Issuu on Google+

48 rue de l’Aubépine International Transport Company 92160 ANTONY Freight Forwarder - Project & Oil Field cargo Tél : + 33 1 55 59 07 70 Fax : + 33 1 49 84 06 54 - Deepwater and off shore project - Supply chain specialist mailto: infos@transprojets.com - 4 PL dedicated Agencies in Nigeria (Lagos and Port Harcourt) http://www.Transprojets.com

68ème année - N°19.086

Vendredi 29 novembre 2013 ISSN 0395-8582 - CPPAP 0313T79480

Rapport Leroy

le chiffre du jour

518 Abertis a annoncé mercredi 27 novembre avoir terminé la vente de l’aéroport londonien de Luton pour 433 millions de livres (518 millions d’euros). La vente avait été annoncée le 1er août à un consortium formé par le gestionnaire espagnol des aéroports publics Aena et le fonds Ardian (ex-Axa Private Equity). TBI Limited, société qui gère l’aéroport de Luton, contrôlée à 90 % par Abertis, les 10 % restants étant détenus par Aena, “a terminé la vente” avec un consortium formé d’Aena (51 %) et d’Ardian Axa Private Equity (49 %). Luton est l’aéroport le plus important du portefeuille d’Abertis dans ce secteur. Le groupe avait annoncé la vente le 22 juillet des aéroports Belfast International et Stockholm Skavsta pour 284  millions d’euros à la société américaine spécialisée dans la gestion aéroportuaire ADC & HAS Airports Worldwide. Le groupe a également annoncé fin mars la vente de l’aéroport de Cardiff, au Pays de Galles, pour environ 61 millions d’euros.

Infrastructures/ Institutions

Ports du Rhin : L’émergence d’un corridor de coopérations

Deux projets européens impliquant une dizaine de ports entre Rotterdam et Gênes démontrent la capacité à développer des projets communs au-delà des frontières.

page 2

My Ferry Link: verdict attendu pour Douvres le 4 décembre

Les autorités britanniques annonceront mercredi 4 décembre si elles confirment ou non l’interdiction de l’exploitation des bateaux de la compagnie maritime française My Ferry Link, ex-SeaFrance, au départ du port de Douvres.

Dernière page

Aujourd’hui

Du grain à moudre pour le Cimer passer d’une expertise maritime face à ses obligations, comme le contrôle des navires par l’État du port, ou pour soutenir un écosystème qui recouvre diverses activités, comme la certification des navires ou l’assurance maritime”. Malgré les contraintes budgétaires actuelles, “il semble difficile de pouvoir se doter d’une vraie politique maritime à coût constant”. Mesures évaluées à 250 millions d’euros

Arnaud Leroy, député chargé du rapport sur la compétitivité des services et transports maritimes français

Avec 26 propositions, un état des lieux de la Marine marchande et de ses défis pour la France, le rapport Leroy fournit les outils et la base de réflexion aux travaux du Cimer du 2 décembre à Montpellier. Prêt à déposer un projet de loi “maritime” si le Comité interministériel ne le suit pas sur plusieurs mesures, le député Arnaud Leroy est revenu le 27 novembre à Paris sur quelques enjeux soulevés dans son rapport. Dans l’immédiat, Arnaud au charbon. Pour justifier cette Leroy se déclare confiant sur position, il évoque la durée des les suites données lors du Cimer contrats et les acteurs étatiques à plusieurs de ses propositions présents sur la chaîne logistique relatives à l’employabilité des du gaz, et renvoie à la cohérence marins et l’attractivité du pavillon. de la politique énergétique et enSont attendues en particulier des vironnementale française sur le avancées sur charbon. la rénovation Favorable de l’enseigneà la création “S’assigner ment marid’un fonds un objectif time au sein maritime sans de l’ENSM, solide 20.000 navigants caution l’embarquedaire avec le et 10.000 sédentaires soutien, par ment à bord de navires franexemple, de sur les secteurs çais de gardes la Banque où nos armateurs sont p u b l i q u e privés, assurant leur proles plus performants” d’investissetection contre ment, Arnaud la piraterie, et Leroy reconla modernisation de la loi du 31 dé- naît que la plupart de ses propocembre 1992 sur les transports ma- sitions d’ordre fiscal, budgétaire ritimes pétroliers. Sur la réforme et économique sont soumises à de la loi de 92, le député rejoint l’arbitrage de Bercy où “beaules conclusions du rapport Maler, coup défendent l’idée d’un État et propose d’élargir son champ sans pavillon. Tout l’enjeu est de aux raffinés mais pas au gaz ni convaincre. La France ne peut se

Globalement, le député estime à 250 millions d’euros le coût de ses mesures en faveur de la compétitivité du transport et du pavillon maritimes français. “Au regard des enjeux de souveraineté, d’emplois qualifiés ou des sommes versées au titre du CICE à des entreprises telles que la SNCF ou La Poste, c’est un investissement relativement modeste”. L’ouverture du CICE aux entreprises maritimes employant des marins à bord de navires immatriculés au premier registre et exposés à la concurrence internationale, par exemple, coûterait 10 à 20 millions d’euros... sous réserve que l’Europe autorise l’extension du dispositif aux régimes d’imposition forfaitaire comme la taxe au tonnage. Cette demande d’extension est en cours d’instruction par Bruxelles pour les coopératives agricoles. “Si la réponse est positive, le CICE pourra être étendu au maritime”. Vacuité de la pensée maritime européenne À l’issue de son travail, Arnaud Leroy livre plusieurs constats dont la reconnaissance du Rif par tous les acteurs de la filière sans avoir reçu d’engagements de la part des syndicats d’intervenir auprès de l’ITF pour en modifier le classement (de pavillon de complaisance). Aussi, en parallèle des simplifications administratives préconisées, invite-til administration et partenaires sociaux à ouvrir un débat sur le lien entre pavillon et emploi, et à créer un observatoire pour se doter d’outils de pilotage. Cette démarche ouverte aux industriels permettrait par exemple de peser “dans la guerre des normes”. À l’échelle de l’Europe, le député déplore en fin “la vacuité de la pensée maritime”, et la difficulté de ressortir une doctrine commune. Malgré ces déficits, il appelle les autorités communautaires à mieux défendre les intérêts maritimes européens devant les instances internationales. Érick Demangeon

