Issuu on Google+

leGuide aide de lecture biblique pour adultes

N°3 2009

JUILLET / AOÛT / SEPTEMBRE

Prix au numéro: 6 € / 10 CHF / 12.50 $C – Abonnement: 23 € / 37 CHF / 39 $C – Trimestriel – ISSN : 1662-9663

La Bible une référence pour les grands de ce monde

ésaïe Un prophète d’espérance

Ecclésiaste L’espérance face à la vanité !


Jéma Taboyan Rédactrice responsable

édito édito SOMMAIRE Édito + Sommaire   1 Paroles de Lecteurs   2 Méthode et Plan de lecture   3 Nouvelles nationales   4 Jean 14-16   8 Ésaïe 40-45   15 Jean 17-21   29 Ésaïe 46-55   40 1 Timothée   53 La Bible, une référence...   55 Psaume 70   64 Ésaïe 56-66   65 2 Timothée 1-4   79 Ecclésiaste 1-12   84 Tite 1-3   99 2 Samuel 1-6   103 Bulletin d’Abonnement   112

IMPRESSUM Editeurs

Ligue pour la lecture de la Bible, France et Suisse

Rédacteurs

Jéma Taboyan (Rédactrice responsable) Pierre-Yves Zwahlen (Rédacteur adjoint)

Comité de rédaction

David Boydell, Michel Charles, Jean-Pierre Frère, Florence Hernandez, David Rossé, Christian Willi

Secrétariat

Josiane Wagnières

Crédits photographiques Stockxxpert.com

Graphisme

Mise en page : Josiane Wagnières et Pierre-Yves Zwahlen Création graphique : Loïc Favre

Impression

Jordi SA, Belp, Suisse

« Je vais t’enseigner et t’indiquer le chemin à suivre, dit le Seigneur. Je vais te donner un conseil, je garde les yeux fixés sur toi. » Ps 32.8 Quelle belle promesse ! Promesse qu’il existe bien un chemin à suivre : celui de la Vie. Promesse de l’engagement personnel du Seigneur, le Très-Haut aux côtés de chacune de ses créatures. Il sait où nous nous trouvons, il connaît nos forces, nos limites, les détours que nous prenons, ou peut-être parfois, nos désirs de course en avant ! Peu importe, lui, il promet de nous guider, de ne pas nous quitter du regard… Cependant cette promesse n’a de sens que pour celui qui reconnaît son besoin de connaître ce chemin. Toute l’équipe qui a préparé leGuide est heureuse de vous présenter ce premier numéro. leGuide voudrait être un doigt pointé vers le Christ, seul véritable Guide pour notre vie. Bienvenue à vous qui découvrez pour la première fois ce guide de lecture biblique. Bienvenue à tous les abonnés du Lecteur et d’Épi dont les routes se croisent pour poursuivre ensemble celui du leGuide. Sur ce chemin, laissons-nous rencontrer par Dieu, pour qu’il envahisse notre espace, notre journée, nos pensées, notre vie… Que cette nouvelle étape soit aussi l’occasion de faire connaître et pourquoi pas d’offrir un abonnement à un ami ou à un parent. Alors suivons ensemble leGuide !




Comment méditer la Bible ? S’installer dans un lieu favorable. Respecter un moment de silence qui favorise l’atmosphère de recueillement propice à la lecture et à la méditation de la Bible.

Lire le passage du jour. Prier même brièvement pour demander à Dieu le secours de son Esprit. Méditer un texte biblique suppose une démarche interactive : Découvrir ce que le texte

voulait dire à ses premiers destinataires, puis, une fois le sens dégagé, réfléchir à la manière dont il peut devenir une parole pour moi aujourd’hui. Sans répondre à toutes les questions, en voici quelques-unes pour nous aider à vivre chacune de ces trois étapes.

Observer

Comprendre

n De qui ou de quoi me parle ce texte ?

n Quelle est la leçon principale qui se dégage de ce texte ?

n De quoi est-il question avant et après le texte ?

n Quel effet devait-il produire sur ses premiers destinataires ?

n S’il s’agit d’un récit, ai-je bien identifié tous les personnages et observé le déroulement de l’action ?

n Ce passage m’enseigne-t-il quelque chose sur Dieu : le Père, le Fils ou le Saint-Esprit ? Sur sa façon d’agir ? Sur l’être humain ?

n S’il s’agit d’un écrit prophétique ou de sagesse, d’un psaume ou d’une épître, est-ce que je peux dire en une phrase de quel sujet il est question ?

n Y a-t-il un autre texte biblique qui pourrait m’aider à comprendre celui-ci ?

S’approprier n M’aide-t-il à comprendre une situation que je vis ou qui se déroule dans mon entourage ? n Y a-t-il dans ce texte quelque chose qui me choque ou que j’ai de la peine à accepter ? n Y a-t-il un ordre auquel je devrais obéir ou une invitation à changer ma façon de penser ou d’agir ? n Est-ce que je peux puiser dans ce passage un encouragement ou une promesse ?

Répondre

Il serait dommage de ne pas répondre à la parole que Dieu nous a adressée. C’est pourquoi, méditer, c’est aussi prier. Pourquoi ne pas le faire un crayon à la main ? Noter, pour ne pas oublier, les promesses à tenir, les tâches à accomplir, les personnes à contacter.

Plan de lecture Avec leGuide, il faut six ans pour lire l’Ancien Testament, trois ans pour le Nouveau Testament. Nous suivons la liste de la Bible en 6 ans.

