Page 1

VOUS ÊTES LOURD ! ON VOUS TRANSPORTE COMMISSIONNAIRE DE TRANSPORT aérien et maritime

Projets industriels et pétroliers,

spécialiste de la supply chain. Agences au Nigeria (Lagos et Port Harcourt) 48, rue de l’Aubépine 92160 Antony Tél : + 33 1 55 59 07 70

Fax : + 33 1 49 84 06 54

71e année - N°19.815

infos@transprojets.com www.transprojets.com

www.lantenne.com

Mercredi 19 octobre 2016

ISSN 0395-8582 - CPPAP 0319T79480

Routier

200 Le groupe de messagerie américain FedEx a annoncé mardi 18 octobre un investissement de 200 millions d’euros dédié à l’agrandissement de sa plateforme de distribution à l’aéroport de RoissyCharles-de-Gaulle (CDG), ce qui devrait permettre de créer 200 à 400 postes. Le groupe américain «espère créer entre 200 et 400 postes» grâce à l’extension de son site qui emploie actuellement 2.500 personnes, dont 2.300 dédiées au chargement/déchargement et au tri, a précisé le directeur général des opérations du hub de FedEx à CDG, Julien Ducoup. L’agrandissement du centre permettra de traiter 51.000 colis par heure, soit d’»augmenter la capacité de triage de 40 %», a précisé le transporteur express lors d’une cérémonie en présence du président François Hollande. Ce nouveau bâtiment de 25.000 m2, dont la construction commencera l’an prochain, devrait être opérationnel au printemps 2019.

Contrat type ou cahier des charges : quelle stratégie adopter ?

© Volvo Trucks

le chiffre du jour

Entreprises

STX :

La justice sud-coréenne “cherche à vendre en bloc”

Bureau Veritas: Baisse des objectifs 2016

Kuehne+Nagel: Hausse de 4,1 % du bénéfice sur neuf mois page 2

International

Bénin :

Investissement dans la sécurité, “assurance-vie” du pays page 3

Dans le mode routier, les relations commerciales entre donneurs d’ordre et transporteurs ne s’obscurcissent qu’en cas de litige. Ce n’est que lorsqu’elles se trouvent devant le juge que les parties regrettent de ne pas avoir eu recours à un contrat type ou à bon cahier des charges. Explications données à Marseille lors de la 25e édition de la convention d’affaires Top Transport à Marseille... Cahier des charges, contrat type ou conditions générales de ventes ? Dans les relations commerciales entre transporteurs et donneurs d’ordre, l’épineuse question figurait au menu du programme de conférences prévu cette année par Adhesion Group, les organisateurs de la convention d’affaires marseillaise Top Transport. Ce sujet avait attiré de nombreux chargeurs, avides de connaître les bonnes réponses ou d’avoir un éclairage juridique sur un sujet réservant, en cas de litiges, de mauvaises surprises. Selon Jean-Paul Meyronneinc, chargé d’enseignement à l’université Paris I (Marne-la-Vallée), “l’enjeu est de taille lorsqu’il y a litige”. À ses yeux, “le débat commence lorsque le transporteur ne sort pas son carnet de chèques”. Selon lui, dans le schéma classique, il faut se demander quel

est le droit applicable. Il ajoute qu’après avoir tenté de définir “la raison essentielle du litige”, on doit se demander où se trouve la bonne réponse. Est-ce dans la lettre de voiture CMR, le contrat type, le contrat de transport, les conditions générales de vente ? “La question n’est pas facile à résoudre”, met-il en garde, avant d’ajouter : “Parfois, il faut se tourner du côté du juge”. UNE CONVENTION ET DEUX RÈGLES Partant du postulat selon lequel les principes de base sont régis par une convention, il explique qu’il existe deux règles. La première consiste à respecter les dispositions légales et la réglementation. Pour Jean-Paul Meyronneinc, au plan national, la réglementation est régie par le Code des

transports, le Code du commerce acceptées tacitement, précise mais également le Code de la l’universitaire. route et enfin le Code du travail. Quant au contrat type, JeanÀ l’international, “le transport Paul Meyronneinc prévient de routier est régi par la CMR, qui manière imagée : “C’est le caillou date de 1956”. Un texte auquel dans la chaussure !” Parmi la dion peut reprocher d’être “très zaine qui existent, il insiste sur laconique”, trois d’entre eux souligne-t-il. : la location, la Pour des dosous-traitance et maines non “À l’international, la commission couverts, on de transport. Il l’outil de la lettre est donc obligé rappelle toude recourir à la tefois que “le de voiture CMR” réglementation contrat type n’a nationale. qu’un caractère Autre règle, supplétif. Le la mise en place d’une conven- juge va donc y chercher ce qui ne tion écrite entre les parties qui figure pas dans le contrat”. À ses permettra de retrouver le droit et yeux, “ce n’est donc pas la Bible les obligations entre les parties, du transport routier”. Et d’ajourappelle l’enseignant, soulignant ter : “Tout ce qui y figure est moque les Codes des transports, du dulable”. Pour l’enseignant, si travail, du commerce et de la l’arrangement commercial entre route dominent. les parties peut primer sur les Selon lui, si le contrat de textes de loi, “on peut se trouver transport prévoit une liberté de en présence de vides” juridiques. signature entre les parties, il doit Il souligne l’intérêt de la jurisêtre simple. Et d’ajouter : “Le prudence tout en rappelant qu’une transporteur peut faire valoir ses convention prévaut. Il prône conditions générales de vente”. enfin la rédaction d’un cahier des En matière de jurispru- charges qui évite d’être soumis à dence, le juge accepte ces un cadre inconnu... conditions (CGV) s’il n’a rien signé. Considérant qu’elles sont Vincent Calabrèse


Entreprises

2 - Mercredi 19 octobre 2016 - l’antenne

Thales et Siemens, regroupés en consortium, ont annoncé lundi 17 octobre la signature d’un contrat de 39,3 millions d’euros pour moderniser la signalisation, les systèmes de protection des trains et le contrôle centralisé du trafic sur un tronçon ferroviaire de 230 km en Espagne. La valeur totale du contrat, signé avec l’Administrateur des infrastructures ferroviaires espagnol (Adif), est de 39,3 millions d’euros. Le projet vise à “moderniser la signalisation, les systèmes de protection des trains et le contrôle centralisé du trafic sur le tronçon Humanes-Monfragüe de la ligne Madrid-Valencia de Alcántara”.

Commandes Des commandes de trains doivent être passées “dans les six à neuf mois” pour maintenir l’activité sur le site du groupe canadien Bombardier de Crespin et éviter une situation sociale critique, a alerté lundi 17 octobre le président de Bombardier Transport France, Laurent Bouyer. La baisse d’activité sur le site du groupe canadien à partir de début 2017 va conduire au reclassement d’une centaine de personnes, a-t-il prévenu. Bombardier reste “confiant” pour la suite mais Crespin n’a “aucune commande à produire au-delà du premier trimestre 2019”, a déclaré Laurent Bouyer, en marge d’une visite du site.