Mobilisation Cette fois ils ne bloqueront ni Paris ni personne : les agriculteurs d’Île-de-France et du bassin parisien se mobilisent aujourd’hui sur le thème “Laissez-nous travailler” en distributant des tracts et des produits mais, promettentils, sans heurts ni bouchons. Le mode d’action cette fois passe par des bornes symboliques “d’écopaille” – clin d’œil aux portiques de l’Écotaxe – trois  grosses meules cylindriques entassées à 3,60 mètres de hauteur en guise de porteétendards, pour réclamer une “pause”, qu’il s’agisse des taxes ou des réglementations parfois contradictoires et de la paperasse chronophage, explique Luc Smessaert, président de la Fédération régionale Nord bassin parisien (FRNPB) et membre du bureau national de la FNSEA, le principal syndicat agricole. Des actions seront conduites simultanément par les fédérations de Poitou-Charentes et en Rhône-Alpes. “Et il y en aura d’autres à venir le 5 décembre en Aquitaine notamment”, prévient le secrétaire général de la FNSEA, Dominique Barrau. “L’Écotaxe a été la taxe de trop”, poursuit-il.

Entreprises

Sotradel :

Poursuite de l’engagement environnemental À l’heure où lors du récent salon Solutrans de Lyon a été mis à l’honneur le 100e signataire de la charte CO2 de l’Ademe, en l’occurrence les Transports Ducroux, une autre entreprise rhônalpine, Sotradel, parmi bien d’autres, poursuit son engagement en matière environnementale.

Viana :

400 emplois conservés au chantier naval Le groupe de construction Martifer, qui s’est vu attribuer le chantier naval public de Viana do Castelo, dans le Nord du Portugal, s’est engagé mercredi 27 novembre à “créer 400 postes sur trois ans” dans le cadre d’un projet qui doit démarrer en janvier 2014.

page 3


Infrastructures/Institutions

2 - Vendredi 29 novembre 2013 - l’antenne

Ports du Rhin

Construction Les travaux de construction du tronçon serbe du gazoduc South Stream évalués à 1,9 milliard d’euros ont débuté dimanche 24 novembre en présence du président et du Premier ministre serbes, Tomislav Nikolic et Ivica Dacic, ainsi que du patron du géant gazier russe Gazprom, Alexeï Miller. Les travaux devraient s’achever dans deux ans. Le projet russo-italien South Stream, dont le chantier a été officiellement lancé en décembre 2012, reliera sur 3.600 km la Russie à la Bulgarie, pour se diriger ensuite vers l’Europe occidentale via la Serbie, la Hongrie et la Slovénie.

Fluvial

L’émergence d’un corridor de coopérations Deux projets européens impliquant une dizaine de ports entre Rotterdam et Gênes démontrent la capacité à développer des projets communs au-delà des frontières.

Garantie Le gouvernement de Côte d’Ivoire garantira désormais un prix d’achat pour les producteurs de coton et de noix de cajou, comme c’est déjà le cas pour le café et le cacao. “L’objectif du gouvernement est de faire en sorte que 60 % du prix CAF (Coût, assurance, fret) soit payé aux mains du producteur, de même que cela est fait pour le café et le cacao”, a déclaré le porte-parole du gouvernement. Le prix du coton de premier choix ainsi fixé sera de 250 francs CFA (38 centimes d’euro) le kilo pour la récolte à venir, contre 265 (40 centimes) en 20122013. Le prix de la noix de cajou, fixé à 200 francs CFA (30 centimes) le kilo en 2013, n’est pas encore déterminé.

Accueillie dans les bâti- taurer, enfin à assurer une proments du Parlement européen à motion commune des territoires. Strasbourg le jour même du vote “Alors que chercher à tout faire du nouveau paquet pluriannuel de coûterait 35  milliards d’euros, 26 milliards d’eunous parvenons à ros pour les transune liste prioritaire ports (“L’Antenne” d’environ 19  mil“Vous êtes du 26 novembre), d’euros des précurseurs liards la conférence concentrée sur des “Corridor and de visions au-delà goulets d’étranTerritories” a porté glement des frontières” Arnhem comme à connaissance le (Paysprojet Code 24, Bas), Francfortréférence au numéro du corridor Mannheim, Bâle-Jura en Suisse Rotterdam-Gênes qui le structure. et la frontière Suisse-Italie”, dé“Cet axe transporte 700 millions taille Félix Günther, de l’École de tonnes par an”, rappelle Ralph polytechnique fédérale de Zurich, Schlusche, directeur de la région auteur de l’étude de faisabilité. Rhin-Neckar, chef de file du projet L’effort doit porter en premier doté de 8 millions d’euros de fonds lieu sur le ferroviaire, dans ce nationaux et européens (Interreg). corridor qui capte la moitié du Dix-sept partenaires publics fret ferré européen. et privés hollandais, allemands, français, suisses et italiens, dont Complémentarité les deux grands ports terminus, sur le Rhin supérieur s’efforcent depuis trois ans de coordonner les projets de déveSecond projet mis à l’honloppement d’infrastructures, de neur, l’Upper Rhine-Connected manière à les hiérarchiser, à les Corridors se focalise d’avril harmoniser avec les projets ur- 2012 à fin 2014 sur la coopérabains qui les parcourent comme tion entre les neuf ports intérieurs le quartier d’affaires européen allemands, suisses et français de de Francfort, à évaluer les im- l’axe Bâle-Ludwigshafen. Ils en pacts environnementaux et les financent la moitié du budget de mesures compensatoires à ins- 1,7 million d’euros aux côtés des