©Fédération Protestante de France 2007 Liste établie grâce à la collaboration du Service Biblique de la FPF, de l’Alliance biblique française, de l’Union des Églises Adventistes de France, de la Ligue pour la Lecture de la Bible et de Parole pour Tous. www.protestants.org

Abréviations Lorsque des citations bibliques sont placées entre parenthèses, elles sont abrégées selon les abréviations proposées par la Bible en français courant. Références bibliques Dans une note journalière, les chiffres entre parenthèses sans mention d’un livre biblique renvoient à un verset du passage du jour. Quand une note utilise ou renvoie à une autre traduction, elle l’indique sous les abréviations suivantes :

BB BC BJ BS NBS NEG PdV TA VS TOB BFF

Bible Bayard Bible à la Colombe Bible de Jérusalem Bible du Semeur Nouvelle Bible Second Nouvelle Édition de Genève Parole de Vie traduction de l’auteur Version Segond 1910 Trad. Œcuménique de la Bible Bible en Français Fondamental

Pour lire la Bible en un an, un calendrier de lecture spécifique est disponible. Vous pouvez le commander à la rédaction.


PAROLES DE LECTEURS Cette page vous appartient ! Nous désirons vous y donner la parole. Si des questions vous viennent à la lecture de ce guide, n’hésitez pas à nous en faire part. Nous les publierons dans cette rubrique. Mais ce lieu ne doit pas seulement être un endroit pour marquer son accord ou son désaccord avec les notes proposées. Nous souhaitons que ce soit bien davantage que cela. Notre rêve est de voir se développer de vrais échanges autour de la Parole. Que vous puissiez partager

avec d’autres ce que le Seigneur a éveillé en vous à la lecture et à la méditation du texte biblique. Pour cela, il est évident que cette modeste page ne suffira pas. C’est la raison pour laquelle un site internet est en plein développement. Vous y trouverez très bientôt un lieu dans lequel vous pourrez vous exprimer librement, mais aussi réagir aux remarques des uns et des autres, ceci non dans un but polémique ou prosélyte, mais en disciples fidèles qui cherchent à suivre leur maître avec humilité et sincérité.




Pages nationales 

Prières

Prions pour nos camps de cet été  Pour les enfants : du 6 au 16 Juillet du 4 au 9 Juillet du 4 au 9 Juillet du 6 au 19 Juillet du 12 au 26 Juillet du 12 au 26 Juillet du 6 au 19 Juillet et du 20/07 au 2/08 du 12 au 26 Juillet du 20 Juillet au 2 Août du 20 Juillet au 2 Août du 2 au 16 Août du 3 au 16 Août du 3 au 16 Août du 9 au 17 Août Le 6 Septembre du 12 au 13 Septembre Le 11 Octobre

Le retour d’Indiana Jones Bout d’Chou Sun et Fun Jeux à Olympie P’tits copains des bois Séjour en chansons

à Poët-Laval au Rimlishof au Rimlishof à St Hippolyte du Fort au Rimlishof au Rimlishof

3 sets gagnants Typ’scout Astérix aux jeux olympiques Aventure nature Silence on tourne Quercy aventure Aventure nature Inter’action Musée du désert Festival des enfants KidsGames 2009

à St Hippolyte du Fort au Rimlishof à St Hippolyte du Fort à Poët-Laval au Rimlishof au Réhoboth à Poët-Laval à Villequier au Mialet au Rimlishof à Valence

Pour les jeunes du 6 au 19 Juillet du 12 au 26 Juillet du 12 au 26 Juillet du 20 Juillet au 2 Août du 31 Juillet au 8 Août du 2 au 16 Août du 3 au 16 Août

Sur la piste des Huguenots Typ’scout Indiana D’Jeuns Séjour en chansons Sur la vague Inter’action Ace on Top Raid Quercy

à Poët-Laval au Rimlishof au Rimlishof à St Hilaire du Riez à Villequier au Rimlishof Itinérant


Pages nationales

Prières

Pour adultes et familles du 17 au 24 Juillet du 24 au 25 Juillet du 19 Juillet au 23 Août du 2 au 16 Août du 8 au 16 Août du 18 au 23 Août du 18 au 23 Août du 9 au 11 Octobre

Marche et découverte en Cévennes Concerts Séjour en chansons 09 à Cernay Camping du midi à Villeuneuve les Béziers Typ’scout Famille au Rimlishof Marche et découverte en Alsace au Rimlishof Grands-parents et petits-enfants au Rimlishof Séjour familial au Rimlishof Boîte à Trucs au Rimlishof

Prions pour la formation : n Octobre : Reprises des Cours de Formation au Ministère parmi les Enfants à Paris et Lyon (avec Gilbert Joss) n L’équipe d’Animationbiblique.org travaillera sur le contenu du site et sur un projet de livret papier les 22 et 23 Septembre. (avec Laurence Belling) n Les 19 et 20 septembre : visite à l’Église Baptiste de Tours (avec Jéma Taboyan). n Les 26 et 27 septembre, WE de l’Église d’Oasis de Vénissieux à Montmeyran (avec Marc Deroeux)

Prions pour les activités en Belgique Deux sujets de prière : n Le Séminaire de Formation au Ministère parmi les Enfants n Projet d’offrir des abonnements à « Le Guide » à des prisonniers chrétiens en collaboration avec les aumôniers.




Pages nationales 

Prières

Prions pour... L’été n’est pas fait que de belles soirées sur une terrasse, ou de balades en plein air. L’été est aussi le moment où une énergie spirituelle incroyable est déployée pour faire connaître au plus grand nombre le message de la grâce. Pensons à tous les camps qui seront organisés durant les prochaines semaines. Aux enfants qui entendront, parfois pour la toute première fois, parler de Dieu. Pensons également aux adultes qui déposeront pour quelques jours le fardeau parfois écrasant de la vie professionnelle, pour profiter de la communion bienfaisante d’une retraite ou d’un camp famille. Pensons également à ceux qui resteront à la maison, habités peut-être par un profond sentiment de solitude. Que le Seigneur puisse aussi les rejoindre et leur faire goûter la douceur de son amour et la joie de sa présence.

Prière Prions pour les enfants, les jeunes et les adultes qui visiteront nos camps. Prions pour les moniteurs et les directeurs de camp. Prions pour les finances de la Ligue, que malgré la crise, le message de l’Evangile puisse continuer d’être proclamé. Prions pour les rédacteurs des notes bibliques, qu’ils soient inspirés.


