Issuu on Google+

48 rue de l’Aubépine International Transport Company 92160 ANTONY Freight Forwarder - Project & Oil Field cargo Tél : + 33 1 55 59 07 70 Fax : + 33 1 49 84 06 54 - Deepwater and off shore project - Supply chain specialist mailto: infos@transprojets.com - 4 PL dedicated Agencies in Nigeria (Lagos and Port Harcourt) http://www.Transprojets.com

68ème année - N°19.072

Jeudi 7 novembre 2013 ISSN 0395-8582 - CPPAP 0313T79480

OPCA-Transports

Entreprises

Gefco :

Une filiale en Croatie pour conquérir la nouvelle Europe

International

Libye

Besoins en emplois et en formations maritimes

La production de pétrole chute de 80 % Les négociations entre les autorités libyennes et les protestataires qui bloquent les principaux sites pétroliers du pays traînent sans progrès depuis plus de trois mois, faisant prolonger une crise qui a fait chuter la production d’hydrocarbures et les revenus de l’État de plus de 80 %.

Gefco dispose désormais d’une présence en propre en Croatie avec la création d’une agence à Zagreb qui le positionne sur un marché porteur et lui offre une situation stratégique dans les Balkans.

Transavia :

Chine :

Un vol Lyon-Athènes en mars 2014

© Technip

Opérant à Lyon-Saint-Exupéry depuis mars 2010, la compagnie Transavia augmente chaque année sa part de marché. Athènes enrichira son offre en mars 2014.

© Aéroports de Lyon

Bourbon :

L’activité progresse au 3e trimestre Bourbon a enregistré une hausse de 8,6 % de son chiffre d’affaires au troisième trimestre, porté par une demande bien orientée, l’accroissement de sa flotte et une hausse des tarifs.

page 2

International

Fruit d’un travail pluri- l’ouverture de nouveaux créneaux disciplinaire*, le contrat d’études d’emploi se dessine néanmoins prospectives (CEP) des transports “au niveau des armateurs techconsacre un chaniques (offshore pitre au maritime à pétrolier, dragage, “Nouveaux travers une analyse travaux en mer, qualitative et quan- créneaux d’emploi pose et maintetitative de l’évolunance d’éoliennes, au niveau tion de ses métiers etc.) et des emdes armateurs plois spécialisés et besoins en compétences. Dans le de personnels techniques” fret comme pour sédentaires”. le passager, il y relève un défi L’une des recommandamajeur : “Le caractère très inter- tions du CEP porte “sur l’antinationalisé de l’activité conduit cipation des phénomènes de reà ce que le volume prévisible des composition et de diversification emplois français de navigants soit des emplois”. Un enjeu essentiel, très peu lié à la croissance écono- mais dont l’ampleur est encore mique mais dépende d’abord de difficile à cerner, réside “dans le la volonté des États à conserver repérage et la construction de une flotte sous pavillon national”. formations à un certain nombre À côté de ces évolutions diffi- de nouveaux métiers de navigants ciles à anticiper, une tendance à sur les navires techniques”. Une

autre recommandation concerne la “structuration des conditions de passages des métiers de navigants aux emplois de sédentaires, qu’ils soient internes ou externes au transport maritime”. Un point important ici est soulevé sur l’identification des compétences spécifiques développées par les personnels navigants pour déterminer quels modules de formations complémentaires et quels partenariats sont les plus adaptés à leur sédentarisation réussie. Quelques orientations Communs aux transports routiers et fluviaux, le CEP évoque trois autres défis : “Accompagner la transformation de l’image des métiers du transport maritime, développer une dynamique d’action locale avec les collectivités territoriales, maîtriser la technicité croissante des emplois”. E. D. * OPCA-Transports, Ceraq, AFT-Iftim, Nestear, Cope 13, École des mines de Nantes

Sète Grève pour le maintien de la retraite anticipée des grutiers

Italie :

Venise interdit les gros navires de croisière

© Port de Venise

Les paquebots de croisière géants seront bannis du bassin de Saint-Marc à Venise à partir de novembre 2014, mais accosteront à la gare maritime en passant par un nouveau canal.

page 3

Remis cet été au ministère du Travail, le contrat d’études prospectives des transports de fret et de passagers routiers, maritimes et fluviaux a été présenté par l’OPCA-Transports en octobre. Dans le maritime, il souligne l’enjeu des politiques de l’État du pavillon sur l’avenir des navigants français et le potentiel des filières de services.

Les sept grutiers et une partie du personnel administratif (50 salariés) du port de Sète (Hérault) étaient en grève hier, pour demander le maintien d’un départ en retraite anticipé des grutiers pour cause d’exposition à l’amiante, et actuellement bloqué selon eux par le ministère de la Santé. Le départ anticipé à la retraite a été prévu pour les grutiers de Sète par un arrêté ministériel de 2004 relatif à la prise en compte d’amiante sur des navires du port héraultais, entre 1980 et 1989, selon Didier Sévilla, secrétaire général CGT. “Nous sommes tous les sept âgés de 55 à 57 ans”, a expliqué Didier Sévilla, au nom des grutiers. “Nous exigeons un départ anticipé de 40 mois, à raison de 4 mois de départ anticipé par année d’exposition”,

a-t-il martelé. Selon lui, le ministère de la Santé bloque ce départ anticipé, considérant que les grutiers ont été commis de quais, entre 1980 et 1989, une profession non exposée à l’amiante. D’après Didier Sévilla, l’un des grutiers a dû reprendre le travail le 1er avril dernier, après être parti en retraite un an et demi. Le mouvement de grève est soutenu par la fédération nationale des Ports et Docks CGT, a précisé Didier Sévilla. En soutien aux “sept  de Sète”, un mouvement national (débraiement de deux ou quatre heures) pourrait être observé au niveau national le 2 décembre prochain, a-t-il conclu. Le port de commerce de Sète a réalisé en 2012 un trafic de 3,5 millions de tonnes. Il est géré par l’EPR Port Sud de France et compte 50 salariés.

Contrats en baisse à la foire de Canton Les contrats pour l’exportation signés à la foire commerciale de Canton ont atteint leur plus bas niveau en quatre ans, témoignant d’une demande étrangère toujours morose.

page 3

Le gouvernement entend préserver les chantiers STX Le ministre français du Redressement productif, Arnaud Montebourg, a assuré mardi 5 novembre que le gouvernement entendait préserver les chantiers navals de Saint-Nazaire au cas où le groupe sud-coréen STX les mettrait en vente. “Le gouvernement en tout état de cause souhaite préserver, protéger cet outil technologique industriel performant”, a déclaré le ministre à l’Assemblée nationale. Il a cependant assuré que les chantiers STX France, qui emploient 2.000 personnes à Saint-Nazaire, n’étaient pas menacés par les difficultés de leur principal actionnaire, son activité et son financement étant indépendants. Le ministre sud-coréen de l’Industrie, en visite à Paris lundi avec la présidente sudcoréenne, Park Geun-hye, lui a dit ne pas connaître les intentions du groupe sud-coréen, “ce qui ne veut pas dire qu’il n’y aura pas de décision de défaisance”, a souligné Arnaud Montebourg. “C’est la raison pour laquelle nous nous préparons et nous travaillons à toutes les éventualités”, a ajouté le ministre. La Banque publique d’investissement est actionnaire à 33 % des Chantiers de l’Atlantique.


