Page 1

Les Labos de L'Imaginarium

Vous allez venir voir L'Imaginarium, conte à interpréter pour rêveur désordonné, avec votre classe ou en famille, voilà un outil qui pourra vous être utile ! Pour vous présenter L'Imaginarium, vous allez découvrir quelques sources d'inspiration qui sont autant de portes d'entrée dans le spectacle... Elles peuvent servir de support pour un travail autour de la représentation. Il va de soit que L'Imaginarium est largement inspiré de l'univers des contes où chevaliers et princesses se lancent toujours dans une quête aussi extraordinaire qu'irréelle. Mais ces mondes magiques étant bien connus de nos jeunes spectateurs, nous souhaitons ici mettre en avant des sources artistiques plus singulières.


En peinture... Vous pouvez jouer à reconnaître l'influence du peintre René Magritte, autant dans le personnage, que dans la poétique de l'univers. L'aspect ludique de ses peintures et la compréhension sensorielle perturbée constituent une des recherches de la pièce. La lumière tient une place particulière et parfois surprenante dans l'œuvre de Magritte et à travers certains jeux vous pourrez retrouver ces paradoxes...


En cinéma... Le travail de L'Imaginarium s'est très vite centré sur l'image et l'atmosphère particulière du conte et du rêve.

Le Voyage dans la lune de Georges Mélies (aujourd'hui en version colorisée et remise en musique par le groupe Air) est une inspiration autant dans son fond que dans son esthétique. Il s'agit d'un conte moderne, d'un rêve qui aurait pu paraître inaccessible (en 1902) et qui fût pourtant réalisé des années plus tard! Le pouvoir de la rêverie est un des propos de L'Imaginarium.

Lien vidéo : Le Voyage dans la lune - Georges Mélies (1902)


Le monde que les Frères Quay imaginent dans leurs courts métrages repose sur l'onirisme de l'animation d'objets inertes. Ils créent dans leurs courts films une atmosphère dans laquelle le rêve prend cependant une forme un peu pesante... des cauchemars ? Les frères Quay sont des artisans du rêves, donnant la vie là où elle ne devrait pas exister en empruntant une esthétique et un procédé "fait maison" qui permettent de s'identifier rapidement à leur univers. La partie technique du spectacle est le miroir de cette inspiration.

Liens vidéo : Extrait - The street of crocodiles - Quay Brothers (1986) The Comb From the Museums of Sleep - Quay Brothers (1990)


En musique... La lune est une image dominante du rêve et du conte développé dans L'Imaginarium. Elle est suggérée dans la bande son. L'Imaginarium utilise plusieurs pages de la musique dite classique. Parmi les œuvres qui ont été utilisées durant le processus de création :

Claude Debussy, Clair de lune (extrait de la suite Bergamasque), 1905 Frédéric Chopin, Nocturnes, de 1827 à 1846 Ludwig Van Beethoven, 1er mouvement de la sonate pour piano n°14, 1802 Arvo Pärt, Spiegel im Spiegel, 1978, Für Alina, 1976

La musique et les sons font naître des images et des sensations les yeux fermés, ici autour de la nuit, nous plongeant dans le royaume du rêve. Le spectacle en est une interprétation visuelle et chorégraphique. Évidemment tous ces morceaux ne font pas partie de la pièce finie, mais ils ont participé à l'ambiance finale. La construction musicale utilise plusieurs évocations à découvrir rappelant les différentes sources d'inspiration déjà développées. Une sorte de "bricolage lunaire d'un rêve conté".... Liens vidéo : Spiegel im Spiegel - Arvo Pärt (1978) Neil Armstrong - First moon landing (1969)


Et la danse dans tout ça? Dans toutes les pistes que vous avez parcourues, le mouvement est présent, séquencé, phrasé, imaginé, lié, déséquilibré, tout y est... En tout cas ce sont toutes les qualités que nous avons voulues transmettre au mouvement. Vous pouvez vous amuser à les retrouver dans les propositions chorégraphiques du solo. Nous aimons aussi partager notre plaisir du mouvement, L'Imaginarium, comme toutes les créations de la compagnie La Locomotive, s'accompagne d'un dispositif variable d'ateliers autour du corps et du mouvement dispensés par les membres de l'équipe. Ils sont détaillés dans le dossier du spectacle que vous pouvez recevoir sur demande.

Après la représentation... Une enveloppe sera distribuée à chaque élève à la sortie de la représentation afin qu'il puisse nous renvoyer sa propre interprétation du spectacle (dessin, poème ou autres surprises!) Tous les envois seront mis en ligne sur un blog prévu à cet effet (les coordonnées vous seront communiquées). Cette galerie en ligne sera révélatrice des différentes visions que l'on peut avoir d'un même spectacle!


Les intentions de L'Imaginarium, conte à interpréter pour rêveur désordonné, sont multiples :

- faire découvrir aux spectateurs, grâce aux enseignants/parents, ou par leur propre curiosité, les différentes sources d'inspirations du spectacle

- libérer le rêve et l'imaginaire - inciter à la création - montrer l'infinie variété d'interprétation possible à partir d'un même objet. À vous de jouer !

Crédits illustrations : René Magritte, La Victoire, 1939 René Magritte, Le Fils de l'homme, 1964 Georges Mélies, Le Voyage dans la lune, 1902 Les Frères Quay, The street of crocodiles, 1986

Contact : Yan Giraldou - 0664971209 Amélie Port - 0619212041 info@lalocomotive.fr Retrouvez nous sur Facebook et sur notre site www.lalocomotive.fr

Profile for Amélie PORT

Les labos de l'imaginarium  

description des ateliers pédagogiques autour du spectacle L'Imaginarium, conte à interpréter pour rêveur désordonné

Les labos de l'imaginarium  

description des ateliers pédagogiques autour du spectacle L'Imaginarium, conte à interpréter pour rêveur désordonné

Profile for laloco13
Advertisement