Page 1

SEMENCES 2014


Appréciation :

+ + + + = excellent + + + = très bon + + = bon + = moyen à bon Ø = moyen – = moyen à faible – – = faible – – – = très faible

= très bon = bon = moyen – = faible

B = pour agriculture BIO = mélange principal

Zones fourragères = bien adapté = moyennement adapté X = pas adapté

Zones fraîches et humides = bien adapté = moyennement adapté X = pas adapté

Sols perméables et secs = bien adapté = moyennement adapté X = pas adapté

Purinage 4 = bon 4 = moyen

X = faible

= rapide = lent


Table des matières

Page Mélanges 4-5 Dérobées annuelles/hivernantes / 2 à 3 ans 6-7 3 ans 8-9 Longue durée 10-11 Pour zones défavorables aux ray-grass 12-13 Sursemis 14-15 Mélanges fourragers bio 16-17 Mélanges spéciaux 18-19 Cultures dérobées

Editorial Un sol sain et productif est la base ainsi que le point de départ de la chaîne de valorisation alimentaire ! Durant la période humide de végétation 2013, ce fait accompli a été

Engrais verts 20-22 Engrais verts

observé à maintes reprises. Toutes les techniques de productions, que

Prairies mellifères 23 Prairies mellifères

Le lit de semis est la base pour le rendement en production végétale.

Maïs 24-25 Maïs grain 26-27 Maïs ensilage Céréales 28-29 Céréales de printemps 30-33 Céréales d’automne Compensations écologiques 34-35 Jachère florale et jachère tournante, ourlets 36-37 Prairies extensives 38-39 40 41

Oléagineux Colza oléagineux Lin oléagineux Tournesol oléagineux

ce soit les conventionnelles ou les alternatives, ont montré leurs limites. Il faut donc prêter une attention toute particulière à la préparation du lit de semis pour permettre un développement maximal du système racinaire. Semences UFA est ouvert pour chaque avancée technologique dans la production végétale. Il nous tient toutefois à cœur de ne pas jeter pardessus bord les acquis éprouvés. De nouvelles techniques de production alliées à des variétés de sélection de pointe ouvrent de nouvelles perspectives en production végétale. Actuellement, la semence est le seul moyen de transférer le progrès génétique vers vous dans la pratique. Avec le catalogue Semences UFA 2014, vous recevez la possibilité de choisir pour vous parmi les meilleures variétés sélectionnées au monde. Cette édition est la réponse aux changements perpétuels des marchés

Protéagineux 42 Soja 43 Poix protéagineux 44 Féverole/Lupins doux

et de l’environnement de production.

Betteraves fourragères 45 Betteraves fourragères

et comparée par le team de Semences sur plus de 50 emplacements

Légumineuses et graminées 46-47 Légumineuses et graminées

conseiller de façon durable et compétente pour toutes vos questions ayant

Auxiliaires 48 Lutte biologique

porte sur le développement de votre réussite de demain.

Un des principaux devoirs de Semences UFA est de fournir une prestation durable. L’aptitude des nouvelles variétés, espèces et mélanges est testée à travers toute la Suisse. C’est pour cette raison que nous pouvons vous un rapport avec la production végétale. Toute notre attention actuelle se


Vos conseillers Semences UFA Aesch

Semences UFA Auxiliaires Aesch

Winterthur

St.Gallen

Albert Fässler Semences UFA LV St-Gall Cantons SG, AI, AR, GL, SZ, FL 079 438 11 66 071 226 77 60 albert.faessler@lvstgallen.ch

Sursee Lyssach

Semences UFA Auxiliaires Aesch 058 434 32 82 nuetzlinge@fenaco.com

Semences UFA St-Gall

Moudon

Semences UFA Winterthour

Semences UFA Moudon

Hanspeter Hug Semences UFA Winterthour Canton GR 058 433 76 04 079 292 15 23 hanspeter.hug@fenaco.com

Lukas Aebi Semences UFA Moudon Cantons VD, VS, GE, FR 079 536 60 35 058 433 67 83 lukas.aebi@fenaco.com Jo-Anne Perret Semences UFA Moudon Cantons NE (VD, FR) 079 681 53 21 058 433 67 84 joanne.perret@fenaco.com Christophe Devallonné Semences UFA Moudon 058 433 67 81 christophe.devallonne@fenaco.com

Daniel Item Semences UFA Winterthour Canton SH 079 623 76 26 052 631 17 71 d.item@gvs.ch

Semences UFA Lyssach Mike Bauert Semences UFA Lyssach Cantons BE, FR, VS 079 439 91 48 034 448 18 61 mike.bauert@fenaco.com Thomas Habegger Semences UFA Lyssach Cantons BE, SO, BS, BL, JU 079 309 00 79 034 448 18 62 thomas.habegger@fenaco.com Mathias Flückiger Semences UFA Lyssach 034 448 18 18 samen.lyssach@fenaco.com

Semences UFA Sursee Dominik Fischer Semences UFA Sursee 058 433 65 88 079 644 73 24 dominik.fischer@fenaco.com

Stefan Lüthy Semences UFA Winterthour Cantons AG, ZH-West 079 292 20 89 058 433 76 04 stefan.luethy@fenaco.com

Patrick Kreienbühl Semences UFA Sursee 058 433 65 90 patrick.kreienbuehl@fenaco.com

Hanskaspar Kübler Semences UFA Winterthour Cantons TG, ZH-Ost 079 937 98 40 058 433 76 04 hanskaspar.kuebler@fenaco.com

www.semencesufa.ch | 1


Actuel

Les mélanges UFA Bio respectent les exigences de l’ADCF et de la VESKOF. Ils contiennent au mi­nimum 50 % de composants en qualité bio, sauf pour les mélanges longue durée où la part est de 30 %. Pour les espèces et mélanges classés en niveau Bio 2, une demande préalable de dérogation pour l’emploi de semences conven­ tionnelles doit être faite au­près de l’Institut de recherche de l’agriculture biologique IRAB, 062 865 72 08.

Livraison

La qualité comme priorité

Mélanges standard ADCF

VESKOF – la norme de qualité de Swiss-Seed Semences UFA est membre de l’Association suisse du commerce des semences et de la protection des obtentions vé­gé­tales (Swiss-Seed) dont ­VES­KOF est la marque de qualité déposée. Nos semences sont contrôlées en permanence dans notre laboratoire et par les Stations fédérales. Elles satisfont aux normes de qualité VESKOF qui sont les plus sévères au monde.

Mélanges pour la production fourragère Les mélanges UFA avec le label de qualité ADCF respectent strictement la composition des mélanges standard.

différences de poids) ne peuvent être prises en considération que dans les trois Les prix sont indiqués avec 2,5 % TVA jours qui suivent la réception de la marincluse, départ LANDI. Ils sont donnés sans engagement et sans chandise. Les réclamations concernant une quelconque déduction. L’envoi de ce la faculté germinative doivent être faites catalogue ne nous oblige pas, suivant les dans un délai de trois semaines, pour autant que l’établissement de l’attestation circonstances, à effectuer une livraison. officielle n’exige pas un laps de temps plus long. Les défauts éventuels qui ne peuvent Réception et garanties être dé­cou­verts que plus tard, doivent être Chaque envoi doit être examiné dès annoncés dès constatation. Si aucune ré­ réception (comparer étiquette et contenu, clamation n’intervient dans les délais mencontrôler le ­poids). Les réclamations tionnés, la marchandise est considérée concernant les défauts visibles (confusion comme dé­finitivement acceptée. dans les produits livrés, ­impuretés,

Mélanges UFA durée 1 an Mélanges UFA durée 2 ans (un à deux hivernages) Mélanges UFA durée 3 ans (deux hivernages) Mélanges UFA longue durée (trois hivernages et plus)

Avec label ADCF

Semences pour l’agriculture biologique Répartition en trois niveaux : B niveau 1 : Bio = obligatoire B niveau 2 : Bio = la règle B niveau 3 : Bio = souhaité La disponibilité actualisée en semences bio peut être consultée sur le site internet. www.organicxseeds.ch

www.semencesufa.ch | 2

Mélanges UFA pour surfaces de compensation écologique Mélanges maison UFA

Responsabilité En principe, nous ne nous acquittons des dommages-intérêts concernant les réclamations ­justifiées que jusqu’à concurrence du montant facturé pour le poste en question. En passant commande, l’acheteur se déclare d’accord avec ces conditions. Les usages commerciaux de Swiss-Seed sont applicables. Les dif­férends éventuels seront traités par le tribunal arbitral de Swiss-Seed. Le for est au siège de l’association.


Aperçu des mélanges fourragers UFA

Mélanges 1 an, dérobées annuelles pages 5, 19

Cultures dérobées hivernantes pages 5, 19

Mélanges 2 (à 3) ans page 5

Mélanges 3 ans page 7

Mélanges longue durée page 9

Mélanges pour zones Mélanges sursemis défav. aux ray-grass page 11 page 13

En vert UFA 106 UFA 210/CH UFA 230 CH UFA 330/M/AW/MAW UFA 420 UFA 323 GOLD UFA U-240 AR UFA Siloball UFA 200/Tetra UFA 240 CH UFA 340 UFA 430/Highspeed ® UFA 431 AR Highspeed ® UFA U-440 AR/Highsp.®/i-Seed ® ® UFA AP UFA Ensil UFA Queen GOLD UFA 440/Highspeed UFA 444 AR/MS/Highspeed UFA U-440 AR Graminées UFA APP UFA Structure Extra UFA Swiss Highspeed ® UFA Swiss Highspeed ® UFA U-Swiss Highspeed ® ® UFA SPP UFA 300 CH UFA 444 AR/MS/Highspeed UFA 442 AR UFA U-431 AR UFA 320 GOLD UFA U-444 AR MS UFA 323 GOLD UFA U-Prémium AR UFA U-Ray-grass/Ray-gr. anglais Ensilage UFA WELUZ UFA 210/CH UFA 230 CH UFA 330/M/AW/MAW UFA 420 UFA 323 GOLD UFA U-240 AR UFA Siloball UFA 200/Tetra UFA 240 CH UFA 340 UFA 430/Highspeed ® UFA 431 AR Highspeed ® UFA U-440 AR/Highsp.®/i-Seed ® ® UFA Regina GOLD UFA Ensil UFA Queen GOLD UFA 440/Highspeed UFA 444 AR/MS/Highspeed UFA U-440 AR Graminées UFA Lolinca UFA Structure Extra UFA Swiss Highspeed ® UFA Swiss Highspeed ® UFA U-Swiss Highspeed ® UFA Tardisem UFA 300 CH UFA 442 AR UFA U-431 AR UFA Silo Quattro UFA 320 GOLD UFA U-444 AR MS UFA 323 GOLD UFA U-Prémium AR UFA Harvestore GOLD UFA U-Ray-grass/Ray-gr. anglais Fanage UFA 330 UFA 430/Highspeed ® UFA 431 AR Highspeed ® UFA U-240 AR UFA 340 UFA 440/Highspeed ® UFA 444 AR/MS/Highspeed ® UFA U-440 AR/Highsp.®/i-Seed UFA Structure Extra UFA Swiss Highspeed ® UFA Swiss Highspeed ® UFA U-440 AR Graminées UFA 450 UFA 451 UFA U-Swiss Highspeed ® UFA 442 AR UFA U-431 AR UFA U-444 AR MS UFA U-Prémium AR UFA U-Ray-grass/Ray-gr. anglais Fauche-pâture UFA 240 CH UFA 330/M/AW/MAW UFA 420 UFA 431 AR Highspeed ® UFA 340 UFA 430/Highspeed ® UFA 444 AR/MS/Highspeed ® UFA Queen GOLD UFA 440/Highspeed ® UFA Swiss Highspeed ® UFA Structure Extra UFA 440 AR/Highspeed ® UFA Prémium Pastor Highsp.® UFA 40 AR Pastor Highsp.® UFA 442 AR UFA Swiss Highspeed ® UFA 462 AR Highspeed ® UFA 444 AR/MS/Highspeed ® UFA 40 AR Pastor Highspeed ® UFA Prémium Pastor Highsp.® UFA 462 AR Highspeed ®

UFA U-240 AR UFA U-440 AR/Highsp.®/i-Seed UFA U-440 AR Graminées UFA U-Swiss Highspeed ® UFA U-444 AR MS UFA U-Prémium AR UFA U-Ray-grass anglais

Pâture UFA 340

UFA U-440 AR/Highsp.®/i-Seed UFA U-440 AR Graminées UFA U-Ray-grass anglais UFA U-Prémium AR

avec luzerne UFA WELUZ

UFA Regina GOLD

UFA 440/Highspeed ® UFA 440 AR/Highspeed ® UFA 40 AR Pastor Highspeed ® UFA 480 AR UFA Prémium Pastor Highsp.® UFA 462 AR Highspeed ®

UFA 320 GOLD UFA 323 GOLD UFA Queen GOLD UFA Harvestore GOLD

Compensation écologique pages 36-37

UFA Salvia, UFA Humida, UFA Broma

UFA 481/Highspeed ® UFA Prémium Pastor Highsp.® UFA 462 AR Highspeed ® UFA 40 AR Pastor Highspeed ®

UFA 323 GOLD

UFA Montagna, UFA Broma www.semencesufa.ch | 3


Mélanges fourragers

pour une durée de un, deux ou trois ans

CONSEILS CULTURAUX

Semer les semences, pas les épandre !

Quelle est la différence ? Lors d’un semis avec un semoir, la semence est posée exactement au sol et, suivant le réglage, recouverte d’une fine couche de terre. Les semenceaux de trèfles et de graminées qui germent dans le sol, veulent atteindre la lumière le plus vite possible. C’est pour cette raison qu’ils s’allongent rapidement, forment des racines et se développent vite, de façon plus précise que les semences qui sont épandues en surface. La semence semée trop superficiellement a besoin d’une plus longue période d’humidité pour germer. De plus, le risque de dessèchement des germes est plus grand. C’est pourquoi : La meilleure levée est atteinte avec un semis légèrement enfoui !

Cultures dérobées non-hivernantes UFA WELUZ se laisse ensiler sans problème. La mise en place de culture au printemps, sans labour, n’est que difficilement réalisable à cause de la luzerne qui hiverne. UFA 106 fournit le rendement le plus élevé en matière fraîche. Les trèfles de Perse et d’Ale­xandrie croissent rapidement et sont volontiers consommés en vert. UFA Siloball fournit du fourrage facile à ensiler grâce à sa part élevée en graminées, dans des régions à fortes précipitations. La deuxième coupe sera encore plus prononcée en graminées grâce au trèfle d’Ale­xandrie Tabor et, à choix se laisse facilement pâturer.

Cultures dérobées hivernantes UFA Regina GOLD est un excellent mélange grâce à la luzerne et au raygrass Westerwold. Pour un développement optimal, la luzerne né­cessite un

semis jusqu’à mi-août. La levée reste très bonne même par des températures très élevées sitôt après le semis.

Mélanges d’une durée de deux à trois ans

UFA 200 / 200 Tetra sont des mélanges éprouvés à semer jusqu‘à mi-septembre. Le trèfle violet fait la différence entre ces deux mélanges. Il pousse mieux que la luzerne par températures basses.

UFA 230 CH est un mélange pour l’ensilage et l’affouragement en vert. Il fournit un rendement très élevé même en été grâce au trèfle violet et au dactyle. Il apporte également une bonne structure de fourrage.

UFA 210 / 210 CH lèvent très rapidement grâce au trèfle d’Alexandrie et fournissent leur ren­de­ment principal l’année du semis. Après un hi­ver­­­nage, ces mé­ langes peuvent très bien être ensilés.

UFA 240 CH avec du ray-grass anglais et du pâturin des prés est plus souple d’exploitation et donne une prairie plus dense qui permet une utilisation en fauche-pâture.

UFA Tardisem avec des graminées (ray-grass) uniquement, fournit avec une fumure ciblée, le plus haut rendement parmi les mélanges de ce groupe. L’absence de trèfle donne une qualité inférieure, mais ce mélange fournit un fourrage avec une très bonne structure et peut être semé jus­qu’à mi-octobre. UFA Ensil est un mélange pour ensiler et affourager en vert. Avec une durée d’utilisation de 2 max. 3 ans, il fournit des rendements élevés.

www.semencesufa.ch | 4


Fr./kg dès 10 kg

Semis kg/ha

Fétuque des prés Preval, Pradel

Pâturin des prés Compact, Lato

Dactyle précoce Loke, Barexcel

Ray-grass anglais Salamandra, Calibra

Ray-grass hybride Rusa, Dorcas

Ray-grass italien 4n Morunga, Gemini

Prix indicatif Ray-grass italien CH 2n Oryx, Rangifer

Ray-grass Westerwold Jivet, Speedyl

Trèfle blanc à feuil. moyennes Tasman, Pepsi

Trèfle blanc à gr. feuilles Apis, Bombus

Trèfle violet long. durée 4n Astur, Larus

Trèfle violet long. durée 2n Merula, Milvus

Trèfle violet 4n Maro, Titus

Trèfle violet 2n Merian, Suez

Luzerne Sanditi, Fraver

Luzerne Robot

Trèfle incarnat Contea, Carmina

Trèfle de Perse Lightning

Trèfle d’Alexandrie Tabor

Mélanges UFA un an

Composition en g/are

Purinage Pâture Fourrage vert Ensilage Fourrage sec Zones fraîches et humides Sols perméables et secs Trèfle d’Alexandrie Sacromonte, Miriam

Recommandation*

(cultures dérobées appétantes)

UFA 106

Grandes quantités de fourrage appétant.

4 v V v –

100 60 200 36

6.80

UFA Siloball

Idéal pour ensiler, grâce à une part élevée en graminées.

4 v V V –

55 55 290

40

6.50

UFA WELUZ

Teneur en MS élevée (luzerne), idéal pour l’ensilage.

X v V V –

115

235

35

7.80

100 100 35

8.50

100 100 35

9.10

Mélange UFA pour cultures dérobées, voir page 19.

Mélanges UFA durée deux ans

(un hivernage)

UFA 200

Rendement élevé et bonne qualité.

4 v V V v

UFA 200 Tetra

Avec trèfle tétraploïde. Rendement plus élevé.

4 v V V v

UFA 210

Rendement plus sûr en 1 coupe grâce au trèfle d’Alexandrie.

4 v V V –

40

UFA 210 CH

Avec trèfle violet longue durée.

4 v V V –

40

UFA Regina GOLD 1)

Haut rendement même en régions sèches. Bonne qualité d’ensilage. Bonne levée.

4 v V V v X

100 55

UFA Lolinca

Rendement élevé. Aussi pour semis sur bandes fraisées.

4 v v V v

60 20

UFA Tardisem

Culture dérobée pour semis tardifs.

4 v V V –

re

Mélange UFA durée deux à trois ans

150 150

100 60 50 50 30

8.—

100 60 50 50 30

8.70

60 60 55 33

9.30

120 50 50

30

6.90

70 240 90

40

6.50

(un à deux hivernages)

60 25 15 60 60 60 60 34

Forte flexibilité d’utilisations, levée rapide, pérenne.

4 v V V v

30

* Appréciation page 1

1)

9.90

10.50 30 30 70 90 50 35 9.10

20 30

60 25 15 60 60 100 32

4 v V V v

4 – V V v

Le top mélange en matière de rendement et qualité. Supporte bien le purinage.

Avec des sélections suisses performantes. Le mélange idéal pour l’ensilage.

UFA 240 CH UFA Ensil

UFA 230 CH

GOLD = mélange avec luzerne inoculée

www.semencesufa.ch | 5


Mélanges fourragers

pour une durée de trois ans

CONSEILS CULTURAUX

Repousses de céréales, que faire ?

Un mélange fourrager concurrencé par des repousses de céréales est monnaie courante ! Si les repousses de céréales préalablement détruites mécaniquement concurrencent trop agressivement le mélange fourrager qui est en train de lever, il n’y a qu’une solution : Faucher fréquemment et fumer intensivement ! Les repousses de céréales sont toujours plus vigoureuses que le mélange. Ceci vaut surtout pour les mélanges trèfles-graminées qui ont une mauvaise levée. Avec une fauche fréquente et une fumure intensive, le développement du mélange herbager est encouragé de façon à ne pas être trop concurrencé par la céréale. C’est pourquoi : Plus il y a de repousses, plus il faut faucher et procéder à une fumure intensive !

Mélanges graminéestrèfle blanc UFA330/UFA330AW sont les mélanges très souples et pour toutes les utilisations. UFA 330 AW est la variante avec du trèfle d’Alexandrie et ray-grass Westerwold comme plante de couverture pour une première coupe plus précoce. UFA 330 M / UFA 330 MAW contiennent du trèfle violet longue durée plus productif et plus résistant durant les périodes de sec. UFA Structure Extra est le mélange avec la plus grande proportion de raygrass italien et hybride. Il fournit en deuxième et troisième cou­pe un ­fourrage très structuré, idéal pour fa­ner ou ensiler pour tous les animaux appréciant le fourrage assez grossier.

Mélanges luzerne Les mélanges luzerne sont appréciés autant pour la production laitière que l’engraissement à cause de leur niveau élevé de rendement (matière sèche et protéine), pour la bonne résis­tance au sec et la digestibilité des fibres. Pour maintenir la luzerne, il faut respecter un régime de trois à quatre coupes par an et la laisser fleurir à la troisième pousse. Avant l’hiver, elle doit atteindre une hauteur de 10 cm. UFA Queen GOLD est un mélange graminées-trèfle blanc avec de la ­luzerne. Employé dans les zones marginales pour la luzerne, ce mélange s’adapte à l’exploitation et à l’emplacement. Suivant les conditions, le ­développement du trèfle blanc ou de la luzerne sera le plus fort. UFA 323 GOLD / UFA 320 GOLD sont les mé­lan­ges connus et éprouvés avec de la luzerne et du trèfle violet longue durée. UFA 320 GOLD ap­porte légèrement plus de structure et de MS grâce au ray-grass hybride, tandis que UFA 323 GOLD est plus souple pour l’exploitation en vert.

UFA Harvestore GOLD est le mélange à ensiler par excellence. Il ne contient pas de trèfle violet, mais fournit un fourrage très équilibré avec un bon rapport luzernegraminées.

Plante de couverture AW Les avantages sont : • Levée plus rapide. • Rendements plus élevés en première coupe. • Teneur en MS plus élevée. • Se laisse mieux ensiler. • Concurrence mieux les mauvaises herbes.

www.semencesufa.ch | 6


Fr./kg dès 10 kg

Semis kg/ha

Fétuque rouge Reverent, Tagera

Fétuque des prés Preval, Pradel

Fléole Anjo, Comer

Dactyle tardif Accord, Greenly

Ray-grass anglais tardif Calibra, Alligator

Ray-grass anglais préc. Lacerta, Salamandra

Ray-grass anglais précoce Arvicola, Arara

Ray-grass hybride Rusa, Ibex

Ray-grass italien Zebu, Gemini

Ray-grass Westerwold Lirasand

Trèfle blanc à feuil. moyennes Pepsi, Hebe

Trèfle blanc à gr. feuilles Apis, Bombus

Trèfle violet l. d. 2n Merula, Milvus

Trèfle violet Merian, Global

Luzerne Sanditi, Fraver

Luzerne Robot

Trèfle d’Alexandrie Tabor

Sols perméables et secs

Zones fourragères

Pâture Fourrage vert Ensilage Séchage en grange Fanage au sol

Prix indicatif

Composition en g/are

Zones fraîches et humides

Mélanges UFA durée trois ans

Purinage

Nombre d’utilisations par an

Recommandation*

(deux hivernages)

Mélanges à base de trèfle blanc et graminées pour zones fourragères UFA 330

Excellente qualité, pour tous modes d’exploitation.

