Page 1

Infrastructures/ Institutions

Canal Seine-Nord : Le projet se précise

71e année - N°19.846

www.lantenne.com Vendredi 2 décembre 2016

ISSN 0395-8582 - CPPAP 0319T79480

Med Ports Forum

Les ports de Méditerranée veulent s’affirmer sur l’échiquier mondial © Franck André

www.container-z.com

Sans cesse repoussé, le projet de canal Seine-Nord vient de franchir un pas de géant grâce à la conclusion lundi 28 novembre d’un accord sur son financement (4,5 milliards d’euros au moins), mais des étapes restent à franchir d’ici le début des travaux programmé pour début 2017.

ADP :

87 nouveaux sas commandés à Gemalto page 2

Entreprises

HMM :

“2017 sera une année charnière” En France, l’armateur sudcoréen Hyundai Merchant Marine fonde de grands espoirs pour 2017 avec la reconfiguration des alliances mondiales. Il s’attend à ce que 2017 soit “une année charnière”. Explications livrées chez HMM par Kevin Kim, directeur France, et Philippe Andrei, directeur commercial Sud.

page 3

CMA CGM : “jusqu’à 60 postes supprimés” au Havre CMA CGM a annoncé en comité d’entreprise mercredi 30 novembre à Marseille son intention de supprimer “jusqu’à une soixantaine de postes” au Havre, a-t-on appris auprès du syndicat Force ouvrière. “Comment ça va être géré, on ne sait pas encore”, a indiqué Glenn O’Brien, délégué central de Force ouvrière, expliquant qu’il s’agissait “d’une première information au CE avant tout processus d’informationconsultation”. Ces postes ont vocation à être délocalisé en Inde, a précisé le syndicaliste, sans doute “courant 2017”.

Vingt-cinq ports de Méditerranée se sont réunis à Marseille les 29 et 30 novembre pour affirmer leur rôle dans des échanges mondiaux qui évoluent et encourager les coopérations. Ils ont promis de renouveler l’expérience, en attendant de créer une structure permanente. Les 29 et 30 novembre, vingtcinq ports ont répondu à l’appel des membres d’Intermed Gateways (l’entité commune des ports de Barcelone, Marseille et Gênes). Après deux jours d’échanges, ils ont visiblement apprécié l’expérience et se sont montrés enthousiastes à l’idée de se revoir. Par l’intermédiaire du questionnaire qu’elles avaient été invitées à remplir, la totalité des autorités portuaires représentées se sont ainsi prononcées pour renouveler l’expérience. Lors de l’ouverture, la directrice du Grand Port maritime de Marseille-Fos, Christine CabauWoehrel, avait rappelé le but de ce premier Med Ports Forum, suivi par plus d’une centaine de personnes. Il s’agissait d’encourager la coopération entre les ports du bassin méditerranéen, notamment dans les domaines de la sûreté-sécurité, de l’environnement et de la logistique dans une démarche commerciale pour capter un maximum de trafics : “gagner des parts de marché en contribuant à la création de nouvelles routes maritimes internationales au profit de la Méditerranée”. La présidente du directoire du GPMM s’est félicitée du soutien de l’Union pour la Méditerranée, qui avait labellisé l’événement. Une initiative portuaire Pour Silvio Ferrando, directeur du développement du port de Gênes, “trois ports majeurs de

Pour autant, la directrice du port de Marseille-Fos se veut lucide sur les intérêts politiques existant derrière les entités portuaires : “Il y a des sujets sur lesquels tout le monde a envie de collaborer, et d’autres où c’est moins le cas”.

la Méditerranée sont venus pour dire que nous devons travailler ensemble dans un contexte difReconfiguration ficile. Nous avons des raisons des lignes maritimes objectives de le faire, même si certains sont dans une situation Le contexte mondial encouconcurrentielle”. Le dirigeant rage les acteurs de la région. Le italien a aussi appelé l’Europe relatif ralentissement de l’écoà lancer des projets de dévelop- nomie chinoise, le phénomène pement avec les ports d’Afrique de relocalisation en Europe de du Nord et du Proche-Orient : certaines activités, les enjeux “Pour nous aider, nous devons environnementaux et le déveloples aider”. pement attendu des pays du Sud Silvio Ferrando a émis le sou- fait croire à de nombreux particihait de voir ce premier rendez- pants que le bassin méditerranéen vous “se transformer en une sera la principale zone de croisstructure pérenne”, ce dont s’est sance pour le transport maritime réjouie Isabelle Ryckbost. La dans un avenir proche. Christine secrétaire générale de l’associa- Cabau-Woehrel s’attend ainsi à tion des ports européens (Espo) a “un rééquilibrage du sourcing vanté la Baltic Ports Organisation, vers l’axe Nord-Sud au détri“le modèle le plus intégré de co- ment de l’axe Est-Ouest”. Pour opération” interelle, la réduction portuaire. Elle a de la vitesse de jugé “important “Un rééquilibrage navigation, qui a que l’initiative allongé le transitdu sourcing vers time, “amènera vienne des ports et non des gouà revoir les mol’axe Nord-Sud vernements”, une dèles”, relançant au détriment idée qu’a partagé par exemple l’inChristine Cabau- de l’axe Est-Ouest” térêt du rail en Woehrel au cours bout de transport des débats, armaritime, notamguant que les solutions à chaque ment entre les ports du Sud de problème sont multiples et que l’Europe et le Nord du continent. les réalités sont parfois bien dif- De son côté, Silvio Ferrando férentes d’un port à l’autre. posait la question de savoir si “le La Française a souligné l’im- concept de hubs ne commence portance de partager les bonnes pas à se démoder”. pratiques, notamment dans les Dans ces optiques, les profesdomaines de l’environnement, du sionnels du secteur privé invités GNL, du branchement à quai et au Med Ports Forum sont venus des normes d’émissions imposées exprimer leurs attentes vis-à-vis par l’OMI. des ports mais aussi proposer leur

