Page 1

EUROREGIE 12/2013

48 rue de l’Aubépine International Transport Company 92160 ANTONY Freight Forwarder - Project & Oil Field cargo Tél : + 33 1 55 59 07 70 Fax : + 33 1 49 84 06 54 - Deepwater and off shore project - Supply chain specialist mailto: infos@transprojets.com - 4 PL dedicated Agencies in Nigeria (Lagos and Port Harcourt) http://www.Transprojets.com

68e année - N°19.101

www.lantenne.com

Vendredi 20 décembre 2013

ISSN 0395-8582 - CPPAP 0313T79480

Ferroviaire

le chiffre du jour

25 La compagnie malaisienne à bas prix AirAsia X a annoncé mercredi 18 décembre une commande de 25 Airbus long-courriers A330-300 d’une valeur de près de 6 milliards de dollars au prix catalogue. Ces avions rejoindront la flotte d’AirAsia X (filiale longcourrier du transporteur Air Asia) à partir de 2015. “Nous somme en très bonne position pour dominer une grande partie d’un marché qui connaît une croissance fantastique en Asie”, a expliqué Tony Fernandes, cofondateur et directeur d’AirAsia X. “Nous allons développer l’équivalent d’Emirates, mais dans le transport à bas coûts. Nous disposons de bases et de plates-formes de correspondances dans de nombreux pays et nous avons donc la capacité de construire quelque chose de bien plus grand”, a-t-il commenté. Au total en incluant ce nouveau contrat, la compagnie a commandé 51 appareils de ce type. Elle a en outre annoncé mercredi qu’elle louerait 6  autres A330-300 à la société américaine ILFC. Cette nouvelle commande inclut les dernières versions de ces appareils capables d’assurer des vols sans escale vers l’Europe ou vers les États-Unis.

Infrastructures/ Institutions

ADP :

Le gouvernement pour une limitation des redevances Les compagnies aériennes s’étaient alarmées auprès du gouvernement. Frédéric Cuvillier a annoncé le 18 décembre vouloir limiter les hausses des redevances aéroportuaires de Roissy et Orly.

Londres :

L’agrandissement des aéroports existants privilégié L’agrandissement d’Heathrow ou de Gatwick figure parmi les options retenues mardi 17 décembre pour augmenter la capacité aéroportuaire de Londres.

page 2

Entreprises

Bataille d’hinterland en perspective en Europe de l’Ouest

SNCM :

Transdev accorde un crédit de 13 M EUR Le Conseil d’administration de Transdev a autorisé mercredi 18 décembre le prêt de 13 millions d’euros à la SNCM dont il est actionnaire, et qui connaît d’importantes difficultés de trésorerie et d’actionnariat.

Cargolux : HNCA va racheter le luxembourgeois Le groupe chinois HNCA s’apprête à racheter pour 120 millions de dollars la participation de 35 % du capital de la compagnie de fret Cargolux, détenue par l’État luxembourgeois, a annoncé mercredi 18 décembre François Bausch, le ministre luxembourgeois des Infrastructures.

Kem One : © RFF

Les trois corridors de fret ferroviaire traversant la France

Depuis mi-novembre, six corridors de fret ferroviaire sont opérationnels en Europe dont trois traversent la France : Mer du Nord-Méditerranée, Atlantique et Méditerranée. Marseille, Le Havre et Bordeaux sont sur leur tracé tout comme Rotterdam, Anvers, Barcelone, Valence et Algesiras. Prévus dans le cadre du “rè- une voie royale pour les ports glement européen pour un fret nord-européens jusqu’à la région compétitif”, trois des six corridors Rhône-Alpes et la Suisse. Son itinéraire de fret ferropasse par viaire lancés en novembre “Rhône-Alpes desservie R o t t e r d a m et Anvers, le intéressent dipar deux corridors rectement la qui comptent les ports Luxembourg jusqu’à Lyon France et ses ports mari- de Marseille, Rotterdam, et Bâle. Face aux velléités times. Ils reAnvers, Barcelone flamandes, lient en effet le Marseille réseau ferré à et Valence mais aussi des terminaux sur leur tracé” Barcelone intérieurs, des et Valence ports et des du corridor 6 zones industrielles situées dans disposent Long de dix pays : Pays-Bas, Belgique, “Méditerranée”. Luxembourg, Suisse, Portugal, 6.600 km, ce dernier relie l’EsEspagne, Italie, France, Slovénie pagne, la France, l’Italie, la et Hongrie. “Ils visent à renforcer Slovénie et la Hongrie. Sur son l’interopérabilité du rail entre les trajet, Marseille est connecté à pays concernés en harmonisant Lyon tout comme les ports esles règles administratives, et en pagnols cités. Le troisième coroptimisant la planification des ridor traversant la France – n° investissements, la coordination 4 “Atlantique”  – intéresse dades travaux, la gestion des cir- vantage Le Havre et Bordeaux. culation et l’allocation des capa- Long de 4.500  km, il parcourt cités”, explique Réseau ferré de l’Espagne et la France, et transite notamment par les ports havrais France (RFF). Long de 3.047 km, le corridor 2 et girondins ainsi que par Sines, “Mer du Nord-Méditerranée” est Leixoes, Bilbao et Algesiras.

L’une des plus ambitieuses missions confiées à chaque corridor est l’allocation des capacités. Dans ce cadre, les gestionnaires d’infrastructures et organismes de répartition membres de chaque axe ont transféré auprès d’un guichet unique l’allocation et la commercialisation des sillons auprès des entreprises ferroviaires intéressées. Lesquelles pourront “s’adresser à un seul point de contact pour effectuer un parcours international leur évitant ainsi de multiplier leurs demandes de sillons auprès des différents pays traversés”, souligne RFF. Cofinancés par l’Europe, ces corridors de fret ferroviaire sont dotés d’une gouvernance à deux niveaux composée d’un comité exécutif, réunissant des représentants des autorités des pays de l’Union européenne, et d’un comité de gestion composé de gestionnaire d’infrastructures, dont RFF. Ces deux entités s’appuient sur un Document d’information du corridor (CID) qui décrit le tracé du corridor, les projets d’investissements et les modalités pour l’allocation des capacités. Il est urgent que les autorités portuaires françaises se saisissent de ces nouveaux outils... Érick Demangeon

Décision après une semaine de rebondissements Le tribunal de commerce de Lyon va décider du sort de Kem One qui a d’abord vu ses deux repreneurs potentiels fusionner leur offre puis l’un des deux candidats se retirer. L’idée d’un partenariat futur n’est pas abandonnée.

page 3

STX :

Débrayage de 450 à 700 salariés Un débrayage a réuni mercredi 18 décembre entre 450 et 700 salariés devant les portes des chantiers STX France de Saint-Nazaire, alors qu’une commande de deux paquebots pour MSC est suspendue à un accord syndical.

