Page 1

COTRASUD

Redressement Le tribunal de commerce de Nanterre rendra aujourd’hui sa décision sur un placement en redressement judiciaire de l’aciériste Ascométal, et d’ici-là, les négociations se poursuivront entre son actionnaire et ses créanciers, a-t-on appris hier de source proche de l’entreprise. “Le tribunal rendra sa décision ce matin. Les parties continuent à négocier dans l’espoir qu’un accord puisse être trouvé”, a indiqué cette source à la sortie de l’audience du tribunal. En dépôt de bilan, Ascométal, qui emploie 1.900 salariés en France, espère un accord pour échapper au redressement. Ascométal compte trois grosses usines en France produisant de l’acier avec des fours électriques, à Dunkerque (Nord), Hagondange (Moselle) et Fos-sur-Mer (Bouches-duRhône). Il dispose aussi de sites à Custines (Meurthe-etMoselle), Le Marais (Loire) et Le Cheylas (Isère).

Infrastructures/ Institutions

Strasbourg :

Une turbine géante en route vers le port Un convoi de dimensions exceptionnelles a quitté mercredi 5 mars l’usine General Electric de Belfort pour rejoindre le port de Strasbourg avant sa destination finale aux États-Unis.

Roumanie :

Manifestation pour réclamer une autoroute page 2

69e année - N°19.154

Vendredi 7 mars 2014 ISSN 0395-8582 - CPPAP 0313T79480

Tél. : +33 (0)4 91 13 16 77 n.guadagnino@cotrasud.fr

Routier

L’année 2013 achevée sur une reprise modeste du marché © AP Möller-Maersk

Aujourd’hui

EUROREGIE 12/2013

48 rue de l’Aubépine International Transport Company 92160 ANTONY Freight Forwarder - Project & Oil Field cargo Tél : + 33 1 55 59 07 70 Fax : + 33 1 49 84 06 54 - Deepwater and off shore project - Supply chain specialist mailto: infos@transprojets.com - 4 PL dedicated Agencies in Nigeria (Lagos and Port Harcourt) http://www.Transprojets.com

Le spécialiste depuis 1981 de la Réunion et de l’Océan Indien

Dans son dernier “indicateur du marché du transport”, la plateforme logistique Transporeon et Cap Gemini Consulting estiment que la reprise du transport routier continue de se poursuivre. À leurs yeux, “la légère tendance à la hausse de l’indice de prix est un signe de la modeste reprise du marché”. En revanche, ils ne constatent pas de véritable évolution au cours du premier trimestre de l’année 2014. Selon l’étude de marché menée 2013. “L’année dernière, nous par Transporeon et Cap Gemini avions pu observer une augmentaConsulting, l’indice de prix du tion pendant cette période de 8,9 transport routier n’a progressé %”, notent les auteurs de l’étude. que de 1,2 % au dernier trimestre Par rapport au niveau du dernier 2013 pour s’établir à 101,2 contre trimestre de l’année 2012 (pé100 au trimestre précédent. Il a en riode où l’indice s’élevait à 95), revanche augmenté de 3,1 % en l’indice de capacité a baissé de 12 un an puisqu’il ne s’élevait qu’à %. Le document indique que cette 98,2 au quatrième tritendance illustre mestre de 2012. “une concurrence “Aucune évolution “Les volumes en matière de prix frappante de l’ind’échanges moins importante”. dice de prix n’a été les auteurs, commerciaux Selon observée pendant ce “le marché reste trimestre. On peut ont augmenté au niveau peu élevé donc conclure que la que nous avons de 0,5 %” tendance saisonnière connu tout au long habituelle s’est applide l’année (2013). quée”, observent les auteurs de Contrairement à cette évolution, la dix-huitième édition de l’in- nous avions pu observer une redicateur du marché du transport prise de la capacité au dernier publié fin février. Et d’ajouter : trimestre des deux  années pré“Ces dernières années, l’indice cédentes”, relèvent-ils. À leurs du prix du transport est resté re- yeux, “la légère tendance à la lativement stable pendant le der- hausse de l’indice de prix est un nier trimestre de l’année”. signe de la modeste reprise des L’indice de capacité, qui est un prix du transport”. facteur ayant une forte influence sur les prix du transport, a diminué Forte baisse de 3,1 % au quatrième  trimestre en novembre de l’année écoulée pour s’établir à 83,6 alors qu’il s’élevait à 86,2 à L’étude explique que l’inl’issue du troisième  trimestre de dice des prix a poursuivi la

tendance à la hausse amorcée après l’été. Toutefois, une forte baisse s’est produite en novembre, légèrement corrigée en décembre. L’indice de capacité est remonté par rapport aux niveaux très bas de septembre et d’octobre pour atteindre 95,6 en novembre et 81,9 en décembre 2013. En octobre, ajoutent les experts, les prix ont augmenté de 2,4 % pour fixer l’indice 104,9. En novembre, ils ont diminué de 7,6 % pour atteindre un indice de prix de 97. Au mois de décembre, l’indice a progressé de 4,4 % pour retrouver un niveau de 101,2. Autre composante de l’indice global, l’indice diesel qui a contribué à son évolution modeste pendant les trois derniers mois de l’année. Ce type de carburant a baissé de 2,3 % au dernier trimestre de l’année écoulée par rapport au trimestre précédent pour atteindre 103,5. “Après le pic des prix du carburant fin 2012, les prix se sont stabilisés à un niveau sensiblement plus bas”, mentionne la dix-huitième édition de “l’indicateur du marché du transport”. Rappelant que les volumes d’échanges commerciaux n’ont varié que de 0,5 % au dernier trimestre 2013 par rapport aux trois mois précédents, les auteurs de l’étude analysent : “Aucune évolution frappante de l’indice des prix n’a été observée” pendant cette période. “On peut donc conclure que la tendance saisonnière habituelle s’est appliquée. Ces dernières années, l’indice du prix du transport est resté relativement stable pendant le dernier trimestre de l’année”, soulignent-ils. Ils s’attendent toutefois à une chute importante des prix au cours du premier trimestre de l’année qui vient de démarrer, en se basant sur la tendance saisonnière observée lors des années précédentes. Vincent Calabrèse

Infrastructures/ Institutions

Iata :

Hausse de 8 % du trafic passagers Le trafic passagers de l’industrie mondiale du transport aérien a progressé de 8 % en janvier 2014 par rapport à janvier 2013, selon des chiffres publiés mercredi 5 mars par l’organisation professionnelle Iata

page 2

Entreprises

Dimotrans :

Progression sur les marchés à forte croissance Pour l’année 2013, Dimotrans a enregistré un chiffre d’affaires de 180 millions d’euros, grâce à trois rachats : CMA International, Pyretransit et Phoenix.

