Page 1

71e année - N°19.850

www.container-z.com

www.lantenne.com

Infrastructures/ Institutions

Arafer :

Jeudi 8 décembre 2016 ISSN 0395-8582 - CPPAP 0319T79480

Lyon

Port Édouard-Herriot : le fer porte la croissance

Le gel des tarifs de péages en 2015 coûtera 500 M EUR Le gel des tarifs de péages en 2015 va rapporter 500 millions d’euros supplémentaires aux sociétés concessionnaires, selon le régulateur des autoroutes qui relance le débat sur la pertinence de l’accord signé par l’État cette année-là.

Strasbourg :

Le terminal de Lauterbourg entre en chantier

© Entrepôt pétrolier de Lyon

© PAS

Le Port autonome de Strasbourg a lancé la construction pour 10,5 millions d’euros du nouvel équipement du Nord-Alsace qui vise 40.000 EVP.

Marseille-Fos : Recyclage des huiles alimentaires à La Mède

Suez et Total ont annoncé la signature d’un partenariat de dix ans pour collecter sur tout le territoire français des huiles alimentaires usagées afin de les recycler en biocarburant sur le site de La Mède.

page 2

Entreprises

ContainerZ : S’imposer sur le marché de la boîte

ContainerZ s’affirme comme spécialiste du négoce et de la préparation de conteneurs maritimes. La société française revendique une expertise symbolisée par sa contribution à la création d’une fédération internationale du secteur.

page 3

À fin septembre 2016, tous modes confondus, le trafic total traité au port de Lyon Édouard-Herriot a enregistré une petite croissance de 2 % avec 8,9 millions de tonnes par rapport à la même période en 2015. Dans une conjoncture difficile, la croissance est cette année encore portée par le ferroviaire. Les conteneurs accusent une chute de 7 %. La voie d’eau a traité 1 million de tonnes progressant de 1 %, le fer a augmenté de 3 % avec 554.000 tonnes, l’oléoduc atteint 2,1 millions de tonnes et gagne 1%, et la route (pré et postacheminement), avec 5,2 millions de tonnes, affiche une augmentation de 2 %. “Le fer porte la croissance notamment avec la liaison LyonBettembourg qui concerne 30 arrivées et départs par mois avec un bon taux de remplissage et 130  trains par mois au total, et avec le train Lyon-Marseille et ses 20 départs et arrivées”, observe Julien Langendorf, directeur du port de Lyon. Le ferroviaire est encore enrichi par l’arrivée depuis le 25 octobre de la liaison LyonZeebrugge opérée trois fois par semaine par CFL avec des caisses mobiles et des conteneurs.

Les conteneurs prennent un peu l’eau cette année puisque, tous modes confondus, avec 213.000 EVP la chute est de 7 %. À fin septembre, le port a traité 60.000 EVP par la voie d’eau (- 11 %), 106.000 EVP par la route (- 7 %) et 47.000 EVP par voie ferrée (- 2 %). Le forte chute du fluvial s’explique par les problèmes subis à l’écluse de Bourg-lès-Valence en début d’année, le niveau du Rhône élevé en certaines périodes qui a empêché de mettre une troisième hauteur de conteneurs sur les barges, la disparition d’une barge de Greenmodal affectée à la Seine, les intempéries survenues au deuxième trimestre et des problèmes de manutention à Fos. Julien Langendorf a peu d’espoir de voir une amélioration sensible d’ici la fin de l’année.

En revanche, au chapitre des pour le transport de matières danbonnes nouvelles, hormis la nou- gereuses dans la vallée du Rhône. velle liaison Lyon-Zeebrugge, les Avec Medlink Safe, l’objectif est professionnels et les membres d’arriver à 10 % à l’horizon 2020. de Medlink Ports ont apprécié la La région Auvergne-Rhône-Alpes presque simultanéité entre la sortie est la première région exportatrice du nouveau produit “Medlink de France pour les produits et maSafe” et celle du Règlement local tières dangereuses. de matières dangereuses du port Un itinéraire ferroviaire pour de Lyon-CNR, très attendu par les une entrée directe par le nord dans opérateurs. “La version RLMD est le port de Lyon a été créé récemen cours d’expérimentation pour ment par SNCF Réseau. Cette deux ans minimum avant la vali- amélioration des fonctionnalidation du règlement par la pré- tés, depuis longtemps attendue, fecture. Elle s’applique à Lyon- permet de répondre aux besoins Terminal pour spécifiques des la manutention trafics fret. de conteneurs L’accès direct est et à Europorte “Les performances permis grâce aux pour la traction travaux d’élecdes conteneurs ferroviaire”. de la sont décevantes” trification Le but du voie de raccorRLMD est d’unidement entre le formiser le temps réseau ferré nade stationnement des conteneurs tional (gare de La Guillotière) et sur le port de Lyon en cohérence le faisceau ferroviaire dit “voie de avec ce qui se fait sur le port de Montagny”. L’électrification de Marseille-Fos. Il s’agit d’un deux voies de 750 mètres est en moyen visant à favoriser le report cours pour compléter le dispositif modal des matières dangereuses et les travaux seront achevés lors sur le fleuve qui est aujourd’hui du deuxième trimestre 2017. estimé à un faible 4 % alors que le fluvial est le mode le plus sécurisé Annick BEROUD


Infrastructures/Institutions

2 - Jeudi 8 décembre 2016 - l’antenne

La production industrielle en Allemagne n’a signé qu’un timide rebond de 0,3 % en octobre, après un recul en septembre un peu moins marqué qu’initialement annoncé, selon des chiffres provisoires dévoilés hier par l’Office fédéral des statistiques Destatis. C’est le secteur du bâtiment qui s’est montré le plus dynamique en octobre, avec une augmentation de sa production de 1,7 %. La production manufacturière a elle grignoté un petit 0,1 % par rapport à septembre, tandis que celle du secteur de l’énergie a reculé de 0,5 %.