Pages nationales

Prières

Retrouvez toutes ces offres sur notre Catalogue 2009, ou sur notre site internet: www.ligue.ch

Camps et journées Cet été ne fera pas exception. Il sera riche en expériences de toutes sortes vécues par les jeunes et les moins jeunes dans des camps aussi variés qu’enrichissants. Pensons à tous ceux qui verront leur vie transformée durant cet été.

Séminaires et formations Formation au ministère parmi les enfants « Préparons Noël », 26 septembre, Vennes. Le but de ce séminaire est d’offrir un programme « clé en main » aux membres de nos églises impliqués dans la préparation de la Fête de Noël.

Guides bibliques Il n’y a pas que leGuide qui a fait peau neuve cet été. Offrez-vous « Spécial vacances » et glissez-le dans vos valises. C’est un guide biblique qui vous accompagnera durant 15 jours pendant vos congés. Idéal pour le repos de l’âme!

éditions Deux nouveautés cet été : « Qui dites-vous que je suis » une réflexion sur l’évangile de Marc à lire et à écouter. « Pourquoi je lis la Bible » pour aller au-delà de certaines idées reçues sur le texte biblique.

ressources Jean-Luc Emery et David Rossé sont nos deux spécialistes jeunesse. Ils se feront un plaisir de venir animer une soirée de groupes de jeunes dans votre église en présentant des thématiques aussi variées qu’actuelles.

évangélisation Vous cherchez une animation originale pour faire connaître Jésus-Christ aux enfants de votre quartier ou de votre ville ? Ne cherchez plus ! Le Ludo’Bible, une roulotte de 8 mètres, permettra à vos enfants de découvrir le monde extraordinaire de Dieu.




Introduction 

Jean 14 -16 Rédacteur de cette série Daniel Bresch

-3 1. Jean 14.2 aison Notre m 7 2. Jean 14.2 e paix? d Besoin .4 3. Jean 15 de Dieu Présence .11 4. Jean 15 la joie! Un but: .33 5. Jean 16 quotidien Souci du 5 étapes à ne pas manquer Si vous n’avez pas le temps de lire toute la série, voilà 5 textes à lire absolument !

Une perspective renouvelée ! Besoin de prendre du recul, de s’offrir une nouvelle perspective à l’aube de cette période de vacances ? Alors plongez-vous dans ces quelques lignes de l’évangile ! Quelles bonnes nouvelles ! Quel réconfort ! Quel amour, celui du Père, celui du Christ envers nous. Magnifiques promesses que nous voyons se réaliser en plaçant notre confiance dans notre Père et dans l’action de son Esprit. Ce sont ces discours que Jésus a choisi de laisser à ses disciples pour qu’ils puissent continuer à vivre sans lui en tant que présence physique à leurs côtés. Message qui nous touche donc en plein cœur. Le hasard du calendrier fait que nous commencions notre lecture avec LeGuide par ces passages en tous points extraordinaires. Un petit signe pour nous souhaiter un bon début ?

EN RÉSUMÉ

POUR ACCOMPAGNER LA LECTURE

Jésus parle à ses disciples une dernière fois. Il les prépare à vivre sans lui, ce qu’ils n’ont pas encore compris. Son but est de leur répéter que le lien les unissant ne va pas s’effilocher, mais que, au contraire, il va s’affermir dans une communion encore plus intense qu’auparavant.

n En quoi ces discours de Jésus font-ils partie de ma vie de foi ? n Sont-ils à même de renouveler nos perspectives pour notre vie quotidienne ?


Mercredi 1er juillet

Jean 14.1-14 Daniel Bresch Du 1er au 6 juillet

Tension extrême Les disciples sont en état de choc : stupéfaits par l’acte de Jésus prenant la place de serviteur, bouleversés d’apprendre qu’il y a un traître parmi eux et que le meilleur d’entre eux sera un lâche (voir chapitre 13). Pour comble, ils sont scandalisés par l’annonce de la séparation imminente d’avec Jésus. La tristesse les submerge, ils sont déstabilisés, effrayés. Jésus les abandonnerait-il, sans guide, sans protection ? Dans ce moment de tension extrême, Jésus les exhorte : Ne soyez pas inquiets, troublés (1) ! Parole de compassion et de consolation : Jésus aussi a connu le trouble 1, et combien plus intensément. Mais ici, il y a bien plus que des émotions à surmonter. En ajoutant : « Croyez en Dieu et croyez aussi en moi » (1, BC), Jésus donne un ordre qu’avec force et patience il va expliquer. Tu ne me connais pas ? Tout le problème réside dans l‘identité de Jésus. Qu’implique ce « croyez aussi en moi » ? Les qua-

tre questions des disciples 2 démontrent que le sens de l’heure présente leur échappe totalement. On peut s’étonner que ceux qui étaient ses compagnons aient la mémoire si courte. Et nous ? Pourtant Jésus leur a déjà dit beaucoup sur lui et son Père ! Jésus revendique la même confiance en lui qu’en Dieu, le Père souverain, juste et aimant, parce qu’il est parfaitement un avec lui. Jésus seul accomplit entièrement ce que le Père a ordonné : la croix, la résurrection, la rédemption. Son « départ » est nécessaire; il reviendra, afin que cette « gloire » apparaisse et que ses disciples puissent y prendre part. Le vrai remède au trouble est une foi éclairée par la révélation du Fils. De quoi se nourrit et se structure ma foi ? Quelle prise les émotions et les événements ontils sur elle ?

