heures qui est conseillé à tous les futurs entrepreneurs. «J'ai suivi ce module, explique ainsi Makerli Syrozinski qui a ouvert cet été son magasin dépôt-vente rue Lavoisier près de la cathédrale. J'ai vraiment trouvé ça super, vraiment adapté à mes besoins, ça m'a beaucoup aidé pour lancer mon activité». Cette formation qui dure 7 semaines est commune à la CCI Touraine et à la CMA 37. Elle peut ensuite être complétée par des modules thématiques (communication, comercil, nouvelles technologies, etc.) ou sectorielles (le bâtiment, les services, etc.). La CCI Touraine propose aussi un stage de 5 jours consacré spécifiquement à la reprise. Le mieux est de s'adresser aux chambres consulaires pour trouver la formation adaptée à vos besoins. Il faut aussi savoir que ces forma-

tions sont payantes mais peuvent être financées par les organismes agréés dans le cadre d'un projet de création-reprise. Et dans tous les cas, il ne faut hésiter à demander conseil aux chambres consulaires qui peuvent tout de suite orienter le créateur vers les bons services... îî Retrouvez toutes les informations sur : www.cma-tours.fr www.touraine-cci.fr

Actu en Bref UN FORUM DES ENTREPRISES L’Université de Tours organise le «Before de l’after», la semaine de l’insertion professionnelle, du 17 au 22 novembre. Le jeudi 20 novembre, il y aura un forum des entreprises, de 10 h à 17 h, campus des 2-Lions (entrée libre). Plus de 100 entreprises et organisations seront présentes pour parler métiers, stages et emplois. N'oubliez pas vos CV. Plus d'infos : www.sip.univ-tours.fr.

s’adresse uniquement à ceux qui ont une idée de création l’envie d’être indépendant

un projet de reprise

Inscription et rendez-vous surwww.entreprendre-touraine.fr


10 Dossier de la semaine

LA TRIBUNE DE TOURS Jeudi 13 novembre 2014 - n° 266

Pep’It aide à la création d’entreprises dans le Val d’Amboise

DÉVELOPPEMENT Inaugurée il y a presque un an sur la zone Le Prieuré à Pocé-sur-Cisse, la pépinière d’entreprises Pep’it affiche quasiment complet. Avec ses neuf bureaux et ses quatre ateliers, la structure d’accueil des entreprises en phase de démarrage est un outil économique certain pour le territoire. Aujourd'hui, seul un bureau cherche preneur. Par Alexia MELLIER

PEP’IT, C’EST QUOI ? La Pépinière d’Innovation Territoriale (Pep’it), située dans le parc d’activités Le Prieuré à Pocé-surCisse, est une structure qui permet d’aider les entreprises à démarrer ou à se développer sur le marché du travail local grâce à des avantages financiers, des conseils et une

porteurs de projets et des entreprises créées depuis moins de 3 ans. Il est composé de quatre ateliers de 113 mètres carrés (avec un bureau attenant), de quatre bureaux de 30 m2 et de cinq autres de 15 m2. «Tous les espaces ont été loués assez rapidement. Il nous reste un espace de 15 m2 pour une jeune entreprise qui voudrait intégrer la pépinière pour 2 ans», informe le chargé de mission.

QUELS TYPES D’ACTIVITÉS Y SONT DÉVELOPPÉS ? mutualisation de services. «Elle est basée sur le même système que les pépinières de Tours et de Joué-lès-Tours à la différence qu’elle est composée de bureaux, mais aussi d’ateliers qui vont permettre d’accueillir des artisans qui souhaitent lancer ou développer leur activité», explique Driss Azouguach, chargé de développement économique de la Pépinière d’entreprises. Le bâtiment qui les accueille – bioclimatique de 1.500 m2 - a été construit à l’initiative de la Communauté de Communes du Val d’Amboise pour accueillir des

Inaugurée en décembre 2013, la pépinière d'entreprises "Pep'it" affiche presque complet. Il reste un bureau de 15 m2 à pourvoir. Photo : D.R.

Les ateliers sont occupés par diverses sociétés et artisans : une entreprise de vente de produits du terroir de France via internet, un verrier d’art, un poissonnier ambulant et un autre par une franchise américaine qui propose des produits pour décaper les sols. Les bureaux accueillent d’aussi diverses activités : informatique, import-export de matériel paramédical et consulting, une société de conseils et de formations pour les hôteliers restaurateurs, une entreprise de communication spécialisée dans le développement durable, etc.

COMMENT INTÈGRE-T-ON LA PÉPINIÈRE ? Les entrepreneurs sont bien sûr triés sur le volet. Après vérification de la viabilité économique du projet, il faut présenter son business plan devant un comité d’agrément, composé de professionnels et d’élus du territoire. «Si le porteur de projets n’est pas retenu, on l’aide à trouver une autre solution. S’il est retenu, il signe avec la pépinière un bail précaire de 2 ans, renouvelable une fois», poursuit le responsable du lieu.  

LES AVANTAGES ? Les entrepreneurs bénéficient d’un loyer bien moins élevé que dans le privé et a accès à de nombreux services mutualisés : l’accueil secrétariat, la gestion du courrier, la reprographie, les salles de réunion… Elles ont aussi la possibilité de glaner quelques conseils auprès de la Chambre de commerces et d’industrie, de la Chambre des métiers et de l’Artisanat ou de la Communauté de Communes qui ont chacune une antenne sur place. «C’est pour les entrepreneurs de la pépinière, mais

aussi pour ceux de tout le territoire, précise Driss Azouguach. Cela leur évite d’aller jusqu’à Tours !» Autre précision : les entrepreneurs extérieurs peuvent également louer un bureau et l’espace de co-working (partagé avec d’autres entreprises) à la demi-journée ou à la journée. La pépinière est aussi un lieu d’animations, de rencontres entre les patrons d’entreprises, de conférences, de forums comme en octobre dernier avec le forum des métiers et formations. Un prochain «networking» devrait y être organisé au début de l’année 2015.  

EN CHIFFRE

1,6

MILLION D’EUROS La construction de la pépinière a coûté 1,6 million d’euros. Elle a été financée à 50% par la Communauté de communes du Val d’Amboise et soutenu par l’État (27% du financement), le Conseil général (13%) et Fareva, anciennement Pfizer (10% du financement et mise à disposition du terrain).

Points de vente à tours : vitrines de tours  4bis rue Jules Favre  02 47 47 20 19 office du tourisme 78-82 rue de Bernard Palissy Beylerian 7bis rue du Commerce Librairie savoir etre  97 rue des Halles voisin  40 rue des Halles Yves rocher  76 rue Nationale


Dossier de la semaine 11

LA TRIBUNE DE TOURS Jeudi 13 novembre 2014 - n° 266

Transmission d’entreprise, quand les salariés prennent la main ENTREPRISE Dans le monde des PME, il n’est pas rare de voir les salariés reprendre le flambeau déposé par un directeur partant à la retraite. C’est le cas des Ateliers Debitus à Tours, qui ont changé de main au printemps.

Hervé Debitus (à g.) est devenu l'employé des nouveaux patrons Laurence Cuzange et Nicolas Babouin (à d.).

Pour tous les deux, désormais associés, reprendre les ateliers Debitus revenait en effet à « pouvoir continuer de vivre de notre travail » mais supposait aussi une prise de responsabilité et un endettement. Quarantenaires et déjà engagés sur d’autres emprunts, c’est d’ailleurs l’aspect financier qui les a fait réfléchir et a été long à mettre en place. Du côté juridique et admi-

Par Émilie MENDONÇA

L

es cathédrales de Chartres, Bourges, Tours… Vous connaissez sans le savoir le travail de l’atelier fondé par Hervé Debitus ! Artisan-verrier reconnu, les produits qu’il crée et propose depuis 1978 s’exportent ainsi depuis longtemps dans toute la France et au-delà de nos frontières. Avec deux spécialités : les verres thermoformés qui viendront protéger le vitrail des aléas du temps, tels un double-vitrage, et des peintures suivant des recettes inspirées de celles du Moyen-âge,

que l’atelier tourangeau est le seul au monde à produire. Mais l’heure de la retraite a sonné pour le maître d’art, et ses deux salariés, Laurence Cuzange et Nicolas Babouin, ont pris la relève au printemps dernier. La transmission

d’entreprise, quand elle a lieu entre patron et salariés, semble couler de source puisque les futurs patrons connaissent déjà les outils de travail. Mais la décision n’allait pas forcément de soi et demandait « une longue gestation » pour Laurence et Nicolas.

