Page 1

E

S S E R D A E L L E V NOU

Merci d’adresser tous vos courriers à :

L’ANTENNE - SPI 25, rue de la République 13002 MARSEILLE

73e année - N°20.151

www.lantenne.com

Vendredi 16 février 2018 ISSN 0395-8582 - CPPAP 0319T79480

Maritime

Ports Normands Associés : nouveau record dans la croisière et tonnage en stabilité en 2017

© Éric Houri

Ports Normands Associés a enregistré en 2017 a un nouveau record dans le secteur de la croisière. Le syndicat mixte qui regroupe pour l’heure encore Cherbourg et Caen-Ouistreham a vu son trafic transmanche reculer et son activité marchandises rester stable. Après trois années successives devraient débuter à l’automne. Ils de progression à près de 5 % de représentent un investissement moyenne par an, le trafic passagers de 8 millions euros pour PNA est en léger recul (- 2,61 %). Selon et 2 M EUR pour la CCI Caen le syndicat mixte Ports Normands Normandie. Associés (PNA), “le Brexit et, Selon PNA, tant pour Caenen corollaire, un cours de la livre Ouistreham que pour Cherbourg, défavorable aux touristes anglais l’enjeu va consister cette année expliquent cette situaà poursuivre tion”. L’activité pasles efforts pour sagers s’est toutefois diversifier les trafics “Réduire bien maintenue sur conventionnels, afin l’Irlande et la la dépendance de réduire la décroisière s’est aux céréales” pendance au trafic avérée fleurissante céréales. (+  24,21  %). Quant À cet égard, les au trafic marchandises, il est portuaires cauchois jugent touresté stable (-  0,32  %) avec des tefois que la récolte 2017 a prérésultats particulièrement satis- senté un bon niveau et que le faisants aux yeux de la direc- premier semestre 2018 s’annonce tion de PNA sur le transmanche plus conforme aux volumes ha(+  3,51  % sur Caen-Ouistreham bituels de Caen-Ouistreham. Ils et + 6,97  % à Cherbourg). “Le prévoient en outre le lancement port de Caen-Ouistreham reste la de la filière EMR à Cherbourg et ligne la plus fréquentée à l’Ouest le développement de marchés de du Détroit”, relève la direction de niches et de la filière bois à Caen. l’établissement. Même si les volumes sont Cette année, les travaux d’em- encore modestes, il voit transibectage sur Caen-Ouistreham ter désormais de façon régulière

des pellets et un nouveau trafic d’attapulgite (argile). Environ 10.000 tonnes par an sont attendues. Enfin, le bois exotique poursuit son redressement et a vu ses trafics progresser d’environ 50 % au cours de l’année 2017. Pour les dirigeants du syndicat mixte, sur le transmanche, les bons résultats sur l’Irlande semblent avoir convaincu Irish Ferries de remplacer, dès la mi2018, l’“Oscar Wilde” par le “WB Yaets”. Sur la ligne OuistrehamPortsmouth, l’armateur reste confiant dans l’attractivité de la liaison, estime PNA. Le dispositif de trois départs quotidiens reste inchangé en 2018. Un millier de rotations environ sera donc assuré au cours de cette année. Par ailleurs, la compagnie confirme l’arrivée du “Honfleur”, en remplacement du “Normandie” en 2019, sur cette ligne. Toutefois, le contexte des échanges avec le Royaume-Uni reste marqué par les incertitudes liées au Brexit. Les négociations sur la nature des futures relations commerciales entre l’UE et le Royaume-Uni ont peu progressé à ce jour. Les crispations sur la question de la frontière en Irlande du Nord et la facture de