Entreprises

2 - Jeudi 7 novembre 2013 - l’antenne

La Commission européenne a ouvert une enquête pour déterminer si le projet d’entreprise commune entre le groupe chimique belge Solvay et son concurrent suisse Ineos dans le secteur du PVC est conforme aux règles de l’UE. Solvay avait annoncé le 7 mai la création de cette coentreprise qui devrait se classer parmi les trois premiers acteurs mondiaux sur le créneau des chlorures de vinyle, dont fait partie le PVC. La coentreprise, qui devrait employer près de 5.650 personnes dans neuf pays, devrait afficher un chiffre d’affaires de 4,3 milliards d’euros

Emploi Alstom a annoncé hier au moins 1.300 suppressions de postes dans le cadre d’une accélération de ses économies, et un nouveau plan de cession avec notamment la vente envisagée d’une part du capital de sa branche emblématique de construction ferroviaire. Justifiant ce “plan d’action” par un “scénario de faible croissance”, le constructeur du TGV a précisé que ces coupes dans les effectifs concernaient son activité principale des centrales électriques (“Thermal Power”, plus de 40 % du chiffre d’affaires), ainsi que les services administratifs et informatiques.

Gefco

Commission de transport

Une filiale en Croatie pour conquérir la nouvelle Europe Gefco dispose désormais d’une présence en propre en Croatie avec la création d’une agence à Zagreb qui le positionne sur un marché porteur et lui offre une situation stratégique dans les Balkans. Le groupe Gefco a ouvert une dix  corridors de transport pannouvelle filiale à Zagreb. Cette européens définis par la implantation dans la capitale Commission européenne qui recroate lui offre une présence dans lient l’Europe de l’Ouest, l’Euun pays en développement qui rope de l’Est, la Baltique et la a rejoint l’Union européenne le Méditerranée, “faisant du pays 1er juillet dernier un maillon essenet profite ainsi tiel de la chaîne depuis peu des logistique dans “La Croatie, allègement des la région de formalités doua- un maillon essentiel l’Europe du nières qui en Sud-Est”. de la chaîne découlent. Le groupe logistique Elle permet français mise sud-européenne” également sur également au spécialiste de la la présence, à logistique autoproximité de mobile de renforcer ses offres Zagreb (160 km), du port de de transport terrestre et maritime Rijeka, le premier du pays, qui dans la péninsule balkanique. “joue un rôle-clé dans la stratéAvec l’ouverture de cette filiale, gie de Gefco Croatie”. Gefco espère ainsi pouvoir développer des flux avec les pays voiNouvelle porte sins : Italie, Slovénie, Hongrie, d’entrée de l’Europe Serbie, Bosnie-Herzégovine et Monténégro. La direction de La filiale, qui entend dévelopGefco rappelle que la Croatie per ses activités Overseas préest traversée par trois  des voit d’installer l’an prochain un

bureau sur le port et d’en faire un point d’entrée pour toute l’Union européenne. C’est le Croate Tihomir Skrtic qui a été nommé à la direction de Gefco Croatie. Il a précédemment occupé le poste de Business Development Manager au sein de la filiale slovène du groupe. Pour lui, “une implantation en Croatie, l’une des économies les plus développées de la région Europe du Sud-Est, permet à Gefco d’ancrer sa présence sur ces marchés et de faciliter l’accès des entreprises locales et internationales aux

Transavia

Bourbon

Aérien

Contrôle Le groupe chinois CIMC, premier fabricant mondial de conteneurs maritimes, a pris possession lundi 4 novembre de l’entreprise française Air Marrel, basée à Saint-Chamond (Loire), quatrième fabricant mondial de plates-formes de chargement des soutes d’avions. La prise de contrôle de 100 % du capital de cette entreprise d’une trentaine de salariés a reçu la semaine dernière le feu vert du tribunal de commerce de Saint-Étienne, qui l’a préféré à deux offres françaises, dont une avait le soutien de la BPI. Le montant de l’offre chinoise était supérieure à celui de ses concurrentes.

Commande Le groupe Lion, maison mère de la première compagnie privée indonésienne Lion Air, a indiqué hier négocier avec le canadien Bombardier l’achat de 50 appareils pour un prix catalogue de 3,6 milliards de dollars. “Nous envisageons d’acquérir des CS300 et espérons que les négociations progressent afin d’aboutir à une décision d’ici le premier trimestre” 2014, a indiqué Leithen Francis, responsable des relations publiques du groupe Lion. “Nous escomptons des livraisons à partir de 2016”, a-t-il ajouté.

© Gefco

Coentreprise

Maritime

Un vol Lyon-Athènes en mars 2014 Opérant à Lyon-Saint-Exupéry depuis mars 2010, la compagnie Transavia augmente chaque année sa part de marché. Athènes enrichira son offre en mars 2014. En 2013, Transavia devrait avoir accueilli 120.000 clients à Lyon, soit une augmentation de 140 % par rapport à 2012. Cela devrait mettre un peu de baume au cœur d’Air France puisque sa compagnie low-cost est un maillon important du plan de sauvetage “Transform 2015”. Transavia dessert régulièrement Marrakech, Monastir et Tunis. Elle ajoute Héraklion, Oujda et Séville en été. Tunis va compter une quatrième fréquence et Athènes est programmé pour mars prochain. Le vol sera opéré les jeudis et les samedis… comme ceux de son concurrent Aegean donc sans souci de complémentarité. Tel-Aviv en 2015 Les vols sont effectués en B737-800 de 189 sièges. La compagnie compte onze appareils au total et elle a passé commande de trois Boeing supplémentaires pour l’an prochain. “Notre objectif est d’avoir des vols réguliers toute l’année, de développer une offre de proximité, de monter en puissance à Lyon où nous avons d’ailleurs basé un appareil depuis plusieurs mois”, observe Hervé

services à forte valeur ajoutée du groupe”. La filiale a déjà signé un contrat avec PSA-Peugeot-Citroën pour la logistique de ses véhicules neufs et pièces détachées en s’appuyant sur des partenaires locaux. Elle propose aussi des prestations de distribution, d’assistance douanière et de transport terrestre et maritime en lots partiels et complets vers la Croatie, la Roumanie, la Serbie, la Bulgarie et la Bosnie-Herzégovine pour des chargeurs issus de divers secteurs industriels. F. A.

Kozar, directeur général adjoint commercial de Transavia France, qui a évoqué l’éventuelle ouverture en 2015 d’un vol sur TelAviv. “L’attention portée par la compagnie à son empreinte environnementale est en pleine cohérence avec la politique de développement durable menée depuis plusieurs années par Aéroports de Lyon”, souligne Philippe Bernand, président du directoire. La filiale low-cost d’Air France KLM (60 %) et de Transavia Pays-Bas (40 %) dessert Paris, Lyon, Lille et Nantes. Plutôt que d’être présente sur davantage d’aéroports, Transavia semble plus désireuse de développer ses trafics sur les sites où elle opère déjà. La compagnie emploie plus de 470 personnes dont 140 commandants de bord et officiers pilotes de ligne ainsi que 292 chefs de cabine et personnels navigants commerciaux. L’aéroport de Lyon propose 115  destinations. Il sert 8,5 millions de passagers. Sa réserve foncière de 900 hectares et ses 15  millions d’habitants bien placés dans sa zone de chalandise lui permettent de nourrir de beaux espoirs de développement. Annick Béroud

L’activité progresse au troisième trimestre Bourbon a enregistré une hausse de 8,6 % de son chiffre d’affaires au troisième trimestre, porté par une demande bien orientée, l’accroissement de sa flotte et une hausse des tarifs. Le groupe français de services maritimes pour l’industrie pétrolière Bourbon a fait état mercredi 6 novembre d’une hausse de 8,6 % de son chiffre d’affaires au troisième trimestre, à 332,4 millions d’euros. “La croissance de la flotte de Bourbon et une demande en hausse ont en partie contribué à la croissance du chiffre d’affaires du trimestre”, a indiqué le directeur général du groupe, Christian Lefèvre. L’activité a été particulièrement dynamique en Afrique de l’Ouest. La flotte s’est agrandie de 21 navires sur un an au troisième trimestre, pour atteindre 479 unités au total. Bourbon a aussi facturé plus cher ses navires (19.573  dollars par jour en moyenne, contre 18.883  dollars un an plus tôt). Cela a permis de compenser le repli d’un demipoint, à 90 %, du taux d’utilisation de la flotte, un indicateur-clé de performance, dû au transit de plusieurs navires entre différentes régions du monde. Neuf navires vendus Par segments, la principale activité, “marine services”

