Issuu on Google+

14ème assemblée des délégués ordinaire 28 juin, Beaulieu, Lausanne

Communiqué de presse de fenaco à l’occasion de son assemblée des délégués 2007

fenaco s’engage pour une agriculture suisse productive fenaco, le groupe d’entreprises du secteur agricole suisse, a tenu a Lausanne sa 14ème assemblée des délégués. Cette assemblée a permis au groupe de revenir sur une année 2006 globalement satisfaisante. Malgré des conditions climatiques difficiles et une pression accrue sur les marges, tous les secteurs d’activité ont connu une progression de leurs chiffres d’affaires. Lausanne, 28 juin 2007. Comme l’a rappelé Lienhard Marschall, le président du Conseil d’administration, à l’occasion de la 14ème assemblée des délégués de fenaco qui s’est tenue à Beaulieu Lausanne, fenaco s’engage en faveur d’une agriculture suisse productive et met tout en œuvre pour que cela puisse être le cas sur le long terme. Afin de rester en mesure de satisfaire ce mandat statutaire à l’avenir également, fenaco investit plus de 150 millions de francs par an dans de nouveaux sites de production et de transformation ainsi que dans le domaine de la logistique et du marketing. « Là où nous investissons, nous créons des unités rationnelles et mettons en place des structures qui seront utiles à l’agriculture suisse sur le long terme » a précisé Lienhard Marschall. En tant qu’agriculteur et président de fenaco, ce dernier s’est par ailleurs déclaré satisfait et fier que les responsables du groupe aient su identifier suffisamment tôt quelles seraient les tendances à venir, optimisant sans cesse l’entreprise d’entraide moderne qu’est fenaco. Dans son allocution de bienvenue, Lienhard Marschall est également revenu plus en détail sur l’accord de libre-échange avec l’Union européenne dont il a beaucoup été question ces derniers mois. Le président de fenaco a réaffirmé que cette « aventure politique » devait être refusée catégoriquement, l’ouverture du marché prévue dans le cadre de cet accord conduisant surtout à une hausse des importations de denrées alimentaires, ce qui augmenterait massivement la pression sur prix des produits agricoles indigènes et « rendrait très très difficile » la transformation et la commercialisation des denrées alimentaires suisses à moyen terme. fenaco commercialise une pomme de terre sur deux et un œuf suisse sur cinq Dans son rapport d’activité relatif à l’exercice 2006, Willy Gehriger, le chef de la Direction, a présenté les volumes pris en charge et transformés par fenaco. Actuellement, fenaco commercialise 50% des pommes de terres, la moitié des céréales, près des deux tiers des oléagineux et, en moyenne, un tiers des fruits et des légumes produits en Suisse. En ce qui concerne la production carnée, les entreprises appartenant à fenaco constituent également un maillon essentiel entre le producteur et le consommateur. Ainsi, actuellement, près du quart des porcs et une unité de gros bétail sur dix sont

1


transformés dans des entreprises propriété de fenaco et commercialisés à travers les canaux de la grande distribution ou par le biais des magasins Volg propriété du groupe. A noter par ailleurs qu’un œuf suisse sur cinq est repris et vendu par l’organisation d’entraide des agriculteurs. Une performance enviable Le chef des finances, Werner Beyer, a quant à lui présenté aux délégués présents des comptes annuels qui, selon ses propres mots, « constituent une performance enviable » compte tenu des mauvaises conditions climatiques et de la concurrence toujours plus rude qui prévaut sur le marché. Le chiffre d’affaires de la maison mère a ainsi progressé de près de 7% en 2006 pour s’établir à 2.35 milliards de francs, celui du groupe augmentant dans le même temps de 8% par rapport à l’année précédente pour atteindre 4.75 milliards de francs. Le résultat d’entreprise opérationnel avant amortissements et impôts a augmenté de 5% en ce qui concerne la maison mère et est resté pratiquement identique à l’année précédente au niveau du groupe. Lors de la présentation des comptes annuels, Werner Beyer a insisté sur le solide bilan affiché par le groupe fenaco. Au cours de l’année sous rapport, la part de capital propre est en effet passée de 39 à 41%. Au vu de ces résultats, les délégués des 359 coopératives membres ont approuvé à l’unanimité les comptes de la maison mère et décidé de laisser inchangé la rémunération des parts sociales des coopératives membres à 6% (6.9 millions de francs) et d’octroyer une ristourne de 3.6 millions de francs sur les achats. Lead et texte : 4755 caractères (espaces inclus)

Pour de plus amples informations : Centre d’information fenaco Hans Peter Kurzen Schaffauserstrasse 6 CH-8401 Winterthour Tel+41 (0)52 264 25 25 Fax+41 (0)52 213 21 61 E-Mail info@fenaco.com www.fenaco.com

2


http://www.fenaco.com/files/kommunique_dv_f