Bureau Veritas: Une année “un peu molle” en 2013

Bureau Veritas s’est déclaré jeudi 6 mars optimiste pour 2014, après un bond de ses bénéfices l’an dernier malgré la croissance “un peu molle” de son chiffre d’affaire.

Air France :

Le programme d’été réduit les moyen-courriers Air France a présenté son programme d’été qui augmente l’offre en vols long-courriers mais la réduit encore sur le réseau moyen-courrier toujours déficitaire.

page 3

COMMUNIQUÉ Après plusieurs années de travail avec l’ensemble de la communauté portuaire havraise, l’Umep a le plaisir d’annoncer le lancement du système de prise de rendez-vous pour entrer/sortir un conteneur par mode routier, sur l’ensemble des terminaux du port du Havre, à compter du 3 mars 2014. Cette date a été décidée en parfaite concertation avec chacune des associations professionnelles composant la fédération et partie prenante du système : Syndicat des transitaires (STH), Groupement havrais des armateurs et agents maritimes (Ghaam) et Groupement des employeurs

de main-d’œuvre (Gemo), les transporteurs routiers à travers le Grap, la FNTR, l’OTRE et le Grand Port maritime du Havre. L’Union maritime et portuaire s’est appuyée sur le savoir-faire de Soget pour développer cette application communautaire dont le but ultime est de fluidifier le trafic. Une charte sera signée au cours d’une cérémonie officielle par chacun des présidents des entités sus-mentionnées, la troisième semaine de mars 2014.

Pour de plus amples informations, l’assistance Soget est joignable comme suit :

help@soget.fr ou Tél. 02 35 19 25 70.


Infrastructures/Institutions

2 - Vendredi 7 mars 2014 - l’antenne

La SNCF a annoncé mercredi 5 mars le lancement de travaux massifs de rénovation sur le réseau transilien, situé en Île-de-France, qui concentre à lui seul 40 % des trains et 70 % des voyageurs du rail en France. Les travaux démarreront à Pâques, notamment avec des opérations d’élagage sur l’axe PontoiseGisors où la chute de feuilles d’arbres à l’automne provoque régulièrement des retards. Les travaux, d’un coût de 200 millions d’euros cette année, serviront également au remplacement de rails et de composants signalétiques. Ils seront conduits sur 30 week-ends et 50 semaines de nuit.

Pénurie Si elle consomme de plus en plus de gaz russe, l’Europe est moins exposée que par le passé à un scénario de coupure des gazoducs transitant par l’Ukraine, après un hiver doux et le renfort du nouveau gazoduc Nord Stream. Lundi 3 mars, les stockages européens de gaz étaient pleins à 48,8 % de leur capacité, contre environ 37 % au même moment l’an dernier, a indiqué le groupement d’opérateurs de gazoducs Gas Infrastructure Europe (GIE). Soit environ un mois et demi de consommation, soulignent des analystes, alors que le Vieux Continent sort de son hiver le plus doux depuis six ans, ce qui a réduit la demande gazière.

Stocks Les stocks de pétrole brut ont augmenté un peu plus fortement que prévu la semaine dernière aux États-Unis, selon les chiffres du département américain de l’Énergie (DoE) publiés mercredi 5 mars. Les réserves de brut ont avancé de 1,4 million de barils, à 363,8 millions, lors de la semaine achevée le 28 février. Les réserves de produits distillés (dont le gasoil et le fuel de chauffage) ont, elles, avancé de 1,4 million de barils, à 114,5 millions de barils. Les stocks d’essence ont de leur côté chuté de 1,6 million de barils, à 229 millions.

Immatriculations Les immatriculations de voitures neuves ont encore progressé de 3 % en février sur un an en GrandeBretagne, leur vingtquatrième mois de hausse consécutif, ont annoncé hier les professionnels du secteur. Quelque 68.736 véhicules ont été immatriculés dans le pays le mois dernier, a indiqué l’Association britannique des constructeurs et des vendeurs d’automobiles (SMMT). Depuis février 2012, la croissance du marché automobile s’est établie à 17,4 %. En 2014, le secteur s’attend à une croissance “modérée”.

Strasbourg Routier

Une turbine géante en route vers le port Un convoi de dimensions exceptionnelles a quitté mercredi 5 mars l’usine General Electric de Belfort pour rejoindre le port de Strasbourg avant sa destination finale aux États-Unis. Exceptionnel, le convoi bine à gaz de plus de 510 méGeneral Electric entre Belfort et gawatts de puissance. L’usine Strasbourg l’est de Belfort qui au sens premier l’a produite “Rhenus du terme : l’atl’expédie vers telage mesure le banc d’esl’acheminera 109 mètres sais spécialisé par barge de long pour de son groupe 6,65  mètres aux États-Unis jusqu’au port de large et (Greenville, d’Anvers” 5,70  mètres de en Caroline du haut. Son poids Sud). La turbine total atteint 800 tonnes, dont en question est un… prototype, 390  tonnes pour l’objet de ce dont la validation déclenchera transport hors normes : une tur- la production en série à Belfort,

© Christian Robischon

Le convoi à son départ de Belfort le 5 mars

Roumanie Industrie

Manifestation pour réclamer une autoroute Environ 10.000 personnes ont manifesté mercredi 5 mars en Roumanie à l’appel du syndicat de l’usine Dacia/Renault pour réclamer la construction d’une autoroute cruciale pour l’exportation des voitures vers l’étranger. En Roumanie, des salariés de Dacia/Renault sont descendus dans la rue pour réclamer une autoroute cruciale pour leur usine. Les employés de l’usine Dacia/Renault de Mioveni, près de Pitesti (sud) craignent une perte de compétitivité de leur usine en raison du déficit d’infrastructures en Roumanie qui pourrait pousser Renault à se tourner de plus en plus vers son usine géante de Tanger au Maroc pour la production de véhicules lowcost. “Aujourd’hui, les investisseurs commencent à perdre leur intérêt pour la Roumanie. Nous souhaitons être écoutés, nous souhaitons des infrastructures et un programme national d’enseignement professionnel”, a déclaré un des dirigeants du Syndicat automobile Dacia, Ion Iordache. 30 euros économisés par véhicule Les manifestants ont notamment dénoncé la décision du gouvernement du Premier ministre, Victor Ponta, de repousser la construction d’un tronçon d’autoroute entre Pitesti, siège de

