Issuu on Google+

D_TS_UR_0412 ok_2012 28.03.12 08:39 Seite 1

Périodique spécialisé du groupe fenaco-LANDI • www.ufarevue.ch • 4 / 2012

Cahier spécial «Réussir avec les baies»

Les embûches du crédit Page 18

L’épandeur Gruber «SM 900» à l’œuvre Page 22

Le premier trèfle violet pour la pâture Page 41

Ce qu’il faut au bon moment Page 72


Inserate_UR_0412_F_2012 27.03.12 15:22 Seite 2

MOUNTY 100 V

Le porte-outils polyvalentavec direction sur les 4 roues!

Apte aux pentes. Puissant. Confortable. DEPUIS 1910 www.agromont.ch

AGROMONT S.A. | REFORM Suisse | Tél. 041 / 784 20 20 | Bösch 1 | 6331 Hünenberg


D_Inhalt_0412 ok_2012 27.03.12 17:49 Seite 3

SOMMAIRE EDITORIAL

Un engrais déposé au bon endroit réduit le nombre de passages et permet d’éviter les phases de ralentissement de croissance.

Roman Engeler

Photo: agrarfoto.com

FENACO ACTUEL Les coopératives inspirent confiance Une étude de l’université de Lucerne le montre

4

Informations du Conseil d’administration de fenaco En un mot de Werner Beyer

4 5

GESTION

Droit foncier et succession L’année dernière, le Tribunal Fédéral à Lausanne a rendu quatre jugements de principe qui ont des conséquences pratiques.

14

Revenu annexe de la paysanne Comment l’utiliser et le comptabiliser?

10

Brèves Arrêts de principe du Tribunal Fédéral Prêts accordés par la parenté ou des connaissances

8 14 18

TECHNIQUE AGRICOLE Un épandage parfait L’épandeur à fumier «SM 900» de Gruber en test pratique

22

Brèves Gestion moderne des engrais de ferme Centre Kuhn: intégration réussie Une série légendaire remise au goût du jour Concours avec Serco Landtechnik Nouveautés

19 20 24 26 27 28

PRODUCTION VÉGÉTALE Série renouvelée Fendt renouvelle sa gamme en mettant sur le marché la série «300 Vario» bénéficiant de la technologie SCR.

26

Bonne demande pour les céréales panifiables suisses Une campagne de commercialisation exigeante a été bouclée

32

Brèves Oléagineux: commercialisation réussie et récolte record Kunstwiesen-Cup: un concours grandeur nature Le bon engrais au bon endroit Succès dans la sélection: premier trèfle violet pour la pâture

30 34 36 38 41

PRODUCTION ANIMALE

Nouveau trèfle violet La nouvelle variété de trèfle violet longue durée «Pastor» a été tout spécialement sélectionnée pour la pâture.

41

Luzerne Une bonne qualité à un prix avantageux

66

Brèves Page bio: efficacité dans la production laitière Assainissement des fourragères: de 35 à 90 Fr. par mètre carré UFA actuel: les pages de l’éleveur Affouragement à discrétion et agents d’ensilage Tour des connaissances actuelles sur la météorisation Fèces liquides: trop ou pas assez de protéine? Importance du magnésium pour les bovins Aperçu des perspectives lors de la journée Toro Minéraux et substances actives pour truies gestantes Nouvelle technique à la fabrique UFA à Puidoux

55 56 58 59 63 64 68 69 70 72 74

On sait que le but de la recherche est d’acquérir en permanence des connaissances et des expériences nouvelles, que l’on pourra ultérieurement mettre à profit au quotidien. La recherche ne peut pas être un but en soi; ses résultats doivent servir à toute l’humanité. La recherche agronomique est elle aussi intensive. Ses résultats sont remarquables. Pensons ici seulement aux milliards d’êtres humains dont on parvient à assurer l’approvisionnement en aliments sains, même si la malnutrition est un fléau encore beaucoup trop répandu. Il y a un siècle à peine, cela n’allait pas de soi, même chez nous. Pour que les résultats de la recherche puissent être mis en pratique au quotidien, il faut ce que l’on appelle le transfert de connaissances, qui peut emprunter divers canaux. Lors d’un récent séminaire, j’ai été surpris d’apprendre que 10 % seulement des résultats de la recherche agronomique débouchaient sur un résultat pratique. Cette constatation, qui repose sur des estimations grossières, ne concerne certainement pas tous les secteurs de l’agriculture. Mais elle devrait offrir à la recherche agronomique et à sa communication une occasion de réfléchir à la manière d’augmenter ce pourcentage. À cet égard, une presse professionnelle, avec des articles rédigés de façon compréhensible, est un précieux auxiliaire.

VIE QUOTIDIENNE

Capacités accrues La fabrique UFA de Puidoux a été agrandie en 2011. Le bilan énergétique et la qualité du fourrage ont aussi été améliorés.

74

REVUE UFA · 4 2012

Cuisson sous vide Une opportunité pour les ménages paysans et la vente directe

76

Brèves Le menu pascal de Claudia Speck-Schlauri Artisanat et culture Les légumes grimpants Discussions intergénérationnelle sur l’agriculture de montagne

75 79 80 85 86

CAHIER SPÉCIAL Réussir avec les baies

dès la page 45

info@ufarevue.ch LELY CENTER SUISSE Dairy Solution GmbH suisse@sui.lelycenter.com Tél. 0848 11 33 77

Robot de traite For a professional milk production.

www.lely.com

3


D_FEN_Aktuell_0412ok_2012 27.03.12 17:46 Seite 4

ACTUALITÉ FENACO

Confiance envers les coopératives SONDAGE REPRÉSENTATIF Une grande étude de l’Université de Lucerne démontre que les entreprises disposant d’une structure coopérative jouissent d’une excellente image. La conclusion de ce sondage effectué auprès de 1004 personnes est la suivante: les coopératives jouissent d’une grande confiance auprès de la population.

Si la Suisse est le pays des Confédérés, elle n’est en revanche pas nécessairement celui des coopératives. Parmi les 312 000 personnes morales enregistrées en Suisse, seules quelque 2000 d’entre elles disposent du statut juridique de la Coopérative. L’importance économique des coopératives est toutefois loin d’être aussi négligeable que ne le laissent supposer les chiffres. Les dix plus grandes coopératives génèrent un chiffre d’affaires global de plus de 58 milliards de francs, ce qui équivaut tout de même à 16 % du produit intérieur brut effectif de la Suisse. On constate par ailleurs que la signification des coopératives augmente. Cette forme d’entreprise reste malgré tout encore assez méconnue et est souvent reléguée au second plan, surtout par le législateur. Pour combler cette lacune, la communauté d’intérêt Entreprises coopératives (CIEC) a été créée en 2010. Elle a pour objectif de mieux défendre les intérêts des coopératives à divers échelons. Avec le centre de compétence pour les

Dans les coopératives, les membres ont davantage d’influence sur les décisions.

entreprises coopératives de l’Institut pour le droit d’entreprise de l’Université de Lucerne, la CIEC s’est adjoint un partenaire stratégique et scientifique de choix pour faire valoir ses intérêts.

Origine L’union au sein de coopératives trouve son origine dans le début du

Moyen-Age, lorsque les nomades ont été remplacés par des agriculteurs sédentaires pratiquant les grandes cultures et l’élevage. Les coopératives actuelles sont nées au 19ème siècle, à une période où elles constituaient une entité économique et sociale. «L’aide à l’entraide» n’est pas une coquille vide mais bien au

VERWALTUNG FENACO CONSEIL D’ADMINISTRATION Journée consacrée à la stratégie Le conseil d’administration de fenaco est principalement constitué d’agriculteurs actifs représentant paritairement les quatre régions Suisse romande, Suisse centrale, Suisse orientale et Plateau central. C’est lui qui élit et surveille la direction de fenaco, tout en définissant la stratégie de gestion. Le conseil d’administration et les membres de la direction se réunissent une fois par année pour un séminaire de gestion de deux jours (photos). Ce séminaire s’est déroulé à Lu4

cerne cette année avec pour thématique les possibilités de développement du groupe fenaco-LANDI à l’avenir.

Agrandissement du site Landor à Auhafen Lors de sa séance du mois de mars, le Conseil d’administration de fenaco a décidé d’acheter à Avia un bâtiment administratif et de reprendre un droit de construction portant sur deux parcelles, pour une superficie de 1853 m2. Ces acquisitions lui permettront d’optimiser le site Landor à Auhafen am Rhein. Avia possède un bâtiment administratif ainsi que des places de parc au centre du terrain sur lequel sont situées les ins4 2012 · REVUE UFA


D_FEN_Aktuell_0412ok_2012 28.03.12 08:19 Seite 5

ACTUALITÉ

ATS S MON IS E D D L BI DU MO PHOTO

FENACO AUF EIN WORT EN UN MOT

Les coopératives disposent d’un grand potentiel! La confiance de la population envers la forme juridique coopérative ne tombe pas du ciel. Les coopératives impliquent la proximité avec la clientèle et un ancrage régional. Leur modèle de fonctionnement est clair et compréhensible. L’utilité pour les membres et les droits de ces derniers sont des éléments particulièrement importants. Leur manière de faire des affaires est durable et prévisible.

Le centre de prestations Braeburn sur les rails «Braeburn»: tel est le nom du nouveau centre de prestations d’Union Fruits SA à Charrat (VS). Il est entré en fonction en janvier 2012. Cette installation moderne est au service des producteurs de pommes valaisans. Le centre transforme environ 15 000 t de pommes avec une performance de 10 t à l’heure. Les entrepôts ont également été adaptés au dernières évolutions techniques. Les consommateurs profitent de la grande diversité des variétés de pommes transformées: Gala, Golden, Braeburn, Pink Lady, Jazz, Maigold, Idared, Pinova, Topaz et variétés Premium.

cœur du mandat des coopératives. Les raisons qui présidaient à la création des coopératives résidaient souvent dans le dysfonctionnement des marchés ou dans des situations de carence dues à une offre déficitaire ou à des prix trop élevés. Au cours des 150 dernières années, les conditions économiques ont toutefois

totalement changé. Les marchés d’écoulement et d’approvisionnement sont devenus beaucoup plus ouverts et internationaux, ce qui permet de pallier certains problèmes comme par exemple une offre insuffisante, mais qui en crée également de nouveaux. Les coopératives sont acSuite à la page 6

TERMINE AGENDA

Assemblées régionales • Suisse centrale: 3 mai 2012 • Suisse romande: 10 mai 2012 • Suisse orientale: 11 mai 2012 tallations de transbordement d’engrais de Landor. En raison du peu de place disponible et de l’intense trafic des camions, bien souvent les véhicules respectifs des deux entreprises ne parvenaient pas à pénétrer sur le site ou à en sortir.

• Plateau central: 15 mai 2012

Conférence de presse annuelle de fenaco

Ces caractéristiques spécifiques aux coopératives recèlent un potentiel important qu’il convient d’utiliser de manière ciblée! Les coopératives ont des devoirs envers leurs membres et leurs clients. L’utilité pour les membres et la participation aux décisions revêtent une importance primordiale. Le respect de cet objectif sous-tend un mode d’action durable. Les investissements effectués le sont en faveur des membres. Le fait que les conseils d’administrations soient majoritairement composés de coopérateurs membres favorise la confiance et la transparence. La prise de décision s’effectue dans un cadre démocratique, ce qui garantit que les décisions prises bénéficient de l’assentiment de la majorité. Les coopératives qui accordent une grande importance à ces idéaux coopératifs ont enregistré une progression de leurs membres et de leur clientèle ces dernières années. Pour que ces caractéristiques et ces potentiels se perpétuent sur le long terme, il est nécessaire que la forme juridique coopérative continue à se différencier clairement des autres. Il ne faut pas limiter les possibilités de financement et d’aménagement, ni restreindre les droits de participation aux décisions. La Communauté d’intérêt Entreprises coopératives (CIEC) et le centre de compétence pour les entreprises coopératives de l’Université de Lucerne ont donc sensibilisé le «club agricole de l’assemblée fédérale» à ce sujet, dans le cadre de la conférence «les entreprises coopératives et leur avenir politique».

23 mai 2012, Berne

Assemblée des délégués fenaco

Werner Beyer Membre de la Direction de fenaco

27 juin 2012, Winterthour REVUE UFA · 4 2012

5


D_FEN_Aktuell_0412ok_2012 27.03.12 17:47 Seite 6

ACTUALITÉ FENACO

Les coopératives, comme les LANDI, inscrivent en lettres d’or la proximité avec leur clientèle et l’ancrage régional.

tuellement soumises à une pression concurrentielle plus importante et doivent être encore plus efficaces en termes de coûts et de rentabilité pour être en mesure de fournir les prestations demandées par les membres.

Appréciation actuelle Qu’est-ce qui fait que le succès des coopératives perdure encore aujourd’hui? Quelle est l’image des coopératives? Qu’est ce qui les caractérise? Quelle appréciation en a la population suisse? En collaboration avec l’Institut pour le droit d’entreprise de l’Université de Lucerne, la CIC a procédé à un sondage téléphonique représentatif auprès de 1004 personnes. Les coopératives jouissent – sur une échelle de 1 à 10 – d’une note de confiance de 7.2. Les valeurs supérieures

Entraide «Le principe coopératif a fait ses preuves dans l’agriculture et reste d’actualité. Nous nous regroupons entre agriculteurs et organisons l’achat des marchandises et des produits via les LANDI. En tant que membres des comités de LANDI, nous devons souvent également transmettre aux jeunes agriculteurs ce que sont les valeurs de solidarité et d’entraide.» Walter Haas, exploitation laitière et fourragère de 23 ha à Hellbühl (LU). L’exploitation a été remise en fermage à son fils au 1.1.2012, Walter Haas officiant désormais en temps qu’employé. Walter Haas est président de la coopérative agricole Pilatus. 6

à 7 sont considérées comme «bonnes», celles supérieures à 8 comme «très bonnes». 47 % des personnes interrogées ont attribué aux coopératives une note de 8 ou plus. Les corporations de droit public (6.7), les PME et les Sàrl (chacune 6) jouissent d’une confiance mesurée alors que les sociétés anonymes cotées en bourse souffrent d’un déficit de confiance, avec une note de 4.7. Seules les sociétés anonymes chapeautées par une structure familiale jouissent d’une confiance supérieure à celle des coopératives. Il est étonnant que la confiance envers les coopératives soit quasiment identique pour les membres et les non-membres. Ces derniers accordent aux coopératives une valeur de 7, contre 7.5 pour les coopérateurs.

Les facteurs les plus importants Selon l’étude évoquée plus haut, cinq éléments influencent principalement la réputation des coopératives: • succès économique sur le long terme • structures régionales • proximité par rapport à la clientèle • approche responsable du risque • prise de conscience de la responsabilité sociale.

Les personnes sondées ont estimé que les critères tels que la communication transparente et la participation démocratique aux décisions concernant le développement de l’entreprise étaient moins caractéristiques pour définir les coopératives. Les structures décisionnelles sont par ailleurs considérées comme étant plutôt lourdes. Les sondés ont également affirmé ne pas attendre un énorme potentiel d’innovation de la part des coopératives en ce qui concerne les produits et les prestations. Il est intéressant de constater que les membres et les non-membres de coopératives jugent de la même manière le droit de participation.

Différences par rapport aux sociétés anonymes La population fait une nette distinction entre les coopératives et les sociétés anonymes. Il n’y a que pour la capacité d’innovation que les coopératives marquent le pas dans l’appréciation des personnes sondées. C’est pour les thèmes «favorise les structures régionales», «succès économique sur le long terme», «conscience de la responsabilit�� sociale», «comportement responsable face au risque», «proximité avec la

Transparence «Je veux savoir ce que je gagne et également ce que gagnent les secteurs situés en amont et en aval. Avec les coopératives, et surtout avec les LANDI, je dispose de cette transparence.» Ernst Lüthi (48), exploitation arboricole et d’engraissement, 28 ha, à Ramlinsburg (BL), membre du Conseil d’administration de la LANDI Reba SA.

Démocratie de base «Les coopératives pratiquent la démocratie de base: chaque membre a une voix. Ce n’est donc pas celui qui a la majeure partie des actions qui décide. Comme nous ne sommes pas soumis à la pression des investisseurs et des analystes financiers, ce sont les prestations en faveur des agriculteurs qui sont prioritaires.» Lienhard Marschall, exploite un domaine de grandes cultures de 46 ha à Neuenegg (BE). Spécialisation dans les semences et agro-entrepreneur. Depuis 2003, il est également président de fenaco.

4 2012 · REVUE UFA


D_FEN_Aktuell_0412ok_2012 27.03.12 17:47 Seite 7

ACTUALITÉ FENACO clientèle» et «coparticipation démocratique» que l’avantage est le plus évident pour les coopératives. Même en ce qui concerne les structures décisionnelles, les coopératives sont mieux notées.

Avantages

des

coopératives

Quel que soit le groupe de personnes considéré (population, clients ou coopé-

rateurs), les avantages des coopératives sont appréciés de la même manière par tous: fiabilité sur le long terme (94 % des sondés), ancrage régional (89 %), solidarité avec la Suisse (87 %), conditions avantageuses sur les produits ou les prestations (80 %), participation démocratique aux décisions ainsi que soutien aux membres se trouvant dans des situations

2012 – L’année des coopératives L’Organisation des Nations Unies (ONU) a contribué à donner une résonnance mondiale à l’idéal coopératif en déclarant 2012 comme étant «l’année de l’ONU des coopératives». Sous la devise «des entreprises coopératives pour un monde meilleur», les initiateurs cherchent à ce que la population prenne mieux conscience de la contribution des coopératives au développement économique et social. La CI Entreprise Coopérative soutient cette vision des choses et planifie diverses activités en Suisse à cette occasion. Le congrès «Coopératives» se déroulera ainsi à Lucerne le 21 septembre 2012.

difficiles (chacun 78 %), participation des membres aux gains (76 %), formation des membres (p. ex. école club Migros), ainsi que le sponsoring (chacun 68 %), possibilité pour les membres de bénéficier des médias de la coopérative (62 %).

Potentiel et perspectives Les

Dans les coopératives, les besoins des membres et le droit de participation aux décisions jouent un rôle primordial.

Au service des membres

Développement «Les coopératives LANDI sont dynamiques et évoluent en même temps que les agriculteurs. La LANDI dont je suis membre a fusionné ses trois sites Agro. Les distances ayant augmenté, un service de livraison a été mis en place. Les magasins LANDI et Volg vivifient les villages, constituent un point de rencontre entre jeunes et vieux, entre agriculteurs et non-agriculteurs et favorisent le tissu social.» Walter Eugster et son fils Andreas, gèrent une exploitation mixte (grandes cultures, engraissement bovin et porcin) sur une surface de 27 ha. Walter Eugster est membre de la LANDI Wängi. REVUE UFA · 4 2012

«La société coopérative est une personne morale dont la qualité de membre doit pouvoir s’acquérir facilement. Ce type de société privilégie la personne et non la participation financière. En conséquence, le fonctionnement et la prise de décision des sociétés coopératives sont basés sur la démocratie et la transparence. De plus, pour une coopérative, le profit ne constitue pas un but en soi, mais bien plus un moyen, certes indispensable, de réaliser l’objectif de promouvoir les intérêts économiques des coopérateurs.»

avantages des coopératives ainsi que la confiance élevée que l’ensemble de la population leur accorde, ont tendance à progresser. Le fait que plusieurs coopératives, telles que fenaco avec les LANDI ou Volg, fassent partie du quotidien de nombreux habitants contribue aussi à la bonne réputation des coopératives. Le consommateur achète et consomme des produits auprès de prestataires qu’il connaît. Les phénomènes d’insécurité et de peur liés aux diverses crises actuelles contribuent à la bonne image des coopératives. Selon le sondage, c’est surtout le cas pour les personnes de plus de 48 ans ayant essuyé personnellement des pertes boursières. Chez les personnes plus jeunes, les coopératives éveillent moins d’associations. Leur avis envers les coopératives est également plus critique. Un travail d’explication doit certainement se faire auprès de cette tranche d’âge. 䡵

Dominique Romanens, membre de la Direction de fenaco, Puidoux

CI Entreprise coopérative La forme juridique de la coopérative, un statut auquel la Suisse n’a pas accordé beaucoup d’attention jusqu’à maintenant, doit reposer sur de nouveaux fondements. Cela doit permettre de faire connaître les coopératives auprès des fondateurs de nouvelles sociétés en les promouvant en tant qu’outil de gestion d’entreprise moderne. Parallèlement à cela, il faut favoriser l’innovation au niveau de l’offre et des processus au sein des sociétés coopératives existantes et accélérer leur développement. La CI Entreprise Coopérative a été créée dans le but de concrétiser ces objectifs. fenaco, la Mobilière, Raiffeisen, Mobility et l’ABZ (Allgemeine Baugenossenschaft Zürich) font partie des membres fondateurs. Les derniers membres en date sont Coop et l’Association suisse pour l’habitat (ASH). La CI est présidée par Werner Beyer, membre de la Direction de fenaco.

Auteur Dr Roman Engeler, Revue UFA, 8401 Winterthour

INF BOX INFO

www.ufarevue.ch

4 · 12

7


D_MA0_Kurznews_0412ok_2012 27.03.12 18:04 Seite 8

BRÈVES GESTION

Pour les jeunes agriculteurs intéressés par l’économie Triple mensonge La valeur ajoutée réalisée par l’agriculture pourrait être triplée, prétend l’association Vision Landwirtschaft. Elle le «prouve» à l’aide de calculs qu’Agroscope est censé avoir faits à sa demande. En vérité, c’est un triple mensonge. 1. Il ne s’agit pas de valeur ajoutée au sens classique du terme. Dans la prise de position de Vision Landwirtschaft, la valeur ajoutée est étendue à une «valeur de production des prestations d’intérêt général» définie par l’association elle-même. 2. Cette valeur de production virtuelle dépend uniquement du montant des paiements directs. La «valeur de production des prestations d’intérêt général» d’un hectare de

L’agriculture et les secteurs situés en amont et en aval résistent mieux à la crise que d’autres branches. Crise économique ou non, les gens continuent à manger. C’est pourquoi les formations d’agro-commerçant ES et d’agro-technicien ES ont le vent en poupe. Condition pour les suivre: posséder un CFC d’agriculteur, de technologue en industrie laitière, d’horticulteur ou d’aviculteur. La demande de professionnels se fait sentir également au sein du groupe fenaco-LANDI qui emploie 8000 collaborateurs et a besoin chaque année de 300 à 400 professionnels pour maintenir les effectifs dans le seul secteur agro. Les professionnels les plus courtisés et les mieux adaptés à ces postes sont les titulaires de diplômes agro-ES.

Robuste et solide

prairie extensive correspond selon le projet de PA 2014 – 2017 à la contribution écologique. En zone des collines, elle s’élève à Fr. 1200.–. Dans le modèle développé par Vision Landwirtschaft, la contribution écologique pour une prairie extensive similaire, exploitée de la même manière, est relevée à Fr. 2700.– (mais les paiements directs généraux sont supprimés). Ce qui explique le triplement en deux coups de cuillère à pot de la «valeur de production des prestations d’intérêt général». 3. Il est tout simplement mensonger de dire que c’est Agroscope qui a fait ces calculs. Mais c’est justement ce que les visionnaires tentent de dissimuler. Sinon, certains politiciens pourraient avoir l’idée de refaire les calculs. Et de constater qu’avec le modèle visionnaire, la valeur ajoutée n’augmente pas, mais s’effondre. Eveline Dudda

Toujours acutelles www.ufarevue.ch 8

La société d’agriculture de St-Gall a réalisé un bon exercice 2011. Le chiffre d’affaires total a atteint 422 millions de francs, soit 6 % de plus que durant l’exercice précédent. Le bénéfice d’exploitation avant intérêts, amortissements et impôts a atteint 9,9 millions de francs et le résultat d’entreprise 687 000 francs. La société est dans l’ensemble de constitution robuste et bien armée pour affronter l’avenir.

Nouveaux montants des indemnités de salaire Les enfants majeurs qui ont travaillé régulièrement sur le domaine des parents ou des grands parents ont le droit d’exiger une indemnité de salaire équitable lors de la remise du domaine ou au plus tard lors du partage successoral. La division Fiduciaire&Estimations de l’Union suisse des paysans vient de calculer les indemnités de salaire définitives pour 2010. Comparativement à 2009, l’indemnité de salaire pour le travail sur l’exploitation a baissé de 13,2 %, passant de 12 220 francs à 10 590 francs. L’indemnité de salaire pour le travail dans le ménage est passée quant à elle à 9000 francs pour

Site: Institut agricole de Grangeneuve (FR). Formations possibles: • Ecole de commerce de Grangeneuve (nouveau): constitue le premier semestre de l'Ecole suprieure d'agrocommerce et d'agrotechnique. • Agro-commerçant ES: formation à plein temps • Agro-technicien ES: formation en cours d'emploi (sauf le premier semestre à plein temps)

Pour les trois écoles Des séances d’information seront organisées au mois de mai pour présenter ces trois cursus: • Le 23 mai 2012 à 20 h à l'Auberge de la Croix-Verte, 1646 Echarlens • Le 31 mai 2012 à 20 h à l'Hôtel de l'Ange, 1482 Cugy

2010. Ces montants ont baissé en raison du recul du revenu du travail par unité de main-d’œuvre en 2010 et de la hausse des coûts de la consommation privée par unité. Pour commander la brochure dans sa dernière version (20fr.): USP Fiduciaire et Estimations, Laurstrasse 10, 5201 Brougg, tél. 056 462 52 61 www.sbv-treuhand.ch

Agroimpuls cherche des familles d’accueil Agroimpuls cherche pour 2012 des familles d’accueil intéressées à engager des stagiaires. Des demandes sont encore ouvertes pour les mois d’avril à octobre, écrit Agroimpuls dans un communiqué de presse. La plupart des stagiaires proviennent d’Europe de l’Est et cherchent une place pour 4 mois dans tous les types d’exploitations. Agroimpuls, Laurstrasse 10, 5201 Brougg AG, tél. 056 462 51 44 www.agroimpuls.ch

Ligne d’appel pour les alpagistes Depuis 11 ans, le service Alpofon place du personnel de remplacement sur les alpages, y compris en cas de manque de main-d’œuvre. L’année dernière 80 alpages recherchaient du

Renseignements et inscriptions: Anita Watts IAG Grangeneuve, 1725 Posieux 寿 026 305 55 50, iagcftn@fr.ch www.grangeneuve.ch

personnel. Une aide a pu être apportée dans la moitié des cas environ. Pour l’été prochain, Alpofon cherche à nouveau des personnes possédant une expérience en alpage ou dans l’agriculture, désireuses de s’engager. www.alpofon.ch

Expropriations à des fins touristiques Des expropriations pour des zones de sport et de loisirs ont été approuvées dans toute la Suisse suite à divers arrêts du Tribunal fédéral, pour autant que les installations profitent à un large public. En revanche, si les installations sont réservées à un cercle trié sur le volet, l’intérêt public fait défaut. Une expropriation en faveur d’un terrain de golf en Valais, autorisée par l’arrêt 1C. 455/ 2010 du Tribunal fédéral, ne devrait donc guère devenir la règle dans les quelques autres cantons concernés. Un résumé actualisé des diverses pratiques cantonales en matière d’expropriation en faveur d’installations de loisirs se trouve sur le site www.sbv-treuhand.ch. www.sbv-treuhand.ch/Aktuelles 4 2012 · REVUE UFA


Inserate_UR_0412_F_2012 27.03.12 15:22 Seite 9

u 30.4.12 a 2 .1 2 . 1 u ACTION d .–*

0

dès CHF 65‘00

2012

e jusqu‘au 30.4.

icile, prix valabl

aison franco dom *) hors TVA, livr

MERLO P 25.6 charge max. 2‘500 kg / hauteur de levage max. 5.9 m moteur Diesel 4 cylindres avec 75 CV (55 kW) transmission hydrostatique. Offres de financement intéressantes sur demande. W. Mahler AG l technique forestière l machines télescopiques l Bachstrasse 27 l 8912 Obfelden l tél. 044 763 50 99 l www.wmahler.ch

Ne laissez pas le mauvais temps détruire le fruit de votre travail !

Nous vous soutenons dans votre gestion de risques à l’aide d’une couverture d’assurance globale contre les aléas climatiques. 2012

3%

Rückvergütung Ristourne Ristorno

Plus rapide que le vent!

LOTUS 1500 PROFI Une reprise unique en son genre du fourrage grâce aux dents à crochet et l’énorme stabilité de la pirouette permettent une performance et une vitesse de travail élevées. Samuel Stauffer & Cie 021 908 06 00

Case postale, 8021 Zurich Tél.: 044 257 22 11 Fax: 044 257 22 12 info@grele.ch www.grele.ch

REVUE UFA · 4 2012

9


D_MA3_Lange_0412ok_2012 27.03.12 18:08 Seite 10

GESTION

Revenu accessoire de la paysanne AVANT QUE LE OU LA PARTENAIRE du ou de la propriétaire d’une exploitation agricole s’engage dans une activité accessoire, le couple doit régler un certain nombre de questions et prendre divers engagements. Comme il n’est jamais trop tard pour bien faire, rien n’empêche d’en discuter après coup.

Esther Lange Naef

La clarté dans les affaires d’argent est favorable à la bonne entente au sein du couple. Par ailleurs elle permet de savoir comment le revenu accessoire sera traité juridiquement en cas de dissolution du régime matrimonial suite à un décès ou un divorce. Il faudrait en tout cas discuter des éléments suivants: 1. Utilisation du revenu accessoire et budget. En établissant un budget, on sait clairement comment le revenu accessoire pourra ou devra être dépensé. Chaque budget est une affaire éminemment individuelle (ex. tableau 1). 2. Que va-t-on payer avec le revenu accessoire? Principe: Quand les époux décident qui paiera quoi, les affaires financière sont claires et on échappe à d’interminables discussions. Ce type de convention peut être adapté en tout temps à l’évolution des conditions. En pareil cas, les époux doivent se replonger dans les livres des comptes. Les possibilités sont infinies en fonction des individualités et il n’y a pas de recette miracle. Voici quelques propositions:

Tableau 1: Exemple de budget Dépenses Fr. Montant de base pour le couple (nourriture, vêtements, etc.) 1700 Montant de base pour un enfant 600 Caisse-maladie 380 Téléphone, Billag 120 Frais de déplacement 100 Loyer, dépenses personnelles 900 Frais médicaux à charge du patient 100 Impôts 500 Pension alimentaire pour un enfant d’un premier mariage 700 Repas à l’extérieur lors de exercice de l’activité accessoire 200 Total 5300 10

Recettes Fr. Revenu l’exploitation 5000 Revenu l’activité accessoire 2500

La transparence sur l’état des finances est importante en cas de divorce ou de décès. C’est la raison pour laquelle il faut par exemple conserver les justificatifs ou les extraits de comptes. Photo: Christian Mühlhausen, landpixel.eu

• La dette fiscale est répartie proportionnellement au revenu ou cette même dette fiscale constitue une dette conjointe. • Montant librement disponible: Un montant librement disponible est partagé en deux. Chaque membre du couple peut en faire ce qu’il veut. • Un éventuel montant librement disponible est affecté à la prévoyance vieillesse. • Le revenu accessoire est affecté en totalité à l’épargne. • Une partie du revenu accessoire est consacrée à des dépenses de luxe (vacances, sport). • Une partie du revenu accessoire est utilisée pour financer des investissements.

Comptes séparés Pour faire régner

7500

la clarté, rien ne vaut des comptes séparés. C’est à chacun des époux de décider s’il donne une procuration à l’autre. Par ailleurs, une procuration peut être révoquée en tout temps. Les comptes séparés sont certes utiles durant la vie commune, mais surtout en cas de décès ou

de divorce. Dans les deux cas, il y a liquidation du régime matrimonial. Sous le régime de la participation aux acquêts, de loin le plus répandu, il faudra déterminer si le revenu accessoire a été placé dans l’entreprise et à quelles fins, et si une fortune a été constituée à partir dudit revenu. En principe, le revenu accessoire est un acquêt qui sera partagé par moitié en cas de décès ou de divorce. On peut par ailleurs convenir par contrat de mariage que la totalité des biens constitués à partir du revenu accessoire reviendra à l’époux survivant.

Aspects juridiques Les époux sont totalement libres d’établir les règles qui leur conviennent. Les tribunaux ne s’intéressent pas à la manière dont vivent les couples. C’est uniquement en cas de litige qu’ils doivent statuer sur le partage du patrimoine. Le litige peut survenir dans le cadre d’une mesure de protection de l’union conjugale ou d’un divorce, mais également en cas de décès. La connaissance de la situation juridique peut contribuer à l’émergence d’une solution négociée. 4 2012 · REVUE UFA


D_MA3_Lange_0412ok_2012 27.03.12 18:09 Seite 11

GESTION Obligation Un des époux peut-il obliger l’autre à réaliser un revenu accessoire? Un des époux peut-il prendre un emploi sans l’accord de l’autre? Les réponses à ces questions se trouvent dans le Code civil: • Art. 167 CC: Dans le choix de sa profession ou de son entreprise et dans l’exercice de ces activités, chaque époux a égard à la personne de son conjoint et aux intérêts de l’union conjugale. • Art. 168 CC: Chaque époux peut, sauf disposition légale contraire, faire tous actes juridiques avec son conjoint et avec les tiers. • Art. 159 al.. 2 CC: Les époux s’obligent mutuellement à en assurer la prospérité (de l’union conjugale) d’un commun accord et à pourvoir ensemble à l’entretien et à l’éducation des enfants. • Ils se doivent l’un à l’autre fidélité et assistance. Ce sont des règles plutôt générales. Elles doivent être appliquées en fonction des cas particuliers. La marge d’appréciation est large.

Résumé • Pour autant que les conditions le permettent, aucune autorisation de l’autre époux n’est juridiquement nécessaire pour s’adonner à une activité accessoire. • Il existe éventuellement une obligation d’exercer une activité accessoire si la situation financière l’exige. Cela peut également valoir s’il existe une obligation d’entretien d’enfants nés d’un mariage précédent. Le nouvel époux doit soutenir l’autre car il savait qu’une telle obligation existait avant de s’engager dans le mariage. • Règle universelle: Quel que soit le régime matrimonial, il existe toujours une obligation de renseigner l’autre époux sur ses revenus et sa fortune et sur l’utilisation du revenu. • La transparence des conditions financières est importante en cas de divorce et de décès. Ce qui signifie qu’il faut établir et conserver soigneusement les justificatifs. Les extraits de comptes, les contrats de prêts, la liste des investissements ou les justificatifs de paiement peuvent aussi contribuer REVUE UFA · 4 2012

comme il l’entend. Il existe toutefois une obligation d’assistance. 3. Communauté de biens: Aucun des deux époux ne peut disposer de sa part des biens communs (art. 22 al. 3 CC).

Dissolution du mariage La liqui-

Lorsque le revenu annexe est investi dans l’exploitation, il faut que cela soit clairement réglé. Photo: Christian Mühlhausen, landpixel.eu

Aspects juridiques L’argent tiré d’un revenu accessoire est un acquêt. Lors de la dissolution du régime matrimonial, les acquêts des deux époux seront additionnés et chacun recevra la moitié du total. L’argent gagné grâce à une activité accessoire et investi dans l’exploitation de l’époux, qui est un apport ou un acquêt de celui-ci, constitue une créance compensatoire à hauteur du montant nominal (art. 206 CC). Si les revenus tirés d’une activité accessoire ont été utilisés pour l’entretien du ménage, il n’existe pas de droit au remboursement. Si l’argent gagné sert, par exemple, à l’achat d’une voiture, cette dernière reste la propriété de l’acheteur. En revanche, l’autre époux a droit à la moitié de la valeur vénale. Les avoirs placés dans les caisses de pension se partagent par moitié.

à l’émergence d’une solution lors du partage des biens.

Administration Le régime matrimonial est décisif en ce qui concerne l’administration et l’utilisation du revenu accessoire: 1. Participation aux acquêts: Dans les limites établies par la loi, chaque époux administre et utilise ses acquêts et ses biens propres et en dispose librement (art. 201 CC). Il est toutefois obligé de renseigner et d’assister l’autre époux. 2. Séparation de biens: Chacun administre et utilise sa fortune et son revenu

dation du régime matrimonial a lieu en cas de décès et de divorce. C’est uniquement à l’issue de cette liquidation que l’on peut connaître le montant des parts. Ce qui importe, lors de la liquidation, c’est l’utilisation du revenu accessoire et l’existence de preuves. Il ne peut y avoir de prétention d’une des deux parties si le revenu accessoire a été utilisé pour l’entretien du ménage et s’il n’y a pas d’économies. En revanche, si le revenu accessoire a été investi dans l’entreprise et que cela peut être prouvé, il peut y avoir éventuellement une récompense (créance qui survient lorsqu'une masse matrimoniale a réglé, pendant la durée du régime, une dette incombant, dans les rapports internes, à une autre masse).

Exemple 1: L’institutrice et le paysan Madame A travaille comme institutrice. Elle gagne 6500fr. par mois. Elle n’a pas fait d’économies. Monsieur A possède une exploitation agricole dont il tire un revenu mensuel moyen de 4000fr. La famille vit du revenu de l’épouse. Les recettes de l’exploitation sont réinvesties dans l’exploitation, qui est un acquêt. Le montant des acquêts est de zéro. Le capital de prévoyancevieillesse de l’épouse s’élève à 150000fr. Madame A n’a pas de créance résultant de son revenu accessoire car ses acquêts ont servi à faire vivre la famille. En revanche, le montant de la caisse de pension de Madame A, de 150 000 fr., est partagé en deux et 75 000 fr. sont versés sur un compte de libre-passage de Monsieur A. Variante 1a: Au moment du divorce, Madame A a économisé la totalité de son salaire (100 000 fr.). Le revenu de l’exploitation a été utilisé pour faire vivre la famille. Le salaire étant un acquêt, il doit être partagé en deux. Madame A doit donc verser 50 000 fr. à Monsieur A. En revanche, Madame n’a pas de créance à faire valoir contre son époux. Variante 1b: Madame A a régulièrement investi son salaire dans l’exploita11


D_MA3_Lange_0412ok_2012 27.03.12 18:09 Seite 12

GESTION tion, qui est un acquêt du mari. Au total 50 000 fr. Elle peut le prouver. Madame A a pris sur ses acquêts pour investir dans ceux de son mari. Elle peut donc faire valoir une créance compensatoire de 50 000 fr. Mais la moitié de cette somme reste à Monsieur A, qui ne doit par conséquent payer que 25 000 fr. à Madame A. Variante 1c: Madame A ne peut pas prouver ses investissements. Tout a été mis sur le même compte. Si Madame A ne parvient pas à prouver qu’elle a investi dans les acquêts de son mari, elle n’aura droit à rien. Variante 1d: Madame A a prêté son salaire à son mari pour réaliser des investissements. Il existe un contrat de prêt. Madame A a droit au remboursement de son prêt. Mais comme il s’agit d’un acquêt, Monsieur A a droit à la moitié de la somme et ne remboursera que la moitié à son épouse. Variante 1e: Madame A achète une auto avec son salaire. Au moment du divorce, la valeur vénale du véhicule est de 30 000 fr. L’automobile est un acquêt puisqu’elle a été financée avec des acquêts. Ce qui est déterminant, en l’occurrence, c’est la valeur vénale du véhicule au moment du divorce. Madame A doit donc verser la moitié de cette valeur vénale à Monsieur A, soit 15 000 fr. Elle conserve toutefois son véhicule. Variante 1f: Madame A a placé de l’argent provenant de son revenu accessoire dans un pilier 3a. Au moment du divorce, le montant du compte est de 10 000 fr. Le reste de l’argent a été utilisé pour faire vivre la famille. L’argent placé dans un pilier 3a est un acquêt. Monsieur A a donc droit à la moitié de la somme, soit 5000 fr. En revanche, Madame A ne peut faire valoir aucun droit pour le reste de son salaire qui a servi à l’entretien du ménage.

Exemple 2: La propriétaire d’une boutique et le paysan Madame A a géré une boutique en indépendante et a réalisé une perte de 30000fr. Elle répond seule de ses dettes. Pour Monsieur A, le désavantage est que son épouse n’a aucun acquêt à partager. Variante 2a: Madame A a utilisé les revenus de sa boutique pour acheter des objets d’une valeur de 20 000 fr. Par ailleurs, elle a contribué à l’entretien de la 12

Juridiquement, les époux sont libres de régler l’aspect des revenus annexes. Une bonne communication entre les partenaires, notamment en matière de finances, est importante pour une relation de qualité. Photo: Christian Mühlhausen, landpixel.eu

famille. Les objets achetés sont des acquêts. Monsieur peut donc opposer à son épouse une créance de 10 000 fr. (moitié de la valeur vénale). En revanche, Madame A n’a aucune créance à faire valoir pour l’argent consacré aux dépenses ménagères.

Exemple 3: Le salon de coiffure à la ferme Madame A a travaillé comme coiffeuse indépendante (salon à la maison). Elle n’a pas déclaré ses revenus au fisc et mis 10 000 fr. de côté au noir. Si le juge apprend l’existence de cet argent, Madame A devra le déclarer.

Exemple 4: Un héritage et des leçons de conduite Madame A a hérité de 30 000 fr. Il s’agit d’un apport. L’argent est déposé sur un compte. Sur un autre compte, Madame A a déposé 20 000 fr. provenant de ses acquêts. Madame A va divorcer et souhaite prendre des leçons de conduite, qui coûtent 3000 fr. Si Madame A finance ses leçons de conduite sur ses acquêts, Monsieur A aura droit à une somme de 8500 fr. (20 000 – 3000 = 17 000 fr. à diviser par deux). En revanche, si son épouse paie les leçons en prélevant sur ses biens

propres, Monsieur A pourra toucher 10 000 fr. Cet exemple montre à quel point il est important de savoir clairement ce qui est payé avec quel argent. La séparation des comptes d’acquêts et des comptes d’apports est en l’occurrence un avantage. Variante 4a: Toutes les dépenses et les recettes sont réunies sur un même compte, qui fait office de pot commun. Il faut alors pouvoir prouver l’existence d’apports. Si tout l’argent est sur le même compte, Madame A ne pourra pas prouver quel argent elle a utilisé pour financer son permis et ce qu’il reste sur les 30 000 fr. de l’héritage. Monsieur A pourra en effet prétendre qu’elle a financé ses cours de conduite sur ses biens propres. Monsieur A aura donc une créance de 10 000 francs contre son épouse, qui gardera pour sa part 27 000 fr. 䡵 Auteur Esther Lange Naef, docteur en droit et avocate, Obergasse 20, 8400 Winterthour, www.elange.ch

INF BOX INFO

www.ufarevue.ch

4 · 12

4 2012 · REVUE UFA


Inserate_UR_0412_F_2012 27.03.12 15:23 Seite 13

R

Top 852 Andaineur à andain central  Largeur de travail de 7,75m à 8,55m  Relevage du rotor avec plus grande garde au sol  3,99m hauteur de transport avec bras monté  Grand diamètre des toupies pour un grand rendement

É

U

S

S

I

S

S

E

Z

A

V

E

C

P

Ö

T

T

I

N

G

E

La nouvelle

génération

Toupie DuraTec Les nouvelles toupies DuraTec de grande taille et la construction robuste du châssis sont destinés pour l’utilisation en conditions difficile. 2 x 13 Bras avec 4 dents doubles par bras pour un ratissage de qualité.

www.poettinger.ch

Sûr et sain Nous garantissons: • Génétique Suisse • Santé Suisse • Valeur ajoutée Suisse

Profitez de l’abonnement des jeunes truies!

Payerne: Tél. 058 433 79 50, Zollikofen: Tél. 058 433 79 00 Sursee: Tél. 058 433 78 00, Wil SG: Tél. 058 433 77 00

REVUE UFA · 4 2012

w w w. a n i c o m . c h

13

R


D_MA1_Wasserfallen_0412ok_2012 27.03.12 18:05 Seite 14

GESTION

Jalon important à Lausanne DROIT FONCIER ET DROIT DES SUCCESSIONS Le Tribunal fédéral de Lausanne a rendu quatre jugements importants en 2011 dans le domaine du droit foncier rural et du droit des successions. Des notions comme les exigences envers une entreprise agricole, le droit au gain en cas de dézonage de terrains et l’influence du droit foncier rural en matière de fiscalité s’en trouvent précisées.

Andreas Wasserfallen

Un arrêt du Tribunal fédéral (TF) concernant la Loi sur le droit foncier rural (LDFR) traitait de deux parcelles agricoles que l’agriculteur X avait achetées à son grand-père. Quelque temps après cet achat, le grandpère en question est décédé. Ses héritiers n’étaient pas du même avis quant à la question de savoir si ces parcelles

constituaient une entreprise agricole ou non au sens de la LDFR (ATF 137 II 182). Le fait que l’on soit en présence d’une entreprise agricole ou d’un immeuble peut avoir des conséquences importantes dans le cadre d’une succession.

Décisions du TF Est réputé entreprise agricole un ensemble de parcelles, de bâtiments et d’installations agricoles servant de base à la production agricole et dont l’exploitation nécessite, dans le cadre des

Les jugements du Tribunal Fédéral reposent souvent sur plusieurs lois.

bétail (UGB). Dans le cas de l’agriculteur X, lors de sa détermination, l’Autorité foncière cantonale est arrivée à une valeur inférieure à la limite plaidant en faveur d’une entreprise. L’agriculteur X arrivait quant à lui à une valeur supérieure à une UMOS et est allé jusqu’au TF. Selon le Tribunal fédéral, l’appréciation de la charge en travail doit se faire en fonction de critères objectifs. Le mode d’exploitation effectif n’est pas déterminant. Le TF considère donc que la détermination des UMOS doit se faire sur la base de la forme d’exploitation usuelle et non en fonction de cas individuels. Il estime qu’il faut tenir compte de la Loi fédérale sur la protection des eaux et se baser sur l’appréciation concrète du canton en ce qui concerne le nombre d’UGBF maximal à l’ha. D’une manière générale, il faut procéder à une appréciation globale basée sur un bilan de fumure équilibré. En d’autres mots: pour apprécier si l’on est en présence d’une entreprise agricole ou non, les services responsables ne tiennent pas (uniquement) compte du nombre d’animaux présents à l’étable et des cultures qui sont mises en place l’année en question.