(remorquage, ravitaillement et transport de personnel en mer), a vu son chiffre d’affaires progresser de 4,9 % à 267 millions d’euros au troisième trimestre. Les services sous-marins (maintenance et réparation d’installations notamment) ont pour leur part bondi de 26,7 % à 58,9 millions d’euros. L’ancien groupe sucrier aux racines réunionnaises, qui s’est reconverti avec succès dans les services pétroliers depuis une décennie, a par ailleurs poursuivi la mise en œuvre de son plan de désendettement. Il avait signé en avril un vaste accord de cession de navires en crédit-bail au chinois ICBC Financial Leasing, qui prévoit la vente de 51 navires pour un montant allant jusqu’à 1,5 milliard de dollars. Neuf navires ont déjà été cédés, 15  suivront dans les prochaines semaines et 27 autres avant fin juin 2014. Concernant ses perspectives, Bourbon a estimé que la stabilité du prix du pétrole depuis 2011 favorisait les activités d’exploration et de production des compagnies pétrolières, ce qui devrait stimuler la demande de navires offshore.


International

l’antenne - Jeudi 7 novembre 2013 - 3

Libye

Retard

Énergie

La production de pétrole chute de 80 % Les négociations entre les autorités libyennes et les protestataires qui bloquent les principaux sites pétroliers du pays traînent sans progrès depuis plus de trois mois, faisant prolonger une crise qui a fait chuter la production d’hydrocarbures et les revenus de l’État de plus de 80 %. En Libye, “la crise dans les terminaux pétroliers se poursuit et la situation est totalement bloquée”, a déploré lundi 4 novembre le président de la commission de crise au Congrès général national (CGN), la plus haute autorité du pays, Abddelwaheb al-Gaied. Cette commission, formée en août, a été chargée de négocier avec les protestataires pour trouver une issue à la crise. Intervenant lors d’une séance plénière du CGN, Abddelwaheb al-Gaied a précisé que “les protestataires campaient sur leurs positions”. Des gardes des installations pétrolières bloquent depuis fin juillet les principaux terminaux pétroliers de Zueitina, Ras Lanouf et al-Sedra, situés dans l’Est du pays.

Depuis plusieurs semaines, le gouvernement est en conflit ouvert avec ce groupe de gardes qu’il accuse de chercher à détourner du brut, ces derniers reprochant à leur tour aux autorités de vendre du pétrole de façon irrégulière. Ibrahim Jodhrane, chef des protestataires partisans d’un système fédéral en Libye, s’était autoproclamé en août président du bureau politique de la Cyrénaïque. Il a annoncé la semaine dernière la formation d’un gouvernement local pour gérer les affaires de cette région. Cette annonce semble s’inscrire dans le cadre du bras de fer avec les autorités centrales de Tripoli qui considèrent ce gouvernement “hors la loi”. Elle illustre aussi la faiblesse de l’État incapable

Chine

Commerce

Contrats en baisse à la foire de Canton Les contrats pour l’exportation signés à la foire commerciale de Canton ont atteint leur plus bas niveau en quatre ans, témoignant d’une demande étrangère toujours morose.

23,4 milliards d’euros de contrats La valeur totale des contrats à l’exportation signés durant la dernière Foire d’import-export de Canton, terminée lundi 4  novembre, a atteint 194,61 milliards de yuans (23,4 milliards d’euros) – le plus bas niveau enregistré depuis 2009. Cela représente une baisse de 3 % depuis l’édition de l’automne 2012 et un repli de 10,9 % par rapport à celle du printemps dernier. Le repli enregistré par la foire, qui avait ouvert le 15  octobre, “indique que la reprise économique mondiale reste incertaine et instable,

ce qui constitue une difficulté permanente pour la stabilité et le développement du commerce extérieur chinois”, a souligne un porte-parole des organisateurs, Liu Jianjun. La valeur totale des contrats pour les marchés émergents, dont l’Inde, le Brésil et l’Asie du Sud-Est, a reculé sur un an – enregistrant même une chute de 15,5 % pour les ventes à destination du Moyen-Orient. Le total des contrats à l’exportation vers les États-Unis et le Japon ont en revanche progressé de 11,8 % et 42,8 % respectivement en valeur, contre un repli de 2,4 % pour l’UE. Sur les trois premiers trimestres de l’année, les exportations de la Chine ont grimpé de 8 % sur un an, pratiquement au même rythme que l’année précédente. La deuxième économie mondiale a en revanche enregistré en septembre un repli inattendu de ses exportations, en recul de 0,3 % sur un an, ce qui avait attisé des inquiétudes sur la poursuite du rebond de l’activité constaté au troisième trimestre. © Canton Fair

En Chine, les contrats signés lors de la foire de Canton sont au plus bas depuis quatre ans. Cette foire, créée en 1957 et organisée deux fois par ans, est le plus important événement commercial de ce type en Chine, et est devenue au fil des ans un baromètre des tendances du commerce extérieur chinois.

d’asseoir son autorité sur des Libye, a averti que si la crise se milliers d’ex-rebelles armés qui prolongeait, les autorités pouravaient combattu le régime de raient être obligées à puiser dans Mouammar Kadhafi en 2011. les réserves en devises. “Si la Les mouvements de protesta- crise se prolonge”, l’économie tion ont provoqué pourrait se contracune chute de la proter en 2013 “et “La crise dans le gouvernement duction de pétrole à 250.000  barils par contraint de les terminaux sera jour (b/j), contre puiser dans ses pétroliers près de 1,5  million réserves pour poude barils par jour voir payer des sase poursuit” (mbj) avant le délaires et honorer clenchement de la ses engagements”, crise fin juillet, a indiqué lundi a-t-il dit. Les réserves du pays Mohamed al-Harairi, respon- sont estimés entre 130 et 140 milsable de la Compagnie nationale liards de dollars, selon la même de pétrole (NOC). Ces troubles source. Dans son dernier rapport, dans l’industrie pétrolière qui le Fonds monétaire international génère 96 % des revenus de (FMI) a prévu une contraction l’État, ont causé des pertes esti- du PIB de 5,1 % pour 2013, en mées jusqu’ici à quelque 13 mil- raison de la crise pétrolière contre liards de dollars. 104,5 % en 2012. Le représentant d’une institution monétaire internationale en Youssef Ba

Italie

Maritime

Venise interdit les gros navires de croisière Les paquebots de croisière géants seront bannis du bassin de Saint-Marc à Venise à partir de novembre 2014, mais accosteront à la gare maritime en passant par un nouveau canal. Les bateaux de croisière géants seront bannis du bassin de Saint-Marc à Venise dans un an, a annoncé le gouvernement italien mardi 6 novembre, à l’issue d’une réunion à laquelle participaient les ministres et autorités locales concernées. L’exécutif a prévu d’interdire la circulation des plus grands de ces “géants des mers” (plus de 96.000 tonnes de jauge brute) à partir du 1er novembre 2014. Pour les paquebots de taille moyenne (plus de 40.000 tonnes de jauge brute), le nombre de navires en circulation dans le canal de la Giudecca, devra être réduit de 20 % par rapport à 2012 à compter du 1er janvier 2014. Et au maximum cinq navires de ce type seront autorisés à stationner chaque jour. À partir du 1er janvier prochain en outre, la circulation des ferries dans le canal de la Giudecca sera interdit, ce qui réduira de 25  % les passages devant la place Saint-Marc et de 50 % des émissions polluantes. Le projet

prévoit aussi à terme de proposer l’ex-port industriel de Marghera comme site alternatif pour l’arrivée et le départ des paquebots de croisière. 300 navires en moins chaque jour Selon le “Corriere della Sera”, le nombre de navires passant devant Saint-Marc – qui suscite de nombreuses contestations dans cette ville fragile – sera ainsi réduit de 45 % (300 en moins chaque jour). Le maire de Venise, Giorgio Orsoni, s’est félicité de ces décisions qui confirment que “les méga-croisières ne sont pas compatibles avec Venise et sa lagune”. “Pour la première fois le gouvernement est intervenu de façon concrète”, a-t-il ajouté. En revanche, il a exprimé “une forte perplexité” à l’égard du nouveau canal que le gouvernement préconise de creuser pour favoriser l’accès des bateaux de croisière à la gare maritime.