Dernière page


Infrastructures/Institutions

2 - Vendredi 20 décembre 2013 - l’antenne

Les auditions de la commission d’enquête sénatoriale sur Ecomouv’, chargée de la collecte de l’Écotaxe, commenceront le 8 janvier et seront publiques, ont annoncé mercredi 18 décembre les services du Sénat. La commission, créée à l’initiative du groupe socialiste, s’est constituée mardi et a désigné son bureau parmi ses 21 membres. Elle est notamment présidée par Marie-Hélène Des Esgaulx (UMP) et son rapporteur est Virginie Klès (PS).

Procédure La Commission européenne a accepté mercredi 18 décembre les engagements pris par l’opérateur ferroviaire historique allemand Deutsche Bahn pour dissiper les soupçons d’abus de position dominante qui pesaient sur lui, mettant ainsi fin à la procédure ouverte à l’été 2012. L’entrée en vigueur des engagements proposés par Deutsche Bahn “se traduira par une plus grande concurrence et par de meilleurs services sur les marchés de transport ferroviaire”, a estimé le commissaire européen de la Concurrence, Joaquin Almunia.

Contrat Un groupement d’entreprises comprenant Vinci a remporté un contrat de 440 millions d’euros pour un projet autoroutier à Atlanta, en Géorgie, qui doit être livré en 2018. “Hubbard Construction, filiale d’Eurovia, filiale de Vinci, a remporté le contrat de conception et construction du North West Corridor d’Atlanta dans le cadre d’un groupement mené par Archer Western Contractors (Groupe Walsh)”. Le chantier, d’une conception “innovante” selon Vinci, consiste en “l’ajout d’un système de voies de circulation rapides et réversibles le long des autoroutes I-75 et I-575”, mesure 48 km et comprend la construction de 39 ponts.

ADP

Aérien

Le gouvernement pour une limitation des redevances Les compagnies aériennes s’étaient alarmées auprès du gouvernement. Le ministre des Transports les a entendues : Frédéric Cuvillier a annoncé mercredi 18 décembre vouloir limiter les hausses des redevances aéroportuaires de Roissy et Orly au cours des prochaines années. Le gouvernement entend limiter la hausse des redevances aéroportuaires. “Je travaille dès maintenant avec le ministre de l’Économie et des Finances, Pierre Moscovici, au prochain Contrat de régulation économique (CRE 2015-2019) d’Aéroports de Paris (ADP) pour convenir avec ADP et les compagnies d’un cadre de performance limitant les hausses des redevances pour les cinq prochaines années”, a expliqué Frédéric Cuvillier. Car, dans le sillage

Londres Aérien

L’agrandissement des aéroports existants privilégié L’agrandissement d’Heathrow ou de Gatwick figure parmi les options retenues mardi 17 décembre pour augmenter la capacité aéroportuaire de Londres mais la commission en charge du dossier n’a toutefois pas exclu la construction d’un nouvel aéroport dans l’estuaire de la Tamise. Dans un rapport préliminaire, l’agrandissement des aéroports existants de Londres est privilégié. La commission Davies, qui doit remettre son rapport final à l’été 2015 après les prochaines élections législatives, a retenu comme options privilégiées la construction d’une troisième piste à Heathrow (ouest de Londres), l’extension de la piste Nord d’Heathrow ou la construction d’une seconde piste à Gatwick (sud de Londres). La construction d’un nouvel aéroport dans l’estuaire de la Tamise, à l’est de la capitale, n’a en revanche pas été retenue pour l’instant en raison de “défis et d’incertitudes trop nombreux à ce stade”. “Boris Island”

Cession Le groupe français de services et de recyclage des métaux Derichebourg a annoncé mercredi 18 décembre avoir reçu le feu vert de la Commission européenne à son projet de cession de sa filiale de services aéroportuaires Servisair à Swissport. “La finalisation de cette opération prévue d’ici le 31 décembre 2013 va contribuer au désendettement du groupe, lequel d’ores et déjà travaille avec ses banques partenaires sur le refinancement de sa dette résiduelle”. Son conseil d’administration, “qui arrêtera les comptes de l’exercice clos le 30 septembre 2013, se tiendra le mercredi 8 janvier 2014”.

des compagnies, le ministre a constaté un partage déséquilibré de la richesse produite par l’ensemble du secteur aérien qui profite davantage aux aéroports qu’aux compagnies “alors que les aéroports, pour la plupart, sont en situation de monopoles naturels”. “Depuis 2011, la progression des redevances d’ADP a été de 11 % alors que la situation financière des compagnies se détériorait”, ajoute-t-on au ministère des Transports. “C’est pour ces raisons que s’agissant des

Mais la commission mise en place par le gouvernement n’a toutefois pas exclu cette hypothèse – qui a les faveurs du maire de Londres, Boris Johnson, et

est surnommée “Boris Island” – et la réexaminera au premier semestre 2014. Ces options renforcent donc l’hypothèse Heathrow, qui est déjà le premier aéroport mondial pour le trafic international de passagers. Selon la commission Davies, “il y a besoin d’une piste supplémentaire dans le Sud-Est du pays d’ici 2030. Le problème de capacité n’est pas encore critique mais il le deviendra bientôt si aucune décision n’est prise”. Le dernier gouvernement travailliste était en faveur de la construction d’une troisième piste à Heathrow mais cette option a été écartée par l’actuel gouvernement conservateurslibéraux démocrates à son arrivée au pouvoir en 2010. Le problème du manque de capacité aéroportuaire pour desservir Londres agite la classe politique britannique depuis des années, l’expansion d’Heathrow suscitant de nombreuses réserves.