Appréciation erronée

conditions locales usuelles, au moins une unité de main d’œuvre standardisée (UMOS). D’autres éléments ainsi que des dispositions cantonales spécifiques viennent encore compléter ces critères. Les UMOS sont estimées à l’aide de divers facteurs calculés par exemple sur la base de la surface agricole utile (SAU) ou des unités gros 14

Dans la même procédure, l’agriculteur X a en outre argumenté qu’avant que la décision de constatation ne lui soit transmise, le service de l’agriculture lui avait confirmé que l’exploitation objet du litige constituait une entreprise agricole. Selon lui, le Service de l’agriculture aurait dû s’en tenir à cette décision. Comme le TF l’a constaté, selon le principe de la bonne foi ancré dans la Constitution fédérale, dans certaines 4 2012 · REVUE UFA


D_MA1_Wasserfallen_0412ok_2012 27.03.12 18:05 Seite 15

GESTION circonstances, une affirmation erronée des autorités peut avoir force de loi. Pour cela, diverses conditions doivent être satisfaites. Il faut entre autre que le citoyen qui a obtenu une réponse erronée ait pris, sur la base de cette dernière, des mesures, qui si elles devaient être reconsidérées, auraient des conséquences trop démesurées pour lui. Comme cela n’était pas le cas chez X, ce dernier ne peut pas faire valoir que l’affirmation erronée des autorités lui donne des droits, a jugé le Tribunal fédéral.

Surface forestière plus petite L’agriculteur X a par ailleurs fait valoir auprès du TF que sa surface agricole utile était plus grande qu’estimée par le Service de l’agriculture, la surface de sa forêt ayant diminué. Pour ce faire, l’agriculteur s’est basé sur l’affirmation de l’Office cantonal des forêts et les dangers naturels, qui avait effectivement constaté, dans le cadre d’une estimation provisoire, que la forêt pourrait mesurer 0.3 à 0.5 ha de moins que prévu. Les limites de forêts peuvent varier au fil du temps a confirmé le TF, raison pour laquelle le descriptif du registre foncier (RF) n’est pas déterminant. La surface forestière a une incidence sur celle des terres agricoles attenantes, ce qui a une influence sur les critères minimums pour une entreprise agricole. L’autorité cantonale responsable aurait dû, en raison de la fonction qui est la sienne, ouvrir une procédure en constatation en ce qui concerne la surface de la forêt. Le TF a donné raison à l’agriculteur X et transmis le cas à l’instance précédente pour que cette dernière se détermine à nouveau.

Formalités Le deuxième arrêt de principe (ATF 137 III 205) démontre qu’il est impératif de bien respecter les formalités. Z a annoncé au RF qu’il faisait valoir son droit d’achat sur une parcelle agricole et a requis l’inscription du changement de propriétaire. Le RF a refusé l’annonce par deux fois. La première en raison de l’absence d’autorisation d’acquérir et la seconde parce que l’attestation de validité manquait pour l’autorisation d’acquérir présentée. Selon la LDFR, outre le contrat portant sur l’objet de l’acquisition, le requérant doit également fournir les autorisations nécessaires. Z disposait certes d’une autorisation d’acquisition REVUE UFA · 4 2012

conforme à la LDFR, mais le délai de recours n’était pas écoulé. Aucune déclaration de renonciation émanant des personnes autorisées à déposer un recours n’étant disponible, le TF a estimé que le RF avait eu raison de refuser l’annonce.

Un plan directeur ne constitue pas un plan d’affectation Le troisième arrêt de principe (ATF 137 III 344), portait sur un droit au gain. En 1981, A a vendu son entreprise agricole à son fils B. Ce dernier a octroyé un droit au gain à son père, pour une durée de 25 ans, soit jusqu’au 15 mars 2006. En 2005, le canton et les communes ont approuvé un plan directeur sectoriel pour la région au sein de laquelle une des parcelles vendues est située. En tant qu’héritiers de A suite au décès de ce dernier en 1998, les frères et sœurs de B ont fait valoir que l’établissement de ce plan directeur au cours de la période de 25 ans durant laquelle le droit s’appliquait, constituait une première étape en vue d’un changement d’affectation et d’un transfert dans la zone à bâtir. Avant 1994, un classement en zone à bâtir ne se traduisait pas par un droit au gain. Depuis le 1er janvier 1994 (année d’entrée en vigueur de la LDFR), le droit au gain est inscrit dans la loi. Le moment déterminant pour l’entrée en vigueur d’un tel droit est le lancement de la procédure pour l’affectation à la zone à bâtir. Si la procédure a été lancée après l’entrée en vigueur de la LDFR, les dispositions de la LDFR s’appliquent également pour les droits au gain convenus

Arrêts de principe du Tribunal fédéral (TF) Les jugements qui ont une importance de principe sont intégrés en tant qu’arrêts de principe dans le recueil officiel des arrêts du Tribunal fédéral suisse (ATF) (2011: 271). Les autres arrêts sont «uniquement» publiés sur Internet. Pour les décisions de principe, cinq juges fédéraux sont impliqués. Pour les autres décisions, trois juges statuent.

Le Tribunal fédéral statue chaque année sur des milliers de cas (2011: 7327 cas). Photo: Tribunal Fédéral suisse, Claude Huber.

sous l’ancienne loi. Le TF a conclu qu’une parcelle pouvait uniquement être affectée à la zone à bâtir sur la base d’un plan de zones. Selon le TF, seul le fait qu’une parcelle puisse être construite dans un proche avenir se traduit par une augmentation de valeur significative entrant en ligne de compte pour les bénéficiaires d’un droit au gain. Le fait que le plan directeur porte également sur des terrains agricoles ne signifie pas nécessairement que les parcelles concernées seront construites dans un proche avenir. Selon le TF, la procédure d’affectation à la zone à bâtir est seulement lancée lorsque le plan de zones en question est publié. Dans le cas de A, cela n’avait pas été le cas avant l’extinction du droit au gain.

Droit de la fiscalité Le quatrième arrêt de principe (pas encore de publication ATF) relevait surtout du droit fiscal. En liaison avec ce dernier, le TF a toutefois également abordé des aspects liés à la LDFR. Dans le canton d’Argovie, 15


D_MA1_Wasserfallen_0412ok_2012 27.03.12 18:07 Seite 16

GESTION

T7 UNE MINE D’ÉNERGIE AVEC DU POTENTIEL D’ÉCONOMIES Transmission Auto Command, Console de commande Sidewinder, ainsi que la technique SCR de motorisation, rendent le T7 particulièrement puissant, confortable et économique.

En ce qui concerne les bien-fonds agricoles, on fait la distinction entre l’affectation à la zone agricole ou la zone à bâtir. Photo: AMW.

des parents avaient remis l’exploitation agricole à leur fils. Ils avaient par contre décidé de conserver pour eux une parcelle de terrain à bâtir non construite. D’un point de vue fiscal, un tel transfert de la fortune commerciale à la fortune privée constitue une plus-value qui doit être imposée (même sans aucun bénéfice réalisé en espèces). Selon le TF, la pratique qui s’appliquait jusqu’ici aux parcelles de terrain à bâtir non construites n’est pas justifiée. Cette pratique prévoyait que pour les bénéfices tirés des parcelles agricoles, seuls les coûts d’acquisition des immobilisations étaient soumis à l’impôt sur le revenu, le solde étant soumis à l’impôt sur les gains immobiliers. Désormais, une telle transition de la fortune d’entreprise à la fortune privée devrait être entièrement soumis à l’impôt sur le revenu selon le TF. Selon ce dernier, seules les parcelles assujetties à la LDFR bénéficient d’un privilège fiscal. Une parcelle non construite mais intégralement située en zone à bâtir ne tombe par contre pas dans le champ d’application de la LDFR, même si elle continue à être exploitée pour l’agriculture. Ce jugement a suscité de nombreuses interrogations quant à sa mise en pratique. Les autorités fiscales mais également le législateur doivent désormais s’efforcer de lever ces incertitudes. 䡵

INF BOX INFO

16

H O LL

AN

EN CEN

TER SCHW

EIZ

NH-FAMILY Présentez gratuitement votre entreprise et vos prestations sur notre plateforme clients.

Auteur Andreas Wasserfallen, agronome et avocat, Berne, 寿 031 300 37 00

www.ufarevue.ch

NEW

K TO R D TRA

4 · 12

NH-FAMILY – L’un des services de compétence du New Holland Traktoren Center Schweiz BucherLandtechnik LandtechnikAG, AG,8166 8166Niederweningen Niederweningen Bucher www.new-holland-traktoren-center-schweiz.ch www.new-holland-traktoren-center-schweiz.ch

4 2012 · REVUE UFA


DF_Kleinmarkt_0412_ok_2012 27.03.12 18:30 Seite 17

BOURSE AUX AFFAIRES

Bourse d’occasion

D’autres petites annonces sur www.agropool.ch

Traktor DeutzFahr DX 3.60

Traktor MasseyFerguson 275

Transporter Reform 575 GLS

Jg. 1985, PS 60 B-Std. 5500 CHF 13 000.– Philippe Robert et Fils Sàrl Tel. 079 670 76 91

Jg. 1977, PS 65 B-Std. 7100 CHF 8700.– Traktorenreich, Matzingen Tel. 052 376 14 06

Jg. 2001, PS 74 B-Std. 2296 Preis auf Anfrage Azienda agricola Girasole Tel. 078 660 78 59

Inserate-Nr.

Inserate-Nr.

Inserate-Nr.

173566

181642

184001

Zinkenrotor Maschio Typ U

Motormäher Reform M 3 D

Kälbertränke Förster

Jg. 2000, PS 9

Zwei Winter gebraucht

CHF 1500.– U. Sägesser, Murzelen Tel. 079 206 00 28

Preis auf Anfrage Azienda agricola Girasole Tel. 078 660 78 59

Preis auf Anfrage Azienda agricola Girasole Tel. 078 660 78 59

Inserate-Nr.

Inserate-Nr.

Inserate-Nr.

188153

188233

188590

Dosiergerät Landsberg Jg. 1990

Traktor MasseyFerguson 6470

Rohrmelkanlage Westfalia

Traktor MasseyFerguson 274

PS 125 B-Std. 1410 Preis auf Anfrage Traktorenreich, Matzingen Tel. 052 376 14 06

Jg. 1995

PS 65 B-Std. 5100 CHF 12 000.– Traktorenreich, Matzingen Tel. 052 376 14 06

Inserate-Nr.

Inserate-Nr.

188840

Preis auf Anfrage B. Longchamp, Montsevelier Tel. 079 732 04 57 189141

CHF 3500.– B. Longchamp, Montsevelier Tel. 079 732 04 57 Inserate-Nr. 189142

Inserate-Nr.

189583

Feldspritze Krukowiak Heros 800 l 15 m

Preis auf Anfrage Traktorenreich, Matzingen Tel. 052 376 14 06

Inserate-Nr.

Inserate-Nr.

189584

Kippvorrichtung Elektrohydraulisch

Ladewagen Schilter LT 8

Transporter Aebi TP 58

Jg. 1995

Jg. 2000

CHF 4900.– O. Brunner, Bettwil Tel. 079 455 06 63

CHF 4700.– René Naef, Frauenfeld Tel. 079 514 22 93

CHF 2000.– S. Gygax, Grünenmatt Tel. 079 654 77 38

Jg. 1983, PS 48, B-Std. 200 (Austauschmotor) CHF 15 000.– Daniel Keller, Hottwil Tel. 079 779 21 82

Jg. 1999, PS 58 B-Std. 660 CHF 46 000.– G. Fournier, Brignon Tel. 079 291 85 40

Inserate-Nr.

Inserate-Nr.

Inserate-Nr.

Inserate-Nr.

Inserate-Nr.

189589

190853

191434

191501

PS 175

Jg. 2010 CHF 15 500.– O. Brunner, Bettwil Tel. 079 455 06 63

Pflug Kverneland 3-Schar

Feldspritze Hardi LXY 600 l 12 m

Traktor MasseyFerguson 2775

189587

191621

Bourse aux bonnes affaires TECHNIQUE AGRICOLE à vendre Ladewagen Agrar LW 280, 11 Messer, elektr. Bedienung, 19 x 45/17, top Zustand 寿 079 771 52 89 REVUE UFA · 4 2012

Schwenkschwader Niemeyer 395-DH Twin, Jg. 2004, 5 Räder, top Zustand, Fr. 6700 寿 079 466 73 60 Kreiselheuer Pöttinger Hit 690N, 6 teilig, inkl. Tastrad und Dämpfungsstreben, Jg. 2010,

neuwertiger Zustand, Fr. 9600 寿 079 319 58 47 Reihendüngerstreuer Haruwy, 4-reihig, sehr guter Zustand, kein Rost, Inkl. Lichtanlage 寿 034 413 00 08

Tandemkipper Mengele, 3 x 50 cm Aufsätze, 2.20 m x 4.50 m, körnerdicht, Fr. 9900 寿 079 480 07 68

Ausleger und Balken, guter Zustand, Fr. 1500 寿 079 771 52 89

Bandeingraser, zu Rapid 507, Inkl.

Fr. 4900

Tunnelumsetzer, für Mist und Kompost, 寿 079 836 39 92

Heugebläse Stoll, neuwertig, 15 PS Motor; Melkmaschine Melotte, Elektropuls, 2 Aggregate; 2 Melkboys; Milchkanne, 30 l 寿 062 927 13 31 Suite à la page 23 17


D_MA2_Imhof_0412ok_2012 28.03.12 08:49 Seite 18

AGRO-FIDUCIAIRE GESTION

Les embûches du crédit LES PRÊTS ACCORDÉS par des parents ou des connaissances sont une bonne chose, car généralement frappés d’intérêts avantageux. Toutefois, l’emprunteur doit en intégrer le remboursement dans le calcul de son investissement.

Hans Imhof

Dans le cadre des prêts entre particuliers, les affaires commerciales et la vie privée s’entremêlent, ce qui peut engendrer des conflits. Si l’on prend du retard dans les remboursements, la parenté peut mal le prendre. Les prêts privés peuvent également être remplacés par des aides à l’exploitation paysanne (AEP) sans intérêt, pour autant que les conditions d’octroi soient remplies.

18

Dans le contexte de la remise ou de la reprise d’un domaine, de nombreux parents laissent une partie du prix de vente des immeubles et de l’inventaire à l’acheteur sous forme de prêt. Les avantages de cette pratique sont évidents: la marge réalisée par les banques entre les taux d’intérêts hypothécaires et le taux de l’épargne peut être partagée entre le prêteur et l’emprunteur. Le second paie en effet un peu moins d’intérêts et le premier voit son capital mieux rémunéré que sur un compte-épargne. En cette période où les taux d’intérêts sont particulièrement bas, les avantages du prêt entre membres d’une même famille sont toutefois moins importants que jamais. Comparativement au prêt hypothécaire, les prêts entre particuliers ont aussi l’avantage d’être réalisés plus rapidement, puisqu’il n’est pas nécessaire de négocier avec une banque.

Le premier rôle du particulier n’est pas d’être banquier Lors de la réalisation d’un emprunt avec un membre de la famille, il faut répondre au préalable aux questions suivantes: 1. Le prêt est-il garanti par un gage immobilier? Si la réponse est oui, le montant du prêt est pris en compte pour le calcul de la limite de charges (135 % de la valeur de rendement) et réduit la marge de manœuvre de l’emprunteur désireux de prendre des hypothèques bancaires pour financer des investissements ultérieurs. Si la réponse est non, le prêteur court le risque, s’il dénonce son prêt, de ne pas revoir la couleur de son argent en raison du manque de capacités finan-

cières de l’emprunteur ou parce que ce dernier a peut-être déjà épuisé la limite de charges avec des hypothèques. 2.Pour les membres de la famille, qu’il s’agisse des parents, des frères et sœurs ou de connaissances, accorder un prêt est une «activité accessoire», contrairement aux banques dont c’est le métier principal. Les particuliers mettent ainsi à disposition de l’emprunteur, pour la réalisation d’un investissement, par exemple, une partie de patrimoine dont ils n’ont pas immédiatement besoin. Mais la situation du prêteur peut changer: les parents ont ultérieurement besoin de leur argent pour vivre ou pour financer leur séjour en EMS; les frères et sœurs ont envie de s’acheter une maison et ont besoin de l’argent qu’ils ont prêté. En d’autres termes, l’emprunteur doit rembourser tout ou partie de la somme. Lorsqu’un prêt est consenti par les parents lors de la remise du domaine, il est valable jusqu’au moment du partage successoral. Toutefois, l’emprunteur ne doit pas croire qu’il touchera la totalité du montant. En fonction du nombre de cohéritiers et du montant de l’héritage, il devra débourser un montant plus ou moins important. Il en va de même lorsque le domaine a été repris dans le cadre d’une succession et que la compensation de la valeur d’imputation a été repoussée au moment du partage successoral. 3.Il est important que les prêts privés fassent l’objet d’un contrat écrit, qui devrait contenir au minimum les éléments suivants: • Désignation précise du prêteur et de l’emprunteur.

• Montant du prêt consenti, durée et délai de dénonciation. • Taux auquel le prêt doit être rémunéré et échéance de paiement de l’intérêt. • Montant de l’amortissement annuel. Souvent, les parties renoncent à fixer un montant d’amortissement obligatoire, mais il est préférable de le faire. • Le paiement des intérêts et des annuités d’amortissement devraient faire l’objet d’une quittance du prêteur.

Entretenir le contact Un point à ne pas oublier: dans un prêt privé, les affaires commerciales et la vie privée sont mêlées. Lorsqu’il existe des divergences entre frères et sœurs concernant un prêt accordé, les relations familiales s’en trouvent affectées. Il est donc recommandé de cultiver les relations et d’opter pour une politique de communication ouverte et anticipatoire pour toutes les questions relevant du prêt. Lorsqu’un prêt privé doit être remboursé, il vaut la peine de vérifier si un refinancement par le biais d’une aide à l’exploitation sans intérêt n’est pas possible. 䡵 Auteur Hans Imhof est responsable du conseil auprès d’Agro-Treuhand Rütti AG, à Zollikofen. www.atruetti.ch, 寿 031 910 51 29 Les agro-fiduciaires renseignent volontiers sur les prêts entre familiers. Adresses sur www.satv-asaf.ch

INF BOX INFO

www.ufarevue.ch

4 · 12

4 2012 · REVUE UFA


D_LT0_Kurznews_0412 ok_2011 27.03.12 17:53 Seite 19

BRÈVES TECHNIQUE AGRICOLE Enfouissage du lisier

Nouveau filtre à particules

Partenariat stratégique

Avec l'épandage traditionnel de lisier, des éléments nutritifs se volatilisent et le risque de tassement du sol augmente avec, de plus, l'émission d'odeurs désagréables. Le nouvel épandeur-enfouisseur de lisier à disques «Maulwurf» de Fliegl permet d'éviter ces problèmes et se caractérise par sa facilité de traction. Le «Maulwurf» est construit de manière robuste et rigide. Il est insensible au vent et assure un bonne répartition longitudinale et perpendiculaire. Les 31 disques, d'un diamètre de 41 mm, sont placés sur deux rangs et à une distance de 400 mm. La largeur de travail correspond à 6.8 m. Des roues de jauge réglables en hauteur sont fournies de série, alors qu'un dispositif de levage hydraulique et une soupape de surpression, nécessaire pour les tonneaux à pression, sont disponibles sur demande. Le «Maulwurf» travaille avec un système de répartition à vis éprouvé assurant un épandage sans bourrage.

Lors de son exposition, Lindner a présenté un prototype de son nouveau système de filtre à particules.

Case New Holland (CNH) entame un partenariat stratégique à long terme avec Orkel, le constructeur norvégien de presses à chambre fixe, de compacteurs et de remorques de tracteur. Cette collaboration se concentre sur certains domaines-clé. Ainsi, CNH va acquérir les droits et assumer le montage des presses à chambre fixes Orkel qui seront ensuite distribuées sous les marques «Orkel», «New Holland Agriculture» et «Case IH».

Dès 2012, les nouveaux tracteurs devront répondre aux normes d'émissions 3b, et 4 à partir de 2014. Ainsi, le retraitement des gaz d'échappement sera nécessaire – soit par un filtre à particules, soit par des systèmes SCR comprenant l'injection d'une solution d'urée. Lindner a opté pour le filtre à particules diesel, parce qu'aucun adjuvant supplémentaire n'est nécessaire et que même les plus petites particules peuvent être réduites. En outre, selon Lindner, le caractère du moteur reste inchangé. Les premières expériences pratiques avec les nouveaux moteurs ont montré qu'ils restent souples et vifs, tout en offrant une économie de carburant d'un litre par heure de fonctionnement grâce à la réduction de la cylindrée.

Nouvelle usine Grimme La production chez Grimme a passablement augmenté ces dernières années, ceci dans toutes les divisions de produits. Afin d'ajuster ses capacités à cette évolution, l'entreprise familiale de Dammer a construit à Niedersachsenpark, au Nord d'Osnabrück, une usine de montage de 10 000 m2 pour les automotrices. A partir de cet été, plus de 120 employés vont entreprendre le montage des récolteuses de betteraves automotrices. Cette usine est déjà la seconde halle de production sur cette importante surface de 21 ha. En effet, elle côtoie le centre de production des dispositifs de tri et de transport qui emploie 80 collaborateurs fabriquant différents types de convoyeurs.

Les sièges à suspension active offrent un confort accru Les systèmes de suspension des sièges mécaniques ou pneumatiques peuvent rapidement atteindre leurs limites, surtout dans les passages fortement accidentés. Les sièges automatiques, en revanche, s'adaptent d'eux-mêmes au poids du conducteur. Ce critère s'avère particulièrement important quand un changement de conducteur se produit fréquemment. Comme avec ce type de suspension, la fréquence propre ne dépend guère du poids du conducteur, il ne faut consentir à aucun compromis et le siège peut être réglé de sorte à être en bonne partie découplé de l'influence des vibrations. En outre, l'amortisseur s'adapte très rapidement aux contraintes des REVUE UFA · 4 2012

vibrations, de sorte que le comportement du siège s'améliore (solution semi-active). La DLG a réalisé un test des sièges à suspension active John Deere («Active Seat»), Grammer («MSG 95 EAC/741») et IWS Hand-

ling («Apollo Active Pro – AFS 3006high»). Les systèmes actifs, contrairement aux sièges semi-actifs, assurent non seulement le réglage de l'amortisseur, mais veillent au maintien de la position du siège par la libération ciblée d'énergie pneumatique et hydraulique. Cela implique un important engagement en terme de gestion électronique et d'approvisionnement énergétique. Ces systèmes de sièges doivent être adaptés selon les caractéristiques du tracteur.

Communication entre machines Aujourd'hui, lorsque des agriculteurs et des agro-entrepreneurs travaillent dans les champs avec une vaste flottille de machines de récolte et de remorques de transport, l'échange de données entre les véhicules et le bureau de l'agriculteur se révèle souvent impossible. La technique hétérogène des différents constructeurs et une couverture lacunaire du réseau mobile prétéritent la communication. Le projet de recherche allemand «iGreen» a présenté un «Connecteur machines» capable de surmonter ces difficultés. Il s'agit d'un logiciel et de matériel de communication spécifiques pour machines et Smartphones qui permet l'échange de données entre les machines de différents fabricants. Les informations fournies ne sont pas uniquement traitées pour la documentation, mais également pour assurer un

meilleur usage des machines dans les champs. En outre, le système peut transférer des données d'une machine à l'autre sans connexion radio en les «transportant» tout d'abord, pour les transférer ensuite dès qu'une meilleur liaison survient. Cela garantit un meilleur taux de transfert de données et permet de réduire les coûts du provider. Lors de cette manifestation, les partenaires du projet Claas, John Deere et Krone ont présenté, en collaboration avec le DFKI (Centre allemand de recherches en intelligence artificielle), de nouveaux concepts et modèles d'application à l'aide de divers exemples.

Toujours actuelles www.ufarevue.ch 19


D_LT2_ES_Engeler_0412 ok_2011 27.03.12 17:58 Seite 20

SUCCESS STORY KNOW-HOW

Gestion des engrais de ferme DES TRACTEURS FENDT sont utilisés sur les deux entreprises Briner et Schneider pour le transport et l’épandage des engrais de ferme. Les deux agro-entrepreneurs ont renouvelé leur flotte de tracteurs ce printemps avec des modèles des séries «700 Vario» et «400 Vario» de Fendt.

De plus en plus d’agriculteurs recourent à un agro-entrepreneur pour l’épandage du lisier ou des autres engrais de ferme. De nos jours, ces entrepreneurs de travaux agricoles à façon proposent une vaste palette de prestations qui s’étend du transport et de l’épandage au champ jusqu’à une mise en valeur optimisée en passant par une gestion complète des engrais de ferme avec des contrats d’épandage et toute la documentation. De nos jours, une technique d’épandage pauvre en émissions passe par des transports performants, ce qui permet de tirer le meilleur parti des fenêtres d’épandage restreintes et d’offrir une logistique performante au client.

Pool de fertilisants

Peter Briner exploite un pool interrégional de fertilisants offrant une capacité de stockage hivernal de 10 000 m3 à Hagenbuch (ZH). «Nous sommes les intermédiaires entre les détenteurs de régions à forte densité d’animaux et les repreneurs des régions de grandes cultures». C’est Peter Briner qui s’occupe de la coordination, du transport et de la répartition des produits ainsi que des bilans des éléments fertilisants pour les différents produits. Dans ce contexte, il travaille avec différents sous-traitants.

Tableau: Aperçu des modèles Modèle Puissance nominale (CV) Puissance maximale (CV) Prises de force Force de levage à l’arrière (kg) Poids à vide (kg) Poids total (kg) 20

415 140 155 7450 5450 9500

716 724 150 220 165 240 540 / 540E / 1000 8340 9580 6605 7900 11500 13500

«Flexibilité

et

performance»

sont pour Markus Schneider les garants du succès d’une entreprise de travaux agricoles à façon. Cet agro-entrepreneur très diversifié de Thunstetten (BE) est également actif dans l’épandage des engrais de ferme. «Le lisier, le fumier ou le compost sont des engrais précieux qu’il s’agit d’épandre le plus précisément et le plus économiquement possible, tout en préservant le sol et l’environnement», explique-t-il. Pour ce faire, il recourt à des systèmes de conduite en parallèle assistée par GPS ainsi qu’à des dispositifs de réglage de la pression des pneumatiques permettant de ménager le sol au maximum. En outre, une rampe à pendillards d’une largeur de 12 ou 15 m contribue à limiter les pertes d’ammoniac et les autres émissions.

Flottes renouvelées Ces deux entreprises ont renouvelé leur flotte ce printemps avec l’acquisition de quatre tracteurs Fendt chacune. Chez Markus Schneider, il s’agit de trois «724 Vario SCR» et d’un «415 Vario» alors que Peter Briner a acheté deux «716 Vario» et deux «415 Vario». Markus Schneider avait prévu ce «rajeunissement» depuis longtemps: «J’établis toujours un plan pour le renouvellement de la flotte». Cette acquisition a été confortée par la présentation des nouveaux modèles de la série «700 Vario SCR» l’année passée (cf. Revue UFA 7-8/2011) et le cours favorable de l’Euro. Markus Schneider mise depuis toujours sur la marque «Fendt». «Vu sous cet angle-là, je n’avais pas vraiment d’alternative», confie-t-il. Tout est plus simple pour les collaborateurs lorsque la flotte ne comprend qu’une seule marque.

Avec sa nouvelle série «700», Fendt offre une fois de plus une technique innovante, souligne Markus Schneider. «Ce constructeur est pratiquement le seul à offrir un rapport poids/puissance aussi favorable», souligne-t-il. Par ailleurs, ce tracteur est harmonieux avec ses dimensions bien proportionnées, sa nouvelle cabine «VisioPlus» à suspension mécanique ou pneumatique ainsi que son pare-brise incurvé jusque dans le toit.

«716 Vario» Peter Briner utilise les tracteurs pour l’épandage du lisier et du compost. Outre la marque Fendt, il utilise également d’autres modèles mais compte toutefois miser à long terme sur la marque «Fendt». Vu qu’il possède encore un Fendt plus ancien, pour l’achat des deux nouveaux de la série «700», il a opté pour le «716 Vario» dont les commandes sont identiques. Depuis sa première présentation en 1998, le Fendt

4 2012 · REVUE UFA


D_LT2_ES_Engeler_0412 ok_2011 27.03.12 17:58 Seite 21

SUCCESS STORY KNOW-HOW

«Golden Design» La nouvelle série «700 Vario SCR» de Fendt s’est récemment vue décerner la médaille d’or du «IF Product Design Award 2012». «Force, dynamisme et performance sont les aspects par lesquels un tracteur se distingue», a souligné le jury à l’occasion de la remise des prix.

Fendt a introduit la série «700 Vario SCR» en 2011 sur marché. Le modèle le plus élevé, le «724 Vario SCR», affiche une performance de 240 CV.

«700 Vario» est devenu la série de tracteurs à transmission continue la plus vendue au monde. Pour la troisième génération, les performances du véhicule de base ont encore été accrues. Chez Peter Briner, le Fendt «700 Vario» est utilisé comme tracteur polyvalent pour actionner la pompe à lisier en bordure de champ et pour l’épandage du lisier, du compost ou de la chaux. Tous les tracteurs sont équipés du relevage et de la prise de force avant. Ils disposent en outre de la localisation GPS.

Le modèle «415 Vario» est arrivé il y a six ans sur le marché. Doté d’un moteur Deutz 4 cylindres, il affiche une puissance nominale (à 2100 t/min, selon ECE R24) de 140 CV, alors que la puissance maximale est de 155 CV. Le «415 Vario» est disponible avec la gestion automatique moteur/transmission «TMS» qui choisit automatiquement le régime moteur et le rapport de transmission. La

transmission continue dispose de deux plages de conduite. A l’arrière, la force de levage est de 7450 kg (avec EHR, réglage du bras inférieur, compensation de l’oscillation) et elle est de 3100 kg à l’avant. Deux (quatre en option) distributeurs électro-hydrauliques pouvant être actionnés par un levier en croix sont montés de série.

Sur le «716 Vario»

la puissance nominale du moteur Deutz 6 cylindres est de 150 CV (puissance maximale 165 CV). Ce modèle existe également en version «TMS», qui permet quasiment une «collaboration électronique» du moteur et de la transmission. La transmission continue offre deux plages de conduite. L’hydraulique Load-Sensing est équipée d’une pompe d’un débit de 110 l/min (200 bar) et comporte de série trois distributeurs électro-hydrauliques (cinq en option) commandés par un levier en croix. Le relevage arrière (avec

La thématique du «design» gagne en importance, assure-t-on chez Fendt, si bien que le constructeur allemand y accorde une grande valeur.

Markus Schneider

réglage du bras inférieur et compensation de l’oscillation) a une force de levage de 9580 kg.

«724 Vario SCR» C’est en 2011 que Fendt a mis sur le marché la série «700 Vario SCR» avec son modèle phare, le «724 Vario SCR». Ces tracteurs, équipés de moteurs Deutz six cylindres, répondent aux normes d’émissions de la phase 3b grâce à leur technique SCR qui traite les gaz d’échappement avec l’additif «AdBlue». Le modèle de pointe «724 Vario SCR» fournit 240 CV (puissance maximale selon ECE R24) pour un rapport poids/puissance idéal de 33 kg/CV. La transmission continue «ML 180» et le dispositif «TMS» inclus de série assurent une conduite très économique. Trois distributeurs électro-hydrauliques (sept en option) sont disponibles à l’arrière. La force de levage à l’arrière atteint 9580 kg et 4420 kg à l’avant. 䡵

Peter Briner

Auteur Dr Roman Engeler, Revue UFA, 8401 Winterthur

Le modèle «415 Vario» est arrivé il y a tout juste six ans sur le marché. Ce tracteur est équipé d’un moteur Deutz 4 cylindres et affiche une puissance nominale de 140 CV (selon ECE R24).

La Revue UFA publie, en ordre dispersé et sous le titre «tests pratiques» des comptes-rendus relatifs à des machines agricoles. Des personnes intéressées, respectivement propriétaires de machines, sont choisies en collaboration avec les constructeurs ou les importateurs. www.gvs-agrar.ch

INF BOX INFO

www.ufarevue.ch

REVUE UFA · 4 2012

4 · 12

21


D_LT1_Althaus_0412 ok_2012 27.03.12 17:53 Seite 22

TEST PRATIQUE KNOW-HOW

Épandage parfait ÉPANDEUR À FUMIER GRUBER «SM 900» Dans le domaine de la technique d’application, des éléments comme la précision et la finesse d’épandage, ainsi que la largeur de travail, la force de traction et la puissance nécessaire à la prise de force sont décisifs. Avec la «SM 900», Gruber dispose d’un épandeur multifonctionnel dédié aux exploitations de taille moyenne. Données techniques Épandeur à fumier Gruber «SM 900»

Avec son assortiment, le constructeur autrichien Gruber se consacre en premier lieu aux petites et moyennes exploitations des régions de collines et de montagnes. L’entreprise domiciliée à Saalfelden produit entre autres des épandeurs à fumier à un ou deux essieux d’un poids total autorisé de 4.7 à 15 tonnes (3.5 à 10 tonnes de charge utile). Le modèle Gruber «SM 900» est un épandeur à essieu tandem avec freinage hydraulique prévu pour rouler à 40km/h. Il comporte un dispositif d’épandage légèrement incliné vers l’avant constitué de quatre hérissons munis de couteaux vissés et d’un entraînement à bain d’huile. Les couteaux d’épandage inversables et l’important recouvrement des hérissons assurent la finesse d’épandage sur une largeur d’environ 6 m.

Le dispositif d’épandage est entraîné directement par des arbres à cardan et ne comporte donc pas de chaîne. Ce dispositif d’épandage peut être déposé pour permettre d’autres utilisations de la remorque.

Très bonne précision d’épandage avec le modèle «SM 900» de Gruber.

Charge utile: 6100 kg. Poids total: 9000 kg. Dimension de la caisse: 4.5x1.7m. Volume: 7.5 m3. Pneumatiques: Tandem, 15/55-17 (de série) Écartement: 1.60 m. Longueur totale: 6.12 m. Largeur totale: 2.08 m. Hauteur du dispositif d’épandage: 2.30 m. Hauteur des ridelles: 1.94 m. (Données du constructeur

Écho de la pratique de l’épandeur Gruber «SM 900»

Felix Eberhard

22

Felix Eberhard gère un garage agricole ainsi qu’une petite ferme à Hombrechtikon (ZH). Il effectue également des travaux pour tiers. Quelques machines, comme l’épandeur à fumier, sont aussi louées aux agriculteurs de la région. Felix Eberhard travaille avec l’épandeur Gruber «SM 900» depuis la fin février 2011. «Suite à une panne, j’avais besoin immédiatement d’un épandeur de remplacement.» Bien sûr, il a évalué attentivement différents modèles et marques. Mais, en fin de compte, seule l’entreprise Althaus pouvait lui fournir une machine dans un délai aussi court, le «SM 900» de Gruber. L’épandeur de démonstration a immédiatement démontré ses qualités et est resté sur l’exploitation. «Nous avons constaté, notamment lors des premiers épandages de

fumier de mouton compact sur prairies, l’extrême finesse de l’épandage». La machine a subi quelques modifications. Le timon a été rallongé pour garder le rayon de braquage maximal aussi lors de l’utilisation de roues jumelées. Ensuite, le premier essieu a été équipé de pneu AS pour améliorer la sécurité dans les pentes et la tige du piston de la porte arrière a été munie d’une tôle de protection. À l’heure actuelle, 400 chars ont été épandus. Felix Eberhard apprécie le faible poids à vide de l’épandeur qui est aussi synonyme de besoins réduits en force de traction. «La tension automatique du fond mouvant ainsi que la fermeture étanche de la paroi permettent de travailler proprement», ajoute-t-il. La faible hauteur et l’ouverture vers l’extérieur des parois

protégées par une planche en bois sont aussi des points positifs lors du chargement. Felix Eberhard apprécie aussi le montage soigneux des conduites hydrauliques sous le châssis ainsi que le confort apporté par la commande électronique du fond mouvant. «Mes clients, qui utilisent cet épandeur avec des tracteurs de 35 à 100 CV sont aussi satisfaits de cette machine», souligne Felix Eberhard. Le spécialiste en machines voit pourtant encore quelques améliorations ou potentiels d’optimisation. Ainsi, le passage entre les parois latérales et le dispositif d’épandage n’est pas fini et le boulon de sécurité par cisaillement est positionné au mauvais endroit. De plus, le réservoir de pression des freins ne peut pas être vidangé totalement.

4 2012 · REVUE UFA


D_LT1_Althaus_0412 ok_2012 27.03.12 17:57 Seite 23

TEST PRATIQUE KNOW-HOW

Bourse aux bonnes affaires Suite de la page 17

TECHNIQUE AGRICOLE à vendre Vorkeimharasse  079 523 68 29 Nähe Frauenfeld

Ridelles inclinées vers l’extérieur.

Hérisson avec rouleaux à couteaux.

Einachswagen, mit Kratzboden, für Grünmais holen, 1.80 m X 3.80 m, mit Gelenkwelle und Blinklichtanlage, Preis Fr. 300  078 871 64 15

Pour une meilleure adhérence: pneus«AS» sur l’essieu avant.

Zinguées à chaud Toutes les pièces métalliques à l’exception de la béquille, de l’essieu et du dispositif d’épandage sont zinguées à chaud. Le châssis est basé sur un cadre en V stable. Une tôle de protection, elle aussi zinguée, est placée sous la caisse. Elle a pour but de protéger l’essieu, les arbres de transmission et le moteur hydraulique. Le fond de la caisse est constitué de planches de mélèze imprégnées de 32 mm d’épaisseur. Les parois latérales rabattables sont aussi zinguées et légèrement inclinées vers l’extérieur pour faciliter le chargement. De plus, le haut des parois est protégé par une planche en bois. Un grillage fin protège le chauffeur ainsi que la cabine contre les projections de pierres et les salissures. Le fond mouvant, dont les chaînes sont automatiquement continuellement tendues, est entraîné hydrauliquement. Le réglage continu de la vitesse d’avancement REVUE UFA · 4 2012

Traktor Ford 6640 SLE, FH/FZ, Klima, 4 x DW, 4 Lastschaltst., EHR, Zugpendel, 9700 h, Fr. 20'000; Hoflader Weidemann 1770, eingelöst, Schaufel 2.2 m, Schaufel 1.4 m, Schaufelgreifer 1.6 m, Krokodilzange 1.2 m, Palettgabel, Rundballengreifer, Doppelrad, Euro 8 Aufnahme, Fr. 56'000  079 478 05 94 Kt.TG

du fond mouvant se fait au moyen d’une commande électronique. De cette manière, aucune conduite hydraulique n’est présente dans la cabine du tracteur. Pour l’entraînement, un distributeur hydraulique double effet, ou un simple effet avec retour libre, est nécessaire. 

Traktorenpneu Occ., 2 Stk., Profil 20%, Grösse 11.2 x 44, radial, Fr. 300  079 470 26 57 Lieferwagen Iveco 3210 TD Brücke, 4 x 2.1, ab MFK, Fr. 4500; Ansauggebläse Lanker, 15 PS, Fr. 300; Teleskopverteiler Asco, 15 m, Fr. 300  076 338 12 36 Grashäcksler JF Stoll FC 800, elektrisches Auswurfrohr und Klappenverstellung, Einzugreversierung, einsatzbereit, ab 18 Uhr  079 650 47 18

Auteur Dr Roman Engeler, Revue UFA, 8401 Winterthour La Revue UFA publie, en ordre dispersé et sous le titre «tests pratiques», des comptes-rendus relatifs à des machines agricoles. Des personnes intéressées, respectivement propriétaires de machines, sont choisies en collaboration avec les constructeurs ou les importateurs. www.althaus.ch

INF BO INFO BOX

www.ufarevue.ch

4 · 12

Bandeingraser, zu Rapid 507, Inkl. Ausleger und Balken, guter Zustand, Fr. 1500  079 771 52 89 Silofräse Gisi, Mais 3.5 m oder 4 m, Teleskoprohr, Hosenstück, Fr. 7800; Sägerät, für Schneckenkörner, Gründüngung, neu, Fr. 1000; Federzinkenegge, 2.2 m, Fr. 300; Gülleschlauch Wälchli, 75 mm, 100 m, neu, Fr. 900; Heuraufe, lang, für Schafe, neu, Fr. 450;

Elektroden-Schweissgerät, ESAB LHD 630, Fr. 300  079 615 71 60 Kt. BL

Rundballenwickler Tanco Twin, Jg. 2007, top Zustand, Fr. 13'000  079 672 94 13

Kreiselheuer Deutz Condimaster 5521, 5.5 m, Tastrad, Fr. 4600  079 356 97 88

Güllenmixxer, elektr. Flügel, Durchmesser 40 cm, Fr. 400; Kippschaufel, hydraulisch, für 3-Punkt, schwere Ausführung, B. 2 m, neu, Fr. 1900  031 741 03 45

Ladewagen Claas, Autonom T 25 B, Weitwinkelgelenkwelle  026 493 30 56 Pflegebereifung, zu Fendt 270/95r42 60%, sowie 11.2/r28 90%, auch als Doppelrad, Fr. 2500  079 771 52 89 Anhänger Neuhaus, 2 x 5 m, mit Seitenläden und Gestützen, Fr.1200; Losefuttersilo, verz. Blech, 2.5 t Inhalt, Fr. 350  079 218 62 02 Reform Metrac G6, Jg. 2006, 2500 h, guter Zustand  026 653 11 38 Doppelräder, zu Reform Metrac 2002 evtl. 3003, mit Grundbereifung 26 x 12, Bereifung auf Doppelrad 5.00 x 15, neuwertig, Fr. 500  079 765 04 25 Ladewagen Pöttinger Trend 1, Jg. 1986, 5 Messer, guter Zustand, Fr. 2000  031 701 09 22 Siloblockschneider, Schneidezange Mammut Silocut 150 cm breit, wenig gebraucht, Fr. 2000  079 765 04 25 Ackerschlegel, Falk 2.3 m, Werkzeuge 50%, 2 Stützräder, Fr. 1800; Bock, Anhängebock zu Ford 6640, mit Schienen, Piton Fix, Fr. 400; Vierrad-Reifenpacker, lenkbar, Accord-Dreieck, top Zustand, Fr. 1800  079 478 05 94 Kt.TG Wiesenegge, 8 m, top Zustand, wenig gebraucht, Fr. 2800  052 318 17 84 Kaninchenstall, 5-teilig, mit Dach  071 944 11 37

Pferdeboxen, 4 Stk., sehr guter Zustand, wenig gebraucht, Stahl verzinkt und Holz, L. 3.3 m, B. 3.3 m, Preis für 4 Stk., Fr. 6000; Accord-Dreieck, Stk.; Pflug Althaus, 3 Schar, Non Stop, mit Stützrad, Fr. 3000  079 478 05 94 Kt.TG Heumesser Schmid + Mägert, komplett, mit Kabelzug, guter Zustand, Fr. 1000  079 771 52 89 Schwadwender New Holland 166, Fr. 3000; Düngerstreuer Rauch, 600 l, Fr. 3000; Spritze Birchmeier, 800 l, HD Pumpe Minidrift, 12 m Hangausgleich, hydraulisch höhenverstellbar, Beleuchtung, Fr. 4400; Traktor Hürlimann H-345, Allrad, mit Bügel, 1 x DW, 1 x EW, Fr. 8000  079 478 05 94 Kt.TG Grassäkarette  041 711 17 94 Grubber Lemken Achat, 9 Zinken, Krümmler 2.2 m; Federzinkenegge Köckerling, 4.2 m, hydraulisch klappbar; Heugebläse Lanker  079 664 92 83 Frauenfeld Getreidekisten, 1 m3, Fr. 50; Getreideschlagmühle, Fr. 1000  079 405 83 46 Kippschaufel, Fr. 850  055 615 26 47 Silo, 70 m³, 3.5 m Durchmesser, 4 Luken nach Aussen, günstig  071 223 35 89 Suite à la page 27 23


D_LT6_Engeler_Strauss_0412 ok_2012 27.03.12 18:04 Seite 24

INTERVIEW KNOW-HOW

Intégration réussie KUHN Après la reprise de l'usine de Geldrop, Kuhn a réorganisé sa distribution. Depuis septembre 2010, les machines Kuhn sont distribuées par le Kuhn-Center Suisse, agissant indépendamment au sein de Bucher Landtechnik. Son chef de vente, Ueli Strauss, dresse un premier bilan après juste une année et demie de fonctionnement.

Ueli Strauss, chef de vente de KuhnCenter Suisse, devant une combinaison presse-enrubanneuse «iBIO», qui s'est bien implantée sur le marché grâce à sa gestion Isobus.

Revue UFA: Comment Bucher Landtechnik a-t-elle pris en main la distribution «Kuhn»? Ulrich Strauss: A fin 2008, Kuhn a repris l'usine de Geldrop, où Kverneland produisait jusqu'alors ses machines de récolte du fourrage (faucheuses à tambour, conditionneuses et ensileuses à maïs), ainsi que les presses à balles et les enrubanneuses des marques «Vicon» et «Deutz-Fahr». La distribution internationale a été réorganisée ensuite dès septembre 2010. Il est apparu rapidement comme une évidence que la distribution en Suisse se ferait par l'entremise de Bucher Landtechnik. Pour cela, le KuhnCenter Suisse a été mis en place et Bucher a ainsi complètement revu le réseau de distribution des machines agricoles Kuhn. Quelles ont été les exigences posées? La marque «Kuhn» était déjà bien im-

plantée en Suisse et très connue. Dans les secteurs des faucheuses à tambour, des presses à balles et des enrubanneuse, ainsi que des ensileuses à maïs, Bucher Landtechnik connaissait parfaitement et proposait déjà des produits de cette usine sous les couleurs «Vicon» et «Deutz-Fahr». Un nouveau segment s'est simplement ajouté avec le travail du sol et la technique de semis. De plus, Kuhn a racheté presque au même moment le spécialiste des traitements phytosanitaires Blanchard. Comment y avez-vous fait face? Comme mentionné précédemment, nous avons créé Kuhn-Center Schweiz et augmenté la dotation en personnel, tant à l'interne que pour le service extérieur. Nous avons intensifié la formation des vendeurs, que ce soit en Suisse ou à Saverne, siège français de Kuhn, où se trouve également le magasin central de pièces de rechange auquel tous les commerçants sont connectés. Comment les commerçants ont-ils réagi? Beaucoup d'entre eux ont dit: «Kuhn est maintenant là où elle doit être» (ndlr: Kuhn appartient au groupe Bucher). Notre réseau de vente s'est ainsi fortement modifié. Il y a aussi des vendeurs qui sont restés fidèles à la marque et ont poursuivi la vente des machines Vicon, bien qu'elles proviennent d'autres usines et qu'elles ne soient techniquement pas comparables. Avec l'autochargeuse, vous avez perdu un produit important pour la Suisse? Oui, c'est bien vrai. Cela a été et reste un inconvénient pour certains commerçants. Mais d'un point de vue général,

24

le passage à Kuhn a été très positif pour toutes les personnes concernées. Comment ont évolué les ventes? Nous sommes très satisfaits. Nous avons maintenu nos parts de marché dans les machines de récolte du fourrage. Quant au travail du sol et à la technique de semis, la marque «Kuhn» s'est consolidée en Suisse. La technique des traitements phytosanitaires Kuhn est nouvelle sur le marché. C'est une introduction couronnée de succès, grâce à la large palette proposée. La presse à balles carrées a été lancée récemment. Nos clients sont enthousiasmés par les performances de cette machine et sa qualité de travail. De plus, nous sommes en mesure de proposer une combinaison extraordinaire de Remund & Berger, comprenant une hacheuse avant. Comment voyez-vous l'avenir immédiat ? Nous comptons sur un commerce spécialisé qualifié et disposant, dans la mesure du possible, de toute la gamme de Kuhn dans son offre. Ce commerce spécialisé est nécessaire pour survivre dans un marché très concurrentiel. Nos revendeurs doivent être compétents et maîtriser des machines de plus en plus complexes. Malgré la tendance (présumée) à la consolidation dans le secteur des machines agricoles, une dynamique réelle persiste. Certains remaniements en matière d'importation et de distribution vont certainement continuer à se produire. 䡵 Auteur Dr Roman Engeler, Revue UFA, 8401 Winterthour

INF BOX INFO

www.ufarevue.ch

4 · 12

4 2012 · REVUE UFA


Inserate_UR_0412_F_2012 27.03.12 15:34 Seite 25

PNEUHAUS EDI LEU

Des clients satisfaits et le succès commercial garanti.

