Issuu on Google+


in 2012, on y est. On fait les bilans, on réfléchit et on imagine des changements, on amorce des virages à prendre ou pas, l’horizon est là, tout proche, mais la voie credi photo est immense… Il faut rester concentré, axé sur l’ambition qui nous anime, ne pas dévier, ne pas se soumettre, jamais ! Face à cette enclume qui porte tous ses noms : mondialisation, marchés financiers, CAC 40, crise, globalité, dette, grande distribution, racisme, sécurité, peur… Non !! On lutte tous pour mieux vivre et ensemble, c’estBold possible ! Chacun Helvetica Neue doit y croire… Helvetica Neue Regular A l’aube de ce grand rendez vous international, Marseille Provence 2013, Capitale euHelvetica Neue Bold 2013 OFF, ropéenne de la Culture et de la merguez (référence au collectif du Marseille fort de propositions artistiques et d’humour, ça Helvetica fait pas de mal !!) Regular Neue Que va t’il se passer pour nous ? Citoyens de ce territoire, acteurs culturels, artistes, organisateurs de spectacles vivants, responsable d’espace culturels ??? Pour les petits, rien du tout, c’est certain… pour les moyens, peut-être la chance d’avoir un label ? un pins ? la promesse d’une petite subvention ? Pour les gros, c’est une autre histoire qui a l’air bien plus alléchante… et les artistes concernés ? C’est pareil : tapis rouge pour les grandes stars connues et reconnues et peu de place pour les locaux, même ceux de très grande valeur, même ceux qui défendent et portent l’identité de cette région… On en reparlera plus tard, dans le prochain Aperçu.

1

Dans l’immédiat, vous trouverez dans ce numéro d’hiver, un dossier spécial Musiques actuelles… A vous de découvrir en même temps que nous, professionnels de ce secteur, comment se passe un travail de concertation avec les politiques pour faire valoir ce domaine d’actions qui n’a pas (encore) eu ses lettres de noblesses et les moyens de se développer dans le pays d’Aix… Et puis, restons légers, l’Aperçu vous offre aussi des pages graphiques, des sujets de société qui nous concernent tous. Ce petit journal est l’occasion de parler de toutes ces personnes qui fabriquent la cité, le territoire et nous questionnent sur le comment vivre ensemble, comment évoluer et grandir dans une société qu’on dit malade, dans ce vingt et unième siècle loin des lumières et plus proche de l’obscurantisme. Mais on vit… et on veut en profiter et surtout que tout le monde en profite ! On reste mobilisé, actif, plein de rêves encore dans la tête, bourré d’idées, de projets, de désirs. L’énergie reste grande et intacte malgré tout quand il s’agit d’art, de musique, de poésie, oxygène intellectuel et culturel vital pour faire battre nos cœurs de femmes et d’hommes… On continue à défendre la culture et nous vous invitons à la vivre. Nous ne vous souhaitons pas un joyeux Noël (nous n’avons jamais cru à cette histoire de vilain gros bonhomme barbu, icône de la consommation) même si on adore les repas en famille qui n’en finissent plus et faire plaisir aux amis. Alors, très heureuse fin d’année à tous, soyez dans le bonheur et l’espoir, c’est contagieux, ça se partage ! Culture et champagne pour tous !

Direction de la publication : Jean-Michel Lasserre Direction de la rédaction : Camille Victor-Pujebet Ont collaboré à ce numéro : Clémence Fages, Emnamuelle Klein, Jean-Luc Irondelle, Pascale Severac Conception graphique : Mat Cerato et Vinz pour 28th Box 1° de couv : Mat Cerato - 4° de couv : Rachel Renault Maquettiste : Emmanuelle Klein (Bio-Graphique pour les éco. de la terre) Crédit photos : Mat Cerato - Cédric Moulard - P. Gherdoussi L’Aperçu, journal de La Fonderie, 14, Cours St Louis, 13100 Aix-en-Provence Tél. : (33) 04 42 63 10 11 - Courriel : lapercujournal@gmail.com

MUSIQUES ACTUELLES Dossier Spécial MA Le MaPA p.4 Intro dossier / Musical Riot p.5 Conservatoire / Entre Peaux p.6 Aix Qui ? / Seconde Nature p.7 Sophie Joissains p.8 Jean-David Ciot /Fin dossier p.9

ARTS GRAPHIQUES Ka Divers Rachel Renault Jaw Galerie Susini Pages 28th Box

p.10 p.11 p.12 p.13-14 p.15-18

ECOCITOYENNETE Recyclage / Pôle écocitoyen Un Salon dans le salon Tables (pour tous) Technopôle de l’Arbois

p.19 p.20 p.21 p.22

SOCIETE Emmaus Cabries p.23-24 FPPA p.24 Association Sémélé / IMPGT p.25

CULTURE Arcade Théâtre du Maquis Cinéma Mazarin Concours affiche Zik Zac Zoom Talent

p.26 p.27 p.28-29 p.30 p.31

Ce journal est imprimé dans le respect de l’environnement Imprimé par INDUGRAF OFFSET SA 43120 CONSTANTÍ (Tarragona) Tél.: (+34) 977 296 477 Dépôt légal n° 40080 N° INPI 03 3223098 - 100 % recyclé


Rachel  renault theo  hagga galerie  susini mapa ASSO  SEMELE le  mazarin André Gracia aka Pépito

Chargé de mission des Musiques Actuelles

André Marie Gracia Potez aka Pepito, chargé de mission des Musiques Actuelles pour la CPA (Communauté du Pays d’Aix), nous présente le MaPA.

o-fondateur et co-gestionnaire de salles mythiques comme le Mégafaune d’Avignon ou la Fonderie d’Aix, graphiste, animateur émérite d’Aix en Live*, le surnommé “Pepito” est toujours « en mission pour le seigneur ». Le schéma de concertation des Musiques actuelles en pays d’Aix (MaPA), qu’es aco ? Le MaPa est le nom donné au processus que la Communauté du Pays d’Aix (CPA)* a engagé. Il s’agit d’une démarche approfondie. Elle se veut englobante, tant à l’échelle du territoire, que des axes de réflexion. Car si nous voulons réussir une politique efficiente, il faut raisonner à l’échelle des 34 communes et sur l’ensemble des thématiques que recouvrent les pratiques considérées. Il s’agit d’une sorte d’écosystème où les enjeux sont importants et divers. Dégager une vision Helvetica Neue Bold de la réalité actuelle est le sens du diagnostic en cours. C’est Helvetica Neuemaillon Regular le premier de la concertation territoriale qui s’engage avec les divers opérateurs. modèle dérive du proHelvetica NeueNotre Bold cessusNeue dit “SOLIMA”* Helvetica Regularqui fait référence sur le sujet.

1

large, de ce que recouvrent les musiques “ dites “ actuelles. Cette difficulté, est sans doute l’écho d’une incompréhension entre société et cultures dites instituées et l’émergence de nouvelles formes, de nouveaux moyens d’expression. Cet abord brouillé est je crois le cœur du problème aussi pour les institutions. Historiquement d’ailleurs, pareil décalage est récurent dans bien d’autres formes d’expression. Mais la conscience évolue rapidement, de part et d’autre du fossé apparent entre acteurs de terrain, artistes et collectivités publiques. A ce stade mon travail est justement de ne pas agir isolément, mais de chercher à créer les conditions d’un dialogue public organisé. Pour savoir “quoi“ et “comment“ faire sur ce terrain, il faut d’abord dégager le sens de l’action publique.

Cette démarche, cette étude a été réalisée auprès de qui ? Cette étude a été effectuée auprès des élus, des responsables des services culture des 34 communes de la CPA. 20 communes y ont répondu, ce qui représente 85% des habitants de la CPA.

Après des années d’activisme associatif, tu es maintenant du coté institutionnel… Est-ce deux mondes si différents ? Ouf !! En gros résumé, j’ai toujours considéré qu’il s’agissait des deux faces de la même monnaie. Si la citoyenneté doit avoir un sens pour tous, alors il faut qu’elle embrasse chacun, peu importe sa gueule, ses mots, ses modes. Les institutions ne doivent dans l’idéal que structurer le sens qu’on donne à ‘’vivre ensemble’’. Et pour ça il faut des militants. On en trouve partout. D’ailleurs le processus actuel doit sa part à la prise en compte des mobilisations du passé.

Peux tu nous expliquer ta méthode de ce ‘’déblaiement’’ de terrain ? A dire vrai, le terrain s’est déblayé tout seul au fil du temps par l’action des opérateurs et la demande croissante des gens. Mais il persiste la difficulté de dégager une vision claire, un abord

La création de ton poste à la CPA semble indiquer une réelle volonté d’implication des politiques sur le sujet.. Le paysage change vite. Je sens une volonté sincère. Elle s’affirme un peu partout sur le Pays d’Aix, de tous les bords politiques d’ailleurs et à tous les niveaux

4

de responsabilité. Bien sûr, cela fait écho à une demande croissante du public, mais aussi reflète l’évolution culturelle de nos responsables et élus de plus en plus réceptifs, conscients de cette problématique. Il y a là aussi des activistes ( gare aux caricatures… ) * Aix en Live : Aix Qui ?, Comparses et Son, EMA Prévert, La Fonderie, Musical Riot, Radio Zinzine. * CPA : institution politique territoriale regroupant 34 communes sur deux départements (13, 84) pour un bassin de population de 360 000 habitants dont les compétences obligatoire sont: Le développement économique, L’aménagement de l’espace communautaire, L’organisation des transports, L’équilibre social de l’habitat, La politique de la ville et les dispositifs d’insertion économique et sociale. Une des compétences optionnelles: Les équipements culturels et sportifs d’intérêt communautaire. Plus d’info : www.agglo-paysdaix.fr * SOLIMA : dispositif permettant d’établir des «schémas d¹orientation de développement des lieux de musiques actuelles» élaboré par L¹Etat, les collectivités locales et les fédérations nationales (Fédurok, FSJ, Fneijma...). “MaPA“, quelques chiffres : - 16 villes représentant 85 % des habitants de la CPA ont répondu à l’étude de concertation. - 100 % des interrogés trouvent légitime que la CPA prenne en compte les musiques actuelles (MA) dans sa politique d’action culturelle. - 65 % des réponses font apparaître le sentiment d’une demande importante (60 %), voire très importante (5 %) des administrés. - 65 % des interrogés pense que les “MA“ représentent un enjeu d’attractivité et de qualité de vie pour le Pays d’Aix. - 66 % pense que la tranche d’âge concernée va au moins jusqu’à 45 ans, 33 % pour toutes les générations. - 63 % des communes engage un volet d’actions spécifiques sur les “MA“. A la question : Dans la politique culturelle Municipale, les MA représentent un enjeu : Prioritaire : 10 %, Important : 25 %, A développer : 20 %, Parmi d’autres : 30 %, Négligeable : 10 %, NSP : 5 %.


ECOCITOYENnete MUSIQUEs  ACTUELLES Du neuf pour les Musiques actuelles en Pays d’Aix ? Après tant d’années de “stand by“, il semblerait que le sujet revienne à la surface. L’Aperçu, journal de la Fonderie, vous propose un dossier spécial. credi photo 30

arts  graphiques Le 17 septembre dernier, une douzaine d’associations* du secteur a répondu présent à l’invitation de Sophie Joissains, Adjointe à la Ville et à la C.P.A (Communauté du Pays d’Aix) en charge, entre autres, des musiques actuelles, Sénatrice des BdR), pour une réunion d’information sur la nouvelle politique qu’elle entend conduire sur le sujet. Un grand événement, espéré par un milieu pour le moins en attente depuis nombre d’années. L’élue, assistée des directeurs des services culture et des chargés de mission des deux institutions, a dévoilé un plan d’actions s’appuyant sur une étude approfondie réalisée par les services de la CPA sur les 34 communes (lire ci-contre) “ Concertation Musiques actuelles en Pays d’Aix (MaPA) “, qui aboutirait à la

décision de créer une nouvelle salle entièrement dédiée aux musiques actuelles. Pour résumer : cette SMAC (Scène de Musiques Actuelles) fera partie d’un vaste ensemble immobilier : la construction d’un nouveau quartier à Aix, la ZAC de la Constance. Au milieu de 400 logements étudiant, de milliers de m2 de bureau, d’un centre commercial... et de tous les accès, routes, parking et viabilisations nécessaires, elle serait composée de deux espaces scéniques (300 et 1200 places ?), de studios de répétition, d’enregistrement, d’un lieu de vie et même d’un terrain adjacent permettant d’accueillir une grande jauge de plein air. Ce projet devrait être réalisé dans un terme de 2 ans et il est demandé aux “acteurs locaux“ d’intégrer des comités de pilotage pour apporter leur expertise à la finition des divers dossiers et cahiers des charges

concernant les aménagements techniques, les missions, les modes N de gestion et de financement,Helvetica etc… Rendez-vous est pris pour établir Helvetica N le calendrier des réunions de travail, la machine est lancée, rien ne N pourra l’arrêter et il faut aller Helvetica vite… Helvetica N dont acte. Alors, réelle volonté politique de prendre en compte la thématique des Musiques Actuelles à Aix, avec de vraies propositions, un processus de concertation, une politique raisonnée, ou effet d’annonce, histoire de gagner encore un peu de temps jusqu’aux prochaines promesses électorales ? L’Aperçu offre la parole à tous les protagonistes concernés, certains on accepté et choisi de s’exprimer dans les pages qui suivent.

Rachel  renault theo galerie  susini mapa ASSO  SEMELE le  maz 1

* Structures invitées : Aix Qui?, Charlie free, Comparses et sons, Conservatoire d’Aix, Cosmopolizen, Entre-Peaux, Festival de la Chanson Française, La Fonderie, La Maison Commune, MJC Prévert, Musical Riot, Salle Jas Rod, Seconde Nature.