5 4 V V V V V

UFA 330 AW

Avec trèfle d‘Alexandrie et ray-grass Westerwold comme couverture.

5 4 V V V V V

UFA 330 Graminées

Sans trèfle, production plus extensive possible.

4 4 V v V V V

UFA 330 M

Comme UFA 330, trèfle violet 100 % longue durée.

5 4 V V V V v

UFA 330 MAW 1)

Comme UFA 330 M, avec trèfle d’Alex. et ray-grass West. comme couverture.

5 4 V V V V v

Sans dactyle, utilisation moins intensive que UFA 330.

5 4 V V V V V

UFA Queen GOLD

Comme UFA 330 M, mais avec luzerne inoculée et trèfle violet longue durée.

4 4 v V V v –

UFA Structure Extra

Fourrage avec une bonne structure, très haut rendement en MS.

5 4 v v V V V

1)

UFA 340 2)

20 25 15 70 55 25 120 33

9.50

10 20 25 15 20 70 55 25 120 36

9.40

70 55 25 120 27

8.90

20 25 15 40 30 55 25 120 33

9.90

40 30 55 25 120 36

9.60

X

20 20 10 80 40 120 40 33

9.30

50 20 25 15 35 35 50 20 100 35

20 30 15 25 50 70

X

10 20 25 15 20

10.70 9.30

50 60 60 30 100 30

9.60

32

10.50

10.70

40 30 70

35

Mélange à base de trèfle violet longue durée pour zones sèches UFA 300 CH

Bons rendements même en conditions sèches. Aucune fumure azotée.

4 X – V V v v

Mélanges à base de luzerne pour zones sèches

X

150 20 60 30 120 38

4 X – v V – –

X

120 115

35

11.—

GOLD = mélange avec luzerne inoculée

2)

AW = avec trèfle d‘Alexandrie et ray-grass Westerwold comme couverture

50 40 25

1)

60 60 30

* Appréciation page 1

4 X – V V – –

Rapport luzerne-graminées constant et équilibré. Idéal pour l’ensilage.

Avec fétuque des prés. Fourrage plutôt fin.

UFA Harvestore GOLD 2)

UFA 323 GOLD

150 20

X

4 X – V V – –

Avec ray-grass hybride, rendement MS élevé.

2)

UFA 320 GOLD 2)

www.semencesufa.ch | 7


www.semencesufa.ch | 8

Mélanges fourragers CONSEILS CULTURAUX

Des prairies fumées seulement à l’aide d’engrais de ferme ?

Dans la production fourragère, les engrais de ferme représentent des engrais bon marché et durables. Souvent, ils sont à disposition en quantité suffisante. Malheureusement, les engrais de ferme sont mal équilibrés pour la production végétale : ils doivent être complétés par des engrais de commerce. Le lisier de bovins, par exemple, a une trop forte teneur en potasse et une trop faible teneur en phosphore. De plus, les engrais de ferme sont difficilement assimilables au printemps contrairement aux engrais minéraux qui agissent plus rapidement. Avec une stratégie de fumure habile d’engrais de commerce et de ferme, la production fourragère peut être améliorée en qualité et en quantité de façon durable. C’est pourquoi : Plus de rendement avec une stratégie habile d’engrais de ferme et de commerce !

UFA 440 / A / AR sans dactyle est très souple d’utilisation, forme un gazon ­dense avec une bonne résistance au piétinement ; pour tous les modes d’exploi­tation.

UFA Swiss Highspeed® est le mélange qui s’adapte aux différentes conditions. Prévu pour les zones plutôt sèches à humides en altitude, il fournit de hauts rendements aussi en plaine dans des conditions d’humidité variables.

UFA 40 AR Pastor Highspeed® est un mélange graminées/trèfle blanc avec la sélection de trèfle violet longue durée pour UFA 480 avec de la crételle et de l’agrosla pâture Pastor. Pastor supporte le piétide blanche forme le gazon le plus dense. tinement et a un potentiel de rendement Idéal pour la pâture intensive, gazon court. élevé. En conditions sèches, les pâtures fourniront plus de rendement et le trèfle blanc aura moins tendance à prendre le dessus. UFA 430 / A qui contient du dactyle, est le mélan­ge le plus résistant au sec en utilisation in­ten­si­ve. UFA 450 avec du fromental et de l’avoine jaunâtre, pour les emplacements bien exposés et des sols peu profonds.

Pastor, le trèfle violet pour la pâture Pastor est un trèfle violet qui a été testé sur sa capacité à être pâturé. Sa hauteur de pousse est, en comparaison avec le trèfle violet conventionnel, plus faible et ses feuilles sont plus petites. Dans les prairies de pâture, le trèfle violet Pastor peut se maintenir plus longtemps que le trèfle violet de longue durée. Les mélanges avec du trèfle Pastor sont plus résistants au sec et le trèfle blanc ne domine pas trop.


10 25 15 50 50 50

UFA 430 A

Avec trèfle d’Alexandrie en plante de couverture.

5 4 v V V V

UFA 430 Graminées

Aussi pour fourrage grossier extensif.

4 4 v v V V

UFA 440

Fauche-pâture intensive, régions fraîches et humides.

5 4 V V V V

10 20 10 50 50

Meilleure levée.

5 4 V V V V

10 20 10 50 50

UFA 440 A

Avec trèfle d’Alexandrie. Moins de mauvaises herbes.

5 4 V V V V

20 10 20 10 50 50

UFA 440 Graminées

Aussi pour fourrage grossier extensif.

4 4 V v V V

50 50

UFA Swiss Highspeed

Avec du vulpin et du dactyle, toutes les zones.

3-5 4 V V V V

Semis kg/ha

Fr./kg dès 10 kg

Crételle des prés Rozˇ novská

5 4 v V V V

Agrostide blanche Kita

Meilleure levée.

Pâturin des prés Highspeed® Lato, Likollo

Pâturin des prés Compact, Lato

10 25 15 50 50 50

Fétuque rouge Echo, Roland 21

Fétuque élevée Barolex, Belfine

Fétuque des prés Preval, Pradel

5 4 v V V V

Fléole Comer, Anjo

Avec dactyle, fauche-pâture régions plutôt sèches.

Avoine jaunâtre Trisett

Fromental Arone

Vulpin des prés Vulpera, Alopex

Dactyle tardif Accord, Greenly

Dactyle précoce Loke, Barexcel

Ray-grass angl. tardif Alligator, Calibra

Ray-grass angl. préc. Lacerta, Salamandra

Ray-grass anglais précoce Arvicola, Arara

Ray-grass hybride Rusa, Dorcas

Lotier corniculé Lotar, Leo

Trèfle blanc à feuil. moyennes Pepsi, Hebe

Trèfle blanc à gr. feuilles Apis, Bombus

Trèfle violet adapté à la pâture Pastor

Trèfle violet Global, Merian

Trèfle d’Alexandrie Tabor

Zones fraîches et humides

Sols perméables et secs

Zones fourragères

5 4 v V V V

Purinage

Pour utilisation fauche-pâture intensive.

Mélanges UFA de longue durée

Prix indicatif

Composition en g/are

Pâture Fourrage vert Ensilage Séchage en grange

Nombre d’utilisations par an

Recommandation*

100

33

10.20

30 30 100

36

10.10

30 30 100

36

10.60

20 10 25 15 50 50 50

30 30 100

38

10.—

50 50 50

30 30 100

31

9.60

30 50 100

32

9.90

30 50 100

32

10.20

30 50 100

34

9.80

30 50 100

28

9.50

10 20 10 20 20 40 60

20 70 40

70

10 20 10 30 70

30 50

100

(trois hivernages et plus)

pour zones favorables au ray-grass UFA 420 UFA 430 UFA 430

Highspeed

®

1)

UFA 440

Highspeed

®

1)

®

3)

X 30 25 15

60 30 70

20 40

13.30

32

pour pâture permanente UFA 440 AR 2) Highspeed UFA 40 AR 2) Pastor Highsp.

Meilleure levée.

5 4 V V V V

Avec trèfle violet adapté à la pâture.

5 4 V V V V

30 20 10 30 60

30 50 90

32

10.50 11.—

UFA 462 AR

Pour conditions sèches.

5-6 4 V v V V

25 15 30

32

10.80

Bonne qualité et résistance, pâture gazon court.

5-8 4 V V v v

20 10 50

50

30 50 100

50 50 41

11.—

UFA 450

Pour fanage extensif, bonne résistance au sec.

2 -3 X – v v v

10 20 20 40 30 100 80 20 32

UFA 450 Support de semis

Pour fanage extensif, bonne résistance au sec.

2 -3 X – v v v

10 20 20 40 30 100 80 20 70

®

®

2)

Highspeed

®

UFA 480 AR

150 100

* Appréciation page 1

1)

A = avec trèfle d’Alexandrie

2)

AR = avec ray-grass anglais CH, Arvicola, Artesia, très précoce

3)

13.70

8.40

pour utilisation extensive

avec une part de semence enrobée

www.semencesufa.ch | 99


Mélanges fourragers

www.semencesufa.ch | 10

zones défavorables au ray-grass

CONSEILS CULTURAUX

Où se situent les limites du ray-grass anglais Sonnenseite

Schattenseite

Le ray-grass anglais est la graminée qui a le plus d’exigences envers le sol, les2500 éléments nutritifs, l’altitude, l’utilisation et m le climat. Plus sa pérennité doit être grande, plusUFA ces points deviennent importants. Le ray-grass anglais pousse en-dessous Rätia-EigerUFA de 700 à 900 m à condition que le sol soit profond, les précipitations annuelles atteignent 900 à 1300 mm, la fumure soit Hochalpin Rätia-EigerHochalpin suffisante, aussi en P et K, et que la température moyenne atteigne 6,5-9 °C. 2000 m UFA

Rätia-EigerC’est pourquoi : Les emplacements défavorables aux ray-grass anglais existent aussi en plaine ! UFA 323 GOLD UFA 431 AR

Alpin

1600 m

UFA Rätia-EigerAlpin

Highspeed®

UFA 323 GOLD est le seul mélange avec de la luzerne et du trèfle violet adapté à ces zones. Il est prévu pour une durée de trois ans et fournit de très hauts rendements aussi en conditions sèches. UFA Swiss Highspeed® contient du dac­­tyle et du vulpin des prés. Ce mélange ­s’adapte au mieux aux conditions de l’endroit. Sur­tout dans des zones favorables au dactyle et au vulpin. Supporte une exploitation intensive. UFA 431 AR Highspeed® avec du dactyle et de l’avoine jaunâtre est adapté à une utilisation moyenne à intensive dans des zones favorables au dactyle. UFA 444 AR Highspeed®/MS fournit, grâce au vulpin des prés dans les zones adaptées et avec une utilisation intensive, des rendements très élevés. Le vulpin doit être fauché tôt au printemps.

UFA U-431 AR

UFAPrémium TrockenUFA Pastor Highspeed® weide Pastor 900 m Highspeed est un mélange avec le trèfle violet pour UFA 481 la pâture Pastor et des variétés de fétuque Highspeed 500 m UFAà451 élevée feuilles souples. Ces deux comUFA Swiss (Bergwiese) posantes supportent très bien le piétineHighspeed ment et sont pérennes. La fétuque élevée et le trèfle violet Pastor ont un enracinement profond, ce qui les prédestine pour les emplacements secs. ®

®

®

Versant sud

®

®

(Bergwiese) Highspeed®

UFA Rätia-Eiger Alpin/Hochalpin sont les mélanges pour la pâture extensive en zones alpines (élevées). Une bonne protection contre l’érosion est également assurée.

Versant nord 2500 m

UFA Rätia-Eiger Hochalpin

UFA 323 GOLD UFA 431 AR

UFA 444 AR

Highspeed UFA 481 AR Highspeed® est le U-444 AR mélange pour une utilisationUFAmo­ yenne UFA 481 à intensive des pâturages d’alpages, Highspeed sans fauche. UFA Swiss

UFA Rätia-Eiger Alpin

UFA Rätia-Eiger Hochalpin

2000 m

1600 m

UFA Rätia-Eiger Alpin

Highspeed®

UFA U-431 AR UFA Prémium Pastor

900 m

Highspeed®

UFA 481 Highspeed®

UFA 451 UFA Swiss Highspeed®

500 m

UFA 444 AR Highspeed®

UFA U-444 AR UFA 481 Highspeed®

UFA Swiss Highspeed®


Mélanges UFA durée trois ans

Semis kg/ha

Agrostide capillaire

Crételle des prés Rozˇ novská

Agrostide blanche Kita

Pâturin des prés Highspeed® Compact, Lato

Pâturin des prés Lato, Likollo

Fétuque rouge Tagera, Reverent

Fétuque élevée Barolex, Belfine

Fétuque de prés Preval, Pradel

Fléole Comer, Rasant

Avoine jaunâtre Trisett 51

Vulpin des prés Vulpera, Alopex

Dactyle tardif Accord, Greenly

Dactyle précoce Loke, Barexcel

Ray-grass angl. préc. Lacerta, Salamandra

Ray-grass anglais tardif Calibra, Vercade

Ray-grass anglais précoce Arvicola, Arara

Lotier corniculé Lotar, Leo

Trèfle blanc à feuil. moyennes Pepsi, Hebe

Trèfle blanc à grosses feuil. Apis, Bombus

Trèfle violet adapté à la pâture Pastor

Trèfle violet l.d. 2n Merula, Milvus

Trèfle violet Global, Merian

Luzerne Fraver, Sanditi

Sols perméables et secs

Fr./kg dès 10 kg

Prix indicatif

Composition en g/are

Zones fraîches et humides

Pâture Fourrage vert Ensilage Séchage en grange

Purinage

Nombre d’utilisations par an

Recommandation*

(deux hivernages)

Mélanges à base de luzerne pour zones sèches UFA 323 GOLD 3)

Avec luzerne et trèfle violet.

Mélanges UFA de longue durée

4 X – V V – X

10

150 20

60 30 120

38

10.70

(trois hivernages et plus)

pour fauche/pâture UFA 431 AR 1)

Highspeed

®

Pour cond. sèches en plaine et sols frais et secs en altitude.

4 4 v V V V X

UFA 444 AR

1)

Highspeed

®

Pâturin des prés traité avec un accélérateur de germination.

5 4 V V V V

UFA 442 AR

1)

Très tolérant au sec gràce à la fétuque élevée et au vulpin.

3-5 4 V v V V

UFA 444 AR 1) MS 2)

Avec vulpin des prés enrobé.

X

5 4 V V V V

25 15 30

50 30 30 80 30 100

40

13.50

25 15 30

37

16.30

10 25 15 30

X

25 15 30

80

40

30 80 40 100

200

UFA Swiss Highspeed 4) Avec vulpin et dactyle, pour utilisation en fauche-pâture.

3-5 4 V V V V

10

UFA 451 Avec avoine jaunâtre pour les prairies de montagne.

1-3 X – v v v

20 10

®

20 10 20 20 40 60

80 40 100

80 40 100

20 70 40 70

37

12.90

49

17.40

20 40

13.30

pour utilisation extensive

60 100 90 40 40 50 41

15.40

38

11.—

pour pâture permanente UFA Prémium Pastor Hsp.

Avec trèfle violet adapté à la pâture.

3-5 4 V v V V

UFA 462 AR

Pour emplacements secs.

3-5 4 V v V V

20 10 10

10 20 20

120 30 110 30

30 50 30

20 80 60 100 40 50

46

12.30

1 X V

200

17.90

1 X V

150

19.60

150 100

V V V V

UFA 481 AR Highspeed Pâturin des prés traité avec un accélérateur de germination. 1-3 4

10.80

32

25 15 30

®

Highspeed

®

1)

®

pour zones alpines

UFA Rätia-Eiger Alpin

Pour pâture en conditions alpines, mais pas de fauche.

UFA Rätia-Eiger Hochalpin Pour zones alpines élevées, jusqu’à la limite de végétation. * Appréciation page 1

1)

AR = avec ray-grass anglais CH, Arvicola, Artesia, très précoce

2)

MS = semence enrobée

3)

Anthyllide CH, trèfle blanc, trèfle hybride, canche flexueuse, lotier corniculé, pâturin des Alpes, pâturin des prés, pâturin des bois, pâturin comprimé, fétuque rouge, agrostide capillaire, agrostide blanche, crételle, fétuque des prés, fléole Anthyllide CH, trèfle blanc, trèfle hybride, lotier corniculé, ray-grass anglais, pâturin des Alpes, fétuque rouge, pâturin comprimé, dactyle, crételle

GOLD = mélange avec luzerne inoculée

4)

avec une part de semence enrobée

www.semencesufa.ch | 11


www.semencesufa.ch | 12

Mélanges sursemis CONSEILS CULTURAUX

Les prairies doivent être soignées !

Les prairies font partie des parcelles qui sont mises le plus à contribution sur chaque exploitation ! Plusieurs récoltes par année, pas toujours dans les meilleures conditions et avec des machines toujours plus lourdes peuvent altérer les prairies. Pour permettre une régénération rapide, il faut aérifier la zone d’enracinement. Le feutrage est arraché à l’aide d’une herse à prairie ou étrille ce qui favorise l’aérification de la prairie. Ainsi les racines se développent plus rapidement et peuvent emmagasiner plus d’éléments nutritifs. Passer un rouleau au printemps activera le tallage des graminées. C’est pourquoi : Herser et étriller favorise le développement végétatif de façon durable.

Reconnaître les causes Toutes les prairies dégradées ont leurs histoires! Une composition botanique déséquilibrée est souvent due à des erreurs d’exploitation durant une période prolongée. Il est important de reconnaître les causes et de les corriger. C’est seulement de cette façon que l’on pourra assainir les prairies de façon durable.

Un sursemis réussi Pour qu’une semence puisse croître, elle a besoin d’un bon contact avec la terre, d’eau, de chaleur et de lumière. Il faut alors adapter le mode d’exploitation avant et après le sursemis. • L a période de sursemis dépend de l’emplacement et des conditions météorologiques. Les deux périodes les mieux adaptées sont le printemps, dès que les champs sont praticables et que la végétation n’a pas encore démarré ou au début septembre. Les journées se raccourcissent et les températures deviennent plus clémentes.

•U  n semis superficiel, à environ 1 cm de profondeur qui sera ensuite bien rappuyé, est primordial pour la réussite du sursemis. • P our que les jeunes plantules puissent se développer de façon optimale, les deux prochaines coupes devront avoir lieu rapidement. Les plantes déjà en place ne doivent en aucun cas étouffer le nouveau semis.

Choix du mélange Les principes pour le choix du mélange sont identiques à ceux pour une nouvelle mise en place. UFA U-Swiss Highspeed® Ce mélange s’adapte à toutes les régions. Le vulpin des prés et le dactyle fournissent de hauts rendements. Ce mélange est aussi adapté aux régions défavorables aux ray-grass. UFA U-440AR/Highspeed®/I-Seed/ Graminées Le mélange principal pour les sursemis. La version de base est sans accélérateur de germination. La version Highspeed contient du pâturin des prés

traité à l’accélérateur de germination pour un sursemis durable. Dans la version I-Seed toutes les graines sont enrobées d’engrais. La rapidité de levée des jeunes plantules peut être améliorée. Elles sont plus lourdes et mieux réparties lors d’un semis à la volée. La version Graminée est idéale dans les prairies avec beaucoup de trèfle blanc. UFA U-Raigras / UFA U-Ray-grass anglais Pour une levée rapide et augmenter la part de ray-grass. UFA U-240 AR Pour les emplacements à ray-grass italien. UFA U-Prémium AR Mélange pour les emplacements séchards. Composé des nouvelles variétés de fétuque élevée qui peuvent être utilisées en pâture ou en fauche. UFA U-431 AR Idéal pour les régions sèches à sol peu profond. UFA U-444 AR MS A employer dans les zones ombragées, humides et avec des précipitations élevées.


Prix indicatif

Prix mélanges Bio partiel Fr./kg dès 10 kg

Fr./kg dès 10 kg

B

Semis kg/ha

Pâturin des prés Highspeed® Compact, Lato

Pâturin des prés Lato, Likollo

Fétuque rouge Tagera, Reverent

Fétuque élevée Barolex, Belfine

Dactyle précoce Loke, Luxor

Vulpin des prés Vulpera, Alopex

Ray-grass angl. tardi Calibra, Alligator

Ray-grass angl. préc. Lacerta, Salamandra

Ray-grass hybride Rusa, Dorcas

Ray-grass italien Zebu, Gemini

Trèfle blanc à feuil. moyennes Pepsi, Hebe

Trèfle blanc à grosses feuil. Apis, Bombus

Sols perméables et secs

Zones fraîches et humides

Zones fourragères

Fourrage vert Ensilage Séchage en grange Fanage au sol Pâture

Ray-grass angl. très préc. Arvicola, Arara

Composition en g/are

Recommandation*

Mélanges UFA pour sursemis pour zones favorables au ray-grass UFA U-240 AR 1)

Pour les emplacements avec du ray-grass italien.

V V V v –

15 5 40 40 40 60 20

9.50

UFA U-440 AR

Mélange principal pour sursemis des prairies de fauche-pâture.

V V V V V

15 5 60 60 60 20

9.80

Meilleure levée.

V V V V V

15 5 60 60 60 20

10.10

Les semences sont enrobées d’engrais.

V V V V V

30 10 120 120 120 40

Pour sursemis de prairies de fauche/pâture, sans trèfle et pour prairies à chevaux.

v V V V V

1)

UFA U-440 AR

1) Highspeed ®

UFA U-440 AR 1) i-Seed 3) UFA U-440 AR Graminées 1)

70 60 70 20

9.50

20

7.50

UFA U-Ray-grass anglais AR Mélange avec ray-grass anglais uniquement.

V V V V V

UFA U-Ray-grass

Pour les zones très intensives avec du ray-grass italien.

v V V v –

65 65 70 20

Pour toutes les zones.

V V V V v

1)

UFA U-Swiss Highspeed

®

4)

7.60

5 5

65 65 70

7.10

55 20

16.40

50 30 70 20

10.50

40 35 60

pour zones défavorables au ray-grass UFA U-431 AR 1)

Pour régions sèches de plaine et sols frais et secs en zones plus élevées.

v V V v –

15 5 30

UFA U-444 AR 1) MS 2)

Avec vulpin des prés enrobé.

v V V v –

15 5 30 200 70 32 21.20

Pour toutes les zones.

V V V V v

Pour les prairies en régions sèches.