BIBLE EN 1 AN : 2 Rois 20.1-22.2 • Ps 149 • Prov 17.25-26 • Gal 6.1-18

Définition Le cœur : ce terme se trouve en grec dans le 1er verset. Au sens biblique, il désigne non seulement le siège des sentiments, mais aussi le centre de la personne avec ses pensées, sa mémoire, ses choix décisifs, sa conscience, sa foi…  Le même verbe est employé en 11.33 ; 12.27 ; 13.21 pour décrire l’état d’esprit de Jésus devant sa passion. 1

 (13.36 ; 14.5, 8, 22) Jésus semble construire son message d’adieu à partir de ces questions; en fait il les anticipe. 2

PRIER avec le Psaume 39




Jeudi 2 juillet 10

Jean 14.15-31 Question de regard Préoccupés, craignant de perdre leur sécurité, les disciples ont manifestement du mal à entrer dans la réalité du message de Jésus. L’interrogation de Jude (22) rejoint les questions précédentes : savoir… voir… et maintenant, quand et comment 1 ? Jésus les accepte : elles révèlent des angoisses légitimes. Par paliers successifs il élargit l’horizon pour tirer les disciples hors de leurs catégories de pensées et de ressentis. Il cherche à les libérer de leurs croyances pour accéder à la foi véritable. Cela exige un changement profond de leur regard sur le Maître (15). Il leur faut découvrir une relation radicalement nouvelle avec lui grâce à son départ et après celui-ci (18-20, 28). Il ouvre leur esprit sur le mobile et la vie de la foi : croire, c’est aimer - et aimer, c’est obéir (15, 21, 23, 28). La foi aimante devient obéissance agissante et non l’inverse. C’est ainsi que nous grandissons en connaissance de Dieu.

L’irruption de l’Esprit C’est dans ce contexte que Jésus annonce la venue de l’Esprit et explique le sens de ce don (16-17 et 26). Il est le « Paraclet » 2, Esprit de vérité comme Jésus lui-même est vérité, Esprit Saint qui appartient à Dieu, vient de lui, comme Jésus est le Saint de Dieu (6.69). Il est « autre » comme Jésus est « autre » que le Père, mais les trois sont un, comme Dieu est un. Voyant ses disciples inquiets, Jésus ne leur révèle pas tout ce qui le concerne, mais souligne trois bénédictions importantes : n sa présence permanente avec et en eux (17s, 23b), n son souci de les enseigner et d’être leur mémoire (26), n sa paix sûre plus forte que tout (27). Si seulement ils pouvaient se « dé-préoccuper » d’euxmêmes (28) ! C’est lui qui va vers la mort – pour eux et le monde 3. Debout ! Le prince du mal n’a ni droit, ni prise, ni puissance sur lui (30ss).

BIBLE EN 1 AN : 2 Rois 22.3-23.30 • Ps 150 • Prov 17.27-28 • Act 1.1-26

À méditer Un point central : la venue de l’Esprit est liée à la mort et la résurrection - la glorification (13.31) - de Jésus (19,  28ss), il est l’Esprit de Jésus exalté.  Voir l’interpellation des frères de Jésus (7.3s) nourrie par l’interprétation traditionnelle de la prophétie comme accomplissement immédiat (és. 40.5). 1

 Ou : aide, assistant, soutien, défenseur, conseiller, consolateur… 2

 Ainsi l’a voulu le Père (31), en parfaite harmonie avec l’Esprit, afin de vaincre le péché et la mort (12.32 ; Hébr 2.14-15 ; 9.14). 3

PRIER avec le Psaume 40


Samedi 4 juillet 12

Jean 15.18-16.4 Amour et haine à présent, Jésus situe la mission confiée à ses apôtres dans son contexte de réalité. La transition paraît brutale (17, 18). Mais Jésus ne peut laisser ses disciples dans l’incertitude ou l’illusion. Il ne s’écarte d’ailleurs pas du point central de son message qui est l’accomplissement de la volonté du Père par sa mort et sa résurrection. La croix n’est pas un accident malheureux dû au jeu des forces en présence. Les causes sont plus profondes : elle est le fruit de la haine (18), d’une ignorance aveugle (21), du refus obstiné de la vérité qui dévoile malfaisance (22), mépris, orgueil et mauvaise foi (24). En Jésus, cible directe de l’opposition violente du monde, c’est le Père qui est rejeté (23ss ; 16.3). Voilà un enseignement éclairant ! À contre-courant Le même principe atteindra aussi les disciples : tôt

ou tard, s’ils sont conséquents, ils seront identifiés à Jésus (13.35). Le monde les reconnaîtra, puisque leur manière d’être (vérité, grâce, fidélité, intérêt pour les autres, maîtrise de soi, renoncement…) contrecarre et condamne ces rapports de force. Tôt ou tard, la mission entraîne la souffrance, à la suite de Jésus (15.18-20 ; 16.2). Si le message a pour centre la Croix de Jésus, celle-ci sera également la marque de la vie du messager (2 Cor 4.12). Au milieu de ces paroles dures à entendre (16.1) Jésus encourage ses disciples : il nous a précédés (15.18-20), nous laissant un exemple. Il affirme avec force que nous lui appartenons car il nous a choisis (19) : Dieu est le maître de toute situation. Enfin et surtout, il envoie son Esprit qui nous précède (26).

BIBLE EN 1 AN : és 1.1-2.22 • Ps 2 • Prov 18.3-14 • Act 2.42-3.26

À méditer Nous n’avons pas à « inventer » notre témoignage : c’est l’Esprit qui vient à notre aide (27). PRIER avec le Psaume 42


Mercredi 8 juillet

ésaïe 40.12-31 contempler la gloire Pour clore la longue période de purification d’un peuple tenté par l’idolâtrie des païens, Ésaïe vient de survoler le programme préparé par Dieu. Il passe maintenant à la question de la capacité de Dieu à le réaliser dans les faits. Il divise sa démonstration en quatre paragraphes qui commencent, chacun, par une ou plusieurs questions rhétoriques – signe de l’évidence de son propos. Les deux premiers paragraphes s’adressent à toutes les nations, les deux derniers au peuple de Dieu : n La puissance du Dieu qui a créé tout l’univers (12-14) relègue à leur juste place les grands de ce monde (15-17). Leurs faux dieux sont dépourvus de toute vie (18-20). n Le créateur exerce une seigneurie absolue sur le monde qu’il a appelé à l’existence (21-24). n La grandeur du « Saint (d’Israël) » doit émerveiller les croyants (2526). n Dieu reste fidèle aux engagements pris en-

