Page 1

REVUE DE PRESSE 2013


VONEWS 07/01/2013

La Gazette du Val d’Oise 16/01/2013


Le Parisien, 08/02/2013

Le Parisien, 11/02/2013


Vonews, 12/02/2013

Les Laïques veulent une salle à Argenteuil (12/02/2013 11:06)

Alors que le conseil municipal d'Argenteuil a voté, le 3 décembre dernier, la mise en place d'un « conseil des cultes », géré par la mairie, ainsi qu'une « journée des spiritualités », la fédération du Val d'Oise de la libre pensée et les Laïques d'Argenteuil s'insurgent. Ils reprochent également au maire de leur avoir refusé le prêt d'une salle pour l'organisation d'un meeting des Laïques du Val d'Oise. Après l'adoption de plusieurs mesures en faveur dez cultes à Argenteuil, les laïques de la commune sont montent au créneau. « Ce vote engage Argenteuil dans la voie de la rupture de l'égalité républicaine en favorisant outrageusement les cultes contre les non-croyants », estimentils. La fédération, qui demande Philippe Doucet le retrait du vote, critique également un autre choix de la

mairie. Ils dénoncent ainsi « le refus [de M. Doucet, député-maire d'Argenteuil], de [leur] fournir une salle dans des conditions matérielles correctes », pour qu'ils puissent organiser leur meeting des Laïques du Val d'Oise. Dans cette affaire, Laurence Marchand Taillade, présidente de l'Observatoire de la Laïcité du Val d'Oise vient de faire parvenir un recours au tribunal administratif de Cergy. Pour elle, les faits sont « une atteinte à la loi de 1905 où la politique inféode le religieux et inversement ». Dans le département, une centaine de laïques relayent cette demande, appuyés par ceux de la France entière. Contacté, le maire d'Argenteuil, Philippe Doucet, n'a pas donné suite.

http://www.vonews.fr/article_20106

©vonews - Feb 2013


12/03/2013

Pascal-Eric Lalmy satisfait des annonces de NajatVallaud Belkacem sur les mariages forcés Rédigé le 12/03/2013 - 0 Commentaires

Pascal-Eric Lalmy, président de la fédération du Val d'Oise du Parti Radical de Gauche (PRG), a salué les annonces de Najat Vallaud-Belkacem contre les mariages forcés. La ministre des droits des femmes était à Cergy lundi 11 mars pour rencontrer l’association « Voix de femmes ».

Le 8 mars dernier, le Parti Radical de Gauche avait adressé au chef de l’Etat, 13 propositions pour l’égalité des hommes et des femmes. Parmi celles-ci, « faire de la lutte contre les pratiques du mariage forcé, de l’excision et des mutilations une priorité de son quinquennat ». « Les mesures annoncées ce lundi à Cergy par la Ministre des Droits des femmes répondent aux préoccupations des radicaux de gauche et permettront de compléter efficacement l'arsenal législatif français pour protéger les jeunes femmes contre les mariages forcés et les traditions contraires à nos principes laïques et à l'égalité homme/femme », juge ainsi Pascal-Eric Lalmy. http://www.vonews.fr/article_20502-pascal-eric-lalmy-satisfait-des-annonces-de-najat-vallaud-belkacem-sur-lesmariages-forces


14/03/2013

Pascal-Eric Lalmy reçu à l'Elysée Rédigé le 14/03/2013 - 2 Commentaires

Le président de la fédération du Val d'Oise du PRG, également secrétaire national du PRG en charge de la laïcité, a été reçu par Constance Rivière, conseillère institutions, société et libertés publiques du Président de la République, mardi.

Lors l'entretien qui se déroulait au Palais de l'Elysée, il a évoqué avec elle les dossiers liés à la laïcité. « C'était une rencontre passionnante, Mme Rivière m'a apporté tous les assurances que j'attendais sur la détermination du Président de la République à appliquer le principe de laïcité. Nous avons évoqué ensemble tous les sujets d'actualité : la loi de 1905, la refondation de l'Ecole et l'observatoire national de la laïcité. », se félicité

l'élu valdoisien.

http://www.vonews.fr/article_20538-pascal-eric-lalmy-recu-a-l-elysee 18/03/2013

L'hyper@ctu95 : le 8h pile de Cergyvie cergyvie

POLITIQUE Le président de la fédération du Val d’Oise du Parti Radical de Gauche, également secrétaire national du PRG en charge de la laïcité, a été reçu au Palais de l’Elysée. Pascal Eric Lalmy a évoqué avec Constance Rivière, conseillère institutions, société et libertés publiques du Président de la République, les dossiers liés à la laïcité. L’élu valdoisien s’est félicité de cette rencontre. Il s’est dit rassuré sur la détermination de François Hollande à appliquer le principe de laïcité. http://www.cergyvie.fr/actu95-le-8h-pile-de-cergyvie-valdoise-963258.html


22/03/2013 Le Parisien


25/03/2013 Le Parisien 25/03/2013 | À noter


Cécile Duflot vient encourager « le logement qualitatif » à Bessancourt Rédigé le 25/03/2013 - 1 Commentaires

Bessancourt a accueilli aujourd’hui deux ministres du gouvernement. Cécile Duflot, ministre de l’Egalité des territoires et du Logement, et Sylvia Pinel, ministre de l’Artisanat, du Commerce et du Tourisme. L’objectif de cette visite : mettre en avant la rénovation thermique des logements, et la densification des centres-villes. Elles ont ainsi visité deux chantiers en plein cœur de la ville, répondant à des normes écologiques, et une maison passive, pionnière du genre. Le but est de généraliser ce type de constructions sur tout le pays.

27/03/2013 La Gazette du Val d’Oise


27/03/2013 La Gazette du Val d’Oise

29/03/2013 Vonews

Pascal-Eric Lalmy : « le pays a besoin d'une grande loi d'apaisement fondée sur la laïcité » (29/03/2013 11:42)

Au lendemain de l'intervention télévisée de François Hollande, Pascal-Eric Lalmy, secrétaire national du PRG à la laïcité, se félicite « de la volonté du Chef de l'Etat de légiférer sur l'application du principe de laïcité dans les crèches ». Pour Pascal-Eric Lalmy, « le Chef de l'Etat s'est montré, jeudi soir, courageux sur la question de la neutralité religieuse dans les structures qui accueillent du public ». « C'est un signal fort adressé aux défenseurs du principe de laïcité face à la multiplication sans fin des revendications religieuses », estime-t-il. Le secrétaire national du PRG à la laïcité juge qu' « au moment où la crispation des Français est de plus en plus forte sur ces questions, le pays a besoin d'une nouvelle grande loi d'apaisement fondée sur la laïcité pour rassembler la Nation autour des grands principes républicains hérités de 1789 ». http://www.vonews.fr/article_20775 ©vonews - Mar 2013


02/04/2013 L'hyper@ctu95 : le 8h pile de Cergyvie

Au lendemain de l’intervention télévisée de François Hollande, les réactions ont fusé dans le Val d’Oise.

Rachid Temal, patron des socialistes du 95, s’est dit convaincu par les arguments du président de la République sur l’emploi. Il est persuadé que la politique mise en place depuis 10 mois conduira à une baisse du chômage d’ici la fin de l’année. Pour Pascal-Eric Lalmy, secrétaire national du Parti Radical de Gauche en charge de la laïcité, le Chef de l’Etat s’est montré courageux sur la question de la neutralité religieuse dans les structures qui accueillent du public. http://www.cergyvie.fr/actu-cergy-actu95-le-8h-pile-de-cergyvie-valdoise-182736.html

16/04/2013 Vonews

Pascal-Eric Lalmy invité de Beur FM ce mercredi Rédigé le 16/04/2013 - 1 Commentaires

Pascal-Eric Lalmy, président de la fédération du Val d'Oise du PRG et secrétaire national à la laïcité, sera l'invité de Beur FM le mercredi 17 avril de 18h30 à 20h. Il participera à une émission en direct consacrée aux suites de l'affaire Baby Loup et au projet d'une nouvelle loi sur la laïcité appelée par François Hollande.

18/04/2013 www.gazettevaldoise.fr

Une place Chevalier de la Barre à Osny 18/04/2013-10:20 : L’association “Osny notre Ville” représentée par Pascal-Éric Lalmy, conseiller

municipal d’opposition à Osny, inaugurera symboliquement une place Chevalier de la Barre le dimanche 28 avril à 11h devant le collège de La Bruyère à Osny (118 Chaussée Jules-César). Au moment où le Président de la République vient d’installer un observatoire national de la laïcité, [...]


