Page 1

La Société Jean-Vanier Rencontrer Anne Conway, membre de la Société Jean-Vanier Pourquoi avez-vous choisi d’appuyer L’Arche? Anne Conway: Les nombreux accomplissements de Jean Vanier m’ont inspirée pendant plusieurs années. Mes parents et mon mari ont eu la chance d’assister à des conférences données par Jean Vanier (je n’ai malheureusement pas eu ce privilège, mais j’ai lu plusieurs de ses écrits) et l’impact que cet homme a dans le monde est l’une des connexions les plus profondes que nous ayons avec les gens les plus marginalisés de notre société. Par la suite, quelques-uns de nos proches amis nous ont parlé de leur affinité avec L’Arche Daybreak à Richmond Hill. Depuis quelque temps je pensais à rédiger mon testament et après avoir passé une journée à Daybreak avec mon mari, je me suis personnellement engagée à faire un legs. Comment aurais-je pu faire autrement, après avoir été témoin de l’amour, de l’attention et de la joie qui règnent dans cette communauté? Qu’est-ce que vous appréciez le plus à L’Arche? Anne Conway: C’est une question très difficile. D’un côté, le dévouement du personnel et des assistants est un don extraordinaire pour les résidents et les visiteurs. D’en être témoin est un privilège et une grande leçon pour nous qui sommes à l’extérieur de la communauté. C’est impressionnant de voir à quel point les relations entre tous les membres de la communauté peuvent être transformatrices. Je suis aussi très touchée par la conviction que chaque résident éprouve quant à sa valeur propre en tant qu’humain, en tant qu’enfant de Dieu. Et la seconde chose qui m’a touchée est la spiritualité profonde de L’Arche, dans le meilleur sens du mot : amour, respect et dignité, car nous sommes effectivement tous égaux aux yeux de Dieu; nous avons tous des dons à partager.

Avantages fiscaux des dons de bienfaisance de Jamie Golombek, CA, CPA, CFP, CLU, TEP Directeur gestionnaire, Planification fiscale et successorale Planification financière et conseils CIBC

Chaque année, les Canadiens donnent près de 10 milliards de dollars aux œuvres de charité et organismes à but non lucratif; la raison première invoquée pour 79% d’entre eux est « d’appuyer une cause qui les rejoints profondément ou qui bénéficiera à ceux qu’ils aiment »; la deuxième (69%) est de « partager leurs richesses » et la troisième (63%) est le désir « d’appuyer des projets dans leur communauté locale » Pour encourager les gens à donner il existe des avantages fiscaux sous forme de crédits d’impôt non remboursables des gouvernements fédéral et provincial. Du côté fédéral, vous recevez un crédit de 15% pour la première tranche de don annuel de 200$. Le crédit d’impôt fédéral s’élève à 29% pour des dons cumulés excédant 200$. Pour ceux qui sont dans l’échelon salarial le plus élevé, le taux de crédit maximum a récemment été augmenté à 33%. Les crédits provinciaux fonctionnent de façon similaire, ce qui donne souvent un crédit total d’environ 50%. Depuis 10 ans, les dons d’actions cotées à la bourse, fonds mutuels ou fonds distincts aux organismes de bienfaisance enregistrés, en plus de vous donner un reçu d’impôt égal à la valeur marchande des titres ou fonds donnés, vous évitent de payer de l’impôt sur le gain de capital accumulé des actions ou fonds donnés. De même, si en tant qu’employé vous avez reçu des options d’achat sur actions, vous évitez de payer l’impôt sur le bénéfice des options d’achat d’actions en choisissant de donner le produit tiré de l’exercice d’options sur actions, à l’intérieur de 30 jours de l’exercice.

Pourquoi avez-vous choisi d’inclure L’Arche dans votre testament? Anne Conway: J’ai reçu plusieurs bénédictions tout au long de ma vie. Je me dois de partager ces dons et bénédictions que j’ai reçus, avec les gens qui m’entourent. Travailler auprès de personnes ayant une déficience intellectuelle n’est pas l’un de mes dons, mais je sais que leurs besoins sont grands et que c’est la responsabilité de tous de voir à ce que ces besoins soient comblés. Offrir une aide financière est l’un des moyens que j’ai d’aider la communauté à grandir et servir plus adéquatement ses membres. Que pourriez-vous dire afin d’encourager d’autres personnes à considérer L’Arche dans leur héritage? Anne Conway: Visitez une communauté de L’Arche. Passez quelques heures parmi ces merveilleuses personnes. Vous en sortirez transformées. Vous constaterez tout ce qui peut être fait avec une petite somme d’argent et l’immense impact qu’un petit geste comme celui de faire un don financier peut avoir dans la vie de ces gens. Vous pouvez toujours lire au sujet de la Fondation L’Arche Canada et les livres de Jean Vanier, et oui, ceci est important. Mais aller à la rencontre des gens servis par L’Arche vous remuera l’âme. Et cela, je l’espère, vous convaincra de vous engager à appuyer cette mission.

précédant votre décès (ou une source de revenu continu dans votre succession), le reçu d’impôt émis pour le don fait via votre testament sera « perdu ». Vous pourriez plutôt faire un don important pendant que vous êtes en vie, ce qui vous permettra de réduire jusqu’à 75% de votre revenu net annuel, grâce au crédit d’impôt et de reporter tout excédent jusqu’à un maximum de cinq ans. En faisant cela, non seulement l’organisme de charité bénéficiera de votre don aujourd’hui, mais vous profiterez pleinement des crédits d’impôt disponibles pendant que vous êtes en vie, au lieu de risquer de les perdre dans votre succession.