STX

Maritime

La justice sud-coréenne “cherche à vendre en bloc” Le tribunal sud-coréen chargé de la procédure de redressement de STX Offshore & Shipbuilding “cherche à vendre” en un seul bloc le groupe sud-coréen et sa filiale française à la santé florissante, les chantiers navals de Saint-Nazaire. La justice sud-coréenne a déclaré hier qu’elle “cherchait à vendre en bloc” STX et les chantiers navals de Saint-Nazaire. Le fleuron français est la seule unité profitable de STX Offshore & Shipbuilding, qui a demandé en mai son placement en redressement judiciaire. Feu vert le 11 novembre Initialement, le groupe sudcoréen en difficulté avait fait part de son intention de vendre séparément STX France dans le cadre de son programme global de redressement mais le tribunal de commerce du district central de Séoul a fait connaître sa préférence pour une vente groupée.

“Le tribunal cherche à vendre STX Offshore en bloc avec STX France”, a déclaré le juge Choi Ung-Young, qui fait office de porte-parole de cette instance judiciaire. Une décision à cet effet pourrait être annoncée “cette semaine”, a-t-il ajouté. Le tribunal convoquera ensuite le 11 novembre les banques créancières de STX Offshore et les autres parties intéressées pour qu’elles donnent leur feu vert à cette proposition de vente et au plan général de restructuration du groupe. 2.600 SALARIÉS À SAINT-NAZAIRE STX Offshore possède les deux tiers de STX France depuis 2008, le tiers restant étant aux

Bureau Veritas Multimodal

Baisse des objectifs 2016 Bureau Veritas a baissé ses objectifs 2016 de croissance organique et de marge opérationnelle ajustée, en publiant un chiffre d’affaires en repli de 0,6 % au troisième trimestre.

Inauguration La société Aubert et Duval, filiale du groupe minier Eramet, et le groupe Mecachrome, partenaires dans la coentreprise MKAD, ont inauguré vendredi 14 octobre une nouvelle unité dédiée à la finition de pièces en titane pour l’aéronautique, un investissement de plus de 20 millions d’euros. L’usine MKAD, dont la construction a débuté en janvier 2016, est implantée à Varilhes, en Ariège, à 10 km de l’usine Aubert et Duval de Pamiers, non loin de Toulouse. Un premier bâtiment, de plus de 7.000 m2, notamment pour les opérations d’usinage, est opérationnel. Un second lot, de 9.600 m2, est en construction et abritera en 2017 les activités de traitement de surface.

Marque Le géant du ciment LafargeHolcim va lancer une plateforme de vente en direct aux clients finaux dans des pays émergents et a engagé une réflexion sur l’adoption d’“une marque unique mondiale”, a déclaré son directeur général, Éric Olsen, dans une interview publiée vendredi 14 octobre dans “Les Échos”. LafargeHolcim n’entend pas rester sur les marchés émergents où il serait “contraint de dépendre des grossistes”, explique Éric Olsen, qui veut faire de la vente au détail une “priorité stratégique”.

Bureau Veritas a revu hier en baisse ses objectifs 2016 après des ventes en repli au troisième trimestre. Le groupe d’inspection et de certification explique cette révision par une “détérioration plus rapide que prévu de l’activité Marine & Offshore” et une “faiblesse persistante” sur le secteur pétrole et gaz. Le groupe s’attend désormais à une “légère décroissance organique” du chiffre d’affaires annuel, alors qu’il tablait auparavant sur le bas d’une fourchette de 1 à 3 % de croissance. S’agissant de la marge opérationnelle ajustée, elle est désormais prévue dans une fourchette entre 16 et 16,5 % en 2016 (contre une perspective entre 16,5 et 17 %). En 2015, cette marge avait atteint 16,7 %. Reprise dans les matières premières Le groupe a publié un chiffre d’affaires de 1,14 milliard d’euros au troisième trimestre, en repli de 0,6 %, et de 1 % en organique. Les activités Marine et Pétrole et gaz ont pesé sur l’activité du trimestre écoulé. “Compte tenu de la conjoncture économique mitigée, la faiblesse observée au premier semestre 2016 s’est confirmée au troisième trimestre”, a commenté le directeur général, Didier Michaud-Daniel. Mais ces deux marchés en repli “ne doivent pas occulter les progrès satisfaisants accomplis dans le reste du groupe”, a ajouté Didier

Michaud-Daniel, qui y voit une validation de la stratégie de diversification du groupe. Bureau Veritas note ainsi une amélioration de tendance pour plusieurs de ses activités avec une accélération pour les pôles biens de consommation et certification, une reprise dans les matières premières et un retour à la croissance pour les métaux et minéraux. Sur les neuf premiers mois de l’année, le chiffre d’affaires s’établit à 3,36 milliards d’euros, en baisse de 3 % (- 0,8 % en organique). Bureau Veritas souligne aussi la dynamique positive dans l’exécution de son plan stratégique BV 2020, qui a apporté une contribution organique de 71 millions d’euros aux ventes des neuf premiers mois. Les acquisitions depuis le début de l’année représentent 150 millions d’euros en base annuelle. Le développement en Chine est “en bonne voie”, relève aussi Bureau Veritas, qui estime que la Chine est en route pour devenir cette année le premier pays du groupe en chiffre d’affaires. Bureau Veritas y a fait en octobre une troisième acquisition depuis le début de l’année, avec Shanghai Project Management (une société qui fait 50 millions d’euros de chiffre d’affaires) dans le segment bâtiment et infrastructures. Le groupe estime enfin que sa génération de trésorerie, qu’il prévoit toujours “forte”, ne dépassera pas le niveau record de l’an dernier.

© STX Offshore & Shipbuilding

Signalisation

STX Offshore & Shipbuilding, jadis le quatrième constructeur sud-coréen

mains de l’État français. STX pour l’aider à faire face à ses Offshore & Shipbuilding se échéances. Las, cela n’a pas débat depuis des années avec suffi à remettre l’entreprise à des pertes croissantes pro- flot et son endettement total atvoquées par une gestion dé- teignait 7.300 milliards de wons faillante et une demande glo- en juin. Les constructeurs sudbale en berne. STX France, qui compte 2.600 salariés et fait coréens, qui avaient évincé leurs concurrents eutravailler enviropéens et jaron 5.000  sousponais dans les traitants, est lui “L’endettement années 1980 et en pleine forme. total atteignait 1990 pour déteL’ e n t r e p r i s e nir au sommet dispose d’un 7.300 milliards de leur gloire carnet de comde wons en juin” près de 70 % du mandes très bien marché, affronrempli, avec tent une crise quatorze  paquebots à construire d’ici 2026 pour sans précédent qui menace la deux  gros clients, l’italo-suisse survie même de l’une des inMSC Croisières et l’américain dustries emblématiques de la quatrième économie d’Asie. Royal Caribbean. STX Offshore & Shipbuilding, En cause, le ralentissement de jadis le quatrième constructeur l’économie mondiale et la chute sud-coréen, est sous le contrôle des cours du brut qui ont réduit de ses créanciers depuis 2013, la demande en porte-conteneurs dont la banque publique Korea et autres pétroliers, mais aussi Development Bank. Ceux-ci ont la concurrence de constructeurs lâché plus de 4.000 milliards de chinois meilleur marché qui ont wons (3,2  milliards d’euros) plombé les Sud-Coréens.