© ADP/Studio Pons/Philippe Stroppa

Auditions

redevances aéroportuaires de de la chaîne de valeur, compte 2014, j’ai demandé personnel- tenu des conditions économiques lement au président d’ADP de difficiles”. faire un effort particulier pour Ras-le bol en limiter la hausse”, a expliqué des compagnies Frédéric Cuvillier. Son annonce intervient alors Les compagnies aériennes, qui qu’ADP devait entériner hier la proposition d’une hausse de peinent à être rentables, n’avaient 2,95 % des redevances appli- eu de cesse ces derniers mois cables en 2014 aux compagnies d’exprimer leur inquiétude sur présentes à Paris-Charles-de- l’augmentation de différentes Gaulle et Paris-Orly. La hausse taxes à commencer par ces rederetenue par ADP sera inférieure vances. Au-delà de ces taxes, leur au plafond autorisé (+  3,74  %) principale fédération, la Fnam (Fédération par le CRE 2010nationale de 2014, passé entre l’aviation marADP et l’État. “Depuis 2011, chande) déElle sera en outre moins forte que la progression des plore un cumul plus en plus celle votée l’an redevances d’ADP de difficile à supdernier (+ 3 %). porter par des Elle devrait donc a été de 11 %” compagnies la obtenir le feu vert plupart défidu gouvernement pour une mise en application le citaires à l’instar d’Air France. 1er avril. De source proche du “Le cumul de l’augmentation des gestionnaire aéroportuaire, on taxes et redevances (augmentasouligne que “l’augmentation tion de la TVA sur le domestique, du tarif des redevances propo- la taxe de solidarité, les redesée cette année est le fruit de la vances aéroportuaires...) dont recherche d’un point d’équilibre est victime le transport aérien entre deux exigences : d’une de pavillon français, finit par aspart, le respect des conditions phyxier toutes les entreprises du initiales du contrat – les tarifs secteur”, a ainsi expliqué Guy d’aujourd’hui paient les inves- Tardieu, délégué général de la tissements passés – et, d’autre Fnam. part, le souci du régulateur de répartir au mieux les charges Delphine Touitou

Petites annonces Afin de renforcer ses activités import,

HBI RECHERCHE

UN TECHNICO-COMMERCIAL IMPORT Possédant un porte-feuille client et apte à en assurer le développement

Contact : Hervé BALLADUR - Tél. 04 96 15 25 38

Dans le cadre du renforcement de ses équipes

recrute

un agent d’exploitation maritime Expérience minimum de 2 ans exigée / Maîtrise d’AP+ et de l’anglais indispensable. Expérience export Algérie souhaitée. © Foster + Partners

Projet du nouvel aéroport dans l’estuaire de la Tamise

Envoyer CV et lettre de motivation à Jérôme DOREL 17/23, rue d’Athènes - ZI des Estroublans - 13127 Vitrolles ou par mail : jerome.dorel@mumnet.com


Entreprises

l’antenne - Vendredi 20 décembre 2013 - 3

SNCM

Report Le nouvelle coentreprise qui regroupera les activités d’équipements de centrales thermiques des japonais Mitsubishi Heavy Industries (MHI) et Hitachi verra le jour le 1er février 2014 et non le 1er janvier comme indiqué au départ. Les deux groupes ont expliqué avoir pris cette décision “pour faciliter les opérations de fusion sur le plan mondial et mettre sur les rails les activités de la coentreprise commune de façon plus appropriée”. Pour le reste, le projet est maintenu à l’identique, y compris le nom de cette coentreprise, Mitsubishi Hitachi Power Systems (MHPS).

Maritime

Transdev accorde un crédit de 13 M EUR Le Conseil d’administration de Transdev a autorisé mercredi 18 décembre le prêt de 13 millions d’euros à la SNCM dont il est actionnaire, et qui connaît d’importantes difficultés de trésorerie et d’actionnariat. Transdev, filiale du groupe nier “l’engagement conditionnel” Veolia, a annoncé mercredi 18 dé- de verser 30 millions d’euros à la cembre que son conseil d’adminis- SNCM avant la fin de l’année, et tration a autorisé à l’unanimité “la en avait déjà versé 17 millions. mise en place d’une ouverture de Selon le groupe, “des éléments crédit supplémentaire de 13  mil- nouveaux intervenus depuis cette lions d’euros à la SNCM afin de date dégradent les perspectives de permettre à cette dernière de faire redressement de la SNCM”, qui face à ses échéances de trésorerie compte 2.600 salariés. à court terme”. Ce versement est “indispensable au financement Alandia et FinActive d’une période transitoire qui INTÉRESSÉS doit permettre la finalisation des travaux engagés sur «les scénaDeux holdings d’investisserios permettant d’assurer la pé- ment, Alandia et FinActive, ont rennité de l’entreprise»”, ajoute indiqué mercredi 18 décembre le groupe, précisant qu’”aucun qu’elles envisageaient de regarautre soutien financier ne pourra der le dossier de la SNCM afin être apporté à la SNCM”. Il d’entrer au capital, si l’État règle “s’inscrit dans le différend avec le cadre de la Bruxelles, qui ré“La collectivité conciliation ouclame à la compaverte par le pré- territoriale de Corse gnie 440 millions sident du tribud’euros d’aides doit toujours nal de commerce Selon une source de Marseille, proche du dosde l’argent le 11  octobre un armateur à la compagnie” sier, dernier, afin de français associé favoriser le reà un armateur du couvrement des sommes dues à Nord de l’Europe, dont les noms la SNCM par des tiers, notam- n’ont pas été précisés, ont étudié ment la Collectivité territoriale le plan de redressement validé par de Corse”, précise Transdev. le conseil de surveillance. Leur Transdev avait pris le 14 juin der- entrée au capital de la SNCM

Aérien

HNCA va racheter la part de l’État luxembourgeois Le groupe chinois HNCA s’apprête à racheter pour 120 millions de dollars la participation de 35 % du capital de la compagnie de fret Cargolux, détenue par l’État luxembourgeois, a annoncé mercredi 18 décembre François Bausch, le ministre luxembourgeois des Infrastructures.

