Page 1


La LIGUE

Le SERVICE BIBLIQUE de la FPF

La Ligue souhaite faire connaître la Bonne Nouvelle de Jésus-Christ et encourager les personnes de tout âge à rencontrer Dieu, chaque jour, au moyen de la Bible et de la prière.

­­ Service biblique de la Fédération protestante Le de France assure un travail d’animation et de formation bibliques.

Elle travaille avec des salariés et de nombreux bénévoles. Elle est au service des églises et collabore avec les œuvres chrétiennes. En plus des publications et autres ressources, la Ligue propose un ensemble d’activités comme des séjours de vacances, de l’animation biblique et des formations. Association loi 1901, la Ligue pour la Lecture de la Bible en France fait partie d’une mission internationale active dans plus de 130 pays. La Ligue est aussi membre de la Fédération Protestante de France et de l’Alliance Évangélique Française. www.LaLigue.net

La pédagogie qu’il met en œuvre favorise une lecture informée et respectueuse des textes bibliques. Elle encourage les lecteurs à s’impliquer, à se laisser interpeller, à entrer en débat et à se rencontrer autour de ces textes. Cette pédagogie active est au service des Églises, Communautés, Institutions, Œuvres et Mouvements de la Fédération Protestante de France, ainsi que de tout public.

www.protestants.org

La Ligue, BP 728, 26007 VALENCE Cedex, France F.P.F. 47 rue de Clichy, 75311 PARIS Cedex 09 © animationbiblique.org LE LIVRE 2010 – Ligue pour la Lecture de la Bible en partenariat avec le Service biblique de la Fédération Protestante de France Infographie : Damien Baslé – Montélier – France Illustrations : Gilbert Bouchard Impression : IMÉAF – La Bégude de Mazenc – France Dépôt légal : Juin 2010 N° d’imprimeur : ISBN : 978-2-85031-692-0 Tous droits réservés.


PRÉFACE LE LIVRE Cet ouvrage a une genèse. Il est le fruit d’un long et patient travail fait d’expériences et d’analyses. Il est l’expression du désir qui nous anime : lire la Bible en groupe, dans une disponibilité à la rencontre, à l’écoute et au dialogue. Il dit enfin que nous nous inscrivons dans une démarche de transmission. Nous espérons en effet que ce qui nous anime en animera d’autres, qui s’approprieront de façon originale les outils que nous leur offrons.

Les outils que nous proposons dans ces pages sont inspirés de ceux qui se trouvent sur www.animationbiblique.org. Comme son nom l’indique, ce LIVRE tire sa substance du SITE que nous avons ouvert en juin 2006 et qui est dédié à la lecture de la Bible en groupe. Ce LIVRE est en effet conçu dans le même esprit que le SITE mais ne se substitue pas à celui-ci. Il contient uniquement des fiches théoriques et des fiches méthodes dans un choix restreint parmi toutes celles proposées sur le SITE. Nous vous invitons donc à aller du LIVRE au SITE pour y découvrir davantage de ressources, notamment des fiches décrivant pas à pas des animations à propos de textes bibliques ou de thèmes divers, pour des publics différents, des durées, des contextes, des objectifs variés. Par ailleurs, le SITE, à la différence de cette version papier, est régulièrement augmenté, puisqu’une nouvelle fiche est mise en ligne chaque mois et que des annonces de journées et formations bibliques y sont publiées. En allant nous-mêmes du SITE au LIVRE, nous avons été confrontés à la nécessité de reprendre totalement la rédaction des fiches mises en ligne, pas seulement pour améliorer le style ou la présentation, mais plus fondamentalement, pour structurer autrement les données. Entre la naissance du SITE et celle du LIVRE du temps avait passé, nous offrant l’espace d’une relecture critique. Nous avons saisi cette occasion et nous sommes remis à la tâche. Les fiches sélectionnées sont donc publiées ici dans une version revue, et le SITE a bénéficié de ce travail de réécriture.