Kuehne+Nagel Logistique

Hausse de 4,1 % du bénéfice sur neuf mois Le groupe suisse de transports et logistique Kuehne+Nagel a enregistré une hausse de 4,1 % de son bénéfice net sur les neuf premiers mois de 2016, à 533 millions de francs suisses (488 millions d’euros). Kuehne+Nagel a annoncé hier une hausse de 4,1 % de son bénéfice sur neuf mois. Son chiffre d’affaires s’est en revanche replié de 1,4 % à 12,2 milliards de francs suisses durant la même période de référence. Le groupe déclare avoir été affecté par un recul des exportations depuis l’Asie, ainsi que par une pression grandissante sur ses marges dans le fret maritime. Le résultat opérationnel (Ebit) a progressé pour sa part de 1,5 % à 340 millions de francs suisses. Ces résultats sont inférieurs à la moyenne des

prévisions des analystes consultés par l’agence suisse AWP. Les ventes se situent dans le bas de la fourchette des prévisions, mais tous les autres chiffres sont nettement en dessous des expectatives. Confiance pour le quatrième trimestre Kuehne+Nagel ne fait pas de prévisions sur ses résultats pour l’ensemble de l’année. Les dirigeants du groupe se disent néanmoins confiants sur le développement de leurs affaires au quatrième trimestre.


International

l’antenne - Mercredi 19 octobre 2016 - 3

Bénin

Ralentissement

Maritime

Investissement dans la sécurité, “assurance-vie” du pays installée l’an dernier pour coordonner toutes les actions de l’État en mer, n’a toujours pas le courant, le Bénin est souvent cité en exemple dans sa lutte contre la piraterie. “Je me souviens qu’en 2011, je disais «merci les pirates d’avoir réveillé nos politiques»”,

confie Maxime Ahoyo, ancien chef d’état major des forces navales et actuel préfet maritime. “Ils ont compris que la mer est une richesse. Elle doit devenir un moteur de développement”. Delphine Bousquet

© MCC

Petites annonces Le patrouilleur “Alibori” monte et descend sur les hautes vagues du golfe de Guinée. La mer est mauvaise en cette période de l’année, mais le bateau de surveillance garde le cap et sa priorité : ne plus revivre l’année noire de 2011 où le Bénin avait connu 21 attaques dans ses eaux. Il a fallu d’abord équiper les Vols à main armée, prises d’otages, détournements de pé- forces navales. Au moment des troliers... du “brigandage ma- attaques, la marine béninoise se ritime”, c’est le terme consacré composait de deux patrouilleurs en mer. Un sommet de l’Union chinois en panne et de petites africaine était organisé samedi embarcations. Aujourd’hui, les 15 octobre à Lomé, au Togo, sur navires chinois ont été réparés. la question. Le golfe de Guinée Ils s’ajoutent à trois patrouilleurs est devenu l’épicentre de la pi- neufs commandés à la France et raterie maritime en Afrique et le Pékin en a offert un autre. Les navires français, dédiés Bénin souffre directement des exactions des groupes armés de à la surveillance, se relaient en son voisin nigérian. À partir de mer 24  heures sur 24. “Les pa2011, le pays a décidé de prendre trouilleurs sont fragiles, il faut les choses en main et, dès cette des moyens pour la maintedate, il ne recensait officiellement nance”, confie le chef d’étatmajor adjoint de la Marine, plus aucune attaque. Gris anthracite, l’“Alibori” Albert Badou. “Les autorités en avance à vive allure vers l’une sont conscientes. On commençait des trois zones de mouillage ins- à manquer de pièces détachées mais les fonds tallées dans les sont débloqués, eaux béninoises on les aura d’ici où quelques “La mer décembre”, bateaux ont est une richesse : assure-t-il. jeté l’ancre. Un second Vraquiers, péelle doit devenir sémaphore, troliers et porteun moteur de poste de surconteneurs atveillance établi tendent pour développement” sur une côte entrer dans le pour informer et port de Cotonou ou sont simplement de passage communiquer avec les navires, a dans la zone. “C’est notre rôle été construit à Grand-Popo, sur la de les sécuriser”, affirme le com- route du Togo, pour contrôler 120 mandant de l’“Alibori”, Jonas km de côtes. Équipés de radars et de caméras longue portée offerts Noukpleguidi. Il faut dire que le “brigan- par la France et les États-Unis, dage” coûte cher au petit pays ils sont reliés en permanence d’Afrique de l’Ouest. Classé à à un centre de commandement “haut risque” par les compagnies au siège des forces navales. Sur d’assurance qui augmentent alors un écran, une carte montre les leurs tarifs, le port de Cotonou navires au mouillage. Un autre coûte plus cher d’accès aux na- donne l’identité des navires. vires qui y accostent. Dans un “Merci les pirates” pays où 80 % du budget national est assuré par son port, sécuriser Au niveau régional également, les eaux était une priorité vitale. “Il y a eu une volonté claire” le Bénin n’est pas seul dans sa de l’ex-chef de l’État Boni Yayi lutte, mais la coopération entre de prendre les choses en main, les différents pays d’Afrique de explique le capitaine de frégate l’Ouest reste un problème majeur. Patrice Thomas, militaire fran- Cotonou accueille le Centre maçais qui appuie le Bénin dans le ritime multinational de coordicadre d’une coopération militaire. nation, créé après le sommet de Lors de son passage au siège des Yaoundé de 2013 sur la pirateNations unies en 2011, le prési- rie, où travaillent huit officiers dent béninois n’a pas hésité à de- béninois, nigérians, nigériens et mander l’aide de la communauté togolais. Chaque pays fournit internationale. “Sans volonté des moyens maritimes et aériens. politique, pas de financement et Mais, s’il y a eu des exercices, les on a des coquilles vides. Les diri- patrouilles ne travaillent toujours geants ont compris que la sécuri- pas en coopération. Même s’il a fallu du temps té était l’assurance-vie du pays”, et que la Préfecture maritime, ajoute le capitaine Thomas.

MATHEZ TRANSPORTS INTERNATIONAUX recherche

Poste de responsable (H/F) Maritime Overseas

Poste basé à Nice. Expérience similaire requise. Anglais courant exigé. Bon relationnel et aptitudes managériales et commerciales. Vous avez une connaissance approfondie des acteurs de l’industrie, des procédures d’importation et d'exportation liées au transport maritime, du CCS local, des obligations douanières, acquises lors d'une première expérience dans ce domaine... Disponibilité immédiate. CDI. Rémunération motivante.