sortie pour le Royaume-Uni ont retardé, jusqu’en décembre 2017, le nécessaire accord préalable sur la sortie. Avec 130.424 passagers, Ports Normands Associés a atteint en 2017 un nouveau record (+ 24,21 %). C’est environ 25.000 croisiéristes de plus que l’an dernier. À Cherbourg, les deux dernières passerelles croisière historiques seront remplacées par une passerelle neuve, qui sera opérationnelle en juin. Un investissement de 1,6  M EUR dont le montant est cofinancé par PNA (900.000 euros), par Cherbourg et par la SAS Port de Cherbourg (à hauteur de 350.000  euros). Trente-cinq paquebots sont attendus dont une dizaine d’escales inaugurales, indique le syndicat mixte. À Caen, ce sont cinq à sept escales qui sont prévues, dont deux inaugurales : les “Saga Pearl II” (Compagnie Saga) et “Laperouse” (Compagnie Ponant). En matière de réparation navale, l’activité de PNA est restée stable en 2017. Le port a effectué 125 mises à sec, soit autant qu’en 2016. Pour 2018, un appel à manifestation d’intérêt (Ami) a été lancé en janvier visant à

commercialiser sept lots immobiliers et foncier sur Cherbourg. Dans le secteur des EMR, la construction de l’usine de pales de LM Windpower a débuté en février quant à l’usine d’hydroliennes d’Open Hydro Naval énergies, sa construction a démarré en mars. Elles seront achevées dans le courant du premier trimestre 2018. À partir de là, les industriels pourront débuter l’installation des chaînes de production et les recrutements. La construction de la base de maintenance à Ouistreham reste suspendue à la fin des recours. La fusion avec Dieppe prévue pour 2019 Quant au projet de fusion de PNA et du port de Dieppe, porté par le président de la région Normandie, Hervé Morin, il a été approuvé par les présidents des exécutifs concernés. Il devrait aboutir en janvier 2019. Selon le syndicat mixte, “la fusion permettra la constitution d’un acteur ayant une masse critique, dont l’activité commerce s’apparentera à certains GPM métropolitains”. Vincent Calabrèse


Entreprises

2 - Vendredi 16 février 2018 - l’antenne

Evergreen Maritime

Douze porte-conteneurs de 11.000 EVP affrétés au Japon

La décision prise par Leur capacité unitaire s’élèGreencompass Marine SA et vera précisément à 11.850 EVP. Evergreen Marine Hong Kong Leur port en lourd sera de Ltd, les deux filiales d’Evergreen 127.000 tonnes et leur tirant d’eau Marine Corp, d’affréter douze sera de 15,50 mètres. Leur vitesse porte-conteneurs de 11.000 EVP commerciale sera de 23  nœuds. au japonais Shoei Kisen Kaisha Selon l’armateur, ils pourront avait été adoptée en conseil d’ad- transiter par le canal de Panama. ministration en janvier. Chacune Ces navires seront plus courts des deux entités du groupe taïwa- que les grands méga-carriers nais va prendre six navires en déployés actuellement sur le a ff r è t e m e n t . trade AsieSelon l’arEurope. Une mateur, ces dimension qui douze  unités “Ces nouvelles unités facilitera leur seront des pourront transiter par manœuvrabiconstructions lité au cours neuves et le canal de Panama” des opérations seront livrées d’accostage ou dans une péd’appareillage, riode comprise entre le troisième indique l’armateur, soulignant trimestre 2020 et le dernier tri- que cette taille apporte davantage mestre 2021. Ces porte-conte- de flexibilité dans leur exploitaneurs mesureront 333,9 mètres de tion. Ces nouvelles constructions long pour 48,4  mètres de large. comporteront deux îlots, à savoir

© Evergreen

L’armateur taïwanais Evergreen vient de passer un accord avec le japonais Shoei Kisen Kaisha pour affréter une douzaine de porte-conteneurs d’une capacité de 11.000 EVP. Les chartes parties ont été signées par les présidents de deux compagnies.

la timonerie et le bloc d’hébergement de la salle des machines. Ce qui améliorera la visibilité en matière de navigation ainsi que la hauteur admissible des piles de conteneurs en pontée et donc la capacité de chargement de la cargaison. En outre, ces navires sont spécialement conçus pour permettre le chargement de conteneurs de 40 pieds au-dessus de deux boîtes

de 20 pieds. Un concept connu sous le nom d’“arrimage russe” ou “mixte”. Un concept d’ “arrimage russe” La flotte actuelle d’Evergreen comprend quelque 200 porteconteneurs d’une capacité totale supérieure à 1,1 million d’EVP. Dans l’objectif d’assurer une

qualité de service, l’armateur taïwanais affirme vouloir poursuivre son programme de renouvellement de la flotte. Dès la livraison de ces nouveaux navires, qui sortiront des ateliers d’Imabari Shibuilding, Evergreen restituera les tonnages les plus anciens lors de l’arrivée à échéance de leurs contrats d’affrètement. V. J. C.