DE NOUS À VOUS La première personne du pluriel qui apparaît dans cette préface (NOUS), et que vous retrouverez dans les pages suivantes, désigne une équipe vraiment plurielle, constituée et conduite par La Ligue et son directeur Marc Deroeux et le Service biblique de la Fédération Protestante de France et sa responsable, Sophie Schlumberger.

animationbiblique.org

3


À l’origine, au début des années 2000, notre projet a consisté à mettre en place des sessions d’initiation et de formation à l’animation biblique. Nous avons animé ensemble de telles sessions et avons poursuivi et approfondi notre collaboration avec la création du SITE et maintenant l’édition du LIVRE. Sont membres de cette équipe : Laurence Belling et Charles-Daniel Maire, animateurs bibliques de La Ligue ; Jean-Claude Hirschy, webmaster de La Ligue ; Christiane Dieterlé et Nicole Fabre, animatrices bibliques de l’Église Réformée de France ; Sophie Schlumberger, animatrice biblique à la Fédération Protestante de France. Depuis l’année 2009, l’équipe s’est élargie et a accueilli Florence Blondon, pasteure de l’Église Réformée de France et Pierre Franco, pasteur de l’Église adventiste. Et nous avons associé à la conception de ce LIVRE, deux graphistes, Nicolas Leuba et Damien Baslé, et un dessinateur, Gilbert Bouchard. Quant à VOUS, nous ne savons pas – pas encore, du moins – qui vous serez, lecteurs et usagers de ce LIVRE. Mais de nous à vous, sachez que nous espérons que vous trouverez là de quoi vous encourager et vous soutenir dans l’animation de groupes bibliques. Et le mouvement peut aussi aller de vous à nous. N’hésitez pas à nous faire parvenir vos méthodes, réflexions, animations. Elles pourraient nous aider à alimenter le SITE, et être ainsi utiles à d’autres. Nous vous souhaitons une lecture fructueuse !

L’équipe

4

animationbiblique.org


PÉDAGOGIE

POUR DES ÉTUDES BIBLIQUES ACTIVES ! Dans les pages qui suivent vous trouverez, nous l’espérons, les éléments nécessaires pour animer les groupes bibliques dont vous avez la responsabilité, ou oser animer un groupe biblique si cette pratique ne vous est pas encore familière. Cet ouvrage en effet est dédié à l’animation biblique1.

ÉTUDE BIBLIQUE, PARTAGE BIBLIQUE, ANIMATION BIBLIQUE Il vaut la peine de s’arrêter sur ces expressions. Dans une étude biblique au sens classique, l’intérêt des personnes réunies se porte principalement sur l’étude du texte. L’objectif d’un tel groupe est d’acquérir des connaissances sur le texte, ses auteurs, leurs motivations, leur théologie, ceux à qui ils ont destiné ce texte, etc. Dans ce cadre, le texte est objet d’étude ; celle-ci est menée par un expert en la matière qui enseigne les autres. En contrepoint de l’étude biblique se trouve le partage biblique ; l’accent porte ici sur les personnes et la façon dont le texte biblique résonne dans leur vie. Dans cette approche, le texte est considéré comme ce qui va stimuler et nourrir l’échange d’expériences de foi et de vie. Chacun est invité à exprimer librement ce qu’il ressent à la lecture du texte et à extrapoler dans le domaine de sa vie personnelle et de sa spiritualité. Chaque membre du groupe peut animer celui-ci.

L’animation biblique trace encore un autre chemin qui emprunte en partie aux deux voies précédentes. Elle n’en devient pas pour autant LE modèle. Elle est simplement une approche parmi d’autres possibles.

1. Cet ouvrage s’inspire du site www.animationbiblique.org et offre en version papier bon nombre d’éléments mis en ligne. L’équipe de rédaction de cet ouvrage est celle qui a créé le site et continue à l’alimenter chaque mois.

animationbiblique.org

5


L’animation biblique vise en effet à ce que le groupe lui-même mène l’étude du texte et entre en dialogue avec lui. Une telle démarche nécessite la présence active d’un animateur dont la tâche est d’être au service du texte et du groupe, de veiller à ce qu’une rencontre s’opère entre texte et lecteurs, tout comme entre les lecteurs eux-mêmes. Pour ce faire, l'animateur propose au groupe divers outils2 pour l’étude du texte (visite guidée, informations essentielles sur le texte, en matière de traduction notamment), comme pour la dynamique du groupe (méthodes actives pour favoriser l’expression, l’implication et la réflexion des participants). À ce double outillage s’ajoute, pour l’animateur, une double responsabilité : veiller au respect du texte et au respect de chacun dans le groupe.

