Issuu on Google+

Le Havre :

Nouveau trafic de véhicules en vue

68e année - N°19.099

Interdiction renforcée des méga-camions L’interdiction des méga-camions en Suisse est désormais inscrite dans la loi, et non plus dans une simple ordonnance, selon une décision prise mardi 10 décembre par le Parlement suisse.

page 2

Entreprises

Trafigura :

Première publication des résultats Le géant néerlandais du courtage pétrolier Trafigura a publié ses résultats annuels pour la première fois, assurant avoir enregistré un bénéfice net en hausse de 117 % notamment suite à la déconsolidation d’une de ses filiales.

CGG :

2e avertissement sur résultats en un mois Le groupe parapétrolier français CGG chutait lourdement en Bourse hier après un deuxième avertissement sur ses résultats 2013 en à peine plus d’un mois, en marge de la présentation d’une nouvelle stratégie recentrée sur la haute technologie.

page 3

Entreprises

Semaine cruciale pour la SNCM

Compagnie historique des liaisons maritimes entre la Corse et le continent, la SNCM, dont l’actionnaire majoritaire Veolia Transdev souhaite se séparer, entame une semaine cruciale pour son avenir avec des réunions décisives à Paris, Marseille et Ajaccio. La Société nationale Corse départs volontaires. Prévu pour Méditerranée, dans la tourmente 2013, ce plan a dû être reporté en avec des difficultés de trésorerie 2014 à la demande de Veolia. et d’actionnariat, est pénalisée par Des opérations exceptionnelles, des condamnations de Bruxelles comme le remplacement d’un à rembourser 440 millions d’eu- navire, le “Napoléon Bonaparte”, ros d’aides liées à sa privatisa- victime d’une avarie en 2012, tion en 2006 et à la délégation de ont en outre pénalisé la trésoreservice public (DSP) de desserte rie de près de 20 millions d’euCorse-continent de 2007 à 2013. ros en 2013 par rapport à 2012. La compagnie, qui emploie 2.600 Concernant une dette de plus de personnes et dont 100 millions d’eudépendent des cenros à la maison taines d’emplois Transdev, la “La compagnie mère induits en Corse et quasi-totalité de à Marseille, a réalila somme résulte est viable sé en 2012 quelque d’un engagement et rentable” 300 millions de pris lors de la chiffre d’affaires prise de contrôle pour 14 millions de la SNCM, de pertes. Mais elle a remporté en pour acheter un navire, le “Jeanseptembre avec une autre société, Nicoli”, dans l’attente de la mise La Méridionale, l’appel d’offre de en place d’un prêt bancaire à long DSP pour 2014-2023. terme ce qui n’a jamais été fait, Aujourd’hui, le président du a-t-on indiqué de source proche directoire de la SNCM, Marc du dossier. Dufour, doit démontrer à l’actionnaire la validité de son plan de “Le jeu sauvetage et le besoin de 13 milde Corsica Ferries” lions d’euros pour faire le relais avec la saison prochaine, alors En cas de rejet du plan par que la Collectivité de Corse doit Veolia, la compagnie sera placée encore 60 millions d’euros à la en redressement judiciaire et le compagnie. Ce plan doit permettre sort des personnels dépendra d’un d’économiser 70 millions d’euros repreneur qui notamment pourrait par an et d’atteindre la rentabi- être La Méridionale, dont les rélité en deux ans, via notamment la sultats de 2012 et 2013 sont égasuppression de 500 postes par des lement négatifs.

Le STC bloque le “Pascal Paoli” à Bastia Le cargo mixte “Pascal Paoli” de la SNCM a été bloqué hier dans le port de Bastia par des marins du Syndicat des travailleurs corses (STC) qui réclament la création d’une compagnie régionale, a-t-on appris de source syndicale. Plusieurs dizaines de marins du STC ont décidé d’occuper “pour une durée illimitée” le navire à l’issue d’une assemblée générale qui s’est tenue en début de matinée à bord, a indiqué un représentant du STC, Alain Mosconi. Ce dernier, qui est secrétaire général de la branche transports du STC, a indiqué que le navire serait bloqué “tant qu’une compagnie régionale corse ne serait pas créée”.

Mercredi 18 décembre 2013 ISSN 0395-8582 - CPPAP 0313T79480

Maritime

La direction commerciale d’Haropa-Ports de Seine Normandie travaille sur le dossier depuis de longs mois. Le Havre pourrait récupérer un trafic de véhicules, neufs et d’occasion, vers l’Afrique jusqu’à maintenant principalement traité à Anvers. À la clé, la Seine renouerait avec le transport de voitures.

Suisse :

www.lantenne.com

© Vincent Calabrèse

Infrastructures/ Institutions

EUROREGIE 12/2013

48 rue de l’Aubépine International Transport Company 92160 ANTONY Freight Forwarder - Project & Oil Field cargo Tél : + 33 1 55 59 07 70 Fax : + 33 1 49 84 06 54 - Deepwater and off shore project - Supply chain specialist mailto: infos@transprojets.com - 4 PL dedicated Agencies in Nigeria (Lagos and Port Harcourt) http://www.Transprojets.com