Les verres de protection thermoformés, l'une des deux spécialités de l'atelier.

www.arthur-loyd-tours.com

nistratif, la passation a par contre été des plus simples, avec l’aide d’un avocat et d’un cabinet comptable. Mais n’est pas chef d’entreprise qui veut ! Pour passer du statut de salarié à celui de patron, il faut en effet élargir son champ de compétences et

appréhender l’entreprise d’un autre œil. Si Laurence éditait déjà certains devis et factures de restauration de vitraux, diriger une SARL est une autre paire de manches : gestion, statuts, trésorerie et fiscalité,… autant de points sur lesquels elle et Nicolas se sont formés lors d’un stage d’une semaine proposé par la Chambre des Métiers et de l’Artisanat. Après plusieurs mois passés à porter la casquette de patrons, Laurence et Nicolas sont aujourd’hui sereins car au bout du compte « la prise de risque est minimum ». Ainsi, au jeu des chaises musicales, Hervé Debitus est désormais leur salarié, le temps que chacun prenne ses marques dans ses nouvelles fonctions pour une transition en douceur. Soulagés de ne pas avoir d’autres employés, ils s’évitent aussi la pression de devoir nourrir quelqu’un d’autre. Sans oublier qu’avec un carnet de commandes rempli pour les trois prochaines années, et aucun concurrent sur le marché des peintures, l’avenir s’annonce radieux pour cette nouvelle aventure !


12 Sport

LA TRIBUNE DE TOURS Jeudi 13 novembre 2014 - n° 266

Le TFC jouera son avenir le 27 novembre FOOTBALL Dernier du championnat, le club présidé par JeanMarc Ettori mise sur sa prochaine audition par la DNCG le 27 novembre pour obtenir le droit de recruter et conserver ainsi l'espoir de sauver sa place en Ligue 2. Sans cette autorisation, la suite de la saison pourrait être une longue agonie... Par Patrice NAOUR

A

près sa nouvelle défaite à la Vallée du Cher contre Auxerre (2-3), le Tours FC n'a plus gagné un seul point depuis le 19 septembre et reste sur six défaites consécutives ! Une «dynamique» qui ressemble fort à une descente vers les enfers du National, l'antichambre de l'élite pour ceux qui aspirent à monter en Ligue 2, un mouroir pour les clubs pros qui en descendent... «Mais si je n'avais pas remis de l'ordre dans les finances, nous y serions déjà en National, et même plus bas à cause de la situation financière catastrophique du club, explique Jean-Marc Ettori, le président qui a repris le TFC à l'été 2013. Tours est placé sous haute surveillance par la DNCG depuis quatre ou cinq ans avec un déficit récurrent qui était de 5,4 M€, je le rappelle, quand j'ai repris le club. Au moins, j'ai stoppé l'hémorragie et j'ai bon espoir que l'instance nous reconnaîtra ce mérite». Le président tourangeau saura si, à l'issue de son audition le 27 novembre par le «gendarme financier» du football français, le Tours FC aura remporté ce «championnat financier» comme

il aime à le répéter. «Si la DNCG reconnaît nos efforts de gestion et qu'elle lève l'interdiction de recruter qui nous pénalise depuis cet été, nous aurons une petite marge de marge de manoeuvre financière et je sais ce que nous en ferons», annonce-t-il, confiant. En cas d’issue positive, il prévoit le recrutement de cinq à six joueurs : deux ou trois éléments confirmés de Ligue 2, voire de Ligue 1, capables de renforcer l'équipe sur le champ, accueillis sous forme de prêt pour n'avoir que leurs salaires à payer. Il veut aussi deux ou trois jeunes prometteurs redevenus amateurs suite à une rupture dans leur carrière (blessure ou revers sportif) mais qui ont démontré par le passé qu'ils avaient le niveau pour être professionnels. «Cette solution offre l'avantage de ne pas être coûteuse, les joueurs pouvant être engagés au salaire minimum ou même avec une licence amateur, explique Jean-Marc Ettori. Et, en outre, on a souvent à faire à des garçons revanchards qui apportent une fraîcheur et une motivation dont on a bien besoin, comme on le voit aujourd'hui avec Tandia...»

LE TFC EN COUPE DE FRANCE DIMANCHE 16 À SARAN Le TFC fait son entrée en Coupe de France à Saran (DH), dans le Loiret, dimanche 16 novembre à 14h30 avant de se déplacer à Niort le week-end suivant.

Alex Dujeux est confirmé au poste d'entraîneur... Photo : La Tribune de

points, nous serions à la 16e place, celle que nous visons en fin de saison et il n'y aurait pas péril en la demeure...» En attendant le verdict de la DNCG, il a confirmé Alexandre Dujeux au poste d'entraîneur. L'ancien adjoint de Pantaloni, devenu n° 1, sera épaulé par Gilbert Zoonekynd, le responsable du centre de formation qui est titulaire du fameux DEPF (Diplôme d'entraîneur professionnel de football), le sésame indispensable pour entraîner une équipe pro que Dujeu ne possède pas. Cette solution interne a aussi le mérite de faire économiser un gros salaire au club, entre 10 et 20 000 € par mois en Ligue 2, selon les clubs... Rendez-vous le 27 novembre pour savoir si le TFC a appris à compter ou si ses jours sont comptés...  

Tours / P.N.

Ce type de pari ne sera pas gagnant à tous les coups, comme c'est le cas actuellement avec cet attaquant de 21 ans formé à Sochaux et passé par Caen en Ligue 1, mais qui, à cause de multiples opérations aux ménisques, n'a jamais pu s'imposer au plus haut niveau, alors que son talent était manifeste - comme l'attestent ses sélections en équipe de France U16 et U17. Le 27 novembre, le TFC jouera donc le match le plus important de sa saison, mais sans doute aussi de l'ère Ettori. «J'y crois, mais ce n'est pas moi qui décide, positive le président, on a fait notre maximum pour les convaincre

et on travaille d'arrache-pied pour présenter un budget à l'équilibre. Je me bats alors que d'autres auraient jeté l'éponge et choisi le dépôt de bilan, une chose que je n'ai jamais faite dans ma carrière de chef d'entreprise...» Il est tout aussi convaincu que son équipe se sauvera sur le terrain : «Nous ne sommes qu'à 4 points de la 17e place synonyme de maintien malgré tout ce que nous avons subi depuis le début de saison». Jean-Marc Ettori fait référence aux cinq matchs perdus, selon lui, sur des erreurs d'arbitrage et qui auraient coûté au moins 5 points au TFC. «Avec ces

OLIVIER PANTALONI A BIEN (RE)SIGNÉ À L'AC AJACCIO L'ancien coach du Tours FC, libéré de son contrat par la commission juridique de la LFP, a pu s'asseoir sur le banc de l'AC Ajaccio, le week-end dernier pour le match contre Troyes. Résultat : une victoire 2-1 pour les Corses qui se relancent vers leur objectif : la remontée en Ligue 1 qu'ils avaient connue en 2010-2011, sous les ordres de... Pantaloni déjà !

Actu en Bref VOLLEY-BALL

BASKET-BALL

Après leur défaite en Ligue des Champions à Maaseik en Belgique (3-2) en milieu de semaine dernière, les hommes de Mauricio Paes se sont repris de belle façon en championnat. D’abord en allant l’emporter à Saint-Nazaire, 1-3, puis en s’imposant face à Nantes au tie-break, 3-2 après avoir été menés 2 sets 0. La Loire-Atlantique réussit bien aux Tourangeaux qui, du coup, remontent à la 5e place. Autre bonne nouvelle : Antonov est de retour et Konecny a repris l’entraînement.  

Les hommes de Duval et Serdos sont tombés sur un os, en l’occurrence un os baleine avec cette équipe de Cherbourg qui est venue s’imposer à Monconseil, 73-90. Le menu de fin d’année s’annonce copieux pour les Tourangeaux qui vont affronter tous les gros poissons de la poule C (Lorient, Cergy, Caen et Vitré, les deux premiers) avant les fêtes ! On va voir ce qu’ils ont dans le ventre...

DEUX VICTOIRES POUR LE TVB !

HANDBALL

LE CTHB AU TOP Les Chambraysiennes ont réussi une belle performance en venant à bout de Yutz, le club lorrain qui les devançait au classement. Résultat : 36-28 en faveur de la bande à Stella Beaudoin, la capitaine. Le CTHB remonte à la 3e place, à égalité avec Brest, à un petit point de Besançon, le leader battu à Cannes. De quoi redonner le sourire à coach Marquès rassuré après la dernière défaite à La Rochelle...

HOCKEY-SUR-GLACE

DES REMPARTS TRÈS SOLIDES

Après leur lourde défaite, 9-2 à Anglet, le leader du groupe, qui descend de Ligue Magnus, on attendait une réaction des Tourangeaux face à Nice. Menés 3 à 0, les hommes de Jérôme Pourtanel ont redressé la situation pour l’emporter 6-5 ! Ils remontent à la 4e place de D1.