© Christian Robischon

De gauche à droite : Félix Günther et Ralph Schlusche représentant le projet “Code 24”, Catherine Trautmann présidente du Port autonome de Strasbourg, Patricia Erb-Korn (port de Karlsruhe) et Raphaël de Boisgrollier (Mensia Conseil)

fonds RTE-T de l’Union, sous le pilotage du Port autonome de Strasbourg. La première phase a consisté à mesurer la force commune : 50 millions de tonnes et 730.000 EVP soit 30 % du trafic rhénan. “Bien diversifié dans ses types de trafic, l’ensemble présente une complémentarité très propice à une stratégie commune de développement : produits agricoles le long de la rive française, pôle chimie à Ludwigshafen, déchets métallurgiques à Kehl, pétroliers surtout présents à Karlsruhe, Strasbourg, Bâle et Ludwigshafen”, souligne Raphaël de Boisgrollier, du cabinet Mensia Conseil, auteur de l’étude préalable. La seconde  phase doit déboucher sur un schéma directeur d’investissements dont plusieurs thèmes

se dessinent d’ores et déjà : amélioration des accès ferroviaires et routiers des différents ports, “partage” de terminaux pour le stockage des conteneurs vides. Le tout dans une perspective réjouissante de croissance de 25 à 40 % des flux d’ici 2025. Les deux projets restent tributaires pour leur traduction concrète des financements publics qu’ils ne maîtrisent pas. Ils n’en envoient pas moins un signal positif et la Commission européenne apprécie : “Vous êtes des précurseurs de visions au-delà des frontières, puissiez-vous faire de nombreux émules”, a salué son représentant, Richard Ferrer, responsable du programme TransEuropean Transport Network. Christian Robischon

Besoin d’une solution maritime entre Marseille et la Libye ? SevenSeas shipping Lines vous offre

2 départs par mois depuis Marseille sur Al Khoms en direct Navire roro, multipurpose, conteneur Pour contact: booking@mar.sfc-fr.com Tel: 04.91.39.93.60. Mob: 07.60.07.49.35.


Entreprises

l’antenne - Vendredi 29 novembre 2013 - 3

Sotradel

Attribution

Routier

Poursuite de l’engagement envers l’environnement À l’heure où lors du récent salon Solutrans de Lyon a été mis à l’honneur le 100e signataire de la charte CO2 de l’Ademe, en l’occurrence les Transports Ducroux, une autre entreprise rhônalpine, Sotradel, parmi bien d’autres, poursuit son engagement en matière environnementale. Les entreprises du pôle Tous les sites et services du Transport routier du groupe groupe Sotradel sont certifiés Sotradel se sont engagées dès Iso 9001. Tous les sites logistiques 2010 dans la démarche volon- sont certifiés Iso 14001. Depuis taire de réduc2010, cette entretion des émisprise a accéléré le sions de CO2 en “Sotradel participe renouvellement de signant la charte son parc de tracau projet de l’Ademe. Le teurs routiers. Elle groupe amplifie s’est dotée d’un Équilibre” ses efforts. Les formateur interne à Transports Belin l’éco-conduite pour ont récemment renouvelé leur en- que chaque conducteur routier gagement CO2 pour trois ans. Il s’imprègne des bonnes pratiques s’agit du premier transporteur de et améliore son comportement sur l’Ain à accomplir cette formalité. la route. Les Transports GS Transports, également signataires de la charte 17 millions d’euros CO2, obtiennent aussi la certifide chiffre d’affaires cation Iso 9001. Ces deux actes illustrent la démarche du groupe En 2013, le groupe a réalisé qui s’inscrit dans une culture bien un diagnostic Responsabilité soancrée d’amélioration continue. ciale de l’entreprise (RSE) sur

© Sotradel

les actions déjà engagées en vue de lancer de nouveaux projets placés sous le signe du “mieux vivre ensemble”. Dans le cadre du Cluster logistique RhôneAlpes que Noël Comte préside, Sotradel participe au projet Équilibre en collaboration avec l’Ademe et l’Insa de Lyon, afin de valider l’homologation du système de bicarburation biométhane/gasoil en exploitation sur les tracteurs routiers.

