Page 26

S C È N E N AT I O N A L E 61

Scène nationale 61 : un pont à trois pattes — MARYLÈNE CARRE

ATYPIQUE, LA SCÈNE NATIONALE 61 (ORNE) FAIT LE PONT

ENTRE TROIS VILLES, DISTANTES ET DISTINCTES : ALENÇON,

FLERS ET MORTAGNE-AU-PERCHE. POUR SA DIRECTRICE,

RÉGINE MONTOYA, CRÉER DES PASSERELLES N’EST PAS UNE

FINALITÉ, MAIS LE POINT DE DÉPART DU PROJET CULTUREL.

La Snat 61 est labellisée depuis 1992. Elle a d’abord réuni Alençon et Flers, puis Mortagne. Être sur trois sites, qu’est ce que cela signifie ? Régine Montaya : La Snat 61, c’est un cœur qui bat pour trois villes. C’est une scène labellisée sur trois pla-

Régine Montaya © DR – SCÈNE NATIONALE 61

102

teaux. L’idée n’est pas de faire tourner les spectacles entre les sites, mais de développer un projet culturel de qualité sur un territoire pluriel. Flers se situe à 70 km d’Alençon, Mortagne à 45 km. Alençon est une préfecture et une communauté urbaine de 54 000 habitants, quand Flers est une ville industrielle de 15 000 habitants et Mortagne, une commune rurale résidentielle de 4 500 âmes… Entre ces bassins de population, distants et distincts, le grand écart pourrait sembler permanent. Je les considère comme les trois quartiers d’une grande ville, à ceci près qu’il n’y a pas le métro… mais le bus « 61 » qui relie les trois villes les jours de représentation. Cette mutualisation était nécessaire pour l’attribution du label « Scène nationale », puisque nous devons justifier d’un seuil minimum de population et de financement. Dans un contexte de mise en danger de la culture, elle devient indispensable. Plus que jamais, on a besoin d’établir

MICHEL

Michel "Art, culture et société en Normandie"  

MICHEL « art, culture et société en Normandie » est une nouvelle revue culturelle thématique et régionale développée pour révéler les talent...