contribution au développement de l’activité en Méditerranée. Les orateurs – institutionnels, experts, transporteurs ou chargeurs – ont quasi unanimement fustigé les grands opérateurs de ligne régulière, en dénonçant tour à tour la fragilité de leurs engagements, la course au gigantisme, la surcapacité et le phénomène de concentration du secteur, illustré pendant les débats par la nouvelle d’un intérêt de Maersk pour Hamburg Süd (lire en dernière page). Fixer des objectifs concrets “Le monde a changé et nous sommes maintenant au centre des échanges mondiaux”, a estimé en conclusion de ces deux jours le directeur général adjoint du port de Barcelone, Santiago GarciaMilá, heureux que les politiques européennes de transport prennent en compte les corridors Sud. En écho à Christine CabauWoehrel, qui appelait de ses vœux des actes concrets, il a suggéré que le Forum se fixe à l’avenir un ou plusieurs objectifs, même modestes, avant de se réunir. Résultats du questionnaire en mains, l’hôte de la manifestation annonçait pour finir la tenue d’un Med Ports 2 “le plus tôt possible”, en souhaitant que l’audience s’élargisse significativement sous l’impulsion des présents : “Nous gardons le contact, ce n’est que le début”. La création d’une plateforme internet devrait être le premier résultat concret de ce forum et la première pierre vers l’éventuelle création d’une structure permanente souhaitée par une grande majorité des ports présents. Franck André


2 - Vendredi 2 décembre 2016 - l’antenne

Tests Les essais de circulation d’une rame TGV sur la ligne à grande vitesse (LGV) entre Rennes et Le Mans, qui doit être mise en service début juillet 2017, se déroulent “de façon tout à fait satisfaisants”, a assuré mercredi 30 novembre à Rennes Marc Legrand, le président d’Eiffage Rail Express, filiale du groupe Eiffage. Après les premiers essais à basse vitesse, les tests, dans une configuration de montée progressive en vitesse, ont débuté lundi 21 novembre, la rame roulant alors à 160 km/h. Mercredi, cette rame, bardée de capteurs, a effectué un trajet à 270 km/h.

Immatriculations Les immatriculations de voitures neuves en Espagne ont augmenté de 13,5 % sur un an en novembre, portant le nombre de véhicules vendus depuis le début de l’année à plus d’un million, a annoncé hier la fédération de constructeurs Anfac. Avec 92.653 immatriculations sur le mois et 1.050.121 depuis le 1er janvier, novembre est le meilleur mois depuis 2007, dernière année avant la crise économique, souligne la fédération. Côté production l’Espagne est un poids lourd de l’industrie automobile européenne, deuxième constructeur derrière l’Allemagne.

Autorisations Le gouvernement canadien a autorisé mardi 29 novembre la modernisation de deux oléoducs acheminant le pétrole d’Alberta vers la côte pacifique et les États-Unis pour augmenter la capacité à l’export de près d’un million de barils par jour, et rejeté un troisième projet pour protéger l’environnement. Le Premier ministre a donné son feu vert à la société américaine Kinder Morgan pour le triplement de la capacité du pipeline Trans Mountain, entre l’Alberta et la banlieue de Vancouver, ainsi qu’au quasi-doublement de la portion canadienne de l’oléoduc “Line 3” exploité par Enbridge entre l’Alberta et l’État américain du Wisconsin.

Accessibilité Le marché des pays de l’Asie du Sud-Est (Asean) est désormais plus accessible pour les échanges de biens que l’Union européenne ou encore les États-Unis, indique un rapport publié mercredi 30 novembre par le Forum économique mondial (WEF). Les pays de l’Asean, dont la Chine ne fait pas partie, ont accru leur intégration ces dernières années et représentent “aujourd’hui un marché plus ouvert que l’UE ou les États-Unis”, constate le rapport 2016 du forum de Davos sur la facilitation du commerce mondial, qui est publié tous les deux ans.

Infrastructures/Institutions

Canal Seine-Nord Fluvial

Le projet se précise Sans cesse repoussé, le projet de canal Seine-Nord vient de franchir un pas de géant grâce à la conclusion lundi 28 novembre d’un accord sur son financement (4,5 milliards d’euros au moins), mais des étapes restent à franchir d’ici le début des travaux programmé pour début 2017. Lors du lancement du projet chargements qui atteindront, par du Canal Seine-Nord en 1993, convoi, jusqu’à 4.400 tonnes, les acteurs affirmaient que le soit un équivalent de près de “premier coup de pioche” de- 180 poids lourds, ce qui permetvrait avoir lieu “à l’aube” des tra de tripler le volume du trafic années 2000, mais les montages actuel, selon Voies navigables technique et budgétaire ont pris de France (VNF), qui pilote plus de vingt ans. Le canal Seine- l’opération. Nord Europe (son nom officiel) a L’accord financier trouvé, qui souvent aussi été contesté, tant en doit encore être signé et approuvé raison de son coût qu’en ce qui par les élus concernés, est “le concerne sa capacité supposée à début de la marche inexorable décongestionner la route. du chantier”, estime Gérald Ce nouveau Darmanin, vicecanal, long de président de la “Une liaison 107 km, situé entre région Hauts-deCompiègne (Oise) France chargé en continu et Aubencheuldes transports. entre les pays Prochaine étape, au-Bac (Nord), constituera le “la publication du Benelux maillon manquant du décret pour la et la région entre la Seine et le constitution de la réseau fluvial de société de projet parisienne” l’Europe du Nord. et la nomination Il doit permettre de son président et une liaison en continu pour les de ses membres” dirigeants, exmarchandises entre les pays du plique Stéphane Saint-André, Benelux et la région parisienne. président de VNF. Cette société Cette liaison fluviale sera raccor- aura la maîtrise de l’ouvrage. dée au canal du Nord déjà exis- Pour la présidence, au moins tant, dont les voies devront être deux noms circulent : l’ancien miélargies à 54 mètres. Six écluses nistre (UDI) Jean-Louis Borloo et 61 ponts routiers et ferroviaires et le député PS Rémi Pauvros. devront être construits. Ce canal Une fois ces formalités accompermettra ainsi le transport de plies, il faudra encore obtenir la

ADP

Aérien

87 nouveaux sas commandés à Gemalto Le spécialiste français de la sécurité numérique Gemalto a annoncé la commande de 87 sas de contrôle automatisés des passeports par Paris Aéroport, afin de “fluidifier et sécuriser le flux de passagers” à Roissy et Orly. Paris Aéroport a commandé mercredi 30 novembre 87 nouveaux sas automatisés à Gemalto. Ces sas Coesys ABC (Automated Border Control) comparent instantanément l’empreinte de l’index à celle enregistrée sur un passeport biométrique. Leur installation “a déjà débuté” et 47 sas seront opérationnels “dès l’an prochain”. Paris Aéroport finance cette première phase à hauteur de 6 millions d’euros, maintenance incluse. Les 40 sas restants seront ensuite mis en service “d’ici 2021”. Ces équipements remplaceront et compléteront les 37 sas actuels des aéroports parisiens, déployés depuis 2009 dans le cadre du programme Parafe (Passage automatisé rapide aux frontières extérieures). Ce coupe-file pour entrer et sortir de l’espace Schengen est réservé aux voyageurs français, qui en bénéficient d’office, et aux étrangers qui en font la demande.