Le groupe Sotradel emploie 130 personnes. Ce prestataire logistique caladois dispose de 40 véhicules-moteurs. Il réalise 17 millions d’euros de chiffre d’affaires. Sotradel, via sa filiale GS Transports, fait partie du groupement industriel LabÉlysées, qui rassemble six entreprises de métiers complémentaires de la région de Villefranche-sur-Saône. Annick Béroud

Martifer Maritime

400 emplois conservés au chantier naval de Viana Le groupe de construction Martifer, qui s’est vu attribuer le chantier naval public de Viana do Castelo, dans le Nord du Portugal, s’est engagé mercredi 27 novembre à “créer 400 postes sur trois ans” dans le cadre d’un projet qui doit démarrer en janvier 2014. Martifer s’est engagé à conserver 400 emplois sur le chantier naval portugais de Viana. L’État portugais lui avait confié en octobre la concession de terrains et des infrastructures du chantier naval ENVC (Estaleiros Navais de Viana do Castelo) jusqu’en 2031, pour un montant annuel de 415.000 euros. Martifer, dont le cœur d’activité est la construction et l’énergie renouvelable, compte développer sur les

terrains de l’ENVC un projet de construction et réparation navales qui sera assuré par une nouvelle société qu’il compte fonder. Les 400 emplois seront proposés en priorité aux 620 salariés que compte actuellement le chantier naval public, qui seront dans un premier temps licenciés par l’État portugais. Le ministre portugais de la Défense, José Pedro AguiarBranco, s’est engagé à rencontrer

hier les salariés du chantier naval pour évoquer avec eux des solutions pour ceux d’entre eux qui ne seront pas recrutés par Martifer. “La garantie de 400 nouveaux postes de travail est une excellente nouvelle”, a jugé le ministre. Il n’a pas souhaité préciser le montant des indemnisations à payer aux salariés licenciés, chiffré par les médias locaux à 30 millions d’euros. Des pertes depuis 2000 Rassemblés sur le site du chantier naval à Viana do Castelo, des dizaines de salariés ont manifesté leur colère contre la fermeture

de l’entreprise publique, réclamant la “démission du ministre de la Défense”. Le gouvernement avait renoncé en avril dernier à privatiser ce chantier naval, après l’ouverture d’une enquête par la Commission européenne sur des aides publiques accordées par l’État, pouvant être contraires aux règles européennes de la concurrence. Ces aides publiques, qui totalisent plus de 180 millions d’euros, ont pris différentes formes, dont des prêts et une augmentation de capital. ENVC, qui accumule des pertes depuis 2000, est le principal chantier naval du pays, qui appartient à l’État portugais à travers sa holding Empordef.

Prologis a loué 20.934 m2 de surface logistique sur son site de l’Isle-d’Abeau à Point P. L’opération s’est déroulée au deuxième trimestre. Le bâtiment totalement clos et indépendant comporte une structure métallique, ce qui limite le nombre de poteaux pour une meilleure productivité. Il dispose de 26 portes à quai et deux portes de plain-pied. Il possède une plate-forme extérieure de 1.200 m2 pour le stockage. Brossette et Cedeo, enseignes du groupe Point P, filiale du groupe Saint-Gobain, utiliseront les deux cellules du bâtiment pour gérer la réception et la distribution des produits et matériaux.

Achat Pemex, la compagnie pétrolière d’État du Mexique, a annoncé l’achat par sa filiale PMI de 51 % des actions des chantiers navals espagnols Hijos de J. Barreras (HJB), une entreprise qui avait dû résoudre en 2011 un lourd problème d’endettement. L’opération représente “un effort conjoint visant à la réactivation de l’industrie navale en Espagne”, a indiqué Pemex. “Cela permettra le développement à moyen terme de la construction de navires spécialisés au Mexique et de capitaliser le développement technologique du secteur naval” espagnol dans l’industrie pétrolière, a ajouté Pemex.

Liaisons Ryanair a provoqué mercredi 27 novembre un coup de tonnerre dans le ciel européen en annonçant l’ouverture d’une base à Bruxelles, cause d’inquiétudes pour ses concurrents et pour les aéroports régionaux, jusqu’ici privilégiés. Dès février 2014, quatre avions de Ryanair desserviront dix destinations au départ de l’aéroport de Zaventem, dans la proche périphérie de Bruxelles. Les dix nouvelles lignes desserviront Barcelone, Alicante, Ibiza, Malaga, Palma de Majorque et Valence en Espagne, Rome et Venise en Italie, ainsi que Lisbonne et Porto au Portugal, à raison de quelque 200 vols par semaine au total.

VOTRE STAND A LA SITL SUR LE PAVILLON NORMANDIE Logistique Seine-Normandie organise un Pavillon Normandie sur la SITL 2014, du 1er au 4 avril 2014 à Paris Nord Villepinte. Cette formule collective permet aux entreprises régionales de participer à la SITL  à un prix très avantageux pour développer leur notoriété et établir de nouveaux contacts

UN STAND CLÉ EN MAIN A PARTIR DE 3.500 E HT (6 m2) Une formule simple et sans soucis qui permet de se concentrer sur ses rendez-vous,  LSN se charge de toute l’organisation Renseignement & inscription :

Logistique Seine Normandie - Sylvie Beltrami - Tél. 02 76 30 50 89 sylvie.beltrami@logistique-seine-normandie.com


4 - Vendredi 29 novembre 2013 - l’antenne

Marseille

M

TRANSCAUSSE

Messagerie / Lots complets Express

Corse et Sardaigne  

Réservations Fret Marseille Tél. : 04 91 99 45 91 Fax : 04 91 99 45 96

CORSE

Livraison tous points

Départs quotidiens ––––––––

Départs du 29 novembre

Tél. 04.91.13.14.52 Fax: 04.91.91.16.50

Marseille-Bastia Ajaccio-Marseille Marseille-Propriano

PIANA GIROLATA KALLISTE

Le monde à votre portée

GROUPAGE TUNISIE

Départ hebdomadaire TUNIS/SFAX tous les mercredis TOUS TYPE DE MARCHANDISE CONTENEURISABLE (Dangereux accepté suivant classe)

Tél. 04 91 13 27 07 ou 04 91 13 27 02 e-mail : g.pomares@sagactl.com ; a.accorsi@sagactl.com

Départs du 30 novembre

Bastia-Marseille Marseille-Ajaccio Propriano-Marseille

PIANA GIROLATA KALLISTE

www.lameridionale.fr

M MAROC Service hebdomadaire DIRECT conteneurs (FCL)

MARSEILLE - CASABLANCA IMPORT / EXPORT

Réception Poste 157 _____________

Depuis FOS hebdomadaire ALGER port sec ORAN - SOUSSE

Prévisions de départs

Réception EUROFOS

Roulant / Conventionnel / Conteneurs ALGER DAINA ................................................................................