vers Israël (27-28) ; il a le pouvoir de susciter la même fidélité chez son peuple (29-31). La place du culte dans la vie du peuple de Dieu Les derniers versets soulignent la nécessité d’un service actif chez tous ceux qui font profession de foi, chacun en fonction de ses possibilités (qui peuvent diminuer avec l’âge, v. 31). Mais ce service est vide de sens s’il n’est pas précédé d’une contemplation profonde et d’une célébration fervente du Dieu éternel, toutpuissant et d’une sagesse infinie. On peut trouver dans cette affirmation l’ébauche d’une solution à la question souvent débattue : Dieu s’intéresse-t-il à ce que « nous sommes » ou à ce que « nous faisons » ? Il ne s’agit pas d’opposer l’être et le faire, mais de fixer une priorité : notre personne doit être marquée de façon indélébile par une communion soutenue avec le Seigneur, préalable indispensable à des actes d’une valeur réelle à ses yeux.

BIBLE EN 1 AN : és 10.1-11.16 • Ps 6 • Prov 18.11-12 • Act 7.1-29

PRIER avec le Psaume 45

17


Dimanche 12 juillet

ésaïe 42.10-25

après l’abattement, la joie ! Le thème du serviteur qui fera des choses nouvelles suscite, comme il se doit, un cantique nouveau (1012). Au lieu de se limiter au sort d’Israël (cf. ch. 12), ce chant aura une portée universelle. Les païens l’entonneront avec les Israélites dans deux endroits où ces derniers se trouvaient mal à l’aise (10) : en mer, élément dont ils avaient peur par manque de familiarité et sur des terres arides, habitat naturel des bédouins d’Arabie (« Quédar ») et des Édomites. On chantera avec d’autant plus de conviction que Dieu s’adonne pleinement à l’œuvre de rédemption tel un soldat qui se lance sans crainte dans la mêlée (13), allant jusqu’au bout pour assurer la défaite du mal (14-15) et le salut d’un peuple qu’il n’abandonne pas malgré sa cécité (1618). On peut parler d’une préfiguration du chant des rachetés au ciel (Apoc 5.9).

En attendant la consommation de l’histoire, le combat contre le mal se poursuit : Israël a encore besoin d’être secoué. Les vertus du serviteur serviront, par voie de contraste, à mettre en lumière les défaillances du peuple élu (19-25). Dieu lui reproche, comme par le passé, son entêtement dans le péché (20) malgré tous les dons reçus d’en haut (18-21). Le sermon du prophète s’achève par un nouvel appel pressant de prêter l’oreille à la parole de Dieu (23). Ses malheurs doivent inciter le peuple à se tourner vers Celui qu’il a offensé (24-25). Une prédication toujours d’actualité Le « chant nouveau » (1017) n’est nullement désuet, la prédication cinglante (18-25) non plus. Nous sommes souvent aussi aveugles que les compatriotes du prophète.

BIBLE EN 1 AN : és 22.1-24.23 • Ps 9.14-21 • Prov 18.19-20 • Act 9.1-25 DIMANCHES ET FÊTES : Amos 7.12-15 • 2 Cor 12.7-10 • Marc 6.7-13

À méditer Pour peu qu’un malheur arrive à l’improviste, nous nous détournons du Créateur en lui reprochant son indifférence pour nos souffrances ou en prétextant les injustices de notre monde. Les épreuves doivent, tout au contraire, montrer la réalité de notre foi et nous rapprocher du seul Consolateur capable d’« essuyer toute larme » (25.8 ; Apoc 7.17c).

PRIER avec le Psaume 85

21


Mercredi 22 juillet 32

Jean 18.28-38 Quelle Est la question ? Face aux interrogatoires du grand-prêtre (19), Jésus répond par une interrogation. À la question de Pilate « Es-tu le roi des Juifs ? » (33) Jésus répond encore par une question : Pilate s’énerve et revient sèchement avec un « Qu’as-tu fait ? » (35) Quand nous relisons les réponses de Jésus à sa mère – aux noces de Cana – (2.4), à Nicodème qui vient le trouver de nuit (3.3ss), à la femme samaritaine (4.10), à Marthe et Marie, au premier abord, elles sont souvent déroutantes. En fait, ce sont des réponses qui font réfléchir, qui font progresser. Celui qui se prête à la démarche s’approchera du Royaume. Par contre, Jésus répond en toute simplicité aux personnes fragilisées, les exclus, les petits. Quand un lépreux le supplie : « Si tu le veux, tu peux me rendre pur » (Matt 8.2), Jésus répond simplement : « Je le veux, sois pur » (Matt 8.3).

chose : pouvoir mieux l’accuser. Lui répondre simplement serait inutile. En revanche, si le grand-prêtre saisissait la perche que lui tend Jésus et répondait clairement à la question « Pourquoi m’interrogestu ? » (21)… Jésus pourrait transformer sa relation avec Dieu. Pilate, lui, se laisse entraîner à faire un bout de chemin avec Jésus. Il aime la discussion. Il va jusqu’à poser une excellente question : « Qu’est-ce que la vérité ? » (38) Mais, trop habitué au bavardage, sans attendre la réponse très pertinente que Jésus aurait pu lui donner, il va retrouver ceux qui accusent Jésus.

À méditer Nos questions sont-elles de vraies questions ? Que faisons-nous des réponses parfois inattendues voire déroutantes de notre maître ?