Le projet de première ligne à grande vitesse en Russie, promis en juin par Vladimir Poutine et qui intéresse les groupes français Alstom et SNCF, prend du retard en raison de difficultés de financement, rapportait hier le journal “Vedomosti”. Selon le quotidien russe des affaires, le gouvernement a tenu il y a deux semaines une réunion consacrée à la construction de cette ligne de 770 km entre Moscou et Kazan et n’envisage la mise en service que d’un tronçon de 200 km en 2018, et non sa totalité comme prévu jusqu’ici.

Nationalisation Les financiers étrangers qui choisiront d’investir à Mariel, le premier méga-port cubain qui doit ouvrir en janvier, n’ont pas à craindre de nationalisations comme dans la Cuba des années 60, a assuré mardi 5 novembre le ministre cubain du Commerce extérieur, Rodrigo Malmierca. “Les investissements étrangers ne peuvent pas être expropriés”, a affirmé catégoriquement le ministre lors d’une présentation du méga-port de Mariel, à 50 km à l’ouest de La Havane, dans le cadre de la Feria commerciale internationale de La Havane.

Spéculation Cinq ans après la flambée des matières premières, alors en partie imputée à de la spéculation, les autorités américaines ont approuvé mardi 5 novembre une nouvelle proposition pour limiter les opérations spéculatives sur ces produits. Maïs, soja, cacao, sucre ou encore pétrole, gaz naturel et métaux : les membres de l’autorité américaine chargée de la régulation des produits dérivés (CFTC), qui se sont réunis à Washington, incluent au total 28 produits dans une proposition qui vise à empêcher les traders de jouer de trop grosses mises.

Stratégie Le producteur canadien d’hydrocarbures Encana a dévoilé mardi 5 novembre sa nouvelle stratégie, qui érige en priorité à la production de pétrole au détriment du gaz qui a fait sa fortune. Cette stratégie implique des ventes d’actifs, une réduction massive du dividende versé aux actionnaires et la suppression de 20 % des effectifs. Encana, qui s’est doté d’un nouveau patron après avoir accusé une perte de 2,8 milliards de dollars en 2012, prévoit de concentrer ses activités sur cinq gisements de pétrole et de gaz dits “liquides” (éthane, butane, propane et condensats) en Amérique du Nord.


L’Union maritime en partenariat avec pour la méditerranée mednet

e l l i e u c vous ac

m u r o F 3 auprofessionnels portuaires méditerranéens rs de leur avenir u des e t c a : s n e é n a r r 3 e 1 t 0 i 2 d é e r m b s m e L e v o n 8 t e 7 s e l e r i a e

portu à la Villa

ôtel de R H l’ à t e e é n a rr e Médit

Avec le soutien

égion PACA

stm

de

Sponsors officie

ls

-asso.o m m u @ t c a t : con i n f o r m a t io n s

rg

Union Maritime pour la Méditerranée


l’antenne - Jeudi 7 novembre 2013- 5

Marseille TRANSCAUSSE

Messagerie / Lots complets Express

Corse et Sardaigne  

Réservations Fret Marseille Tél. : 04 91 99 45 91 Fax : 04 91 99 45 96

CORSE

Livraison tous points

Départs du 7 novembre

Départs quotidiens ––––––––

Marseille-Bastia Ajaccio-Marseille Propriano-Marseille Porto-Torres-Marseille

Tél. 04.91.13.14.52 Fax: 04.91.91.16.50

PIANA GIROLATA KALLISTE KALLISTE

Départs du 8 novembre Bastia-Marseille Marseille-Ajaccio Marseille-Propriano

PIANA GIROLATA KALLISTE

www.lameridionale.fr

MAROC

M

Le monde à votre portée

GROUPAGE TUNISIE

Roulant / Conventionnel / Conteneurs ALGER DAINA ................................................................................

14 Novembre

Prévisions de départs

ORAN - mostaganem Tebassa ..........................................................................

Départ hebdomadaire TUNIS/SFAX tous les mercredis TOUS TYPE DE MARCHANDISE CONTENEURISABLE (Dangereux accepté suivant classe)

Tél. 04 91 13 27 07 ou 04 91 13 27 02 e-mail : g.pomares@sagactl.com ; a.accorsi@sagactl.com

12 Novembre

BEJAIA (Conventionnel - Roulant) TBN ................................................................................... Réception : SOCOMA Poste 44

7 Novembre

Tous les jours, les départs pour plus de 200 ports dans le Monde. ––––––––––––– 52 rue Emmanuel Eydoux - 13016 MARSEILLE Tél.: 04.91.14.27.80 - Fax: 04.91.56.65.05/06 www.agent-maritime-marseille.com

Marseille Services Société entreposage et magasinage Marseille à proximité immédiate du port propose

Groupage export au départ de Marseille

ALGER - CASABLANCA - TUNIS Départ hebdomadaire en conteneur de groupage Marseille : Tél. 04 91 12 94 00 - Fax 04 91 58 62 57 Lyon : Tél. 04 72 79 12 34 - Fax 04 72 79 12 30

Empotages / Dépotages TC / SR Accès aisé dans vaste cour pour les transporteurs, travail soigné par équipe de professionnels

Contact : C. MALVILAN - Tél. 04 91 10 31 01 E-mail : christophe.malvilan@marseille-services.com


Prévisions de départs du port de Marseille

6 - Jeudi 7 novembre 2013- l’antenne

MAROC

AU DÉPART DE SÈTE Service Fret direct en 40 heures

Groupages export au départ de Marseille-Fos

Oman - Dubai - P.S. Qaboos - Abu Dhabi Doha - Koweit - Bahrein - Sharjah - Qatar

2 départs par semaine en Ro/Ro

Depuis SÈTE sur TANGER et NADOR

Marseille : Tél. 04 91 12 94 00 - Fax 04 91 58 62 57 Lyon : Tél. 04 72 79 12 34 - Fax 04 72 79 12 30

Cotations et réservations :

Burger-Féron

louis.topenot@burgerferon.com - Tél. 04 91 39 93 66 Certificat AEO n°FR00000335 Simplifications douanières/ Sécurité et sûreté

Service hebdomadaire DIRECT conteneurs (FCL)

MARSEILLE - CASABLANCA IMPORT / EXPORT

Réception Poste 157 _____________

Depuis FOS hebdomadaire ALGER port sec ORAN - SOUSSE Réception EUROFOS

ARKASFRANCE/SMI

TRANSCAUSSE

www.cargo-lines.com

Lots complets / Groupages MAROC - TUNISIE - ALGÉRIE Départs hebdomadaires de Marseille, Lyon et Paris –––—————––

