Page 1

73e année - N°20.211

www.lantenne.com

Jeudi 17 mai 2018 ISSN 0395-8582 - CPPAP 0319T79480

conventionnel

3.000 Amazon a annoncé lundi 30 avril, en compagnie du Premier ministre, canadien Justin Trudeau, l’embauche d’ici 2022 de 3.000 nouveaux employés à Vancouver, qui seront spécialisés dans l’intelligence artificielle et le “cloud”. Amazon va investir et rénover une ancienne poste du centre-ville de la métropole de la côte pacifique canadienne afin d’accueillir ses nouveaux salariés. Amazon avait déjà annoncé en novembre dernier l’embauche d’ici 2020 de 1.000 employés à Vancouver. Avec cette annonce, cela portera à 9.000  le nombre de personnes employées par le géant américain au Canada à l’horizon 2022. Le Canada espère en outre accueillir le second siège social d’Amazon à Toronto. La métropole canadienne figure en effet dans la liste finale des 20 villes pressenties par le groupe américain pour son “HQ2”. Ce second centre névralgique de l’entreprise s’ajoutera au siège social d’Amazon à Seattle, créé en 2010, et promet la création de 50.000 emplois et un investissement de 5 milliards de dollars américains (4,3 milliards d’euros) dans la ville choisie.

Marseille-Fos : les professionnels portuaires veulent “créer un effet de place” © Nathalie Bureau du Colombier

le chiffre du jour

Les acteurs de l’activité breakbulk sur le port de Marseille-Fos ont décidé de jouer collectif pour tenter de “massifier” les flux. Au-delà des huit terminaux dédiés, des dizaines de sociétés sont concernées.

Infrastructures/ Institutions

Algérie :

“Le pays s’ouvre vers l’extérieur” Après avoir dû essuyer le choc pétrolier, l’économie algérienne se redresse. Le pays s’ouvre vers l’extérieur et a commencé à exporter.

Union européenne : Les pays de l’Est unis contre la réforme

Le ministre bulgare des Transports a appelé les gouvernements d’Europe centrale et orientale à faire front commun contre le projet de réforme du transport routier porté par la Commission européenne, accusé de porter atteinte à la compétitivité de ce secteur très implanté à l’est de l’UE.

page 2

La place portuaire marseillaise soutient le développement de l’activité colis lourd sur ses quais. Son organe de promotion Via Marseille Fos (VMF) a créé en 2016 un groupe de travail spécifique au breakbulk, qui réunit plus de vingt sociétés. L’idée est de rassembler toutes les parties prenantes du transport maritime autour d’un objectif commun, ramener du trafic en Provence, et de jouer collectif, même entre concurrents. “Le port ne se limite pas à des quais et des dockers, insiste Jean-Claude Sarremejeanne, directeur de la société de manutention Sosersid à Fos-sur-Mer et animateur du groupe de travail. C’est toute une chaîne de professionnels qui est concernée par le transport d’un colis, manutentionnaires, commissionnaires de transport, experts, agents maritimes…” Les membres de cette communauté misent sur le fait que la bonne réputation du port bénéficiera à chacun de ses acteurs. Ils voient aussi d’un bon œil le fait de réduire la concurrence au prestataires locaux. “Nous voulons créer un effet boule de neige, un effet de place, développe Jean-Claude

Sarremejeanne. Si des produits arrivent jusqu’au port de MarseilleFos, cela profitera à tous. Je préfère voir le fret traité par mon voisin plutôt qu’à Anvers”. À l’écouter, le GPMM débarrassé de “son principal problème”, le manque de fiabilité, n’a plus que des qualités à faire valoir, qui doivent lui permettre de “mettre Marseille au niveau où il doit être”. À chacun sa niche Le port met en avant les spécificités de chacun des huit terminaux, opérés par sept manutentionnaires, capables de manutentionner les colis lourds. Dans les bassins Est (Marseille), Socoma, Med Europe Terminal et Marseille Manutention peuvent compter sur de nombreuses lignes régulières vers le Maghreb et sur un outillage et une expérience en ro-ro. Pour Jean-Claude Sarremejeanne, la réparation navale, avec la résurrection de la forme 10, peut apporter beaucoup de trafic breakbulk dans les bassins marseillais. À l’Ouest (Fos-sur-Mer), Portsynergy-Eurofos et Seayard