L’achat de ces machines était devenu nécessaire à cause de l’engorgement des contrôles aux frontières depuis les attentats de 2015, selon le PDG de groupe ADP, Augustin de Romanet, qui indiquait début novembre que, “depuis le début de l’année, l’occurrence d’un temps d’attente de plus de 30 minutes a été multipliée par vingt”. Le temps d’attente devrait par ailleurs être affiché au niveau des contrôles de la police aux frontières, comme c’est déjà le cas dans les zones de livraison de bagages, avait-il alors précisé. La technologie de reconnaissance faciale intégrée dans les sas Coesys ne sera en revanche pas utilisée immédiatement, même si Augustin de Romanet avait regretté en avril d’être le “dernier de la classe” en Europe dans ce domaine. Plus de 95 millions de voyageurs ont transité par les aéroports de Roissy et d’Orly en 2015.

© VNF

déclaration d’utilité publique sur le tracé modifié du canal et choisir le maître d’œuvre. Le Premier ministre, Manuel Valls, veut que les travaux commencent “dès l’année prochaine”. Fin prévue : 2024. Le projet d’origine, conçu comme un partenariat public-privé d’un montant évalué à 7 milliards d’euros, a été abandonné et revu à la baisse, avec un financement cette fois 100  % public. Le nouveau projet de 4,5 milliards hors taxe sera donc financé ainsi : 1,8  milliard de l’Union européenne (soit 40 %), 1 milliard de l’État, 1 milliard des collectivités – 302,65  millions des Hautsde-France, 110 de la région Îlede-France, 200  du département du Nord, 130 du Pas-de-Calais, 100 de l’Oise et 70 de la Somme. Cette somme sera complétée par un emprunt de 0,7  milliard “garanti ensemble par l’État et les collectivités”, selon la région Hauts-de-France. Ce budget ne comprend pas les “aménagements des plateformes logistiques”, selon Philippe Hourdain, président de la CCI régionale.

Ce projet devrait créer “quelque 45.000 emplois pérennes d’ici 2050”, affirme VNF. Durant les sept années du grand chantier, les territoires traversés devraient accueillir “13.000 emplois chaque année”. “Le fluvial a un gros avantage : la capacité à transporter de très gros volumes sur des péniches”, mais “c’est un moyen trop lent pour les produits frais”, analyse Rose-Marie François, de la Fédération nationale des transports routiers du Nord. Côté environnement, le report de trafic de la route à l’eau doit faire baisser les émissions de gaz carbonique et décongestionner les autoroutes régionales. Les écologistes d’EELV contestent toutefois l’intérêt du projet, pointant notamment son coût “colossal” qui empêchera “le développement de la voie fluviale sur le reste de la France”, dit l’écologiste nordiste Sandrine Rousseau. Elle estime qu’il y avait “la possibilité d’en faire un moins grand et moins coûteux”. Zoé Leroy

Petites annonces À LOUER

ZONE FRANCHE MARSEILLE (16e)

BUREAU 20 m2

450 euros/mois HT - Libre immédiatement Contact au journal qui transmettra : pao@lantenne.com - 04 91 33 83 02

AGENTS MARITIMES ET CONSIGNATAIRES DE FRANCE Union de syndicats professionnels (fusion Snam-Facam)

Recherche son

DÉLÉGUÉ GÉNÉRAL (H/F)

pour animer, piloter les projets et travaux de l’Union, administrer l’entité

- Connaissance obligatoire des transports maritimes (représentation lignes régulières, consignation, tramping), - Maîtrise de l’anglais exigée, - Poste basé sur Paris au siège du syndicat. CV et Lettre de motivation à adresser à l’ANTENNE qui transmettra sous la référence AMCF/CB01


Entreprises

l’antenne - Vendredi 2 décembre 2016 - 3

Hyundai Merchant Marine

Expédition

Maritime

“2017 sera une année charnière”

Dans un contexte de crise qui sur l’axe Asie-Méditerranée. ronge le secteur de la ligne régu- “Notre activité moyenne delière et de consolidation, Hyundai vrait passer de 600 EVP par seMerchant Marine (HMM) France maine, soit 300 EVP à l’import et ne perd pas espoir. “Nous sommes 300 EVP à l’export, à 1.200 EVP dans un marché complexe où la par semaine en 2017”, prévoit-il. concurrence est âpre. Il va falloir Philippe Andrei explique le que Hyundai Merchant Marine se rôle majeur que HMM joue au démarque. 2017 sein de l’alliance est un défi. Une G6*. Selon lui, “Marseille nouvelle période sur les 11 portes’ouvre pour nous compte voir doubler conteneurs déavec les nouployés par les les volumes” velles alliances membres de l’alqui s’annoncent”, liance sur la ligne expliquait mercredi 30 novembre Asie-Méditerranée occidentale, dans la Cité phocéenne Philippe HMM en déploie aujourd’hui 6. Andrei, en poste depuis quelques “Sur ce service, baptisé EUM, mois à l’agence de Marseille au HMM exploite des navires d’une titre de “regional sales manager” capacité de 13.000  EVP. Ils font (directeur commercial pour la escale à Busan, Shanghai, Ningbo, région). Shekou, Hong Kong, Singapour, L’agence marseillaise de l’ar- puis Djeddah, Gênes, La Spezia, mateur coréen espère voir doubler Fos (où ils sont opérés par l’opéen 2017 ses volumes transportés rateur Eurofos), Barcelone et

© HMM

En France, l’armateur sud-coréen Hyundai Merchant Marine fonde de grands espoirs pour 2017 avec la reconfiguration des alliances mondiales. Il s’attend à ce que 2017 soit “une année charnière”. Explications livrées chez HMM par Kevin Kim, directeur France, et Philippe Andrei, directeur commercial Sud.

