Page 1

PRODUCTION ANIMALE

«SwissFarmerPower» JOURNÉE PORTES OUVERTES C’est à la mi-mai que la plus grande installation au biogaz de Suisse a ouvert ses portes au public intéressé. Cette installation, construite conjointement avec fenaco et différents partenaires à Inwil, est en activité depuis fin 2008 et depuis la mi-janvier 2009, elle produit du biogaz à partir de la biomasse et du lisier, élaboré en qualité gaz naturel et injecté dans le réseau de gaz naturel local.

Roman Engeler

Depuis la mi-janvier de cette année, la plus grande installation au biogaz de Suisse à Inwil (LU) produit du biogaz élaboré en qualité gaz naturel et injecté dans le réseau local. Les responsables sont en train d’augmenter à plein régime la production dans le but de produire 18 Gigawatt heure d’énergie à partir des 61 000 t de matériaux par année. fenaco a soutenu ce projet depuis le début et contribue ainsi à solutionner le problème du lisier dans «l’épicentre» de la production porcine suisse.

Approvisionnement en matières premières Pour l’approvisionnement en matières premières, on fait la distinction entre les matériaux liquides et solides. Les solides comme les engrais verts sont entreposés brièvement dans la halle de réception. Cette masse élaborée, prête à la fermentation, est ensuite acheminée vers la fermentation à sec. Les matériaux liquides comme le lisier sont acheminés par camion-citerne ou parviennent directement par conduites dans le tank de réception. A partir de ce dernier, les matériaux sont pompés en continu vers la fermentation humide.

Fermentation A l’instar de la réception séparée pour les matériaux solides et liquides, on trouve deux processus de fermentation différents dans l’installation. La fermentation parallèle de matériaux solides et liquides est particulière et unique en son genre. Dans la fermentation humide, le lisier et les autres matériaux liquides sont fermentés à une température de 38°C, dans un digesteur pourvu d’un mélan-

«SwissFarmerPower Inwil AG»: Un projet en faveur d’une agriculture suisse productive. Avec Hansruedi Henggeler, fenaco est responsable de la logistique de la biomasse et de la commercialisation des résidus.

geur intégral. Lors de chaque chargement de masse fraîche, les matériaux sont transportés du digesteur vers le post-digesteur qui est équipé d’un réservoir à gaz. Le gaz produit est capté à cet endroit-là. Simultanément, le postdigesteur sert de volume de stockage intermédiaire pour le traitement des résidus de fermentation. En ce qui concerne la fermentation à sec, les matériaux pré-stockés dans la halle de réception sont directement acheminés dans l’unité de dosage par un trax. Ensuite, le substrat est transporté jusque vers le digesteur au moyen d’une vis sans fin. Vue que le digesteur n’est pas intégralement remué, il se produit le phénomène particulier de l’hy-

giénisation. Vu le temps de passage garanti de 29 jours à une température d’environ 55°C, les germes pathogènes, les virus et les spores de végétaux sont efficacement détruits. Les résidus de fermentation sont ensuite séchés.

Séparation des fermentats Les résidus des fermentation à sec et humides sont séchés: l’eau résiduelle subit encore une séparation et s’écoule dans le compartiment de traitement des résidus de fermentation, alors que les solides subissent encore un processus de maturation. Ces derniers sont entreposés et aérés, puis compostés, dans un local séparé – afin de produire un compost de bonne qualité et d’éviter les mau-


PRODUCTION ANIMALE La nouvelle adresse du gaz naturel écologique: «SwissFarmerPower» à Inwil.

Les fermentats sont des engrais intéressants Sur mandat de «SwissFarmerPower», c’est Landor qui commercialise les résidus de fermentation. Le concentré de fertilisants liquides a une teneur de 4 kg N et 5 kg K2O par mètre cube. En outre, un fermentat solide et bien décomposé sera prochainement disponible. Ce fermentat, qui ressemble à du compost, contient 6 kg Ntot (dont 1.2 kg sous forme ammoniacale) et 5 kg P2O5 par tonne de masse fraîche. Les agriculteurs intéressés des cantons de Zurich, Argovie, Soleure, Berne ou Bâle campagne situés dans un rayon de 60 km d’Inwil (LU) peuvent s’annoncer auprès de leur conseiller Landor. Ce dernier vous fournira tous les renseignements utiles concernant ces produits. Un bilan SuisseBilanz doit également être établi. www.landor.ch

Le chef d’exploitation Peter Troxler maîtrise désormais bien «son» usine.

Lors de la journée porte ouverte, les visiteurs ont été répartis par groupe pour visiter le site. fenaco a soutenu ce projet dès ses débuts et contribue ainsi à trouver une solution aux problèmes des excédents de purin dans cet «épicentre» de la production porcine qu’est la Suisse centrale.

vaises odeurs. Les résidus liquides sont acheminés vers l’ultrafiltration afin de séparer les particules fines et les matières en suspension. Après le processus d’ultrafiltration, les liquides ne sont composés que d’eau et de fertilisants dissous. Une osmose inversée permet d’épaissir les liquides qui ne comportent plus aucune phase solide, ce qui permet d’augmenter la concentration en fertilisants. Il en ressort un engrais liquide utilisé dans l’agriculture (cf. encadré). Après un contrôle en continu de sa qualité, l’eau séparée arrive à la station d’épuration voisine.

Du biogaz à la qualité gaz naturel Le biogaz produit par les fermen-

tations à sec et humide se compose d’environ 60 % de méthane et de 40 % de dioxyde de carbone. Pour atteindre la qualité gaz naturel, la concentration en méthane doit être augmentée à 96 % en éliminant le dioxyde de carbone et les autres gaz. Après une augmentation de la pression et l’adjonction de l’odeur typique de gaz naturel, ce biogaz compatible est injecté dans le réseau de gaz naturel.

Investisseurs

La société Erdgas Zentralschweiz AG (une entreprise de ewl energie wasser luzern) est actionnaire majoritaire de «SwissFarmerPower» dont elle détient 51 % des parts. Le reste du capital actions se partage

Andras Egli et Urs Schöb d’Anicom sont satisfaits que quelque chose ait été entrepris en faveur de leurs clients.

Les substances liquides comme le purin sont amenées par citerne ou par conduite souterraine.

entre 72 agriculteurs ( 35 %), fenaco (13 %) et l’entreprise Weiherhus-Kompost AG (1 %). fenaco est responsable pour toute la logistique de la biomasse et commercialise en outre les résidus de fermentation. 

Données techniques de l’installation • Capacité: 61 000 t/année (liquides 45 000 t/an, solides 16 000 t/an) • Production de biogaz: 1.9 mio. m3/an (teneur en énergie: 18 GWh, équivalant à 2 mio. de litres de diesel) • Résidus: 14 500 m3 de fermentats, 7700 t de concentré en fertilisants, 30 000 m3 d’eaux usées par an • Réduction de CO2: 4000 t/an • Surface: 13 500 m2

INF O BOX INFO

http://www.fenaco.com/files/f_nt6_engeler_0609-ok_2009n  

http://www.fenaco.com/files/f_nt6_engeler_0609-ok_2009n.pdf

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you