MYLÈNE GONCALVÈS ET YVON BOURGAUT DISTINGUÉS

Tous deux licenciés aux Remparts, la jeune internationale et l’adjoint de Jérôme Pourtanel ont reçu un trophée des sports décernée par la région Centre.

N2 : L’UTBM CHUTE...

… ET RECRUTE

Non seulement les Tourangeaux pourront compter sur le retour prochain du solide Sylvain Baykam réintégré dans l’équipe après une longue blessure (rupture du tendon d’Achille), mais en plus, le président Bruno de l’Espinay a fait signer une 4e recrue en la personne de Cyrille Dacourt (27 ans, 1m82) qui jouait la saison passée à Lorient (N2).

N3F : LE CEST SURVOLE

Les Tourangelles survolent littéralement les parquets cette année ! On ne le répétera jamais assez : les filles entraînées par Jérôme Cortabitarte viennent de monter en Nationale et pourtant, mise à part une défaite contre X, elles renversent tout sur leur passage. Nouvelle victoire donc contre Limoges, 73-52 pour le CEST, 2e de sa poule C, placé sur l’orbite d’une belle saison.  

RENDEZ-VOUS

NUIT DE LA BOXE THAÏ SAMEDI 15 NOVEMBRE Le Boxing Club de Tours Nord organise sa Nuit de la boxe thaï samedi 15 à partir de 20h30 à la halle Monconseil. Plus d’infos surwww.boxingclubtoursnord.fr.  


Culture&Sorties LA TRIBUNE DE TOURS Jeudi 13 novembre 2014 - n° 266

COUP D E CŒUR

sorties cinéma

FAVELAS «««

Lorsque deux garçons des bidonvilles de Rio trouvent un portefeuille au cours de leur inspection quotidienne de la décharge du coin, ils sont loin de se douter que leur vie est sur le point de changer à jamais. Quand la police locale débarque, offrant une belle récompense en échange du portefeuille, Rafael et, Gardo réalisent l’importance de leur découverte. Une aventure extraordinaire commence alors pour nos deux jeunes héros. Flanqués de leur ami Rato, le trio décide de cacher son précieux butin, et d’échapper à la police afin de découvrir quel secret il peut bien contenir. Pour tenter d’y voir plus clair, ils vont recomposer, étape par étape, l’histoire de son propriétaire, José Angelo, discernant peu à peu à qui ils peuvent se fier. Ils vont alors comprendre que la police, et notamment son chef, le redoutable Frederico, sont loin d’être dignes de confiance. Mais un couple de missionnaires américains qui travaille dans leur favela, le très désabusé Père Julliard et sa jeune assistante Olivia, pourra peut-être leur ouvrir de meilleures perspectives. Réalisé par : Stephen Daldry, Christian Duurvoort.

Avec : Wagner Moura, Selton Mello, Rooney Mara. Genre : Drame, Aventure, Thriller. Long métrage : Britannique (1h54).

RESPIRE

«««Charlie, une jeune fille

de 17 ans. L’âge des potes, des émois, des convictions, des passions. Sarah, c’est la nouvelle. Belle, culottée, un parcours, un tempérament. La star immédiate, en somme. Sarah choisit Charlie.

Réalisé par : Mélanie Laurent. Avec :  Joséphine Japy, Lou de Laâge, Isabelle Carré. Genre : Drame . Long métrage : Français. (1h32).

LA PROCHAINE FOIS JE VISERAI LE COEUR

««

Pendant plusieurs mois, entre 1978 et 1979, les habitants de l’Oise se retrouvent plongés dans l’angoisse et la terreur : un maniaque sévit prenant pour cibles des jeunes femmes. Il blesse et tue des auto-stoppeuses choisies au hasard. Il échappe aux pièges des enquêteurs et aux barrages, d’autant plus facilement qu’il est en réalité un jeune et timide gendarme qui mène une vie banale et sans histoire. Il est chargé d’enquêter sur ses propres crimes jusqu’à ce que les cartes de son périple meurtrier lui échappent. Réalisé par : Cédric Anger.  Avec : Guillaume Canet, Ana Girardot, Jean-Yves Berteloot . Genre : Policier, Drame. Long métrage : Français. (1h51).

IE SORT L DE A INE SEMA

TIKEN JAH FAKOLY EN CONCERT À ST-CYR Véritable figure emblématique du reggae roots africain, Tiken Jah Fakoly sera en concert le vendredi 14 novembre à l’Escale à Saint-Cyr-sur-Loire.

Vendredi 14 novembre à 20h30 à L’Escale, allée René Coulon à Saint-Cyr-sur-Loire. Infos et résa au 02 47 31 00 94 et dans les points de vente habituels.

TOUS À LA FERME AU PARC DES EXPOS DE TOURS ! Du 14 au 10 novembre, le Parc des expos se transforme en une ferme géante de 14.000 m2 où moutons, vaches, agriculteurs, professionnels des métiers de bouche, viticulteurs s’installent pour nous faire découvrir le monde de la ferme et tout son patrimoine gastronomique régional. Près de 350 exposants ou éleveurs et plus de 2 500 animaux (vaches, moutons, porcs, chèvres, chevaux, chiens, volailles, pigeons, lapins…) et 40.000 visiteurs sont attendus à ce 9ème salon régional de l'agriculture co-organisé par Tours événements et la Chambre d’Agriculture d’Indre-et-Loire. Et pour la quatrième année consécutive, le salon Saveurs Ô Centre, volet gastronomique de Ferme Expo, rassemblera plus de 70 exposants venus présenter leurs produits et leurs savoir-faire pendant trois jours. Tout au long de ces 3 jours, de nombreuses animations, dégustations, rencontres et découvertes attendent les visiteurs, petits et grands.

îî PRATIQUE Vendredi 14, samedi 15 et dimanche 16 novembre au Parc Expo de Tours. Horaires : Vendredi 14 et samedi 15 : 9h30 – 19h. Dimanche 16 : 9h30 – 18h. Tarifs : 7 € (gratuit pour les - de 12 ans), parking gratuit, billets en vente sur place. Infos : www.ferme-expo.fr.

horaires Cinéma MÉGA CGR 2 LIONS AVENUE MARCEL MÉRIEUX À TOURS Favelas (1h54). Tlj : 11h15, 13h30, 15h45, 18h, 20h, 22h15 + sam : 0h15. Fury (2h14). Int – 12 ans.  Tlj : 19h30, 22h15. Grizzly (1h18). Tlj: 11h15, 13h45, 15h30, 17h30. Hunger games (2h21). Mar : 19h. Hunger games l’embrasement (2h26). Mar : 21h45. Hunger games la révolte partie 1 (2h30). Mar : 0h30. Interstellar (2h59). Tlj: 11h, 13h30, 14h30, 17h, 18h, 20h30, 21h30. John Wick (1h41). Tlj sf sam, dim : 11h, 13h45, 15h45, 18h, 19h50, 22h, sam: 18h, 19h50, 22h, 0h15, dim : 19h50, 22h. La légende de Manolo (1h35). 3D.  sam, dim : 15h45. La prochaine fois je viserai le coeur (1h52). Tlj : 11h, 13h45, 16h15, 19h45, 22h15 + sam : 0h15. Le grimoire d’Arkandias (1h45) : Sam: 11h15, 13h45, dim : 11h15. Le labyrinthe (1h53). Tlj sf mar : 11h, 13h30, 15h45, 18h, 20h10, 22h25, mar : 11h, 13h30, 15h45. Les boxtrolls (1h37). 3D. Sam, dim : 11h15. Lou ! journal infime (1h43). Sam, dim : 15h45. Ninja turtles (1h40). 3D. Tlj : 11h, 13h30, 15h30, 17h30. Opération casse noisette (1h26). 3D. Sam, dim : 11h15, 13h45. Paradise lost (1h54). Tlj sf sam, dim : 11h, 13h30, 16h30, 19h45, 22h15, sam, dim : 19h45, 22h15. Rec 4 : Apocalypse (1h36). Int – 12 ans.  Tlj : 11h, 13h45, 15h50, 17h50, 20h, 22h + sam : 0h15. Samba (1h58). Tlj : 11h, 13h25, 15h40, 17h50, 20h10, 22h25. Serena (1h50). Tlj : 11h, 13h40, 15h50, 20h, 22h15 + sam : 0h15. Spectacle Gad Elmaleh sans tambour côté diffusion (1h30). Dim : 19h. The giver (1h30). Tlj : 18h, 22h10 (sf dim)+ sam : 0h15. Tu veux ou tu veux pas (1h27). Sam : 17h50, 19h50, jeu : 19h50,  ven, lun, mar : 11h, 19h50, dim : 17h50.