Valence. Ils repartent après pour l’Égypte où ils font escale à Port Saïd, avant de rejoindre Djeddah, puis l’Asie”. 2M : les négociations se poursuivent Souhaitant couper court aux rumeurs qui vont bon train concernant l’entrée ou pas de HMM dans l’alliance 2M, aux côtés de Maersk Line et MSC, Kevin Kim, le directeur de HMM France, indique : “Nous allons recevoir dans quelques jours des informations de Séoul nous indiquant l’entrée ou pas de HMM au sein de l’alliance 2M. Pour l’heure, les négociations

continuent. On est en train de régler les détails”. En France, Hyundai est présent au Havre, à Marseille, à Lyon et à Paris. L’armateur emploie dans le pays 40 salariés (dont 34 dans la cité normande). Avec une capacité de 450.000 EVP, HMM est situé à ce jour au 13e rang mondial des armateurs conteneurisés. Selon Alphaliner, il exploite une flotte de 65 porte-conteneurs dont 22 en propriété et 43 en affrètement. Vincent Calabrèse * Aux côtés de Hapag-Lloyd, Mitsui OSK Line (Mol), Nippon Yusen Kaisha (NYK), OOCL et APL

Faiveley

Emploi Rolls-Royce a annoncé hier la suppression de 800 emplois de plus dans le monde dans ses activités marines qui sont en pleine restructuration en raison d’un marché pétrolier déprimé. Rolls-Royce a ainsi présenté de nouvelles mesures pour redresser ces activités, dont une simplification du fonctionnement de la branche, une rationalisation de la structure dirigeante et des réductions de coûts avec la suppression de 800 postes dans le monde. Environ 4.800 personnes dans 34 pays travaillent actuellement dans les activités marines.

Ouverture

Ferroviaire

Wabtec prend définitivement le contrôle Le groupe américain Wabtec a finalisé la prise de contrôle de l’équipementier ferroviaire français Faiveley en rachetant les 51 % de parts de la famille Faiveley. Wabtec a définitivement pris le contrôle de Faiveley, ont indiqué hier les deux entreprises. L’opération, qui fait ressortir la valeur d’entreprise de Faiveley à environ 1,6 milliard d’euros, dette nette incluse, avait été annoncée en octobre 2015 et avait reçu le feu vert définitif de la Commission européenne mi-novembre.

Filiale du groupe Fiat Chrysler Automobiles (FCA), la société Comau basée à Castres dans le Tarn expédie à travers le monde des machines-outils destinées à l’industrie automobile. Récemment, elle a confié au groupe Gefco, l’envoi de trois de ces matériels, de 20 tonnes chacun, vers la Chine. Multimodal, le convoi a traversé la France par route pour rejoindre le Luxembourg, où les colis ont été transbordés sur un des vols tout cargo directs réguliers avec Pékin proposés par son aéroport international.

Wabtec dégage désormais un chiffre d’affaires de 4,2 milliards d’euros sur les marchés du transit de passagers et de fret. La société américaine a acquis la participation de la famille Faiveley pour 200 millions d’euros en numéraire et 6,3 millions d’actions ordinaires Wabtec. “Au travers de l’offre publique obligatoire, les actionnaires

minoritaires de la société se verront offrir dans le cadre d’une offre alternative le choix entre une offre en numéraire sur la base d’une valeur de 100 euros par action et une offre d’échange leur permettant de recevoir 15 actions ordinaires Wabtec pour 13 actions Faiveley Transport, soit les mêmes conditions financières que celles offertes à la famille Faiveley”. Mercredi 23 novembre, la Commission européenne avait donné son feu vert définitif au rachat de Faiveley par

l’antenne

partenaire

RSVP. Pour tout renseignement, contactez-nous : Nathalie.combe@marseille-port.fr / vincent.mutel@marseille-port.fr Tél. 04 91 39 46 20 / 04 91 39 51 55

l’américain Wabtec. Bruxelles “a approuvé” la vente de la filiale Faiveley Transport Gennevilliers (qui fabrique des freins frittés), “dernière autorisation réglementaire nécessaire” pour le rachat du groupe, avait alors précisé Faiveley. Cette cession était la seule condition posée début octobre par la Commission européenne au rachat du groupe français par Wabtec. L’opération avait également obtenu le 26 octobre le feu vert du ministère de la Justice américain.

L’Autorité des marchés financiers (AMF) a annoncé mercredi 30 novembre que l’OPA lancée par la société Axens sur le groupe français d’ingénierie pétrolière et gazière Heurtey Petrochem, autorisée la veille par le gendarme des marchés, se déroulerait du 1er décembre au 5 janvier. Axens, filiale de l’organisme public français de recherche en énergie Ifpen, détient déjà 36,01 % de Heurtey Petrochem et propose de racheter le solde du capital au prix de 25 euros par action, valorisant le groupe à près de 123 millions d’euros. Ce prix avait été relevé de 2 euros par action mi-novembre.

LYON MERCREDI 7 DÉCEMBRE 18 H 30

Le Sucre - Rooftop de la Sucrière 50, quai Rambaud 69002 Lyon Confluence

Retransmission du match OL-Séville sur grand écran !


4 - Vendredi 2 décembre 2016 - l’antenne

Marseille TRANSCAUSSE

Messagerie / Lots complets Express

M

CORSE

Livraison tous points

Départs quotidiens ––––––––

Tél. 04.91.13.14.52 Fax: 04.91.91.16.50

Service hebdomadaire DIRECT conteneurs (FCL)

MARSEILLE - CASABLANCA IMPORT / EXPORT

Réception Poste 157 _____________

Depuis FOS hebdomadaire ALGER port sec ORAN - SOUSSE

TRANSCAUSSE Lots complets / Groupages MAROC - TUNISIE - ALGÉRIE Départs hebdomadaires de Marseille, Lyon et Paris –––—————––

Tél. : 04.91.13.15.37 / 38 Fax : 04.91.90.54.29

Réception EUROFOS

ARKASFRANCE/SMI Marseille - Tél. 04.91.13.16.16

e-mail : sales@arkasfrance.fr

MAROC AU DÉPART

DE SÈTE

Service Fret direct en 40 heures

2 départs par semaine en Ro/Ro

Depuis SÈTE sur TANGER et NADOR Cotations et réservations :

Burger-Féron

Roulant / Conventionnel / Conteneurs ALGER - ORAN

GOURAYA .........................................................................