KUHN, c’est ma force ! VENTE & CONSEIL MONTAGE SUR PLACE STOCK IMPORTANT PROFITEZ DE NOS SERVICES

PNEUHAUS EDI LEU Hohenrainstrasse 44 CH-6280 Hochdorf Tél. +41 (41) 910 03 10 Fax +41 (41) 910 52 05 www.pneuhausleu.ch

CASAC et ALLEGRO ®

®

Deux coups de maître dans les céréales Puissants contre les maladies de la tige, des feuilles et de l’épi Agissent rapidement et assurent une excellente durée d’efficacité Efficacité et rendement optimaux

REVUE UFA · 4 2012

Marques enregistrées; Observer les indications de risques et les conseils de sécurité figurant sur l’emballage

ww fo To w. ngi us om cid le ya es s -a su gr r o. ch

1223-PART-EU-CHFR – Photo : D. Rousselot

PNEUS AGRICOLES, ROUES COMPLÈTES, ESSIEUX

Être Partenaire Agrée KUHN, c’est avoir à ses côtés un Constructeur tourné vers l’avenir, avec de solides bases financières et une politique de distribution cohérente. Partenaire KUHN, vous serez respecté en tant que dirigeant d’une Entreprise indépendante et exercerez pleinement votre métier de revendeur en matériels agricoles. Dans le cadre de notre organisation de Partenaires Agréés, vous commercialiserez du matériel novateur et fiable, vos clients seront satisfaits et reviendront vers vous naturellement. Le Partenaire Agréé et KUHN : une relation durable et profitable ! KUHN Center Schweiz, 8166 Niederweningen 5FMFGPO t'BY  www.kuhncentresuisse.ch

élevages l cultures l paysages

be strong, be KUHN 25


D_LT5_FB_Engeler_0412 ok_2012 27.03.12 18:04 Seite 26

RAPPORT DE CONDUITE TECHNIQUE AGRICOLE

Regain d’attractivité pour une série de légende FENDT renouvelle sa légendaire série «300» dont plus de 122000 unités ont été produites depuis 1981. Aujourd’hui, avec la cinquième génération, le modèle phare «313 Vario SCR» vient la compléter vers le haut avec une puissance maximale de 135 CV.

Le réservoir peut contenir 195 l de diesel et 20 l d’AdBlue.

Le catalyseur SCR traite les gaz d’échappement.

Ce sont les prescriptions d’émissions de la phase 3b, qui sont entrées en vigueur cette année pour cette classe de puissance, qui ont incité Fendt à renouveler la série existante «300 Vario». Cette série qui comprenait quatre modèles sera désormais complétée vers le haut par le modèle «313 Vario SCR» d’une puissance maximale de 135 CV (selon ECE R24). La nouvelle série a repris certains éléments de ses prédécesseurs mais comprend également quelques nouveautés. Ainsi, le concept de freinage a été remodelé, ce qui a permis d’augmenter le poids total à charge de 500kg, soit 8500kg. Avec un poids à vide de 4450kg («313 Vario SCR»), le rapport poids/ puissance est faible avec 33 kg/CV.

Technologie SCR Au niveau motorisation, on retrouve le moteur Deutz éprouvé de 4.04 litres avec 4 cylindres, quatre soupapes et technique Commonrail. Pour répondre aux normes d’émission, Fendt recourt ��galement sur ce modèle à la technique SCR, à l’instar de ceux des gammes supérieures, convaincu que c’est là la variante la plus économique. En plus du paquet de radiateurs, la gestion du moteur a également été renouvelée. Le «TractorManagement-System» (TMS) fait par ailleurs partie des équipements de série.

Tab.: Aperçu des modèles Fendt «300 Vario SCR» Modèle 309 310 Puiss. nominale (CV, ECE R24) 80 90 Puiss. maximale (CV, ECE R 24) 95 105 Couple maximal (Nm) 410 455 Augmentation de couple (%) 43 43 Poids à vide (kg) 4230 4290 Poids total (kg) 26

311 100 115 505 42 4290 8500

312 110 125 550 42 4450

313 120 135 590 41 4450

Le dispositif «TMS» fait partie de l’équipement de série des modèles «300».

Ce dispositif assure un régime moteur et un rapport de transmission idéaux en tout temps. La transmission en version «ML 75» à une seule plage de conduite reste en revanche inchangée par rapport aux modèles précédents.

cabine – en version standard, surbaissée et panoramique – reste identique, de même que les commandes de base. Certains détails ont par contre été améliorés dans l’ordinateur de bord qui peut désormais calculer des durées, des distances et des surfaces.

Dispositif pour ne pas «caler» La prise de force est nouvelle (540, 540E, 1000) et dispose d’une protection pour ne pas caler le moteur. Ce dispositif entre en action lorsque le régime baisse brutalement en dessous de 600 t/min. Dans le domaine de l’hydraulique, une pompe tandem plus grande a été installée. Par ailleurs, la force de levage arrière a été augmentée de 500 kg et atteint 5960 kg. Grâce à diverses mesures au niveau de la construction, les ingénieurs sont parvenus à améliorer le braquage des roues de 5 %. Ainsi, avec une longueur de véhicule de 4.15 m, un empattement de 2.35 m et un angle de braquage de 55 °, le rayon de braquage n’est que de 4.2 m. L’essieu avant a été renforcé et il peut être doté en option d’une suspension à niveau réglable. L’extérieur de la

Résumé Une des séries à succès de Fendt continue à être développée. Avec cinq modèles situés dans une place de puissance de 95 à 135 CV et dotés de la technique SCR pour répondre aux normes d’échappement de la phase 3b, c’est la sixième génération de la série «300» de Fendt à ariver sur le marché. Ces tracteurs sont désormais en cours de construction, les premiers modèles devant arriver sur le marché à partir du deuxième semestre 2012. 䡵

Auteur Dr Roman Engeler, Revue UFA, 8401 Winterthour

INF BOX INFO

www.ufarevue.ch

4 · 12

4 2012 · REVUE UFA


Bourse aux bonnes affaires Suite de la page 23

TECHNIQUE AGRICOLE à vendre Milchkanne, 30 l und 40 l, sind milchtauglich, Fr. 100 pro Stück  079 826 24 30 Kartoffelvollernter Samro, Super RB, Baujahr, Baujahr 86, Bunker für Abgang, 2 Noppenbänder, neu bereift, einsatzbereit, Fr. 10'000; Ballenband, für Kleinballen, auf Fahrgestell, 10 m, Fr. 500; Dieselpumpe, für Dieseltankstelle, 60 l/min, mit Zählwerk und Gesamtliteranzeige, Fr. 300  079 635 15 12 Schneidschild, inkl. Hubgerüst, für Futtermischwagen Strautmann, Powermix 800 S, neue Messer, inkl. div Ersatzteile, Fr. 5000; Maishackgerät Kongskilde, wenig gebraucht, 4 Reihen, nachrüstbar, mit Reihendüngersteuer, Fr. 2000  079 635 15 12 Siliergebläse Gehl, fahrbar, mit Zapfwellenantrieb, ohne Zubringerband, Fr. 600.00  078 871 64 15 Dieseltank, 2000 l, mit Auffangwanne  079 441 52 33 Traktor Bührer 465, Jg. 77, 10‘000 h, 65 PS, eingelöst und betriebsbereit, letzte MFK 2010  078 885 94 75 Kreiselschwader Pöttinger, Top 380N, Tandembereifung, Tastrad Fr. 4250; Kreiselschwader Pöttinger, Top 380N, Neumaschine, Tandembereifung, Tastrad, Dämpfungsstreben, Fr. 7800  079 319 58 47 Mähwerk Claas, corto 185 m.K, Fr. 3400  055 615 26 47 Motormäher Rapid 505, frisch revidiert, top Zustand, Fr. 4700  079 709 39 80 Ladewagen Pöttinger Boss, 29 m3, guter Zustand, Fr. 8800  079 709 39 80 REVUE UFA · 4 2012

Ladewagen Agrar, tiefg. 189, Fr. 3000  055 615 26 47 Kraftfuttersilo, Stahl, für aussen, ca. 16 t, mit Einblasleitung und Schieber  079 204 79 86 Schutzgasschweissanlage, wassergekühlt, 350 Ampere; Div. Ersatzteile, von Nodet; Getreidesämaschine; Kompoststreuwerk, zu Muli, Kirchner oder Pöttinger Mistzetter  079 243 75 25 Tragkachelofen, grün; Aargauerpflug  041 711 17 94 Huckepack, zu Kreiselegge Falc; Grassähmaschine Vogel & Noot; Elektrokettenzug, mit 500 kg Hublast, 12 m Kette; Dieselpumpe, zum Tanken  079 243 75 25 Traktor Fendt 308, 9100 h, 30 km/h, Fr. 18'000; Zugerörgeli, 18 Bässe, gut erhalten, mit Koffer, Fr. 1200; Granit Steine, rechteckig, Total 46 t, L. 60 –120 cm, H. 40 cm, B. 40 cm, je Tonne Fr. 220  079 417 09 84 Klingenrotor Pegolama, 3 m, Packer, Hitch, top Zustand, Fr. 5400  079 428 24 17 6 abreuvoirs alfa Laval; Chaisse, "schwarz", avec 2 portes 2.3 m x 2 m x 1.2 m; Betonneuse, mot., 220 V; Motoculteur Honda T28  026 652 32 38 ou 079 728 96 25 Frontlader Stoll Robust F30 HDPM, mit Fundament zu Deutz k 410, 420 oder Hürlimann XM 120  079 243 75 25 Getreidesilo, 18 t Inhalt; Rapsschere Zürn, mechanisch; Getreideschnecke, 6 und 8 m; Rückenbläser Birchmeier Micronicer SP 71, mit Benzinmotor  079 243 75 25 Autoräder, Alu, 16 Zoll, 5 Loch; Felgen, 15 Zoll, 6 Loch  079 318 93 07 Einschienenheukran Zumstein, mit Heuzange;

Heuverteileranlage Wild, komplett, Räder 26 x 28 Zoll; Düngerstreuer Rauch MDS 701  079 243 75 25 Hacki Pegoraro TNC 230, B. 2.3 m, Fr. 1500  031 701 01 49 Bandheuer Knüsel 210; Scheib. Mäher Knüsel 210; Mistzetter Saco, 2 m2; Kreiselheuer Fella 360; Heuschrottmaschine 220V Schmid + Mägert; Heugebläse Lanker, 7.5 KW; Heubelüfter Lanker, radial, 7.5 KW, alle Geräte haben guten Zustand  081 332 17 81 abends Doppelräder Schaad, für Grundbereifung 18.4 x 34.520/70 x 34; Turboziklon Huber; Elektrosteuerung, von Silofräse; Drahtgittersiloringe  079 243 75 25 Wischmaschine Hako Hamster 700E, Arbeitsbreite 75 cm, Batterie-elektroantrieb, mit Ladegerät, NP. Fr. 6500, VP. Fr. 1500; Kehrmaschine Hako Hamster 800V, Benzinmotor, Fahrantrieb vor- und rückwärts, Arbeitsbreite 81 cm, ab Service, VP. Fr. 2800  078 744 30 32 Stapler, Hubhöhe 4 m, Hubkraft 1.5 t, Servo, 4 Rad, 4 grosse Lufträder, 3370 h, Beleuchtung, mechanisch und optisch sehr guter Zustand, günstig  079 422 30 55 Futtersilo, 2.5 t, verschraubt; Kleintierwaage, 150 kg; Ferkelfutterautomaten, Lüftung, verschiedene Abschrankungen  041 495 33 21 Drahtseil, 8.2 mm, zu Habegger, Fr. 180  076 512 68 19 Div. Palettrolli, ab Fr. 100; Handkettenaufzüge, 2 t  079 810 43 53 Messetmaschine Saco, 1.6 m3, gezogen  055 246 48 07 Frontmähwerk Lely 320 FC, mit Knicker, neu, Fr. 16‘500  078 824 93 19 Big Bags, günstig abzugeben  079 426 06 35

Motormäher Aebi, mit 1.9 m Messerbalken, wenig gebraucht  077 472 26 18 Elektro-Silogabel, für Grassiloentnahme im Hochsilo; Melkboy  041 480 28 36 Grubberrahmen, 2 balkig, stark, mit Lochplatten, für Nachläufer, Fr. 500; Grubberzinken, 11 Stk., Federstahl, mit Flügelschare, Fr. 600; Melkmaschine Alfa Laval, Fr. 40  056 443 12 63 Traktorenantrieb CCM Mühle, Fr. 1000; Beleuchtungswagen, Fr. 900; Flüssigdüngertank, 3000 l, Fr. 900; Div. Laufstallabschrankungen, Fr. 1/kg; Div. SBB Rahmen, à Fr. 10; Heuschrote Aebi, Fr. 100; Div. Futtertransportwagen, 200 l, à Fr. 50; 4 Räder, 15.0/55-17, Felgen 6 Loch, Fr. 1000  052 741 21 90 Notstromaggregat 20kv. A und 60kv. A, preisgünstig abzugeben, selbstregelnd, mit Frequenzmessung, ca. 200 Stunden, von Sanitätshilfestelle  077 472 26 18 MB Trac 800, mit Forstausrüstung, funkwinde, neuer Motor, Bereifung 80%, Getriebe defekt, Heckschaufel 2.2 m, hydraulisch kippbar  058 620 19 90 Futtermisch- und Verteilwagen Rovibeck, 1.9 m3, Elektromotor, mit Kabel bzw. Kabelschiene  079 766 39 11

Concours

D_LT3_Wettbewerb_0412 ok_2012 27.03.12 18:03 Seite 27

Remportez cette Subaru XV d’une valeur de Fr. 25 900.– et l’un de ces trois prix immédiats Que vous soyez au volant par plaisir ou par obligation, chaque course peut comporter son lot de surprises. C’est justement la raison d’exister de la nouvelle Subaru XV. Elle vous amène partout, en ville, dans les chemins de campagne ou sur l’autoroute. La route vous appartient lorsque vous êtes au volant de votre Subaru XV avec son moteur de 1.6 l et ses 114 CV.

Envoyez un SMS (90 ct.) avec la mention KFL serco suivie de vos nom et adresse au numéro 880 ou participez en ligne sur le site www.ufarevue.ch. Délai de participation: 1er mai 2012.

A gagner tout de suite! 1er prix Une ensileuse modèle réduit Claas «Jaguar» Black Edition (édition limitée)

2er prix Une veste Claas «Jaguar» noire (édition limitée)

3er prix Deux essuie-mains Claas «Jaguar» (édition limitée)

Serco Landtechnik SA 4538 Oberbipp  058 434 07 07 www.sercolandtechnik.ch

Miststreuer-Kompoststreuer, Fabrikat Stöckl, 5 Kubik Meter, sehr wenig gebraucht  077 492 51 10 C-Crosser Citroen, 4 x 4, 100'000 km, Fr. 19'500  079 583 70 11 Schiebetore, sehr schön, robust, ab Feuerwehrmagazin, 2 Stk. à 3.6 x 6 m, in Folge Umnutzung  077 472 26 18

Suite à la page 29

Claas Dynamic Power Un régime moteur plus élevé est toujours synonyme de consommation de diesel accrue. Dynamic Power reconnaît une charge partielle et adapte la puissance du moteur à jusqu’à dix paliers de puissance. Ce faisant, l’ensileuse automotrice travaille toujours à un régime favorable et économise ainsi beaucoup de carburant. 27


D_LT4_PR-Berichte_0412 ok_2011 27.03.12 18:03 Seite 28

NOUVEAUTÉ KNOW-HOW

Un puissant chargeur Weidemann Radlader® au centre équestre Estermann

Une nouvelle génération de faucheuses pendulaires

Depuis 2001 un chargeur Weidemann 2006 D70 avec bras télescopique accomplit ses nombreuses tâches, jour après jour pour la grande satisfaction de son propriétaire, Monsieur Paul Estermann à Hildisrieden. Le chargeur Weidemann est utilisé chaque jour pour les multiples travaux du centre équestre, qui sont la manutention des balles de fourrage et de litière, l'évacuation des fumiers, l'entretien et le nettoyage du manège, sans oublier le déneigement des parcs et des accès. L'année dernière, Monsieur Paul Estermann a décidé de remplacer sa machine par un modèle plus récent.

La gamme des faucheuses pendulaires Pöttinger NOVACAT s’enrichit de deux modèles supplémentaires sans conditionneurs. Ces faucheuses fauchent sur une largeur de 3,88m pour la NOVACAT 402 et 4,30m pour la NOVACAT 442. Ces modèles portés latéraux arrière voient arriver la suspension hydraulique. Elle est accompagnée d’un vérin de stabilisation qui permet de limiter les oscillations lors des demi-tours et du transport. Leurs lamiers de fabrication Pöttinger sont équipés de série, du changement rapide des couteaux. Ces faucheuse comportent quelques particularités. On trouve d’une part deux positions de transport de série: soit latérale vers le haut ou soit vers l’arrière par pivotement hydraulique. Le vérin de pivotement sert de sécurité contre les obstacles. Le bras d’attelage gauche est réglable hydrauliquement. Le bâti d’attelage

Après mûre réflexion il a opté pour le modèle Weidemann du type 2070 CX 80 Tele Industrie avec cabine confort. Paul Estermann était conscient des atouts de la marque Weidemann. Il a d’autant plus apprécié la hauteur de levage de 4,02 mètres, la puissance et la souplesse du moteur Deutz de 80 CV, la simplicité des commandes ainsi que le grand confort de la nouvelle cabine. Les différents modèles de chargeurs agricoles Weidemann sont produits depuis plus de 50 ans. Ils sont réputés mondialement pour leur grande qualité, leur robustesse et leur longévité. Bucher Landtechnik SA, 8166 Niederweningen, 寿 044 857 26 00 info@bucherlandtechnik.ch www.bucherlandtechnik.ch

Uniquement la puissance nécessaire CLAAS Dynamic Power adapte automatiquement la puissance du moteur au besoin du moment et n’exige du moteur que la puissance dont il a besoin. Lorsque la Jaguar ne fonctionne pas à pleine capacité, par exemple en présence d’un andain plutôt fin, le nombre de tours du moteur est adapté de façon dynamique. La charge optimale du moteur du Jaguar est de 1800 t/ min. Un nombre de tours plus élevé équivaut toujours à une consommation de diesel supérieure. Dynamic Power reconnait une charge partielle et adapte la puissance du moteur. Le Jaguar travaille ainsi toujours à un régime optimal et économise ainsi beaucoup de carburant. La combinaison de Dynamic Power et du régulateur de vitesse permet non seulement des économies de carburant mais engendre aussi moins de stress pour le conducteur. Lorsque la vitesse optimale est coordonnée, elle permet un processus de travail très constant et efficace 28

dans toute la chaîne de travail. Une utilisation économique des puissantes ensileuses Jaguar est ainsi également donnée dans de petites structures ou lors d’utilisation à vitesse restreinte. Le système d’entrainement CLAAS convainc par sa simplicité. Les organes de hachage sont entrainés directement à partir du vilebrequin du moteur par un long Powerband qui ne nécessite pas d’entretien. Serco Landtechnik SA 4538 Oberbipp 寿 058 434 07 07 www.sercolandtechnik.ch

est muni à gauche d’un vérin qui permet de simplifier l’attelage de la machine et d’augmenter le dégagement sous le lamier lors des demi-tours (50 cm au plus bas). A mentionner encore le recroisement réglable permettant d’adapter la machine arrière à la largeur de la machine frontale soit 3 m ou 3,50 m. Ceci pour avoir un recroisement toujours optimal quelles que soient les conditions de travail. Pöttinger SA, 5413 Birmenstorf 寿 056 201 41 60 info@poettinger.ch www.poettinger.ch

Renouvellement de flotte chez Haller

Monika, Rolf et Thomas Haller avec leurs collaborateurs devant le nouveau New Holland T7.210 AC, puissance nominale 121kW/165CV et 156kW/212CV avec Power Boost.

L’agro-entrepreneur Haller offre un service complet, du semis à la récolte en passant par la fumure. Par ailleurs, les Haller se sont spécialisés dans les pois et les haricots, élargissant ainsi leur rayon d’activité bien au-delà des frontières cantonales. Fiabilité, service et compétence: telles sont les qualités que cette entreprise trouve auprès du représentant de la marque Mäder SA à Niederwil et de l’importateur au centre des tracteurs New Holland en Suisse. La flotte a été complétée par un New Holland «T7.210 Auto Com-

mand». C’est le premier du parc à être doté de la technique SCR pour les gaz d’échappement et tout le monde a hâte de le comparer avec ses grands frères New Holland «T7060» qui affichent tous deux déjà plus de 4500 heures de travail au compteur et qui se caractérisent par une faible consommation et une fiabilité à toute épreuve. Le New Holland «T7.210 Auto Command» dispose d’une transmission continue facile et sûre à manier. L’accoudoir «SideWinder» avec son moniteur «Intelliview», facilite et automatise le travail tout en assurant un confort maximal. Contrairement aux 5 plus gros modèles T7.220 à T7.270, ce tracteur dispose d’un empattement plus court et est extrêmement maniable. New Holland Traktoren Center, 8166 Niederweningen 寿 044 857 26 00 www.new-holland-traktorencenter-schweiz.ch 4 2012 · REVUE UFA


DF_Kleinmarkt_0412_ok_2012 28.03.12 08:43 Seite 29

Bourse aux bonnes affaires Suite de la page 27

LANDTECHNIK TECHNIQUE AGRICOLE zu verkaufen Ă  vendre

8-98,>/985:B?87+>7B9* 888)(''&8'%D$#8"!!8)D&85>0B6@827:9:4/0B685:B?8A6BC6469@8) 8!. !88 8)

Maissiloballen, ab Platz, Fr. 105; Grassiloballen, ab Platz, Fr. 75 寿 034 461 12 42 Region Thun Kreiselmähwerk BSC, Silver, 2.2 m, hydr. Aushebung, neuwertig, nur 20 ha gemäht, top Zustand; Wiesenegge, 3 Punkt Anhängung, B. 3 m, Marke WÜlfleder, neuwertig, Auslastung ca. 20 ha, top Zustand 寿 079 628 76 20 6 abreuvoirs Fasel; 6 abreuvoirs Seeberg, Fil de fer barbele, 1 km; 50 piquets, en chene; Citerne, pour betail 寿 026 652 32 38 ou 079 728 96 25 Frontmähwerke, mit rotierenden Fingern, 2.5 m, fßr Ökoflächen mähen 寿 079 430 57 71 Doppelräder Patent Mßller, 3 Stern, passend zu 12.4 x 28 寿 041 921 16 35 Milchwagen, 2 Stk.; Milchkannen, 3 Stk., 50 l, gßnstig 寿 031 751 12 81 LW PÜttinger Boss II H, 4 Messer + 8 Messerbalken, total 12 Messer, hydr. Kratzboden, hydr. Bremse, Breitreifen, top Zustand, Fr. 7500 寿 079 713 95 05 Kt. Bern Schneckenpumpe Hochdorf, 60 m3, Stk., mit Zapfwelle Funk, mit 3 Weghahnen; Getreidetrockner Kornskilde, 2 t Inhalt; Felgen, 8 Loch, 16 x 17 Zoll; Dieseltank, mit 100% Wanne 寿 079 243 75 25 Achse, 10 t, neuwertig, mit 6-Loch Felgen, mit hydraulischer Bremse, VP. Fr. 1200; Pneufrontpacker, lenkbar in top Zustand, VP. Fr. 1850 寿 079 652 25 34

?:@684>/9@69>9@*8$ ?68>C> C68 BA0B>B8 !.!". ! 8%6C6>,68>>9@8 86B8368?:B@68698+>B@6B? 8)C/4>@/A>@/:98>678 >788 :B@6/CC68?6?/,2?2 8B>3?>7=@?>9A4/AA/:98>B@:4>=0B6 8?/A68368:?768"!!!!! !8@4/9 8%>3/:845 8CB6@::@+ 8'/C6A8>>9@A85/:@>9@6A

DCCBA@?>=:989:987:9@?>7@B6CC68 56B@87:45:?@6?836A 20B/56469@8:5=:996CA.

>C6B?8368C20B/56469@8) 8!!. ?/88AB5.88'

Serco Landtechnik AG Niedermattstrasse 25  Telefon 058 434 07 07 info@sercolandtechnik.ch www.sercolandtechnik.ch

2C25+:9689:BA89:BA8:BA87:9A6/CC:9A8:C:9=6?A. Richard DebĂŠly

079 631 43 07

Diverse FÜrderbänder 寿 079 426 06 35 Milchkßhltank Griesser Occ. 700 l, Jg. 2010, hoffahrbar 寿 041 988 19 72 Kompletträder, zu Aebi T-80; Kompletträder, zu IHC 533, 40 %; Felgen, R 24, zu Traktor Bucher, 6 loch; Doppelrad Mßller, R 28; Traktor Hßrlimann D 60, Jg. 1956, Fr. 3900 寿 079 723 61 25 Ladewagen PÜttinger Boss, 2 hoch, hydr. Kratzbodenantrieb, Breitreifen, neuer Silierschneidbalken, Fr. 7500 寿 097 713 95 05 Bern Mofa Cila 521; Ladegerät Trunkenpolz ALG 80; Rapid 606, mit Bandeingrasung und AM 30, je mit Triebachsanhänger; Ferkelautomat Suevia 寿 034 493 34 18

REVUE UFA ¡ 4 2012

Motormäher Bucher Record, 27 k, mit Gitterrad 寿 079 430 57 71 Doppelfutterstation, Aussenanlage, Wasserbauer, 3 Futter, 2 Mineral, 1 flßssig, 2 x 4 t Silo, darßberstehend, Fr. 5000 寿 079 697 74 39 Laubbläser, zu Traktor, Zapfwellen Antrieb 1000 U/min, zum Strassen und Wiesen vom Laub zu befreien, oder zum Heuen in Bergregionen, geringe Lärmbelastung, VP.

Fr. 4200; Hydr. Laubbläser, mit Anbau Dreieck, fßr Waldstrassen Reinigung, Ölleistung 40 l/min VP. Fr. 3200 寿 078 744 30 32 Machines de fenaison, ancienne, pour chevaux 寿 079 844 90 93 Gummi-Zubringerband 寿 079 426 06 35 Remorques plateaux alu, 11 m, 2ess., 20 t ess., suiveur, Fr. 7200; Remorque de camion plateau alu 3 ess., 28 t, 11 m,

30 km/h, Fr. 10 200; Remorque 2 ess., 18 t, porte-container 35 m3, idÊal pour stocker des cÊrÊales, Fr. 4300; Remorque, 2 ess., 18 t, 7.2 m, Fr. 4800; Remorque, 2 ess., 16 t, 7.2 m, 30 km, Fr. 3100; Remorque, 2 ess., Citerne vrac 18 m3, Fr. 3000; BÊtaillère, alu, 3.5 x 2 m, Fr. 2500; SurbaissÊe, 2 ess., 14 t, 7.2 x 2.5, Fr. 5300 寿 079 250 65 64 Schutzgasschweissanlage, neu, nie gebraucht 寿 076 445 73 44

Frontmähwerk Busatis, 2.5 m 寿 079 430 57 71 Kettenentmistung Typ Albert, Ersatzteilesatz neu, im Wert von Fr. 4500, 70 m Kette, mit Mitnehmer, Sämtliche Umlenkrollen, mit Lager, Bßchsen und Niederhalter, div. Verschleissbleche alles neu, 2 jährig, z. t. doppelte Ausfßhrung, Austragskanal mit Getriebe und Motor, gebraucht, Total Fr. 3800 寿 056 210 38 25 Suite à la page 35 29


D_PB0_Kurznews_0412ok_2012 27.03.12 18:16 Seite 30

BRÈVES PRODUCTION VÉGÉTALE

Étude des terroirs viticoles vaudois La mise en valeur des terroirs est un moyen d’exprimer l’originalité d’une région. Les terroirs viticoles vaudois ont été étudiés par Agroscope de 2000 à 2010. Les grandes différences climatiques observées durant la première période de l’étude ont montré que les points faibles d’un terroir pouvaient se transformer en facteur de qualité dans une année particulière. Ainsi en 2003, les sols à grand réservoir ont permis à la vigne d’éviter de subir un stress hydrique trop marqué. Cette aptitude à réguler l’alimentation hydrique apparaît comme un facteur qualitatif majeur d’un terroir. L’étude a porté sur l’adaptation de dix cépages dans les différents terroirs vaudois. Le suivi de 130 parcelles a été mené jusqu’à la vinification et l’analyse sensorielle des vins. Il en ressort que l’effet du millésime et l’alimentation hydrique et minérale de la vigne sont les facteurs déterminants de la typicité et de la qualité finale des vins. L’effet du climat a été important, notamment chez certains cépages rouges qui exigent de bonnes conditions climatiques pour atteindre une maturité optimale. Une contrainte hydrique modérée a favorisé l’obtention de vins colorés, aux tanins charpentés et ronds. Par ailleurs, une bonne alimentation azotée de la vigne et en particulier des raisins s’avère un facteur déterminant de la typicité et de la qualité des vins. Une poursuite du projet est envisagée dans le but d’analyser l’influence d’une complémentation d’urée foliaire sur la teneur en azote assimilable des moûts et la qualité des vins.

Toujours actuelles www.ufarevue.ch 30

Vecteurs de virus identifiés Le virus de la mosaïque PVY qui infecte les plants de pommes de terre peut être à l’origine de pertes de récolte considérables dans le monde entier. Le virus est propagé par la multiplication végétative des tubercules. Les producteurs de matériel de multiplication ont ainsi des directives strictes à suivre pour tenir la maladie en échec. En Suisse, seuls des plants certifiés avec de faibles taux de virus peuvent être vendus. Le virus PVY de la pomme de terre utilise aussi une autre voie pour migrer d’une plante à l’autre. Au printemps, les pucerons ailés peuvent transmettre les virus d’un plant malade à des plants sains. Ce mode d’infection ne peut être évité,

même par des traitements aphicides. Seules des applications régulières d’huiles minérales sur les plants peuvent empêcher partiellement la transmission du virus. Agroscope a adopté une nouvelle méthode d’identification du vecteur du virus de la pomme de terre: les données des tests de viroses annuels de l’organisme de certification pour les plants de pommes de terre ont été mises en parallèle avec celles d’un piège à aspiration qui intercepte depuis près de 30 ans les vols de pucerons à Nyon. Contre toute attente, cette méthode a montré que la contamination des plants de pommes de terre par le virus n’était pas corrélée avec la présence du pu-

Betanal maxxPro — Encore plus efficace contre les adventices

Nouveauté anti-graminées

Betanal maxxPro offre plus que son prédécesseur: grâce à un rapport de ses matières actives optimisé, les mauvaises herbes problématiques comme les renouées, les amarantes, les repousses de colza, les chénopodes, les matricaires camomille et les mercuriales annuelles sont mieux éliminées. L’action foliaire est également améliorée par la formulation huileuse qui optimise la répartition, l’adhésion et l’assimilation de la bouillie. Les matières actives cristallisent moins et le risque de boucher les buses en cas d’utilisation d’eau froide ou calcaire est nettement diminué. Les mélanges avec d’autres produits sont possibles sans restrictions. L’agriculteur qui profite d’une meilleure flexibilité d’application est ainsi mieux armé pour faire face aux adventices.

Le vulpin des champs et l’agrostide jouet-du-vent sont des hôtes indésirables dans les cultures de céréales. Avec Othello, ces graminées ainsi que de nombreuses autres adventices sont éliminées très efficacement. Raison: l’herbicide possède une combinaison de matières actives complémentaires très performante.

ceron vert du pêcher, jusque ici considéré comme le principal vecteur, mais avec celle du puceron vert du prunier. En effet, les années marquées par un vol printanier massif de pucerons verts du prunier sont celles qui enregistrent des infestations virales particulièrement importantes. Les chercheurs veulent utiliser ce résultat pour développer un modèle de prévision viral. Des pronostics fiables pourraient en effet fortement contribuer à limiter la prolifération du taux de virus dans les cultures de pommes de terre.

devraient aussi rester stables, alors que l’Ukraine et l’Australie devraient connaître des baisses de production.

Maïs BT toxique pour les coccinelles Le groupe d’Angelika Hilbeck, de l’École polytechnique fédérale de Zurich (EPFZ), confirme les résultats d’une étude précédente selon la-

Récoltes importantes attendues La FAO estime la production mondiale de blé pour la campagne 2012/12 à 690 Mio de t. Ceci représenterait une baisse de 10 Mio de t par rapport au record de la campagne précédente. Malgré tout, 2012/13 devrait être la deuxième plus importante récolte jamais enregistrée. Toujours selon la FAO, la production européenne de blé tendre – le plus gros producteur mondial – devrait rester stable à 138 Mio de tonnes. Les moissons russes

quelle la toxine Bt augmente la mortalité des larves de coccinelles. Cette toxine est produite par une bactérie du sol dont un ou des gènes sont introduits dans le maïs génétiquement modifié pour tuer des ravageurs comme la pyrale du maïs. La coccinelle en revanche ne devrait pas, dans la mesure du possible, être affectée par le maïs génétiquement modifié. L’étude de Mme Hilbeck – avec une trentaine d’autres recherches – avait eu pour conséquence l’interdiction édictée en 2009 par l’Allemagne de planter du maïs Bt de Monsanto. 4 2012 · REVUE UFA


D_PhytoNews_0412_ok_2012 27.03.12 18:19 Seite 31

phyto-news Semis du maïs sans labour en plein essor Ces dernières années, les semis de maïs sans labour ont pris de l’ampleur, tant pour des raisons économiques qu’écologiques. Par manque de temps, le semis du maïs est de plus en plus souvent confié à un agro-entrepreneur.

Un semis sans labour nécessite de recourir à un herbicide total. Parallèlement, la matière active «glyphosate» fait de plus en plus débat.

Glyphosate ≠ Glyphosate Lors de l’achat d’un herbicide total à base de glyphosate, on achète également d’autres adjuvants, comme p. ex. le mouillant «Talgamine» très controversé ces derniers temps. Dès lors, n’achetez que de l’herbicide total de haute valeur!

La technologie Transorb de Roundup Max est gage de sécurité: • C’est actuellement la meilleure formulation sur le marché (sans Talgamine) et elle permet une diffusion rapide dans la plante. • Concentration plus élevée (450 g/l) que les autres produits comparables. • Elle est sûre et très appréciée par les agriculteurs. Utilisation: Avant la préparation du lit de semis sans labour contre les adventices annuelles et les graminées: 2–4l/ha.  062 746 80 00   

REVUE UFA · 4 2012

www.staehler.ch

Connaissez-vous les millets dans vos champs de maïs? Souvenez-vous des bordures de champs en été – sont-elles remplies de millets? En avril-mai, les cultures «ouvertes» (lumière et chaleur) favorisent la croissance des millets.

Panic pied-de-coq

millets sont difficiles à différencier ou seulement à l’aide d’une clé de détermination. C’est pourquoi il est utile de bien connaître la flore adventice de ses parcelles.

Sétaire glauque

Depuis l’introduction du désherbage en postlevée, les millets dans le maïs sont devenus des adventices à prendre au sérieux. Au début, il n’y avait pas d’herbicide efficace en postlevée disponible, ce qui a ouvert la voie à une propagation du panic pied-de-coq et par la suite de la sétaire glauque. Dans les régions à forte présence de vivaces (rumex et liserons), on essaie de procéder au désherbage en un seul passage. Suite au traitement herbicide de plus en plus tardif, la digitaire sanguine a pris de l’ampleur car elle n’est sensible à l’herbicide qu’à un stade précoce (< 3 feuilles). Un traitement herbicide plus précoce requiert cependant de bonnes connaissances malherbologiques; les jeunes

Digitaire sanguine

A long terme, le succès de la lutte contre les millets passe par un traitement herbicide précoce ( stade < 3 feuilles du maïs). Une combinaison de plusieurs matières actives (action résiduaire, de contact et systémique) apporte les meilleurs résultats. A ce stade-là, les vivaces à pivot et à rhizome ne sont pas encore suffisamment levées, si bien qu’elles nécessitent un deuxième passage.

Nouveau: Prinicpal est une combinaison de deux sulfonylurées existantes (Nicosulfuron et Rimsulfuron) aux effets synergétiques, en particulier contre les millets.

info@staehler.ch www.staehler.ch

Solution herbicide 2012 pour un maïs propre Stade du maïs La solution propre contre toutes les dicotylédones et graminées annuelles, y c. tous les millets (digitaire sanguine et filiforme stade < 3 feuilles) Mouillant pour une meilleure absorption de la matière active Traitement de correction contre les vivaces à rhizome ou à pivot (rumex, liserons et chardons).

Levée

2 feuilles

4 feuilles

6 feuilles

Successor T + Callisto + Principal 3.0 l/ha + 0.5–1.0 l/ha + 90 gr + Gondor 0.5 l/ha Banvel 4S 0.5–0.75 l/ha

31


D_PB3a_Eberhard_0412 ok_2012 27.03.12 18:17 Seite 32

PRODUCTION VÉGÉTALE

Céréales panifiables suisses COMMERCIALISATION DE LA MOISSON 2011 Une campagne très exigeante est maintenant bouclée. La récolte, bonne en qualité et en quantité, a subi la pression des céréales panifiables allemandes bon marché. La reconnaissance accrue des transformateurs pour les céréales panifiables suisses se reflète dans le bouclement fenaco de la campagne auprès des centres collecteurs LANDI.

Pas de pression des importations Sur le front des ventes, les tur-

allemande Après

deux récoltes difficiles, cette campagne a été dominée par les blés allemands de classe Elite avec des lots de variétés homogènes disposant de qualités boulangères certifiées. Ces variétés destinées à l’exportation ont été cultivées de manière ciblée dans les régions de la Ba32

Augm. de la taxe douanière Fr. 3.80/100 kg au 1er juillet2011

Fr. par 100 kg

60

Augm. de la taxe douanière Fr. 5.20/100 kg au 1er octobre 2011

1.40 1.30

56 1.20

52

1.10

48 44

1.00 Mai 10

Nov 10

Juin 11

Oct 11

Fév 12

Blé E allemand (équivaut à la classe Top, franco cc) Blé B allemand (équivaut à la classe 2, franco cc)

Graph. 2: Décompte final des récoltes 2009 – 2011 56

Ø Prix de décompte «CHP» récolte 2009 Ø Prix de décompte «CHP/SGA» récolte 2010 Ø Prix de dépompte «CHP/SGA» récolte 2011 Ø Contribution de stockage aux CC

54 52 Fr. par 100 kg

Concurrence

Le succès malgré tout fenacoGOF bouclait déjà la commercialisation

Graph. 1: Prix à l’importation des blés panifiables 2011/12 64

bulences de la crise économique et financière se sont fait ressentir. La faiblesse, à court terme, du cours de l’euro par rapport au franc suisse pendant l’été menaçait de faire chuter les prix à l’importation. Dans cette situation, les taxes douanières sur les céréales panifiables ont été augmentées les 1er juillet et 1er octobre pour un total de 9.00/100 kg pour atteindre à nouveau le plancher maximal de 23.00/100 kg. Les bonnes récoltes au niveau mondial, et particulièrement dans la région de la Mer Noire ont conduit à l’augmentation des stocks mondiaux à 30 % des besoins annuels. À l’entrée de l’hiver, les prix à l’importation ont à nouveau baissé (graphique 1), ce qui s’est répercuté sur la commercialisation des céréales nationales.

moulins misent sur une stratégie de qualité basée sur les céréales panifiables suisses – une démarche appréciée qui doit être soutenue par les producteurs suisses.

vière, de la Thuringe et de la Saxe. Les moulins indigènes ont aussi subi des pressions, surtout dans le secteur des farines industrielles et des produits bruts en provenance d’Allemagne. Le risque d’importation de produits finis ou semifinis a donc été accru. Dans le but de maintenir les ventes, de plus en plus de

Cours de l’Euro

Pius Eberhard

Malgré les conditions météo défavorables pendant la deuxième moitié de la moisson 2011, «swissgranum» annonce une récolte de 420 000 t de blé panifiable. Cette quantité assurait un approvisionnement suffisant des moulins. Au final, 13 500 t ont été déclassées vers le secteur fourrager par la Fédération Suisse des Producteurs de Céréales (FSPC). Au niveau de la qualité boulangère, on peut qualifier cette moisson de bonne.

53.80 53.80 52.30

52.00 52.00

50

50.50

48

49.50

46

48.00

51.30

51.80

49.50

49.80 48.00

48.00

50.00 49.80 48.80

44

46.50 44.75

42

48.00

47.00

46.50

45.00

43.25 42.25 42.25

40

40.00 40.00 40.00

38

38.00

36 34 Top

Classe 1

Classe 2

Blé biscuit

Seigle

4 2012 · REVUE UFA


D_PB3a_Eberhard_0412 ok_2012 27.03.12 18:17 Seite 33

PRODUCTION VÉGÉTALE Graph. 3: Courbe des revenus des céréales panifiables depuis 2001 Base: prix Ø de décompte aux CC maxi, contribution de stockage exclue 64

Top Classe 1 Blé biscuit Classe 2 Seigle

Fr. par 100 kg

60 56 52

64 60 56 52

48

48 Suppression de la taxe de protection à la frontière de Fr. 7.–/100 kg

44 40

44 40

R01 R02 R03 R04 R05 R06 R07 R08 R09 R10 R11 R12

dans le courant de février 2012. Les travaux préparatifs de la campagne à venir ne seront donc pas perturbés par des stocks excédentaires. Le résultat de la campagne repose en grande partie sur la grande part (90 %) des céréales produites sous le label «Suisse Premium/ Suisse Garantie» à l’intérieur de système «Maxi» du groupe fenaco-LANDI. Les céréales panifiables conventionnelles, en raison du déclassement partiel, se sont différenciées avec une baisse de prix de 1.50/100 kg Les prix moyens des décomptes fenaco aux centres collecteurs «Maxi», après déduction des frais de commercialisation se montaient à Fr. 52.00 pour la classe Top, Fr. 49.50 pour la classe I, Fr. 47.00 pour la classe 2, Fr 48.00 pour la classe biscuit ainsi que Fr. 40.00 pour le seigle panifiable A (TVA exclue). Le graphique 2 présente les décomptes par classe des 2 dernières années ainsi que les frais de stockage moyens par 100 kg payés aux centres collecteurs. Le graphique 3 présente les résultats de ces dix dernières années. Les frais de commercialisation sont détaillés aux centres collecteurs «Maxi» et comportent toujours une contribution de Fr. 1.00/ 100 kg versée à fenaco pour ses prestations. En complément du décompte décrit ci-dessus, les centres collecteurs perçoivent une contribution de Fr. 1.80/ 100 kg pour le blé fourrager, respectivement Fr. 2.25/100 kg pour le seigle fourrager. Les décomptes individuels des centres collecteurs «MAXI» tiennent compte de la durée du stockage, de la proximité des transformateurs, du paiement d’acomptes ainsi que de la qualité de la marchandise livrée. De leur côté, les centres collecteurs établissent les déREVUE UFA · 4 2012

Grâce à la bonne récolte 2011, les moulins sont bien approvisionnés en blé de meunerie d’origine suisse. La focalisation sur la stratégie qualitative permet d’améliorer les possibilités d’écoulement pour la classe «Top». Photo: agrarofoto.com

comptes finaux des producteurs en fonction des conditions spécifiques de leurs exploitations – ceux-ci peuvent donc varier des prix annoncés plus haut.

Perspectives La tendance d’une stratégie basée sur la qualité des céréales panifiables suisses se répercute sur la part des différentes classes. Les possibilités d’écoulement des blés de classe Top se sont nettement améliorées. Les blés «Biscuits», le seigle A et l’épeautre restent limités. Pour vos semis d’automne, merci de prendre connaissance de nos recommandations de semis à paraître dans la Revue UFA du mois de juin 2012. Sur demande des moulins, la branche va se pencher sur le rôle que le critère de qualité «protéine» devra jouer dans la commercialisation des céréales panifiables. fenaco collabore étroitement avec les producteurs pour une mise en application pratique et objective de ce critère. 䡵

Auteur Pius Eberhard, Responsable Produits alimentaires – Matières premières, fenaco Céréales, oléagineux et matières premières (GOF), 8401 Winterthur La traditionnelle séance d’information organisée par fenaco-GOF se tiendra le 3 avril 2012 à Kirchberg (BE). Les centres collecteurs «MAXI» seront informés sur le déroulement de la fin de la campagne en cours ainsi que sur les perspectives à venir. Vous trouverez plus d’informations sur ce sujet dans la prochaine édition de Revue UFA. www.fenaco-gof.ch

INF BOX INFO

www.ufarevue.ch

4 · 12

33


D_PB3b_Eberhard_0412 ok_2012 27.03.12 18:18 Seite 34

PRODUCTION VÉGETALE

Récoltes record OLÉAGINEUX, RÉCOLTE 2011 Le début de la commercialisation a profité des prix élevés sur le marché mondial des huiles végétales issues de la récolte 2010 – ce qui s’est répercuté sur le décompte final. Les quantités de colza arrivent à la limite de saturation – le tournesol et les oléagineux bio ont encore un potentiel de croissance.

L’huile élaborée à partir du colza «HOLL» dispose d’un potentiel certain sur le marché.