V V V V V

10 5 40

Mélange avec ray-grass anglais uniquement.

V V V V V

15 5 45

UFA U-Swiss Highspeed

®

4)

UFA U-Prémium AR

5 5

35 60 55 20

40

85 60

20

16.40 10.—

Mélanges sursemis Bio

4)

avec une part de semence enrobée

En vert = composante Bio

Lato

semence enrobée d’engrais

3)

MS = semence enrobée

17.50

2)

40 35 60 55 20

AR = avec ray-grass anglais CH, Arvicola, Artesia

5 5

8.80

Pour toutes les zones.

65 65 70 20

1)

11.30

75 60 20

V V V V v

4)

B UFA U-Swiss Highspeed

V V V V V

®

B UFA U-Ray-grass anglais AR 1) Pour sursemis de prairies de fauche/pâture, sans trèfle et pour prairies à chevaux.

®

B UFA U-440 AR 1) Highspeed

www.semencesufa.ch | 13


Mélanges fourragers Bio LES CONSEILS BIO DE SEMENCES UFA

En agriculture biologique, en plus d’utiliser des engrais de ferme, il est possible de travailler avec des engrais organiques et minéraux du commerce. Lors du nouveau semis d’une prairie artificielle, il est primordial d’épandre un engrais azoté. Les éléments nutritifs rapidement assimilables, tel que l’azote, favorisent la décomposition des chaumes et accélèrent le développement au départ du mélange. Le fumier et/ou le lisier sont à épandre sur les chaumes tandis que les engrais commerciaux peuvent être enfouis dans le lit de semis. Un travail répété du sol en condition ensoleillée favorise le dessèchement des mauvaises herbes, blesse les limaces et on obtient un lit de semis parfaitement raffermi. Le semis peut alors attendre des conditions de germination propices. Ce n’est pas le calendrier qui fait foi mais bien les conditions du sol. Une à deux coupes de nettoyage précoces favorisent le tallage des graminées et oppriment les mauvaises herbes.

En raison de la situation actuelle d’approvisionnement des composantes bio, les mélanges bio en contiennent au min. 50 %. Les mélanges de longue durée 30 %.

Conduite de la prairie L’évolution des prairies bio ne peut être influencée par des herbicides ou des engrais du commerce. Le plus difficile est d’éviter que la part des légumineuses ou celle des graminées devienne dominante. Le trèfle est favorisé par un semis superficiel dans des sols non compactés, une fumure azotée restreinte et un bon apport en P et chaux (fumier). Les graminées sont favorisées par des purinages ciblés, soit avant et pendant le démarrage de la végétation, puis de la mi-août à la fin de la période de végétation. Les éléments nutritifs d’un purinage estival sont plus difficilement mis en valeur par les graminées.

Mélanges ray-grass italien-trèfle Mélanges graminées-trèfle blanc violet L’attention est portée au trèfle blanc, leSi ces mélanges sont utilisés pendant deux années complètes, le trèfle violet doit alors être bien maintenu. Il apprécie un pH neutre, un sol moyen à profond bien pourvu en phosphore. Le semis d’été sera effectué encore en août afin de permettre un développement suffisant avant l’hiver. Dernière coupe à mi-octobre.

Mélanges à base de luzerne La luzerne se distingue clairement des autres plantes fourragères. Elle réagit fortement au mode d’exploitation, à la fumure et au lieu. Elle préfère un sol drainant, non compacté, une bonne disponibilité en phosphore et chaux. Ses besoins nutritifs peuvent être couverts avec du fumier. Faucher à 5-7cm de hauteur. La dernière coupe automnale sera faite à la fin de septembre. Une repousse estivale doit être laissée jusqu’à la formation complète des boutons floraux.

quel peut se propager rapidement grâce à ses stolons. Une part trop grande de trèfle blanc réduit le rendement en fourrage. Dès 30 à 40 % de trèfle blanc le mot d’ordre est: favoriser les graminées! Ceci s’obtient par une fauche relevée à 5-7cm de hauteur, une fumure adaptée aux graminées et une fréquence de coupes adaptées aux graminées dominantes. Les utilisations (fauche ou pâture) automnales tardives jusqu’après la période de croissance affaiblissent durablement les graminées.

www.semencesufa.ch | 14


Grandes quantités de fourrage appétant.

Mélanges UFA pour deux à trois ans

Fr./kg dès 10 kg

Semis kg/ha

Crételle des prés Rozˇ novská

Pâturin des prés Highspeed® Compact, Lato

Pâturin des prés Lato, Likollo

Fétuque rouge Tagera, Reverent

Fétuque de prés Preval, Pradel

Fléole Comer, Anjo

Avoine jaunâtre Trisett 51

Vulpin des prés Vulpera, Alopex

Dactyle tardif Accord, Luxor

Ray-grass anglais tardif Calibra

Ray-grass angl. préc. Salamandra, Lacerta

Ray-grass angl. très préc. Arvicola, Artesia

Ray-grass hybride Daboya, Rusa

Ray-grass italien Oryx, Rangifer

Ray-grass Westerwold Jivet, Lifloria

Trèfle blanc à feuil. moyennes Hebe

Trèfle blanc à grosses feuil. Apis, Bombus

Trèfle violet adapté à la pâture Pastor

Trèfle violet long. durée Larus, Astur

Trèfle violet Merian, Global

Luzerne Sanditi, Robot

Trèfle de Perse Lightning, Rusty

Trèfle d’Alexandrie Miriam, Alex

Trèfle d’Alexandrie Tabor

Sols perméables et secs

– 4 v V v –

Prix indicatif

Composition en g/are

Zones fraîches et humides

Zones fourragères

UFA 106

B     50 %

Pâture Fourrage vert Ensilage Séchage en grange

B

Mélanges fourragers Bio

Mélange UFA pour un an

Nombre d’utilisations par an Purinage

Recommandation*

X 100 60 200 36 8.60

B     50 %

UFA 200

Rendement élevé et bonne qualité.

4 4 v V V v

X 150 200 35

11.40

UFA 210

1 coupe plus sûre grâce au trèfle d’Alexandrie.

4 4 v V V – X 40 100 60 100 30

10.90

UFA Regina GOLD 2)

Avec luzerne, haut rendement, bonne qualité d’ensilage.

4 4 v V V v

155 60 115 33

11.90

UFA Tardisem

Culture dérobée pour semis tardifs.

4 4 v v V v

70 240 90 40

8.50

UFA 240 CH

Top mélange en rdt et qualité, supporte bien le purinage. 5 4 v V V

X 60 25 15 60 60 60 60 34

13.70

re

Mélanges UFA pour trois ans

v

    50 % B

UFA 330 / AW 5)

Excellente qualité, pour tous modes d’exploitation.

5 4 V V V V

10** 20 25 15 20** 30 40 55 25 120 33/36 12.20/12.—

UFA 330 M

Comme 330, mais avec trèfle violet longue durée.

5 4 V V V V

20 25 15 30 40 55 25 120 33

12.60

UFA 340

Sans dactyle, utilisation moins intensive que UFA 330.

5 4 V V V V

X 20 20 10 40 40 40 120 40 33

11.70

UFA Queen GOLD 2)

Comme 330 M, mais avec de la luzerne en plus.

4 4 v V V v

50 20 25 15 35 35 50 20 100 35

13.30

UFA 320 GOLD 2)

Avec ray-grass hybride, rdt MS élevé.

4 X – V V –

X

150 20 60 60 30 32

13.10

UFA 323 GOLD

Avec fétuque des prés. Fourrage plutôt fin.

4 X – V V –

X

150 20 60 30 120 38

13.40

Avec dactyle, fauche-pâture régions plutôt sèches.

5 4 v V V V

Avec trèfle d’Alexandrie. Moins de mauvaises herbes.

5 4 V V V V

20** 10 20 10 50 50 30 50 100 32/34 11.50/11.40

Meilleure levée.

5 4 V V V V

10 20 10 50 50 30 50 100 32

5 4 V V V V

30 20 10 30 60

3-5 4 V V V V

AW = avec trèfle d´Alexandrie et ray-grass Westerwold comme couverture

5)

avec une part de semence enrobée

4)

* Appréciation page 1 ** = mélange avec plante de couverture En vert = composante Bio 1) A = plante de couverture 2) GOLD = mélange avec luzerne inoculée 3) AR = ray-grass anglais CH Arvicola, Artesia, très précoce Bio Mélanges sursemis pages 12 et 13

X 25 15 30 80 80 40 100 37 17.40

15.20

V

10 25 15 30 50 30 30 80 30 100 40

Avec vulpin des prés, pour zones humides ou ombragées. 5 4 V V V

X

4 4 v V V V

15.—

Cond. sèches en plaine, sols frais et secs en altitude.

11.90

30 50 90 32 12.60

10 20 10 20 20 40 60 20 70 40 70 20 40

UFA 444 WIFU

Avec du vulpin et du dactyle, toutes les zones.

Highspeed

4)

UFA 431

®

®

UFA Swiss Highspeed

Avec trèfle violet adapté à la pâture.

®

Pastor Highsp.

Highspeed

UFA 40 AR

20** 10 25 15 50 50 50 30 30 100 36/38 11.60/11.50

UFA 440

®

UFA 440 / A 1)

UFA 430 / A 1)

B     30 %

Mélanges UFA longue durée

2)

www.semencesufa.ch | 15


www.semencesufa.ch | 16

Mélanges spéciaux C O N S E I L S   C U LT U R A U X

Les fructanes sont inévitables dans les prairies à chevaux

Le sucre soluble, l’amidon et le fructane font partie des hydrates de carbone facilement solubles qui baissent fortement le pH dans la panse (ruminants) et le gros intestin (chevaux, ânes, etc.). Ils détériorent les villosités de la panse. Les fourbures des sabots sont des maladies immunitaires qui sont causées par des villosités affaiblies. Toutes les compositions botaniques fourragères contiennent du fructane ! Mais leurs teneurs en fructane sont plus influencées par les conditions météo et annuelles que par la composition elle-même ! C’est pourquoi : La teneur en fructane d’une ration de base ne peut être guère influencée par la composition botanique !

A chaque espèce son fourrage UFA 485 Prairie à chevaux est un mélange de graminées apprécié par les chevaux. Si la fumure est suffisante, la régénération lors de dégâts de piétinement est très bonne. UFA Foin pour chevaux est un mélange très appétant pour la production de foin pour les chevaux. Il fournit trois belles coupes par année avec la première en mai. UFA Haylage pour chevaux apporte, grâce aux ray-grass italien et hybride pour la conservation en silo ou en balles, une haute qualité de fourrage. Le mélange est prévu pour au maximum deux hivernages. UFA Parc à moutons est un mélange adapté au comportement des moutons qui broutent très bas lors de pâture intensive.

UFA Parc avicole est prévu pour les animaux grattant intensivement le sol comme les volailles ou les lapins. Ce mélange peut rapidement combler les trous dans le gazon grâce aux espèces stolonifères.

UFA Vertibord humus contient exclusivement des graminées gazon et des légumineuses à croissance basse. Peu de résidus de tonte, env. deux coupes/an. Idéal dans une pépinière ou plantation de sapins de Noël.

UFA Gibier contient des graminées, des céréales, du trèfle et des autres plantes. Il est prévu pour la pâture du gibier dans des zones spécifiques en bordure de forêt ou dans des clairières.

UFA Remise en culture GOLD est destiné en premier lieu à la régénération de la structure du sol après des travaux, des aménagements ou une inondation par exemple. La production fourragère reste secondaire.

A chaque utilisation son mélange UFA Paddock est un mélange des meilleures graminées pour un couvert végétal dense et résistant. Prévu pour les places de concours, champs de courses et les paddocks. UFA Mulching I avec ray-grass anglais pour une levée et un développement rapide. UFA Mulching II pour un gazon plus fin, une croissance plus lente et des coupes moins fréquentes.


Fr./kg dès 10 kg

Semis kg/ha

Agrostide stolonifère HB

Crételle des prés Rozˇ novská

Agrostide blanche Kita

Pâturin commun Solo

Pâturin des prés Lato, Likollo

Fétuque durette gazon Nordic, Bornito

Fétuque rouge Tagera, Reverent

Prix indicatif

Fétuque rouge/ovine Calliope

Fétuque élevée gazon Tomahawk

Fétuque élevée Barolex, Belfine

Fétuque des prés Pradel, Preval

Fléole Anjo, Comer

Vulpin des prés Vulpera, Alopex

Dactyle Loke, Accord

Ray-grass angl. gazon Montreux, Quintus

Ray-grass anglais tardif Calibra, Alligator

Ray-grass angl. précoce Lacerta, Arvicola

Ray-grass hybride Rusa, Dorcas

Ray-grass italien Oryx, Gemini

Trèfle blanc à feuil. moyennes Pepsi, Hebe

Tréfle violet longue durée Larus, Astur

Luzerne Sanditi, Fraver

Composition en g/are

UFA Mélanges pour chevaux     -niveau 3 B UFA Paddock

8.30

Gazon très dense et résistant, ne fournit pas de fourrage.

Composé avec les meilleures graminées gazons 300

UFA 485 Prairie à chevaux

Composition équilibrée, sans trèfle.

UFA Foin pour chevaux

Haut rendement et qualité idéale de foin.

UFA Haylage pour chevaux

Excellente qualité d’ensilage, 1 à 2 hivernages.

270 130

UFA U-440 AR Graminées

Pour le sursemis de prairies à chevaux.

130 70 20

9.50

2)

60 60

30 50

10 10 40 40 65 40 65 50

45

10.10

32

12.60

40

6.60

60 120 30 40

UFA Mélanges pour parcs à animaux     -niveau 3 B UFA Parc à moutons

Pour une pâture intensive et à ras le sol.

50

150

UFA Parc avicole

Pour parcs à volailles/lapins, résiste au grattage.

30

380 30 30 170

Très apprécié par le gibier, supporte un hivernage.

Trèfle violet/-longue durée, trèfle blanc, luzerne, colza/chou/radis fourrager, blé de printemps, vesce d’hiver, ray-grass italien, trèfle incarnat, trèfle d’Alexandrie et de Perse, dent-de-lion.

UFA Gibier

125 100 35 40 60 90 60 90 60



50

11.40

100

10.—

150

9.20

UFA Mélanges pour engazonnements viticoles et arboricoles     -niveau 3 B UFA Mulching I

Très polyvalent, développement rapide.

200 100 75 125

50

9.30

UFA Mulching II (Viticole 5)

Gazon fin, implantation plus lente, moins de coupes.

50

8.90

120 165 70 70 75

Trèfle blanc, luzerne lupuline, lotier corniculé, ray-grass anglais à gazon, pâturin des prés, fétuque rouge,

UFA Vertibord humus

Mélange extensif à croissance basse. 150–200 fétuque durette, agrostide, crételle.

8.90

Mélange pour la remise en culture     -niveau 3 B UFA Remise en culture GOLD 1) 2) Bon enracinement, idéal après travaux ou remblais. 50 20 80 90 80 80 40 1)

GOLD = mélange avec luzerne inoculée

2)

13.40

avec une part de semence enrobée

Mélanges spéciaux UFA Pour des reverdissements spéciaux comme une place de fête, un parc de stationnement, des cultures spéciales ou des sols particuliers, n’hésitez pas à nous contacter pour des conseils.

www.semencesufa.ch | 17


www.semencesufa.ch | 18

Cultures dérobées CONSEILS CULTURAUX

Le but d’une culture dérobée est de produire une grande quantité de matière sèche de qualité irréprochable en automne, voire aussi au printemps. Après la récolte de la culture principale, il faut adapter le travail du sol à la pression des mauvaises herbes et des repousses de céréales. Pour des questions de temps, les mauvaises herbes et les repousses de céréales ne peuvent être détruites que mécaniquement. Travailler une à deux fois les chaumes avec une herse à disque, un chisel ou autre, directement après la récolte pour obtenir un lit de semis avec des chaumes régulièrement incorporés. La capillarité montante sera interrompue ce qui évite le dessèchement du sol. Pour un développement rapide et un rendement maximal, il faut absolument apporter une fumure azotée au semis. 30 à 60 unités d’azote seront nécessaires suivant le type de résidus et l’intensité de fumure de la culture précédente. Les semis en ligne sont à préconiser par rapport au semis à la volée parce que les semences qui sont enfouies à 1 cm de profondeur, germent plus rapidement que les semences à la surface du sol. Contrôler régulièrement la culture dérobée à d’éventuels dégâts de ravageurs tels que les limaces et la mouche de frit. Il n’est en général pas nécessaire de faire une coupe de nettoyage. Si la culture dérobée a un aspect jaunâtre malgré de bonnes conditions de croissance, il faut appliquer une fumure azotée

Féverole d’automne

1700 850 255 255 340

UFA Silo Quattro

1500 300 400 800 AU NOUVE

UFA SPP

1000

Pois fourrager d’automne

1750 350 400 1000

Avoine d’automne

UFA APP

Seigle à faucher vert

Avoine à faucher vert

2000 1000

Pois fourrager

UFA AP

Poisette d’été

(g/are)

Densité de semis (g/are)

La culture intercalaire doit être choisie en fonc­tion de la rotation et directement par rapport à la culture principale qui suit. Les plantes fourragères, même fauchées, peuvent servir d’hôte pour des ravageurs, des maladies ou des cham­­pignons. Dans une rotation avec du colza, des betteraves ou une autre culture sensible au sclérotinia ou à l’hernie du chou, les crucifères sont à éviter comme interculture. Si aucune coupe n’est prévue au printemps, le ray-grass italien n’est pas recommandé à cause du risque de repousses dans la culture suivante. Les mélanges sont en général mieux adaptés que les semis purs.

Composition des mélanges de cultures dérobées

Attention à la rotation !


Prix indicatif

L’époque de semis peut varier suivant l’emplacement et les intempéries

Juillet Août Sept. Oct.

Semis kg/ha

Part max. dans la ration

Pâture

Ensilage

Fourrage vert

Levée*

Utilisation* Date de semis

Fr./kg sacs entiers**

36

6.80

40

6.50

35

7.80

Mélanges Bio B partiel Fr./kg sacs entiers***

Cultures dérobées non-hivernantes     B niveau 2 Hauts rendements et fourrage de qualité. Améliore la structure du sol, peu de risques de repousses.

V v v

UFA Siloball

Idéale pour ensiler grâce à la part plus élevée plus en graminées que UFA 106.

V V v

UFA WELUZ

Teneur MS élevée (luzerne), bon ensilage.

V V v

UFA AP UFA AP traité ver fil de fer 1)

Culture dérobée à haut rendement pour la fin de l’automne. Difficile à récolter par temps humide.

V – – ⁄ 3

UFA APP UFA APP traité ver fil de fer 1)

Culture dérobée plus riche en protéine que UFA AP. Avoine traitée contre le ver fil de fer. Plante piège avant une culture de pommes de terre.

V – – ⁄ 3

Ray-grass Westerwold Primora, Speedyl

Croissance rapide, enracinement fort et profond. Moins de problèmes de repousses.

V – v 1⁄ 2 40

Maïs à faucher vert

Rendement élevé en matière verte, mais faible teneur en MS, pas adapté à l’ensilage.

v – –

Sorgho hybride

Hayking

A cause de la teneur en acide cyanhydrique, affourager que dès une hauteur de 60 cm.

v v – 1⁄ 2

Chou fourrager

Grüner Angeliter

Crucifères. Fourrage vert jusqu’en fin d’automne. Supporte les gelées jusqu’à –12 °C.

v – – ⁄ 3

Colza fourrager

Akela, Mikonos-00

Crucifères. N’hiverne pas, très feuillu, ne fleurit pas. A éviter dans la rotation avec du colza.

v – – ⁄ 3

Crucifères. Fourrage complémentaire avantageux à croissance rapide. Fleurit lors de semis précoces.

V – –

Crucifères. Pour prolongation de la saison de pâture. Utilisation dès env. 80 jours après le semis.

– – v 1⁄ 3 6-7

159.—*** 200.— 171.—

s

175

s

2

200

s

⁄ 2

1

1

s

1

175.—

5.50

9.10

60-80 179.—

s

40

7.10

5

19.80

10

5.60

11.30

s

⁄ 3 10 5.10

1

s

Samson

8.60

166.—*** 213.—

s

Navets

Jumbo-00

2

s

Colza d’été

s s s

UFA 106

B niveau 2 Cultures dérobées hivernantes    

UFA 200 Tetra

Avec trèfle violet tétraploïde. Rendement plus élevé, très bonne qualité. Sinon comme UFA 200.

V V v

UFA 210

Fourrage de base riche et appétant. Rendement plus sûr en 1re coupe (trèfle d’Alex. et ray-grass West.).

V V v

UFA 210 CH

Plus grande part de trèfle grâce au trèfle violet du pays, donc plus de lait avec le fourrage de base.

V V v

UFA Regina GOLD

Avec luzerne, ray-grass Westerw. et italien. Très hauts rdts et bonne qualité aussi en conditions sèches.

V V v

35

8.50 11.40

35

9.10

30 8.— 30

Avec trèfle incarnat et violet, ray-grass Westerw. et italien. Bon bilan d’azote. Rdt élevé et fourrage appétant.

V V v

Ray-grass Westerwold, italien et hybride. Croissance très rapide au printemps, bon rendement.

V V v 2⁄ 3

Pois fourrager d’automne Picar, Arkta

Légumineuse, fixatrice d’azote.

v – v ⁄ 3

Chou de Chine Buko

Crucifères. Bonne couverture hivernale. Fixe bien les nitrates. Développement rapide.

V – v ⁄ 2 15

Céréales-légumineuses, rendements MS élevé. Récolter au stade pâteux en juin.

* * En général variétés pures en sacs de 25 kg; mélanges fourragers UFA en sacs de 10 kg

*** Prix pour 100 kg

Epoque de semis

1)

130

V v –

1

– V –

1

s s

AU

s

* Appréciation page 1

NOUVE

1

s

UFA Silo Quattro

B -n. 1 Hauts rendements en MS. Possible traité ver fil de fer.

40

s

Seigle à faucher vert Protector, Turbogreen, Wiandi/Bio

1

11.90

30 6.90

s

UFA Lolinca UFA Tardisem

10.90

8.70

33 9.30

s

V V v

s

Mélange idéal pour dérobée hivernante. Rendement principal au printemps.

s s s s

UFA 200

6.50

8.50

P rix du jour P rix du jour

5.40

⁄ 2 140-180 Prix du jour P rix du jour ⁄ 3 170

Prix du jour P rix du jour

Semis pas avant le 1er juillet www.semencesufa.ch | 19


www.semencesufa.ch | 20

Engrais verts CONSEILS CULTURAUX

Les engrais verts n’amènent que des avantages

Entre deux cultures principales, les engrais verts enrichissent la couche arable en étouffant les mauvaises herbes, en restructurant le sol et en fixant des éléments nutritifs. Par la suite, la matière organique favorisera l’activité microbienne du sol. Ainsi, la capacité de rétention en eau, en éléments nutritifs et de régénération du sol est améliorée. Plus il a y de plantes d’engrais verts au m2 et plus leur masse végétative est luxuriante, plus les engrais verts sont utiles. C’est pourquoi : Les engrais verts préparent le sol pour la culture principale suivante et font partie de la préparation du sol comme la herse, le semoir ou la charrue. Une préparation optimale du sol est la pierre angulaire de hauts rendements !