Une compagnie commune de fret L’État luxembourgeois avait racheté cette participation en début d’année 2013 à Qatar Airways pour un montant de 117,5 millions de dollars, après le retrait de l’actionnaire qatari en raison de divergences de vue avec les autres actionnaires de la compagnie sur la stratégie de développement. L’entrée de l’État luxembourgeois dans Cargolux s’était faite à titre provisoire en attendant de trouver un repreneur.

est toutefois soumise à la double condition que le différend avec Bruxelles, qui réclame à la compagnie 440 millions d’euros d’aides, soit réglé et que Veolia se retire. Le “JDD” avait évoqué dimanche 15 décembre le nom du groupe StefTFE qui “revient avec insistance. Propriétaire de La Méridionale, il exploite trois navires sur des lignes concurrentes de la SNCM”. Le président du conseil général, Jean-Noël Guérini, s’était dit “prêt à participer au capital de la SNCM, moteur économique du port de Marseille, mais rien n’est décidé, c’est une réflexion qui est engagée”. Le sénateur-maire UMP de Marseille, Jean-Claude

Gaudin, a estimé mercredi que “Veolia” devait “faire un effort” et que l’Union européenne devait “se taire”. Mardi 17 décembre, le gouvernement, par la voix du ministre de l’Écologie, Philippe Martin, s’est dit “déterminé à trouver une solution” pour sauver la SNCM, dont l’État est actionnaire à 25 %. Les marins nationalistes corses du Syndicat des travailleurs corses (STC) ont obtenu mercredi, après avoir bloqué le “Pascal Paoli” à Bastia, qu’en cas de liquidation, les quatre cargos mixtes assurant la desserte de service public ne soient pas privatisés et assurent toujours la continuité territoriale.

Contrats Technip a remporté quatre contrats de services en mer du Nord, destinés à aider à prolonger la durée de vie de plusieurs champs pétroliers. Ces contrats, portant sur une maintenance sous-marine des sites, ont été remportés auprès de Shell UK, Fairfield Energy, Ithaca Energy et TAQA. Ils comprennent des opérations de plongée, des inspections robotisées, des travaux de construction légers et une maintenance des tubages de production. Ces projets sont réalisés par le centre opérationnel de Technip à Aberdeen, au Royaume-Uni, et devraient s’achever fin janvier 2014.

Kem One

Industrie

Cargolux

Le groupe chinois HNCA va racheter le luxembourgeois Cargolux. “Le gouvernement a décidé de réaliser la transaction avec HNCA”, s’est félicité François Bausch, après que le conseil de gouvernement a donné mercredi 18 décembre son feu vert à ce rachat. Selon le ministre, la transaction devrait être définitivement bouclée d’ici mars.

© SNCM

L’offre de HNCA a été retenue parmi trois offres. Le groupe chinois a proposé de développer deux plates-formes de fret aérien à partir de Luxembourg, pour desservir l’Europe, et à partir de l’aéroport de Zhengzhou, dans la province chinoise du Henan, pour servir la Chine et l’Asie. L’accord prévoit quatre vols commerciaux par semaine entre Luxembourg et Zhengzhou, des projets de centre de maintenance en Chine et la création d’une compagnie commune de fret entre Cargolux et HNCA. HNCA a prévu, outre les 120 millions de dollars pour le rachat des parts, d’investir 15  millions de dollars supplémentaires dans la création d’un fonds d’investissement destiné à promouvoir les deux plates-formes aéroportuaires. Il participera au prorata de sa participation à l’augmentation de capital de Cargolux prévue pour le courant de l’année 2014. Cette hausse de capital portera sur un maximum de 175 millions de dollars.

Joint-venture

Décision après une semaine de rebondissements Le tribunal de commerce de Lyon va décider du sort de Kem One qui a d’abord vu ses deux repreneurs potentiels fusionner leur offre puis l’un des deux candidats se retirer. L’idée d’un partenariat futur n’est pas abandonnée. Après neuf mois d’incertitude, et deux jours d’ultimes rebondissements, le tribunal de commerce de Lyon tranche vendredi 20 décembre l’avenir des 1.300 salariés concernés par le redressement judiciaire du groupe chimique Kem One. Une seule offre seta sur la table : celle de l’industriel français Alain de Krassny, l’autre repreneur potentiel, le fonds d’investissement américain OpenGate, s’étant officiellement retiré jeudi 19 décembre. Ce retrait est uniquement motivé par des raisons techniques, les deux candidats à la reprise ayant scellé en début de semaine une alliance pour unir leurs forces et leurs capitaux en vue de gérer ensemble le groupe spécialisé dans le PVC. Partenariat seulement retardé ? C’est l’annonce surprise de cette fusion des deux projets qui avait amené, la veille, le tribunal de commerce à reporter sa décision de deux jours. Le parquet de Lyon avait cependant prévenu qu’un tel scénario n’était pas réalisable et les deux repreneurs y ont renoncé. “Il n’était pas possible de présenter

au tribunal une nouvelle offre car les délais n’étaient pas suffisants”, a expliqué Lionel Spizzichino, l’avocat d’OpenGate. Le fonds américain, qui négocie parallèlement le rachat d’usines de transformation de PVC au groupe belge Solvay, entrera cependant au capital de Kem One dans un second temps si le tribunal désigne Alain de Krassny comme repreneur. “La volonté de s’associer n’est pas remise en cause, on garde le principe d’une fusion dans l’intérêt stratégique et industriel de Kem One”, a assuré une porte-parole de la direction du groupe, né en 2012 de la vente par Arkema de son pôle vinylique au financier américain Gary Klesch, pour un euro. En visite le 19 décmbre sur un site de Kem One à Balan (Ain), le ministre du Redressement productif, Arnaud Montebourg, qui a suivi de près le dossier depuis mars, a estimé que cet ultime rebondissement “ne change rien parce que les deux repreneurs se sont mis d’accord”. Il s’est dit “confiant” dans l’issue de la procédure. Tristan Malle