Prix finaux élevés Le prix moyen des décomptes fenaco aux centres collecteurs «MAXI», après déduction des frais de commercialisation, se monte à Fr. 102.00 pour le colza «HOLL», Fr. 92.00 pour le colza conventionnel, Fr. 102.00 pour le tournesol «HO», Fr. 98.00 pour le tournesol conventionnel et Fr. 63.00 pour le soja (TVA excl.). Enfin, le prix final du soja, dont la part de tourteau est

Photo: G. Monnerat

Oléagineux bio recherchés Sur le marché suisse, la demande pour les oléagineux produits selon le respect des directives de Bio-Suisse est importante. fenaco renforce ses activités dans ce secteur et recherche, en collaboration avec de nombreux centres collecteurs régionaux, de nouveaux producteurs intéressés à la culture de tournesol bio (Bourgeon), de soja bio (Bourgeon) et de colza bio (Bourgeon et Bourgeon en reconversion). Pour la culture de soja bio, les annonces sont encore possibles jusqu’à la mi-avril. Infos: www.fenaco-gof.ch (Produits bio, Planification des cultures). 34

Graphique: Évolution des prix depuis 2000

Fr. par 100 kg

Pius Eberhard

Alors que l’augmentation des prix mondiaux des huiles végétales de 2010 ne s’était que partiellement répercutée sur les résultats de la campagne suisse, la récolte 2011 a bénéficié de ce décalage. Sur une comparaison pluriannuelle, les résultats obtenus en 2011 sont clairement supérieurs à la moyenne. Malgré des prévisions défavorables, la quantité record de 74 000 t de colza suisse a été réceptionnée. À ceci sont venues s’ajouter 10 000 t de tournesol et 3000 t de soja.

120 115 110 105 100 95 90 85 80 75 70 65 60 55

120 115 110 105 100 95 90 85 80 75 70 65 60 55

Tournesol HO Colza Holl Tournesol Colza Soja

00

01

02

03

04

proche de 80 %, est fortement influencé par le faible niveau des prix des tourteaux de soja d’importation. Les frais de commercialisation se situent au niveau de l’année dernière. En plus des prix annoncés, les centres collecteurs perçoivent une indemnité de stockage moyenne de Fr. 1.00/100 kg pour le colza, respectivement Fr. 1.85/100 kg pour le tournesol. Le graphique illustre le décompte final de fenaco par rapport aux années précédentes.

Tournesol concurrentiel Diverses publications (voir aussi la Revue UFA de janvier 2012) confirment que le tournesol permet d’obtenir des marges brutes intéressantes. En outre, la Fédération Suisse des Producteurs de Céréales a augmenté la contribution de soutien pour le tournesol en 2012 de Fr. 2.00/ 100 kg. fenaco tente, en étroite collaboration avec les centres collecteurs «Maxi», de dynamiser la culture dans les régions favorables. Dans ce but, le stockage des tournesols dans les centres collecteurs sera dédommagé de manière plus attractive dès la récolte 2012. Une

05 06 Année

07

08

09

10

11

bonne raison pour maintenir cette culture emblématique et ainsi répondre à la demande des huileries.

Perspectives Pour l’huile de colza issue des variétés traditionnelles, et après une augmentation de la production sur plusieurs années, une saturation du marché se profile. À ceci s’ajoute encore le ralentissement économique et la baisse de moral des consommateurs. L’optimisation de la composition en acides gras des colzas «HOLL» permet de maintenir de belles perspectives pour l’utilisation de cette huile pour les grillades et la friture. Pour les tournesols, la culture des variétés «HO», destinées à un usage industriel, peut encore être augmentée. Les quantités de soja restent stables. 䡵 Auteur Pius Eberhard, Responsable Produits alimentaires – Matières premières, fenaco Céréales, Oléagineux et Matières Premières (GOF), 8401 Winterthour

INF BOX INFO

www.ufarevue.ch

4 · 12

4 2012 · REVUE UFA


DF_Kleinmarkt_0412_ok_2012 27.03.12 18:35 Seite 35

Bourse aux bonnes affaires Suite de la page 29

TECHNIQUE AGRICOLE à vendre Frontscheibenmähwerk Pöttinger CAT 301 Alpha Motion, Zusatzschwadscheiben mit Förderkegeln, Verschleisskufen, Baujahr 08, Fr. 11'900  079 454 33 42

Avec pleine puissance vers des rendements élevés

Chaine Annexe Type Albert, taux de pièce de rechange à nouveau, dans la valeur de Fr. 4500, 70 m, chaîne avec des conducteurs tous les rouleauxguides, avec des camps, des boîtes et des dents de recouvrement, div. tôles d'usure tout 2 a à nouveau doublé an en partie une mise en oeuvre, le canal de décharge avec des boîtes de vitesses et le moteur utilise total Fr. 3800  056 210 38 25

Combinaison fongique à large spectre contre les maladies sur orges (inclus les orges hybrides), blés, seigles, triticales et épeautres Pilier important dans le management anti-résistances Meilleure résistance au stress et vitalité accrue de la plante Action curative et préventive

Div. Ausstellungstüren, zu Sonderpreisen, Alu Metall, 1.22 x 2.23, und weitere 2-teilig; Kunststofftank, 1000 l, Fr. 20; Melkboy, 2 Stk., günstig  079 514 69 87 Frontscheibenmähwerk, mit Bärtschidreieck, B. 2.9 m; Obstbauspritze, mit Bärtschidreieckanbau, mit Honda Motor, mit Schlauchpistole, Inhalt 300 l  034 431 27 61 LW Pöttinger Boss 511 T, Gehl 1540; Teleskopgebläse, mit Motor, Pullerreifen 650/65-38, Frontpacker GS Unibed, mit Pneuräder  044 942 23 16 Vorkeimharassen, aus Holz, neuwertig, 400 Stk.  062 961 74 02 Traktor John Deere 6420, 120 PS, Jg. 2007, 2300 Betriebsstunden, Bereifung vorne 480/70r24, hinten 600/65r38, Michelin Omnibit, gut ausgerüstet, top Zustand  078 705 54 79

Bayer (Schweiz) AG · CropScience · 3052 Zollikofen · Téléphone: 031 869 16 66 · www.bayercropscience.ch Aviator contient Bixafen et Prothioconazole. Observer les risques de danger et les mesures de sécurité sur les emballages.

Tiertransportanhänger, 9.5 m , für Gross - und Kleinvieh, Nutzlast 3 t, für Traktorzug, mit Heckklappe und Beleuchtung; Anbau Silohäcksler, max. 6 t Auslaufrohr, mit hydraulischer Drehung, top Zustand  079 628 76 20

6-teilig; Frontmäher Vicon 295, Knicker PZ TK 210  079 640 52 30

Kreiselheuer SIP Spider 555 Pro, gezogen, hydraulisch klappbar  078 765 77 47

Traktor Fendt 280, FH + F2, 5700 h; Doppelschwader Vicon Andex 653, Seitenschwader; Kreiselheuer Vicon Fanex 763,

Hochdruckreiniger Kärcher, Heiswasser, Hds 698 c Eco, Jg. 2009, betriebsbereit  078 835 33 68

Frontmähwerk Busatis, 2.5 m  079 430 57 71

3

Oublié la commande des trichogrammes? Rattrapez-vous maintenant!

Motormäher Rapid 505, mit Bandeingrasung, 11 PS, Motor Mag,

fast neuer Balken, fast neue Pneus, neues Messer, betriebsbereit, Fr. 4250  071 657 26 05 oder 079 428 24 21 Suite à la page 43


DF_PB1_Monnerat_0412okd_2012 27.03.12 18:29 Seite 36

PRODUCTION VÉGÉTALE

Une compétition grandeur nature LA 3e KUNSTWIESEN-CUP DU STRICKHOF s’est déroulée sur le site des Feldtage Agroline 2011. Dix équipes de toute la Suisse se sont affrontées pour obtenir la meilleure productivité d’une parcelle de prairie. Alors que la météo et la parcelle étaient les mêmes pour tous, les résultats obtenus varient entre Fr. 3145.– et Fr. 782.–, une preuve de plus qu’en production fourragère, le savoir-faire est primordial.

Les prairies occupent un tiers de la surface agricole de notre pays. Elles sont aussi la seule culture présente sur toutes les exploitations suisses. L’importance stratégique de ces prairies pour la production laitière n’est pas à démontrer. Tous reconnaissent la portée de la qualité des fourrages de base dans la production laitière et la production de viande. Une prairie étant composée de plusieurs espèces différentes et demandant des conditions de cultures particulières, les différents choix d’exploitation induisent inévitablement des évolutions dans le peuplement et donc dans les

Toutes les opérations sont effectuées par le personnel du Strickhof et les collaborateurs d’Agroscope. Un procédé qui permet la conduite à distance des parcelles et donc la participation d’agriculteurs de tous le pays.

qualités des fourrages. En offrant des parcelles et des conditions climatiques identiques pour tous les participants, la Kunstwiesen-Cup est une occasion unique pour les passionnés de culture fourragère de confronter leur savoirfaire et d’observer les répercussions des options prises sur la productivité de leurs prairies.

Kunstwiesen-Cup 2012 – 13 Le concours, ouvert à tous, débutera en août. Les inscriptions doivent parvenir à Werner Hengartner, chef du projet Strickhof Kunstwiesen-Cup, jusqu’à la fin juin. Les parcelles seront situées à Lindau, sur le site qui accueillera la Journée des Prairies 2013 organisée par l’ADCF.

Démontrer

son

savoir-faire

L’école d’agriculture du Strickhof organisait pour la 3ème fois son championnat des prairies artificielles (KunstwiesenCup). Le but du jeu est simple. Chaque concurrent ou équipe dispose d’une parcelle qu’il exploite pendant 15 mois. Le fourrage produit est analysé et le rendement laitier de la parcelle est calculé. En tenant compte des rendements et des frais de production de chaque équipe, le rendement financier d’une surface d’un hectare est calculé. Le gagnant est l’équipe qui obtient le meilleur résultat. Cette compétition est ou-

Pour plus d’informations, veuillez contacter Werner Hengartner (寿 058 105 98 52, werner.hengartner@strickhof.ch) ou consulter le site internet www.strickhof.ch

Photo: Werner Hengartner

36

4 2012 · REVUE UFA


DF_PB1_Monnerat_0412okd_2012 27.03.12 18:29 Seite 37

PRODUCTION VÉGÉTALE De gauche à droite: Ueli Vögeli, directeur, Marcel Senn (1er rang), Pius Remund et Jacques-Louis Zwicky (2ème rang) et Werner Hengartner, chef de projet Kunstwiesen-Cup.

verte à tous. Les parcelles sont exploitées par le personnel du Strickhof selon les indications des différentes équipes. Celles-ci décident des diverses opérations en fonction des caractéristiques de la parcelle, des relevés botaniques et des photos de leurs parcelles. Aucune visite de parcelle n’est nécessaire. Marcel Senn, le gagnant de l’édition 2010 – 2011, avoue n’avoir jamais visité le site de la compétition.

Une année particulière Le 27 août 2010, les 3 parcelles de 18 m2 de chaque équipe ont été semées avec le mélange standard et les densités de semis définis par les équipes. Depuis cette date, les opérations comme la fumure et la fauche ont été effectuées sur mandat téléphonique ou par e-mail des différentes équipes. Les parcelles démon-

Tableau: Résultats finaux de la Kunstwiesen-Cup 2010 – 11 Rang

Equipes

Mélanges

1 2 3 4 5 6 7 8 9

Team of Hercules BFS 2b Agrilogie Gruppe 7 Buechibärger Pföa-Team Agronomia LS Kamor BFS 2a

240 CH 230 CH 240 CH 300 CH 320 Gold 230 CH 323 Gold 200 240 CH

traient déjà des différences au moment de la levée. Après un mois de septembre froid et humide, la première décision n’a pas été facile à prendre: faut-il faire une coupe de nettoyage, une utilisation tardive ou ne rien faire avant l’hiver. Deux équipes n’ont pas laissé leurs parcelles sans intervenir avant l’hiver, la première a opté pour une coupe de nettoyage et la seconde pour une utilisation tardive. Les autres parcelles, dont le couvert végétal était plus important ont fait le bonheur des souris pendant l’hiver, ce qui a engendré des dégâts parfois importants et s’est répercuté négativement sur le rendement et la qualité du fourrage. Le printemps 2011 était sec et la croissance relativement lente. Les premières coupes ont été effectuées déjà à la fin avril. Les groupes qui ont attendu la mi-mai pour la première coupe n’ont REVUE UFA · 4 2012

Rendement total (dt MS) 202.6 168.1 218 129.1 148.2 117.12 108.4 84.4 69.5

MJ NEL

PAIN (g)

5.4 5.3 5.1 5.4 5.2 5.4 5.0 5.4 5.1

61.7 72.2 66.0 86.1 65.3 84.9 64.5 56.3 66.8

Revenu financier (CHF) 3145 2820 2746 2693 2518 2471 1874 1690 782

pas enregistré de rendements supplémentaires, mais les résultats des analyses démontraient une qualité clairement moins bonne. L’édition 2011 a été marquée par l’orage de grêle qui s’est abattu sur la région de Kölliken dans la nuit du 12 au 13 juin.

Les conditions météorologiques de l’année 2011 ont eu des répercussions importantes sur les résultats des différentes équipes. Même si la météo constitue la grande inconnue, les performances des différentes équipes démontrent l’importance du savoir-faire dans la gestion des prairies. La Kunstwiesen-Cup constitue une occasion unique de se mesurer à d’autres producteurs dans des conditions où les seules variables découlent des choix des agriculteurs. 䡵

Auteur Gaël Monnerat, Revue UFA, 1510 Moudon

INF BOX INFO

www.ufarevue.ch

4 · 12

37


D_PB2_Monnerat_0412 ok_2012 27.03.12 18:16 Seite 38

PRODUCTION VÉGÉTALE

Le bon engrais au bon endroit LA FUMURE LOCALISÉE est une technique qui gagne en importance. Elle est en effet de plus en plus utilisée, notamment pour réduire le nombre de passages et éviter les périodes de croissance ralentie des cultures. Ces ralentissements laissent généralement plus de temps aux adventices pour se développer et réduisent ainsi directement la productivité de la culture.

Samuel Kramer

Le secret d’un maïs productif: une plante vigoureuse dès la levée.

Le moment de l’application seul ne suffit pas à assurer l’efficacité de la fertilisation. Le positionnement de l’engrais par rapport à la semence est aussi un critère décisif pour la réussite d’une fumure localisée. En effet, les nutriments doivent être assez proches pour être accessibles rapidement, mais suffisamment éloignés pour ne pas engendrer de brûlures ou entraver le développement racinaire de la plante. L’engrais positionné à proximité de la

graine a pour objectif de favoriser l’accès de la plante aux nutriments. Cette proximité favorise directement la culture par rapport aux adventices et soutient le développement juvénile de la plante pour obtenir la croissance la plus rapide possible. La vigueur engendrée par la fertilisation localisée améliore directement la force de concurrence de la jeune plante par rapport aux adventices. De plus, une croissance plus rapide engendre une fermeture plus rapide de la ligne et réduit la lumière au sol, pénalisant ainsi encore une fois le développement de la flore adventive.

La méthode la plus répandue consiste à placer l’engrais à 5 cm à côté à côté de la ligne et à une profondeur inférieure d’environ 5 cm à celle de la graine. Le choix de l’engrais joue ici un rôle important. Il ne suffit pas d’apporter des granulés sous la plante pour obtenir des résultats positifs. La fertilisation localisée peut avoir deux objectifs différents: • Assurer une croissance rapide de la culture en mettant à disposition tous les éléments dont la plantule a besoin pour grandir • Couvrir les besoins de la culture sur le long terme, pour réduire le nombre de passages et éventuellement différer le moment d’action dans le temps. La solubilité de l’engrais est le facteur-clé d’une fumure localisé. Si le but est de fournir les minéraux dont la culture a besoin pour son développement sur une longue période comme lors d’une fumure localisée sous une céréale, le choix se porte sur des engrais plus stables, dont la disponibilité passe 38

par la minéralisation, et qui sera donc libéré sur une plus longue période. Cette technique est notamment utilisée par les grandes exploitations extensives qui réalisent le semis et la fertilisation en un seul passage. En Suisse, la fumure localisée du maïs vise une levée et un développement rapide de la culture. Bien que le positionnement de l’engrais soit semblable aux pratiques des grandes exploitations, la technique diffère sur la rapidité d’action des engrais. Ceux-ci doivent couvrir les besoins de la plante sur les premières semaines qui suivent la germination, ils doivent donc être rapidement disponibles pour la plante et comportent généralement des nutriments sous formes solubles.

L’art de la fertilisation localisée consiste donc à déposer les éléments dont la plante a besoin sous une forme adaptée à la stratégie. Les engrais les mieux adaptés pour la fumure localisée du maïs doivent contenir non seulement de l’azote, du phosphore, du magnésium et du soufre, mais doivent aussi être rapidement disponibles pour la plante. En termes de fumure, le maïs est une culture particulière. Le développement de la plante se caractérise par une phase juvénile avec un développement racinaire limité et une croissance relativement lente. Cette phase est suivie d’une pousse très rapide dans la période qui précède et qui suit la floraison. Pendant cette période d’environ 40 jours, le maïs assimile entre 70 et 80 % de ses besoins en nutriments. Une fumure efficace du maïs est donc confrontée à deux problèmes. D’une part, en raison du faible développement racinaire, la plante doit 4 2012 · REVUE UFA


Inserate_UR_0412_F_2012 27.03.12 15:24 Seite 39

« Pour mieux réussir mes récoltes, j’utilise Mapro comme fongicide de référence.» Roland Moser, agriculteur, Vallon/FR www.syngenta.ch

De la semence à une récolte réussie.

Le meilleur du monde pour l‘agriculture suisse s Essais s Analyses s Homologations s Conseils s Nouveaux produits s Disponibilité des produits s Distribution s Formation continue

PRINCIPAL + SUCCESSOR T Le mélange radical pour un maïs propre! Principal – le nouvel herbicide pour maïs avec synergie de 2 sulfonylurées. Successor T – l’herbicide de base à long effet résiduaire. N’hésitez pas à contacter nos spécialistes pour l’agriculture suisse, nous sommes là pour vous.

REVUE UFA · 4 2012

Stähler Suisse SA Henzmannstrasse 17A 4800 Zofingen Tél. 062 746 80 00 Fax 062 746 80 08 www.staehler.ch

39


D_PB2_Monnerat_0412 ok_2012 28.03.12 09:07 Seite 40

PRODUCTION VÉGÉTALE Tableau: Engrais minéraux pour la fertilisation localisée du maïs Produits Landor No-Till Landor No-Till

Teneurs 19.30.0 23.23.0

NS 2 7

NA 17 16

Compléments 3 % Mg, 3.5 % S, 0.2 % B 1.3 % Mg, 4.5 Ca

Rapport N/P 1 : 1.15 1:1

Dosage 100 à 200 kg/ha 150 kg/ha

Forme Microgranulés Microgranulés

L’enfouissement du lisier constitue aussi une forme particulière de fumure localisée. L’application de 5 l/ha de Landor Piadin permet d’allonger la durée d’action des engrais organiques.

trouver tous les nutriments nécessaires dans son environnement immédiat, d’autre part, le sol doit pouvoir répondre aux besoins accrus de la plante pendant sa phase de croissance. Pour cette raison, la stratégie généralement suivie dans notre pays consiste à apporter la fumure de démarrage de manière localisée au semis et de compléter avec un apport d’urée destiné à couvrir les besoins de la culture pendant la période de croissance principale. La fumure localisée au semis rencontre un engouement grandissant, notamment dans les cultures sarclées.

Fertilisation du maïs: cibler l’application En apportant du phosphore sous forme directement assimilable par les racines, la fumure localisée avec des engrais phosphatés favorise le développement soutenu du maïs dans les premiers stades. Avantages de la fumure localisée? • Mise à disposition de la jeune plante des quantité nécessaires de N et et P assimilables et en grande concentration dans la zone de germination. • Meilleur développement juvénile et donc meilleure concurrence face aux adventices. • Réduction de la période de sensibilité aux vers fil de fer et aux limaces. • Meilleure résistance aux influences météorologiques. Oligo-éléments foliaires Au niveau des oligo-éléments, l’attention doit porter sur l’approvisionnement en bore, manganèse et zinc. Ceux-ci sont apportés par des solutions nutritives simples (p. ex. Zintrac, Mantrac, Bortrac) ou de cocktail (p. ex. Patastar).

Les nouvelles exigences en matière de réduction des émissions de gaz à effet de serre ont favorisé l’apparition de nouvelles techniques d’épandage des engrais de ferme. Les techniques d’incorporation des lisiers par injection dans le sol, particulièrement efficaces pour réduire les pertes par évaporation, sont de plus en plus utilisées par les agriculteurs. Elles permettent aussi un placement des nutriments à proximité des racines. Dans les versions les plus évoluées, l’enfouissement des lisiers combiné à la technique du strip-till assure, dans le cas des cultures sarclées, un positionnement ciblé des engrais de ferme liquides sous les rangs de la culture.

Les engrais organiques deviennent ainsi utilisables pour la fumure lo-

Enfouissement du lisier et strip-till: la fumure localisée s’adapte aux engrais organiques. Photo: W. Zollinger 40

calisée. Toutefois, pour être complète, cette technique doit aussi tenir compte de la vitesse de minéralisation des engrais organiques. Ici aussi, certains additifs comme le Landor Piadin permettent de ralentir la nitrification et augmentent ainsi la durée d’action des engrais organiques. La combinaison des techniques d’enfouissement localisé et du ralentissement de la minéralisation améliore l’efficacité de la fumure organique. La suppression des pertes par évaporation, la vitesse de minéralisation réduite et le positionnement à proximité des racines de la culture réduisent fortement les pertes d’éléments nutritifs. Ainsi, même si l’application est plus coûteuse que l’épandage traditionnel, la fertilisation localisée apporte des avantages agronomiques et écologiques qui compensent les frais supplémentaires. Une culture plus vigoureuse dès la levée apporte non seulement de meilleurs rendements, mais aussi la fierté du travail bien fait. 䡵

Auteur Samuel Kramer, Service technique Landor, 4127 Birsfelden Téléphone-conseil gratuit: 0800 80 99 60

INF BOX INFO

www.ufarevue.ch

4 · 12

Détail d’un disque à engrais. 4 2012 · REVUE UFA


D_PB4_TannerBoller_0412_okd_2012 27.03.12 18:18 Seite 41

PRODUCTION VÉGÉTALE

Premier trèfle violet pour la pâture LE SUCCÈS DE LA SÉLECTION Le trèfle violet est connu pour ne pas être adapté à la pâture. La plante ne supporte pas une intensité d’utilisation intensive et courte, et ne convient pas aux pâtures permanentes. Le trèfle violet «Pastor», sélectionné par la station de recherche Agroscope Reckenholz-Tänikon ART, apporte une nouvelle solution.

Qu’est-ce qui empêche l’utilisation du trèfle violet dans les pâtures? Les pâturages jurassiens sont colonisés par des trèfles violets, compacts et spontanés. Dans d’autres régions à vocation pastorale (p. ex. Amérique du Nord et Nouvelle-Zélande), le trèfle violet est indigène. Là, les différences de variétés sont connues et l’adaptation à la pâture fait partie des critères de sélection. Forme à croissance étalée, durée d’utilisation, tolérance à la pâture et forte croissance estivale sont les critères-clés. Les trèfles violets sauvages jurassiens et les sélections des obtenteurs néozélandais sont disponibles dans le commerce suisse des semences. Toutefois, le trèfle jurassien n’est pas concurrentiel dans les conditions des prairies artificielles. Lors de son développement juvénile, sa force de concurrence limitée ne lui permet pas de lutter avec la productivité et la croissance rapide des variétés de trèfles violets usuelles. Les variétés néozélandaises ne sont pas non plus adaptées à nos conditions de production fourragère.

Trèfles violets x Trèfles jurassiens La nouvelle variété «Pastor» est la première variété de trèfle violet suisse spécialement sélectionnée pour la pâture. Les sélectionneurs de la station de recherche Agroscope Reckenholz-Tänikon ART ont combiné par croisement la durabilité et le rendement des trèfles violets suisses avec l’adaptation à la pâture du trèfle jurassien. Les descendants ont été une nouvelle fois croisés avec du matériel de sélection des trèfles violets (rétrocroisement), ainsi, «Pastor» possède encore un quart de sève de trèfle jurassien et trois quarts de sève de trèfle REVUE UFA · 4 2012

Peter Tanner

Pour le développement de «Pastor», 95 capitules de trèfle violet (chaque capitule comporte 50 à 100 fleurs) ont été croisés à la main. Les fleurs du portegraine (mère) sont ouvertes à l'aide d'une pincette et les étamines sont enlevées. Le pollen de la plante mâle est ensuite récolté avec un carton plié et déposé sur les stigmates du porte-graine. Photos: Gabriela Brändle, ART

violet. Cette part de génétique issue des trèfles violets est nécessaire pour que «Pastor» atteigne un rendement acceptable et qu’il ait une chance de remplir les critères agronomiques comme le développement juvénile, le rendement et la force de concurrence exigés par les tests officiels. Les comparaisons des résultats des essais réalisés par ART ainsi que les données des autorités d’homologation françaises démontrent des différences significatives entre «Pastor» et les variétés classiques de trèfle violet. Pastor se démarque par une pousse plus plate et plus courte et, lors de pâture, par des peuplements significativement plus denses. Sa bonne densité repose sur un nombre de plantes par mètre carré plus important ainsi que par un nombre de tiges par plantes, lui aussi plus important.

Mélange pour la pâture Pendant les mois d’été, le potentiel de croissance de la plupart des graminées des mélanges graminées-légumineuses baisse, alors que la part des trèfles blancs, qui

Beat Boller

aiment la lumière, augmente souvent dans des proportions non désirées. En raison de sa forme rampante et sous ces conditions, le trèfle blanc n’apporte pas le potentiel de rendement satisfaisant. Ceci pose notamment problème dans les exploitations bio, où le niveau d’azote est d’emblée plus faible et où l’utilisation du lisier en été, en raison des intervalles très courts entre les utilisations, est problématique. L’utilisation du trèfle violet promet une part de légumineuses uniforme sur toute l’année et avec un potentiel de rendement supérieur pendant les mois d’été. À Zürich-Affoltern, un essai de pâture sur 3 ans, de 2008 à 2010, avec les mélanges standards (MS) 440 et MS 462 a été conduit. Le MS 440, avec ray-grass anglais et trèfle blanc, est le mélange principal pour les pâtures de longue durée. Dans le MS 462, le ray-grass est remplacé par la fétuque élevée, plus résistante à la sécheresse. Les mélanges originaux 440 et 462 avec trèfle blanc ont été comparés dans des essais de pâture avec 2 procédés dans lesquels le trèfle blanc a été remplacé par le trèfle 41


D_PB4_TannerBoller_0412_okd_2012 28.03.12 09:09 Seite 42

PRODUCTION VÉGÉTALE Graph. 1:

Propriétés de «Pastor» par rapport aux autres variétés diploïdes

Rendement

1 = élevé Dafila = 3.1 | Pastor = 4.2 | Formica = 4.9 Force de 1 =élevée concurrence Dafila = 3.8 | Pastor = 4.4 | Formica = 4.5 Pérennité 1 =élevée Dafila = 3.4 | Pastor = 4.2 | Formica = 5.1 Forme de 1 = verticale croissance Fromica = 4 | Pastor = 7 Tiges par 1 plante Milvus = 7 | Pastor = 15

Proportion en % dans le MS 440

Graph. 2: 100 80

9 = faible 9 = faible 9 = faible 9 = à plat 20

Pourcentage de rendement dans un essai de pâture ART de 3 ans à Zürich-Affoltern

Année semis

1ère année d’exploitation principale

2e année d’expl. principale

60 40 20 0 Pastor

Graph. 3:

Dafila

trèfle blanc

Objectif: 30 – 40 % trèfle

Mattenklee «Dafila» (g.) et trèfle violet de pâture «Pastor» (d.) en comparaison Dessins: Malin Maurer

violet pour la pâture «Pastor» et le trèfle violet «Dafila». Les peuplements ont été exploités comme pâtures tournantes par des vaches allaitantes. 6 à 7 utilisations annuelles, avec des périodes de pâture de 3 à 11 jours et un temps de repos moyen de 25 jours ont été exécutées. L’estimation des peuplements a été réalisée visuellement avant chaque pâture. La fétuque élevée s’est développée plus lentement que le ray-grass anglais. Après le premier hiver, ce retard a engendré une part de légumineuses de 60% dans le MS 462 et de 50 % dans le MS 440. Dès les mois d’été de la première année d’utilisation, la part des trèfles blancs était toujours significativement plus élevée que celle des trèfles violets. Dans ces conditions, «Pastor» s’est avéré moins concurrentiel que «Dafila». Ceci est considéré comme un avantage, puisque la part des légumineuses est restée comprise dans le rapport idéal de 30 et 40 % sur une longue période. Vers la fin de la 3e année, la part des deux types de trèfles violets a baissé et le trèfle blanc qui est apparu spontanément s’est quant à lui lentement développé.

Une durée suffisante pour 3 années d’utilisation «Pastor» peut être utilisé à la place du trèfle blanc dans les mélanges pour la pâture. «Pastor» supporte sans problèmes la pâture dans un système de pâtures tournantes intensives. La pâture tournante est préférable à une pâture intensive sur gazon court.

Exploitations recherchées Souhaitez-vous contribuer au développement de nouveaux mélanges avec du trèfle violet pour la pâture? La station fédérale de recherche Agroscope Reckenholz-Tänikon ART prévoit de nouveaux essais avec des mélanges pour la pâture dès l’été 2012 afin de déterminer la densité de semis optimale du trèfle violet pour la pâture. Dans ce but, des volontaires (praticiens et conseillers) motivés à prendre en charge de manière intensive et exacte une parcelle d’essai, sont recherchés. En contrepartie, Swiss-Seed (Union Suisse pour le commerce et la protection des semences) met la semence à disposition. Le programme d’essai est une collaboration entre l’ADCF (Association pour le développement de la culture fourragère), Agroscope, Swiss-Seed et les centres de formation agricoles. Cette collaboration constitue un élément important pour le développement des meilleurs mélanges. Les intéressés peuvent s’annoncer par écrit à l’adresse suivante: Station fédérale de recherche ART FG 32.1 Essai en bandes Reckenholzstrasse 191, 8046 Zurich

La longue durée d’utilisation (plus de 3 ans) doit être garantie par le rajeunissement apporté par les graines. Celui-ci se fera soit par un sursemis périodique ou en laissant le trèfle violet fleurir et former des graines matures. Ceci est possible en renonçant à la fauche des refus. Ainsi, certaines plantes parviennent à produire des graines matures et contribuent au rajeunissement de la prairie. Dans les mélanges standards pour la production fourragère, l’utilisation du trèfle violet de pâture n’a pas encore obtenu d’autorisations. Suite aux essais d’ART, «Pastor» doit encore faire ses preuves sur des exploitations biologiques et conventionnelles. Des essais en bandes seront encore conduits par les commerçants suisses de semences et ART en collaboration avec l’ADCF et des écoles d’agriculture auprès d’agriculteurs intéressés. En plus de la Suisse, «Pastor» est aussi homologué en France. 䡵

Auteurs Peter Tanner, Dr. Beat Boller, Séléction des plantes fourragères, Station fédérale de recherche Agroscope Reckenholz-Tänikon ART, 8046 Zürich

Parcelles d’essai avec «Pastor» (à g.) et «Dafila» (à d.). «Pastor» affiche une bonne part de 30 % de la comp. botanique alors que le concurrentiel trèfle violet longue durée «Dafila» étouffe les graminées. Photo: B. Boller, ART 42

INF BOX INFO

www.ufarevue.ch

4 · 12

4 2012 · REVUE UFA


DF_Kleinmarkt_0412_ok_2012 27.03.12 18:38 Seite 43

Bourse aux bonnes affaires Suite de la page 35

TECHNIQUE AGRICOLE à vendre Mofa Pony, mit 2 Gang, Sachs Automat, viel Kraft, frisch ab Service, mit Ausweis 8500 km, in einwandfreien Zustand, Fr. 750 寿 079 275 50 14 Motor Honda, 13 PS, zu Motormäher 寿 079 245 11 39 Barockschrank, 2 tßrig, handgefertigt, Fichtenholz, Fr. 3500 寿 041 711 17 94 Kreiselschwader Kuhn GA3501, Tandem Fahrwerk, guter Zustand, Fr. 2500 寿 078 687 99 54 Kt. SH Bandspritzgerät Haruwy, mit Pumpe und Zapfwelle, in sehr gutem Zustand, + Manometer 寿 079 810 43 53

Betanal maxxPro â&#x20AC;&#x201D; La nouvelle rĂŠfĂŠrence pour la lutte contre les mauvaises herbes dans les betteraves Ă  sucre.

Heumesser Schmid + Mägert, komplett, mit Kabelzug, guter Zustand, Fr. 1000 寿 079 771 52 89 Ladebrßcke, zu Aebi Transporter 寿 077 486 04 42 2 Pneu, 14.9 R28 寿 079 622 45 82

    mauvaises herbes

Bucher MT 850, Jg. 1988, mit Mähwerk MÜrtel Jg. 2005, top Zustand 寿 079 356 37 69

    

Silohäcksler Epple 933, 10 PS Motor, Fr. 300 寿 052 364 20 89 2 Pneu, 320-70 R20 寿 079 622 45 82 Auto Subaru Outback H6 3.0, 132'000 km, Jg. 01, ab MFK 10.06.11, blau, AHK, guter Zustand, neue Winterpneu, Fr. 8000 寿 078 637 26 21 Aebi AM9, mit Mähbalken, 1.6 m, Aussenschub, Gitterrad, Mag Motor 1029, mit elektronischer Zßndung, betriebsbereit, Fr. 2200 寿 078 835 33 68 Heckstabler, 4 m, 1.6 t, Fr. 950; Bandheuer Reform, 2-reihig, Fr. 300; GummifÜrderband, 5 m, Fr. 950 寿 061 991 07 40 oder 079 629 01 31 Tierwaage, 500 kg, Fr. 250 寿 055 280 29 09 2 Pneu, 14.9 R20 寿 079 622 45 82 TÜff Yamaha XT 600 Z, blau, ab MFK, Fr. 2800 寿 076 492 88 27 per SMS Doppelschwader Vicon Anclex 653, Jg. 2002, Fr. 10'500 寿 079 568 14 01 Absperrgitter, 45 cm Abstand, flexible Abstände, Fr. 150; Teleskopverteiler Lanker, 12 m, Fr. 200; REVUE UFA ¡ 4 2012

Performance maxximale pour Professionnels        

Bayer (Schweiz) AG ¡ CropScience ¡ 3052 Zollikofen ¡ TÊlÊphone: 031 869 16 66 ¡ www.agrar.bayer.ch Betanal maxxPro contient Phenmediphame, Desmediphame und Ethofumesate. Observer les risques de danger et les mesures de sÊcuritÊ sur les emballages.

Kartoffelvollernter Hassia, Fr. 2500; Elektr. Boiler Buma, Fr. 200 寿 052 763 27 51 Autoanhänger, Nutzlast 1000 kg, 2.5 m x 1.25 m; Elektromotor, 2 Stufen, 3 kw 寿 041 828 17 78 Rasenmäher Ibea 530, Variomot, stufenloser Radantrieb, 53 cm Schnittbreite, elektr. Anlasser, neue Batterie, Fr. 280 寿 078 835 33 68 Doppelräder, 9.5 + 32, komplett; Räder Schaad, 12.4 x 28, ohne Radscheiben; Bindenmacher Fella 寿 079 672 94 13 FÜrderband Blaser, 9 m, Gummi, top Zustand 寿 079 426 06 35

Silos à cÊrÊales, 20-40 m3 ventilÊs, dès Fr. 600; Vis à grain, 10 et 16 cm; Ventilateur et souffleur, à grains dès Fr. 700; Silos à aliment, 12 m3 et 18 m3, dès Fr. 500; Dumper, 4 x 4, 1.5 m3, Fr. 1500 寿 079 250 65 64.

La Revue UFA vous fait son cinĂŠma sur revueufa.ch

Nissan Patrol 2.8 TDI GR Luxury, gßnstig, 7.98 / 140 Tkm, frisch ab MFK, Klima, PDC, kurz, 3 tßrig, gratis Ahk 3.5 t mont., NP. Fr. 58'055, jetzt nur Fr. 15'990 寿 061 983 98 61 Scharhackgerät Haruwy, fßr Rßben etc., 6-reihig, mit Parallelogramm und Pflanzenschutzscheiben, Fr. 950 寿 077 472 26 18 Suite à la page 44

Les derniers ďŹ lms en ligne pour lâ&#x20AC;&#x2122;agriculture sur revueufa.ch. 43


DF_Kleinmarkt_0412_ok_2012 27.03.12 18:38 Seite 44

Bourse aux bonnes affaires Suite de la page 43

TECHNIQUE AGRICOLE à vendre 2-Achskipper, FarmContainer, GG 8000 kg, hydr. Bremsen, guter Zustand; Umschlaggerät, 6 m3, mit Rüttler, guter Zustand, Fr. 1500; Baubaracke, 2.3 x 5.0, 2 Fenster, möbliert, beheizbar, Fr. 500; Würfelschnecke, mit Fahrgestell, zum BigBag abfüllen, Motor neu, Fr. 700; Gleichrichterschweissanlage, gross, auf Rädern, Fr. 400  079 255 88 68 Baubaracke, mit 2 Türen und 2 Fenstern, B. 2.3 m, L. 6 m  079 765 20 26 Stabkettenförderband, 10 m, elektr., ZW Antrieb, Fr. 1500; SW, mit Rapstisch und Balken, zu IHC Axial, alles in gutem Zustand  079 324 87 74 Mähwerk Busatis, 2.0 m, hydraulisch aufklappbar  077 472 26 18 Tracteur Massey Ferguson 5465, 6cyl., 120cv, année 2007, 2000 h, toutes options suf pdf frontale, roues basses pressions + roues de cultures à voies réglables, a l'état de neuf, Fr. 70'000  079 549 51 16 Aufbauladegerät Aebi LD 30, 19 m3, guter Zustand, Fr. 2500  076 583 62 91 Hecklader Farmi, Fr. 700  076 453 42 00 Bergladewagen Pöttinger, 18 Kubik, günstiger Preis  079 855 25 36

Elektomotor, 20 PS, 2900 Upm, 40er Welle, Fussplatte 20 x 25 cm, Fr. 150, weitere Getriebemotoren auf Anfrage  071 655 12 94 Packpresse Mosti, sehr gut erhalten; Roller Honda, 40 km/h, sehr robust, gut erhalten; Pflegerad, komplett zu Ford 8.3r36, 90% Profil  077 252 11 93 Gummiförderband Wira, 7 m, Bandbreite 50 cm, top Zustand, Fr. 2800, Transport kann organisiert werden  052 685 29 80 oder 079 388 36 06. Ladewagen Mengele, günstig, 210 Quadro, Tiefgang, Kratzboden defekt; Heugebläse Lanker, Durchmesser 40; Teleskopverteiler Rapid, Durchmesser 40, 10 m, mit Rücksteuer; 2 Schaarpflug Huard, günstig  078 921 68 68 Kt. Luzern Frontmähwerk Mörtl FT292 1000L, sehr gepflegt, landwirtschaftlich, frisch revidiert, günstig, alle Messer neu, div. Lagerungen & Teller ersetzt, Vorbereitung für Seiten-Schub, mit schwenkbarem Aufnahmebock, Fr. 3900  061 983 98 61 Autochargeuse Mengele LW320, séchoir Aebi BL11, téléscopique + soufleur Aebi HG10, doseur Agrar type AL, faucheuse frontale Fella 3 m, semoir Nodet 2.5 m, silo métallique 15 m3, parois pour séchoir  079 299 11 06

Ballenförderband  079 426 06 35

Gummiförderband, L. 5.5 m, Zapfwellen und elektrischer Antrieb, fahrbar, alt, betriebsbereit, Fr. 480  079 254 93 77

Motormäher Rapid 505, mit Honda 13 PS Motor  079 622 45 82

Stabkettenförderband Blaser, 6.5 m, top Zustand, Transport kann organisiert

44

werden, Fr. 800  052 685 29 80 oder 079 388 36 06 Motor Maag, 11 PS  079 622 45 82 Kreiselheuer Pöttinger Hit 47 N, mit Stützrad, ca. 420 m, guter Zustand, Fr. 2200; Behandlungsstand, Tip E, Roht für Grossvieh, neuwertig, Fr. 3500  078 637 69 21 Sternhackgerät Haruwy; Kartoffelhäuflerscheiben Haruwy, 4 Stk., gross  079 765 20 26 Kreiselheuer Pöttinger Hit 44, 3 P, ideal für Zweiachsmäher, guter Zustand, Fr. 3800  079 713 33 06 Kreiselheuer Claas W450/S, hydr. klappbar, Trsp. B. 2.5 m, durch Kreisel nach innen schwenken, neue Pneu, mit Reifendichtmittel, Zinkenverlustsicherungen, top Zustand, Fr. 2490  079 483 80 81 Dieseltank, 2000 l, mit Auffangwanne  079 441 52 33 Pneu-Hoflader Kramer 511, 4 x 4, mit Deuzmotor, kleine Mängel aber funktionstüchtig, sofort einsatzbereit, Preis auf Anfrage  061 983 98 61 Rasenkehrmaschine Wiedenmann, an Rasentraktor, mit Benzinmotor 7 PS, auch zum Laubsammeln geeignet, Fr. 950; Unkrautbürste Nimos Honda, zur Entfernung von Unkraut auf und Pflasterstein und an Strassenränder NP. Fr. 7500, VP. Fr. 2100  078 744 30 32 Traktor IHC 353; Häcksler Mengele; Mercedes Benz 290; Rundholz, für Pfähle  041 910 28 45

Schottentank, Inhalt 1200 l, rechteckig, günstig  078 720 51 14 Claas Jaguar 690 SL, 1992,clim., corncraker, 4/4, Fr. 20'000, Cueilleur, 6 rangs, à chaînes, Fr. 3 000; Kemper, 6 rangs, Fr. 15'000  078 606 24 70 Güllenschlauchhaspel Occ., mit 450 m Schlauch, Storz Kupplungen, neuwertig, Preis auf Anfrage  041 988 19 72 Baumschere Felco, elektrisch, mit neuem Akku, einsatzbereit, Fr. 800  061 731 27 03 Zaunpfähle, ca. 100 Stk., < 160  032 351 36 87 Holzschnitzelfeuerung Tibamatic, 45 kw, inkl. Schubboden, Steuerung, etc.  079 687 21 06 Traktor Hürlimann 355 Allrad, Jg. 82, 5100 h, Kabine, 1 EW, 1 DW, Bremsventil, 8.3 x 24.9, 5 x 36, inkl. DR, top Zustand  078 817 65 00 Schweinestalleinrichtung, komplett, 12 Abferkelbuchten, CNF Konform, mit Wamwasser Deckelheizung; Warmwasserferkelfutterautomaten, div. Zubehör, in sehr gutem Zustand, auf Juli 2012, Ritter Sumiswald, infolge Betriebsumstellung  079 423 40 59 Strohmühle Daldec, 15 PS, Elektromotor  041 493 01 62 Blechschere, stationär, Schneidruchmesser max. 3 mm, Gewicht ca. 50 kg, Fr. 250  079 810 43 53 Kleinballenpresse John Deere 359, mit Ballenwagen, günstig  041 493 01 62 Doppelräder Schaad, 9.5 – 38, Pneupirelli, 50 %, Fr. 900  079 629 88 41 Kt. SZ

Dreischarpflug Lenke, 90.3 m; Kreisselegge Maschia, mit Packerwalze, Sähmaschine Nodet, B. 2.5 m; Frontmähwerk Busatis Kuhrmann, Schnittbreite 2.25 m; Marolfwagen, mit alu Wände; Pferdekutsche; Pferdeschlitten; Pferdewagen; Motorsäge Husquarna; Holzfräse  052 315 15 58 Einachsanhänger, mit Doppelbereifung, 4 x 2 m, 7.5 t, Ladebrückseitenläden, Fr. 900  076 492 88 27 Dampfkamin, Durchmesser 60 cm, 5 m, komplett, Hut, Fassung, Klappe; Zweichachswagen, für Losefutter, mit Beleuchtung; Bodenschieber  034 437 19 47 Melkmaschine Alfa Laval; Komplett Eimer, 25 l; Samro-Junior; Occ.-Wagen, 4 t; Düngersämaschine, 2-reihig, handbetrieb; Kuhtrainer; Kreiselegge Maschio, 2.5 m, neuwertig  032 351 23 58 Aebi TT 205, Hydostat, 50 PS, 1150 h, Jg. 2008, mit 4 Doppelrad; Rasant 1904P, 61 PS, Turbomotor, Jg. 2001, 2305 h, Allradlenkung, revidiert und lackiert  079 602 62 22 Güllenmixer, 2 Stk., 4 m, 12.5 PS, mit Untersetzungsgetriebe; Güllenmixer, 10 PS, 2900 t; Schaufelrührwerk, bis ca. 50-150 m3  079 678 81 49 Kleintraktor Schilter Wiesel 222; Mofa Sachs, Handschaltung; Mäher Aebi AM30, Benzin; Mäher Aebi AM30, Diesel; Heuwiesel, mit Sitz; Mäher Agria, alt  033 783 13 75 Vierradwagen, Eisenkonstruktion, gefedert, neu bereift; Heustocklüfter Lingg  078 897 15 02

Radlader Atlas 46 C, Hydrostat mit zwei Fahrbereichen, 45 PS, mit Leichtgutschaufel 1.2 m3, Kiesschaufel, Palettengabel, und evtl. Siloballenzange, Mistgabel. Fr. 25'000  079 776 28 11 Kt. SH Siloverteiler, elektr., 2 Stk., 30 + 40 cm Durchmesser; Strohmmühle Fakomat, 2 Stk., 12 PS + 15 PS; Heubombe, mit Schalter und Kabel  079 678 81 49 Motormäher Brielmaier, 27 PS, mit 2.6 m Mähbalken  081 738 10 16 oder 081 738 14 46 Kreiselheuer Fahr, 5 m, Zinkensicherung, Fr. 1200; Milchtank, 2 Stk., je 1000 l, Fr. 200; Kleinballenpresse New Holland 570, Jg. 2005, 14 Rollen Erntegarn, Fr. 16'800; Maishäcksler 4-reihig, Front- und Heckanbau, ab 90 PS, Fr. 12'000; 3-Scharpflug Rabe, Fr. 2000; Abladegebläse Mengele, Fr. 3200; Förderband Blaser, Stabketten, Fr. 800; Häckselwagen Pöttinger, Dosierwalzen und Querablad, Fr. 2800; Grashäcksler Gehl 1200, Fr. 3500; Pneuwagen 5 x 2 m, Fr. 350  079 247 63 48 Pumpfass Almatec Streicher, mit Schneckenpume und Kompressor, Tandemachse, 4000 l, guter Zustand, viel Zubehör, Fr. 5600  079 369 36 04 Heuröste, neu, billig  041 480 13 17 Traktor MF 245, 2 Rad, Mauser Kabine, 8 Gang Getriebe, 6900 h, Fr. 6800  079 235 49 62

Suite à la page 49 4 2012 · REVUE UfA


D_SH0_TS_0412 ok_2012 27.03.12 18:20 Seite 45

S O N D E R T H E M A FOCUS

Avril 2012

Réussir avec les baies

Local, à tout prix! Nouvelle génération d’engrais spéciaux Améliorer la gestion de l’irrigation des fraises

46 48 50


D_SH1_Zesiger_0412ok_2012 27.03.12 18:20 Seite 46

RÉUSSIR AVEC LES BAIES PRODUCTION VÉGÉTALE

Local, à tout prix! LES 7500 TONNES DE BAIES produites en Suisse ne couvrent qu’un tiers de la demande nationale. Par contre, les consommateurs attachent une importance particulière à l’origine suisse de ces fruits. Plus que pour tout autre produit, elle est synonyme de qualité et justifie un prix de vente plus élevé que celui des baies d’importation.