Terminal peuvent manu- externe. “Nous prévoyons un tentionner des colis de moins roadshow des places industrielles de 90 tonnes, à bord des porte- françaises, comme le font les conteneurs déployés sur les lignes Anversois, annonce Jean-Claude intercontinentales. Nicolas Frères Sarremejeanne. Le port le faisait bénéficie des liaisons de navires déjà mais l’un des éléments movoituriers sur lesquels il peut teurs est l’implication commune charger et décharger du matériel du secteur privé. On l’a vu depuis roulant. Tandis que Sosersid, déjà la création de VMF, arriver groumanutentionnaire en vracs solides pés, ça change tout”. Le patron de et conventionnel d’ArcelorMittal, Sosersid souligne aussi le rôle du s’est fait une spéréseau portuaire cialité de l’activifluvio-maritime té breakbulk verMedlink, même sion “lift on-lift “Mettre Marseille s’il reste dubitaoff” grâce à ses tif sur la présence au niveau moyens de levage de Sète dans hors normes l’association. où il doit être” (330 tonnes en Pour la place combinant deux portuaire, l’enjeu grues, dont une est de donner le de 250  tonnes de capacité). réflexe Marseille-Fos pour créer Les sept  sociétés sont concur- une massification des flux. “Nous rentes sur certaines affaires mais y parviendrons par la réussite sont souvent sur des niches de nos réalisations et la réguparticulières. larité de la promotion”, estime Jean-Claude Sarremejeanne. Communication Pour ce qui est des freins, “on interne et externe nous dit qu’on est trop cher mais tout le monde l’est. Nous Les actions entreprises par le avons les hommes et les outils”, groupe de travail comprennent la martèle-t-il. communication à l’attention des La place marseillaise ne se transitaires – leur rappeler que donne pas d’objectifs chiffrés “Marseille a 2.600 ans d’expé- mais ambitionne de “se remettre rience dans le breakbulk”, comme en selle par rapport aux ports du le clame la brochure de VMF –, la Nord, devenir des acteurs confircommunication à l’attention de la més en France et en Europe”. place portuaire autour des escales de colis lourds et la promotion Franck André


Infrastructures/Institutions

2 - Jeudi 17 mai 2018 - l’antenne

Les États-Unis ont “condamné” mardi 15 mai l’inauguration par le président russe, Vladimir Poutine, du pont reliant la Crimée à la Russie, considéré comme une tentative de Moscou de “consolider l’annexion illégale” de ce territoire “qui fait partie de l’Ukraine”. “Cela a été fait sans l’autorisation du gouvernement ukrainien”, a protesté le porte-parole du département d’État américain, déplorant en outre que ce pont “entrave la navigation en limitant la taille des navires qui peuvent passer par le détroit de Kertch, seule voie pour rejoindre les eaux territoriales de l’Ukraine dans la mer d’Azov”.

Protestation Les États-Unis ont annoncé mercredi 9 mai s’être formellement plaints auprès de l’Organisation mondiale du Commerce (OMC) du programme indien de soutien aux prix du riz et du blé, trop opaque, selon Washington. “L’Inde représente un marché immense et nous souhaitons un accès plus important pour les produits américains mais l’Inde doit être transparente dans ses pratiques”, a justifié le secrétaire à l’Agriculture, Sonny Perdue. “Pour que le commerce soit libre et équitable, toutes les parties doivent respecter les règles de l’OMC”, a-t-il ajouté.