leur usine, et Sibiu (centre). Ce tronçon permettrait notamment aux camions de l’usine Dacia/ Renault d’atteindre plus rapidement la frontière vers la Hongrie et les pays d’Europe de l’Ouest. Le directeur général de la marque Dacia, Nicolas Maure, avait déclaré fin février qu’une des priorités du groupe était d’obtenir un accès plus rapide vers la frontière hongroise. “S’il existait une autoroute entre l’usine et le point frontière, nous pourrions économiser 30 euros par véhicule”, avait-il déclaré. Dacia exporte aussi ses véhicules par le port de Constanta sur la mer Noire. Renault a investi plus de 2 milliards d’euros depuis 1999 pour la reprise et la modernisation du constructeur automobile roumain Dacia. L’usine Dacia/Renault de Roumanie a une capacité de production de 350.000 véhicules par an et emploie environ 8.300 personnes. Les manifestants ont également réclamé des changements dans le code du travail roumain pour mettre fin à la succession des contrats à durée déterminée. © Renault

Travaux

L’usine Dacia de Pitesti a été rachetée par le groupe Renault en 1999

avec un premier modèle livré à la centrale EDF de Bouchain (Nord) l’an prochain. Parti de Belfort mercredi 5 mars, le convoi rejoindra par la route le port de Strasbourg mardi 11 mars – il ne circulera pas ce week-end – où le portique colis lourd sera en mesure de charger la turbine, grâce à l’extension à 460  tonnes de sa capacité de levage qui a été réalisée il y a cinq  ans moyennant 2,8 millions d’euros d’investissements. Technique du “brancard” Le groupe Rhenus l’acheminera par barge jusqu’au port d’Anvers. GE affrète le navire qui mènera jusqu’au port de Savannah (Géorgie), avant un post-acheminement rail-route. “Au total, le trajet durera près d’un mois et

demi”, souligne Thierry Dantec, responsable logistique de GE Belfort. L’industriel et le conseil général du Territoire de Belfort ont investi 700.000 euros pour aménager l’itinéraire de pré-acheminement. Le convoi, lui, est l’œuvre du transporteur spécialisé Scales. Composé de deux remorques à quatorze lignes de trois essieux, de deux camions tracteurs et de deux camions pousseurs, il est inédit en France  : il applique pour la première fois la technique du “brancard” consistant à suspendre l’objet sur deux remorques grâce à une poutre métallique de support. “Ceci permet de mieux répartir sa masse”, indique Thierry Dantec. Et explique la longueur record du convoi. Christian Robischon

Iata

Aérien

Hausse de 8 % du trafic passagers en janvier Le trafic passagers de l’industrie mondiale du transport aérien a progressé de 8 % en janvier 2014 par rapport à janvier 2013, selon des chiffres publiés mercredi 5 mars par l’organisation professionnelle Iata (Association internationale du transport aérien). L’Iata a enregistré une hausse de 8 % du trafic passagers en janvier dans le transport aérien. Le trafic international a augmenté de 7,8 % et le trafic sur les lignes intérieures de 8,2 %. Le mois de janvier est supérieur en termes de performances à décembre 2013, qui avait affiché une hausse de 6,8 %. “L’année 2014 a bien commencé, avec une demande en hausse par rapport aux très bons résultats de 2013, et en ligne avec une croissance plus forte dans les économies avancées et les pays émergents”, a déclaré Tony Tyler, directeur général de l’Iata. Par région géographique, le trafic international des compagnies d’AsiePacifique a augmenté en janvier

de 8 %, alors que celui des compagnies européennes n’a progressé que de 6,4 %. Ce sont les compagnies du Moyen-Orient qui ont réalisé la meilleure performance, avec une progression de 18,1 % en janvier. Cette région a profité de la bonne situation économique de pays tels que l’Arabie saoudite ou les Émirats arabes unis. Enfin, les compagnies d’Amérique du Nord ont vu leur trafic passagers augmenter de 3,5 %, et celles d’Amérique latine de 4,4 %. Concernant les vols intérieurs, la Chine affiche la plus forte hausse de janvier, avec une progression de 20,1 % de son trafic passagers, en raison d’une forte demande.


Entreprises

l’antenne - Vendredi 7 mars 2014 - 3

Dimotrans

Contrats Technip a annoncé hier avoir remporté un contrat d’ingénierie et d’installation pour un montant compris entre 500 millions et un milliard d’euros auprès du groupe pétrolier italien Eni, en Indonésie. Ce contrat prévoit la réalisation et l’installation de conduites sous-marines sur le champ gazier de Muara Bakau, près du détroit de Makassar. Le groupe français d’ingénierie pétrolière a également annoncé mercredi 6 mars avoir remporté un contrat d’ingénierie d’avant-projet auprès du groupe pétrolier anglo-néerlandais Shell pour la réalisation d’un projet de démonstration de capture et de stockage de carbone en Écosse.

Logistique

Progression sur les marchés à forte croissance Pour l’année 2013, Dimotrans a enregistré un chiffre d’affaires de 180 millions d’euros, grâce à trois rachats : CMA International, Pyretransit et Phoenix. Phoenix bien connue en Afrique. Elle y a une activité spécifique notamment au Togo et au Bénin. En 2014, le cap devrait être mis plus résolument sur les ÉtatsUnis et son marché qui se redresse et doit profiter à ses 310 millions d’habitants. Dimotrans dispose d’une antenne à Atlanta. Miami, New Jersey, entre autres villes, sont examinées… En 2013, Dimotrans a effectué plusieurs transports de matériels pour des entreprises rhônalpines impliquées dans la réalisation Cap sur les États-Unis des JO de Sotchi. Les transports en 2014 ont été réalisés en camion et en “Ces trois rachats devraient avion. “Il faut connaître les rénous permettre d’arriver à seaux. Nous avons des agents 200  millions d’euros de chiffre russes qui travaillent avec nous d’affaires pour l’exercice qui sera dans ce pays, le plus grand du arrêté au 31  mars 2015”, anti- monde avec lequel on travaille de cipe Salvatore Alaimo, patron plus en plus”. “Baisse des volumes, pression du groupe lyonnais. “Le rachat sur les marges, de Phoenix nous d’offres permet d’affir“Plus de souplesse appels moins nommer notre place breux, rentabien région paridans la conduite lité moindre des sienne où nous des entreprises” entreprises”… étions un peu Salvatore Alaimo petits par rapport à la dimension du bassin énumère des points noirs qui obliéconomique. Il renforce aussi gent les entreprises à serrer leurs notre position sur l’Europe du structures pour suivre le marché, Sud et la Turquie”. CMA (lots chacun essayant de comprimer les complets) gardera son nom tandis coûts à chaque niveau. La perte de que Phoenix passera sous l’en- la valeur ajoutée de certaines enseigne Dimotrans au 1er  avril treprises et leurs résultats se feront mais la filiale restera sous l’entité sentir sur les rentabilités. La reprise