Envoyer CV + LM à RECRUT@mathezfreight.com

recherche

La croissance économique chinoise est attendue en ralentissement au troisième trimestre, en dépit du sursaut de certains indicateurs et d’une envolée du marché immobilier, selon un panel d’analystes, qui pointent la dangereuse embardée de la dette du pays. D’après la prévision médiane de dix-huit experts, la Chine aurait vu la croissance de son produit intérieur brut (PIB) ralentir à 6,6 % de juillet à septembre, après s’être stabilisée à 6,7 % au deuxième trimestre. Ce serait le plus faible taux de croissance trimestriel de la deuxième économie mondiale depuis sept ans.

Augmentation L’Iran a annoncé lundi 17 octobre qu’il allait augmenter sa capacité de production de pétrole à 4 millions de barils par jour (mbj) d’ici mars prochain après avoir été exempté par l’Opep lors de sa réunion informelle à Alger. “Notre capacité de production était de 3,8 mbj au cours de la première moitié de l’année (mars 2016-mars 2017), nous allons la porter à 4,03 d’ici la fin de l’année” (mars 2017), a déclaré le ministre iranien du Pétrole, Bijan Namdar Zanganeh. Il s’exprimait lors d’une conférence sur le pétrole et l’énergie à Téhéran, en présence de représentants de nombreuses sociétés étrangères.

Un exploitant de transit export H/F Spécialité vins & spiritueux - Montivilliers (Région Havraise) Rattaché(e) au responsable de l’exploitation, vous êtes en charge de la réalisation et du suivi des  commandes de transport de la création du dossier dans le logiciel d’exploitation à la facturation.  Vous maîtrisez les procédures produits et pays liées à l’exportation de vins et spiritueux.

Vos missions dans le cadre des procédures ISO et AEO : • Vérification de la faisabilité de la commande • Envoi des instructions de transport • Vérification et transmission des instructions de douane AP+ • Réalisation des BL et transmission des documents de transport • Suivi des embarquements/transbordements/arrivée des navires • Facturation Votre profil : De formation Bac +2/3, vous justifiez d’une expérience à un poste similaire. Vous êtes impliqué(e) et  rigoureux(se). L’anglais (lu/parlé/ écrit) est indispensable, l’italien et l’espagnol sont un avantage. Vous connaissez les Incoterms et liner terms et utilisez l’outil informatique. TMT (Transitaire de transports internationaux) Contact : drh@group-tmt.com (CV et lettre de motivation)

recherche

Un exploitant de transit H/F Croissy-Beaubourg (RP) Au sein de l’équipe, vous êtes en charge de la réalisation et du suivi des  commandes de transport de la création du dossier dans le logiciel d’exploitation à la facturation.

Vos missions dans le cadre des procédures ISO et AEO : • Vérification de la faisabilité de la commande • Envoi des instructions de transport • Vérification et transmission des instructions de douane AP+ • Réalisation des BL et transmission des documents de transport • Suivi des embarquements/transbordements/arrivée des navires • Facturation Votre profil : De formation Bac +2/3, vous justifiez d’une expérience à un poste similaire. Vous êtes impliqué(e) et rigoureux(se). L’anglais et l’espagnol (lu/parlé/écrit) sont indispensables. Vous connaissez les Incoterms et liner terms et utilisez l’outil informatique. TMT (Transitaire de transports internationaux) Contact : drh@group-tmt.com (CV et lettre de motivation)

Notation L’agence de notation financière SP Global Ratings a annoncé vendredi 14 octobre avoir remonté d’un cran la note à long terme de Malte, invoquant une “croissance économique solide”. Désormais noté “A-”, Malte passe ainsi de la catégorie des émetteurs de qualité moyenne à celle des émetteurs solides. L’agence ne prévoit pas de modifier sa notation à moyen terme. “Malte est au milieu de l’une des expansions économiques à moyen terme les plus solides de la zone euro” avec notamment le deuxième taux de croissance moyenne du produit intérieur brut (PIB) sur la période 20102015 après l’Irlande.

Développement Les ministres des Finances du forum de coopération économique Asie-Pacifique (Apec) ont décidé lors d’une réunion à Lima de développer le commerce entre les 21 pays membres, a annoncé samedi 15 octobre le ministre péruvien, Alfredo Thorne. Le Pérou sera du 14 au 20 novembre le siège du 24 e sommet des chefs d’État et de gouvernement de l’Apec, dont le thème sera “Croissance de la qualité et développement humain”. “Nous nous sommes mis d’accord pour mener des actions politiques coordonnées pour soutenir la croissance de l’économie mondiale”, a dit Alfredo Thorne, à l’issue de la deuxième et dernière journée des travaux.


4 - Mercredi 19 octobre 2016 - l’antenne

Marseille TRANSCAUSSE

Messagerie / Lots complets Express

M

CORSE

Livraison tous points

Départs quotidiens ––––––––

Tél. 04.91.13.14.52 Fax: 04.91.91.16.50

Service hebdomadaire DIRECT conteneurs (FCL)

MARSEILLE - CASABLANCA IMPORT / EXPORT

Réception Poste 157 _____________

Depuis FOS hebdomadaire ALGER port sec ORAN - SOUSSE Réception EUROFOS

ARKASFRANCE/SMI

TRANSCAUSSE Lots complets / Groupages MAROC - TUNISIE - ALGÉRIE Départs hebdomadaires de Marseille, Lyon et Paris –––—————––

Tél. : 04.91.13.15.37 / 38 Fax : 04.91.90.54.29

Marseille - Tél. 04.91.13.16.16

e-mail : sales@arkasfrance.fr

MAROC

AU DÉPART DE SÈTE Service Fret direct en 40 heures

2 départs par semaine en Ro/Ro

Depuis SÈTE sur TANGER et NADOR Cotations et réservations :

Burger-Féron

commercial.mrs@burgerferon.com - Tél. 04 91 39 93 66

Roulant / Conventionnel / Conteneurs ALGER - ORAN

FARUK KAAN . ..................................................................

ORAN - ALGER

GOURAYA .........................................................................

ALGER - MOSTAGANEM - ORAN

MAESTRO SUN ................................................................

ANNABA - SKIKDA - BEJAIA

Prévisions de départs

MARFRET NIOLON .......................................................... Réception : SOCOMA Poste 44

21 Octobre 28 Octobre 19 Octobre 28 Octobre

––––––––––––– 52 rue Emmanuel Eydoux - 13016 MARSEILLE Tél.: 04.91.14.27.80 - Fax: 04.91.56.65.05/06 www.agent-maritime-marseille.com

EAS RORO SERVICE

RORO & GENERAL CARGO depuis Marseille Service direct sur

Abidjan, Lomé, Cotonou, Bata, Malabo, Douala et Dakar

MARGUISA CONTENEURS SERVICE

CONTENEURS depuis Marseille Service sur

Lomé, Bata, Malabo et Douala

Cotations et bookings : ISAMAR Mail : commercial@isamar.fr - Tel : 04 95 09 09 09

Depuis FOS hebdo Conteneurs

Dakar abidjan tema Lagos Libreville Mauritanie Réception SEAYARD

ARKASFRANCE/SMI Marseille - Tél. 04.91.13.16.16

e-mail : sales@arkasfrance.fr


Prévisions de départs du port de Marseille

l’antenne - Mercredi 19 octobre 2016 - 5

Med

MARSEILLE-FOS / NOVOROSSIYSK SOTCHI - VLADIVOSTOCK Départs hebdomadaires Russie + réexpedition Cotations et réservations

jennifer.massaro@burgerferon.com Tél. : 04.91.39.93.97

Groupage direct Hebdo Depuis Marseille / Fos sur

Nouveau

et bien plus encore !!