algérie

maritime

“Le pays s’ouvre vers l’extérieur” Après avoir dû essuyer le choc pétrolier, l’économie algérienne se redresse. Le pays s’ouvre vers l’extérieur et a commencé à exporter. Selon Rauf Boucekkine, Selon l’universitaire, la dette directeur général de l’Imera et interne et externe en Algérie reste professeur des universités, qui faible. Il souligne en outre la s’exprimait à Marseille dans le création d’une institution : l’inscadre d’une conférence régio- tallation de l’Observatoire algénale intitulée “Les Opportunités rien de l’épargne. économiques entre l’Algérie et Le pays, qui a pour premiers le territoire et les Bouches-du- partenaires la France, la Chine Rhône”, avec un choc pétrolier et la Turquie, a commencé à chiffré à - 15 %,”beaucoup de exporter sa production induspays ne se seraient pas relevés”. trielle d’entreprises telles que le Or, selon lui, “un rebond s’effec- groupe Cevital mais aussi de sa tue. Le solde budgétaire a assez filiale Brandt ou Condor, détenue bien suivi”. par le groupe Et d’ajouter Benhamadi. que le pays a Au-delà de “La production mis en place flux industriels, une nouvelle l’Algérie comindustrielle et stratégie à expéles produits agricoles mence économique. dier des proAprès avoir partent à l’export” duits agricoles mentionné la vers l’étranger, crise des lidont notamquidités bancaires, il indique que ment des pommes de terre vers la le gouvernement a réduit les im- Chine. portations de 59,6 milliards de À entendre les Algériens, il dollars en 2014 à 48,7 md USD s’agit de tonnages qui n’ont servi en 2017 et mené une politique qu’à alimenter la population alde substitution aux importations gérienne. Ils commencent à partir avec la création de cimenteries, la à l’exportation, permettant de construction d’une raffinerie. rééquilibrer un marché qui,

© V. J. C.

Condamnation

pendant des décennies, a été marqué par des sorties à l’export d’hydrocarbures mais de gros tonnages à l’import de produits de consommation courante. Mais, depuis la baisse du prix du baril, le gouvernement a pris des mesures de restrictions des importations. Des experts algériens, qui s’exprimaient devant les membres du B’Lading Club à Marseille, déclarent aujourd’hui que le pays est ouvert vers l’extérieur. Ils

estiment que c’est le moment ou jamais d’y investir, même si la règle 51/49 % régissant l’investissement étranger reste toujours de mise. Les experts algériens jugent qu’il vaut mieux contrôler 49 % d’une entreprise algérienne que de ne pas pouvoir obtenir une seule part du capital du tout. Et de citer un pays comme la Chine qui impose une règle identique… Vincent Calabrèse

Union européenne Les ventes de voitures neuves ont connu un timide rebond au Royaume-Uni en avril, mais la tendance reste inquiétante, se désespère l’association des professionnels du secteur face aux difficultés du diesel et aux incertitudes du Brexit. En avril, 167.911 véhicules neufs ont été écoulés au Royaume-Uni, soit 10,4 % de plus sur un an, a annoncé vendredi 4 mai l’Association des constructeurs et des vendeurs d’automobiles (SMMT). Au total, les ventes ont baissé de 5,7 % pour l’ensemble de 2017 à 2,54 millions de véhicules sur le deuxième marché européen de l’automobile derrière l’Allemagne.

Sauvegarde Le gouvernement va lancer prochainement un “plan de sauvegarde des routes nationales” visant à rénover d’urgence les chaussées et les ouvrages d’art, a indiqué mardi 15 mai la ministre chargée des Transports, Élisabeth Borne. Un audit remis en avril à la ministre — et pas encore rendu public — a mis en évidence “l’état critique du réseau”, a-t-elle expliqué au Sénat. “Notre sous-investissement a été manifeste”, a-t-elle déploré. “50 % des surfaces de chaussées sont à renouveler et près d’un pont sur dix est en mauvais état”.

Routier

Les pays de l’Est unis contre la réforme © Logistyka

Enlisement

Le ministre bulgare des Transports a appelé les gouvernements d’Europe centrale et orientale à faire front commun contre le projet de réforme du transport routier porté par la Commission européenne, accusé de porter atteinte à la compétitivité de ce secteur très implanté à l’est de l’UE. Les pays de l’Est ont été appelés mardi 15 mai à s’unir contre la réforme portée par l’UE dans les transports routiers. Le projet “nuit surtout aux pays situés à la périphérie de l’Europe : la Bulgarie et la Roumanie”. Les gouvernements d’Europe centrale et orientale “doivent adopter une position commune, actuellement il n’y en a pas”, a déclaré le ministre bulgare des Transports, Ivaïlo Moskovski, lors d’une réunion de transporteurs bulgares, polonais et hongrois. Le “paquet mobilité 1” porté par la Commission européenne

doit être adopté à la majorité qualifiée au parlement et au Conseil de l’UE. Il est cependant critiqué tant par les pays de l’Est que par la France, chacun considérant que le projet donnerait un avantage concurrentiel à l’autre. La ministre française chargée des Transports, Élisabeth Borne, a estimé vendredi 11 mai que le projet en l’état faciliterait, au lieu de supprimer, “le dumping économique et social” des transporteurs routiers des pays d’Europe centrale et orientale.