Le siège social de Dimotrans à Pusignan

économique qu’on sent dans de nombreux pays ne touche pas la France. “Il faudrait plus de souplesse dans le fonctionnement des entreprises, des baisses de charges, ce serait un début pour relancer le dynamisme dans notre pays où les dépôts de bilan ont été révélateurs et importants en 2013”. Fourmillant toujours de projets, animant un groupe de 700 personnes, Salvatore Alaimo doit faire des choix. Président de Lyon Cargo Rail Express depuis son lancement en 2008, ne sollicitant pas de troisième mandat, il a récemment passé la main à Lionel Bessard, directeur des opérations d’Aéroports de Lyon. Celuici prend la présidence à titre

provisoire pendant quelques mois. Il est important que le futur président ait le même profil que Salvatore Alaimo, issu du monde économique lyonnais côté “Clients” du futur service Carex. Salvatore Alaimo reste administrateur au sein du conseil d’administration de l’association. “Carex est un projet extrêmement intéressant, complètement réalisable mais complexe, car tout est à imaginer pour structurer un nouveau mode de transport”. Pour les industriels et professionnels du transport, le projet n’avance vraiment pas aussi vite que souhaité… À suivre. Annick Béroud

Multimodal

Une année “un peu molle” en 2013 Le groupe d’inspection et de certification Bureau Veritas s’est déclaré jeudi 6 mars optimiste pour 2014, après un bond de ses bénéfices l’an dernier malgré la croissance “un peu molle” de son chiffre d’affaire. Bourse de Paris, dans un marché en hausse de 0,51 %. L’an dernier, le groupe a vu son bénéfice net bondir de 16 % à 345,1 millions d’euros. Sévèrement impacté au second semestre par l’euro fort, son chiffre d’affaires de 3,93  milliards d’euros a progressé de façon marginale (+ 0,8 %) et inférieure à la moyenne annuelle attendue sur la période 2012-2015. “La hausse du chiffre d’affaires a été absorbée” par la dépréciation de monnaies de pays émergents comme le Brésil, l’Argentine, l’Afrique du Sud et l’Inde, mais aussi de pays matures comme le Japon et l’Australie. À taux de change constants, les ventes ont gagné 5,5 % en 2013, une performance elle aussi en deçà des objectifs du plan 2012-2015 du groupe qui tablait sur une croissance moyenne annuelle de 9 à 12 %. Antonio Rodriguez

Le programme d’été réduit les moyen-courriers Air France a présenté mercredi 5 mars son programme d’été qui augmente l’offre en vols long-courriers mais la réduit encore sur le réseau moyen-courrier toujours déficitaire. Le programme d’été d’Air France augmente son offre en vols long-courriers. Au total, l’offre progresse de 1,2 % pour la saison été 2014 qui court du 30 mars au 25 octobre. Par réseau, elle augmente de 2,2 % en vols long-courriers, dont bénéficient essentiellement l’Amérique du Sud et Centrale (+ 7 %), l’Amérique du Nord (+ 3,1 %) et l’Asie (+ 2,6 %) contrairement à la zone Caraïbes et océan Indien (- 0,6 %), l’Afrique (- 1,3 %) et le Proche-Orient (- 3 %). Brasilia trois fois par semaine “L’Amérique latine enregistre une forte hausse d’offre, ciblée principalement sur le Brésil, où Air France inaugure la desserte de Brasilia trois  fois par semaine à partir du 31  mars”. À partir de juin, Lima (Pérou) sera desservie quatre fois par semaine en B777300, la desserte de Montevideo (Uruguay) via Buenos Aires, instaurée l’été dernier, devient

Classe Lufthansa a présenté mercredi 5 mars sa nouvelle classe économique “premium”, dont le lancement prévu officiellement en novembre doit lui permettre d’étoffer son offre et, par ricochet, d’améliorer ses marges. Cette offre va permettre “de combiner des prix abordables avec un plus grand confort”, a déclaré Jens Bischof, directeur des ventes et du marketing de Lufthansa, dans le cadre du salon du tourisme ITB de Berlin. Ces nouveaux services ne seront toutefois pas indolores pour la bourse des voyageurs : un vol aller-retour dans cette nouvelle classe au-dessus de l’Atlantique Nord ou vers l’Asie va coûter en moyenne 600 euros de plus.

Trafic

Air France Aérien

Bureau Veritas

“Je suis optimiste pour une reprise de la croissance progressive en 2014 où Bureau Veritas devrait bénéficier de conditions de marché plus favorables”, a affirmé le directeur général, Didier Michaud-Daniel, lors de la présentation des résultats 2013. “Nous imaginons un scénario 2014 où les deux premiers trimestres auront encore une croissance un peu molle, comme celle de l’année dernière, mais avec une accélération très claire sur les troisième et quatrième trimestres”, a-t-il anticipé. “Nous ressentons déjà aujourd’hui les effets de la reprise qui sera graduelle”, a ajouté le patron de Bureau Veritas, qui table sur une hausse de la croissance organique en 2014 et “la poursuite de l’expansion de la rentabilité”. Les marchés ont salué ces perspectives. À midi, le titre bondissait de 8,85 % à 21,77 euros, signant l’une des plus fortes hausses à la

© Dimotrans

2013 a été une “année difficile” avec un chiffre d’affaires qui a eu tendance à baisser à périmètre constant de 5 %. Cependant, en consolidé, le chiffre d’affaires de Dimotrans a atteint 180 millions d’euros contre 158 millions en 2012, enrichi par les rachats de CMA International, de la division Overseas et des activités douane et logistique de Pyretransit à Toulouse et de Phoenix fin décembre.

quotidienne et celle de Panama City, inaugurée à l’hiver 2013, est poursuivie trois fois par semaine. La compagnie française va en revanche réduire son offre pour les vols moyen-courriers (- 2,3  %). “En France et en Europe, où le rythme de croissance reste faible, Air France poursuit les ajustements de fréquences, structurels ou saisonniers, ainsi que le développement de son hub de ParisCharles-de-Gaulle où l’offre est en progression de + 1,6 %”. Au départ des bases de province, certaines fréquences, telles que Marseille-Beyrouth, Nice-Athènes, Toulouse-Prague seront ainsi opérées uniquement en période de pointe (juillet et août) tandis que les dessertes de Toulouse-Tunis et ToulouseIstanbul seront suspendues. S’agissant l’offre d’été globale du groupe Air France-KLM, elle sera en croissance de 1,7 % (+ 1,9 % pour les vols longcourriers et + 1,1 % pour les vols moyen-courriers).