24/04/2013 La Gazette

24/04/2013 Vonews

L'association Osny notre Ville inaugure une place « Chevalier de la Barre » Rédigé le 24/04/2013 - 0 Commentaires

Le 28 avril prochain à 11h, l'association Osny notre Ville inaugurera symboliquement une place « Chevalier de la Barre » devant le collège de La Bruyère. Un événement auquel participera Pascal-Eric Lalmy, conseiller municipal d’opposition PRG. Objectif pour les organisateurs, « rappeler leur attachement profond aux principes républicains et au principe de laïcité en particulier », alors que François Hollande vient d’installer un observatoire national de la laïcité.

Jean-François Lefèvre, Chevalier de La Barre, a été exécuté le 1er juillet 1766 sur la Grand'Place d'Abbeville pour avoir chanté deux chansons blasphématoires, possédé plusieurs livres tel le Dictionnaire philosophique de Voltaire et d'avoir refusé d'enlever son couvre chef et de s'agenouiller au passage d'une procession.


25/04/2013

Adoption de la loi sur le « Mariage pour tous » à l'Assemblée Après plusieurs mois de débat, et plusieurs jours de discussion à l’Assemblée Nationale (136h et 56 minutes annoncées par le président de l’Assemblée), la loi dite Taubira, ouvrant sur le mariage de personnes du même sexe a été validée. Ces derniers jours étaient riches en événements, en manifestations et en débats, dans plusieurs villes de France. Les anti et pro mariage ont fait beaucoup de bruit, voulant chacun influencer le vote final de l’Assemblée. Avec 331 voix pour et 225 voix contre, la loi a finalement été décrétée « conforme« , à savoir sans modification de la version adoptée par le Sénat la semaine dernière. La France est le 14e pays à légaliser le mariage des couples de même sexe, juste après la Nouvelle-Zélande et l’Uruguay. A gauche : une avancée sociétale « Ce jour restera comme une grande date pour l’égalité dans notre pays. Aujourd’hui, la France a choisi le chemin de la fraternité et refusé celui de l’intolérance et de la haine » indique Dominique Lefebvre, député du Val d’Oise et président d’Agglomération de Cergy-Pontoise. Il y a quelques semaines, il expliquait pourquoi il était favorable à la loi.

Pour Pascal-Eric Lamly, président de la fédération du Val d’Oise du Parti Radical de Gauche et conseiller Municipal d’Osny, le mariage homosexuel est une belle victoire de la gauche. « Jean-Michel Baylet, [ndlr : président national du PRG] a défendu le droit au mariage pour les homosexuels dès les primaires citoyennes, c’est donc une immense satisfaction de voir aboutir cette proposition. »

http://www.cergyvie.fr/adoption-definitive-loi-sur-le-mariage-pour-tous-assemblee-nationale-val-doise738764.html


27/04/2013 Le Parisien

13/05/2013 Vonews

Eragny : le PRG propose un atelier-débat sur la VIe République Rédigé le 13/05/2013 - 0 Commentaires

Le 27 mai, le Parti Radical de Gauche du Val d’Oise organise un atelier-débat sur le thème « La VIe République et l’exigence citoyenne ». Un rendez-vous programmé à 20h à la maison de Challe d'Eragny-suroise.

Les Radicaux de gauche ont déposé en mai 2000 une proposition de loi constitutionnelle pour une VIe République qui « restaurerait les droits du Parlement » et instaurerait « un véritable régime présidentiel où le gouvernement ne serait plus responsable devant l'Assemblée et où le Président de la République ne pourrait plus dissoudre celle-ci ». Plus de dix ans plus tard, la fédération valdoisienne présente de nouveau l'hypothèse d'une évolution constitutionelle. Le 27 mai à Eragny, un atelier-débat abordera cette question. Il regroupera Frédéric Naud, président du Club des Jacobins et de l’association pour la Fondation Gambetta, Jacques Soppelsa, président honoraire de l’université Paris I et spécialiste de la géopolitique ainsi que Pascal-Eric Lalmy, président de la fédération du Val d’Oise du PRG. http://www.vonews.fr/article_21275


17/05/2013 Vonews

Rachid Temal salue le « discours offensif de François Hollande » Rédigé le 17/05/2013 - 0 Commentaires

Suite à l'intervention télévisée de François Hollande, la fédération socialiste du Val d'Oise se réjouit. Rachid Temal, premier secrétaire du PS95, salue ainsi un « discours offensif de François Hollande ». Jeudi 16 mai, François Hollande intervenait à la télévision, un peu plus d'un an après son élection. Un discours résolument optimiste alors que les français attendaient des réponses à leurs inquiétudes. Convaincu par cette allocution du président de la République, le PS 95 salue « son discours offensif, sa volonté de poursuivre les réformes et de continuer à agir pour la France et l’Europe ». Pour Rachid Temal, le chef de l'Etat comprend les craintes des Français et propose des solutions. « Nous avons entendu un président de la République attentif aux Français, à leur quotidien qui apporte des réponses concrètes et qui prépare avec courage l’avenir de nos concitoyens », juge-t-il, avant de tacler le bilan de l'ancienne majorité : « En votant pour François Hollande le 6 mai 2012, les Valdoisiens ont choisi le changement et les 60 engagements pour la France. Ils ont également sanctionné les dix années de gestion UMP marquées par 1 million de chômeurs en plus et une dette en hausse de 600 milliards d’euros ». Et de conclure : « Les attentes de nos concitoyens sont fortes, en particulier sur l’emploi, l’éducation et la jeunesse ainsi que le logement. Trois priorités du président pour lesquelles le gouvernement agit au quotidien. Le redressement de notre pays est engagé ». Pascal-Eric Lalmy (PRG) : « un nouveau départ pour le quinquennat » Le président de la fédération du Val d'Oise du PRG, Pascal-Eric Lalmy, salue également l'intervention du Chef de l'Etat. « Le Président de la République a réaffirmé avec force son engagement pro-européen et sa détermination à réformer le pays », se félicite l'élu. Il estime également que « les décisions prises et le redressement engagé depuis son élection permettent à la France de rattraper les retards accumulés depuis 10 ans et la prépare à repartir sur la voie de la croissance avec l’Europe ». Enfin, le patron du PRG 95 juge que « l’accélération des réformes, tout en respectant les acteurs de la vie économique et sociale, constitue un nouveau départ pour le quinquennat ».


21/05/2013

Le Président de la République a tenu jeudi dernier, la deuxième conférence de presse de son mandat. Devant un parterre de 400 journalistes, François Hollande a fait un point de la situation et a répondu aux questions. Le Parti socialiste valdoisien a été convaincu par cette allocution. Rachid Temal, secrétaire départemental du parti à la rose, salue, «un président de la République attentif aux Français, à leur quotidien, et qui apporte des réponses concrètes en préparant avec courage, l’avenir de nos concitoyens». De son coté, Pascal-Eric Lalmy, président de la fédération du Val d’Oise du parti radical de Gauche, estime que les décisions de François Hollande permettent de rattraper les retards accumulés en 10 ans. Il juge que la France repart, avec l’Europe, sur la voie de la croissance. La porte-parole de la fédération MoDem du département, s’est également exprimé, suite à l’allocution présidentielle. Nathalis Elimas juge les mesures insuffisantes « pour relancer l’économie, inverser le chômage et redonner du pouvoir d’achat aux Français ». http://www.cergyvie.fr/lhyper-actu95-francois-hollande-reactions-actu-95-valdoise-963258.html


24/05/2013 www.gazettevaldoise.fr

Le Prg débat sur la VIe République lundi prochain à Éragny-sur-Oise Publication : 24/05/2013 à 09:42 - Mise à jour : 25/05/2013 à 12:33 Le Parti Radical de Gauche du Val d’Oise organise un atelier-débat “La VIe République et l’exigence citoyenne” le lundi 27 mai 2013 à 20h à Eragny-sur-Oise à la maison de la Challe, place de la Challe. Les Radicaux de Gauche et Jeunes Radicaux de Gauche du Val d’Oise vous invitent à venir en débattre avec : Frédéric NAUD, président du Club des Jacobins et de l’association pour la Fondation Gambetta, Jacques SOPPELSA, président honoraire de l’université Paris I et spécialiste de la géopolitique et Pascal-Eric LALMY, président de la fédération du Val-d’Oise du PRG. Quels pouvoirs les Français souhaitent-ils déléguer à la République et à ses représentants ? Quelle est la place réelle du citoyen dans un système où la démocratie et ses représentations institutionnelles ne fonctionnent pas toujours assez efficacement ? Le temps n’est-il pas venu de repenser notre organisation institutionnelle en donnant naissance à une VIe République mieux adaptée aux exigences nouvelles des citoyens ? Autant de questions abordées lors de ce débat par les Radicaux de gauche qui ont déposé dès mai 2000 une proposition de loi constitutionnelle pour une VIe République qui restaure les droits du Parlement et instaure un véritable régime présidentiel où le gouvernement ne serait plus responsable devant l'Assemblée et où le Président de la République ne pourrait plus dissoudre celle-ci.