Aujourd’hui également, les marins doivent valider par référendum un pacte social prévoyant de gagner 25 % de productivité en remplaçant les anciens accords d’entreprise dénoncés par la direction en 2012. La CGT, majoritaire, a appelé à voter pour ce plan. Mais elle a déposé un préavis de grève reconductible au 1er janvier 2014 pour dénoncer le “double jeu” du gouvernement socialiste. Elle reproche notamment au ministère des Transports de mettre au point un décret sur les règles sociales appliquées aux travailleurs étrangers “préservant les intérêts des armateurs”. Le ministre Frédéric Cuvillier, selon la CGT, organise la “libéralisation” du secteur en instaurant un “dumping social” au détriment des emplois, et son entourage fait clairement le jeu de la compagnie privée Corsica Ferries aux navires battant pavillon italien et aux équipages multinationaux, ajoute le syndicat. La CGC-CFE a aussi déposé un préavis de grève. Le syndicat de l’encadrement dénonce “la défaillance des actionnaires” et “le scénario de la «discontinuité»” envisagé “froidement” par Veolia, Transdev et la Caisse des dépôts et consignations sur fond d’une “campagne médiatique particulièrement hostile mettant en avant le spectre d’un dépôt de bilan” et “l’organisation d’une vente à la découpe pour s’affranchir d’un passif toujours très théorique”. Demain, c’est le groupe de travail, appelé comité de pilotage des actionnaires, institué par le ministère des Transports avec les actionnaires, qui se réunira au ministère pour décider du sort de la SNCM. Lors de précédentes réunions, l’État s’est peu à peu aligné sur les positions de Veolia en vue de parvenir à un dépôt de bilan, souligne-t-on de source proche du dossier. Marc Dufour a pourtant clairement expliqué que la compagnie est “viable et rentable dans les deux ans” et qu’il existe “une solution sur les plans économique et juridique, mais qui ne peut être mise en œuvre que s’il y a une volonté politique”. Le gouvernement, a-t-il notamment souligné, n’a pas mis “tous les moyens en œuvre car il faut mener très vite une discussion, qui n’a pas été entamée, techniquement, juridiquement et politiquement, avec la Commission de Bruxelles, comme font tous les États quand il y a pareille affaire”. Vendredi 20 décembre, enfin, une conseil de surveillance de la compagnie a été convoqué tandis que l’Assemblée de Corse votera les nouvelles obligations de service public, reformulées après leur annulation par la justice administrative. Pierre Lanfranchi

Brittany Ferries :

STX va construire un ferry à GNL Brittany Ferries s’apprête à signer avec le chantier naval STX France un contrat en vue de la construction du plus gros ferry au monde à propulsion à gaz naturel liquéfié (GNL), a indiqué lundi 16 décembre la compagnie maritime bretonne.

page 3

Un portail pour les entreprises désireuses d’exporter Le ministère du Commerce extérieur a lancé lundi 16 décembre un nouveau portail d’information sur internet, centralisant des informations utiles aux entreprises désireuses d’exporter et de s’internationaliser. Ce site, www.france-international.fr, en lien avec Ubifrance, les Chambres de commerce et d’industrie, la Direction générale des douanes et la Direction générale du Trésor, propose aux entreprises des contacts liés à l’export, des informations sur les dispositifs de soutien dont elles peuvent bénéficier, et un agenda des événements liés à l’internationalisation (salons, etc.) Il renvoie également vers des sites et des contacts permettant à toute entreprise d’évaluer sa capacité à exporter, de prospecter ou alors, une fois internationalisée, de mieux gérer son activité à l’étranger. Le site doit être complété en mai prochain, avec pour ambition de créer un “réseau social des exportateurs” pour faciliter l’échange d’informations et de contacts. “Ce portail constitue une première étape vers une plus grande lisibilité du dispositif de soutien et d’accompagnement à l’international proposé aux entreprises”, a commenté la ministre du Commerce extérieur, Nicole Bricq.


Infrastructures/Institutions

2 - Mercredi 18 décembre 2013 - l’antenne

Le consortium qui développe l’immense gisement gazier azerbaïdjanais de Shah Deniz dans la Caspienne a signé hier la décision finale d’investissement du projet, ouvrant la voie à de futures livraisons de gaz vers l’Europe qui cherche à réduire sa dépendance vis-àvis de la Russie. L’accord, qui représente au total 28 milliards de dollars d’investissements, a été signé à Bakou, la capitale de l’Azerbaïdjan, par les actionnaires du consortium, qui regroupe le géant britannique BP, la compagnie publique azerbaïdjanaise Socar, le norvégien Statoil, le français Total et le russe Loukoïl.

Record La production de brut des États-Unis, dopée par le boom du gaz et du pétrole de schiste, va continuer à grimper pour s’approcher en 2016 de son record historique de 1970, anticipe un rapport de l’agence d’informations énergétiques américaine (EIA). “La croissance récente de la production de pétrole brut et de gaz naturel devrait se poursuivre pendant des années”, affirme le rapport préliminaire publié lundi 16 décembre par l’EIA sur les prévisions à horizon 2040 de la production américaine d’hydrocarbures, et dont la version complète sera diffusée au printemps.

Le Havre Maritime

Nouveau trafic de véhicules en vue La direction commerciale d’Haropa-Ports de Seine Normandie travaille sur le dossier depuis de longs mois. Le Havre pourrait récupérer un trafic de véhicules, neufs et d’occasion, vers l’Afrique jusqu’à maintenant principalement traité à Anvers. À la clé, la Seine renouerait avec le transport de voitures. Le Havre se prépare à récu- société créée à Bruxelles en 1989, pérer un trafic automobile vers devrait mettre en place en 2014 l’Afrique, auparavant à Anvers. entre l’Europe et la COA dans Quelques faits pour commen- un premier temps, la côte Est cer. Lors de visites du port de de l’Afrique et le Moyen-Orient Gennevilliers, les responsables vers des services triangulaires de Ports de Paris entre Anvers, n’hésitent pas à Le Havre et la évoquer le sujet COA, voire dans “Le Havre et à montrer le un second temps réceptionnerait la côte oriensite où seront stockés et emtale d’Afrique, les véhicules barqués les véle Moyen-Orient hicules. Autre venus de France” (Liban), la Turquie constat, après un ou la Libye. ERL premier test en compte en effet mai au poste 2 du centre roulier une bonne trentaine d’agences du Havre, le “Modern Link” de maritimes sur ces territoires. Le la compagnie belge European port d’Anvers conserverait les Roro Lines (ERL, groupe Karim approvisionnements d’Europe du Export) est revenu au Havre fin Nord. Le Havre réceptionnerait octobre, au terminal de l’Europe les véhicules venus de France, cette fois. Il y est annoncé de notamment grâce à des barges nouveau en janvier et février. Son fluviales de la CFT chargées à sister-ship, le “Modern Express” Gennevilliers. (163 x 28 mètres) est également venu en octobre et début Objectif : décembre. 500.000 véhicules en 2015 Ces escales test préfigurent une nouvelle logistique trianguQue deviendrait le port de laire que le groupe Karim Export, La Rochelle actuellement

Excédent L’excédent commercial de la Norvège a progressé de 4,5 % en novembre à 33,9 milliards de couronnes (4 milliards d’euros), dopé notamment par les ventes de saumon, selon des chiffres officiels publiés lundi 16 décembre. Les exportations norvégiennes ont augmenté de 3,3 % sur le mois, soutenues par le pétrole et le poisson, grâce au renchérissement du prix du saumon à l’export, a expliqué l’institut statistique national (SSB). Les importations ont progressé de 2,5 % au même moment. Hors hydrocarbures, la balance commerciale est déficitaire de 11,3 milliards de couronnes.