STX

Maritime

Le “Symphony of the Seas” livré le 23 mars

STX livrera le 23 mars le “Symphony of the Seas” à Royal Caribbean Cruises Ltd (RCCL). Quatrième navire de la classe Oasis, ce mastodonte des mers — 362 mètres de long et 66 m de large pour 228.000  onneaux de jauge brute — pourrait “pour quelques centimètres ou quelques mètres” gagner le titre de plus grand paquebot du monde, détenu à l’heure actuelle par son “sistership”, “Harmony of the Seas”, également construit à Saint-Nazaire et remis en mai 2016 à RCCL. Des essais en mer, prévus de jeudi 15  à dimanche 18 février, doivent permettre de valider les performances du navire et définir son gabarit définitif, expliquet-on chez Royal Caribbean. À 38 jours de la livraison, quelque 2.300 personnes s’activent à

bord, dans une symphonie persistante de marteaux-piqueurs et une odeur de peinture fraîche, pour que le paquebot soit peint, tapissé et carrelé à temps. “Jusqu’au dernier jour, il y aura du travail (...) L’ “Harmony”, c’était un vrai challenge. Celui-ci, c’est un second, donc c’est un peu moins complexe techniquement. Nous sommes plus sereins pour la livraison, même s’il y a un peu de stress”, a confié Pascal Favreau, responsable de la construction du navire. Le 25e navire de la flotte Royal Caribbean Cette ville flottante, avec ses restaurants, ses espaces de divertissement, sa clinique et même sa prison, accueillera à partir d’avril

Emploi Amazon a annoncé hier qu’il créera 2.000 emplois en CDI en France cette année, portant ses effectifs dans l’hexagone à 7.500. “Il s’agit de jobs ouverts à tous les niveaux de qualification” même si “la grande majorité seront des jobs de préparateurs de commandes”, a indiqué Frédéric Duval, directeur d’Amazon France. Les postes seront localisés dans les cinq centres de distribution, les centres de tri et les agences de livraison

© Royal Caribbean

Le “Symphony of the Seas”, jumeau de l’actuel plus gros paquebot de croisière du monde, sera livré le 23 mars par le chantier naval STX de Saint-Nazaire à l’armateur américain Royal Caribbean Cruises Ltd.

plus de 8.000 personnes, dont environ 2.200 membres d’équipage. Parmi les innovations destinées à “multiplier les expériences” à bord : une patinoire se transformant en “laser game” ou une suite familiale de luxe, comportant un toboggan intérieur, un jacuzzi privé ou encore une machine à popcorn. Le 25e navire de la flotte Royal Caribbean effectuera

du groupe, ainsi que dans ses bureaux en région parisienne. Ils seront à pourvoir progressivement au cours de l’année.

Résultats Air Liquide a publié hier des résultats en nette hausse pour 2017, franchissant pour la première fois le seuil des 20 milliards d’euros de chiffre d’affaires et de 2 milliards d’euros de bénéfice net, dans un environnement économique plus fa-

sa saison inaugurale en mer Méditerranée, avant de rejoindre à l’automne son port d’attache, Miami, aux États-Unis. Le paquebot, d’un coût de 1,2 milliard d’euros selon l’armateur, sera le treizième livré par le chantier naval de Saint-Nazaire à Royal Caribbean. STX France construit, pour une autre filiale de son fidèle

vorable. Le bénéfice net annuel atteint 2,2 milliards d’euros, soit une augmentation de 19,3 %. Pour 2018, Air Liquide vise une nouvelle progression de son bénéfice net, à changes constants et hors éléments exceptionnels. Un objectif sur lequel le PDG du groupe, Benoît Potier, s’est dit “confiant”.