http://www.gazettevaldoise.fr/breves/1377-le-prg-dbat-sur-la-vie-rpublique-lundi-prochain-ragny-sur-oise/

27/05/2013 Le Parisien


06/06/2013 Vonews

Pascal-Eric Lalmy (PRG) condamne l'agression d'un militant d'extrême gauche à Paris (6/06/2013 11:06)

Suite à l'agression mercredi d'un militant d'extrême gauche à Paris, Pascal-Eric Lalmy, président de la fédération du Val d'Oise du Parti Radical de Gauche (PRG), s'insurge. « Cet événement dramatique nous rappelle qu’il ne peut pas y avoir de dédiabolisation de l’extrême droite dont les fondements idéologiques sont anti-républicains et anti-démocratiques et dont les méthodes restent fondées sur l’intimidation et la violence », juge le conseiller municipal d'Osny.

http://www.vonews.fr/article_21621 ©vonews - Jun 2013

Vives réactions de la classe politique après l'agression d'un militant d'extrême gauche à Paris (6/06/2013 11:06)

Suite à l'agression mercredi d'un militant d'extrême gauche à Paris, la classe politique valdoisienne a vivement critiqué la violence des faits. PRG, MUP ou encore PCF 95 ont exprimé leur solidarité. Premier à réagir, Pascal-Eric Lalmy, président de la fédération du Val d'Oise du Parti Radical de Gauche (PRG), s'insurge. « Cet événement dramatique nous rappelle qu’il ne peut pas y avoir de dédiabolisation de l’extrême droite dont les fondements idéologiques sont anti-républicains et anti-démocratiques et dont les méthodes restent fondées sur l’intimidation et la violence », juge le conseiller municipal d'Osny. Même constat du côté du PCF 95, dont le secrétaire départemental, Jean-Michel Ruiz, condamne « un drame tragique et révoltant ». « Ce crime odieux, qui intervient après la recrudescence de l'action de groupuscules d'extrême-droite ces dernières semaines, appelle une réponse forte et immédiate de l’État », considère le patron des communistes valdoisiens. Il appelle désormais à « la dissolution des groupes d’extrême droite qui multiplient les actes de violence et affichent avec de moins en moins de retenue la haine raciale et leurs convictions fascistes à travers le pays depuis plusieurs semaines ». De son côté, le Mouvement Unitaire Progressiste (MUP) appelle à « faire barrage à toute montée de la violence et au poison néo-fasciste ». Robert Hue exprime « sa colère » et pointe également du doigt « la recrudescence d’appels et de comportements violents ces derniers mois ». Selon le chef de file progressiste, « le caractère collectif de cette violence inqualifiable impose la dissolution de ce groupe qui porte atteinte aux principes élémentaires de la République ».

http://www.vonews.fr/article_21621 ©vonews - Jun 2013


07/06/2013

Hommage de la gauche après le décès de Pierre Mauroy (7/06/2013 17:56)

L'annonce du décès de Pierre Mauroy ce vendredi a largement fait réagir au sein delà sphère politique valdoisienne. De nombreux élus ont salué la mémoire de l'ancien Premier ministre socialiste. Suite à l'annonce du décès de Pierre Mauroy, de nombreux élus du Val d'Oise ont tenu à réagir. A gauche, plusieurs fédérations ont rendu hommage à l'homme politique. Parmi elles, le Mouvement Unitaire Progressiste de Robert Hue. « Pour la génération politique à laquelle j’appartiens, Pierre Mauroy restera l’homme d’union qui est devenu Premier ministre d’un gouvernement de gauche comprenant, pour la première fois depuis la libération, des ministres communistes », explique ainsi le sénateur, qui avait déjà collaboré avec l'ancien Premier ministre. « Ayant pu le rencontrer et travailler régulièrement avec lui, je veux tout particulièrement noter l’aide précieuse qu’il m’a apportée, comme président de la Fondation Jean Jaurès, lorsque j’ai créé avec mes amis la Fondation politique Gabriel Péri ». De son côté, Pascal-Eric Lalmy, président de la fédération du Val d'Oise du PRG, regrette « un homme d’Etat exceptionnel qui a profondément transformé la France aux côtés du premier président socialiste de la Ve République ». Et de rappeler qu'on lui doit notamment « l’abolition de la peine de mort », « la 5e semaine de congés payés », « la décentralisation » ou encore les « radios libres ». Les élus du groupe d'opposition départementale Val d'Oise Utile et Solidaire (VOUS) ont également fait part de leur émotion la voix de leur président, Didier Arnal. « Pour nombre de nos concitoyens et hommes de gauche, Pierre Mauroy incarnait et demeura un homme d’Etat, engagé, authentique et fidèle à ses valeurs en construisant une politique progressiste », estime l'élu. Hommage « appuyé et ému » également du côté du MoDem qui salue « un homme exceptionnel, profondément enraciné dans ses convictions, dans ses idées, dans le peuple français et le tissu populaire du pays ». Et d'ajouter : « Les choix profonds qui étaient les siens, le choix européen et le choix de la décentralisation, étaient des idées justes dont nous devons lui être reconnaissants ». http://www.vonews.fr/article_21647-hommage-de-la-gauche-apres-le-deces-de-pierre-mauroy#.UbIFhL9PGg.facebook


15/06/2013

Le PRG regrette les propos du pape aux parlementaires français 15/06/2013 20h36 - RELIGION-SOCIÉTÉ-HOMOSEXUALITÉ-VATICAN-PAPEPARTIS-PRG-PARLEMENT - Monde (FRS) - AFP PARIS, 15 juin 2013 (AFP) - Le Parti radical de gauche (PRG) a regretté samedi les propos du pape François qui a encouragé les parlementaires français à "amender ou abroger" les lois si nécessaire, y voyant "une nouvelle fois la volonté de l'Eglise catholique d'influencer le travail du législateur en France et en Europe". "Pascal-Eric Lalmy, secrétaire national du PRG à la laïcité, appelle le pape à être plus prudent quand il s'exprime sur les lois françaises", selon un communiqué. Les déclarations du pape, qui s'apparentent à un "soutien à peine voilé" aux manifestants anti-mariage homo, "illustrent une nouvelle fois la volonté de l'Eglise catholique d'influencer le travail du législateur en France et en Europe", ajoute ce responsable. "C'est à la fois dangereux et contraire au principe de laïcité sur lequel est fondée notre République, qui garantit le vivre ensemble et la liberté de culte dans nos sociétés multiculturelles et sécularisées". Les radicaux de gauche, rappelle M. Lalmy, "réclament une loi sur la fin de vie et une autre au sujet de la recherche sur l'embryon" et sont "fermement" attachés "au principe de séparation des Eglises et de l'Etat et au respect des principes de laïcité par toutes les religions". mad/ct


27/06/2013

Agressions : Pascal-Eric Lalmy inquiet des récupérations à Argenteuil (27/06/2013 11:18)

Pascal-Eric Lalmy s'inquiète des incidents survenus à Argenteuil et de la récupération politique suite aux agressions commises dans la ville. Pascal-Eric Lalmy, président du Parti Radical de Gauche du Val d'Oise et secrétaire nationale du PRG à la laïcité, a exprimé son inquiétude après les incidents qui se sont déroulés à Argenteuil. Il se dit « heurté » par certaines banderoles déployés par des manifestants à l’occasion de la manifestation organisée contre l'islamophobie. Surtout il est choqué par les réactions des différents partis politiques et leur récupèration des événements. Toutefois, il rappelle la « confiance » qu'il a envers les services de polices, la justice et la mairie de la ville qui jouent un rôle essentielle dans le maintien de la tranquillité au sein de la commune.

http://www.vonews.fr/article_21985 ©vonews - Jun 2013

03/07/2013

Opération séduction pour le PRG 95 à Argenteuil (3/07/2013 17:05)

La fédération du Val d’Oise du Parti Radical de Gauche ira à la rencontre des habitants d'Argenteuil le 6 juillet prochain. La section locale ainsi que Pascal-Eric Lalmy, président de la fédération du Val d’Oise du PRG, installeront un stand devant la mairie. Objectif, rencontrer les habitants.

http://www.vonews.fr/article_22063 ©vonews - Jul 2013


06/07/2013, Le Parisien

08/07/2013, Le Parisien


La Raison n掳 583, juillet-ao没t 2013


21/08/2013

L’audace à Gauche

COMMUNIQUÉ DE PRESSE PARTI RADICAL DE GAUCHE Pascal-Eric Lalmy Secrétaire nationale à la Laïcité Mercredi 21 août 2013

Nuire ainsi au Ministre de l’intérieur , ce n’est pas rendre service à la Gauche ! La Gauche doit débattre de l'identité républicaine de notre pays sans crainte. Celles et ceux qui, au Gouvernement et à l'Assemblée nationale, forgent de toute pièce une polémique pour nuire au Ministre de l'intérieur et se faire de la publicité font fausse route et ne rendent pas service à la Gauche. En refusant toute discussion et en prônant la "politique de l'autruche" sur les sujets que Manuel Valls aurait évoqué à l'occasion du séminaire de rentrée du gouvernement les écologistes et leurs amis montrent une nouvelle fois leur hostilité aux principes Républicains qui ont forgé notre Nation. La prospective face aux défis de la mondialisation, ne peut pas se limiter aux questions économiques et sociales. La France doit aussi réfléchir à la manière de préserver les acquis de son pacte républicain, en particulier de la laïcité, ce qui pose la question de l'intégration, voire de l'assimilation, de celles et ceux qui font le double choix de la France quand ils migrent puis y font venir leur famille.