Négociations Européens et Américains ont donné lundi 16 décembre à Washington le coup d’envoi du troisième round des négociations sur un accord de libre-échange dans un climat apaisé, malgré les craintes de la société civile. À l’abri des caméras et des micros, les deux négociateurs en chef ont échangé une poignée de mains dans la capitale américaine, lançant cinq jours de discussions dans une atmosphère moins électrique que par le passé. Les deux précédents rounds, en juillet à Washington et mi-novembre à Bruxelles, avaient été parasités par les révélations sur l’espionnage américain en Europe.

Suisse

Routier

Interdiction renforcée des méga-camions L’interdiction des méga-camions en Suisse est désormais inscrite dans la loi, et non plus dans une simple ordonnance, selon une décision prise mardi 10 décembre par le Parlement suisse. L’interdiction des mégacamions a été renforcée en Suisse. Le Conseil d’État, la chambre haute du Parlement suisse, s’est aligné sur le Conseil national, qui s’était déjà prononcé pour cette inscription dans la loi. “Ces méga-camions n’ont jamais été autorisés en Suisse mais, à présent, cette interdiction figure dans une loi, ce qui lui donne une plus grande force que l’ordonnance, qui peut être modifiée à tout bout de champs par le Conseil fédéral” (gouvernement), a déclaré un porte-parole de l’Office fédéral des routes à Berne. Refus absolu des “gigaliners” Le but de ce changement de régime juridique est de contrer la tendance aux poids lourds toujours plus grands qui se propage en Europe, et de marquer un refus absolu des 60 tonnes et des “gigaliners” sur les routes helvétiques. La nouvelle disposition

législative prévoit que le poids maximal autorisé du véhicule est de 40 tonnes, voire 44 tonnes en cas de transport combiné. La hauteur maximale autorisée est de 4 mètres et la largeur de 2,55  mètres, ou 2,6 mètres pour les transports frigorifiques. Enfin, la longueur maximale de l’ensemble de véhicules est de 18,75 mètres. “Nous regrettons que la Suisse ait pris cette décision sans même avoir voulu tester ces convois, comme le font actuellement d’autres pays comme l’Allemagne”, a déclaré un responsable de l’IRU, l’Union internationale des transports routiers, une organisation internationale basée à Genève. Ces méga-convois, que l’IRU appelle un “concept modulaire” composé d’une remorque et de modules, sont autorisés actuellement en Finlande, en Suède, au Danemark et aux Pays-Bas. Ils ont une longueur maximale de 25,25 mètres et un poids maximal de 60 tonnes.

© GPMH

Décision

concerné par les rotations carcarriers d’ERL ? La réponse n’est pas encore connue. Ce que l’on sait c’est que ce trafic sera majoritairement composé de véhicules d’occasion mais comprendrait également des véhicules neufs non commercialisés en Europe et uniquement destinés à l’hémisphère Sud comme la “301” de PSA. En première estimation, 30.000 véhicules supplémentaires pourraient annuellement venir gonfler les statistiques havraises dans ce domaine. Du côté du Grand Port maritime du Havre (GPMH), on

ne souhaite pas communiquer sur ce sujet mais on sent bien que ce dossier occupe le haut de la pile sur les bureaux des services commerciaux. Dans un contexte morose pour l’industrie automobile, les chiffres du centre roulier, malgré les efforts accomplis dans le cadre du projet collaboratif Roro Max, tardent à se redresser. Fin 2013, ils seront au mieux au même niveau que l’an dernier, de l’ordre de 320.000  véhicules. L’objectif affiché pour 2015 reste de 500.000. Vincent Rogé

Petites annonces Afin de renforcer ses activités import,

HBI RECHERCHE

UN TECHNICO-COMMERCIAL IMPORT Possédant un porte-feuille client et apte à en assurer le développement

Contact : Hervé BALLADUR - Tél. 04 96 15 25 38

Dans le cadre du renforcement de ses équipes

recrute

un agent d’exploitation maritime Expérience minimum de 2 ans exigée / Maîtrise d’AP+ et de l’anglais indispensable. Expérience export Algérie souhaitée. Envoyer CV et lettre de motivation à Jérôme DOREL 17/23, rue d’Athènes - ZI des Estroublans - 13127 Vitrolles ou par mail : jerome.dorel@mumnet.com

Homme 34 ans, débutant avec CACES 1-3-5,

recherche emploi dans la logistique transport et la manutention

Contact par e-mail : cedric.meyer13@gmail.com


Entreprises

l’antenne - Mercredi 18 décembre 2013 - 3

Brittany Ferries

Rachat Double A a accru sa présence en Haute-Normandie en rachetant l’usine de pâte à papier du site d’Alizay (Eure). Ce renforcement du groupe papetier thaïlandais contribue à apaiser encore le traumatisme social et industriel qu’avait provoqué au printemps 2012 le retrait du finlandais M-Real du site d’Alizay, avec à la clé 330 licenciements. L’opération annoncée hier complète celle effectuée le 23 janvier dernier quand Double A avait racheté une des usines du site, celle de production de papier, ainsi que la centrale de production d’énergie à partir de biomasse.

Maritime

STX va construire un ferry à GNL Brittany Ferries s’apprête à signer avec le chantier naval STX France un contrat en vue de la construction du plus gros ferry au monde à propulsion à gaz naturel liquéfié (GNL), a indiqué lundi 16 décembre la compagnie maritime bretonne. Brittany Ferries “s’apprête à signer avec STX France SaintNazaire la construction du plus gros ferry du monde à propulsion à gaz liquéfié (GNL)”, a indiqué la compagnie basée à Roscoff, dans le Finistère. “Brittany ferries projette de faire construire un nouveau navire à l’horizon 2017”, a-t-elle ajouté, précisant que “la signature de la commande devrait intervenir prochainement”, mais sans préciser de date. Transition écologique “Pour Brittany Ferries, cette transition écologique dans le

renouvellement de sa flotte s’inscrit dans sa politique de développement et de respect de l’environnement”, ajoute-t-elle. La compagnie sort de plusieurs années de difficultés financières. En juin 2012, elle avait annoncé la suppression de plusieurs traversées et la mise en place d’un plan de retour à la compétitivité qui avait généré un conflit social. Ce projet est étudié avec les chantiers de Saint-Nazaire dans le cadre de Pegasis (Power Efficient Gas innovation Ship), “une solution innovante de propulsion au gaz développée par STX France pour les navires à passagers”, précise la compagnie maritime.