BIBLE ET COMMUNAUTÉ À l’heure des bibles à quelques Euros, que l’on peut se procurer aisément pour un usage privé, nous oublions aisément que les textes bibliques n’ont pas été écrits pour des individus mais pour des groupes de personnes, des communautés invitées à se laisser toucher et interpeller. Les textes bibliques espéraient amener les communautés destinatrices à reconsidérer leur vie et leurs relations entre humains et avec Dieu, à la lumière de la volonté et de la grâce de celui-ci. Ce n’est qu’avec le développement de l’imprimerie et des moyens d’édition et de diffusion que la Bible est devenue un objet portable et individuel. En favorisant l’implication du groupe dans l’acte de lecture et d’interprétation, l’animation biblique redonne à la Bible sa vocation communautaire. Dans l’acte de lecture pratiquée en groupe, personne ne lit à la place de l’autre ni même pour l’autre. L’animateur encourage chaque participant à prendre le risque de la parole et de l’écoute ; il encourage de ce fait chacun à se considérer comme un parmi d’autres, comme membre d’un corps lecteur, pour reprendre une image chère à l’apôtre Paul3. Et parce qu’un corps est composé de plusieurs membres, l’animateur, lui-même membre de ce corps, a pour mission d’orchestrer les différentes prises de parole et points de vue – les voix – et de rappeler que tous concourent à une tâche commune : déchiffrer et interpréter la partition biblique.

2. L’ouvrage vous propose plusieurs outils, de genres divers et ayant chacun un objectif propre. Vous en trouverez davantage sur le site. 3. Dans ses lettres, l’apôtre Paul parle volontiers de la communauté ecclésiale comme d’un corps.

6

animationbiblique.org


LA LECTURE DE LA BIBLE EN GROUPE… Comme lieu de découverte Le terme « déchiffrage » peut surprendre. En effet les chrétiens, et tout spécialement les protestants, ne sont-ils pas des lecteurs familiers de la Bible et n’en ont-ils pas déjà fait le tour ? Nous tenons à ce terme car il qualifie les textes bibliques comme textes toujours à découvrir, porteurs de questions et de sens, de génération en génération. Ce sont des textes qui n’en ont jamais fini de parler à celles et ceux qui les lisent. Encore faut-il les laisser parler et aider les lecteurs à être disponibles à ce qui s’y dit. Comment travailler à cela ? Comment aider des personnes à découvrir quelque chose de nouveau dans les textes quand elles estiment ne plus rien avoir à y découvrir ? Et comment inciter des personnes qui viennent aux textes en novices à oser s’y aventurer et les recevoir comme des textes qui leur sont également destinés ? Cela revient à se demander comment favoriser un contact, une relation vivante entre ces personnes et les textes bibliques. L’animation biblique s’y essaie en mettant en œuvre la pédagogie de la découverte. En utilisant des méthodes actives, cette pédagogie fait passer les participants d’une présence passive à une présence active. Ils sont mis en situation de découvrir, d’expérimenter par eux-mêmes et ensemble. Et notre expérience nous permet de dire que cette dynamique est source de joie et de reconnaissance.

Comme lieu de ressourcement Une animation biblique ne se cantonne pas à la découverte d’un texte et de ses significations. Elle vise également à devenir un lieu de ressourcement. S’engager dans la découverte active d’un texte biblique en compagnie d’autres lecteurs, c’est en même temps revenir à soi, à ses convictions, à ses questions, à ses incompréhensions, à sa façon d’être avec les autres, à sa relation à Dieu. Un groupe biblique inscrit dans une telle démarche devient naturellement un lieu où se penser soi-même, prendre la parole, écouter celle des autres et interroger sa propre identité et sa vocation. En effet, les textes bibliques, en mettant en scène et en discours toutes sortes de situations et réflexions

animationbiblique.org

7


sur l’existence humaine, appellent leurs lecteurs à revenir à leurs propres situations et réflexions. La pédagogie active de l’animation biblique encourage les participants à entrer dans cette démarche. Comme le travail de l’accouchement, elle donne naissance. Car il s’agit bien de cela, dans la rencontre avec le texte biblique, reprendre souffle et naître, peut-être, à une identité renouvelée. L’animateur de groupe, par son attitude, sa présence aux autres, peut favoriser un climat de confiance dans le groupe qui autorise effectivement que chacun entre dans ce cheminement, dans ce ressourcement.