Valls rentre dans le rang après avoir suscité des tensions à gauche Actualisation, Prev, Papier Général 21/08/2013 20h15 - GOUVERNEMENT-IMMIGRATION-JUSTICE-PRÉSIDENT Monde (FRS) - AFP Par Thierry MASURE PARIS, 21 août 2013 (AFP) - Chouchou de l'opinion, le ministre de l'Intérieur, Manuel Valls, a provoqué par ses déclarations de vives tensions au sein du gouvernement et dans la majorité, notamment avec les écologistes, avant d'obtempérer face au refus de François Hollande de réexaminer le regroupement familial. Lors du séminaire de rentrée du gouvernement lundi, celui qui s'est fait une réputation d'homme à poigne s'est interrogé sur "la compatibilité de l'islam avec la démocratie" et a envisagé une révision à terme du regroupement familial en s'inquiétant des conséquences pour l'Europe de la pression démographique en Afrique. "La question du regroupement familial peut être posée", confirmait le lendemain Manuel Valls, qui se pose volontiers en défenseur de "l'ordre républicain". Alors que la rentrée s'annonce compliquée pour un exécutif toujours très impopulaire, Manuel Valls, omniprésent tout l'été, avait déjà provoqué une polémique dans son camp en critiquant la politique pénale plus souple prônée par Christiane Taubira. Puis il avait joué l'apaisement, assurant travailler "main dans la main" avec sa collègue de la Justice. Ses nouvelles déclarations ont déclenché une contre-offensive concertée d'Europe Ecologie-Les Verts (EELV), dont l'université d'été, qui s'ouvre jeudi à Marseille, fera le bilan de la participation des écologistes au gouvernement Ayrault. Dans Libération mercredi, la ministre du Logement, Cécile Duflot a pris le contrepied de son collègue de l'Intérieur. Regroupement familial ? "Le droit de vivre en famille ne souffre pas d'exception". Politique pénale ? "Ce n'est pas en bourrant les prisons qu'on améliore la sécurité". Son collègue délégué au Développement, Pascal Canfin, ainsi que le chef de file des sénateurs EELV, Jean-Vincent Placé, ont embrayé en accusant Manuel Valls de déclencher "le désordre". Pascal Canfin s'est demandé "comment, si Manuel Valls était Premier ministre, nous pourrions participer au gouvernement". Une manière de saper les ambitions pour Matignon prêtées au ministre le plus populaire.


"il ne rend pas service à la gauche" François Hollande a préféré éteindre aussitôt les braises en Conseil des ministres. "Le président de la République a estimé que la politique migratoire et le regroupement familial ne faisaient pas partie des débats de cette rentrée", a fini par relater la porte-parole du gouvernement, Najat Vallaud-Belkacem, manifestement embarrassée. Mais d'après un autre ministre, le chef de l'État a fait "un rappel à l'ordre" qui a été "ferme". Fermeté confirmée dans l'entourage du président: "Il a affirmé en ouverture du Conseil des ministres qu'il n'y avait pas de débat sur les questions d'immigration, que le principe de regroupement familial n'était pas remis en cause et a rappelé aux ministres le principe de solidarité gouvernementale". François Hollande "a considéré que le gouvernement devait se consacrer aux sujets politiques de la rentrée et mettre en application sa feuille de route", a ajouté la même source, assurant que le ministre de l'Intérieur avait "naturellement sa confiance". Quelques heures plus tard, à Aurillac, ce dernier a réfuté vouloir "remettre en cause le regroupement familial". "On déforme mes propos", a-t-il dit. Trublion du gouvernement ces derniers jours, M. Valls sait que sa popularité est son principal atout: 61% des Français satisfaits de son action, selon un sondage Ifop-JDD dimanche (30% environ pour Hollande et Ayrault). Selon son entourage, "il y a des gens qui ne supportent pas qu'il réussisse et d'autres qui préparent le terrain pour que cela se passe mal à La Rochelle", où le PS réunit son université d'été ce week-end. Chez les socialistes, les prises de position du locataire de la place Beauvau ne font pas l'unanimité. "Il n'y a pas de problème Manuel Valls", a certes affirmé mardi le ministre Stéphane Le Foll, très proche de François Hollande. Mais pour un député de l'aile gauche du PS, Razzy Hammadi, "Manuel Valls ne rend pas service à la gauche en mettant au centre de la rentrée les questions de l'immigration, du voile à l'université ou de la compatibilité de l'islam avec la démocratie". Ce à quoi le PRG, partenaire du PS, a répondu: "nuire ainsi au ministre de l'Intérieur, ce n'est pas rendre service à la gauche!". Jean-Marc Ayrault, lui, a paru mettre à distance son ministre de l'Intérieur lors de son déplacement mardi à Marseille, théâtre d'un nouveau règlement de comptes meurtrier. Le Premier ministre n'a laissé à personne le soin de s'y exprimer, y compris sur la sécurité.


M. Valls "s'est fait plutôt tirer les oreilles", a commenté un de ses collègues, qui ne lui est pas réputé hostile. Dans l'entourage du ministre, on assure que la prise en main du dossier Marseille par M. Ayrault "conforte le travail de Valls" car "Marseille, ce n'est pas qu'un problème de sécurité". tma/cgd/dch/jag

Le

PRG

soutient

21/08/2013 20h53 Monde (FRS) - AFP

Valls

contre

ceux

qui

veulent

"lui

nuire"

- PARTIS-PRG-PS-IMMIGRATION-GOUVERNEMENT

-

PARIS, 21 août 2013 (AFP) - Le Parti radical de gauche (PRG) a apporté mercredi son soutien à Manuel Valls et estimé que ceux qui "au gouvernement et à l'Assemblée nationale" forgent une polémique "pour nuire au ministre de l'Intérieur" ne "rendent pas service à la gauche". "La gauche doit débattre de l'identité républicaine de notre pays sans crainte", écrit le PRG dans un communiqué. "Celles et ceux qui, au gouvernement et à l'Assemblée nationale, forgent de toute pièce une polémique pour nuire au ministre de l'Intérieur et se faire de la publicité font fausse route et ne rendent pas service à la gauche", poursuit le parti, qui compte deux ministres au gouvernement. Selon le PRG, "en refusant toute discussion et en prônant la +politique de l'autruche+ sur les sujets que Manuel Valls aurait évoqué à l'occasion du séminaire de rentrée du gouvernement, les écologistes et leurs amis montrent une nouvelle fois leur hostilité aux principes républicains qui ont forgé notre Nation". Lors du séminaire de rentrée, Manuel Valls s'est interrogé sur "la compatibilité de l'islam avec la démocratie" et a envisagé une révision à terme du regroupement familial en s'inquiétant des conséquences pour l'Europe de la pression démographique en Afrique. Ses déclarations ont provoqué de vives tensions au sein du gouvernement et dans la majorité, notamment avec les écologistes. La France doit, selon le PRG, "réfléchir à la manière de préserver les acquis de son pacte républicain, en particulier de la laïcité, ce qui pose la question


de l'intégration, voire de l'assimilation, de celles et ceux qui font le double choix de la France quand ils migrent puis y font venir leur famille". Le PRG est représenté au gouvernement par Sylvia Pinel (artisanat, commerce et tourisme) et Anne-Marie Escoffier (décentralisation). L'actuelle ministre de la justice, Christiane Taubira, a été candidate PRG à l'élection présidentielle de 2002. dch/cgd/jag

22/08/2013 lci-tf1.fr

"Populisme" : Joly se met à son tour au Valls bashing Edité par LV avec AFP le 22 août 2013 à 06h45 , mis à jour le 22 août 2013 à 06h58.

http://lci.tf1.fr/politique/eva-joly-critique-a-son-tour-manuel-valls-qu-elle-accuse-de-populisme-8251053.html POLITIQUEDans une interview publiée jeudi dans Le Parisien, Eva Joly rejoint le concert de critiques contre les positions controversées de Manuel Valls. A l'opposé, le Parti radical de gauche prend la défense du ministre de l'Intérieur.

