Page 64

BRÈVES PRODUCTION ANIMALE

Concours de traite de la DLG La Suisse avait également deux représentants lors du concours de traite organisé par la DLG (société d’agriculture allemande) à la fin avril, avec Franziska Duss et Konrad Affolter. «Tous deux ont convaincu par leur tranquillité et leur bonne vue d’ensemble», relève Claude Gerwig, gérant du bureau DLG en Suisse. Notre pays participait à ces joutes en tant qu’invité, si bien que nos représentants n’ont pas été classés pour le concours DLG. Sur la base du nombre de points obtenus, Frnaziska Duss et Konrad Affolter auraient été dans la moyenne. En Suisse la taille moyenne des troupeaux est différente et nos participants ont dû se familiariser avec les conditions du concours. «Mais nous sommes tout de même parvenu à démontrer que cela que nous sommes en mesure de tenir la distance avec nos voisins du Nord», a déclaré Claude Gerwig. En plus de la technique de traite proprement dite, il y avait égale-

ment un examen théorique écrit. Le concours de traite DLG a pour objectif d’améliorer la technique de traite dans les exploitations. Cette année, ces joutes étaient organisées par la «Bayerische Landesanstalt für Landwirtschaft» à Almensbach. L’année prochaine, le concours se déroulera à Düsse.

Toujours actuelles www.ufarevue.ch 64

Filière suisse de la viande: le succès par la qualité En 2009, la consommation de viande s’est élevée à 3.23kg par habitant en Suisse, dont 98.6 % proviennent de la production indigène. La viande de veau a été la seule catégorie à enregistrer une augmentation, alors que la consommation totale de viande a diminué de 53.35 à 52.38 kg par tête d’habitant (-1.8%). Cela vient ainsi interrompre la légère augmentation de la consommation de viande à laquelle on assistait ces dernières années. Sous la devise «le succès par la qualité», Proviande veut continuer à promouvoir la commercialisation de la viande suisse.

Lors de l’assemblée générale qui s’est déroulée au mois de mai, tous étaient unanimes pour dire qu’il fallait impérativement resserrer les rangs. Dans le cadre de divers projets, Proviande a étudié l’utilisation d’appareils de classification pour le

bétail bovin, a retravaillé les formules d’estimation de la part de viande maigre chez les porcs, a recherché les causes d’adhérences musculaires sur les tranches carrées de veau et initié un projet de recherche concernant la déstructuration des muscles dans les jambons cuits. La palette de prestations a été élargie avec l’administration du fonds de financement de la castration des porcelets sans douleur ainsi que la direction du groupe pour des transports d’animaux et des abattoirs conformes à la législation sur la protection des animaux.

d’un bon bilan énergétique durant la phase de démarrage.

Myopathie atypique

Efficacité énergétique

Ernst Sutter SA innove Le snack «Beef Jerky» est produit à 100 % à base de viande de bœuf suisse. Avec un pourcentage de graisse de seulement 3 %, il est un support énergétique appétissant. Son lancement dans le canal Volg et les TopShops LANDI a été si fulgurant qu’Ernst Sutter SA travaille d’ores et déjà à une extension de l’assortiment. Cette entreprise appartenant à fenaco mettra prochainement sur le marché le «Chicken Jerky», un snack à base de viande de volaille.

Taux d’urée et fertilité Chez la race brune suisse, le taux d’urée dans le lait a une faible influence sur le temps de retour (jusqu’à la première insémination fécondante). C’est ce que démontre un travail de diplôme effectué à la Haute école suisse d’agronomie (HESA) qui s’appuie sur 134164 résultats standardisés obtenus durant l’année laitière 2006/07. Les temps de retour les plus faibles ont été obtenus par les animaux bénéficiant

Les grandes vaches produisent certes plus de lait que les vaches de petit format, mais elles ont des besoins d’entretien plus importants. Mais quelle est exactement l’efficacité des petites vaches par rapport aux grandes? La réponse ne fait pas l’unanimité. Plusieurs recherches portent actuellement sur l’efficacité énergétique. La Fédération d’élevage de la race brune s’est également préoccupée de cette thématique et a mis au point une équation estimative sur la base de pesages. Les résultats démontrent que chez la vache brune le poids n’a pas d’influence significative sur l’efficacité énergétique.

Peste porcine africaine La peste porcine africaine s’est déplacée du continent africain vers l’Est et se propage massivement depuis 2007 aux alentours de la Géorgie. L'Agence européenne de sécurité des aliments (AESA) s’attend à une nouvelle propagation véhiculée par les sangliers. Cette maladie pourrait également concerner la Suisse à l’avenir, estime l’Office vétérinaire fédéral. Actuellement, les seuls moyens de lutter contre cette épizootie sont des abattages et des restrictions commerciales.

En Suisse également, la myopathie atypique du pâturage des chevaux a fait son apparition. On a dénombré une quarantaine de cas en 2009, surtout dans le Jura. Cette maladie frappe exclusivement les chevaux qui pâturent. «Les animaux font un coup de sang, se retrouvent souvent couchés sur le flanc, les urines sont foncées et dans 90% des cas, la maladie est mortelle, avec un décès rapide dans les heures ou les jours qui suivent l’apparition des premiers symptômes», explique Vinzenz Gerber sur bvet.admin.ch. Les pâturages sur lesquels la maladie a fait son apparition ne devraient si possible plus être utilisés par les chevaux, selon les recommandations du vétérinaire en chef de la clinique équine de Berne. En cas de suspicion, il faut en informer le vétérinaire et la clinique équine à Berne.

6 2010 · REVUE UFA

Revue UFA 6/10  
Revue UFA 6/10  

Revue UFA 6/10

Advertisement