Fusion Les élus du comité de groupe européen d’Alstom, invités à donner un avis

client américain, le “Celebrity Edge”, premier d’une série de quatre navires, plus luxueux et moins grands (300 mètres de long pour 38 mètres de large) que ceux de la classe Oasis. Faisant travailler environ 7.000 personnes, dont 2.600 salariés, le chantier naval de Saint-Nazaire s’apprête à passer sous contrôle de son concurrent italien Fincantieri.

consultatif, ne se sont pas opposés jeudi 8 février au rapprochement du constructeur ferroviaire français avec le groupe allemand Siemens, permettant au processus de se poursuivre. Il y a eu six abstentions, cinq votes contre et deux pour, a indiqué Daniel Dreger, secrétaire adjoint CGT du comité de groupe européen. “Ce vote, organisé à bulletin secret, reflète le peu d’enthousiasme de la représentation européenne pour ce projet”, a déclaré Claude Mandart, délégué syndical central CFE-CGC.


4 - Vendredi 16 février 2018 - l’antenne

Marseille TRANSCAUSSE

Messagerie / Lots complets Express

M

CORSE

Livraison tous points

Départs quotidiens ––––––––

Tél. 04.91.13.14.52 Fax: 04.91.91.16.50 Service hebdomadaire DIRECT conteneurs (FCL)

MARSEILLE - CASABLANCA IMPORT / EXPORT

Réception Poste 157 _____________

Depuis FOS hebdomadaire ALGER port sec ORAN - SOUSSE Réception EUROFOS

ARKASFRANCE/SMI

TRANSCAUSSE Lots complets / Groupages MAROC - TUNISIE - ALGÉRIE Départs hebdomadaires de Marseille, Lyon et Paris –––—————––

Tél. : 04.91.13.15.37 / 38 Fax : 04.91.90.54.29

Marseille - Tél. 04.91.13.16.16

e-mail : sales@arkasfrance.fr

MAROC

AU DÉPART DE SÈTE Service Fret direct en 40 heures

2 départs par semaine en Ro/Ro

Depuis SÈTE sur TANGER et NADOR

Roulant / Conventionnel / Conteneurs ALGER

TITTERI .............................................................................

ALGER - MOSTAGANEM

CHODZIEZ ........................................................................ CHODZIEZ ........................................................................

BEJAIA - DJEN DJEN - SKIKDA

MARFRET NIOLON .........................................................

Prévisions de départs

Réception : SOCOMA Poste 44

17 Février 16 Février 22 Février

Cotations et réservations :

Burger-Féron

commercial.mrs@burgerferon.com - Tél. 04 91 39 93 66

6 Mars

–––––––––––––

52 rue Emmanuel Eydoux - 13016 MARSEILLE Tél.: 04.91.14.27.80 - Fax: 04.91.56.65.05/06 www.agent-maritime-marseille.com

Depuis FOS hebdo Conteneurs

Dakar abidjan tema Lagos Libreville Mauritanie Réception SEAYARD

ARKASFRANCE/SMI

© L’ANTENNE

S.A.R.L.

Toute reproduction ou représentation, intégrale ou partielle, par quelque procédé que ce soit, des pages publiées dans la présente publication, faite sans l'autorisation de l'éditeur, est illicite et constitue une contrefaçon. Seules sont autorisées, d'une part, les reproductions strictement réservées à l'usage privé du copiste et non destinées à une utilisation collective et, d'autre part, les analyses et courtes citations justifiées par le caractère scientifique de l'œuvre dans laquelle elles sont incorporées (Loi du 11 mars 1957 - art. 40 et 41 et Code Pénal art. 425). Toutefois, des photocopies peuvent être réalisées avec l'autorisation du Centre Français du Copyright, 20, rue des Grands-Augustins - 75006 Paris, auquel “L'ANTENNE” a donné mandat pour le représenter auprès des utilisateurs. Pour plus d'informations:

http://www.cfcopies.com

Marseille - Tél. 04.91.13.16.16

e-mail : sales@arkasfrance.fr


Prévisions de départs du port de Marseille

l’antenne - Vendredi 16 février 2018 - 5

Med

FOS/ASIE

+ reéxpédition RUSSIE Départs hebdomadaires Cotations et réservations

jennifer.massaro@burgerferon.com Tél. : 04.91.39.93.97

Groupage direct Hebdo Depuis Marseille / Fos sur

Ashdod / Haifa - Beyrouth Dubai - Singapore - Hong Kong Port Louis

et bien plus encore !!