Progression La production industrielle hongroise a progressé de 2 % en octobre, après une chute conjoncturelle de 3 % en septembre, a annoncé mardi 6 décembre le Bureau central des statistiques (KSH) à Budapest. Le mois de septembre avait notamment été marqué par la transition entre deux modèles dans le site hongrois du japonais Suzuki, l’un des grands constructeurs établis dans le pays. Sur un an, la production industrielle chute de 2,1 % en octobre. Ce recul est constaté dans l’ensemble des secteurs sur fond de baisse des exportations et de recul de la demande intérieure, selon le KSH.

Déficit La balance commerciale de l’Islande a été déficitaire en novembre, après un léger excédent en octobre, le premier depuis avril 2015, a indiqué mardi 6 décembre l’institut statistique national. En novembre, le pays a enregistré un déficit commercial de 12,3 millions de couronnes (104.000 euros). Le mois précédent, la balance commerciale était excédentaire, à hauteur de 2,9 millions de couronnes, une rupture après dix-sept mois consécutif de déficit. L’Islande souffre depuis 2015 de l’embargo de la Russie sur ses exportations de poissons. Or, les produits halieutiques représentent 44 % des exportations de biens.

Accélération Les commandes industrielles ont accéléré en octobre aux États-Unis grâce au secteur du transport aérien, selon les chiffres du département du Commerce publiés mardi 6 décembre. Les commandes industrielles ont avancé de 2,7 % à 469,4 milliards de dollars. Sans le secteur volatil des transports, les commandes d’octobre n’ont progressé que de 0,8 % le mois dernier, leur meilleure performance néanmoins depuis mars. Les commandes dans les transports ont grimpé de 12 % à 88 milliards de dollars en octobre, dopées par les ventes d’avions civils qui ont presque doublé.

Arafer

Routier

Le gel des tarifs de péages en 2015 coûtera 500 M EUR Le gel des tarifs de péages en 2015 va rapporter 500 millions d’euros supplémentaires aux sociétés concessionnaires, selon le régulateur des autoroutes qui relance le débat sur la pertinence de l’accord signé par l’État cette année-là. L’Arafer – le régulateur – a sociétés depuis la privatisation fait ses calculs : “Les usagers de 2006, ce que contestaient les paieront 500 millions d’euros intéressées. de plus (de péages) sur la durée Le gouvernement avait dans des concessions”, pendant les un premier temps affirmé que le vingt prochaines années, pour gel de 2015 ne serait pas compencompenser le gel des tarifs en sé. Il sera finalement lissé sur les 2015, a expliqué son président, années 2019 à 2023, via “une augBernard Roman, mardi 6 dé- mentation des péages supérieure cembre. “On arrive à une estima- à celle normalement prévue au tion de l’augmentation du chiffre 1er février 2015 : de + 0,23 % à d’affaires (des + 0,82 % selon concessionles concessionnaires) qui “Les recettes de péages naires”, détaille Ces serait supéreprésentent 97 % l’Arafer. augmentations rieure à ce qui était attendu si du chiffre d’affaires s’ajoutent aux hausses anon avait juste du secteur” nuelles prévues appliqué les dans les contrats contrats, et s’il n’y avait pas eu de gel des entre l’État et ces sociétés, et tarifs en 2015”, a ajouté Anne qui sont indexées sur l’inflation. Yvrande-Billon, vice-présidente Au 1er février 2017, les tarifs des péages autoroutiers français augde l’Arafer. Ce gel des tarifs de péages, menteront de 0,76 % en moyenne. décidé par le gouvernement au Gel terme de plusieurs mois de bras plus que compensé de fer avec les concessionnaires, était pourtant supposé rétablir Les accords conclus en avril l’équilibre des contrats, alors que l’Autorité de la concurrence 2015 entre l’État et les concesavait fait état de la “rente” de ces sionnaires, censés “rééquilibrer

Marseille-Fos Maritime

Recyclage des huiles alimentaires à La Mède Suez et Total ont annoncé la signature d’un partenariat de dix ans pour collecter sur tout le territoire français des huiles alimentaires usagées afin de les recycler en biocarburant sur le site de La Mède. “Suez s’engage à livrer 20.000 tonnes par an d’huiles alimentaires usagées à Total”, collectées auprès des particuliers comme des plus gros acteurs de l’industrie agroalimentaire, qui seront ensuite “transformées en biocarburant sur le site de la bioraffinerie de Total à La Mède”, ont annoncé mardi 6 décembre les deux groupes. Une nouvelle unité de filtration Le site de La Mède produira ce biodiesel de grande qualité (HVO) “grâce au raffinage d’huiles alimentaires usagées, d’huiles résiduelles et d’huiles végétales” qui “se mélangera parfaitement au diesel, sans aucun impact sur la qualité du carburant ou sur les moteurs, et sans limite d’incorporation”, ajoutent-ils. Une nouvelle unité de filtration construite par Suez à La Mède,

qui devrait créer une cinquantaine d’emplois locaux, permettra de prétraiter les huiles. Suez et Total entendent ainsi augmenter la collecte d’huiles usagées en France de plus de 20 %, alors que cette dernière représente actuellement 45.000 tonnes par an, pour un gisement estimé à plus de 100.000 tonnes par an. “Je me réjouis de ce partenariat novateur avec Suez. Cette collaboration industrielle va permettre de mettre en place une filière durable de recyclage d’huiles usagées à l’échelle du pays en vue de la production de biocarburant”, a réagi Michel Charton, le directeur du raffinage européen chez Total. “Les énergies renouvelables, notamment la biomasse, sont un complément indispensable aux hydrocarbures pour répondre à la demande en carburant pour le transport tout en maîtrisant les émissions de CO2”, a-t-il ajouté.

