Page 1

PORTFOLIO MATHILDE CLÉMENT Etudiante en Paysage ENSP Versailles/Marseille mathilde.clement30@laposte.net


Curriculum Vit MATHILDE CLÉMENT 5 avril 1994 - 24 ans Permis B 34 RUE DU MARÉCHAL FAYOLLE 13004 MARSEILLE FRANCE TEL : +33 (0)6 85 62 86 52 E-MAIL : mathilde.clement30@laposte.net

P E R S O N N A L I T É → Déterminée et passionnée → Aptitude à travailler en équipe → Polyvalente et autonome → Organisée et méticuleuse dans mon travail → Sociable et créative

I

N

T

É

R

Ê

T

F

O

R

M

A

T

I

O

N

2016/2018 École Nationale Supérieure du Paysage de Versailles/Marseille (ENSP). Actuellement en niveau Master 1

S

→ Découvrir des jardins → Voyager (Hong Kong, Athènes, Italie, Espagne, Ecosse, Irlande, ...) → Dessiner (Crayon, Stylo, Aquarelle, Encre de Chine, Acrylique) → Faire de la photo (numérique et sténopé)

2015/2016 Licence 1 en Arts Plastiques à l’Université d’Aix-Marseille, site d’Aix en Provence 2014/2015 Classe Préparatoire aux Grandes Ecoles du Paysage à Antibes. Obtention du diplôme de Licence en Géographie en partenariat avec l’Université de Nice-Sophia-Antipolis

→ Piano (10 ans de lessons) → Équitation (15 ans en club à Nîmes) → Randonnée (Montagne et Haute montagne)

2012/2014 Institut Universitaire de Technologie (IUT), filière Génie Biologique option Agronomie à Digne les Bains. Obtention du diplôme en 2014 2012 Obtention du Bac S avec mention Assez Bien


tae E

X

P

É

R

I

E

N

C

E

• 2018 Lauréat du concours étudiant Klorane Botany for Change Conception et réalisation d’un jardin sec méditerranéen pérenne aux plages du Prado, à Marseille. • 2017 Jardins ethnobotaniques de Salagon (Manes 04) Stage de 5 semaines en entretien dans le cadre de la première année à l’ENSP. Présentation du jardin pour l’émission tv Comme une envie de jardin auprès de Jamy Gourmaud sur France3. Taille, désherbage, arrosage, tonte, réalisation de structures pour passiflores, tuteurage. • 2017 Jardin Botanique Royal d’Édimbourg (Ecosse) Stage de 3 semaines en pépinière dans le cadre de la première année à l’ENSP. Bouturage, rempotage, semis, entretien des serres, gestion serre tropicale. • 2015 Jardin de la Villa Arson (Ecole des Beaux Arts de Nice) Stage de découverte professionnelle d’un mois dans le cadre de la classe préparatoire aux écoles du paysage. Entretien et gestion du jardin sur dalle. Découverte botanique de la flore méditerranéenne et plus particulièrement de la Côte d’Azur.

C O M P É T E N C E S Linguistiques → Anglais niveau B2 → Français langue maternelle Informatiques → Microsoft office → InDesign → Photoshop → Gimp → AutoCAD : notions de base → Qgis : notions de base


PROJET Vars, l’image de la montagne..............................................................................................................3 Le grand système de Ste Marthe................................................................................................7 Le grand parc métropolitain de la ville de Marseille...............11 Un socle pour le Prieuré de Salagon.............................................................................13 Promenade escarpée........................................................................................................................................15

DESSIN L’encre de Chine.............................................................................................................................................................19 Paysage urbain.................................................................................................................................................................21 Travelling sculptural................................................................................................................................................23

PHOTO Less is more...................................................................................................................................................................................27 Le décors et son envers.................................................................................................................................29 Masculin, Féminin.............................................................................................................................................................31 Architecture biomorphique.............................................................................................................. .....33


PRO JET


VARS, DÉAMBULATION VERS UNE STATION DÉCOUVERTE DE VARS, UNE ARRIVÉE THÉÂTRALE

Entrée dans la commune de Vars

Puis sur le village de Ste Marie

Les Claux, parking d’accueil

Arrivée au hameau de St Marcelin

Mise en bouche montagnarde

Bienvenue à la station !

