Page 5

ÉDITORIAL

s i t i f, l à, ut n cer .

D’où cette thématique « Sur les ponts ». Nous y sommes sur le pont, l’ouvrage d’art qui nous permet de passer d’une rive à l’autre, de casser les frontières, de traverser vers un ailleurs. C’est aussi un symbole territorial fort pour nous, les Normands, qui nous rassemblons, enfin. Nous témoignons d’histoires de ponts où des artistes sont intervenus, nous souhaitons aller voir sous les ponts, interroger ces no man’s land, ces entredeux où des gens se retrouvent pour cultiver des jardins secrets… Le pont nous permet d’aller au-delà, plus loin. Nous proposons alors d’observer les passerelles qui se créent entre les acteurs culturels au sein du territoire mais également au-delà de nos frontières. Ce numéro zéro est une expérimentation sur 36 pages, il permet de poser les intentions d’un futur numéro un de 128 pages. Nous avons sélectionné quelques articles ou des résumés, des notes d’intentions, des extraits de portfolios… Ces contenus étant amenés à être enrichis et complétés dans le futur numéro un que nous souhaitons diffuser l’été prochain. Le sommaire exhaustif témoigne de la variété et de la richesse des sujets. En complément, nous avons commencé à développer le site michel-larevue.fr. Aujourd’hui vitrine éditoriale, cet outil numérique est appelé à largement s’enrichir de mots, d’images et de sons. MICHEL est un projet collectif, il s’adresse à tout le monde. Au-delà du triangle Rouen - Caen - Le Havre, nous souhaitons témoigner des histoires et des actions de l’ensemble de la Normandie et même d’ailleurs. Nous réfléchissons déjà aux thématiques futures et même si nos choix seront souvent arbitraires, nous tenterons de révéler les initiatives et le travail effectué par l’ensemble des acteurs, sans langue de bois, sans élitisme, souvent avec humour, toujours avec passion. MICHEL a besoin d’argent, c’est évident. Avec ce numéro zéro, nous sollicitons les entreprises et leurs décideurs qui pourront investir dans un projet culturel indépendant, innovant et fédérateur. Nous incitons l’ensemble des collectivités à s’impliquer pour cette initiative territoriale pluridisciplinaire. Nous proposons aux structures culturelles de nous soutenir par l’achat d’espace publicitaire. Et nous appelons l’ensemble des lecteurs, associations, militants, passionnés à nous soutenir grâce au financement participatif en ligne (www.kisskissbankbank.com/michel-la-revue). Mais pourquoi MICHEL ? C’est le bon copain Michel, le chouette tonton. Il aime bien rendre service, il a ses petites habitudes, il est discret mais faut pas le contrarier, c’est un sensible. Et pourquoi pas Michelle ? C’est que saint Michel, est notre saint patron à nous les Normands, l’archange qui a terrassé le diable… Ça tombe bien. — XAVIER GRANDGUILLOT

ZÉRO - FÉVRIER 2016

3

Michel "Art, culture et société en Normandie"  

MICHEL « art, culture et société en Normandie » est une nouvelle revue culturelle thématique et régionale développée pour révéler les talent...