Engrais verts, voici les avantages Les mélanges d’engrais verts s’imposent de plus en plus dans la pratique. Ceux-ci se composent de différentes espèces pures. Lors de la planification de l’interculture, les règles de rotation doivent être respectées de la même manière que lors de l’utilisation d’une seule espèce. Les composantes du mélange se comportent de la même façon, en

ce qui concerne la transmission de maladie, que lors d’un semis en pures. Les principaux avantages d’un mélange d’engrais verts par rapport à une espèces pures sont les suivants : • L evée régulière • P lus grande pression sur les mauvaises herbes • Production de MS plus élevée • Plus de fixation d’azote • Restructuration du sol

• Peu de repousses • Très bon rapport qualité – prix Avec le mélange UFA Lepha retravaillé et le nouveau mélange UFA Delta, Semences UFA propose en plus du mélange éprouvé UFA Alpha trois mélanges d’engrais verts. Ainsi, vous avez la possibilité de choisir le mélange qui correspond à votre rotation.

180

40

20

300 60 170 40 10 10 10

Trèfle incarnat

500 30 70 20 70 70 80 160

Ray-grass anglais

U

A NOUVE

60

Ray-grass Wester.

Féverole

Gesse

Lentille

Sarrasin

Structurator

Moutarde Sarepta

40

Guizotia

UFA Arpi

Phacélia

UFA Delta

300

AU NOUVE

UFA Colza Fix

60

e

nouvelle recett

300 60 120 120

UFA Lepha

200 100

Poisette d’été

UFA Alpha

Trèfle de Perse

(g/are)

Trèfle d’Alexandrie

Densité de semis (g/are)

Le top depuis des années : Les engrais verts Semences UFA


Contraintes dues à la rotation Date de semis

Levée*

Pas recommandé dans des rotations avec:

Engrais verts non-hivernants     -niveau 2 B B UFA Alpha

tournesol

colza

pois/soja pommes de terre

betteraves céréales

L’époque de semis peut varier suivant l’emplacement et les intempéries

Semis kg/ha

Prix indicatif

Fr./kg sacs entiers**

Juillet Août Sept. Oct.

Mélanges Bio B partiel Fr./kg sacs entiers***

Phacélia/légumineuses. Très bon enracinement, n’hiverne pas, sans repousses.

20

8.—

9.50

Phacélia/légumineuses. Bon bilan d’azote, bon enracinement. Le trèfle incarnat hiverne.

30

5.30

5.90

Phacélia/légumineuses/composées/crucifères.

30

5.20

5.80

Colza associê. (Détails voir page 38 et 39).

50

Prix du jour Prix du jour

B Vesce d’été Candy, Blanchefleur, Nacre

Légumineuses. Non hivernant, spécialement pour cultures maraîchères.

100

194.75*** 276.75***

B Pois de printemps

Légumineuses. Fixe l’azote, grande force de concurrence.

130

194.75*** 266.50***

cette

B UFA Lepha

re nouvelle

B UFA Delta

UVEAU

NO

B UFA Colza Fix

Tournesol

N

U OUVEA

Arvika

Iregi traité

B

-niveau 3

Composées. Système racinaire profond et fortement ramifié.

Guizotia Azo-Fix B Phacélia

Composées. Famille des composées. Semis à 1 cm de profondeur. Gèle rapidement.

Angelia, Balo, Lisette

4)

Hydrophyllacées. Neutre pour l’assolement sans repousses. Ne supporte ni lisier ni semis profond. Bien adaptée au semis sous mulching.

Vetrovska, Julia, Boratus, Natra

30-40

4.80

10

7.20 11.70 17.60

8

Phacélia enrobée 10.30 Lileja Polygonacée. Faible pression sur les mauvaises herbes. 50-60 4.— 6.— B Sarrasin Moutarde Sarepta Vittasso Crucifères. Racines profondes, floraison tardive. Transmission hernie du chou. 5-8 11.90

B Moutarde Admiral 1)

Albatros B , Asta, Seco, Semper B

Crucifères. Très bon enracinement de la surface supérieure.

3)

20

5.— 9.50 5.90

Radis fourrager Siletta-Nova, Rego, Apoll Crucifères. Enracinement profond, bonne couverture du sol. Supporte difficilement 20 6.20 10.20 3) Pegletta 1) le compactage du sol. Transmission hernie du chou. 7.20 1) Colonel , Revolver 7.90 1,2) 1, 2) Boss , Defender 8.70 Structurator Sodbuster Brand Radish®, Tillage Radish®

Crucifères. Transperce la semelle de labour.

3)

8-10

Colza d’été Jumbo-OO

Crucifères. Fourrage avantageux à croissance rapide, fleurit lors de semis précoces.

3)

10

5.10

Crucifères. Bon enracinement mais fleurit assez tôt. Transmission hernie du chou et némat.

3)

15

6.—

Navette d’été Nokonova

B Avoine rude (avoine brésilienne) B Avoine à faucher vert

Triton, Président (non traitée)

Graminées.

80-100 Prix du jour Prix du jour

Graminées. Semences traitées contre le ver fil de fer. Plante piège avant une

130-150

Lirasand, Cannibale, Speedyl

Graminées. Croissance rapide, enracinement fort et profond. Repousses possibles. Ne fournit qu’une seule coupe. 4)

Repousses

4)

5)

s

Plantes pièges à nématodes lors de semis précoces 2) Résistance multiple 3) Betteraves, choisir des variétés résistantes aux nématodes * Appréciation page 1 ** En général variétés pures en sacs de 25 kg; mélanges fourragers UFA en sacs de 10 kg *** Prix pour 100 kg

1)

(traitée ver fil de fer) 5) culture de pommes de terre. Pas d’avoine avant céréales (repousses). Canyon, Husky (non traitée) (traitée ver fil de fer) 5)

B Ray-grass Westerwold

Pratex, Codence

7.10

40

107.50*** 165.30*** 124.90 114.40 173.— 131.90 5.50

9.10

Semis pas avant le 1er juillet Epoque de semis

www.semencesufa.ch | 21


www.semencesufa.ch | 22

Contraintes dues à la rotation Date de semis

Levée*

Pas recommandé dans des rotations avec:

Engrais verts hivernants     -niveau 3 B UFA ARPI

tournesol

colza

pois/soja pommes de terre

betteraves céréales

L’époque de semis peut varier suivant l’emplacement et les intempéries

UFA Lolinca

B

B Pois d’automne

Picar, Arkta

-niveau 2

Chou de Chine Buko

30

7.50 6.90

Graminées (ray-grass). Croissance très rapide au printemps, bon rendement.

6.50

40

8.50

Légumineuses. Fixe l’azote, grande force de concurrence. 130-150 Prix du jour Prix du jour Crucifères. Bonne protection contre l’érosion hivernale et réduction du lessivage des nitrates.

15

L’OPD prévoit les exceptions suivantes : Si la date du 1er septembre, respectivement du 15 septembre ne peut être respectée à cause d’une récolte tardive ou d’un désherbage, le semis doit avoir lieu au plus tard le 30 septembre. Dans ce cas, la couverture de sol de la parcelle en question ou d’une autre parcelle de la même surface couverte d’un engrais vert ou d’une dérobée doit rester en place jusqu’au 15 février de l’année suivante. (Chif. 5.1.2 Annexe 1 OPD).

5.40

140-180 P rix du jour P rix du jour

s

* Appréciation page 1 ** En général variétés pures en sacs de 25 kg; mélanges fourragers UFA en sacs de 10 kg *** Prix pour 100 kg

IDans le sillon de la nouvelle politique agricole, l’ordonnance des paiements directs (OPD ; RS 910.13) ainsi que le règlement pour la couverture intercalaire des sols doivent être adaptés. Ils entrent en vigueur dès le 1er janvier 2014. L’OPD ordonne nouvellement, que toutes les exploitations avec plus de 3 ha de terres ouvertes récoltées avant le 31 août doivent être ensemencées d’une culture hivernante, d’une dérobée ou d’un engrais vert. La dérobée ainsi que l’engrais vert doivent être semés avant le 1er septembre en zone de plaine et le 15 septembre en zone de colline et de montagne. Dans ce cas, la couverture de sol doit rester en place au minimum jusqu’au 15 novembre (OPD 17 II).

Mélanges Bio B partiel Fr./kg sacs entiers***

Légumineuses/graminées. Production élevée. Bon apport de matière organique. 30

B Seigle à f. vert Protector, Turbogreen, Wiandi/Bio  B -niv. 1 Graminées. Hauts rdts en MS au printemps, possible traité ver fil de fer.

Exigences pour les engrais verts (dans le cadre de la PA 14-17)

Prix indicatif

Fr./kg sacs entiers**

Juillet Août Sept. Oct.

Légumineuses/graminées. Trèfle incarnat 40%, ray-gr. Westerw. 20%, ray-grass anglais 40%.

B UFA Tardisem

Semis kg/ha

Epoque de semis

Mise en place des engrais verts Les engrais verts doivent prélever les éléments nutritifs minéralisés et les stocker. Ils doivent aussi concurrencer et diminuer les mauvaises herbes et réduire l’érosion. Pour créer de bonnes conditions pour les engrais verts, le lit de semis sera bien préparé, plat et raffermi. Avec une profondeur de semis de 1 cm, la levée est sensiblement meilleure qu’avec une répartition des graines en surface. Un semis trop profond, par contre, risque de laisser les graines en dormance et la levée se fera l’année suivante ou même des années après, éventuellement dans une culture principale. Un peu d’engrais au semis favorise le départ de l’engrais vert. Les racines se développent mieux, sont plus vigoureuses et peuvent donc prélever plus d’éléments.

Contrôle : Régularité de la profondeur de semis


www.semencesufa.ch | 23

Prairies mellifères

Prix indicatifs Par kg dès 10 kg

Support de semis

Trèfle incarnat

Trèfle violet

Trèfle hybride

Bleuet

Coquelicot

Composition en kg/ha Trèfle de Perse

Trèfle d’Alexandrie

Phacélia

Sarrasin

UFA Prairies mellifères

Densité de semis (kg/ha)

Les abeilles sont indispensables pour la production agricole, elles y participent grandement en effectuant la plus grande part de la pollinisation. Mais depuis quelques années les abeilles vont mal. L’une des principales causes de ce mal-être est l’acarien du varroa, le stress nutritionnel joue lui aussi un rôle important. Dès que les cultures ont fini de fleurir, principalement le colza et les vergers, les abeilles ont de plus en plus de peine à trouver de quoi se nourrir. Dans les régions de grandes cultures, la prairie mellifère doit améliorer la mise à disposition d’un garde-manger de pollen et de nectar aux abeilles domestiques et sauvages durant la période de mi-mai à fin juillet.

UFA Prairies mellifères Base 40 5,25 3,00 4,50 2,25 25 5.80

8.60

UFA Prairies mellifères SHL 40 8,24 2,48 0,83 0,83 0,41 0,08 1,07 0,57 0,50 25

Conseils culturaux

La date de semis optimale dans les régions de grandes cultures est en adéquation avec la date de semis de la betterave. Un semis beaucoup plus précoce n’est pas

recommandable, parce que aussi bien le sarrasin que la phacélie ne supportent pas le gel et qu’ils sont des composantes principales du mélange. Il est important que le sol soit bien ressuyé et que le semis se fasse dans de bonnes conditions. Pour les petites surfaces jusqu’à 15 ares, le semis à la main est le plus approprié. Pour les surfaces plus grandes, un semis à la volée au semoir pneumatique est recommandé. Pour garantir la réussite, un passage de rouleau est inévitable. Un traitement plante par plante pour le rumex et le chardon est conseillé. La prairie mellifère propose de début mai à fin septembre, grâce au principe de substitution, un choix multiple et varié de fleurs qui attirent jusqu’à cinq fois plus d’abeilles domestiques et sauvages que les jachères ou les prairies extensives.

Evolution de la floraison

Part en floraison en %

La prairie mellifère se sème en bande. Elle est annuelle et neutre pour la rotation. Elle pousse sans problèmes sur les parcelles riches en éléments nutritifs et humifères, sa pression sur les mauvaises herbes est bonne, ainsi il ne faut pas intervenir avec un herbicide. Une attention toute particulière a été portée à la compatibilité avec la rotation, afin de ne pas favoriser le développement de maladies et de ravageurs pour les cultures suivantes. De plus, vous n’y trouverez pas d’espèces qui pourraient gêner les cultures suivantes comme par exemple : la mauve, le tournesol ou la moutarde dans la betterave et les pommes de terre.

100 90 80 70 60 50 40 30 20 10 0 mai juin juillet août Sarrasin Phacélia Bleuet Trèfle de Perse Trèfle d’Alexandrie

Coquelicot Trèfle incarnat Trèfle violet Trèfle hybride


Maïs grain

www.semencesufa.ch | 24

B -niveau 1

CONSEILS CULTURAUX

La température du sol définit la date de semis

Pour germer et se développer, le maïs a besoin d’humidité mais aussi d’un sol réchauffé. La température du sol devrait atteindre 7 à 8 °C au minimum à 5 cm de profondeur. Principalement en conditions humides, sols lourds et semis profonds, la température peut devenir le facteur limitant lors d’un semis précoce. Les grains qui ne germent pas rapidement dans le sol sont plus exposés aux parasites, champignons et agents pathogènes. Les plantules détériorées lèvent lentement (si elles lèvent vraiment) en restant chétives. De telles plantes restent, durant toute la période de végétation, sensibles aux situations de stress comme l’humidité, la sécheresse, le vent, les ravageurs, le désherbage ou les carences en éléments nutritifs.

Besoins en degrés-jours des variétés de maïs Pour atteindre un certain seuil de maturité, p. ex. 35 % de matière sèche dans la plante entière ou 32 % d’humidité du grain, la somme requise des températures utiles augmente avec la tardivité des variétés (voir indications dans les tableaux des variétés). Les seuils de 6 °C et 30 °C sont assimilés respectivement à un zéro de végétation (pas ou peu d’évolution de la plante) et à l’optimum thermique supérieur. Plus d’informations sous www.alp.admin.ch.

Maïs grain : assurer la qualité Une grande attention est vouée à la qualité sanitaire des aliments du bétail. La contamination par des moisissures et mycotoxines doit être aussi faible que possible. Un grain de maïs récolté à bonne maturité, entier et bien conditionné offre les meilleures garanties. Pour influencer la qualité : •R  éduire la pression des maladies et parasites Broyer et enfouir la paille de maïs pour freiner le développement de l’helminthosporiose et de la fusariose. En situations humides et chaudes à risque accru, choisir les variétés les plus tolérantes. Lutter contre la pyrale. •U  tilisations des trychogrammes pour empêcher le développement de larves de pyrale. Cette technique de lutte biologique fait sens dans le maïs grain lorsque 15 à 20 % des tiges ont été attaquées l’année précédente, avec

comme objectif de maintenir un niveau de pression faible du ravageur (voir page 48). •C  hoisir une variété adaptée à la zone de culture Le taux de grains cassés augmente avec l’humidité. Il faut donc choisir des variétés qui ne dépasseront pas 35 % d’humidité à la récolte.


Utilisation Densité Rende- Type de Indice Vigueur Grain Ensilage de semis1) ment en grain 3) IPM 4) au départ 2) cond. norm. grain (grains/m2 )

Précoce Somme de température pour atteindre 32% d’humidité du grain : LG 30.222 1640 °C LG 30.222  B Colisée  Mi-précoce Somme de température pour atteindre 32% d’humidité du grain : RGT Hoxxmann 1600 -1620°C NK Cooler Ricardinio B RGT Coxximo RGT Hoxxmann 5) Mi-tardif Somme de température pour atteindre 32% d’humidité du grain : DKc 3420 1700 -1720 °C, Grosso 1740 °C DKc 3420 DKc 3717 DKc 3912 5) B LG 32.58 Grosso RGT Sixxtus Tardif et pour le Tessin Somme de température pour atteindre 32% d’humidité du grain : RGT Maxxis 1770 -1800 °C RGT Maxxis DKc 4371 DKc 4590 RGT Obixx Kassandras PR 38 A 24 (80) Semence de maïs : Répulsif contre les corneilles

Mesurol Thiram Répulsif/Insecticide Fongicide/Répulsif Corneilles +++ + Supplément de prix Oui Non Les semences avec un traitement Mesurol doivent être commandée avant fin mars.

Autres variétés : Des variétés d’importance secondaire ou cultivées régionalement sont également livrables.

Résistance verse en verse végétation récolte

helminthosporiose (ht)

10

+ + +

cd

m

+ +

+ +

+ + +

Ø

10

+ + +

cd

m

+ +

+ +

+ + +

Ø

10

+ +

cd

h

+ + +

+ +

10

+ + +

cd

m

+

+ +

+ +

10

+ +

cd

h

Ø

+ +

+

Ø

10

+ + +

cd

m

+ +

+ +

+ +

+

9

+ +

d

m

Ø

+ +

+

++

9

+ + +

d

m

+ +

+ +

+ +

++

9

+ + +

d

m

+ +

+ +

+ +

+ +

Ø +

9

+ +

cd

n

+ +

+

Ø

Ø

9

+ + +

cd

h

+ + +

+

+ +

+ +

9

+ + +

ccd

h

+ +

+ +

+ +

++

8,5

+ +

d

b

+ +

+ + +

+ +

+ +

8,5

+ + +

ccd

b

+

+

+

+ +

8,5

+ + +

d

b

+ +

+

+ +

+ +

8,5

+ + +

d

n

+ +

+ +

+ +

+++

8,5

+ + +

d

n

+ +

+ +

+ +

+ +

8

+

ccd

b

+

+ +

Ø

+++

Le semis de semences de maïs traitées avec Cruiser et Poncho pour lutter contre le ver fil de fer n’est plus autorisé depuis le 1er décembre 2013. L’OFAG pourrait délivrer une autorisation pour Sonido avant les semis 2014. Ce produit pourrait être également appliqué sur la semence. La matière active agit contre le ver fil de fer mais n’a pas de toxicité pour les abeilles. Pour plus de renseignements, veuillez consulter votre Landi lors de vos commandes de semences.

Les comparaisons ne sont valables qu’à l’intérieur des groupes de précocité, à l’exception de l’indice IPM. Réduire de 0,5 à 1 grain/m2 lors de semis tardifs ou en conditions très favorables Sur la base de plusieurs années d’essais et d’observation en cultures 3) Type de grain : cc = corné ; cd = intermédiaire corné-denté ; ccd = plus corné que denté ; cdd = plus denté que corné ; d = denté 4) Indice IPM = quantité totale d’acides gras mono-insaturés et polyinsaturés, exprimée en g/MJ EDP (EDP : énergie digestible pour le porc). Les variétés sont réparties dans cinq classes d’indice IPM: très bas tb = < 2,1, bas b = 2,1-2,39, moyen m = 2,4-2,69, élevé h = 2,7-2,99, très élevé th => 2,99 5) Nouvelle variété inscriptible sur la liste recommandée 2014 1) 2)

(80) signifie dose de 80000 grains, toutes les autres variétés sont en doses de 50000 grains  Partiellement multiplié en Suisse

www.semencesufa.ch | 25


www.semencesufa.ch | 26

Maïs ensilage

B -niveau 1

CONSEILS CULTURAUX

Choix de la variété en fonction de son utilisation

La date de semis et la période de récolte prévue déterminent le groupe de précocité de la variété. Cependant, la production du maïs en grain ou en ensilage doit également être prise en considération pour le choix de la variété. Finalement, le stockage et l’utilisation du maïs ensilage (part de la ration de maïs et le type de production lait/viande) nous permettent de déterminer le bon choix variétal, tenant compte des valeurs spécifiques et qualitatives de la plante. La qualité de récolte et une attention particulière aux conditions de stockage permettront d’assurer un résultat économique performant. Votre Landi vous renseignera sur l’évolution variétale et vous conseillera vers le bon choix.

Techniques culturales Sol Les sols profonds, bien aérés, riches en matières organiques conviennent le mieux. Eviter tout compactage lors de la préparation du lit de semence. Fumure (normes en kg/ha) N 110 kg, P2O5 95 kg, K2O 220 kg, Mg 25 kg. 70-80 % des besoins en azote sont absorbés pendant la période allant de 10 jours avant à 30 jours après la floraison. Apporter 30-40 unités N au semis et le solde au stade 4-8 feuilles. Semis La période optimale est mi-avril à mi-mai. Se­mer dans un sol réchauffé (7-8 °C à 5 cm de profondeur). En sol léger et par temps sec, semer à 5-6 cm de profondeur ; 4 cm en ­terre lourde, battante, plutôt humide.

Maladies L’helminthosporiose (Helminthosporium tur­cicum) peut apparaître surtout dans les régions chaudes et humides.

Si l’attaque est précoce (dès la floraison) et ­for­te, le « grillage » des feuilles occasionne une perte de rendement en grain. Pour l’ensilage plante en­tière, le dessèchement accéléré du feuillage peut obliger à avancer la récolte. Dans les zones régulièrement touchées, il est conseillé de broyer et enfouir les résidus de récolte et de semer les hybrides les plus tolérants. Le charbon commun (Ustylago maydis) peut se développer tôt à cause de piqûres de la mouche de Frit et plus tard par les blessures provoquées par la grêle, le passage de machines ou un stress hydrique. Durant un été sec, il n’est pas rare d’observer une attaque limitée aux parties les plus séchardes de la parcelle. Utilisations des trychogrammes pour empêcher le développement de larves de pyrales. Cette technique de lutte biologique fait sens dans le maïs ensilage lors de 30 à 40 % des tiges attaquées l’année précédente avec comme objectif de maintenir un niveau de pression faible du ravageurs (voir page 48).

Maïs plante entière Variétés de maïs ensilage adaptées à la composition de la ration de base. Selon les nouvelles connaissances en affouragement des vaches laitières, il est judicieux de moduler le choix des variétés de maïs ensilage plante entière d’après la composition de la ration de base : • A vec une ration comprenant jusqu’à un tiers environ de l’apport en matière sèche sous forme de maïs plante entière, plus du foin, regain et ensilage d’herbe, il faut privilégier une variété de maïs avec une teneur plus élevée en amidon. •Q  uand l’ensilage plante entière représente une part élevée de la ration de base, il est préférable d’utiliser une variété dont la teneur en énergie provient d’une digestibilité élevée de la tige et des feuilles. L’amidon est dit « lent » ou « rapide » selon sa vitesse de dégradabilité dans le rumen. L’amidon du maïs à grain denté est plus rapidement dégradable que celui du grain corné ou corné-denté. Plus le grain est corné, plus son amidon est vitreux et plus lent à dégrader.