La production suisse de baies est en augmentation ces dernières années. Globalement, la surface a progressé d’une centaine d’hectares entre 2000 et 2009 (+ 5 % en 2012) et atteint aujourd’hui les 784 ha. Les fraises constituent le gros de la production, avec près de 6000 tonnes produites. Les myrtilles ont enregistré une progression de plus de 10 ha l’année dernière (+ 20 %). Avec près de 150 ha, les framboises occupent la deuxième place chez les producteurs de baies.

Des fraises toute l’année, avec les importations, c’est possible. Mais le consommateur reconnaît le manque de saveur de ces fruits «hors-saison». Leur faible coût a contraint la branche à poursuivre une stratégie basée sur la qualité et la proximité de la production, seuls moyens de justifier les prix plus élevés des produits suisses. Dans ce domaine, tous les acteurs du secteur des baies, du producteur aux distributeurs, travaillent main dans la main pour commercialiser des fruits locaux et savoureux. La satisfaction de la demande des consommateurs pour des baies de la région est à ce prix. Sans une communication transparente entre le commerce et les producteurs, impossible de satisfaire les consommateurs.

tons de Thurgovie et de St-Gall produisent 25 % des fraises suisses alors que le plateau central (Berne et Argovie) ainsi que la Suisse romande (principalement Valais et Vaud) en produisent chacun 20 %. Les 35 % restant sont répartis dans les cantons de Lucerne, Bâle-Campagne et Zurich.

Le marché suisse des baies est axé sur la proximité avec la clientèle, seule condition permettant de remplir les attentes de fraîcheur du consommateur. Toutefois, une organisation nationale de la politique de prix, la coordination de la production, la planification des actions et les transferts de marchandises entre les régions sont nécessaires pour assurer la pérennité de la branche. L’observation des marchés, les contacts avec les producteurs, les ventes et la logis-

tique sont organisés au niveau régional. La volonté des consommateurs d’acheter des fraises de la région ainsi que la fragilité des baies engendrent des besoins logistiques spécifiques caractérisés par des délais de livraison très courts et une chaîne du froid irréprochable. Si la production locale ne permet pas de satisfaire les besoins de la région, des transferts de marchandises sont alors organisés avec d’autres régions, mais la logistique est planifiée de manière à réduire au minimum les manipulations des palettes.

Avec 15 % de part de marché, fenaco poursuit l’objectif d’augmenter son importance dans ce secteur. Bien que la politique en matière de production et de commercialisation des baies se décide à l’échelon national, le secteur

80 % de la production est écoulée par le commerce de détail. La vente directe et la cueillette en libre service concernent environ 20 % de la production. Alors que la production de fraises se concentrait principalement dans le Valais, aujourd’hui, cette production s’est développée dans différentes régions de Suisse. Actuellement, les can46

4 2012 · REVUE UFA


D_SH1_Zesiger_0412ok_2012 27.03.12 18:20 Seite 47

RÉUSSIR AVEC LES BAIES PRODUCTION VÉGÉTALE Même si dans certaines régions la cueillette en self-service et la vente directe restent importantes, la production de baies est de plus en plus spécialisée. La taille des exploitations augmente également.

est caractérisé par un grand nombre de transactions directes entre producteurs et distributeurs, une situation analogue à celle du marché des légumes frais. Le consommateur suisse recherche des fraises pas trop grosses, d’un rouge clair et offrant beaucoup de saveur. Ces exigences constituent donc la base des critères de sélection loin devant les paramètres d’aptitude au stockage ou au transport. Une stratégie qui contribue directement à la qualité de la production indigène.

Les fraises suisses sont cueillies à maturité et sont donc plus sensibles que les produits importés. Ajouté à la courte durée de la production, ce facteur rend impossible l’organisation de la commercialisation et de la distribution à l’échelon national avec la mise en place de grandes plateformes logistiques. Les échanges d’informations entre les différents acteurs du marché permettent toutefois de coordonner l’offre et la demande et de réduire ainsi les importations pendant la période de récolte principale. Vu l’importance que le consommateur accorde à la provenance suisse des fraises, la production tente d’allonger la période de cueillette en cultivant des variétés plus précoces sur le printemps et en prolongeant la cueillette vers l’automne.

Valais et 500 tonnes par la Suisse centrale. La surface totale de fraises dépasse les 473 ha. L’échelonnement des cultures permet d’étendre la cueillette de la fin avril au début octobre. Les diverses régions de production sont caractérisées par des variétés différentes. Marmolada est ainsi la plus courante en Valais, Elsanta domine en Suisse orientale alors que Darselect s’impose sur le plateau. Toutes les variétés se caractérisent par d’excellentes propriétés gustatives.

Les framboises se partagent en deux catégories, les framboises d’été, cueillies entre mi-juin et fin juillet, et les framboises d’automne qui arrivent à maturité entre la fin juillet et le début septembre. Avec un total de 900 tonnes produites sur 150 ha, la production nationale est stable. La production d’automne dispose encore d’une certaine marge de progression sur les marchés. Les mûres sont cultivées dans tout le pays, mais les régions romandes et orientales disposent des plus grandes productions. La cueillette des 350 tonnes de la production annuelle se déroule de la mi-juillet à la fin octobre. Actuellement, la production suffit à satisfaire la demande. Une augmentation de la production entraînerait rapidement une surproduction importante.

Les fraises, avec 6000 tonnes pro-

Les myrtilles connaissent un en-

duites, représentent 75 % de l’assortiment des baies. 2700 tonnes sont produites par la Suisse orientale, 1400 tonnes par le Plateau, 800 tonnes par le

gouement particulier de la part des producteurs. Les surfaces 2012 enregistrent une augmentation de 20 % des surfaces, qui approchent ainsi les 66 ha.

REVUE UFA · 4 2012

Les groseilles à grappes (raisinets) couvrent une surface de 30 ha qui produit chaque année quelque 300 tonnes. Plus de 50 variétés principalement rouges avec un goût acidulé sont produites pour le marché frais.

Les groseilles à maquereau, bien que cultivées de la même manière que les raisinets, ont une utilisation plus proche de celles des fruits à noyau. Elles couvrent une surface de 6 ha qui produit 50 tonnes par année. Les exigences des consommateurs et la fragilité des baies imposent donc leurs lois sur le marché. Avant de démarrer un projet de production de baies, les producteurs doivent s’assurer de trouver les débouchés à leur production. L’absence de contrat de prise en charge de la production impose la plus grande prudence. Même si la cueillette en libre service reste répandue dans certaines régions, la production de baies se spécialise beaucoup actuellement. Confronté à la concurrence étrangère, le secteur des baies a misé sur une stratégie tournée vers la qualité dont la réussite passe par la collaboration de tous les acteurs du marché. À l’heure actuelle, et malgré une situation tendue, le pari est tenu. 䡵

Produire des baies savoureuses et d’une qualité irréprochable, une stratégie qui permet aux fruits suisses de justifier des prix de vente plus élevés que les fruits d’importation. Photo: Bayer CropScience

Auteur Gaël Monnerat, Revue UFA, 1510 Moudon

INF BOX INFO

www.ufarevue.ch

4 · 12

47


D_SH3_Kemper_0412 ok_2012 28.03.12 08:22 Seite 48

RÉUSSIR AVEC LES BAIES PRODUCTION VÉGÉTALE

Nouveaux engrais spéciaux «LOKER» L’effet positif des extraits de plantes sur l’homme est connu depuis de nombreuses années. Les substances végétales sont toujours plus présentes dans les huiles essentielles, les cosmétiques, les médicaments et les produits alimentaires. Le nouvel engrais qui contient ces éléments se prénomme «Loker».

Pour le métabolisme des végétaux aussi, certaines substances prennent une importance toujours plus importante. L’entreprise Biolchim est parvenue à mettre au point un nouvel engrais foliaire très efficace dans lequel les nutriments sont liés à des extraits végétaux. Ce fertilisant, baptisé «Loker», a obtenu d’intéressants résultats dans différents essais et sur différentes cultures ces deux dernières années. L’application sur les concombres, les courgettes et les fraises permet de fortement réduire les dégâts engendrés par les organismes phytopathogènes.

Bernd Kemper

Activation des phytoalexines L’explication de ce phénomène est la suivante: certaines substances, les phytoalexines, favorisent le développement du système de défense de la plante. Les phytoalexines sont des substances antibactériennes qui agissent en de multiples endroits dans la plante. Elles sont donc synthétisées quand la plante est soumise à un facteur de stress comme Graphique: Essais de «Loker» dans les fraises Infection des feuilles avec l’oïdium (1 – 5)

Essai effectué en 2010 sur la variété «Elsanta», service de protection végétale NRW

48

4 3.49 3

2.25

2

1.45 1

Non traité

Loker

1.46 Produit Fongicide comparable

Meilleure protection contre les organismes phytopathogènes grâce à «Loker».

lors de morsure ou l’action d’un agent pathogène. La formation des phytoalexines appartient au métabolisme secondaire de la plante. Celui-ci est activé lorsque la plante subit un stress biotique. Le métabolisme primaire, toujours actif, produit, sous l’effet de la photosynthèse, des acides aminés, des protéines, des acides gras et des acides nucléiques. Il est donc difficile de délimiter et de séparer les deux métabolismes. En plus des nutriments azote, potasse, phosphore et magnésium, «Loker» contient en plus des extraits d’aloès, d’échinacée et de potentilles. Ceux-ci stimulent et renforcent le métabolisme primaire et soutiennent la biosynthèse de phytoalexine par le métabolisme secondaire.

Protection préventive «Loker» ne permet pas de lutter directement ou en partie contre les agents pathogènes. Il est utilisé de manière préventive et émet depuis les endroits qui subissent un stress abiotique, comme l’attaque d’un champignon pathogène, des si-

gnaux qui sont transportés vers les endroits sensibles de la plante et qui activent le système immunitaire.

Des essais dans diverses cultures ont été conduits par le service phytosanitaire de Bonn ces dernières années. Les résultats obtenus sur fraises ont été remarquables. Les essais ont tout d’abord été conduits dans la période qui suit la récolte. Au total, «Loker» a été appliqué cinq fois à 2.5 l/ha à intervalle de 8 à 10 jours. Les résultats sont très prometteurs (voir graphique). En Suisse et en Italie, «Loker» a aussi été testé avec succès. Les premiers résultats obtenus sur concombre et courgettes semblent également bons. 䡵

Auteur Bernd Kemper, dipl. ing. agr., Hannovre L’engrais spécial «Loker» sera commercialisé en Suisse par Landor

INF BOX INFO

www.ufarevue.ch

4 · 12

4 2012 · REVUE UFA


Photo: agrarfoto.com

DF_Kleinmarkt_0412_ok_2012 27.03.12 18:40 Seite 49

Bourse aux bonnes affaires Suite de la page 44

SPEZ 01.12

TECHNIQUE AGRICOLE à vendre

LOKER Engrais spécial avec extraits d’origine végétale pour le renforcement des plantes s/PTIMISELANUTRITION de la plante s!GITCOMMEBARRIÒRE naturelle afin de renforcer les parois cellulaires s&AVORISELEDÏVELOP PEMENTde plantes saines ETCOMPACTES s!CTIVELESMÏCANISMES de défense de la plante

Achse, 9 t, neuwertig, mit grosser Bereifung 18-22.5, mit hydr. Bremse, Fr. 1500; Occ. Hinterräder, 18.4-38, von Fendt, Fr. 600; Verdampfermotor Güldner, Diesel, Fr. 1200 寿 079 670 73 46

Motormäher Aebi AM 75, mit Gabeleingraser, betriebsbereit, ab Service, Fr. 1900 寿 079 344 77 08

Motormäher Rapid 505, mit Schneepflug und Schneeketten, Fr. 1200; Staplermast, mit Pallettgabeln, ca 3.2 m Hubhöhe, Fr. 1000; Ausleger, mit Messerbalken und Messer, von Aebi Am 52, Fr. 200 寿 062 299 04 36

Zaunpfähle, 1.7 m lang; Motormäher Aebi AM10, mit Gitterrad; Mistzetter Saco, für Transporter 寿 079 748 30 57

Planches, 4-5-6 m long, 5 x 20 cm, cornadis p. veau x 4 places, avec porte seaux 寿 079 462 47 93 Benzinheugebläsemotor, Kleinriemenantrieb 寿 079 638 06 42 Kartoffelvollernter Grimme Standette, Fr. 900 寿 076 453 42 00 Div. Hochruckreiniger Nilfisk Alto und Ehrle, stationäre Anlagen, mit schöner Chromstahlabdeckung; Heisswassergerät Neptun 2- 41, vers., Schlauchaufroller automatisch; Kehrsaugmaschine, bis zu 50 % unter Neupreis, 6 Monate Garantie 寿 079 792 57 67 Wasserpumpe, Druckverstärker, bis max. 40 bar, von Zivilschutzanlage, Fr. 170 寿 079 810 43 53

Appel gratuit 0800 80 99 60 0800 LANDOR landor.ch LANDOR, fenaco société coopérative Rte de Siviriez 3, 1510 Moudon Tél. 058 433 66 13 Fax 058 433 66 11 E-Mail info@landor.ch

Dosieranlage Landsberg, 6 m, mit Querförderband, guter Zustand 寿 079 602 62 22 Dreischarpflug Ott ME2000, Fr. 1600 寿 076 453 42 00 Souffleur, à fourrage, Aebi électrique, Fr. 600 寿 079 206 75 07

’ê ce d

tre

s

fa atis

it»

h n or.c ura and ’ass w.l L w « REVUE UFA · 4 2012 w

Schwenkschwader Niemeyer, Twin 395-DH, Quadro-Fahrwerk, Stützrad mit Kette, Jg. 2004, sehr guter Zustand 寿 079 713 34 82

Mähwerk Busatis, zu Aebi Terra, 2.3 m 寿 081 771 38 06

Brennholzfräsenblatt, Durchmesser 70 cm, guter Zustand 寿 032 675 26 36

Melkstand Boumatic, Ersatzteile 寿 052 741 21 90 Wellbleche, alt, rostig, M x 2 BIS3 M, lang, Minimalmenge 10 Stk. 寿 078 647 37 90 Barockschrank, 2 türig, Handwerk, Fichte Natur, H. 188 cm, B. 170 cm, T. 45 cm 寿 041 711 17 94 Wohnwagen, schön, L. ca. 6 m, Fr. 1700 寿 079 810 43 53 Selbstfahrspritze Biefer, 1200 l Fass, 12 m, 5-teilbreiten, Pumpe ca. vor 3 Jahren revidiert, 1.5 Spur, einsatzbereit, Spritzentest fällig, Fr. 1000 寿 079 404 82 57 Brennholzfräse, mit fahrbarem Elektromotor, Fr. 220 寿 062 891 32 65 Kartoffelerntemaschine Grimme; Zubringerförderband, 8 m; Heuverteiler Aebi, teleskopisch, 18 m; Heugebläse, 15 PS 寿 079 380 35 42 Winkelpflug Althaus, Fr. 600; Schweissanlage, 380 Volt, Fr. 200; Blache, 4 x 5 m, Fr. 200; Steckschlüssel, 10 – 32 mm, Fr. 50; Schraubstock, Fr. 25; Kastrationszange, Gummiring, Fr. 20 寿 062 891 42 26 Reihendünger-Sägerät Haruwy, mit 4 oder 8 Abgängen, für Maiskartoffeln etc. 寿 077 492 51 10

Falttore, 3 Stk., 1 Stk. H. 380 cm x B. 440 cm, 2 Stk. H. 415 cm x B. 380 cm 寿 079 348 22 16

mähwerk 260 F, Marangon rechts/ links, drehend, wie neu, Fr. 7777 寿 079 653 64 77

Kreiselheuer Niemeyer HR-401 DL, B. 4 m, Fr. 800 寿 031 701 01 49

Silo harvestore, 550 m3, 6 m Durchmesser, Dömonter, nettoyer, pret a monter, defileuse par le bas 寿 079 691 05 32

Milchkühltank, hoffahrbar, steckerfertig, Nutzinhalt ca. 640 l, sehr guter Zustand, Fr. 3900 寿 079 457 31 37 Weidetreicheln, 5 Stk. 寿 079 224 56 40 Heckgewicht, zu Traktor Castrol, Fass mit Anhängervorrichtung, ca. 500 kg, Fr. 300; Dieseltank, 2000 l, mit Wanne, Fr. 150; Obstharasse, 25 Stk. à Fr. 4; Pneu, 2 Stk., 750 x 16 寿 052 745 12 08 Melkmaschinenpumpe Alfa Laval, Fr. 500 寿 031 701 01 49 Motormäher HC 44, neuer Balken 寿 079 665 24 56 Milchfolle, aus Edelstahl, Chromstahl, Siebeinlage 170 mm, neuwertig; Grasbähre, aus Stahl, verzinkt, guter Zustand; Kassaschrank, H. 63 cm, B. 53 cm; Autohundeboxe, mittelgross, T. 47 cm 寿 079 511 88 20 Doppeltrommelwinde, mit Funk, 2 x 6 t, Fr. 10'800; Ballenladewagen, für Kleinballen, Fr. 800 寿 079 653 64 77 Motormäher Rapid Euro 4 Occ., mit 2.5 m Mähbalken, mit Stollenrad, top Zustand, von Privat 寿 079 455 73 48 BPW Anhängerachse, 9 t, 10 Radbolzen; Absackwaage, mechanisch, für Würfel; Werktisch, auf Räder; Frontpacker Holzer, Durchmesser 50 cm; Einzug, zu Kemper Champion 3000 寿 079 653 96 35 Einachser, mit Bodenfräse, 2 Vorwärts - und 2 Retourgänge, betriebsbereit 寿 078 835 33 68 Traktor Steyr 9155, 2600 h, 180 PS, top Zustand, Fr. 45'555; Kleinballenladewagen, für Hanglagen, Fr. 888; Trommel-

Kartoffelsetzgerät; 4Setzkörper, zu Haruwy 寿 079 468 99 86 Mahl- und Mischanlage Awila, Mischer 1000 kg, und dazu Kompaktanlage 寿 079 710 07 71 Milchkühltank, hoffahrbar, steckerfertig, 220V, Nutzinhalt ca. 240 l, Fr. 2900 寿 079 457 31 37 Schlegelmulchgerät Kuhn KM280, mit hydraulischem Seitenschub, Fr. 4800 寿 052 318 14 54 Hydraulikaggregat Aebi, gross, an 3-Punkt mit Zapfwellenantrieb, 540U/min, Tank 80 l, Tandemzahnradpumpen, 2 x 40 l/min, 180bar, inkl. hydr. Schläuche, für Forstkräne, Holzspalter, Mähwerk usw., VP. Fr. 2500; Motorsäge Stihl 046, 76.5 ccm, 6 PS, Schnittlänge 50 cm, guter Zustand NP. Fr. 1795, VP. Fr. 850; Motorsäge Oleomac/ Efco, neu, 70 ccm, NP. Fr. 1680, VP. Fr. 850 寿 078 744 30 32 Silohäcksler Eberl 2200, günstig; 2 Lastwagenpneu, 9.00 r20 95 % 寿 078 723 90 48 Reihendüngerstreuer, zu Haruwy Sternhack 寿 079 468 99 86 Einscharpflug Menzi, Nr. 8, Verschleissteile fast neu; Pferderechen, Traktorenzug, antiker Leiterwagen, L. 4 m, 寿 079 646 33 58 Spülautomat de Laval Alwa 1600; Messerschleifgerät Rotax Combi, ohne Motor 寿 079 713 34 82

Suite à la page 53 49


D_SH2_Ançay_0412ok_2012 27.03.12 18:21 Seite 50

RÉUSSIR AVEC LES BAIES PRODUCTION VÉGÉTALE

Améliorer la gestion de l’irrigation des fraises LES CHANGEMENTS CLIMATIQUES devraient engendrer une baisse des précipitations estivales. L’eau pourrait ainsi devenir un facteur de coût important dans la production des fraises. Quelles opportunités apportent les nouvelles méthodes?

André Ançay

Le tensiomètre mesure la force avec laquelle l’eau qu’il contient est aspirée par le sol. Des valeurs élevées traduisent un sol sec. Photo: André Ançay

50

Jusqu’à aujourd’hui, l’utilisation rationnelle de l’eau pour l’irrigation n’était pas un thème porteur. L’eau était en effet disponible en quantité suffisante à des prix très faibles. À l’avenir, les changements climatiques vont provoquer une élévation de la température et une augmentation du rayonnement qui favoriseront l’évapotranspiration potentielle. Ceci va donc induire une augmentation de la demande en irrigation pour les plantes cultivées. De plus, le réchauffement climatique va provoquer une diminution des ressources en eau. En Suisse, certains scénarios climatiques prévoient une diminution des précipitations estivales de l’ordre de 20 % d’ici à 2050. On peut aussi prévoir une augmentation des coûts d’utilisation de l’eau.

Optimiser l’irrigation dans la perspective de diminuer les quantités d’eau et les coûts tout en assurant une production de qualité, est donc indispensable. Dans cette optique, la gestion automatisée de l’irrigation basée sur des sondes Watermark® et pilotée par WEM pourrait être une solution prometteuse. Cette gestion automatisée doit permettre d’améliorer l’efficience de l’irrigation en adaptant les fréquences d’arrosages et les quantités d’eau apportées au besoin de la plante et au potentiel hydrique du sol. Pour vérifier cette hypothèse et pour étudier l’impact de ce système sur le rendement et la qualité des fruits, un essai a été conduit sur

deux ans au Centre de recherche Agroscope Changins-Wädenswil de Conthey.

Les essais ont été mis en place dans la plaine du Rhône à 500 m d’altitude en 2010 et 2011. Pour cette expérimentation, la variété Cléry, variété de référence en Suisse, a été retenue. La plantation s’est faite à la fin juillet sur buttes recouvertes de plastique noir, avec des plants mottés à une densité de 4 plants/m², en monolignes. Pour faciliter la reprise des plants, des irrigations régulières par aspersion ont été faites après la plantation. Les fraises ont été cultivées sur des parcelles avec un sol limoneux plus ou moins riche en silts, sous tunnels plastiques de 5 m installés début mars.

La fertigation a été utilisée pour apporter les nutriments et l’eau aux plantes pendant l’année de la récolte. Pour ce faire, une gaine de goutte-àgoutte (t-tape) avec des goutteurs espacés de 20 cm a été installée lors de la mise en place des buttes. La fumure est basée sur les normes de fumure pour les fraises, soit (en kg/ha) 100 N, 45 P2O5, 150 K2O et 25 Mg. Elle a été apportée lors de chaque irrigation de mi-mars à fin mai. Pour tenir compte du volume d’eau réduit qui allait être apporté dans la variante pilotée par le WEM, la concentration de la solution mère de l’engrais a été augmentée, afin d’apporter la même fertilisation dans les deux variantes.

des racines à 20 cm de profondeur au centre de la butte entre deux goutteurs. Pour la gestion manuelle des irrigations, l’objectif était de compenser le déficit hydrique provoqué par l'évapotranspiration. L’irrigation a donc apporté 8 litres/m² durant la fleur et 12 litres/m² depuis le début du grossissement des fruits jusqu’à la récolte. Dans cette variante, l’irrigation a été lancée manuellement lorsque les tensiomètres indiquaient une valeur de 20 cbar et stoppée à l’aide d’une vanne volumétrique lorsque le volume d’eau désiré était atteint. Pour la gestion automatique des cycles d’arrosage avec le WEM, le programme suivant a été appliqué: 3 irrigations potentielles par jour à 7h30, 11h00 et 15h00, d’une durée de 40 mn. L’irrigation n’avait lieu que si la valeur des sondes était supérieure à 20 cbar aux horaires programmés. La cueillette avait lieu trois fois par semaine. Les fruits ont été triés par appréciation visuelle selon des critères de calibre (> à 25 mm) et l’aspect extérieur du fruit (déformation, couleur hétérogène, problèmes sanitaires). Les fruits déclassés étaient pesés et classés dans les déchets. Le rendement total comprend les fruits commercialisables et les déchets. Le poids moyen des fruits a été mesuré lors de chaque récolte. Les paramètres qualitatifs analysés portaient sur la teneur en sucres, en acidité, ainsi que la fermeté des fruits. Le temps de travail nécessaire pour contrôler les tensiomètres et déclencher les irrigations a par ailleurs été noté.

Gestion de l’irrigation Les tensiomètres et les sondes Watermark® ont été placés à trois emplacements différents dans le tunnel au niveau de la zone

Qualités équivalentes Pour les deux années d’essais, la variante d’irrigation gérée par le WEM a présenté un 4 2012 · REVUE UFA


Inserate_UR_0412_F_2012 27.03.12 15:25 Seite 51

XV

LA NOUVELLE SUBARU DĂ&#x2C6;S FR. 25â&#x20AC;&#x2122;900.â&#x20AC;&#x201C;.

4x4 EST ARRIVĂ&#x2030;E.

Vous avez le choix entre trois motorisations et trois niveaux dâ&#x20AC;&#x2122;ĂŠquipement comprenant, entre autres, un intĂŠrieur cuir, un toit ouvrant ĂŠlectrique, un système de navigation et le système sans clĂŠ Entry and Go avec touche Start/Stop. s LITREESSENCE 114 ch, boĂŽte manuelle 2x5 vitesses ou automatique CVT, PRIXDELANCEMENTDĂ&#x2019;S&Rn s LITRESESSENCE 150 ch, boĂŽte manuelle 6 vitesses ou automatique CVT, PRIXDELANCEMENTDĂ&#x2019;S&Rn s LITRESDIESEL 147 ch, boĂŽte manuelle 6 vitesses, PRIXDELANCEMENTDĂ&#x2019;S&Rn Dès maintenant chez votre concessionnaire Subaru.

CONCOURS

CatĂŠgorie de rendement ĂŠnergĂŠtique B, CO2 146 g/km, consommation mixte 5,6 l/100 km (2.0D). Moyenne de toutes les voitures neuves vendues (toutes les marques): 159 g/km.

Trezia, 5 portes, traction avant. 0RIXPROMOTIONNEL DĂ&#x2019;S&Rn Fr. 2â&#x20AC;&#x2122;600.â&#x20AC;&#x201C; de moins que le prix catalogue. Aussi avec moteur diesel.

www.subaru.ch

72834)X 4/5 portes. 0RIXTURBODĂ&#x2019;S&Rn

86X 5 portes. 0RIXDELANCEMENT DĂ&#x2019;S&Rn Aussi avec Boxer Diesel.

&ORESTERX 5 portes. 0RIXPROMOTIONNEL DĂ&#x2019;S&Rn Fr. 2â&#x20AC;&#x2122;500.â&#x20AC;&#x201C; de moins que le prix catalogue. Aussi avec Boxer Diesel.

SUBARU Suisse SA, 5745 Safenwil, tĂŠl. 062 788 89 00. Concessionnaires Subaru: env. 200. www.multilease.ch Prix nets recommandĂŠs sans engagement, TVA de 8% incl. Sous rĂŠserve de modiďŹ cations de prix.

,EGACYX 4/5 portes. 0RIXPROMOTIONNEL DĂ&#x2019;S&Rn Fr. 4â&#x20AC;&#x2122;000.â&#x20AC;&#x201C; de moins que le prix catalogue. Aussi avec Boxer Diesel.

/UTBACKX 5 portes. 0RIXPROMOTIONNEL DĂ&#x2019;S&Rn Fr. 4â&#x20AC;&#x2122;000.â&#x20AC;&#x201C; de moins que le prix catalogue. Aussi avec Boxer Diesel.

SUBARU. SWITZERLANDâ&#x20AC;&#x2122;S 4x4


D_SH2_Ançay_0412ok_2012 27.03.12 18:21 Seite 52

RÉUSSIR AVEC LES BAIES PRODUCTION VÉGÉTALE

Intérêt économique

Tableau 1: Dispositif expérimental avec indication des consignes d’arrosage Variante

Mesure de la teneur en eau du sol Tensiomètre

880 m3/ha d’eau à 1.6/m3 = 1425.–/ha 20h de travail/ha à 30.75 = 615.–/ha La gestion automatique de l’irrigation représente un potentiel de réduction des frais de CHF 2040.–/ha et par année.

Gestion manuelle Gestion automatique avec Watermark® le système WEM

Fréquence des relevés 1 fois par jour, sauf le week-end 1 fois par heure

Seuil de déclenchement 20.0 cbar 20.0 cbar

Fréquence des arrosages 1 à 2 fois par semaine 1 à 3 fois par jour

Tableau 2: Comparaison du rendement exprimé en g par plant et du déchet exprimé en % du rendement total Rendement 1er choix par plante (g) 2010 2011 673.8 ± 56 472.3 ± 89

Variante

Déchets (%) 2010 2011 3.8 ± 1.0 8.8 ± 29

Calibre des fruits (g) 2010 2011 17.5a 14.5a

Gestion manuelle Gestion automatique avec 710.4 ± 57 487.9 ± 66 4.1 ± 0.9 6.7 ± 1.5 16.2 .2b 13.7b le système WEM Comparaison du rendement exprimé en g par plant et du déchet exprimé en % du rendement total ainsi que du poids moyen des fruits exprimé en g par fruit entre les deux variantes.

Graphique: Evolution du potentiel matriciel du sol mesuré dans la variante pilotée automatiquement avec le WEM. Evolution du potentiel matriciel du sol (cbar)

40

prof. de 20 cm

20

10

21.4.2011

rendement légèrement supérieur par rapport à la variante gérée manuellement. Cette différence n’est toutefois pas significative. Par contre, le calibre des fruits a été significativement plus élevé dans la variante où l’irrigation est gérée manuellement. Cette différence peut s’expliquer par le fait que cette variante a reçu plus d’eau durant la phase de formation des fruits, ce qui a probablement permis un meilleur développement des fruits. Pour les deux années d’essai, les différents modes de gestion de l’irrigation n’ont eu d’incidence, ni sur la fermeté des fruits exprimée par l’indice Durofel, ni sur la qualité gustative des fraises exprimée par l’indice Brix ou l’acidité.

Influences sur le calibre En 2010, le rendement des deux variantes a été sensiblement plus élevé qu’en 2011. Cela est probablement dû au fait 52

prof. de 35 cm

30

0

jusqu’au

d’irrigation étaient correctes jusqu’au milieu de la période de récolte (mi-mai), par la suite, les quantités d’eau apportée ont été un peu trop élevées certains jours, car on observe que les sondes Watermark® posées à 35 cm indiquent une pression proche de 0 cbar, alors qu’à cette profondeur, les valeurs ne devraient pas descendre en dessous de 10 cbar. Dans cette variante, seuls 1.3 l/m² d’eau ont été apportés durant la période d’arrosage, ce qui représente une économie d’eau de 51 % par rapport à la variante témoin. Si l’on tient compte du fait que la variante témoin était probablement trop irriguée, l’économie d’eau est proche de 40 %. Comme l’apport de fumure s’est fait avec l’irrigation, la réduction importante des volumes d’eau apportés s’est traduite par une diminution de 17 % des quantités d’engrais ammenés par rapport à la variante témoin.

31.5.2011

que le mois d’avril 2011 a été très chaud. Ce stress thermique a freiné le développement des fruits sur les plants et accéléré leur mûrissement, ce qui a entraîné une diminution du calibre des fruits à la récolte. Les tensiomètres ont été relevés 47 fois et il y a eu 16 arrosages entre le 28 mars et le 10 juin. L’apport moyen était de 10.8 litres d’eau par irrigation, soit un volume de 2.5 l/m². Les apports d’eau ont été probablement trop importants durant la période de floraison et en fin de récolte, ce qui peut expliquer ce chiffre relativement élevé.

Économie d’eau Le déclenchement des irrigations est donné par les sondes mises à 20 cm de profondeur. On peut constater que certains jours, il y a eu plusieurs déclenchements d’irrigation. La comparaison des deux courbes du graphique montre que les consignes

Conclusion Dans cet essai, le système de gestion automatique de l’irrigation basé sur des sondes Watermark® et piloté par WEM a permis, en 2011, d’arroser de manière plus fine avec plusieurs déclenchements journaliers, pendant les périodes où la plante consomme beaucoup d’eau. Cela a permis une économie d’eau de l’ordre de 40 % grâce à une meilleure gestion des fréquences et des durées d’arrosage. Ce mode de gestion de l’irrigation n’a pas eu d’incidence sur le rendement et la qualité des fruits, mais a entraîné une légère diminution du calibre des fruits. Cette méthode permet également une réduction du temps de travail que l’on peut estimer à 20 heures/ha consacré au suivi des tensiomètres et à la gestion des arrosages. Le potentiel d’économie réalisable est de l’ordre de Fr. 2050.–/an, ce qui est proche du prix d’achat d’un WEM. 䡵 Auteur André Ançay, Agroscope Changins-Wädenswil, Centre de Recherche, 1964 Conthey Le rapport original contenant tous les détails sur la conduite de l’essai ainsi que les références bibliographiques est disponible auprès d’Agroscope ACW, Centre de Recherche de Conthey.

INF BOX INFO

www.ufarevue.ch

4 · 12

4 2012 · REVUE UFA


DF_Branchenverz_0412_ok_2012 28.03.12 11:02 Seite 53

Secteurs

Utilisez les adresses du nouvel index des branches crĂŠĂŠ par la Revue UFA.

MACHINES

INSTALLATIONS Dâ&#x20AC;&#x2122;Ă&#x2030;TABLES Die EntstĂśrung von

Wasseradern und Erdstrahlen wie auch die Wasserbelebung fĂźr Ihre Gesundheit:

8207 Schaffhausen 寿 052 631 19 00 www.gvs-agrar.ch

2942 Alle 2800 DelĂŠmont 1564 Domdidier 1470 Estavayer-le-Lac 3360 Herzogenbuchsee 3052 Zollikofen 1733 Treyvaux

Vitaltron ¡ Huobstrasse 15 ¡ CH-8808 Pfäffikon SZ 寿 055 420 34 74 oder 079 436 36 04 ¡ www.vitaltron.ch

寿 058 434 04 10 寿 058 434 04 20 寿 026 675 21 41 寿 026 663 93 70 寿 062 956 62 25 寿 058 434 07 90 寿 026 413 17 44

ANIMAUX

BURGMER Geflßgelzucht AG 8570 Weinfelden 寿 071 622 15 22, www.burgmer-ag.ch

PARABOL

www.umatec.ch

026 913 79 84

www.lgc-sa.ch

Suter

agrosuter.ch 079 672 76 25

ONLINE

SHOP

CONSTRUCTION

Kehren ohne Ă&#x201E;rger mit unseren Bambusbesen

ALIMENTS

TRAITE Vous voulez tout savoir des dernières actualitÊs? Alors consultez les Agro-News à l'adresse: www.ufarevue.ch

VEGETAUX

Stähler Suisse SA 4800 Zofingen 寿 062 746 80 00

Suite de la page 49

TECHNIQUE AGRICOLE à vendre Traktorsitz Grammer, Deutz Fahr, Stoff, Fr. 400; Roller Honda, 50 m3, Fr. 900 寿 081 756 08 70 REVUE UFA ¡ 4 2012

Bourse aux annonces de la Revue UFA. Comnuniquez-nous votre annonce par tĂŠl. au (058 433 65 20), fax (058 433 65 35) ou info@ufarevue.ch

www.staehler.ch

Frontmähwerk Vicon CM295E, Messerhalter neu, top Zustand, Fr. 4900 寿 055 440 34 64 Elektr. Aufzug 380V, 500 kg, Kette 6 m, Fr. 500; Rennvelo PR 4000, Simano 105, V 52/3, H 30/11, 8fach, GR 54, Fr. 100 寿 071 944 13 60

Pferdeanhänger, Jg. 2000, Leergewicht 737 kg, Gesamtgewicht 2000 kg, Stßtzlast 100 kg, Polyesterdach, ungeprßft, Fr. 2300 寿 079 772 12 60 Gebläserohre Aebi, 400 mm, 2 m Segmente, 1 Segment mit Drehkranz, inkl. Spannschellen, Einsatz nur in

Dßrrfutter, in tadellosem Zustand, Fr. 100 寿 079 328 76 63 Kt. BE Motorsäge Jonsered 2152, Profisäge, Neumaschine, Fr. 700 寿 079 319 58 47 Kreiselmähwerk Kuhn, Typ FC283TG, gezogen; Kreiselheuer Niemeyer

INFORMATIQUE

EDV-KomplettlĂśsungen fĂźr Produktion und Handel  

     

www.cbt.ch 061 981 25 33

Bourse aux bonnes affaires HR671/DH, 6 teilig 寿 079 710 07 71 Kratzbodenwagen JF 5000, Tandem, gßnstig 寿 079 778 10 87 Seilwinde Rentsch, 5 t; Motormäher Aebi

AM40, mit Gabeleingrasung; Kartoffelschßttelgraber, fßr Rapid 寿 079 748 30 57

Suite Ă  la page 54 53


DF_Kleinmarkt_0412_ok_2012 27.03.12 18:41 Seite 54

Bourse aux bonnes affaires Suite de la page 53

TECHNIQUE AGRICOLE à vendre Reform Muli 33, Jg. 1982, 4800 h, Hydraulikanschlüsse, Ladegerät, neuer Pickup, Alubrücke ohne Kippvorrichtung, ab Service und MFK 寿 034 493 37 32 Kurzfutterverteilwagen, 5 m3, Austrag vorne; Rübenbröckler BVL, günstig 寿 079 378 56 74 Silowagen 寿 079 719 63 71 Forstseilwinde Tajfun, 8.5 t, mit Seilausstoss, breites Schild, Gelenkwelle, Profifunk B&B, Jg. 2012, sehr gepflegt, Fr. 11'600 寿 079 319 58 47 Europalette, 20 Stk., Fr. 5/Stk.; Schreckschussaparat, mit Gasflasche, Fr. 350 寿 032 338 17 08 Rundballengestütze, für Ballenwagen, Brückenbreite 2.40 m, Fr. 450 寿 079 218 62 02 Ladewagen Agrar LW30D; Baumspritze Birchmeier, 1000 l; Melkmaschinen Alfa Laval, 2 Stk., Stand Eimer; Motormäher Rapid 505, Bandeingraser; Motormäher Rapid 606; Brennholzfräse, 2 Stk. 寿 071 393 23 85

40 km/h 寿 077 252 11 93

Tracteur Bucher D 4000 rouge, en parfait était; Autochargeuse Steyr Hamster Junior 寿 024 430 14 02 Melkstand, 2 x 3 Fischgerät, Milchmengenmessgerät, autom. Abnahme, Vakumpumpe, Waschanlage, 寿 079 663 81 15 Kt. LU Ladewagen Agrar TL219, top Zustand, Fr. 2200 寿 079 579 71 54 Kühlaggregat Wlaneurop, Typ GM50-4 CT, 380 V 寿 041 448 29 26 Fischgerätemelkstand Alfa Laval, 1 x 4 寿 041 980 12 78 Milchkannen, ca. 50 Stk., 20 l + 30 l + 40 l , sind Milch tauglich, fast wie neu, Fr. 200/Stk. 寿 079 575 25 52 Motormäher Aebi AM40, revidiert, mit neuem BE; Occ. BE, zu Aebi, evtl. Teile; Kreiselheuer Fahr KH 500 寿 079 468 70 42 Gussroste, 80 x 50 20 Stk.,100 x 33 25 Stk.; Silohäcksler Epple Blasius 940, Fr. 3500; Dammformer Baselier, mit Hangscheibe, Fr. 2000 寿 032 392 46 85 Distanzringe Schad, 33/44 x 200 zu 18.4 R 34, mit Schnellverschluss; Roller Honda, sehr gut erhalten,

Gebläserohre Aebi, 400 mm, Element mit Drehkranz 2 m, Rohr 2 m, div. Schellen, Einsatz nur in Dürrfutter, kein Rost, in tadellosem Zustand, Fr. 100 寿 079 328 76 63 Kt. BE Ladewagen Pöttinger Boss, 29 m3, Kurmannachse 30 km, hydr. Bremsen Jg. 1988, revidiert, Fr. 8000 寿 079 543 71 63 Melkstand De Laval, 1x 4, Recorder, Duo-Vac; Waschautomat Hygenius; Milchcontainer, 1200 l, mit Wärmerückgewinnung; Fütterungsautomat Itin + Hoch, alles günstig 寿 052 657 20 86 Druckfasspumpe, Grundfass, CR4-80, 4 Kubikmeter, 6 bar, mit 400 l Kessel, guter Zustand, Fr. 700 寿 079 721 52 89 Melkstand Boumatic, 3 x 1 Fischgräte, auf 2 x 3 ausbaubar, Milchmengenmessung, Abnahme, Waschautomat, Fr. 6 000, inkl. Einbaupläne 寿 041 448 29 26 LW Agrar TL 219, tiefgang, Jg. 90, guter Zustand; Pumpdruckfass Marchner, 3000 l, Jg. 95, guter Zustand; Kreiselheuer Pöttinger 61N; Kreiselschwader Pöttinger 340 N 寿 078 641 29 61

Pferdekumet, schön, restauriert, mit eingearbeitetem Spiegel, top Zustand, Preis nach Vereinbarung 寿 056 241 11 09 Silierladewagen Pöttinger Boss 2, 22 Messer, hydr. Kratzboden, Kurmannachse, Fr. 16 000 寿 079 726 54 83 Motorsäge Husqvarna 435, 40.9 cm3, 2.2 PS, Schwertlänge 38 cm, Aktionspreis, statt Fr. 580, Fr. 350 寿 055 440 34 64 2-Scharpflug Althaus nonstop, Iglu Tiefe 2.1, B. 3 m, H. 1.7/2.1 m; Div. Zaunmaterial 寿 052 765 12 91 Feldrandmietenumsetzer, 3 m, mit Knickdeichsel, Fr. 4900 寿 079 836 39 92 Hochdruckreinger Kränzle, Warmwasser, Therm 895, Jg. 2004, guter Zustand, Fr. 1900 寿 078 835 33 68 Auto Ford Mondeo, mit AHK, 1800 kg, 150'000 km, Tempomat, 8-fach bereift, günstig 寿 034 413 00 08 Gummiförderband Blaser Occ., 9 m, fahrbar; Gummiförderband Gamo, 7 m, fahrbar; Div. Gummiförderbänder, 2 m und 4 m, 14 m und 17 m; Flachförderband, 30 m 寿 033 437 51 54 oder 079 628 83 80

Heubelüftung Axial 11 PS, passend für 500 m3, mit neuer Steuerung, Luftfeuchtigkeit, mechanisch und optisch einwandfreier Zustand, Fr. 1000 寿 079 328 76 63 Kt. BE Dammformer Gruse, mit Hangsteuerung, gepflegte Maschine; Hitch, zu Kreiselegge Falc 寿 079 395 92 59 Traktor Fendt Farmer 309, mit Fronthydraulik, Frontlader, 7200 Betriebsstunden, Jg. 1996, gepflegtes Aussehen, Chiffre 878 Presse enrubanneuse taarup, BIO, année 2005, doseur à mais, multipress pour botteleuse 寿 079 691 05 32 Heubelüftung Axial, 12 KW 寿 034 493 40 02 Dosiergerät Sumag, 6 m, Jahrg. 88, sehr guter Zustand, günstiger Preis 寿 079 525 77 52 Dreiseitenkipper, LKW Einachs, 10 m3, hydr. Bremse, durchgehende Anschlüsse, guter Zustand; Dreiseitenkipper, LKW Zweiachs, 10 m3, hydr. Bremsen, guter Zustand 寿 079 404 82 57

Gartenhacke MTD, 60 cm Arbeitsbreite, 5.5 PS Motor, Fr. 490 寿 078 835 33 68

TECHNIQUE AGRICOLE recherche Gummiförderband 寿 078 910 87 39 Holzspaltmaschine für an Traktor, oder Metrac, Raum Ost- und Innerschweiz 寿 079 245 25 02 Glocken und Treicheln; Klauenstand; Amboss; Siloballenspitz; Traktor, alles bis Fr. 1000 寿 079 826 24 30 Ferkelfutterautomaten Sprinter 寿 079 620 57 00 Einachser, für Schüler zum Reparieren, günstig 寿 071 223 35 89 Einachsanhänger, Holz, leicht, B. 1.6 m, bis max. 1.8 m 寿 079 321 94 46 Kt. Bern Rapid 505, mit Bandeingrasung 寿 079 245 25 02 Betonroste, befahrbar, L. mind 3.6 m; Pendelschiene, Kategorie 1, zu Knüsel Bandheuer, oder Tausch gegen Kategorie 2 寿 079 318 93 07 3-Seitenkipper, Tandem oder Einachs 寿 078 801 85 41

Suite à la page 78

Super offres, météo et bien plus encore – toujours d’actualité sur www.landi.ch

Actuel: TV LANDI météo trois fois par jour 54

4 2012 · REVUE UFA


D_NT0_Kurznews_0412 ok_2012 27.03.12 18:10 Seite 55

BRÈVES PRODUCTION ANIMALE

Affouragement des porcelets fraîchement sevrés Le sevrage constitue un changement d’affouragement abrupt pour les porcelets qui n’ont consommé qu’une faible quantité de fourrage solide durant la phase d’allaitement. Cela peut conduire à des problèmes de diarrhée. Des mesures adaptées permettent d’éviter les problèmes liés au sevrage. Dans les premiers jours qui suivent le sevrage, les porcelets mangent peu et doivent mobiliser de la graisse corporelle. Lorsqu’ils ont faim, ils ont besoin d’une température ambiante plus élevée. Les bactéries qu’ils consomment peuvent mieux se développer dans l’intestin grêle, le pH de l’intestin n’étant pas encore suffisamment acide pour les tuer. L’amidon insuffisamment dégradé peut favoriser la multiplication des

bactéries dans l’intestin grêle. Leur gros intestin étant insuffisamment développé, en cas de diarrhée, les porcelets perdent plus de liquide et d’électrolytes que les porcs plus âgés. Mettre à disposition de l’aliment complémentaire à l’allaitement dès la deuxième semaine de vie favorise l’absorption du fourrage solide après le sevrage. Les fourrages à effet dié-

tétique contenant des types de fibres appropriées telles que les pulpes de betterave ou des glumes de céréales favorisent le développement du gros intestin et la colonisation de l’intestin avec une flore appropriée. Une nouvelle fiche technique sur le sujet est disponible: www.agroscope.ch ➠ A. Liebefeld-Posieux ➠ Publications ➠ ALP actuel 42

Virus de Schmallenberg

Botulisme chronique en Suisse?

cliquant sur www.holsteinvision.ch (➠ données).