Service hebdomadaire Direct

Ashdod / Haifa - Beyrouth Dubai - Singapore - Hong Kong Port Louis Tél. 04 91 39 93 58 - marseille@tcclogistics.com

DRY / HC / PW / OT / FR / REEFER

ÉGYPTE - LIBAN TURQUIE - SYRIE - GRÈCE

GISELE A. - VGE : 306/2016........ 24 Oct. TEOMAN A. - VGE : 307/2016...... 29 Oct. Réception : EUROFOS Contact : Jennifer.Massaro@feron.fr

AMARSUD / GRIMALDI Départs de MARSEILLE/FOS

Roulant - Projets - Conventionnel

Service hebdomadaire direct vers la Turquie

GEMLIK - DERINCE - YENIKOY

Certificat AEO n°FR00000335 Simplifications douanières/ Sécurité et sûreté

En transbordement via SALERNE :

Agence de Lyon 9 av des Pays-Bas BP 60107 - 69330 Meyzieu Tel : +33(0)4 91 53 80 41 Fax : +33(0)4 91 67 32 86

Agence Le Havre 47 bis, bd de Graville BP113 76051 Le Havre Cedex France Tel : +33(0)2 35 53 29 59 Fax : +33(0)2 35 53 28 92

Agence de Marseille 151 av des Aygalades 13344 Marseille cedex 15 Tel : +33(0)4 91 53 80 40 Fax : +33(0)4 91 67 32 86

Siège Social Z.A.C. du Moulin 14 rue du Meunier 95700 Roissy en France Tel : +33(0)1 30 18 94 00 Fax : +33(0)1 39 88 11 85

Palerme - Malte - Tunis - Tartous - Le Pirée Beyrouth - Lattaquié - Al Khoms - Alexandrie GRANDE BENELUX ........................................................ GRANDE ANVERSA ........................................................

Réception à FOS : Darse 3 - Nicolas Frères –––––––

19 Octobre 21 Octobre

Marseille

LE PIRÉE - GEMLIK DERINCE

neptune DYNAMIS (Fos)..... neptune ILIAD......................

––––––

22 Oct. 23 Oct.

Pour fret et réservations :

17 A, Av. Robert Schuman - 13002 Marseille Tél. : 04.91.15.44.00 - Fax : 04.91.56.09.10

NECOTRANS France “GRAND ECRAN” 11, Avenue André Roussin 13016 Marseille Tél.: 04.91.92.10.40 / 41 p.spina@necotrans.com c.cantoni@necotrans.com

BORCHARD LINES Ltd SERVICE

Service hebdomadaire Matériels roulant uniquement Au départ de

DIRECT

Full Containers 20'/40' au départ de MARSEILLE

Bosphorus Service

EVERGREEN LINE

www.evergreen-line.com Service hebdomadaire DIRECT

au départ de FOS

IMPORT/EXPORT ASIE - sous continent Indien SERVICE IMPORT/EXPORT MEDITERRANÉE ORIENTALE - MER NOIRE

au départ dU HAVRE

IMPORT/EXPORT ASIE - sous continent Indien ÉTATS-UNIS - AFRIQUE DE L’EST EUROPE DU NORD - MED. ORIENTALE - MER NOIRE

SUSAN BORCHARD............... 19 Oct. MIRIAM BORCHARD.............. 26 Oct.

LE PIRÉE.................... AMBARLI.................... GEBZE YILPORT....... IZMIR...........................

4 5 6 7

jours jours jours jours

West Mediterranean Service

JOANNA BORCHARD.......... KATHERINE BORCHARD....

Limassol.................. Ashdod..................... Haïfa.......................... Alexandrie............. Mersin......................

5 6 7 8 9

(transbordement Haïfa)

19 Oct. 26 Oct.

MARMEDSA MARSEILLE 59, av. André Roussin - BP 106 - 13321 MARSEILLE Cedex 16 Tél. 04 96 17 17 12 / 32 / 09 / 37 — Fax 04 91 09 38 22

jours jours jours jours jours

Service hebdomadaire depuis FOS

GRÈCE - TURQUIE - LIBAN ÉGYPTE - SYRIE - CANARIES MER NOIRE - LIBYE _____________

ARKASFRANCE/SMI Marseille - Tél. 04.91.13.16.16

e-mail : sales@arkasfrance.fr

MARSEILLE : 04 96 17 17 70 PARIS : 01 58 58 02 22 LE HAVRE : 02 32 74 50 50 LYON : 04 72 61 19 91 STRASBOURG : 03 88 55 96 40

Certificat AEO n°FR00000335 Simplifications douanières/ Sécurité et sûreté

Agence de Lyon 9 av des Pays-Bas BP 60107 - 69330 Meyzieu Tel : +33(0)4 91 53 80 41 Fax : +33(0)4 91 67 32 86

Agence Le Havre 47 bis, bd de Graville BP113 76051 Le Havre Cedex France Tel : +33(0)2 35 53 29 59 Fax : +33(0)2 35 53 28 92

Agence de Marseille 151 av des Aygalades 13344 Marseille cedex 15 Tel : +33(0)4 91 53 80 40 Fax : +33(0)4 91 67 32 86

Siège Social Z.A.C. du Moulin 14 rue du Meunier 95700 Roissy en France Tel : +33(0)1 30 18 94 00 Fax : +33(0)1 39 88 11 85

B’LADING CLUB MARSEILLE

L'amicale des professionnels du shipping marseillais Retrouvez-nous sur notre compte Facebook :

www.facebook.com/pages/Blading-Club/118412927795 ou sur internet : http://blading-marseille.asso-web.com/


6 - Mercredi 19 octobre 2016 - l’antenne

Rouen

Services Maritimes

TSL c/o RCS/BOLLORE LOGISTICS

TSL Rouen

Rouen Vallée de Seine Logistique (RVSL) NOUAKCHOTT DAKAR ABIDJAN CONAKRY TEMA LOME COTONOU LAGOS DOUALA LIBREVILLE PORT GENTIL POINTE NOIRE MOMBASA NIAMEY BAMAKO OUAGADOUGOU BANGUI N’DJAMENA KINSHASA PORT LOUIS ANTANANARIVO LONGONI POINTE DES GALETS DEGRAD DES CANNES