Air France et Air Tahiti Nui sont toujours dans l’attente d’un éventuel feu vert des autorités américaines pour opérer leurs vols Paris-Los Angeles dans le cadre d’une joint-venture. “Nous devrions avoir une réponse au plus tard fin janvier”, a déclaré le directeur général d’Air Tahiti, Mathieu Bechonnet. Les deux compagnies aériennes avaient déposé en début d’année auprès du Département des transports américain une demande d’immunité anti-trust. Cet accord leur permettrait de coordonner leurs vols entre Paris-Charlesde-Gaulle et Los Angeles et d’augmenter l’offre de vols entre Tahiti et Paris via Los Angeles.

Capital Le conseil d’administration du groupe public italien Poste Italiane a donné son feu vert pour une participation à hauteur de 75 millions d’euros à l’augmentation de capital d’Alitalia, rapportaient hier les médias italiens. La décision a été prise à l’issue d’une réunion fleuve qui s’est achevée dans la nuit du 18 au 19 décembre. La presse italienne continue par ailleurs de spéculer sur un intérêt d’Etihad et sur une possible offre d’entrée à son capital dans les tout prochains jours. Certains médias évoquent une réunion entre des représentants des deux compagnies hier à Rome.


4 - Vendredi 20 décembre 2013 - l’antenne

Marseille

M

TRANSCAUSSE

Messagerie / Lots complets Express

Corse et Sardaigne

Réservations Fret Marseille Tél. : 04 91 99 45 91 Fax : 04 91 99 45 96

CORSE

Livraison tous points

Départs quotidiens ––––––––

Départs du 20 décembre

Tél. 04.91.13.14.52 Fax: 04.91.91.16.50

Bastia-Marseille Marseille-Ajaccio Marseille-Propriano

PIANA GIROLATA KALLISTE

Le monde à votre portée

GROUPAGE TUNISIE

Départ hebdomadaire TUNIS/SFAX tous les mercredis TOUS TYPE DE MARCHANDISE CONTENEURISABLE (Dangereux accepté suivant classe)

Tél. 04 91 13 27 07 ou 04 91 13 27 02 e-mail : g.pomares@sagactl.com ; a.accorsi@sagactl.com

Départs du 21 décembre

Marseille-Bastia Ajaccio-Marseille Propriano-Marseille

PIANA GIROLATA KALLISTE

www.lameridionale.fr

M MAROC Service hebdomadaire DIRECT conteneurs (FCL)

MARSEILLE - CASABLANCA IMPORT / EXPORT

Réception Poste 157 _____________

Depuis FOS hebdomadaire ALGER port sec ORAN - SOUSSE

Prévisions de départs

Réception EUROFOS

Roulant / Conventionnel / Conteneurs ALGER

DAINA ................................................................................

ORAN - mostaganem

TebEssa ..........................................................................

BEJAIA

CHODZIEZ.........................................................................

SKIKDA

HANSALAND...................................................................... Réception : SOCOMA Poste 44

ARKASFRANCE/SMI

TRANSCAUSSE Lots complets / Groupages MAROC - TUNISIE - ALGÉRIE Départs hebdomadaires de Marseille, Lyon et Paris –––—————––

Tél. : 04.91.13.15.37 / 38 Fax : 04.91.90.54.29

Marseille - Tél. 04.91.13.16.16

e-mail : sales@arkasfrance.fr

20 Décembre 20 Décembre

AU DÉPART DE SÈTE

23 Décembre 26 Décembre

Service Fret direct en 40 heures

2 départs par semaine en Ro/Ro

Depuis SÈTE sur TANGER et NADOR Cotations et réservations :

Burger-Féron

––––––––––––– 52 rue Emmanuel Eydoux - 13016 MARSEILLE Tél.: 04.91.14.27.80 - Fax: 04.91.56.65.05/06 www.agent-maritime-marseille.com

B’LADING CLUB L'amicale des professionnels du shipping marseillais Retrouvez-nous sur notre site :

www.bladingclub-marseille.com

louis.topenot@burgerferon.com - Tél. 04 91 39 93 66


Prévisions de départs du port de Marseille

l’antenne - Vendredi 20 décembre 2013- 5

Depuis FOS hebdo Conteneurs

Dakar abidjan tema Lagos Libreville Mauritanie Réception SEAYARD

ARKASFRANCE/SMI Marseille - Tél. 04.91.13.16.16

AMARSUD / GRIMALDI

e-mail : sales@arkasfrance.fr

Départs de MARSEILLE/FOS

Roulant - Projets - Conventionnel

Service hebdomadaire direct vers la Turquie

GEMLIK - DERINCE - YENIKOY

XPRESS CNTRS LINE Départ hebdomadaire de FOS

GENES - LIVOURNE - ALGESIRAS LAS PALMAS - TENERIFFE AGADIR - MELILLA - TARRAGONE LANTAU ARROW . ................ BJORG ..................................

AGENA TRAMP

24 Déc. 31 Déc.

Tél. 04 42 05 71 71 - Fax 04 42 05 71 77

En transbordement via SALERNE :

Palerme - Malte - Tunis - Tartous - Le Pirée Beyrouth - Lattaquié - Al Khoms - Alexandrie GRANDE DETROIT ......................................................... 21 Décembre Réception à FOS : Darse 3 - Nicolas Frères –––––––

17 A, Av. Robert Schuman - 13002 Marseille Tél. : 04.91.15.44.00 - Fax : 04.91.56.09.10

BORCHARD LINES Ltd

Certificat AEO n°FR00000335 Simplifications douanières/ Sécurité et sûreté

SERVICE

DIRECT

Full Containers 20'/40' au départ de MARSEILLE

www.cargo-lines.com

C O G E P A R T Une course d'avance pour toutes vos courses et transports urgents, ponctuels ou réguliers.