Les transporteurs bulgares sont eux opposés à une disposition de la réforme selon laquelle les chauffeurs doivent rentrer toutes les trois semaines dans leur pays ou dans une base, ce qui mènerait selon eux à d’importantes immobilisations de camions et augmenterait les frais des entreprises. Soutenus par le gouvernement et le Parlement, les professionnels organisent des protestations jeudi 17 mai à l’occasion du sommet européen de Sofia. Des organisations professionnelles de routiers de Pologne et de Hongrie, présentes mardi 15 mai à Sofia, ont aussi fustigé le projet de paquet mobilité. Attaquant une disposition, selon laquelle le forfait journalier doit être adapté au niveau de vie du pays où le conducteur se trouve,

Maciej Wronski, de Transport Logistyka Polska, a mis en garde contre des tensions dans les entreprises où un chauffeur gagnera plus s’il part vers l’ouest que s’il voyage vers l’Ukraine ou l’Iran. Risques de faillites d’ici trois ans Pal Krajcsovics, de la plus grande organisation des routiers de Hongrie, a souligné que la nouvelle “régulation doit absolument éviter une division” entre l’Est et l’Ouest de l’Europe. Selon une étude auprès d’une centaine de dirigeants d’entreprises bulgares du transport routier présentée mardi 15 mai, 80 % craignent une faillite d’ici trois ans, si le paquet mobilité est adopté tel qu’il est proposé.


l’antenne - Jeudi 17 mai 2018 - 3

Marseille Messagerie / Lots complets Express

M

CORSE

Livraison tous points

Départs quotidiens ––––––––

Tél. 04.91.13.14.52 Fax: 04.91.91.16.50 Service hebdomadaire DIRECT conteneurs (FCL)

MARSEILLE - CASABLANCA

Lots complets / Groupages

_____________

MAROC - TUNISIE - ALGÉRIE Départs hebdomadaires de Marseille, Lyon et Paris

Réception EUROFOS

Tél. : 04.91.13.15.37 / 38 Fax : 04.91.90.54.29

IMPORT / EXPORT

Réception Poste 157

Depuis FOS hebdomadaire ALGER port sec ORAN - SOUSSE

ARKASFRANCE/SMI

–––—————––

Marseille - Tél. 04.91.13.16.16

e-mail : sales@arkasfrance.fr

MAROC

AU DÉPART DE SÈTE Service Fret direct en 40 heures

2 départs par semaine en Ro/Ro

Depuis SÈTE sur TANGER et NADOR Cotations et réservations :

Roulant / Conventionnel / Conteneurs

Burger-Féron

ALGER - ORAN

GOURAYA .........................................................................

18 Mai

commercial.mrs@burgerferon.com - Tél. 04 91 39 93 66

BEJAIA - SKIKDA MARFRET NIOLON .........................................................

ALGER - MOSTAGANEM

CHODZIEZ ........................................................................

17 Mai 19 Mai

Prévisions de départs

Réception : SOCOMA Poste 44

Depuis FOS hebdo Conteneurs

––––––––––––– 52 rue Emmanuel Eydoux - 13016 MARSEILLE Tél.: 04.91.14.27.80 - Fax: 04.91.56.65.05/06 www.agent-maritime-marseille.com

Dakar abidjan tema Lagos Libreville Mauritanie Réception SEAYARD

ARKASFRANCE/SMI Marseille - Tél. 04.91.13.16.16

e-mail : sales@arkasfrance.fr

© L’ANTENNE

S.A.R.L.