BEJAIA - SKIKDA

MARFRET NIOLON ..........................................................

MOSTAGANEM - ORAN

CHODZIEZ ........................................................................

commercial.mrs@burgerferon.com - Tél. 04 91 39 93 66

3 Décembre 9 Décembre 5 Décembre

Prévisions de départs

Réception : SOCOMA Poste 44

––––––––––––– 52 rue Emmanuel Eydoux - 13016 MARSEILLE Tél.: 04.91.14.27.80 - Fax: 04.91.56.65.05/06 www.agent-maritime-marseille.com

Départs hebdomadaires service direct

ALGER port centre

VENDREDI

Marseille Manutention poste 65

Service roulant

“LA SURPRISE”

SAMEDI

Med Europe Terminal poste 157

Service porte-conteneur “BF CARODA” ou “ESPERANZA”

Cotations et bookings : ISAMAR Mail : commercial@isamar.fr - Tel : 04 95 09 09 13

Tous les jours, les départs pour plus de 200 ports dans le Monde.

EAS RORO SERVICE

RORO & GENERAL CARGO depuis Marseille Service direct sur

Abidjan, Lomé, Cotonou, Bata, Malabo, Douala et Dakar

MARGUISA CONTENEURS SERVICE

CONTENEURS depuis Marseille Service sur

Lomé, Bata, Malabo et Douala

Cotations et bookings : ISAMAR Mail : commercial@isamar.fr - Tel : 04 95 09 09 09

Depuis FOS hebdo Conteneurs

Dakar abidjan tema Lagos Libreville Mauritanie Réception SEAYARD

ARKASFRANCE/SMI Marseille - Tél. 04.91.13.16.16

e-mail : sales@arkasfrance.fr

http://www.niledutch.com Service hebdomadaire tous les lundis

Au départ de FOS en transbordement

Dry / HC/ OT

Pointe-Noire - Luanda - Lobito - Namibe (1/2) Libreville - Douala - Malabo - Bata - Matadi Boma - Pointe Noire - Soyo et Cabinda Réception : EUROFOS France

Contact : salesmrs@niledutchfrance.com Tel : 04 96 17 17 32


Prévisions de départs du port de Marseille

l’antenne - Vendredi 2 décembre 2016 - 5

Med

MARSEILLE-FOS / NOVOROSSIYSK SOTCHI - VLADIVOSTOCK Départs hebdomadaires Russie + réexpedition Cotations et réservations

jennifer.massaro@burgerferon.com Tél. : 04.91.39.93.97

Groupage direct Hebdo Depuis Marseille / Fos sur

Nouveau

et bien plus encore !!

Service hebdomadaire Direct

Ashdod / Haifa - Beyrouth Dubai - Singapore - Hong Kong Port Louis Tél. 04 91 39 93 58 - marseille@tcclogistics.com

DRY / HC / PW / OT / FR / REEFER

ÉGYPTE - LIBAN TURQUIE - SYRIE - GRÈCE

CINZIAN A. - VGE : 311/2016....... 12 Déc. GISELE A. - VGE : 312/2016........ 22 Déc.

AMARSUD / GRIMALDI

Réception : EUROFOS Contact : Jennifer.Massaro@feron.fr

Départs de MARSEILLE/FOS

Roulant - Projets - Conventionnel

Service hebdomadaire direct vers la Turquie

GEMLIK - DERINCE - YENIKOY

Certificat AEO n°FR00000335 Simplifications douanières/ Sécurité et sûreté

Agence de Lyon 9 av des Pays-Bas BP 60107 - 69330 Meyzieu Tel : +33(0)4 91 53 80 41 Fax : +33(0)4 91 67 32 86

Agence Le Havre 47 bis, bd de Graville BP113 76051 Le Havre Cedex France Tel : +33(0)2 35 53 29 59 Fax : +33(0)2 35 53 28 92

Agence de Marseille 151 av des Aygalades 13344 Marseille cedex 15 Tel : +33(0)4 91 53 80 40 Fax : +33(0)4 91 67 32 86

Siège Social Z.A.C. du Moulin 14 rue du Meunier 95700 Roissy en France Tel : +33(0)1 30 18 94 00 Fax : +33(0)1 39 88 11 85

En transbordement via SALERNE :

Service hebdomadaire Matériels roulant uniquement Au départ de

GRANDE ROMA . ............................................................. 3 Décembre CSCC SHANGHAI . .......................................................... 3 Décembre

LE PIRÉE - GEMLIK DERINCE

Palerme - Malte - Tunis - Tartous - Le Pirée Beyrouth - Lattaquié - Al Khoms - Alexandrie Réception à FOS : Darse 3 - Nicolas Frères –––––––

neptune OKEANIS............... neptune AEGLI..................... neptune DYNAMIS...............

––––––

2 Déc. 3 Déc. 3 Déc.

Pour fret et réservations :

17 A, Av. Robert Schuman - 13002 Marseille Tél. : 04.91.15.44.00 - Fax : 04.91.56.09.10

NECOTRANS France “GRAND ECRAN” 11, Avenue André Roussin 13016 Marseille Tél.: 04.91.92.10.40 / 41 p.spina@necotrans.com c.cantoni@necotrans.com

BORCHARD LINES Ltd SERVICE

Marseille

DIRECT

Full Containers 20'/40' au départ de MARSEILLE

Bosphorus Service

EVERGREEN LINE

www.evergreen-line.com Service hebdomadaire DIRECT

au départ de FOS

IMPORT/EXPORT ASIE - sous continent Indien SERVICE IMPORT/EXPORT MEDITERRANÉE ORIENTALE - MER NOIRE

au départ dU HAVRE

IMPORT/EXPORT ASIE - sous continent Indien ÉTATS-UNIS - AFRIQUE DE L’EST EUROPE DU NORD - MED. ORIENTALE - MER NOIRE

MIRIAM BORCHARD.............. 7 Déc. CHARLOTTE BORCHARD...... 14 Déc.

LE PIRÉE.................... AMBARLI.................... GEBZE YILPORT....... IZMIR...........................