Bosphorus Service

KATHERINE BORCHARD....... 27 Déc. MIRIAM BORCHARD.............. 4 Janv.

LE PIRÉE.................... AMBARLI.................... GEBZE YILPORT....... IZMIR...........................

4 5 6 7

jours jours jours jours

7, Av. André Roussin - 13016 MARSEILLE

Tél 04.96.15.16.66

West Mediterranean Service

REBECCA BORCHARD....... ANNE BORCHARD..............

Limassol.................. Ashdod..................... Haïfa.......................... Alexandrie............. Mersin......................

27 Déc. 3 Janv.

5 6 7 8 9

(transbordement Haïfa)

jours jours jours jours jours

MARMEDSA MARSEILLE 59, av. André Roussin - BP 106 - 13321 MARSEILLE Cedex 16 Tél. 04 96 17 17 12 / 32 / 09 / 37 — Fax 04 91 09 38 22

Les EUROS de l’ESPOIR® Service hebdomadaire Matériels roulant uniquement Au départ de

Marseille

LE PIRÉE - GEMLIK DERINCE

NEPTUNE ODYSSEY............. NEPTUNE THELESIS.............

RICKMERS GROUP

Lignes Régulières Tour du Monde et Inde/Moyen Orient Transport de marchandises conventionnelles, projets et colis lourds Départ des ports d’Anvers / Hambourg / Gènes ou autres ports en route si aliments suffisants

EUROPE TO SOUTH EAST ASIA / FAR EAST

EUROPE TO MIDDLE EAST / INDIA

Rickmers SAVANNAH ........ 29 Déc. Rickmers SEOUL . .............. 9 Janv.

Rickmers DUBAI . ............... 26 Déc. Rickmers CHENNAI . .......... 13 Janv.

Marmedsa Paris : salesparis@marmedsafr.marmedsa.com Hervé Moigne Tél. +33 (0) 1 55 81 09 30 Mob. +33 (0) 6 10 65 38 30 hmoigne@marmedsafr.marmedsa.com

Elena Lazareva

T +33 (0) 1 55 81 09 30 elazareva@marmedsafr.marmedsa.com

––––––

Pour fret et réservations :

Les entreprises contre le CANCER

––––––––––––––––––––––

GEFLUC

30, rue Montgrand 13006 MARSEILLE Téléphone 04.91.33.00.67 Chèque bancaire ou postal

–––––––––––––––––––––––––– S'adresse aux Entreprises, Commerçants, Artisans, et à leur personnel

––––––––––

Nous désirons participer à l'Action des Certificat AEO n°FR00000335 Simplifications douanières/ Sécurité et sûreté

“EUROS DE L'ESPOIR”, ci-joint: 15,25  (minimum)

représentant notre cotisation pour un an. www.cargo-lines.com

NOM ........................................................ ................................................................... ADRESSE .............................................

Tous les jours, les départs pour plus de 200 ports dans le Monde.

................................................................... ................................................................... ...................................................................

O.T.M.

10, place de la Joliette 13002 MARSEILLE Tél.: 04.91.91.04.04 Téléfax: 04.91.91.46.56 e-mail : otm@otm.fr

20 Déc. 24 Déc.

Service hebdomadaire depuis FOS

GRÈCE - TURQUIE - LIBAN ÉGYPTE - SYRIE - CANARIES MER NOIRE - LIBYE _____________

ARKASFRANCE/SMI Marseille - Tél. 04.91.13.16.16

e-mail : sales@arkasfrance.fr


6 - Vendredi 20 décembre 2013- l’antenne

Rouen

Services Maritimes

ROUEN RADICATEL FINLANDE – RUSSIE

ROUEN-CASABLANCA Service conteneur hebdomadaire direct 4 Jours maroc@promaritime.fr

Nouveau service RO-RO & conventionnel direct sur St Petersbourg

Service conteneur : 20’ / 40’ / 45’ (dry, pallet-wide, high cube, flat) Service conventionnel : colis lourds, matériel roulant, yachts

finlande@promaritime.fr

Une desserte des pays côtiers et de l’hinterland de l’Afrique

Service RoRo et conventionnel depuis Rouen

Dakar, Abidjan, Tema, Lagos roro-afrique@promaritime.fr

Fort de France Pointe à Pitre La Havane

 Le Havre Tél. 02 35 19 72 72 Fax 02 35 21 42 34 www.agena.fr

au départ de Rouen Destinations côtières :

NOUAKCHOTT - DAKAR - ABIDJAN - CONAKRY - TÉMA LOME - COTONOU - LAGOS - DOUALA - LIBREVILLE PORT GENTIL - POINTE NOIRE - MOMBASA Destinations enclavées : NIAMEY - BAMAKO OUAGADOUGOU - BANGUI - N’DJAMENA - KINSHASA Contact : uro@tsl-nvocc.com - Tél. : 02.32.18.83.60

www.tsl-nvocc.com

Une maitrise de bout en bout avec le réseau du groupe Bolloré

Dunkerque  Le Havre Tél. 02 35 19 72 72 Fax 02 35 21 42 34 www.agena.fr

© Dunkerque Port

Fort de France Pointe à Pitre La Havane

North West Europe

DUNKERQUE / ST-PETERSBOURG + reéxpédition RUSSIE Départ hebdomadaire Service direct Cotations et réservations

booking@dkk.sealogis.fr Tél. : 33.3.28.58.05.63

© Dunkerque Port

Services Maritimes


l’antenne - Vendredi 20 décembre 2013- 7

Le Havre

Services Maritimes

3 Afrique Occidentale et Equatoriale

14

Mer du Nord / Baltique LE HAVRE/ST PETERSBOURG & ARKHANGELSK + REEX RUSSIE/C.E.I. (CNTR DRY & REEFER/CONV) ARKHANGELSK LINES

http://www.niledutch.com

SERVICE WEST AFRICA EXPRESS DIRECT : ABIDJAN - POINTE NOIRE LUANDA - LOBITO - NAMIBE Transbordement via Pointe Noire : LIBREVILLE - Douala - Matadi Bata - Malabo - APAPA