MARSEILLE-FOS

Tél. : 04.91.13.15.37 / 38 Fax : 04.91.90.54.29

Armateurs/Consignataires

Marseille - Tél. 04.91.13.16.16

e-mail : sales@arkasfrance.fr

Depuis FOS hebdo Conteneurs

Dakar abidjan tema Lagos Libreville Mauritanie Réception SEAYARD

ARKASFRANCE/SMI Marseille - Tél. 04.91.13.16.16

e-mail : sales@arkasfrance.fr

GRIMALDI LINES

Service direct Méditerranée - Afrique de l’Ouest Matériel roulant - Project cargo - Conteneurs Départs tous les 18 jours de Marseille pour :

Casablanca - Dakar - Lagos Cotonou - Lomé - Abidjan et en transbordement via Dakar pour :

Banjoul - Conakry - Freetown - Monrovia - Tema - Takoradi Douala - Pointe Noire - Libreville - Boma - Louanda ———————————

Grimaldi Acl France Agencies

Europe Building - Quay de L’Europe - 76051 Le Havre Cedex email : David.Giboudeau@grimaldi-france.fr - Tel. : + 33 2 35 25 90 30

B’LADING CLUB L'amicale des professionnels du shipping marseillais Retrouvez-nous sur notre site :

www.bladingclub-marseille.com

Société ACI AFCC A.F.C.C. (Fos) AGENA AGENA TRAMP (Fos) Agences Marit. BARWIL POMME ALIAS SHIPPING AMARSUD AMARTRANS A.M.F.M. APL FRANCE BALPORT BLUE OCEAN SHIPPING SYSTEM BOURBON BURGER FERON CAMBIASO & RISSO CANTONI CEVA (Fos) CLB LINER CMA/CGM (AGENCE) CMN (LA MERIDIONALE) CNAN GROUP SPA CIE MARITIME CHAMBON COSCON CSAV Agency France CURRIE DELMAS MARSEILLE EVERGREEN SHIPPING AGENCY FAUVEDER FERON DE CLEBSATTEL FERON DE CLEBSATTEL (Fos) FERRARI SHIPPING AGENCY FOUQUET SACOP FRAMATRANS HANJIN SHIPPING HAPAG LLOYD HEESTERSHIP HUMANN & TACONET I. MESSINA FRANCE S.A.S. ISAMAR (IBESMAR SAGEMAR) K LINE FRANCE LES ABEILLES MARSEILLE LES ABEILLES FOS MAERSK LINE MAERSK LINE (Fos) MARFRET MARITIMA MARMEDSA M&B SHIP’S AGENTS M&B SHIP’S AGENTS (Fos) MEDLINES MEDACRUISE MIDI SHIPPING MSC FRANCE NAVITRANS NYK LINE OOCL OTM RSC (River Shuttle Containers) SAFMARINE SCAMAR Division Herfurth Shipping SCM (Serv. Courtage Maritime) SCM (Serv. Courtage Maritime) SEA INVEST SHIPPING AGENCY SHIPPING AGENCY SERVICE SMI (SOC. MARITIME INTERNAT.) SOPHIMEX SUD CLEARANCE SUD CLEARANCE (Fos) UAA (UNITED ARAB AGENCIES) UIM SERVICES MARITIMES UMA FRANCE UNIVERSAL MARITIMA WILLIAM ELTVEDT WORMS SERVICES MARITIMES ZIM FRANCE

Téléphone 04.95.04.32.86 04.91.13.16.50 04.42.48.40.00 04.91.14.48.48 04.42.05.71.71 04.42.35.45.55 04.42.86.50.90 04.91.15.44.00 04.91.99.01.80 04.91.13.16.20 04.96.11.65.30 04.91.13.16.10 04.42.48.00.13 04.91.13.08.00 04.91.39.93.06 04.42.06.41.68 04.91.13.30.00 04.42.47.13.60 04.91.14.46.00 04.88.91.77.00 04.91.99.45.71 04.91.14.27.80 04.96.11.11.55 04.91.13.74.80 04.86.67.83.00 04.91.13.16.12 04.91.14.91.05 04.96.17.17.71 04.91.60.09.60 04.91.39.93.60 04.42.11.73.90 04.42.81.39.00 04.95.09.31.40 04.96.11.50.20 04.91.14.00.81 04.91.39.55.69 04.91.56.02.42 04.42.07.04.51 04.13.25.80.50 04.95.09.09.09 02.35.19.33.21 04.91.13.08.00 04.42.40.72.00 04.91.13.18.23 04.42.48.00.01 04.91.56.91.42 04.42.40.53.73 04.96.17.17.00 04.91.60.46.01 04.42.05.58.74 04.91.99.06.30 04.91.95.21.66 04.42.48.47.47 04.91.14.17.00 04.91.84.13.13 04.91.31.19.53 04.91.99.07.70 04.91.91.04.04 04.88.91.75.03 04.91.99.09.80 04.96.11.57.84 04.91.91.13.09 04.42.48.91.12 04.42.35.02.60 04.91.14.48.48 04.91.13.16.12 04.91.99.21.88 04.91.91.90.89 04.42.48.91.05 04.91.99.62.20 04.91.95.20.40 04.95.04.40.10 04.88.57.15.00 04.91.13.16.12 04.91.95.20.40 04.91.91.91.34

Fax 04.95.04.32.87 04.91.90.92.13 04.42.48.45.25 04.91.14.48.49 04.42.05.71.77 04.42.06.48.84 04.42.86.50.99 04.91.56.09.10 04.91.56.24.46 04.91.13.16.58 04.91.91.16.02 04.91.90.92.13 04.42.48.90.27 04.91.55.65.58 04.91.99.62.09 04.42.06.61.35 04.91.13.30.01 04.42.47.13.70 04.91.14.45.99 04.88.91.77.99 04.91.99.45.34 04.91.56.65.05 04.91.55.70.07 04.91.90.55.31 04.86.67.83.19 04.91.90.92.13 04.91.14.91.15 04.91.91.28.40 04.91.69.44.14 04.91.90.27.50 04.42.48.90.31 04.42.81.09.22 04.95.09.31.49 04.96.11.50.29 04.91.14.00.99 04.91.39.55.53 04.91.90.66.14 04.42.40.02.78 04.13.25.80.81 04.91.90.93.80 02.35.19.62.55 04.91.55.65.58 04.42.40.05.05 04.91.39.96.25 04.42.48.90.27 04.91.56.91.21 04.42.06.47.13 04.91.03.84.35 04.91.60.48.28 04.42.05.59.41 04.91.91.68.27 04.91.95.20.98 04.42.86.27.32 04.91.14.17.10 04.91.50.43.55 04.91.01.55.40 04.91.91.80.62 04.91.91.46.56 04.88.91.75.15 04.91.99.09.89 04.91.90.41.33 04.91.91.01.15 04.42.48.90.19 04.42.35.02.69 04.91.14.48.49 04.91.90.92.13 04.91.91.62.88 04.91.91.34.21 04.42.48.90.04 04.91.99.62.09 04.91.95.21.37 04.95.04.40.21 04.91.09.20.75 04.91.90.92.13 04.91.50.00.04 04.96.17.29.70

Site Internet

www.agena.fr

www.sealogis.com www.amartrans.com www.apl.com www.bourbon-online.com www.cambiasorisso.it www.cantoni.fr www.cevalogistics.com www.clbliner.fr www.cma-cgm.com www.cmn.fr www.cnanmarseille.com www.coscon.com www.csav.com www.delmas.com www.evergreen-line.com www.fauveder.com www.sealogis.com

www.hanjin.com www.hapag-lloyd.com www.heestership.com www.humann-taconet.fr www.messinaline.it www.isamar.fr www.klineeurope.com www.bourbon-online.com www.bourbon-online.com www.maerskline.com www.maerskline.com www.marfret.fr www.cft.fr www.marmedsa.com www.mbshipsagents.com www.mbshipsagents.com

www.mscgva.com www.navitrans.fr www.nykline.com www.oocl.com www.rsc.fr www.safmarine.com www.scamar-france.com www.sea-invest-sa.com www.sas-shipping.com

www.royalburgergroup.fr

www.worms-sm.com


Prévisions de départs du port de Marseille

RICKMERS GROUP

Lignes Régulières Tour du Monde et Inde/Moyen Orient Transport de marchandises conventionnelles, projets et colis lourds Départ des ports d’Anvers / Hambourg / Gènes ou autres ports en route si aliments suffisants

EUROPE TO SOUTH EAST ASIA / FAR EAST

EUROPE TO MIDDLE EAST / INDIA

Rickmers ANTWERP .......... 16 Nov. Rickmers JAKARTA ............ 29 Nov.