Le groupe aérien International Airlines Group (IAG) a une nouvelle fois enregistré une forte hausse de son trafic passagers en février grâce à l’intégration de Vueling et à British Airways. Le trafic de l’ensemble du groupe, mesuré en passager kilomètre transporté (PKT), a augmenté de 11,4 % sur un an, grâce à l’intégration au printemps dernier de la filiale à bas coûts espagnole Vueling. Il a progressé de 4,5 % chez British Airways et reculé en revanche de 1 % chez Iberia. En données proforma, incluant le trafic de Vueling dans la période de comparaison, le trafic d’IAG a progressé de 4,9 % en février.

Sortie Aucun changement n’est intervenu dans la composition de l’indice CAC 40 des principales valeurs de la Bourse de Paris, a annoncé mercredi 5 mars NYSE Euronext à l’issue d’une réunion du Conseil scientifique des indices. Les seules modifications marquantes concernent l’indice élargi SBF 120, qui va désormais accueillir le câbloopérateur Numericable et le fabricant de revêtements de sol Tarkett, au détriment du laboratoire pharmaceutique AB Science et de l’équipementier ferroviaire Faiveley Transport. Ces modifications prendront effet à compter du 24 mars.


4 - Vendredi 7 mars 2014 - l’antenne

Marseille

M

TRANSCAUSSE

Messagerie / Lots complets Express

Corse et Sardaigne

Réservations Fret Marseille Tél. : 04 91 99 45 91 Fax : 04 91 99 45 96

CORSE

Livraison tous points

Départs quotidiens ––––––––

Départs du 7 mars

Tél. 04.91.13.14.52 Fax: 04.91.91.16.50

Marseille-Bastia Ajaccio-Marseille Marseille-Propriano

PIANA GIROLATA KALLISTE

Le monde à votre portée

GROUPAGE TUNISIE

Départ hebdomadaire TUNIS/SFAX tous les mercredis TOUS TYPE DE MARCHANDISE CONTENEURISABLE (Dangereux accepté suivant classe)

Tél. 04 91 13 27 07 ou 04 91 13 27 02 e-mail : g.pomares@sagactl.com ; a.accorsi@sagactl.com

Départs du 8 mars

Bastia-Marseille Marseille-Ajaccio Propriano-Marseille

PIANA GIROLATA GIROLATA

www.lameridionale.fr

M

MAROC

Service hebdomadaire DIRECT conteneurs (FCL)

MARSEILLE - CASABLANCA IMPORT / EXPORT

Réception Poste 157 _____________

Depuis FOS hebdomadaire ALGER port sec ORAN - SOUSSE

Prévisions de départs

Réception EUROFOS

ARKASFRANCE/SMI ALGER

BEJAIA - SKIKDA

HANSALAND......................................................................

ORAN - MOSTAGANEM

TEBESSA ..........................................................................

Lots complets / Groupages MAROC - TUNISIE - ALGÉRIE Départs hebdomadaires de Marseille, Lyon et Paris –––—————––

Tél. : 04.91.13.15.37 / 38 Fax : 04.91.90.54.29

Marseille - Tél. 04.91.13.16.16

e-mail : sales@arkasfrance.fr

Roulant / Conventionnel / Conteneurs MARCIANA ........................................................................

TRANSCAUSSE

10 Mars 8 Mars 13 Mars

Réception : SOCOMA Poste 44

AU DÉPART DE SÈTE Service Fret direct en 40 heures

2 départs par semaine en Ro/Ro

Depuis SÈTE sur TANGER et NADOR Cotations et réservations :

Burger-Féron

––––––––––––– 52 rue Emmanuel Eydoux - 13016 MARSEILLE Tél.: 04.91.14.27.80 - Fax: 04.91.56.65.05/06 www.agent-maritime-marseille.com

B’LADING CLUB L'amicale des professionnels du shipping marseillais Retrouvez-nous sur notre site :

www.bladingclub-marseille.com

louis.topenot@burgerferon.com - Tél. 04 91 39 93 66

– SFC –

Marseille / Al Khoms (Libye) Conteneur / Roro Conventionnel SFC - Tel : 04.91.39.93.60. Email : booking@mar.sfc-fr.com


Prévisions de départs du port de Marseille

l’antenne - Vendredi 7 mars 2014- 5

RICKMERS GROUP

Depuis FOS hebdo Conteneurs

Lignes Régulières Tour du Monde et Inde/Moyen Orient

Dakar abidjan tema Lagos Libreville Mauritanie

Transport de marchandises conventionnelles, projets et colis lourds Départ des ports d’Anvers / Hambourg / Gènes ou autres ports en route si aliments suffisants

Réception SEAYARD

ARKASFRANCE/SMI Marseille - Tél. 04.91.13.16.16

e-mail : sales@arkasfrance.fr

EUROPE TO SOUTH EAST ASIA / FAR EAST

EUROPE TO MIDDLE EAST / INDIA

Rickmers NEW ORLEANS . 17 Mars Rickmers Hamburg ......... 27 Mars

Rickmers Mumbai ............. 7 Mars Rickmers TOKYO ............... 30 Mars

Marmedsa Paris : salesparis@marmedsafr.marmedsa.com Hervé Moigne Tél. +33 (0) 1 55 81 09 30 Mob. +33 (0) 6 10 65 38 30 hmoigne@marmedsafr.marmedsa.com

GRIMALDI LINES

Service direct Méditerranée - Afrique de l’Ouest Matériel roulant - Project cargo - Conteneurs Départs tous les 14 jours de Marseille pour :

Casablanca - Dakar - Abidjan Lagos - Cotonou - Lomé et en transbordement via Dakar pour :

C O G E P A R T Une course d'avance pour toutes vos courses et transports urgents, ponctuels ou réguliers.