Questions perdues En réalité, le grand-prêtre ne veut nullement approfondir l’enseignement de Jésus : il est sûr de le connaître. Il ne veut qu’une BIBLE EN 1 AN : és 48.12-50.11 • Ps 18.1-20 • Prov 19.15-16 • Act 15.1-35

PRIER avec le Psaume 57


Jeudi 23 juillet

Jean 18.39-19.16 Quand La foule vocifère Pilate n’exerce pas la justice. Il se demande quelle décision lui procurera le moins d’ennuis ! Il ne trouve aucun motif de condamnation en Jésus, mais comme la foule crie, il livre Jésus à ses soldats désœuvrés qui font de Jésus un objet de cruauté et de dérision. S’il condamne Jésus, Pilate peut craindre la punition de Dieu, puisque Jésus prétend être le Fils de Dieu. S’il relaxe Jésus, Pilate doit craindre sa hiérarchie, car, en tant que roi, Jésus s’oppose à César. En tout cas, c’est ce qu’insinuent les Juifs. Devant la pression populaire, entre deux maux, Pilate choisit

 Jusqu’à quand danserez-vous d’un pied sur l’autre ? Si c’est le Seigneur qui est Dieu, suivez-le ! celui dont la menace est la moins immédiate. Sans autre argument que la foule hurlante, il livre un homme à une mort atroce. Et cet homme est sans péché. Il est l’Agneau de Dieu qui ôte le péché du monde.

En son temps, le prophète Élie avait lancé un appel vigoureux à ceux qui, comme Pilate, hésitent : « Jusqu’à quand danserez-vous d’un pied sur l’autre ? Si c’est le Seigneur qui est Dieu, suivez-le ! » (1 Rois 18.21, TOB). Jésus, un roi venu d’ailleurs À sa naissance, Jésus a été annoncé comme le roi des Juifs par les mages (Matt 2.2). En privé, il accepte la déclaration de foi de Nathanaël : « Tu es le Fils de Dieu, le roi d’Israël ! » (1.49) Mais Jésus ne s’est jamais autoproclamé roi, jusqu’à ce que Pilate le somme de répondre (18.37). Jusque-là, au contraire, il se soustrait à l’enthousiasme des foules qui veulent le faire roi (6.15). Jésus n’a pas menacé le pouvoir de César, car, comme il le précise à Pilate : « Mon Royaume n’appartient pas à ce monde » (18.36, BC, NBS). Jusqu’à aujourd’hui, Jésus est un roi « à choisir ». Un jour, tout genou fléchira devant lui. (Phil 2.10-11).

BIBLE EN 1 AN : és 51.1-53.12 • Ps 18.21-35 • Prov 19.17-18 • Act 15.36-16.15

À méditer Les réponses décalées de Jésus sont des perches tendues, des occasions de grâce… même pour ses ennemis.

PRIER avec le Psaume 58

33


Samedi 25 juillet

Jean 19.28-42 Écoutons le témoin ! Du signe de mort, Dieu fait un signe de partage de vie, de salut : l’eau et le sang coulent pour la purification, le salut de celui qui écoute le témoignage. Oui, ce sabbat est grand. Du lieu de mort où démarrait la scène, le lieu du crâne (17), le lecteur arrive à la douceur d’un jardin, avec un tombeau tout neuf (41). Jardin… neuf… Jean suggère finement le renouvellement de toute la création qui va surgir avec l’écho de Genèse 2. Dans ce qui paraît l’échec le plus absolu, Dieu prépare silencieusement le renouvellement de toute la création. Sachons donc suspendre nos lamenta-

tions. Au cœur des échecs, Dieu travaille inlassablement. Toi, moi… témoins ? Deux hommes se lèvent. La mort de Jésus a immédiatement comme effet de faire sortir de l’ombre deux disciples : l’un inconnu, secret, nous dit le texte, l’autre connu puisqu’il était venu de nuit, au début de l’évangile, questionner Jésus (3.1-21). Il faut parfois du temps… Mais ces deux hommes posent des gestes clairs, qui les compromettent : ils honorent Jésus 1. Ils célèbrent ce que Dieu fait, non pas par la Pâque, traditionnelle, mais par ces gestes qui disent leur foi devant ce corps pourtant mort 2.

BIBLE EN 1 AN : és 57.14-59.21 • Ps 19 • Prov 19.21-22 • Act 17.1-34

À méditer Aujourd’hui, laissonsnous surprendre par d’éventuels témoignages venant de personnes inattendues. Laissons-nous faire aussi par l’Esprit, pour poser des actes simples qui disent notre amour et notre foi en Celui qui travaille aujourd’hui encore pour sauver le monde.  Cent livres de myrrhe et d’aloès est la quantité pour la dépouille d’un roi. 1

 Impurs pour avoir touché un mort, ils ne pourront pas célébrer la Pâque. 2

PRIER avec le Psaume 60

35


La Bible aujourd’hui

Enquête

55

La Bible, une référence pour les grands de ce monde La Bible n’a pas fini de faire parler d’elle. L’ouvrage, une collection de livres millénaires, a alimenté la réflexion, l’admiration et la contestation de nombreuses personnalités, croyantes ou non. Les chrétiens ne sont pas les seuls à s’y référer. Le socialiste français Michel Rocard, Premier ministre de 1988 à 1991, affirme par exemple : « C’est l’évangile et ma longue éducation protestante qui a fait de moi un homme de gauche », même s’il affirme avoir perdu contact

avec elle vers l’âge de vingt-cinq ans. Christine Boutin, actuelle ministre française du Logement de la Ville, s’était illustrée en montrant une Bible qu’elle a citée à l’Assemblée nationale. C’était en 1998, lors du débat sur le pacs. OutreRhin, la chancelière allemande Angela Merkel, qui a grandi dans un foyer pastoral, reconnaît elle aussi que la foi et la Bible inspirent son mandat politique et ses choix. Quant à Hans-Rudoph Merz, président suisse, il a toujours une Bible sur lui (lire encadré).

Magazine leGuide

Comme tous les Présidents américains, Barack Obama a juré fidélité sur la Bible lors de son investiture.