4 5 6 7

jours jours jours jours

West Mediterranean Service

KATHERINE BORCHARD.... JOANNA BORCHARD..........

Limassol.................. Ashdod..................... Haïfa.......................... Alexandrie............. Mersin......................

7 Déc. 14 Déc.

5 6 7 8 9

(transbordement Haïfa)

MARMEDSA MARSEILLE 59, av. André Roussin - BP 106 - 13321 MARSEILLE Cedex 16 Tél. 04 96 17 17 12 / 32 / 09 / 37 — Fax 04 91 09 38 22

jours jours jours jours jours

Service hebdomadaire depuis FOS

GRÈCE - TURQUIE - LIBAN ÉGYPTE - SYRIE - CANARIES MER NOIRE - LIBYE _____________

ARKASFRANCE/SMI Marseille - Tél. 04.91.13.16.16

e-mail : sales@arkasfrance.fr

MARSEILLE : 04 96 17 17 70 PARIS : 01 58 58 02 22 LE HAVRE : 02 32 74 50 50 LYON : 04 72 61 19 91 STRASBOURG : 03 88 55 96 40

Certificat AEO n°FR00000335 Simplifications douanières/ Sécurité et sûreté

Agence de Lyon 9 av des Pays-Bas BP 60107 - 69330 Meyzieu Tel : +33(0)4 91 53 80 41 Fax : +33(0)4 91 67 32 86

Agence Le Havre 47 bis, bd de Graville BP113 76051 Le Havre Cedex France Tel : +33(0)2 35 53 29 59 Fax : +33(0)2 35 53 28 92

Agence de Marseille 151 av des Aygalades 13344 Marseille cedex 15 Tel : +33(0)4 91 53 80 40 Fax : +33(0)4 91 67 32 86

Siège Social Z.A.C. du Moulin 14 rue du Meunier 95700 Roissy en France Tel : +33(0)1 30 18 94 00 Fax : +33(0)1 39 88 11 85

L'amicale des professionnels du shipping marseillais Retrouvez-nous sur notre compte Facebook :

www.facebook.com/pages/Blading-Club/118412927795


6 - Vendredi 2 décembre 2016 - l’antenne

Rouen

Services Maritimes

TSL c/o RCS/BOLLORE LOGISTICS

TSL Rouen

Rouen Vallée de Seine Logistique (RVSL) NOUAKCHOTT DAKAR ABIDJAN CONAKRY TEMA LOME COTONOU LAGOS DOUALA LIBREVILLE PORT GENTIL POINTE NOIRE MOMBASA NIAMEY BAMAKO OUAGADOUGOU BANGUI N’DJAMENA KINSHASA PORT LOUIS ANTANANARIVO LONGONI POINTE DES GALETS DEGRAD DES CANNES

Une desserte des pays côtiers et de l’hinterland de l’Afrique

au départ de ROUEN Une maitrise de bout en bout avec le réseau du groupe Bolloré

Le conseil et l’expertise documentaire Schedules en ligne

Contact uro@tsl-nvocc.com - Téléphone : 02.32.18.83.60

www.tsl-nvocc.com

 Le Havre Tél. 02 35 19 72 72 Fax 02 35 21 42 34 www.agena.fr

Fort de France Pointe à Pitre La Havane

© Dunkerque Port

www.agena.fr

Dunkerque North West Europe

DUNKERQUE / ST-PETERSBOURG + reéxpédition RUSSIE Départ hebdomadaire Service direct Cotations et réservations

booking@dkk.sealogis.fr Tél. : 33.3.28.58.05.63

© Dunkerque Port

Services Maritimes

Fort de France Pointe à Pitre La Havane

 Le Havre Tél. 02 35 19 72 72 Fax 02 35 21 42 34


l’antenne - Vendredi 2 décembre 2016 - 7

Le Havre

Services Maritimes

3 Afrique occidentale et équatoriale

14

Mer du Nord / Baltique

a

LA RUSSIE ORIENTALE www.europeanrorolines.com

SERVICE RORO DÉDIÉ A L’AFRIQUE

Service mensuel en direct sur Nouakchott - Dakar - Douala Abidjan - Lome - Bata - Malabo Port Gentil - Libreville Service bi mensuel sur Cotonou Transbordement via Anvers : Pointe Noire - Mombasa - Maputo Dar Es Salaam

PARANA..................................

8 Déc.

–––––––

ERL France

5, quai de la Saône - 76600 Le Havre Tél : +33 2 32 72 15 15 E.Mail : lehavre@erl-fr.com

–––––––

Terminal de Gennevilliers 6/7 Route du mole 1-2 92631 Gennevilliers Cedex

http://www.niledutch.com

Rotation dans les ports WEWA Le Havre - Lisbonne - Algésiras - Tanger - Pointe-Noire Luanda - Lobito - Namibe (1/2) - Abidjan - Tanger - Anvers Libreville, Douala, Malabo, Bata, Matadi, Boma sont servis par Pointe Noire Soyo et Cabinda sont servis par Luanda

BARRY ................................... CARLOTTA STAR ..................

3 Déc. 10 Déc.

L’escale du service WEWA au Havre est le samedi au terminal EAT Atlantique (CNMP)

Rotation dans les ports EUWA Tilbury - Anvers - Dunkerque - Le Havre - Montoir Tanger - Algésiras - Dakar - Abidjan

PARTICI................................... MATAR N.................................

5 Déc. 12 Déc.

L’escale du service EUWA au Havre est le lundi à TDF (GMP) France

Espace Caillard - 3, rue Louis Eudier - 76600 Le Havre Bertrand DEMARE 02.77.67.50.01 Nathalie LEVEEL 02.77.67.50.03 sales.leh@niledutch.com

5 Amérique du Nord Groupage direct Hebdo Depuis Le Havre sur

New York - Santos - Valparaiso Beyrouth - Singapore - Hong Kong Shanghai - Busan - Colombo - Dubai

et bien plus encore !!