Elena Lazareva

T +33 (0) 1 55 81 09 30 elazareva@marmedsafr.marmedsa.com

Certificat AEO n°FR00000335 Simplifications douanières/ Sécurité et sûreté

www.cargo-lines.com

120, bd de Paris - 13003 Marseille Tél 04.96.15.16.66 - Fax 04.96.15.16.67

Banjoul - Conakry - Freetown - Monrovia - Tema - Takoradi Douala - Pointe Noire - Libreville - Boma - Louanda ———————————

Grimaldi Acl France Agencies

Europe Building - Quay de L’Europe - 76051 Le Havre Cedex email : David.Giboudeau@aclcargo.com - Tel. : + 33 2 35 25 90 30

Med

MARSEILLE-FOS / NOVOROSSIYSK SOTCHI - VLADIVOSTOCK Départs hebdomadaires Russie + réexpedition Cotations et réservations

louis.topenot@burgerferon.com Tél. : 04.91.39.93.66

Groupage direct Hebdo Depuis Marseille / Fos sur

Israel - Chypre Asie - Moyen Orient et bien plus encore !!

Tél. 04 91 39 93 58 - marseille@tcclogistics.com

Service hebdomadaire Matériels roulant uniquement Au départ de

Marseille

LE PIRÉE - GEMLIK DERINCE NEPTUNE THELESIS............. MAGNY COURS EXPRESS...

––––––

11 Mars 22 Mars

Pour fret et réservations :

O.T.M.

10, place de la Joliette 13002 MARSEILLE Tél.: 04.91.91.04.04 Téléfax: 04.91.91.46.56 e-mail : otm@otm.fr

AMARSUD / GRIMALDI Départs de MARSEILLE/FOS

Roulant - Projets - Conventionnel

Service hebdomadaire direct vers la Turquie

GEMLIK - DERINCE - YENIKOY En transbordement via SALERNE :

Palerme - Malte - Tunis - Tartous - Le Pirée Beyrouth - Lattaquié - Al Khoms - Alexandrie Certificat AEO n°FR00000335 Simplifications douanières/ Sécurité et sûreté

www.cargo-lines.com

GRANDE SICILIA ............................................................. Réception à FOS : Darse 3 - Nicolas Frères –––––––

11 Mars

Service hebdomadaire depuis FOS

GRÈCE - TURQUIE - LIBAN ÉGYPTE - SYRIE - CANARIES MER NOIRE - LIBYE _____________

ARKASFRANCE/SMI Marseille - Tél. 04.91.13.16.16

e-mail : sales@arkasfrance.fr

17 A, Av. Robert Schuman - 13002 Marseille Tél. : 04.91.15.44.00 - Fax : 04.91.56.09.10

Les EUROS de l’ESPOIR®

BORCHARD LINES Ltd SERVICE

DIRECT

Full Containers 20'/40' au départ de MARSEILLE

Bosphorus Service

KATHERINE BORCHARD....... 13 Mars MIRIAM BORCHARD.............. 20 Mars

LE PIRÉE.................... AMBARLI.................... GEBZE YILPORT....... IZMIR...........................

4 5 6 7

jours jours jours jours

West Mediterranean Service

SARA BORCHARD............... JOANNA BORCHARD..........

Limassol.................. Ashdod..................... Haïfa.......................... Alexandrie............. Mersin......................

12 Mars 19 Mars

5 6 7 8 9

(transbordement Haïfa)

MARMEDSA MARSEILLE 59, av. André Roussin - BP 106 - 13321 MARSEILLE Cedex 16 Tél. 04 96 17 17 12 / 32 / 09 / 37 — Fax 04 91 09 38 22

jours jours jours jours jours

GEFLUC

30, rue Montgrand 13006 MARSEILLE Téléphone 04.91.33.00.67


6 - Vendredi 7 mars 2014- l’antenne

Rouen

Services Maritimes

ROUEN RADICATEL FINLANDE – RUSSIE

ROUEN-CASABLANCA Service conteneur hebdomadaire direct 4 Jours maroc@promaritime.fr

Nouveau service RO-RO & conventionnel direct sur St Petersbourg

Service conteneur : 20’ / 40’ / 45’ (dry, pallet-wide, high cube, flat) Service conventionnel : colis lourds, matériel roulant, yachts

finlande@promaritime.fr

Une desserte des pays côtiers et de l’hinterland de l’Afrique

Service RoRo et conventionnel depuis Rouen

Dakar, Abidjan, Tema, Lagos, Conakry, Lomé, Cotonou et Douala roro-afrique@promaritime.fr

Fort de France Pointe à Pitre La Havane

 Le Havre Tél. 02 35 19 72 72 Fax 02 35 21 42 34 www.agena.fr

au départ de Rouen Destinations côtières :

NOUAKCHOTT - DAKAR - ABIDJAN - CONAKRY - TÉMA LOME - COTONOU - LAGOS - DOUALA - LIBREVILLE PORT GENTIL - POINTE NOIRE - MOMBASA Destinations enclavées : NIAMEY - BAMAKO OUAGADOUGOU - BANGUI - N’DJAMENA - KINSHASA Contact : uro@tsl-nvocc.com - Tél. : 02.32.18.83.60

www.tsl-nvocc.com

Une maitrise de bout en bout avec le réseau du groupe Bolloré

Dunkerque  Le Havre Tél. 02 35 19 72 72 Fax 02 35 21 42 34 www.agena.fr

© Dunkerque Port

Fort de France Pointe à Pitre La Havane

North West Europe

DUNKERQUE / ST-PETERSBOURG + reéxpédition RUSSIE Départ hebdomadaire Service direct Cotations et réservations

booking@dkk.sealogis.fr Tél. : 33.3.28.58.05.63

© Dunkerque Port

Services Maritimes


l’antenne - Vendredi 7 mars 2014- 7

Le Havre

Services Maritimes

3 Afrique occidentale et équatoriale

Mer du Nord / Baltique LE HAVRE/ST PETERSBOURG & ARKHANGELSK + REEX RUSSIE/C.E.I. (CNTR DRY & REEFER/CONV) ARKHANGELSK LINES

http://www.niledutch.com

SERVICE WEST AFRICA EXPRESS DIRECT : ABIDJAN - POINTE NOIRE LUANDA - LOBITO - NAMIBE Transbordement via Pointe Noire : LIBREVILLE - Douala - Matadi Bata - Malabo - APAPA

Réexpédition possible depuis Pointe Noire sur Cabinda (Angola), Boma (RDC), Soyo (Angola)

NILEDUTCH DURBAN............ NILEDUTCH IMPALA.............. NILEDUTCH PALANCA..........