La Bible aujourd’hui 56

Enquête

Le président suisse

a toujours une Bible sur lui « La Bible a une grande valeur à mes yeux. C’est l’ouvrage le plus complet qui soit. On y trouve de tout, des romans policiers, des biographies, des paraboles. L’Ancien Testament est fascinant. Quant au Nouveau Testament, l’éthique du mariage et du divorce ou les valeurs comme la vérité, tout y est ! ». Hanz-Rudolph Merz, président de Confédération helvétique en 2009, a toujours une Bible sur lui. Cette habitude remonte à l’époque où il travaillait pour une multinationale en Amérique du Sud. « Des dirigeants d’entreprises y étaient fréquemment kidnappés pour obtenir une rançon. Une de mes connaissances a connu cela. Il m’a raconté que le plus dur, durant sa captivité, avait été de n’avoir aucune occupation ». Comme il l’a expliqué au magazine IdeaSpektrum, Hanz-Rudolf Merz s’est dit que si cela devait un jour lui arriver, il aurait au moins une Bible avec lui. Bien qu’il ne risque plus d’être enlevé, le politicien suisse a donc gardé cette habitude. Mieux, il lit régulièrement des passages de la Bible que ce soit en avion, en voyage ou lorsqu’il a du temps à tuer : « Je suis constamment surpris de voir ce que l’on découvre en lisant ce livre avec un peu de curiosité et attention. »

Les penseurs actuels considèrent eux aussi que la Bible est une référence incontournable pour comprendre l’histoire et la culture européenne. André Comte-Sponville et Luc Ferry, athées déclarés et assumés, s’y référent souvent dans leurs ouvrages ou leurs conférences. Dans Quel devenir pour le Christianisme? (Éd. Salvator), le se-

cond rappelle que s’il devait emporter un livre sur une île déserte, ce serait l’évangile de Jean : « Je connais les évangiles. Ils m’ont passionné plus que tout autre texte philosophique au monde », témoigne-t-il (lire encadré). De leur côté, les écrivains y ont puisé durant des siècles leur inspiration. Le

romancier Marek Halter a par exemple consacré une trilogie aux femmes de la Bible, brodant à partir des récits de l’Ancien Testament des biographies de Sarah et de Séphora notamment. à Hollywood, le doublement oscarisé Denzel Washington, acteur célèbre pour ses interprétations dans Malcom X, Philadelphia ou encore Training Day, commence la journée par la lecture de la Bible : «J ’ai commencé, il y a bien des années, à lire la Bible, d’un bout à l’autre »,


La Bible aujourd’hui

Zé Roberto :

« Mes titres passeront, pas la Bible » Écouter le footballeur brésilien Zé Roberto prêcher l’Évangile est une expérience hors du commun. Sur une estrade, le milieu de terrain aligne deux mi-temps d’une traite. Ce jour-là à Zurich, plusieurs footballeurs de Super League helvétique (équivalent de la Ligue 1) sont aux premiers rangs. On attend un témoignage de vie et voilà que le footballeur prononce une prédication sur le thème du salut, multipliant les citations bibliques. En marge du culte, le numéro 15 brésilien nous donne un aperçu de l’influence de la Bible sur sa vie : « Vous connaîtrez la liberté et celle-ci vous rendra libre », dit Ésaïe 8, 32. « Je ne suis pas esclave de mes titres. Comme d’autres choses, ils disparaîtront. Par contre, la Parole de Dieu ne passera pas. Jésus a la première place dans ma vie et c’est bien plus important ». C’est sans surprise qu’on entend Zé Roberto évoquer sa future reconversion comme pasteur, lorsqu’il aura raccroché les crampons.

57

Magazine leGuide

Enquête


La Bible aujourd’hui 58

Enquête

a-t-il confié au portail Beliefnet. Sa foi, ce fils de pasteur l’a rendue publique depuis de nombreuses années. Il a ses habitudes : « Je commence chaque nouvelle année en lisant l’évangile, comme nous l’a suggéré notre pasteur ! », a-t-il confié à Beliefnet. Il a également prêté sa voix à une version audio de la Bible interprétée par des stars afro-américaines. La Bible inspire jusque sur les pelouses de football. Ainsi, le Brésilien Zé Roberto, sociétaire du prestigieux Bayern de Munich, consacre une partie de son temps libre à prêcher l’évangile. S’il connaît si bien la Bible, c’est qu’il la lit depuis son enfance ; depuis que la foi a changé sa maman, au beau milieu de la pauvreté des favelas (lire encadré). La Bible, un bestseller A l’écart des projecteurs des chroniques littéraires, la Bible demeure un succès d’édition sans précédent. Elle l’a encore démontré avec le succès de la Bible à 1.50 €/ CHF 2.50, qui vient de franchir la barre symbolique du millionième exemplaire vendu. Un récent sondage GFK-Eurisko, réalisé dans huit pays d’Europe, montre qu’un peu moins d’un Français sur deux possède une

Luc Ferry : L’influence

de la Bible est gigantesque « L’influence de la Bible est infiniment plus grande qu’on ne l’imagine. Pas seulement parce qu’il y a encore deux milliards de chrétiens dans le monde, mais surtout parce que toute une partie de notre culture y est attachée. Sans même que nous en prenions conscience, il est impossible de visiter un musée, de lire un ouvrage d’histoire ou, plus simplement encore, de comprendre notre calendrier sans considérer la Bible », analyse le philosophe Luc Ferry. La parabole des Talents est pour lui un monument : « D’apparence anodine, elle représente en réalité une véritable révolution morale qui fonde l’humanisme moderne. Cette parabole signifie que la valeur d’un être ne dépend pas des dons naturels qu’il a reçus, mais de ce qu’il en fait ; pas de la nature mais de la liberté ». L’ancien ministre en tire une application républicaine et laïque, mais tout de même : « Même pour un non croyant, cette religion vaut le détour ! » Lorsqu’il était au gouvernement, Luc Ferry s’est d’ailleurs engagé pour l’étude de la Bible et des autres grands textes religieux, une nécessité à ses yeux : « Ou alors, il faut dire clairement que nos enfants ne comprendront désormais plus rien à 90% de l’histoire de l’art et de la littérature ! »