La Fonderie - 14 Cours St Louis - 13100 Aix en Provence - progfonderie@free.fr

Musical Riot remplit des salles comme le Dock des Suds de Marseille ou le Cabaret Sauvage à Paris, enchante le Garance Reggae Festival à Bagnols/Cèze ou le Rototom Sunsplash de Benicassim et a créé le premier festival Dub du coin : le Peyrolles Splash. Sebastien Grau nous donne son avis :

musical  riot

activité sur ses terres. De plus, cela fait 15 mois que nous avons été expulsé de notre bureau du 37 Boulevard Aristide Briand sans être relogé. A ce jour, notre activité tient sur le travail d'un seul salarié, et le dévouement d'une vingtaine de bénévoles.

ors de cette réunion du 17 septembre 2012 à la Mairie d'Aix en Provence, nous avons bien noté que Sophie Joissains a évoqué le projet de construire une salle de spectacles dédiée aux musiques actuelles, ainsi qu'un lieu de plein air, qui pourraient credi photo voir le jour dans un délai de 2 ans.

En attendant, nous constatons que l'édition 2012 de notre festival, le Peyrolles Splash, qui devait marquer nos 10 ans d'existence n'a pu se tenir ni à Peyrolles en Provence, à Aix Helvetica NeueniBold en Provence, ces 2 communes ayant Helvetica refusé de nous accueillir ; Neue Regular Malgré la portée internationale de notre travail, nous ne jouisde fait nous avons été contraint de l'annuler. sons d'aucune reconnaissance de la part des élus de notre Helvetica Neue propre ville, et sans un soutien immédiat, nous doutons de Or, nous tenons à rappeler que notre association quiBold a vu Regular pouvoir profiter, un jour, de cette salle de spectacle." le jour à Aix en Provence ne peut Helvetica toujours pasNeue exercer son www.musicalriot.org

www.siteinternet.com

1

5

30

credi photo


lieux ressources afin d'échanger des compétences et de partager des projets tant artistiques que pédagogiques.

conservatoire 30 Thierry Riboulet, musicien, professeur coordinateur aux musiques actuelles du Conservatoire Darius Milhaud d’Aix.

Le conservatoire d’Aix va être (enfin) doté d’un formidable outil flambant credi photo neuf. Comment imagines-tu les passerelles entre les 2 futurs équipements ? Le nouveau bâtiment du conservatoire est une bonne nouvelle par son implantation dans un pôle culturel d'exception. Helvetica Neue B L'auditorium de 500 places devrait perHelvetica Neue R mettre à tous les départements de présenter des projets ambitieux dans des Helvetica Neue B conditions professionnelles. Il est également prévu d'ouvrir cet équipement aux Helvetica Neue R projets musicaux et aux associations de la ville d'Aix et de la CPA. Sur un plan plus ''pédagogico-artistique'' un des plus beaux exemples, ont tous été j'espère que nous aurons l'opportunité accompagnés par les différents acteurs de travailler ensemble avec les respondu territoire à un sables de cette L’intercommunalité est moment donné : SMAC à venir. Class-rock, l'EMA, Notre priorité est une réalité pour le Seconde Nature, l'accompagnement département musiques Théâtre et chanson, des artistes amateurs et en voie de actuelles du conservatoire la Fonderie, Comparse et sons... et professionnalisaj'en oublie. Je souhaite que nous collation. C'est notre mission, un service puborions toujours mieux entre nous pour blic mais aussi un service au(x) pubilc(s). faire en sorte que le parcours de ces Notre travail en tant qu'enseignant n'est jeunes artistes ne soit (presque) plus un pas déconnecté de la réalité du terrain. parcours du combattant. Les différents groupes, et Deluxe en est

Rachel  renault theo galerie  susini mapa ASSO  SEMELE le  ma

Tu as beaucoup travaillé sur l’étude du milieu des musiques actuelles à Aix. Que penses- tu de “MaPA” ? Je ne peux que souscrire et m'inscrire dans cette démarche. L'intercommunalité est une réalité pour le département musiques actuelles du conservatoire qui a déjà des partenariats avec ''Charlie Free'' à Vitrolles, la ''boîte à musique'' à Lambesc ou le Jasrod aux Pennes Mirabeau. Le rapport d’André Gracia est important car il recense tous les acteurs musiques actuelles de la CPA, tant dans le domaine de la diffusion, de la répétition, que de l'enseignement. Cette étude sera un support important pour mieux connaître les personnes et les

1

www.mairie-aixenprovence.fr/-Conservatoire-D-Milhaud-

Entre Peaux oeuvre dans le management de groupes, la production scénique et discographique, l’édition et l’organisation d’évènements. Alain Richard, président de l’association nous livre son sentiment : “ La vérité du Boniment “.

entre-­  peaux

Joissains de se dédouaner de ses ous nous étions presque habitués manques et de ses absences sur le terrain aux absences de lieux, au gaspillage aixois et d'obtenir un article de presse des deniers publics, aux choix non dans la Provence, validant l'action muniadaptés à la demande des publics, cipale en faveur de la jeunesse. au mépris face à la jeunesse et au credi photo refus de la concertation. A l'approche Nous avons assisté d'échéances élecà un simulacre de torales redoutées Entre Peaux aurait aimé !! et pour mieux Helvetica Neue Bold démocratie locale : des deux mains revendiquer son applaudirHelvetica Neue Regular tout est déjà décidé, le lieu, le statut de ville financement, l'appel d'offre, le mode culturelle pour 2013, la mairie d'Aix se réNeue Bold de gestion... si notre avis n'est pas pris veille! Elle décide de lancer un projetHelvetica en Helvetica Neue avant Regular en compte le projet, à quoi allons direction des cultures dites « musiques nous servir après? Enfin pour achever ce actuelles » : la construction d'une salle de projet, la mairie via la C.P.A fait appel aux concert !!??... rapports d'experts, bureaux d'études et de conseils qui sentent le réchauffé et L'association Entre Peaux aurait aimé apfont plus indigence qu'intelligence en plaudir des deux mains car ce projet nous le matière de situations des musiques et portons depuis 2005 dans un « livre blanc » expressions actuelles. diffusé à l'ensemble des institutions et L'association Entre Peaux souhaite que décideurs. Nous avons appris à ne plus cette salle de concert ne soit pas qu'un avoir confiance. La réunion en mairie du lieu de diffusion mais un lieu de savoir, 17 septembre 2012 a permis à Sophie

1

www.entre-peaux.org

6

d'apprentissage, un lieu de fête, de spectacle, vivant et populaire: en attendant cette utopie!!! n'oubliez pas qu'après la grande messe célébrant la capitale européenne en 2013 où l'argent va couler à flots et que les pilleurs de subventions auront tout englouti, en 2014, quand il n'y aura plus rien après la réforme territoriale, il restera encore des associations comme la notre dont l'objet est l'excellence et la créativité.


L'association Aix’Qui ? note, avec un certain plaisir, que la ville d’Aix-en-Provence décide, à la fin de son second mandat, de se pencher sur la thématique devenue problématique dans le Pays d'Aix depuis plus de 20 ans : les musiques dites « actuelles ».

aix  qui  ? uels sont les problèmes ? Quelles sont les solutions proposées ? On peut dire sans parti pris, qu'à l’échelle du Pays d'Aix, le théâtre a eu une réponse (on peut discuter de la forme et du fonctionnement, mais Le Grand Théâtre de Provence montre qu'une certaine réflexion fut menée) ; même chose pour la danse avec Le Pavillon Noir (mêmes réserves, mais même tentative de réponse) ou encore l'art lyrique, l'enseignement artistique, le conservatoire, le numérique… En bref, à peu près tous les secteurs culturels même ceux de la variétoche puisque le Pasino est là, tous oui, tous sauf un : celui regroupé sous l’appellation « musiques actuelles ».

à l'échelle du Pays d'Aix. Par ailleurs, le on ajoute à ça, le Korigan à Luynes, qui timing « horizon 2014… fin des travaux » survit grâce à l'énergie d'une poignée de parait très hypothétique. samouraïs, les locaux de l'épicentre de la répétitions privés de Zik Désert culturel ? Enfin, ville d’Aix-en-Provence à Box aux Milles et ceux de Certainement ce moment-là sera sans La Farinière aux Pennesdoute plus situé du coté Mirabeau, on a fait le tour. de la zone du Coton Rouge, avec l'arriPeut-on alors parler, comme d'autres vée imminente du plan Campus. avant nous, de « désert culturel » ? Certainement. On se souvient en 1980 de la réponse du Maire d'Aix de l'époque, à la demande Face à ce constat, la Communauté du Pays d'une salle de concerts par les jeunes d’Aix et la ville d'Aix-en-Provence, par la musiciens du cru « Messieurs, il vous fauvoix de Sophie Joissains, proposent : dra apprendre la patience… ». So, patience… 1/ Une étude qui, en deux ans, aura servi à montrer les besoins des communes en L’équipe d’Aix’Qui ? matière de pratique et de diffusion des musiques actuelles. Fallait-il pour autant attendre deux ans, pour qu’en plus seulement la moitié des villes de la CPA y participent ?

Rachel  renault theo galerie  susini mapa ASSO  SEMELE le  ma

A l'échelon de ce bassin de population de près de 360 000 habitants qu'est le Pays d'Aix, il n’existe qu’une seule salle musiques actuelles : le Jas Rod aux Pennes-Mirabeau, et une nouvelle tentative du côté de Vitrolles avec Le Roucas (3e ou 4e génération), quelques locaux de répétitions à la MJC Prévert (Espace Nadine Claveirolle) ouverts en 1996. Si

2/ Une salle de musiques actuelles devrait voir le jour à la ZAC de la Constance (entre le golf de Vasarely et l'ancienne route des Milles). Elle ne pourra cependant pas être une réponse

www.aixqui.fr vie. Au demeurant, je sais que les gens cela ait un sens et que l'écriture artistique attendent du concret. Ils ont lu la presse trouve son adéquation avec le public et et savent plus ou moins bien ce qui est le territoire. envisagé en la matière. En effet, il ne s'agit pas de faire de la proNotre programmation musicale accueille grammation pour de la programmation... près de 15 000 perle "name dropsonnes par saison, ou le "name Que l’écriture artistique ping" et j'ai souvent l'ocbombing" que trouve son adéquation l'on voit se dévecasion d'échanger avec nos publics. lopper un peu paravec le public et Entretien avec Raphaël Sage, Les retours sont tout n'est pas très le territoire directeur du centre des arts nombreux, contraspertinent, ni pour tés, mais générales artistes, ni pour numériques Seconde Nature lement, je peux t'assurer que les gens les publics. Pour ma part, je souhaite credi photo à Aix-en-Provence. sont désireux de pouvoir assister ici à de qu'entre Seconde Nature et ce futur lieu, beaux concerts tout au long de l'année. on puisse construire des "histoires". C'est un exercice exigeant, un apprentissage Comment perçois tu le processus de aussi, mais qui portera toujours ses fruits. concertation mis en place par la CPA et Quelles passerelles imagines-tu Helvetica Neue Bold Ensuite, j'ai toujours considéré que seul l'annonce de ce futur équipement? entre l'espace Seconde nature et la Neue Regular on pouvait faire des choses, mais qu'à Personnellement, étant concerné et Helvetica asSMAC. plusieurs, c'était toujours mieux et plus socié à ce projet, je le perçois encore Toutes sortes de passerelles ! En matière enrichissant, à la condition de savoir bien comme lointain pour l'instant. Le prode diffusion, de création/recherche ou de Helvetica Neue Bold partager et savoir garder nos exigences cessus mis en place en est à un stade transmission ! Notre lieu, comme tu le Helvetica Neue Regular artistiques propres. embryonnaire. Mais j'espère qu'il pourra sais, est un laboratoire pour les artistes et inscrire une réelle dynamique et aboupour expérimenter les idées artistiques tir, car l'idée d'une salle de spectacles en grandeur nature, il faut un dispositif dédiée à la musique actuelle s'impose de plus grande capacité. Pour moi, le fil de toute urgence dans notre bassin de est donc tout trouvé, à la condition que