© Sanef

Rebond

les contrats dans l’intérêt des usagers et de l’État”, auraient sans doute reçu un avis défavorable de l’Arafer, qui ne régulait alors que le secteur ferroviaire. “Je ne pense pas qu’on aurait donné un avis favorable. Il semble que la compensation soit au-delà de la réalité des chiffres, peut-être que nous aurions proposé, je n’en sais rien d’ailleurs, qu’on maintienne l’augmentation au 1er février”, a souligné Bernard Roman. Dans ce premier rapport annuel sur les comptes des concessionnaires d’autoroutes, l’Arafer indique que “les dividendes versés (en 2015) par les concessionnaires ont fortement augmenté pour atteindre 3,3 milliards d’euros (+ 127,5 %), un montant supérieur au résultat net

du secteur qui représente 2,2 milliards d’euros”. Ce que Bernard Roman explique par le fait que les sociétés ont pu “puiser dans les résultats positifs des années précédentes”. Le chiffre d’affaires de ces sociétés a augmenté de 2,5 %, pour atteindre 9,4 milliards d’euros. Avec toutefois une importante différence entre les sociétés “historiques”, dont les contrats ont été conclus dans les années 1960 et 1970 (+ 2,95 %), et les plus récentes, qui datent des années 2000 (+ 8,4 %). Les recettes de péages, qui représentent 97 % du chiffre d’affaires du secteur, ont augmenté de 3,2 %, “à la faveur d’un trafic dynamique (+ 2,9 %)”, détaille le régulateur. Julie Chabanas

Strasbourg Fluvial

Le terminal de Lauterbourg entre en chantier Le Port autonome de Strasbourg a lancé la construction pour 10,5 millions d’euros du nouvel équipement du Nord-Alsace qui vise 40.000 EVP. Le port autonome de Strasbourg a lancé le 29 novembre les travaux du nouveau terminal à conteneurs sur son site de Lauterbourg, à la pointe Nord de l’Alsace. La nouvelle installation vise un trafic de 40.000 EVP à l’horizon 2025 en ferroviaire et fluvial, en réponse à deux objectifs : soulager une partie des trafics routiers de marchandises d’Alsace du Nord et décongestionner les deux terminaux de Strasbourg, dont le port prévoit la saturation au début de la prochaine décennie. Sur un terrain de 5 hectares, elle sera équipée de deux voies ferrées de 400 mètres et d’un portique fluvial Kunz de 447 tonnes, dont l’avant-bec de 25 mètres permettra de charger deux bateaux en simultané. L’investissement pour le nouveau terminal est confirmé à son montant de 10,5 millions d’euros inscrit dans le contrat de plan

État-région. Celui-ci le finance à hauteur de 3 millions d’euros, auxquels s’ajoutent 2 millions d’euros de fonds européens du programme MIE (Mécanisme d’interconnexion en Europe). Le Port autonome prévoit sa mise en service au premier trimestre 2018. Aménagement de la zone d’activités L’équipement avoisinera la zone d’activités de Lauterbourg aménagée par le port pour 15 millions d’euros avec le concours de l’État, de l’Union européenne (fonds Feder) et des collectivités locales. Ce site offre 15 hectares immédiatement disponibles pour des implantations d’industrie ou de logistique et il dispose d’une réserve de capacité de 25 hectares supplémentaires. Mathieu Noyer


Entreprises

l’antenne - Jeudi 8 décembre 2016 - 3

ContainerZ

Acquisition

Multimodal

S’imposer sur le marché de la boîte

Né en 2012, ContainerZ s’est Toulouse. Éric Benson tient à fait sa place dans le paysage fran- mailler physiquement le terriçais de la location, de la vente et toire : “Nous avons choisi de de la transformation de conte- mettre notre force commerciale neurs. “En trois années pleines sur le terrain, à l’écoute des d’exercice, nous avons doublé clients : cela coûte plus cher mais notre volume, malgré le creux l’efficacité est bien meilleure”. de l’an dernier”, résume Éric Depuis peu, la société possède Benson, directeur de ContainerZ. aussi “un réseau européen, voire La société, qui mondial avec emploie une des partenaires quinzaine de per- “Il faut harmoniser fiables et reconsonnes, a ouvert nus localement” les pratiques récemment en Allemagne, en matière deux bureaux à en Italie et au Lyon, en mai, et Benelux depuis de conteneur à Bordeaux, en octobre 2016 dernier voyage” octobre, tandis et bientôt en qu’une implantaPologne et en tion à Paris est à l’étude. Espagne. Ce maillage, qui élargit ContainerZ est présent en le service proposé, est basé sur un propre à Marseille, son siège, système de partenariats exclusifs et à Lille depuis l’origine. Dans et de représentation réciproque. le Nord, il possède à la fois une agence et un atelier de modifiDes centaines cation. La même configuration de segments existe au Havre depuis 2013. La société sous-traite une partie du La moitié du chiffre d’affaires stockage à Fos, Marseille, Paris, de ContainerZ provient de l’acStrasbourg, Lyon, Lille, Montoir, tivité négoce et l’autre moitié de Dunkerque, Rouen, Le  Havre, la modification de conteneurs, Bordeaux et prochainement à notamment pour des usages

© ContainerZ

ContainerZ s’affirme comme spécialiste du négoce et de la préparation de conteneurs maritimes. La société française revendique une expertise symbolisée par sa contribution à la création d’une fédération internationale du secteur.

industriels : groupes électrogènes ou stations d’épuration mobiles, etc. Cette activité englobe aussi les conteneurs dits “dernier voyage”, destinés à perdre leur fonction d’unité de transport. “Le conteneur dernier voyage est la queue de l’activité industrielle, estime Éric Benson. Dans ce métier, nous avons l’avantage d’avoir des centaines de segments de clientèle”, dans les domaines militaire, agricole ou de la construction modulaire par exemple. “Nous devons avoir une parfaite connaissance du marché et des normes en vigueur, afin d’être force de proposition pour les clients”, souligne-t-il. À cet égard, ContainerZ fait partie des membres fondateurs

du CTIA (Container Traders and Innovators Association), qui sera lancé en janvier et “compte pour le moment une trentaine de sociétés adhérentes”. Cette nouvelle fédération professionnelle a pour but de faire émerger, pour ce secteur en plein développement, des règles communes en conformité avec les exigences notamment sécuritaires et environnementales. “Il faut créer des normes internationales et harmoniser les pratiques en matière de conteneur dernier voyage. Cela permettra d’écarter les acteurs purement opportunistes, d’éviter la fraude et la concurrence déloyale”, espère Éric Benson. Franck André

Après la création d’une sixième filiale en Asie, au Vietnam en octobre, Dimotrans a finalisé le 8 novembre l’acquisition de Maxitrans. Spécialisée dans les flux logistiques entre la France et le Maghreb, cette entreprise gère quatre agences dont deux portuaires à Vitrolles et à Rades. Maxitrans déclare un chiffre d’affaires de 8 millions d’euros, un effectif de 40 personnes en France et en Tunisie. Une flotte de 100 remorques assure entre 40 à 50 départs par semaine en complet et groupage avec possibilité de stockage sous douane et gestion des formalités douanières.