Merci aux membres de la Société Jean-Vanier : Wendy Bulloch Patrick Callaghan Ernest Canton Hollee Card Anne Conway Barry M. Cromarty Christopher English Don & Julia Flumerfelt Carmella-Theresa French Anastasia Lam Germain Leclair Dr. Laurie Lemieux Rev. Paul Lennon Dean and Ann Levitt

Patricia MacDonald Lois Nauta Paulette Pellerin Charlotte Prata John & Donna Rietschlin Gerrard & Kathie Rocchi Michel de Salaberry Eric Snider Rita M. Steele Stuart & Mary Swan Tom Thomas Peter van Zyl John Vetere

Si vous pensez faire un don testamentaire important à un organisme de charité, les dons des titres à valeur accrue ou les produits de l’exercice d’options sur actions sont souvent les façons fiscalement les plus efficaces pour le faire.

La Société Jean-Vanier a rendu hommage à toutes les personnes qui ont inclus la Fondation L’Arche Canada dans leur testament.

Il faut aussi réfléchir au moment idéal pour faire un don testamentaire important. Dans certains cas, à moins que vous (ou votre succession) vous attendiez à avoir un revenu substantiel l’année de votre décès ou

Si nous n’avons pas reconnu votre générosité, veuillez nous le laisser savoir.

~ et à ceux qui souhaitent garder l’anonymat ~

Bulletin IMPACT

AUTOMNE 2018

Il est difficile de croire que l’été est déjà terminé. Jusqu’à présent, 2018 a été une année étonnante! L’Arche continue de se développer et de se renforcer. Félicitations aux nouveaux projets de L’Arche Avalon (à St-John) et de L’Arche Fredericton, pour tout le travail que vous avez accompli pour obtenir le statut de projet. Les membres de la fondation se réjouissent à l’idée de vous accompagner dans votre développement. Les communautés de L’Arche à travers le pays continuent plus que jamais de grandir et de transformer la société.

Gary E. Sim CFRE, Président-directeur général

Poursuivez votre lecture et découvrez les nombreux programmes et projets qui ont été rendus possibles grâce à votre générosité. Nous continuerons de travailler d’arrache-pied pour mériter votre précieux soutien. Nous entamons maintenant notre plus importante saison de campagnes de collecte de fonds. Merci encore de votre soutien et de votre attention, et merci de donner généreusement cet automne, afin que nous puissions changer davantage de vies grâce à votre appui.

AIDEZ L’Arche Lituanie à s’épanouir! L’Arche Canada a la tâche de recueillir 58 000 $ pour aider notre organisation sœur, L’Arche Lituanie, à créer deux ateliers pour améliorer ses programmes et les opportunités offertes aux personnes ayant une déficience intellectuelle. L’Arche Lituanie compte deux communautés. Il s’agit de la communauté de L’Arche Betzata, dans la ville de Vilnius, et la communauté de L’Arche Kaunas, dans la ville de Kaunas. Ces deux communautés ont suscité beaucoup d’attention et de respect au sein de la société et du gouvernement, qui reconnaissent que les valeurs de L’Arche ont un impact profond sur la vie des personnes ayant ou non une déficience. Le gouvernement lituanien est très attaché au processus de désinstitutionalisation. Le ministre des Affaires sociales et du Travail est maintenant très familier avec les valeurs de L’Arche et les partage pleinement. Il voit L’Arche comme une « meilleure pratique » en matière de soins aux personnes ayant une déficience intellectuelle, et il est en mesure d’influencer fortement les politiques gouvernementales dans leur processus de développement actuel. De ce fait, ces deux communautés de L’Arche Lituanie, malgré leur taille réduite, pourraient exercer une influence considérable sur les orientations que prendra le pays tout entier dans les soins et l’inclusion des personnes ayant une déficience intellectuelle. Le projet prévoit la rénovation de deux bâtiments, dont un atelier de menuiserie entièrement équipé. Les rénovations comprennent l’agrandissement de la structure (ajout d’un deuxième étage au bâtiment), l’isolation du toit, des travaux de plomberie et d’électricité, l’installation d’un système de traitement des eaux usées (il n’existe aucun service public), un système de ventilation, une alarme incendie, l’installation d’une chaudière, la finition extérieure, etc. Les équipements nécessaires comprennent l’ameublement et les fournitures de cuisine. Les communautés prévoient d’augmenter graduellement la production et les revenus tirés de la vente des produits de l’atelier, ce qui contribuera à la viabilité à long terme du budget global de fonctionnement. Si nous parvenons à recueillir les 58 000 $ requis pour mener à bien les rénovations, un total de 58 personnes ayant une déficience intellectuelle bénéficieront directement de l’expansion des programmes offerts. En outre, les près de 6583 personnes ayant une déficience intellectuelle qui sont institutionnalisées en Lituanie, bénéficieraient indirectement de la mise en œuvre par L’Arche d’un modèle inspirant, capable d’influencer les politiques gouvernementales nationales. Nous vous invitons à nous contacter et à donner généreusement pour que les communautés de L’Arche en Lituanie puissent s’épanouir.