MEGA CGR CENTRE TOURS 4 PLACE FRANÇOIS TRUFAUT À TOURS ’71 (1h39). (-12 ans). Tlj sf mar : 22h30. Cdm : Chine (2h). Jeu : 14h30, 17h45, 20h30. Gone girl (2h25): Jeu, ven: 10h45, 13h30, 18h, sam, dim, mar: 10h45, 13h30, 21h, lun : 13h30, 21h. VO. Jeu, ven : 21h, sam, dim, lun, mar : 18h. Hunger games (2h21). Mar : 19h. Hunger games l’embrasement (2h26). Mar : 21h45. Hunger games la révolte partie 1 (2h30). Mar : 0h30. Interstellar (2h49). Jeu, lun : 10h30, 13h45, 17h, ven, mar : 10h30, 13h45, 20h30, sam : 13h45, 20h30, dim : 13h45, 17h. La légende de Manolo (1h36). 3D. sam, dim : 11h, 13h30. Le labyrinthe (1h53). Jeu : 13h30, 22h, ven, lun : 10h45, 13h30, 22h, sam : 13h30, 15h45, 22h, dim : 13h30, 15h45, 22h10, mar : 10h45, 22h. Les boxtrolls (1h37). Sam, dim : 11h. Lou ! journal infime (1h43). Sam, dim : 11h. Magic in the moonlight (1h38). Ven, sam, lun : 18h, 20h, jeu, dim, mar : 18h. Ninja turtles (1h40). 3D. Tlj sf jeu, lun : 15h45. Opération casse noisette (1h26). 3D. Mar : 13h45. Respire (1h32). Tlj : 11h, 13h45, 15h45, 18h, 20h, 22h. Samba (1h58). Tlj sf jeu, lun : 11h, 13h30, 15h45, 18h, 20h15, 22h30, jeu : 11h, 13h30, 15h45, 20h, lun : 11h, 15h45, 18h, 20h15, 22h30. Serena (1h50). Ven, sam, mar : 11h, 13h30, 20h15, 22h30, jeu, dim, lun : 11h, 13h30, 15h45, 22h30. VO. Jeu, dim, lun : 20h15, ven, sam, mar : 15h45. Spectacle Gad Elmaleh sans tambour côté diffusion (1h30). Dim : 19h. The giver (1h30). Tlj sf dim : 18h. Un prof… pas comme les autres (1h59). Jeu : 11h, 16h30, 19h45, 22h15,  ven, lun, mar : 11h, 13h30, 16h30, 19h45, 22h15, dim : 16h30, 19h50, 22h15. Une nouvelle amie (1h47). Tlj : 11h, 13h30, 15h45, 18h, 20h15.

STUDIO 2 RUE DES URSULINES À TOURS

Aniki-bobo (1h30). VO. Lun : 19h30. Bande de filles (1h52) VO. Tlj: 21h15. Bouboule (1h24). VO. Tlj : 17h45, 21h30 + sam, dim : 16h. Brèves de Comptoir (1h40). Tlj : 19h45. Charlot Festival (1h20). Sam, dim :16h15, 17h15 + dim : 11h15. De l’autre côté du mur (1h42). VO. Tlj : 17h30, 21h15. Les boxtrolls (1h37). Sam, dim : 14h15 + dim: 11h15. Les terres victimes de la guerre (0h57). VO. Jeu : 20h. Love is strange (1h38). VO. Tlj : 14h15, 19h15 + 11h. Magic in the moonlight (1h38). VO. Tlj : 21h30. Marie Heurtin (1h35). VO. Tlj sf dim : 14h15, 17h45, 19h45, 21h45 + sam : 16h, dim : 11h, 14h15, 16h, 17h45, 19h45, 21h45

Quand vient la nuit (1h47). VO. Tlj: 14h30, 17h15, 19h30 + dim 11h. Qui vive (1h23). VO. Tlj: 14h30, 19h30. Tiens-toi droite (1h34). VO. Mar : 19h45. Une nouvelle amie (1h47). VO. Tlj: 14h15, 17h30, 21h45. Vie sauvage (1h46) VO. Tlj : 14h15, 19h30.

Zoom sur...


LA TRIBUNE DE TOURS Jeudi 13 novembre 2014 - n° 266

Culture&Sorties

37e Parallèle : la «fabrique à rêves» est en marche !

Les compagnies ont préparé une inauguration festive et conviviale.

14

CULTURE Le 37e Parallèle sera inauguré le 15 novembre prochain. Cet atelier «géant» accueillant en permanence neuf compagnies des arts de la rue (danse, musique, arts circassiens…) va permettre de créer des spectacles et d’accueillir des compagnies en résidence. Par Alexia MELLIER

«I

l en jette», «c’est bien d’avoir un lieu pour travailler», «c’est magique»… ce n'est pas sans émotion que les neuf compagnies régionales des arts de la rue (1) ont intégré le 37e Parallèle, un bâtiment situé sur le site des Grandes brosses à Mettray. Ce samedi 15 novembre, jour de la crémaillère, marquera d’une pierre blanche l’aboutissement d’un long projet porté par le collectif «37eparallèle», Tour(s)plus et la Ville de Tours. «Tour(s)plus a souhaité apporter un nouvel équipement culturel adapté aux besoins des compagnies professionnelles des arts de la rue afin de favoriser la création artistique et de permettre l’émergence de nouveaux spectacles offerts à un large public d’agglomération», explique Cédric De Oliveira, élu en charge des équipements culturels à Tour(s)plus.

Tout commença en 1999 avec trois compagnies, logées au 244 de la rue Auguste-Chevallier à Tours. Elles occupaient alors une ancienne friche culturelle grâce à une convention qui les liait à la SEMIVIT, propriétaire du lieu. La convention arrivant à son terme, il était urgent de trouver un nouveau point de chute. Pas évident pour des compagnies des arts de la rue, aux décors, machineries et instruments parfois imposants ! Ainsi se sont formés le collectif du 37e parallèle et le projet de construction de ce bâtiment. Imaginé par l’architecte Fauval-Fouché, la structure est toute de bois vêtue et au design intérieur «manufacturé» avec une halle principale de 12 mètres de haut entourée de «labos» aux immenses portes. «Chaque compagnie a son "box" de travail», explique Gwen de la Compagnie du Coin. Les tuyaux

apparents, des portes couleur métallisée, le jaune vif à l’entrée de l’espace de vie (cuisine, bureaux…) sont faits pour rappeler l’intérieur d’un site industriel. A l’exception que celui-ci est culturelle. Ainsi, derrière le mur de la cuisine, se trouve une salle de danse et de musique, et derrière encore, une salle de théâtre. «Elle n’est pas tout à fait finie. Nous devons encore imaginer la disposition de la scène et tout le reste», reprend Gwen. Après 7 ans de réflexion et 2 ans de travaux, les compagnies ne sont plus à quelques jours près. A l’extérieur, un grand parking accueillera les caravanes des compagnies en résidence. «Le dixième box laissé libre par la Cie C'koi ce cirk (2) sera destiné à ces compagnies de passage», indique Samuel, de la Cie du coin. En côté du bâtiment, une grande cour pourra accueillir un chapiteau de répétition. Un

autre, en dehors de la structure, devrait permettre de présenter des spectacles au public (jauge de 200 places maximum). Car le 37e Parallèle sera bien un espace de travail, une usine à fabriquer des spectacles, une manufacture du rêve et de l'illusion. En moyenne par an, 450 représentations sont données par ces compagnies, en France et à l’étranger dont 200 représentations programmées dans le département. Une bonne cinquantaine d’artistes vont graviter au sein de ce 37e Parallèle où la mutualisation, l’échange, l’émulsion sont les mots d’ordre. îî PRATIQUE Samedi 15 novembre, visites des lieux à partir de 15h, inauguration officielle à 18h et un repas partagé à 19h. Plus d'infos sur facebook.com/37emeparallele.

L'inauguration officielle du 37e Parallèle a lieu samedi 15 novembre. Photos : La Tribune de Tours./ A.M.

(1)Choz Limited (samba), la Compagnie Du Coin et La Saugrenue (collectifs de musiciens), la Compagnie D (théâtre de rue), Escale (théâtre itinérant), Le Muscle (création et diffusion de spectacles vivants), Le Petit Monde (bâtisseurs d’atmosphères), Metalric (ferronnerie) et la Compagnie Sous le Pavé (Théâtre de rue). (2)La Compagnie C'koi ce cirk fait aussi partie des membres fondateurs, mais a trouvé un autre local quartier Velpeau.   ››EN CHIFFRE

3,7 MILLIONS D’EUROS

C’est le coût du 37e Parallèle, supporté par Tour(s)plus, le Conseil Général et la Région Centre.


En novembre, plusieurs animations vous permettront de (re) découvrir le Grand Théâtre de Tours. Photo : © Gérard Proust.