Bible à la maison, contre trois Italiens sur quatre. Il y a un large consensus sur l’idée qu’il faille l’étudier à l’école (62% des sondés italiens y étaient favorables, contre 60% au RoyaumeUni et 56% en Allemagne. En France, ce chiffre n’est que de 24%). Mais la définition qui a recueilli le plus

de suffrages de la part des sondés est celle d’une « parole inspirée de Dieu ». Christian Willi

Cet article est réalisé en collaboration avec Alliance Presse


Mercredi 12 août

1 Timothée 2.1-15

PRIÈRE ET ATTITUDE Paul se tourne vers la vie interne de l’Église, l’organisation des cultes et le comportement des chrétiens. Effectivement, les faux enseignants et les personnes évoquées dans le chapitre 1 avaient créé une mauvaise ambiance dans l’Église. Ainsi la prière d’intercession, avec reconnaissance, prend une importance primordiale. Les chrétiens sont appelés à supplier Dieu pour

Ne soyons pas prisonniers des gestes corporels, mais libres dans l’expression spirituelle et que tout soit conduit dans un esprit d’amour les uns pour les autres. le salut de tous, surtout, en l’occurrence, pour ceux qui détiennent le pouvoir temporel. Ce faisant, ils en bénéficieront. Car lorsque Dieu intervient dans la vie des païens, les conditions de vie des chrétiens s’améliorent. Que les hommes et

les femmes prient Jésus, le seul qui peut réconcilier les hommes avec Dieu (5). Que leurs prières soient motivées par la volonté de Dieu qui est qu’aucun ne périsse (2 Pi 3.9, BC) et animées d’un esprit désintéressé, sincère et pur (8-9). Adorons en esprit et en vérité Prier les mains tendues vers le haut était une pratique courante déjà chez les Israélites (Ex 9.29 ; 1 Rois 8.22, 38, 54 ; 2 Chron 6.12-13, 29 ; Esd 9.5 ; Ps 88.10 ; 143.6 ; és 1.15). Ce geste d’adoration et de supplication évoquait le lien entre l’homme et Dieu. De nos jours, nous avons tendance à élever les mains dans un geste de louange et de fermer les mains devant le corps lors de l’intercession. Ne soyons pas prisonniers des gestes corporels, mais libres dans l’expression spirituelle et que tout soit conduit dans un esprit d’amour les uns pour les autres. Que l’harmonie et l’unité fraternelles règnent dans nos assemblées.

BIBLE EN 1 AN : Jér 30.1-31.22 • Ps 32 • Prov 20.27-28 • 1 Cor 2.6-16

Annexe Les fameux versets 11-12 sont à l’origine de bien des controverses concernant la place de la femme dans l’église. Ce n’est pas ici que l’on peut aborder ce sujet de façon satisfaisante. Le livre « Qui a dit que la femme ne doit pas enseigner ? » de Charles Trombley (édition: la Lumière de la Vie, 1999) nous propose une autre façon de voir ce passage (11-15). PRIER avec le Psaume 75

59


112

Abonnez-vous ! Diffuseurs francophones LLB – Belgique Avenue Giele 23, 1090 Bruxelles - Belgique CCP : LLB, Association sans but lucratif 000-0600239-03 Tél : 02 427 92 77 Fax : 02 428 82 06 info@ligue.be Directeur de la publication : Jean-Pierre Frère LLB – Canada 1701 rue Belleville, LeMoyne, Québec, J4P 3M2 - Canada Tél : 450 465 0445 Fax : 450 923 8966 ligueqc@cam.org Directeur de la publication : Donald Tardif LLB – France 51 bd Gustave André, BP 728, 26007 Valence Cedex - France CCP Lyon 567-70E abonnements@llbfrance.com Tél. 04 75 56 15 18 Fax 04 75 56 02 97 www.laligue.net Directeur de la publication : Marc Deroeux

TARIFS

Abt annuel

Suisse 37 CHF France 23 € Belgique 23 € Canada 39 $C TOM et autres pays Par la France : 28€70

Numéro 10 CHF 6€ 6€ 12.50 $C

Valable jusqu’à Septembre 2010. Ces prix s’entendent TVA, TPS et TVQ comprises.

Mentions légales

LLB – Suisse 70 chemin de Bérée, 1010 Lausanne - Suisse CCP 10-4151-9 info@ligue.ch Tél : 021 651 20 10 Fax : 021 651 20 19 www.ligue.ch Directeur de la publication : Michel Siegrist

© Ligue pour la Lecture de la Bible, BP 728, 26007 Valence Cedex Dépôt légal : Juillet 2009 ISSN : 1662-9663 Commission paritaire n° 1102 G 82582

BULLETIN D’ABONNEMENT et de commandes q Je souscris à …… abonnements leGuide. q Je désire recevoir gratuitement un exemplaire du leGuide q Je commande __ expl. de « Pourquoi je lis la Bible » (15.– €  •  18.90 CHF) q Je commande __ expl. de « Spécial vacances » (4.20 €  •   9.90 CHF) q Je commande __ expl. de « Bible et archéologie » (25.– €  •   48.90 CHF) Nom :

________________________________ Prénom : ______________________________

Sexe:

________ Naissance : ___/___/______

Adresse :

________________________________________________________________________

Code postal: ______________________

Localité : ______________________________

Téléphone : ______________________

Mail :

______________________________

Pour les abonnements offerts, facturer à : _________________________________________________ _______________________________________

Signature : ______________________________

Paiements : n pour la France par chèque, à la commande n pour la Suisse et la Belgique à réception de la facture  Réduction pour les commandes en nombre, les églises, missions, etc… Adressez votre demande à la Ligue de votre pays. q “J’autorise la Ligue à utiliser mes coordonnées pour me proposer d’autres offres de son ministère (livres, CD, Guides de lecture, camps, formations, ...)” q “J’autorise la Ligue à communiquer mes coordonnées à un tiers offrant des services analogues à ceux de la Ligue.” “Conformément à la loi n° 78-17 du 6 janvier 1978 relative à l’informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d’un droit d’accès, de modification, de rectification et de suppression des informations vous concernant. Vous pouvez exercer ces droits en nous contactant par email »



leGuide specimen