Toute reproduction ou représentation, intégrale ou partielle, par quelque procédé que ce soit, des pages publiées dans la présente publication, faite sans l'autorisation de l'éditeur, est illicite et constitue une contrefaçon. Seules sont autorisées, d'une part, les reproductions strictement réservées à l'usage privé du copiste et non destinées à une utilisation collective et, d'autre part, les analyses et courtes citations justifiées par le caractère scientifique de l'œuvre dans laquelle elles sont incorporées (Loi du 11 mars 1957 - art. 40 et 41 et Code Pénal art. 425). Toutefois, des photocopies peuvent être réalisées avec l'autorisation du Centre Français du Copyright, 20, rue des Grands-Augustins - 75006 Paris, auquel “L'ANTENNE” a donné mandat pour le représenter auprès des utilisateurs. Pour plus d'informations:

http://www.cfcopies.com


4 - Jeudi 17 mai 2018 - l’antenne

Prévisions de départs du port de Marseille

EVERGREEN LINE

www.evergreen-line.com Service hebdomadaire DIRECT

au départ de FOS

MER ROUGE - GOLFE IMPORT/EXPORT ASIE - sous continent Indien SERVICE IMPORT/EXPORT MEDITERRANÉE ORIENTALE - MER NOIRE

au départ dU HAVRE

IMPORT/EXPORT ASIE - sous continent Indien ÉTATS-UNIS - AFRIQUE DE L’EST EUROPE DU NORD - MED. ORIENTALE - MER NOIRE

MARSEILLE : 04 96 17 17 70 PARIS : 01 58 58 02 22 LE HAVRE : 02 32 74 50 50 LYON : 04 72 61 19 91 STRASBOURG : 03 88 55 96 40

Groupage direct Hebdo Depuis Marseille / Fos sur

Ashdod / Haifa - Beyrouth Dubai - Singapore - Hong Kong Port Louis

et bien plus encore !!

Tél. 04 91 39 93 58 - marseille@tcclogistics.com

Service hebdomadaire Matériels roulant uniquement Au départ de

Marseille-Fos LE PIRÉE - GEMLIK DERINCE

NEPTUNE Thalassa.............. Nocc kattegat (Fos)........... NEPTUNE ODISSEY................ VIKING DIAMOND (Fos)...........

––––––

AMARSUD / GRIMALDI

17 19 22 24

Mai Mai Mai Mai

Pour fret et réservations :

Promaritime

Départs de MARSEILLE/FOS

Roulant - Projets - Conventionnel

Service hebdomadaire direct MONFALCON (Italie) - KOPER (Slovénie) LE PIRÉE (Grèce) - AUTOPORT GEMLIK (Turquie)

salesneptunelines@promaritime.fr Tél. : 04.88.600.895 Mob. : 06.40.28.42.95

En transbordement via MONFALCON (Terminal Grimaldi) :

Haïfa - Ashdod - Alexandrie - Izmir - Limassol Beyrouth - Tripoli - Lattaquié - Mersin FIDES............................................................................. GRANDE ITALIA............................................................. GRANDE DETROIT ...................................................... Réception à FOS : Darse 3 - Nicolas Frères –––––––

20 Mai 25 Mai 1er Juin

Service hebdomadaire depuis FOS

GRÈCE - TURQUIE - LIBAN ÉGYPTE - SYRIE - CANARIES MER NOIRE - LIBYE _____________

17 A, Av. Robert Schuman - 13002 Marseille Tél. : 04.91.15.44.00 - Fax : 04.91.56.09.10 - bertrand.mazet@sealogis.fr

ARKASFRANCE/SMI Marseille - Tél. 04.91.13.16.16

e-mail : sales@arkasfrance.fr

BORCHARD LINES Ltd SERVICE

DIRECT

Full Containers 20'/40' au départ de MARSEILLE

Bosphorus Service joanna BORCHARD............. MIRIAM BORCHARD..............

23 Mai 30 Mai

LE PIRÉE....................... 4 jours AMBARLI.................... 5 jours GEBZE YILPORT....... 6 jours IZMIR........................... 7 jours

West Mediterranean Service

EMILY BORCHARD.............. KATHERINE BORCHARD....

Limassol.................. Ashdod..................... Haïfa.......................... Alexandrie............. Mersin......................