Alors que François Hollande a dû intervenir pour essayer de faire cesser la polémique, c'est maintenant au tour d'Eva Joly d'étriller Manuel Valls. L'ex-candidate écologiste à la présidentielle estime que le ministre de l'Intérieur "marche sur la corde raide du populisme" et que "son funambulisme idéologique est dangereux", dans une interview publiée jeudi au Parisien/Aujourd'hui en France. L'ancienne juge fustige particulièrement les positions de Manuel Valls sur la réforme de la loi pénale préparée par Christiane Taubira. "Alors que nous avons des magistrats intègres et dévoués, Valls ne veut pas leur faire confiance", assure-t-elle. "Sarkozy les méprisait et Valls marche dans ses pas en recherchant l'inflation pénale".

Le PRG défend Valls Mais alors que Manuel Valls reçoit une pluie de critiques, le Parti radical de gauche (PRG), dont Christiane Taubira a porté les couleurs à la présidentielle de 2002, prend la défense du ministre de l'Intérieur. "Nuire ainsi au Ministre de l'Intérieur, ce n'est pas rendre service à la Gauche", a assuré Pascal-Eric Lalmy, le secrétaire national à la laïcité du PRG, dans un communiqué publié mercredi.


"En refusant toute discussion et en prônant la "politique de l'autruche" sur les sujets que Manuel Valls aurait évoqué à l'occasion du séminaire de rentrée du gouvernement les écologistes et leurs amis montrent une nouvelle fois leur hostilité aux principes Républicains qui ont forgé notre Nation", a-t-il souligné.

Valls persiste et signe De son côté, dans une interview à Libération, le ministre de l'Intérieur redit ce jeudi,comme mercredi à Aurillac, que ses propos sur le regroupement familial ont été "déformés".

22/08/2013 – 20 Minutes

Le PRG soutient l’action de Manuel Valls Mis à jour le 22.08.13 à 10h30

http://www.20minutes.fr/ledirect/1212369/20130822-prg-soutient-laction-manuel-valls Voilà qui devrait mettre du baume au cœur de Manuel Valls. Le Parti radical de gauche (PRG) a affiché ce jeudi son soutien au ministre de l’Intérieur dans un communiqué intitulé «nuire au ministre de l’Intérieur, ce n’est pas rendre service à la gauche», une réponse à la charge, la veille, de Razzy Hammadi qui accusaitManuel Valls de «ne pas rendre service à la gauche». «Celles et ceux qui, au gouvernement et à l'Assemblée nationale, forgent de toute pièce une polémique pour nuire au ministre de l'Intérieur et se faire de la publicité font fausse route et ne rendent pas service à la gauche», clame le communiqué. Avec AFP


27/08/2013 Vonews

Pascal-Eric Lalmy (PRG) satisfait de l'affichage d'une Charte de la laïcité dans les écoles (27/08/2013 10:17)

Le ministre de l'Education nationale, Vincent Peillon, a confirmé lundi l'affichage d'ici « fin septembre » d'une charte de la laïcité dans les écoles publiques. Une annonce dont se félicite Pascal-Eric Lalmy, président de la fédération du Val d'Oise du Parti Radical de Gauche. A tout juste une semaine de la rentrée scolaire, Vincent Peillon, ministre de l'Education nationale, a annoncé l'affichage d'une Charte de la laïcité d'ici la fin du mois dans toutes les écoles publiques. Une « nouvelle étape du patient processus de reconstruction républicaine engagé par François Hollande depuis son grand discours du Bourget en 2012 », se réjouit Pascal-Eric Lalmy. Le président de la fédération du Val d'Oise du Parti Radical de Gauche, également secrétaire national PRG à la laïcité, juge ainsi que « la réaffirmation du principe de laïcité dans les écoles constitue un signe important à destination de la communauté éducative sur la volonté du chef de l’État de refonder à l’école de la République en lui donnant tous les moyens de redonner sens au projet républicain d'intégration et de promotion sociale ». Une charte qui devra selon lui « permettre, aux côtés de l'enseignement laïque de la morale, de rappeler la place centrale de la connaissance et de la raison à l'Ecole face aux croyances de chacun et chacune ». Et de conclure : « Elles redonneront ainsi à l'institution scolaire les moyens intellectuels d'émanciper les individus en leur donnant la maîtrise de leur destin ».

http://www.vonews.fr/article_22246 ©vonews - Aug 2013

12/09/2013 - vonews

Laurence Marchand-Taillade à la tête de la délégation du PRG 95 pour l’université d’été du parti (12/09/2013 14:42)

A l'occasion de l'université d'été du Parti Radical de Gauche (PRG) qui se déroulera à Seignosse, dans les Landes, la délégation de la fédération du Val d’Oise, en l’absence de Pascal-Eric Lalmy son président, sera conduite par Laurence Marchand-Taillade, membre du bureau national et de la commission Europe du PRG.

http://www.vonews.fr/article_22437 ©vonews - Sep 2013


17/09/2013 http://www.cergyvie.fr

L’hyper-actu95 : Les travaux du RER A n’en finissent plus Par Yonah Pecnard • 17 septembre 2013 à 8:00 • Commentez !

(…) “Une vision présidentielle claire“ Dimanche soir, le président de la République était l’invité de nos confrères de TF1. Pendant une demi-heure, François Hollande est revenu sur la position de la France en Syrie, sur la courbe de croissance, et la fiscalité française. Une intervention télévisée qui a séduit Pascal-Eric Lalmy, conseiller municipal d’Osny. Selon l’élu du parti radical de gauche, le chef de l’Etat a su « prendre les décisions qui s’imposaient de bout en bout et il a une vision claire des enjeux géostratégiques des crises internationales auxquelles nous sommes confrontés. » (…)

http://www.cergyvie.fr/lhyper-actu95-les-travaux-du-rer-a-nen-finissent-plus-travaux-sncf-valdoise-654601.html


17/09/2013 - Vonews

Interview de Hollande : une intervention « forte » pour le PRG, « déconnectée » pour le MoDem (17/09/2013 14:48)

Après l'interview télévisée de François Hollande dimanche soir, le Parti Radical de Gauche (PRG) salue « une intervention dense et forte ». Le MoDem pour sa part y voit « l'expression d’une autosatisfaction déconnectée des Français ». Pour Pascal-Eric Lalmy, président de la fédération du Val d'Oise du Parti Radical de Gauche : « Le Chef de l’Etat s’est exprimé avec force et conviction face aux Français ». Le conseiller général d'Osny se félicite notamment des « éclaircissements » sur la question syrienne. « Il a montré qu’il a su prendre les décisions qui s’imposaient de bout en bout et qu’il a une vision claire des enjeux géostratégiques des crises internationales auxquelles nous sommes confrontés », juge-t-il. Le PRG se réjouit également des réponses de François Hollande sur les questions économiques. « Les Radicaux se réjouissent de la détermination du Président de la République à inverser la courbe du chômage avant la fin de l’année en accompagnant le redémarrage de la croissance avec des décisions importantes pour relâcher la pression fiscale. Ce sont des signaux de confiance, fondés sur la solidarité et l’équité, qui ont été adressés aux ménages et aux entreprises ». De son côté, Nathalie Elimas, porte-parole du MoDem 95, a une analyse plus critique de cette intervention télévisée, expression, selon elle, « d’une autosatisfaction déconnectée des Français ». Pire, pour les démocrates : « François Hollande n’a pas été le président des Français, ni même celui des entreprises, mais celui de sa seule majorité. » Nathalie Elimas considère ainsi « qu'une fois encore, enfermé dans son incapacité à réformer, François Hollande a refait la liste des promesses ressassées, telles que les faisait le candidat, dans l’incantation, le flou et l’approximation ». Egalement la preuve pour le Mouvement Démocrate que « le Chef de l’Etat n’a toujours pas pris la mesure des réalités économiques de la France et de l’Europe ». Tout comme sa majorité politique « qui pratique la politique de l’autruche et qui, seule, salue son chef ».