Trafigura Énergie

Première publication des résultats

Puma Energy, avec qui Trafigura continuera de travailler”. Le chiffre d’affaires s’est lui établi à 133 milliards de dollars, a indiqué le groupe, qui a vendu 15 % de produits supplémentaires liés au pétrole par rapport à l’année précédente. Le volume de métaux et minerais nonferreux ainsi que la vente en vrac ont, eux, diminué de 5,9 %. 9.000 salariés dans 58 pays Trafigura, dont le siège fiscal est aux Pays-Bas, est une société non cotée en Bourse, spécialisée dans certaines matières premières comme les produits pétroliers, les minerais et les métaux. Créée en 1993, la société emplois environ 9.000 personnes dans 58 pays.

© Trafigura

Le terminal Alexela, en Norvège

Les chantiers STX France Brittany Ferries emploie de Saint-Nazaire n’ont pas en- 2.500 personnes et transporte registré de commande de pa- chaque année 2,6 millions de quebot depuis passagers fin décembre (dont 85 % de 2012 pour la Britanniques), “Le plus gros construction 200.000 véferry du monde du plus grand hicules innavire de croidustriels et à propulsion sière du monde, 800.000 véhià gaz liquéfié” de la classe cules de toudes “Oasis”, risme entre pour l’armala France, la teur américain Royal Caribbean Grande-Bretagne, l’Irlande et Cruises. l’Espagne.

CGG

Le géant néerlandais du courtage pétrolier Trafigura a publié ses résultats annuels pour la première fois, assurant avoir enregistré un bénéfice net en hausse de 117 % notamment suite à la déconsolidation d’une de ses filiales. Trafigura a pour la première fois publié ses résultats. Le groupe, qui a besoin de fonds pour “étendre son activité”, selon un porte-parole, avait émis en avril des titres subordonnés à durée indéterminée à la Bourse de Singapour, ce qui demande une plus grande transparence financière. Pour l’année écoulée se terminant au 30 septembre, le groupe a enregistré un bénéfice net de 2,18 milliards de dollars contre 1 milliard l’année précédente. Ce bond dans le bénéfice enregistré est principalement attribuable à la déconsolidation d’une filiale, Puma Energy, une société spécialisée dans le stockage de pétrole. Une opération qui a rapporté 1,43 milliard de dollars américains à Trafigura, qui assure néanmoins vouloir rester “le plus grand actionnaire de

© Brittany Ferries

Capital Le voyagiste britannique TUI Travel est prêt à ouvrir le capital de sa compagnie aérienne française Corsair International, a indiqué le PDG de TUI France, Pascal de Izaguirre, au site financier “La Tribune”. “TUI n’a pas vocation à rester ad vitam aeternam l’actionnaire unique de Corsair. Il n’y a pas d’urgence, mais la question de l’actionnariat est ouverte”, a expliqué Pascal de Izaguirre. Spécialisé dans les vols long-courrier, Corsair dispose notamment d’un large portefeuille de droits de trafic en France et d’importants créneaux horaires à l’aéroport de Paris-Orly.

Maritime

2 avertissement sur résultats en un mois e

Le groupe parapétrolier français CGG chutait lourdement en Bourse hier après un deuxième avertissement sur ses résultats 2013 en à peine plus d’un mois, en marge de la présentation d’une nouvelle stratégie recentrée sur la haute technologie. CGG a été puni en Bourse après un 2e avertissement sur résultats en un mois. À la Bourse de Paris, l’action du spécialiste de la “sismique”, c’est-à-dire la collecte, la cartographie et la mise en image du sous-sol pour identifier de possibles gisements pétroliers ou gaziers (ainsi que des équipements nécessaires pour le faire), décrochait de 14,68 % hier en fin de matinée, à 12,35 euros. L’ex-CGG Veritas a averti de “conditions de marché sismique plus difficiles” au cours du quatrième trimestre, les compagnies pétrolières donneuses d’ordre “retardant leurs décisions d’attribution de grands projets”. En conséquence, le groupe français a révisé sa prévision de bénéfice opérationnel (Ebit) “aux alentours de 400 à 420 millions de dollars” pour cette année, contre 520 à 550  millions de dollars jusqu’à présent. Une charge pour dépréciation d’actifs, dont le montant n’est pas encore connu, sera également enregistrée dans les comptes 2013, avertit CGG. CGG tablait en début d’année sur un Ebit annuel de l’ordre de 580 à 600 millions de dollars,

mais avait déjà dû renoncer à cet objectif le 7 novembre, après un effondrement de sa rentabilité au troisième trimestre. Outre les retards d’investissements des compagnies pétrolières, qui laissent notamment certains de ses navires à quai, CGG indique que l’activité terrestre “est au ralenti en Amérique du Nord, en raison principalement d’une campagne d’hiver plus faible que prévue”. Plusieurs compagnies ont appuyé sur la pédale de frein dans l’exploration de gaz de schiste, devenue non rentable dans plusieurs secteurs aux États-Unis. Même si le groupe pétrolier dit se préparer à un “démarrage début 2014” de certains grands projets d’exploration, il souligne également que “l’incertitude demeure pour l’année prochaine”. Cette publication est “extrêmement décevante” et cela “mérite un ajustement en conséquence” du marché, a souligné Nathalie de Medina, trader chez Oddo Securities. D’autant “qu’il n’y a vraiment pas de visibilité et que le groupe enchaîne les déceptions”, a-t-elle poursuivi. Marc Préel

Accord Alcoa a annoncé lundi 16 décembre un accord “de long terme” pour 110 millions de dollars avec l’avionneur européen Airbus pour lui vendre des pièces détachées en titane et en aluminium. Alcoa va fournir des pièces en titane y compris des pièces forgées utilisées pour connecter la structure des ailes au moteur pour le monocouloir A320 Neo, et des pièces forgées de grande taille en aluminium pour les A330 et A380. Les pièces qui seront fabriquées pour l’A380, le plus gros avion de ligne du monde, seront les plus grosses pièces forgées du monde.