3 Décembre

ORAN - mostaganem TebEssa ..........................................................................

6 Décembre

ARKASFRANCE/SMI

TRANSCAUSSE Lots complets / Groupages MAROC - TUNISIE - ALGÉRIE Départs hebdomadaires de Marseille, Lyon et Paris –––—————––

Tél. : 04.91.13.15.37 / 38 Fax : 04.91.90.54.29

Marseille - Tél. 04.91.13.16.16

e-mail : sales@arkasfrance.fr

AU DÉPART DE SÈTE

BEJAIA - SKIKDA HANSALAND......................................................................

6 Décembre

Réception : SOCOMA Poste 44

Service Fret direct en 40 heures

2 départs par semaine en Ro/Ro

Depuis SÈTE sur TANGER et NADOR Cotations et réservations :

Burger-Féron

––––––––––––– 52 rue Emmanuel Eydoux - 13016 MARSEILLE Tél.: 04.91.14.27.80 - Fax: 04.91.56.65.05/06 www.agent-maritime-marseille.com

B’LADING CLUB L'amicale des professionnels du shipping marseillais Retrouvez-nous sur notre site :

www.bladingclub-marseille.com

louis.topenot@burgerferon.com - Tél. 04 91 39 93 66


Prévisions de départs du port de Marseille

l’antenne - Vendredi 29 novembre 2013- 5

Depuis FOS hebdo Conteneurs

Dakar abidjan tema Lagos Libreville Mauritanie Réception SEAYARD

ARKASFRANCE/SMI Marseille - Tél. 04.91.13.16.16

AMARSUD / GRIMALDI

e-mail : sales@arkasfrance.fr

Départs de MARSEILLE/FOS

Roulant - Projets - Conventionnel

Service hebdomadaire direct vers la Turquie

GEMLIK - DERINCE - YENIKOY

XPRESS CNTRS LINE Départ hebdomadaire de FOS

GENES - LIVOURNE - ALGESIRAS LAS PALMAS - TENERIFFE AGADIR - MELILLA - TARRAGONE BJORG . ...............................

En transbordement via SALERNE :

Palerme - Malte - Tunis - Tartous - Le Pirée Beyrouth - Lattaquié - Al Khoms - Alexandrie GRANDE ITALIA . ............................................................. 30 Novembre GRANDE COLONIA ......................................................... 4 Décembre Réception à FOS : Darse 3 - Nicolas Frères –––––––

3 Déc.

AGENA TRAMP

Tél. 04 42 05 71 71 - Fax 04 42 05 71 77

17 A, Av. Robert Schuman - 13002 Marseille Tél. : 04.91.15.44.00 - Fax : 04.91.56.09.10

BORCHARD LINES Ltd

Certificat AEO n°FR00000335 Simplifications douanières/ Sécurité et sûreté

SERVICE

DIRECT

Full Containers 20'/40' au départ de MARSEILLE

www.cargo-lines.com

C O G E P A R T Une course d'avance pour toutes vos courses et transports urgents, ponctuels ou réguliers.

Bosphorus Service

MIRIAM BORCHARD.............. 4 Déc. KATHERINE BORCHARD....... 11 Déc.

LE PIRÉE.................... AMBARLI.................... GEBZE YILPORT....... IZMIR...........................

4 5 6 7

jours jours jours jours

7, Av. André Roussin - 13016 MARSEILLE

Tél 04.96.15.16.66

West Mediterranean Service

ANNE BORCHARD.............. REBECCA BORCHARD.......

Limassol.................. Ashdod..................... Haïfa.......................... Alexandrie............. Mersin......................

6 Déc. 13 Déc.

5 6 7 8 9

(transbordement Haïfa)

jours jours jours jours jours

MARMEDSA MARSEILLE 59, av. André Roussin - BP 106 - 13321 MARSEILLE Cedex 16 Tél. 04 96 17 17 12 / 32 / 09 / 37 — Fax 04 91 09 38 22

Les EUROS de l’ESPOIR® Service hebdomadaire Matériels roulant uniquement Au départ de

Marseille

LE PIRÉE - GEMLIK DERINCE RICKMERS GROUP

NEPTUNE THELESIS.............

Lignes Régulières Tour du Monde et Inde/Moyen Orient Transport de marchandises conventionnelles, projets et colis lourds Départ des ports d’Anvers / Hambourg / Gènes ou autres ports en route si aliments suffisants

EUROPE TO SOUTH EAST ASIA / FAR EAST

EUROPE TO MIDDLE EAST / INDIA

Rickmers SHANGHAI ......... 7 Déc. Rickmers SEOUL . .............. 9 Janv.

Rickmers DUBAI . ............... 27 Déc. Rickmers SAVANNAH ........ 29 Déc.