SORTIES Porte ouverte, spectacles, concerts… Des annonces d’événements tambours battants en novembre au Grand Théâtre de Tours !

E

n novembre, le Grand théâtre de Tours offre toute une batterie d’événements : jusqu’au 16 novembre, l’Orchestre Symphonique Région Centre-Tours (OSRC-T) annonce tambour battant sa rentrée lors de portes ouvertes où

auront lieu des rencontres avec les musiciens, répétitions publiques et ateliers pédagogiques. Si vous avez du pot, vous avez trouvé ! Et oui, la famille d’instruments mise à l’honneur est… roulement de tambour et gong… triangle ad lib... celle des percussions…

A vos baguettes et jetez un coup d’œil au programme : après cette ouverture percutante, il y aura le concert Beethoven, Magnard, Tchaïkovski, le spectacle jeune public Palettes magiques, le concert du Chœur de l’opéra et toujours en ostinato rythmique, les nombreux projets pédagogiques pour les tout petits et les grands.   îî PRATIQUE Du 12 au 16 novembre. Au Grand Théâtre de Tours, 34 rue de la Scellerie à Tours. Infos et résa. 02 47 60 20 20.

Vendredi 14 novembre Portes ouvertes sur l’orchestre : Dès 20h (ouverture à 19h30), répétition générale de l’Orchestre Symphonique Région Centre-Tours (Beethoven, Magnard, Tchaïkovski). Direction : Jean-Yves Ossonce. Tout public, entrée libre sans réservation. Samedi 15 novembre Ateliers pédagogiques ouverts aux famillles et aux écoles de musique : Ateliers gratuits sur inscription le jour même. De 9h30 à 10h30 : atelier symphonie pour les enfants de 7 à 12 ans. De 11h à 12h : atelier sur les familles d'instruments dans l'orchestre symphonique pour les enfants de 5 à 10 ans et leurs parents.  Portes ouvertes sur l’orchestre : Dès 9h30 (ouverture à 9h), répétition générale de l’OSRC-T (Beethoven, Magnard, Tchaïkovski). Direction : Jean-Yves Ossonce. Tout public, entrée libre sans réservation. Concert et avant-concert de l'orchestre : A 19h, avant-concert avec une confé-

rence de Nicolas Dufetel sur la présentation des oeuvres. Tout public, entrée libre sans réservations. Puis, à 20h, concert de l’OSRC-T (Beethoven, Magnard, Tchaïkovski). Direction : Jean-Yves Ossonce. Tarifs : de 7 à 50€.    Dimanche 16 novembre  Concert et avant-concert de l'orchestre : A 16h, avant-concert avec une conférence de Nicolas Dufetel sur la présentation des oeuvres. Tout public, entrée libre sans réservations. Puis, à 17h, concert de l’OSRC-T (Beethoven, Magnard, Tchaïkovski). Direction : Jean-Yves Ossonce. Tarifs : de 7 à 50€. 

LA TRIBUNE DE TOURS Jeudi 13 novembre 2014 - n° 266

AU PROGRAMME

Culture&Sorties

Pléthore d'animations au Grand Théâtre de Tours !

15

ET AUSSI... Les 18 et 19 novembre : spectacle Jeune Public « Palettes magiques » ; le 23 novembre : chœur de l’Opéra de Tours ; les 6 et 7 décembre : concert de l’OSRC-T (Mozart, Walton) ; le 14 décembre : Musique de chambre, interprétation de Franz Schubert ; les 27, 28, 30 et 31 décembre : Die Fledermaus, «La Chauve-souris» de Johann Strauss fils.  

Agenda de la semaine JEUDI 13 NOVEMBRE 51 SHOTS + 2

Festival Emergences. À 20h30 au Petit Faucheux, Tours. Rens. et résa. 02 47 38 67 62 et festivalemergences.fr. Tarif 7€ à 10€. ELOGE DU VERRE DE VIN

Spectacle et dégustation - 20 ans du Barroco Théâtre. À 20h30 à la galerie d’exposition, passage Chabrier, St Pierre-des-Corps. Rens. 02 47 44 91 27. Tarif 5€ et 10€.

VENDREDI 14 NOVEMBRE FERME EXPO + SAVEURS O CENTRE

Du 14 au 16, tlj au Grand Hall du Parc Expo, Tours. Rens. ferme-expo.com. Tarif 7€. LAIT-GRENADINE

Lectures et musiques pour enfants. À 10h30 à la médiathèque de La Riche. Rens. 02 47 76 60 80. Libre. APERITIVO-EXPO

Visite et collation. À 18h30 au Musée des beaux-arts de Tours. Rens. 02 47 05 68 82 etwww.mba.tours.fr. Tarif 2,5€ et 5€. TIKEN JAH FAKOLY

Reggae. À 20h30 à l’Escale de St Cyr-sur-Loire. Rens. 02 47 31 00 94. Tarif 32€.

HÔTEL DES DEUX MONDES

D’Eric-Emmanuel Schmitt. À 20h30 à la salle Ockeghem, Tours. Rens. 06 86 24 76 13. Tarif 8€. JEKYLL WOOD + THE MOONFINGERS

Soirée TACKT. À 20h30 au Temps Machine, Joué-lès-Tours. Rens. 02 47 48 90 60 etwww. letempsmachine.com. Tarif 4€ et 7€. LES DERS DES DERS

Prométhéâtre. À 20h30 à la salle PLLL, 86 bis rue Courteline, Tours. Rens. 02 47 75 13 00. Tarif 8€ et 12€.

DIMANCHE 16 NOVEMBRE QUI DIT GRIS ?

Pour les tout-petits. À 10h45 à la salle de Beaune, Ballan-Miré. Rens. 02 47 73 83 54. Gratuit et 2€. ORCHESTRE SYMPHONIQUE DE REGION

À 17h au Grand Théâtre de Tours. Rens. 02 47 60 20 20 etwww.operadetours.fr. Tarif de 7€ à 50€. A DUE LUTI

Musiques anciennes. À 18h aux Arcades Institute, Place de la Monnaie, Tours. Rens. arcades-institute.fr. Tarif 12€.

17 NOVEMBRE SAMEDI 15 NOVEMBRE RÉSERVATION OULUNDI ORGANISATION DE VOS FETES DE FIN D’ANNE - RÉVEILLON DE LA ST SYLVESTRE LAISSEZ-VOUS CONTER TOURS L’AFFAIRE CAPUCINE POUR VOUS FAIRE CONNAITRE Rdv Scène locale - chanson française. À 15h à Architecture art-déco. Rdv à 10h30 à la station tramway Christ-Roi, Tours nord. Rens. 02 47 la médiathèque des Fontaines, Tours. Rens.DE 02 TOURS LA TRIBUNE : 47 74 56 30 etwww.bm-tours.fr. Libre. 21 61 88. Libre sur réservation. 06 84 24 57 78 mail : j.brizard@tribune-hebdo.fr

ASSOCIATIONS - RESTAURATEURS Vous organisez un événement pour les fêtes de fin d’année ?

Faite rs ! s le sav u o T e oir dans la Tribune d

CONTACTEZ VITE

Joëlle Brizard au 06 84 24 57 78 ou par mail sur j.brizard@tribune-hebdo.fr


LA TRIBUNE DE TOURS Jeudi 13 novembre 2014 - n° 266

Culture&Sorties 16

Elephanz : un groupe hors norme ! MUSIQUE Le groupe nantais de pop music Elephanz sera au Temps Machine le jeudi 20 novembre. Portrait.

Le groupe de pop music Elephanz sera au Temps Machine le jeudi 20 novembre. A découvrir d'urgence !