Comme lieu d’ouverture Qu’il n’y ait pas de malentendu : l’animation biblique n’est pas un nouveau lieu de cocooning. Le ressourcement dont nous parlons est exigeant car il est articulé à une ouverture à l’autre. Cet autre renvoie à la fois au texte biblique, au monde que déploie chaque texte biblique, à Dieu tel que les textes bibliques en parlent, aux autres membres du groupe/corps lecteur, à ceux qui, dans le passé ou ailleurs, ont lu et lisent la Bible. L’animation biblique offre un temps, un espace où soi et l’autre sont reliés et invités à faire connaissance, s’éprouver, dialoguer, s’interroger. Où soi et l’autre sont stimulés de façon à tisser une relation vivante. Envisager ainsi la lecture de la Bible en groupe est fondamentalement renouvelant. C’est faire place à la créativité, mettre du jeu dans des relations et réflexions parfois figées (avec les textes, avec soi-même, avec les autres, avec Dieu), accepter d’être changé et de poser un regard neuf sur la vie, dans ses diverses dimensions. Pour avoir expérimenté fréquemment cette approche de la Bible, nous savons combien elle est vivifiante. Nous espérons que d’autres trouveront dans ces pages le souffle pour se mettre en route à leur tour.

8

animationbiblique.org


PRÉSENTATION DES DIFFÉRENTES PARTIES L’animation biblique met en jeu plusieurs pôles : le texte, le groupe et l’animateur.

Elle utilise aussi des méthodes actives, véritables outils au service de la découverte du texte et des échanges au sein du groupe. Ce livre vous invite à passer d’une fiche à l’autre, à réfléchir sur un point particulier, à articuler les différentes notions entre elles, à essayer des méthodes et à inventer les vôtres.

La première section de l’ouvrage développe en trois parties des notions utiles, sous forme de FICHES THÉORIQUES, pour réfléchir à chacun de ces pôles : le groupe, le texte, l’animateur. Elle permet aussi de s’interroger et de prendre du recul sur sa pratique en vue de l’améliorer. Ces notions sont le fruit de la pratique et de la réflexion des auteurs. Nous avons fait le choix dans ce livre de vous présenter celles qui nous semblent essentielles pour l’animation biblique.

TEXTE

ANIMATEUR GROUPE

La seconde section offre un aperçu de quelques outils en présentant huit MÉTHODES ACTIVES. Ces méthodes fonctionnent comme des tremplins au service de la découverte du texte et des relations entre les personnes. Il vous appartient de les adapter à votre groupe et à son contexte propre. Bonne réflexion et bonne animation.

animationbiblique.org

9


FICHES THÉORIQUES

10

animationbiblique.org


LE GROUPE : CE QU’IL FAUT SAVOIR

Cette partie propose de réfléchir à la notion de groupe. L’étymologie peut-elle nous éclairer ? Qu’est-ce qui différencie un groupe d’une bande de personnes ou d’une foule ? Un groupe fonctionne un peu comme un être vivant. Qu’est-ce qui en favorise la dynamique ? Quels rôles y jouent ses membres ? Un groupe vit, se développe et évolue. Comment repérer les différentes étapes par lesquelles il passe ? Prendre conscience de ce qui se vit au sein du groupe biblique permet au groupe d’atteindre ses objectifs et à l’animateur de s’adapter.

Cette section contient : Le groupe, qu’est-ce que c’est ?.............................. page 12 Les groupes ont une dynamique.............................. page 14 Naissance, vie et maturité d’un groupe................... page 16

animationbiblique.org

11


FICHE FICHE THÉORIQUE THÉORIQUE

LE GROUPE, QU’EST-CE QUE C’EST ? Étymologie, types de groupes : les données essentielles pour aborder simplement et avec xxxxxxx précision cette réalité.

XXXXXX ÉTYMOLOGIE • Le X vocable « groupe » est très récent dans la langue française. Il vient de l’italien groppo, terme du vocabulaire artistique qui désigne un ensemble d’individus peints ou sculptés formant un sujet. Ce n’est qu’à partir du XVIIIe siècle que le terme de « groupe » désigne une réunion de personnes. • Ceci ne signifie pas que la notion de groupe n’existait pas avant l’usage de ce terme ; cette notion était évoquée par les termes de village, horde, corporation, etc., des termes liés souvent à des ensembles sociaux. • Les linguistes rapprochent le terme groppo de celui de « nœud » et supposent qu’il dérive du germain kruppa (masse arrondie) qui évoque quelque chose de rond. • L’étymologie fournit donc deux perspectives liées à la notion de groupe : le nœud et le rond. Le nœud au sens du degré de cohésion entre les membres et le rond au sens d’une réunion, d’un cercle de personnes.