Marmedsa Paris : salesparis@marmedsafr.marmedsa.com Hervé Moigne Tél. +33 (0) 1 55 81 09 30 Mob. +33 (0) 6 10 65 38 30 hmoigne@marmedsafr.marmedsa.com

Elena Lazareva

T +33 (0) 1 55 81 09 30 elazareva@marmedsafr.marmedsa.com

––––––

Pour fret et réservations :

Les entreprises contre le CANCER

––––––––––––––––––––––

GEFLUC

30, rue Montgrand 13006 MARSEILLE Téléphone 04.91.33.00.67 Chèque bancaire ou postal

–––––––––––––––––––––––––– S'adresse aux Entreprises, Commerçants, Artisans, et à leur personnel

––––––––––

Nous désirons participer à l'Action des Certificat AEO n°FR00000335 Simplifications douanières/ Sécurité et sûreté

“EUROS DE L'ESPOIR”, ci-joint: 15,25  (minimum)

représentant notre cotisation pour un an. www.cargo-lines.com

NOM ........................................................ ................................................................... ADRESSE .............................................

Tous les jours, les départs pour plus de 200 ports dans le Monde.

................................................................... ................................................................... ...................................................................

O.T.M.

10, place de la Joliette 13002 MARSEILLE Tél.: 04.91.91.04.04 Téléfax: 04.91.91.46.56 e-mail : otm@otm.fr

Service hebdomadaire depuis FOS

GRÈCE - TURQUIE - LIBAN ÉGYPTE - SYRIE - CANARIES MER NOIRE - LIBYE _____________

2 Déc.

ARKASFRANCE/SMI Marseille - Tél. 04.91.13.16.16

e-mail : sales@arkasfrance.fr


6 - Vendredi 29 novembre 2013- l’antenne

Rouen

Services Maritimes

ROUEN RADICATEL FINLANDE – RUSSIE

ROUEN-CASABLANCA Service conteneur hebdomadaire direct 4 Jours maroc@promaritime.fr

Nouveau service RO-RO & conventionnel direct sur St Petersbourg

Service conteneur : 20’ / 40’ / 45’ (dry, pallet-wide, high cube, flat) Service conventionnel : colis lourds, matériel roulant, yachts

finlande@promaritime.fr

Une desserte des pays côtiers et de l’hinterland de l’Afrique

Service RoRo et conventionnel depuis Rouen

Dakar, Abidjan, Tema, Lagos roro-afrique@promaritime.fr

Fort de France Pointe à Pitre La Havane

  Le Havre Tél. 02 35 19 72 72 Fax 02 35 21 42 34 www.agena.fr

au départ de Rouen Destinations côtières :

NOUAKCHOTT - DAKAR - ABIDJAN - CONAKRY - TÉMA LOME - COTONOU - LAGOS - DOUALA - LIBREVILLE PORT GENTIL - POINTE NOIRE - MOMBASA Destinations enclavées : NIAMEY - BAMAKO OUAGADOUGOU - BANGUI - N’DJAMENA - KINSHASA Contact : uro@tsl-nvocc.com - Tél. : 02.32.18.83.60

www.tsl-nvocc.com

Une maitrise de bout en bout avec le réseau du groupe Bolloré

Dunkerque   Le Havre Tél. 02 35 19 72 72 Fax 02 35 21 42 34 www.agena.fr

© Dunkerque Port

Fort de France Pointe à Pitre La Havane

North West Europe

DUNKERQUE / ST-PETERSBOURG + reéxpédition RUSSIE Départ hebdomadaire Service direct Cotations et réservations

booking@dkk.sealogis.fr Tél. : 33.3.28.58.05.63

© Dunkerque Port

Services Maritimes


l’antenne - Vendredi 29 novembre 2013- 7

Le Havre

Services Maritimes

3 Afrique Occidentale et Equatoriale

14

Mer du Nord / Baltique LE HAVRE/ST PETERSBOURG & ARKHANGELSK + REEX RUSSIE/C.E.I. (CNTR DRY & REEFER/CONV) ARKHANGELSK LINES

http://www.niledutch.com

SERVICE WEST AFRICA EXPRESS DIRECT : ABIDJAN - POINTE NOIRE LUANDA - LOBITO - NAMIBE Transbordement via Pointe Noire : LIBREVILLE - Douala - Matadi Bata - Malabo - APAPA

Réexpédition possible depuis Pointe Noire sur Cabinda (Angola), Boma (RDC), Soyo (Angola)

NILEDUTCH GEMSBOK............ 5 Déc. BELGICA.................................... 12 Déc. NILEDUTCH GAZELLE.............. 19 Déc. France

NileDutch France S.A.S. Espace Caillard - 3, rue Louis Eudier 76600 Le Havre Bertrand DEMARE 02.77.67.50.01 Nathalie LEVEEL 02.77.67.50.03 sales.leh@niledutch.com

5 Amérique du Nord Certificat AEO n°FR00000335 Simplifications douanières/ Sécurité et sûreté

www.cargo-lines.com

6

Antilles / Amérique Centrale

Fort de France Pointe à Pitre La Havane

9

  Le Havre Tél. 02 35 19 72 72 Fax 02 35 21 42 34 www.agena.fr

Moyen-Orient

Certificat AEO n°FR00000335 Simplifications douanières/ Sécurité et sûreté

www.cargo-lines.com

AGENT GÉNÉRAL : LE HAVRE : 02 35 22 81 30 FAX : 02 35 22 44 65 saglehavre@wanadoo.fr PARIS : 01 44 09 47 09 - Fax : 01 40 55 05 66 sagparis@sagmar.com

a

LA RUSSIE ORIENTALE (Vostochniy, Vladivostok, Korsakov, Petropavlovsk-Kamchatskiy, Magadan)

AU DÉPART DU HAVRE AVEC

North West Europe départ hebdomadaire Cotations et réservations didier.claudepierre@lhv.feron.fr Tél. : 33.3.35.25.88.22 eric.andraud@feron.fr Tél. : 33.3.35.25.57.35


8 - Vendredi 29 novembre 2013

En hausse

My Ferry Link

Zoom...