Réexpédition possible depuis Pointe Noire sur Cabinda (Angola), Boma (RDC), Soyo (Angola)

NILEDUTCH CAPE TOWN........ 26 Déc. NILEDUTCH GUANGZHOU...... 2 Janv. NILEDUTCH DURBAN............... 9 Janv. France

NileDutch France S.A.S. Espace Caillard - 3, rue Louis Eudier 76600 Le Havre Bertrand DEMARE 02.77.67.50.01 Nathalie LEVEEL 02.77.67.50.03 sales.leh@niledutch.com

5 Amérique du Nord Certificat AEO n°FR00000335 Simplifications douanières/ Sécurité et sûreté

www.cargo-lines.com

6

Antilles / Amérique Centrale

Fort de France Pointe à Pitre La Havane

9

 Le Havre Tél. 02 35 19 72 72 Fax 02 35 21 42 34 www.agena.fr

Moyen-Orient

Certificat AEO n°FR00000335 Simplifications douanières/ Sécurité et sûreté

www.cargo-lines.com

AGENT GÉNÉRAL : LE HAVRE : 02 35 22 81 30 FAX : 02 35 22 44 65 saglehavre@wanadoo.fr PARIS : 01 44 09 47 09 - Fax : 01 40 55 05 66 sagparis@sagmar.com

a

LA RUSSIE ORIENTALE (Vostochniy, Vladivostok, Korsakov, Petropavlovsk-Kamchatskiy, Magadan)

AU DÉPART DU HAVRE AVEC

North West Europe départ hebdomadaire Cotations et réservations didier.claudepierre@lhv.feron.fr Tél. : 33.3.35.25.88.22 eric.andraud@feron.fr Tél. : 33.3.35.25.57.35


8 - Vendredi 20 décembre 2013

L’agence de notation financière Standard and Poor’s a relevé d’un cran la note de la compagnie aérienne américaine Delta Air Lines. S&P a tenu compte de “la position compétitive solide de la compagnie” mais aussi de risques élevés dans le secteur. S&P attribue désormais à Delta la note à long terme “BB-”, contre “B+” auparavant. Cela continue de placer la compagnie dans la catégorie des émetteurs dits “spéculatifs”, dont la dette présente des risques de non-remboursement.

Recours La fédération France Nature Environnement (FNE) et son association réunionnaise ont annoncé mercredi 18 décembre avoir déposé un recours contre la version actuelle du projet de nouvelle route littorale à La Réunion en raison de ses impacts potentiels sur le milieu marin. Les ONG plaident pour une route entièrement en viaduc pour minimiser les impacts alors que le projet retenu par les autorités prévoit une route d’environ 12 km comportant notamment un viaduc de 5,3 km, mais aussi une digue de 5,7 km.

STX

Sur le vif...

En baisse

Débrayage de 450 à 700 salariés

© STX

En hausse

Un débrayage a réuni mercredi 18 décembre entre 450 et 700 salariés devant les portes des chantiers STX France de Saint-Nazaire, alors qu’une commande de deux paquebots pour MSC est suspendue à un accord syndical. Selon le directeur général de MSC Croisières, Erminio Eschena, la commande bute sur le prix annoncé par les chantiers, qui ont déjà construit dix paquebots pour l’armateur. Cette commande de deux paquebots plus deux autres en option représenterait selon lui un total de 2,4 milliards d’euros. Au printemps dernier, les tentatives de négociation entre les syndicats et la direction sur un accord de compétitivité ont échoué. Selon les syndicats, la direction de STX les a contactés de nouveau le 13 décembre pour obtenir de leur part un “engagement à négocier et aboutir à un accord” le 18 décembre, faute de quoi STX ne pourrait décrocher la commande MSC. La CGT et FO, majoritaires, ont refusé de signer l’accord qui selon FO s’apparente à “du travail gratuit” car une des demandes de la direction était l’augmentation temporaire de 20 minutes du temps de travail quotidien, sans rémunération supplémentaire. La CFDT et la CFE-CGC, qui représentent 47,6 % des suffrages exprimés lors des élections professionnelles, ont en revanche signifié “leur intention de poursuivre les négociations pour aboutir à une économie de 5 % du coût du travail”, a indiqué la direction de STX. “Cet engagement de deux des quatre organisations syndicales représentatives de l’entreprise constitue une base solide pour avancer dans les négociations avec nos clients”, commente la direction de STX. “L’heure est grave, l’entreprise est en danger, il n’y a pas de charge de travail, et pas de commande en vue”, a déclaré Christophe Morel, de la CFDT. “Il est temps d’engranger des commandes”, a-t-il dit.

Mouvement Cyrille Bolloré, 28 ans, fils de l’industriel Vincent Bolloré, prendra le 6 janvier la présidence des activités logistiques du groupe diversifié français. Le président actuel de Bolloré Logistics, Daniel Delva, reste dans l’entreprise et devient conseiller de Vincent Bolloré dans le domaine pour une durée de trois ans. Cyrille Bolloré sera secondé par Herbert de Saint-Simon, directeur général de Bolloré Logistics. Cyrille Bolloré est déjà le directeur général délégué du groupe et à la tête de la branche Bolloré Énergie.

Justice Kurt Mix, un ingénieur de BP, a été reconnu mercredi 18 décembre coupable d’avoir détruit des SMS de son téléphone pour faire obstruction à l’enquête sur la marée noire de 2010 dans le golfe du Mexique. Le jury a reconnu l’ingénieur coupable d’avoir “altéré, détruit, amputé et dissimulé” des données numériques dans un iPhone, en l’occurence des SMS de son superviseur, dans le but de les soustraire aux besoins de la procédure.

Viana do Castelo

Zoom...