Utilisation Ensilage Grain

Densité de semis 3) cond. norm. (grains/m2 )

Rende- Rende- ment MS/ha ment plante grain entière 2)

Digestibi- Teneur Teneur Type de lité plante en amidon en NEL grain 4) entière

Précoce Somme de température pour atteindre 30% MS plante entière : Ampezzo 1360 -1380°C, LG 30.222 1380 -1400 °C P 8057 (80) 10 + + + + + DKc 3014 10 + + + + + Ampezzo 10 + + LG 30.222  10 + + + + + + B Gottardo 1)  10 + + + + + B Fabregas  10 + + + + + B RGT Coxximo 10 + + + + + DKc 3333 1) 10 + + + + + Mi-précoce Somme de température pour atteindre 30% MS plante entière : LG 30.218 1400 -1410°C, RGT Geoxx 1460 -1480 °C LG 30.218  10 + + + + Ricardinio 10 + + + + Messago 10 + + LG 30.223 10 + + + + B Millesim  10 + + + + LG 30.224  10 + + + Amadeo  10 + + Ceresia  10 + + + + B RGT Geoxx  10 + + + + + Mi-tardif Somme de température pour atteindre 30% MS plante entière : NK Silotop 1450 -1470 °C, LG 30.306 1570°C 9 + + + + NK Silotop 9 + + + + + RGT Indexx P 8488 (80) 9 + + + + + LG 30.306 9 + + + + + Choix des maïs ensilage selon la ration de base Part d’ensilage Sources d’énergie dans le maïs plante entière de maïs dans la ration à dominance équilibré amidon à dominance de l’amidon s et fibres s des fibres s Vaches laitières < 35 % maïs plante entière, plus ensilage d’herbe, foin, regain xxx xxx x 35 à 60 % xx xxx xx > 60 % x xx xxx Engraissement maïs plante entière xxx xxx x à base de maïs pl. entière et herbe xxx x Variétés voir tableau ci-dessus

+ + +

+ + +

+ +

(d)

+ +

+

+ + +

ccd

+ + +

+ + +

+ + +

cd

+ +

+

+ +

cd

+ + +

+ + +

+ +

cd

+

+ +

+ +

cd

+

+

+ +

cd

+ + +

+ + +

+ + +

cd

+ + +

+ + +

+ + +

cd

+ +

+ + +

+ +

cd

+ +

+ + +

+ +

cd

+ + +

+ + +

+ +

cd

+ + +

+ + +

+ +

cd

+ + +

+ + +

+ +

cd

+ +

+ + +

+ +

cd

+ + +

+ +

+ +

cd

+ +

+ +

+ +

ccd

+ + +

+ + +

+ +

cd

+ + +

+ + +

+ + +

ccd

+

+ +

+ +

(d)

+ +

+ + +

+ +

d

Source Vigueur Résistance de l’éner- au départ verse charbon helmingie dans récolte commun thos5) la plante poriose (ht)

s s s s s s s s

s s s s s s s s s

s s s s

+ +

Ø

++

++

Ø

+ +

+ + +

++

+ +

+ +

+ + +

––

+ +

+ +

+ +

Ø

+ +

+ +

+

+

+ + +

+ +

+ +

––

Ø

Ø

+ + +

Ø

+ + +

+ +

+ + +

++

+ +

+

+ + +

+

+

+

+ +

+ +

+

+ +

+

+ +

+

+ +

+

+

+

+ +

Ø

+

+ +

++

+

+ +

+

+ +

Ø

+

+ Ø +

+

+

+ + +

+

+

+ +

+

+

+

+ +

++

+

+

+ +

+++

+ +

+ +

+ +

+++

Les comparaisons ne sont valables qu’à l’intérieur des groupes de précocité, à l’exception de l’indice IPM et de la teneur en amidon. Nouvelle variété, inscriptible sur la liste recommandée 2014 Sur la base de plusieurs années d’essais et d’observa­tions en culture 3) Réduire de 0,5 à 1 grain/m2 lors de semis tardifs 4) Type de grain : cc = corné ; cd = intermédiaire corné-denté ; ccd = plus corné que denté ; cdd = plus denté que corné ; d = denté 1)

2) 

Energie:

5) 

s = à dominance de l’amidon s = équilibré de l’amidon et des fibres s = à dominance des fibres

(80) signifie dose de 80000 grains, toutes les autres variétés sont en doses de 50000 grains  Partiellement multiplié en Suisse

www.semencesufa.ch | 27


www.semencesufa.ch | 28

Céréales de printemps B -niveau 1

Céréales panifiables

CONSEILS CULTURAUX

Dans le choix de la variété les critères agronomiques jouent un rôle important. Dans l’intérêt d’un bon débouché des céréales panifiables suisses, il faut aussi prendre en compte les recommandations des organes commerciaux et transformateurs concernant les qualités boulangères d’une variété. Pour une haute production qualitative, il faut aussi tenir compte de la qualité boulangère.

Céréales fourragères Pour les blés fourragers, la production pourrait être doublée sans aucun problème. Ainsi les grandes quantités importées pourraient être réduites. La surface de production du triticale doit rester stable. Pour l’orge d’automne, il faut semer des variétés avec un poids à l’hectolitre élevé.

Rotation Ne pas dépasser une part de 2/3 dans la rotation. Tenir compte du triticale, du blé et de l’épeautre. Mycotoxines Les mycotoxines sont des produits toxiques formés par le métabolisme fongique : la fusariose. Des teneurs élevées sont régulièrement observées lors de semis sous mulch ou directs, après précédent maïs (spécialement du grain) et lors de semis de variétés sensibles. Si la rotation ou la technique de semis ne peut être changée, il faut au moins choisir des variétés avec une bonne résistance à la fusariose de l’épi.

Densité de semis : blé et orge d’automne Les types variétaux des blés et des orges se sont développés grâce à la sélection. Nous différencions le blé entre quatre types variétaux et l’orge entre deux et six rangs. Les facteurs de rendements du peuplement final sont décisifs. (Epis/m2, grains/épis et PMG). La densité de semis doit en conséquence être adaptée à la variété, à l’époque de semis, à l’emplacement et au type variétal. Lors de semis précoce, la densité peut être diminuée.

Calcul de la densité de semis (PMG) 5 Grain/m2 45 5 400 g/are = p. ex. Ø capacité 5 100 95 5 100 germinative

Densité • Semis précoce : bonne disponibilité des éléments nutritifs et bonne condition. • Semis optimal : époque conseillée, éléments nutritifs moyennement disponibles et condition normale. • Semis tardif : emplacements limitrophes, semis tardifs. • Profondeur de semis exacte pour le désherbage en pré-levée. • Détourer chaque fois la densité de semis : les traitements de semences influencent fortement les caractéristiques d’écoulement des semences ; observer les tabelles de PMG et de densité sur le sac. Fumure azotée En principe : La fumure azotée devrait être adaptée aux réserves du sol, l’emplacement, les attentes de rendements et aux conditions météorologiques.


B Blé de printemps     -niveau B Fiorina 1) barbus CH Campala

Classe de Rendement Maturité Densité qualité de semis Extenso selon swiss (kg/a) granum 1

Top I

+ + +

Résistance verse germination Longueur sur pied de plante

mi-précoce 2,0-2,1 très précoce

+

2,0-2,1

+ +

Résistance aux maladies Poids à l’hectolitre

Oïdium

Rouille brune

Septoriose feuilles épis

Septoria tritici

Fusariose épis

+

Ø

Ø

+

Ø

+

+

+ +

Ø

Ø

Ø

+

+ + +

+ + +

+ +

+

+

mi-courte

+

Ø

moyenne

moyenne

Triticale de printemps Trado 1)

Ø précoce 1,7-1,9 Ø

Oïdium

Orge de printemps

B Ascona + très précoce 1,6-1,8 + B Eunova + + précoce 1,6-1,8 Ø

Avoine de printemps B B B B

Expander Husky Gaillette Triton Canyon Président

+ +

+

+ +

longue

+

+

+ +

+

blanc

+ +

noire jaune blanc

+

Rendement en fourrage vert et comme culture protectrice

jaune

jaune

Helminthosporiose Rynchosporiose

moyenne

Couleur du grain

+

Ø

Ø

Ø

Ø longue

+

+ +

+

mi-précoce 1,3-1,5

Ø mi-courte

+

+ +

mi-précoce

Ø longue +

Ø + + +

très précoce 1,3-1,5

– + + +

précoce

1,3-1,5

1,3-1,5

mi-longue

+ + +

mi-précoce

1,3-1,5

+ +

mi-précoce

1,3-1,5

Ø mi-courte +

très longue

+

+

+

Ø

aussi pour semis d’automne

1)

Orge de printemps de brasseries Epoque, densité, profondeur de semis

Blé de printemps Orge de printemps Avoine de printemps Triticale de printemps Blé d’automne Epeautre Seigle d’automne Seigle hybride Orge d’automne 2 rangs et 6 rangs Orge hybride Triticale d’automne Avoine d’automne

Densité de semis (grains/m2)

Epoque de semis recommandée

Profondeur Quantité de semis de semis

février à fin mars, dès que possible

2-4 cm

2,0-2,2 kg/a

400

450

500

mi-mars à début mai

2-4 cm

1,6-1,8 kg/a

300

350

450

février à fin mars, dès que possible

3 -5 cm

1,3-1,5 kg/a

350

400

450

février à fin mars, dès que possible

1-2 cm

1,7-1,9 kg/a

350

400

450

début octobre à début décembre

2-4 cm

selon le type de variété (voir page 32)

début octobre à début décembre

3 -5 cm

1,8-2,0 kg/a

150

175

200

deuxième moitié septembre à mi-octobre

1-2 cm

1,1-1,2 kg/a

250

300

350

deuxième moitié septembre à mi-octobre

1-2 cm

1,1-1,2 kg/a

230

270

310

deuxième moitié septembre à mi-octobre

Conditions Conditions Conditions optimales moyennes difficiles

2-4 cm

selon le type de variété (voir page 32)

2-4 cm

selon le type de variété (voir page 32)

début à fin octobre

1-2 cm

1,4-1,6 kg/a

300

350

400

deuxième moitié septembre à début octobre

3 -5 cm

1,3-1,6 kg/a

300

350

400

deuxième moitié septembre à mi-octobre

Beatrix et Quench B sont disponibles de multiplication Suisse.

www.semencesufa.ch | 29


Céréales d’automne

B -niveau 1

CONSEILS CULTURAUX

Tendances pour la récolte 2015

A long terme, pour les blés panifiables de la classe Top et 1, des teneurs élevées en protéines et en gluten humides seront souhaitées. Actuellement la classe 2 a aussi un bon potentiel de commercialisation. Ceci se traduit financièrement seulement si le potentiel de rendement peut être atteint.

Qualité du blé Les exigences de qualité envers la farine de froment ont beaucoup évolué ces derniers temps. Ce sont principalement les boulangeries industrielles qui ont des attentes toujours plus élevées en termes de teneur en protéine et en gluten humide. Ceci vient aussi des souhaits grandissants et des changements d’habitudes des consommateurs. Dans de nombreux points de ventes, du pain frais est proposé jusqu’à la fermeture du magasin. Pour pouvoir proposer ces produits, divers pains sont livrés aux points de ventes sous forme de pâtons réfrigérés puis la cuisson est finie sur place.

Les importations augmentent C’est précisément cette tendance à la fraîcheur jusqu’à la fermeture du magasin qui a non seulement fait augmenter continuellement la part de marché des pâtons réfrigérés ces dernières années, mais aussi, de façon alarmante, le volume d’importation de ces pâtons. Durant l’année 1990 les importations se montaient à 20 000 t, tandis qu’en 2013 elles dépassaient les 100 000 t. Ceci veut dire que la filière suisse des céréales perd des parts de marché, ce qui

augmente la pression sur les producteurs de céréales. Le meilleur moyen de se protéger de ces importations est de produire des céréales panifiables suisses de très haute qualité. Ainsi les meuniers ont la possibilité de se démarquer au marché par rapport aux importations avec un produit de qualité et la Swissness en plus.

Augmenter le blé Bio Les variétés boulangères agréers en Bio sont marquées d’un B vert. Les exploitations en reconversion perçoivent déjà le prix bourgeon pour les céréales fourragères. Dans le cadre d’un contrat de production avec fenaco, les exploitations en reconversion ont la possibilité de produire certains blés panifiables contre une prime supplémentaire. En production Bio les céréales, les protéagineux et les oléagineux s’écoulent facilement avec des prix relativement attractifs.

Essais variétaux de céréales Par son réseau d’essais de céréales à travers toute la Suisse, Semences UFA effectue divers essais en mode PER et extenso. Les résultats détaillés sont disponibles sur www.semencesufa.ch

www.semencesufa.ch | 30


Rendement Rendement Maturité Densité de semis kg/a Résistance Résistance aux maladies Classe de PER semis semis semis verse germination Longueur Poids à qualité selon Extenso Oïdium Rouille Septoriose Septoriose Septoria Fusariose précoce optimal tardif sur pied de plante l’hectolitre swiss brune feuilles épis tritici épis granum

B Blé d’automne     -niveau 1 B Siala B CH Claro CH Nara B Lorenzo B Molinera épis barbus CH Camedo B Runal B Titlis B Tengri* B Scaro* B Wiwa* Zinal Simano épis barbus CH Combin épis barbus Forel Suretta Arina Levis B Ludwig Rainer Cambrena Manhattan

Top + Ø

très précoce

1,5

2,3

+ +

Ø

très courte

+

Ø – Ø

Ø Ø

Top

Ø

précoce

1,5

1,8

2,3

+ +

+

très courte

+ + +

Ø

+ +

+

Ø

Top

Ø

– (– )

mi-précoce

1,7

1,8

1,9

+ +

+

courte

+

+

Ø

Ø Ø –

Top

– –

précoce

1,8

1,9

2,0

+ +

courte

Ø

Ø – Ø

Ø – +

Top

+

mi-précoce

1,5

1,8

2,0

+

+

très courte

+ +

+

+ +

+

Top

– (–)

mi-précoce

1,5

1,8

2,2

+

Ø

moyenne

+

+

– –

Ø

Ø – Ø

Top

– – tardive 1,6 1,9 2,3

+

+ mi-longue +

Ø

Ø

Ø + +

Ø –

+

**

précoce

1,8

1,9

2,0

+

Ø

mi-longue

+ + +

Ø

+ + +

+

+ + +

+

+

**

mi-tardive

1,8

1,9

2,0

+

+ + +

mi-courte

+ +

+

+ +

+

+ +

+

++

**

I

+

I I I I

mi-tardive

1,8

1,9

2,0

+

+ + +

mi-courte

+ +

+

+ +

+

+ + +

+

+ + +

+

très précoce

1,5

1,8

2,2

+

+ (+)

courte

+ +

Ø

Ø

Ø

Ø

Ø

Ø

+ (+)

+

très précoce

1,5

1,8

2,0

+

+

courte

+

+

+

+ Ø Ø +

+ (+)

+ (+)

précoce

1,5

1,8

2,2

+ +

Ø

très courte

+

Ø – Ø

Ø

+

+

précoce

1,5

1,8

2,0

+ +

+ (+)

moyenne

+ + +

+

– –

Ø

Ø

Ø

+

Ø précoce 1,5 1,8 2,0 + + + courte + Ø

– –

Ø – Ø

Ø

– –

I

mi-tardive

1,5

1,8

2,2

+

très longue

II

+

+ +

mi-précoce

1,4

1,9

2,5

+ +

+

courte

+ +

+ +

mi-précoce

1,3

II II

++(+) ++ mi-tardive 1,5

+ + +

Ø

Ø

+

+ +

Ø – Ø

Ø – Ø –

1,9

2,7

Ø

+

très longue

Ø

Ø

Ø

Ø

1,8

2,0

Ø

Ø

mi-longue

+

+ +

Ø

Ø – Ø Ø

biscuit

+ +

+++

mi-tardive

1,5

1,8

2,0

+ (+)

+

courte

Ø

+ +

Ø

biscuit

+ +

+ (+)

tardive

1,2

1,7

2,1

+ +

+

mi-courte

– –

+

+ +

Ø

+ +

+

+ +

– Ø + + +

Ø

+

Densité de semis kg/a

A

Ø

mi-précoce

1,8-2,0

– – –

très longue

+ +

Ø

A

+

mi-précoce

1,8-2,0

– –

très longue

+ +

+

++

Seigle d’automne Palazzo B Recrut* Matador

Ø

+

Top +(+) + précoce 1,5 1,8 2,1 + + + courte + Ø – Ø – Ø

Epeautre

B Oberkulmer B Ostro

1,8

Résistance hivernage

hybride

+ + +

mi-précoce

1,1-1,2

+ +

courte

+ +

+

population

Ø

mi-précoce

1,6-1,8

Ø

longue Ø

population

+

mi-tardive

1,1-1,2

+

moyenne

+

+

Ergot

Rouille brune

+ +

Ø

+

+

Ø

* n’est pas inscrite sur la liste des variétés recommandées de swiss granum, seulment en qualité Bio ** Blés panifiables Bio

www.semencesufa.ch | 31


www.semencesufa.ch | 32

Céréales d’automne

B -niveau 1

Adapter le semis aux conditions

Blé d’automne

semis précoce -3 se

-2 se

-1 se

Siala Top CH Claro Top Nara Top Lorenzo Top Molinera Top CH Camedo Top Runal Top Titlis Top Zinal I CH Combin I Forel I Simano I Suretta I Arina I Levis II Ludwig II Rainer II Cambrena Biscuit Manhattan Biscuit Tengri* Scaro* Wiwa* Mulan FW Papageno FW Bockris FW

élevé 300 moyen 325 élevé 300 élevé 300 moyen 300 moyen 325 élevé 300 faible 325 moyen 325 moyen 325 moyen 325 moyen 325 moyen 325 moyen 325 faible 275 élevé 250 moyen 325 moyen 300 moyen 250 moyen 350 élevé 350 élevé 350 moyen 275 moyen 300 moyen 325

Orge d’automne

semis optimal semis optimal

+1 se

semis tardif +2 se

+3 se

+4 se

date de semis recommandée semis tardif possible

+5 se

+6 se

350-400 475 375-425 475 350-400 475 350-400 475 350-400 475 375-425 475 350-400 475 375-425 500 350-400 475 375-425 475 375-425 475 375-425 475 375-425 475 375-425 475 325-375 475 300-350 550 375-425 475 350-400 475 300-350 450 400-450 475 400-450 475 400-450 475 325-375 475 325-375 475 375-425 475

Semper 6 rangs 220 250-300 325 Escadre 6 rangs 225 250-300 350 KWS Meridian 6 rangs 225 250-300 325 KWS Tonic* 6 rangs 225 250-300 325 Caravan 2 rangs 250 275-325 350 KWS Cassia 2 rangs 250 300-325 350 Casanova 2 rangs 250 300-325 350 Hobbit hybride 160 180-220 310 Zzoom* hybride 130 180-220 300 semis précoce possible

Nouveautés 2014

Epoque, densité de semis grains/m2

Tallage

Sous www.semencesufa.ch vous trouvez la table de calcul qui permet de définir la quantité de semences à l’are et le besoin en semences pour la surface définie.

* n’est pas inscrite sur la liste des variétés recommandées de swiss granum

Orge d’automne La commission technique de swiss granum décide au printemps 2014 les nouvelles variétés pour la Liste recommandée 2015. Un candidat probable pourrait être la variété à six rangs KWS Tonic. Dans les situations limitantes, comme par exemple des semis tardifs, l’orge hybride peut amener des avantages. Pour 2014 les variétés Hobbit et Zzoom sont disponibles. Hobbit est inscrite sur la Liste recommandée et est multipliée en Suisse. Avoine de printemps Deux nouvelles variétés d’avoine sont disponibles après deux années d’essais. Canyon est la variété avec le plus grand potentiel en grain et un bon rendement en vert. Par contre elle est sujette à de la verse. Husky talonne Canyon de très près au niveau du rendement. Toutes les deux convainquent par un poids à l’hectolitre élevé. De plus Husky est caractérisé par les teneurs en protéines les plus élevées. Néonicotinoïdes Dès le 1er décembre 2013 il est interdit d’utiliser de la semence traitée à base de néonicotinoïdes (Imidacloprid, Clothianidin et Thiametoxam). Cela veut dire que non seulement le colza et le maïs ne peuvent plus être traités avec ces matières actives mais aussi le blé de printemps. Pour les céréales, cette interdiction n’est valable que du 1er janvier au 30 juin.


Rendement Rendement Maturité Densité de semis (kg/a) Extenso PER semis semis semis précoce optimal tardif

Orge d’automne Variétés à six rangs Landi* B Semper B KWS Meridian KWS Tonic* Escadre

– + +

Variétés à deux rangs B Caravan B KWS Cassia Casanova

Variétés hybrides Hobbit Zzoom*

Résistance verse

Ø précoce 1,0 1,2 1,4 + +

mi-précoce

1,2

1,4

1,7

Caractéristiques agronomiques Longueur Poids Indice Oïdium de plante à l’hectolitre PUFA MUFA

– mi-courte +

bas +

+ +

mi-longue

Ø

moyen/élevé

Avoine d’automne

+ +

Ø

Ø

T

+ Ø T

+ +

+ + +

mi-précoce

1,2

1,4

1,7

+

moyenne

Ø

bas

+ +

++

+ +(+)

+ + +

mi-précoce

1,2

1,4

1,7

+(+)

moyenne

Ø

+(+)

+ + Ø T

+ +

+ +

mi-tardive

1,2

1,4

1,7

+

courte

+

bas

+

+ Ø T

+

+

mi-tardive

1,6

1,7

1,8

+ +

très courte

+ +

moyen

+ +

+

+ +

+ +

mi-tardive

1,6

1,7

1,8

+

courte

+ +

bas

+

+ +

+ +

+

mi-tardive

1,6

1,7

1,8

+

très courte

+ +

bas + +

+ + (+)

++

mi-précoce

0,8

1,1

1,5

+

moyenne

+

++

+ + +

mi-précoce

0,6

1,0

1,4

Ø

moyenne

Triticale d’automne B Bedretto Cosinus Tarzan Trialdo

Résistance aux maladies Helmin- Ryncho- Mosaïque thospo- sporiose jaune riose

Ø T

+

T

+

T

+ +

T

+ +

+ +

+ +

T

+

Ø

+

T

Oïdium

+

précoce

1,4 -1,5

+ +

moyenne

+

+ +

++

mi-précoce

1,4 -1,5

très longue

+ +

+

Rouille brune

feuilles

Septoriose épis

+ + + + Ø + +

+

++

+++

mi-précoce

1,4 -1,6

très longue

+ + +

+ +

+ + +

+ +

+ +

mi-précoce

1,6-1,8

+

moyenne

+ + +

+ +

+ + +

+

++

Rendement sûr lors de semis précoce, et poids à l’hectolitre plus élevé que l’avoine de printemps dans les climats doux.