Actions Le constructeur aéronautique américain Boeing a annoncé lundi 16 décembre qu’il augmentait son programme existant de rachat d’actions de 10 milliards de dollars supplémentaires et qu’il relevait son dividende de 50 %, à 73 cents par titre. Le dividende sera payé le 7 mars aux investisseurs qui détiendront des actions à la date du 14 février. “Ces actions témoignent de la performance opérationnelle solide et continue de nos activités, d’une hausse des flux de trésorerie et de notre confiance dans l’avenir”, a commenté Jim McNerney, PDG du groupe.


4 - Mercredi 18 décembre 2013 - l’antenne

Marseille

M

TRANSCAUSSE

Messagerie / Lots complets Express

Corse et Sardaigne  

Réservations Fret Marseille Tél. : 04 91 99 45 91 Fax : 04 91 99 45 96

CORSE

Livraison tous points

Départs du 18 décembre

Départs quotidiens ––––––––

Tél. 04.91.13.14.52 Fax: 04.91.91.16.50

Bastia-Marseille Marseille-Ajaccio Marseille-Propriano Marseille-Porto-Torres

PIANA GIROLATA KALLISTE KALLISTE

Le monde à votre portée

GROUPAGE TUNISIE

Départ hebdomadaire TUNIS/SFAX tous les mercredis TOUS TYPE DE MARCHANDISE CONTENEURISABLE (Dangereux accepté suivant classe)

Tél. 04 91 13 27 07 ou 04 91 13 27 02 e-mail : g.pomares@sagactl.com ; a.accorsi@sagactl.com

Départs du 19 décembre

Marseille-Bastia Ajaccio-Marseille Propriano-Marseille Porto-Torres-Marseille

PIANA GIROLATA KALLISTE KALLISTE

www.lameridionale.fr

M

MAROC

Service hebdomadaire DIRECT conteneurs (FCL)

MARSEILLE - CASABLANCA IMPORT / EXPORT

Réception Poste 157 _____________

Depuis FOS hebdomadaire ALGER port sec ORAN - SOUSSE Réception EUROFOS

ARKASFRANCE/SMI

TRANSCAUSSE Lots complets / Groupages MAROC - TUNISIE - ALGÉRIE Départs hebdomadaires de Marseille, Lyon et Paris –––—————––

Tél. : 04.91.13.15.37 / 38 Fax : 04.91.90.54.29

Marseille - Tél. 04.91.13.16.16

e-mail : sales@arkasfrance.fr

Prévisions de départs

Roulant / Conventionnel / Conteneurs ALGER

DAINA ................................................................................

ORAN - mostaganem

TebEssa ..........................................................................

BEJAIA

CHODZIEZ.........................................................................

SKIKDA

HANSALAND...................................................................... Réception : SOCOMA Poste 44

18 Décembre 20 Décembre 23 Décembre 26 Décembre

AU DÉPART DE SÈTE Service Fret direct en 40 heures

2 départs par semaine en Ro/Ro

Depuis SÈTE sur TANGER et NADOR Cotations et réservations :

Burger-Féron

louis.topenot@burgerferon.com - Tél. 04 91 39 93 66 ––––––––––––– 52 rue Emmanuel Eydoux - 13016 MARSEILLE Tél.: 04.91.14.27.80 - Fax: 04.91.56.65.05/06 www.agent-maritime-marseille.com

B’LADING CLUB L'amicale des professionnels du shipping marseillais Retrouvez-nous sur notre site :

www.bladingclub-marseille.com

© L’ANTENNE

S.A.R.L.

Toute reproduction ou représentation, intégrale ou partielle, par quelque procédé que ce soit, des pages publiées dans la présente publication, faite sans l'autorisation de l'éditeur, est illicite et constitue une contrefaçon. Seules sont autorisées, d'une part, les reproductions strictement réservées à l'usage privé du copiste et non destinées à une utilisation collective et, d'autre part, les analyses et courtes citations justifiées par le caractère scientifique de l'œuvre dans laquelle elles sont incorporées (Loi du 11 mars 1957 - art. 40 et 41 et Code Pénal art. 425). Toutefois, des photocopies peuvent être réalisées avec l'autorisation du Centre Français du Copyright, 6, rue Gabriel Laumain - 75010 Paris, auquel “L'ANTENNE” a donné mandat pour le représenter auprès des utilisateurs. Pour plus d'informations:

http://www.cfcopies.com


Prévisions de départs du port de Marseille

l’antenne - Mercredi 18 décembre 2013 - 5

Depuis FOS hebdo Conteneurs

Dakar abidjan tema Lagos Libreville Mauritanie Réception SEAYARD

ARKASFRANCE/SMI Marseille - Tél. 04.91.13.16.16

AMARSUD / GRIMALDI

e-mail : sales@arkasfrance.fr

Départs de MARSEILLE/FOS

Roulant - Projets - Conventionnel

Service hebdomadaire direct vers la Turquie

XPRESS CNTRS LINE Départ hebdomadaire de FOS

GENES - LIVOURNE - ALGESIRAS LAS PALMAS - TENERIFFE AGADIR - MELILLA - TARRAGONE BJORG ..................................

GEMLIK - DERINCE - YENIKOY En transbordement via SALERNE :

Palerme - Malte - Tunis - Tartous - Le Pirée Beyrouth - Lattaquié - Al Khoms - Alexandrie GRANDE DETROIT ......................................................... 21 Décembre Réception à FOS : Darse 3 - Nicolas Frères –––––––

18 Déc.

AGENA TRAMP

Tél. 04 42 05 71 71 - Fax 04 42 05 71 77

17 A, Av. Robert Schuman - 13002 Marseille Tél. : 04.91.15.44.00 - Fax : 04.91.56.09.10

BORCHARD LINES Ltd

Certificat AEO n°FR00000335 Simplifications douanières/ Sécurité et sûreté

SERVICE

DIRECT

Full Containers 20'/40' au départ de MARSEILLE

C O G E P A R T

www.cargo-lines.com

Une course d'avance pour toutes vos courses et transports urgents, ponctuels ou réguliers.