Nom de l’Atelier : Atelier Montagne Lieu : Vallée de Vars, Vars les Claux Date : Septembre / Octobre 2017 Encadrants : Rémi Duthoit, Cécile Bertoux Travail en binôme avec Nicolas Pallet

L’ascension vers Vars les Claux est rythmée par différentes scènes. La traversée des hameaux de St Marcelin et St Marie offrent tour à tour une vision pittoresque de la montagne rurale. En arrière plan s’affirme progressivement la silhouette de l’Eyssina, figure emblématique de Vars. Cependant, l’arrivée à Vars les Claux vient rompre cette harmonie. Les champs sont troqués contre des parkings, à la place des arbres se dressent des pilonnes et autres géants de fer. Ce changement brutal de décor vient voiler l’esthétique de la montagne au profit d’une activité hivernale : le ski. La pression touristique est si forte que même l’entrée depuis le col de Vars est aujourd’hui sujette à des projets d’extension de l’urbanisation.


Inscription soignée dans un territoire de montagne

St Marcelin

Ste Catherine

Ste Marie

Les Claux

Eau Crêtes rocheuses Forêts Prairies Urbanisation Route principale

Col de Vars

4


L’IMAGE DE LA MONTAGNE, Vars les Claux en quête d’identité

Nom de l’Atelier : Atelier Montagne Lieu : Vallée de Vars, Vars les Claux Date : Septembre / Octobre 2017 Encadrants : Rémi Duthoit, Cécile Bertoux Travail en binôme avec Nicolas Pallet

Notre volonté est d’affirmer l’identité de Vars les Claux comme une ville de montagne. Nous souhaitons harmoniser l’inscription de la ville dans son territoire. Pour cela nous avons décidé de travailler sur les entrées de la commune de Vars, première image perçue par les visiteurs. Améliorer les transitions en travaillant l’interface ville-montagne. Amener la montagne c’est composer avec elle, s’inspirer des éléments qui la dessine : les forêts de conifères, l’eau du Chagne, les pentes. Le tout vêtu de couleurs riches et variées, changeant au fil des saisons. C’est grâce à eux que l’immersion dans ce paysage s’effectue. Rentrer dans Vars n’est donc plus seulement rejoindre une station de ski, mais véritablement plonger au coeur de la montagne.

Aujourd’hui, il y a deux entrées dans la ville. Avec un objectif et des outils communs, nous avons imaginé deux projets. Au nord, la création de bosquets et d’alignements d’arbres, permettent un jeu d’apparition de l’Eyssina au travers des cimes et l’immersion dans la forêt. La création d’un sentier au bord du Chagne, et d’aires de détente dessinent des espaces multi-usages. L’appropriation des abords du Chagne, lien entre les deux entrées des Claux. Enfin, avec les nouveaux projets d’urbanisation au sud, il nous semble essentiel d’intégrer la ville au territoire qui forge son identité.

2

1

N

Une station tournée vers la neige et le ski

V


1 ENTRÉE NORD,

DEPUIS GUILLESTRE

Vers Guillestre

1b

1a

Etat des lieux

1 1a

Etat projeté : Le parking, espace accueillant tourné vers le Chagne

Le torrent du Chagne 1b

Etat des lieux

Vars les Claux

Etat projeté : Un parking multifonctionnel, calme et agréable

2

ENTRÉE SUD,

DEPUIS LE COL DE VARS Etat des lieux

Sentier Boisements

2 Vers Col de Vars

Vars les Claux, un modèle d’urbanisation à l’identité de montagne

Etat projeté : Un paysage qui se découvre au travers des cimes

6


LE GRAND SYSTÈME DE STE MARTHE, Quand la campagne viens à la rencontre de la ville

Nom de l’Atelier : Atelier Grands Equipements dans la ville Lieu : Quartiers Nords de Marseille, 14e arrondissement Date : Novembre / Décembre 2017 Encadrants : Jérôme Mazas, Jean François Ravon Travail en binôme avec Nakita Lameiras Ah-kite

Le quartier du Grand St Barthélémy, aussi connu sous le nom de ZUP n°1 , a été édifié dans les années 1960 afin d’accueillir dans des logements HLM, un nombre important de migrants. Il est construit en périphérie Nord de la ville de Marseille, sur des terres anciennement agricoles, associées à de riches propriétés bastidaires. Il regroupe aujourd’hui de nombreuses cités , un tissu villageois, des quartiers pavillonnaires , une ZAC et des vestiges bastidaires, le tout fracturé par un dédale d’infrastructures routières. Nous avons donc choisi de proposer un projet qui aurait pour but de connecter tout cet ensemble de quartiers , par le biais de l’aménagement d’un grand axe Nord/