Manifestations Quelque 300 agriculteurs ont manifesté sans heurts mercredi 27 novembre contre l’Écotaxe en Creuse, aux frontières de ce département avec la Haute-Vienne et l’Allier, à l’appel de la FDSEA. Dans ce département très rural, ne comptant pas de bornes Écotaxe, “ce n’est pas parce que nous n’avons pas de portique que nos agriculteurs ne seront pas concernés”, a expliqué le directeur local de la FDSEA (Fédération départementale des syndicats d’exploitants agricoles), Armand Martinez.

Mobilisation Le syndicat allemand IG Metall a revendiqué hier la participation de 8.000 salariés du groupe EADS à une journée d’action dans le Nord de l’Allemagne, sur fond de craintes de suppressions d’emplois dans le pays. La principale manifestation s’est déroulée à Hambourg, avec le rassemblement de 3.000 salariés sur un site de sa filiale Airbus. D’autres mouvement ont également eu lieu sur différents sites du groupe à Brême, Stade, Varel, Nordenham et Kiel.

Incendie Le trafic des trains, TGV et Eurostar compris, au départ des gares LilleFlandres et Lille-Europe, a été interrompu mercredi 27 novembre pendant 45  minutes, à la suite d’un incendie dans un campement de Roms, qui n’a pas fait de blessé. “Le trafic a été interrompu dans les deux gares vers 15  heures, impactant une vingtaine de trains, mais la circulation a commencé à reprendre vers 15 h 45”, a expliqué la SNCF.

Douvres : verdict attendu le 4 décembre Les autorités britanniques annonceront mercredi 4 décembre si elles confirment ou non l’interdiction de l’exploitation des bateaux de la compagnie maritime française My Ferry Link, ex-SeaFrance, au départ du port de Douvres, ont-elles indiqué mercredi 27 novembre. La chambre d’appel de la concurrence britannique a indiqué sur son site internet que son verdict serait rendu à cette date dans cette affaire. La Commission de la concurrence avait décidé le 6 juin dernier d’interdire l’exploitation des ferries de la compagnie SeaFrance, reprise en juin 2012 par Eurotunnel et rebaptisée My Ferry Link, au départ du port britannique de Douvres, afin d’éviter une augmentation des tarifs. Elle estimait qu’en cumulant un service de ferries avec la gestion du tunnel sous la Manche, Eurotunnel pourrait s’emparer de plus de la moitié du marché des liaisons transmanches et ainsi faire grimper les prix. Elle avait sommé Eurotunnel de vendre ses deux plus gros navires parmi les trois qu’il possède afin d’éviter que cette interdiction prenne effet. Eurotunnel et la société coopérative et participative (Scop) My Ferry Link, qui assure l’exploitation des bateaux, avaient fait appel de cette décision. My Ferry Link, qui avait plaidé sa cause en septembre devant la chambre d’appel, avait insisté sur le fait qu’elle constitue une société bien distincte d’Eurotunnel. © My Ferry Link

Les stocks de pétrole brut ont augmenté beaucoup plus que prévu la semaine dernière aux États-Unis, selon les chiffres du département américain de l’Énergie (DoE) publiés mercredi 27 novembre. Les réserves de brut ont progressé de 3 millions de barils, à 391,4 millions, lors de la semaine achevée le 22  novembre, alors que les experts interrogés par l’agence Dow Jones Newswires tablaient sur une hausse de seulement 500.000 barils.

La Libye traverse une crise économique en raison du blocage des principaux terminaux pétroliers du pays depuis plusieurs mois, qui a fait baisser de 80 % les revenus pétroliers, principales recettes de l’État, a déclaré mercredi 27 novembre le Premier ministre, Ali Zeidan. Des protestataires armés bloquent depuis fin juillet les principaux terminaux pétroliers dans l’Est libyen, provoquant une chute de la production de pétrole à 250.000 barils par jour, contre près de 1,5 million b/j avant le début de ce mouvement. “Les revenus pétroliers ont chuté et ne représentent plus que 20 % de leur niveau habituel. Nous n’avons pas pu dépenser les 68 milliards du budget en raison de l’arrêt des exportations du pétrole”, a indiqué Ali Zeidan. “Nous sommes confrontés actuellement à une crise économique”, a reconnu le Premier ministre.

La Méridionale

Réaction...