Bosphorus Service

MIRIAM BORCHARD.............. 20 Déc. KATHERINE BORCHARD....... 27 Déc.

LE PIRÉE.................... AMBARLI.................... GEBZE YILPORT....... IZMIR...........................

4 5 6 7

jours jours jours jours

7, Av. André Roussin - 13016 MARSEILLE

Tél 04.96.15.16.66

West Mediterranean Service

ANNE BORCHARD.............. REBECCA BORCHARD.......

Limassol.................. Ashdod..................... Haïfa.......................... Alexandrie............. Mersin......................

21 Déc. 27 Déc.

5 6 7 8 9

(transbordement Haïfa)

jours jours jours jours jours

MARMEDSA MARSEILLE 59, av. André Roussin - BP 106 - 13321 MARSEILLE Cedex 16 Tél. 04 96 17 17 12 / 32 / 09 / 37 — Fax 04 91 09 38 22

Les EUROS de l’ESPOIR® Service hebdomadaire Matériels roulant uniquement Au départ de

Marseille

LE PIRÉE - GEMLIK DERINCE

RICKMERS GROUP

NEPTUNE ODYSSEY............. NEPTUNE THELESIS.............

Lignes Régulières Tour du Monde et Inde/Moyen Orient Transport de marchandises conventionnelles, projets et colis lourds Départ des ports d’Anvers / Hambourg / Gènes ou autres ports en route si aliments suffisants

EUROPE TO SOUTH EAST ASIA / FAR EAST

EUROPE TO MIDDLE EAST / INDIA

Rickmers SAVANNAH ........ 29 Déc. Rickmers SEOUL . .............. 9 Janv.

Rickmers DUBAI . ............... 26 Déc. Rickmers CHENNAI . .......... 13 Janv.

Marmedsa Paris : salesparis@marmedsafr.marmedsa.com Hervé Moigne Tél. +33 (0) 1 55 81 09 30 Mob. +33 (0) 6 10 65 38 30 hmoigne@marmedsafr.marmedsa.com

Elena Lazareva

T +33 (0) 1 55 81 09 30 elazareva@marmedsafr.marmedsa.com

––––––

Les entreprises contre le CANCER

––––––––––––––––––––––

GEFLUC

30, rue Montgrand 13006 MARSEILLE Téléphone 04.91.33.00.67 Chèque bancaire ou postal

–––––––––––––––––––––––––– S'adresse aux Entreprises, Commerçants, Artisans, et à leur personnel

––––––––––

Nous désirons participer à l'Action des Certificat AEO n°FR00000335 Simplifications douanières/ Sécurité et sûreté

“EUROS DE L'ESPOIR”, ci-joint: 15,25  (minimum)

représentant notre cotisation pour un an. www.cargo-lines.com

NOM ........................................................ ................................................................... ADRESSE .............................................

Tous les jours, les départs pour plus de 200 ports dans le Monde.

................................................................... ................................................................... ...................................................................

Pour fret et réservations :

O.T.M.

10, place de la Joliette 13002 MARSEILLE Tél.: 04.91.91.04.04 Téléfax: 04.91.91.46.56 e-mail : otm@otm.fr

20 Déc. 24 Déc.

Service hebdomadaire depuis FOS

GRÈCE - TURQUIE - LIBAN ÉGYPTE - SYRIE - CANARIES MER NOIRE - LIBYE _____________

ARKASFRANCE/SMI Marseille - Tél. 04.91.13.16.16

e-mail : sales@arkasfrance.fr


6 - Mercredi 18 décembre 2013 - l’antenne

Rouen

Services Maritimes

ROUEN RADICATEL FINLANDE – RUSSIE

ROUEN-CASABLANCA Service conteneur hebdomadaire direct 4 Jours maroc@promaritime.fr

Nouveau service RO-RO & conventionnel direct sur St Petersbourg

Service conteneur : 20’ / 40’ / 45’ (dry, pallet-wide, high cube, flat) Service conventionnel : colis lourds, matériel roulant, yachts

finlande@promaritime.fr

Une desserte des pays côtiers et de l’hinterland de l’Afrique

Service RoRo et conventionnel depuis Rouen

Dakar, Abidjan, Tema, Lagos roro-afrique@promaritime.fr

Fort de France Pointe à Pitre La Havane

  Le Havre Tél. 02 35 19 72 72 Fax 02 35 21 42 34 www.agena.fr

au départ de Rouen Destinations côtières :

NOUAKCHOTT - DAKAR - ABIDJAN - CONAKRY - TÉMA LOME - COTONOU - LAGOS - DOUALA - LIBREVILLE PORT GENTIL - POINTE NOIRE - MOMBASA Destinations enclavées : NIAMEY - BAMAKO OUAGADOUGOU - BANGUI - N’DJAMENA - KINSHASA Contact : uro@tsl-nvocc.com - Tél. : 02.32.18.83.60

www.tsl-nvocc.com

Une maitrise de bout en bout avec le réseau du groupe Bolloré

Dunkerque   Le Havre Tél. 02 35 19 72 72 Fax 02 35 21 42 34 www.agena.fr

© Dunkerque Port

Fort de France Pointe à Pitre La Havane

North West Europe

DUNKERQUE / ST-PETERSBOURG + reéxpédition RUSSIE Départ hebdomadaire Service direct Cotations et réservations

booking@dkk.sealogis.fr Tél. : 33.3.28.58.05.63

© Dunkerque Port

Services Maritimes


l’antenne - Mercredi 18 décembre 2013 - 7

Services Maritimes

Le Havre

3 Afrique Occidentale et Equatoriale

14

Mer du Nord / Baltique LE HAVRE/ST PETERSBOURG & ARKHANGELSK + REEX RUSSIE/C.E.I. (CNTR DRY & REEFER/CONV) ARKHANGELSK LINES

http://www.niledutch.com

SERVICE WEST AFRICA EXPRESS DIRECT : ABIDJAN - POINTE NOIRE LUANDA - LOBITO - NAMIBE Transbordement via Pointe Noire : LIBREVILLE - Douala - Matadi Bata - Malabo - APAPA

Réexpédition possible depuis Pointe Noire sur Cabinda (Angola), Boma (RDC), Soyo (Angola)