Une desserte des pays côtiers et de l’hinterland de l’Afrique

au départ de ROUEN Une maitrise de bout en bout avec le réseau du groupe Bolloré

Le conseil et l’expertise documentaire Schedules en ligne

Contact uro@tsl-nvocc.com - Téléphone : 02.32.18.83.60

www.tsl-nvocc.com

 Le Havre Tél. 02 35 19 72 72 Fax 02 35 21 42 34 www.agena.fr

Fort de France Pointe à Pitre La Havane

© Dunkerque Port

www.agena.fr

Dunkerque North West Europe

DUNKERQUE / ST-PETERSBOURG + reéxpédition RUSSIE Départ hebdomadaire Service direct Cotations et réservations

booking@dkk.sealogis.fr Tél. : 33.3.28.58.05.63

© Dunkerque Port

Services Maritimes

Fort de France Pointe à Pitre La Havane

 Le Havre Tél. 02 35 19 72 72 Fax 02 35 21 42 34


l’antenne - Mercredi 19 octobre 2016 - 7

Le Havre

Services Maritimes

3 Afrique occidentale

Mer du Nord / Baltique

14

et équatoriale

a

LA RUSSIE ORIENTALE www.europeanrorolines.com

SERVICE RORO DÉDIÉ A L’AFRIQUE

Service mensuel en direct sur Nouakchott - Dakar - Douala Abidjan - Lome - Bata - Malabo Port Gentil - Libreville Service bi mensuel sur Cotonou Transbordement via Anvers : Pointe Noire - Mombasa - Maputo Dar Es Salaam

PARANA..................................

–––––––

15 Nov.

ERL France

5, quai de la Saône - 76600 Le Havre Tél : +33 2 32 72 15 15 E.Mail : lehavre@erl-fr.com

–––––––

Terminal de Gennevilliers 6/7 Route du mole 1-2 92631 Gennevilliers Cedex

http://www.niledutch.com

Rotation dans les ports WEWA

Dimitris C ............................ CHOPIN .................................

24 Oct. 31 Oct.

France

Espace Caillard - 3, rue Louis Eudier - 76600 Le Havre Bertrand DEMARE 02.77.67.50.01 Nathalie LEVEEL 02.77.67.50.03 sales.leh@niledutch.com

Certificat AEO n°FR00000335 Simplifications douanières/ Sécurité et sûreté

9

Agence de Marseille 151 av des Aygalades 13344 Marseille cedex 15 Tel : +33(0)4 91 53 80 40 Fax : +33(0)4 91 67 32 86

Siège Social Z.A.C. du Moulin 14 rue du Meunier 95700 Roissy en France Tel : +33(0)1 30 18 94 00 Fax : +33(0)1 39 88 11 85

Antilles / Amérique centrale  Le Havre Tél. 02 35 19 72 72 Fax 02 35 21 42 34 www.agena.fr

Moyen-Orient

Certificat AEO n°FR00000335 Simplifications douanières/ Sécurité et sûreté

Agence de Lyon 9 av des Pays-Bas BP 60107 - 69330 Meyzieu Tel : +33(0)4 91 53 80 41 Fax : +33(0)4 91 67 32 86

Agence Le Havre 47 bis, bd de Graville BP113 76051 Le Havre Cedex France Tel : +33(0)2 35 53 29 59 Fax : +33(0)2 35 53 28 92

didier.claudepierre@lhv.feron.fr Tél. : 33.3.35.25.88.22 eric.andraud@feron.fr Tél. : 33.3.35.25.57.35

L’escale du service EUWA au Havre est le lundi à TDF (GMP)

et bien plus encore !!

Fort de France Pointe à Pitre La Havane

Cotations et réservations

Tilbury - Anvers - Dunkerque - Le Havre - Montoir Tanger - Algésiras - Dakar - Abidjan

Tél. 02 35 25 57 45 - sales@tcclogistics.com

6

départ hebdomadaire

Rotation dans les ports EUWA

New York - Santos - Valparaiso Beyrouth - Singapore - Hong Kong Shanghai - Busan - Colombo - Dubai

Agence de Marseille 151 av des Aygalades 13344 Marseille cedex 15 Tel : +33(0)4 91 53 80 40 Fax : +33(0)4 91 67 32 86

Siège Social Z.A.C. du Moulin 14 rue du Meunier 95700 Roissy en France Tel : +33(0)1 30 18 94 00 Fax : +33(0)1 39 88 11 85

AGENT GÉNÉRAL : LE HAVRE : 02 35 22 81 30 FAX : 02 35 22 44 65 saglehavre@wanadoo.fr PARIS : 01 44 09 47 09 - Fax : 01 40 55 05 66 sagparis@sagmar.com

North West Europe

L’escale du service WEWA au Havre est le samedi au terminal EAT Atlantique (CNMP)

PARTICI................................... MATAR N.................................

ARKHANGELSK LINES

AVEC

25 Oct. 1er Nov.

Groupage direct Hebdo Depuis Le Havre sur

Agence Le Havre 47 bis, bd de Graville BP113 76051 Le Havre Cedex France Tel : +33(0)2 35 53 29 59 Fax : +33(0)2 35 53 28 92

AU DÉPART DU HAVRE

Le Havre - Lisbonne - Algésiras - Tanger - Pointe-Noire Luanda - Lobito - Namibe (1/2) - Abidjan - Tanger - Anvers Libreville, Douala, Malabo, Bata, Matadi, Boma sont servis par Pointe Noire Soyo et Cabinda sont servis par Luanda

5 Amérique du Nord

Agence de Lyon 9 av des Pays-Bas BP 60107 - 69330 Meyzieu Tel : +33(0)4 91 53 80 41 Fax : +33(0)4 91 67 32 86

(Vostochniy, Vladivostok, Korsakov, Petropavlovsk-Kamchatskiy, Magadan)

LE HAVRE/ST PETERSBOURG & ARKHANGELSK + REEX RUSSIE/C.E.I. (CNTR DRY & REEFER/CONV)

LE HAVRE

Armateurs/Consignataires

Société ACL FRANCE AGENA AGENA TRAMP AGENCES MARITIMES ASSOCIEES ALIANCA FRANCE ALLIANCE EUROPE ANL APL FRANCE ATL LINES BURGER FERON CFT (CIE FLUVIALE DE TRANSPORT) CHINA SHIPPING FRANCE CLB LINER CMA CGM COLIN OLIVIER COSCON FRANCE DELMAS LE HAVRE ERL FRANCE EUROPEAN CONTAINERS SERVICES EVERGREEN SHIP. AGENCY (France SA) FAUVEDER FERON CLEBSATEL GRIMALDI LINES HAMBURG-SÜD FRANCE HANJIN SHIPPING HAPAG-LLOYD HMM HOEGH AUTOLINERS HUMANN & TACONET ISAMAR (Ibesnar Sagemar) “K” LINE LD LINES LHP Agency LOGISEINE MAERSK LINE MARFRET MOL EUROPE BV MSC FRANCE NAVITAINER NECOTRANS NILEDUTCH NYK LINE OOCL RSC (RIVER SHUTTLE CONTAINERS) SAFMARINE SAGMAR SCAMAR Division Herfurth Shipping SEA-INVEST SHIPPING AGENCY SHGT SHIPPING AGENCY SERVICE STE FRANCAISE DE CONSIGNATION TOS (Trans Ocean Shipping) UIM SM UMA FRANCE UNITED ARAB AGENCIES WATSON BROWN WORMS SERVICES MARITIMES ZIM FRANCE