Par Alexia MELLIER

N

e vous y trompez pas, Elephanz est bien un groupe français, ayant choisi la langue de Shakespeare pour nous délivrer des mélodies fleurant bon la poprock «so british». Des sonorités exaltantes que l’on a pu entendre dans une pub Volvo, à Taratata ou encore sur les ondes. Pour les Nantais nantis de culture musicale, ce nom est aussi connu qu’un Moongaï, Élodie Rama ou Hocus Pocus. Car c’est au cœur de cette jungle musicale qu’Elephanz a fait ses premiers pas. En 2008, le groupe est alors composé de Maxime et de Jonathan Verleysen, deux frères. «Au début, il s'agissait d'un simple besoin d'émulations pour écrire des chansons et un prétexte pour passer du temps ensemble», explique Jonathan. On voulait s’épargner les affres d’une vie de groupe classique... Même si notre histoire prouve qu’on ne s'est pas épargné du tout !» En effet, dès les premières notes,

leur talent suscite les encouragements des professionnels. «Du coup, on s’est entouré d’un batteur et d’un bassiste». Le nom Elephanz, quant à lui, est un clin d’oeil au film «Elephant», de Gus Van Sant, que les frangins avaient vu un peu plus tôt. «Nous aimions bien la calligraphie du mot Elephant et le fait qu’il soit court». Et Maxime et Jonathan étant inspirés tout-petits des mélodies des Beatles, sûrement ce nom de scène d'origine «animal» n’est-il pas étranger à celui des petits «scarabées» («beetles» en anglais).    En 2009, le groupe composé de ces «quatre garçons dans le vent» - il fallait bien la faire -, sort un premier album, «Times for a change», réédité en avril dernier pour y accueillir les titres du deuxième EP sortis en 2011. Sur ce premier album officiel, d’une chanson à l’autre, les styles ne sont pas les mêmes, reflétant l'éclectisme de ces musiques qu’ils se mettaient sur leurs «oreilles d’adolescents» : «Time for a change», titre de l’opus, et «You

Photo : © Matthieu Dortomb.

dare» tirent vers l’électro ; «Stéréo» vers les Beatles, the Kinks ou Oasis; le seul titre de l’album en français «Je n’ai jamais» rappelle des airs de Gainsbourg et «Love Is The New Trend» ressemble plus à du Bowie par la voix grave que prend Jonathan sur ce morceau. «Il y a beaucoup de groupes qui ont infusé dans nos têtes - Bowie,

Supertramp et aussi les Beach Boys -, ce qui fait que nos mélodies font les montagnes russes !», sourit le chanteur.  Côté textes, ils s’inspirent des émotions de la vie quotidienne, de celles des «anti-héros» - comme ils se considèrent «réservés, déçus, largués» - des femmes bien sûr et de l’imaginaire aussi… «Les paroles de Stéréo, c’est du

grand Lewis Carroll : un garçon qui se noie dans sa tasse de café en écoutant sa voix dans la radio !» C’est au Temps Machine que l’on pourra écouter ce groupe hors norme le jeudi 20 novembre : Jonathan au chant lead et à la guitare électrique, de Maxime au contrechant et aux claviers, de Clément à la batterie, et de Thibaud à la basse et trompette. Aucun doute, Elephanz est en passe de devenir un poids lourd de la pop music en France. Défense de rater ça !   îî PRATIQUE îî Jeudi 20 novembre à 20h30 au Temps Machine à Joué-lès-Tours. Tarifs : 22/19€. Billetterie : 02 47 49 80 03 - Mail : billetterie@cheyenneprod.com.


. Photo : DR

MUSIQUE Pour sa 13e édition, ce festival dédié aux musiques méditerranéennes mettra à l'honneur l'Andalousie les 22 et 23 novembre prochain. Par P.N.

O

rganisé depuis 2002 par l’association Musique et Cordes Pincées, et l'Atelier de la musique orientale, le festival international des Cordes Pincées se donne pour objectif chaque année de mettre sur le devant de la scène le patrimoine culturel commun de la Méditerranée comme la musique arabo-andalouse ou la musique gnawa du Maroc qui

sont autant de voyages musicaux dans une culture immémoriale. Pour sa 13e édition, qui se déroulera samedi 22 et dimanche 23 novembre à la salle Ockeghem à Tours, le festival aura pour thème les musiques orientales de l'Andalousie arabo-musulmane. Samedi 22 novembre, la musique orientale de Syrie sera à l'honneur avec le duo Nassim&Nuri puis le groupe Oxyton qui vous fera dé-

couvrir son répertoire où se mêlent musiques médiévale, renaissance, baroque, et même rock ! Dimanche 23 novembre, Rémi Jousselme, guitariste classique, jouera un répertoire de musique espagnole. En seconde partie, c'est l'ensemble bien connu, Rebab al Andalus, qui présentera son répertoire puisé dans l'Andalousie arabe du Moyen-Age. Outre ces deux concerts, des conférences, débats et ateliers artistiques sont également organisés tout au long du week-end. îî î PRATIQUE Salle Ockeghem, place de Châteauneuf à Tours, samedi 22 novembre à 20h30, dimanche 23 novembre à 15h30. Tarifs : 10 et 12 €. Infos et programme complet au 02 47 38 82 73 et sur www.facebook.com/cordepincee.tours.

«LA FIN DU MONDE EST POUR DIMANCHE», DE FRANÇOIS MOREL Un spectacle existentiel et tendre sur le temps qui passe. Nominé aux Molières du meilleur spectacle seul en scène 2014. Mercredi 19 novembre à 20h30. A l’Espace Malraux, Joué-lès-Tours. Billetterie : 02 47 53 61 61.

Particules élémentaires voire même revisite un peu trop son univers à sa sauce, ces ''parages du vide'' son un grand moment de poésie en musique à savourer. Alors qu'importe le flacon, pourvu qu'on ait l'ivresse. Vendredi 21 novembre à 20h au Vinci à Tours. Résa. au 02 47 31 00 94 et dans les points de vente habituels.

JEAN-LOUIS AUBERT CHANTE HOUELLEBECQ

GRAND SPECTACLE MUSICAL SUR LA VIE DE MOÏSE À JOUÉ

Après deux ans d'absence, JeanLouis Aubert est de retour sur les routes avec un concert ''Les parages du vide'', le 21 novembre prochain. L'ancien leader de Téléphone avec plus de trois millions de disques en solo vendu, rocker s'il en est, sait créer la surprise. Le chanteur de 59 ans s'est approprié l'écriture de Michel Houellebecq à travers 16 poèmes adaptés de "Configuration du dernier rivage". Il ne s'agit pas d'une mise en musique de textes de l'écrivain, mais réellement d'une rencontre artistique donnant naissance à du "rock littéraire". Même si certains puristes trouveront qu'Aubert s'éloigne trop du texte de l'auteur des

"Relève-toi !" est un grand spectacle musical sur la vie de Moïse présenté à l’Espace Malraux de Joué-lès-Tours le samedi 22 novembre ! Sur scène, il y aura 70 personnes dont 50 jeunes interprétant une vingtaine de tableaux : danses sur des musiques variées et actuelles, théâtre, chœurs, effets spéciaux et visuels ! Il s'agit du 5ème spectacle monté par le père Franck Legros (prêtre, curé de paroisse en Normandie à Evreux et ancien danseur professionnel) et son association Hosanna. Samedi 22 novembre, à 20h30 à l'Espace Malraux à Joué-lèsTours. Tarifs : 25/15€. Informations : 02 47 53 61 61.

La Région Centre soutient les concerts de l’Orchestre Symphonique

Région Centre - Tours SAISON 2014/2015

Crédit photo : © Gérard Proust

www.regioncentre.fr

LA TRIBUNE DE TOURS Jeudi 13 novembre 2014 - n° 266

L'ensemble Rebab al Andalus jouera dimanche 23 novembre

en Bref

Culture&Sorties

Le festival des Cordes Pincées en pince pour la Méditerranée !

17


LA TRIBUNE DE TOURS Jeudi 13 novembre 2014 - n° 266

k.c om/t uneto rib

Lucilia B. IMMOBILIER

Vide-greniers

Vente - Location - Gestion www.lucilia-b-immobilier.fr 20 et 21 rue d’Entraigues 37000 TOURS

02 47 66 05 66

Vds grange à Moisy (41), 45m2, terrain 240m2, proche Blois, eau, fosse, habitable, 19.000€. 06 67 80 23 93. Loue Tours/Bretonneau chambre meublée pour étudiante, stagiaire, intérim, 1er ét. indépendant, kitchenette, salle d’eau, wc sur palier, calme, chauffage, 200€/mois. 02 47 39 12 80. Loue garage individuel fermé rue Devilde-République Tours nord, 72 €/mois. 06 86 14 03 43. Vds studio à La Riche, cave, pkg et local vélos sécurisés, 65 000 €. 02 47 37 09 16 / 06 30 38 49 86. Vds Tours Marmoutier 2 terrains avec petites maisons, 200 et 800 m2, 150 000 € (à déb). 02 47 37 09 16 / 06 30 38 49 86.

Emploi

Jeune retraité ex-VRP propose services chauffeur pour déplacements toutes destinations. 06 13 42 14 42. JF sérieuse, avec exp, rech ménage, repassage, courses, promenade, St Cyr et environs. 06 83 07 39 71 / 02 34 36 78 25.  JH CAP plomberie – soudeur motivé et sérieux cherche emploi. 02 47 41 14 78.

Homme propose services, déménagements 20m3, montage meubles, travaux d’intérieur (peinture, pose papiers peints, sols, carrelages, élec-plomberie). 06 18 34 94 97. Homme propose travaux peinture façade/intérieur, décorations, placo, carrelage, faïence, parquet. Chèque emploi service ou autre. 06 48 13 00 47.