Résistance La coopérative Axéréal, premier collecteur de grains français, a bien résisté à la crise agricole, avec un résultat net consolidé multiplié par deux sur son exercice terminé en juin par rapport à celui de 2015, à 11,9 millions d’euros contre 4,7 millions un an auparavant. La coopérative, qui compte 13.000 adhérents et quelque 3.355 salariés, a néanmoins vu son chiffre d’affaires reculer de 12,5 % à 2,8 milliards d’euros contre 3,2 sur l’exercice terminé en juin 2015. Comme tout le secteur céréalier, les agriculteursadhérents d’Axéréal ont connu une année noire.


4 - Jeudi 8 décembre 2016 - l’antenne

Marseille TRANSCAUSSE

Messagerie / Lots complets Express

M

CORSE

Livraison tous points

Départs quotidiens ––––––––

Tél. 04.91.13.14.52 Fax: 04.91.91.16.50 Service hebdomadaire DIRECT conteneurs (FCL)

MARSEILLE - CASABLANCA IMPORT / EXPORT

Réception Poste 157 _____________

Depuis FOS hebdomadaire ALGER port sec ORAN - SOUSSE Réception EUROFOS

MAROC

ARKASFRANCE/SMI

TRANSCAUSSE Lots complets / Groupages MAROC - TUNISIE - ALGÉRIE Départs hebdomadaires de Marseille, Lyon et Paris –––—————––

Tél. : 04.91.13.15.37 / 38 Fax : 04.91.90.54.29

Marseille - Tél. 04.91.13.16.16

e-mail : sales@arkasfrance.fr

AU DÉPART DE SÈTE Service Fret direct en 40 heures

Roulant / Conventionnel / Conteneurs ALGER - ORAN

FARUK KAAN . ..................................................................

9 Décembre

ANNABA - SKIKDA - BEJAIA MARFRET NIOLON ..........................................................

MOSTAGANEM - ORAN

CHODZIEZ ........................................................................

2 départs par semaine en Ro/Ro

Depuis SÈTE sur TANGER et NADOR Cotations et réservations :

Burger-Féron

17 Décembre

commercial.mrs@burgerferon.com - Tél. 04 91 39 93 66

14 Décembre

Prévisions de départs

Réception : SOCOMA Poste 44

––––––––––––– 52 rue Emmanuel Eydoux - 13016 MARSEILLE Tél.: 04.91.14.27.80 - Fax: 04.91.56.65.05/06 www.agent-maritime-marseille.com

Départs hebdomadaires service direct

ALGER port centre

VENDREDI

Marseille Manutention poste 65

Service roulant

“LA SURPRISE”

EAS RORO SERVICE

MARGUISA CONTENEURS SERVICE

SAMEDI

Med Europe Terminal poste 157

Service porte-conteneur “BF CARODA” ou “ESPERANZA”

Cotations et bookings : ISAMAR Mail : commercial@isamar.fr - Tel : 04 95 09 09 13

Groupage export au départ de Marseille

ALGER - CASABLANCA - TUNIS Départ hebdomadaire en conteneur de groupage Marseille : Tél. 04 91 12 94 00 - Fax 04 91 58 62 57 Lyon : Tél. 04 72 79 12 34 - Fax 04 72 79 12 30

RORO & GENERAL CARGO depuis Marseille Service direct sur

Abidjan, Lomé, Cotonou, Bata, Malabo, Douala et Dakar

CONTENEURS depuis Marseille Service sur

Lomé, Bata, Malabo et Douala

Cotations et bookings : ISAMAR Mail : commercial@isamar.fr - Tel : 04 95 09 09 09

Depuis FOS hebdo Conteneurs

Dakar abidjan tema Lagos Libreville Mauritanie Réception SEAYARD

ARKASFRANCE/SMI Marseille - Tél. 04.91.13.16.16

e-mail : sales@arkasfrance.fr

http://www.niledutch.com Service hebdomadaire tous les lundis

Au départ de FOS en transbordement

Dry / HC/ OT

Pointe-Noire - Luanda - Lobito - Namibe (1/2) Libreville - Douala - Malabo - Bata - Matadi Boma - Pointe Noire - Soyo et Cabinda Réception : EUROFOS France

Contact : salesmrs@niledutchfrance.com Tel : 04 96 17 17 32


Prévisions de départs du port de Marseille

l’antenne - Jeudi 8 décembre 2016 - 5

Med

MARSEILLE-FOS / NOVOROSSIYSK SOTCHI - VLADIVOSTOCK Départs hebdomadaires Russie + réexpedition Cotations et réservations

jennifer.massaro@burgerferon.com Tél. : 04.91.39.93.97

Groupage direct Hebdo Depuis Marseille / Fos sur

Nouveau

et bien plus encore !!

Service hebdomadaire Direct

Ashdod / Haifa - Beyrouth Dubai - Singapore - Hong Kong Port Louis Tél. 04 91 39 93 58 - marseille@tcclogistics.com

DRY / HC / PW / OT / FR / REEFER

ÉGYPTE - LIBAN TURQUIE - SYRIE - GRÈCE

CINZIAN A. - VGE : 311/2016....... 14 Déc. GISELE A. - VGE : 312/2016........ 25 Déc.