B Wiland*

+ + +

précoce

1,3-1,6

Ø

+

Oïdium

Blé fourrager Mulan Papageno B Bockris R = Résistant, S = Sensible, T = Tolérant

+

+ + + +

+ + +

mi-précoce

1,3

1,8

2,1

+ +

+ + + +

+ + + +

mi-tardive

1,8

1,9

2,0

+

+ + + +

+ + + +

mi-tardive

2,0

2,0

2,2

++

moyenne

– (–)

+

moyenne + + + + mi-longue

Rouille brune

– – –

feuilles

Septoriose Fusariose épis épis

Ø + Ø Ø

+ Ø

– + – Ø Ø –

* n’est pas inscrite sur la liste des variétés recommandées de swiss granum

www.semencesufa.ch | 33


Jachère florale et tournante, ourlets

B -niveau 3

CONSEILS CULTURAUX

Ourlets sur terres assolées et jachères

Les jachères et ourlets complètent et enrichissent les surfaces agricoles cultivées et mettent les biotopes en réseau. La structure de ces surfaces de compensation écologique est très variée. De nombreuses plantes sauvages, parfois très rares, y croissent. Dans les espaces ouverts, une flore spontanée est aussi appréciée. Comme seule la moitié de la surface d’une jachère ou d’un ourlet est fauchée une fois par année, ils sont des lieux privilégiés pour les oiseaux couvant au sol. De nombreux petits animaux y trouvent aussi refuge, nourriture et quartier d’hiver. Et finalement les jachères et ourlets bien réussis et correctement entretenus sont à longueur d’année un régal pour les yeux.

Emplacement En principe chaque lieu convient pour la mise en place d’une jachère ou d’un ourlet. Pour des raisons économiques ils sont rarement mis sur les meilleures terres bien adaptées à la mécanisation, mais plutôt sur des parcelles en bordure, de forme irrégulière et sur des sols moins productifs. Et c’est bien ainsi. Les surfaces en réseau sont à choisir de manière à créer un corridor de liaison adéquat. Sur les terres avec une forte pression d’adventices pérennes, l’entretien exigera beaucoup de travail les premières années et pourrait même dépasser les possibilités de l’exploitant. Préparation du sol La création de jachères et ourlets est exigeante. Seuls une planification, une préparation du sol et un travail soignés conduisent au succès. Le semis se fait toujours dans un sol propre et bien raffermi. «Propre» signifie libre de repousses, de restes de racines et de mottes d’herbe. «Raffermi» veut dire que le dernier travail du sol en profondeur (labour, herse rotative, cultivateur) a été effectué au moins un mois plus tôt. Mieux serait un délai d’une demi-année. Le jour du

semis, le sol n’est ameubli que superficiellement (profondeur de travail : 3 cm). Période de semis Le semis des ourlets et jachères se fait idéalement en avril et mai. Dans les terres noires où il faut compter avec une forte pression de mauvaises herbes levant par températures estivales élevées (millets, amaranthes, galinsoga, etc.), un semis de septembre peut aussi être envisagé. Mais le taux de survie des espèces semées en automne est en général nettement plus faible qu’avec un semis du printemps. Semer superficiellement (germination à la lumière), ensuite bien rouler. Soins l’année du semis Idéalement on fait des contrôles réguliers et on élimine les adventices indésirables et les plantes néophytes invasives. Si les mauvaises herbes annuelles deviennent dominantes, une coupe de nettoyage est indiquée (pas prévue pour les jachères tournantes dans l’OPD). Mais attention, elle détruit en même temps une grande part des fleurs annuelles semées avec le mélange. Celui qui néglige ses jachères et ourlets les premières années connaîtra un réveil décevant.

Soins les années suivantes Contrôler régulièrement la présence de mauvaises herbes. La devise est : «étouffer le mal dans l’œuf...» La moitié de la surface des jachères et ourlets peut être fauchée une fois par an (ourlets dans le sens de la longueur). Vues par les petits animaux, les mulcheuses ne sont pas des machines appropriées : elles détruisent une grande part des œufs, larves et petits animaux. Bien mieux serait l’emploi d’une faucheuse à barre de coupe, d’une faucheuse rotative sans conditionneur ou d’une débroussailleuse à dos. Arrêt, retournement des jachères et ourlets Jachères florales, jachères tournantes annuelles et ourlets : à partir du 15 février de l’année suivant la dernière année du paiement de la contribution. Jachères tournantes de 2 et 3 ans : à partir du 15 septembre de la dernière année de contribution.

www.semencesufa.ch | 34


Mélanges ourlets Nom français

Mélanges jachères Nom latin

Graminées Agrostide géante Agrostis gigantea Fromental Arrhenatherum elatius Brome dressé Bromus erectus Fétuque des prés Festuca pratensis Fétuque rouge Festuca rubra rubra Ivraie vivace Lolium perenne Pâturin des prés Poa pratensis Fleurs Achillée millefeuille Achillea millefolium Alliaire pétiolée Alliaria petiolata Armoise commune Artemisia vulgaris Campanule gantelée Campanula trachelium Laiche glauque Carex flacca Bleuet Centaurea cyanus Centaurée jacée Centaurea jacea Chicorée sauvage Cichorium intybus Cirse maraîcher Cirsium oleraceum Sarriette clinopode Clinopodium vulgare Carotte sauvage Daucus carota Vipérine commune Echium vulgare Eupatoire chanvrine Eupatorium cannabinum Reine des prés Filipendula ulmaria Gaillet commun Galium mollugo Gaillet jaune Galium verum Benoîte des ruisseaux Geum rivale Millepertuis pubescent Hypericum hirsutum Millepertuis perforé Hypericum perforatum Knautie des champs Knautia arvensis Knautie à feuille de cardère Knautia dipsacifolia Gesse des prés Lathyrus pratensis Marguerite Leucanthemum vulgare Lotier commun Lotus corniculatus Lotier des marais Lotus pedunculatus Lycope d’Europe Lycopus europaeus Lysimaque commune Lysimachia vulgaris Salicaire commune Lythrum salicaria Mauve musquée Malva moschata Grand mauve Malva sylvestris Mélilot blanc Melilotus albus Menthe à longues feuilles Mentha longifolia Bugrane rampante Ononis spinosa Marjolaine sauvage Origanum vulgare Coquelicot Papaver rhoeas Panais cultivé Pastinaca sativa Picride amère Picris hieracioides Pulicaire dysentérique Pulicaria dysenterica Réséda jaune Reseda lutea Sauge des prés Salvia pratensis Saponaire officinale Saponaria officinalis Scrophulaire noueuse Scrophularia nodosa Silène dioïque Silene dioica Silène fleur de coucou Silene flos-cuculi Silène des prés Silene pratensis Solidage verge d’or Solidago virgaurea Epiaire officinale Stachys officinalis Tanaisie commune Tanacetum vulgare Pigamon à feuillles d’ancolie Thalictrum aquilegiifolium Valériane officinale Valeriana officinalis Molène à fleurs denses/thap. Verb. densiflorum/thapsus Molène noire Verbascum nigrum Vesce cracca Vicia cracca Vesce des haies Vicia sepium Total graines pures (mélange sans support de semis) Sur demande: support de semis Total mélange (graines et support de semis)

Groupe UFA Ourlet d’espè- sec humide ces g/ha g/ha

WG WG 150 WG 740 WG 270 WG 310 G 310 WG 220

100 400 200 430 870

W 10 H 460 P 2 H 30 20 WG 40 A 400 400 W 100 220 P 50 W 130 W 10 40 W 80 P 350 H 10 H 70 W 120 W 80 40 W 90 H 10 W 20 W 420 H 130 W 170 W 27 30 W 40 W 40 H 10 H 20 H 10 P 20 P 60 P 50 H 10 W 70 W 10 A 80 80 P 120 W 50 W 10 P 180 W 180 H 90 90 H 20 60 W 60 130 W 30 P 40 H 10 30 W 120 270 P 1 H 120 H 30 P 20 P 20 W 100 W 60 100 g/ha 5000 5000 g/ha 35 000 35 000 g/ha 40000 40000

Nom français

Nom latin

Groupe d’espè- ces

UFA jachère florale UFA jachère tournante version version version version de base complète de base complète g/ha g/ha g/ha g/ha

Fleurs Achillée millefeuille Achillea millefolium W 10 7 10 10 Nielle des blés Agrostemma githago A 650 500 600 500 Buglosse des champs Anchusa arvensis A 60 Anthémis des teinturiers Anthemis tinctoria P 20 20 20 20 Grémil des champs Buglossoides arvensis A 50 Caméline cultivée Camelina sativa A 40 40 Bleuet Centaurea cyanus A 500 400 400 300 Centaurée jacée Centaurea jacea W 200 200 100 100 Chicorée sauvage Cichorium intybus P 130 90 110 90 Pied d’alouette des champs Consolida regalis A 30 Carotte sauvage Daucus carota W 50 50 70 60 Cardère sauvage Dipsacus fullonum P 2 2 Vipérine commune Echium vulgare P 200 200 140 130 Sarrasin Fagopyrum esculentum K 8066 7879 7490 7510 Millepertuis perforé Hypericum perforatum W 20 20 Miroir de Vénus Legousia speculum-veneris A 30 50 Marguerite Leucanthemum vulgare W 50 50 50 50 Mauve musquée Malva moschata P 20 20 Grand mauve Malva sylvestris P 60 60 Luzerne cultivée Medicago sativa K 200 200 Mélilot blanc Melilotus albus P 20 20 20 20 Esparcette à feuilles de vesce Onobrychis viciifolia W 600 500 Marjolaine sauvage Origanum vulgare W 20 20 Pavot douteux Papaver dubium A 20 20 Coquelicot Papaver rhoeas A 110 60 100 100 Panais cultivé Pastinaca sativa P 80 70 Réséda jaune Reseda lutea P 90 90 Silène de nuit Silene noctiflora A 70 60 Silène des prés Silene pratensis P 100 100 50 30 Epiaire annuelle Stachys annua A 50 90 50 Tanaisie commune Tanacetum vulgare P 2 2 Salsifis des prés Tragopogon orientalis W 100 Vaccaire d'Espagne Vaccaria hispanica A 70 70 Valérianelle dentée/sillonnée Valerianella dent./rimosa A 50 Molène à fleurs denses/thap. Verb. densiflorum/thapsus P 30 20 20 20 Molène lychnite Verbascum lychnitis P 30 30 30 30 Total graines pures (mélange sans support de semis g/ha 11000 11000 9 500 9 500 Sur demande: support de semis g/ha 29 000 29 000 30 500 30 500 Total mélange (graines et support de semis) g/ha 40000 40000 40 000 40 000

Prix indicatifs Version (avec support de semis) Coût de la semence Fr./ha UFA Jachère florale base 1044.— complète 1664.— UFA Mélange spécial* 1044.— UFA Jachère tournante base 656.— complète 736.— UFA Ourlet sec 2184.— UFA Ourlet humide 2912.—

Prix dès 10 kg Fr./kg

26.10 41.60 26.10 16.40 18.40 54.60 72.80

Jachères et ourlets sur terres assolées Les jachères tournantes en tant qu’éléments de courte durée et d’une surface plus importante sont intégrées dans la rotation. Elles restent au même endroit 2 à 3 ans et sont ensuite mises en place sur une autre parcelle de l’exploitation. Les jachères florales en tant qu’éléments en bandes, moins larges, pour une durée moyenne ont leur place hors de la rotation. Elles restent en place en principe pour 6 ans et sont ensuite remplacées sur une autre parcelle de l’exploitation. Comme elles évoluent fortement durant les 6 ans, le mieux est de mettre en place chaque année une nouvelle bande de jachère florale. Les « nouveaux » ourlets sont des éléments en bandes, prévus pour une longue durée au même emplacement (plus de 6 ans, mais au minimum 2 périodes de végétation). Ils contiennent des fleurs sauvages et des graminées. La structure ainsi que la composition n’évoluent que les premières années après la mise en place. Exigences Vous trouvez les exigences précises dans l’ordonnance sur les paiements directs OPD, RS 910.13, www.blw.admin.ch/themen/00006/index.html?lang=fr voir pdf, sous «informations juridiques»

Groupes d’espèces : A Fleur des champs annuelle, en partie hivernante, lors de semis de printemps fleurit encore la même année. K Plante pionnière semence (variétés) du commerce, le sarrasin n’hiverne pas. P Fleur des prés bis- à pluriannuelle, fleurit généralement après un hiver. W Plante cultivée bisannuelle à pérenne, fleurit après la deuxième année. WG Graminée sauvage provenance CH G Graminée semence (variétés) du commerce H Mégaphorbiée

* Mélange spécial pour sols riches.

www.semencesufa.ch www.ufasamen.ch || 356


www.semencesufa.ch | 36

Prairies extensives

B -niveau 3

CONSEILS CULTURAUX

Époque de semis de prairies fleuries

La meilleure époque de semis pour une praire fleurie débute au printemps à la floraison du pissenlit (ou le débourrement de l’hêtre) et se termine au début de l’été à mi-juin. De nouvelles mises en place qui sont semées au mois de mars dans un sol mal réchauffé, sont généralement envahies de mauvaises herbes. Les semences de fleurs sauvages restent à même le sol jusqu’à ce que le sol se réchauffe à 8 °C. Entre-temps, les mauvaises herbes germent et recouvrent le sol avant même qu’une sauge des prés aille germer … Pourquoi ne pas semer en août ? Dans les prairies fleuries qui ont été semées en août ou septembre, on cherche l’année suivante, inutilement des fleurs sauvages. Les graminées du mélange se développent rapidement et tallent avant le début de l’automne. Les fleurs sont alors souvent de petites tailles avant le début de l’hiver et dans bien des cas, elles ne supportent pas l’hivernage. D’ici là, les graminées auront pris le dessus et auront peuplé la place disponible. Ces prairies sont souvent de mauvaise qualité et la qualité écologique n’est que rarement atteinte.

La mise en place de prairies riches en espèces Parcelle Il est en principe possible d’implanter une prairie extensive sur n’importe quel terrain. Quatre mélanges sont disponibles selon les exigences de l’emplacement. Mais les prairies les plus belles et riches en espèces s’obtiennent sur des sols bien exposés, filtrants et plutôt maigres. UFA Salvia pour les endroits ensoleillés, secs à frais, plutôt maigres et les sols légers. On obtient une prairie à fromental. UFA Humida pour les terrains plutôt humides, riches et légèrement ombragés (lisière de forêt). Il se développe une prairie à fromental, vulpin et cirse. UFA Montagna pour les zones ensoleillées, productives et plus élevées jusqu’à 1500 m environ. Le résultat est une prairie à avoine jaunâtre. UFA Broma pour les emplacements les mieux exposés et chauds, maigres et très secs (versant sud). On obtient une prairie à brome.

Mélanges à façon Tous les mélanges de prairies extensives, jachères et ourlets sont des mélanges officiellement recommandés. Ce qui veut dire que chaque modification de recette est sujette à autorisation. Mélanges « G » Tous les mélanges recommandés sont aussi disponibles en version «G». «G» signifie que toutes les graminées utilisées sont des graminées sauvages indigènes. De plus, ces mélanges «G» contiennent une part de fleurs plus élevée. Ils sont un peu plus chers, mais le succès à long terme est aussi bien meilleur! Préparation du sol La mise en place se fait toujours dans un lit de semis propre et raffermi. Un labour ainsi qu’une lutte mécanique contre les mauvaises herbes (faux semis) sont toujours recommandés. Un désherbage chimique nécessite souvent deux interventions d’un produit non sélectif. L’utilisation d’un herbicide total devrait être une exception.

Période de semis et semis (voir encadré) Pour les régions les plus favorables, la meilleure période se situe dès mi-mars, sinon de mi-avril à mi-juin. Soins l’année du semis Effectuer une coupe de nettoyage dès que la lumière n’atteint plus le sol, plusieurs coupes de nettoyage peuvent être nécessaires sur un sol plus riche. Contrôler régulièrement les limaces dans les semis en bandes. A cause de la germination très lente des fleurs des prés, il n’est possible d’apprécier le résultat qu’après un hivernage seulement. L’année du semis, les prairies riches en espèces ne fleurissent pas encore et le degré de couverture est faible. Soins à long terme Les prairies riches en espèces nécessitent des soins appropriés et individuels. Seules une observation attentive et des interventions adaptées permettent de favoriser et de maintenir le nombre d’espèces.


Composition des mélanges

Nom français

Nom latin

UFA Salvia UFA Humida UFA Montagna UFA Broma

Mélange de base (g/are) Agrostide capillaire Agrostis capillaris 27,80 Agrostide géante Agrostis gigantea 10,00 Vulpin des prés Alopecurus pratensis 13,00 Fromental (barbu) Arrhenatherum elatius 23,15 22,75 Brome dressé Bromus erectus (CH) 20,00 44,35 Crételle des prés Cynosurus cristatus 22,25 Dactyle aggloméré Dactylis glomerata 11,60 11,40 5,55 Fétuque des prés Festuca pratensis 57,90 56,90 55,60 22,15 Fétuque rouge Festuca rubra rubra 46,30 45,55 50,05 44,35 Koelérie pyramidale Koeleria pyramidata (CH) 5,00 Lotier commun Lotus corniculatus (CH) 11,60 11,40 11,10 3,70 Pâturin des prés Poa pratensis 12,60 11,40 22,25 14,75 Avoine dorée Trisetum flavescens 17,35 17,10 33,40 3,70 Total g/are mélange de base 199,50 199,50 228,00 138,00 Compléments de fleurs CH CH (g/Are) Flouve odorante Anthoxanthum odoratum 0,50 1,00 0,60 0,70 Brize intermédiaire Briza media 0,50 0,60 0,80 Avoine pubescente Helictotrichon pubescens 1,35 2,40 1,50 1,50 Anthyllide vulnéraire Anthyllis carpatica 0,30 0,80 0,50 Hippocrépide à toupet Hippocrepis comosa 0,20 Gesse des prés Lathyrus pratensis 0,30 0,50 0,30 0,40 Luzerne lupuline Medicago lupulina 1,50 1,40 1,70 0,60 Esparcette à feuilles de vesce Onobrychis viciifolia 0,70 1,50 1,00 Trèfle des montagnes Trifolium montanum 0,20 Trèfle violet Trifolium pratense 0,10 0,05 0,05 0,20 Vesce cracca Vicia cracca 0,25 0,25 Vesce des haies Vicia sepium 0,20 0,40 0,30 Bugle rampante Ajuga reptans 0,05 0,15 0,10 0,10 Campanule agglomérée Campanula glomerata 0,05 Campanule étalée Campanula patula 0,02 0,02 0,05 Campanule raiponce Campanula rapunculus 0,03 Camp. à feuilles rondes Campanula rotundifolia 0,03 0,05 Cardamine des prés Cardamine pratensis 0,15 Cumin des prés Carum carvi 0,30 0,50 0,70 Centaurée jacée Centaurea jacea 0,15 0,50 0,30 0,20 Centaurée scabieuse Centaurea scabiosa 0,20 0,25 Cirse maraîcher Cirsium oleraceum 0,30 Sarriette clinopode Clinopodium vulgare 0,10 0,05 Crépide bisannuelle Crepis biennis 0,05 0,05 0,05 Carotte sauvage Daucus carota 0,05 0,10 Gaillet jaune Galium verum 0,10 Hélianthème nummulaire Helianthemum nummularium 0,30 Epervière piloselle Hieracium pilosella 0,05 Knautie des champs Knautia arvensis 0,55 0,40 Liondent hispide Leontodon hispidus 0,15 0,30 0,20 0,15 Marguerite Leucanthemum vulgare 0,45 0,50 0,55 0,45 Myosotis des marais Myosotis scorpioides 0,10 Picride amère Picris hieracioides 0,10 0,15 Grand boucage Pimpinella major 0,10 0,25 0,20 Plantain lancéolé Plantago lanceolata 0,05 0,20 0,15 0,10 Plantain moyen Plantago media 0,10 Potentille du printemps Potentilla verna 0,10 Primevère officinale Primula veris 0,10 0,22 Brunelle à grandes fleurs Prunella grandiflora 0,20 Brunelle commune Prunella vulgaris 0,13 0,15 Sauge des prés Salvia pratensis 0,85 0,75 0,50 Petite pimprenelle Sanguisorba minor 0,85 0,80 Pimprenelle officinale Sanguisorba officinalis 0,20 Scabieuse colombaire Scabiosa columbaria 0,05 0,20 Silene dioïque Silene dioica 0,25 0,20 Silène fleur de coucou Silene flos-cuculi 0,15 Silène penché Silene nutans 0,10 Silène enflé Silene vulgaris 0,05 0,05 0,10 Epiaire officinale Stachys officinalis 0,20 Serpolet pouliet Thymus pulegioides 0,10 Salsifis des prés Tragopogon orientalis 0,80 1,00 1,00 0,45 Total g/are complément fleurs 10,50 10,50 12,00 12,00 Total g/are support de semis 190,00 190,00 160,00 250,00 Total g/are mélange prêt 400,00 400,00 400,00 400,00

Amélioration de surfaces existantes Des prairies extensives pauvres en espèces sont en tous points inintéressantes. • L ’utilité écologique est plutôt faible. •D  ’après l’OPD, l’utilisation est restreinte. • L e rendement en fourrage est faible. • L a prime pour la qualité écologique n’est pas attribuée. •U  ne augmentation naturelle du nombre d’espèces est souvent très fastidieuse. •U  n sursemis avec des mélanges de fleurs ne mène que très rarement vers un succès mesurable. Des prairies extensives pauvres en espèces peuvent être améliorées à moindres frais à l’aide de la méthode du semis en bande. Comment fonctionne la méthode du semis en bande ? En fait, cette méthode est éprouvée et connue depuis longtemps. Le semis en bande n’est rien d’autre qu’un nouveau semis d’une surface partielle de la prairie existante. Les avantages d’un semis partiel sont éloquents: • A vantageux • L es écotypes régionaux des graminées sauvages sont conservés.

• Il n’y a pas d’interruptions d’utilisations. • L a méthode peut être effectuée successivement. • L es chances de réussites sont élevées, à condition de travailler proprement à la préparation du lit de semis, au semis et aux soins juvéniles. A quoi faut-il spécialement faire attention ? Les recommandations culturales pour la mise en place en bandes sont les mêmes que pour un nouveau semis (Comparez page 10). Il est absolument nécessaire que les bandes, lors du semis, soient raffermies et exemptes de végétations. Lors de l’utilisation d’une charrue, les bords doivent être égalisés avec le reste de la parcelle (travaux manuels). L’utilisation d’un herbicide total (nécessite une autorisation) est fastidieux et n’amène pas toujours de bons résultats. Nous préconisons toujours les mélanges initiaux. La part de fleurs sauvages des mélanges standards pour de telles surfaces est beaucoup trop faible! Demandez le nouveau prospectus de rénovation de prairies fleuries avec des recommandations culturales détaillées.