seconde  nature

1

www.secondenature.org

7


Ceci nous a amené à une double ré- L’équipement devant se situer dans un flexion : nouveau quartier, il faut trouver un ter- adapter et compléter les équipements rain éloigné de tout voisinage pour les présents. concerts de plein air. Ceci est en bonne - créer un site particulier qui comprenne voie. un lieu d’accueil convivial regroupant une salle de taille moyenne permettant Quelle devrait être la place des murencontres et événements associatifs siques actuelles dans la cité. À quels enréguliers ; ainsi qu’un équipement plus jeux de société devront-elles répondre ? professionnel d’une jauge supérieure. Une place qui comme pour d’autres secSophie Joissains, première Aménagé de studios de répétition, teurs culturels, soit naturelle et facile à élue à endosser la charge d’enregistrement, de bupratiquer. Tant pour les reaux, etc. amateurs que pour les Concertation d’une délégation Musiques Ceci en faisant très attenUne difcredi photo permanente avec professionnels. Actuelles à Aix-en-Provence tion aux coûts générés. fusion de concerts réguCes équipements doi- le monde associatif lière. L’enjeu est ici un et initiatrice du « processus » vent être viables et tenir véritable maillage du répond à nos questions : compte des problèmes financiers qui se Pays d’Aix. Helvetica Neue Bold poseront aux collectiviIl est à noter qu’au sein du nouveau Helvetica Neueinéluctablement Regular tés. C’est autant sur ce plan que sur celui conservatoire un département musiques Vous avez demandé une étude sur d’un besoin évident de lisibilité qu’une actuelles devrait permettre d’ouvrir plus les musiques actuelles. Qu’en avezHelvetica Neue Bold étude globale permettant complémentalargement l’accès à ce domaine. vous appris ? Quels ont été les points Regular était nécessaire. rité Neue et rationalisation Au delà, cette pratique doit aider à un déterminants pour l’élaboration Helvetica du renforcement de la cohésion sociale. nouveau projet ? Nous le souhaitons d’autant plus que la Cette étude portait sur la perception des Vous prônez un processus de concercrise en accentue fortement le besoin. communes. Une seconde en partenariat tation avec les acteurs. Quels en sont avec l’Arcade et l’IMPGT devrait perles difficultés et les enjeux ? mettre de compléter la vision des élus La difficulté est toujours de répondre à en s’adressant aux associations et aux l’ensemble des demandes. La collectivité citoyens. doit répondre le mieux possible en resLa première étude faite directement par tant sur une démarche d’intérêt général. le service Culture de la CPA et plus spéLes besoins seront traités selon deux cifiquement par le chargé de mission reobjectifs : cruté sur cette thématique, a montré que - l’égal accès des associations à l’utilisales élus sont beaucoup plus sensibles tion de l’équipement qu’auparavant. Les musiques actuelles - permettre aux professionnels et aux font aujourd’hui partie des demandes amateurs de présenter leur travail et de des administrés. Ce n’était pas le cas se rencontrer dans un lieu ouvert qui il y’a quelques années. Auparavant la permette une émulation constructive. demande émanait de professionnels et de jeunes qui n’avaient pas intégré une Pouvez vous préciser vos intentions culture de dialogue avec les collectivià court et moyen terme ? tés. On peut observer d’une part que - Lancer le programme de l’équipement les tranches d’âge sont désormais beauet réfléchir à son mode de gestion en coup plus larges, et en second lieu que concertation permanente avec le monde la pratique amateur s’est généralisée. associatif. Elle dépasse la simple réunion amicale - À présent que les équipements du Pays privée, au point de s’enquérir des équid’Aix sont répertoriés, examiner avec les pements publics existants et le cas élus la possibilité de les compléter selon échéant d’en demander l’installation. les besoins exprimés.

sophie  joissains

1

www.facebook.com/sophie.joissains

8


jean-­david  ciot Jean David Ciot Député, vice président de30 la CPA, Maire du Puy Ste Réparade répond à l’Aperçu.

doit jamais être censurée. Les musiques actuelles sont une composante parmi d’autres de cette effervescence démocratique. Elles sont particulièrement plébiscitées par les jeunes, qui doivent pouvoir disposer de lieux de spectacle et de création adaptés. Cela n’est pas le cas aujourd’hui, et cela nuit au vivre-ensemble. Le fait que la thématique ait été si peu prise en compte à Aix depuis 30 ans est-il le résultat de la fatalité? Et est-ce réversible? Il est vrai que la politique culturelle à Aix s’est plutôt historiquement centrée sur l’organisation de grands événements prestigieux, au détriment du reste. Mais rien n’est irréversible, dès lors qu’une volonté politique s’affirmera. Je pense qu’il faut s’engager de manière volontariste dans la structuration de filières culturelles, qui rassembleront les événements et initiatives aujourd’hui épars sur la ville, pour faire vivre concrètement cette pluralité.

credi photo

Rachel  renault theo galerie  susini mapa ASSO  SEMELE le  maz

ean-David Ciot, nouveau député d’Aix, prend sa plume pour adresser à Aurélie Filippetti, Ministre de la Culture, une lettre lui demandant d’accorder une attention particulière à la problématique des Musiques Actuelles à Aix-en-Provence.

Parmi les nombreux sujets en urgence, celui des musiques actuelles vous paraît-il un enjeu sociétal important et pourquoi ? Faire vivre la pluralité des expressions culturelles constitue indiscutablement un enjeu majeur dans notre société. C’est une question de liberté, de tolérance, de respect et d’écoute mutuels. Je crois que la diversité culturelle est intimement liée à la diversité politique, et qu’elle ne

La communauté du Pays d’Aix, dont vous êtes vice-président, a lancé une étude de concertation (MaPA). Qu’en avez vous pensé? (de la démarche aux résultats) ? C’est une bonne démarche, tant sur la forme que sur le fond. Je félicite les

Helvetica N Helvetica N

Il faut s’engager de Helvetica N manière volontariste

Helvetica N

services qui travaillent quotidiennement pour faire vivre cette initiative, avec conviction et dévouement. Je n’ai d’ailleurs pas manqué d’y répondre, comme maire du Puy Ste Réparade. Néanmoins le plus difficile, dans le pays d’Aix, reste souvent de passer du stade des études à celui des réalisations. J’espère que nous pourrons assez vite avoir l’opportunité de discuter de la création d’un lieu pour les musiques actuelles en pays d’Aix, ce qui me paraît être une question essentielle.

1

www.facebook.com/jdciot

Alors, bien sûr, La Fonderie a su développer d’autres projets, le festival Zik Zac est devenu un grand événement populaire, mais il reste cette réalité : il n’y a pas de salle de musiques actuelles à Aix et c’est un cas unique en France pour une ville de 150 000 habitants. Sans oublier que certaines associations se retrouvent régulièrement en grandes difficultés malgré leur pertinence, leur savoir faire et leur pugnacité.

La  Fonderie

de je ne sais quelle mode, lubie ou plan de carrière.

Le processus de concertation est lancé. Le “MaPA“ est sans doute, la première étape indispensable qui servira(it ?) de base au futur édifice. Et quand je parle d’édifice je ne pense pas seulement à un bâtiment, mais plutôt à un plan, une vision, une volonté inconditionnelle. Il faut Pour finir ce dossier, en ce qui faire les choses sérieusement, sans se concerne La Fonderie, nous prendre au sérieux (O. Wilde). Imaginons : sommes sur deux registres. les élus, convaincus et motivés fixent Le second, nous vivons aussi un grand le cap, en concertation sincère avec le sentiment d’espérance ; on voit bien que credi photo terrain. Le dit terrain, solidaire et mobiça bouge. Les musiques actuelles deviene premier, forts d’expériences, nous lisateur, faisant fi nent un vrai dossier, vivons tout cela avec un sentiment de ses disparités, un enjeu. Les élus, de prudence. En effet, il arrive qu’à Un plan, une vision, une élabore les cahiers les Neue techniciens certaines périodes, en phase avecHelvetica le Bold et les Neue associations cycle électoral, une certaine agitation Helvetica Regular volonté inconditionnelle des charges. Enfin, les technise réunissent après devient palpable, des études sont mises ciens, confortés et sereins quant à leurs trois ans de silence radio. Un nouveau en route, des bâtiments sont préemptés Helvetica Neue Bold de mission spécifique missions mettent en marche la “machine“ poste de chargé par la Ville, des budgets d’équipement Regular aux innombrables rouages et s’assurent des Neue musiques actuelles est créé au sein sont votés, des promesses sont faites,Helvetica et des conditions nécessaires à sa pérende la direction culture de la CPA. C’est un puis ? Et bien, ça fait dix ans, cette année, nisation. Ça pourrait ne pas être si comhomme du terrain et du territoire, André que La Fonderie est fermée, en attente pliqué. Ça ne dépend finalement que de Gracia, connu et respecté par tous les de travaux, dix ans que les musiciens et la sincérité de l’engagement de tous. “acteurs“ et professionnels du secteur les publics ont bien du mal à trouver une En tous cas, ça vaut le coup d’essayer. qui est nommé. Ça nous change déjà salle sur Aix. L’Aperçu vous tiendra au courant des évode tous les arrivistes parachutés qu’on Et ça fait encore plus longtemps (toujours ?) lutions du dossier. En attendant, comme a vu défilé ces quinze dernières années. qu’on a vraiment le sentiment que cette dit souvent quelqu’un (il se reconnaitra) : Nous savons qu’avec lui nos légitimes ville est complétement hermétique à « N’oublions pas de rêver ». préoccupations et concrètes revendicatoutes ces musiques barbares et pas tions ne seront pas sacrifiées sur l’autel savantes. Jean-Michel Lasserre

1

La Fonderie - 14 Cours St Louis 13100 Aix-en-Provence

9


MUSIQUEs  ACTUELLES

arts  graphiques Retour en images des superbes créations graphiques des artistes invités par Ka Divers au Zik Zac Festival. Du live painting, du street art et des instants d’émotion rois plasticiens graffeurs (Deuz, Rémy Uno, Sack) pour des mètres de toile tendue. Vivre en live la création, l’expression lâchée sur le support, la subtilité de la technique, la poésie pure dans la couleur. Regarder le mouvement précis du bras, de la main, le contrôle génial du graffeur… Un souffle de bombe et un nuage de particules de peinture trouve la toile pour s’y poser…instant magique, unique. Deux écrans géants : - S’époustoufler des subtiles œuvres si réfléchies de STF Moscato. Des œuvres à message du roi marseillais de l’affiche pochoirisée. L’imagerie initiale est décalée, transformée, une réflexion sur la société du marketing à tout va qui nous touche en pleine poire…ouf ! l’humain reste l’essentiel - Admirer les créations du talentueux Sack, ce jeune étudiant à Aix est un phénomène venu d’Orient. Il nous emmène dans son univers tradi-sino-Hip-hopien, empreinte d’une jeunesse, terriblement vivante, mouvante qu’il mêle à sa culture, à la spiritualité de sa Chine natale… On le rappelle la galerie Mathgoth l’a choisi parmi les grands de l’art contemporain pour l’exposer à Paris…Grand talent à suivre...

Deuz

festival, apparait une fresque en noir et blanc tachée de rouge (à lèvres…). Des créations touchant d’humanité et d’esthétisme.

Modoki a rencontré le public. Appuyez-vous à la toile transparente et Modoki vous dessine, vous croque. Seul, en amoureux, pour un corps à corps graphique. En fin de soirée du

Une tente investie par Tooza Theîs, artiste tout terrain avec une exposition de ses créations. Multitude de photos de graff des villes voyagées, des mots, des phrases, encadrés à sa façon, un street art tout en finesse... Les fleurs et sphères de papier fin multicolore articulées de jonc de rotin réalisées grâce à son talent pédagogique par le public féminin des centres sociaux d’Aix a été mis en lumière, exposées. Un beau résultat des ateliers proposés durant l’année par Ka Divers avec Tooza sur les centres sociaux d’Aix (Albert Camus et Aix Nord). Initier et inciter à la création, à l’expression et vivre enfin l’évasion…

www.siteinternet.com

30

STF Moscato

http://kadivers.canalblog.com - kadivers1@gmail.com

Rémy Uno

10

Nous sommes ravis d’avoir credifé-photo pu accueillir ce groupe minin sur le festival et leur proposer cet espace d’exposition, une mise en valeur... échanger, partager dans les arts et dans la fête…


Rachel  renault t galerie  susini m ASSO  SEMELE le Artiste plasticienne

Coup de cœur

d’investissement. Rachel vit une période de réflexion, de gestation qui on l’espère va la pousser à retrouver l’envie et la force d’entamer bientôt un processus de création.

ous rencontrons une jeune femme drôle, ironique, pleine de finesse, de pétillance et de doutes… Elle a 30 ans, est née à Strasbourg et vit à Aix depuis l’année 2000 où elle obtient en 2004 sa maitrise d’art plastique à l’Université de Provence Aix-Marseille. Expérience de la vie

Comment j’aborde la création

Quand je suis en période de création, un enchevêtrement d’images me submergent, se présentent à moi, j’essaie de les peindre sur la toile... ce travail né d’un besoin de retranscrire Un peu forcée par des raisons économiques, elle a mis sa créaun état intérieur en moi, cela me prend beaucoup d’énergie, tion artistique entre parenthèses ces derniers temps. Rappede temps. Je n’atteins jamais vraiment ce que j’ai imaginé, ce lons qu’il n’y a pas de statut particulier de soutien et d’aide que j’ai vu en moi et cela est une des choses qui m’intéressent. aux jeunes artistes plasticiens. Créer, organiser des expositions, Je n’ai pas de travail préparatoire, je ne rencontrer les professionnels, demande un Ma peinture est fais pas de croquis préliminaires. C’est une temps et une énergie considérable. C’est approche spontanée, instinctive, ressenun engagement intellectuel, physique et réflexive, elle est une tie. Elle est dirigée par une ligne directive financier total. pensée en construction qui évolue, qui s’approfondit au fur et à Alors, depuis septembre, elle est profesmesure. seur d’art plastique dans le collège Roqueveyre d’Aubagne jusqu’à fin juin sûrement. Expérience nouUn univers trouble, paradoxal velle et enrichissante pour l’instant, qui lui demande beaucoup

credi photo

Son monde est composé d’imagerie colorée, presque enfantin où l’animal a une place particulière, omniprésente. Les sujets sont transportés et arrachés de leur représentation initiale et figurative pour les projeter dans une autre dimension, sensorielle étrange... Quand on regarde les œuvres Helvetica Neue Boldde Rachel, une émotion ambiguë nous Helvetica Neue Regular envahit, quelque chose de connu, familier et en même Helvetica Neue Boldtemps fantasmagorique, onirique, inHelvetica Neue Regular quiétant. ‘’J’aime les peintres classiques de la Renaissance. Manet ; je l’aime beaucoup ainsi que Peter Doig. Côté art contemporain, j’apprécie Urs Fischer, Wim Delvoye, le Gentil Garçon ou encore Thomas Mercier. Côté littérature, pour faire court, j’aime beaucoup Raymond Queneau, Georges Bataille et Haruki Murakami ’’

1

Rachel, on attend avec impatience de redécouvrir ton talent et de nouvelles œuvres… Parcours Exposition ‘‘I do’’ à la galerie NM / AIx - Février 2012 Festival Gamerz 07 / Aix - 2009 Exposition à la Mezzanine Espace Expo d’Art Contemporain / Aix - fin 2009 Huitième édition d’Art Cité / Fontenay-sous-Bois - Juin 2007 Exposition collective ‘‘Immersion 2030’’ à la Galerie de l’école d’art d’Aix - 2007 Résidence avec le collectif La Force Molle à Draguignan

Seul le diamant reste éternel - technique mixte sur toile 116x89cm

rachwelle@gmail.com

11


0

jaw AW plasticien graffeur de 30 ans aime voyager, en quête de nouvelles expériences de création, seul ou en collectif. Il est plébiscité dans le monde entier : Meeting of Styles / New York, Brussels Graffiti/ Bruxelles, Festival Mir Caravan- Moscou, Russie, Festival Mir Caravan/Moscou/ Expo collectives : French Kiss /Hong Kong/ Da Mental Vaporz - Melbourne, Australie… Enthousiaste, il revient tout juste de Londres où il a participé à Urban Masters, grande rencontre du street art et de l’art contemporain en général. Il expose régulièrement en France et a clôturé une très belle exposition à la Seize Galerie de Marseille ce mois de novembre. Il découvre le graffiti à 16 ans. Son Bac ES en poche il s’inscrit à l’école de communication visuelle Axe Sud, à Marseille et s’initie à l’illustration, au graphisme et à la création multimédia en général, obtient son dîplôme.