AMARSUD / GRIMALDI

Réception : EUROFOS Contact : Jennifer.Massaro@feron.fr

Départs de MARSEILLE/FOS

Roulant - Projets - Conventionnel

Certificat AEO n°FR00000335 Simplifications douanières/ Sécurité et sûreté

Service hebdomadaire direct vers la Turquie

GEMLIK - DERINCE - YENIKOY

Agence de Lyon 9 av des Pays-Bas BP 60107 - 69330 Meyzieu Tel : +33(0)4 91 53 80 41 Fax : +33(0)4 91 67 32 86

Agence Le Havre 47 bis, bd de Graville BP113 76051 Le Havre Cedex France Tel : +33(0)2 35 53 29 59 Fax : +33(0)2 35 53 28 92

Agence de Marseille 151 av des Aygalades 13344 Marseille cedex 15 Tel : +33(0)4 91 53 80 40 Fax : +33(0)4 91 67 32 86

En transbordement via SALERNE :

Siège Social Z.A.C. du Moulin 14 rue du Meunier 95700 Roissy en France Tel : +33(0)1 30 18 94 00 Fax : +33(0)1 39 88 11 85

Palerme - Malte - Tunis - Tartous - Le Pirée Beyrouth - Lattaquié - Al Khoms - Alexandrie GRANDE SPAGNA . ......................................................... 10 GRANDE ANVERSA ........................................................ 11 HOEGH SINGAPORE ...................................................... 16 GRANDE ROMA . ............................................................. 17 Réception à FOS : Darse 3 - Nicolas Frères –––––––

Décembre Décembre Décembre Décembre

Groupages export au départ de Fos

SERVICE

Bosphorus Service LE PIRÉE.................... AMBARLI.................... GEBZE YILPORT....... IZMIR...........................

4 5 6 7

jours jours jours jours

DIRECT

West Mediterranean Service

JOANNA BORCHARD.......... KATHERINE BORCHARD....

Limassol.................. Ashdod..................... Haïfa.......................... Alexandrie............. Mersin......................

14 Déc. 21 Déc.

5 6 7 8 9

(transbordement Haïfa)

www.evergreen-line.com Service hebdomadaire DIRECT

Déc. Déc. Déc. Déc.

“GRAND ECRAN” 11, Avenue André Roussin 13016 Marseille Tél.: 04.91.92.10.40 / 41 p.spina@necotrans.com c.cantoni@necotrans.com

jours jours jours jours jours

MARMEDSA MARSEILLE 59, av. André Roussin - BP 106 - 13321 MARSEILLE Cedex 16 Tél. 04 96 17 17 12 / 32 / 09 / 37 — Fax 04 91 09 38 22

EVERGREEN LINE

10 13 13 17

NECOTRANS France

Full Containers 20'/40' au départ de MARSEILLE

CHARLOTTE BORCHARD...... 14 Déc. MIRIAM BORCHARD.............. 21 Déc.

neptune DYNAMIS (Fos)..... neptune AVRA...................... neptune ILIAD...................... neptune DYNAMIS (Fos).....

Pour fret et réservations :

BORCHARD LINES Ltd

Marseille : Tél. 04 91 12 94 00 - Fax 04 91 58 62 57 Lyon : Tél. 04 72 79 12 34 - Fax 04 72 79 12 30

Marseille

LE PIRÉE - GEMLIK DERINCE

––––––

17 A, Av. Robert Schuman - 13002 Marseille Tél. : 04.91.15.44.00 - Fax : 04.91.56.09.10

Oman - Dubai - Sohar - Abu Dhabi Doha - Koweit - Bahrein - Sharjah - Qatar

Service hebdomadaire Matériels roulant uniquement Au départ de

Service hebdomadaire depuis FOS

GRÈCE - TURQUIE - LIBAN ÉGYPTE - SYRIE - CANARIES MER NOIRE - LIBYE _____________

ARKASFRANCE/SMI Marseille - Tél. 04.91.13.16.16

e-mail : sales@arkasfrance.fr

au départ de FOS

IMPORT/EXPORT ASIE - sous continent Indien SERVICE IMPORT/EXPORT MEDITERRANÉE ORIENTALE - MER NOIRE

au départ dU HAVRE

IMPORT/EXPORT ASIE - sous continent Indien ÉTATS-UNIS - AFRIQUE DE L’EST EUROPE DU NORD - MED. ORIENTALE - MER NOIRE

MARSEILLE : 04 96 17 17 70 PARIS : 01 58 58 02 22 LE HAVRE : 02 32 74 50 50 LYON : 04 72 61 19 91 STRASBOURG : 03 88 55 96 40

Groupages export au départ de Marseille-Fos

Beyrouth - Alexandrie - Ashdod - Haïfa

Marseille : Tél. 04 91 12 94 00 - Fax 04 91 58 62 57 Lyon : Tél. 04 72 79 12 34 - Fax 04 72 79 12 30

Certificat AEO n°FR00000335 Simplifications douanières/ Sécurité et sûreté

Agence de Lyon 9 av des Pays-Bas BP 60107 - 69330 Meyzieu Tel : +33(0)4 91 53 80 41 Fax : +33(0)4 91 67 32 86

Agence Le Havre 47 bis, bd de Graville BP113 76051 Le Havre Cedex France Tel : +33(0)2 35 53 29 59 Fax : +33(0)2 35 53 28 92

Agence de Marseille 151 av des Aygalades 13344 Marseille cedex 15 Tel : +33(0)4 91 53 80 40 Fax : +33(0)4 91 67 32 86

Siège Social Z.A.C. du Moulin 14 rue du Meunier 95700 Roissy en France Tel : +33(0)1 30 18 94 00 Fax : +33(0)1 39 88 11 85

Groupages export au départ de Fos

Singapour - Hong Kong - Keelung - Busan Jakarta - Bangkok - Manille Tokyo - Osaka - Yokohama - Kobe - Australie