Le virus de Schmallenberg est transmis par les moustiques et les cératopogonidés. Ce virus a été récemment

diagnostiqué en Allemagne et en France. Durant la période d’activité des insectes, soit en été et en automne, le virus de Schmallenberg peut se traduire par des problèmes de diarrhée, de la fièvre et une baisse de la production laitière. Les animaux gestants qui sont infectés peuvent être victimes d’avortement précoce alors que leur progéniture peut être affectée de malformations congénitales. Chez les bovins, comme chez les moutons et les chèvres, tout avortement intervenant après trois mois ou plus de gestation doit être annoncé au vétérinaire d’exploitation. C’est en effet à cette seule condition que les analyses prescrites dans de tels cas peuvent être effectuées. Le vétérinaire devrait également être averti en cas d’avortement précoce, de déformation congénitale ou de naissance mort-née. OVF REVUE UFA · 4 2012

Outre la forme bien connue, aigu et souvent mortelle de botulisme, une forme chronique apparaît chez les bovins en Allemagne depuis quelques années. Des articles de presse évoquent régulièrement une épidémie mystérieuse. Jusqu’à maintenant, les scientifiques n’ont toutefois jamais pu déterminer s’il s’agissait d’une nouvelle forme de maladie et si cela avait quelque chose à voir avec le botulisme. En Suisse, l’Office vétérinaire fédéral (OVF) suit la situation de près. Aucun cas similaire n’est toutefois encore apparu chez les animaux de rente. Dans le cas de la forme de botulisme que l’on connaissait jusqu’à aujourd’hui, la contamination se faisait via l’absorption de denrées alimentaires infectées. Le contact du fourrage avec des cadavres animaux doit à tout prix être évité. OVF

Service d’avertissement SMS La Fédération d’élevage Holstein aide à la gestion du troupeau avec un nouveau service SMS pour les numérations cellulaires supérieures à 150 000. Tous les éleveurs qui sont abonnés peuvent bénéficier de cette nouvelle prestation en

Plus de lait pour une production plus élevée L’approvisionnement en nutriments des veaux via la buvée influence leur niveau de production ultérieur. C’est la conclusion à laquelle est arrivé un groupe de chercheurs travaillant sous la direction de Mike van Amburgh de la Cornell University Ihaca, USA. Dans le cadre d’une étude rétrospective, les lactations à 305 jours de 1244 vaches primipares de l’exploitation d’essai de l’Université ainsi que 624 primipares appartenant à une exploitation laitière ont été analysées.

Première pour le film «Le combat des reines» Le film documentaire suisse «Le combat des reines» présente la finale cantonale des combats de reines qui se déroule chaque année en mai. Il sera présenté le 3 mai 2012 dans les cinémas de Suisse (romande et alémanique). Dans son film, le régisseur Nicolas Steiner montre les liens qui existent entre les combats et les événements vécus par les protagonistes, présentant au public un spectacle plein de tensions, d’émotions, de passion et de relations humaines. Participez au tirage au sort de 4x2 tickets de cinéma pour le film «Le combat des reines»! Envoyez à cet effet un SMS au 880 (90ct.) avec la mention: KFL cinéma, nom, adresse. Délai d’envoi: 13 avril 2012. www.kampfderkoeniginnen.ch

Dans l’exploitation d’essai de l’université, un succédané au lait de haute qualité a été utilisé. Durant la période où le veau buvait, dans le cadre de la variante intensive, l’accroissement journalier était alors supérieur de 160 g. L’étude est arrivée à la conclusion que pour chaque kilo d’accroissement supplémentaire par rapport au groupe témoin, l’augmentation de la production laitière était de 970 kg au cours de la première lactation. Jusqu’à maintenant, on conseillait de limiter les quantités abreuvées aux veaux, pour limiter les risques de diarrhées.

Toujours actuelles www.ufarevue.ch 55


D_Bio_0412 ok_2012 27.03.12 17:45 Seite 56

PAGE BIO

Production efficace de lait bio LONGÉVITÉ Des vaches qui vivent longtemps avec une performance convenable constituent un objectif en production laitière bio. Il est économiquement intéressant de mettre à disposition un maximum d’énergie provenant des fourrages grossiers. De nombreux conseils pratiques ont été dispensés lors de la journée UFA à Sursee à la mi-mars. Les débats ont également porté sur d’éventuelles révisions d’ordonnances.

Une ingestion insuffisante d’énergie après le vêlage, une mauvaise condition corporelle et un manque de structure dans la ration sont les principales causes de troubles de la fertilité à l’étable, selon Rolf Steffen, directeur des ventes UFA à Sursee, lors de la journée Bio qui s’est déroulée le 14 mars 2012. Une augmentation de l’efficience de la production passe par une bonne maîtrise de ces facteurs.

La différence de prix va diminuer La croissance du marché du lait bio est une source supplémentaire de motivation. «Actuellement, nous payons 21 ct de plus pour le lait Bourgeon», a déclaré Primin Furrer, directeur des «Zentralschweizer Milchproduzenten» (ZMP), une organisation qui compte environ 250 exploitations bio. Par rapport à l’Allemagne, le prix suisse est supérieur de 10 %. «A plus long terme, nous n’aurons plus une différence aussi élevée», prophétise Primin Furrer. En 2011, dans le rayon des ZMP, la quantité de lait bio a augmenté de 3.6 %.

Une bonne utilisation des prairies Une production laitière élevée à partir des fourrages de base passe par une gestion professionnelle des herbages. «Que l’on produise de la bonne ou de la mauvaise qualité sur ses prairies, la charge de travail reste la même», constate Dominik Fischer, de Semences UFA. La prairie idéale comporte 60 à 80 % de bonnes graminées, 10 à 30 % de légumineuses et 5 à 10 % d’autres plantes. Il est important d’avoir une utilisation adaptée à la composition botanique. Sur les prairies riches en ray-grass 56

anglais et en pâturin des prés, cela signifie quatre à six utilisations par année. Cependant, chaque coupe engendre env. Fr. 70.– de coûts variables de mécanisation. Et avec quatre coupes par année, en apportant 20 kg N/ha/coupe, non seulement le rendement en matière sèche est plus élevé qu’avec six coupes, mais également celui en NEL et en PAIE. Les trous doivent être «rebouchés» le plus rapidement possible avec de bonnes plantes. «Chaque année, un léger sursemis au début de la végétation prévient les problèmes d’adventices», recommande Dominik Fischer. Après un sursemis, il faudrait si possible renoncer à épandre du purin afin de ne pas porter atteinte aux nouvelles plantes. Avec de faibles intervalles entre les coupes, on augmente rapidement la densité du gazon.

l’herbe pâturée, car cette dernière est également très riche en sucre à cette époque», conseille Urs Spescha, chef du ressort vaches laitières chez UFA Sursee. En principe, d’un point de vue économique, il est plus rentable de couvrir au maximum les besoins énergétiques à partir du fourrage de base et de compléter en protéine.

L’exploitation Rölli à St. Erhard a fait l’objet d’une visite durant la journée. La ration hivernale partiellement 2

5

3

6

4

7

Energie tirée des fourrages de base Pour une complémentation optimale du fourrage de base, le système d’affouragement UFA W-FOS est idéal car il tient compte de la vitesse et des phases de dégradation des composants énergétiques et protéiques de la ration dans la panse. «De l’ensilage d’herbe riche en sucre de première coupe ne devrait si possible pas être affouragé au printemps en complément à 1

4 2012 · REVUE UFA


D_Bio_0412 ok_2012 27.03.12 17:46 Seite 57

PAGE BIO mélangée comprend 45 % d’ensilage de maïs, 35 % d’ensilage d’herbe ainsi que 1 kg d’UFA 287 par vache. Durant la phase de démarrage, l’aliment de production l’UFA 278 est distribué en fonction des besoins jusqu’à 2.5 kg via un DAC. En été, le troupeau a droit à la pâture intégrale, uniquement complétée par de l’ensilage de maïs à l’étable. La complémentation en minéraux, en raison de la forte proportion de maïs, est effectuée avec UFA 293 (riche en phosphore).

Un manque de protéine avec des taux d’urée inférieurs à 15 est relativement fréquent sur les exploitations bio. Le concentré protéique doit être distribué avec le mélange afin que la dégradation de la ration soit synchronisée dans la panse et d’atteindre des performances plus élevées. Un léger surplus de protéine est idéal car cela permet d’éviter l’embonpoint.

1 · «En tant que coopérative propriété des agriculteurs, chez UFA, nous nous engageons pour les exploitations bio avec nos entreprises partenaires», déclare Rolf Steffen, directeur des ventes UFA Sursee.

Opportunités avec la volaille

3 · Pirmin Furrer: «Depuis l’automne 2011, le prix du lait bio est découplé de celui du conventionnel.»

8 · Ils ont gagné chacun un sac d’aliment d’élevage bio UFA 170 F: Roland Lichtsteiner, Josef Imfeld et Othmar Wiederkehr (de g. à d.). Tout à gauche, Urs Spescha, UFA, qui a organisé magistralement cette journée.

4 · Au-delà de 40 % de matière sèche, l’aptitude à l’ensilage et la consommation diminuent.

9 · Plus de 55 agriculteurs ont pris part à la journée UFA. La famille Rölli les a accueillis à bras ouverts.

5 · Tobias Studer, conseiller en alimentation au FiBL: «100 % d’alimentation bio, 90 % de fourrages grossiers, 10 % de concentrés au maximum et SRPA – ce sont là les avantages du lait Bourgeon.»

10 · «Grâce à la ration RTM, nous distribuons le fourrage une fois par jour, ce qui ne nécessite pas plus de 45 minutes» explique Michael Rölli.

2 · Elles ont beaucoup apprécié le superbe temps qui prévalait lors de la journée bio: les vaches de Michael Rollis.

Pour les exploitations bio qui ont réussi à accroître leur efficacité dans la production laitière et qui envisagent de se lancer dans des branches d’exploitation supplémentaires, la production d’œufs et de poulets offre des perspectives intéressantes. «Dans le secteur bio, la filière a bien en main les quantités d’œufs et de viande de poulet », confirme Urs Heer, qui travaille depuis 10 ans en tant que spécialiste volaille auprès d’UFA. 䡵

Interdiction de l’huile de foie de morue et 75 % d’herbe? Actuellement, Bio-Suisse n’a encore procédé à 5

aucun changement définitif, comme l’a mentionné Tobias Studer du FiBL. On parle d’interdire l’huile de foie de morue avec une utilisation possible sur prescription vétérinaire. Une proposition d’alimenter les bovins bio avec au moins 75 % d’herbe est également en discussion afin de réglementer la proportion de maïs. Selon certains praticiens cela poserait problème dans les cas où le maïs est complété avec de la luzerne produite sur l’exploitation. D’autre part, le maïs est une plante énergétique précieuse facile à cultiver.

8

6 · Cette année, selon Urs Heer, on recherche huit à dix exploitations

6

9

7

11

supplémentaires pour la production d’œufs bio. 7 · Dominik Fischer: «Un pH de 6.5 dans le sol est idéal car à ce niveau, les autres fertilisants comme l’azote ou le bore sont bien disponibles».

11 · L’exploitation Rölli s’étend sur une surface de 31 ha et détient 45 vaches laitières avec une moyenne de 7000 kg par lactation.

10

Auteur Matthias Roggli, Revue UFA, 3360 Herzogenbuchsee. 50 kg de sel bétail gratuit pour l’achat de 100 kg de sel minéral UFA. Jusqu’au 12.5.2012.

INF BOX INFO

www.ufarevue.ch

REVUE UFA · 4 2012

4 · 12

57


D_NT8_Künzli_0412 ok_2012 27.03.12 18:14 Seite 58

CONSTRUCTIONS ET STABULATIONS PRODUCTION ANIMALE

Assainissement des fourragères LES SURFACES DE BÉTON LISSES des crèches deviennent rugueuses et irrégulières avec le temps, suite à l’effet des acides que contiennent les fourrages. Elles peuvent être assainies en utilisant un enduit de protection contenant une résine époxy ou en recourant à un rouleau plastique de recouvrement. Dans le cadre de la première solution, il faut que la température soit suffisamment élevée.

Armin Künzli

Il est plus facile de maintenir propres de telles tables d’affouragement. Les bactéries ne disposent par ailleurs pas d’un milieu propice pour se multiplier.

Les fourragères en béton abîmées par les acides contiennent des millions de germes et de bactéries. Il peut s’ensuivre des problèmes sanitaires et une diminution de la production laitière. Il est par ailleurs impossible de nettoyer les revêtements rugueux jusqu’au plus profond des pores.

rugueuses. Une pose professionnelle nécessite une température de 15 °C. Lorsqu’il s’agit de recouvrir de nouveaux sols, il faut supprimer les restes de ciment à l’aide d’une fraise. Si l’on procède à un nettoyage humide à l’acide, il y a un risque qu’une partie de ce dernier reste dans le béton et diminue la durée de vie du revêtement.

Les vaches apprécient les surfaces lisses et propres Des ana-

La pose d’une couche de fond

lyses effectuées dans la pratique ont démontré que les vaches privilégient les tables d’affouragement propres, lisses et exemptes de germes. La distribution d’un fourrage de qualité élevée et régulière incite les vaches à consommer plus, ce qui se traduit par une production laitière plus élevée. Les revêtements lisses facilient le repoussage du fourage et le nettoyage.

crée un lien parfait entre le béton et le revêtement à base de résine époxy. L’adjonction d’une couche de sable de quartz procure au revêtement la stabilité ainsi que l’épaisseur de couche dont il a besoin (env. 3 mm). Une bonne durée de vie est ainsi assurée. Aujourd’hui, en règle générale, on conseille d’opter pour des largeurs d’au moins 1.20 m.

Protéger les surfaces grâce à des résines époxy Dans la pra-

Durée de séchage Lorsque la température avoisine 15 °C, la table d’affouragement peut être utilisée deux jours après la pose du revêtement. Pour l’assainissement des tables d’affouragement existantes, certains prestataires disposent de produits à durcissement rapide (FC 180) avec des revêtements utilisables le jour même déjà. Il est également possible d’assainir les fourragères des stabulations entravées à l’aide d’une résine époxy. La pose de ce type de revêtement devrait être réalisée par des professionnels.

tique, le fait de revêtir les tables d’affouragement d’une résine époxy a fait ses preuves. Ces résines peuvent aussi bien être utilisées sur de nouvelles surfaces en béton (après un séchage de 3 semaines) que sur d’anciennes surfaces

Prix indicatifs par mètre carré (incl. TVA) Protection de surface à l’aide d’une résine époxy • variante avec couche de fond et deux couches de résine époxy: env. Fr. 30.– • variante avec couche de fond, résine époxy et sable de quartz: env. Fr. 60.– • variante avec couche de fond, résine époxy à effet rapide et sable de quartz: env. Fr. 68.– • Coûts de main-d’œuvre dès 50 m2 de surface, environ Fr. 35.–/m2. Lorsqu’une personne de l’exploitation aide à la mise en place, réduction de 30 %. • Travaux de préparation, location de la fraiseuse: Fr. 6.–/m2. Rouleau pour table d’affouragement • PVC 2 mm, tous les matériaux de fixation et les profils inclus: env. Fr. 90.–

leaux pour table d’affouragement peuvent être posés par l’agriculteur luimême, après instruction par un spécialiste. La nouvelle table d’affouragement peut être réutilisée immédiatement alors que la pose peut s’effectuer par n’importe quelle température. Le plastique spécifique et dur utilisé à cet effet a fait ses preuves. Cette variante est comparable aux revêtements inox. Le rouleau pour table d’affouragement constitue une solution idéale lorsque le béton est fortement endommagé ou qu’il doit être assaini durant l’hiver. 䡵

Rouleaux PVC pour tables d’affouragement Les rouleaux pour tables d’affouragement constituent une autre méthode pour recouvrir les fourragères. Les rouleaux de 1.0 m et 1.2 m de largeur sont montés à plat sur le sol à l’aide de profils en aluminium. Les rou58

Auteur Armin Künzli, chef de produit, DeLaval SA Sursee, 6210 Sursee, www.delaval.ch

INF BOX INFO

www.ufarevue.ch

4 · 12

4 2012 · REVUE UFA


D_UFA-Aktuell_0412 ok_2012 27.03.12 18:23 Seite 59

OFFRES SPECIALES ACTION

Composés minéraux MINEX / UFA 50 kg de sel bétail gratuit, à l'achat de 100 kg ou 1 sac d'UFA-Ketonex gratuit, à l'achat de 200 kg jusqu’au 12.5.2012 ACTION

Rabais MINEX supplémentaire de Fr. 60.– à l'achat de 600 kg de MINEX jusqu’au 12.5.2012 SPÉCIALITÉ DU MOIS

UFA top-fit Rabais Fr. 5.–/sac de 10 kg Rabais Fr. 10.–/sac de 25 kg jusqu’au 28.4.2012 ACTION

Bonnet chasse-mouches HYPONA gratuit Un bonnet à l'achat d'aliments HYPONA dès Fr. 150.–, deux bonnets dès Fr. 300.– (jusqu'à épuisement du stock) jusqu’au 14.4.2012 ACTION

UFA-Fishtop Rabais Fr. 5.–/100 kg jusqu’au 28.4.2012

UFA-AKTUELL UFA-ACTUEL

La complémentation en Mg aussi déterminante pour la fécondité La première herbe de printemps est souvent pauvre en magnésium (Mg). Sa haute teneur en potassium entrave encore l'absorption du Mg. Or le magnésium joue un rôle clé dans la fonction musculaire. Raison pour laquelle une carence se traduit, sous forme aiguë, par une tétanie d'herbages voire même des spasmes musculaires mortels. Mais bien plus fréquentes sont les carences insidieuses qui ont des conséquences négatives sur la fécondité.

MINEX 974 • Présente une teneur accrue en Mg (150 g/kg) et un rapport Ca :P de 3 :1. • Renferme des supports organiques, de la mélasse et des arômes qui le rendent très appétible. Les composés minéraux ordinaires sont souvent peu appétibles.

120 à 150 g de MINEX 974 par vache et par jour complètent parfaitement l'herbe de printemps pauvre en Mg.

• Est riche en vitamine E qui améliore l'effet du sélénium. • Associe des éléments organiques et inorganiques de manière à sécuriser les apports. • Sous forme expansée, pauvre en

germes, grâce à la technologie de l'expansion utilisée pour sa fabrication. • Les animaux ne peuvent pas trier. • Est distribuable au DAC.

TIPP DES MONATS CONSEIL DU MOIS

Renforcer la résistance

100

80 70

Calcium Phosphore Magnésium Fer Manganèse Zinc Sélénium Vitamine A Vitamine E Vitamine B1

90

60 50 40 30 20 10 0

Couverture des besoins du veau par le lait de vache (%) REVUE UFA · 4 2012

avec UFA top-fit Le lait de vache seul ne couvre pas entièrement les besoins des veaux (graphique). UFA top-fit fournit de manière simple tous les nutriments indispensables. Ce concentré de minéraux et de substances actives est distribuable via l'automate, grâce au doseur d'additifs. On peut aussi le mélanger au lait à la main. Il stimule l'ingestion, favorise la résistance et la vitalité des veaux et embellit leur pelage.

Des bactéries lactiques et des substances actives végétales naturelles soutiennent la digestion. UFA top-fit renferme 500 mg de fer au

Le problème

kilogramme. Il peut donc être utilisé sans problème dès 100 kg de poids jusqu'à la fin de l'engraissement.

Carences en minéraux, en oligoéléments et en vitamines, en cas d'allaitement au lait entier seul.

Les symptômes Baisse des performances, sensibilité accrue aux maladies infectieuses et carentielles, de même qu'aux diarrhées. La solution

Mélanger 80 g d'UFA top-fit par 100 g de poids vif, à la buvée. 59


D_UFA-Aktuell_0412 ok_2012 27.03.12 18:23 Seite 60

UNTERWEGS MIT... EN ROUTE AVEC…

En route avec Toni Büchler, spécialiste des porcs Les solutions efficaces, tant au plan technologie qu'au plan rentabilité, donnent satisfaction aux producteurs puisqu'elles sont un gage de réussite. Conseiller en alimentation animale dans la région desservie par l'Agro-Center Malters et les LANDI Oberwiggertal et Rottal, Toni Büchler préconise des concepts alimentaires durables. Ce spécialiste des porcs connaît la production animale depuis sa plus tendre enfance car il a grandi dans une ferme. Un atout majeur dans sa profession, comme on le constate une fois de plus.

Mieux

à 85 kg Toni Büchler se rend régulièrement chez Bruno Bühlmann. Il le conseille en matière d'alimentation et dresse tous les six mois une analyse des résultats de son engraissement. «Je suis toujours très impatient de voir mes chiffres d'engraissement et d'abattage» révèle cet engraisseur qui trouve, par ailleurs, essentiel de pouvoir comparer sa production à celle d'autres porcheries pour progresser. Car «les chiffres comptables seuls peuvent tromper». Bruno Bühlmann préfère livrer ses

lots lorsqu'ils atteignent en moyenne 85 kg (au lieu de 90) pour optimiser la proportion de viande maigre.

d'engraissement et d'abattage de mes animaux» confirme l'engraisseur.

Hygiène et vermifugation Un Aliment de pré-engraissement Les porcelets viennent directement d'une porcherie déterminée par l'entremise d'Anicom. On nettoie et on désinfecte soigneusement les boxes et l'installation d'alimentation avant toute réoccupation. Bruno Bühlmann dispose d'une porcherie de pré-engraissement de 50 places. Il utilise l'aliment de démarrage UFA 321-4 jusqu'à 45 kg de poids vif. Ensuite il passe à l'aliment UFA 331-4. «Jusqu'à maintenant, j'ai toujours été convaincu de la qualité de ces produits», dit-il pour expliquer son choix. L'alimentation en phases qui tient compte de la croissance musculaire et des besoins protéiques accrus au début de l'engraissement, permet de nourrir les porcs au plus près de leurs besoins nutritionnels. Une stratégie payante qui se traduit par de bons gains de poids et des résultats d'abattage optimaux. «C'est ainsi que j'ai amélioré les performances

traitement médicamenteux n'est que rarement nécessaire. Bruno Bühlmann veille à la bonne santé de ses porcs et applique, en particulier, des mesures d'hygiène rigoureuses s'agissant de l'ali-

Les génisses reçoivent leur bloc d'ensilage une fois par semaine.

L'exploitation Bühlmann, à Reidermoos.

Toni Büchler, 6147 Altbüron Né le:

1er janvier 1985

Etat civil:

célibataire mais en couple heureux avec Fabienne

Carrière:

formation d'agriculteur, engagements sur un domaine agricole et chez Anicom; au Service technique UFA depuis l'automne 2009

Hobbies:

musique (brass band), l'agriculture en général

Devise:

«bien conseiller les producteurs de porcs pour les faire progresser.»

60

Gagner davantage grâce au compte marchandise UFA Bruno Bühlmann achète ses aliments UFA en compte marchandise, c'est-àdire en compensation des céréales fourragères et du maïs grain qu'il livre à la LANDI Oberwiggertal. «L'année dernière, j'ai demandé des offres pour l'achat de ces récoltes sur pied ou

battues, et j'ai comparé ces offres au système du compte marchandise. Finalement, j'obtiens le meilleur prix avec le compte marchandise», conclut-il. Les céréales fourragères écoulées en compte marchandise UFA permettent aux agriculteurs de réaliser un très bon surprix (jusqu'à 10 %). L'assortiment UFA est à leur disposition. Et tous les 4 2012 · REVUE UFA


D_UFA-Aktuell_0412 ok_2012 27.03.12 18:23 Seite 61

mentation liquide: désinfection bimensuelle des conduites et traitement acide automatique, dans le conteneur de prémélange. A 30 kg PV, il vermifuge son cheptel pendant 10 jours. Pendant les canicules, les animaux peuvent se rafraîchir sous les douchettes installées dans le parcours.

Elevage sous contrat A part l'engraissement porcin, l'élevage sous contrat – en trois groupes d'animaux – constitue une importante ressource de

la ferme Bühlmann. Cinq exploitants lui livrent leurs veaux sevrés et écornés. Le plus jeune groupe reçoit de l'UFA 142F en complément au foin/regain et à l'ensilage d'herbe. Les deux autres groupes ne mangent que du foin/regain et de l'ensilage d'herbe. «Le maïs les rend trop gras», constate Bruno Bühlmann. Le fourrage vert produit sur place présente des teneurs nutritives élevées parce que le domaine dispose d'une grande surface de terres arables et que, grâce à la rotation des cultures, l'exploi-

BLICKPUNKT POINT DE VUE

Bruno Bühlmann

«Avec le compte marchandise, j'obtiens le meilleur prix»

tant réensemence régulièrement des prairies temporaires.

Affouragement

à

discrétion

Bien que les génisses d'élevage soient logées dans l'ancienne étable des vaches transformée (boxes) et dans une remise (litière profonde), le travail s'organise de manière très efficace. Un dispositif de rinçage circulaire achemine le lisier des canaux dans la fosse prévue à cet effet. Les génisses du groupe moyen sont affouragées à discrétion. Une fois par semaine, Bruno Bühlmann prélève un chargement d'ensilage d'herbe hors du silo tranchée, avec la désileuse en bloc – utilisée en commun par plusieurs agriculteurs – et le pose directement sur la table d'affouragement. «De cette manière, je gagne beaucoup de temps», précise-t-il. Les pierres à lécher LANDI disposées à la crèche, qui contiennent non seulement les macroéléments et les oligoéléments indispensable mais aussi du sodium, assurent la complémentation minérale. 䡵 Bruno Bühlmann préfère livrer ses lots (Coop Naturafarm) lorsqu’ils atteignent en moyenne 85 kg pour optimiser la proportion de viande maigre.

Profil de l'exploitation Bruno et Rita Bühlmann, 6260 Reidermoos

produits présentent des teneurs garanties. Alors que ceux qui stockent euxmêmes leurs céréales risquent des pertes par échauffement, moisissement et infestations parasitaires. Les aliments en compte marchandise UFA vous intéressent? Prenez contact avec le Service technique UFA de votre région. REVUE UFA · 4 2012

Surface agricole utile: 27 ha, zone de plaine Cheptel: 260 places porcs à l'engrais CNf, 50 génisses d'élevage Cultures: 4 ha maïs grain, 4 ha blé, 2 ha orge, 2 ha colza, 2 ha soja, prairies temporaires et permanentes Main-d'œuvre: l'exploitant

61


D_UFA-Aktuell_0412 ok_2012 27.03.12 19:11 Seite 62

ERFOLG IN DER PRAXIS SUCCÈS DANS LA PRATIQUE

LESE-FUTTER À LIRE Granulés contre la cétose

Rolf Pfeiffer, Ammerzwil (BE).

Biorégulateur pour assainir la flore intestinale «Appétible et antidiarrhéique» – telles sont les premières qualités d'UFA-Antifex, selon Rolf Pfeiffer. Détenteur d'un cheptel de 5000 pondeuses LSL, il utilise cette spécialité UFA (distribuée à la main sur l'aliment UFA 543) lors de l'installation, à partir d'une performance de ponte d'env. 70 % (stress de ponte) et, au besoin, une fois encore lorsque les poules sont âgées de 30 à 35 semaines, quand la pression Coli réapparaît. La distribution est toujours effectuée pendant trois jours – 1 g/animal/ jour – suivis d'une pause de trois jours. «Mieux vaut en donner moins long-

temps et donc davantage à la fois», préconise Ueli Kämpfer, spécialiste des volailles, qui conseille Rolf Pfeiffer. Ce dernier confirme que cette stratégie «fonctionne très bien».

Pour toutes les espèces animales UFA-Antifex contient des bactéries lactiques d'une souche naturellement présente dans l'intestin. Ces bactéries produisent de l'acide lactique qui régule la digestion, stimulent le système immunitaire, favorisent le développement des bactéries intestinales utiles et inhibent la prolifération des bactéries nuisibles.

UFA-Antifex déploie au mieux ses effets quand on l'emploie dès les premiers symptômes de troubles digestifs – jusqu'à ce que les fèces se soient normalisées. Grâce à ce produit, la flore intestinale se régénère aussi rapidement après un traitement médicamenteux. UFA-Antifex est disponible en seaux de 1.5 kg ou en sacs de 10 kg. Il est hydrosoluble et distribuable via le doseur d'additifs/l'automate. Il n'implique aucun délai d'attente. Dosages par animal et par jour: veau 10 à 20 g, porcelets 2 à 5 g, volailles 0.2 à 1 g.

HOBBYTIER-ECKE ANIMAUX D’AGREMENT

Action UFA-Fishtop – Aliments extrudés: plus efficaces UFA propose toute une palette d'aliments produits en Suisse, pour les poissons. Calibrés de 2 à 4.8 mm, les aliments UFA-Fishtop sont formulés pour des poissons mesurant au moins une dizaine de cm de long. Les alevins, plus petits, disposent de plusieurs aliments spécifiques. Notre assortiment comprend désormais aussi deux aliments extrudés (UFA 827 et UFA 828). L'extrusion gélatinise l'amidon qui devient plus digestible. Les aliments extrudés sont plus riches en énergie et présentent 62

une meilleure efficacité alimentaire. Par ailleurs, ils flottent sur l'eau ou ne descendent que très lentement. Ainsi, les poissons les avalent intégralement, sur un plus long laps de temps. D'où un effet positif sur la qualité de l'eau. On conseille une ration quotidienne d'aliment extrudé légèrement inférieure à celle d'un aliment conventionnel. Donner trop induit un risque de surcharge pondérale. Les nouveaux aliments extrudés intéressent également les éleveurs professionnels de poissons.

UFA-Fishtop: Rabais Fr. 5.–/100 kg jusqu’au 28.04.2012 dans votre LANDI!

Tableau:

Assortiment UFA-Fishtop Granulés

UFA 835 UFA 836 UFA 838 UFA 827 UFA 828

2.0 mm 3.5 mm 4.8 mm 3.0 mm 4.5 mm

Convient aux truites de 9 – 12 cm 12 – 19 cm dès 19 cm 12 – 16 cm dès 17 cm

Nos clients confirment qu'UFAKetonex structuré en granulés réduit de manière significative les problèmes de cétose (acétone) dans l'étable des vaches laitières. 200 à 300g par vache/ jour une semaine avant le vêlage, et 400 à 500g pendant trois à six semaines après, préviennent les maladies métaboliques qui peuvent engendrer de nombreux autres troubles (p. ex. mammites). Ne manquez pas notre action combinée avec les composés minéraux Minex/UFA sous «Offres spéciales»!

Gratuit: un bonnet chasse-mouches pour chevaux Les aliments HYPONA 788/888 conviennent aux jeunes remontes comme aux chevaux d'élite, de niveau international. Ils présentent également un rapport qualité/prix très intéressant. HYPONA 788-2 est un équivalent sans avoine. Les aliments combi HYPONA sont riches en graines de tournesol et en huile végétale qui confèrent un éclat incomparable à la robe des chevaux. A l'achat d'aliments HYPONA d'une valeur de Fr. 150.–, vous recevez gratuitement un élégant bonnet chasse-mouches HYPONA.

UFA-Berater Services techniques 3052 Zollikofen 058 434 10 00 1070 Puidoux 058 434 09 00 6210 Sursee 058 434 12 00 9500 Wil 058 434 13 00 ufa.ch 4 2012 · REVUE UFA


D_NT4_Praxisgespräch_0412 ok_2012 27.03.12 18:11 Seite 63

DISCUSSION PRATIQUE PRODUCTION ANIMALE

Prolonger la durée de conservation avec des agents d’ensilage? L’AFFOURAGEMENT À DISCRÉTION permet d’économiser du travail et de la place. Mais combien de temps après l’ouverture les balles d’ensilage d’herbe commencent-elles à moisir?

Les cornadis mobiles, l’affouragement direct en silo-tranchée, mais aussi le repoussage mécanique ou manuel du fourrage sont différentes formes de l’affouragement à volonté. Melk Staller envisage de passer à ce système. Melk Staller (MS): Une de mes connaissances ne distribue que tous les quatre jours la ration de ses génisses inséminées. C’est un système qui permet d’économiser du travail. En outre, avec l’affouragement à volonté, il n’est pas nécessaire d’avoir une place à la crèche pour chaque animal. Ruedi Rathgeber (RR): Ne sois pas surpris si les animaux les plus faibles sont encore davantage repoussés par les dominants. MS: Ce qui me préoccupe le plus, c’est la qualité de l’ensilage. J’envisagerais de mettre à libre disposition des balles d’ensilage entières devant le cornadis. Cependant, il faudrait bien une semaine avant que les animaux aient fini de les manger. Les agents d’ensilage pourraient-ils être utiles? RR: Quels sont les teneurs de ton ensilage? MS: Il s’agit d’ensilage de prairies mixtes équilibrées récoltées vers la fin de l’épiaison. A partir de ce stade, l’ensilage d’herbe est relativement équilibré en ce qui concerne les NEL, PAI, PME et PMN, alors que la digestibilité n’est plus trop élevée. RR: Qu’en est-il de la teneur en MS? MS: Elle est plutôt élevée, car l’agroentrepreneur a très souvent du retard avec sa presse. REVUE UFA · 4 2012

«En recourant à Lupro Grain, les balles se conservent plus longtemps» RR: Cela me fait penser à un essai du Haras national. Sans agent conservateur, les balles d’ensilage commencent à se détériorer une semaine après leur ouverture. En recourant à Lupro Grain, elles se conservent plus longtemps. En présence de teneurs d’environ 50 % MS, il est préférable que le fourrage reste compact, comme tu prévois de le faire. MS: Il est important de choisir un agent d’ensilage adapté à la teneur MS. RR: C’est vrai. Dans un fourrage sec, le pH s’abaisse moins lors de la conservation qu’avec de l’ensilage d’herbe normal. Avec plus de 40 % de MS, l’objectif principal consiste à éviter les postfermentations et le développement des moisissures. Les agents conservateurs à base d’acide propionique ont fait leurs preuves. Entre 25 et 40 % MS, on utilise des produits contenant des bactéries

Melk Staller et Ruedi Rathgeber sont d’accord: mieux vaut utiliser de l’acide propionique pour du fourrage affichant une teneur MS élevée s’il s’écoule plus d’une semaine avant que les balles d’ensilage ouvertes ne soient entièrement consommées.

lactiques dont l’action principale est d’augmenter la valeur fourragère. MS: Mais comment puis-je connaître la teneur en MS? RR: On peut l’estimer par un test à la torsion. Lorsqu’on tord le fourrage fortement et qu’il s’en écoule beaucoup de jus, l’ensilage est à env. 25 % MS. S’il en sort peu de jus, il est à env. 35 % MS. Lorsqu’il ne sort plus de jus, il est à env. 40 % alors que si les mains restent sèches, la teneur MS dépasse 45 %. 䡵

Auteur Matthias Roggli, Revue UFA, 3360 Herzogenbuchsee. Le présent article se base sur une discussion fictive entre personnes fictives MS = matière sèche Agents d’ensilage Pour l’ensilage d’herbe, vous trouverez ce qu’il vous faut à la LANDI. Les produits à base d’acide propionique sont Luprosil et Lupro Grain. Lupro Grain est utilisable avec les presses ou d’autres machines grâce à une corrosivité restreinte. Luprosil dilué est distribué directement sur l’ensilage.

INF BOX INFO

www.ufarevue.ch

4 · 12

63


D_NT3_Münger_0412 ok_2012 27.03.12 18:11 Seite 64

Barrage dans la panse GONFLEMENT L’arrivée de la saison de l’affouragement en vert va de pair avec l’augmentation du risque de gonflement de la panse (météorisation). Pour certains éleveurs, il s’agit d’un problème récurrent. Ils ont fait leurs expériences et disposent de tout un arsenal de mesures préventives plus ou moins efficaces.

www.profi-lait.ch

Andreas Münger

Dans de nombreuses exploitations, les problèmes de gonflement de la panse surviennent périodiquement. Que l’on y soit préparé ou non, les pertes en animaux qui s’ensuivent sont toujours douloureuses.

Apparition et formes On ne sait pas encore vraiment pourquoi la combinaison de plusieurs facteurs entraîne subitement et très rapidement un grand nombre de cas de météorisation, alors que cela ne sera pas le cas une autre fois. On sait par contre que deux éléments doivent être réunis. D’une part une grande quantité de fourrage de haute valeur, susceptible d’être ingéré en très peu de temps et d’entraîner une fermentation intense dans la panse, conduisant inévitablement à la formation de gaz. D’autre part la rétention de ce gaz au sein de la panse. Ce phénomène prend diverses formes qui sont également caractéristiques pour les différentes formes de météorisation. Le gaz peut s’accumuler, comme en cas normal, dans la partie supérieure de la panse, sans pouvoir toutefois être évacué par éructation, parce que la trachée est obturée ou parce que la panse ne tourne plus. Le gaz peut également rester confiné dans la panse sous la forme de petites bulles. Il ne peut alors pas remonter et ne peut donc pas être éructé. On se trouve alors en présence d’une fermentation mousseuse, une forme de météorisation qui survient beaucoup plus fréquemment, qui touche souvent plusieurs animaux en même temps et qui s’avère plus problématique. La formation de bulles stables est favorisée par la présence de très petites particules de fourrage provenant principalement de la dégradation des protéines. De 64

De nombreuses questions subsistent encore en ce qui concerne les causes de météorisation.

telles particules peuvent se former lorsqu’une grande quantité de concentré finement moulu est affouragée, raison pour laquelle des cas de météorisation mousseuse surviennent parfois dans l’engraissement intensif, lorsque de grandes quantités de concentrés sont affouragés (dans les systèmes d’affouragement suisses ce cas de figure est toutefois plutôt rare). Il est également possible que certaines composantes spécifiques des plantes (saponines) contribuent à la formation et à la stabilisation de la mousse, tout comme certaines substances visqueuses produites par les bactéries de la panse.

Des particules de protéines ayant un effet stabilisant sur la mousse sont produites en grandes quantités lors de la dégradation dans la panse des légumineuses (luzerne, trèfle), crucifères (colza, betteraves, choux de Chine, etc.) ainsi que lorsque de jeunes plantes entières de céréales (blé) sont affouragées. D’une manière générale, ce sont les jeunes plantes qui présentent des risques plus élevés. Il existe également un lien direct avec les protéines rapidement dégradables («solubles»). La salive des bovins contient des substances qui ont un effet déstructurant sur la mousse. Cela signifie qu’une 4 2012 · REVUE UFA


D_NT3_Münger_0412 ok_2012 27.03.12 18:11 Seite 65

PROFILAIT PRODUCTION ANIMALE salivation trop faible – comme c’est le cas lors d’une consommation rapide du fourrage ou en présence d’un fourrage humide – augmente le risque de météorisation.

Une fermentation plus intensive dans la panse en présence de fourrage jeune et hautement digestible, a une incidence dans la mesure où les composantes à action mousseuse sont libérées plus rapidement et en plus grandes quantités. La baisse du pH qui en découle favorise la prolifération de bactéries ayant tendance à produire plus des substances visqueuses. On estime également souvent que le risque de météorisation est corrélé avec l’absorption de fourrage gelé. Ce phénomène pourrait s’expliquer par le fait que suite à la dégradation des cellules de la plante, les composantes problématiques sont plus rapidement libérées.

Météo et génétique Pour le reste, rien ne prouve que la météo qui prévaut lors de la pâture ait une incidence. La météo définit toutefois les conditions de croissance du fourrage et influence ainsi indirectement les teneurs en hydrates de carbone, en protéines et en eau. Une plus grande sensibilité à la météorisation motivée par des facteurs génétiques chez certains animaux joue plutôt un rôle secondaire; des différences génétiques seraient possibles en ce qui concerne le comportement de consommation ou la composition de la salive. S’adjoindre l’aide du vétérinaire Dans tous les cas, il ne faut pas attendre trop longtemps avant d’appeler le vétérinaire! Lorsque le phénomène de météorisation n’est pas trop avancé, le fait de faire bouger les animaux les aide à éructer. Il est également judicieux de les placer de manière à ce que la partie avant de l’animal soit surélevée, de masser le flanc gonflé ou de stimuler la production de la salive (bâillon de bois en travers de la gueule). Lorsque le gonflement est dû à une obstruction de l’oesophage, le corps étranger doit être enlevé. A ce stade, il est par ailleurs possible d’introduire une sonde dans l’oesophage. En présence d’une météorisation mousseuse, l’introduction de la REVUE UFA · 4 2012

sonde n’a certes pas d’effet direct mais permet néanmoins d’administrer le produit anti-météorisation. Dans la pratique, il existe de nombreux produits de ce type. Tous ne sont cependant pas efficaces à 100 %. Les huiles ou la paraffine ont ainsi souvent un effet, mais pas toujours; l’huile de soja a parfois eu un effet contraire. L’huile de foie de morue ou des produits qui en contiennent sont souvent utilisés avec succès dans la pratique. Les produits chimiques qui contribuent à dégrader la mousse («antimoussants») offrent une plus grande

Symptômes de météorisation • Gonflement du flanc gauche. • Regard anxieux, éventuellement apparition de coliques. • Position arcboutée. • Augmentation des mouvements de la panse, puis diminution par la suite. • Aumgentation du rythme respiratoire puis de la pulsation cardiaque. • Difficulté à respirer, respiration par la bouche, cyanose (manque d’oxygène) • Etat comateux. • Processus rapide et décès possible (en quelques minutes)!

sécurité. Ces produits sont commercialisés par les vétérinaires.

Coup de trocart ou incision Lorsque le phénomène de météorisation est déjà bien engagé et qu’il représente un danger de mort aiguë, respectivement lorsque l’animal est déjà couché au sol, la seule alternative consiste à donner un coup de trocart au niveau de la panse ou, comme ce dernier ne constitue souvent qu’une solution insuffisante dans le cas d’une fermentation mousseuse, d’effectuer une incision au niveau de la panse. Hormis en cas d’urgence absolue, ce genre de mesure devrait être confié au vétérinaire, ce dernier devant de toute manière traiter la plaie par la suite.

Affourager les animaux avant de les sortir En cas de problèmes récurrents de météorisation de la panse sur certaines parcelles, il n’existe parfois pas d’autre alternative que d’opter pour une parcelle affichant une composition botanique plus favorable. Alterner une

parcelle critique avec une parcelle «moins dangereuse» est également une solution envisageable. Ellen’est toutefois pas sans risque, surtout lorsque les animaux broutent plus volontiers les plantes critiques et qu’ils les consomment avec trop d’avidité. Affourager du foin ou de l’ensilage de maïs avant le fourrage de base à risque (2 à 3 kg MS suffisent généralement) a le triple effet de diminuer la concentration en composants favorisant la météorisation, de réduire la propension des animaux à manger trop vite et de favoriser la salivation.

Sel bétail? Dans la pratique, l’efficacité du sel bétail est parfois évoquée. Le sel induit surtout consommation d’eau plus élevée, ce qui contribue éventuellement à diluer le contenu de la panse et se traduit par une fermentation moins intensive. L’effet de certains sels minéraux affichant une composition spécifique n’a pas non plus pu être démontré jusqu’à maintenant. Conclusion Les mesures suivantes permettent de lutter contre le risque de météorisation, via une administration avant la consommation d’un jeune fourrage de base: • Affouragement de foin et d’ensilage de maïs. • Opter pour une parcelle affichant une composition botanique plus favorable. Lorsque des problèmes de météorisation apparaissent malgré tout: • Faire bouger les animaux. • Les placer de manière à ce leur train avant soit en position surélevée. • Masser le flanc gonflé. • Bâillon de bois en travers de la bouche • Introduire une sonde dans la trachée et administrer une solution anti-météorisation. • En cas d’urgence: coup de trocart ou incision, si possible toujours par le vétérinaire. 䡵

Auteur Andreas Münger, Station de recherche Agroscope Liebefeld-Posieux, 1725 Posieux. www.agroscope.ch

INF BOX INFO

www.ufarevue.ch

4 · 12

65


D_NT5_Bildbericht_gm_0412 ok_2012 27.03.12 18:13 Seite 66

GALERIE DE PHOTOS PRODUCTION ANIMALE

La qualité à un prix avantageux LUZERNE «RUMILUZ» Que se passe-t-il réellement pour que la luzerne arrive au bon moment, avec la qualité et les quantités voulues dans nos exploitations? La Revue UFA a suivi Patrick Tschudi, Chef de produit pour la luzerne et la paille pour le secteur fourrage de fenaco, lors de l’une de ses visites chez notre plus important fournisseur français.

1 · La première des 3 à 4 coupes est récoltée en mai. Auparavant, les parcelles sont contrôlées par Désialis. Les champs colonisés par les adventices sont éliminés.

Ces dernières années, la luzerne s’est établie chez les producteurs de lait comme l’un des composants importants dans la planification des rations. Les avantages de ce fourrage riche en protéines, à la valeur nutritive élevée et stimulant la digestion chez les ruminants, sont désormais suffisamment reconnus par les éleveurs et appréciés par les vaches. La luzerne constitue un complément économique intéressant aux fourrages de base de l’exploitation.

Désialis Le secteur fourrages de fenaco entretient depuis de longues an-

nées une relation commerciale avec Désialis, le fabricant de la célèbre «Rumiluz». Les premières discussions ainsi que les premiers contrats sont déjà passés au printemps. Il est ainsi possible de garantir un bon approvisionnement de base, à un prix avantageux. À ce moment-là, les besoins annuels ne sont encore évidemment pas connus. En fonction de l’évolution de la saison, des contrats supplémentaires, au prix du jour, sont ensuite conclus. Pour sa part, Désialis passe un contrat de culture avec garantie de prise en charge avec les agriculteurs. La luzerne et une culture pluriannuelle et les rela-

2 · La luzerne est fauchée et sèchée à l’air pendant quelques heures. De cette façon, les frais de séchage sont maintenus à un faible niveau et l’environnement est préservé.

tions commerciales entre les agriculteurs et les acheteurs sont basées sur le long terme. L’agriculteur est responsable du semis, de la fertilisation et des soins de la parcelle. La récolte est assumée par les machines hautement spécialisées de Désialis.

Zone de culture principale La plupart des usines françaises sont situées en Champagne, autour de la ville

3

3 · L’ensileuse hache la luzerne préfannée et la charge dans des semi-remorques. 4 · Les installations de séchage fonctionnent selon le même principe que celles de Suisse. Elles sont juste plus grandes. Un processus de séchage soigneux à la bonne température est impératif à l’obtention d’une excellente qualité! 5 · L’humidité et la température de chaque balle qui sort de la presse sont automatiquement mesurées. 66

Patrick Tschudi Cette année, Patrick Tschudi fête ses 25 ans de travail chez fenaco. Pendant toutes ces années, il a accumulé une grande expérience. Il est aujourd’hui chef de produit pour la luzerne et la paille et est responsable de l’approvisionnement. Ses principales sources d’approvisionnement sont la France complétée par l’Italie et l’Espagne pour la luzerne ainsi que l’Allemagne pour la paille et le foin.