Tél. 04 91 39 93 58 - marseille@tcclogistics.com

Service hebdomadaire Matériels roulant uniquement Au départ de

Marseille-Fos

LE PIRÉE - GEMLIK DERINCE

NEPTUNE GALENE (Fos)......... NEPTUNE AVRA (Fos).............. NEPTUNE ILIAD....................... MONZA EXPRESS (Fos)..........

––––––

20 20 20 24

Fév. Fév. Fév. Fév.

Pour fret et réservations :

AMARSUD / GRIMALDI

Promaritime

salesneptunelines@promaritime.fr Tél. : 04.88.600.895 Mob. : 06.40.28.42.95

Départs de MARSEILLE/FOS

Roulant - Projets - Conventionnel

Service hebdomadaire direct vers la Turquie

AUTOPORT – GEMLIK

En transbordement via VALENCE :

Le Pirée - Tripoli (LIBAN) - Ashdod - Beyrouth Lattaquié - Al Khoms - Alexandrie - La Valette Izmir - Mersin - Limassol FIDES ............................................................................ LAPIS ARROW .............................................................. FIDES ............................................................................ Réception à FOS : Darse 3 - Nicolas Frères –––––––

19 Février 2 Mars 7 Mars

Service hebdomadaire depuis FOS

GRÈCE - TURQUIE - LIBAN ÉGYPTE - SYRIE - CANARIES MER NOIRE - LIBYE _____________

17 A, Av. Robert Schuman - 13002 Marseille Tél. : 04.91.15.44.00 - Fax : 04.91.56.09.10 - bertrand.mazet@sealogis.fr

ARKASFRANCE/SMI Marseille - Tél. 04.91.13.16.16

e-mail : sales@arkasfrance.fr

BORCHARD LINES Ltd SERVICE

DIRECT

Full Containers 20'/40' au départ de MARSEILLE

Bosphorus Service

MIRIAM BORCHARD.............. 23 Fév. SUSAN BORCHARD............... 3 Mars

LE PIRÉE....................... 4 jours AMBARLI.................... 5 jours GEBZE YILPORT....... 6 jours IZMIR........................... 7 jours

West Mediterranean Service

EMILY BORCHARD.............. KATHERINE BORCHARD....

Limassol.................. Ashdod..................... Haïfa.......................... Alexandrie............. Mersin......................

5 6 7 8 9

(transbordement Haïfa)

21 Fév. 28 Fév.

jours jours jours jours jours

MARMEDSA MARSEILLE 59, av. André Roussin - BP 106 - 13321 MARSEILLE Cedex 16 Tél. 04 96 17 17 12 / 32 / 09 / 37 — Fax 04 91 09 38 22

L'amicale des professionnels du shipping marseillais Retrouvez-nous sur notre compte Facebook :

www.facebook.com/pages/Blading-Club/118412927795


6 - Vendredi 16 février 2018 - l’antenne

Rouen

Services Maritimes

Fort de France Pointe à Pitre La Havane

Services Maritimes

 Le Havre Tél. 02 35 19 72 72 Fax 02 35 21 42 34 www.agena.fr

Dunkerque

North West Europe

DUNKERQUE / CHINE

+ reéxpédition RUSSIE Départ hebdomadaire Service direct Contact :

geraldine.watteau@burgerferon.com Tél. : 03.28.58.05.34

Fort de France Pointe à Pitre La Havane

 Le Havre Tél. 02 35 19 72 72 Fax 02 35 21 42 34 www.agena.fr


l’antenne - Vendredi 16 février 2018 - 7

Le Havre

Services Maritimes

3 Afrique occidentale et équatoriale

9

SERVICE RORO Europe - Red Sea Persian Gulf 2 SAILINGS PER MONTH Europe South/North East Asia 3 SAILINGS PER MONTH Europe - CENTRAL & South America West coast 1 SAILING PER MONTH

http://www.niledutch.com

Rotation dans les ports WEWA

Rotation en direct : Le Havre - Lisbonne - Algeciras Pointe Noire - Luanda - Kribi - Douala - Abidjan En transbordement via Pointe Noire : Matadi - Boma Soyo - Cabinda - Sao Tome - Libreville - Bata - Malabo En transbordement via Luanda : Lobito - Namibe. hansa asia .......................... 17 Fév. hansa EUROPE ................... 24 Fév. L’escale du service WEWA au Havre est le samedi au terminal EAT Atlantique (CNMP)