NILEDUTCH GAZELLE.............. 19 Déc. NILEDUTCH CAPE TOWN........ 26 Déc. NILEDUTCH GUANGZHOU...... 2 Janv. France

NileDutch France S.A.S. Espace Caillard - 3, rue Louis Eudier 76600 Le Havre Bertrand DEMARE 02.77.67.50.01 Nathalie LEVEEL 02.77.67.50.03 sales.leh@niledutch.com

5 Amérique du Nord Certificat AEO n°FR00000335 Simplifications douanières/ Sécurité et sûreté

www.cargo-lines.com

6

Antilles / Amérique Centrale

Fort de France Pointe à Pitre La Havane

9

  Le Havre Tél. 02 35 19 72 72 Fax 02 35 21 42 34 www.agena.fr

Moyen-Orient

Certificat AEO n°FR00000335 Simplifications douanières/ Sécurité et sûreté

www.cargo-lines.com

AGENT GÉNÉRAL : LE HAVRE : 02 35 22 81 30 FAX : 02 35 22 44 65 saglehavre@wanadoo.fr PARIS : 01 44 09 47 09 - Fax : 01 40 55 05 66 sagparis@sagmar.com

a

LA RUSSIE ORIENTALE (Vostochniy, Vladivostok, Korsakov, Petropavlovsk-Kamchatskiy, Magadan)

AU DÉPART DU HAVRE AVEC

North West Europe départ hebdomadaire Cotations et réservations didier.claudepierre@lhv.feron.fr Tél. : 33.3.35.25.88.22 eric.andraud@feron.fr Tél. : 33.3.35.25.57.35


8 - Mercredi 18 décembre 2013

En hausse La zone euro a enregistré un excédent commercial de 17,2 milliards d’euros en octobre, contre 10,9 milliards en septembre, selon Eurostat. En données corrigées des variations saisonnières, les exportations ont augmenté de 0,2 % comparé à septembre, et les importations ont baissé de 1,2 %. Un an plus tôt, en octobre 2012, la zone euro avait enregistré un excédent commercial de 9,6 milliards d’euros.

Réouverture L’Etna, en Sicile, n’était plus en éruption hier, ce qui a permis la réouverture de l’aéroport voisin de Catane, fermé pendant deux jours. Bien que l’activité soit limitée au sommet de ce volcan, le plus élevé d’Europe (3.350  mètres), l’unité de crise avait décidé de prolonger lundi la fermeture des aéroports de Catane et Comiso, décidée dimanche, en raison des panaches de cendres qui s’élevaient dans le ciel. En tout, quelque 150 vols ont été perturbés, voire annulés, durant les deux jours de fermeture de l’espace aérien dans la région de Catane.

Paralysie Le site Arkema de Marseille était paralysé par un mouvement de grève hier, les salariés protestant contre des propositions salariales qualifiées d’”indécentes”. Le mouvement a débuté vendredi soir dans cette usine de 300  personnes du 11e arrondissement produisant des plastiques pour diverses applications (électro-ménager, tubes de forage, équipements sportifs, automobile...).

Mouvement Derichebourg a annoncé vendredi 13 décembre un remaniement de son état-major, avec la nomination d’un nouveau directeur général délégué et d’un nouveau directeur financier. Abderrahmane El Aoufir, qui dirigeait depuis 2006 la branche des services aéroportuaires (Servisair) dont la cession est en cours de finalisation, est promu comme directeur général délégué. Par ailleurs, Serge Prager, 47 ans, un X-Mines passé par les cabinets ministériels et la banque (Clinvest-Calyon puis Rothschild et la Société générale), devient directeur financier et prendra ses fonctions début janvier.

Total

Sur le vif...

Grève dans les cinq raffineries françaises Les cinq raffineries et deux usines du groupe pétrolier français Total, situées dans l’Hexagone, étaient touchées lundi 16 décembre par un mouvement de grève reconductible à l’appel de la CGT et FO pour des augmentations salariales. “Il y a eu des négociations salariales vendredi qui ont abouti à une proposition qui ne convient pas aux salariés alors que les résultats du groupe sont bons et que notre entreprise se porte très bien”, a affirmé La raffinerie de Châteauneuf-les-Martigues Éric Sellini, coordinateur CGT du groupe. Total exploite cinq sites dans l’Hexagone : Gonfreville-l’Orcher (Seine-Maritime), Donges (Loire-Atlantique), Châteauneuf-les-Martigues (Bouches-du-Rhône), Feyzin (Rhône) et Grandpuits (Seine-et-Marne). L’usine de fluides d’Oudalle (Seine-Maritime) et l’établissement des Flandres (Nord) font également partie du mouvement. “C’est parti pour durer puisque des consignes d’arrêt total des unités ont été posées dans deux raffineries : Gonfreville-l’Orcher et Châteauneuf-les-Martigues. Feysin est entré dans le mouvement cet après-midi”, a indiqué Éric Sellini. “Il faut compter entre trois et cinq jours pour redémarrer”, a-t-il précisé. “Le but de cette grève est que le groupe Total arrête de nous dénigrer à travers les négociations salariales ; il n’y en a que pour les actionnaires”, a déclaré le syndicaliste qui demande le retour à la table des négociations des dirigeants du groupe. Les augmentations générales proposées par la direction sont comprises entre 1,2 et 1,5 %, selon la CGT, qui estime que “la direction se moque ouvertement des salariés”. Pour le syndicat, qui demande aussi la réouverture des négociations “dans les plus brefs délais”, “les résultats mirobolants du groupe, régulièrement supérieurs à 10 milliards d’euros”, doivent aussi profiter aux salariés. Mais, selon la direction de Total, l’accord salarial, soumis à la signature des syndicats lundi et mardi propose “une enveloppe globale d’augmentation de 3,5 %” (avec primes individuelles et ancienneté). Ainsi, l’augmentation générale est bien “de 1,5 %”, mais à laquelle s’ajoutent une augmentation individuelle “de 1,2 % et une hausse “de 0,8 % liée à l’ancienneté”.

En baisse La production de betteraves sucrières en France pour la récolte 2013-2014 s’annonce “moyenne”, en raison d’une météo capricieuse au printemps qui a nui au développement des racines. La récolte devrait atteindre 33 millions de tonnes, avec des rendements de 84 tonnes/hectare inférieurs à la moyenne des cinq ans. Ces betteraves vont servir essentiellement pour 22  millions de tonnes à la production de sucre sur le marché européen et pour 7,5 millions à celle d’alcool et d’éthanol.