DIFFÉRENTS TYPES DE GROUPES La liste des divers types de groupes (ou typologie) établie ci-dessous est proposée pour réfléchir sur l’identité, le fonctionnement et l’objectif d’un groupe. Elle peut également fournir des éléments pour réfléchir sur l’identité, le fonctionnement et l’objectif d’un groupe biblique. • La foule : Rassemblement d’individus en grand nombre, réunis par des motivations sociales ou événementielles en un même lieu, en un même moment. Ses caractéristiques sont : la contagion des émotions et la propagation rapide d’une agitation née en un point ; l’absence ou le faible niveau des contacts sociaux et des relations humaines entre les individus. • La bande : Les individus y sont réunis par la recherche du semblable (même âge, même niveau social, même idéologie, etc.), pour le plaisir d’être ensemble ; ils recherchent dans ce type de groupe la chaleur sécurisante. La bande a une durée de vie éphémère ; elle ne dure que si ses membres n’évoluent pas, ne diffèrent pas les uns des autres. • Le groupe secondaire ou groupement : Organisation qui fonctionne selon un système institutionnel (entreprise, syndicat, etc.). Elle regroupe des personnes qui ont « des

12

animationbiblique.org


objectifs communs mais n’ont pas de relations directes entre elles (d’où le qualificatif « secondaire »). La communication au sein de ce type de groupe passe le plus souvent par des intermédiaires, des représentants. • Le groupe primaire ou restreint : Le caractère restreint de ce type de groupe fait que chacun y connaît tous les autres et qu’une relation personnelle peut s’y tisser. Il suppose l’existence d’un projet commun solidarisant ses membres (équipe de travail, conseil d’administration, équipe de foot, etc.). La solidarité nécessaire amène les membres à accepter assez facilement un certain nombre de contraintes ou règles. Les relations sont directes et la conscience de l’autre est forte, à l’inverse du groupe secondaire. Un tel groupe vit autour de deux centres de gravité : – la qualité des relations entretenues entre ses membres, – le choix d’un projet commun, d’une tâche commune.

DE NOUS À VOUS è Les groupes bibliques ont vocation à fonctionner comme des groupes restreints. L’écueil à éviter est le fonctionnement en mode foule et celui en mode bande.

Se référer au pôle Groupe (autres fiches) et au pôle Animateur. À découvrir sur le site animationbiblique.org : ­– Pourquoi et comment faire des sous-groupes ?

animationbiblique.org

13


FICHES MÉTHODES Les huit méthodes actives proposées ici sont le fruit de la pratique et de la réflexion des auteurs. Elles ont été choisies parmi d’autres à cause de leur simplicité et de leur pertinence pour la dynamique de groupe et le travail sur le texte. Ces méthodes ne sont pas des fins en soi. Elles sont au service du texte et du groupe. Elles mettent du jeu dans les relations avec le texte biblique et entre les participants. Leur composante ludique favorise le plaisir de la lecture. Il vous appartient d’adapter ces méthodes en fonction du texte, de votre contexte, des participants et de vos objectifs. Cette section contient : Bande dessinée ......................................................... Carte postale ............................................................. Cascade ..................................................................... Dialogue muet............................................................ Imaginer la suite......................................................... Table ronde................................................................. Titres en folie.............................................................. Trou de mémoire........................................................

page 44 page 46 page 48 page 50 page 52 page 54 page 56 page 58

Dans les fiches ci-après, les pictos utilisés pour préciser le cadre de la rencontre signifient : nombre de participants genre de texte public lieu durée matériel nécessaire

animationbiblique.org

43


FICHE METHODE

BANDE DESSINÉE Et si on dessinait pour comprendre le texte biblique ? Cette activité favorise la participation de tous : ceux qui sont à l’aise avec le dessin et ceux qui préfèrent conseiller, guider. Lecteurs, petits et grands, à vos pinceaux !