Mélanges spécifiques pour la rénovation L’amélioration de prairies extensives existantes réussit le mieux avec l’aide de mélanges spéciaux de base. Les mélanges initiaux contiennent les mêmes espèces que les mélanges standards, sauf que le rapport de mélange a été adapté. La quantité de fleurs contenue dans le mélange initial est ainsi 5 fois supérieure que dans les mélanges standards. La part en espèces de faible force de concurrence a été augmentée et les graminées de sélection ont été remplacées par des écotypes sauvages. (On reconnaît les mélanges UFA contenant 100% de graminées sauvages indigènes grâce à l’annotation «G»). Les graminées sauvages sont des partenaires de choix pour les fleurs sauvages. Les graminées indigènes ont une force de concurrence plus faible que les variétés de sélection et produisent moins de masse foliaire. Les écotypes ne fleurissent pas tous en même temps, ceci prolonge considérablement la date de fauche optimale d’une prairie fleurie. Le prix des mélanges initiaux est considérablement plus élevé que celui des mélanges standards. Ceci ne pèse pas lourd dans la balance puisque les surfaces de base sont de moindres tailles. L’utilisation de mélanges initiaux en vaut la peine puisque la garantie de succès est plus élevée.

Prix indicatifs Version (avec support Coût de la semence Prix dès 10 kg de semis 40 kg/ha) Fr./ha Fr./kg UFA Salvia 1104.— 27.60 UFA Humida 1216.— 30.40 UFA Montagna 1080.— 27.— UFA Broma 1600.— 40.—

Mélanges initiaux Coût de la semence Prix dès 10 kg pour rénovation Fr./ha Fr./kg UFA Salvia CH-i-G 4484.— 112.10 UFA Humida CH-i-G 5816.— 145.40 UFA Prairie fleurie Original CH-i-G 11665.— 116.65

www.semencesufa.ch | 37


www.semencesufa.ch | 38

Colza oléagineux

B -niveau 2

Adapter la densité de semis

CONSEILS CULTURAUX

De plus en plus fréquemment, le semis de colza se fait à l’aide de semoirs monograines. La levée des plantes en est améliorée et les peuplements en sont d’autant plus homogènes. Il faut, dans ce cas, impérativement adapter la densité de semis pour avoir une répartition optimale sur la ligne de semis. A densité surfacique équivalente (nombre de plantes/m2), la densité de plantes sur le rang augmente d’autant plus que l’écartement croît. Les observations aux champs suggèrent que ce n’est pas tant la densité de peuplement au m2, mais bien la densité linéaire qui conditionne les risques agronomiques comme l’élongation automnale ou la verse à maturité. Pour les semis au semoir monograine, il est recommandé d’ajuster la densité de semis vers le bas afin de limiter la concurrence pour les éléments nutritifs et la lumière entre les plantes à l’automne. De faibles densités de semis auront pour répercutions une augmentation du nombre de ramifications secondaires et tertiaires. Ces ramifications, moins précoces à la récolte, sont décisives pour le rendement. Il faut alors avoir de la patience et attendre un degré de maturité suffisant des siliques inférieures.

Féverole

Gesse

Vesce commune

Trèfle d’Alexandrie

Lentille

Sarrasin

l’hiver sous l’action du gel. La densité de semis total sera l’addition des deux cultures en pures. Avantages et risques de UFA Colza Fix + concurrence les mauvaises herbes. + fixe de l’azote grâce aux légumineuses. + restructure le sol avec l’action racinaire des plantes accompagnatrices. + les plantes accompagnatrices sont gélives. + réduction possible de la fertilisation azotée en fin de cycle. – croissance automnale du colza pénalisé. – attention à l’efficacité lors de forte pression d’adventices. – pas d’effet sur les graminées. – manque d’informations de l’effet des plantes accompagnatrices sur les cultures suivantes.

Colza de printemps

500 20 70 70 30 70 80 160

AU

NOUVE

UFA Colza-Fix

Colza associé Le principe de UFA Colza Fix (voir page 21) est de semer simultanément du colza d’hiver ainsi qu’un couvert gélif qui se développe à l’automne et dépérit pendant

Guizotia Nyger

Fumure N 140 kg, P2O5 65 kg, K2O 110 kg, Mg 15 kg. Azote: apport en automne (30 kg N/ha) seulement en situations pauvres (enfouissement de la paille, reliquats et minéralisation faibles), se­mis tardif ou culture bloquée.

Colza Extenso Contrôler régulièrement la culture pour suivre l’évolution des parasites et maladies. Ne pas hésiter à retirer sa culture du programme extenso si la perte économique d’une non-intervention dépasse la prime.

Rotation Respecter un intervalle de 4 ans.

Soufre: apport de 20 à 60 kg/ha au printemps avant l’élongation des tiges. Voir la Liste des engrais LANDOR pour le calcul des besoins adaptés à la parcelle.

Densité de semis (g/are)

Zones de culture et sols Jusqu’à 800 m d’altitude environ. Les sols moyens et profonds de pH 6,5 à 7,0 sont les mieux adaptés. Lit de semence légèrement motteux, sol meuble sur 3 à 4 cm, raffermi en dessous.

Son rendement est en moyenne 25 % inférieur à celui du colza d’automne et la récolte intervient environ trois semaines plus tard.


Période de semis Colza d’hiver: 25 août au 10 septembre, selon l’altitude. Colza de printemps: en mars, dès que la température du sol atteint 8 °C. Objectif pour le colza d’automne: stade 8 feuilles à l’entrée de l’hiver, diamètre au collet d’au moins 8mm et pivot d’une longueur de 15 à 20 cm. Des plantes plus développées sont davantage sensibles au gel. Calcul de la quantité de semence

Il est important de contrôler le PMG (allemand: TKG) indiqué sur les emballages, car il peut varier de 4 à 9 grammes. Profondeur de semis Colza d’hiver: 1 à 3 cm; colza de printemps 1 à 2 cm. Peuplement à la sortie de l’hiver Optimal: 40 à 45 plantes/m2 Minimal: plantes avec un diamètre au collet de 6 à 8 mm = 12 à 20 plantes/m2, avec un diamètre de 4 à 6 mm = 20 à 30 plantes/m2.

Poids de mille grains (PMG) 5 grains/m2 5,5 5 60 g/are = p.ex. = 33 g/are 10 10

Colza d’hiver Visby Avatar SY Carlo 3) Hybrirock Bonanza 3) MendeI 2) B Sammy

Parasites Contrôles et seuils d’intervention: • Limaces: contrôle dès le semis jusqu’au stade 3 à 4 feuilles. • Altise: jusqu’au stade 3 feuilles. Seuil: 50 à 100 % des plantes ont des morsures. • Charançon du bourgeon terminal: contrôle en automne par piégeage et suivre les avis des services phytosanitaires. • Charançon de la tige: pression localement forte. Contrôle dès février. Seuil: 20 % des tiges piquées au stade tige 1 à 5 cm, 40 % au stade 10 à 20 cm.

• Méligèthe: seuil stade boutons floraux accolés 1 méligèthe par plante, boutons séparés 3 méligèthes par plante, avant fleur 5 méligèthes par plante. Privilégier une alternance des matières actives pour éviter les résistances. • Puceron: 2 colonies par m2 du stade fin floraison à 40 jours avant récolte. En PER, seules les interventions sur charançon de la tige et méligèthe après dépassement du seuil sont permises. Pour les autres parasites une autorisation est nécessaire.

Maladies Sclérotinia et phoma sont les maladies principales. Respecter un intervalle de 4 ans, enfouir les chaumes et repousses avant la levée des nouvelles cultures. Les PER permettent l’emploi de fongicides sur phoma en automne et sur sclérotinia au début floraison. Le metconazole et le tébuconazole utilisés contre le phoma au stade 4 à 6 feuilles freinent l’élongation des plantes, accroissent la longueur de la racine et de la masse racinaire, ce qui favorise un bon hivernage.

Type Rende- Précocité Teneur Résistance Semis (grains/m2) Semis Emballage variétal 1) ment à maturité en huile verse phoma scléro- conditions semis tardif, dose/ha grains/dose tiniose optimales conditions ou kg/ha (ou sac) difficiles

HR

+++ mi-précoce

HR

+++ mi-précoce

HR

+++

HR

+++ mi-précoce

HR

+++

HR

mi-précoce mi-précoce

++ mi-précoce

+ +++

+

++

50-60

+++ +++ ++ ++ 50-60 ++ ++

++

++

65-75 0,7-1,0 750 000 65-75

0,7-1,0 750 000

50-60

65-75

0,7-1,0 750 000

+ +++ ++ ++ 50-60

65-75

0,7-1,0 750 000

++ +++

+++

++

50-60

65-75

0,7-1,0 750 000

++ ++

+

++

50-60

65-75

0,7-1,0 750 000

Lignée ++ mi-précoce + ++ +++ ++ 55-65 70-80 0,3-0,4

2,1 mio.

V 280 OL HOLL

HR

++ mi-précoce

++ ++

++

++

50-60

65-75

0,5-0,8

1 mio.

V 316 OL HOLL

HR

++ mi-précoce

+++ ++

++

++

50-60

65-75

0,5-0,8

1 mio.

3)

Colza de printemps Heros

Lignée

+ mi-précoce

++ ++ 100 120 5 -6 sac 10 kg

Type variétal: lignée : plantes autofertiles HR = hybride restauré : toutes les plantes produisent du pollen 2) Mendel: variété réservée exclusivement aux parcelles infestées par la hernie du chou 3) Nouvelle variété : Sous réserve d’inscription sur la liste recommandée de swiss granum 1)

www.semencesufa.ch | 39


www.semencesufa.ch | 40

Lin oléagineux Rendement Précocité Résistance Semis à maturité verse grains/m2 kg/ha selon PMG

Lin oléagineux de printemps   B Comtess *

-niveau 2 +++

très précoce

Peuplement optimal plantes/m2

+++ 600-650 50-60 450-500

Lin oléagineux d’hiver   B -niveau 3 Iceberg * Alaska *

Potentiel de rendement Très tolérant à l’hivernage

++ précoce ++ 350-400 25-30 250-300 ++ mi-précoce + 350-400 25-30 250-300

* traité fongicide, pelliculé zinc

Graine très riche en Oméga 3 La graine du lin oléagineux contient 40 % d’huile, avec une haute teneur (52 à 60 %) en acide gras alphalinolénique Oméga 3. Utilisation pour produits alimentaires et four­ragers. Bénéficie de la prime pour les oléagineux. Sol Exigeant en eau pendant la floraison, le lin n’apprécie pas les terres séchardes. Préparer un lit de semis bien rappuyé et assez fin. Zone de culture Lin de printemps jusqu’à 800 m d’altitude (durée de végétation 130 à 140 jours). Le lin d’hiver a une résistance au froid comparable à l’orge d’automne. Rotation Idéal entre deux céréales ; pas après un maïs désherbé à l’atrazine ou en rempla-

cement d’un colza désherbé au napropamide (phytotoxicité). Intervalle de 6 ans au moins. Fumure N 80 kg, P2O5 35 kg, K2O 65 kg, Mg 5 kg. Plante exigeante en zinc: pulvériser 1l/ha Zintrac au stade 2 cm si la semence n’est pas pelliculée zinc. Fumure N: lin d’hiver à la reprise de la végétation; lin de printemps au semis. Semis Lin de printemps: mars à début avril. Lin d’hiver: mi-septembre. Interligne: 10 à 15 cm. Profondeur : 1,5 à 2 cm. Désherbage Dicotylédones : Concert SX , Hoestar, Speleo et Basagran SG sont homologués. Dans la pratique le mélange Concert SX + Hoestar donne de bons résultats. Antigraminées : Targa Super et Select sont homologués. Respecter un délai de 8 jours avec un traitement contre les dicotylédones.

Ravageurs et maladies Altises : Intervention si présence de morsures, de la germination à 5 cm. Thrips : Dès la levée. Seuil d’intervention 3 à 5 thrips par plante. Pour lutter contre les ravageurs, il faut demander une autorisation à la Station cantonale car il n’y a pas d’insecticide homologué. Maladies : Horizont 250 EW ou Fezan sont homologués à 1 l/ha contre Oïdium, Discosphaerina fulvida et Pasmo (Maycosphaerella linicola). Traitement dès l’apparition des symptômes de maladies. Récolte Début août à mi-septembre, quand les plantes sont bien sèches et que les graines sonnent dans les capsules. Le lin d’hiver mûrit 2 à 3 semaines plus tôt.


www.semencesufa.ch | 41

Tournesol oléagineux

B -niveau 3

En deux mots Introduit dans les années 80, le tournesol a pris sa place grâce notamment à l’utilisation de variétés précoces. Une culture peu nécessiteuse en engrais et excellente pour la rotation, cette culture assure un bon rendement économique. Pour 2014, le contrat avec les huileries s’élève à 18 000 tonnes dont au maximum 12 000 tonnes en tournesol oléique. Un contrat de production doit être fixé avec votre LANDI pour les variétés oléiques. Respecter un intervalle de trois ans. En PER, le tournesol et le colza ne doivent pas dépasser 33 % de la surface assolée.

Techniques culturales Sol Les sols lourds, mal drainés ou riches en humus sont déconseillés. Le tournesol préfère les régions chaudes jusqu’à 600 m d’altitude sans déficit hydrique au stade floraison. Un excès en pluie et le brouillard d’août à septembre provoquent un retard de maturité et une pression plus forte des maladies.

Choix de la variété Il est conseillé de choisir une variété avec une précocité adaptée au climat local. Semis Le semis en avril dans un sol réchauffé (8 °C à 5 cm de profondeur). Le sol doit être meuble en profondeur pour un bon développement du pivot. La densité de semis se situe entre 65 000 et 75 000 grains/ha pour garantir un peuplement optimal de 55 000 à 60 000 plantes par hectare. Vérifier le nombre de grains par dose. En général une dose contient 75 000 grains (Sanluca 150 000). La profondeur idéale du semis se situe entre 2 à 3 cm pour un interligne de 45 à 50 cm. Pour le tournesol oléique, respecter une distance de 150 à 200 mètres avec un tournesol conventionnel pour éviter des fécondations croisées qui diminuent la teneur en acide oléique. Fumure N 60 kg, P2O5 50 kg, K2O5 395 kg, Mg 55 kg, B 0,4 kg.

Réduire l’apport d’azote (norme 60 kg/ha) si la minéralisation est importante, car un excès favorise la verse et le développement des maladies. Un apport de soufre et de bore est bénéfique. Eviter les engrais de ferme.

donnée à la maîtrise des repousses de tournesol dans les cultures suivantes. Utiliser impérativement Express SX avec des variétés tolérantes. Une confusion de variété ou un problème de dérive endommagerait la culture d’une variété sensible.

Désherbage Herbicide antidicotylédones en pré-levée. Antigraminées possibles en post-levée. Un traitement en bandes et sarclage dès la levée jusqu’au stade 5 à 6 paires de feuilles est possible.

Ravageurs Limaces: surveiller dès le semis jusqu’au stade 3 à 4 paires de feuilles. Pucerons du feuillage (Brachycaudus helicrysi): Pirimicarb 250 g/ha. Seuil d’intervention > 50 % de vieilles feuilles crispées au stade 10 à 14 feuilles. Oiseaux : spécialement en parcelles petites et isolées.

Le désherbage en post-levée : une solution pour les flores difficiles La variété PR 64 H 42 HO est la seule variété actuellement homologuée qui est tolérante à l’herbicide de post-levée «Express SX». Cette technique peut amener un avantage sur des parcelles à adventices difficiles (ambroisie, chardon, etc.) qui, avec une stratégie conventionnelle en pré-levée, n’aurait pas eu une efficacité suffisante. Le stade d’application recommandé est le stade 4 feuilles du tournesol. Une attention toute particulière doit être

Sanluca B LG 53.80 1) LG 55.25

variété précoce éprouvée, pour les zones moins favorables

Aurasol high-oleic B LG 54.50 1) high-oleic SY Valeo high-oleic PR 64 H42 Express Sun high-oleic

variété confirmée, rendement stable, bonne résistance aux maladies

1)

Maladies Phoma: Maladie présente sur les feuilles, collets, tiges et capitules. Une levée lente en condition humide ainsi que la présence simultanée de phomopsis sont des facteurs favorisants. Traitement préventif selon avertissement. Phomopsis: Maladie présente sur les feuilles, tiges et capitules. L’attaque sur tige peut provoquer la casse de la plante. Une forte humidité et chaleur lors de la

Rendement Précocité à maturité

+

formation du bouton floral et la présence simultanée de phoma sont des facteurs favorisants. Sclérotiniose: Maladie présente sur les feuilles, collets, tiges et capitules. Une rotation chargée en colza, tournesol et légumineuses et une humidité élevée lors de la formation du bouton floral sont des facteurs favorisants. Botrytis: Maladie présente sur les feuilles, boutons floraux et les capitules. Une forte humidité ainsi qu’une infection de sclérotiniose sont des facteurs favorisants. Récolte A partir de 12 % d’humidité, car en dessous de 9 % on risque des pertes par égrenage. Ce stade est atteint lorsque le capitule devient brun et se voûte. On observe également la chute des fleurons au bout des grains. Pour les variétés oléiques, récolter, transporter, stocker et livrer séparément en évitant tout mélange dans le semoir ou dans la moissonneuse-batteuse.

Teneur Résistance contre en acide phomopsis sclérotinia oléique collet capitule

très précoce

+

+

rendement élevé, bonnes résistances aux maladies et à la verse

+ +

précoce + +

+

Ø

rendement élevé

+ +

précoce + +

+

+

+ précoce + + +

+ +

+

+

très bon rendement, bonne résistance à la verse

+ + précoce + + +

+ +

Ø

+

variété à bon potentiel de rendement, à réserver aux endroits les plus favorables

+ + mi-tardif + + +

+

Ø

+

variété tolérante à l’herbicide de post-levée à large spectre Express SX

+ + mi-tardif + + +

+

+

Ces variétés sont disponibl en non traité pour la production Bio.


www.semencesufa.ch | 42

Soja

B -niveau 1

B Merlin

variété la plus précoce

Gallec B Aveline Tourmaline Opaline B Lissabon Amphor

Précocité Rende- Tolérance Résistance Couleur Densité Semis ment au froid à à la verse du hile de semis dose 1)/ha la floraison grains/m2

précoce

++

+

++

brun

60-65

très bonne variété précoce

précoce

++

+

+

variété précoce

précoce

+

incolore

60-65

4,0-4,3

+ incolore 60-65

4,0-4,3

très haut rdt, teneur en protéine plus basse mi-précoce +++

+

très haut rdt, teneur en protéine plus basse mi-précoce +++

+

++ brun +

60-65 4,0-4,3

brun

55-60

3,7-4,0

60-65

4,0-4,3

60

4,8

très haut rdt, teneur en protéine plus basse mi-précoce

++

+

++

incolore

productif, très bonne résistance à la verse

++

Ø

++

brun

mi-tardif

4,0-4,3

Rendement: appréciation par groupe de précocité    1) Emballage: dose de 150 000 grains. Amphor, dose de 125 000 grains.  

Le soja a une excellente valeur comme précédent pour un blé et reçoit la prime de culture pour les oléagineux. Zones climatiques Le besoin en chaleur élevé limite la culture aux meilleures zones à maïs grain jusqu’à une altitude de 500 m selon l’exposition. Sol Aéré, lit fin, légèrement motteux en surface, bien nivelé. En région sèche, éviter les sols légers si le besoin en eau de la floraison au grossissement des graines ne peut pas être complété par l’irrigation. Rotation et fumure Intervalle 3 à 4 ans, excellent précédent pour les céréales. Aucune fumure azotée nécessaire.

Semis Fin avril à début mai, température du sol 8 à 10 °C ! Profondeur de semis de 2 à 4 cm. Interlignes 11 à 50 cm; 45 à 50 cm si sarclage envisagé. Densité de semis et peuplement Dans les régions chaudes et humides, semer aux densités inférieures indiquées. Peuplement optimal : variétés précoces 50 à 65 plantes/m2, autres variétés 50 à 55 plantes/m2. Baisse sensible de rendement si moins de 25 à 30 plantes/m2. Désherbage Herbicide de pré-levée conseillé; postlevée sur dicotylédones ou graminées résistantes. Possibilité avec un interligne de 45 à 50 cm de traiter en bandes et sarcler. Récolte La maturité est atteinte quand les graines deviennent libres dans la gousse et difficilement rayables avec l’ongle.

Inoculation de la ­se­men­ce ou du sol • pour un hectare, diluer un sachet d’inoculum dans 3⁄4 l d’eau et mélanger à la semence à l’abri de la lumière (NPPL Hi Stick peut aussi être appliqué à sec). • ou mélanger un sachet d’inoculum Biodoz avec 10 kg de microgranulés à épandre sur la ligne de semis avec un semoir équipé de microgranulateurs.


Pois protéagineux Culture compétitive et excellent précédent Le pois est un excellent précédent pour les céréales. Il permet une bonne mise en place (évtl. sans labour), une fumure azotée réduite et un gain de rendement. La prime de culture pour les protéagineux se monte à Fr.1000.–/ha. Sol De préférence mi-lourd, profond, avec une bonne réserve hydrique pour couvrir les besoins en eau à la floraison; pH idéal 6 à 7,5.

Sol aéré et bien nivelé, petites mottes en surface pour éviter la battance. Rotation Intervalle d’au moins six ans. Excellent précédent pour les céréales. Période de semis Pois de printemps: février à mi-avril. Pois d’automne: 15 octobre au 10 novembre en zone favorable. Objectif: obtenir des plantes avec 2 à max. 4 feuilles avant l’hiver, stade où la résistance au froid est la meilleure.

Profondeur de semis et interligne Pois de printemps: 3 à 4 cm; pois d’hiver: 5 cm; interligne: 12 à 20 cm. Rouler après le semis. Peuplement Pois de printemps: optimal 60 à 80 plantes/m2 ; minimal 40 à 50 plantes/m2. Pois d’hiver: 60 plantes/m2 à la sortie d’hiver. Désherbage Herbicide de pré-levée ou/et post-levée. Le désherbage du pois d’hiver peut se faire en pré-levée l’automne ou au printemps sur des pois de 2 à 4 feuilles.

Rendement Récolta- bilité

Printemps   B -niveau 1 Hardy Starter Audit B Alvesta B Respect 1) Bio

Parasites Puceron vert: contrôler dès le stade boutons; traiter si 80 % des tiges sont colonisées. Tordeuse du pois: Seuil d’intervention: capture dans le piège à phéromones de 100 papillons cumulés au stade 2e étage de gousses plates. En PER une autorisation est nécessaire pour traiter. Sitone: les dégâts sont provoqués par les larves qui mangent les nodosités des racines. Ils peuvent être importants si la moitié des plantes est atteinte et la croissance

Teneur en protéines

de la culture ralentie. Le traitement est possible lorsque le seuil est atteint. Maladies Anthracnose, mildiou et botrytis peuvent nuire au pois. Respecter l’intervalle entre deux cultures, utiliser des semences traitées, éviter de semer trop tôt le pois d’hiver. Traitement possible en PER. Récolte La norme de commercialisation est 12,5% d’humidité.