Justice Les gendarmes ont perquisitionné lundi 16 décembre les locaux du syndicat maritime nord, dans le cadre d’une enquête sur les comptes du comité d’entreprise de SeaFrance. Dans cette enquête, trois anciens responsables syndicaux de l’ancienne compagnie ont été mis en examen pour abus de confiance, le 19 novembre 2013. Il s’agit de Didier Cappelle, ancien secrétaire général du syndicat Maritime Nord qui contrôlait le CE de SeaFrance, Éric Vercoutre, ancien secrétaire général du CE, et David Bare, ancien trésorier du CE.

Manifestation Frets maritimes Les vracs secs toujours au plus haut Les vracs secs ont marqué de nouveaux plus hauts en trois ans la semaine dernière, toujours stimulés par d’importants acheminements de minerais de fer et de charbon tandis que les frets pétroliers progressaient également. Le Baltic Dry Index (BDI) a fini vendredi 13 décembre à 2.330 points. Le BDI a atteint jeudi son plus haut niveau depuis mi-novembre 2010, à 2.337 points. L’indice avait déjà marqué un maximum en trois ans la semaine d’avant. Le Baltic Capesize Index (BCI) a terminé la semaine à 4.246 points. Jeudi, le BCI s’est hissé à 4.291 points, son plus haut niveau depuis le 25 septembre dernier, date à laquelle il avait marqué un maximum en trois ans (4.329 points). Ce sont des “moments passionnants pour les gros navires, alors que les producteurs de minerais de fer peinent à couvrir leurs besoins de transport depuis l’Australie avant Noël et depuis le Brésil début 2014”, ont expliqué les analystes du courtier maritime Fearnleys. L’Australie et le Brésil sont les deux principaux exportateurs mondiaux de minerais de fer et représentent à eux deux 75 % des exportations mondiales de cette matière première. L’“optimisme” était également de mise pour la catégorie des panamax, ont noté les analystes de Fearnleys. Le Baltic Panamax Index (BPI) a d’ailleurs terminé à 2.096 points vendredi. L’activité est particulièrement intense dans l’Atlantique, “où les acheminements de céréales et de charbon sont très actives”, a-t-on expliqué chez Fearnleys. L’océan Pacifique n’est pas en reste, avec une forte demande pour le charbon d’Indonésie (premier exportateur mondial de cette matière première), ont signalé les analystes du courtier maritime Braemar Seascope. De leur côté, les frets pétroliers ont également poursuivi leur ascension, bénéficiant d’un pic d’activité juste avant les fêtes de fin d’année. L’indice Baltic Dirty Tanker Index (BDTI) a fini à 823 points. Le Baltic Clean Tanker Index (BCTI) a terminé à 632 points.

Plusieurs milliers d’employés de la Société nationale de chemin de fer du Congo (SNCC) ont manifesté lundi 16  décembre à Lubumbashi, dans le Sud-Est de la République démocratique du Congo, pour demander notamment des arriérés de salaire. La marche a été encadrée par la police. Elle a perturbée le trafic routier dans la ville mais s’est déroulée sans incident. .

Défectuosité Le géant français du pneumatique Michelin a annoncé vendredi 13 décembre le rappel d’environ 76.000  pneus de fourgonnettes au Canada, un “nombre croissant” de défectuosités ayant été constaté. Ces pneus, fabriqués entre janvier 2010 et juin 2012, peuvent se dégonfler subitement ou perdre leur bande de roulement, .

l’antenne

Édité par la SMECI au capital de 102.300 euros R.C. 447 889 395 00037 Siège social : 32, avenue André-Roussin BP 36 - 13321 Marseille Cedex 16 sarl

Vinalines : deux condamnations à mort pour corruption Deux anciens hauts dirigeants du groupe vietnamien de transport maritime Vinalines ont été condamnés à mort lundi 16 décembre pour détournement de fonds à l’issue d’un procès illustrant les efforts du Vietnam pour éradiquer la corruption. Duong Chi Dung, 56 ans, ex-PDG de Vinalines de fin 2005 à février 2012, et son ex-directeur général, Mai Van Phuc, ont été reconnus coupables de malversations et d’une gestion désastreuse qui ont précipité l’entreprise au bord du gouffre financier. “Je n’ai pas pris d’argent. J’ai été accusé à tort pour détournement de fonds”, s’est défendu Duong Chi Dung à la barre. Il a

© Vinacorp

toutefois admis une partie des responsabilités dans les difficultés financières de Vinalines. Dung et Phuc comparaissaient depuis jeudi dernier à Hanoï aux côtés de huit  autres anciens responsables, sous l’accusation d’avoir fait perdre

366 milliards de dongs (12,5 millions d’euros) à l’État. Leurs huit co-accusés ont été condamnés à des peines allant de six à trente ans de prison ferme. Ils étaient notamment accusés d’avoir acheté un quai flottant japonais quasiment hors d’usage qui a dû être réparé et entretenu à grands frais, selon la présidente du tribunal, Ngo Thi Anh. Vinalines, une compagnie publique exploitant une flotte de pétroliers, de porte-conteneurs et d’autres navires, a fait défaut sur des dettes totalisant près de 3 milliards de dollars, selon les médias officiels. Dung avait fui à l’étranger pour éviter les poursuites avant d’être arrêté en septembre 2012 en Asie, puis extradé.

ISSN 0395-8582 - CPPAP 0313T79480

Dépôt Légal : 10 avril 2006 Gérant : Jacques RICCOBONO ———— Tél.  : 04.91.33.25.81 - Fax : 04.91.55.58.97 Site internet : www.lantenne.com Publicité : Directeur commercial : F. Revenaz 04.91.13.71.60 Normandie F. Papion : 06.21.88.97.42 Annonces maritimes : 04.91.33.83.01 Abonnement : 04.91.13.71.62 Rédaction : V. Grunchec : redaction@lantenne.com f.andre@lantenne.com v.calabrese@lantenne.com ——————

Cette publication peut être utilisée dans le cadre de la formation professionnelle continue


Lantenne 18 12 2013