JAW, plasticien-graffeur est plébiscité dans le monde entier. Il revient d’Urban Masters, à Londres Il rejoint le collectif marseillais L’Artmada en 2002, ils réalisent ensemble de nombreuses fresques et différents projets autour du graffiti. Ils organisent credi photo culturels à l’étranger, des des échanges expositions collectives etc … Il continue toujours à peindre avec le Neue Bold collectif DMV (Da Mental VaporzHelvetica crew). ‘‘Avec ces graffeurs de ce collectif, qui Helvetica Neue Regular sont des amis depuis le début en 2000, on a fait pas mal de chemin ensemble. Helvetica Neue Bold Certains, comme Kan et Bomk, sont Helvetica Neue Regular vraiment à l’origine de ma passion pour le graffiti et le dessin…’’

1

En parallèle, il a monté sa propre structure, Drops (www.drops.fr), où ils sont 4 plasticiens. Structure plus axée sur le graphisme, le web design, l’illustration et la conception d’idendité visuelle/ logos. Il réalise aussi des peintures, décorations et des illustrations. Elaborées comme des fresques, ses oeuvres ne s’apparentent pas aux clichés

The old school way

connus du Hip-hop. Il évolue sans cesse vers un travail plus élaboré. Ses réalisations souvent XXL témoignent de son humour grinçant, de son obsession pour la déformation de la chair, des corps et de l’esprit. Elles reflètent son affection évidente pour le mouvement et révèlent une grande maitrise de la lumière. Les thèmes de la mort, la nature et de l’éternel mystère féminin sont récurrents dans son travail. Ses techniques : Il expérimente diverses techniques sur toile : mélange de bombes aérosols, peintures acryliques, projections et parfois du collage, iutilise le couteau et les pinceaux,. Il change et teste souvent des choses pour changer de matière et jouer avec les accidents. “J’essaye de dépasser la technique classique sur toile, c’est une approche plus perso de la peinture qui me fait avancer…’’ Publications Il collabore à « La France d’en bas » (12 000 ex.), et apparaît dans de nombreux ouvrages (« Rétroactif 2 » , « Graffiti », « Mausolée »,...), il est souvent présenté dans la presse spécialisée. Liens web : www.javvs.fr http://drops.fr/ http://www.damentalvaporz.com/ http://lartmada.com/

Money talk

jawone@gmail.com

12


Rachel  renault t galerie  susini m ASSO  SEMELE le Patrick Monge

atrick Monge est le responsable et propriétaire de la Galerie Susini. Il nous ouvre ses portes, comme il sait le faire, avec simplicité, sincérité et attention. On ne présente plus la Galerie du Susini du cours Sextius située en plein cœur d’un quartier populaire, vivant, un des rares axes culturels du vieil Aix. Tout proche de l’école d’art, face à l’espace Seconde Nature, jouxtant le Sextius Bar (qui accueille Radio Zinzine tous les jeudis soirs) et où se retrouve une grande majorité de la jeunesse qui aime ce lieu pour échanger, faire la fête aux sons des groupes locaux invités ou des très bonnes play liste concoctés par l’équipe de Thierry, le maitre des lieux…sans credi oublierphoto nos amis et partenaires de la 28th Box non loin de là… Tous ces acteurs culturels se connaissent, se croisent et partagent ce territoire de vie et de culture, imaginent les nouveaux espaces d’arts et d’échanges à la portée de tous. C’est une histoire de famille la galerie Susini. Ce local est l’héritage de son grand père, le graveur aixois Joseph Susini. Du sous sol au 1er se trouve la galerie, le bureau et un tout petit studio, au 2ème et 3ème étage sont les appartements du frère de Patrick, Philippe, proche et engagé moralement, affectivement dans l’histoire de ce lieu d’expositions.

développement par le Conseil Général et la ville d’Aix.

Acte militant

« Dans les années 1997, on a organisé l’exposition ’’L’art dégénéré 2’’, en réaction au Front National qui avait conquis les mairies de Marignane, Patrick a toujours voulu que cette galeVitrolles, Toulon, Orange. rie soit un espace de liberté d’expression Une exposition qui de l’art contempoa fait du bruit en rain et en particulier Un esprit militant, référence, rappelons un moyen de promouvoir et soutenir engagé pour défendre le, à l’exposition organisée par le réles jeunes créateurs des valeurs gime nazi et Goebels du pays d’Aix au en particulier dans le sens large. Un esbut de nier, tuer l’art moderne (dont les prit militant, engagé pour défendre illustres Chagall, Nolde et Picasso entre des valeurs au travers des choix artisautres, participaient), tout cela en faveur tiques éclectiques. Cette galerie se d’un art officiel appelé ‘’l’art héroïque’’. veut ouverte à tous, d’ailleurs lors des On en tremble encore… vernissages, nous retrouvons les fiLa galerie Susini voulait et a su mondèles amateurs d’art, la jeunesse sentrer, dénoncer et dire ‘’voilà ce qui nous sible et intéressée et bien entendu les attend si le FN prend le pouvoir’’. L’art jeunes artistes de l’école d’art. A chaque sert aussi à cela, défendre des valeurs, nouvelle exposition, de nouveaux viparler d’humanité, faire comprendre à sages, de tous âges, de toutes apparHelvetica travers des œuvres d’artistes pour partatenances… La Neue mixité, Bold la diversité est Helvetica Neued’accueil Regular ger des messages et résister, combattre la preuve d’un travail et d’oul’ignorance et montrer. verture réalisé par le maître du lieu. L’esprit de la galerie

Helvetica Neue Bold Helvetica Neue Regular

1

Ouvrir la galerie, une passion, une aventure, la lutte « Il n’y a pas d’école de galeriste » comme le souligne Patrick Monge. En 1993, il s’est jeté dans l’aventure avec passion, son diplôme de l’école d’art en poche, après avoir cherché, voyagé et s’être enrichi d’expériences diverses durant quelques années comme tout jeune artiste qu’il était. Il nous raconte combien le projet, la lutte pour exister fut difficile avant d’être soutenu et reconnu par les institutions (pas toutes). La galerie est financée au bout de toutes ses années de propositons culturelles, d’engagement et de 13


Choisir et accompagner, soutenir la jeune création ‘’ On travaille avec l’école d’art d’Aix. Chaque fin d’année, on se rend à la présentation des diplômes et en fonction de ce qu’il en ressort, on choisit 4 ou 5 jeunes artistes pour leur proposer de participer et d’exposer leurs oeuvres dans la galerie. ‘‘ Un réel travail de suivi des artistes est réalisé ici, ceux qui ont exposé à la galerie Susini, sont souvent re-exposé quelques années plus tard pour présenter à nouveau leurs travaux. La galerie met tous les moyens nécessaires pour prendre en charge financièrement l’organisation des expositions et des résidences. Elle réalise un travail d’accompagnement et d’aide pour que l’artiste se mette en relation avec les professionnels de l’art contemporain. C’est certainement une des rares galeries sur Aix qui ne prend aucun pourcentage sur la vente des créations exposées. Lieu d’accueil Une fois exposé dans ce lieu d’accueil, de liberté et de tolérance, la porte reste ouverte. Patrick continue à suivre ces jeunes artistes, il souhaite vraiment entretenir la relation, il les connait bien. Si l’un deux a besoin d’un lit un soir, d’une douche, c’est possible, le petit coin studio est là aussi pour les accueillir, c’est l’esprit Monge. Fédérer et développer l’esprit de groupe et de solidarité des jeunes artistes 20 Ans

‘’J’en avais assez d’aller chercher l’artiste dans son atelier, qui travaille seul, isolé… le faire venir à la galerie pour 15 jours d’expo et ensuite, c’était fini, il repartait ‘’. Il s’impose un travail d’accompagnement ‘’Je souhaite les pousser à être dans une synergie, à vivre le groupe…Ce qui est formidable dans le milieu du spectacle, ce sont des gens qui travaillent en groupe et en équipe’’. Afin que l’artiste ne reste pas isolé ’’ je suis là pour remettre de l’ordre et les pousser à partager, à concentrer les informations’’. Ils discutent ensemble des projets à venir, des expositions qui ont lieu ici ou ailleurs, ils évoluent ainsi de façon plus solidaire, plus fédératrice.

Elle fêtera ses 20 ans en 2013 !! Une coïncidence avec cette grande fête attendue et organisée que nous prépare les comités de pilotage et autres institutions pour Marseille Provence 2013, Capitale européenne de la culture. Nous espérons vivement que les milliers de visiteurs attendus et escomptés par les porteurs de projets pour ce grand événement international, viendront découvrir les artistes exposés à la galerie Susini, souffler ses 20 bougies et vivre enfin un vrai moment d’art, d’émotion et d’échange. Rencontrer les vrais acteurs culturels locaux et professionnels du territoire dont certains sont un peu oubliés...

Galerie de renom Cette galerie a accueilli depuis 1993, plus de 150 artistes, même si l’essentiel de sa programmation est tournée vers la jeune création contemporaine, elle a également accueilli des artistes reconnus internationalement : Hervé di Rosa, Yvon taillandier, Sébastiano Fini, Julien Blaine, Jean-Jacques Ceccarelli ... Elle a participé, et continue, à de grands rendez-vous culturels comme : L’Art Dégénéré nous le rappelons, Pur Impur, Un Eté Chinois, le festival de la BD d’Aix-en-Provence, le festival Gamertz et à certaines actions caritatives avec Aides Provence ou le Réseau Santé Provence. Sans oublier les rencontres internationales comme Art-Jonction à Cannes, Nice et la foire d’Art Contemporain de Stockholm.

www.galerie.susini.fr

14


hel  renault theo  haggai rie  susini mapa O  SEMELE le  mazarin Artiste gribouilleur

Rencontre avec Théo Haggaï ou ma caille comme j’aime à l’appeler (autosatisfaction personnelle de côtoyer un « grand Nom »)

n pourrait dire de lui :   22 ans et toutes ses dents, mais la formule la plus adéquate serait 22 ans et bourré de talents.  Tellement bourré qu’il   laisse de côté sa carrière d’humoriste amateur. Exercice maitrisé de la photographie et de son sujet, Théo se cherche et nous livre aujourd’hui son âme dans la peinture. Salut Théo, pourquoi tes personnages ont des longs bras et des têtes allongées ? Hey Mat, bah écoute, j’ai moi même la tête allongée et disons que chacun se représente, plus ou moins, quand il dessine. Pour les bras, je ne sais pas, c’est plutôt drôle de faire des bras longs.

Ah, peut être une référence aux 4 Fantastiques, sinon blague à part, on retrouve sur tes dessins un peu toujours les mêmes visages dans différentes situations, est ce qu’il y a un rapport avec l’univers BD ? J’y ai jamais pensé, mais après coup, t’as pas tout faux coco. C’est vrai qu’ils auraient pu s’enfuir de n’importe quelle BD, mais malheureusement pour eux, ils doivent se contenter pour l’instant, d’une feuille chacun.