Fondation L’Arche Canada 500, boul. Gouin Est, bureau 205, Montréal (QC) H3L 3R9 • S.F. 1.866.992.9192 • T. 514.844.1661 • F. 514.844.1960 www.larchefondation.ca • Numéro d’enregistrement d’organisme de bienfaisance : 88990 9719 RR0001


L’Arche Saskatoon

Ouverture de la salle Snoezelen de L’Arche Halifax L’Arche Halifax a récemment terminé l’installation de l’une des premières salles Snoezelen destinées à être offertes gratuitement au public en Nouvelle-Écosse. Depuis leur invention aux Pays-Bas, les salles Snoezelen se sont répandues dans le monde entier, des recherches ayant démontré leur utilité pour réduire l’anxiété et l’agressivité et stimuler les fonctions, la conscience et l’attention. Les salles Snoezelen peuvent également être utilisées afin d’améliorer les mouvements, l’amplitude de mouvement et la posture, resserrer les relations et accroître le sentiment de bonheur; pour de nombreuses personnes, elles peuvent constituer une alternative aux médicaments et thérapies traditionnels. Tricia Scott, coordonnatrice des foyers de L’Arche Halifax, explique : « Cette salle multisensorielle (salle Snoezelen) est un espace sécuritaire où chacun peut être lui-même et explorer son environnement sans avoir à craindre l’échec. » Les façons de l’utiliser sont pratiquement illimitées : tubes à bulles, lumières, musique, aromathérapie et diverses projections sur le plafond et les murs... le tout contrôlé par l’utilisateur de la salle, au simple toucher d’un bouton. « C’est essentiellement une occasion de recourir à tous les sens, d’une manière qui aide l’individu à se détendre, ce qui n’est pas chose courante dans le monde d’aujourd’hui. Cela donne la chance d’apprécier réellement chaque moment. »

À L’Arche Halifax, les assistants vivent aux côtés de personnes qui doivent composer avec des facteurs de stress et des angoisses qui entraînent parfois des crises verbales ou physiques. Pour certains, un séjour tôt le matin dans la salle Snoezelen, enveloppés dans une couverture lestée, peut s’avérer le commencement d’une merveilleuse journée. La pièce peut également être réglée pour créer une atmosphère à « haute énergie » afin de l’harmoniser avec le ressenti de la personne, pour en diminuer ensuite le niveau d’énergie et ainsi la calmer. Nous pouvons maintenant constater par nousmêmes la différence considérable que cela peut faire pour les gens! Nous travaillons encore à régler certains ennuis techniques et à nous familiariser avec le fonctionnement de la pièce; son utilisation est par conséquent restreinte aux gens de la communauté de L’Arche Halifax, mais nous espérons pouvoir bientôt offrir à d’autres les bénéfices de l’utilisation de la salle Snoezelen.

Une personne détendue et allégée de ses angoisses se trouve dans une bien meilleure disposition pour faire face aux défis de la vie quotidienne; son écoute est plus ouverte, elle apprend plus facilement et fait preuve de davantage de compassion envers les autres. C’est une expérience incroyable qui peut apporter d’immenses bénéfices.

La Fondation L’Arche Canada est fière d’avoir aidé à financer la salle, en complément d’un don de l’association 100 Women Who Care de Halifax. Si vous souhaitez participer à la réalisation de projets comme celui-ci dans les communautés du Canada, nous vous invitons à nous appeler et contribuer au Fonds de L’Arche pour les projets.

Rencontrer Laura Dottori, donatrice Je soutiens L’Arche depuis de nombreuses années. En fait, ce merveilleux organisme est entré dans ma vie au tout début de ma carrière. Il y a de cela plusieurs années, lorsque je travaillais dans une firme comptable, l’un de mes premiers emplois, j’ai été approchée pour me joindre au conseil d’administration de L’Arche North Bay en tant que trésorière. J’ai toujours cru qu’il était important de redonner à ma communauté. Ce fut donc un réel plaisir de joindre une organisation qui contribue à quelque chose qui me tient à cœur, la valeur d’inclusion, et la possibilité d’offrir à des personnes ayant une déficience intellectuelle un environnement stimulant et sans barrières. J’ai accepté l’invitation en ne réalisant pas la révélation qui m’attendait. J’ai compris beaucoup plus tard que l’expérience vécue ne se résumerait pas seulement à redonner à ma communauté, mais que cette expérience m’aiderait grandement à changer ma perspective sur la société et me ferait saisir la réelle importance de l’inclusion sociale. Au cours des années qui ont suivi, j’ai eu l’occasion d’entendre Jean Vanier, fondateur de L’Arche, parler lors d’une conférence. Cela était bien avant l’ère des Ted Talks et, jusqu’à ce jour, bien meilleur qu’aucun Ted Talk auquel j’ai pu assister. À l’entendre, je ne pouvais que me sentir inspirée par son exemple, un homme si vrai et profond, un homme d’une grande vision. Il avait su reconnaître l’importance de l’inclusion pour ceux qui se trouvent marginalisés par la société, et cela, bien avant que la société reconnaisse son leadership et sa passion pour changer des vies. Je suis maintenant la fière maman de quatre enfants, dont l’un vivant avec la trisomie 21. Je ne peux imaginer ma vie sans lui et je peux maintenant, grâce à L’Arche, entrevoir la possibilité pour lui, de mener plus tard une vie autonome.