Manifestation contre la fermeture du chantier naval Quelque 500 personnes ont manifesté mercredi 18 décembre à Lisbonne pour protester une nouvelle fois contre la décision du gouvernement de fermer le chantier naval public de Viana do Castelo (ENVC), dans le Nord du pays. “Non à la disparition d’ENVC !”, pouvait-on lire sur des autocollants que plusieurs manifestants arboraient sur la poitrine, tandis qu’ils scandaient des mots d’ordre contre la suppression prévue de 609 emplois. La plupart de ces manifestants étaient des salariés du chantier naval qui ont fait le déplacement jusqu’à Lisbonne en autocar. Ils ont défilé entre le ministère des Finances et la résidence officielle du Premier ministre, Pedro Passos Coelho, soutenus par la CGTP, principale confédération syndicale du pays. Les protestataires ont également exprimé leur inquiétude quant à la décision du gouvernement d’attribuer à l’entreprise de construction portugaise Martifer la concession des terrains et des infrastructures d’ENVC. Martifer s’est engagé à créer 400 emplois au sein d’une nouvelle société, West Sea, et de les proposer en priorité aux 609 salariés d’ENVC, qui seront licenciés par l’État portugais. Mais de nombreux salariés mettent en doute la capacité de Martifer, fortement endetté, à reprendre durablement l’entreprise. Le gouvernement avait renoncé en avril dernier à privatiser le chantier naval, après l’ouverture d’une enquête par la Commission européenne sur des aides publiques de 180 millions d’euros accordées par l’État portugais. “Il n’y a aucune décision définitive de l’Union européenne qui dicte la fermeture du chantier naval”, a fait valoir Antonio Costa, porteparole de la commission des travailleurs. Vendredi 13 décembre, environ 2.500 personnes avaient déjà manifesté à Viana do Castelo contre la fermeture du groupe.

Le groupe français GDF Suez s’est fixé mercredi 18 décembre l’objectif de réduire son taux d’émission de CO2 de 10 % d’ici 2020 émis par le fonctionnement de ses centrales qui produisent de l’électricité et de la chaleur. “La substitution des centrales de production les plus émettrices par des unités plus performantes et le développement du parc renouvelable de + 50 % d’ici 2015 (par rapport à 2009), contribueront largement à cet objectif”, indique le groupe (électricité, gaz naturel, services à l’énergie). La France organisera en 2015 la 21e Conférence des Nations unies sur le changement climatique (COP) qui doit aboutir à un accord mondial de réduction des émissions de gaz à effet de serre.

Grève Trois raffineries du groupe pétrolier Total, situées dans l’Hexagone, étaient toujours en grève reconductible mercredi 18 décembre à l’appel de la CGT et de FO qui demandent une augmentation générale “de 100 euros minimum” par mois, a-t-on appris de source syndicale. “Les trois raffineries Gonfrevillel’Orcher (Seine-Maritime), La Mède à Châteauneuf-les-Martigues (Bouchesdu-Rhône) et Feyzin (Rhône) sont toujours en grève ainsi que l’ancienne raffinerie des Flandres (Nord). Le mouvement risquait même de reprendre à Donges (Loire-Atlantique)” hier, a affirmé à Éric Sellini, coordinateur CGT du groupe.

Emploi Le conseil des Prud’hommes a examiné mercredi 18 décembre à Strasbourg la plainte d’une centaine d’anciens salariés de l’usine papetière Stracel, qui contestent leur licenciement pour motif économique par le groupe finlandais UPM. Ils estiment que cette usine de Strasbourg n’aurait pas dû fermer, alors qu’elle était rentable. Le tribunal, qui a décidé de joindre leurs dossiers pour accélérer la procédure, devait se prononcer sur la recevabilité des plaintes et dire si les salariés ont effectivement ou non fait l’objet d’un licenciement abusif.

l’antenne

Édité par la SMECI au capital de 102.300 euros R.C. 447 889 395 00037 Siège social : 32, avenue André-Roussin BP 36 - 13321 Marseille Cedex 16 sarl

Les ministres du Travail et de l’Intérieur, Michel Sapin et Manuel Valls, se sont rendus hier au terminal méthanier de Dunkerque, où la forte proportion d’ouvriers étrangers a fait débat ces dernières semaines. Arrivés peu après 9 heures sur le chantier du terminal méthanier dans la commune de Loon-Plage, près de Dunkerque, les ministres devaient assister à un contrôle sur les conditions du détachement des salariés détachés qui travaillent sur le chantier. “Il s’agit de voir si le Code du travail, les directives européennes sur le détachement sont bien appliqués”, a expliqué l’entourage de Michel Sapin. À l’entrée du terminal, une poignée

© Dunkerque LNG

Visite ministérielle au terminal méthanier de Dunkerque

de syndicalistes CGT et CFE-CGC manifestaient contre le dumping social. Une trentaine d’entre eux avaient déjà bloqué partiellement l’accès au chantier le

10 décembre dernier. La veille, les ministres du Travail européens avaient trouvé un accord à Bruxelles sur les moyens d’empêcher les nombreux abus liés au détachement de travailleurs européens dans un autre pays que le leur, un sujet explosif à quelques mois des élections européennes. Sur les 1.223 salariés travaillant à sa construction, 59 % sont étrangers (53 % issus de pays européens, 6 % hors Europe), 30 % viennent du NordPas-de-Calais et 11 % du reste du pays, selon des chiffres d’EDF. Le chantier du terminal méthanier de Dunkerque, le deuxième plus gros projet industriel de France selon EDF, a commencé en octobre 2012.

ISSN 0395-8582 - CPPAP 0313T79480

Dépôt Légal : 10 avril 2006 Gérant : Jacques RICCOBONO ———— Tél.  : 04.91.33.25.81 - Fax : 04.91.55.58.97 Site internet : www.lantenne.com Publicité : Grand Sud F. Revenaz 04.91.13.71.60 Normandie F. Papion : 06.21.88.97.42 Annonces maritimes : 04.91.33.83.01 Abonnement : 04.91.13.71.62

Rédaction : V. Grunchec : redaction@lantenne.com f.andre@lantenne.com v.calabrese@lantenne.com ——————

Cette publication peut être utilisée dans le cadre de la formation professionnelle continue

Lantenne 20 12 2013  
Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you