En fait c’est l’histoire de ta vie, c’est donc à nous de l’interpréter ? C’est pas vraiment ma vie, c’est surtout des idées, des phrases, des images qui me traversent l’esprit et que j’arrive à retranscrire visuellement grâce à mes dessins. Je sais que tu fais aussi beaucoup de photos. Ces derniers temps tu as transposé tes dessins sur tableaux avec un peu plus de couleurs et de techniques diverses, et tu poses en photo avec tes tableaux, c’est une mise en abime ? Ah tu veux dire que sur mes tableaux, c’est moi et que moi… je tiens mes tableaux sur mes photos où il y a mes tableaux… que j’ai peint, etc.. etc… etc… ? Oui, c’est ça, enfin presque.

d ular

d ular

Bon au niveau de ton acte, tu fais quoi prochainement ? En décembre, mes petits dessins vont découvrir Paris. J’expose dans la galerie Nicolas Hugo située 60 rue Monsieur Le Prince dans le 6éme. C’est une expo collective et ça me fait super plaisir d’y être vu avec les artistes qui y exposent. Ouais donc en décembre, t’es pas libre, du coup, en mars ça va ? Le 28 ? Ouais, tu te sens d’exposer chez nous ? Yes, ok, let’s go! Rendez vous le 28 mars à la 28th Box, 28 rue de la Treille - Aix en Provence Interview réalisée par Mat et Vinz

http://theo-haggai.tumblr.com

15


http://theo-haggai.tumblr.com

16


0

death  case

Vous avez envie d’un tatouage par un maître de la discipline, mais pas forcément envie d’y laisser un bout de peau

n a trouvé pour vous la solution, ‘’Death Case’’ vous propose d’habiller votre seconde peau, celle de votre GSM, ou cellulaire, enfin votre smartphone comme on dirait aujourd’hui et il deviendra vraiment smart.

credi photo Les grands artistes du tatouage s’associent à la marque Death Case pour produire des coques iPhone collecter numérotées (édition limitée à 50 exemplaires) et au graphisme unique. La coque est présentée dans un coffret «Edition Prestige» accompagnée deHelvetica Neue Bold l’illustration originale de l’artiste et d’un certificat d’authenticité, tout cela sousHelvetica Neue Regular enveloppe cachetée d’un sceau de cire rouge. Une oeuvre, une pièce de tatouage unique pour votre téléphone Helvetica Neue Bold

Helvetica Neue Regular

Disponible prochainement chez BSA Body Seasons Authentik - 20 rue Paul Bert à Aix-en-Provence

1

Facebook : Death Case

Body Seasons Authentik

17


l’art  dans   la  rue

Les Nocturnes Artistiques…L’art dans la rue Samedi 8 décembre 2012 - Rue Aumône Vieille à Aix

ne rue + des gens + des artistes = un esprit d’art Eh oui ce n’est pas MP 2013 et cet évènement prend place sans subvention de l’Europe, ça se passe à Aix dans la rue Aumône Vieille. Tout a commencé par l’envie de faire connaître les commerces de proximité, mêlé au désir d’aider des artistes, qui ont peu de facilité sur Aix-en-Provence pour montrer leur travail. Cela a donné naissance à ces Nocturnes Artistiques, soirées de partage de connaissances et de convivialité ! Deux nocturnes artistiques se sont déjà déroulées dans la rue Aumône Vieille en 2011 et en 2012. Sans prétention, sans snobisme, sans aucune restriction artistique de leur part, les commerçants, galeristes et restaurateurs de la rue vous invitent à vivre un bon moment. Pour que « Aix ville d’eau, ville d’art » devienne réalité ! Bon, ok, rue Aumône Vieille on ne vous servira pas que de l’eau... Parcours artistique dans toute la rue. Animations culinaires et musicales. Un goûter de Noël vous sera proposé par les Doll’s, un délicieux vin chaud vous sera servi, de la musique, de l’animation… tout cela dès le milieu de l’après-midi ! Pour vos achats de Noël, c’est l’occasion idéale de dénicher des cadeaux uniques et originaux, faits et crées sur place ! Venez nombreux.

« Ben... oui... rue Aumône Vieille, c’est possible... » « Alors, papa, qu’est-ce qu’on fait aux Allées Provençales ? » « Euh….je sais pas »....

Au programme : - Photo Cynthia Aymes chez Jacquou le Croquant - Expo photos / lithogrohye / t-shirts / skullz custom par US AND THEM chez Alter Ego - Surprise de Maxence chez Only Colors - Peinture Lily B et Wanting chez Rêve de Manga - Peinture Mélanie Brochet et les sculptures de Malou à l’Atelier Luinwé - Dessin de Remi D’Aix chez Thierreez Barbershop - Masque, sculptures de M.Jo Hostache à la Cordonnerie des Tanneurs - Casquettes, toiles de Q.TER au Netgames. Avec l’aimable participation du groupe de jazz manouche Gala Swing Quartet et l’animation culinaire « La bonne pasta d’Alfonso».

(1) Thierreez Barbershop (2) Rêve de Manga (3) L’évènement, Jacquou le croquant, Saigon, Bentoka, Nirvana, La case créole, Le Boudoir (4) Galerie Alter Ego (5) Atelier Luinwe (6) Only Colors (7) Timomo, Le Curieux (8) Roux Immobilier (9) Touky Piercing (10) Touareg (11) Josephine Retouches (12) Cordonnerie des Tanneurs (13) Net Games

« Dis papa, est-ce qu’on peut se faire raser la barbe (1) tout en lisant un bon manga (2), manger de succulents petits plats (3) et contempler des ouvres d’art (4) ; acheter un bijou unique (5) en se faisant faire un balayage (6), acheter une nouvelle tenue pour maman (7), rechercher un appartement (8) et se faire piercer le nombril (9) ; déguster un thé à la menthe (10) en attendant la retouche de son pantalon (11) ou le ressemelage de ses chaussures préférées (12) ? Tout ça en twittant avec les z’amis bien sûr (13)?»

18


SOciete ECOCITOYENnete

L’aperçu

L’aperçu

L’aperçu

L’aperç

Suite à une étude menée sur les potentialités du recyclage sur son territoire, la Communauté du pays d’Aix (CPA) cherche à s’investir en faveur du réemploi des objets jetés.

MUSIQUEs  ACTUELLES

www.siteinternet.com éalisée par CAP3C, bureau d’études coopératif cherchant 30

à appuyer des projets de l’économie sociale et solidaire, cette étude a pour but d’identifier les potentialités de développement des projets de type recyclerie ressourcerie sur le territoire de la CPA. Parmi les dix-huit déchetteries que compte le pays d’Aix, l’étude a évalué le potentiel de valorisation des déchets par le réemploi, c’est-à-dire la réutilisation, dans le cadre de leur usage initial, des substances, matières ou produits collectés et encore utilisables. Ainsi est mise en avant la possibilité de réemployer près de 550 tonnes de déchets.

des entreprises pour déterminer quelles actions peuvent être credi photo menées. « L’idée, c’est de confier soit au gardien de la déchetterie, soit à une association, le soin de trier et de collecter dans les caissons les objets récupérables. Les caissons seront ensuite transférés, en fonction des besoins, en atelier et les objets seront retapés pour être revendus, explique Emmanuel Lesimple, de la direction du traitement des déchets de la CPA. C’est une activité sur laquelle la CPA ne touchera aucun bénéfice, précise-t-il. Nous mettons gratuitement le produit à disposition et encourageons l’activité qui va suivre. »

Un appel à projet pour développer la recyclerie-ressourcerie

Vers la création d’un véritable circuit économique

Forte de ces données, la CPA a les moyens de compléter sa politique d’élimination des déchets, mise en place depuis 2003 et qui se concrétise par le tri sélectif, la distribution de composteurs ou encore la collecte de cartons auprès des commerçants d’Aix et de Pertuis. Des caissons de réemploi vont être installés dans les déchetteries selon la localisation et le volume de déchets traités. Un appel à projet a été lancé auprès du monde associatif et

Si ce projet permet de donner un coup de pouce à la création d’emplois dans les associations, il contribuera aussi à la diversité des canaux de distribution pour les consommateurs, hors des grandes surfaces et des circuits habituels. Une initiative qui montre à nouveau qu’entre emploi et réemploi, les possibilités d’actions sont nombreuses et utiles.

theo  haggai mapa arts  graphiques le  mazarin les  eco.  de   la  terre Un pôle d’informations écocitoyen pour vous servir… epuis près de six mois, un pôle d’informations a ouvert ses portes dans la galerie de l’Oxylane Village de Bouc-Bel-Air pour renseigner toutes les personnes désireuses d’en savoir plus sur « les gestes écocitoyens ». En effet, vous y trouverez, du lundi au samedi de 10h à 19h, les réponses à toutes vos questions sur des thèmes aussi variés que l’habitat, le jardin, les énergies, le bienêtre ou encore la finance solidaire. Vous découvrirez que les actions qui ponctuent notre quotidien peuvent être lourdes de conséquences, non seulement sur notre planète mais aussi sur la société dans son ensemble. Opter pour www.lesecodelaterre.fr

la finance solidaire ou acheter des légumes bio ont ceci en commun que ce sont deux actions qui viennent soutenir une démarche de développement durable dans notre société. Vous trouverez un réseau d’acteurs compétents pour vous donner des trucs et astuces, pour vous aider à concrétiser vos projets d’ameublement, de jardinage ou de remise en forme dans le respect des autres et du monde qui vous entoure. C’est pour répondre à toutes vos interrogations citoyennes petites ou grandes,

19

Clément Fages, les éco. de la terre

existentielles ou non, que le pôle d’information vous accueille : entreprises, associations, collectivités et bien sûr particuliers pour vous informer sur les gestes écocitoyens. Envie d’une piscine ? Envie de voyage ? Participer à ou organiser un éco-festival ? Les partenaires du pôle d’information sont là pour vous surprendre ! Pôle d’informations les éco. de la terre L’Oxylane Village, La Petite Bastide - RN8 13320 Bouc-Bel-Air


un  salon   dans  le  salon

Marie et Manu, 2 soeurs jumelles, avaient depuis 15 ans un salon de coiffure en centre ville d’Aix. En janvier 2012, elles décident d’emménager à Encagnane, un peu plus à l’ouest, et de changer de fonctionnement.

rop de nuisances et de laisser-aller dans cette ruelle du iteinternet.com 30charges vieux centre, une fréquentation en baisse plus des

credi photo

et des frais qui explosent : la décision est prise : elles installeront leur salon de coiffure dans leur salon, à la maison… et c’est parti.

Depuis elles acceuillent les clients dans une ambiance chaleureuse, avec un petit café, dans la musique, on rigole, on discute, on se fait coiffer !!

theo  haggai mapa le  mazarin

Les générations se mélangent, se rencontrent, le salon du centre ville est devenu un lieu familial du quartier. Marie et Manu sont là pour vous recevoir, du mardi au samedi, toujours avec le sourire et la bonne humeur. Les tarifs sont à l’image de l’ambiance: doux et accessibles, 30 € shampooing traitant, soin, coupe et brushing. Elles proposent aussi des lissages coréens à partir de 150 € et brésiliens à partir de 100 €.

vente des produits naturels et bio pour l’hygiène, la beauté, les soins du visage et du corps, le bien être, une gamme est prévu Pas de problème pour ceux qui ne peuvent pas se déplacer : pour la maison sans oublier une sélection de petit prêt à porter... elles pratiquent la coiffure à domicile. Et si vous avez des plein de choses à découvrir, pour faire plaisir difficultés de mobilité et que vous tenez vraiet se faire plaisir.... ment à venir vous faire coiffer ‘’à la maison’’, Les générations se elle se proposent de venir vous chercher… mélangent, se N’hésitez pas, si vous avez envie d’une belle C’est le salon toutes options ! rencontrent, ce salon coupe dans une ambiance familiale et conviviale, courrez chez Marie et Manu Torres. Pour compléter leurs activités et satisfaire est devenu un lieu toujours plus leurs clientèles, elles ont déve2 Bd. Ferdinand de Lesseps – Rés. Europe - Bat B loppé des activités annexes en proposant à la familial du quartier. à Aix-en-Pce Tel : 04 42 27 03 30 ou 06 34 55 22 39. Marie et Manu Torres - 04 42 27 03 30 / 06 34 55 22 39

N’jak  wab

On a goutté les boissons bio énergiseantes et savoureuses de N’Jak Wab...

abriquées dans les Hautes Alpes avec de l'eau de source et des ingrédients bio, ces boissons énergiseantes sont trés peu sucrées et fortes en saveurs, gingembre frais rapé, nectar de cassis. C’est une fabrication artisanale selon la recette originale d'Afrique de l'ouest. Vendue dans une bouteille en verre consignée pour l'écologie. Idéale pour le sport, pour les cocktails. On peut aussi les boire chaudes pour les sports d'hiver http://limbixify.com

20


les  tables   (pour  tous)

Jean-Luc Irondelle pour l’Aperçu a rencontré Daniel Gobin dans son nouveau restaurant solidaire à Pertuis

« Ce que je leur donne, dit Daniel, c’est une formation professionnelle et une attitude, une manière d’être. » Ainsi s’exprime un premier principe de solidarité.

orsque les villes sont grandes, il arrive que le passant s’y perde. Surtout si elles sont belles. De jour comme de nuit. Lorsqu’elles sont petites, le même passant impatient n’en termine jamais le tour, persuadé d’en tout connaître. Ainsi à Pertuis ! Tout près du centre ancien de Pertuis, rue Silvy, se trouve Les tables (pour tous), restaurant solidaire ouvert du mardi au samedi, midi et soir. Derrière la vitrine de ce qui était auparavant une papèterie, les Tables y dressent les nappes d’une histoire d’homme.

Petits prix solidaires Le second s’applique au prix du repas. Si tout un chacun s’acquitte d’un repas à 12 €, comprenant une entrée, un plat principal et un dessert, les personnes les plus démunies ne paient que la moitié pour le même menu. Ils peuvent alors revivre le lien social que bien des misères brisent habituellement. Venir manger au milieu d’autres clients, écouter, regarder, voire échanger permet une réadaptation à la vie, aux envies.