Rotation dans les ports EUWA Tilbury - Anvers - Dunkerque - Le Havre - Montoir Tanger - Algésiras - Dakar - Abidjan

CMA CGM africa TWO........ CMA CGM africa FOUR......

Moyen-Orient

26 Fév. 5 Mars

L’escale du service EUWA au Havre est le lundi à TDF (GMP)

RAMP : 150 WT Max Height : Up to 6.3 m

France

Espace Caillard - 3, rue Louis Eudier - 76600 Le Havre Bertrand DEMARE 02.77.67.50.01 Nathalie LEVEEL 02.77.67.50.03 sales.leh@niledutch.com

Prins Boudewijnlaan 43 B-2650 Edegem, Belgium Phone : +32(0)3 451.09.14

roro.sales.anr@nykgroup.com

5 Amérique du Nord Groupage direct Hebdo Depuis Le Havre sur

New York - Santos - Valparaiso Beyrouth - Singapore - Hong Kong Shanghai - Busan - Colombo - Dubai

et bien plus encore !!

Tél. 02 35 25 57 45 - sales@tcclogistics.com

10

Extrême-Orient a

Service Chine au depart du Havre + reéxpédition RUSSIE AVEC

North West Europe départ hebdomadaire Contact :

6

Antilles / Amérique centrale

Fort de France Pointe à Pitre

Le Havre Tél. 02 35 19 72 72 Fax 02 35 19 72 89 www.agena.fr

WEC LINES : Short Sea / Afrique de l’Est / Maroc / La Havane / Mer Rouge

isabelle.laurent@sealogis.fr Tél. : 02.35.25.96.08


8 - Vendredi 16 février 2018

Paquet Mobilité

Focus

En hausse Le trafic des aéroports parisiens a enregistré en janvier une hausse de 4,5 %, avec une forte croissance sur l’Outre-Mer et l’Afrique, a annoncé hier leur gestionnaire, Groupe ADP. Paris Aéroport a accueilli en janvier 7,6 millions de passagers dont 5,2 millions à Paris-Charlesde-Gaulle (+ 4,9  %) et 2,4 millions à Orly (+ 3,8 %). Le trafic international (hors Europe) est en progression de 5,1  % du fait d’une croissance sur les faisceaux Dom-Com (départements et collectivités d’Outre-Mer + 10,8  %), Afrique (+  8,4  %), Moyen-Orient (+ 6,3  %), Amérique du Nord (+  3,5  %) et Asie-Pacifique (+ 0,4 %). Seul le faisceau Amérique latine est en retrait (- 1,2 %). Le trafic Europe (hors France) est en progression de 5,7 %. Le trafic France ne progresse que de 0,3 %.

Mouvements Guillaume Col a rejoint le groupe Kuehne + Nagel en tant que président France et Maghreb le 1er février dernier. Diplômé de l’ISAE-Supaero et de l’Essec, ayant passé une vingtaine d’années dans les services aux entreprises, dans le conseil en stratégie, la supply chain (Norbert Dentressangle XPO), à l’âge de 45 ans, il peut apporter au commissionnaire de transport et logisticien suisse une expertise des métiers du transport, de la logistique et du transit.

❇ Un dirigeant de Safran, Bruno Even, va prendre la tête de la branche hélicoptères d’Airbus, en remplacement de Guillaume Faury qui va prendre la direction de la branche d’aviation commerciale du constructeur aéronautique, a annoncé mercredi 14 février Airbus. Bruno Even, 49 ans, patron de Safran Helicopter Engines depuis 2015, assumera ses nouvelles fonctions à compter du 1er avril 2018, a indiqué Airbus à la veille de la publication de ses résultats annuels. Il sera directement rattaché à Tom Enders, le patron du groupe, et rejoindra le comité exécutif. Airbus avait annoncé mi-décembre qu’il remaniait sa direction afin d’éviter une crise de gouvernance, alors que le groupe est confronté à des enquêtes judiciaires.