Rickmers TBN . ................... 15 Nov. Rickmers JAKARTA ............ 29 Nov.

Marmedsa Paris : salesparis@marmedsafr.marmedsa.com Hervé Moigne Tél. +33 (0) 1 55 81 09 30 Mob. +33 (0) 6 10 65 38 30 hmoigne@marmedsafr.marmedsa.com

Elena Lazareva

T +33 (0) 1 55 81 09 30 elazareva@marmedsafr.marmedsa.com

AMARSUD / GRIMALDI

Service hebdomadaire Matériels roulant uniquement

Départs de MARSEILLE/FOS

Au départ de

Roulant - Projets - Conventionnel

Marseille

Service hebdomadaire direct vers la Turquie

LE PIRÉE - GEMLIK DERINCE NEPTUNE KEFALONIA..........

––––––

l’antenne - Jeudi 7 novembre 2013- 7

GEMLIK - DERINCE - YENIKOY En transbordement via SALERNE :

7 Nov.

Palerme - Malte - Tunis - Tartous - Le Pirée Beyrouth - Lattaquié - Al Khoms - Alexandrie

Pour fret et réservations :

O.T.M.

GRANDE SPAGNA . ......................................................... 9 Novembre GRANDE BENELUX ........................................................ 13 Novembre

10, place de la Joliette 13002 MARSEILLE Tél.: 04.91.91.04.04 Téléfax: 04.91.91.46.56 e-mail : otm@otm.fr

Réception à FOS : Darse 3 - Nicolas Frères ––––––– 17 A, Av. Robert Schuman - 13002 Marseille Tél. : 04.91.15.44.00 - Fax : 04.91.56.09.10

EVERGREEN LINE www.evergreen-line.com

Service hebdomadaire DIRECT au départ de FOS

IMPORT ASIE / EXPORT ASIE & sous continent Indien

SERVICE MD2 : Ningbo - Shanghai - Xiamen - Kaohsiung - Yantian Singapour - Port Said - Ashdod

SERVICE

GRÈCE - TURQUIE - LIBAN ÉGYPTE - SYRIE - CANARIES MER NOIRE - LIBYE

HUMBER BRIDGE 042E . ........................................... 20 Novembre YM ULTIMATE 042E ................................................... 5 Décembre HONOLULU BRIDGE 009E ........................................ 12 Décembre YM UTOPIA 034E . ...................................................... 19 Décembre Réception Seayard FOSRéception Seayard FOS MARSEILLE : 04 96 17 17 72/91 LYON : 04 72 61 19 91

BORCHARD LINES Ltd

Service hebdomadaire depuis FOS

PARIS : 01 58 58 02 32/40 LE HAVRE : 02 32 74 50 52/54

_____________

Bosphorus Service

ARKASFRANCE/SMI

SUSAN BORCHARD............... 13 Nov. MIRIAM BORCHARD.............. 20 Nov.

Marseille - Tél. 04.91.13.16.16

LE PIRÉE.................... AMBARLI.................... GEBZE YILPORT....... IZMIR...........................

e-mail : sales@arkasfrance.fr

Les EUROS de l’ESPOIR®

Certificat AEO n°FR00000335 Simplifications douanières/ Sécurité et sûreté

DIRECT

Full Containers 20'/40' au départ de MARSEILLE

4 5 6 7

jours jours jours jours

West Mediterranean Service

ANNE BORCHARD.............. REBECCA BORCHARD.......

Limassol.................. Ashdod..................... Haïfa.......................... Alexandrie............. Mersin......................

5 6 7 8 9

(transbordement Haïfa)

8 Nov. 15 Nov.

jours jours jours jours jours

MARMEDSA MARSEILLE 59, av. André Roussin - BP 106 - 13321 MARSEILLE Cedex 16 Tél. 04 96 17 17 12 / 32 / 09 / 37 — Fax 04 91 09 38 22

www.cargo-lines.com

Groupages export au départ de Marseille-Fos

Les entreprises contre le CANCER

Groupages export au départ de Marseille-Fos

Singapour - Hong Kong - Keelung - Busan Jakarta - Bangkok - Manille Tokyo - Osaka - Yokohama - Kobe - Australie

Marseille : Tél. 04 91 12 94 00 - Fax 04 91 58 62 57 Lyon : Tél. 04 72 79 12 34 - Fax 04 72 79 12 30

––––––––––––––––––––––

GEFLUC

30, rue Montgrand 13006 MARSEILLE Téléphone 04.91.33.00.67 Chèque bancaire ou postal

–––––––––––––––––––––––––– S'adresse aux Entreprises, Commerçants, Artisans, et à leur personnel

––––––––––

Nous désirons participer à l'Action des

“EUROS DE L'ESPOIR”, ci-joint:

XPRESS CNTRS LINE Départ hebdomadaire de FOS

15,25  (minimum)

représentant notre cotisation pour un an.

NOM ........................................................

GENES - LIVOURNE - ALGESIRAS LAS PALMAS - TENERIFFE AGADIR - MELILLA - TARRAGONE

...................................................................

LANTAU ARROW . ................

13 Nov.

ADRESSE .............................................

Tél. 04 42 05 71 71 - Fax 04 42 05 71 77

...................................................................

AGENA TRAMP

...................................................................

...................................................................

Beyrouth - Alexandrie - Ashdod - Haïfa Le Pirée - Limassol - Lattaquié

Marseille : Tél. 04 91 12 94 00 - Fax 04 91 58 62 57 Lyon : Tél. 04 72 79 12 34 - Fax 04 72 79 12 30


8 - Jeudi 7 novembre 2013- l’antenne

Rouen

Services Maritimes

ROUEN RADICATEL FINLANDE – RUSSIE

ROUEN-CASABLANCA Service conteneur hebdomadaire direct 4 Jours maroc@promaritime.fr

Nouveau service RO-RO & conventionnel direct sur St Petersbourg

Service conteneur : 20’ / 40’ / 45’ (dry, pallet-wide, high cube, flat) Service conventionnel : colis lourds, matériel roulant, yachts

finlande@promaritime.fr

Une desserte des pays côtiers et de l’hinterland de l’Afrique

Service RoRo et conventionnel depuis Rouen

Dakar, Abidjan, Tema, Lagos roro-afrique@promaritime.fr

Fort de France Pointe à Pitre La Havane

  Le Havre Tél. 02 35 19 72 72 Fax 02 35 21 42 34 www.agena.fr

au départ de Rouen Destinations côtières :