Lui, c’est Daniel Gobin. « Economiste, chercheur au CNRS, j’ai démissionné en 1981 pour partir en Afrique afin d’aider les petits frères africains. Je suis resté 14 ans là-bas. Au passage, j’ai eu une deuxième mission dans la fonction publique. Je suis rentré en 1994 et je suis resté en France. C’est là que j’ai créé une société de conseil en informatique et en formation. Ensuite j’ai fondé une société de commercialisation de vins. Ca marchait, mais il manquait quelque chose. J’avais beau faire pas mal de bénévolat que ce soit en culture, en sport ou à l’UFC, il manquait quelque chose ! »

Des produits sains

Un troisième principe prévaut aussi chez Les tables (pour tous) : « Des repas sains et équilibrés : pour lutter contre la malbouffe, pour rendre les gens conscients de ce qu’ils mangent. Les gens les plus démunis sont les plus touchés par la malbouffe... Se nourrir de manière saine est un de mes objectifs, c’est pour cela que j’ai ouvert le tarif à 6€ aux lycéens de Pertuis. » Enfin, le quatrième principe concerne l’aspect culturel. Chaque mois, une exposition de peinture, un café philosophique et Aux services des autres assez régulièrement des rencontres d’amateurs de musiques. Un coin bibliothèque géré directement par les clients, se niche Quoi de plus convivial alors, pour réaliser cette tâche, que de au bout de la salle. Les livres circulent entre ceux qui en amènent servir les autres au sein de sa nouvelle petite entreprise ? et ceux qui en empruntent. Les rayons du bas sont même réser« Un jour, j’ai entendu sur France Inter, à l’émission Carnets vés aux enfants. Elle est pas belle la vie ! de Campagne, à 12.30, un gars qui avait monté un restaurant Il faudrait aussi évoquer le travail auprès des handicapés et les solidaire à Mulhouse. Je me suis dit, c’est ce que je dois faire. ateliers thérapeutiques. Mais, le plus simple Depuis, je bosse quatre fois plus, je gagne Animé par l’esprit serait de découvrir sur place cet homme qui quatre fois moins, mais je suis heureux !» Animé par l’esprit solidaire d’une équipe solidaire d’une équipe aime tant ce qu’il fait pour qui le partage est un grand plaisir. Il vous parlera de ses pasde rugbymen locale, les voilà lancés à de rugbymen locale, sions. Alors, si vous vous rendez à Pertuis, l’aménagement de ce restaurant pour tous. ne passez pas. Arrêtez-vous le temps d’un Au fil du temps disponible des uns et des les voilà lancés à repas ou d’une soirée. Daniel sera heureux. autres, de leur engagement au cœur de la l’aménagement de ce Et vous aussi. mêlée du chantier, ils marquent l’essai tactique de ce changement de vie, avant la Jean-Luc Irondelle restaurant pour tous transformation qui ouvrira le store sur une nouvelle enseigne. Les rendez-vous des Tables (pour tous) : Appuyé par les conseils avisés d’un chef de cuisine, de ses amis, Le 13 décembre, resto-philo sur le thème « Le fruit du hasard ? » Daniel se met aux fourneaux d’un côté, fait les comptes de Le 14 décembre, vernissage de l’exposition de Tatiana Caruana. l’autre, avant tout à la recherche de l’expression de la solidarité. Laissez-vous entrainer dans l’univers de Pirouette Cacahuète pour découvrir que le carton se récupère et offre des créations Insertion par le travail originales et étonnantes. Aussi, il commence à se mettre en relation avec la DIRET et le Conseil Général afin de faire de son modeste établissement un centre d’insertion par le travail pour des personnes depuis longtemps à la recherche d’emploi. Polyvalence pour tous Il remplit alors trois emplois multi-fonction. Tout le monde fait tout, cuisine, salle et plonge. Les employés restent au maximum deux ans, ils peuvent se prévaloir d’une expérience professionnelle. Durant ce temps, ils ont un suivi socio-professionnel par Daniel lui-même et l’aide des organismes compétents. Par exemple, ils peuvent bénéficier d’une prise en charge du permis de conduire ou de cours d’alphabétisation en sus de leur cursus. Restaurant les Tables (pour tous) 115 rue Silvy - Pertuis

21

04 86 78 44 24 / 06 35 27 42 74


22


culture SOciete On le sait, la communauté Emmaüs aide ponctuellement les plus précaires, les plus démunis mais elle sait aussi occuper le terrain, sensibiliser et impacter le plus grand nombre. Elle fait un vrai travail pour engager les instances et les pouvoirs publics à soutenir ce combat contre la pauvreté (et non contre les pauvres).

ECOCITOYENnete

Comment ça se passe au quotidien sur le 91 Plombière ?

ous remercions Jean-Luc Maho et Samir Brihmat, les responsables ainsi qu’ Aurélie Hoarau, intervenante sociale, de la communauté d’Emmaüs Cabries qui nous ont accueilli chaleureusement. Ils nous parlent des actions solidaires qu’ils portent et mènent tout au long de l’année… Des actions, des manifestations et des actes politiques forts.

Dans la journée, il y au moins une quinzaine de personnes et la nuit un peu moins, d’autres prennent le relais et y dorment. Les responsables et personnels d’Emmaüs mais aussi des compagnons, les plus militants et actifs. L’équipe d’Emmaus Cabries travaille plutôt sur la logistique. Amener des matelas, des jouets pour les enfants, des vêtements, du mobilier. Deux groupes électrogènes ont été fournis par Emmaüs, il n’y a pas d’électricité. Il faut vite viabiliser et sécuriser le site qui est vraiment dans un état d’abandon total. Il y a plusieurs commissions qui ont été mises en place. Dans l’immédiat, des personnes s’occupent de la santé, de la scolarisation et de la nourriture bien sûr (avec d’autres associations) suivra l’accès à l’alphabétisation et d’autres accompagnements.

MUSIQUEs  ACTUELLES

Nous commençons par l’actualité : une réquisition citoyenne. A l’initiative du collectif Emmaüs Pointe Rouge, St Marcel et Cabriès, l’ancienne caserne de gendarmerie du 91 Bd de Plombières, quartier de la Belle de Mai à Marseille, abandonnée depuis plusieurs années et dans un état lamentable, est réquisitionnée pour reloger des familles roms. L’objectif est d’exiger de l’Etat que cette réquisition citoyenne soit décrétée « réquisition légale », et que des moyens importants soient débloqués rapidement pour réhabiliter le lieu où une dizaine de familles, environ 100 personnes, est accueillie.

Comment réagissent les habitants du quartier ?

arts  graphiques

Le voisinage est inquiet voire en colère, il doit être rassuré, Dans un communiqué, la ministre du logement a solennelleécouté. Cela doit s’insérer dans la cité, dans le quartier. On est ment promis que des réquisitions auraient lieu lorsque l’urlà pour montrer que c’est possible, on peut gence s’imposera… vivre ensemble. On peut arriver à intégrer ces Ce qui a été promis ? C’est que chacun puisse avoir un toit et ne vive pas dehors. L’état Que chacun puisse personnes accueillies. C’est un travail d’acet de changements de mentaest prêt à faire des réquisitions, sauf que cette avoir un toit et ne compagnement lités. Il faut une acceptation de part et d’autre démarche est longue. Ici, on a donc forcé un pas vivre dehors de ces populations. D’une part, faire en sorte peu le destin, on a mis en place un collectif de que les habitants du quartier acceptent ces plusieurs associations sociales avec Emmaüs nouveaux résidents et, d’autre part, que les roms qui n’ont pas en tête de pont pour réquisitionner ce bâtiment (établissement l’habitude d’être ensemble, qui n’ont pas forcément la même qui appartient à l’état avec un projet d’aménagement d’habitafaçon de vivre apprennent à évoluer dans ce contexte partition en locatif qui traine). culier et urbain. Tout cela demande de l’organisation, de l’enL’objectif ? C’est de faire réagir les politiques là-dessus. Ça fait cadrement, des moyens humains. Les cultures se confrontent, partie de nos actions, combattre les causes d’exclusion et de les habitudes de vie sont différentes. précarité par des actes politiques comme celui-ci. La loi existe mais ils ont du mal à la mettre en place, il y a des résistances. Présentez-nous les autres actions solidaires d’Emmaüs : On a une Commission de solidarité qui se réunit toutes le semaines qui étudie toutes les demandes des services sociaux d’Aix et Marseille sur lesquelles on travaille : demande de mobilier en majorité mais pas que… Ces actions solidaires peuvent être des aides financières. On organise des actions à différentes échelles au niveau local : pour des familles en situation précaire qui ont besoin de meubles, des associations qui ont besoin d’un petit coup de pouce financier ponctuel, ça peut être fournir des couvertures et des radiateurs à des jeunes qui vivent dans un squatt, du bois pour des familles roms qui ont été expulsées. Une journée de vente spéciale étudiants est organisée dans nos magasins où le jeune peut acheter, sur présentation de sa carte, tout à 50 %.

23


out au long de l’annÊe Emmaßs travaille sur l’accès à la culture, ce qui permet aux gens de grandir. On essaie de favoriser ça, offrir aux compagnons la possibilitÊ d’exprimer leurs passions (organisations d’expositions, production de cd, par exemple le disque de Clocheman, financÊ par la communautÊ‌)

L’aperçu

belles, cela concerne aussi la consommation d’alcool sur la voie publique), nous organisons un grand rassemblement devant la mairie de Marseille pour un repas de NoÍl. CommencÊ l’an dernier, cette action est renouvelÊe en 2012. Un gâteau d’anniversaire a ÊtÊ fait et partagÊ, pour fêter ce dÊcret qui a un an, un acte fort rÊalisÊ en direction des politiques.

L’aperçu

ment, on envoie des Êquipes sur place. Ce 20 novembre, un camion de 30m3 est parti pour le BÊnin chargÊ d’objets, mobilier à retaper et mettre en vente. On leur apporte du travail et non de l’argent.

L’aperçu

L’aper

La CommunautĂŠ Emmaus : un vrai lieu de vie, d’accueil, de solidaritĂŠ, de concertation, de travail, de projets qui mène ce combat contre la pauvretĂŠ Sur Aix-en-Provence : tous les 2ème saportĂŠ par l’AbbĂŠ Pierre qui aurait cent medis du mois aux AllĂŠes Provençales, ans aujourd’hui. on fait le cercle du silence pendant une On aimerait fĂŞter cette date mais le cĹ“ur demi heure, avec pancartes, informan’est pas Ă  la fĂŞte quand on constate Continuer Ă  dĂŠvelopper la maison d’Emtions, une centaine de personnes y partil’accroissement de la paupĂŠrisation dans maĂźs du centre ville d’Aix qui marche cipent. C’est un mo-photo notre pays. N’oublions pas que les ĂŠtubien, c’est une autre 30 credi ment très particulier, diants et les femmes en sont de plus en ouverture, une autre Emmaus travaille sur très fort. plus touchĂŠs... vitrine, on touche l’accès Ă  la culture On peut faire des ainsi d’autre type distributions de souLa lutte reste entière, elle est plus que de personnes. C’est Helvetica  Neue  B pe, c’est ponctuel sur une journĂŠe, c’est jamais utile, nĂŠcessaire et nous concerne une rĂŠussite, une vraie plus value pour la Helvetica   Neue  Re utile et on interpelle les pouvoirs publics, tous‌ communautĂŠ. les politiques. Helvetica  Neue  B (On le rappelle, La Maison d‘Emmaus Helvetica  Neue  Re Un rassemblement est organisĂŠ le 22 n’est pas qu’un espace de vente, elle est janvier pour marquer le jour de la mort ouverte Ă  toute proposition d’exposide l’AbbĂŠ Pierre et ne pas l’oublier. tion, d’Êvènements) DĂŠbut novembre, c’est La Grande Vente. une journĂŠe oĂš les objets de qualitĂŠ sont D’autres actions et temps forts ? sĂŠlectionnĂŠs avec soin et mis en valeur pour attirer une plus large clientèle. Tous les mois, nour organisons un rassemblement devant la mairie de MarTous les ans, nous participons Ă  la jourseille avec les associations du secteur nĂŠe de l’eau, le 22 mars, jour du prinsocial et solidaire pour interpeller les temps avec des centres sociaux. politiques, c’est un moment d’Êchange et de partage avec les citoyens. Et les actions d’aide au niveau internaLe 17 octobre, c’Êtait la journĂŠe montional ? diale pour le refus de la misère, bien entendu on ĂŠtait lĂ . On travaille avec plusieurs pays (BĂŠnin, Contre l’arrĂŞtĂŠ interdisant la mendicitĂŠ, Burkina Faso, Roumanie), soit financière(38 euros de contravention pour les perment, soit matĂŠriellement, soit humainesonnes qui font la manche ou les pou-

Rachel  renault theo galerie  susini map ASSO  SEMELE le  ma

Un  espace   d’accueil  pour   femmes

L’espace d’accueil inconditionel pour les femmes a ouvert ses portes à Aix depuis dÊbut novembre !

ous vous l’avions annoncÊ dans le dernier numÊro de l’Aperçu, l’espace solidaire de l’association FÊminin(s) Pluriel(s) en Pays d’Aix a ouvert ses portes dÊbut novembre credi photo dans les quartiers Sud d’Aix-en-Provence.

d’accueillir par un petit dÊjeuner ou une collation des femmes qui sont en situation difficile et leur permettre avant tout l’accès aux douches, à une salle laverie...) Des permanences spÊcialisÊes (santÊ, logement, culture, violences) sont Êgalemetn prÊvues en lien avec des partenaires extÊrieurs.