Marseille : Tél. 04 91 12 94 00 - Fax 04 91 58 62 57 Lyon : Tél. 04 72 79 12 34 - Fax 04 72 79 12 30

L'amicale des professionnels du shipping marseillais

Retrouvez-nous sur notre compte Facebook :

www.facebook.com/pages/Blading-Club/118412927795


6 - Jeudi 8 décembre 2016 - l’antenne

Rouen

Services Maritimes

TSL c/o RCS/BOLLORE LOGISTICS

TSL Rouen

Rouen Vallée de Seine Logistique (RVSL) Une desserte des pays côtiers et de l’hinterland de l’Afrique

au départ de ROUEN Une maitrise de bout en bout avec le réseau du groupe Bolloré

Le conseil et l’expertise documentaire Schedules en ligne

Contact uro@tsl-nvocc.com - Téléphone : 02.32.18.83.60

www.tsl-nvocc.com

Services Maritimes

Dunkerque  Le Havre Tél. 02 35 19 72 72 Fax 02 35 21 42 34 www.agena.fr

Fort de France Pointe à Pitre La Havane

NOUAKCHOTT DAKAR ABIDJAN CONAKRY TEMA LOME COTONOU LAGOS DOUALA LIBREVILLE PORT GENTIL POINTE NOIRE MOMBASA NIAMEY BAMAKO OUAGADOUGOU BANGUI N’DJAMENA KINSHASA PORT LOUIS ANTANANARIVO LONGONI POINTE DES GALETS DEGRAD DES CANNES

 Le Havre Tél. 02 35 19 72 72 Fax 02 35 21 42 34

Fort de France Pointe à Pitre La Havane

www.agena.fr

Services Maritimes

Montoir de Bretagne Au départ de

MONTOIR DE BRETAGNE / ST-NAZAIRE tous les 21 jours sur tous les

PORTS ALGÉRIENS

service navire multipurpose bigué pour colis lourds (lo/lo) général cargo - conteneur - roulant

––––––

North West Europe

DUNKERQUE / ST-PETERSBOURG + reéxpédition RUSSIE Départ hebdomadaire Service direct Cotations et réservations

booking@dkk.sealogis.fr Tél. : 33.3.28.58.05.63

ISAMAR

Mail : commercial@isamar.fr Tel : 04 95 09 09 13


l’antenne - Jeudi 8 décembre 2016 - 7

Le Havre

Services Maritimes

3 Afrique occidentale et équatoriale

14

Mer du Nord / Baltique

a

LA RUSSIE ORIENTALE www.europeanrorolines.com

SERVICE RORO DÉDIÉ A L’AFRIQUE

Service mensuel en direct sur Nouakchott - Dakar - Douala Abidjan - Lome - Bata - Malabo Port Gentil - Libreville Service bi mensuel sur Cotonou Transbordement via Anvers : Pointe Noire - Mombasa - Maputo Dar Es Salaam

PARANA..................................

8 Déc.

–––––––

ERL France

5, quai de la Saône - 76600 Le Havre Tél : +33 2 32 72 15 15 E.Mail : lehavre@erl-fr.com

–––––––

Terminal de Gennevilliers 6/7 Route du mole 1-2 92631 Gennevilliers Cedex

http://www.niledutch.com

Rotation dans les ports WEWA Le Havre - Lisbonne - Algésiras - Tanger - Pointe-Noire Luanda - Lobito - Namibe (1/2) - Abidjan - Tanger - Anvers Libreville, Douala, Malabo, Bata, Matadi, Boma sont servis par Pointe Noire Soyo et Cabinda sont servis par Luanda

CARLOTTA STAR .................. HANSA AUSTRALIA ..............

10 Déc. 17 Déc.

L’escale du service WEWA au Havre est le samedi au terminal EAT Atlantique (CNMP)

Rotation dans les ports EUWA Tilbury - Anvers - Dunkerque - Le Havre - Montoir Tanger - Algésiras - Dakar - Abidjan

MATAR N................................. CMA CGM AFRICA ONE........

12 Déc. 19 Déc.

L’escale du service EUWA au Havre est le lundi à TDF (GMP) France

Espace Caillard - 3, rue Louis Eudier - 76600 Le Havre Bertrand DEMARE 02.77.67.50.01 Nathalie LEVEEL 02.77.67.50.03 sales.leh@niledutch.com

5 Amérique du Nord Groupage direct Hebdo Depuis Le Havre sur

New York - Santos - Valparaiso Beyrouth - Singapore - Hong Kong Shanghai - Busan - Colombo - Dubai

et bien plus encore !!

Tél. 02 35 25 57 45 - sales@tcclogistics.com

Certificat AEO n°FR00000335 Simplifications douanières/ Sécurité et sûreté

Agence de Lyon 9 av des Pays-Bas BP 60107 - 69330 Meyzieu Tel : +33(0)4 91 53 80 41 Fax : +33(0)4 91 67 32 86

6

Agence Le Havre 47 bis, bd de Graville BP113 76051 Le Havre Cedex France Tel : +33(0)2 35 53 29 59 Fax : +33(0)2 35 53 28 92

Siège Social Z.A.C. du Moulin 14 rue du Meunier 95700 Roissy en France Tel : +33(0)1 30 18 94 00 Fax : +33(0)1 39 88 11 85

Antilles / Amérique centrale  Le Havre Tél. 02 35 19 72 72 Fax 02 35 21 42 34

Fort de France Pointe à Pitre La Havane

9

Agence de Marseille 151 av des Aygalades 13344 Marseille cedex 15 Tel : +33(0)4 91 53 80 40 Fax : +33(0)4 91 67 32 86

www.agena.fr

Moyen-Orient

Certificat AEO n°FR00000335 Simplifications douanières/ Sécurité et sûreté

Agence de Lyon 9 av des Pays-Bas BP 60107 - 69330 Meyzieu Tel : +33(0)4 91 53 80 41 Fax : +33(0)4 91 67 32 86