13

4

2

5

patrick.tschudi@fenaco.com 寿 058 433 64 21

4 2012 · REVUE UFA


D_NT5_Bildbericht_gm_0412 ok_2012 27.03.12 18:13 Seite 67

GALERIE DE PHOTOS PRODUCTION ANIMALE de Châlons-en-Champagne, au sud-est de Reims. Les voyageurs qui ont déjà eu l’occasion de se rendre à Paris en train ont pu réaliser l’immensité des surfaces cultivées en Champagne, une région que l’on traverse environ une heure avant l’arrivée dans la métropole française.

Assurance-qualité Désialis travaille selon les normes ISO 9001:2000 et GMP (Good Manufacturing Practices) et fait ainsi partie des leaders dans le domaine de l’assurance-qualité. fenaco

fourrage visite régulièrement différentes usines dans les pays de production et influence activement les processus de garantie de la production et de la qualité. Avec «Rumiluz», les éleveurs bovins disposent d’un fourrage de haute qualité. Utilisée correctement – idéalement dans les rations mélangées avec de l’ensilage ou d’autres fourrages humides – elle est bien consommée par le bétail. Elle contribue ainsi à un affouragement adapté à l’espèce et économique. 䡵

Logistique internationale Les spécialistes en logistique internationale sont les transporteurs les plus avantageux pour l’acheminement de la luzerne. Ce sont principalement des semi-remorques qui sont utilisés pour ces transports et les chauffeurs ne sont pas habitués à accéder à des fermes. Ils doivent donc être correctement renseignés. Sur demande et contre supplément de prix, des convois avec remorques ou un déchargement supplémentaire chez un voisin peuvent être organisés. Les délais de livraison pour un camion semi-remorque complet sont d’une semaine. Les combinaisons ou convois avec remorques demandent plus de temps.

6 · En plus de cela, le processus est en permanence surveillé visuellement. 7 · Des halles de stockage adaptées sont disponibles. La marchandise doit être stockée au sec, à l’abri des influences climatiques, mais tout de même bien ventilée. De plus, le hangar doit protéger au maximum de la lumière pour maintenir une exposition minimale aux rayons du soleil.

6

8 · Chaque camion est pesé avant et après le chargement. Pour les transports vers la Suisse, les chargements sont assurés et bien protégés.

7

9 · Les vaches apprécient l’excellente «Rumiluz».

Capacité de livraison • Semi-remorque: env. 25 t • Demi semi-remorque: env. 12 t • Convoi avec remorque: env. 25 t • Remorque: env. 12 t • Camion: env. 12 t Balles «Rumiluz» • 115 x 115 x 72 cm • env. 370 kg • liées avec des bandes plastiques • emballée dans des filets synthétiques • étiquetées et numérotées.

Quand acheter? La vente de luzerne se fait au prix mondial du jour. Celui-ci est fixé en fonction de la demande et de l’offre mondiales. Il peut, comme ce fut le cas l’été dernier, évoluer de manière brutale en fonction des conditions météorologiques. Ces dernières années, il était généralement avantageux d’acheter sa luzerne au printemps ou en début d’été et de se faire livrer dans le courant de l’été. Les fabricants sont intéressés à évacuer le maximum de marchandise juste après la production pour réduire les frais de stockage. Dès le début de la récolte en mai, «Rumiluz» est normalement disponible directement et à tout moment. Lorsque la demande dépasse la production, des retards de livraison considérables peuvent toutefois survenir.

8

Auteur Gaël Monnerat, Revue UFA, 1070 Puidoux. A l’adresse www.raufutter.ch, vous trouverez l’assortiment complet de fenaco en produits fourragers qui est proposé par les LANDI.

9 10

REVUE UFA · 4 2012

INF BOX INFO

www.ufarevue.ch

4 · 10

67


D_NT2_vonBallmoosSpescha_0412 ok_2012 27.03.12 18:11 Seite 68

PRODUCTION ANIMALE

Régulation du transit au pâturage LE CONSTAT DE BOUSES LIQUIDES AU DÉBUT DE LA SAISON DE PÂTURE est fait par de nombreux agriculteurs. Peut-on y remédier, ou est-ce inévitable? L’origine se trouve-elle dans les quantités de protéines de l’herbe qui selon la théorie induisent des bouses liquides? Quelles seraient les complémentations les plus adaptées?

Michel Dromard

Urs Spescha

Le début de la saison de pâture 2011 a été marqué par des conditions climatiques sèches. Les prairies riches en ray-grass se sont distinguées par des teneurs en sucre élevées et des vaches qui se gavent. Il s’ensuit une mise en valeur réduite du régime, lié à l’acidification de la panse.

Conséquences de l’acidose Elle conduit à une accélération du transit, bouses liquides, disfonctionnements ruminaux. Différentes conséquences en découlent: réduction de la matière grasse du lait, perturbation de la reproduction, amaigrissement et boiteries…

L’équilibre floristique en est-il responsable? Il s’avère qu’au printemps, les graminées prédominent dans les pâturages et c’est particulièrement à cette période que le transit est le plus altéré! La suspicion portée sur l’excès de protéine comme cause de ces dérèglements se justifie-t-elle? Les graminées titrent généralement plus de sucre et moins de protéines que les légumineuses qui se développent quant à elles en cours de saison. Ainsi le niveau de protéine de l’herbe n’est pas plus élevé en début de saison que dans les repousses. Le taux d’urée dans le lait au printemps, combinaison de la disponibilité protéine-énergie, en témoigne. En revanche, les taux de sucres diffèrent fortement entre ces premières exploitations par temps ensoleillé et les repousses. En effet, ces taux de sucres élevés, accompagnés d’une forte digestibilité et d’un manque de fibres efficaces sont les causes principales «des déjections liquides».

posants du contenu cellulaire. Rechercher des aliments bien pourvus en NDF et en amidon lent, voire Bypass. • Dans la gamme UFA, il va s’agir de Fibralor (UFA 256 parois digestibles), UFA 252 (combinaison de parois et amidon lent) ou UFA 241 (aliment herbage riche en amidon lent). • Le rapport entre fermentation et rumination doit toujours être préservé. • Envisagez un complément protéique avec des sources adaptées en fonction du niveau de base et l’accompagnement (maïs ensilage, etc…). La protéine de l’herbe est fortement dégradée dans le rumen mais pas très rapidement. Selon bilan et stade de lactation, le protéique préconisé sera de type rapide, étagé ou lent (UFA 148-9 ou 248 ou 249). • Les substances tampon (Alkamix) trouveront leur place dans le régime selon le niveau rumination (55-60 mouvements par bol souhaitables).

Transition lente Dans tous les cas, Les mesures suivantes

Lorsque la consistance des bouses est mauvaise, il faut agir rapidement. 68

contribuent à stabiliser le transit au pâturage: • Apportez des fourrages complémentaires à la crèche «suffisamment appétents pour une prise volontaire» et présentant une bonne structure. La concentration énergétique de l’herbe est excellente ce qui permet d’associer des fourrages moins riches et permettant la régulation (paillasson intra-ruminal, motricité, stabilité de la flore et des fermentations, efficacité alimentaire). • Privilégiez des concentrés complémentaires apportant de la cellulose digestible, des parois (NDF) digérées moins rapidement que les divers com-

les changements d’affouragement doivent être progressifs, une transition de 2 à 3 semaines est nécessaire aux microorganismes de la panse: Sortie précoce, surface ou temps de pâture réduits, dans la mesure ou la météo le permet. 䡵

Auteurs M. Dromard, Urs Spescha, spécialistes bétail laitier auprès du service technique UFA, 1070 Puidoux. www.ufa.ch

INF BOX INFO

www.ufarevue.ch

4 · 12

4 2012 · REVUE UFA


D_NT6_RuegseggerFietier_0412 ok_2012 27.03.12 18:13 Seite 69

PRODUCTION ANIMALE

Un facteur décisif LE MAGNÉSIUM compte parmi les oligoéléments les plus importants. Il participe à de nombreux processus métaboliques et a une multitude de fonctions dans l’organisme. Dans l’affouragement des bovins, au printemps en particulier, il faut veiller à ce que la complémentation magnésienne soit suffisante. Une carence chez la vache influence également l’état d’approvisionnement du veau.

Dans l’organisme de l’animal, le magnésium (Mg) est un constituant des os et des dents. Par ailleurs, on le retrouve dans les muscles, les fluides corporels et le cerveau alors qu’il participe au métabolisme du calcium (Ca) et du phosphore. En association avec le Ca, le Mg est indispensable au fonctionnement des nerfs et des muscles.

Métabolisme Le Mg doit être apporté avec l’alimentation quotidienne car l’organisme ne peut pas en constituer de réserves importantes. L’absorption du Mg diminue avec l’âge et se situe en moyenne entre 20 et 30 %. En présence de fourrage vert, et surtout de jeune herbe pâturée, l’absorption peut même s’abaisser à 10 – 15 %. Une teneur élevée en Ca dans le fourrage augmente les besoins en Mg, tout comme une ingestion importante de potassium. Apports recommandés Vu que l’absorption du Mg est faible, il n’est pas possible de tirer la moindre déduction à partir du PPL (potentiel de production laitière). Même avec un PPL de 100kg de

Utilisation différenciée des sels minéraux Sur l’exploitation Gyger à Sornetan (BE), la tétanie d’herbage n’est pas un problème. En effet, au printemps et en automne, Heinz et Daniel Gyger optent toujours pour le sel minéral Minex 974, riche en magnésium. Durant la période de végétation, la ration des vaches – production de 30 kg de lait par jour – se compose de 8 kg MS d’herbe pâturée, 1.8 kg MS de luzerne, 2.65 kg d’UFA 173 ainsi que de fourrage sec à libre disposition.

Hansueli Rüegsegger

En été et en hiver, cette exploitation d’élevage Holstein recourt à Minex 973 qui dispose d’une teneur élevée en phosphore et qui complète idéalement la ration de base. Pendant une à deux périodes par année, Minex 976 est distribué en plus afin d’améliorer l’approvisionnement en biotine et, partant, l’état de santé des onglons et de la mamelle.

lait, il n’y a aucune garantie que la vache soit suffisamment approvisionnée en Mg. C’est pourquoi il faut accorder une grande attention à l’approvisionnement par kilo de matière sèche (MS) et aux apports des autres minéraux comme le Ca et le potassium. Les normes pour les besoins en Mg se situent au minimum à 2 g par kg de MS. Suivant la production laitière, les fourrages de base et les autres minéraux, on compte avec 2.5 g/kg MS.

Teneurs dans les fourrages de base L’ensilage de maïs contient globalement moins de minéraux, donc aussi moins de Mg. Il n’en va pas de même

Vincent Fietier

pour l’herbe et ses formes conservées. En effet, cette dernière dispose de davantage de Mg mais les teneurs peuvent fortement varier. Ce sont surtout l’herbe de printemps et les dérobées qui doivent être complétées en Mg.

Les carences se transmettent au veau Les symptômes d’une carence en Mg sont la perte d’appétit, la nervosité, des crampes musculaires, l’absence de chaleurs et finalement une atrophie de la musculature. Des tétanies d’herbage et d’étable font leur apparition en raison d’une forte diminution de l’assimilation du Mg contenu dans les fourrages et des apports simultanément faibles. La tétanie peut entraîner la mort de l’animal.

Heinz et Daniel Gyger exploitent une surface agricole utile de 40 ha et détiennent 20 vaches laitières avec une lactation moyenne de 9000 kg ainsi que leur propre remonte. Le droit de livraison porte sur 140000 l (pour la tête de moine).

Résumé Contrairement à l’administration de minéraux, l’assimilation du Mg ne peut pas être influencée. C’est pourquoi il est primordial de distribuer le bon sel minéral au bon dosage. Vu que l’organisme n’est guère en mesure de stocker le magnésium, il faudrait assurer des apports de magnésium à hauteur de 2.5 g/kg MS durant les phases délicates. La meilleure solution consiste à utiliser à ce moment-là un sel minéral riche en magnésium comme MINEX 974. 䡵 REVUE UFA · 4 2012

Auteurs Hansueli Rüegsegger, Chef du ressort vaches laitières, UFA SA, 3360 Herzogenbuchsee. Vincent Fietier, spécialiste vaches laitières au service technique UFA, 2800 Delémont.

INF BOX INFO

www.ufarevue.ch

4 · 12

69


D_NT9_Bildbericht_mr_0412 ok_2012 27.03.12 18:14 Seite 70

GALERIE DE PHOTOS PRODUCTION ANIMALE

Saisir les opportunités, minimiser les risques LA PRODUCTION DE VIANDE DE BŒUF EN SUISSE est en mutation. Les contributions aux animaux consommant des fourrages grossiers sont fortement menacées par la politique agricole 2014/17. D’autre part, le savoir-faire ne cesse de s’améliorer.

Dans le secteur bovin, les prix à l’abattage reflètent la qualité de la production suisse et affichent une évolution positive malgré les fluctuations, a constaté Bernard Lehmann, Directeur de l’Office fédéral de l’agriculture (OFAG), lors de la journée Toro du 6 mars. Par rapport à la moyenne trisannuelle 2000 – 2002, sur la période de 2008 à 2010, on assiste à une hausse de 10 %.

Evolution des prix La consommation de viande de bœuf par tête d’habitant et par année en Suisse avoisine actuellement 11 kg. Avec l’augmentation du niveau de vie, la demande est en hausse au niveau mondial, ce qui pourrait renchérir son prix en raison des ressources limitées.

1 · Markus Vögeli, spécialiste bovins chez UFA, a magistralement organisé et animé la manifestation. 2 · Franz Hagenbuch (à d.) explique son concept d’ensilage de maïs. 3 · Sur l’exploitation Hagenbuch, la distribution des concentrés est effectuée par un «Feedboy». 4 · Discussions et bonne humeur. 5 · Les passages en surplomb dans la fourragère offrent une bonne vue d’ensemble. 70

380 g d’amidon et une matière sèche d’au moins 40 %», résume Daniel Mühlebach. «Mieux vaut davantage d’ensilage de maïs que d’herbe dans la ration», plaide Franz Hagenbuch de Rottenschwil (AG). Le plan d’affouragement élaboré par Markus Vögeli, spécialiste bovins chez UFA, a fait ses preuves sur l’exploitation: 50 à 60 % d’ensilage de maïs (coupe haute), 15 à 25 % d’ensilage d’herbe, 10 % de pulpes de betteraves, 5 % de pommes de terre et de foin. La ration de base, très riche en énergie, est complétée avec du concentré protéique UFA (jusqu’à env. 350 kg) et de l’aliment de finition UFA 231 distribué au «Feedboy».

doivent s’attendre à une diminution des paiements directs (suppressions des contributions UGBFG). Pour contrer cette perte, il serait par exemple possible de toucher, dans les compensations écologiques, des contributions pour un maximum de classes de qualité. Jusqu’à l’adoption définitive de la politique agricole en 2013, certaines modifications peuvent encore survenir. Ce seront le Parlement et le Conseil fédéral qui

Nouvelle politique agricole Avec la mouture actuelle de PA 2014/17, les exploitations d’engraissement de bovins

Eau L’efficacité dans la production gagne en importance, souligne Yvan Meuwly, responsable du secteur des bovins chez Anicom. Dans ce contexte, la Suisse dispose de grands avantages grâce à sa pluviométrie et ses sols fertiles.

3

Qualité des fourrages grossiers L’amélioration des classifications CHTAX du bétail d’étal est le résultat du professionnalisme accru dans la production. En 2011, l’exploitation Mühlebach à Tegerfelden (AG), sur une base de 153 taureaux, a atteint 32 % de C, 42 % de H, 19 % de T+, 4 % de T et seulement 3 % de T-. En plus de l’installation de veaux d’engrais de bonne qualité, celle des fourrages grossiers contribue également grandement à ces bons résultats. «Pour notre ensilage de maïs, nous visons des teneurs de 7.1 MJ NEV, 350 à

13

4

2

5

4 2012 · REVUE UFA


D_NT9_Bildbericht_mr_0412 ok_2012 28.03.12 10:41 Seite 71

GALERIE DE PHOTOS PRODUCTION ANIMALE vont déterminer chaque année les montants effectivement alloués aux différentes positions (protection des ressources, diminution des émissions, biodiversité agricole et surfaces de protection de la nature). Les négociations de l’OMC semblent dans l’impasse. Celles concernant l’accord de libre-échange avec l’UE sont également au point mort. L’objectif consiste à ce que l’agriculture suisse ne perde pas de parts de marché.

Les charges réelles causent bien des soucis aux exploitations agricoles. Malgré une évolution structurelle d’env.

6

7

1.5 % par année, leur ampleur et leur répartition n’ont guère changé. Selon Bernard Lehmann, la Confédération va prendre des mesures de soutien qui devraient contribuer à abaisser les charges d’ici 2022: jusqu’à 5 % pour les prix d’acquisition, 10 % pour les investissements et 10 % grâce au gain d’efficacité dans les charges réelles.

tion sur la charge de travail et aux coûts inhérents. Il trouve intéressant que 60 % de ses projets actuels concernent des étables à logettes. Aujourd’hui, ce système est mûr pour les exploitations d’engraissement bovin pour des poids vifs supérieurs à 120 kg, pour autant que la répartition des lots et la taille des logettes soient bien coordonnées.

Planification des investissements Une bonne planification per-

Résumé Les opportunités compor-

met d’économiser des coûts. Avant de construire, Josef Amstutz de l’entreprise Krieger SA conseille de bien réfléchir aux répercussions de la construc-

tent également de nombreux risques qu’il s’agit de maîtriser. Au niveau des exploitations individuelles, la priorité consiste à optimiser la détention et l’affouragement. Pour dégager des synergies en matière de coûts et de commercialisation, il faut que la branche soit solidaire. Reste à espérer que la politique ne va pas trop fortement porter atteinte au marché et à la qualité de la viande. 䡵

7 · Yvan Meuwly: «L’historique des produits carnés gagne en importance». 8 · Des engraisseurs de taureaux et de volaille enthousiastes: Daniel et son père Kurt Mühlebach. 9 · L’étable Lospa de la famille Mühlebach avec son aération «Spaceboard». 10 · Plus d’une centaine d’engraisseurs de bovins ont pris part à la journée UFA-Toro. 11 · Bernard Lehmann: «Il y a encore un potentiel d’amélioration dans le marketing des produits agricoles suisses».

8

10

6 · La pause de midi s’est déroulée sur l’exploitation Käser qui produit du lait, pratique un élevage Holstein de haut niveau et vinifie un excellent vin à partir de ses 2 ha de vigne.

9

12 · Josef Amstutz déconseille les racleurs avec les plans inclinés et suggère de ne pas surestimer les prestations en propre lors de la planification d’une construction.

11

Auteur Matthias Roggli, Revue UFA, 3360 Herzogenbuchsee. UFA Toro Pour de plus amples informations ➠ Bovins ➠ Bovins à l’engrais

10

REVUE UFA · 4 2012

12

INF BOX INFO

www.ufarevue.ch

4 · 12

71


D_NT11_Stamm_0412 ok_2012 27.03.12 18:15 Seite 72

PRODUCTION ANIMALE

Ce qu’il faut au bon moment CHEZ LES TRUIES GESTANTES une complémentation ciblée en minéraux et substances actives revêt une importance particulière. Le tarissement offre une opportunité encore trop peu saisie d’augmenter la fertilité, la taille des portées, la santé des onglons et de réduire la sensibilité aux maladies.

Gaby Stamm

Les besoins en minéraux et substances actives d’une truie se composent tout d’abord des besoins d’entretien (processus métaboliques vitaux) et la performance (croissance de la cochette, gestation, production laitière). Par ailleurs, les influences de la détention, de l’affouragement et de l’état de santé doivent également être prises en compte. Les interactions entre les différents minéraux et oligoéléments sont aussi très complexes. Ainsi, une teneur élevée en calcium (Ca) réduit l’absorption de fer (Fe), de manganèse (Mn), de cuivre (Cu) et de zinc (Zn). Vu qu’il existe également des interactions positives, dans de nombreux cas, il est

Aliments extra, une base solide Les aliments UFA-Extra UFA 362/462 pour truies gestantes et UFA 361/461 pour truies allaitantes contiennent un paquet de minéraux, substances actives et additifs adapté à la phase en question: • Rapport Ca:P équilibré pour des os solides sans freiner la disponibilité des autres composants. • Les éléments traces liés organiquement sous forme de glycinates et protéinates assurent une bonne constitution de la kératine et des cellules de cornes. • Vitamines A, D et E essentielles pour l’organisme. • Biotine pour une bonne qualité de la corne. • L-carnitine pour une mise en valeur optimale de l’énergie et une production laitière élevée. • Fournissent tous les acides aminés nécessaires à la couverture des besoins et plus spécialement la méthionine et la cystine (onglons).

judicieux d’administrer les différents éléments sous forme de mélange.

Adaptation à la ration totale Les besoins en Ca, phosphore (P), sodium (Na), chlore (Cl), en diverses vitamines ainsi qu’en oligoéléments tels que zinc, iode (I) et sélénium (Se) ne sont la plupart du temps pas suffisamment couverts par les fourrages végétaux. Un apport de minéraux ou de produits complémentaires est ainsi nécessaire. Il est important que l’utilisation de concentrés de substances actives soit adaptée à la ration totale pour les diverses phases de production.

Différentes formes Certaines substances peuvent apparaître sous différentes formes diversement assimilables. Dans les végétaux, le phosphore est souvent lié dans la structure cyclique de la phytine, ce qui le rend difficilement assimilable par les organismes des animaux. L’enzyme phytase est en mesure de dissoudre cette structure cyclique et augmente ainsi la disponibilité du P pour l’animal. Cela permet d’abaisser les apports de P dans l’aliment et de réduire les quantités de P excrétées dans le lisier. En plus des oligoéléments anorganiques, on en trouve également sur le marché qui sont liés sous forme orga-

nique (p. ex. en relation avec certains acides aminés ou un complexe protéique). Ces derniers sont souvent mieux absorbés que sous la forme anorganique. Pour le zinc par exemple, on a pu constater que la disponibilité de la forme organique était de 25 % supérieure à celle de l’oxyde de zinc.

Un approvisionnement conforme à chaque phase Les symptômes de carence ne sont pas toujours liés à un manque d’un certain élément. La plupart du temps, il s’agit d’une combinaison de nombreux facteurs. Par ailleurs, on constate également des différences entre les animaux. Une estimation aussi précise que possible des besoins contribue à assurer un approvisionnement suffisant et à éviter des situations de carence ou d’excédents. Durant l’allaitement, rien ne doit entraver une bonne ingestion des aliments. Une teneur trop élevée en minéraux et matières actives dans la ration peut provoquer une diminution de l’appétit. D’autre part, il s’agit de reconstituer les réserves de la truie durant le tarissement. Cette dernière stocke ses réserves dans ses tissus maternels, d’où elle pourra les mobiliser au cours de la lactation suivante pour approvisionner ses porcelets via le lait.

Pour une meilleure fertilité Tableau 1: Composés de minéraux et de substances actives pour les truies (q. par j./animal) Produit UFA pig-care UFA-Repro EXTRA UFA 990 VITA EXTRA UFA 996 CYCLO EXTRA

Effet Préparation à la mise bas Stimulation des chaleurs Favorise les symptômes de chal. (cptble bio) En cas de carence en Beta-carotène

UFA 395 Sel minéral

Pour une meilleure résistance

72

Utilisation 7 jours avant à 2 jours après mise bas (2 x 250 g) durant 5 jours avant l’insémination (50 g) durant 5 jours avant l’insémination (45 g) 3 jours avant à 7 jours après le sevrage (100g) lorsque du maïs est affouragé pdt. le taris (15 g) durant le taris. 30 à 40 g, durant l’allait. 60 g.

Parmi les minéraux, Mg et Na ont une grande influence sur la fertilité de la truie. Une carence en Na peut entraîner un prolongement de la gestation et une chétivité des porcelets. La L-carnitine (p. ex. dans l’aliment UFA Extra) ressemble aux vitamines et a une action positive sur la condition corporelle, la ferti4 2012 · REVUE UFA


D_NT11_Stamm_0412 ok_2012 27.03.12 18:15 Seite 73

PRODUCTION ANIMALE lité et la production laitière. Le bêta-carotène (p. ex. dans UFA 996) est un précurseur de la vitamine A et contribue également à renforcer le succès de l’insémination. La vitamine A participe à la constitution de la muqueuse utérine et du placenta. Elle peut donc avoir une influence positive sur le développement des fœtus. Une complémentation en bêta-carotène est recommandée durant la période du sevrage jusqu’à trois semaines après l’insémination.

Contre le MMA et les infections des voies urinaires En fin de gestation, les minéraux et les matières actives sont notamment importants pour la prévention contre le syndrome MMA et les infections de voies urinaires. Les facteurs favorisant le MMA sont un ex-

cédent de macroéléments à l’effet tampon (CA, Na, Mg) et des apports protéiques trop élevés. Il peut s’ensuivre une forte multiplication des germes pathogènes (E. coli) dans le tube digestif et les métabolites qu’ils produisent (endotoxines) causent des problèmes. Utiliser des anions à action acidifiante (P, S, Cl) en combinaison avec une réduction de la teneur en cations (Ca, Mg, Na, potassium), permet d’abaisser le pH de l’urine et de combattre les maladies telles que les infections des voies urinaires ou le MMA. Des aliments de préparation à la mise bas (p. ex. UFA pig-care ou UFA 372-1) ont également un effet similaire. Les aliments par phase tels qu’UFA 362 (tarissement) et UFA 361 (allaitement), tiennent également compte du bilan anions-cations. La L-

L’ensilage de maïs est pauvre en minéraux C’est la ration qui détermine comment l’alimentation des truies doit être complétée en minéraux et substances actives durant le tarissement. Jakob Werder, producteur de porcelets à Boswil (AG), a fait de bonnes expériences avec son système. Revue UFA: Monsieur Werder, comment affouragez-vous vos truies durant le tarissement? Jakob Werder: Je détiens mes truies gestantes dans des groupes fixes avec affouragement à distribution lente (Biofix) et doseur de volume, où en plus de l’UFA 360-6 elles reçoivent encore 3 kg d’ensilage de maïs. Quels produits minéraux utilisez-vous, quand et combien (quantité par jour/animal)? 30 g d’UFA 395 pour les truies gestantes et 50 g d’UFA 990 au centre de monte. Quel est l’effet constaté sur les animaux? Lsa longévité de mes truies et les performances de vie me confortent dans ma stratégie de complémentation minérale. J’ai également pu réduire l’utilisation des antibiotiques à un minimum grâce à des truies en bonne santé et robustes.

Tableau 2: Apport conseillé (par truie et par jour) Gestante Gestante (1. – 84. jour) (85. – 114. jour) EDP (MJ) 34.5 42.1 Ca (g) 0.66 22.8 27.8 P (g) 0.4 13.8 16.8 Na (g) 0.13 4.5 5.5 Exemple: vieille truie de 220 kg (au moment de l’insém.). Source: Livre jaune g/MJ EDP

carnitine améliore aussi la résistance au syndrome MMA.

Pour la robustesse des membres, le P et le Ca jouent un rôle essentiel. Une carence en ces éléments entraîne des troubles du squelette, une faiblesse des membres et des paralysies de l’arrière-train. Il est important que la ration comporte un bon rapport Ca/P et suffisamment de vitamine D. Le Zn, le Se et le cuivre favorisent la production de kératine et de cornéocytes. Une carence en biotine se manifeste par des onglons cassants ayant une propension à se fissurer. Pour avoir un effet perceptible sur les propriétés des onglons, la biotine doit cependant être administrée sur une période relativement longue. 䡵 Jakob Werder, Boswil (AG), élève 136 truies d’élevage.

Auteur Gaby Stamm, spécialiste porcin auprès du service technique UFA, 6210 Sursee. www.ufa.ch

INF BOX INFO

www.ufarevue.ch

REVUE UFA · 4 2012

4 · 12

73


D_NT1_Russi_0412 ok_2012 27.03.12 18:10 Seite 74

PRODUCTION ANIMALE

Augmentation des capacités DES INVESTISSEMENTS IMPORTANTS ONT ÉTÉ CONSENTIS dans l’usine UFA de Puidoux. Les exploitations agricoles de Suisse romande bénéficient également de cet accroissement des capacités de production qui aura un effet bénéfique sur la demande et la prise en charge des céréales produites dans la région. Les investissements consacrés à la technologie dernier cri augmentent la qualité des fourrages.

L’usine UFA au Chemin du Verney, 1070 Puidoux.

Cédric Russi

Depuis sa fusion avec l’entreprise UFA en 2006, l’usine de Puidoux (anciennement Usine Rivalor) a subi plusieurs transformations, afin d’améliorer la sécurité, les capacités de stockage et finalement la capacité de production. Des investissements importants ont été consentis pour ce traitement de jouvence, qui a permis de renforcer la présence d’UFA SA en Suisse romande.

Portes ouvertes le 10 juin La rénovation de l’usine UFA de Puidoux mérite d’être fêtée vu le rôle important qu’elle joue pour la production animale et végétale de la région. C’est la raison pour laquelle UFA SA organisera les 8– 9–10 juin 2012 un grand événement pour marquer l’inauguration de son usine. Après la partie officielle du vendredi soir et la journée des collaborateurs UFA le samedi, le dimanche sera journée «portes ouvertes» pour toutes les personnes intéressées.

Proximité avec les producteurs

Données de l’entreprise Usine de Puidoux Nombre de collaborateurs: 20 personnes Production annuelle: 85 000 to Production moyenne quotidienne: 300 to Performance maximale: 20 to/h

74

Les céréaliers romands produisent la majeure partie des céréales fourragères indigènes utilisées pour la fabrication des aliments concentrés destinés aux détenteurs d’animaux régionaux. Fortifier une collaboration avec les agriculteurs est un travail de longue haleine; cela nécessite des outils de travail adéquats et une grande proximité avec les producteurs qu’UFA SA met en œuvre avec des usines performantes, régionales et des liens étroits avec les LANDI. L’usine UFA sise sur la commune vaudoise de Puidoux est idéalement située. Elle permet de livrer facilement l’ensemble des aliments produits sur le site dans toute la Romandie, jusqu’aux frontières du Jura.

Assistés d’une vingtaine de collaborateurs, David Reboul (chef de production) et Olivier Menoud (adjoint du chef de production) ont la charge de produire annuellement environ 75 000 t d’aliments composés. Environ 20 techniciens et technico-commerciaux soutiennent, sur le terrain, les agriculteurs romands dans leur travail quotidien d’éleveur ou engraisseur. Les LANDI sont un atout majeur dans la politique d’entreprise d’UFA SA et un maillon essentiel dans la distribution des aliments.

Projet «PEX» Le projet «PEX» ou plus exactement «Puidoux Extension»

est le dernier gros ouvrage réalisé entre août et novembre 2011. L’investissement de 4 millions de francs a été consacré à la pose d’une presse à granulés Bühler, d’un nouveau conditionneur thermique et d’un émietteur sur la ligne farine. Ces transformations ont permis d’augmenter la capacité de production annuelle de l’usine Puidoux à 85 000 t d’aliments concentrés. Un système de filtration dernière génération ainsi qu’un système de pulsation d’air chaud garantissant l’hygiène des machines ont également été installés sur les trois lignes. Outre une augmentation de la capacité de production, ces mesures permettent d’accroître encore le niveau d’hygiène du fourrage et d’assurer une utilisation particulièrement efficace de l’énergie. 䡵

Auteur Cédric Russi, Chef de vente UFA Puidoux, 1070 Puidoux. www.ufa.ch La prochaine Revue UFA consacrera un article à l’utilisation très efficace de l’énergie sur le site UFA de Puidoux.

INF BOX INFO

www.ufarevue.ch

4 · 12

4 2012 · REVUE UFA


D_LL0_Kurznews_0412ok_2012 27.03.12 17:50 Seite 75

BRÈVES

Cheffes d’exploitation et co-exploitantes: belles et professionnelles Les femmes à la tête d’une exploitation agricole sont encore très rares en Suisse: environ 2,5 % du total. Les 97,5 % restants des exploitations à titre principal sont dirigées par des hommes, du moins officiellement. Les femmes cheffes d’exploitation se sentent parfois un peu isolées par rapport aux autres femmes dans l’agriculture et souhaitent pouvoir se rencontrer et échanger à propos de leur spécificité. Une première journée destinée à ces femmes a été organisée l’année passée par Agridea et le souhait a été exprimé de renouveler ce type d’échanges. En Suisse allemande, la réunion s’est déroulée au couvent de Fahr, dirigé par la mère prieure Irene Gassmann (photo 1). Ce couvent dispose d’une exploitation agricole de 53 hectares. La journée, organisée par Agridea Lausanne chez la présidente de l’Union suisse des paysannes et des femmes rurales, Christine Bühler, à Tavannes (BE), a laissé une grande place aux

La bonne combine de Carine Confiserie de prairie 50g de couverture amère ou de glaçage au chocolat et 20 feuilles fraîches de lierre terrestre (Glechoma hederacea L) avec le pétiole. Faire fondre la couverture au bain-marie. Enduire d’abord les feuilles au pinceau sur une face. Les déposer sur du papier sulfurisé ou une grille, face sans chocolat contre le bas. Lorsque le glaçage a bien pris, tourner les feuilles, les enduire de chocolat et vérifier que feuille et pétiole sont entièrement recouverts. Déposer précautionneusement sur la face en chocolat durci et laisser prendre. Retirer les feuilles du papier avec précaution, les disposer dans une boîte hermétique et conserver au réfrigérateur. Ces confiseries de prairie peuvent servir à décorer des gâteaux et des desserts. Karin Näf, www.kraeuterkurse.ch

échanges. Des paysannes des cantons de Genève, Neuchâtel, Vaud et Jura, actives dans l’aviculture, la viticulture, les grande cultures et la production laitière, avaient fait le déplacement. Le tournage d’une vidéo participative a permis de réfléchir à l’image que les

participantes désirent donner de leur métier, de leurs préoccupations quotidiennes entre maternité et travail sur l’exploitation, de leurs idéaux de beauté et de leurs défis quotidiens. Un tournage plein d’humour qui restera assurément dans les mémoires.

1

L'AVENTURE BEA 2012 Cette année, la région hôte de la BEA est l’Oberland bernois. Cette magnifique région se montrera sous son plus beau jour à la BEA. Laissezvous surprendre par ses multiples facettes, certaines plus méconnues que d’autres! À commencer par l’exposition spéciale au Centre vert, où vous pourrez admirer la créativité et l’innovation des paysans de montagne. www.beapferd.ch

Neuchâtel, Jura et Berne. Ce projet vise à mieux décrire l’implication des femmes, tant au niveau de l’exploitation agricole que de celui des instances representatives. Il veut mettre en place des actions concrètes contribuant à renforcer la reconnaissance et la visibilité du rôle de la femme en agriculture et à permettre aux femmes d’acquérir plus d’autonomie, de liberté de décision, tant dans la sphère familiale que dans la sphère publique. Contact: Valérie Miéville@agridea.ch (Suisse).

VIE QUOTIDIENNE

Concours du LID

Nappes en papier Edelweiss à gagner! À l’occasion de ses 75 ans de communication 75 ans, le LID In- entre ville et campagne formation et Communication agricoles tire au sort cinq rouleaux de nappes en papier décorées d’edelweiss, d’une valeur de 50 Fr. chacun. Le rouleau contient 100 m de nappe d’une largeur de 98 cm. L’idéal pour les brunches printaniers ou les soirées grillades. Envoyez un SMS au 880 (90 ct.) avec KFL Folie Nom Adresse. Dernier délai, le 15 avril 2012.

Gagnants RU 03/2012 Corinne Carnal, de Moutier; Eveline Rechsteiner, de Gonten; Ursula Schranz, d’Adelboden; Monika Schuler, de Schwytz et Colette Sordet, de Bretonnières ont gagné chacune un foulard décoré d’edelweiss d’une valeur de 35 Fr. www.lid.ch/Shop

Le Déclic pour des difficultés

Le projet Farah Projet Farah: femmes en agriculture coopération franco-suisse Interreg. Territoire du projet: Arc jurassien (Departements du Doubs, du Jura et Territoire de Belfort) et Cantons de Vaud,

Les objectifs de la ligne téléphonique Déclic sont écouter, informer, orienter et aider les familles paysannes et leurs proches face à leurs besoins d’information, leurs doutes et leurs préoccupations. Les appels reçus au Déclic sont traités en toute confidentialité. Les bénévoles répondent à des demandes de renseignements, guident les appelante-s dans la recherche de solutions à leurs problèmes. 寿 021 946 03 15

Toujours actuelles www.ufarevue.ch 75


D_LL1_Bosshardt_0412ok_2012 27.03.12 17:50 Seite 76

VIE QUOTIDIENNE

Une chance pour les ménages paysans et la vente directe CUISSON SOUS VIDE La cuisson sous vide est une méthode de transformation des aliments relativement nouvelle, qui pourrait révéler tout son potentiel dans la vente directe et pour le ménage paysan en période de grosses charges de travail.

Ruth Bossardt

Le mélange choucroute est fermé hermétiquement sous vide et fermente dans son propre jus.

Les exploitations agricoles qui vivent des pics d’activité temporaires peuvent profiter de la méthode de cuisson sous vide pour réduire le stress. Les aliments transformés peuvent être produits à l’avance et conservés durant deux à trois semaines sous réfrigération. Cette méthode peut également s’avérer avantageuse pour les magasins à la ferme. Un nombre croissant de consommateurs achètent en effet des menus prêts à consommer, qu’il suffit de réchauffer. Une tendance favorisée par le stress du quotidien et la baisse des compétences culinaires. Or, la plupart des magasins à la ferme vendent essentiellement des produits bruts ou faiblement transformés. Une offre paysanne de produits semi-préparés ou prêts à l’emploi serait une chance de diversification. La méthode de cuisson sous vide permet de produire des repas prêts à consommer avec les produits de la ferme. Développée pour la

première fois à Paris, en 1974, la cuisson sous vide s’est progressivement enracinée dans le secteur de la restauration.

champs ou lorsqu’elle travaille à l’extérieur, le repas tout préparé est une bonne solution, qui plus est très simple,

Qualité Cette méthode de transformation qui ménage les aliments présente de multiples avantages. Les bas morceaux acquièrent ainsi une parfaite tendreté à l’issue d’un mijotage sous vide. Le ragoût d’épaule, les rôtis de 2e choix ou les paupiettes sont magnifiés par un passage sous vide. Par ailleurs, cette méthode demande nettement moins de sel et de matières grasses, ce qui est tout à fait profitable dans l’optique d’une alimentation saine. De plus, les éléments nutritifs sont préservés dans une large mesure puisque légumes, pommes de terre et viande mijotent dans leur propre jus à l’intérieur d’un sachet hermétique. La viande de tous les animaux de la ferme, les légumes et les pommes de terre conviennent parfaitement à ce mode de cuisson. Pics d’activité L’utilisation de repas préparés à l’avance constitue également une bonne solution pour les ménages paysans. La préparation des menus peut en effet être effectuée avant les grosses charges de travail. Il suffit ensuite de faire réchauffer le repas. Peu importe que l’on jette son dévolu sur des pommes de terre, des carottes, des brocolis ou de la viande: tous ces produits peuvent être cuits dans leur sachet et devenir ainsi prêts à consommer. La cuisson sous vide permet également de valoriser rationnellement et de manière diversifiée les récoltes du jardin. Durant les périodes de stress, lorsque la paysanne doit se démener à l’étable ou aux

76

4 2012 · REVUE UFA


D_LL1_Bosshardt_0412ok_2012 27.03.12 17:51 Seite 77

VIE QUOTIDIENNE puisque réchauffer un sachet est un véritable jeu d’enfants.

Investissement Pour produire des repas sous vide, il faut disposer de trois appareils: une machine à mettre sous vide, avec les sachets appropriés; un appareil pour la cuisson et une installation permettant un refroidissement rapide en-dessous de 5 °C avant l’entreposage au frigo ou au congélateur. Il faut donc investir un peu d’argent. Cela ne vaut la peine que si cette méthode de transformation a une certaine importance pour la vente directe ou le ménage. Pour réduire les coûts, le matériel peut être acheté en commun par plusieurs exploitations.

Actuellement, il n’y a pas beaucoup d’expériences de la mise en œuvre de cette méthode dans les ménages paysans. Il n’existe pas non plus de calculs de rentabilité pour la vente directe, car la méthode est nouvelle. L’idéal serait que les exploitations qui se lancent élaborent les outils nécessaires en collaboration avec la vulgarisation. Dans la restauration, en revanche, le mode de cuisson sous vide connaît un grand succès, les connaissances à ce sujet étant validées et transmises à l’occasion de cours de formation. Les coûts dépendent de la taille des appareils, du fournisseur et de la qualité. Avec un capital de départ de 3000 à 4000 francs, il est possible de s’équiper d’une machine à mettre sous vide professionnelle et d’une installation de cuisson. Il faut ajouter à cela les frais de production de la glace pour la réfrigération-choc.

Savoir-faire nécessaire Pour réussir dans la cuisson sous vide, il faut avoir les connaissances nécessaires, être méticuleux et disposer d’un équipement approprié. La cuisson au bain-marie dans une installation garantissant une température constante représente une solution optimale. Avec la cuisson à la vapeur, la température n’est jamais constante et le résultat laisse à désirer. Il est recommandé de se faire bien conseiller et d’éviter de se jeter sur les appareils les moins chers. Le jeu en vaut vraiment la chandelle. Avec un peu d’expérience, il est possible de produire des repas prêts à consommer impeccables. Il est nécessaire de découper les légumes, carottes ou pommes de terre, par exemple, en morceaux de taille égale et d’assurer une température de sortie absolument constante. Les légumes tels que le brocoli seront blanchis au préalable dans de l’eau abondamment salée, puis refroidis très rapidement et placés dans le sachet avec une noix de beurre. Ils seront pochés durant une heure à 85 °C, puis refroidis brutalement en-dessous de 5 °C dans un bain d’eau glacée avant de rejoindre le réfrigérateur. Les pommes de terre cuisent bien à une température de 80 °C, éventuellement avec un brin de romarin. 䡵 REVUE UFA · 4 2012

La cuisson sous vide permet de produire des repas à l’avance. Les sachets peuvent être conservés au froid jusqu’à trois semaines.

La cuisson sous-vide nécessite des outils spécifiques comme une machine à mettre sous-vide (photo à gauche et vue intérieure en haut) ainsi qu’un appareil pour la cuisson.