Lorsque j’ai joint les rangs de la CIBC, L’Arche est revenue sur mon chemin (la Banque est l’un des bienfaiteurs de l’organisme), et je suis alors devenue, moi aussi, bienfaitrice de L’Arche à titre personnel. De supporter L’Arche est, pour moi, très spécial et significatif. L’organisme ne fait pas que reconnaître l’importance de l’inclusion, il reconnaît les habiletés des personnes ayant une déficience intellectuelle, leur offrant un environnement chaleureux où elles sont encouragées à être indépendantes et à vivre dans la joie. C’est grâce à une approche positive de la vie et le fait de savoir que chacun peut contribuer positivement à sa façon qui a permis à L’Arche de se répandre à travers le monde, comptant plus de 130 communautés dans 30 pays différents sur les six continents. Nous avons tous, à l’intérieur de nous, ce qu’il faut afin de rendre ce monde meilleur pour tous. J’espère que vous saurez trouver une façon de contribuer à la vie de gens qui ont besoin que notre sympathie se transforme en action!

de Laura Dottori

De nombreux membres de L’Arche Saskatoon souhaitaient se joindre à la communauté en pleine croissance des apiculteurs urbains. Grâce à l’appui financier de la Fondation L’Arche Canada, la communauté a acheté deux ruches au printemps 2017 et elles ont été installées dans la cour arrière du domicile du responsable de communauté. Les personnes accueillies ont appris à prendre soin des abeilles et à manipuler l’équipement apicole (l’allumage et l’utilisation du fumoir sont les tâches favorites). Des témoignages anecdotiques des voisins suggèrent que si leurs parterres de fleurs et de baies se portent aussi bien, c’est grâce au travail des pollinisateurs de L’Arche! On espère que la communauté de L’Arche sera un jour en mesure de vendre du miel dans sa localité. Qui sait, ce miel vous sera peut-être offert un jour, chers lecteurs! En juillet 2018, L’Arche Saskatoon célébrait le 10e anniversaire de sa fondation en tant que communauté de L’Arche. Des activités enrichissantes, telles que le programme d’apiculture de L’Arche Saskatoon, se déroulent partout au pays dans nos communautés de L’Arche; elles ne seraient pas possibles sans des donateurs bienveillants comme vous qui appréciez la vie de L’Arche et croyez en sa mission. Si vous souhaitez soutenir des initiatives comme celle-ci, nous vous invitons à contacter le bureau de la fondation et à contribuer généreusement au Fonds de la FLC pour les activités.

L’Arche Joliette – « Promouvoir l’inclusion » La Fondation L’Arche Canada est fière de s’associer à L’Arche Joliette dans le cadre de son récent projet de rénovation, visant à faire de son foyer un lieu plus accueillant et accessible pour ceux qui y vivent. Les rénovations ont permis aux membres du foyer d’être plus à l’aise et de mieux vivre leur quotidien dans la maison. L’ajout au sous-sol du foyer d’une salle de bain et d’une salle de lavage plus accessibles ainsi que la rénovation des balcons étaient nécessaires pour permettre aux personnes accueillies ayant un handicap de contribuer pleinement et de façon sécuritaire à la vie du foyer. De plus, les travaux permettront d’accueillir plus facilement de futurs invités, amis et personnes accueillies ayant ou non un handicap. L’impact des rénovations est positif, car il permet à la communauté de sensibiliser son milieu à l’importance d’avoir des lieux de vie adaptés aux besoins réels des personnes et d’aider chacun à trouver un chez-soi dans la communauté. En plus des rénovations facilitant l’accessibilité et l’inclusion, la communauté de L’Arche Joliette, en partenariat avec le Cégep local, offre des possibilités de travail inclusif pour les personnes ayant une déficience intellectuelle. Ce partenariat procure à la communauté une occasion exceptionnelle de faire rayonner les valeurs fondamentales de L’Arche en tissant des relations avec les

jeunes. La communauté y trouve aussi une occasion de grandir en accueillant ces jeunes pour vivre et découvrir l’expérience de L’Arche et de la vie dans les foyers. La Fondation L’Arche Canada appuie des initiatives de développement dans les communautés à travers le pays. Si vous souhaitez appuyer le développement de L’Arche, nous vous invitons à nous appeler et contribuer au Fonds de développement de L’Arche. La priorité sera donnée à la communauté de votre choix ou au besoin le plus urgent du moment.

Le saviez-vous…… Les avantages de faire un don de titres à des organismes de bienfaisance – réduction des obligations fiscales En règle générale, l’Agence du revenu du Canada (ARC) exige le paiement d’impôts sur tous les gains en capital. Cela inclut les gains en capital obtenus par la vente de titres. Par conséquent, si une action était achetée au coût de 100 $ et vendue à 600 $, le propriétaire du titre devra payer des impôts sur un gain de 500 $. Les dons d’actions cotées en bourse, de fonds communs de placement ou de fonds distincts à un organisme de bienfaisance enregistré, vous permettent d’éviter de payer des impôts sur les gains en capital pour tout gain accumulé sur les actions ou les fonds faisant l’objet du don. En plus d’éliminer l’impôt sur les gains en capital sur tout gain cumulé des actions ou fonds faisant l’objet du don, vous obtenez un reçu fiscal d’un montant égal à la juste valeur marchande de ces titres ou fonds.