03/10/2013 Vonews

MUNICIPALES : A Cergy, le PS fait union avec Europe Ecologie-Les Verts, le Modem et le PRG (2/10/2013 23:00)

L'heure est au rassemblement derrrière Jean-Paul Jeandon (PS) pour les municipales de mars 2014 à Cergy. Le Parti socialiste a annoncé qu'Europe Ecologie-Les Verts, le Modem et le Parti radical de Gauche feront union derrière le maire sortant. Candidat à sa propre succession, le socialiste Jean-Paul Jeandon rallie à lui Europe Ecologie-Les Verts dont les troupes avaient fait liste à part en 2008. “Depuis février, Jean-Paul Jeandon souhaitait se rapprocher de nous. On a abouti à un accord dans un processus de co-construction. Il y a eu des discussions. On n’est pas dans un schéma imposé. C’est un changement de pratiques”, explique Marc Denis. Le secrétaire d’ELLV Cergy-Pontoise se félicite que le maire sortant accepte aussi bien la “représentativité” que “les grandes orientations” des écologistes sur sa liste. Marc Denis reconnaît que la situation politique nationale, avec un candidat local à droite (Thierry Sibieude) qui localement a fait l’union dans son camp, a aussi pesé. “Ce sont des élections qui vont être dures dans le contexte actuel. Il y a aussi dans notre décision une part de réflexions et responsabilités”. Jean-Paul Jeandon accueille également sur sa liste le Parti radical de Gauche (PRG) et plus étonnant le Modem qui avait son propre candidat en 2008. « Ce large rassemblement, qui reste ouvert à d’autres partenaires, vise donc à incarner à Cergy, un projet partagé et susceptible de fédérer largement les Cergyssois et les Cergyssoises », explique le socialiste Joël Motyl, directeur de campagne de Jean-Paul Jeandon. Pas d'accord avec le PCF et le MUP pour le moment Pour le secrétaire départemental du Parti Communiste Français (PCF), Jean-Michel Ruiz, cette union avec le Modem choque : « Notre volonté est de rassembler le plus largement à gauche, et de marquer politiquement à gauche. Un parti de droite – car le Modem est un parti de droite pour nous - va participer à cette liste d’union. On ne peut pas se retrouver sur une liste au côté d'un tel parti, cela nous choque et nous trouvons dommage qu’ Europe Ecologie-Les Verts accepte cela. » Toutefois, ce sont les militants qui décideront de la stratégie à adopter, d’ici deux semaines : « Nous avons un chef de file communiste, Françoise Courtin (NDLR : actuelle adjointe au maire déléguée à la politique de l’habitat à Cergy). Les militants décideront si elle conduira une liste, ou si elle fera partie de celle des socialistes. Quoi qu’il arrive, nous mettrons tout en œuvre pour battre le candidat de la droite Thierry Sibieude, que ce soit au premier ou au second tour. » De son côté, le Mouvement Unitaire progressiste (MUP) - qui compte deux élus MUP au conseil municipal n'a pas rejoint cette union. "Nous sommes en discussion, précise le conseiller municipal MUP Laurent Dumond. Nous avons la volonté de rejoindre le rassemblement dès le premier tour, mais il existe encore de petits soucis au niveau de la représentatitivité. Le PS a la volonté d'être un peu trop hégémonique." Le candidat socialiste organise une grande soirée de rassemblement ce vendredi à Cergy, à 20 h au Carreau, autour de sa candidature.

http://www.vonews.fr/article_22729 ©vonews - Oct 2013


03/10/2013 Le Parisien


03/10/2013


31/10/2013 http://www.gazettevaldoise.fr

Le Prg soutient Christiane Taubira Publication : 31/10/2013 à 10:22

Le Parti Radical de Gauche du Val-d'Oise dénonce les insultes racistes dont est victime Christiane Taubira. "La Garde des Sceaux est une femme brillante et une éminente représentante de la République. Quand elle est insulté c'est la République toute entière qui est agressée! Celles et ceux qui la prennent violemment pour cible ces derniers mois révèlent leur véritable visage, celui de la haine, de l'intolérance, du sexisme et du racisme, c'est-àdire celui de l'extrême droite française qui ne prospère que sur le malheur de la France. Les Radicaux de gauche du Val d'Oise se félicitent que face à des propos inacceptables, sévèrement sanctionnés par les lois de la République, les députés de gauche aient manifesté ce mercredi leur solidarité avec la Ministre de la Justice". "Le racisme est un poison qui affaiblit notre pacte républicain et qui doit être systématiquement dénoncé et combattu" déclare le président du Prg 95 Pascal-Eric Lalmy, ami personnel de Christiane Taubira depuis de longues années. rôme Cavaretta 4/11/2013 cergyvie.fr

L’hyper-actu 95 : C’est le mois de l’Économie Sociale et Solidaire Par Yonah Pecnard • 4 novembre 2013 à 8:0

http://www.cergyvie.fr/lhyper-actu-95-cest-le-mois-de-leconomie-sociale-et-solidaire-valdoise156924.html/comment-page-1

Pascal Eric Lalmy, président du parti radical de gauche du Val d’Oise n’apprécie pas les insultes racistes dont est victime Christine Taubira. Il faut dire qu’il est ami de longue date avec la ministre de la justice. Pour le Valdoisien, insulter la Garde des Sceaux, c’est agresser la République française. Il se félicite que « face à des propos inacceptables, sévèrement sanctionnés par les lois de la République, les députés de gauche aient manifesté, hier, (ndr jeudi) leur solidarité avec la Ministre de la Justice. »


5/11/2013 leparisien.fr ÉCHOS DE CAMPAGNE

Le PRG avec le PS à Herblay Publié le 5 nov. 2013, 07h00

http://www.leparisien.fr/espace-premium/val-d-oise-95/le-prg-avec-le-ps-a-herblay-05-11-2013-3286935.php RÉAGIR

(LP/Arnaud Baur.) Laurence Marchand-Taillade (notre photo), membre du bureau national du Parti radical de gauche (PRG), fera partie de la liste d’union PS-EELV menée par Olivier Dalmont à Herblay lors des municipales. « J’ai souhaité prendre le temps de consulter mes...


7/11/2013 Le Parisien

8/11/2013 Vonews

Le PRG invite le public à débattre sur l'Europe (8/11/2013 11:38)

Le 15 novembre à 20h, le parti Radical de Gauche (PRG) organise un « atelier-débat » sur le thème « L’Europe au cœur de notre vie quotidienne ». Un rendez-vous qui se déroulera à l'espace Marc Steckar de Bessancourt. Lors de cette soirée, les intervenants aborderont les conséquences concrètes des décisions européennes sur la vie quotidienne des citoyens, pour les communes et pour les associations. Le débat sera animé par Julie Hollard, avocate et membre du conseil exécutif du PRG, Jean-Christophe Poulet, directeur associatif, maire de Bessancourt et Pascal-Eric Lalmy, président de la fédération du Val d’Oise du PRG.

http://www.vonews.fr/article_23231 ©vonews - Nov 2013


Municipales à Herblay : 1ère conférence de presse d'Olivier Dalmont le 23 novembre Rédigé le 8/11/2013 - 0 Commentaires

Le socialiste présentera sa liste "Herblay tu nous plais" le samedi 23 septembre à 9h. Une liste qui regroupe des représentants du PS, d'EELV, du MUP et du PRG.


12/11/2013 http://www.gazettevaldoise.fr/

La socialiste Corinne Brami officiellement candidate aux municipales à Pontoise La gauche pontoisienne sera rassemblée autour de la candidate socialiste. Dernière mise à jour : 11/11/2013 à 18:04

De gauche à droite : Christian Mongondry (MUP), Bénédicte Ariès (EELV), Corinne Brami (Ps et tête de liste) et Pascal-Éric lalmy (patron du PRG 95).

C’était un secret de polichinelle pour tous les Pontoisiens. Corinne Brami (Ps), conseillère municipale d’opposition, s’est officiellement portée candidate aux prochaines élections municipales de mars 2014, vendredi dernier dans son futur QG de campagne situé au 9, place de l’Hôtel-de-Ville. «L’horizon de Pontoise ne doit pas s’arrêter en haut de ses remparts», lance, en préambule, la chef de file de la liste “Pontoise pour tous”. Une image pour dénoncer «l’immobilisme de la majorité sortante. Pontoise se replie sur elle-même au fil du temps». Et de poursuivre : «Il faut lui donner une nouvelle ambition. À destination notamment des jeunes.» Dans cette mission qu’elle s’est fixée, Corinne Brami pourra compter sur le soutien du Mup (Mouvement unitaire progressiste), représenté par son collègue de l’opposition Christian Mongondry, le Prg (Parti radical de gauche), mais aussi d’Europe Écologie – Les Verts. Tous les détails à lire dans La Gazette du mercredi 13 novembre. Pontoise, France


Julien Ducouret 12/11/2013 Vonews

Le Parti Radical de Gauche du Val d'Oise condamne les troubles du 11 Novembre (12/11/2013 15:07)