Auteur Ruth Bossardt est collaboratrice chargée des domaines Alimentation Agriculture / Vente directe auprès d’Agridea, Eschikon 28, 8315 Lindau, www.agridea.ch

INF BOX INFO

www.ufarevue.ch

4 · 12

77


DF_Kleinmarkt_0412_ok_2012 27.03.12 18:42 Seite 78

Bourse aux bonnes affaires Suite de la page 54

TECHNIQUE AGRICOLE à vendre Ladewagen Pöttinger Occ., Hochlader mit Dosierwalzen, Zustand egal 寿 079 771 52 89 Container, mit Wasser und Strom, 220, 380 V 寿 044 935 12 36 Düngerstreuer, für leichten Zweiachsmäher 寿 079 740 15 70 Metrac und Arbeitsgeräte, in gutem Zustand 寿 079 510 83 51 Traktor Kunz, zum restaurieren 寿 062 299 14 30 Doppelrad System Müller, 5 Arm, 9.5/40 oder 8.3/42, passend zu 480/30 寿 079 752 59 66 Kt. FR Betonflächenroste, für Rindvieh, kann gebraucht oder defekt sein T 026 494 11 79 Gabeleingrasung, zu Aebi Mäher AM41 寿 076 453 42 00 Zubringerband, Gummi 寿 078 910 87 39 Ballenzangen Altec Typ M12G, oder MC4; Melkstand; Laufstalleinrichtung, Fressgitter, Schieber und Boxenbügel; Grasband 寿 079 243 75 25 Schneeketten, für Traktor 14.9/28 und 320./70/20, Spur oder Trig 寿 041 480 28 36

Notstromaggregat 380 V, evtl. Diesel 寿 079 211 58 91 Heugebläse Aebi, HG 12 oder HG 9; Güllenschlauchhaspel, für Flachrollbareschläuche, für 75er Güllenschläuche oder Flache; Grassämaschine, mit Walze 寿 079 673 58 66 Unteres Schneidewerk, zu Ladewagen Agrar LW 270 寿 079 794 52 70 Güllenmixer, mit Untersetzung, oder Traktormixer; Antrieb, für Flügelrührwerk oder Schaufelrührwerk; Heurüstmaschine, Kranmodel 寿 079 678 81 49 Traktoren Bührer, alles anbieten 寿 078 824 93 19 Milchtank de Laval, 6000 l, inkl. Rührwerk und 2 Sprühdüsen, ab Platz ca. Ende April/Mai 12, Fr. 6000 寿 079 650 19 76 Kreiselegge, oder Motoregge, billig 寿 079 447 78 68

2 Pneu, 420/70/28, 1 cm Profil 寿 078 698 68 43 Kälbertransportstande, Felgen 28, von Hürlimann D70 寿 079 615 71 60 Kt. BL Hühnermist, mehrjähriger Abnehmer erwünscht 寿 079 207 72 52 LKW Kipper, für Bauschuft 寿 079 405 83 46 Kunstoffsilo Lanker, 50 m3 寿 052 385 40 51 Ladewagen Agrar 220TL, Kratzboden defekt, gratis ab Platz 寿 061 991 07 75 Holzfräse, alt 寿 079 504 53 22

Winkeldrehpflug, an Dreipunkt 寿 079 659 28 22

Welleternitplatten, 30 jährig, 2.5 m, und 1 m, mit Firstkappen 寿 034 431 27 61

Transporterli, oder kleinen Traktor bis ca Fr. 1500 寿 062 299 04 36 Krümmler, für Kulturegge, 2.5 m, auch Occasion 寿 052 384 13 75

Pneu, 11.2 r 32, 2 x 寿 052 741 21 90

Tandem- oder Einachskipper, kein LKW T 077 441 69 81

78

TECHNIQUE AGRICOLE à donner

Flächenroste Occ., von Munimast, evtl. für Laufhofbefestigung, ca. 60 m2 寿 078 885 32 50

Remorque à bétail, ancienne 寿 079 299 11 06

Klauenstand 寿 079 318 93 07

Nachlaufwalze oder Krümler, für einen Grubber 寿 079 652 25 34

Zweischaarpflug, funktionstüchtig, gratis oder sehr günstig 寿 041 980 62 65

Förderband, gerade, ca. 9 m, ohne Fahrgestell 寿 079 483 60 90

Rapid 505, 606, spezial/Super Euro, Alter und Zustand egal, wird abgeholt und bar bezahlt 寿 079 603 85 63 ab 18 Uhr

Mofa 寿 079 245 11 39

Traktor Fiat, 45 - 50 PS, 45 - 66 PS, 2 RM, oder 45 - 66 DT, 4 x 4, evtl. 50 - 66 寿 079 436 96 66 Frontgewicht, zu Bührer und Hürlimann 寿 062 299 14 30

ANIMAUX à vendre Bauernziegenbock, selten, schön, 10 Monate alt, gibt optimale Mastgitzi, kann gerne unverbindlich besichtigt werden 寿 071 364 20 70 Stiefelgeissen, Bock und Geiss, sehr gute Abstammung 寿 079 343 77 48 Limousin Muni, mit Abstammungsausweis, rund 18 Monate alt, Herdengewohnt,

sprungfähig 寿 079 445 49 40

Appenzeller Hunde, jung, günstig; Laufenten, 1 Paar 寿 041 467 18 61 Kalb Blüem, behornt, V Topboy, geb. 02.10. 2011 寿 044 715 44 54 Milchbetonte Jerseykuh, ist sehr schön, jung, frisch gekalbert 寿 079 245 25 02 F1 Rinder, Lim Simmentaler, Code 60; Braunvieh Mutterkühe, original, und Rinder; Lim Muni, 100%, 12 Monate alt, Fr. 5000, Transport franko Stall möglich 寿 076 633 40 20 Shropshire Schafe, Auen und Lämmer 寿 079 607 46 59 Kt. Aargau Miniatur Horse, Hengst, braun, Stockmass 75 cm, mit gutem Charakter, für Kinder, auch als Begleitpferd geeignet, Preis nach Absprache 寿 055 446 18 45 Appenzellerhund, jung, von gutem Wächter, an Kinder gewöhnt 寿 079 685 73 70 Kuhkälber, FS und RH, Vater Savard 6 Monate, Vater Larson 2 Monate, von guten Kühen; Saanenziege, jung, weiblich, mit Abstammung M. 66555, LP 152, geboren 5 März 寿 034 431 27 61 Schafe, mit Lämmer, SBS und BFS, mit und ohne Papier 寿 032 351 23 58

ANIMAUX recherche SF-Rind, wird vermisst, seit dem 25.11.2011 aus Reutigen verschwunden, hochtragend, hornlos, TVD Nr. 120.0820.4065.6, für Hinweise bitte melden unter 寿 079 617 37 10

Kuh oder Rind Simmentaler, Code 60 + 70, F1 oder Simusan, mit Währschaft 寿 079 812 98 66 Neugeborene Strahlenziegen, für Mutterziege, deren 2 Junge tot geboren wurden, zur Adoption 寿 079 406 54 80 Tränkekälber und Schlachtvieh 寿 055 283 33 53

FOURRAGE à vendre Bio-Grassilageballen; Maiskolbenschrot-Silageballen; Belüftungsheu 寿 077 472 26 18 Emd, schön, belüftet oder unbelüftet 寿 079 362 60 53 Bio-Maissiloballen, ca. 850 – 1000 kg, ca. 15 Stk., Region Frauenfeld bzw. Weinfelden 寿 071 651 15 37 Heu und Emd, ab Stock, belüftet, sehr gute Qualität, blackenfrei 寿 079 422 30 55 Kt. TG Heu, ab Stock; Rundballensiloballen, junges und trockenes Futter 寿 079 356 04 65 Heu, für Rinder und Stroh 寿 079 857 80 09

Naturwiesenheu, in Kleinballen, 2-3 t, blackenfrei 寿 052 385 40 51 Heu und Emd, in Grossballen, oder nach Absprache auch in Kleinballen möglich, sehr gute Qualität, Stroh in Grossballen 寿 079 759 27 47 Kt. Luzern Maissilagequaderballen, + Rundballen, Hoflieferung 寿 041 930 22 77 Heu, Stroh und Siloballen 寿 079 243 75 25 Region Solothurn Heu, in Quaderballen, top Qualität 寿 071 651 14 83 Maissiloballen, ganze Pflanzen; Heusilageballen 寿 079 207 72 52

EMPLOIS offrir Suche Landwirtschaftslehrling, 1. oder 2. Lehrjahr, auf interessanten Weinbauund Mutterkuhhaltungsbetrieb, im Kanton Luzern, auf Sommer 2012 寿 041 980 62 65

APPROVISIONNEMENT EN LAIT MIS EN PLACE à vendre

Maisrundballen, LG 32.20, TS-Gehalt, Qualität sehr gut, ca. 800 kg/Stk., Fr. 110/Stk., inkl. MwSt 寿 079 300 14 03

Po Lobag, ab 40Rp./kg 寿 079 713 95 05

Emd, ab Stock gepresst, in Kleinballen, 1 - 6.5 t, blackenfrei, belüftet, Abholung, Fr. 35 pro 100 kg, evtl. Lieferung möglich 寿 052 233 60 19

APPROVISIONNEMENT EN LAIT MIS EN PLACE recherche

Häckselstroh Chinaschilf, in Quaderballen, ab Feld, jetzt besonders günstig 寿 032 665 49 37

ZMP Lieferrecht Chiffre 232

4 2012 · REVUE UFA


D_LL3_Rezept_0412ok_2012 27.03.12 17:51 Seite 79

RECETTE VIE QUOTIDIENNE

Haute cuisine appenzelloise MENU DE PÂQUES Les mets de Claudia Speck peuvent facilement être préparés à l’avance. Leur confection nécessite beaucoup de temps mais cela en vaut la peine, car les plats ainsi cuisinés sont délicieux.

Soupe Hübeli 300 g viande pour pot-au-feu ½ kg d’os de bœuf oignon, poireau, carotte, céleri persil, livèche, 1 feuille de laurier, 1 prise de sel, 1 dé de bouillon pâte feuilletée Etuver légèrement l’oignon avec la pelure. Ajouter ensuite tous les ingrédients, remplir d’eau et laisser mijoter jusqu’à ce que la viande se défasse. Laisser refroidir (il est conseillé de préparer la soupe la veille) et égoutter le bouillon. Verser le bouillon dans des tasses à café. Couper fin une partie de la viande. Couper en dés du poireau, la carotte et le céleri (brunoise). Blanchir brièvement et répartir 1 c.s. dans les tasses. Découper des cercles dont le diamètre est 2cm plus grand que les tasses à café dans une pâte feuilletée déjà abaissée. Badigeonner d’un peu de blanc d’oeuf, mettre sur la tasse et bien presser les bords. Découper un lapin de Pâques dans la pâte et le disClaudia Speck avec ses spécialités comme le fromage frais aux herbes et le fromage de tête. Le filet est roulé dans un papier de cuisson.

REVUE UFA · 4 2012

poser sur la surface. Cuire pendant env. 22 minutes au four préchauffé à 220 °C.

Filet de porc roulé 1 filet de porc aromat, sel, poivre, 1 oignon haché 1 c.c. de purée de tomates 1 c.s. de farine, 4 tranches de lard 4 dl de vin rouge, ½ l de bouillon 300 g de lard à rôtir 700 g de chair à saucisse 50 g de pistaches, ciboulette, persil petite boîte de conserve de champignons

Rôtir brièvement le filet de porc. Bien assaisonner. Mettre de côté et laisser refroidir.

Sauce Rôtir l’oignon haché dans la même poêle. Ajouter la purée de tomates et la farine. Couper les tranches de lard en dés et étuver. Déglacer au vin rouge et réduire. Ajouter le bouillon et laisser mijoter. Assaisonner. Filet Disposer les tranches de lard comme des tuiles sur une feuille de protection pour la cuisson, en deux rangées côte à côte. Rincer à l’eau chaude les champignons coupés fin et égoutter sur un linge de cuisine. Hacher les pistaches. Hacher fin un peu de ciboulette et de persil et bien mélanger tous les ingrédients. Etaler la chair à saucisse sur les tranches de lard. Poser le filet au bord sur la chair à saucisse. Enrouler le filet dans la chair à saucisse et le lard à l’aide de la feuille de protection. Mettre le rôti au four sur la grille afin qu’il devienne bien croustillant. Poser la plaque à gâteau sous la grille pour récupérer le jus. Cuire 2 heures au four chauffé à 90 °C. Augmenter la température à 180 °C pour les dix dernières minutes. Servir avec du gratin et des légumes. 䡵

La soupe Hübeli est un régal pour le palais tout comme pour les yeux.

Claudia SpeckSchlauri (39) vit avec son mari Hansruedi (41) et les enfants (Pirmin 14, Christof 12, Melanie 9 und Corina 7) à Musegg sur les hauteurs de Weissbad. En 1994, le couple se lança dans l’agriculture avec 5.5 ha. «Nous formons une bonne équipe», raconte Claudia. Ensemble ils ont développé l’exploitation qui s’étend aujourd’hui sur 27 ha. Ils se consacrent à la production laitière et à l’élevage. La paysanne a fait un apprentissage de cuisinière, ce dont elle profite aujourd’hui. A la ferme, elle produit du fromage frais aux herbes, du fromage de tête et les MuseggBröckli, qu’elle vend à la LANDI Appenzell.

79


D_LL2_Nostalgie_0412ok_2012 27.03.12 17:51 Seite 80

ANTIQUITES ET NOSTALGIE VIE QUOTIDIENNE

Bois, textile, cuisine et jardin PETER LUISONI est tourneur sur bois et charron à Schiers (GR) depuis 1984. En collaboration avec l’association «LandHand», il entend promouvoir l’artisanat indigène.

Q’est-ce que c’est?

Envoyez votre réponse à info@ufarevue.ch ou par courrier à Revue UFA, Nostalgie, Theaterstr. 15 a, 8401 Winterthour. Tirage au sort d’un bon de 20 Fr. Délai d’envoi: 15 avril 2012.

Q’est-ce que c’est? Tirage au sort Revue-UFA 3/2012: Margrit Stalder, de Pieterlen, a résolu l’énigme. Il s’agissait d’une scie à rainurer.

ANTIQUITES à vendre Mostpresse, für Museum, antik, Jg. 1885 寿 041 711 17 94 Mostpresse, für Museum, Jg. 1895 寿 041 711 17 94 Kartoffelpflug; Pferdehacke; Holzräder, klein; Elektromotorkarren, mit Luna Güllenpumpe, alles i. O 寿 071 733 14 21 Pferdekumet, schön, restauriert, mit eingearbeitetem Spiegel, top 80

Les projets Interreg sont des initiatives supranationales soutenues financièrement par l’UE et, en Suisse, par la Confédération et les cantons. Un tel projet, baptisé LandHand, s’était donné pour but de promouvoir les anciennes techniques artisanales. On y trouvait les laender allemands et les régions entourant le lac de Constance, à savoir le Vorarlberg, la Bavière, Krumbach, Appenzell, St-Gall, les Grisons et, de manière plus surprenante, le Tyrol du Sud. Ce projet a permis de disposer d’une vue d’ensemble sur les atouts et les potentiels de chaque région dans le secteur de l’artisanat. «LandHand» est la marque faîtière d’un artisanat de haute qualité. Les artisans, parmi lesquels 35 Suisses, sont présentés sur le site web www.landhand.org. On y trouve des fabricants de feutre, des brodeuses, des vanniers ou des tourneurs sur bois. L’un d’entre eux, le maître-tourneur Peter Luisoni, est engagé dans ce projet depuis la première heure.

Zustand, Preis nach Vereinbarung 寿 056 241 11 09 Rapid-Spezial, kleinere Reparaturen notwendig, Preis Verhandlungssache 寿 052 385 40 51 Strohschneider, Jg. unbekannt 寿 041 780 37 22 Häfalibrönni, 50 l, top Zustand, Fr. 4500 寿 041 497 37 29 Holzwagen, eisenbereift, gut erhalten, Ausstellungsstück, günstig 寿 079 428 63 09

En collaboration avec les vulgarisatrices de Suisse orientale, il œuvre à la poursuite du projet dans le cadre d’une association, qui a son siège à Schiers, dans les Grisons, mais est ouverte à tous les artisans de Suisse, à condition qu’ils aient suivi le module de formation continue. Le prochain cours aura lieu les 4 et 5 mai à Krumbach, en Autriche. Par ailleurs, des rencontres autour d’un verre sont organisées régulièrement pour favoriser les échanges entre artisans.

Renseignements et contact: Peter Luisoni, Drechslerei & Wagnerei, Tersierstrasse 205 N, 7220 Schiers, 寿 081 328 10 32, www.drechslerei.ch Heidi Kohler, www.landhand.org

Abwaschtisch; Kochherd; Dampfabzug; Kühlschrank 寿 062 961 06 70 Kt. Bern Antike Baumspritze mit Holzfass ca. 600 l; Pumpe Bimoto; Motor Mag, alles original passend an Traktor, 1Achser, Pferde-/Anhänger usw., VP. auf Anfrage 寿 061 983 98 61

ANTIQUITES recherche Schützentaler, kantonal, eidgenössisch, Jg. 1820 – 1939 寿 055 246 29 39

Altertum aller Art, vom Ambos bis zur Glocke, von Lampe bis zum Schank 寿 071 633 20 50

ANTIQUITES à donner Mostpresse, alt, ca. 100 Jahre alt; Obstmühle, ca. 100 Jahre alt 寿 078 823 99 04 Voulez-vous vendre ou acheter des objets rustiques ou rares, comme d’anciens appareils, bouilles à lait, outils, etc.? Alors nos petites annonces sont faites pour vous. Vous trouverez un formulaire de contact à l’adresse www.ufarevue.ch. Vous pouvez aussi simplement nous appeler (058 433 65 30) ou nous envoyer un fax (058 433 65 35). Gratuit pour les membres LANDI!

Musée des pompiers et de l’artisanat Le musée d’Endingen (AG) donne un aperçu des temps anciens de la lutte contre les incendies. Il a été créé par Walter Huber-Müller, qui a donné sa collection privée d’objets artisanaux et d’équipements de pompiers en 1999 à l’association «Verein Aargauer Feuerwehr- und Handwerker-Museum». Les objets, dont une partie était en mauvais état, ont été restaurés avec art. Le musée est ouvert du 1er avril au 31 octobre, les 1er et 3e samedis du mois, de 13 h à 17 h. Il sera toutefois fermé le samedi de Pâques (7 avril). Entrée 8 fr., apprentis 4 fr. et écoliers 2 fr. Sur demande, visites de groupe guidées avec collation dans le local des pompes. Contact: Karl et Theresia Bamberger, Bachstrasse 61, 5462 Siglistorf, 寿 056 243 12 14, karl.bamberger@freesurf.ch. Le musée est situé à la Surbtalstrasse, à env. 1 km à l’extérieur d’Endingen en direction de Lengnau. Il est possible de se rendre au musée avec les transports publiques, à partir de Baden ou de Döttingen. La station «Schöntal» est située à quelques pas seulement de l’entrée du musée. Pour les fans de GPS, voici les coordonnées: Nord 47° 31’ 56’’ et Est 8° 17’ 55’’. Feuerwehr- und Handwerker-Museum, Schöntal 4, CH-5304 Endingen, 寿 056 242 17 69, www.feuerwehrmuseum.ch

4 2012 · REVUE UFA


Inserate_UR_0412_F_2012 27.03.12 15:25 Seite 81

  

  

dans les 5 jours

SUBITO livrĂŠ et montĂŠ

ARMOIRE DE GRUYĂ&#x2C6;RE CĹ&#x201C;ur de hĂŞtre massif avec marqueterie en cuir de bourrelier, l: 180, h: 194, p: 62 cm Fr. 4784.â&#x20AC;&#x201C;* au lieu de Fr. 5980.â&#x20AC;&#x201C;. 116 343

Chez diga on y va!



Et en plus, vous proďŹ tez des conditions exclusives Landi !

20% Valable jusquâ&#x20AC;&#x2122;au 12.05.2012

de rabais pour paiement comptant sur tout lâ&#x20AC;&#x2122;assortiment diga.

     

   

LAN-UFA-04-2012

Chez diga, vous trouverez un grand choix de meubles en bois naturel que vous pouvez combiner selon vos dĂŠsirs.

BON

La nature, un vaste espace pour les belles choses de la vie.


Inserate_UR_0412_F_2012 27.03.12 15:26 Seite 82

 1

Combinaison-hit sofa 2-pl. et sofa 3-pl.

*

1

au lieu de 6980.â&#x20AC;&#x201C;

2

3

BELVEDERE Combinaison hit composĂŠe dâ&#x20AC;&#x2122;un canapĂŠ 2 places et dâ&#x20AC;&#x2122;un canapĂŠ 3 places. Cuir California blanc (sans appuie-tĂŞte) Fr. 5584.â&#x20AC;&#x201C;* au lieu de Fr. 6980.â&#x20AC;&#x201C;. 118 018, SupplĂŠment pouf Fr. 843.â&#x20AC;&#x201C;* au lieu de Fr. 1054.â&#x20AC;&#x201C;. 118 019 SELMA Combinaison hit composĂŠe dâ&#x20AC;&#x2122;un canapĂŠ 3 places avec 2 AT, un canapĂŠ 2 places avec 2 AT. RevĂŞtement Graphit Gr. C Fr. 3504.â&#x20AC;&#x201C;* au lieu de Fr. 4380.â&#x20AC;&#x201C;. 117 871 NEBULA Table basse chĂŞne nature laquĂŠ, socle noir, 60 Ă&#x2014; 110 cm Fr. 1104.â&#x20AC;&#x201C;* au lieu de Fr. 1380.â&#x20AC;&#x201C;. 117 999 MOD. 375 Salon moderne et ĂŠlĂŠgant avec ferrure coulissante dans le dos et accoudoirs rĂŠglables. Tissu Medley beige, sans coussins Fr. 3984.â&#x20AC;&#x201C;* au lieu de Fr. 4980.â&#x20AC;&#x201C;. 116 839

4 2

5

6

Combinaison-hit

Table basse

* 3

8

VitalusÂŽ FRIEND RYAN dès Fr. 2887.â&#x20AC;&#x201C;* au lieu de Fr. 3609.â&#x20AC;&#x201C;. 116 310

9

MOD. 7341 Relaxer Action, cuir vĂŠritable Fr. 1480.â&#x20AC;&#x201C;* au lieu de 1850.â&#x20AC;&#x201C;. 115 458

*

livrĂŠ et montĂŠ



*

au lieu de 4980.â&#x20AC;&#x201C;

NEBULA Table chĂŞne nature vernis, socle noir 100 Ă&#x2014; 200 cm Fr. 2200.â&#x20AC;&#x201C;* au lieu de Fr. 2750.â&#x20AC;&#x201C;. 118 000 SKY Chaise revĂŞtement framboise Rugi-29, piètement mĂŠtallique Fr. 238.â&#x20AC;&#x201C;* au lieu de Fr. 298.â&#x20AC;&#x201C;. 117 461 VitalusÂŽ FRIEND MIKE dès Fr. 2667.â&#x20AC;&#x201C;* au lieu de Fr. 3334.â&#x20AC;&#x201C;. 116 310

SUBITO

Combinaison-hit

ENGADIN ChĂŞne sauvage massif, huilĂŠ. Vaisselier Ă  4 portes, l: 120, h: 150, p: 45 cm Fr. 2864.â&#x20AC;&#x201C;* au lieu de Fr. 3580.â&#x20AC;&#x201C;. 117 109, Table 100 Ă&#x2014; 200 cm Fr. 2280.â&#x20AC;&#x201C;* au lieu de Fr. 2850.â&#x20AC;&#x201C;. 117 105, Sideboard l: 185, h: 85, p: 45 cm Fr. 2920.â&#x20AC;&#x201C;* au lieu de Fr. 3650.â&#x20AC;&#x201C;. 117 107, Chaise, tissu original beige Fr. 478.â&#x20AC;&#x201C;* au lieu de Fr. 598.â&#x20AC;&#x201C;. 117 106

7

dans les 5 jours

au lieu de 4380.â&#x20AC;&#x201C;

ATLANTA Table chĂŞne sauvage, massif, huilĂŠ, avec inserts en granit. 90 Ă&#x2014; 200 cm Fr. 3504.â&#x20AC;&#x201C;* au lieu de Fr. 4380.â&#x20AC;&#x201C;. 117 792 TOKIO Y-810 Chaise, cuir noir, piètement chrome Fr. 380.â&#x20AC;&#x201C;* au lieu de Fr. 475.â&#x20AC;&#x201C;. 115 989

  Prix LANDI cash. TVA, livraison et montage incl. Même modèle ailleurs meilleur marchÊ = diffÊrence en retour!

4

Chaise

Table

*  au lieu de 475.â&#x20AC;&#x201C;

* au lieu de 4380.â&#x20AC;&#x201C;

dans les 5 jours

SUBITO livrĂŠ et montĂŠ

5 Table

Sideboard

au lieu de 2850.â&#x20AC;&#x201C;

au lieu de 3650.â&#x20AC;&#x201C;

*

*

Vaisselier

* au lieu de 3580.â&#x20AC;&#x201C;

Chaise, tissu original beige. 117 106

*

au lieu de 598.â&#x20AC;&#x201C;

dans les 5 jours

SUBITO livrĂŠ et montĂŠ


Inserate_UR_0412_F_2012 27.03.12 15:26 Seite 83

MARCEL

6 Table

Chaise

+

+

*

Partez en voiture Ă  la dĂŠcouverte de lâ&#x20AC;&#x2122;ĂŽle ďŹ&#x201A;eurie

au lieu de 298.â&#x20AC;&#x201C;

au lieu de 2750.â&#x20AC;&#x201C;

1

'*%)&'*&)%'#*$%%

*

&  #(')

Exceptionnellement avantageux!

# #"!'

&+ +

*$  $

% #%&)#" $%')#%*

 &$* $  '(%*%

Fr. 995.â&#x20AC;&#x201C; %%# '&%&$ ## %  "!'&%*

dans les 5 jours

â&#x20AC;&#x201C;.

SUBITO livrĂŠ et montĂŠ

DĂŠcouvrez des rochers aux formes bizarres, des falaises impressionnantes, des cascades rugissantes et des forĂŞts luxuriantes. Porto Moniz

7

Ponta do Pargo

Êciale relaxer, Exposition sp 30 modèles. avec plus de

MADEIRA

Santana Santo da Serra

Ponta do Sol

Atlantischer Ozean

Machico

Funchal

1er jour: Zurich â&#x20AC;&#x201C; Funchal â&#x20AC;&#x201C; Santo da Serra Vol direct pour Funchal. RĂŠception de la voiture de location et dĂŠpart vers le nord-est pour rejoindre Santo da Serra. 2 nuitĂŠes.

au lieu de 3334.â&#x20AC;&#x201C;

2e jour: Santo da Serra â&#x20AC;&#x201C; Machico â&#x20AC;&#x201C; Santo da Serra Visitez la partie orientale de lâ&#x20AC;&#x2122;ĂŽle, par ex. Machico, la 2e plus grande ville de Madère, au passĂŠ historique notable (autrefois une halte importante des grands navigateurs portugais).

s2ESTITUTIONDELAVOITUREDELOCATIONĂ&#x152;LHĂ&#x2122;TEL s4RANSFERTHĂ&#x2122;TELnAĂ?ROPORT sNUITĂ?ESĂ&#x152;LHĂ&#x2122;TELĂ?TOILES DĂ?JEUNERCOMPRIS s%XCELLENTENCADREMENTPARNOTREAGENCELOCALE sur place (joignable par tĂŠlĂŠphone)

3e jour: Santo da Serra â&#x20AC;&#x201C; Santana â&#x20AC;&#x201C; Porto Moniz Trajet le long de la cĂ´te nord par Santana, ville aux maisons typiques, pour rejoindre Porto Moniz, près de la pointe nord-ouest de lâ&#x20AC;&#x2122;ĂŽle. 2 nuitĂŠes.

Non compris

â&#x20AC;&#x201C; 8

4e jour: Porto Moniz Partez Ă  la dĂŠcouverte de la cĂ´te du nord-ouest ou des alentours de Porto Moniz. Et pourquoi ne pas prendre un bain dans les bassins naturels de lave de Porto Moniz? 5e jour: Porto Moniz â&#x20AC;&#x201C; Ponta do Pargo â&#x20AC;&#x201C; Ponta do Sol Partez dâ&#x20AC;&#x2122;abord pour Ponta do Pargo, la pointe occidentale extrĂŞme de Madère, pour continuer ensuite vers le sud par Calheta et rejoindre Ponta do Sol, petite ville de type mĂŠditerranĂŠen. 2 nuitĂŠes.

RYAN

+*

6e jour: Ponta do Sol DĂŠcouvrez les alentours de Ponta do Sol et ses falaises vertigineuses ou partez sur le haut-plateau Paul da Serra, un lieu idĂŠal pour les amateurs de la nature.

au lieu de 3609.â&#x20AC;&#x201C;

7e jour: Ponta do Sol â&#x20AC;&#x201C; Cabo Girao â&#x20AC;&#x201C; Funchal DĂŠpart pour lâ&#x20AC;&#x2122;est de lâ&#x20AC;&#x2122;ĂŽle, en passant par Ribeira Brava, et dĂŠcouverte de la 2e plus haute falaise du monde, Cabo Girao. Poursuite du voyage et arrivĂŠe Ă  Funchal pour y passer la dernière nuit.



* 9

8e jour: Funchal â&#x20AC;&#x201C; Zurich ou prolongation Retour Ă  lâ&#x20AC;&#x2122;aĂŠroport et restitution de la voiture de location. Vol retour pour Zurich. Les vacanciers

MOD. 7341

+* au lieu de 1850.â&#x20AC;&#x201C;

Votre vol Vol direct Zurich â&#x20AC;&#x201C; Funchal Chaque jeudi avec Air Berlin (env. 4h.) 09.08. â&#x20AC;&#x201C; 30.08.2012 10.05. â&#x20AC;&#x201C; 24.05., 06.09. â&#x20AC;&#x201C; 20.09., 11. + 18.10.2012* 31.05. â&#x20AC;&#x201C; 12.07.2012 27.09. + 04.10.2012 19.07. â&#x20AC;&#x201C; 02.08.2012 SupplĂŠment par personne

dans les 5 jours

VĂ&#x2030;RITABLE

s6OLDIRECTAVEC!IR"ERLINENCLASSEĂ?CONOMIQUE s4OUSLESFRAISACCESSOIRESRELATIFSAUVOL s0ARCOURSINTĂ?RESSANTĂ?LABORĂ?POURVOUS s6OITUREDELOCATIONDEĂ&#x152;LAĂ?ROPORT&UNCHALPOUR 7 jours, groupe A (Hyundai Getz ou semblable), assurance casco complète Ă  resp. rĂŠduite (collision damage waiver) s.OMBREILLIMITĂ?DEKILOMĂ&#x2019;TRESETTAXES sNUITĂ?ESDANSDEBONSHĂ&#x2122;TELSDECLASSE moyenne, dĂŠjeuner inclus s%XCELLENTENCADREMENTPARNOTREGUIDE touristique local (joignable par tĂŠlĂŠphone) s$OCUMENTSDEVOYAGEDĂ?TAILLĂ?S YCOMPRISGUIDE touristique

MIKE

+*

CUIR

Unsere Leistungen

SUBITO

Lors de prolongation:

s&RANCHISEMONTANTSELONGROUPEDEVOITURE de location) s!SSURANCESCOMPLĂ?MENTAIRESCOMMEASSCONTRELE vol, SCDW = exonĂŠration de la responsabilitĂŠ (super collision damage waiver) ou assurance occupants s&RAISDECARBURANT s&RnPARPERSONNEPOURLgASSURANCE annulation et ĂŠvènements inattendus Frais de dossier Fr. 30.â&#x20AC;&#x201C; par personne, max. Fr. 60.â&#x20AC;&#x201C; par dossier qui ont rĂŠservĂŠ une semaine de prolongation Ă  lâ&#x20AC;&#x2122;hĂ´tel Golden Residence sâ&#x20AC;&#x2122;y rendent directement et restituent la voiture de location sur place. ÂŤVeuillez noter que lâ&#x20AC;&#x2122;itinĂŠraire du circuit peut aussi avoir lieu en sens inverse, sans quâ&#x20AC;&#x2122;il y ait pour autant diminution des prestations.Âť

Prolongation Funchal Après votre circuit, lâ&#x20AC;&#x2122;HĂ´tel Golden Residence **** moderne Ă  Funchal, au panorama ĂŠpoustouďŹ&#x201A;ant sur lâ&#x20AC;&#x2122;ocĂŠan, se prĂŞte merveilleusement Ă  passer une semaine de dĂŠtente et de farniente.

Prix top par personne en chambre double en Fr. JOURSNUITS DĂŠjeuner incl. 995.â&#x20AC;&#x201C;

Prolongation Hotel Golden Residenc 7 nuitĂŠes, petit-dĂŠjeuner incl. 295.â&#x20AC;&#x201C;

1125.â&#x20AC;&#x201C;

295.â&#x20AC;&#x201C;

1175.â&#x20AC;&#x201C; 1225.â&#x20AC;&#x201C; 1245.â&#x20AC;&#x201C;

295.â&#x20AC;&#x201C; 325.â&#x20AC;&#x201C; 325.â&#x20AC;&#x201C;

Chambre individuelle circuit 410.â&#x20AC;&#x201C; Voiture de location groupe B, C, D sur demande

Chambre individuelle 215.â&#x20AC;&#x201C; Demi-pension 175.â&#x20AC;&#x201C;

3UPPLĂ?MENTSPOSSIBLESPOURVOLHĂ&#x2122;TELPOSSIBLESPOURPRESTATIONSVOLETHĂ&#x2122;TELNONPUBLIĂ?ES%NRAISONDECHANGEMENTDE SAISON DESSUPPLĂ?MENTSSAISONNIERSPEUVENTĂ?TREDUS UNESEULESEMAINEDEPROLONGATIONPEUTĂ?TRERĂ?SERVĂ?E

livrĂŠ et montĂŠ

RĂŠserver tout de suite et sâ&#x20AC;&#x2122;adjuger des places |  0848 735 735 | ,,,+*)('&%)$%#+"!


Inserate_UR_0412_F_2012 27.03.12 15:27 Seite 84

Combinaison hit bouleau

6384* au lieu de 7980.â&#x20AC;&#x201C;

ec QualitĂŠ de menuisier av bas! garantie du prix le plus 1

Garantie

Complet

2

 *

des meilleurs prix DiffĂŠrence remboursĂŠe

au lieu de 4940.â&#x20AC;&#x201C;

dans les 5 jours

SUBITO

Vous trouvez diga 10x en Suisse â&#x20AC;&#x201C; aussi près de chez vous! 1

LANDO Chambre Ă  coucher en bois massif, bouleau ou cĹ&#x201C;ur de hĂŞtre. Surface huilĂŠe. Vaste programme. Miroir, ĂŠclairage et rembourrage de la tĂŞte de lit contre supplĂŠment Fr. 6384.â&#x20AC;&#x201C;* au lieu de 7980.â&#x20AC;&#x201C;. 116 850

2

BRIG Coeur de frĂŞne. Armoire Ă  5 portes l: 235, h: 226, p: 60 cm, lit 160 cm Ă&#x2014; 200 cm et 2 tables de nuit Fr. 3952.â&#x20AC;&#x201C;* au lieu de 4940.â&#x20AC;&#x201C;. 117 862

*

  Prix LANDI cash. TVA, livraison et montage incl. Même modèle ailleurs meilleur marchÊ = diffÊrence en retour!

Chez diga on y va!



1023 Crissier/Lausanne 8953 Dietikon/Zßrich 8600 Dßbendorf/Zßrich 6032 Emmen/Luzern 1700 Fribourg Nord 8854 Galgenen/SZ 4614 Hägendorf/Olten 3421 Lyssach/Bern 4133 Pratteln/BL 9532 Rickenbach/Wil Service info diga: tÊlÊphone 055 450 55 55 www.diga.ch

Sortie Crissier Lerzenstrasse 17 Neugutstr. 81 (Ă  cĂ´tĂŠ d´Interio) Hasliring Granges-Paccot Sortie Lachen Industrie Est Bernstrasse 41 (MĂśbelmeile) Zurlindenstr. 3 Près de la Coop Horaires d´ouverture: lu â&#x20AC;&#x201C; ve 10h00 â&#x20AC;&#x201C; 18h30 sa 09h00 â&#x20AC;&#x201C; 16h00

TĂŠl. 021 633 44 90 TĂŠl. 044 743 80 50 TĂŠl. 044 802 10 10 TĂŠl. 041 268 84 84 TĂŠl. 026 460 76 76 TĂŠl. 055 450 55 55 TĂŠl. 062 207 02 20 TĂŠl. 034 420 95 95 TĂŠl. 061 826 50 20 TĂŠl. 071 929 47 00 Places de parc gratuites devant toutes les ďŹ liales

LAN-UFA-04-2012. Sous rĂŠserve de modiďŹ cations de prix et de modèles. Prix valables au: 16.03.2012. Les conditions sont dĂŠduites des prix.

livrĂŠ et montĂŠ


D_LL4_Garten_0412ok_2012 27.03.12 17:52 Seite 85

CÔTE JARDIN

Légumes grimpants CONCOMBRES et autres cucurbitacées tels les cornichons et melons se répandent largement. Cultivés avec des tuteurs, ils requièrent bien moins de place. De plus, la culture en hauteur protège de l’humidité du sol: les feuilles séchant rapidement après la pluie, ils sont moins sujets à l‘oïdium.

Edith Beckmann

Les cucurbitacées apprécient l’humidité et le soleil. La culture étagée est idéale. A leur pied, plantez ou semez de la salade, des haricots nains, des choux, de l’aneth, de la bourrache ou ce dont vous avez besoin pour maintenir le sol humide et ombragé. Seuls les radis ne supportent pas du tout les concombres. 1

1 • Fleurs célestes: la bourrache sent le concombre et convient pour la salade et les mets froids. Photo: Himi/pixelio.de

2 • Les concombres d’ornement se cultivent comme le légume et sont très demandés pour la décoration.

Fixer les plantes Les perches ou spirales métalliques utilisées pour les tomates conviennent comme tuteurs, ainsi qu’un grillage de béton armé fixé verticalement ou légèrement incliné sur deux poteaux. Une autre variante consiste en un treillis de compost déroulé et fixé à des piquets stables ou métalliques. Les grillages et les treillis permettent de tresser les plantes à la croissance avancée au travers des espaces. Les concombres, rondini ou melons doivent être fixés aux poteaux ou spirales, dans le cas de récoltes abondantes, la plante ne peut en effet pas tenir debout toute seule. Pour les cornichons et courges

d’ornement, la fixation n’est pas obligatoire, mais conseillée.

Astuces pour les semis Pour une croissance rapide, toutes les cucurbitacées ont besoin d’une température au sol d’au moins 12 °C. C’est la raison pour laquelle on les place sur les bords de fenêtre. Fin avril, il est possible de les mettre directement en place: enfoncez 2 graines à 5 cm de profond dans du terreau humide avec un espacement de 30 cm. Versez une bouteille PET dont le fond et le bouchon ont été ôtés sur

Photo: Kiepenkerl

Petites astuces pour le jardin potager et d’agrément • Il est temps de semer à l’extérieur les épinards, côtes de bette, radis, rucola, salade pommée, mâche, salade à tondre, cresson, petits pois etc. • Marquez les semis de carottes avec des semis de lin (!), cresson, salade à tondre ou radis. • Pour plonger facilement dans une mer de fleurs, semez des graines de fleurs directement en pleine terre. • Les semis directs de pavot, pied-d’alouette, bleuet, souci, giroflée et nigelle sont possibles en avril. • Déposez les mottes de plants achetés dans un bol d’eau. Celles-ci doivent être tout imprégnées, sinon la plante ne s’enracinera pas. • Ajoutez de l’engrais à la rhubarbe et arroser en cas de sécheresse. • Quand il fait doux, sortez les plantes en jardinière à l’ombre pour les habituer. REVUE UFA · 4 2012

2

l’emplacement semé. La bouteille sert de mini-serre: elle stocke la chaleur, maintient l’humidité et éloigne les limaces. Ôtez la bouteille quand les cucurbitacées atteignent env. 15 cm de haut. Coupez les plantes plus faibles et placez le tuteur.

Arroser et bien récolter Toutes les cucurbitacées ont besoin d’eau en abondance et de substances nutritives: recouvrez le sol autour de la plante avec beaucoup de compost. Ne laissez pas trop grandir les concombres et les courgettes, afin que les graines soient encore petites et n’aient pas besoin d’être ôtées à la préparation. Des récoltes régulières augmentent de surcroît le rendement, car les légumes-fruits ôtés stimulent la refloraison des plantes. Coupez soigneusement les concombres à la base de la tige pour ne pas blesser la plante. 䡵

Auteure  Edith Beckmann, journaliste indépendante de Frauenfeld (TG), est passionnée de jardinage et a des racines agricoles.

INF BOX INFO

www.ufarevue.ch

4 · 12

85


D_LL5_Generationen_0412ok_2012 27.03.12 17:52 Seite 86

AGRICULTEURS SUISSES:ORIGINES ET AVENIR VIE QUOTIDIENNE

Les paysans de montagne – productifs et créatifs Sans les paysans de montagne, cette dernière ne serait pas ce qu’elles est. Une exposition spéciale sera donc consacrée à l’agriculture de montagne et à la culture alpine dans le cadre de la BEA, du 27 avril au 6 mai. Parmi les familles paysannes de l’Oberland bernois qui présenteront leur exploitation, on trouvera également la communauté de David von Känel.

Photos: Hansjürg Hörler

Montagne, agriculteurs et touristes Le soleil brille mais ne réchauffe pas encore l’atmosphère. Dans les montagnes, l’hiver est encore comme l’hiver doit être, à savoir plutôt froid. «En plaine, la température doit bien atteindre 10 degrés de plus», explique David von Känel en regardant les longs morceaux de glace qui pendent du toit de l’étable. Le bétail de D. von Känel déménage au gré des saisons. Au printemps dans les bas pâturages, en été à l’alpage, en automne à nouveau dans les bas pâturages et en hiver dans la vallée. On notera toutefois que la vallée est plutôt un haut-plateau puisque Lenk se situe à près de 1100 mètres au-dessus de la mer.

86

Emil Trachsel a 50 ans de plus que le jeune David von Känel, qui est tout juste âgé de 27 ans et qui habite à quelques encablures de la ferme de ce dernier. «Je suis un fils des montagnes» explique notre homme en riant. A côté des montagnes particulièrement imposantes, les êtres humains paraissent petits. Cet adjectif s’applique également au revenu des paysans de montagne, qui ne réalisent guère plus que 40 % du revenu comparable de la population de montagne et qui ne gagnent en moyenne que la moitié de ce que réalisent leurs collègues en zone de plaine.

«21% de ma surface est en zone écologique, tout étant en réseau», explique David von Känel avant d’ajouter: «Pour faucher les surfaces en pente, je dois parfois me motiver un peu». En pente signifie également pénible à travailler. Les techniques modernes ne changent pas grand-chose à cela. D. von Känel gère son exploitation en communauté avec ses parents et son oncle. Emil Trachsel exploitait également un domaine en communauté avec son frère. Pour ses parents, le tourisme avait déjà son importance: «lorsque nous montions à l’alpage, ma mère louait la maison à des vacanciers pour dix francs par jour». Eveline Dudda

Agriculteurs suisses, origine et avenir? Depuis 75 ans, le LID crée des ponts entre la ville et la campagne. Dans cette série qui réunit les générations, le LID cherche à développer des perspectives pour l’agriculture et l’industrie alimentaire suisses en 2012.

75 ans de communication entre ville et campagne

4 2012 · REVUE UFA


D_Vorschau_0412 ok_2012 27.03.12 18:26 Seite 87

Produits fourragers Luzerne

Bâche publicitaire gratuite (80x150 cm) swissfarm pour votre ferme!

Luzerne en grosses bottes carrées · France ( Rumiluz ) · Italie

.ch /mus

terhof

Hoflade nach 10 n Musterhof 0 m link s Faites la promotion de votre ferme et de vos manifestations avec une bâche publicitaire gratuite de www.swissfarm.ch

Nous offrons 200 bâches

Infoline gratuite 0800 808 850 www.raufutter.ch

Inscris-toi! www.swissfarm.ch

Plus d’infos sur www.swissfarm.ch/aktion

Notre prochaine édition abordera les thèmes suivants

Compter avec le lait ABC

Le «Xerion 5000» en action

Un ravageur qui passe à l’action

Abonnement cochettes

Voyage en Amérique centrale

Pour les producteurs, les décomptes se compliquent encore avec la segmentation entre le lait A-B-C. Dans bien des cas, ils paraissent bien opaques.

Depuis le début de cette année, le «Xerion 5000» de Claas est le tracteur le plus puissant utilisé en Suisse. Reportage chez un entrepreneur.

Les larves de criocères peuvent provoquer de gros dégâts dans les cultures. La lutte comporte toute une série de mesures.

Un taux de mise bas élevé est gage de faibles coûts et de performances accrues dans l’élevage. L’achat régulier de génétique de qualité est recommandé.

Le voyage agrotouristique des lecteurs de la Revue UFA au Costa Rica et au Nicaragua a permis de rendre visite à deux pionniers suisses.

info@ufarevue.ch

Impressum Revue UFA Périodique spécialisé des membres des LANDI. Les numéros 1, 3, 5, 7-8, 9 et 11 sont accompagnés du LANDI Contact, compris dans l’abonnement. ISSN 1420-5106

d’autres entreprises est indiquée dans les rapports d’activité respectifs, disponibles auprès de la maison d’édition.

Rédaction Tél. 058 433 65 30 Fax 058 433 65 35 Editeur Theaterstrasse 15a, fenaco société coopérative, 8401 Winterthour Erlachstrasse 5, 3001 Berne Dr. Roman Engeler, réd. en chef; Hans Peter Kurzen, Christian Hirschi, Cyril de Poret, Directeur de publication Daniela Clemenz, Matthias Roggli, Gaël Monnerat, Coéditeurs LV-St. Gallen et GVS Schaffhouse. rédacteurs; Anne-Marie Trümpi, assist.. La participation des éditeurs à

REVUE UFA · 4 2012

Rédaction romande fenaco, CP 129, 1510 Moudon Tél. 079 408 73 61 ou Tél. 058 433 69 09 le lundi et le mercredi

Maison d’édition Tél. 058 433 65 20 Fax 058 433 65 35 Editions LANDI-Médias, un secteur de fenaco, case postale, 8401 Winterthour Martina Bernet, responsable de l’agence

Prix de vente Gratuit pour les membres des coopératives agricoles. Les personnes abonnées à la Revue UFA acceptent que leur adresse postale soit utilisée et Annonces/Abonnements communiquée pour des envois Tél. 058 433 65 30 ciblés. Si les abonnés désirent Fax 058 433 65 35 que ce ne soit pas le cas, leur Revue UFA, Conseils pour les Tirage adresse peut être bloquée chez annonces, Theaterstr. 15a, Abonnements membres 74’956 l’éditeur. 8401 Winterthour, Martina Bernet, en allemand 61’948 Alex Reimann, Anja Rickenbach en français 13’008 Prepress (contrôlé REMP/FRP en 11) Natalie Schmid, Stephan Rüegg Délai Nombre d’exemplaires 76’650 AMW, Winterthour; 20 jours avant la parution Mattenbach SA, Winterthour

www.ufarevue.ch

Impression Print Media Corporation, CH-8618 Oetwil am See La reproduction de tout ou partie d’article ou de photo est soumise à un accord exprès de la rédaction. Les articles de la rubrique «Know-how» sont des PR ou des publireportages.

Papier Imprimé sur du papier Leipa 60 g/m2 avec certificat FSC- et PEFC.

87


Inserate_UR_0412_F_2012 27.03.12 15:27 Seite 88

Q

TOP

TOP

OFFRE

159.-

OFFRE

34.90

appréciez la différence www.landi.ch

Isolateur special Seau de 210 pièces.

Clôture AGRARO NA2300 Duo Deux sources d‘énergie possible avec tension secteur de 230 V ou une batterie de 12. Vous pouvez ainsi travailler de manière fixe avec une tension secteur de 230 V ou mobile avec une batterie de 12 V.

24783

06397

PRIX BAS E N P E R M A N E N C E

439.BAISSE DE P

RIX

avant 489.-

GARANTIE

ANS

Garde-bétail AGRARO N80 Adaptation temporisée de l‘intensité des chocs, augmente la sécurité pour l‘homme et l‘animal lors d‘un contact avec la clôture. 24616 dès

PRIX BAS E N P E R M A N E N C E

95

6.

PRIX BAS E N P E R M A N E N C E

199.BAISSE DE P

RIX

avant 229.-

GARANTIE

Garde-bétail AGRARO B300 Téchnologie moderne à très faible consommation du courant. Avec 5 niveaux de performance. Pour petits à moyens pâturages. 24622

PRIX BAS E N P E R M A N E N C E

65.avant 69.-

Piquet de clôture synthétique Avec pointe métallique. Pour fils et rubans jusqu’à 40 mm, blanc. 24754

105 cm

(1.39 / pce) 6.95

24760

140 cm

(1.79 / pce) 8.95

PRIX BAS E N P E R M A N E N C E

59.-

90

15. BAISSE DE P

avant 16.90

PRIX BAS E N P E R M A N E N C E

12.90 BAISSE DE P

RIX

RIX

avant 13.90

ANS

BAISSE DE P

5 pièces

PRIX BAS E N P E R M A N E N C E

RIX

Filet de clôture AGRARO Pour moutons, avec 14 piquets, 50 m / 90 cm. 24488

PRIX BAS E N P E R M A N E N C E

90

29. 3,5 kg

Bande de clôture AGRARO Super Fils en polyéthylène de haute qualité et fils d’acier inox, jaune, 5 x 0,3 mm, 10 mm x 200 m.

Fil de cloture AGRARO Super Fils en polyéthylène de haute qualité et fils d’acier inox. 250 m.

30134

30104

PRIX BAS E N P E R M A N E N C E

PRIX BAS E N P E R M A N E N C E

65.-

6.50

Maillet en nylon 5 kg, rouge.

Piquet en bois Imprégnation sous pression, fraisé, appointi. Type de bois: épicéa. Provenance du bois: Allemagne.

34624

33784

PRIX BAS E N P E R M A N E N C E

90

29. 14 kg

Treillis noué 100 cm / 50 m.

Laine de bois agroclean Pour le nettoyage des mamelles.

Laine de bois Pour le nettoyage des mamelles.

31755

20671

20665

175 cm

Ø 6,5 cm

PRIX BAS E N P E R M A N E N C E

25.80

Produit pour le trempage des trayons AGRARO «Médicament vétérinaire autorisé» pour la prévention contre infections des mamelles chez les vaches. 5 l. 96330

valable: 04.04. – 21.04.12

I L É 04.2012 . 4 T 0 I e l UANT valable dès

Sous réserve de changements de prix ou d‘articles

que es e c z e Trouv herchez: d ionnelles vous cTop except ! E É T I offres M


Revue-UFA 04/2012