Coline

Sud. Il s’agit de créer à la fois un espace de promenade et de rencontre, mais également une trame verte reliant différents milieux naturels (massifs, parcelles agricoles, parc urbain, ferme pédagogique,...ect). Enfin ce tracé s’appuie sur le modelé du site et propose de suivre le vallon et la ripisylve. Le fil conducteur de la conception repose sur l’idée d’amener la campagne à la rencontre de la ville , en associant aménagement public et pratiques rurale (transhumances, pâturage, vergers,...etc).

espace naturel

ZAC St Marthe

territoire agricole mité

Montgolfier

Flamants Busserine

densité urbaine Merlan Font obscur Axe du paysage rural

Un territoire aux multiples qualités ignorées et isolées Penser la connexion et l’articulation nord/sud

Parc des équipements Boulevard urbain Promenade douce Désenclavement


8


LE GRAND SYSTÈME DE STE MARTHE, Détail technique : Le jardin rural

Afin d’aller plus loin dans le projet, et pour enrichir le plan guide, nous avons travaillé individuellement à la réalisation d’un zoom technique correspondant à l’approfondissement dans la conception d’une partie du projet. J’ai ainsi choisi de travailler à l’aménagement des pieds d’immeubles du quartier de la Busserine, situés à l’ouest du Centre urbain du Merlan. Sa particularité réside dans sa mise à l’écart par un décaissement (position de contrebas) et sa frontalité au sud avec un mur pouvant mesurer jusqu’à 12 m par endroit, qui est en fait la couverture de la L2, rocade de Marseille. Enfin, étant situé en contrebas, ce

JARDINS PARTAGÉS

site est soumis à des risques d’inondation en cas d’épisodes pluvieux violents (fréquents en climat méditerranéen). L’aménagement se base donc sur la création de plusieurs bassins de rétention des eaux de pluie, pouvant se déverser les uns dans les autres, suivant l’intensité de la pluie. Au pied des immeubles sont créés un ensemble de jardins partagés et de vergers dans l’idée d’amener la campagne dans la ville. L’idée étant de rendre ce lieu ponctuellement pâturé par les brebis de la ferme Montgolfier située plus en amont. Enfin l’objectif est surtout de créer des espaces ouverts, où les habitants pourraient investir l’espace, selon leurs pratiques personnelles.

JARDINS PARTAGÉS

PRAIRIE

A VERGER

PRAIRIE JEUX

A’ BASSINS DE RÉTENTION

Quartier Paillade, Montpellier

Les Glonnières, Le Mans

Banc calcaire

Béton désactivé

Gabion

Stabilisé renforcé ENVERR’PAQ ®

Le Plessis-Pâté


Etat actuel, un quartier en rénovation urbaine des espaces publics vacants à aménager

BANC CALCAIRE

TERRE RICHE EN HUMUS

BÉTON DÉSACTIVÉ GNT 0/31,5

TERRE VÉGÉTALE

FOND DE FORME (Géotextile + terre compactée)

A

A’ C H E M I N S T A B I L I S É

C H E M I N

VERGER

É

S

I

L

I

B

A

T

S

VERGER

C H E M I N

GRADINS

BASSINS DE RÉTENTION

L2

S T A B I L I S É

10


LE GRAND PARC MÉTROPOLITAIN DE LA VILLE DE M

Aire d’insertion du projet Trait de côte actuel

Un projet qui s’insère dans la ville

La promenade, transition et lien Café

Nom de l’Atelier : Atelier Parc Balnéaire du Prado Lieu : Plages du Prado, Marseille Date : Mai / Juin 2017 Encadrants : Guerric Péré, Brice Dacheux-Auzière

Aire de jeux Théâtre plein air

Miroir d’eau

Village olympique

Résidence d’artistes et jardins

Bars Terrains de pétanque Gradins vers le stade nautique

Aire de jeux

Concessions commerciales

Spot Kitesurf

Terrains de sport

Spot surf avec gradins

Des usages contemporains et diversifiés

Bois Impénétrable

Clairière

Ripisylve

Sous Bois

Prairie Haute

Prairie Basse

Définir de nouveaux espaces au ambiance variées

Le parc balnéaire du Prado est aujourd’hui un long linéaire nord/sud, proposant une succession de plages , et un espace public fragmenté. Il est pourtant le lieu de nombreux événements, et le plus grand espace balnéaire de Marseille. L’objectif de l’atelier était d’imaginer le réaménagement du parc balnéaire du Prado dans le cas où des fonds seraient libérés pour l’accueil des activités nautiques des Jeux Olympiques en 2024. Mon projet s’est ainsi construit sur l’idée de créer un grand parc métropolitain pour la ville de Mar seille en connectant le parc Borély et les plages du Prado par l’aménagement de l’actuel hippodrome. L’idée est de créer un grand parc plurifonctionnel , offrant de multiples ambiances tout en préservant des espaces ouverts à l’appropriation des usagers ayant des pratiques diverses et variées.


