Issuu on Google+

«Les énergies renouvelables marines,  une filière en émergence» une filière en émergence»


Sommaire

Les différentes énergies marines L’émergence du métier


Les différentes énergies marines Les différentes énergies marines Energie marémotrice

Energie houlomotrice

Barrage de la Rance

Pelamis

EEnergie des gradients de i d di t d pression osmotique 

Eolien offshore

Statkraft,

Hywind

Energie thermique des mers

Pacific OTEC

Energie des courants

Seagen


Le potentiel des énergies marines Le potentiel des énergies marines • Energie houlomotrice : 45,000 TWh/an • Energie des courants : 500 TWh/an • Energie marémotrice : 1,800 TWh/an • Energie thermique des mers : 33,000 TWh/an g q , / • Energie des gradients de pression osmotique : 20,000 TWh/an • Eolien offshore : 18.450 TWh/an


LL’énergie énergie marémotrice marémotrice Etat de la filière: Rance (France) : 240 MW (1967) R (F ) 240 MW (1967) Sihwa (Corée): 254 MW (2010) Canada: 20 MW Chine: 5 MW Russie…

P. Installée : 240 MW Inaugurée le 26 novembre 1966 / Production de 540 GWh/an

Crédits : usine marémotrice de La Rance / EDF Crédits : usine marémotrice de La Rance / EDF


L’énergie Houlomotrice g Les différents types de systèmes houlomoteurs Flotteur perpendiculaire à p p la direction de la houle

Flotteur capable d’absorber  l’énergie dans toutes les  directions

Structures sous‐marines qui sont  mises en mouvement au gré de la  houle Crédits : EMEC


LL’énergie énergie des vagues des vagues Projet Mutriku Projet Mutriku

Crédits photos : Limpet / Wavegen

Projet Limpet


LL’énergie énergie Thermique des mers (ETM) Thermique des mers (ETM)


L’énergie des gradients de pression  osmotique

Prototype à Oslo P àO l (statkraft) en novembre 2009

Transformer en énergie la différence de Transformer en énergie la différence de Salinité entre eau douce et eau de mer.


LL’éolien éolien offshore offshore

Monopieu

Tripode

Jacket

Flottant


LL’énergie énergie des courants marins des courants marins Crédits photos : Clean current turbine Crédits photos : Clean current

Crédits photos : UEK,EDL,Hydrogen,LEGI,MCT,  Bourne Energy,Seansnail


L’énergie des courants marins g Et la France

Technologie MCT Projet SEAFLOW (1998‐2003)

Crédits photos : MCT Crédits photos : MCT

Crédits : EDF/EDL

Technologie MCT Projet SEAGEN (2004‐2008)


L’énergie des courants marins g Et la France


Les différents projets français (2010) Les différents projets français (2010)

1 : Projet Alderney (Eng) Open Hydro (2,4 MW) 2 : Usine marémotrice de la Rance EDF (240 MW) 3 : Parc hydrolien EDF (Paimpol-Bréhat) (24MW) 4 : Projet Hydro-Gen Hydro Gen (10 KW) 5 : Projet Sabella Odet ( de 10 à 200 KW) 6 : Site d’essais houlomoteur Ecole Centrale de Nantes Large du Croizic (2,5 MW) 7: Projet de site d’essais d essais pont de Pierre Bordeaux 8 : Test projet HARVEST en canal EDF (40 kW) A définir : éolien flottant