DIMANCHE 16 NOVEMBRE

BETZ-LE-CHÂTEAU

AZAY-LE-RIDEAU

Bourse aux jouets et vêtements, salle polyvalente, de 16h30 à 20h30. 02 47 92 30 51 / 06 74 02 77 72.

Bourse aux jouets, salle polyvalente, de 10h à 17h. APE Vag'A'Bul.

Neuf - Ravalement Béton Armé - Béton Décoratif l Terrassement - Carrelage - Dallage l Ouverture - Sous-Oeuvre l Traitement de Fissure l

Vds Toyota Rav 4 2006 or métal TBE, pneus neufs, révision totale, CT OK, 124 000 km full options. 13.200 € (à déb). Vds cause retraite Toyota Aygo 4cv 5 portes 2013, 9700km, garantie constructeur 07/2016, révisée, cote argus : 8.300€,

BETZ-LE-CHÂTEAU

Bourse aux jouets et puériculture, salle polyvalente, de 16h30 à 20h30. 02 47 92 30 51 / 06 74 02 77 72.

37510 Savonnieres - 02 47 26 13 26 - 06 42 04 96 75

Bourse aux jouets et puériculture, école de la Choisille, de 9h à 15h30. 06 66 26 84 78.

Rencontrez des personnes proches de chez vous ! Écoute, conseils, sélections, suivis jusqu’à réussite de votre couple. Notre savoir-faire à votre service depuis 40 ans ! AGENCE ÉLUE MEILLEURE AGENCE FRANCHISÉE DE FRANCE *

8 rue H. de Blazac 37000 TOURS - tours@unicis.com

Vds chaine Arcol, 25€ ; 2 pneus Michelin 205/55 R1691H, 50€. 07 78 57 64 32. Vds pneus neufs, 1 Michelin Saver 195-50-16-84v, 70€ ; 1 Dunlop SP10 195-65-15-91T, 40€ ; 1 Michelin Primacy HP 215-55-16-93V, 75€ ; 1 Michelin Pilot Primach 215-55-16-93W, 85€ ; 1 Michelin Saver 225-6016-98V, 95€. 02 47 41 93 72. Vds chaines neige neuves T2 240 Konig pour 4x4 pour

VENDEZ PLUS VITE AVEC LA TRIBUNE DE TOURS ! Remplissez et envoyez le formulaire ci-dessous par mail ou courrier affranchi à : La Tribune de Tours, 19 rue Mirabeau, 37000 Tours ou par mail : tribunetours-redac2@orange.fr

Nom : �������������������������������������������������������������������������������������������������������������������������������������� Prénom : ���������������������������������������������������������������������������������������������������������������������������� Tél : ��������������������������������������������������������������������������������������������������������������������������������������������� Rubrique : ������������������������������������������������������������������������������������������������������������������������ Annonce : �������������������������������������������������������������������������������������������������������������������������. ����������������������������������������������������������������������������������������������������������������������������������������������������������� ����������������������������������������������������������������������������������������������������������������������������������������������������������� ����������������������������������������������������������������������������������������������������������������������������������������������������������� �����������������������������������������������������������������������������������������������������������������������������������������������������������

METTRAY

Bourse aux jouets, vêtements, puériculture, espace Coselia, rue Moulin neuf, de 9h à 13h. 06 73 01 07 31. NOIZAY

Vide-poussettes, salle communale, de 9h à 16h. 07 81 60 77 16. RESTIGNÉ

Broc, V-G, salle des Associations, de 6h à 17h. 02 47 97 77 14 / 02 47 97 39 36.

SAVIGNY-EN-VÉRON

02 47 662 442 www.unicis-tours.fr vendue 7500€. 06 74 71 58 53.

Broc rabelaisienne, esplanade Drs Mattrais, de 7h à 19h. 06 14 90 68 03.

MONNAIE

m.a.r.mendes@orange.fr

Femme expér recherche heures de ménage/repassage, CESU possible, 10€/h. 06 31 39 39 72 (ap 19h30).

Vds scooter MBK Skyliner 125cc, 2004, 30 000 km, BE, cote argus : 800 €, vendu 400 € en l'état. Visible sur Tours centre. 06 83 85 33 82.

Bourse aux jouets et puériculture, salle des fêtes, de 9h à 17h. 06 18 32 78 59.

l

JF méticuleuse cherche qqs heures de repassage, travail très soigné. 06 18 79 16 08.

CHINON

AUZOUER-EN-TOURAINE

M.A.R Maçonnerie Agrandissement Rénovation

Retraité dynamique, exp bâtiment propose services peinture, papiers peints, bricolage, St-Cyr et environs. 06 15 66 32 55 / 02 34 36 78 25.

Auto/ Cyclo

Homme rech. travail vignes, espaces verts, entretien. 02 47 58 60 01.

VENDREDI 14 NOVEMBRE

SAMEDI 15 NOVEMBRE

*Unicis : + de 40 trophées IREF depuis 15 ans

Immobilier

ur s

18

oo faceb

Annonces&Emploi

RETROUVE Z VOTRE HE BDO SUR FACEB OOK

pneus en 15-16-17-18, 95€. 06 64 18 33 77. Vds VTT homme Reebok, BE, introuvable, urgent, 650€. 06 03 59 31 03.

Divers Vds insert avec planches beige marron dessus d’évier 2 bacs ; chaine hifi ; meuble disques cassettes 95x70cm ; petite chaine hifi. 02 47 29 95 12. Vds couette toute neuve jamais servie 240x220 rouge lie d'un côté, motifs à fleur de l'autre, prix bas. 02 47 54 13 14. Vds enfilade chêne, 350 € ; meuble bar chêne, 150€ ; table sàm chêne, 150€ ; 6 chaises paillées hêtre 150€ ; miroir acacia 80€, le tout TBE. 06 20 16 25 55.

RECHERCHE MODÈLES FÉMININS Coupes, coiffages, permanentes, colorations, mèches, défrisages...

MODÈLES HOMMES Coupes

 0247059400

Bourse jouets, salle des fêtes, de 10h à 17h. 02 47 95 41 13 / 02 47 58 08 06. Semblançay Bourse aux jouets, salle des fêtes, de 9h à 17h. 02 47 56 64 01.

SAINT-MARTIN-LE-BEAU

V-G spécial aux jouets et puériculture, gymnase, 20 rue du Gros Buisson, de 9h à 17h. 02 47 50 62 52. SAINT-LAURENT-EN-GÂTINES

Loto des sapeurs-pompiers, espace Laurentais, à partir de 13h. 06 72 92 40 18.

Vds DVD M.Legrand-N.Dessay, 13€; 06 31 90 16 42. Vds matelas Epéda 2 places neuf. Faire offre. 02 47 66 98 17. Vds draps lit 90 cm, 10€ la paire. 06 31 90 16 42. Cherche tronçonneuse thermique, 30€. 02 36 43 05 15. Vds livres neufs. 02 36 43 05 15. Vds 2 meubles télé + hi-fi, chêne massif, 80€ l'unité ; guéridon chêne, 100€ ; chiffonnier noir 3 tiroirs, 20€. 06 47 67 75 22. Vds chemises blanches et couleurs H, T 39/40 et 41/42, BE, 4€ pièce. 06 18 17 12 84. Vds poste radio ancien en état de marche ; Karcher, 40€ ; sommier tapissier 90 cm, 10€. 06 66 67 80 00. Vds manteau neuf ¾ femme, marron, en cuir, T L, 300 €. 06 08 33 31 09. Vds réplique air soft Famas F1 avec accessoires, 3 chargeurs de 250 billes et une batterie neuve 1600 mAh, 9,6V. 06 43 37 67 33. Vds 1 chaise tout bois, TBE,

10€ ; 3 chaises paillées TBE, 25€/pièce ; 1 frigo table top TBE, 80€. 06 66 67 80 00. Collectionneur recherche monnaies anciennes + billets tous pays. 06 18 12 11 51. Vds couette toute neuve jamais servie 240x220 rouge lie d'un côté, motifs à fleur de l'autre, prix bas. 02 47 54 13 14. Vds lustre chêne rustique 3 lampes verre, BE, 20€. 06 83 24 59 69. Vds enfilade merisier 3 portes-3 tiroirs, 80 € ; lecteur DVD Philips, 20€. 06 51 44 51 39. Vds table salle à manger, 150€ ; enfilade, 200€ ; meuble bar, 100€ ; miroir, 80€. 02 47 56 72 93. Vds accessoires magie (quêteuse, bambous chinois, cartes, corde hindoue,…), visible sur Tours, lot 50€. 06 65 50 60 24. Vds clic-clac neuf, 50€. 06 66 33 54 41. Vds veste fourrure T36-38, 50€ ; combinaison ski fille 3 ans, 20€. 07 78 57 64 32. Vds blouson moto Yamaha ergonomics, M, TBE, 60€. 06 43 05 22 75.

