Page 9

A

C

Grâce aux hausses de population, liées aux grandes phases de développent hydroélectrique sur le territoire, Radisson s’est dotée au fil des années d’équipements et infrastructures de qualité pouvant desservir une communauté de quelques milliers de résidents. Nous y retrouvons ainsi des services liés à l’éducation, la santé, la sécurité et le commerce en détail. De plus, le complexe Pierre Radisson regroupe plusieurs installations sportives et culturelles, dont une piscine semi-olympique, deux gymnases, une salle de conditionnement et un amphithéâtre. Aujourd’hui, l’industrie touristique s’y développe de plus en plus et représente une voie d’avenir pour la petite localité. En effet, Radisson a la particularité d’être la seule communauté francophone au nord du 53e parallèle. Situé à l’extrémité nord de la route asphaltée de la Baie-James, elle offre aussi diverses expériences touristiques telles que la pêche, la chasse aux caribous, les visites des centrales LG-1 et de l’aménagement Robert Bourassa, une boutique d’artisanat autochtone, des sentiers pédestres ainsi que des vues panoramiques époustouflantes.

Localité de Radisson

VALCANTON

RADISSON

’est en 1974 que Radisson fut créée afin d’accueillir les travailleurs d’Hydro-Québec et leur famille venus réaliser une partie du projet hydroélectrique du siècle au Québec : l’aménagement de plusieurs barrages et digues ainsi que la construction de trois centrales hydroélectriques (LG-1, LG-2 et LG-2A) le long de la Grande Rivière. Nommée en l’honneur de Pierre-Esprit Radisson, explorateur, trappeur, coureur des bois et fondateur de la compagnie Baie D’Hudson, ce n’est qu’en 1994, que Radisson obtient son statut officiel de localité.

rrivés dans la région dans les années 1935, dans le cadre du plan de colonisation Vautrin mis en place par le gouvernement provincial, les premiers fondateurs de Beaucanton et de Val-Paradis sont principalement originaires de Charlevoix et du Saguenay-Lac-Saint-Jean. Ce plan avait pour but d'encourager les familles du sud du Québec à s’établir aux limites des terres exploitables afin d’y pratiquer l'agriculture dans le but de réduire la misère occasionnée par le chômage. Malheureusement, le plan Vautrin n’a pas eu l’effet escompté puisque le gouvernement n’a jamais mis en place les mesures nécessaires à sa réussite. C’est avec la création de la Municipalité de Baie-James en 1971 par le gouvernement du Québec que la localité de Beaucanton fut crée en 1975 puis celle de Val-Paradis e n 1976. C’est e n 2001 q u e l e s deux ( 2 ) © La ruée vers le Nord

localités fusionnèrent afin de devenir Valcanton. On y retrouve plusieurs entreprises liées à l’exploitation forestières et à l’agriculture mais c’est le secteur minier qui contribue à l’emploi de la majorité des travailleurs. Se démarquant par la richesse naturelle de son environnement permettant la pratique de diverses activités tant en hiver qu'en été, le secteur touristique y est de plus en plus important. Très fiers de leur environnement où règne un sentiment de paix et de sécurité, les gens de Valcanton aiment vivre à proximité de la nature.

13

14

Cahier histoire région de la baie james  
Cahier histoire région de la baie james  
Advertisement