14

13 Mars 20 Mars 27 Mars

AGENT GÉNÉRAL : LE HAVRE : 02 35 22 81 30 FAX : 02 35 22 44 65 saglehavre@wanadoo.fr PARIS : 01 44 09 47 09 - Fax : 01 40 55 05 66 sagparis@sagmar.com

a

LA RUSSIE ORIENTALE (Vostochniy, Vladivostok, Korsakov, Petropavlovsk-Kamchatskiy, Magadan)

AU DÉPART DU HAVRE AVEC

France

NileDutch France S.A.S. Espace Caillard - 3, rue Louis Eudier 76600 Le Havre Bertrand DEMARE 02.77.67.50.01 Nathalie LEVEEL 02.77.67.50.03 sales.leh@niledutch.com

5 Amérique du Nord Groupage direct Hebdo Depuis Le Havre sur

USA - Argentine - Asie Moyen Orient - Liban et bien plus encore !!

Tél. 02 35 25 57 45 - sales@tcclogistics.com

Certificat AEO n°FR00000335 Simplifications douanières/ Sécurité et sûreté

www.cargo-lines.com

6

Antilles / Amérique centrale

Fort de France Pointe à Pitre La Havane

9 Certificat AEO n°FR00000335 Simplifications douanières/ Sécurité et sûreté

www.cargo-lines.com

 Le Havre Tél. 02 35 19 72 72 Fax 02 35 21 42 34 www.agena.fr

Moyen-Orient

North West Europe départ hebdomadaire Cotations et réservations didier.claudepierre@lhv.feron.fr Tél. : 33.3.35.25.88.22 eric.andraud@feron.fr Tél. : 33.3.35.25.57.35


8 - Vendredi 7 mars 2014

Le groupe d’ingénierie pétrolière Subsea 7 a dit mercredi 5 mars tabler sur une amélioration de ses résultats en 2014 malgré l’actuel ralentissement des investissements pétroliers qui pèse sur son activité. Enregistré au Luxembourg mais coté à la Bourse d’Oslo, le groupe a accusé l’an dernier un fort recul de son bénéfice net à 347,6 millions de dollars (253 millions d’euros) contre 830,4 millions de dollars un an plus tôt, à cause notamment d’une grosse provision sur un projet au Brésil. Le repli du résultat brut d’exploitation (Ebitda) ajusté, purgé des éléments exceptionnels, est moins marqué, à 981 millions contre 1,1 milliard, pour un chiffre d’affaires inchangé, à 6,3 milliards de dollars. L’action a ouvert en forte baisse à Oslo, plombée par une déception sur les résultats du seul dernier trimestre. En début de matinée, elle reculait de 6,15 %, sur un marché en repli de 0,16 %.

Carnet noir Charles Liotta, cofondateur de la société marseillaise Mediaco Vrac, est mort dans la soirée du mercredi 5 mars à l’âge à l’âge de 85 ans. Cette personnalité du monde portuaire marseillais, née le 15 août 1929, avait été impliquée dans le transit des produits oléagineux pendant de longues années avant de créer cette entreprise en 1988. Charles Liotta a dirigé Mediaco Vrac avant d’en céder les rênes à ses fils Marc et Denis.

Préoccupation La Chine a fait part jeudi 6 mars de sa “préoccupation” après le tir par la Corée du Nord d’une roquette d’essai ayant croisé, à quelques minutes d’intervalle, la trajectoire d’un avion de ligne chinois. Pyongyang a effectué ces derniers jours plusieurs tirs de missiles à courte portée et de lance-roquettes multiple (LRM) au large de ses côtes orientales. La Corée du Sud affirme que le vol CZ628 de la compagnie China Southern Airlines reliant Tokyo à Shenyang (nord-est de la Chine), a coupé mardi 4 mars la trajectoire de la roquette 7 minutes seulement après le passage de l’engin.

SNCM

Sur le vif...

En baisse

De nouveau plongée dans l’incertitude Après une année 2013 tumultueuse, la SNCM, qui a vu ressurgir ses vieux démons la semaine passée entre les hésitations de l’État et l’hostilité de son actionnaire privé, espère obtenir des garanties lors du conseil de surveillance (CS) aujourd’hui à Paris.

© SNCM

En hausse

La SNCM a été créée il y a plus de trente ans

Dans un entretien aux “Échos” mercredi 5 mars, le ministre des Transports, Frédéric Cuvillier, se veut rassurant. “Je demanderai aux représentants de l’État de voter en faveur d’un mandat au directoire pour que puisse être négociée une lettre d’intention avec un chantier naval pour la construction des navires”, annonce-t-il. Il semble ainsi confirmer les engagements pris début janvier en faveur du plan de redressement de la compagnie maritime pour mettre fin à une grève de près de dix jours. Ce plan prévoit un renouvellement de la flotte, une augmentation du temps de travail et un plan de départ de 500 postes (sur 2.600), le tout pour obtenir une meilleure productivité et remettre l’entreprise à flot. À Marseille, beaucoup voient dans les propos du ministre une manière de “calmer le jeu avant les municipales” et restent inquiets du sort réservé à l’opérateur historique des lignes Corse-continent, après les tensions et atermoiements de ces derniers jours. Coup de théâtre le 25 février : le processus de commande de deux bateaux est stoppé net par l’abstention de l’État (25 %) et le non de Transdev (66 %) à la lettre d’intention autorisant l’ouverture de négociations avec les chantiers STX de SaintNazaire (Loire-Atlantique). Les actionnaires salariés (9 %) s’insurgent aussitôt contre “un État en rupture avec ses engagements”, selon la CGT, un “État qui se déjuge et met en grand danger le projet validé”, pour la CFE-CGC. Parallèlement à l’étude du montage financier par la Banque publique d’investissement (BPI France) et la Caisse des dépôts (CDC), qui doivent rendre leurs propositions le 15 avril avant une commande fin juin, “des travaux techniques sont en cours pour préparer la commande des navires. Il y a encore du travail à faire sur les prix, les spécifications et les délais de livraison”, se justifie alors le ministre. “Bruit de fond” Deux jours plus tard, l’inquiétude des syndicats grandit. Le PDG de Veolia Environnement, actionnaire indirect via Transdev (détenu avec la CDC), défend la mise sous “protection” de la SNCM, que le dirigeant qualifie de “boulet”, par le tribunal de commerce de Marseille. Objectif : “la mettre à l’abri des amendes de Bruxelles”, qui a condamné la compagnie à rembourser 440 millions d’euros d’aides publiques jugées illicites. La mise sous protection, pas “le dépôt de bilan”, expliquait lundi 3 mars Antoine Frérot. “Cela revient exactement à la même chose, c’est une faillite organisée qui réduirait la compagnie à quatre bateaux”, s’emportent les élus de la CFE-CGC, réclamant “des négociations immédiates” en vue d’une sortie de Veolia-Transdev du capital, “actionnaires hostiles et défaillants”. La direction s’est offusquée elle aussi de l’“impact commercial et social extrêmement préjudiciable”. Le président du directoire, Marc Dufour, avait prévu de tenir mercredi 5 mars une conférence de presse à Paris. Avant de l’annuler. Officiellement “en raison de complications d’agenda”, officieusement pour temporiser. “Sur ce dossier complexe, je préfère le travail de fond au bruit de fond”, a lancé mercredi 5 mars Frédéric Cuvillier, déplorant les “déclarations” et “communiqués de presse qui n’aboutissent qu’à inquiéter”. “C’est bien le silence du gouvernement qui rend le bruit de fond audible”, rétorque-ton du côté du syndicat de l’encadrement. Pour Roland Blum (UMP), premier adjoint au maire de Marseille, le ministre refuse “de prendre ses responsabilités en multipliant les déclarations contradictoires”. “Tout laisse à penser qu’il n’y a plus de pilote dans l’avion gouvernemental”, juge-t-il. La SNCM, compagnie aux difficultés chroniques, n’est jamais parvenue à un équilibre financier solide depuis sa création il y a plus de trente ans. Privatisée en 2006, elle accumule les pertes (14 millions d’euros en 2012, pour un chiffre d’affaires de 300 millions), confrontée à la concurrence croissante de Corsica Ferries, aux navires battant pavillon italien. Anne Beade