NOUAKCHOTT - DAKAR - ABIDJAN - CONAKRY - TÉMA LOME - COTONOU - LAGOS - DOUALA - LIBREVILLE PORT GENTIL - POINTE NOIRE - MOMBASA Destinations enclavées : NIAMEY - BAMAKO OUAGADOUGOU - BANGUI - N’DJAMENA - KINSHASA Contact : uro@tsl-nvocc.com - Tél. : 02.32.18.83.60

www.tsl-nvocc.com

Une maitrise de bout en bout avec le réseau du groupe Bolloré

Dunkerque   Le Havre Tél. 02 35 19 72 72 Fax 02 35 21 42 34 www.agena.fr

© Dunkerque Port

Fort de France Pointe à Pitre La Havane

North West Europe

DUNKERQUE / ST-PETERSBOURG + reéxpédition RUSSIE Départ hebdomadaire Service direct Cotations et réservations

booking@dkk.sealogis.fr Tél. : 33.3.28.58.05.63

© Dunkerque Port

Services Maritimes


l’antenne - Jeudi 7 novembre 2013- 9

Le Havre

Services Maritimes

3 Afrique Occidentale et Equatoriale

6

Antilles / Amérique Centrale

http://www.niledutch.com

SERVICE WEST AFRICA EXPRESS DIRECT : ABIDJAN - POINTE NOIRE LUANDA - LOBITO - NAMIBE Transbordement via Pointe Noire : LIBREVILLE - Douala - Matadi Bata - Malabo - APAPA

Réexpédition possible depuis Pointe Noire sur Cabinda (Angola), Boma (RDC), Soyo (Angola)

  Le Havre Tél. 02 35 19 72 72 Fax 02 35 21 42 34

Fort de France Pointe à Pitre La Havane

www.agena.fr

France

4

Afrique du Sud et de l’Est

ExtrêmeOrient EVERGREEN LINE www.evergreen-line.com

SERVICE HEBDOMADAIRE DIRECT

SERVICE CES

NILEDUTCH IMPALA................. 14 Nov. BUXFAVOURITE........................ 21 Nov. NILEDUTCH SPRINGBOK........ 28 Nov. NileDutch France S.A.S. Espace Caillard - 3, rue Louis Eudier 76600 Le Havre Bertrand DEMARE 02.77.67.50.01 Nathalie LEVEEL 02.77.67.50.03 sales.leh@niledutch.com

10

9

Moyen-Orient

IMPORT : LE HAVRE, 1er PORT touché Kaohsiung - Ningbo - Shanghai - Taipei HongKong - Shekou - Tanjung Pelepas Piraeus - Algeciras LE HAVRE EXPORT : AU DÉPART DU HAVRE Piraeus - Jeddah - Tanjung Pelepas Kaohsiung - Ningbo - Shanghai Taipei - HongKong - Shekou

+ Réexpéditions

- sur la Méditerranée Orientale et la Mer Noire - via le Piraeus

Certificat AEO n°FR00000335 Simplifications douanières/ Sécurité et sûreté

- sur l’Afrique de l’Ouest ( NE6 ) - via Algeciras

- sur l’Afrique de l’Est - via Colombo / Tanjung Pelepas __________

www.cargo-lines.com

PARIS :

LE HAVRE :

Tél. : 01.58.58.02.22 Tél. : 02.32.74.50.50

STRASBOURG : Tél. : 03.88.55.96.40

Services Directs Hebdomadaires

MARSEILLE :

AFRIQUE DU SUD

LYON :

Capetown - Durban Port Elisabeth - East London

Tél. : 04.96.17.17.70 Tél. : 04.72.61.19.91

ASIE

Chine - Japon - Australie Thaïlande - Vietnam- Indonésie

––––––––

14 Mer du Nord / Baltique

MOL (EUROPE) BV LE HAVRE Tél. : 02.32.74.24.00 Fax: 02.35.41.14.41

5 Amérique du Nord Certificat AEO n°FR00000335 Simplifications douanières/ Sécurité et sûreté

LE HAVRE/ST PETERSBOURG & ARKHANGELSK + REEX RUSSIE/C.E.I. (CNTR DRY & REEFER/CONV) ARKHANGELSK LINES

AGENT GÉNÉRAL : LE HAVRE : 02 35 22 81 30 FAX : 02 35 22 44 65 saglehavre@wanadoo.fr PARIS : 01 44 09 47 09 - Fax : 01 40 55 05 66 sagparis@sagmar.com

a

LA RUSSIE ORIENTALE (Vostochniy, Vladivostok, Korsakov, Petropavlovsk-Kamchatskiy, Magadan)

www.cargo-lines.com

AU DÉPART DU HAVRE AVEC

North West Europe EVERGREEN LINE www.evergreen-line.com

départ hebdomadaire Cotations et réservations

SERVICE HEBDOMADAIRE DIRECT

IMPORT / EXPORT SERVICE TAE

NEW YORK – NORFOLK CHARLESTON HANJIN PHOENIX................. YM VANCOUVER..................

9 Nov. 16 Nov.

Réexpéditions ports secondaires et villes intérieures —————

PARIS : Tél. : 01.58.58.02.38/07 21 LE HAVRE : Tél. : 02.32.74.52.39/54 STRASBOURG : Tél. : 03.88.55.96.40 MARSEILLE : Tél. : 04.96.17.17.87/93 LYON : Tél. : 04.72.61.19.91

didier.claudepierre@lhv.feron.fr Tél. : 33.3.35.25.88.22 eric.andraud@feron.fr Tél. : 33.3.35.25.57.35


10 - Jeudi 7 novembre 2013

En hausse Le marché automobile britannique a enregistré sa vingtième progression consécutive en octobre, ont annoncé hier les professionnels du secteur qui ont relevé leurs prévisions annuelles. Quelque 157.314 véhicules ont été immatriculés dans le pays le mois dernier, soit une hausse de 4 % sur un an, a indiqué l’Association britannique des constructeurs et des vendeurs d’automobiles (SMMT). Sur les dix premiers mois de l’année, les immatriculations ont progressé de 10,2 % par rapport à la période correspondante de 2012 à 1.952.238 véhicules. “Ces augmentations soutenues des immatriculations ont été tirées par une demande privée solide”, a commenté Mike Hawes, directeur général de la SMMT.

Grève Le trafic ferroviaire était fortement perturbé hier au Portugal en raison d’une grève de vingt-quatre heures observée par les salariés du réseau Refer pour protester contre les coupes salariales prévues par le budget 2014. 30 % des trains circulaient grâce au recours à un service minimum, dont la liaison quotidienne entre Lisbonne et la frontière espagnole en direction de la France. Pour jeudi, CP prévoit des perturbations “légères”. Des grèves sont également prévues aujourd’hui à Lisbonne et Porto. Les salariés de Soflusa, une des entreprises assurant le transport fluvial entre Lisbonne et sa banlieue Sud, observent également depuis le début de la semaine des arrêts quotidiens de trois heures.

Mouvement Le groupe d’inspection et certification Bureau Veritas a annoncé mardi 5 novembre le départ du président de son conseil d’administration, Frank Piedelièvre, remplacé par Frédéric Lemoine. Frank Piedelièvre avait déjà pris du recul au sein de Bureau Veritas, en cédant le poste de directeur général à Didier Michaud-Daniel le 1er  mars 2012. Frédéric Lemoine, qui était jusqu’alors vice-président du conseil d’administration du groupe, est également président du directoire de la société d’investissement Wendel, actionnaire majoritaire de Bureau Veritas à hauteur de 50,9 %. Il siège au conseil d’administration de Bureau Veritas depuis 2009.

Écotaxe

Réactions...