Le Parti Radical de Gauche (PRG) demande « des sanctions exemplaires » pour ceux qui ont troublé les cérémonies du 11 novembre sur les Champs-Elysées. Lundi 11 Novembre, Pascal-Eric Lalmy, président de la fédération du Val d'Oise du PRG, faisait part de son mécontentement concernant les troubles des cérémonies de ce jour symbolique. Durant les hommages rendus aux soldats de la 1ère Guerre Mondiale aux Champs-Élysées, le président de la République avait été sifflé et hué par « quelques dizaines d'individus liés à l'extrême droite, au Printemps français, au Renouveau français » selon le ministre de l'Intérieur. Les Radicaux de gauche du Val d’Oise se positionnent donc en faveur de sanctions lourdes contre ces personnes, estimant qu'elles ont « déshonoré la France et la République en s'en prenant au président de la République ». Au total, 73 personnes ont été interpellées et quatre ont été placées en garde à vue. http://www.vonews.fr/article_23255 ©vonews - Nov 2013

Philippe Esnol prochain invité du magazine Place publique (12/11/2013 11:36)

Le 12 novembre de 19h à 20h, RGB 99.2 fm accueillera Philippe Esnol, sénateur maire (PRG) de Conflans-Sainte-Honorine (78). Parmi les principaux sujets qui seront abordés : Après avoir claqué la porte du Parti Socialiste, s’agit-il d’une simple contestation locale, d’un règlement de compte, d’un acte isolé ou d’un malaise plus profond ? Quel avenir pour la Gauche à l’heure des réformes (Rythmes scolaires …) ? Actualités politiques et sociales (économie, fiscalité, éco-taxe …), c’est pour quand le changement ? Le projet de « Métropole de Paris » passera t-il par le Territoire de la Confluence ? Réforme électorale et nouveau découpage des cantons - Projet de loi sur le cumul des mandats : Quels seront les changements ? Prochaines échéances électorales de 2014 (Municipales et Européennes). Cette émission sera rediffusée mercredi 13 novembre, de 12h à 13h sur RGB 99.2 Fm et sera également disponible en podcast sur le site de la radio auwww.radiorgb.net


http://www.vonews.fr/article_23250 ©vonews - Nov 2013

12/11/2013 Le Parisien

13/11/2013 cergyvie.fr http://www.cergyvie.fr/lhyper-actu-95-greve-des-enseignants-dans-le-val-doise-122215.html

L’unité à gauche pour Herblay A Herblay, le parti radical de gauche représenté par Laurence Marchand-Taillade, rejoint la liste d’union PS-EELV-MUP. Le socialiste Olivier Dalmont a su réunir les partis à sa cause. S’il est élu, il entend améliorer les transports dans les différents quatiers de sa commune. Egalement présidente de l’Observatoire de la laïcité du Val d’Oise, Laurence Marchand-Taillade est séduite par le principe de laïcité que veut mettre en place le socialiste.


13/11/2013 La Gazette du Val d’Oise

15/11/2013 Le Parisien


20/11/2013, La Gazette du Val d’Oise

20/11/2013 vonews

Osny : Pascal-Eric Lalmy (PRG) présente sa liste vendredi (20/11/2013 15:38)

Pascal-Eric Lalmy, conseiller municipal d’Osny et président du Parti Radical de Gauche du Val d’Oise, présentera vendredi sa candidature comme tête de liste du rassemblement PS – PRG – MUP – EELV – MRC – M’PEP pour l’élection municipale 2014 à Osny Le candidat sera acompagné d'Anne-Claire Defossez, conseillère municipale PS, Serge Dombrowski, président de l’association « Osny notre ville » et Yannick Brard, délégué départemental du MUP.

http://www.vonews.fr/article_23378 ©vonews - Nov 2013


25/11/2013 Le Parisien

27/11/2013 cergyvie.fr

L’union fait elle la force A Osny aussi les municipales de mars 2014 se préparent. Et pour l’emporter sur le maire sortant, la gauche s’unit derrière un seul homme : Pascal-Eric Lalmy. Ce professeur est également secrétaire départemental du parti radical de gauche. Il mène une liste soutenue par le PS et le MUP. Avec « Rassembler pour faire gagner Osny », il veut relancer la dynamique de la ville. Et pour se faire, Pascal-Eric Lalmy est ambitieux. Il vise 45% des voix dès le premier tour.


27/11/2013 La Gazette du Val d’Oise


27/11/2013 La Gazette du Val d’Oise


29/11/2013 vonews

Chômage : la gauche se réjouit de l'embellie nationale (29/11/2013 14:52)

Au lendemain de l'annonce des chiffres du chôame et de la baisse tant attendue du nombre de demandeurs d'emplois (-0,6% en catégorie A) dans l'Hexagone, plusieurs élus de gauche du Val d'Oise se réjouissent. Parmi eux, le député Dominique Lefebvre salue « la bataille menée depuis 18 mois pour l’inversion de la courbe du chômage ». Une bonne nouvelle qui, va selon lui dans le sens des baisses successives de la courbe du chômage chez les jeunes depuis six mois. « Ces diminutions valident le cap des politiques menées par le Gouvernement et l’ensemble des députés socialistes en faveur de la jeunesse et des populations les plus durement touchées par l’absence de travail », se félicite l'élu, qui croit à une inversion durable de la courbe de l'emploi. « Une excellente nouvelle » pour les progressistes De son côté, le Mouvement Unitaire Progressiste (MUP), initié par le sénateur Robert Hue, « constate avec satisfaction la baisse du chômage enregistrée au mois d’octobre ». Les progressistes, qui voient « une excellente nouvelle », estiment cependant qu'il ne faut pas « perdre de vue l’objectif qui est aussi une exigence pour relancer la croissance : inscrire la baisse du chômage dans un recul durable marqué par la reconstruction d’emplois dans le secteur marchand ». Pascal-Eric Lalmy (PRG) : « La politique économique du gouvernement commence à produire ses effets » Une baisse du chômage qui a également fait réagir président de la fédération du Val d'Oise du Parti Radical de Gauche, Pascal-Eric Lalmy. « La politique économique du gouvernement commence à produire ses effets, les entreprises doivent s’emparer des dispositifs mis en place pour les aider et se mobiliser pour accélérer la reprise et faire reculer durablement le chômage », juge l'élu d'Osny. Et de éliciter les efforts du gouvernement : « Les Radicaux de gauche du Val d’Oise saluent le volontarisme du Chef de l’Etat qui a fait du combat pour l’emploi sa priorité absolue depuis qu’il est élu ».

http://www.vonews.fr/article_23511 ©vonews - Nov 2013


29/11/2013 Le Parisien

Le socialiste Hussein Mokhtari lance sa campagne demain à Garges-lès-Gonesse

« On a tiré les leçons de notre échec de 2008 » Il avait manqué la victoire pour moins de 400 voix en 2008. Candidat PS à la mairie de Gargeslès-Gonesse, le conseiller général Hussein Mokhtari se dit cette fois mieux armé pour prendre sa revanche sur le maire (UMP) Maurice Lefèvre. Ce cadre de la RATP, âgé de 61 ans, lancera demain sa campagne sur les marchés de la ville. « On a tiré les leçons de notre échec de 2008 : cette municipale, on ne l’avait pas préparée, reconnaît-il. Depuis, nous avons ouvert une permanence où nous recevons 1800 familles par an. On a accompagné les habitants, résolu pas mal de problèmes. On leur a démontré qu’ils pouvaient compter sur nous. » Le socialiste estime ainsi avoir résolu un « déficit de notoriété ». Il souhaite mettre l’accent sur la jeunesse et le logement

Garges-lès-Gonesse, hier. Le socialiste Hussein Mokhtari, 61 ans, veut faire basculer une ville où la gauche a toujours été majoritaire lors des derniers scrutins.Photo : (LP/A.L.)


Désigné candidat par les militants PS lors des primaires après le retrait de deux autres postulants, il espère également avoir prouvé qu’il n’était pas « un diviseur » :« J’ai rassemblé mon camp et ouvert notre liste à l’ensemble des partenaires de gauche et à la société civile, explique-il. Nous avons un accord avec le Parti radical de gauche (PRG). Des militants verts et issus du Front de gauche nous ont également rejoints. » « C’est un candidat ouvert au dialogue, qui a été capable d’entendre nos divergences », appuie ainsi l’un de ses nouveaux soutiens, l’écologiste Rami Liman. Son seul regret : que le PS n’ait pas trouvé d’accord avec le PCF avant les élections. « Avec l’union, on aurait pu gagner dès le 1er tour », regrette-t-il, tout en écartant un éventuel remake de la triangulaire de 2008. « Je regrette que les communistes aient encore fait du 1er tour une primaire à gauche, mais nous avons lu ce qu’a déclaré Francis Parny (NDLR : candidat du Front de gauche qui a expliqué que « personne, à gauche, ne peut penser gagner à Garges sans l’union »). On l’a acté. » Le candidat socialiste préfère d’ailleurs cibler le maire sortant. « Son bilan est déplorable, attaque-t-il. Il n’y a plus une place en crèche. Les écoles débordent. L’UMP a bétonné la ville et il n’y a quasiment plus un espace vert où se promener, à part le Fort de Stains, qu’il commence d’ailleurs à grignoter. » Pour son projet, le socialiste mettra l’accent sur la jeunesse, le logement et le lien social qui, selon lui, « n’existe plus à Garges. » « Il y a plus de 90 communautés dans cette ville. On pourrait créer le plus grand carnaval du monde ! Et ça ne coûterait quasiment rien… » par Anthony Lieures