Précocité Grain à maturité

Semis grains/m2

Densité de kg / ha

++

+ + +

Ø précoce moyen

80-100 225-275

très bon rendement

+++

++

Ø précoce petit

80-100 175-225

bon rendement, très bonne tenue de tige

+++

+ + +

+ + précoce moyen

80-100 225-275

bon rendement

+++

++

Ø précoce moyen

80-100 225-275

très bonne tenue de tige

+++

+ + +

Ø

mi-précoce moyen

80-100

225-275

meilleur rendement, très bonne tenue de tige

++

++

Ø

précoce

petit, jaune

80-100

150-200

très bon en rendement et en résistance au froid

++

++

Ø

précoce

petit, jaune

80-100

150-200

bon rendement, tenue de tige moyenne

++

++

Ø

précoce

petit, jaune

80-100

150-200

bon rendement, très résistant à la verse

Pois d’hiver   B -niveau 2 B Enduro B Isard Igloo

Teneur en protéines (valeurs moyennes de la MS): Ø = 22-23 %, + = 23-24 %, ++ = 24 -25 %. Récoltabilité: résistance à la verse et hauteur de végétation à la récolte.

1)

seulement disponible en Bio

Pois de printemps ou pois d’hiver

Tolérance au froid (à 2-3 paires de feuillles) Floraison

Récolte

dès fin juin mi-mai à fin mai -8 °C à -15 °C Pois d’hiver

– sol couvert en hiver – floraison et maturité plus précoces – sensibilité au sec réduite – rendement stable

jusqu’à -6 °C Pois de printemps

– moins sensible à l’anthracnose – possible en zones froides

jusqu’à mi-juin

dès début juillet

Inconvénients

Avantages

– risque accru de maladies – risque d’hivernage

– plus sensible au sec en été – sol non couvert l’hiver www.semencesufa.ch | 43


www.semencesufa.ch | 44

Féverole/Lupins doux Féverole de printemps    B -niveau 2 B Fuego

variété productive

Semis Profondeur des semis

février à mars

Rendement Précocité à maturité

Résistance Teneur pro- Teneur verse téine brute PB en tanin

Semis Semis grains/m2 kg/ha

5 -6 cm +++ mi-précoce +++ +++ élevée 40-50 200-250

Féverole d’hiver    B -niveau 3 Olan

même zone que l’avoine d’automne 5 ou 25 octobre 6-8 cm

Zone et sol La féverole de printemps convient jusqu’à 700 m, la féverole d’hiver, avec une résistance au froid légèrement supérieure à l’avoine d’automne, seulement jusqu’à

600 m. Préfère les sols profonds, bien pourvus en eau. Préparation permettant un semis profond, terre pas trop fine pour éviter la battance.

Lupin blanc    B -niveau 2 B Amiga

potentiel de rendement le plus élevé, ramifié

++

mi-précoce

++

28-29 élevée 25-30 150-200

Rotation et fumure Intervalle min. trois ans, bon précédent pour les céréales. Pas de fumure azotée. Récolte A maturité, les gousses sont noires, le grain est dur.

Semis Profondeur des semis

Rendement (q/ha)

Précocité jours de végétation

Semis grains m2 kg / ha

mars à avril

+ + (25-40)

tardif (140-160)

55-65 180-240

2-4 cm

Lupin à feuilles étroites (lupin bleu)    B -niveau 2 B Borlu

ramifié, pour culture BIO et zone marginale

Le lupin doux est très riche en protéine. Il bénéficie de la même prime de culture que les autres protéagineux. Sol Le lupin préfère les sols mi-lourds, profonds, avec un pH inférieur à 6,5. Eviter les sols asphyxiants et riches en calcium facilement assimilable (chlorose calcaire). Respecter un intervalle au minimum de 4 ans entre 2 cultures de lupin. Semis La période idéale se situe entre début mars et début avril. L’utilisation d’un semoir à céréales avec un interligne de 12 à 15 cm à 2 à 3 cm de profondeur.

mars à avril 2-3 cm

Un interligne de 30 cm avec sarclage peut également être réalisé. Récolte A maturité dès mi-août, les plantes se dessèchent complètement et avec le vent les graines bougent dans les gousses et émettent un bruit de grelot. Inoculation de la semence L’inoculation est indispensable lorsque le lupin n’a pas déjà été cultivé sur la parcelle ou si le pH est supérieur à 6,5. Procédé : mélanger à la semence 2 sachets d’inoculum par hectare.

+ / + + (22-30) mi-précoce (125-140) 100

150-170


Betteraves fourragères

B -niveau 1

Fourragères demi-sucrières

(13-16 % MS)

Ribambelle

Variété tolérante à la rhizomanie, rendement très élevé.

Jamon

Excellente levée.

B Jamon Bio non traitée

Rendement en matière sèche + + +

Excellente levée.

Starmon

Variété tolérante à la rhizomanie, potentiel de rendement élevé.

Jary Summo

Levée et Récolte vigueur Arracheuse Arracheuse Manuelle au débetteraves betteraves part fouragères sucrières

Résistance aux Forme/Couleur Cercosporiose

Ramulariose

très faible

175.15

Ø + ovoïde à conique / orange

très faible

175.15

Ø + ovoïde à conique / orange

+ + + + + + + + + + + + + + + + + conique / rouge

+ +

+ + + + + + + +

+ +

+ +

+ + + + + + + +

+ +

Prix Fr./dose Quantité 50 000 graines enrobées, de terre adhérente traitées avec GAUCHO

+ + +

++

+ +

+ + +

+ +

+ + +

+++

Variété tolérante à la rhizomanie, bon potentiel et vigueur au départ.

++

+ + +

++

+ + +

+ +

+++

++

Rendement très élevé.

++

très faible

280.60

ovoïde à conique / jaune

faible

175.15

ovoïde à conique / jaune-orange

moyenne

175.15

très faible

175.15

+ + + + + + + + + + + + + + + conique / rouge

Sucrières fourragères

(plus de 16% MS)

Asterix

Haut rendement en MS, cône lisse.

+ + +

Nestor

Variété avec les teneurs en MS les plus élevées (19-21%).

+ + +

+ + + + + + +

+

+ + conique / orange

+ + + + + + + – – + + + + conique / blanc

moyenne

160.65

élevée

160.65

Fourragères Brigadier

Prix non enrobées 0,5 kg

(9-13 % MS)

Variété multigerme de faible importance, teneur en MS basse.

Climat, sol et rotation Culture jusqu’à 1000 m, sol mi-lourd, profond, bien raffermi et sans tassement. Fumure N 100 kg, P2O5 110 kg, K2O 400 kg, Mg 55 kg. Utiliser un engrais contenant du bore. Une fumure N après le stade 6 à 8 feuilles influence négativement l’aptitude au stockage.

Semis Dès mi-mars, avec une température du sol minimale de 5 °C. Profondeur de 1,5 à 2,5 cm, semis tardifs plus profonds que les semis précoces. Densité de 100 000 grains/ha.

+ + + – – – – + + +

Ravageurs/Enrobage GAUCHO GAUCHO est un insecticide contenu dans l’enrobage avec une bonne efficacité contre l’altise, l’atomaire, la mouche (pégomyie) de la betterave, les pucerons. L’efficacité est partielle contre le ver fil de fer et les larves de tipules.

+ + +

+ + +

ovoïde / orange

Maladies Contrôler régulièrement la cercosporiose et la ramulariose dès mi-juillet. La rhizomanie ne représente pas (encore) un problème pour les betteraves fourragères. Dans des parcelles infestées, choisir les variétés tolérantes. Récolte Dès mi-septembre; obtenir des betteraves propres, sans blessures et avec quelques centimètres de tiges.

très faible

10.80

Comment réduire la pourriture au stockage ? • é viter les tas trop hauts (plus de 1,5 m) • c ouvrir le tas avec un voile de couverture seulement lorsque les betteraves sont refroidies et sèches • isoler évent. avec de la paille, dès température inférieure à -3 °C

www.semencesufa.ch | 45


www.semencesufa.ch | 46

Légumineuses/Graminées

B -niveau 2

CONSEILS CULTURAUX

Seules les meilleures variétés sont assez bonnes !

La production fourragère a besoin de variétés qui sont riches en feuilles, persistantes, saines et productives. Vous trouvez ci-dessous l’assortiment des principales espèces fourragères qui répondent à ces critères. Pour certaines espèces il existe des variétés diploïdes (2n) et tétraploïdes (4n) avec de grandes différences de précocité à l’épiaison. Pour pouvoir différencier clairement quelle est la précocité de chaque variété, un code de chiffres et de lettres est utilisé (p. ex.) Ray-grass anglais, variété Arara CH 2n 43b. CH indique qu’il s’agit d’une sélection suisse, 2n une variété diploïde. Le chiffre 43b révèle quand la variété commence à épier. Le 4 désigne le mois (avril), le 3 indique le tiers du mois (20-30/31) et le b quelle partie du tiers (25-30). 43b signifie que la variété Arara commence à épier entre le 25 et le 30 avril.

Trèfle violet (longue durée CH) Formica, Merula, Milvus, Dafila, Pastor 2n 53b Sa sélection est d’origine indigène. V V v v – Trifolium pratense Astur, Elanus, Larus 4n 53b

Sols perméables et secs

Zones fraîches et humides

Caractéristiques

Zones fourragères

Fourrage vert Ensilage Fourrage sec Fauche/pâture Pâture permanente

Type de légumineuses

Recommandation*

Quantité Prix Prix de semis Fr./kg Fr./kg B kg/ha dès 25 kg dès 25 kg

20

12.90 20.40 15.70 23.50

Trèfle violet (courte durée) Trifolium pratense

Global, Monaco CH 2n 61a / Suez 2n 61b / Merian, Diplomat 2n 62a Ne supporte en principe qu’un seul hiver. V V v v – 20 11.70 17.10 Maro, Titus 4n 62a 12.70 19.50

Luzerne Medicago sativa

Capri, Fraver, Robot, Timbale, Sanditi, Cannelle Très résistant à la sécheresse, fournit une grande quantité v V v – – 25 11.40 18.90 Robot, Sanditi (inoculée GOLD) de protéine. 12.40 19.90 Biodoz (2 sachets/ha) 19.50 19.50

Trèfle d’Alexandrie Trifolium alexandrinum

Tigri, Sacromonte, Miriam, Elite II Développement juvénile rapide. V v v v – 30 Tabor (une coupe, comme plante de couverture)

6.70 10.— 6.70

Trèfle de Perse

Trifolium resupinatum

Lightning

Se développe rapidement après la fauche.

V V v v –

30

8.70 10.20

Trèfle blanc

Trifolium repens

grosses feuilles: Apis CH, Seminole, Bombus CH, Fiona CH feuilles moyennes et petites: Pepsi, Hebe, Tasman, Vysocan

Variétés de trèfle à haut rendement qualitatif.

V V V V V

10

14.20 26.90

Trèfle hybride

Trifolium hybridum

Aurora, Dawn

Prospère sur des sols humides et dans les régions élevées.

V V v v –

20

10.10 17.20

Trèfle souterrain

Trifolium subterraneum

Geraldton

Annuel, pour les semis dans les vignes, sur les tas de terre.

V V – – –

30

10.90

Luzerne lupuline

Medicago lupulina

Virgo

Espèce pour mélanges de reverdissement.

– – – – –

20

17.60

Trèfle incarnat

Trifolium incarnatum

Contea, Carmina, Camauro

Pour culture dérobée hivernante. Croissance rapide.

V V v – –

30

8.10 11.20

Lotier corniculé

Lotus corniculatus

Lotar, Leo

Pour terrains secs et calcaires en altitude.

v v V v –

25

17.60

Bon enracinement (gravières), grande plante mellifère (2 m).

– – – – –

30

8.30

Mélilot officinal

Melilotus officinalis Esparsette

Onobrychis sativa * Appréciation page 1

Semences du commerce Pour terrains secs et maigres. V V V v – 200 5.50 Variété inscrite Prix du jour


Sols perméables et secs

Zones fraîches et humides

Zones fourragères

Caractéristiques

Type de graminées

Fourrage vert Ensilage Fourrage sec Fauche/pâture Pâture permanente

Recommandation*

Quantité Prix Prix de semis Fr./kg Fr./kg

B

kg/ha

dès 25 kg dès 25 kg

Dactyle

Loke, Barexcel 52a / Berta 52b Accord, Greenly, Lazuly 52b / Beluga CH, Brennus, Foly, Intensiv 53a / Barlegro 61b

Grande faculté d’adaptation. Forme des touffes V V V v – 30 rigoureuses.

8.60 8.70 13.80

Fétuque des prés Festuca pratensis

Cosmolit 52a / Pradel CH, Paradisla CH 52b Preval CH, Pardus CH, Tetrax CH 53a

Bonne résistance au froid et à la pourriture V V V v – 40 des neiges.

9.60 14.20

Fléole Phleum pratense

Tiller 53a / Rasant 53b Graminée fourragère pour toutes utilisations. V V V v – 20 Phlewiola 61b / Anjo, Corner, Moverdi 62a

Pâturin des prés Poa pratensis

Compact 51a Forme un gazon dense. v v v V V 20 Likollo, Nixe 51b / Lato 52a

Ray-grass hybride

Lolium hybridum

Marmota CH, Rusa CH, Dorcas CH, Daboya CH 4n 52b Ibex 4n 53a

Croisement de ray-grass anglais et italien. Compétitif.

Ray-grass anglais

Lolium perenne

Arara CH 2n 43b Arvicola CH, Artesia CH 4n 51a / Salamandra CH 4n 52a / Lacerta CH 4n 52b Aber Dart 2n 53b / Calibra, Alligator CH 4n 53b / Vercade 4n 61a / Barnauta 4n 61b

Fourrage de haute valeur, prospère surtout V V V V V 30 sur les sols riches lourds et humides.

Ray-grass italien Lolium multiflorum

Morunga CH, Zebra CH 4n 52b / Oryx CH, Tigris CH, Rangifer CH 2n 53a Préfère des sols fortement fumés. V V V v – 40 Gemini, Ellire CH, Zebu CH, Elvis 4n 53a

6.10

Ray-grass Westerwold

Speedyl, Jivet, Bartigra, Bravis, Melmondo, Peleton, Primora, Cannibale 4n Croissance rapide. Peu hivernant. V V V v – 40 Lirasand (une coupe)

5.50 9.10

Fétuque rouge

Festuca rubra rubra

Tagera 51a Très polyvalent. Forme des touffes rigoureuses. v v V v v 30 Echo, Roland 21, Reverent 51b

6.20 11.20

Vulpin des prés

Alopecurus pratensis

Alopex CH 42b / Vulpera CH 43a Alopex CH 42b / Vulpera CH 43a (semence enrobé)

Très polyvalent. Pour des zones humides et v V V v – froides ainsi qu’en altitude.

25 62

33.30 26.30

Fromental

Arrhenatherum elatius

Arone 52b

Pour prairies extensives.

40

14.20

Avoine jaunâtre

Trisetum flavescens

Trisett 51 53a

Fourrage fin, pour les régions élevées – v V – – 30 et des sols frais.

Fétuque élevée

Festuca arundinacea

Barolex, Belfine CH, Elodie 53a Otaria CH 53b

Rendement abondant et durable pour régions

sèches et humides.

V V V V V

25 40

7.80

Brome stamineus

Bromus stamineus

Bareno 53b

Pour pâture en régions sèches.

– v V V V

40

9.10

Fétuque ovine

Festuca ovina du.

Spartan Nordic, Bornito

Pas exigeante, forme un gazon résistant au piétinement en région élevée.

V V V v – 25 8.50 – – V V V 8.—

Agrostide géante

Agrostis gigantea

Kita 61b

Zones humides à très humides en altitude.

– – V V V

Crételle des prés

Cynosurus cristatus

Rozˇ novská, Cresta

Herbe à pâturer pour zones fraîches à sèches – – V V V 15 en altitude.

Dactylis glomerata

Lolium westerwoldicum

V V V v –

v v V – –

30

10

8.40 14.50 11.30 13.70 6.80 10.70 8.40 7.20 7.20 11.20 10.50

44.40

15.40 13.20

* Appréciation page 1

www.semencesufa.ch | 47


www.semencesufa.ch | 48

Auxiliaires www.auxiliaires.ch Lutte biologique contre les ravageurs : efficacité durable, facile d’utilisation et respectueuse de l’environnement Pour la protection des plantes dans l’agriculture, en horticulture et la conservation des denrées alimentaires, la combinaison de toutes les méthodes disponibles devient toujours plus importante : des cultures et variétés adaptées au climat et à l’emplacement, des mesures biotechniques ( p. ex. surveillance de population de ravageurs à l’aide de pièges à phéromones et pièges collants ), intervention d’auxiliaires pour la lutte biologique contre des ravageurs ( p. ex. trichogrammes contre la pyrale du maïs ) et si malencontreusement il n’y a pas de méthode de lutte biologique à disposition, l’intervention de produits chimiques spécifiques.

Lutte contre la pyrale du maïs avec les trichogrammes Intervention en grande surface avec les trichogrammes contre le plus grand ravageur du maïs, la pyrale: • Limite la pression de la pyrale du maïs à un faible niveau: pour garantir le rendement • Limite l'infection par la fusariose ainsi que des teneurs élevées en mycotoxines: pour garantir la qualité. • Optibox: Pour les régions avec une forte pression les années précédentes. Suspendre 2 fois les cartons à un intervalle de 10 jours. • Optisphère: Pour une pression forte à moyenne les années précédentes. Lancer 2 fois les sphères, en amidon biodégrada-

Culture/ferme

ble, à intervalle de 10 jours. Peut être épandu avec le multikopter. • Trichocap plus: Pour une pression moyenne à faible les années précédentes. Suspendre 1 fois les cartons qui contiennent une éclosion supplémentaire retardée de 10 jours.

Lutter contre les larves du hanneton commun et horticole avec Melocont GR et GranMet GR Les larves du hanneton commun et horticole peuvent occasionner de gros dégâts dans les prairies, les gazons et les cultures fruitières. Le champignon Beauveria resp. Metarhizium inoculé sur des grains d’orge stérile parasitent les larves de hanneton.

Ravageurs

Auxiliaires

Lutter contre les mites domestiques avec Eva-Tricho Partout où sont stockées des réserves de denrées alimentaires les teignes deviennent un problème. Müsli, chocolat entre autres est colmaté par de fins filaments. Les Eva-Tricho détruisent les oeufs des mites de façon durable.

Combattre les mouches d’étable à l’aide d’auxiliaires ! Les mouches agacent les animaux de rente et amènent des larves dans les écuries. De tout petits auxiliaires qui vivent dans le noir, soit dans la paille ou dans les canaux de lisier de porcs, de bovins, de moutons et de chevaux détruisent les larves et les œufs des mouches d’étable, même ceux qui sont résistants aux produits de synthèse. Produits auxiliaires

Optibox, Optisphère, Trichocap plus Pyrale du maïs Trichogrammes Maïs Melocont, GranMet Gazons, arboriculture, légumes Larves du hanneton commun et horticole Champignons Nématodes Nematop Horticulture, plantes d’ornement Larves d’otiorrhynque Nemagreen Nématodes Larves du hanneton des jardins Gazons, golfs Nemaplus Nématodes Horticulture, herbes aromatiques Larves de sciarides Nemastar Nématodes Vers gris, courtilières, noctuelles Légumes, gazons Eva-Tricho Trichogrammes Ménages et stocks industriels Mites alimentaires Pièges à phéromones Surveillance des ravageurs Arboriculture, production de baies Papillons ravageurs Mouches-Trichogrammes Trichogrammes Mouches à purin Détention d’animaux/écuries


Semoir à main – P eut être utilisé pour de la semence,

Vos partenaires pour la production végétale Protection des plantes

Nutrition des plantes

te-ments, les bornes, les gargouilles, changement de variétés, etc. – Pour marquer des parcelles entières, différentes cultures, etc. Prix: 1.80 par pièce/dès 10 pièces

Bussy-Fr Mardi 24 juin 2014

Plate-forme d’essais blé • colza • betterave • maïs • engrais-vert

Liste des engrais Valable dès 2014

«L’a Titelseite_Düngerliste_2014.indd 1

ssu

ran

ce d

’êtr

e sa

w ww

tisfa

.la nd

it»

or .c

h

28.11.13 09:21

LANDOR a été créée il y a plus de 30 ans par les Fédérations de coopératives agricoles suisses. Elle est la seule entreprise à proposer une gamme complète d’engrais minéraux, formules BIO, o­ ligo-éléments, spécialités, etc. Des conseillers LANDOR se tiennent à disposition pour réali­ser vos plans de fumure (Agriland) et bilans PER ­(GIQ-SRVA). Appel gratuit au tél. 0800 809 960 ou renseignements sous www. nutritiondes­plan­tes.ch et www.landor.ch

ZS OW|AF|GB_2014_de|frz_Titelseite.indd 3

2014 INFO-PRIX PROFESSIONNELS Gazons | Reverdissements | Fleurs Sauvages | Entretien

05.08.13 11:20

Produits phytosanitaires pour l’arboriculture et la viticulture

Jalon’net – Pour marquer les passages de trai-

Produits phytosanitaires pour grandes cultures et cultures fourragères

Capacité : env. 8 litres Densité de semis : réglable Image de répartition : réglable Poids à vide : 2,5 kg Prix : 170.– (prix indicatif)

Assortiment phyto

de l’engrais, du sel, de l’antilimaces, du sable, etc. – Equipé d’un mélangeur – Protection anticorrosive – Facile d’utilisation

ESPACES VERTS

Assortiment phyto

Articles techniques

ZS OW|AF|GB_2014_de|frz_Titelseite.indd 1

05.08.13 11:18

Les assortiments choisis de produits phytosani­taires pour grandes cultures et cultures four­ragères, arboriculture et viticulture sont des ­références pour le choix des produits et leur ­utilisation. En plus, nos spécialistes vous con­seillent volontiers sur place ou par téléphone. Pour tout renseignement complémentaire : tél. 058 433 69 02 e-mail : ppl.puidoux@fenaco.com www.productionvegetale.ch

ESPACES VERTS fait partie de Semences UFA et s’occupe de : • semences pour gazons et terrains de golf • reverdissements • fleurs sauvages et plantes médicinales • engrais et produits spéciaux pour gazon • essais de graminées pour engazonnements divers • conseil et formation continue ESPACES VERTS est un partenaire important des paysagistes, architectes, bureaux d’amé­nagement, écoles et organisations professionnelles et de protection de l’environnement. Renseignements et informations sous : www.semencesufa.ch

Visites commentées: dès 9h 00 et dès 13h 30 Cultivons ensemble notre savoir-faire Flyer_A5_Bussy_4f.indd 1

Editeur: ­fenaco société coopérative, 3001 Berne Rédaction: Semences UFA, Revue UFA, 8401 Winterthour Distribution: LANDI Médias, un secteur de fenaco, 8401 Winterthour 02.12.13 16:43


www.semencesufa.ch

La semence de qualité des 1510 Moudon • Tél. 058 433 67 81 • semences.moudon@fenaco.com 3421 Lyssach • Tél. 034 448 18 61 • samen.lyssach@fenaco.com 8401 Winterthour • Tél. 058 433 76 00 • feldsamen@fenaco.com

6210 Sursee • Tél. 058 433 65 88 • samen.sursee@fenaco.com 9001 St-Gall • Tél. 071 226 77 60 • pflanzenbau@lvstgallen.ch

Fsk 2014 f2  
Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you