MARSEILLE

12


UN SOCLE POUR LE PRIEURÉ DE SALAGON, Assoir le bâtis par la plantation

Nom de l’Atelier : Atelier Esquisse Jardin Lieu : Prieuré de Salagon, Manes (04) Date : Avril 2017 Encadrants : Jérôme Mazas , Jean-Baptiste Lestra

Le prieuré de Salagon est un monument historique, classé en 1981 et témoignant de l’époque médiévale dans le département des Alpes de Haute Provence. C’est un lieu chargé d’histoire autour duquel sont venus s’implanter successivement plusieurs jardins ethnobotaniques, à thématiques . Le tout premier jardin a été pensé par Pierre Lieutaghi, ethnobotaniste de renom, et a ensuite enclenché le pas à la réalisation de 5 autres jardins. Le prieuré trône au milieu de cet ensemble de jardins mais en semble détaché. Situé sur une butte, un promontoire, il surplombe l ’ensemble du domaine. Au travers de cette esquisse jardin, j’ai essayé de donner une nouvelle assise au prieuré de Salagon en végétalisant ses abords. Pour cela j’ai choisi une palette végétale composée uniquement de plantes basses et rampantes. La principale contrainte étant de proposer une végétation adaptée au climat méditerranéen chaud et sec en été et pouvant être très froid en hiver.

Des jardins qui s’articulent autour du prieuré

2 1

3 4


é

1 LA PELOUSE DE GARRIGUE

Brachypodium retusum

Iris lutescens

Teucrium x lucidrys

2 LA GARRIGUE OMBRAGÉE

Euphorbia myrsinites

Tanacetum densum subsp amanii

Linum arboreum

3 LA STEPPE FLEURIE

Sedum album ‘Coral Carpet’

Thymus vulgaris

Iris lutescens

4 LA THYMAIE

Thymus ciliatus

Thymus hirsutus

Lippia nodiflora var. canescens

14


PROMENADE ESCARPÉE,

Au fil du relief, de l’Estaque à la Bricarde

LA BRICARDE

L’ESTAQUE

Belvédère à 360°


Nom de l’Atelier : Atelier Promenade des Belvédères Lieu : L’Estaque, Marseille Date : Septembre / Octobre 2017 Encadrants : Jean-Luc Brisson , Anne-Sophie Perrot

Vous arrivez par la mer. Les embruns caressent votre peau, titillent vos narines. Le bateau tangue au rythme des va-etvient de la mer. Dans ce vaste tableau de bleu, vous distinguez, au loin, l’Estaque. Êtes-vous encore à Marseille ? Le doute est permis, car ce petit monde à part semble bien différent de la grande métropole marseillaise. Vous arriverez bientôt au port, destination finale de la navette, commencement d’une belle aventure. Ce livret vous propose de venir découvrir l’Estaque sous un regard nouveau et singulier. La promenade escarpée du village de l’Estaque à la ville de Marseille est une expérience multisensorielle, une escapade sportive dans les massifs calcaires, où le relief s’impose à vous et vient mettre en place un dispositif d’éveil des sens. Entre belvédères à 360° et espaces refermés le paysage se présente à vous de façons diverses et variées, impromptues. Plus qu’une carte postale figée, l’Estaque est riche de son histoire et de ses paysages qui ne cessent d’évoluer. Je vous invite à venir partager mon expérience de l’Estaque au travers de ce livret et à vous l’approprier.

16


DES SIN


L’ENCRE DE CHINE,

Le noir pour capter l’essence des silhouettes


20


PAYSAGE URBAIN,

Skyline architecturale, entre rigueur et dĂŠsordre


22


TRAVELLING SCULPTURAL,

Mise en abîme par Victor Brauner, Nombre


24


P HO TO


LESS IS MORE,

Photographie argentique, le sténopé dans la canette


28


LE Dร‰COR ET SON ENVERS,

La campagne agricole franรงaise depuis Streetview


30


MASCULIN, FÉMININ, L’ambivalence du corps


32


ARCHITECTURE BIOMORPHIQUE, Entre végétal et minéral


34


MATHILDE CLÉMENT Etudiante en Paysage ENSP Versailles/Marseille mathilde.clement30@laposte.net

Portfolio Mathilde Clément  

Etudiante à l'Ecole Nationale Supérieure du Paysage de Versailles/Marseille

Portfolio Mathilde Clément  

Etudiante à l'Ecole Nationale Supérieure du Paysage de Versailles/Marseille

Advertisement