Le commerce extérieur de l’Islande a continué à se contracter en février, d’après les premières estimations publiées mercredi 5 mars par l’institut statistique national. Par rapport à la même période l’an dernier, la valeur des exportations a chuté de 17 % à 41,3 millions de couronnes et celle des importations de près de 15 % à 37,3 millions de couronnes. En un an, l’excédent de la balance ces biens a reculé de 34 %, à 4 milliards de couronnes (près de 26 millions d’euros). En février, la banque centrale d’Islande avait relevé que “les perspectives pour les exportations s’étaient détériorées, du fait en particulier d’un horizon moins favorable pour la pêche au capelan cette année”. Elle table sur une contraction de “près de 1 %” des exportations de biens en 2014, contre une hausse de près de 3 % en 2013.

Location Le syndicat majoritaire des pilotes d’Air France a décidé de signer mercredi 5 mars l’accord négocié avec la compagnie pour permettre d’allouer de nouveaux avions et équipages à Transavia, la filiale low-cost du groupe Air France-KLM. Fruit de plusieurs semaines de négociations, cet accord, d’une durée d’un an, prévoit le transfert de deux à six avions A320 d’Air France à Transavia France, selon le président du SNPL Air France Alpa, Jean-Louis Barber. Il permet ainsi à Transavia d’assurer son programme d’été enrichi de dix-sept nouvelles lignes. Un accord des pilotes était nécessaire pour augmenter, au-delà de quatorze avions, la flotte de Transavia, qui en compte actuellement treize.

Perturbation À l’aéroport d’Abou Dhabi, 37 vols ont été déroutés en raison d’un épais brouillard hier matin. Au total, 18 vols ont dû être déroutés sur d’autres aéroports des Émirats arabes unis, 10 sur l’aéroport de Doha, 6 sur Mascate, 2 sur Dammam (Arabie saoudite) et 1  sur Bahreïn. Le brouillard s’est estompé en milieu de journée. Plusieurs vols à destination de Dubaï ont également été retardés en raison du brouillard.

l’antenne

Édité par la SMECI au capital de 102.300 euros R.C. 447 889 395 00037 Siège social : 32, avenue André-Roussin BP 36 - 13321 Marseille Cedex 16 sarl

La direction du groupe finlandais UPM a refusé mercredi 5 mars la proposition des ex-salariés de la papeterie de Docelles (Vosges) de reprendre l’usine en société coopérative et participative (Scop) pour 3 millions d’euros, selon une source syndicale et la préfecture des Vosges. “En l’état, ils nous ont dit qu’il ne pouvaient pas accepter notre proposition”, a indiqué le leader CGT, Sébastien Saget, à l’issue d’une réunion à Paris en présence des ex-salariés qui s’étaient associés en Scop, de la direction d’UPM et du ministre du Redressement productif, Arnaud Montebourg. Quelque 85 anciens salariés avaient rallié la Scop, dont le projet industriel

© UPM

UPM refuse le rachat de Docelles par les salariés

Docelles, en activité depuis 1478, est la plus vieille papeterie des Vosges

prévoyait la reprise de 116 emplois la première année, 130 la seconde puis 160 la troisième, avec une trésorerie

initiale de 15 millions d’euros. À sa fermeture fin janvier, la papeterie de Docelles comptait 161 salariés. Le projet de reprise avait été largement soutenu par les collectivités locales, l’État et les banques, qui l’estimaient tous “viable”. “Au départ, nous voulions racheter l’usine pour l’euro symbolique, ce qu’UPM a refusé. Nous sommes montés à 3 millions d’euros, ce qui est énorme. Mais UPM n’a pas tenu ses promesses de vendre ses actifs, ils nous ont menti. Ça fait quatorze mois qu’ils nous trimballent”, s’est emporté Sébastien Saget. Le préfet des Vosges, Gilbert Payet, a pour sa part déploré qu’“UPM se soit mis dans la position de refuser de vendre”.

ISSN 0395-8582 - CPPAP 0313T79480

Dépôt Légal : 10 avril 2006 Gérant : Jacques RICCOBONO ———— Tél.  : 04.91.33.25.81 - Fax : 04.91.55.58.97 Site internet : www.lantenne.com Publicité : Grand Sud F. Revenaz 04.91.13.71.60 Normandie F. Papion : 06.21.88.97.42 Annonces maritimes : 04.91.33.83.01 Abonnement : 04.91.13.71.62

Rédaction : V. Grunchec : redaction@lantenne.com f.andre@lantenne.com v.calabrese@lantenne.com ——————

Cette publication peut être utilisée dans le cadre de la formation professionnelle continue

Lantenne 07 03 2014  
Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you