Téléphone 02.35.25.90.30 02.35.19.72.72 02.35.19.27.85 02.35.19.83.00 02.35.19.62.40 02.35.20.53.53 02.35.22.37.50 02.32.74.89.30 02.35.42.26.91 02.32.74.86.20 02.35.53.50.05 02.32.74.04.90 02.35.19.73.40 02.32.74.16.00 02.35.21.11.22 02.32.92.59.59 02.32.74.10.00 02.32.72.48.33 02.32.92.52.90 02.32.74.50.60 02.35.19.34.84 02.35.25.57.28 02.35.25.90.20 02.35.19.23.00 02.35.19.86.53 02.32.74.53.00 02.35.19.70.62 02.35.53.03.43 02.35.19.39.91 02.35.19.85.00 02.35.19.30.00 02.35.19.78.77 02.32.74.24.80 02.35.53.50.80 02.32.74.25.50 02.35.21.88.60 02.32.74.24.00 02.32.74.68.00 02.35.24.16.66 02.35.19.81.00 02.77.67.50.01 02.32.74.54.00 02.35.19.59.00 04.88.91.75.03 02.35.53.52.00 02.35.22.81.30 02.35.19.66.50 02.35.53.51.30 02.32.74.24.89 02.35.19.17.80 02.35.25.57.00 02.35.19.73.93 02.35.19.51.51 02.32.72.72.20 02.35.19.83.17 02.35.19.83.17 02.35.19.51.51 02.32.74.95.22

Fax 02.35.25.90.47 02.35.21.42.34 02.35.19.72.85 02.35.19.83.13 02.35.19.62.49 02.35.20.53.86 02.35.74.37.80 02.32.74.89.79 02.35.21.31.35 02.35.19.83.13 02.35.24.00.52 02.32.74.04.99 02 35 19 73 41 02.35.53.18.98 02.35.41.74.89 02.35.43.64.65 02.32.74.10.10 02.32.92.52.98 02.35.53.38.57 02.35.19.34.94 02.35.53.05.84 02.35.25.90.46 02.35.19.90.95 02.35.21.28.84 02.32.74.52.83 02.35.19.70.92 02.35.53.02.91 02.35.19.39.92 02.35.19.85.01 02.35.19.62.52 02.35.19.78.93 02.35.21.38.15 02.35.25.34.46 02.35.53.84.33 02.35.21.88.79 02.35.41.14.41 02.32.74.68.10 02.35.53.29.96 02.35.22.62.14 02.32.74.53.99 02.35.21.56.79 04.88.91.75.15 02.35.53.52.48 02.35.22.44.65 02.35.19.66.69 02.35.53.53.71 02.35.21.38.15 02.35.19.17.81 02.35.24.34.56 02.35.19.73.99 02.35.19.51.82 02.32.72.72.21 02.35.19.83.13 02.35.19.83.13 02.35.19.51.82 02.32.74.95.23

Site Internet www.aclcargo.com www.agena.fr www.agenatramp.fr www.alianca.com.br www.alliance-europe.fr www.anl.com.au www.apl.com www.atlines.com www.cft.fr www.chinashipping.fr www.yml.com.tw www.cma-cgm.com www.coscon-france.fr www.delmas.com www.europeanrorolines.com www.ecs.be www.evergreen-line.com www.fauveder.com www.sealogis.com www.hamburgsud.com www.hanjin.com www.hapag-lloyd.com www.hmm21.com www.hoegh.com www.humann-taconet.fr www.isamar.fr www.klineurope.com www.ldlines.fr www.lhpagency.fr www.logiseine.com www.maerskline.com www.marfret.fr www.molpower.com www.mscgva.com www.niledutch.com www.nykline.com www.oocl.com www.rsc.fr www.safmarine.com www.scamar-france.com www.sea-invest-sa.com www.shgt.fr www.sas-shipping.com www.sealogis.com www.uim.marine.free.fr www.uasc.net www.uasc.net www.royalburgergroup.com www.worms-sm.com www.zim.com


8 - Mercredi 19 octobre 2016

En hausse La production industrielle aux États-Unis a progressé en septembre et le chiffre du mois d’août a été révisé en baisse, selon les données publiées lundi 17 octobre par la Réserve fédérale américaine (Fed). En données corrigées des variations saisonnières, elle a avancé de 0,1 % en septembre. Au mois d’août, la production industrielle a finalement été en recul de 0,5 %, contre une baisse de 0,4 % dans l’estimation initiale. Sur le troisième trimestre, la production industrielle est en progression de 1,8 % en rythme annuel. C’est la première avancée sur trois mois depuis le troisième trimestre 2015, a précisé la Fed. Le modeste gain du mois de septembre s’explique par une légère hausse de la production manufacturière (+ 0,2 %) associée à un rebond de la production des industries extractives (+ 0,4 %).

Évacuation L’évacuation de la zone occupée par des opposants au projet controversé d’aéroport de Notre-Dame-des-Landes “devra évidemment se faire” et les travaux commencer, a répondu lundi 17 octobre Manuel Valls à Ségolène Royal, tout en disant partager son souhait d’éviter toute violence. Le projet de l’aéroport “a été approuvé par une large majorité des habitants et des électeurs de Loire-Atlantique” et “il faut respecter le droit”, a déclaré le Premier ministre lors d’une visite au Salon international de l’Alimentation (Sial), en réponse à la ministre de l’Environnement qui a jugé dimanche 16 octobre qu’il valait mieux “arrêter les frais”.

Discussions Direction et syndicats de la SNCF ont entamé lundi 17 octobre des discussions sur un forfait jours pour les personnels d’encadrement, qui suscite en interne beaucoup d’“appréhensions” et de questions sur la charge de travail, selon les syndicats. L’accord sur le temps de travail dans le groupe ferroviaire public, signé en juin par l’Unsa et la CFDT mais combattu par la CGT et Sud et à l’origine d’une grève de quinze jours, avait renvoyé à une négociation spécifique le cas des personnels “non soumis à tableau de service” dans l’ancienne réglementation SNCF. L’entreprise propose pour ces salariés censés être “autonomes” dans leur organisation du travail l’option d’un forfait en jours.

Frets maritimes

En baisse

Les vracs secs reculent, les pétroliers décollent

La production industrielle de la Russie a rechuté en septembre après son rebond du mois d’août, selon des statistiques officielles publiées lundi 17 octobre soulignant la fragilité de la stabilisation de l’économie russe. La production s’est affichée en recul de 0,8 % par rapport à septembre 2015 contre une hausse de 0,7 % en août, a indiqué l’agence des statistiques Rosstat. Cette baisse, la plus forte depuis janvier, constitue une surprise pour les économistes interrogés par l’agence Interfax qui prévoyaient une croissance. Elle est d’autant plus notable qu’elle intervient en dépit d’une hausse de la production d’hydrocarbures, secteur-clé de l’économie russe : celle de pétrole a augmenté de 1,9 % sur un an et celle de gaz de 6,5 %.