Agence Le Havre 47 bis, bd de Graville BP113 76051 Le Havre Cedex France Tel : +33(0)2 35 53 29 59 Fax : +33(0)2 35 53 28 92

Agence de Marseille 151 av des Aygalades 13344 Marseille cedex 15 Tel : +33(0)4 91 53 80 40 Fax : +33(0)4 91 67 32 86

Siège Social Z.A.C. du Moulin 14 rue du Meunier 95700 Roissy en France Tel : +33(0)1 30 18 94 00 Fax : +33(0)1 39 88 11 85

(Vostochniy, Vladivostok, Korsakov, Petropavlovsk-Kamchatskiy, Magadan)

AU DÉPART DU HAVRE AVEC

North West Europe départ hebdomadaire Cotations et réservations didier.claudepierre@lhv.feron.fr Tél. : 33.3.35.25.88.22 eric.andraud@feron.fr Tél. : 33.3.35.25.57.35

LE HAVRE/ST PETERSBOURG & ARKHANGELSK + REEX RUSSIE/C.E.I. (CNTR DRY & REEFER/CONV) ARKHANGELSK LINES

AGENT GÉNÉRAL : LE HAVRE : 02 35 22 81 30 FAX : 02 35 22 44 65 saglehavre@wanadoo.fr PARIS : 01 44 09 47 09 - Fax : 01 40 55 05 66 sagparis@sagmar.com


8 - Jeudi 8 décembre 2016

Airbus a annoncé mardi 6 décembre avoir livré 61 avions en novembre, portant à 577 le nombre d’appareils livrés en onze mois avec le défi d’en livrer 93 autres en décembre pour atteindre son objectif de 670 livraisons en 2016. Le constructeur a par ailleurs enregistré 15 nouvelles commandes. Il dispose désormais d’un mois pour atteindre son objectif de livraisons relevé en octobre de 650 à 670 appareils pour 2016. Quarante-huit appareils de la famille A320 ont été livrés dont 11 en version remotorisée. Concernant les longcourriers, le constructeur a livré 7 A330, 2 A380 (à Emirates) et 4 A350 (Qatar Airways, Latam, Cathay Pacific et China Airlines).

Secours Dans le cadre de la course Vendée Globe, le skipper Kito de Pavant, victime d’une avarie dans les mers australes sur son voilier “Bastide Otio”, a été récupéré par un semi-rigide envoyé par le “Marion Dufresne II”. Ce navire ravitailleur des terres australes françaises, armé depuis 1995 par l’armateur français CMA CGM, était en mission au départ de La Réunion. Son commandant avait décidé de modifier la route du navire pour que l’équipage puisse porter secours au navigateur en détresse.

Justice Les autorités boliviennes ont arrêté mardi 6 décembre le directeur de la compagnie aérienne Lamia, à laquelle appartenait l’avion qui s’est écrasé fin novembre en Colombie, tuant 71 personnes dont presque toute l’équipe brésilienne de football Chapecoense. Gustavo Vargas, directeur de Lamia, la compagnie charter bolivienne, a été arrêté et amené dans les bureaux du parquet général du département de Santa Cruz, dans l’Est de la Bolivie, où se trouve le siège de la firme. Outre le directeur de Lamia, “la secrétaire et le chef mécanicien de la firme ont été arrêtés aux fins d’enquête”, a précisé le procureur, Ivan Quintanilla, membre de la commission plurinationale qui est chargée de l’enquête sur l’accident. L’avion de Lamia, un British Aerospace BA-146, s’est écrasé le 28 novembre dans les collines de la région de Medellin, en Colombie, avec 77 personnes à bord.

Telerad

Focus...

En baisse

Le numéro un mondial des systèmes radio pour l’aéronautique Fondée en 1950 à Anglet, dans les PyrénéesAtlantiques, la petite PME Telerad, unique concepteur français de systèmes radio pour le trafic aérien, réalise 90 % de sa production sur place et fait pourtant jeu égal avec les leaders mondiaux du secteur, décrochant des marchés jusqu’aux États-Unis ou en Indonésie. “Nous sommes cinq fabricants au monde et le seul français. Nos concurrents sont situés en Europe et appartiennent à des grands groupes, comme Selex ES, filiale italienne du géant aéronautique Finmeccanica, ou Park Air, filiale britannique de la quatrième entreprise d’armement dans le monde, l’américaine Northrop Grumman”, précise Patrice Mariotte, président du directoire de Telerad. “Nous sommes dans un marché de niche et notre force réside dans le fait que 90 % de notre production est réalisée sur place”, poursuit Bernard Domengé, responsable de la production usine. Forte d’un chiffre d’affaires annuel de 10 millions d’euros, Telerad emploie au total 80 personnes, dont 40 % d’ingénieurs et de techniciens. Et elle exporte 60 % de sa production dans 60 pays, investissant chaque année 10 % de son chiffre d’affaires dans la recherche et le développement. Une stratégie qui a permis à la PME basque de décrocher en 2012, en partenariat avec le groupe américain General Dynamics, le contrat de couverture radio du trafic aérien américain, soit 50 % du marché mondial ! Ou plus récemment le marché de la couverture radio de 22 sites militaires en Indonésie, pour 10 millions d’euros. “L’innovation est le moteur de Telerad. Nous lui devons notre position de leader”, assure Patrice Mariotte. De la conception à la finalisation du projet, le service Études et développement de Telerad travaille directement avec les bureaux d’études de ses clients. “Nos clients peuvent être des prestataires civils, comme Aéroports de Paris, le ministère de la Défense ou de grands donneurs d’ordre industriels comme Thales ou Airbus”, détaille-t-il. “Nous concevons, nous personnalisons et nous testons leur projet sur place. Nous intégrons même l’industrialisation du produit. Au final, nous gagnons un temps précieux par rapport à nos concurrents qui sous-traitent certaines étapes et rallongent ainsi le processus”, analyse Bernard Domengé. © Telerad