L’Arche Saskatoon

Ouverture de la salle Snoezelen de L’Arche Halifax L’Arche Halifax a récemment terminé l’installation de l’une des premières salles Snoezelen destinées à être offertes gratuitement au public en Nouvelle-Écosse. Depuis leur invention aux Pays-Bas, les salles Snoezelen se sont répandues dans le monde entier, des recherches ayant démontré leur utilité pour réduire l’anxiété et l’agressivité et stimuler les fonctions, la conscience et l’attention. Les salles Snoezelen peuvent également être utilisées afin d’améliorer les mouvements, l’amplitude de mouvement et la posture, resserrer les relations et accroître le sentiment de bonheur; pour de nombreuses personnes, elles peuvent constituer une alternative aux médicaments et thérapies traditionnels. Tricia Scott, coordonnatrice des foyers de L’Arche Halifax, explique : « Cette salle multisensorielle (salle Snoezelen) est un espace sécuritaire où chacun peut être lui-même et explorer son environnement sans avoir à craindre l’échec. » Les façons de l’utiliser sont pratiquement illimitées : tubes à bulles, lumières, musique, aromathérapie et diverses projections sur le plafond et les murs... le tout contrôlé par l’utilisateur de la salle, au simple toucher d’un bouton. « C’est essentiellement une occasion de recourir à tous les sens, d’une manière qui aide l’individu à se détendre, ce qui n’est pas chose courante dans le monde d’aujourd’hui. Cela donne la chance d’apprécier réellement chaque moment. »

À L’Arche Halifax, les assistants vivent aux côtés de personnes qui doivent composer avec des facteurs de stress et des angoisses qui entraînent parfois des crises verbales ou physiques. Pour certains, un séjour tôt le matin dans la salle Snoezelen, enveloppés dans une couverture lestée, peut s’avérer le commencement d’une merveilleuse journée. La pièce peut également être réglée pour créer une atmosphère à « haute énergie » afin de l’harmoniser avec le ressenti de la personne, pour en diminuer ensuite le niveau d’énergie et ainsi la calmer. Nous pouvons maintenant constater par nousmêmes la différence considérable que cela peut faire pour les gens! Nous travaillons encore à régler certains ennuis techniques et à nous familiariser avec le fonctionnement de la pièce; son utilisation est par conséquent restreinte aux gens de la communauté de L’Arche Halifax, mais nous espérons pouvoir bientôt offrir à d’autres les bénéfices de l’utilisation de la salle Snoezelen.

Une personne détendue et allégée de ses angoisses se trouve dans une bien meilleure disposition pour faire face aux défis de la vie quotidienne; son écoute est plus ouverte, elle apprend plus facilement et fait preuve de davantage de compassion envers les autres. C’est une expérience incroyable qui peut apporter d’immenses bénéfices.

La Fondation L’Arche Canada est fière d’avoir aidé à financer la salle, en complément d’un don de l’association 100 Women Who Care de Halifax. Si vous souhaitez participer à la réalisation de projets comme celui-ci dans les communautés du Canada, nous vous invitons à nous appeler et contribuer au Fonds de L’Arche pour les projets.

Rencontrer Laura Dottori, donatrice Je soutiens L’Arche depuis de nombreuses années. En fait, ce merveilleux organisme est entré dans ma vie au tout début de ma carrière. Il y a de cela plusieurs années, lorsque je travaillais dans une firme comptable, l’un de mes premiers emplois, j’ai été approchée pour me joindre au conseil d’administration de L’Arche North Bay en tant que trésorière. J’ai toujours cru qu’il était important de redonner à ma communauté. Ce fut donc un réel plaisir de joindre une organisation qui contribue à quelque chose qui me tient à cœur, la valeur d’inclusion, et la possibilité d’offrir à des personnes ayant une déficience intellectuelle un environnement stimulant et sans barrières. J’ai accepté l’invitation en ne réalisant pas la révélation qui m’attendait. J’ai compris beaucoup plus tard que l’expérience vécue ne se résumerait pas seulement à redonner à ma communauté, mais que cette expérience m’aiderait grandement à changer ma perspective sur la société et me ferait saisir la réelle importance de l’inclusion sociale. Au cours des années qui ont suivi, j’ai eu l’occasion d’entendre Jean Vanier, fondateur de L’Arche, parler lors d’une conférence. Cela était bien avant l’ère des Ted Talks et, jusqu’à ce jour, bien meilleur qu’aucun Ted Talk auquel j’ai pu assister. À l’entendre, je ne pouvais que me sentir inspirée par son exemple, un homme si vrai et profond, un homme d’une grande vision. Il avait su reconnaître l’importance de l’inclusion pour ceux qui se trouvent marginalisés par la société, et cela, bien avant que la société reconnaisse son leadership et sa passion pour changer des vies. Je suis maintenant la fière maman de quatre enfants, dont l’un vivant avec la trisomie 21. Je ne peux imaginer ma vie sans lui et je peux maintenant, grâce à L’Arche, entrevoir la possibilité pour lui, de mener plus tard une vie autonome.