La compagnie “s’étonne” des déclarations de la SNCM

Annulation

La SNCM a accusé mercredi 27 novembre les deux autres compagnies, Corsica Ferries et La Méridionale, assurant les liaisons maritimes Corse-continent, de “connivences” et de “jeu trouble” visant à couler l’opérateur historique. La direction de La Méridionale “s’étonne” de ces déclarations. “Elle ne s’est jamais permis la moindre observation sur la situation économique de son partenaire sur la desserte de la Corse”, ©F A affirme la compagnie, qui “veillera en permanence à se tenir à cette ligne de conduite” et “ne commentera donc pas les propos formulés publiquement à son sujet dans la matinée”. La Méridionale “n’a pas de temps à perdre à commenter des allégations fantaisistes et des insinuations malveillantes”, ajoute-t-elle. Le candidat socialiste à la mairie de Marseille, Patrick Mennucci, a par ailleurs dénoncé “des rumeurs insistantes laissant supposer depuis que la SNCM pourrait être vendue à la découpe avant Noël, avec le maintien des seules liaisons maritimes avec la Corse dans le cadre de la continuité territoriale”. Le député demande que soit désigné, “par le Premier ministre, un seul et unique pilote dans ce dossier”, en raison de “la multiplicité des acteurs publics et privés”, qui conduisent “à une pluralité d’expressions et de solutions, souvent concurrentes voire divergentes, qui sont sources de troubles et de confusion”. L’actuel maire de Marseille, Jean-Claude Gaudin, candidat à sa propre succession, a lui dénoncé l’inaction du gouvernement de Jean-Marc Ayrault, “muet et inerte”, et annonce qu’il prendra “très prochainement des initiatives pour placer le gouvernement et ses représentants locaux devant leurs responsabilités” dans ce dossier. Pierre-André Giovannini, directeur pour la Corse de la SNCM, a dénoncé mercredi 27 novembre “des connivences et des amitiés concrètes” entre La Méridionale et Corsica Ferries. Selon lui, La Méridionale, “présentée comme le bon élève de la classe, a perdu en 2012 1,8 million et terminera vraisemblablement l’exercice 2013” avec des pertes situées “entre 8 et 9 millions”. Il a ajouté que le partenariat avec La Méridionale se déroulait bien “au niveau des ventes” de billets. Toutefois “des gens jouent un jeu très trouble en pensant que la SNCM pourrait trébucher”, a estimé le dirigeant. ranck

ndré

L’ensemble des vols Lufthansa prévus à l’aéroport de Roissy à partir d’aujourd’hui et jusqu’à dimanche 1er  novembre, soit une vingtaine de vols quotidiens, sont annulés suite à une grève massive des agents d’escale dont les postes vont être supprimés en 2014 pour être externalisés. Le plan de sauvegarde de l’emploi (PSE) dévoilé début novembre prévoit la suppression de 199 postes en France. Celui-ci vise précisément à “supprimer 44 postes au siège à Saint-Denis et les 155 postes d’agents et cadres d’escale à Roissy”.

Grève La CGT a appelé à la grève hier dans l’usine Kem One à Saint-Fons (Rhône) pour protester contre les suppressions d’emplois envisagées sur ce site du producteur de PVC, une première depuis que le groupe a été placé en redressement judiciaire. Le syndicat a appelé à cesser le travail depuis mercredi 27 novembre au soir jusqu’à hier après-midi pour les salariés postés, “avec arrêt des installations”, et hier pour les journaliers. Le tribunal de commerce de Lyon doit décider le 12 décembre du sort des 1.300 emplois menacés.

l’antenne

© Lamberet

Trophées de l’innovation : sept sociétés à l’honneur L’un des objectifs de Patrick Cholton est de faire du salon Solutrans qu’il préside une vitrine européenne de l’innovation. Cette année, le dôme d’Eurexpo était agrémenté d’une “allée de l’innovation”, présentant les nouveautés de nombreuses sociétés. Sur les stands, les nouveautés et avant-premières mondiales et européennes étaient notables et, comme d’habitude, la remise des Trophées, à la CCI de Lyon, a braqué les projecteurs sur quelques leaders… Cinquante-deux dossiers étaient en lice, chiffre similaire à l’édition précédente de 2011. Sept trophées ont été attribués. Dans la catégorie des Constructeurs, le multi-deck de Chéreau reçoit le trophée

En baisse

d’or. L’argent est revenu à la société Frappa, pour le semi-remorque FT 1 CX. Le bronze s’allie au bleu du concept CX System de Lamberet. Dans la catégorie des Équipementiers, le trophée d’or a été attribué à la société Dhollandia, pour son

hayon DH-VOCS, le premier hayon urbain optimiseur de charge. L’argent a concerné l’équipementier italien Cramaro, pour son bâchage transversal automatique Overquick. Le bronze a récompensé les efforts de PMS Industrie, pour son système Tenso, qui serait le seul dispositif au monde de restitution de tension. Enfin, le coup de cœur Paul Berliet, grand industriel lyonnais né en 1918 et décédé cet été 2013, a été attribué à la société Pommier, pour son crochet d’attelage Multis, qui permet une fermeture dix fois plus rapide qu’avec un système classique. Ce crochet, doté d’une double sécurité, est breveté. Annick Béroud

Édité par la SMECI au capital de 102.300 euros R.C. 447 889 395 00037 Siège social : 32, avenue André-Roussin BP 36 - 13321 Marseille Cedex 16 sarl

ISSN 0395-8582 - CPPAP 0313T79480

Dépôt Légal : 10 avril 2006 Gérant : Jacques RICCOBONO ———— Tél.  : 04.91.33.25.81 - Fax : 04.91.55.58.97 Site internet : www.lantenne.com Publicité : Grand Sud F. Revenaz 04.91.13.71.60 Normandie F. Papion : 06.21.88.97.42 Annonces maritimes : 04.91.33.83.01 Abonnement : 04.91.13.71.62

Rédaction : V. Grunchec : redaction@lantenne.com f.andre@lantenne.com v.calabrese@lantenne.com ——————

Cette publication peut être utilisée dans le cadre de la formation professionnelle continue


Lantenne 29 11 2013