En hausse

La radio du futur Telerad travaille à la “radio du futur”, “une radio qui sera intelligente et qui parlera plusieurs langues”, indique Patrice Mariotte, sans souhaiter donner davantage de précisions sur ce projet qui ne devrait pas voir le jour avant 2020. Car anticiper est une nécessité dans un secteur restreint, où les clients ne changent pas de systèmes d’information tous les ans, loin de là. “Les cycles de renouvellement sont longs, ils peuvent aller jusqu’à dix ans. Nous cherchons donc sans cesse de nouveaux marchés à l’exportation”, dit le président. Pour son développement à court terme, Telerad mise sur un nouveau secteur : les communications maritimes. “Nous estimons que ce marché est aussi important que celui de l’aéronautique. Il est actuellement inexploité”, selon Patrice Mariotte. “Jusqu’à présent, le système radio maritime n’exigeait pas de haute performance. Mais aujourd’hui, la réglementation a évolué et le niveau de technicité va devenir le même que celui de l’aéronautique”, prédit-il. Grâce au maritime, la PME prévoit de doubler son chiffre d’affaires dans les cinq années à venir. Ironie de l’histoire, c’est ce secteur qui représentait le principal débouché de Telerad à sa création, en 1950.

Le Canada a enregistré en octobre un déficit commercial de 1,1 milliard de dollars canadiens (700 millions d’euros), le plus bas depuis janvier, en raison d’une forte baisse des importations. Sur une forte diminution des volumes, les importations ont chuté de 6,3 % en octobre, à 44,7 milliards de dollars, tandis que les exportations, tirées par la hausse des prix, progressaient de 0,5 % à 43,6 milliards de dollars. Après avoir atteint un sommet en septembre, les importations ont fléchi en octobre à leur niveau le plus bas depuis février 2015. Cette forte baisse s’explique par le recul de 42 % du poste machines-outils après l’achat en septembre en Corée du Sud d’une plateforme de forage destinée au projet pétrolier Hebron au large de Terre-Neuve-et-Labrador.

Agenda Les principaux pays producteurs de pétrole prévoient une nouvelle réunion samedi 10 décembre à Vienne, cette fois au-delà de la seule Opep, pour sceller la baisse de l’offre décidée la semaine dernière pour faire remonter les prix. Le Kazakhstan et l’Azerbaïdjan, deux ex-républiques soviétiques riches en hydrocarbures et également nonmembres de l’Opep, comptent participer, ont fait savoir leurs ministères respectifs de l’Énergie. Après avoir inondé le marché d’or noir et provoqué une dégringolade spectaculaire des prix, les membres de l’Opep sont parvenus le 30 novembre à surmonter leurs dissensions pour se mettre d’accord et réduire leur production de 1,2 million de barils par jour.

Crash Un avion pakistanais transportant 47 personnes s’est écrasé hier alors qu’il assurait une liaison entre Chitral, dans le Nord montagneux du pays, et la capitale, Islamabad. Le vol PK661 de la Pakistan International Airline (PIA) s’est écrasé dans la province du Khyber Pakhtunkhwa, dans le Nord-Ouest pakistanais. L’avion s’est écrasé près de la ville de Havelian, dans le district d’Abbottabad.

Colette Larraburu

l’antenne

Pour la première fois de son histoire, Rubis Terminal, leader européen du stockage de produits pétroliers, chimiques, des agroalimentaires et des engrais, a accueilli un vraquier liquide affichant un tirant d’eau jusqu’alors jamais atteint. Le “Flagship Privet”, de type LR1, d’une longueur de 228 mètres et de 32 mètres de large, affichait un tirant d’eau de 11,40 mètres. Il a accosté le 29 novembre à Grand-Quevilly pour décharger près de 50.000 tonnes de gasoil. En provenance de Garyville (Louisiane), le navire avait déchargé une partie de sa cargaison au Havre sur les installations de la CIM (Compagnie industrielle maritime). Selon Stéphane Simon, directeur des terminaux de Rouen Rubis, la cargaison

© GPMR

Rouen : l’escale du “Flagship Privet” aux futures normes de tirant d’eau

du “Flagship Privet” était plus importante qu’à l’accoutumée. “À terre, trois, voire quatre de nos réservoirs seront mis à contribution pour cette opération”, a-t-il souligné. La consignation du navire était assurée par Humann & Taconet. La direction de Haropa-Port de Rouen explique que l’escale du vraquier a été rendue

possible grâce à de bonnes conditions de marée, mais aussi grâce aux gains apportés par les premières phases réalisées du programme d’amélioration des accès maritimes, soit une augmentation de 30 cm de tirant d’eau à la montée et des fenêtres d’accès au chenal élargies pour les navires à forts tirants d’eau. “Cette escale préfigure ce qui constituera la norme à l’issue du programme d’accès”. Engagé en 2012, celui-ci sera achevé en fin 2018. Il permettra de gagner 1 mètre de tirant d’eau du chenal de navigation desservant les terminaux rouennais (soit 11,70 mètres à la remontée, pour 97 % des marées). Vincent Calabrèse

Édité par la SMECI au capital de 102.300 euros R.C. 447 889 395 00037 Siège social : 32, avenue André-Roussin BP 36 - 13321 Marseille Cedex 16 sarl

ISSN 0395-8582 - CPPAP 0313T79480

Dépôt Légal : 01 mars 2013 Gérant : Jacques RICCOBONO Directeur de la publication : Jacques RICCOBONO ———— Tél.  : 04.91.33.25.81 - Fax : 04.91.55.58.97 Site internet : www.lantenne.com Publicité : Directeur commercial : F. Revenaz 04.91.13.71.60 Normandie : P. Scremin : 06.21.88.97.42 Annonces maritimes : 04.91.33.83.02 Abonnement : 04.91.13.71.62 Rédaction : V. Grunchec : redaction@lantenne.com f.andre@lantenne.com v.calabrese@lantenne.com ——————

Cette publication peut être utilisée dans le cadre de la formation professionnelle continue

Profile for L'Antenne Smeci

Lantenne 08 12 2016  

Lantenne 08 12 2016  

Advertisement