www.gazettevaldoise.fr, 2/12/2013

OsnyLa

gauche rassemblée derrière Pascal-Éric

Lalmy Le patron du Prg 95 conduira une liste Ps-Prg-Mup-Eelv-Mrc-M’Pep aux municipales de mars. Dernière mise à jour : 02/12/2013 à 18:00 http://www.gazettevaldoise.fr/2013/12/02/la-gauche-rassemblee-derriere-pascal-eric-lalmy/ Yannick Brard (Mup), Pascal-Éric Lalmy (Prg), Anne-Claire Defossez (Ps) et Serge Dombrowski (Osny notre ville).«Notre objectif est clairement de faire basculer Osny. Nous n’y allons pas pour mettre en ballottage le maire. En 2008, Jouy-leMoutier a basculé. Cette fois, c’est au tour d’Osny. On vise 45% des voix au premier tour». À la tête d’une gauche unie aux municipales de mars 2014, Pascal-Éric Lalmy, 40 ans, claironne son ambition. Vendredi dernier, le conseiller municipal d’opposition (Prg) a donné le coup d’envoi de sa campagne depuis le Bar du centre.

45% des voix Dans quatre mois, il conduira une liste Ps-Prg-Mup-Eelv-Mrc-M’Pep. Une gauche rassemblée qui compte profiter des dissensions entre le maire Ump, Jean-Michel Levesque et son ex-adjoint, Laurent Achite. «Face à cette droite divisée, notre unité sera notre force. Osny est une ville en panne, il n’y a pas de vision prospective pour l’avenir. C’est la fin d’un cycle politique qui a duré plus de 40 ans. La majorité est divisée et paralysée et le maire s’est bunkérisé dans sa mairie avec quatre de ses adjoints», lâche le patron du Prg 95 qui pourra compter sur le soutien d’Anne-Claire Defossez. Candidate en 2008, la première des socialistes n’a pas, cette fois, souhaité «pour des raisons personnelles et de disponibilité» conduire la liste. «Ce rassemblement est un signe fort. On montre l’exemple», juge Yannick Brard, délégué départemental du Mup. Un rassemblement qui pourrait encore s’épaissir. «On a envoyé des signaux au Front de gauche et au MoDem (Ndlr : qui a entre temps annoncé qu’il rejoignait Jean-Michel Levesque). Ils ont jusqu’à janvier pour se positionner», annonce un Pascal-Éric Lalmy convaincu que les jours de Jean-Michel Levesque sont comptés. Osny, 95 Jérôme Cavaretta


04/12/2013 La Gazette du Val d’Oise


06/12/2013 Vonews

Vague d'hommages après le décès de Nelson Mandela (6/12/2013 16:25)

A l'annonce du décès de Nelson Mandela, de nombreux politiques ont rendu hommage à l'ancien président sud-africain, décédé jeudi soir à l'âge de 95 ans. Parmi les personnalités qui ont tenu à réagir, Robert Hue, sénateur et fondateur du MUP exprime exprime « sa vive tristesse ». Le président du groupe interparlementaire d’amitié France Afrique du Sud au Sénat, qui avait rencontré « Madiba » pour la première fois en 1994, lors de l'investiture de ce dernier, estime qu'il « aura marqué d’une empreinte indélébile l’histoire de l’Afrique du Sud en contribuant à tourner définitivement la page du régime de l’Apartheid et en facilitant l’émergence d’une démocratie résolument moderne et multi raciale, celle de la « Nation Arc en Ciel ». De son côté Maurice Lefèvre, maire de Garges-lès-Gonesse, a salué la mémoire d'un « homme exemplaire dans son attitude, dans son pardon, dans son combat, par son humilité ». Et d'ajouter : « La Ville de Garges-lès-Gonesse a déjà honoré cette humilité et son combat en lui attribuant le nom d’une place publique du quartier de la Muette, permettant ainsi de se souvenir qu’il est ce symbole de la Liberté et du Vivre ensemble ». Même émotion du côté du Parti Radical de Gauche. Pascal-Eric Lalmy, chef de file du PRG 95, voit en Nelson Mandela un « symbole universel de liberté et de courage ». « Son héritage est aujourd’hui universel : il est celui d’un attachement fondamental aux valeurs de paix, de démocratie, de liberté et de justice sociale », estime l'élu. Pour Jean-Michel Ruiz, secrétaire départemental du PCF95, Nelson Mandela « restera à jamais le symbole de la lutte pour l'émancipation humaine, une de ces figures universelles qui marquent l'histoire ». Et d'ajouter « Hier, la libération de Madiba et de tout le peuple sud-africain était une victoire pour l'ensemble du genre humain. Aujourd'hui, le deuil des Sud-Africains est celui de l'humanité toute entière ». Enfin, dans un communiqué, la Ligue des droits de l’Homme déclare qu'elle « s’incline devant la dépouille de celui qui fut un révolutionnaire, un immense défenseur des droits, l’incarnation de la marche d’un peuple vers sa dignité et sa liberté » et « adresse ses condoléances à la famille de Nelson Mandela et à son peuple tout entier ».


09/12/2013 Vonews

Municipales : le MUP dévoile sa stratégie dans l'agglomération de Cergy-Pontoise (9/12/2013 09:00)

Le Mouvement Unitaire Progressiste (MUP) a dévoilé sa stratégie en vue des municipales de 2014 dans les communes de l'agglomération de Cergy-Pontoise. Les progressistes entendent bien être présent lors des municipales sur le territoire de Cergy-Pontoise. Les cadres locaux ont ainsi dévoilé les positions du MUP dans plusieurs communes. A Cergy, d'abord, le mouvement a confirmé qu'il suivra bien le maire PS sortant Jean-Paul Jeandon, malgré les difficultés à trouver un accord. « Parce que la situation nationale et locale n’autorise pas dans cette ville la gauche à jouer avec le feu le MUP ne fera des cette élection locale une question de personne », explique-t-il. En cas de succès, le MUP pourrait alors compter deux élus dans la future majorité municipale. Les représentants progressistes seront également présents sur les listes de gauche à Eragny et Jouy le Moutier, conduite par les maires sortants, à Pontoise autour de Corinne Brami et à Osny avec le patron du PRG, Pascal Eric Lalmy. A cela s'ajoutera un soutien aux listes conduites par Alain Richard, maire PS sortant de Saint-Ouen-l’Aumône, Elvira Jaouën, maire PS sortante de Courdimanche et Sylvie Couchot, amire EELV de Vauréal. Le MUP soutiendra en outre la liste de gauche de Menucourt conduite par Florence Svetecz. http://www.vonews.fr/article_23641 ©vonews - Dec 2013

11/12/2013 vonews

Osny : l’opposition décide de boycotter le conseil municipal (11/12/2013 14:29)

Constatant que le débat d’orientation budgétaire 2014 n’est pas inscrit à l’ordre du jour du prochain conseil municipal du 12 décembre, Pascal-Eric Lalmy, du « Osny notre ville » et Anne-Claire Defossez du groupe « Une Ambition pour Osny » ont annoncé leur intention de boycotter la séance. Les élus de gauche dénoncent « une dérobade de Jean-Michel Levesque qui, à cent jours des élections municipales, vise uniquement à masquer l’absence de projet de l'équipe sortante sortant et surtout les divisions de la majorité ». Le débat budgétaire pourrait ainsi être reporté après les élections de mars prochain.

http://www.vonews.fr/article_23669 ©vonews - Dec 2013


12/12/2013, Le Parisien

12/12/2013 Cergyvie

Boycott à Osny Pas de débat d’orientation budgétaire 2014, ce soir, lors du dernier conseil municipal 2013 d’Osny. Pour l’opposition, il s’agit là d’une « dérobade du maire Jean-Michel Levesque. » De ce fait, les élus de gauche ont fait le choix de boycotter le conseil municipal. Pascal-Eric Lalmy, tête de liste de la gauche rassemblée pour les élections municipales, rappelle que le débat d’orientation budgétaire, doit se dérouler dans les deux mois précédents le vote du budget primitif. Il accuse la majorité en place de vouloir « reculer le vote du budget après les élections municipales pour dissimuler leurs intentions réelles. »

http://www.cergyvie.fr/lhyper-actu-95-a-priori-pas-de-hausse-des-prix-de-rer-val-doise-cergy-pontoise-216598.html


18/12/2013 La Gazette


18/12/2013 La Gazette


25/12/2013 La Gazette


Revue de presse prg95 2013  
Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you