Les vergers de Noizay Vente à la ferme le mercredi, jeudi et vendredi après-midi et samedi toute la journée reine des reinettes, gala, jubilé, golden, canada, granny, belchard, fuji, breaburn... poires comice, conference... jus de pomme...pomme de terre

1800 rue de l’Hommelaye 37210 Noizay

06 18 85 50 77

Vds décoration Noël, guirlande électrique, père Noël de balcon, boules, lot 20€. 06 71 61 71 48. Vds malle ancienne, 300€ ; salon banquette 3 pl., bois merisier tissu velours noir points rouges et coussins déhoussables, 1.500€ ; chb blanche avec lit 160, matelas sommier tapissier, commode 3 tiroirs 1x0,85m, armoire 2x1,3m avec corniche, chevet, le tout 1.500€. 06 62 11 47 90. Vds table multimédia panneau MDF cadre métal 96x79x54cm, 18kg, 30€ à déb. 06 68 84 95 84.

Vds vélo femme peu servi, 60€. 02 47 44 21 16. Vds téléphone fixe + 1 sans fil, tbe, lot 30€. 06 68 04 02 77. Vds cuissarde combinaison T45, 40€ ; cuissarde simple T45, 30€ ; fauteuil simili cuir tbe, 20€. 02 47 51 54 87. Vds bouteilles et 100 75cL propres, 20€/unité. 02 47 52 56 31. Vds radiateur gaz avec bouteille 13kg pleine Butane, 50 €. 02 47 51 10 49 (rép.)

Vds tondeuse-tracteur avec bac, cause décès, petit prix. 06 38 77 20 09.

LA TRIBUNE DE TOURS 19 rue Mirabeau, 37000 Tours - Tél : 02 47 61 24 60 – Fax : 02 47 61 23 88 Rédaction : Patrice Naour - tribunetours-redac2@orange.fr - Alexia Mellier - tribunetours-redac1@orange.fr Service commercial : Frank Gabriel - f.gabriel@tribune-hebdo.fr Administration : tribunetours-admin@orange.fr LA TRIBUNE DE TOURS est éditée par Nouvelle Societé de Presse Gratuite de la Région Centre, SARL au capital de 100.200 €. Imprimerie : Roto Centre (Saran). Gérant et directeur de publication : Laurent ROUAULT Tirage : 30 000 exemplaires


Météo et loisirs 19

LA TRIBUNE DE TOURS Jeudi 13 novembre 2014 - n° 266

BD Boum, Blois sous les bulles ! Etienne Davodeau, grand Boum-Ville de Blois 2013 sera au centre de la programmation de ce BD Boum. Photos : D.R.

semaine Météo JEUDI 7° | 15°

VENDREDI 8° | 13°

SAMEDI 8° | 13°

DIMANCHE 7° | 13°

LUNDI 7° | 12°

MARDI 7° | 12°

Zoom sur...

CHARLES BORDES, LA MUSIQUE BASQUE ET L'ENSEMBLE HÉLIOS FESTIVAL Trente ans déjà que la BD s’installe à Blois le temps d’un week-end avec le festival BD Boum qui se tiendra cette année du 21 au 23 novembre. Par Émilie MENDONÇA

A

près déjà trente ans d’existence, on ne change pas une équipe qui gagne et réunit plus de 20.000 personnes chaque année à Blois. L’association BD Boum reste donc fidèle à son credo : un festival gratuit, avec une explosion de bulles en pagaille pour petits et grands et trois jours de découvertes et d’animations les 21, 22 et 23 novembre prochains. Au royaume blésois de la bande-dessinée, c’est le dessinateur et scénariste Etienne Davodeau qui sera le roi cette année. Auréolé du prix Grand Boum-Ville de Blois 2013, il a en effet le privilège d’être au centre d’une programmation riche et éclectique pour ce cru 2014. On retrouvera ainsi ses planches dans une exposition rétrospective qui aborde aussi bien ses œuvres de fiction que de reportage à quelques pas du château. L’auteur lui-même sera présent pour guider les pas des visiteurs dimanche 23, et pour une conférence autour de son album Les mauvaises gens et un café historique sur Les coulisses sanglantes de la Ve république dans les années 70. Histoire, documentaire, cinéma… Le 9e art qu’est la bande-dessinée révélera aussi toute sa richesse. En plus de la projection, jeudi 20, de Lulu Femme nue, film de Solveig Anspach adapté de l’album éponyme de Davodeau, celui-ci verra une autre de ses œuvres prendre vie. Les cases d’Un homme est mort, co-signé avec Kris, s’animeront en effet

sur grand écran à la Maison de la Magie vendredi 21 avec un ciné-concert inédit qui plongera les spectateurs dans une ville de Brest détruite par la deuxième guerre. Mais BD Boum ne s’arrête pas là : les plus jeunes pourront s’essayer à la bande-dessinée durant le week-end à travers divers ateliers, et les plus grands se replongeront dans leur enfance avec une exposition consacrée à Yakari, le petit indien. Le coup de crayon se fait aussi militant avec les dessins de Mana Neyestani, illustrateur de presse iranien contraint de fuir son pays, et la BD devient pédagogue avec les planches tirées de Au fil de l’art, véritable promenade à travers l’histoire, ou l’album produit par Bd Boum et Glénat sur l’illétrisme, Papa ne sait pas. Les quelques 180 auteurs présents durant les trois jours de festival pour des rencontres et dédicaces le confirmeront sans doute : avant même que la Maison de la Bande-dessinée n’ouvre ses portes en février 2015, Blois se transformera déjà le temps d’un week-end en paradis des amateurs et créateurs de bande-dessinée !   îî î PRATIQUE Du 22 au 22 novembre à Blois. Programme sur www.bdboum.com.

L’édition 2014 des «Journées Charles Bordes» – les 21 et 22 novembre prochain à Tours – marquera une étape importante de la redécouverte de l’œuvre de ce compositeur, à laquelle s’attache depuis 2009 le fondateur et directeur artistique de ces «Journées», Michel Daudin, comme en témoigne déjà la «première» discographique de l’intégrale de ses «Mélodies» récemment publiée à son initiative. Considéré comme un «génie», et pionnier de tout un mouvement en faveur des musiques anciennes et populaires, il participa grandement au renouveau du goût musical français au tournant du XXe siècle. La 6ème édition des Journées Charles Bordes permet sur deux jours de redécouvrir ce compositeur né à Vouvray à travers des rythmes de ce folklore, qui se veut prélude à un projet beaucoup plus ambitieux encore : celui de la véritable découverte de son grand-œuvre, l’opéra «Les Trois Vagues» auquel Paul Dukas, qui en avait entendu les esquisses, accordait une importance comparable à celle de «Carmen». Le Théâtre de la Monnaie de Bruxelles aurait créé ce drame lyrique si la mort prématurée de son auteur n’en avait interrompu l’élaboration. C’est sur l’achèvement de cet ouvrage qu’a aujourd’hui accepté de se pencher Nicolas Bacri, avec l’espoir de parvenir à faire sortir de l’oubli cette partition mythique, totalement inédite.

AU PROGRAMME

Conférence-audition «L’âme basque chez Charles Bordes», avec Nathalie Morel-Borotra, maître de Conférences à l’Université Michel de Montaigne de Bordeaux et Damien Top, artiste lyrique et musicologue, fondateur du Centre International Albert Roussel. Vendredi 21 novembre à 19h à la Salle de Diane du Musée des Beaux-Arts de Tours. Concert de musique de chambre avec l'Ensemble Hélios (flûte traversière et Quatuor à cordes) qui interprétera la «Suite basque Opus 6» de Charles Bordes entourée d’œuvres de ses contemporains et amis (Albert Roussel : Trio pour flûte, violon et violoncelle, Opus 40 et – en présence du compositeur, une œuvre de Nicolas Bacri qu’il dédia à l’Ensemble Hélios - de Claude Debussy, six Epigraphes Antiques L 131 Trois Nocturnes Opus 79). Samedi 22 novembre à 20h 30, à la Salle des Mariages de l'Hôtel de Ville de Tours.   îî î PRATIQUE Vendredi 21 et samedi 22 novembre à Tours. Informations et réservations au 02 47 05 02 13 et sur www.journeescharlesbordes.com ou à l'Office de Tourisme de Tours au 02 47 70 37 37. 


2014

15 novembre

à partir de 15h

à partir

15h

de

Exploration

de la manufacture

à partir

18h

de

Inauguration

officielle

à partir

de

19h30

Repas partagé apportez vos paniers

allée Roger Lecotte 37100 Tours (Accès derrière Lycée Choiseul)

Un équipement réalisé par

Profile for La Tribune de Tours

La Tribune de Tours n°266  

La Tribune de Tours n°266  

Advertisement