Un lieu convivial d’accueil, d’informaHelvetica Neue Bold FÊminin(s) Pluriel(s) tion et de services solidaires dÊdiÊ aux Helvetica Neue Regular en Pays d’Aix femmes qui sont touchÊes par la prÊca4 ch. du Coton ritÊ. Cet espace est situÊ à proximitÊ du Helvetica Neue Bold Rouge centre ville et à deux pas des universitÊs. RÊs. Neue les Lierres, Helvetica Regular Bat. 2C Un projet innovant oÚ l’Êquipe de FPPA 13100 Aix en Pce a crÊÊ un lieu chaleureux qui propose

1

FPPA - espacesolidaire.femininspluriels@gmail.com

24

Pour plus d’informations et pour connaitre les horaires d’ouverture contactez-nous : tQBSNBJMFTQBDFTPMJEBJSFG�NJOJOTQMVriels@gmail.com t PV QBS U�M�QIPOF  FO BQQFMBOU MBTTPciation partenaire le Relais au : 04 42 23 49 63 (numÊro temporaire, ligne tÊlÊphonique directe en cours de construction)


rçu

L’aperçu

galerie  susini ASSO  SEMELE L’aperçu

Guillaume Giraud

L’aperçu

Rencontre avec Guillaume Giraud, jeune actif, comme il le souligne, qui porte avec force et conviction le projet de professionnalisation de l’association Sémélé ou comment amener l’étudiant à la culture. ‘association étudiante Sémélé se veut force de proposition au sein du milieu étudiant représentant 140 000 30 inscrits à “Aix Marseille Université”. Elle a pour objectif l’organisation et la diffusion d’événements culturels et sportifs sur le Pays d’Aix.

pointe un manque certain de fédération au sein du campus.

credi photo

Comment comptez-vous travailler au sein de l’association Sémélé ? En intégrant dans la structure, des jeunes actifs, jeunes diplômés. On aborde ainsi l’important Pour sortir de Leur ancien slogan débat sur l’em‘’Sport et culture’’, bauche d’un conl’animation DJ et illustrait qu’il était credi photo trat civique, ce qui soirées ‘‘discothèques’’ viole un peu tous plus facile de mobiliser les étudiants les principes ancrés sponsorisées par des par des évènements dans le secteur marques d’alcool Helvetica sportifs afin de les associatif Neueétudiant, Bold amener à la culture. comme quoi l’asso Helvetica Neue Regular Cette devise un peu ‘’ ringarde ’’ devient ne doit être gérée que par des étu“ Catalyseur d’énergies ”. Tout un prodiants… Il faut avoir une action de gramme… synergie et Helvetica de fédération duBold milieu Neue Sémélé est aussi un support associatif étudiant en Helvetica général pourNeue constituer un Regular pour les étudiants qui cherchent à concréréseau, une communauté d’étudiants tiser un projet : conseils, gestion, commuqui se retrouvent dans notre projet nication, recherche de financements et de partenaires. Accompagnement réalisé Quelles idées et quelles proposientre autre auprès des élèves de l’Institut tions avez-vous? de Management Public et Gouvernance On souhaite proposer des projets cultuTerritoriale (IMPGT) d’Aix, car Guillaume rels et sortir de l’animation DJ et des

theo  haggai mapa le  mazarin

1

soirées ‘’discothèques’’ sponsorisées par les marques d’alcool qui se font le plus souvent malheureusement. On a déjà organisé des expositions lors de soirée et cela fonctionne. Le jeune vient pour faire la fête dans la musique et du coup il découvre une expo, un live painting, là Helvetica  Neue  Bold on Helvetica   peut dire qu’on a réussi action… Neue   Rnotre egular Vos projets pour 2013 ? Helvetica  Neue  Bold Trois projets de festival : un festival cinéHelvetica   eue  Regular concert (CréationN musicale en live sur des projections de film), ‘’Lieux communs’’ : un travail sur la réappropriation de l’espace public, projet engagé et citoyen axé sur le spectacle vivant, le théatre de rue et un festival de musique tendance électro-instrumental pour sortir du cliché de l’électro et proposer autre chose qu’un DJ qui mixe tout seul sur sa platine. Nous souhaitons à Sémélé de tenir ce cap et d’être forte de propositions culturelles de qualité...

www.asso-semele.fr/

Projet  culture   IMPGT outenues par l’université (AMU), ces six jeunes filles* veulent se confronter à la réalité de la vie culturelle, de ses institutions et de ses acteurs en se rassemblant autour d’une envie commune : valoriser le patrimoine culturel aixois. Pour s’écarter des pratiques artistiques courantes, elles proposent du live-painting, du numérique participatif, et autres performances dans les vieux murs aixois.

Approche du terrain pour les jeunes étudiants de l’IMPGT, présentation de leur projet : « Les nuits Aixtravagantes ».

« Les Nuits Aixtravagantes » sont un parcours de nuit dans cette antique ville d’Aix-en-Provence prévus sur 3 lieux emblématiques : L’hôtel Olivary, la rue Mignet et la cour de l’Hôtel Maynier d’Oppède. Dans chaque lieu un artiste attendra le public pour une performance placée autour de leur mot d’ordre : l’insolite. Par ce projet, nous souhaitons sensibiliser les habitants, étudiants, touristes, ama-

lesnuits.aixtravagantes@gmail.com / 06 84 35 75 01

25

teurs, initiés, à la beauté du patrimoine aixois tant architectural qu’artistique. * Déborah Boeno, Sophie Castagnet, Diane Imbert, Marie Amblard, Candice Besnard, Clémence Philippe.


L’ARCADE L’Arcade : une agence régionale pour les arts du spectacle nstallée dans le célèbre Logis du Bras d’or à Aix-en-Provence, appelé également Maison Darius Milhaud, les actiHelvetica Neue Bold vités de l’Arcade rayonnent sur toute Helvetica Neue Regular la région Provence-Alpes-Côte d’Azur. L’agence accueille dans ses locaux les Helvetica NeueetBold professionnels les amateurs du specHelvetica Neue Regular tacle issus du pays d’Aix et de toute la région. L’Arcade est une mine de ressources pour tous ceux qui souhaitent s’informer sur la musique, la danse, le théâtre et les arts de la rue et du cirque. Son site Internet « arcade-paca.com » est déjà à lui seul un formidable réservoir d’information fréquenté par plus

1

de 1500 visiteurs par jour et dans lequel on peut trouver des offres d’emploi, un agenda des spectacles et un annuaire professionnel recensant l’ensemble des opérateurs culturels et leur activité.

de rémunérations des artistes » ou « les droits d’auteurs dans l’environnement numérique ».

Enfin, l’Arcade est devenue un lieu d’exposition multimédia. L’agence accueille notamment en permaSur place, au 6 place Niollon, l’Arcade vous L’Arcade est une nence les expositions du festival Gamerz ainsi accueille dans son centre de documentation. Les mine de ressources qu’une projection permanente sur le compoconseillers sur les mupour tous siteur Darius Milhaud et siques actuelles, les l’histoire du Logis du Bras d’Or. musiques traditionnelles et du monde, le théâtre et la danse, vous reçoivent Quelques-uns des multiples services proégalement pour un suivi individualisé de posés par l’Arcade, destinés à tous ceux vos projets. qui veulent s’orienter et se professionnaliser dans la filière du spectacle. D’autres conseillers vous orientent sur le programme de formation proposé par l’Arcade et sur les questions de formaArcade tion professionnelle. Si vous êtes orga6 Place Barthélémy Niollon, Aix nisateur de spectacle, la plateforme Aér 04 42 42 21 78 00 vous guide et conseille, individuellement www.arcade-paca.com ou collectivement, sur les questions Ouverture de 9h à 12h30 // 14h à 18h d’éco-responsabilités. Tous les mois, ont lieu sur place des rencontres d’information professionnelles : Les Zoom. Ces temps d’échange abordent des questions aussi diverses que « les modes

www.arcade-paca.com / 04 42 42 21 78 00

26


Helvetica  Neue  Bold Helvetica  Neue  Regular Helvetica  Neue  Bold Helvetica  Neue  Regular

culture

30 ans.. Pour fêter ses noces de perle avec Aix en Provence, Le Théâtre du Maquis nous promet pour 2013 une saison absolument exceptionnelle.

SOciete

l'avance, il faudra que tu te connectes à l'heure dite. Et attention ! On n'archive pas. C'est 100% éphémère. Si tu rates le truc, c'est fini pour toujours. Comme le théâtre, quoi. Notre ambition : t'aider à survivre à la crise, aider François Hollande à sauver la France, la planète, le Crédit Foncier, et le régime des intermittents du spectacle. Est-ce que c'est payant ?

ECOCITOYENnete

Oui et non. On reste dans notre tradition. On fait la manche, on passe le chapeau. Un web-chapeau en l'occurrence. Parce qu'on ne veut pas de pub. On veut être libre. Alors on passe le web-chapeau. Tu donnes ce que tu veux. Rien du tout éventuellement. Mais réfléchis : tu les payes aussi les sites gratuits. Tu ne t'en rends pas compte mais tu les payes. Le théâtre s'est démocratisé lorsqu'il est devenu payant, à Venise, au début du XVIIème siècle. Méfie-toi des spectacles gratuits.

our l’Aperçu, la compagnie nous dévoile son web projet : “ CRISIS ON A CAKE “ (la crise sur le gâteau) : la création d’une web série théâtrale sur le thème de la Crise. Tous les 1ers lundis du mois, à 19h30, à partir du 2 février 2013, connecte-toi : sur le web en direct, tu as rendezvous avec les comédiens du Maquis dans leur grenier du cours Sextius, à Aix-en-Provence.

Comment ça marche ?

MUSIQUEs  ACTUELLES

Ça, au fond, je n'en sais rien. Je peux te dire des mots, je n'y comprends rien, et on se demande si quelqu'un y comprend vraiment quelque chose. Voilà : c'est du streaming en live. Concrètement, les comédiens, réalisateurs, techniciens, infographistes, web master etc… se donnent rendez-vous tôt matin, le 1er lundi du mois dès potron-minet, brain storming, on décide de la scène qu’on va enregistrer le soir, répétition dans la foulée et à 20h30, c’est le direct : la prestation est filmée et retransmise en direct. En direct, et d’ailleurs, en public (tout petit public, parce que notre salle de répétition ne peut pas accueillir beaucoup de monde).

Au menu, LA CRISE ! Car figure-toi que nous autres les comédiens, nous en sommes les vrais experts : crise du théâtre, crise du public, crise des intermittents,… tu vois qu'on n'a pas attendu les Grecs. Quant à nos revenus, ça fait dix ans qu'ils fondent. Autant dire que s'il y a des gens qui savent comment survivre à la crise, c'est bien nous.

arts  graphiques

Des solutions, il y en a… Y a les trucs connus : la foi, par exemple, ou la guerre. Ou les deux à la fois. Ou bien, à défaut d'améliorer sa vie, on peut pourrir celle des autres : du coup, par comparaison, on se sent tout de suite mieux. Ou encore, on peut continuer à faire confiance aux banquiers : si, si, c'est incroyable mais ça peut encore marcher. Mais nous, on a nos petits trucs, on va pas te les dire à

Nos partenaires

Seconde Nature, Centre d'Arts Numériques, avec qui nous partageons nos locaux de l'Espace Sextius, mettra des moyens logistiques et de communication à notre disposition. Le projet rentre dans le cadre plus vaste d'une mutualisation du lieu. (www.secondenature.org).

www.theatredumaquis.com - 04 42 38 94 38

27


alerie  susini mapa SSO  SEMELE le  mazarin Jean Chenu nous fait son cinéma !

Jean Chenu, programmateur des cinémas indépendants Le Mazarin et le Renoir* depuis 1988, continue à porter, à défendre le cinéma, sa passion depuis plus de 30 ans… Les cinémas indépendants sont soutenus par le ministère de la culture via le Centre National du Cinéma (CNC), qui nous aide à hauteur de 4 ou 5 % du chiffre d’affaires. Le Mazarin est également labellisé Europa Cinéma, ce qui implique une programmation de films européens. On se doit de consacrer 35 % des séances à des films européens non nationaux, ça fait beaucoup. Je fais en sorte de les diffuser sur le Renoir et le Mazarin, je jongle. Il y a aussi des petites aides pour diffuser les films asiatiques et africains.

’est avec cette passion et une totale liberté de choix, qu’il défend un esprit, et propose une programmation riche et variée. Un travail méticuleux de développement et d’accompagnement, de diffusion, de découverte et de rencontres autour du cinéma.

Avant d’être programmateur, quel a été ton parcours ? J’ai travaillé dans l’hôtellerie, pendant 10 ans, j’en ai eu ras le bol, envie de voyager… J’ai suivi une formation de menuiser, je me suis spécialisé en ébénisterie chez un artisan pendant 2 ans, puis, je me suis à mis à mon compte pendant plus de 10 ans, à Tours. En parallèle, j’étais investi bénévolement pour Cinéma Studio, sans doute le plus gros cinéma Art et Essai en dehors de Paris, 25 000 adhérents, 7 écrans, une énorme structure, avec ca Neue Bold unRegular esprit très à gauche. J’étais bénévole et président de l’assoca Neue ciation Cinéma National Populaire, ce qui veut bien dire ce que ça veut dire, c’était dans les année 84. Le directeur administratif ca Neue estBold parti, on a voulu travaillé en autogestion, c’était les belles ca Neue Regular années, mais le personnel composé de 19 salariés a majoritairement refusé. Alors, on m’a demandé d’être coordinateur des associations, il y en avait 5 ou 6 qui faisaient fonctionner les studios. Au bout de 7 ou 8 mois, il y a eu un attentat à cause de la projection de ‘’Je vous salue Marie’’ de Godart, les 3 salles ont cramé. J’ai suivi la reconstruction pendant 3-4 ans. Quand tout a été fini, il y a eu un clash politique, c’est là qu’on ma proposé de venir à Aix, ça tombait bien, dans ma vie j’avais envie de changement, mes histoires d’amour, tout ça… et hop je suis arrivé ici, c’est une ville qui m’a vite plu.