Les chargeurs européens fixent leurs conditions

© Scania

Saluant la proposition d’étendre le cabotage routier en Europe, l’European Shippers’ Council (ESC) est plus réservée sur les conditions de déclenchement du salaire minimum en cas de transport international. Pour la tarification des infrastructures, la liberté laissée à chaque État membre est privilégiée. Selon ESC et les 75.000 chargeurs qu’elle représente, le paquet Mobilité doit contribuer à harmoniser les règles du transport routier de marchandises dans l’Union en y créant des conditions de concurrence équitables. En ligne avec les objectifs de la Commission européenne, l’ESC approuve aussi sa décision de ne pas appliquer le cadre général sur le détachement des travailleurs au secteur des transports routiers et à ses travailleurs mobiles. Elle alerte enfin sur les impacts de ses propositions sur la pénurie de conducteurs en Europe. Cabotage versus transport international Une fois ces points précisés, le paquet Mobilité doit selon l’ESC permettre de clarifier les définitions du transport international et de cabotage et, en particulier, “à partir de combien de jours le salaire minimum du pays d’accueil commence à s’appliquer”. La Commission propose de l’appliquer dès que le véhicule reste plus de trois jours en dehors de son pays d’origine. Pour l’ESC, cette mesure “est disproportionnée” car elle “impliquerait une charge administrative énorme pour les transporteurs”, et “rendrait difficile la détermination à l’avance de leurs coûts de transport”. À la place, un “ajustement du système de quotas” est préféré assorti “d’une couverture des dépenses basées sur les niveaux de vie et coûts locaux où le transport est effectué” ; dépenses à distinguer alors du salaire. Concernant le cabotage, l’ESC salue l’extension proposée de trois voyages en sept jours à un nombre illimité de voyages en cinq jours. S’agissant de la co-responsabilité du chargeur, elle est suspendue à la condition “d’accéder facilement aux informations des transporteurs” et “à un échange d’informations accru entre États membres”. Les mesures limitant le repos hebdomadaire dans la cabine sont également suspendues au développement de capacités d’hébergement adaptées sur des aires de stationnement sécurisées dont le nombre est jugé insuffisant à ce jour. Quelle tarification pour les infrastructures ? En faveur du principe “pollueur-payeur” et de l’internalisation des coûts externes pour la tarification des infrastructures routières, l’ESC souhaite en revanche que chaque État membre définisse librement sa mise en œuvre. Rompant avec leur souhait d’harmonisation et de conditions de concurrence équitables…, les chargeurs demandent à ce que chaque pays puisse s’abstenir d’instaurer un système de tarification des infrastructures routières. À défaut et si déploiement, ses recettes “doivent être affectées aux investissements dans les infrastructures de transport”, s’appliquer “à tous les usagers de la route”, et son coût “ne doit pas dépasser 10 % du total des recettes collectées”. Au-delà, l’ESC demande une meilleure prise en compte “des incitations en faveur des motorisations alternatives” et de “l’utilisation accrue de la télématique”. L’augmentation des poids et volumes, trafics transfrontaliers inclus, le Platooning et l’harmonisation des mesures d’émissions des gaz à effet de serre sont d’autres pistes à explorer selon les chargeurs européens. Érick Demangeon

Japon : contact suspect avec un navire nord-coréen Le Japon a détecté un possible transfert de cargaison entre un navire enregistré au Belize et un autre battant pavillon nord-coréen en mer de Chine, ce qui serait une violation des sanctions contre la Corée du Nord, a indiqué le gouvernement nippon le 14 février. Un avion de l’armée japonaise a observé le navire nord-coréen bord-à-bord avec un navire enregistré au Belize dans les eaux internationales en mer de Chine orientale, aux premières heures de la journée du 13 février, a affirmé le ministère des Affaires étrangères japonais. “Après une évaluation complète de la scène, le gouvernement du Japon soupçonne fortement qu’ils ont réalisé un transfert