5 6 7 8 9

(transbordement Haïfa)

23 Mai 30 Mai

jours jours jours jours jours

MARMEDSA MARSEILLE 59, av. André Roussin - BP 106 - 13321 MARSEILLE Cedex 16 Tél. 04 96 17 17 12 / 32 / 09 / 37 — Fax 04 91 09 38 22

L'amicale des professionnels du shipping marseillais Retrouvez-nous sur notre compte Facebook :

www.facebook.com/pages/Blading-Club/118412927795


l’antenne - Jeudi 17 mai 2018 - 5

Rouen

Services Maritimes

 Le Havre Tél. 02 35 19 72 72 Fax 02 35 21 42 34

Fort de France Pointe à Pitre La Havane

Services Services Maritimes Maritimes

www.agena.fr

Dunkerque  Le Havre Tél. 02 35 19 72 72 Fax 02 35 21 42 34 www.agena.fr

Fort de France Pointe à Pitre La Havane

Le Havre

Services Maritimes

3 Afrique Occidentale

6

et Equatoriale

http://www.niledutch.com

Rotation dans les ports WEWA

Rotation en direct : Le Havre - Lisbonne - Algeciras Pointe Noire - Luanda - Kribi - Douala - Abidjan En transbordement via Pointe Noire : Matadi - Boma Soyo - Cabinda - Sao Tome - Libreville - Bata - Malabo En transbordement via Luanda : Lobito - Namibe. hansa australia .............. 26 Mai niledutch okapi . ............. 2 Juin L’escale du service WEWA au Havre est le samedi au terminal EAT Atlantique (CNMP)

Rotation dans les ports EUWA Tilbury - Anvers - Dunkerque - Le Havre - Montoir Tanger - Algésiras - Dakar - Abidjan

CMA CGM AFRICA TWO........ CMA CGM AFRICA FOUR......

Antilles / Amérique Centrale

Fort de France Pointe à Pitre

Le Havre Tél. 02 35 19 72 72 Fax 02 35 19 72 89 www.agena.fr

WEC LINES : Short Sea / Afrique de l’Est / Maroc / La Havane / Mer Rouge

9

Moyen-Orient

21 Mai 28 Mai

L’escale du service EUWA au Havre est le lundi à TDF (GMP) France

Espace Caillard - 3, rue Louis Eudier - 76600 Le Havre Bertrand DEMARE 02.77.67.50.01 Nathalie LEVEEL 02.77.67.50.03 sales.leh@niledutch.com

5 Amérique du Nord Groupage direct Hebdo Depuis Le Havre sur

New York - Santos - Valparaiso Beyrouth - Singapore - Hong Kong Shanghai - Busan - Colombo - Dubai

et bien plus encore !!

Tél. 02 35 25 57 45 - sales@tcclogistics.com

S E R VICE R O R O Europe - Red Sea Persian Gulf 2 SAILINGS PER MONTH Europe South/North East Asia 3 SAILINGS PER MONTH Europe - CENTRAL & South America West coast 1 SAILING PER MONTH RAMP : 150 WT Max Height : Up to 6.3 m Prins Boudewijnlaan 43 B-2650 Edegem, Belgium Phone : +32(0)3 451.09.14

roro.sales.anr@nykgroup.com


6 - Jeudi 17 mai 2018

En hausse Air France-KLM, Delta Air Lines et Virgin Atlantic ont signé le 15 mai les accords finaux sur le renforcement de leur partenariat transatlantique. “Air France-KLM fera l’acquisition d’une participation de 31 % dans Virgin Atlantic pour un montant de 220 millions de livres sterling, aujourd’hui détenue par Virgin Group. Virgin Group conservera une participation de 20 % ainsi que la présidence de Virgin Atlantic”, précise-t-il. Delta conservera sa participation de 49  %. À travers cette alliance, l’objectif du groupe franco-néerlandais est de reprendre la main sur le marché hautement concurrentiel des liaisons transatlantiques attaqué depuis par des compagnies low-cost long-courrier.