Lorsque j’ai joint les rangs de la CIBC, L’Arche est revenue sur mon chemin (la Banque est l’un des bienfaiteurs de l’organisme), et je suis alors devenue, moi aussi, bienfaitrice de L’Arche à titre personnel. De supporter L’Arche est, pour moi, très spécial et significatif. L’organisme ne fait pas que reconnaître l’importance de l’inclusion, il reconnaît les habiletés des personnes ayant une déficience intellectuelle, leur offrant un environnement chaleureux où elles sont encouragées à être indépendantes et à vivre dans la joie. C’est grâce à une approche positive de la vie et le fait de savoir que chacun peut contribuer positivement à sa façon qui a permis à L’Arche de se répandre à travers le monde, comptant plus de 130 communautés dans 30 pays différents sur les six continents. Nous avons tous, à l’intérieur de nous, ce qu’il faut afin de rendre ce monde meilleur pour tous. J’espère que vous saurez trouver une façon de contribuer à la vie de gens qui ont besoin que notre sympathie se transforme en action!

de Laura Dottori

De nombreux membres de L’Arche Saskatoon souhaitaient se joindre à la communauté en pleine croissance des apiculteurs urbains. Grâce à l’appui financier de la Fondation L’Arche Canada, la communauté a acheté deux ruches au printemps 2017 et elles ont été installées dans la cour arrière du domicile du responsable de communauté. Les personnes accueillies ont appris à prendre soin des abeilles et à manipuler l’équipement apicole (l’allumage et l’utilisation du fumoir sont les tâches favorites). Des témoignages anecdotiques des voisins suggèrent que si leurs parterres de fleurs et de baies se portent aussi bien, c’est grâce au travail des pollinisateurs de L’Arche! On espère que la communauté de L’Arche sera un jour en mesure de vendre du miel dans sa localité. Qui sait, ce miel vous sera peut-être offert un jour, chers lecteurs! En juillet 2018, L’Arche Saskatoon célébrait le 10e anniversaire de sa fondation en tant que communauté de L’Arche. Des activités enrichissantes, telles que le programme d’apiculture de L’Arche Saskatoon, se déroulent partout au pays dans nos communautés de L’Arche; elles ne seraient pas possibles sans des donateurs bienveillants comme vous qui appréciez la vie de L’Arche et croyez en sa mission. Si vous souhaitez soutenir des initiatives comme celle-ci, nous vous invitons à contacter le bureau de la fondation et à contribuer généreusement au Fonds de la FLC pour les activités.

L’Arche Joliette – « Promouvoir l’inclusion » La Fondation L’Arche Canada est fière de s’associer à L’Arche Joliette dans le cadre de son récent projet de rénovation, visant à faire de son foyer un lieu plus accueillant et accessible pour ceux qui y vivent. Les rénovations ont permis aux membres du foyer d’être plus à l’aise et de mieux vivre leur quotidien dans la maison. L’ajout au sous-sol du foyer d’une salle de bain et d’une salle de lavage plus accessibles ainsi que la rénovation des balcons étaient nécessaires pour permettre aux personnes accueillies ayant un handicap de contribuer pleinement et de façon sécuritaire à la vie du foyer. De plus, les travaux permettront d’accueillir plus facilement de futurs invités, amis et personnes accueillies ayant ou non un handicap. L’impact des rénovations est positif, car il permet à la communauté de sensibiliser son milieu à l’importance d’avoir des lieux de vie adaptés aux besoins réels des personnes et d’aider chacun à trouver un chez-soi dans la communauté. En plus des rénovations facilitant l’accessibilité et l’inclusion, la communauté de L’Arche Joliette, en partenariat avec le Cégep local, offre des possibilités de travail inclusif pour les personnes ayant une déficience intellectuelle. Ce partenariat procure à la communauté une occasion exceptionnelle de faire rayonner les valeurs fondamentales de L’Arche en tissant des relations avec les

jeunes. La communauté y trouve aussi une occasion de grandir en accueillant ces jeunes pour vivre et découvrir l’expérience de L’Arche et de la vie dans les foyers. La Fondation L’Arche Canada appuie des initiatives de développement dans les communautés à travers le pays. Si vous souhaitez appuyer le développement de L’Arche, nous vous invitons à nous appeler et contribuer au Fonds de développement de L’Arche. La priorité sera donnée à la communauté de votre choix ou au besoin le plus urgent du moment.

Le saviez-vous…… Les avantages de faire un don de titres à des organismes de bienfaisance – réduction des obligations fiscales En règle générale, l’Agence du revenu du Canada (ARC) exige le paiement d’impôts sur tous les gains en capital. Cela inclut les gains en capital obtenus par la vente de titres. Par conséquent, si une action était achetée au coût de 100 $ et vendue à 600 $, le propriétaire du titre devra payer des impôts sur un gain de 500 $. Les dons d’actions cotées en bourse, de fonds communs de placement ou de fonds distincts à un organisme de bienfaisance enregistré, vous permettent d’éviter de payer des impôts sur les gains en capital pour tout gain accumulé sur les actions ou les fonds faisant l’objet du don. En plus d’éliminer l’impôt sur les gains en capital sur tout gain cumulé des actions ou fonds faisant l’objet du don, vous obtenez un reçu fiscal d’un montant égal à la juste valeur marchande de ces titres ou fonds.


