Page 4

MICHEL

L

l e zéro es t neu t r e , ni p o ni nég at if… l e zéro es t tout pe comme

e zéro est neutre, ni positif, ni négatif. Le zéro est rond, ni avant, ni après. Le zéro c’est la fin du début, c’est maintenant, c’est le point de départ. Le zéro est là, tout peut commencer. Depuis plus de deux ans, l’association éditions Lapin rouge travaille à concrétiser ce projet de revue culturelle, thématique, régionale. Un comité de publication composé d’acteurs culturels, d’auteurs, de gens curieux et impliqués s’est réuni pour définir le projet, la ligne, trouver les thématiques pertinentes et concevoir une publication semestrielle qui veut être le témoin de l’action culturelle, de la création d’hier et d’aujourd’hui, de points de vue et d’opinions. Dans un contexte social particulièrement complexe, MICHEL est né de ces envies de révéler les talents, de solliciter des contributions, de se pencher sur le fond, proposer du contenu artistique, culturel, patrimonial, politique ou social. Un besoin de révéler ce qui se dit, ce qui se fait, ce qui se crée au sein de notre désormais « grand » territoire, la Normandie. Nous sommes face à un enjeu de société. Beaucoup d’entre nous ont mal au cœur, nous cherchons des valeurs – nous dit-on – elles sont pourtant là, sous nos yeux, chaque jour : l’éducation, la formation, la recherche, la création et la culture sont portées par les artistes, les responsables de structures, les médiateurs, les chercheurs, les enseignants, les conservateurs. Ces faiseurs sont nos passeurs, des acteurs qui ont tous la même ambition : transmettre. Jamais nous n’avons vu autant d’initiatives collectives et individuelles, l’intelligence est à chaque coin de rue, dans les bibliothèques, les centres d’art, les salles de spectacles, les musées ou dans les bistrots. MICHEL souhaite s’immiscer dans ce territoire vivant où le travail quotidien engendre tant d’échanges, de partages, de bien être et de création. Créer du lien, vraiment. Et nous sommes nombreux à refuser de laisser les puissances financières et les violences dominer un système économique et médiatique, sur lequel les politiques tentent, tant bien que mal, de garder le contrôle. À la (sur)médiatisation, nous répondons par la médiation. MICHEL est un médiateur, un relais de paroles et d’expressions, un passeur de savoir et de création.

2

MICHEL

Michel "Art, culture et société en Normandie"  

MICHEL « art, culture et société en Normandie » est une nouvelle revue culturelle thématique et régionale développée pour révéler les talent...