Grand Est

Focus

Formation, la matière ne manque pas

Réaction Édouard Philippe a réaffirmé mardi 15 mai dans un entretien au “Monde” que la SNCF restera une entreprise publique, précisant que “la loi sera sans ambiguïté” sur ce sujet, mais souligne que le gouvernement ne reviendra pas sur “l’ouverture à la concurrence, la transformation de l’entreprise et la fin du recrutement au statut”. Interrogé sur l’éventualité d’une privatisation de la SNCF, après de nouvelles inquiétudes des syndicats quant à une cession d’une partie de l’entreprise, le Premier ministre est catégorique : “Ma réponse est non”. “Après, nous pouvons discuter pour améliorer le texte avant son examen au Sénat”.

© PAS

Les cursus de transport-logistique se déploient en quantité et en qualité en Alsace et à ses portes, comme l’a rappelé une récente réunion du Propeller Club de Strasbourg. L’Est n’est pas forcément le territoire qui vient spontanément à l’esprit quand on évoque la formation au transport et à la logistique, mais son offre ne manque ni en quantité ni en qualité. En invitant récemment huit écoles et organismes à présenter la leur, le Propeller Club de Strasbourg a pu souligner ce fait. Le lycée Mathis de Schiltigheim près de Strasbourg s’est taillé une jolie réputation avec son bateau-école et sa formation de transporteur fluvial. “Nous avons anticipé le manque de main-d’œuvre dans le transport par voie d’eau, notamment de passagers”, relève Christian Luckel, son directeur délégué aux formations professionnelles. L’établissement propose aussi plusieurs autres formations dans le transport de marchandises, en bac pro et en BTS. À Mulhouse, l’IUT déploie son DUT Gestion logistique des transports qui accueille environ 40 étudiants par promotion. Son offre s’étend désormais à la licence professionnelle. Membre du groupe ECF-Llerena (École de conduite française), l’ISLT à Eckbolsheim (Bas-Rhin) développe des BTS ainsi qu’un titre professionnel de responsable logistique, “à partir d’un partenariat avec les entreprises qui permet le pré-recrutement, dans le contexte d’un déficit de personnels en affrètement”, observe Jean-Christophe Buchholzer, responsable de centre. Dans les formations supérieures, l’École de management de Strasbourg est reconnue pour sa spécialisation bac+5 en management de la supply chain. “Initiatives franco-allemandes” L’Isteli (groupe Aftral) s’est implantée à Strabourg-Schiltigheim depuis un an, en complément de son fief de Nancy, pour des cursus bac+2 à bac+5 (manager transportlogistique-commerce international) et il va ouvrir à la rentrée prochaine un bachelor franco-allemand. Le transfrontalier est une réalité de longue date pour l’IUT de Sarreguemines (Moselle) qui travaille en quasi-binôme avec sa voisine de quelques kilomètres, la Hochschule für Technik und Wirtschaft (HTW) de Sarrebruck, sur des cursus variés, de bac+2 à bac+5. De même, des élèves français fréquentent la Berufliche Schule de Kehl, en face de Strasbourg, incarnation du système en alternance à l’allemande si souvent vanté à juste titre. Mathieu Noyer

Le groupe Vallourec, spécialiste des tubes sans soudure, a annoncé mardi 15 mai avoir reçu une offre ferme du groupe industriel Altifort, pour la reprise de ses sites de Cosne-sur-Loire (Nièvre) et Tarbes (Hautes-Pyrénées). Vallourec a “reçu une offre ferme d’Altifort, groupe industriel international spécialisé dans les fluides, l’industrie mécanique et le bâtiment, pour la reprise de ses sites de produits de forage de Cosne-sur-Loire et Tarbes”, a déclaré un porte-parole du groupe, confirmant une information du “Journal du Centre”. Le montant de l’opération n’est pas communiqué. Selon le journal, Altifort reprend l’ensemble des salariés.