10-20 personnes

narratifs

tout public, de tout âge

salle assez grande pour faire des sous-groupes et où l’affichage des BD est possible (sinon, prévoir d’autres petites salles)

60-75 mn tables et chaises, papier à dessin, feutres, peinture, pinceaux, craies grasses, patafix ou punaises

ENJEUX • Aider les lecteurs à prendre conscience de la construction et de la dynamique du texte. • Les aider aussi à se projeter dans le texte.

DÉMARCHE Étape 1 Lire le récit, puis se répartir en petits groupes pour la suite. Dans ces sous-groupes : délimiter les différentes scènes qui constituent le récit (chaque scène doit présenter une unité de temps et d’espace). Pour aider les groupes à découper le récit en scènes, leur demander de repérer où et quand il se passe quelque chose de nouveau dans l’histoire. Chacune des scènes sera représentée dans une case de BD. Étape 2 Un ou plusieurs participants du sous-groupe traduisent en dessin le point de vue du groupe au sujet de chaque scène. Ainsi ceux qui n’osent pas dessiner participent aussi. Indiquer en bas de chaque case de BD les versets bibliques auxquels elle se réfère. Éventuellement, donner un titre à chaque case.

44

animationbiblique.org


Étape 3 En plénière, chaque sous-groupe affiche, dans l’ordre, les différentes cases de BD de façon à reconstituer le récit. Les participants prennent connaissance librement des différentes réalisations. Étape 4 Chaque sous-groupe présente sa BD. L’animateur invite les participants à entrer dans un bref échange avec les auteurs. Étape 5 L’animateur peut ensuite inviter chaque participant à dire quel est pour lui le dessin qui représente la scène principale du récit. Les participants débattent ensuite des choix exprimés, s’ils le désirent. Variante Dessiner ce qui se passe dans le texte du point de vue de ses personnages : 1. Se répartir les personnages du texte. 2. Dessiner, chacun, les scènes vues par les yeux du personnage choisi, sans dessiner celui-ci. 3. Noter les versets correspondant à chaque scène. 4. Présenter les différents dessins, les comparer et en discuter.

INTÉRÊTS ET LIMITES • Cette méthode permet aux personnes peu à l’aise avec l’écrit d’entrer plus facilement dans le texte. • Certaines personnes peuvent être rebutées à l’idée de dessiner. Il faut les rassurer en affirmant que la qualité artistique n’entre pas ici en ligne de compte. • Cette méthode est bien adaptée à des groupes intergénérationnels (voir le site). • Cette méthode peut être utilisée au moment de l’appropriation-actualisation.

A découvrir sur le site animationbiblique.org : – Groupes intergénérationnels animationbiblique.org

45


TABLE DES MATIÈRES Préface ............................................................................... 3 Pédagogie .......................................................................... 5 Présentation des différentes parties ................................9 FICHES THÉORIQUES ......................................................10 Le groupe : ce qu’il faut savoir ......................................11 LE GROUPE, QU’EST-CE QUE C’EST ? .............................12 LES GROUPES ONT UNE DYNAMIQUE ! ...........................14 NAISSANCE, VIE ET MATURITÉ D’UN GROUPE ...............16   Le texte : ce qu’il faut savoir .......................................... 19 ANIMER UN GROUPE DE LECTEURS DE LA BIBLE ......... 20 PRÉPARER L’ENTRÉE EN MATIÊRE ................................. 22 VISITE GUIDÉE D’UN TEXTE BIBLIQUE ............................ 24 APPROPRIATION, ACTUALISATION .................................. 28 TRADUCTIONS DE LA BIBLE : CHOIX ET UTILISATION ..... 30 L’animateur : ce qu’il faut savoir ................................... 33 LES ENJEUX DE L’ANIMATION BIBLIQUE ........................ 34 LA FONCTION DE L’ANIMATEUR ....................................... 36 LE RÔLE DE L’ANIMATEUR ............................................... 38 LA REFORMULATION ........................................................ 40 FICHES MÉTHODES .......................................................... 43 BANDE DESSINÉE ............................................................ 44 CARTE POSTALE ............................................................... 46 CASCADE ........................................................................... 48 DIALOGUE MUET .............................................................. 50 IMAGINER LA SUITE ......................................................... 52 TABLE RONDE ................................................................... 54 TITRES EN FOLIE .............................................................. 56 TROU DE MÉMOIRE .......................................................... 58 Pour aller plus loin .......................................................... 61


animationbiblique.org LE LIVRE (specimen)  

Spécimen de l'ouvrage animationbiblique.org LE LIVRE

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you