Le commerce de gros suspend l’enregistrement de ses camions La Confédération française du commerce de gros et international (CGI) a préconisé mardi 5 novembre la suspension sine die de l’enregistrement des camions de ses adhérents auprès de la société franco-italienne Ecomouv’, chargée de la mise en place et de la gestion de l’Écotaxe. “Compte tenu du climat d’incertitude qui règne aujourd’hui autour l’Écotaxe et de l’absence totale de visibilité concernant la mise en place ou non du dispositif, nous n’avons d’autre choix que recommander à nos adhérents de suspendre tout enregistrement auprès d’Ecomouv’”, déclare Marc Hervouet, le président de la CGI. La confédération, qui représente les 120.000 entreprises françaises du commerce de gros, rappelle que cet enregistrement coûtera à lui seul 10 millions d’euros (200 euros par camion) au commerce interentreprises et 120 millions d’euros aux acteurs du transport routier de marchandises dans leur ensemble. Par ailleurs, le ministre italien des Transports s’est dit mardi 5 novembre “étonné” par les déclarations du ministre français de l’Économie, Pierre Moscovici, qui a estimé qu’il fallait “revoir toute la logique du contrat” avec la société italienne Ecomouv’ dans le dossier épineux de l’“Écotaxe”. “Je suis étonné qu’un haut représentant du gouvernement français utilise de tels arguments au détriment d’une grande entreprise italienne, compétitive, et qui, dans le secteur du péage autoroutier, s’est toujours placée parmi les leaders mondiaux”, a affirmé le ministre italien des transports, Maurizio Lupi. La société Autostrade per l’Italia “s’est fait attribuer à la loyale ce marché à l’issue d’un appel d’offres européen lancé par le gouvernement français”, a rappelé le ministre, en concluant que son gouvernement continuerait à “suivre avec grande attention” les événements. Le gouvernement socialiste français est lié par un contrat important passé par son prédécesseur de droite avec Ecomouv’, chargée de la collecte d’une nouvelle taxe sur les poids lourds qui, en dépit de sa suspension, continue à alimenter la colère sociale en France. Une quinzaine de bornes ou portiques de collecte de cette “Écotaxe”, installés sur les routes par Ecomouv’, ont été détruits depuis le lancement de la contestation début octobre, la plupart en Bretagne.

Zoom...

Commission européenne

Bruxelles enquête sur la légalité de la taxation au tonnage La Commission européenne a ouvert hier une enquête approfondie sur le système français de la taxation au tonnage dans le transport maritime. Celle-ci vise les aides fiscales accordées à certains services d’affrètement maritime et qui s’appliquent notamment à des navires ne battant pas pavillon européen. Bruxelles veut vérifier si ce régime fiscal favorable que peuvent choisir les armateurs est conforme aux règles européennes de la concurrence. La taxation au tonnage permet de calculer l’assiette de l’impôt sur les sociétés à partir du tonnage de la flotte, et non des bénéfices réels de la compagnie. Ce régime français a été accepté par Bruxelles en 2003 mais les navires affrétés à temps n’y avaient qu’un accès limité s’ils ne battaient pas pavillon d’un pays de l’UE. Il était alors conforme aux orientations communautaires sur les aides d’État au transport maritime de 1997 applicables alors et censées renforcer la compétitivité des compagnies maritimes européennes. Selon Bruxelles, la France a par la suite supprimé ces restrictions sans l’en informer. Or, si la Commission reconnaît que ces orientations sur les aides au transport maritime, actualisées en 2004, ne contiennent pas de dispositions explicites sur l’affrètement à temps, elle considère à ce stade que ces limitations spécifiques “devraient être maintenues”. Comme toujours, l’institution européenne précise cependant que l’ouverture d’une enquête approfondie, qui permet aux intéressés de présenter leurs observations, ne préjuge en rien de l’issue de la procédure. F. A.

En baisse Après avoir nargué les compagnies traditionnelles avec sa réussite insolente, la compagnie aérienne “low-cost” irlandaise Ryanair a inquiété lundi 4 novembre avec son deuxième avertissement sur résultats en deux mois, suscitant des interrogations sur son modèle. Ryanair, qui a vu son bénéfice net progresser de 1 % à 602 millions d’euros au premier semestre, table désormais sur un bénéfice net annuel compris entre 500 et 520 millions d’euros, contre 570 à 600 millions d’euros auparavant. Ce qui signifie que la compagnie, qui avait dégagé un bénéfice net record de 569,3 millions d’euros l’an dernier, devrait tomber dans le rouge sur les six derniers mois de l’exercice.

Vente Shell a indiqué lundi 4 novembre qu’il envisageait de vendre certains actifs au Nigeria après l’annonce d’une chute de ses profits à cause de vols d’hydrocarbures et de sabotages dans ce pays. “Plusieurs permis sont à vendre et cela comprend des oléoducs. Nous n’avons pas encore confirmé de quels permis” il s’agit, a expliqué Simon Henry, le responsable financier de Shell. Selon lui, “des compagnies nigérianes locales ont affiché beaucoup d’intérêt”. Le vol de pétrole brut et le vandalisme à l’encontre des pipelines demeurent de graves problèmes au Nigeria, dont le coût est estimé à environ 4,4 milliards d’euros par an.

Subventions La Commission européenne a campé mardi 5 novembre sur sa décision de cesser de subventionner les exportations de volaille mais proposé de recevoir le 22 novembre les volaillers de Bretagne qui contestent cette mesure. Entre 2003 et 2013, la France a reçu 767,7 des 887,8 millions d’euros versés au total par l’UE pour soutenir les exportations de viande de volaille, selon la Commission. Avant le coup d’arrêt décidé en juillet, 41 millions ont été versés aux opérateurs français pour l’année 2013. La direction de TillySabco a imputé à cet arrêt de la perfusion européenne sa décision de cesser son activité de poulet export, qui représente 90 % de son chiffre d’affaires.

l’antenne

Édité par la SMECI au capital de 102.300 euros R.C. 447 889 395 00037 Siège social : 32, avenue André-Roussin BP 36 - 13321 Marseille Cedex 16 sarl

La commande de trente bateaux aux CMN de Cherbourg annoncée en septembre ne bénéficie que partiellement à l’emploi local, contrairement à ce qu’avait laissé entendre le gouvernement, a estimé mardi 5 novembre la CGT après l’arrivée de main-d’œuvre roumaine et lituanienne sur le site. “On a fait tout un pataquès pour annoncer cette commande et au final, dans le meilleur des cas, il n’y aura pas la moitié de fait par nous”, a déclaré David Lebreton, secrétaire CGT du comité d’entreprise des Constructions mécaniques de Normandie (CMN), qui emploient 340 personnes à Cherbourg. Selon lui, une cinquantaine de Lituaniens

© CMN

La commande aux CMN ne profite pas à l’emploi local

de l’entreprise Litana sont arrivés progressivement lundi et mardi, une semaine après une dizaine de Roumains, alors que l’entreprise vient de recruter “à peine une dizaine d’intérimaires locaux”.

Le 30 octobre, la CFDT de Cherbourg s’était déjà dit “scandalisée” que la direction des CMN fasse appel à “des travailleurs Roumains et Lituaniens sans même solliciter les services locaux” de Pôle emploi. Ludovic Jaouen, directeur de Pôle emploi Cherbourg-Ouest, a indiqué que les CMN n’avaient pas déposé d’offres d’emploi avant mercredi dernier. Le PDG des CMN, Pierre Balmer, a mis en avant “des questions de coûts et de délais à tenir”. Selon David Lebreton, sur la commande trente bateaux passée aux CMN, huit chalutiers sont fabriqués à Cherbourg, dont trois par de la maind’œuvre étrangère.

ISSN 0395-8582 - CPPAP 0313T79480

Dépôt Légal : 10 avril 2006 Gérant : Jacques RICCOBONO ———— Tél.  : 04.91.33.25.81 - Fax : 04.91.55.58.97 Site internet : www.lantenne.com Publicité : Directeur commercial : F. Revenaz 04.91.13.71.60 Normandie F. Papion : 06.21.88.97.42 Annonces maritimes : 04.91.33.83.01 Abonnement : 04.91.13.71.62 Rédaction : V. Grunchec : redaction@lantenne.com f.andre@lantenne.com v.calabrese@lantenne.com ——————

Cette publication peut être utilisée dans le cadre de la formation professionnelle continue


Lantenne 07 11 2013