Paralysie Le métro de Tokyo, réputé pour sa propreté et son efficacité mais aussi ses foules de salarymen aux heures de pointe, risque d’être paralysé par l’affluence de visiteurs au moment des jeux Olympiques de Tokyo en 2020, selon une nouvelle étude. Un professeur de l’université Chuo de Tokyo a mis au point un modèle mathématique pour prédire le flux de passagers un jour hypothétique des JO, quand 1,3 million de spectateurs se joindront aux 8 millions d’utilisateurs réguliers du réseau de la mégapole japonaise. Et le résultat est inquiétant : un risque de bousculades mortelles est redouté dans les stations les plus proches des sites des jeux.

l’antenne

© Air France-KLM

Anne-Marie Couderc, à la tête d’Air France-KLM L’ancienne ministre Anne-Marie Couderc va assurer la présidence nonexécutive d’Air France-KLM, entourée d’un comité de direction collégial, en attendant que soit trouvé un successeur à Jean-Marc Janaillac, PDG démissionnaire d’un groupe en pleine tourmente sociale. L’ex-ministre de l’Emploi sous Alain Juppé, qui a mené une délicate opération de restructuration chez le distributeur de presse Presstalis qu’elle a quitté en 2017, va être épaulée par un comité de direction collégiale (CDC) composé de trois hommes, a annoncé mardi 15 mai le conseil d’administration du groupe. Frédéric Gagey, directeur général adjoint en charge des Finances d’Air France-KLM, fera fonction de

La production mondiale de blé pour l’année 2018-2019 devrait être inférieure à son record historique de la campagne précédente, en raison d’une moindre récolte en Russie, selon le rapport mensuel du ministère américain de l’Agriculture publié jeudi 10 mai. Elle devrait s’élever à 747,8 millions de tonnes (Mt), contre 758,4  (Mt) en 2017-2018. Rien qu’en Russie, la récolte devrait diminuer de 13 Mt. La concurrence du blé russe sur le marché mondial s’atténuant, les exportations européennes de blé sont attendues en nette hausse, à 29 Mt contre 24 Mt en 2017-2018. Les stocks européens de blé de la fin de campagne devraient en conséquence nettement baisser, de 13,07 Mt à 10,47 Mt.

Cession

Mouvements Alstom a annoncé mardi 15 mai la nomination de Laurent Martinez comme nouveau directeur financier à l’heure où le groupe se prépare à être racheté par l’allemand Siemens. “Nous sommes très heureux d’accueillir Laurent Martinez. Sa connaissance des grands projets industriels, ainsi que sa riche expérience des univers multiculturels seront de précieux atouts dans cette nouvelle phase du développement d’Alstom”, a déclaré Henri PoupartLafarge, le PDG du constructeur. Laurent Martinez arrive d’Airbus où il a été directeur du contrôle de gestion et de la comptabilité du groupe de 2009 à 2015 avant de prendre en charge la branche service de l’avionneur.

En baisse

directeur général tandis que Franck Terner, directeur général d’Air France, et Pieter Elbers, président du directoire de KLM, feront fonction de directeurs

généraux adjoints. Cette transition “devra être la plus brève possible”, a déclaré le conseil d’administration. S’agissant du conflit social, le conseil d’administration a précisé mardi que “le directeur général d’Air France n’a pas de nouveau mandat pour prendre des décisions qui remettraient en cause la stratégie de croissance”, ce qui limite donc ses capacités de négocier avec les syndicats. La transition prendra fin lorsque le groupe aura trouvé la perle rare qui reprendra les commandes d’un groupe en pleines turbulences après un bras de fer entre la direction et les syndicats, qui a coûté son siège à Jean-Marc Janaillac. Sonia Wolf

Édité par SPI SAS au capital de 1.000 euros R.C.S. 823 175 435 Siège social : 137, quai de Valmy 75010 PARIS ISSN 0395-8582 - CPPAP 0313T79480

Dépôt Légal : 1er mars 2013 Directeur général : Jean-Christophe Klein Directeur de la publication : François Grandidier ———— Tél.  : 04.91.33.25.81 - Fax : 04.91.55.58.97 Site internet : www.lantenne.com Publicité : Directeur commercial : F. Revenaz 04.91.13.71.60 Normandie : P. Scremin : 06.21.88.97.42 Annonces maritimes : 04.91.33.83.02 Service commercial : 04.91.13.71.62 Rédaction : V. Grunchec : redaction@lantenne.com f.andre@lantenne.com v.calabrese@lantenne.com —————— Cette publication peut être utilisée dans le cadre de la formation professionnelle continue

Lantenne 17 05 2018  
Lantenne 17 05 2018  
Advertisement