Concernant la fréquentation ? En terme de fréquentation, 2011 fut une année extraordinaire, 180 000 entrées au Mazarin et 175 000 au Renoir. En général, on tourne plutôt à 150, 160 000 ce qui est juste au dessus du seuil de rentabilité (140 000 par salle). Les charges sont lourdes, les loyers exhorbitants, une fois que tu as tout payé, charges salariales, entretien, la Sacem, la TVA, la TSA et les droits d’exploitation. Tu soutiens et programme la jeune réalisation ? J’aime bien présenter les premiers films et inviter les réalisateurs, je le fais assez souvent. J’en accueille tous les 15 jours. On reçoit pas mal de gens connus, au fil du temps, il y a aussi des amitiés, des liens qui se créent. Alain Cavalier, je l’ai reçu pour tous ces films, il vient à Aix, c’est quelqu’un que j’estime beaucoup et c’est toujours un plaisir de passer des moments avec lui. J’ai reçu aussi Carine Tardieu, François Ozon, Costa Gavras… Concernant la programmation jeune public ? Je fais un vrai travail depuis une quinzaine d’années avec « Ecole et cinéma », un dispositif national qui accueille plus de 10 000 gamins, les écoles s’engagent à venir voir trois films dans l’année. On offre une carte postale aux enfants et une fiche pédagogique aux enseignants. Depuis 3 ans, j’ai mis en place Ciné Bout’Chous, pour les maternelles, programmation de courts métrage, 40 minutes d’attention pour les petits cela suffit. C’est un gros boulot, je ne sais pas si les gamins que j’ai accueillis il y a 15 ans vont au cinéma maintenant, il y a des enfants qui viennent pour la première fois au cinéma en primaire, on essaie de leur donner l’envie du cinéma. On réalise aussi un travail important sur les films documentaires. On organise régulièrement des rencontres avec débats.

Explique nous comment fonctionne le Mazarin et le Renoir ? C’est une entreprise commerciale à 100 % qui a ce côté culturel de par sa programmation. Au Renoir, nous avons un seul label : Recherche et découvertes, au Mazarin, 3 : Recherche et découvertes, Répertoire et Jeune public. Les deux lieux sont classés “Art et Essai“.

Comment sélectionnes-tu les films, tu les vois tous ? Il sort entre 10 et 18 films par semaine, on ne peut pas tous les voir. Certains si je ne les vois pas, ce n’est pas grave comme les films d’Almodovar ou Tarentino, une valeur sûre, c’est ce qui fait bouillir la marmite. Je reçois les cartons presse d’invitation des projections sur Paris où je me rends. J’essaie de regrouper, j’y reste 3 jours pour voir 7 à 8 films une ou deux fois par mois.

28


Et les festivals ? Berlin et Venise, j’aimerais y aller mais, ça tombe dans des périodes assez fortes pour moi, il faut beaucoup de temps, et ça coûte aussi très cher. Par contre, je vais au Festival de Cannes depuis 29 ans, durant deux semaines… Avant l’ouverture du Festival, il y a les Rencontres professionnelles Art et Essai. A la fin du festival, j’y ai vu plus de 50 films. C’est hyper important, presque tous les sections y sont représentées, ‘’Un certain regard’’, ‘’La sélection officielle’’, ‘’La critique’’, il faut les voir. J’en vois beaucoup chez moi aussi, les producteurs m’envoient les dvd, environ un par jour. Certains, ne veulent pas que je les vois en dvd alors ils m’envoient le dcp, (c’est un disque dur avec le film) on le rentre dans la bibliothèque du Mazarin. Je les préviens quand je veux visionner il me transmette une clé (un code) et là je le visionne dans de bonnes conditions. Comment cela se passe-t’il avec les distributeurs quant au choix des films ? Une fois que j’ai vu le film, je discute avec les distributeurs, je dis toujours ce que je fais, contrairement à d’autres, s’il passera sur 2 séances par jour pendant 2 ou 3 semaines en sortie nationale par exemple. Je leur donne mon point de vue. Avec l’expérience on arrive assez bien à estimer les films, ce n’est pas une science exacte, et heureusement, mais on se trompe peu… Je peux dire si le film va faire 500, 1 000 ou 2 000 entrées par semaine. Si j’estime que cela fera moins de 100 entrées par semaine, je ne les diffuse pas en sortie nationale, je les sors 3 ou 4 semaines après leur sortie et je demande à récupérer une copie qui vient de Montpellier par exemple. On essaie de faire tourner les copies pour éviter les frais. Les contrats sont verbaux, même si je reçois les contrats des Majors américaines, je ne les signe jamais, on s’accorde au téléphone. Le distributeur est payé au pourcentage de la recette guichet, en général c’est 50 % hors taxe pour la 1ère semaine d’exploitation et cela baisse quand on garde le film 3 ou 4 semaines, ça peut aller jusqu’à 35 %... à négocier. Tous les lundis matins on fait le point et on renégocie suivant les entrées de la semaine. Avant, les distributeurs nous appelaient tous les jours, maintenant avec le net, ils connaissent les chiffres. En sortie nationale, on se fait une idée sur le succès du film dès la séance de 14h, si on fait 30 entrées, je me dis ce n’est pas mal, si on en fait 50 c’est très très bien. Dès le 1er jour, on connait la carrière d’un film. Avant le numérique, quand c’était la sortie nationale du film, souvent tout le monde était réuni, le distributeur, le producteur, les acteurs, le réalisateur, le champagne au frais, c’était une fête. Avec le net, chacun reste chez soi et connait les résultats, hélas…

film à la presse, ça se passe dans des salles privées à Paris, il faut payer un attaché de presse, le tirage des copies, les affiches… cela s’élève à 200 000 ou 300 000 euros. Le CNC gère tous les droits audiovisuels, cela représente des fortunes. Cela concerne tous les programmes télévisuels qui payent une taxe qui est aussi redistribuée. Les réalisateurs perçoivent également une aide du CNC grâce à la TSA. Le cinéma français se porte plutôt bien grâce à ce système. Et le passage au numérique, qu’en penses-tu ? Au début j’étais réfractaire mais maintenant je trouve que c’est un vrai plus. Avec le 35 mm, qui est du 24 images par seconde, ça tremblait pour les sous titres, il y avait souvent des flous. En numérique, les sous titres sont nikel, l’image est stable. Au niveau économique, il va y avoir des réductions de poste, surtout sur les gros sites. Avec le numérique, tu programmes tes séances, tu touches plus à rien après... Au Mazarin, je ne pense pas, la transition s’est faite avec les opérateurs pour qu’ils aient leurs heures, ils sont polyvalents, ils font de l’accueil aussi, ce qui est bien. Les anciennes cabines en 35 mm duraient 40 ans, les opérateurs savaient entretenir. Maintenant que c’est de l’électronique on nous dit que cela va durer 7-8 ans, mais je pense qu’au bout de 5 ans il faudra changer à nouveau et se re-équiper…

Explique nous le rôle du CNC Ton départ à la retraite nous inquiète. Tu incarnes le MazaLe CNC aide beaucoup la production du cinéma français via rin, un vrai lieu de vie et d’échange, tu portes des valeurs. la TSA (Taxe Spéciale Additionnelle) prélevée sur le billet Si tu n’es plus là, ‘’ton’’ cinéma va changer d’esprit. La relève d’entrée (+/-11%). On la paye tous les mois. Elle est centraest elle assurée ? lisée par le CNC et redispachée à la production, la distribuC’est vrai que ça me plait énormément ce travail, encore 2 ans tion et l’exploitation. La TSA est aussi prélevée sur les films et demi peut être… C’est difficile d’en parler, je ne sais pas enaméricains (48% de la fréquentation), core, il faut qu’on en discute avec mon boss. mais le CNC ne la redistribue pas aux maMais je ne partirai pas du jour au lendemain, Le cinéma français jors, elle reste en France. C’est l’excepcela se fera en douceur, j’accompagnerai sûse porte plutôt bien rement un peu la chose. tion culturelle française. Ça fait des années que les majors se battent pour récupérer J’y suis investi socialement. J’organise des cette taxe qui représentent un sacré magot, la Warner prorencontres avec les associations depuis longtemps : Amnesty duit maintenant des films français parce qu’ils savent qu’ils International, LDH, Attac... Ce sont des rencontres citoyennes, peuvent récupérer cette partie là, ce sont des productions c’est politique, mais jamais je ne travaillerai avec les partis poassez importantes. litiques. En tant qu’exploitant, on en retouche une part quand on fait des travaux de rénovation pour le confort du spectateur, on * Cinémas d’art et essai à Aix-en-Provence, gérés par Le cinéma Le Cépeut percevoir jusqu’à 60 à 80% du montant des travaux. zanne, avec une direction générale associé à Europalace, grosse strucLes petits distributeurs ont des aides. La sortie d’un film coûte ture d’exploitation en France et Europe (24% de part de marché avec beaucoup d’argent, il faut acheter les droits, il faut montrer le 73 cinémas et 740 salles en France). www.lescinemasaixois.com

29


concours  affiche zik  zac  2013

Participez au concours ! Festival des Musiques Actuelles du Monde du pays d’Aix 16 ème édition // 19, 20 & 21 Septembre // Aix en Provence

a Fonderie-Aix en partenariat avec Ka Divers, renouvelle l'appel à participation pour le concours affiche. Pour cet évènement culturel majeur de la rentrée aixoise, Ka Divers invite tous les étudiants, jeunes diplômés ou toutes www.siteinternet.com personnes intéressées, à concevoir, inventer et proposer l'affiche du Zik Zac 2013.

- La Fonderie-Aix présente (corps réduit) - www.zikzac.fr - 4 octobre : La Réplik, Seconde Nature - Prévoir l'espace pour le nom des groupes (environ 15 groupes) credi photo

30

Les avantages : - L'auteur de l'affiche retenue percevra une contribution financière et recevra une carte/pass VIP pour participer aux soirées du festival. Une page dans l’Aperçu du printemps 2013 lui sera consacrée. - Tous les participants à l'appel à projet auront une invitation pour 2 personnes pour chaque soirée du Festival Zik Zac 2013. - Tous les projets d'affiches seront diffusés en ligne sur le site Web de La Fonderie Aix, avec le nom de l'auteur. - 30 visuels sélectionnés par le jury seront exposés au festival.

Date limite de présentation du projet : le 2 février 2013 Comment participer : Se rendre sur le site www.zikzac.fr / concours affiche 2013 ou envoyer un mail à kadivers1@gmail.com avec fiche de renseignement remplie : Nom, Prénom, Age, Profession ou Ecole, Adresse, Contact mail et Site/blog. Les contraintes techniques : Format : 21 x 27,7 cm, 300 dpi. Illustrations et textes sur des calques différents. Les textes à insérer dans l'affiche sont : - FESTIVAL, ZIK ZAC, 2013 - 19, 20 et 21 septembre 2013 - 16ème édition - Aix en Provence

Pour comprendre l'esprit du festival, nous vous invitons à parcourir le site www.zikzac.fr C'est parti, balancez vous dans la création et appropriez-vous l'esprit du Festival pour inventer la nouvelle affiche du Zik Zac 2013 !! Déjà merci de votre participation et à très vite...

www.zikzac.fr

30


L’aperçu

L’aperçu

L’aperçu

temenik electrik

L’aperç

Medhi Haddjeri, le “songwriter à la barbe noire “ nous l’avoue : “Je connais mieux Ben Harper que Cheikha Rimiti, mieux U2 que Khaled “.

credi photo

30 u début est le rock, et la révélation arrive en plein désert, lors d’une résidence intense à Beni-Abbès (Algérie) organisé par l’association Nuits Métis. Le groupe se forme avec à la basse, Jérôme Bernaudon, à la batterie, Djamel Taouacht et à la guitare lead, Hassan Tighidet.

Helvetica  Neue  Bold Helvetica  Neue  Regu

Helvetica  Neue  Bold Helvetica  Neue  Regu

les enfants du rock et du chaabi Après deux ans de tournée des deux cotés de la méditerrannée, “ les enfants du rock et du chaabi “ font la rencontre de Mathieu Hours et de ses samples qui modernisent et parachèvent le son du groupe. Ils enregistent un premier EP “Haïnik“ (Label NomadCafe), disponible sur : www.1D-PACA.com. Après un passage remarqué au Babel Med Music, ils participent aux CAC (Conseil artistique à la création) de la Région PACA et sont sélectionnés pour les “Inouïs “ 2013 (découverte Printemps de Bourges). Alors, 2013, année TEMENIK ?

Photo Cédric Moulard

Facebook, Myspace, 1D-PACA.com

naias

Cap au large pour le groupe NAÏAS* avec son nouveau spectacle "United Chapacan". Un vibrant moment musical pour les âmes éprises de liberté...

n n’a pas regretté du tout d’affronter les éléments déchaînés pour aller voir Naïas à la Fiesta des Suds, samedi 29 octobre 2012. Le groupe y a livré une prestation remarquable de finesse et d’équilibre dans une énergie www.siteinternet.com puissante et maitrisée. Bon son, bonne scénographie, on part en voyage : Maghreb, Italie, Espagne, Grèce… Les mandoles, l’accordéon, la basse, la batterie et les percussions nous offrent “une chanson méditerranéenne ardente et sans frontière, empreinte de poésie et de mémoire“. En français, occitan ou en espagnol, Nielo nous raconte la vie dans ces villes portuaires où se mêlent les cultures et les langues, les rêves d’ailleurs et l’énergie des peuples.

30

credi photo

Empreinte de poésie et de mémoire Le groupe a passé un sacré cap, et on peut s’en réjouir. A noter que se sont aussi des enfants de Nuits Métis, qu’il font aussi partie du CAC 2012, et qu’ils seront sûrement programmés au prochain Zik Zac.

Photo : P. Gherdoussi

* NAÏAS : Nom du dernier bateau réalisé sur le Chantier et Ateliers de Provence lancé en 1966, baptisé Provence, c’est sous le nom de Naïas qu’il fut désarmé et démoli en Grèce en 2003.

Nielo Gaglione : mandole, chant / Mateo Goust : Batterie, Calebasse, Sherman, Chœurs / Noël Baille : Basse, Choeurs / Malik Ziad : mandole, Chœurs / Yves Beraud : Accordéon, Choeurs.

Facebook, Myspace, Deezer

31


La baigneuse et le maquereau / Rachel Renault


L'Aperçu, Journal de la Fonderie // N°3 // décembre 2012