La Société Jean-Vanier Rencontrer Anne Conway, membre de la Société Jean-Vanier Pourquoi avez-vous choisi d’appuyer L’Arche? Anne Conway: Les nombreux accomplissements de Jean Vanier m’ont inspirée pendant plusieurs années. Mes parents et mon mari ont eu la chance d’assister à des conférences données par Jean Vanier (je n’ai malheureusement pas eu ce privilège, mais j’ai lu plusieurs de ses écrits) et l’impact que cet homme a dans le monde est l’une des connexions les plus profondes que nous ayons avec les gens les plus marginalisés de notre société. Par la suite, quelques-uns de nos proches amis nous ont parlé de leur affinité avec L’Arche Daybreak à Richmond Hill. Depuis quelque temps je pensais à rédiger mon testament et après avoir passé une journée à Daybreak avec mon mari, je me suis personnellement engagée à faire un legs. Comment aurais-je pu faire autrement, après avoir été témoin de l’amour, de l’attention et de la joie qui règnent dans cette communauté? Qu’est-ce que vous appréciez le plus à L’Arche? Anne Conway: C’est une question très difficile. D’un côté, le dévouement du personnel et des assistants est un don extraordinaire pour les résidents et les visiteurs. D’en être témoin est un privilège et une grande leçon pour nous qui sommes à l’extérieur de la communauté. C’est impressionnant de voir à quel point les relations entre tous les membres de la communauté peuvent être transformatrices. Je suis aussi très touchée par la conviction que chaque résident éprouve quant à sa valeur propre en tant qu’humain, en tant qu’enfant de Dieu. Et la seconde chose qui m’a touchée est la spiritualité profonde de L’Arche, dans le meilleur sens du mot : amour, respect et dignité, car nous sommes effectivement tous égaux aux yeux de Dieu; nous avons tous des dons à partager.

Avantages fiscaux des dons de bienfaisance de Jamie Golombek, CA, CPA, CFP, CLU, TEP Directeur gestionnaire, Planification fiscale et successorale Planification financière et conseils CIBC

Chaque année, les Canadiens donnent près de 10 milliards de dollars aux œuvres de charité et organismes à but non lucratif; la raison première invoquée pour 79% d’entre eux est « d’appuyer une cause qui les rejoints profondément ou qui bénéficiera à ceux qu’ils aiment »; la deuxième (69%) est de « partager leurs richesses » et la troisième (63%) est le désir « d’appuyer des projets dans leur communauté locale » Pour encourager les gens à donner il existe des avantages fiscaux sous forme de crédits d’impôt non remboursables des gouvernements fédéral et provincial. Du côté fédéral, vous recevez un crédit de 15% pour la première tranche de don annuel de 200$. Le crédit d’impôt fédéral s’élève à 29% pour des dons cumulés excédant 200$. Pour ceux qui sont dans l’échelon salarial le plus élevé, le taux de crédit maximum a récemment été augmenté à 33%. Les crédits provinciaux fonctionnent de façon similaire, ce qui donne souvent un crédit total d’environ 50%. Depuis 10 ans, les dons d’actions cotées à la bourse, fonds mutuels ou fonds distincts aux organismes de bienfaisance enregistrés, en plus de vous donner un reçu d’impôt égal à la valeur marchande des titres ou fonds donnés, vous évitent de payer de l’impôt sur le gain de capital accumulé des actions ou fonds donnés. De même, si en tant qu’employé vous avez reçu des options d’achat sur actions, vous évitez de payer l’impôt sur le bénéfice des options d’achat d’actions en choisissant de donner le produit tiré de l’exercice d’options sur actions, à l’intérieur de 30 jours de l’exercice.

Pourquoi avez-vous choisi d’inclure L’Arche dans votre testament? Anne Conway: J’ai reçu plusieurs bénédictions tout au long de ma vie. Je me dois de partager ces dons et bénédictions que j’ai reçus, avec les gens qui m’entourent. Travailler auprès de personnes ayant une déficience intellectuelle n’est pas l’un de mes dons, mais je sais que leurs besoins sont grands et que c’est la responsabilité de tous de voir à ce que ces besoins soient comblés. Offrir une aide financière est l’un des moyens que j’ai d’aider la communauté à grandir et servir plus adéquatement ses membres. Que pourriez-vous dire afin d’encourager d’autres personnes à considérer L’Arche dans leur héritage? Anne Conway: Visitez une communauté de L’Arche. Passez quelques heures parmi ces merveilleuses personnes. Vous en sortirez transformées. Vous constaterez tout ce qui peut être fait avec une petite somme d’argent et l’immense impact qu’un petit geste comme celui de faire un don financier peut avoir dans la vie de ces gens. Vous pouvez toujours lire au sujet de la Fondation L’Arche Canada et les livres de Jean Vanier, et oui, ceci est important. Mais aller à la rencontre des gens servis par L’Arche vous remuera l’âme. Et cela, je l’espère, vous convaincra de vous engager à appuyer cette mission.

précédant votre décès (ou une source de revenu continu dans votre succession), le reçu d’impôt émis pour le don fait via votre testament sera « perdu ». Vous pourriez plutôt faire un don important pendant que vous êtes en vie, ce qui vous permettra de réduire jusqu’à 75% de votre revenu net annuel, grâce au crédit d’impôt et de reporter tout excédent jusqu’à un maximum de cinq ans. En faisant cela, non seulement l’organisme de charité bénéficiera de votre don aujourd’hui, mais vous profiterez pleinement des crédits d’impôt disponibles pendant que vous êtes en vie, au lieu de risquer de les perdre dans votre succession.