© Maersk

Les vracs secs ont baissé la semaine dernière avec une reprise en demi-teinte du marché chinois après les fêtes, tandis que les frets pétroliers ont grimpé. Indice phare du marché, le Baltic Dry Index (BDI), qui fournit une estimation moyenne des tarifs pratiqués sur vingt routes de transport en vrac de matières sèches (minerais, charbon, métaux, céréales, etc.), a fini vendredi 14 octobre à 892 points, contre 921 points une semaine auparavant. Le Baltic Capesize Index 2014 (BCI 2014), qui compile les tarifs de la catégorie de navires “capesize”, forcés par leur taille imposante à naviguer au large des caps Horn et de Bonne-Espérance, a terminé la semaine à 2.018 points contre 2.245 points une semaine auparavant. “Il y avait de grandes attentes pour cette semaine avec la reprise de l’activité en Chine après une semaine de congés autour de la fête nationale. L’activité a bien été chargée, mais les tarifs ont reculé”, ont décrit les analystes de Fearnleys. Selon eux, des propriétaires chinois avaient un surplus de navires après les fêtes et ont dû remédier à cette situation quitte à accepter des tarifs plus bas. En revanche, le Baltic Panamax Index (BPI), qui synthétise les tarifs pour quatre routes (la plupart pour les céréales) empruntées par des navires de la catégorie “panamax”, a terminé vendredi 14 octobre à 819 points, à son plus haut depuis près de trois mois, contre 717 points une semaine auparavant. Pour cette catégorie, le retour de vacances en Chine a été positif, et l’activité dans l’Atlantique est également en hausse, ont détaillé les experts de Fearnleys. “Les départs du golfe du Mexique ont été particulièrement importants”, ont expliqué les analystes du Baltic Briefing, site d’information du Baltic Index. Demande robuste en Afrique de l’Ouest pour Les VLCC Le Baltic Clean Tanker Index (BCTI), moyenne des prix pratiqués sur six routes de produits pétroliers raffinés (essence, gaz liquéfié, fuel de chauffage, etc.), a terminé à 385 points vendredi 14 octobre, contre 357 points sept jours auparavant. La semaine précédente, l’indice avait touché 346 points, à son plus bas depuis sept ans et demi. “Les taux au Moyen-Orient semblent enfin avoir atteint un tournant, quoiqu’il aurait été difficile d’aller beaucoup plus bas”, ont commenté les analystes de Fearnleys. L’indice Baltic Dirty Tanker Index (BDTI), moyenne des taux pratiqués sur dixsept  routes de transport de pétrole brut et de fuel lourd, a fini vendredi 14 octobre à 673  points contre 621 points la semaine précédente, au plus haut depuis plus de trois mois. L’activité est en hausse sur les routes pratiquées par les VLCC (“Very Large Crude Carriers”, la deuxième plus grosse catégorie de tankers transportant du brut), ont noté les analystes du Baltic Briefing. “La demande robuste en Afrique de l’Ouest pour des VLCC a fait grimper les taux et attiré des navires de l’Extrême-Orient, ce qui a également augmenté les tarifs dans cette région”, ont-ils détaillé.

Grève Le syndicat des pilotes de Kenya Airways (Kalpa), qui affirme avoir reçu des assurances du gouvernement sur l’avenir de la compagnie, a annoncé lundi 17 octobre avoir levé son préavis de grève. Pour autant, précise le syndicat, le mouvement de grève n’est pas annulé, il est simplement mis entre parenthèses. Par ailleurs, dimanche 16 octobre, la compagnie a dû annuler cinq de ses vols continentaux en raison d’un mouvement social distinct mené par une partie du personnel de cabine, employés par un sous-traitant pour le compte de Kenya Airways. Les grévistes réclamaient un alignement de leurs conditions salariales sur celles de leurs collègues salariés de Kenya Airways.

Emploi PSA prévoit en 2017 pour la quatrième année consécutive de recourir à des départs volontaires et d’autres mesures pour éviter des “plans collectifs de licenciements économiques avec phase contrainte”. Le constructeur, qui compte 57.000 salariés dans sa branche automobile en France, a présenté lundi 17 octobre en comité central d’entreprise (CCE) une estimation de ses effectifs pour l’année prochaine. La CGT dénonce un plan de “départs de moins en moins volontaires”, mais les autres syndicats réfutent tout “nouveau plan social” et insistent sur les recrutements prévus. La direction espère convaincre “au moins 1.025 salariés”.

l’antenne

Édité par la SMECI au capital de 102.300 euros R.C. 447 889 395 00037 Siège social : 32, avenue André-Roussin BP 36 - 13321 Marseille Cedex 16 sarl

Les océans de Mélanésie “valent” 548 milliards de dollars mais les dirigeants de la zone doivent se mobiliser pour une gestion durable de cette ressource, a estimé hier dans un rapport le Fonds mondial pour la nature (WWF). Cette étude est une déclinaison locale, pour cette zone du Pacifique Est, de l’étude globale que l’organisation basée en Suisse avait publiée en avril 2015, et dans laquelle elle chiffrait, dans une “estimation prudente”, à 24.000 milliards de dollars la “valeur économique” des océans de la planète. La Mélanésie est une vaste région de 8,7 millions d’habitants rassemblant la Papouasie-

© Maison de la Mélanésie

Les océans de Mélanésie “valent” 548 milliards de dollars

Nouvelle-Guinée, les îles Salomon, la Nouvelle-Calédonie, le Vanuatu et les Fidji. Produit conjointement avec le Global Change Institute de l’Université du Queensland et le Boston Consulting Group (BCG), ce rapport chiffre la “valeur”

des océans en additionnant l’estimation de celles des écosystèmes océaniques, des ressources marines, du tourisme et de leur potentiel d’absorption du carbone (ce qui réduit les conséquences du changement climatique). Il concède que cette évaluation est en dessous de la réalité, car elle ignore délibérément des activités dont elle ne saurait valoriser les bienfaits. Appliquant toujours cette lecture économique, le WWF détermine la richesse annuelle créée par les océans de Mélanésie. Calculé de la même manière qu’un PIB national, ce “produit marin brut” (PMB) annuel de la Mélanésie est estimé à 5,4 milliards de dollars.

ISSN 0395-8582 - CPPAP 0313T79480

Dépôt Légal : 10 avril 2006 Gérant : Jacques RICCOBONO ———— Tél.  : 04.91.33.25.81 - Fax : 04.91.55.58.97 Site internet : www.lantenne.com Publicité : Directeur commercial : F. Revenaz 04.91.13.71.60 Normandie F. Papion : 06.21.88.97.42 Annonces maritimes : 04.91.33.83.01 Abonnement : 04.91.13.71.62 Rédaction : V. Grunchec : redaction@lantenne.com f.andre@lantenne.com v.calabrese@lantenne.com ——————

Cette publication peut être utilisée dans le cadre de la formation professionnelle continue

Lantenne 19 10 2016  
Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you