Tél. 02 35 25 57 45 - sales@tcclogistics.com

Certificat AEO n°FR00000335 Simplifications douanières/ Sécurité et sûreté

Agence de Lyon 9 av des Pays-Bas BP 60107 - 69330 Meyzieu Tel : +33(0)4 91 53 80 41 Fax : +33(0)4 91 67 32 86

6

Agence Le Havre 47 bis, bd de Graville BP113 76051 Le Havre Cedex France Tel : +33(0)2 35 53 29 59 Fax : +33(0)2 35 53 28 92

Siège Social Z.A.C. du Moulin 14 rue du Meunier 95700 Roissy en France Tel : +33(0)1 30 18 94 00 Fax : +33(0)1 39 88 11 85

Antilles / Amérique centrale  Le Havre Tél. 02 35 19 72 72 Fax 02 35 21 42 34

Fort de France Pointe à Pitre La Havane

9

Agence de Marseille 151 av des Aygalades 13344 Marseille cedex 15 Tel : +33(0)4 91 53 80 40 Fax : +33(0)4 91 67 32 86

www.agena.fr

Moyen-Orient

Certificat AEO n°FR00000335 Simplifications douanières/ Sécurité et sûreté

Agence de Lyon 9 av des Pays-Bas BP 60107 - 69330 Meyzieu Tel : +33(0)4 91 53 80 41 Fax : +33(0)4 91 67 32 86

Agence Le Havre 47 bis, bd de Graville BP113 76051 Le Havre Cedex France Tel : +33(0)2 35 53 29 59 Fax : +33(0)2 35 53 28 92

Agence de Marseille 151 av des Aygalades 13344 Marseille cedex 15 Tel : +33(0)4 91 53 80 40 Fax : +33(0)4 91 67 32 86

Siège Social Z.A.C. du Moulin 14 rue du Meunier 95700 Roissy en France Tel : +33(0)1 30 18 94 00 Fax : +33(0)1 39 88 11 85

(Vostochniy, Vladivostok, Korsakov, Petropavlovsk-Kamchatskiy, Magadan)

AU DÉPART DU HAVRE AVEC

North West Europe départ hebdomadaire Cotations et réservations didier.claudepierre@lhv.feron.fr Tél. : 33.3.35.25.88.22 eric.andraud@feron.fr Tél. : 33.3.35.25.57.35

LE HAVRE/ST PETERSBOURG & ARKHANGELSK + REEX RUSSIE/C.E.I. (CNTR DRY & REEFER/CONV) ARKHANGELSK LINES

AGENT GÉNÉRAL : LE HAVRE : 02 35 22 81 30 FAX : 02 35 22 44 65 saglehavre@wanadoo.fr PARIS : 01 44 09 47 09 - Fax : 01 40 55 05 66 sagparis@sagmar.com


8 - Vendredi 2 décembre 2016

Les ventes de véhicules neufs de gabarits traditionnels au Japon ont nettement augmenté en novembre, de 13,9 % (grâce à une hausse des achats de modèles de tourisme), mais celles des minivéhicules ont encore reflué, pour le 23e mois d’affilée, perdant 3 %. Dans le détail, 273.042 véhicules de plus de 660 cm3 ont été achetés le mois dernier (dont 235.871 voitures de tourisme, + 16,2 %) et 144.560 modèles de plus petites cylindrées. Les ventes de bus ont prix 9,2 % et celles de camions et camionnettes ont pour ainsi dire stagné. Globalement, tous gabarits et types confondus, les ventes ont ainsi grimpé de 7,4 % en novembre à 417.602 unités.

Réaction Le PDG d’Air France-KLM a souhaité mercredi 30 novembre le retour à un dialogue social “apaisé” entre syndicats et négociateurs d’Air France, sans recours à la grève comme moyen de pression. Pour éviter les grèves, qui ont coûté en 2016 130 millions d’euros à la compagnie, la “meilleure solution est de trouver un mode de dialogue social qui soit plus apaisé (...) moins sous la pression de la grève qui est trop souvent, dans les compagnies aériennes et surtout chez Air France, utilisée comme un moyen de pression alors que les négociations ne sont pas arrivées jusqu’au bout”, a déclaré Jean-Marc Janaillac au cours d’une audition au Sénat.

Hamburg Süd

Sur le vif...

Maersk confirme l’acquisition de la filiale du groupe allemand Oetker © GPMD

En hausse

Le danois Maersk Line, numéro un mondial du transport maritime de conteneurs, a confirmé hier à Copenhague l’acquisition de l’allemand Hamburg Süd. “L’acquisition de Hamburg Süd est conforme à notre stratégie de croissance et augmentera l’activité à la fois de Maersk Line et d’APM Terminals”, la filiale du groupe danois spécialisée dans l’exploitation des terminaux portuaires, a affirmé le directeur général de Maersk Line et sa maison mère, Maersk Group, Søren Skou. Cédé par le groupe familial germanique Oetker Group, Hamburg Süd contrôle, selon Alphaliner, une flotte de presque 120 porteconteneurs. Il se situe aujourd’hui à la septième place mondiale avec une capacité de 600.000 EVP. Il a réalisé en 2015 un chiffre d’affaires de 6,06 milliards d’euros. L’acquisition doit porter la part de Maersk Line dans les capacités mondiales de 15,7 à 18,6 %. La transaction sera close fin 2017 Le prix de la transaction n’a cependant pas été divulgué. Mais “Maersk Line prévoit de livrer plus de détails à la suite de l’approbation de la vente et de l’accord de rachat, attendus au début du deuxième trimestre”, a indiqué l’acheteur. La transaction doit être close d’ici fin 2017. Selon Alphaliner, le français CMA CGM, numéro trois mondial, était également en lice pour acquérir Hamburg Süd mais c’est le danois qui a remporté l’affaire. Cette opération est une nouvelle conséquence de la crise surcapacitaire survenue dans le secteur de la ligne régulière conteneurisée il y a quelques années et du fait que la demande n’ait pas connu jusqu’ici le redémarrage escompté. CMA CGM a acquis cette année le singapourien Neptune Orient Lines (Nol). Quant au sud-coréen Hanjin, placé en son temps au septième rang, il a déposé le bilan en août. Enfin, les trois armateurs japonais Mol, “K” Line et NYK ont décidé en octobre de fusionner pour mieux résister à la crise internationale. Vincent Calabrèse

Reprise Les salariés de la Compagnie nationale du Rhône (CNR) ont repris le travail mercredi 30 novembre après avoir observé huit jours de grève. “Les écluses de Bollène et PierreBénite sont de nouveau en service et la navigation possible entre Lyon et la Méditerranée, suite à la levée du blocage par la CGT”, a déclaré la direction de l’entreprise. Le syndicat avait appelé le 21 novembre à la grève, avec occupation de ces deux sites, pour protester contre le projet d’évolution de l’organisation de CNR (“L’Antenne” du 24 novembre). Une médiation a été mise en place par l’État, suite aux différents échanges avec la présidence de CNR et la rencontre entre une délégation syndicale et le préfet de la région Auvergne-Rhône-Alpes lundi 28 novembre. Parallèlement, le Rhône ainsi que ses affluents sont entrés en décrue dès le milieu de la semaine dernière.