Merci aux membres de la Société Jean-Vanier : Wendy Bulloch Patrick Callaghan Ernest Canton Hollee Card Anne Conway Barry M. Cromarty Christopher English Don & Julia Flumerfelt Carmella-Theresa French Anastasia Lam Germain Leclair Dr. Laurie Lemieux Rev. Paul Lennon Dean and Ann Levitt

Patricia MacDonald Lois Nauta Paulette Pellerin Charlotte Prata John & Donna Rietschlin Gerrard & Kathie Rocchi Michel de Salaberry Eric Snider Rita M. Steele Stuart & Mary Swan Tom Thomas Peter van Zyl John Vetere

Si vous pensez faire un don testamentaire important à un organisme de charité, les dons des titres à valeur accrue ou les produits de l’exercice d’options sur actions sont souvent les façons fiscalement les plus efficaces pour le faire.

La Société Jean-Vanier a rendu hommage à toutes les personnes qui ont inclus la Fondation L’Arche Canada dans leur testament.

Il faut aussi réfléchir au moment idéal pour faire un don testamentaire important. Dans certains cas, à moins que vous (ou votre succession) vous attendiez à avoir un revenu substantiel l’année de votre décès ou

Si nous n’avons pas reconnu votre générosité, veuillez nous le laisser savoir.

~ et à ceux qui souhaitent garder l’anonymat ~

Bulletin IMPACT

AUTOMNE 2018

Il est difficile de croire que l’été est déjà terminé. Jusqu’à présent, 2018 a été une année étonnante! L’Arche continue de se développer et de se renforcer. Félicitations aux nouveaux projets de L’Arche Avalon (à St-John) et de L’Arche Fredericton, pour tout le travail que vous avez accompli pour obtenir le statut de projet. Les membres de la fondation se réjouissent à l’idée de vous accompagner dans votre développement. Les communautés de L’Arche à travers le pays continuent plus que jamais de grandir et de transformer la société.

Gary E. Sim CFRE, Président-directeur général

Poursuivez votre lecture et découvrez les nombreux programmes et projets qui ont été rendus possibles grâce à votre générosité. Nous continuerons de travailler d’arrache-pied pour mériter votre précieux soutien. Nous entamons maintenant notre plus importante saison de campagnes de collecte de fonds. Merci encore de votre soutien et de votre attention, et merci de donner généreusement cet automne, afin que nous puissions changer davantage de vies grâce à votre appui.

AIDEZ L’Arche Lituanie à s’épanouir! L’Arche Canada a la tâche de recueillir 58 000 $ pour aider notre organisation sœur, L’Arche Lituanie, à créer deux ateliers pour améliorer ses programmes et les opportunités offertes aux personnes ayant une déficience intellectuelle. L’Arche Lituanie compte deux communautés. Il s’agit de la communauté de L’Arche Betzata, dans la ville de Vilnius, et la communauté de L’Arche Kaunas, dans la ville de Kaunas. Ces deux communautés ont suscité beaucoup d’attention et de respect au sein de la société et du gouvernement, qui reconnaissent que les valeurs de L’Arche ont un impact profond sur la vie des personnes ayant ou non une déficience. Le gouvernement lituanien est très attaché au processus de désinstitutionalisation. Le ministre des Affaires sociales et du Travail est maintenant très familier avec les valeurs de L’Arche et les partage pleinement. Il voit L’Arche comme une « meilleure pratique » en matière de soins aux personnes ayant une déficience intellectuelle, et il est en mesure d’influencer fortement les politiques gouvernementales dans leur processus de développement actuel. De ce fait, ces deux communautés de L’Arche Lituanie, malgré leur taille réduite, pourraient exercer une influence considérable sur les orientations que prendra le pays tout entier dans les soins et l’inclusion des personnes ayant une déficience intellectuelle. Le projet prévoit la rénovation de deux bâtiments, dont un atelier de menuiserie entièrement équipé. Les rénovations comprennent l’agrandissement de la structure (ajout d’un deuxième étage au bâtiment), l’isolation du toit, des travaux de plomberie et d’électricité, l’installation d’un système de traitement des eaux usées (il n’existe aucun service public), un système de ventilation, une alarme incendie, l’installation d’une chaudière, la finition extérieure, etc. Les équipements nécessaires comprennent l’ameublement et les fournitures de cuisine. Les communautés prévoient d’augmenter graduellement la production et les revenus tirés de la vente des produits de l’atelier, ce qui contribuera à la viabilité à long terme du budget global de fonctionnement. Si nous parvenons à recueillir les 58 000 $ requis pour mener à bien les rénovations, un total de 58 personnes ayant une déficience intellectuelle bénéficieront directement de l’expansion des programmes offerts. En outre, les près de 6583 personnes ayant une déficience intellectuelle qui sont institutionnalisées en Lituanie, bénéficieraient indirectement de la mise en œuvre par L’Arche d’un modèle inspirant, capable d’influencer les politiques gouvernementales nationales. Nous vous invitons à nous contacter et à donner généreusement pour que les communautés de L’Arche en Lituanie puissent s’épanouir.

Fondation L’Arche Canada 500, boul. Gouin Est, bureau 205, Montréal (QC) H3L 3R9 • S.F. 1.866.992.9192 • T. 514.844.1661 • F. 514.844.1960 www.larchefondation.ca • Numéro d’enregistrement d’organisme de bienfaisance : 88990 9719 RR0001

Fondation L'Arche Canada - Bulletin Impact - Automne 2018  
Fondation L'Arche Canada - Bulletin Impact - Automne 2018  
Advertisement