Les initiatives en faveur des Energies  Marines IPANEMA : Initiative partenariale nationale pour l’émergence l émergence des énergies marines Création en octobre 2008 à l’initiative de l’Ifremer, l’ADEME, le MEEDDAT, bureaux d’etudes... Grenelle de la mer : (27 février 2009) Le ministre de l’écologie, Jean Louis Borloo lance le grenelle de la mer mer. Le deuxième groupe de travail se déclinera autour des transports maritimes, des énergies renouvelables et de l’aquaculture. Ce grenelle a été adopté sous la forme du « livre bleu » du grenelle de la mer EU OEA : Association Européenne des énergies marines EU-OEA Prochaine initiative, le séminaire « Equimar » à Bilbao, le 3 avril 2009 « Towards the harmonisation of Ocean Energy Development and Deployment” . ICOE : Conférence internationale sur les énergies marine renouvelables Brest 2008, Bilbao 6 au 8 octobre 2010. IRENA : Agence Internationale pour les énergies renouvelables Lancée à Bonn le 26 janvier 2009, regroupant 75 pays et bénéficie de 25M€ de budget Syndicat des énergies renouvelables (SER) Commission Energie marine créée en avril 2009. Agence Internationale de l’énergie (IEA-OES) /Cluster Maritime /INORE


La route est encore longue… …mais quelle route

Crédits : © Erik Johannson


La route de l’Océanisation La route de l Océanisation Laboratoire

Bassin d’essais

Site d’essais

Ferme Pilote Ferme commerciale


La route de l’Océanisation La route de l Océanisation


Les engagements du Grenelle de la Mer (Juillet 2009) 1. Soutenir et planifier le développement durable des énergies  1. Soutenir et planifier le développement durable des énergies marines 2. Engager une politique industrielle volontariste pour les  énergies marines 3. Agir en priorité en Outre‐mer pour développer et produire de  ll’énergie énergie renouvelable renouvelable


Politique Maritime de la France Energie Marines Renouvelables Discours du Président Sarkozy au Havre (16 juillet 2009) «Nous devons appuyer cette stratégie d’équipement en énergies renouvelables, issue du Grenelle de l’environnement, sur une véritable politique industrielle, pour développer à partir de nos besoins nationaux des filières performantes qui exporteront ensuite nos technologies dans le monde entier. Je sais que les entreprises françaises sont prêtes et mobilisées sur ce sujet. Voilà pourquoi je souhaite qu qu’une une grande plateforme technologique soit mise en place sur les énergies marines, avec pour chef de file l’IFREMER. Dans un lieu à déterminer, que j’imagine dans une région littorale, il s’agira de concentrer les moyens de recherche publics pub cs et p privés, és, et de valoriser a o se l’innovation o at o au p profit o t des e entreprises t ep ses françaises, a ça ses, les grandes comme les petites. »

Discours du Premier Ministre Fillon à Brest (dec09) «La grande plateforme technologique énergies marines sera implantée au centre Ifremer de Brest, la Région Bretagne s’étant fortement mobilisée sur le développement »


Les emplois liés à l’émergence des  énergies marines

Le schéma ci dessus donne une projection des emplois dans l’hypothèse où les projets évoluent selon les plannings établis et les conditions favorables j t é l t l l l i ét bli t l diti f bl réunies. C’est vers 2020 que les projets labellisés génèreront le plus d’emplois d emplois avec plus de 3 200 emplois directs. avec plus de 3 200 emplois directs INFOREM, Observatoire Emploi‐Formation


Les emplois liés à l’émergence des  énergies marines Une large palette de compétences requises : • Etudes préliminaires : météorologie, énergétique, géologie, géomorphologie, océanographie biologie et halieutique cartographie environnement économie océanographie, biologie et halieutique, cartographie, environnement, économie et gestion, droit, sciences humaines et sociales… • Conception / ingénierie : modélisation, matériaux, physique, mécanique, hydraulique, électricité, électronique, informatique, acoustique…  • Construction / installation : génie civil, chaudronnerie, composites, transport, services… services • Exploitation : suivi, contrôle, certification, TIC, maintenance, Démantèlement : services traitement des déchets droit concertation • Démantèlement : services, traitement des déchets, droit, concertation… • Financement, banques, assurances Communication publicité • Communication, publicité • Tourisme… INFOREM, Observatoire Emploi‐Formation


Des questions ? Des questions ?

Merci pour votre attention Merci pour votre attention



Les énergies marines renouvelables, une filière en émergence