Brême

Zoom...

Le port, lauréat du prix Espo 2016 En finale avec les ports de Carthagène, Dunkerque, Guadeloupe et Riga, Brême s’est vu remettre le 8e prix Espo (European Sea Ports Organisation) placé, cette année, sous le signe de la préservation de la biodiversité portuaire. Remis le 9 novembre à son autorité Bremenports, ce trophée récompense sa politique de sauvegarde de ses espaces naturels à marée dans la zone des Wadden classée au patrimoine mondial de l’Unesco. Situé au sud du port où se jette la Weser dans la mer du Nord, son projet Luneplate distingué consiste à aménager une zone de plus de 1.000 hectares en compensation d’extensions et d’infrastructures portuaires menées ces dernières années. En aval de sa digue principale et d’un barrage pour lutter contre les crues, le projet Luneplate permet de créer des vasières fournissant de nouveaux habitats pour des espèces menacées dans l’estuaire. Approche intégrée conjuguant économie portuaire et écologie, il s’inscrit dans la stratégie de développement durable du port allemand appelée “Greenports”. Érick Demangeon

En baisse L’activité dans le secteur manufacturier a vu son rythme de croissance ralentir en novembre au Royaume-Uni, au moment où la faiblesse de la livre renchérit les coûts de production des industriels, a annoncé hier le cabinet Markit. L’indice PMI manufacturier a atteint 53,4, soit un coup de frein après 54,2 (révisé en légère baisse) en octobre. Le chiffre pour novembre est moins bon que prévu par les économistes qui tablaient en moyenne sur une accélération modeste à 54,4, selon Bloomberg.

Mouvement FM Logistic vient de procéder au renforcement du comité de direction de sa filiale française avec la nomination de deux nouveaux membres : Patricia Cazier, directrice de son pôle financier depuis septembre 2016, et Laurent Leleu, directeur de ses ressources humaines depuis le mois dernier. Avant de rejoindre FM, Patricia Cazier a travaillé notamment au sein de la DCNS, ABB et Décathlon. Fruit du parcours “Pépinière” du groupe, Laurent Leleu est salarié FM depuis 2003 et a connu plusieurs promotions internes.

Hypothèse L’hypothèse d’une panne de carburant à l’origine du crash aérien de la compagnie Lamia en Colombie est étayée par les éléments techniques liés à l’appareil et son plan de vol, selon Xavier Tytelman, consultant en sécurité aérienne et membre d’une communauté de professionnels de l’aérien, “AvGeek”. “Il existe des sites en source ouverte qui permettent de connaître la trajectoire de l’avion, comme FlightRadar24. Donc nous connaissons la durée de vol en distance et en temps. De plus, on sait d’après les données météo que l’avion avait un vent de face, il volait avec des facteurs défavorables. Nous avons comparé cela avec les performances de l’avion, en se basant sur le nombre de passagers et leurs bagages, soit environ 8 tonnes, et dans tous les cas de figure, l’avion était à court de carburant. Donc dès le soir de l’accident, nous nous sommes orientés vers l’hypothèse que l’avion était tombé en panne de carburant”.

l’antenne

Édité par la SMECI au capital de 102.300 euros R.C. 447 889 395 00037 Siège social : 32, avenue André-Roussin BP 36 - 13321 Marseille Cedex 16 sarl

Le constructeur aéronautique Bombardier a annoncé lundi 28 novembre la livraison de son premier exemplaire de l’avion CS300 à la compagnie lettone Air Baltic dont le vol inaugural se déroulera le 14 décembre. Cette livraison de la version la plus longue de la CSéries intervient après la mise en service du CS100 en juillet avec la compagnie Swiss, filiale de Lufthansa. “Le CS300 est la variante de plus grande taille des avions CSeries entièrement nouveaux de Bombardier et est conçu pour transporter de 130 à 150 passagers”, a indiqué le constructeur canadien. Air Baltic a prévu d’opérer le premier vol commercial de son CS300 entre Riga et Amsterdam

© Air Baltic

Bombardier livre son premier CS300 à Air Baltic

le 14 décembre, a indiqué Bombardier. Air Baltic va donc prendre livraison du premier de ses vingt CS300 commandés, des appareils appelés à remplacer dans sa flotte des Q400 de Bombardier. Le prix

catalogue d’un CS300 est de 86 millions de dollars américains. Au 30 septembre, Bombardier faisait état de 358 commandes pour ses CSeries et de 2 CS100 livrés. Avec ces premières livraisons des CSeries, le programme de ce nouvel appareil arrive dans sa phase commerciale après plusieurs années de retard et des coûts de développement pratiquement deux fois plus importants qu’escomptés. Avec des coûts de 5,4 milliards de dollars canadiens en développement et mise en production, les appareils CS100 et CS300 ont plus récemment enregistré des déconvenues avec Pratt & Whitney pour la fourniture de moteurs selon le rythme planifié des livraisons.

ISSN 0395-8582 - CPPAP 0313T79480

Dépôt Légal : 01 mars 2013 Gérant : Jacques RICCOBONO Directeur de la publication : Jacques RICCOBONO ———— Tél.  : 04.91.33.25.81 - Fax : 04.91.55.58.97 Site internet : www.lantenne.com Publicité : Directeur commercial : F. Revenaz 04.91.13.71.60 Normandie : P. Scremin : 06.21.88.97.42 Annonces maritimes : 04.91.33.83.02 Abonnement : 04.91.13.71.62 Rédaction : V. Grunchec : redaction@lantenne.com f.andre@lantenne.com v.calabrese@lantenne.com ——————

Cette publication peut être utilisée dans le cadre de la formation professionnelle continue

Lantenne 02 12 2016  
Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you