© Us Treasury

entre navires interdit” dans le cadre des sanctions adoptées par le Conseil de sécurité des Nations unies, a expliqué le ministère. Tokyo a rapporté l’incident au Conseil de sécurité et a transmis ses

informations aux pays concernés. Le Japon avait déjà signalé en janvier un soupçon d’échange de cargaison, toujours en mer de Chine, entre le même navire nord-coréen, le “Rye Song Gang 1”, et un navire enregistré en Dominique. Le “Rye Song Gang 1” fait partie de la liste de navires nord-coréens dont l’accès aux ports mondiaux a été interdit par le Conseil de sécurité de l’ONU, car ils sont suspectés d’avoir transporté des marchandises interdites par les sanctions internationales contre Pyongyang. Parmi ces sanctions, figure notamment l’interdiction pour les pays membres de l’ONU de faciliter ou de réaliser des transferts de cargaison vers ou provenant d’un navire nord-coréen.

En baisse L’industrie manufacturière est le secteur de l’économie française qui a connu le repli le plus fort entre 2006 et 2015, ayant perdu plus de 15 % de ses établissements et de ses salariés, selon une étude de l’Insee publiée mercredi 14 février. Sur cette période, le nombre d’établissements employeurs dans l’industrie manufacturière a diminué de 27.300, soit de 18 %, et le nombre de salariés de ces établissements de 530.000 (- 16 %). “C’est le secteur dont le repli a été le plus fort sur cette période, loin devant le secteur de la construction, dans lequel le nombre d’établissements a diminué de 19.200 (- 9 %)”, indique l’institut statistique.

Mobilisation Les agriculteurs des Deux-Sèvres bloquaient toujours hier les accès de Niort, entraînant des coupures sur les autoroutes A10 et A83, pour protester contre le projet de remodelage de la carte des zones défavorisées. Mobilisés depuis le 13 février, les agriculteurs ont passé leur seconde nuit sur place et l’autoroute A10 était toujours bloquée entre Poitiers Sud, dans la Vienne, et Saint-Jean-d’Angely, en CharenteMaritime. L’A83 était bloquée à hauteur de la jonction avec l’A10. Dans les Deux-Sèvres, le projet de réforme enlèverait à un millier d’éleveurs, répartis dans 200 communes, cette aide qui peut représenter jusqu’à la moitié de leurs revenus, selon la FNSEA.

Paralysie La production de phosphate est toujours à l’arrêt en Tunisie en raison de mouvements sociaux bloquant ce secteur-clé de l’économie du pays. Paralysée depuis fin janvier, la production “n’a toujours pas repris. Toutes les unités de production sont à l’arrêt”, a dit mercredi 14 février Mourad Sellimi, le chargé de communication de la Compagnie des phosphates de Gafsa (CPG). En janvier, seules 160.000 tonnes ont été produites, contre 600.000 en janvier 2017, selon Mourad Sellimi. Les derniers troubles ont éclaté après l’annonce fin janvier des résultats d’un concours de recrutement de la CPG, principal employeur dans cette région particulièrement défavorisée.

l’antenne

Édité par SPI SAS au capital de 1.000 euros R.C.S. 823 175 435 Siège social : 137, quai de Valmy 75010 PARIS ISSN 0395-8582 - CPPAP 0313T79480

Dépôt Légal : 01 mars 2013 Directeur général : Jean-Christophe Klein Directeur de la publication : François Grandidier ———— Tél.  : 04.91.33.25.81 - Fax : 04.91.55.58.97 Site internet : www.lantenne.com Publicité : Directeur commercial : F. Revenaz 04.91.13.71.60 Normandie : P. Scremin : 06.21.88.97.42 Annonces maritimes : 04.91.33.83.02 Service commercial : 04.91.13.71.62 Rédaction : V. Grunchec : redaction@lantenne.com f.andre@lantenne.com v.calabrese@lantenne.com —————— Cette publication peut être utilisée dans le cadre de la formation professionnelle continue

Lantenne 16 02 2018  
Lantenne 16 02 2018  
Advertisement